BUDGET Formations Professionnelles 25

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BUDGET 2010. Formations Professionnelles 25"

Transcription

1 BUDGET 2010 I- Présentation générale et dépenses consolidées 1 Présentation Générale A - La répartition globale des dépenses (crédits de paiement) 2 B - La répartition globale des recettes 2 C - L équilibre général du budget et les principaux indicateurs de gestion 3 D - La répartition des autorisations de programme et des autorisations d engagement par secteur d activité 4 Dépenses consolidées A- Les trois grandes priorités régionales 7 B- Le plan régional de soutien économique et social 8 C- Les jeunes face à la crise économique et sociale. La Région Centre mobilisée 10 D- L Agenda E- Les grandes contractualisations 11 II- La présentation du budget primitif par secteur A - Les interventions régionales 21 Formations Professionnelles 25 Actions de formation Information, orientation, accès vers l emploi Mutations économiques et appui à la formation des salariés Investissements Apprentissage 43 Formation des apprentis Enseignement lycées 59 Actions sur le patrimoine Fonctionnement des établissements Politiques régionales Formations sanitaires et sociales 85 Formations sanitaires et sociales

2 Enseignement supérieur 95 Enseignement supérieur Recherche, technologie et innovation 105 Recherche et technologie Pôle d efficacité énergétique Culture 121 Politique des œuvres : patrimoine et création Politique des publics : maillage du territoire Politique des pratiques artistiques : filières professionnelles et amateurs Sports 141 Sports et jeunesse Territoires solidaires 151 Contrats régionaux Cœurs de village Villes et logements Opérations d aménagement du territoire Technologies d information et de communication 177 Technologies d information et de communication Environnement 185 Pôle d efficacité énergétique Valorisation et protection de l environnement Transports et déplacements 211 Transports et déplacements Tourisme 235 Tourisme Economie 249 Artisanat Vie associative et économie sociale et solidaire Entreprises industrielles et de services Agriculture Pôle d efficacité énergétique

3 Europe et coopération décentralisée 281 Développer la dimension européenne Coopération décentralisée et solidarité internationale B - Les moyens généraux 289 Moyens généraux de l administration 290 Communication 298 Moyens généraux financiers 300 Gestion des ressources humaines 314 III Les décisions budgétaires A - Le vote par fonction 323 B - Les dispositions fiscales 341 C - La gestion de la dette et de la trésorerie 345 D - Les dispositions diverses 349

4

5 PRESENTATION GENERALE ET DEPENSES CONSOLIDEES - 1 -

6 PRESENTATION GENERALE A - La répartition globale des dépenses (crédits de paiement) Le montant du budget 2010, hors crédits de réaménagement de la dette (200 M en dépenses comme en recettes) s élève au global à 994,778 M, dont 645,917 M en fonctionnement et 348,860 M en investissement (307,560 M d investissement direct et 41,3 M de remboursement en capital de la dette). Globalement, le budget évolue donc de manière limitée de + 1,33 %. B - La répartition globale des recettes Les recettes se répartissent en plusieurs catégories : - les dotations et compensations de l Etat - les produits de la fiscalité directe et indirecte - les fonds européens - l emprunt - diverses recettes A noter que la part de l emprunt dans l ensemble des ressources est toujours moindre et ne représente que 9% de celles-ci. La perte de levier fiscal des régions est de plus en plus flagrante : la fiscalité directe ne représente que 8 % des recettes, la fiscalité indirecte 9 %. Comme cela a été souligné à plusieurs reprises, et notamment dans le débat d orientations budgétaires, il faut noter que : - les dotations et compensations de l Etat représentent 68 % de l ensemble des ressources régionales, et qu à l intérieur de celles-ci sont intégrées la TIPP (dont la partie modulation a été reconduite) et la compensation liée à la suppression de la taxe professionnelle pour 2010 (réforme en cours). - la fiscalité régionale (directe et indirecte) ne représente plus que 17% de l ensemble des ressources régionales, les recettes liées à la taxe professionnelle figurant dorénavant dans les dotations et compensations de l Etat. - l emprunt régional pour 2010 est fixé à 88,5 M et représente 9 % des ressources régionales

7 C L équilibre général du budget et les principaux indicateurs de gestion Le financement du budget 2010 de la Région est assuré : - en maintenant les taux de fiscalité directe de la Région Fiscalité directe Taux 2009 Taux 2010 Taxe sur le Foncier Bâti 3,47% 3,47% Taxe sur le Foncier non 8,62% 8,62% bâti Taxe Professionnelle 2,83% Réforme en cours - en maintenant le taux de modulation de la TIPP - en limitant la progression du taux sur les cartes grises à 1,2% (inflation prévisionnelle) et en conservant un taux de 0 pour les permis de conduire. Fiscalité indirecte Taux 2009 Taux 2010 Taxe sur les cartes grises 32,21 /CV 32,60 /CV Taxe sur les Permis de conduire en augmentant l emprunt d équilibre de la section d investissement à 88,5 M. Conformément aux objectifs de gestion retenus par la Région dans sa stratégie financière à moyen terme : - la capacité de désendettement (encours de dette/épargne brute) est de 2,9 années et reste inférieure à 3 ans ; - le taux d épargne brute (épargne brute/recettes de fonctionnement) est de 22,5 %. La diminution de ce ratio depuis 2005 est la résultante de la modification de la structure du budget constatée depuis la mise en œuvre de la loi du 13 août En effet, les compétences transférées sont pour l essentiel des charges de fonctionnement qui, de plus, ne sont pas compensées intégralement ; - le taux d autofinancement (épargne disponible/dépenses d investissement hors dette) atteint 47,4 %. Ce taux reste proche de 50%. Il se situe à un très bon niveau par rapport aux autres collectivités. Parallèlement, la principale source de financement du budget régional, les dotations de l Etat, est de moins en moins dynamique (+ 0,13 % en 2010). Tous ces facteurs déforment la structure budgétaire des régions, rapprochant ainsi celle-ci de la structure budgétaire des départements

8 D La répartition des autorisations de programme et autorisations d engagement par secteur d activité Au côté des crédits de paiement sur lesquels se définit l équilibre du budget, le vote du Budget Primitif 2010 porte aussi sur les AP et AE qui traduisent la gestion pluriannuelle des crédits. Le montant total des AP ouvertes en 2010 s élève à Le montant total des AE ouvertes en 2010 s élève à

9 Répartition par grands secteurs d'activité des dépenses en crédits de paiement et autorisations pluriannuelles TOTAL INTERVENTIONS REGIONALES BP 2009 DEPENSES BP 2010 DEPENSES Evolution de BP à BP BP 2010 RECETTES BP 2010 AP et AE ,5% investissement ,1% fonctionnement ,7% FORMATIONS PROFESSIONNELLES ,9% Investissement ,6% Fonctionnement ,9% APPRENTISSAGE ,3% Investissement ,8% Fonctionnement ,5% ENSEIGNEMENT LYCEES ,0% Investissement ,2% Fonctionnement ,1% FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES ,0% Investissement ,5% 0 0 Fonctionnement ,7% ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ,4% Investissement ,6% Fonctionnement ,8% RECHERCHE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION ,2% Investissement ,1% Fonctionnement ,2% CULTURE ,8% Investissement ,2% Fonctionnement ,3% 0 0 SPORTS ,1% Investissement ,0% Fonctionnement ,6% 0 0 TERRITOIRES SOLIDAIRES ,6% Investissement ,8% Fonctionnement ,6% 0 0 TECHNOLOGIES D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION ,6% Investissement ,8% Fonctionnement ,9% ENVIRONNEMENT ,4% Investissement ,9% Fonctionnement ,8% TRANSPORTS ET DEPLACEMENTS ,2% Investissement ,0% Fonctionnement ,9% TOURISME ,0% Investissement ,6% Fonctionnement ,0% ECONOMIE INNOVATION ,6% Investissement ,5% Fonctionnement ,6% EUROPE ET COOPERATION DECENTRALISEE ,5% Investissement ,1% Fonctionnement ,8% TOTAL MOYENS GENERAUX BP 2009 DEPENSES BP 2010 DEPENSES Evolution de BP à BP BP 2010 RECETTES BP 2010 AP et AE ,4% investissement ,1% fonctionnement ,8% COMMUNICATION ,0% 0 0 Investissement Fonctionnement ,0% 0 0 MOYENS GENERAUX DE L'ADMINISTRATION ,6% Investissement ,2% Fonctionnement ,7% MOYENS GENERAUX FINANCIERS ,7% Investissement ,2% Fonctionnement ,5% GESTION DES RESSOURCES HUMAINES ,9% Investissement Fonctionnement ,9% TOTAL GENERAL ,11% Investissement ,98% Fonctionnement ,22% TOTAL HORS REFINANCEMENT DE LA DETTE ,33% Investissement hors refinancement ,54%

10 LES DEPENSES CONSOLIDEES Cette rubrique vise à mieux mesurer l effort de la Région en faveur des grandes politiques régionales dont la réalisation nécessite la mobilisation de plusieurs secteurs d activité. Cette connaissance de l effort financier régional suppose la consolidation de crédits répartis sur différents programmes au sein du budget régional. Pour 2010 ont été identifiées les politiques suivantes : - les trois grandes priorités régionales, - le plan régional de soutien économique et social, - les mesures jeunes, - l agenda 21, - les grandes contractualisations (Conventions Région/Départements, CPER, CPIER,)

11 A Les trois grandes priorités régionales Comme pour 2009, le budget 2010 sera au service de trois priorités, de manière à conserver la compétitivité du territoire et de ses forces vives. Seront ainsi privilégiés : - la formation pour s adapter aux mutations économiques et sociales; - le développement durable au cœur des priorités régionales; - l innovation et le soutien au développement économique pour préparer l avenir. Pour 2010, plus de 614 M seront consacrés à ces trois priorités, soit 18,9 M de plus que l an dernier. BP 2009 BP 2010 LA FORMATION LYCEES (hors masse salariale TOS) Investissement Fonctionnement FORMATION PROFESSIONNELLE Investissement Fonctionnement APPRENTISSAGE Investissement Fonctionnement MISSIONS SANITAIRES ET SOCIALES Investissement Fonctionnement MUTATIONS ECONOMIQUES ET APPUI A LA FORMATION DES SALARIES Investissement Fonctionnement DEVELOPPEMENT DURABLE Transport ferroviaire et déplacements doux Investissement Fonctionnement Pôle d'efficacité énergétique Investissement Fonctionnement Protection des espaces naturels Investissement Fonctionnement L'INNOVATION Recherche, technologie et innovation Investissement Fonctionnement Economie innovation Investissement Fonctionnement TOTAL

12 B Le Plan régional de soutien économique et social La Région a adopté en Décision Modificative n 1 (2009), un véritable plan régional de soutien économique et social pour faire face aux effets de la crise de crédits de paiement et plus de 99 M d ouvertures d autorisations de programmes ont été votés. Ces crédits qui ont permis de renforcer l investissement en Région Centre seront intégralement utilisés. 8

13 Opérations LYCEES AP votées dans le cadre du plan de soutien régional Montant prévisionnel affecté au 31/12/2009 Crédits votés dans le cadre du plan de soutien régional GROSSES REPARATIONS GROS ENTRETIEN , ,00 TOTAL CULTURE GP - FRAC CONSTRUCTION ,00 GP - FRAC RESERVES ,00 BIBLIOTHEQUE DE TOURS - LA CENTRALE , ,00 TOTAL SPORTS VT - Vélodrome de Bourges , ,00 RENOVATION DU STADE DE LA VALLEE DE TOURS ,00 STADE OMNISPORTS DE VIERZON ,00 CG 36 Maison départementale sports ,00 TOTAL TERRITOIRES SOLIDAIRES FONDS SUD EHPAD DE MONTCONSEIL VENDOME - IMMOBILIER ENTREPRISE AEROPORT DE CHATEAUROUX TOTAL ENVIRONNEMENT CPIER - PORT DE LA CREUSILLE TOTAL TRANSPORTS ET DEPLACEMENTS CHARTRES-ORLEANS GP - TCSP ORLEANS TCSP ORLEANS (HORS CPER) GP - TCSP TOURS TCSP TOURS (HORS CPER) ELECTRIFICATION BOURGES-SAINCAIZE (HORS CPER) BOULEVARD LA CHOISILLE A TOURS RENOVATION DE MATERIEL SUR LA LIGNE PARIS-NEVERS TOTAL ECONOMIE - INNOVATION AEROFUND TOTAL TOTAL GLOBAL

14 C Les jeunes face à la crise économique et sociale : la Région Centre mobilisée La Région a également adopté lors de sa DM n 2 en 2009, six nouvelles mesures afin de pallier les effets de la crise sur un public fragilisé: les jeunes. Ces mesures seront reconduites en 2010, avec des crédits de paiement en augmentation de 8,5 %. Evol BP BS 2009 BP /2009 Lycées - enseignement supérieur ,00% Accès à la restauration scolaire pour tous ,0% Couverture santé complémentaire étudiants ,0% Projet citoyen solidaire ,0% Formation professionnelle - Culture sports ,21% Aide au permis de conduire ,0% Aide en cas de rupture du contrat d'apprentissage ,0% Aide aux jeunes talents ,7% Total des crédits ,5% D L Agenda 21 Notre Agenda 21 régional constitue une démarche d amélioration continue de l ensemble des politiques de la Collectivité pour préparer de l avenir. Au croisement des enjeux économiques, sociaux et environnementaux, on peut ainsi distinguer, au sein du budget régional, les dépenses qui contribuent très directement à la solidarité sociale ou territoriale, ainsi que les actions qui permettent une diminution des gaz à effet de serre. 10

15 BP 2009 BP 2010 Evol BP 2010/2009 Mesures destinées à limiter les gaz à effet de serre ,91% Transports et déplacements ,6% Recherche ,6% Environnement ,4% Tourisme ,1% Economie ,4% Moyens généraux BP 2009 BP 2010 Evol BP 2010/2009 Mesures destinées à favoriser la solidarité ,04% Transport ferroviaire ,3% Culture ,5% TIC ,0% Formation professionnelle ,1% Apprentissage ,0% Enseignement - lycées ,8% Sport ,3% Enseignement supérieur ,6% Recherche ,7% Territoires solidaires ,0% Economie ,9% Missions sanitaires et sociales ,2% Europe ,0% Valorisation personnel Région mettant en œuvre ces mesures + supports fonctionnels ,0% TOTAL AGENDA ,88% E Les grandes contractualisations La Région s est engagée dans le cadre du CPER et du CPIER à mobiliser un financement total 424,47 M. Elle est aussi engagée au travers des 6 conventions Région/Départements qui couvrent la même période, à financer un montant total de 110,050 M. Dans le CPER , un chapitre est consacré au dispositif de suivi, de mise en œuvre et d évaluation du CPER. Il prévoit notamment qu une programmation à trois ans soit élaborée et qu elle soit ensuite revue chaque année, en prenant en compte la réalité de l exécution et les projets de l année suivante. Le budget 2010 mobilisera les financements nécessaires pour respecter les engagements de la Région dans le cadre des contractualisations mais également en prenant en compte le solde des opérations liées aux anciennes contractualisations ( ). Ainsi, les montants consacrés aux contractualisations dans le cadre du CPER et CPIER seront de 58,382 M contre 44,631 M en 2009, soit plus de 13 M supplémentaires. Au titre des conventions départementales , 16,059 M y seront consacrés contre 10,372 M en

16 DEPENSES CONSOLIDEES BP 2010 CONVENTIONS REGION/DEPARTEMENTS Secteur d'activité BP 2009 BP 2010 CG 18 CG 28 CG 36 CG 37 CG 41 CG 45 Evol BP 2010/2009 BP 2009 BP 2010 Evol BP 2010/2009 BP 2009 BP 2010 Evol BP 2010/2009 BP 2009 BP 2010 Evol BP 2010/2009 BP 2009 BP 2010 Evol BP 2010/2009 BP 2009 BP 2010 Evol BP 2010/2009 TOTAL GENERAL par secteur d'activité BP 2009 BP 2010 Evol BP 2010/2009 Apprentissage - - 0% - - 0% % % Culture - - 0% - - 0% % % Territoires solidaires % % % - - 0% % % % Transports et déplacements % % % % % % TOTAL GENERAL par convention Région/Départements % % % % % % % 12

17 DEPENSES CONSOLIDEES BP 2010 CONVENTIONS REGION/DEPARTEMENTS Secteur d'activité BP 2009 BP 2010 CG 18 CG 28 CG 36 CG 37 CG 41 CG 45 Evol BP 2010/2009 BP 2009 BP 2010 Evol BP 2010/2009 BP 2009 BP 2010 Evol BP 2010/2009 BP 2009 BP 2010 Evol BP 2010/2009 BP 2009 BP 2010 Evol BP 2010/2009 BP 2009 BP 2010 Evol BP 2010/2009 TOTAL GENERAL par secteur d'activité BP 2009 BP 2010 Evol BP 2010/2009 ENSEIGNEMENT SUPERIEUR - - 0% - - 0% - - 0% - - 0% % % Investissement Fonctionnement RECHERCHE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION - - 0% - - 0% - - 0% % % Investissement Fonctionnement CULTURE % % % % % % Investissement Fonctionnement SPORTS - - 0% - - 0% % - - 0% % Investissement Fonctionnement TERRITOIRES SOLIDAIRES % % % % % % % Investissement Fonctionnement ENVIRONNEMENT - - 0% - - 0% - - 0% - - 0% - - 0% % % Investissement Fonctionnement TRANSPORTS ET DEPLACEMENTS % - - 0% % % % % Investissement Fonctionnement TOURISME % - - 0% % % % Investissement Fonctionnement ECONOMIE-INNOVATION - - 0% - - 0% % - - #DIV/0! % Investissement Fonctionnement TOTAL GENERAL par convention Région/Départements % % % % % % % 13

18 DEPENSES CONSOLIDEES BP 2010 CPER Articles du CPER Secteurs d'activité concernés BP 2009 BP 2010 Evol BP 2010/2009 Article 10 : PME-PMI Economie-Innovation ,00% Article 12 : Agriculture Economie-Innovation ,67% Article 17 : Conditions de vie des étudiants Article 18 : Développement de l'appareil de recherche universitaire Article 21 : Infrastructures ferroviaires Article 22 : Infrastructures routières - Volet intérrégional Article 23 : Infrastructures ferroviaires Article 25 : Technologie de l'information et de la Communication Enseignement supérieur Recherche, Technologie et Innovation Transports et Déplacements Transports et Déplacements Transports et Déplacements Technologie d'information et de Communication ,00% ,00% ,32% ,52% ,39% ,00% Article 26 : Développement local Territoires Solidaires ,82% Article 27 : Politique de la ville Territoires Solidaires ,36% Article 28 : Accueil des personnes âgées Territoires Solidaires ,43% Article 30 : Environnement Environnement ,60% Article 31 : Plan Loire Grandeur Nature Environnement ,56% Tourisme ,00% TOTAL CREDITS DE PAIEMENT FLECHES CPER ,66%

19 DEPENSES CONSOLIDEES BP 2010 CPER BP 2009 BP 2010 Evol BP 2010/2009 Article 1 : GP - Pôles de développement et d'excellence de la Recherche ,23% RECHERCHE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION ,8% Investissement Fonctionnement ECONOMIE-INNOVATION ,3% Investissement - - Fonctionnement Article 2 : GP - Pôle d'efficacité économique ,73% RECHERCHE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION ,2% Investissement Fonctionnement ENVIRONNEMENT ,1% Investissement Fonctionnement ECONOMIE-INNOVATION ,0% Investissement Fonctionnement Article 3 : GP - Pôle de recherche et de l'enseignement supérieur ,53% ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ,3% Investissement Fonctionnement - - RECHERCHE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION ,8% Investissement Fonctionnement Article 4 : GP - Compétitivité des filières agricoles et forestières ,84% ECONOMIE-INNOVATION ,8% Investissement Fonctionnement Article 5 : GP - Grands sites culturels ,32% CULTURE ,3% Investissement Fonctionnement Article 6 : GP - Mutations économiques et développement de l'emploi ,05% FORMATION PROFESSIONNELLE ,0% Investissement Fonctionnement ECONOMIE-INNOVATION ,2% Investissement - - Fonctionnement

20 Article 7 : GP - Déplacements de voyageurs ,17% TRANSPORTS ET DEPLACEMENTS ,2% Investissement Fonctionnement - - Article 8 : GP - Développement du FRET ferroviaire ,26% TRANSPORTS ET DEPLACEMENTS ,3% Investissement Fonctionnement - - Article 9 : VT - FRAC Territoires ,32% TERRITOIRES SOLIDAIRES ,0% Investissement Fonctionnement ENVIRONNEMENT ,9% Investissement - - Fonctionnement Article 10 : VT - Fonds TIC ,37% TECHNOLOGIE D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION ,4% Investissement Fonctionnement Article 11 : VT - Fonds Santé Solidarité ,00% TERRITOIRES SOLIDAIRES ,0% Investissement Fonctionnement - - Article 12 : VT - Fonds Espaces Naturels ,13% ENVIRONNEMENT ,1% Investissement Fonctionnement

21 Article 13 : VT - Projets structurants ,00% TERRITOIRES SOLIDAIRES ,0% Investissement Fonctionnement - - Article 14 : VT - Préservation de l'environnement ,21% ENVIRONNEMENT ,2% Investissement Fonctionnement Article 15 : VT - Développement des services à la population ,17% TERRITOIRES SOLIDAIRES ,2% Investissement Fonctionnement Article 16 : VT - Développement durable et attractivité des agglomérations et des villes moyennes ,50% SPORTS #DIV/0! Investissement Fonctionnement - - TERRITOIRES SOLIDAIRES ,5% Investissement Fonctionnement - - TOTAL GENERAL DES CREDITS DE PAIEMENT FLECHES CPER %

22 DEPENSES CONSOLIDEES BP 2010 CPIER BP 2009 BP 2010 Evol BP 2010/2009 Article 2 : GP - Prévention des inondations ,52% ENVIRONNEMENT ,5% Investissement Fonctionnement Article 3 : GP - Ouvrages domaniaux de l'etat et sécurité civile ,72% ENVIRONNEMENT ,7% Investissement Fonctionnement - - Article 4 : GP - Eau, espaces, espèces ,14% ENVIRONNEMENT ,1% Investissement Fonctionnement Article 5 : GP - Valorisation du patrimoine et développement durable ,03% ENVIRONNEMENT ,1% Investissement Fonctionnement TOURISME ,0% Investissement Fonctionnement - - Tout article confondu : EP LOIRE ,00% ENVIRONNEMENT ,0% Investissement - - Fonctionnement TOTAL GENERAL DES CREDITS DE PAIEMENT FLECHES CPER %

23 LA PRESENTATION DU BUDGET PRIMITIF PAR SECTEUR 19

Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009

Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009 Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009 Vu l article 52 de la loi n 93-1313 du 20 décembre 1993 relative au travail, à

Plus en détail

Un Budget 2012 en hausse pour la jeunesse et l emploi. Unique et inédit!

Un Budget 2012 en hausse pour la jeunesse et l emploi. Unique et inédit! Conférence de presse du 30 novembre 2011 Session budgétaire de la Région Auvergne* Un Budget 2012 en hausse pour la jeunesse et l emploi Unique et inédit! L Auvergne : 1 ère Région de France à lancer une

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2009

BUDGET PRIMITIF 2009 Le Président BUDGET PRIMITIF 2009 LE CONTEXTE D ELABORATION DU BUDGET 2009 : Un contexte économique, social et politique particulier. A l heure où un nouvel ordre économique et social mondial est à dessiner

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CESER

CONTRIBUTION DU CESER CONTRIBUTION DU CESER à l élaboration du Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Cette contribution a été élaborée par la Commission «Éducation Formation» qui a tenu quatre

Plus en détail

Pour une politique volontariste de l emploi et de la formation dans les associations de solidarité

Pour une politique volontariste de l emploi et de la formation dans les associations de solidarité Pour une politique volontariste de l emploi et de la formation dans les associations de solidarité Dans le champ de l action sociale, médico-sociale et de la santé, le secteur associatif représente environ

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

AVIS DU CESER Séance plénière du 14 novembre 2014

AVIS DU CESER Séance plénière du 14 novembre 2014 AVIS DU CESER Séance plénière du 14 novembre 2014 Orientations Budgétaires 2015 ORIENTATIONS BUDGÉTAIRES 2015 AVIS SUR LE RAPPORT GÉNÉRAL DU PRÉSIDENT DU CONSEIL RÉGIONAL Président : Patrick TASSIN Séance

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

Le compte administratif 2014 de la Région Alsace. Avis

Le compte administratif 2014 de la Région Alsace. Avis Le compte administratif 2014 de la Région Alsace Avis 17 juin 2015 Avis Le compte administratif 2014 de la Région Alsace 17 juin 2015 2 Vu la Loi n 82-213 du 2 mars 1982 relative aux droits et libertés

Plus en détail

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS Edition 2014 SOMMAIRE Editorial de Monsieur le préfet. 1 Le pacte est au service des entreprises et des ménages 2-3

Plus en détail

Le pacte de responsabilité et de solidarité

Le pacte de responsabilité et de solidarité Le pacte de responsabilité et de solidarité Direccte CENTRE Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi Qu est ce que le pacte de responsabilité

Plus en détail

FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE

FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE Bobigny Mardi 1 er mars 2011 1 SOMMAIRE INTRODUCTION. p. 3 1. L EMPLOI DES JEUNES.. p. 4 Développer l alternance Financer l augmentation

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION. Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des. formations professionnelles 2011-2015

DOCUMENT D ORIENTATION. Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des. formations professionnelles 2011-2015 PREFET DE LA REGION MIDI-PYRENEES DOCUMENT D ORIENTATION Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des formations professionnelles 2011-2015 Direction régionale des entreprises,

Plus en détail

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Version provisoire - Mars 2010 La Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle Placée sous l autorité

Plus en détail

Rappel du mandat. d'en déduire un programme d'expérimentations innovantes et exemplaires à démarrer dès 2005. !!!!

Rappel du mandat. d'en déduire un programme d'expérimentations innovantes et exemplaires à démarrer dès 2005. !!!! Direction Générale Formation Education Contribution du groupe de travail sur l «Action prioritaire 3» du Plan Régional de Développement de la Formation Professionnelle «Conception et mise en place progressive

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME ENTREPRISES, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA FORMATION PROFESSIONNELLE. FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME 1 SOMMAIRE INTRODUCTION

Plus en détail

L intergénérationnel, un enjeu pour tous

L intergénérationnel, un enjeu pour tous www.limousin.gouv.fr 1 2 L intergénérationnel, un enjeu pour tous 3 SOMMAIRE COMMUNIQUE DE SYNTHESE page 4 CONTEXTE page 6 Le contrat de génération en Limousin L appui-conseil au contrat de génération

Plus en détail

Le compte administratif 2012 de la Région Alsace. Avis

Le compte administratif 2012 de la Région Alsace. Avis Le compte administratif 2012 de la Région Alsace Avis 24 juin 2013 Avis Le compte administratif 2012 de la Région Alsace Avis du 24 juin 2013 Vu la Loi n 82-213 du 2 mars 1982 relative aux droits et libertés

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014 CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» I.Contexte : Convaincue de l intérêt stratégique de l innovation pour le renforcement de la compétitivité des entreprises, la a lancé un appel

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

PRDFP. 2011-2015 Le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles. cohérence. Concertation. Innovation.

PRDFP. 2011-2015 Le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles. cohérence. Concertation. Innovation. cohérence ÉGALITÉ DES CHANCES/DYNAMIQUE ÉCONOMIQUE Concertation Innovation Innovation www.regionreunion.com Concertation cohérence 2011-2015 Le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations

Plus en détail

www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI

www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI PLAN REGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI Lors de son assemblée

Plus en détail

Santé et sécurité des adjoints techniques territoriaux des établissements d enseignement (ATTEE)

Santé et sécurité des adjoints techniques territoriaux des établissements d enseignement (ATTEE) Point réglementation N 1 Santé et sécurité des adjoints techniques territoriaux des établissements d enseignement (ATTEE) (anciennement TOS, exerçant dans les lycées et collèges) Mis à jour en septembre

Plus en détail

Le budget 2015 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES

Le budget 2015 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Le budget 2015 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Éditorial Le budget primitif 2015 s inscrit dans un contexte économique et social contraint. Face à cette situation,

Plus en détail

Réforme de la formation professionnelle

Réforme de la formation professionnelle MEDEF Social mars 2015 Réforme de la formation professionnelle Compétitivité Mobilité Employabilité Edito En 2030, près de 30 % de nos métiers auront évolué. Pour relever ce défi, la formation des femmes

Plus en détail

Le budget 2014 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES

Le budget 2014 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Le budget 2014 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Éditorial Le budget primitif 2014 s inscrit dans un contexte économique et social encore difficile. Aussi, avec

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Optimisez la gestion financière de votre association (Dossier réalisé par Laurent Simo, In Extenso Rhône Alpes) Les associations vivent et se développent dans un contexte

Plus en détail

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Avertissement Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements du secteur médico-social et social

Plus en détail

Plus de 43 000 recrutements et deux concours externes

Plus de 43 000 recrutements et deux concours externes Plus de 43 000 recrutements et deux concours externes 2013 marque le début de la refondation de la formation initiale des enseignants > Pour remplacer les départs des enseignants en 2013, 22 100 postes

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct.

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct. M a i s o n d e l E m p l o i L es Cahier s J a n v i e r 2 0 1 3 - N u m é r o 1 9 Avec la participation de : Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE Service de presse Paris, le 11 décembre 2014 CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP Relevé des conclusions A l occasion de la Conférence nationale du handicap du 11 décembre 2014,

Plus en détail

SOUTENIR LA COHESION SOCIALE ET LES SOLIDARITES TERRITORIALES

SOUTENIR LA COHESION SOCIALE ET LES SOLIDARITES TERRITORIALES SOUTENIR LA COHESION SOCIALE ET LES SOLIDARITES TERRITORIALES Les inégalités sociales, creusées par les impacts de la crise économique, accentuent les écarts entre les territoires et compliquent le rôle

Plus en détail

LA PÉRIODE DE PROFESSIONNALISATION

LA PÉRIODE DE PROFESSIONNALISATION Formation professionnelle LA PÉRIODE DE PROFESSIONNALISATION La période de professionnalisation permet aux publics peu bénéficiaires de formation, notamment les seniors ou les femmes, d accéder à une qualification.

Plus en détail

Les contributions. services enrichie. Etude logo Proposition 4 bis

Les contributions. services enrichie. Etude logo Proposition 4 bis Les contributions des CARIF-OREF au CPRDFP : une offre de services enrichie Etude logo Proposition 4 bis Juillet 2013 Les contributions des CARIF-OREF au CPRDFP : une offre de services enrichie En janvier

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

Prospective financière Saint-Etienne Métropole 2011 2014. Dossier de presse Conseil de Communauté Jeudi 24 juin 2010

Prospective financière Saint-Etienne Métropole 2011 2014. Dossier de presse Conseil de Communauté Jeudi 24 juin 2010 Prospective financière Saint-Etienne Métropole 2011 2014 Dossier de presse Conseil de Communauté Jeudi 24 juin 2010 COMPTE ADMINISTRATIF 2009 Des résultas de gestion satisfaisants mais une marge de manœuvre

Plus en détail

Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante"

Projet partenarial - 1 er volet Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante" Projet partenarial, piloté par l'arpe, en co-réalisation avec l'orm -observatoire

Plus en détail

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014 CAHIER DES CHARGES ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE LA STRATEGIE LEADER DU PNR DE LA BRENNE Appel d offres Novembre 2014 Parc naturel régional de la Brenne Maison du Parc Le Bouchet - 36300 ROSNAY 02

Plus en détail

Rapport financier - Exercice 2013

Rapport financier - Exercice 2013 Rapport financier - Exercice 2013 Sommaire Le budget réalisé en 2013 // Résultat de l'exercice 2013 page 4 // Origine des recettes page 4 // Destination des dépenses page 4 Les grands équilibres financiers

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2015-2016

APPEL A PROJETS 2015-2016 APPEL A PROJETS 2015-2016 Organisme Intermédiaire des PLIE Sud-Aquitains Programme opérationnel national Fonds Social Européen pour l inclusion et l emploi Axe 3 / Objectif thématique 9 / Objectif spécifique

Plus en détail

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE ADDITIF EXPLICATIF 1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE Organisation de deux «secteurs» clairement identifiés dans leurs objectifs et missions. Sous la responsabilité d un pilotage unique, ces deux «secteurs»

Plus en détail

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Depuis 2012, un ensemble d actions est engagé au service du renforcement

Plus en détail

Commission Permanente du 9 octobre 2006

Commission Permanente du 9 octobre 2006 Commission Permanente du 9 octobre 2006 I La Région axe la formation professionnelle sur la qualité et la pérennisation des parcours professionnels ainsi que la recherche en matière de santé - Mise en

Plus en détail

A22 - Conforter l attractivité du Doubs afin de développer un tissu de TPE / PME / PMI performantes et créatrices d emplois

A22 - Conforter l attractivité du Doubs afin de développer un tissu de TPE / PME / PMI performantes et créatrices d emplois Objectifs à atteindre à long terme (jusqu à 2017) - Assurer une couverture haut débit pour l ensemble des zones d activités retenues dans le cadre du schéma des ZAE - Augmenter le nombre de bénéficiaires

Plus en détail

Référence à l Axe de la Charte du Pays : Faire de la qualité de vie un atout du développement durable

Référence à l Axe de la Charte du Pays : Faire de la qualité de vie un atout du développement durable Contrat de territoire2007 203 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour le logement et lutter globalement contre la vacance FICHE

Plus en détail

Fiche pratique. A qui s adresse les emplois d avenir? Quels employeurs?

Fiche pratique. A qui s adresse les emplois d avenir? Quels employeurs? Fiche pratique A qui s adresse l'emploi d'avenir? Quels employeurs? Quel type de contrat de travail? Quelle durée de contrat dans le cas du CDD? Quels engagements? Quel suivi? Quel financement du contrat?

Plus en détail

Guide du porteur de projet

Guide du porteur de projet infos : 0810 18 18 18 Union européenne Fonds Social Européen Guide du porteur de projet Mesure «appui aux microprojets associatifs» FSE 4.2.3 en Ile-de-France Cette action est soutenue par le Fonds social

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

BTS - Assistant de gestion PME-PMI

BTS - Assistant de gestion PME-PMI Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 07/10/2015. Fiche formation BTS - Assistant de gestion PME-PMI - N : 15854 - Mise à jour : 24/07/2015 BTS - Assistant de gestion PME-PMI

Plus en détail

Cette opération est cofinancée par l Union européenne ET LA FORMATION TOUT AU LONG DE LA VIE

Cette opération est cofinancée par l Union européenne ET LA FORMATION TOUT AU LONG DE LA VIE Cette opération est cofinancée par l Union européenne UNION EUROPEENNE L Europe s engage en Basse-Normandie avec le Fonds social européen PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER-FSE 2014-2020 APPEL A PROJET FSE 2015

Plus en détail

ACCORD CADRE RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS DANS LA BRANCHE CREDIT MUTUEL

ACCORD CADRE RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS DANS LA BRANCHE CREDIT MUTUEL ACCORD CADRE RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS DANS LA BRANCHE CREDIT MUTUEL PREAMBULE Le présent accord-cadre s inscrit dans la continuité des nombreux dispositifs légaux et conventionnels touchant directement

Plus en détail

Débat d orientations budgétaires 2014. Conseil municipal du 4 novembre 2013

Débat d orientations budgétaires 2014. Conseil municipal du 4 novembre 2013 Débat d orientations budgétaires 2014 Conseil municipal du 4 novembre 2013 1 1. Un contexte économique toujours aussi tendu 2 Les éléments de contexte 2014 : année électorale Des inconnues avec les réformes

Plus en détail

Veille sociale au 12 septembre 2014

Veille sociale au 12 septembre 2014 ( Veille sociale au 12 septembre 2014 La veille sociale présentée dans cette revue actualise la veille présentée le mois dernier. Les sujets qui n ont pas évolué ne sont pas repris. ( I ) Projets sociaux

Plus en détail

Axes de travail et plan d action 2015

Axes de travail et plan d action 2015 19 novembre 2014 Axes de travail et plan d action 2015 SOMMAIRE Introduction... 3 Partager l information sur les métiers, l emploi et la formation professionnelle en LR ; être plus utile et plus accessible...

Plus en détail

La formation professionnelle continue en 2013

La formation professionnelle continue en 2013 La formation professionnelle continue en 2013 UNIFORMATION : OPCA de l économie sociale La contribution «Formation» Les dispositifs de la formation professionnelle continue : Financement du plan de formation

Plus en détail

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Union européenne Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Une nouvelle politique de cohésion en réponse aux défis

Plus en détail

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays Module 2 : Services à la population 2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays réservée : 400 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Développer les solidarités locales et l'accessibilité de tous aux services (Axe

Plus en détail

Le plan de lutte contre la crise en Région Pays de la Loire

Le plan de lutte contre la crise en Région Pays de la Loire Le plan de lutte contre la crise en Région Pays de la Loire Directeur général adjoint en charge des finances et services généraux du conseil régional des Pays de la Loire Contexte La région des Pays de

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE MISSION FORMATION «POLE ALTERNANCE»

Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE MISSION FORMATION «POLE ALTERNANCE» GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier MISSION FORMATION CONTINUE ET APPRENTISSAGE «POLE ALTERNANCE» LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2009

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2009 LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2009 4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES 4-1 Les comptes des collectivités territoriales et de leurs groupements à fiscalité propre 54 4-2 Les comptes des communes

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FEDER)

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FEDER) Page 1 Axe Référence Domaine Service instructeur Dates agréments CLS 2 La compétitivité de l économie : développer l économie réunionnaise dans l environnement international REGION Direction des Affaires

Plus en détail

Présentation au conseil municipal 16 décembre 2014. Débat. d Orientation. Budgétaire 2015

Présentation au conseil municipal 16 décembre 2014. Débat. d Orientation. Budgétaire 2015 Présentation au conseil municipal 16 décembre 2014 Débat d Orientation Budgétaire 2015 Le budget 2015 sera le premier de ce nouveau mandat 2014-2020 Il est construit sur le Plan de mandat financier en

Plus en détail

Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE

Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE I- PREAMBULE 2 II- CAHIER DES CHARGES 2 II-1-Objectifs /Finalité 2 II-2-Public visé 3 II-3-Durée des parcours 3 II-4-Missions

Plus en détail

RÈGLEMENT BUDGÉTAIRE ET FINANCIER DE LA RÉGION POITOU-CHARENTES

RÈGLEMENT BUDGÉTAIRE ET FINANCIER DE LA RÉGION POITOU-CHARENTES RÈGLEMENT BUDGÉTAIRE ET FINANCIER DE LA RÉGION POITOU-CHARENTES Ce règlement vient préciser le règlement intérieur adopté le 2 avril 2004 et notamment les dispositions du Titre I - chapitre IV «Du vote

Plus en détail

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises mardi 22 septembre 2009 La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises Baptiste MAUREL 04 67 22 80 35 ///

Plus en détail

DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE)

DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) Fiche pratique A qui s adresse le contrat d accompagnement dans l emploi? Quels employeurs? Quel type de

Plus en détail

...... en quelques mots 1

...... en quelques mots 1 ... en quelques mots 1 Un nouveau Projet d'entreprise pourquoi faire? Le Projet d'entreprise 2006-2009 a porté l ambition de faire de l Assurance Maladie un assureur solidaire en santé reconnu en tant

Plus en détail

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises Module 1 : Formation, développement et innovation économique 1.1 - Favoriser l accueil et le développement des réservée : 560 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Encourager les modes de production responsables

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION. Présentation

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION. Présentation APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Présentation Date limite de remise des candidatures : Le 04/02/2014 CCI Franche-Comté. Appel à candidatures référencement

Plus en détail

Proposition de loi pour le développement de l alternance, la sécurisation des parcours professionnels et le partage de la valeur ajoutée

Proposition de loi pour le développement de l alternance, la sécurisation des parcours professionnels et le partage de la valeur ajoutée Proposition de loi pour le développement de l alternance, la sécurisation des parcours professionnels et le partage de la valeur ajoutée Présentée par Gérard Cherpion, Bernard Perrut, Jean -Charles Taugourdeau

Plus en détail

CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES

CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES Mise en place de démarches d appui conseil «gestion des âges» dans le cadre du contrat de génération CADRAGE Cet appel à propositions a pour objet l identification

Plus en détail

LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM.

LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM. LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM. Direction du Développement Economique et Emploi Artois Comm. Le 4 juin 2010 ARTOIS COMM. PRESENTATION D ARTOIS COMM. LES CARACTERISTIQUES DU TERRITOIRE : La Communauté

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3300 Convention collective nationale IDCC : 2128. MUTUALITÉ ACCORD DU 15 OCTOBRE

Plus en détail

Un réseau de partenaires

Un réseau de partenaires Profession Sport 34 Une association départementale spécialisée dans le secteur du sport et de l animation Pour développer, structurer et consolider l emploi Profession Sport 34 Un conseil d administration

Plus en détail

Fiche n 6. Trois priorités pour les futures négociations. 1 - Bâtir un contrat social renouvelé

Fiche n 6. Trois priorités pour les futures négociations. 1 - Bâtir un contrat social renouvelé Fiche n 6 Trois priorités pour les futures négociations 1 - Bâtir un contrat social renouvelé Lorsque le contexte change, il est très important de vérifier si les objectifs d un système sont toujours adaptés

Plus en détail

DIRECTION GENERALE DE LA COHESION SOCIALE

DIRECTION GENERALE DE LA COHESION SOCIALE DIRECTION GENERALE DE LA COHESION SOCIALE RAPPORT RELATIF AUX AGREMENTS DES CONVENTIONS ET ACCORDS APPLICABLES AUX SALARIES DES ETABLISSEMENTS SOCIAUX ET MEDICO-SOCIAUX PRIVES A BUT NON LUCRATIF POUR 2010

Plus en détail

APPRENTISSAGE ÔTELLERIE RESTAURATION SANTÉ MANAGEMENT COMMERCE COMPTABILITÉ AGROALIMENTAIR. Notre mission : vous apprendre un métier

APPRENTISSAGE ÔTELLERIE RESTAURATION SANTÉ MANAGEMENT COMMERCE COMPTABILITÉ AGROALIMENTAIR. Notre mission : vous apprendre un métier PPR P APPRENTISSAGE ÔTELLERIE RESTAURATION SANTÉ MANAGEMENT COMMERCE COMPTABILITÉ AGROALIMENTAIR Notre mission : vous apprendre un métier Le Centre de Formation des Apprentis Régional de la Chambre de

Plus en détail

QUESTIONS. décembre 2014

QUESTIONS. décembre 2014 QUESTIONS RéPONSES RELATIF à l agrément, aux missions et au fonctionnemement des organismes paritaires collecteurs agréés au titre de la formation professionnelle continue décembre 2014 questions-réponses

Plus en détail

NOTICE POUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE

NOTICE POUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE NOTICE POUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE Cerfa FA14 Avant de conclure un contrat d apprentissage, renseignez-vous sur les règles applicables au contrat ainsi que les dispositions particulières prévues dans

Plus en détail

NOUVEAUX CONTRATS. Le Conseil général, 1 er partenaire de vos projets

NOUVEAUX CONTRATS. Le Conseil général, 1 er partenaire de vos projets NOUVEAUX CONTRATS Le Conseil général, 1 er partenaire de vos projets L Essonne au service des territoires et des Essonniens Des contrats plus simples pour une action concertée Le Conseil général, face

Plus en détail

D o s s i e r D e P r e s s e

D o s s i e r D e P r e s s e D o s s i e r D e P r e s s e Ouverture à Lyon de la première Maison des Emplois de la Famille La Maison des Emplois de la Famille Le Groupe IRCEM La FEPEM IPERIA, l Institut Maison des Emplois de la Famille

Plus en détail

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération L emploi d avenir 1 Le 03 mars 2013, la loi sur le contrat de génération est entrée en vigueur. Des entreprises de la Région Nord Pas-de-Calais

Plus en détail

. Réforme de la formation

. Réforme de la formation professionnelle continue Impacts pour les entreprises Thierry Teboul Directeur général Afdas Jean-Pierre Willems Willems Consultants 8 points-clés p La logique de la réforme : moins de fiscal, plus de

Plus en détail

Salarié. Sécurisez votre parcours professionnel

Salarié. Sécurisez votre parcours professionnel ! Salarié Senior (ou pas) Sécurisez votre parcours professionnel SOMMAIRE Introduction... p 3 Vous souhaitez faire le point sur votre carrière... p 4 Entretien de 2nde partie de carrière... p 5 Bilan de

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité

Pacte de responsabilité et de solidarité Pacte de responsabilité et de solidarité Et mesures pour l accélération de l investissement Le premier ministre vient d annoncer des mesures pour soutenir l investissement public et privé qui complètent

Plus en détail

COMMUNAUTE DU PAYS D E V E N D O M E. Orientations budgétaires 2010

COMMUNAUTE DU PAYS D E V E N D O M E. Orientations budgétaires 2010 COMMUNAUTE DU PAYS D E V E N D O M E Orientations budgétaires 2010 Conseil Communautaire du 1 ER Mars 2010 3 - FINANCES Débat d orientations budgétaires 2010 Notre communauté, créée il y a maintenant plus

Plus en détail

POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE DE SOUTIEN A L INSERTION PAR L ACTIVITE L ECONOMIQUE. Rapport Cadre n CR 41-09 du 06 Mai 2009

POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE DE SOUTIEN A L INSERTION PAR L ACTIVITE L ECONOMIQUE. Rapport Cadre n CR 41-09 du 06 Mai 2009 POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE DE SOUTIEN A L INSERTION PAR L ACTIVITE L ECONOMIQUE Rapport Cadre n CR 41-09 du 06 Mai 2009 1 Une politique régionale concertée Le 20 Mai 2008, le CRIF organise une large concertation

Plus en détail

Note à l attention des OPCA relative aux incitations financières en contrat de professionnalisation

Note à l attention des OPCA relative aux incitations financières en contrat de professionnalisation Note à l attention des OPCA relative aux incitations financières en contrat de professionnalisation Depuis la parution de la circulaire du 23 juillet 2007, le paysage des incitations financières a fortement

Plus en détail

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010 Référentiel métier de Directeur(trice) des soins Ce référentiel intègre à la fois le métier Directeur(trice) des soins en établissement et celui de Directeur(trice) des soins en institut de formation paramédicale.

Plus en détail

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mobilisation contre le décrochage scolaire Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mercredi 8 janvier 2014 SOMMAIRE Introduction : la Nation mobilisée contre le

Plus en détail

LE BUDGET DE L ÉTAT VOTÉ POUR 2014

LE BUDGET DE L ÉTAT VOTÉ POUR 2014 LE BUDGET DE L ÉTAT VOTÉ POUR 2014 en quelques chiffres (Loi de finances initiale) Évaluation des recettes perçues par l État en 2014 (art. 60 de la loi de finances initiale pour 2014) RECETTES FISCALES

Plus en détail

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Construisons ensemble le nouveau modèle français La crise économique mondiale, d une ampleur sans précédent depuis 80 ans, ralentit la consommation,

Plus en détail

Le budget 2013. Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances. Conseil Municipal du

Le budget 2013. Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances. Conseil Municipal du Le budget 2013 Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances Conseil Municipal du 8 février 2013 Les documents budgétaires : Le budget selon la nomenclature M14; Les documents annexes; Le budget

Plus en détail

Présentation UNIFAF / Réforme de la Formation Professionnelle Continue / Les dispositifs UNIFAF

Présentation UNIFAF / Réforme de la Formation Professionnelle Continue / Les dispositifs UNIFAF Réunion d information UDAF du Gard 23 mars 2015 Présentation UNIFAF / Réforme de la Formation Professionnelle Continue / Les dispositifs UNIFAF Créée : MAJ : 24/06/2014 19/03/15 Sommaire 1 : UNIFAF 2 :

Plus en détail

Les temps forts de l année 2000. Les grandes masses budgétaires 1995-2000. Les résultats de la politique financière. La dette régionale et le bilan

Les temps forts de l année 2000. Les grandes masses budgétaires 1995-2000. Les résultats de la politique financière. La dette régionale et le bilan S O M M A I R E Les temps forts de l année 2000 Les grandes masses budgétaires 1995-2000 L équilibre financier 2000 et les dépenses par secteurs d intervention Les résultats de la politique financière

Plus en détail

PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2006 GUIDE DE LECTURE DES NOUVEAUX DOCUMENTS BUDGÉTAIRES PAR MISSION DU BUDGET DE L ÉTAT

PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2006 GUIDE DE LECTURE DES NOUVEAUX DOCUMENTS BUDGÉTAIRES PAR MISSION DU BUDGET DE L ÉTAT PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2006 GUIDE DE LECTURE DES NOUVEAUX DOCUMENTS BUDGÉTAIRES PAR MISSION DU BUDGET DE L ÉTAT LES NOUVEAUX BLEUS BUDGÉTAIRES ET LES PROJETS ANNUELS DE PERFORMANCES Les documents

Plus en détail

SITUATION FINANCIERE DE LA COMMUNE DE MONT DE LANS. Réunion Publique du 6 Aout 2015

SITUATION FINANCIERE DE LA COMMUNE DE MONT DE LANS. Réunion Publique du 6 Aout 2015 SITUATION FINANCIERE DE LA COMMUNE DE MONT DE LANS Réunion Publique du 6 Aout 2015 LE BUDGET PRIMITIF COMMUNAL 2015 BUDGET GLOBAL (13,53 M ) INVESTISSEMENT 2,87M FONCTIONNEMENT 10,66M Dépenses (2,87 M

Plus en détail