CORRECTION DES EXERCICES DE BIOLOGIE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CORRECTION DES EXERCICES DE BIOLOGIE"

Transcription

1 CORRECTION DES EXERCICES DE BIOLOGIE I) RESTITUTION DES CONNAISSANCES : 1.) Schémas à titrer et à légender : Schéma 1 : Titre : Observation de la réplication au microscope électronique. A : ADN B : 2 molécules d ADN C : œil de réplication Schéma 2 : Titre : Schéma de la morphologie d un végétal supérieur. 1 : bourgeon terminal 2 : feuilles 3 : nœud 4 : bourgeon axillaire 5 : entre-nœud A : appareil caulinaire B : appareil racinaire 2) Question issues de différents concours : a) Une racine pousse par production de nouvelles cellules par le méristème situé à son extrémité et par allongement de cellules nouvellement produites. b) Une cellule différenciée présente des structures spécialisées en lien avec sa fonction tandis qu une cellule méristématique est indifférenciée et pourra donner n importe quel type de cellules. c) G1, S, G2, M. d) Au moment de la prophase. e) Dès la prophase, les chromosomes dupliqués se condensent. f) 92. g) L auxine agit rapidement et directement sur la paroi, action à court terme, alors qu elle agit dans un laps de temps plus grand sur divers gènes, action à long terme. 3) a) V b) F (dans un bourgeon, il y a un méristème apical mais aussi les massifs méristématiques de futurs bourgeons axillaires). c) F (toutes les cellules d une racine proviennent du méristème situé à son extrémité). d) F (lors d un cycle cellulaire, la réplication de l ADN précède la mitose). e) V. f) F (la croissance d une cellule requiert sa turgescence). g) V. h) F (la lumière détruit l auxine ou modifie sa répartition dans la plante). i) V. 1

2 4) QCM 1. a, d 2. b, c, d 3. a 4. c 5. a 6. b, c, d, e 7. g 8. e 9. a 10. a, e 11. e 12. a, c, d 13. b 14. e 2

3 II) EXERCICES Exercice 1 : Les faux de Verzy 1. Concernant le déterminisme du phénomène tortillard, on peu trouver des arguments en faveur de 2 hypothèses : => l origine serait génétique : les possibilités de transmission du phénotype tortillard par l intermédiaire des graines. => l origine serait à chercher dans l environnement : le phénomène tortillard n est pas systématiquement transmis à la descendance. L autre argument est le fait que ce phénomène touche d autres espèces. La seule conclusion temporaire, que l on puisse réellement apporter, est que l on ne peut pas choisir l une ou l autre des 2 hypothèses. 2. Parmi les expériences simples possibles : plantation de graines d espèces variées (y compris et surtout de hêtres) provenant de sites où le phénomène tortillard n a jamais été décrit. Récupération des graines provenant d arbres tortillards de Verzy. Plantation de ces graines sur un site qui n a jamais connu le phénomène tortillard. Comment poussent les arbres? Autres expériences et études plus complexes : analyse du génome des faux de Verzy et comparaison avec des arbres témoins, analyse fine des propriétés physico-chimiques. Exercice 2 : Plantes de montagne 1. La forme de montagne est plus petite et plus compacte que la forme de plaine. Elle présente des feuilles en rosette. Plante de plaine Plante de Montagne Tige Longue Courte Feuilles Alternes Disposées en rosette Racine Très développée Peu développée Entrenoeud Long Inexistant 2. Etant de petite taille, la forme de montagne ne dépasse pas de la neige et supporte mieux le gel et le froid. De plus, elle est moins soumise à la force du vent. 3. Le développement est sous l influence de l environnement. Les conditions réunies en montagne, comme une température basse, semblent inhiber la croissance. Exercice 3 : Etape A : Les molécules d ADN sont répliquées, elles sont reliées par ce qui va devenir le centromère mais elles ne sont pas encore condensées. Cet état correspond à une phase G2. Etape B : La condensation de l ADN commence, elle se poursuit à l Etape C. Nous sommes en prophase de mitose et les chromosomes apparaissent. 3

4 Etape D : Les chromosomes bichromatidiens sont au maximum de leur condensation. Nous sommes en métaphase de mitose. Etape E : Il se produit un clivage des centromères, les chromatides se séparent. Nous sommes en anaphase mitotique. Etape F : Les chromatides commencent à se décondenser. Nous sommes en télophase. Etape G : L ADN est revenu à son niveau de décondensation initial, nous revenons au début de cycle (Phase G1). Une nouvelle réplication se produira (Phase S) et l on reprendra le cycle à l étape A. Exercice 4 : Les phases de la mitose 1. La figure C représente la prophase : les chromosomes sont individualisés par condensation de la chromatine. La figure A représente la métaphase : les chromosomes se disposent dans le plan équatorial. La figure D représente l anaphase : chaque chromosome se scinde en 2 chromatides qui migrent chacune à des pôles opposés. La figure B représente la fin de l anaphase : la télophase va débuter et les chromosomes se décondensent. Le cytoplasme se répartit entre 2 cellules filles. Ordre : C A D B Mitose et ADN 4

5 Exercice 5 : ADN et cycle cellulaire 1. Le pic A est caractérisé par une fluorescence de 35 UA, le pic B par une fluorescence de 70 UA. Il y a donc 2 fois plus d ADN dans le noyau des cellules correspondant au pic B que dans celles correspondant au pic A. Les cellules du pic B ont donc subi la réplication de l ADN. Elles sont situées donc subi la réplication de l ADN. Elles sont situées après la phase B, alors que celles du pic A sont situées avant la phase S. 2. Entre les pics A et B, la fluorescence augmente, et donc la quantité d ADN aussi. Les cellules sont en cours de réplication de l ADN. Elles sont en cours de phase S. Exercice 6 : Sur ces 3 schémas, nous distinguons les asters donc il s agit d une cellule animale. Schéma a : Deux lots de chromatides se séparent au sein d un fuseau de division, elles subissent une ascension polaire qui fait suite à un clivage des centromères. On observe un début d étranglement. C est une fin d anaphase de mitose. Schéma b : Les chromosomes sont bichromatidiens, mais ils ne sont pas au maximum de leur condensation. L enveloppe nucléaire est en cours de disparition, le fuseau n est pas encore totalement formé. C est une prophase de mitose. Schéma c : Les chromosomes, au maximum de leur condensation, sont regroupés dans le plan équatorial d un fuseau de division et alignement des centromères. C est une métaphase de mitose. L ordre est donc : b c a Exercice 7 : 1. Meselsohn et Stahl (1951) ont mis au point une technique qui permet de séparer des ADN de densité très légèrement différents : ainsi des ADN contenant des atomes d N lourd ( 15 N) peuvent être séparés des ADN analogues contenant des atomes d N normal ( 14 N). Des bactéries sont cultivées dans un milieu de culture dont la source d N contient seulement de l N lourd ( 15 N). L ADN extrait de ces Bactéries est centrifugé (la centrifugation correspond à un ADN de densité de 1,80. Des bactéries de la même espèce, cultivées dans un milieu dont la source d N contient uniquement du 14 N (azote «ordinaire») et dont l ADN est centrifugé, donne le résultat du tube n 1. De l ADN est extrait de bactéries cultivées dans un milieu contenant de l 15 N, puis placées dans un milieu contenant de l 14 N. L aspect des tubes correspond au n 3 et au n 4. Nous allons établir, sous forme de schémas respectant la nature bicaténaire de la molécule d ADN, les résultats de l expérience de Meselsohn et Stahl. 5

6 Représentons l ADN des Bactéries cultivées sur un milieu 15 N : Représentons l ADN des Bactéries cultivées sur un milieu 14 N : Dans le tube 3, on a une densité comprise entre celle de l 14 N et de l 15 N donc on a 50% d N lourd et 50% d ADN léger. Dans le tube 4, on a une densité correspondant à l 14 N et une densité comprise entre celle de l 15 N et de l 14 N. 6

7 Comment passe-t-on de 2 à 3 et à 4? On constate la conservation d un brin ancien et la présence d un brin nouveau. L expérience de Meselson et Stahl démontre que la réplication est semi-conservative. 7

8 2. L aspect d un cinquième tube obtenu à partir d ADN de bactéries de la culture sur milieu 15 N. 8

TP 3 Anomalie de la méiose. Partie I : correction Anomalie du caryotype, source de diversité

TP 3 Anomalie de la méiose. Partie I : correction Anomalie du caryotype, source de diversité TP 3 Anomalie de la méiose Partie I : correction Anomalie du caryotype, source de diversité - Doc 1 : Caryotype classé d une personne atteinte du syndrome de Down - Doc 2 : Caryotypes de l ovule et du

Plus en détail

Thème 1 : Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique

Thème 1 : Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique Thème 1 : Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique Rappel 2 nde /Collège : Qu est-ce que le patrimoine génétique? = Informations héritées des parents déterminant un individu Oùsesitueleprogrammegénétique?

Plus en détail

CHAPITRE 2 : Stabilité et variabilité du génome d une espèce à reproduction sexuée.

CHAPITRE 2 : Stabilité et variabilité du génome d une espèce à reproduction sexuée. CHAPITRE 2 : Stabilité et variabilité du génome d une espèce à reproduction sexuée. L évolution du monde vivant rime avec innovation génétique, donc variabilité du génome. Mais la stabilité du génome d

Plus en détail

Chapitre 4 Influence des hormones et de l environnement sur la morphogenèse végétale

Chapitre 4 Influence des hormones et de l environnement sur la morphogenèse végétale Chapitre 4 Influence des hormones et de l environnement sur la morphogenèse végétale Introduction : Le développement harmonieux d un végétal nécessite un contrôle de la mise en place des différentes structures

Plus en détail

QCM. Niveau Première S. Thème 1A : Reproduction conforme de l ADN

QCM. Niveau Première S. Thème 1A : Reproduction conforme de l ADN QCM Niveau Première S Thème 1A : Reproduction conforme de l ADN Pour chaque question, il vous est donné quatre propositions A, B, C et D. Une, deux ou trois propositions peuvent être exactes. Répondez

Plus en détail

Chapitre 3 : La division cellulaire ou mitose

Chapitre 3 : La division cellulaire ou mitose Partie 1 : notions de biologie cellulaire DAEU- Cours Sciences de la Nature & de la Vie- Marc Cantaloube Chapitre 3 : La division cellulaire ou mitose - A partir de la cellule œuf issue de la fécondation,

Plus en détail

Partie 1 Gamétogenèse et fécondation

Partie 1 Gamétogenèse et fécondation Partie 1 Gamétogenèse et fécondation Chapitre 1 La méiose 1. Concernant la méiose, cocher la ou les proposition(s) A) Elle est une succession de deux divisions cellulaires précédées d une seule synthèse

Plus en détail

Corrigé du bac 2015 : SVT obligatoire Série S Pondichéry

Corrigé du bac 2015 : SVT obligatoire Série S Pondichéry Corrigé du bac 2015 : SVT obligatoire Série S Pondichéry BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2015 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE SÉRIE S DURÉE DE L ÉPREUVE : 3H30 COEFFICIENT : 6 Enseignement Obligatoire L

Plus en détail

Chapitre 7 La reproduction conforme des cellules eucaryotes. 1- Dans les méristèmes, la mitose végétale permet la production de nouvelles cellules

Chapitre 7 La reproduction conforme des cellules eucaryotes. 1- Dans les méristèmes, la mitose végétale permet la production de nouvelles cellules Chapitre 7 La reproduction conforme des cellules eucaryotes 1- Dans les méristèmes, la mitose végétale permet la production de nouvelles cellules L activité d un méristème est marquée par des divisions

Plus en détail

POLY-PREPAS AMIENS M.LAIGNIER

POLY-PREPAS AMIENS M.LAIGNIER 1 CHAPITRE C La Stabilité du Caryotype de l Espèce 2 La reproduction sexuée est réalisée au sein d une même espèce et est à l origine d individus différents. Cependant, ils présentent le même plan d organisation

Plus en détail

THEME IA : EXPRESSION, STABILITE ET VARIATION DU PATRIMOINE GENETIQUE

THEME IA : EXPRESSION, STABILITE ET VARIATION DU PATRIMOINE GENETIQUE THEME IA : EXPRESSION, STABILITE ET VARIATION DU PATRIMOINE GENETIQUE CHAPITRE 1 : REPRODUCTION CONFORME DE LA CELLULE ET REPLICATION DE LA CELLULE INTRODUCTION : Une des propriétés fondamentales d une

Plus en détail

QCM. Niveau Première S. Thème 1A : Reproduction conforme de l ADN

QCM. Niveau Première S. Thème 1A : Reproduction conforme de l ADN QCM Niveau Première S Thème 1A : Reproduction conforme de l ADN Pour chaque question, il vous est donné quatre propositions A, B, C et D. Une, deux ou trois propositions peuvent être exactes. Répondez

Plus en détail

Chap.2 : Quelle est l'origine de ces caractères héréditaires?

Chap.2 : Quelle est l'origine de ces caractères héréditaires? Chap.2 : Quelle est l'origine de ces caractères héréditaires? I. Où est localisée l'information héréditaire? OC : l'information génétique est localisée dans le noyau. OM : observation microscopique, dessin

Plus en détail

Le support de l'information héréditaire

Le support de l'information héréditaire Chap. 2 Le support de l'information héréditaire Tous les êtres vivants sont faits de cellules. C'est au moment de la fécondation qu'un nouvel être humain commence à se former. Toutes les informations héréditaires

Plus en détail

THEME 1 A EXPRESSION, STABILITE ET VARIATION DU PATRIMOINE GENETIQUE

THEME 1 A EXPRESSION, STABILITE ET VARIATION DU PATRIMOINE GENETIQUE THEME 1 A EXPRESSION, STABILITE ET VARIATION DU PATRIMOINE GENETIQUE CHAPITRE 1 LA REPRODUCTION CONFORME DE LA CELLULE ET LA REPLICATION DE L ADN I. LA DIVISION CELLULAIRE Quand elles ne se divisent pas

Plus en détail

LE CYCLE CELLULAIRE: LA MITOSE ET LA MÉIOSE. SBI3U M. Danielson 2014

LE CYCLE CELLULAIRE: LA MITOSE ET LA MÉIOSE. SBI3U M. Danielson 2014 LE CYCLE CELLULAIRE: LA MITOSE ET LA MÉIOSE SBI3U M. Danielson 2014 Vocabulaire Mitose Chromosome (ADN) Chromatide sœur (génétiquement identique) Centromère (lie deux chromatides sœurs) Centrosome (formation

Plus en détail

Le cycle cellulaire COURS 2011/2012. En biologie, la multiplication c est la même chose que la division!

Le cycle cellulaire COURS 2011/2012. En biologie, la multiplication c est la même chose que la division! Le cycle cellulaire Département de Biologie (T. Sahraoui) COURS 2011/2012 En biologie, la multiplication c est la même chose que la division! INTRODUCTION Le mot cycle nous vient du grec «kyklos» qui signifie

Plus en détail

LA MORPHOGENESE VEGETALE ET LA MULTIPLICATION CELLULAIRE

LA MORPHOGENESE VEGETALE ET LA MULTIPLICATION CELLULAIRE -B- LA MORPHOGENESE VEGETALE ET LA MULTIPLICATION CELLULAIRE : la mitose, un processus commun aux cellules eucaryotes. 1 Nous avons vu au cours du premier chapitre que l observation d un végétal en croissance

Plus en détail

CHAPITRE 1 : LA REPRODUCTION CONFORME DE LA CELLULE ET LA RÉPLICATION DE L'ADN

CHAPITRE 1 : LA REPRODUCTION CONFORME DE LA CELLULE ET LA RÉPLICATION DE L'ADN CHAPITRE 1 : LA REPRODUCTION CONFORME DE LA CELLULE ET LA RÉPLICATION DE L'ADN RAPPELS : STRUCTURE DE L'ADN RAPPELS : STRUCTURE DE L'ADN Il existe différentes représentations possibles pour l'adn. Les

Plus en détail

Lycée M hamdia (2010/2011) Devoir de synthèse n 3 (sciences de la vie et de la terre)

Lycée M hamdia (2010/2011) Devoir de synthèse n 3 (sciences de la vie et de la terre) Lycée M hamdia (2010/2011) Devoir de synthèse n 3 Prof : Saïd Mounir (sciences de la vie et de la terre) Classe:2 ème sc1 Durée:1H30mn Pour voir la correction et les notes consultez : Exercice n 1 : QCM

Plus en détail

ORGANISATION DE L APPAREIL VEGETATIF DES SPERMAPHYTES

ORGANISATION DE L APPAREIL VEGETATIF DES SPERMAPHYTES ORGANISATION DE L APPAREIL VEGETATIF DES SPERMAPHYTES Organisation d une plante spermaphyte Tiges Racines Appareil végétatif Bourgeon terminal Feuille Bourgeon axillaire Tige Entre-nœud nœud Colet Racine

Plus en détail

TP3 Les cellules animales et végétales

TP3 Les cellules animales et végétales THEME 1 La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant Chapitre 1 - Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? TP3 Les cellules s et végétales Nous avons vu que les êtres vivants

Plus en détail

TP 8 Structure des cellules

TP 8 Structure des cellules TP 8 OBSERVATION DES DIFFERENTS TYPES CELLULAIRES. Nous cherchons à trouver des similitudes au niveau microscopique entre les êtres vivants. Objectifs : identifier les structures d une cellule. Identifier

Plus en détail

Chapitre 3: L'ADN, molécule support de l'information génétique

Chapitre 3: L'ADN, molécule support de l'information génétique Chapitre 3: L'ADN, molécule support de l'information génétique En troisième, vous avez vu que certains caractères étaient héréditaires, c'est à dire transmis par les gènes. Vous avez montré que les gènes

Plus en détail

Sommaire. Les Montagnes du Silence 2 Les grandes étapes de la vie d une plante 2. Page 1/10. Deux types de plantes 2

Sommaire. Les Montagnes du Silence 2 Les grandes étapes de la vie d une plante 2. Page 1/10. Deux types de plantes 2 Sommaire Les Montagnes du Silence 2 Les grandes étapes de la vie d une plante 2 Deux types de plantes 2 La vie d une plante à fleurs 3 La vie d une plante sans fleur 7 Page 1/10 Les grandes étapes de la

Plus en détail

TD n 1: La cellule. A- Dans les membranes biologiques, les molécules lipidiques sont arrangées en une double couche continue, appelée..

TD n 1: La cellule. A- Dans les membranes biologiques, les molécules lipidiques sont arrangées en une double couche continue, appelée.. 1 TD n 1: La cellule Exercice 1: Compléter les propositions suivantes: A- Dans les membranes biologiques, les molécules lipidiques sont arrangées en une double couche continue, appelée.. B- Les trois types

Plus en détail

QCM supplémentaire n 2 - Correction

QCM supplémentaire n 2 - Correction QUESTION N 1 Les agents mutagènes : A) - peuvent provoquer des modifications de la séquence nucléotidique de l'adn B) - sont sans effet sur les cellules somatiques C) - augmentent la fréquence des mutations

Plus en détail

THEME 1 : La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant Classe : Secondes GT Durée conseillée : 10 semaines Nombre de TP : 7

THEME 1 : La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant Classe : Secondes GT Durée conseillée : 10 semaines Nombre de TP : 7 THEME 1 : La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant Classe : Secondes GT Durée conseillée : 10 semaines Nombre de TP : 7 En rouge : Bilans à faire noter aux élèves En bleu : Activités pratiques

Plus en détail

Chapitre 1 : Le brassage génétique et la diversité des génomes

Chapitre 1 : Le brassage génétique et la diversité des génomes Chapitre 1 : Le brassage génétique et la diversité des génomes Questions préliminaires de rappels. Où est située l information génétique? : Qu est-ce qu un chromosome? : Leur nombre est-il caractéristique

Plus en détail

Sciences & Technologie. Tous les êtres vivants sont capables de donner naissance à d'autres êtres vivants de la même espèce.

Sciences & Technologie. Tous les êtres vivants sont capables de donner naissance à d'autres êtres vivants de la même espèce. LA REPRODUCTION Tous les êtres vivants sont capables de donner naissance à d'autres êtres vivants de la même espèce. I. La reproduction sexuée C'est le mode de reproduction le plus général, puisqu'il existe

Plus en détail

Partie I. du Bac : Restitution organisée des connaissances

Partie I. du Bac : Restitution organisée des connaissances Partie I. du Bac : Restitution organisée des connaissances La reproduction sexuée grâce à la méiose et à la fécondation aboutit à une immense diversité génétique. Néanmoins, des anomalies peuvent se produire

Plus en détail

Le noyau Le cycle cellulaire La mitose

Le noyau Le cycle cellulaire La mitose Jean-Marie Volland jmvollan@univ-ag.fr ag.fr Biologie Cellulaire LS3 TP n 4 : Le noyau Le cycle cellulaire La mitose Le contenu de ce cours est uniquement destiné à un usage pédagogique, il ne doit pas

Plus en détail

BIOLOGIE DE LA CELLULE - TD4 Cycle cellulaire / Mitose / Méiose

BIOLOGIE DE LA CELLULE - TD4 Cycle cellulaire / Mitose / Méiose BIOLOGIE DE LA CELLULE - TD4 Cycle cellulaire / Mitose / Méiose Exercice 1 : LA MITOSE Classer ces figures par ordre chronologique et associer à chaque figure la légende correspondante (voir page suivante)

Plus en détail

Activité 1 : Exploiter des documents et vidéo pour expliquer le maintien du caryotype d un individu au cours de la croissance d un individu.

Activité 1 : Exploiter des documents et vidéo pour expliquer le maintien du caryotype d un individu au cours de la croissance d un individu. Activité 1 : Exploiter des documents et vidéo pour expliquer le maintien du caryotype d un individu au cours de la croissance d un individu. Domaine Compétences J ai réussi si Elève Prof D1 D2 D3 D4 Communiquer

Plus en détail

Chapitre : Les végétaux colonisent le milieu

Chapitre : Les végétaux colonisent le milieu Chapitre : Les végétaux colonisent le milieu Accroche : observation des érables dans le collège. Ils n ont pas été apportés par l Homme. Comment les jeunes érables sont arrivés ici? Chapitre avec approche

Plus en détail

Chapitre C : brassage génétique et diversification des génomes

Chapitre C : brassage génétique et diversification des génomes Chapitre C : brassage génétique et diversification des génomes Problèmes : Comment la reproduction sexuée assure-t-elle la stabilité de l espèce? Comment la reproduction sexuée assure-t-elle la diversité

Plus en détail

Correction GENETIQUE ET EVOLUTION : Retrouver les prérequis

Correction GENETIQUE ET EVOLUTION : Retrouver les prérequis Correction GENETIQUE ET EVOLUTION : Retrouver les prérequis Exercice 1 : Retrouver les moments clés du cycle cellulaire Doc 1 : Walther Flemming observe une mitose Observés la première fois en 1878 par

Plus en détail

I/ Les phénotypes masculins et féminins. (Rappels de collège)

I/ Les phénotypes masculins et féminins. (Rappels de collège) THEME 4-A CORPS HUMAIN ET SANTE PARTIE PROCREATION Chapitre 1 : DEVENIR HOMME OU FEMME. La différence phénotypique la plus évidente au sein de l espèce humaine est liée au sexe. La réalisation des phénotypes

Plus en détail

TD DE CROISSANCE BACTERIENNE

TD DE CROISSANCE BACTERIENNE TD DE CROISSANCE BACTERIENNE I) Une souche de Pseudomonas isolée à partir du sol est capable de se développer sur le milieu suivant: Glucose: 16g/l ; (NH4) SO4: 1g/l ; KHPO4: 7g/l ; KHPO4: 3g/l ; MgSO4,7HO:,1g/l.

Plus en détail

CELLULES GERMINALES MITOSE ET MEISOE FÉMININES FORMATION DES GAMETES

CELLULES GERMINALES MITOSE ET MEISOE FÉMININES FORMATION DES GAMETES CELLULES GERMINALES MITOSE ET MEISOE FÉMININES FORMATION DES GAMETES I) Introduction Différences avec méiose masculine. Cellules souches uniquement chez l embryon Stock définitif d ovocytes diminution

Plus en détail

UE 2.1 S1 Compétence 4 Biologie fondamentale

UE 2.1 S1 Compétence 4 Biologie fondamentale UE 2.1 S1 Compétence 4 Biologie fondamentale C est l ensemble des modifications qu'une cellule subit entre sa formation, par division de la cellule mère, et le moment où cette cellule a fini de se diviser

Plus en détail

DIVERSITE DU MONDE MICROBIEN

DIVERSITE DU MONDE MICROBIEN DIVERSITE DU MONDE MICROBIEN Les salmonelles : responsables d infections alimentaires. Les moisissures : responsables de la dégradation de certains aliments. La levure de bière vue au microscope optique.

Plus en détail

Chapitre 1 : Les principales étapes de la reproduction

Chapitre 1 : Les principales étapes de la reproduction Partie 2 : reproduction Chapitre 1 : Les principales étapes de la reproduction La capacité à se reproduire est une des caractéristiques des systèmes vivants. Pour cela, il existe deux stratégies qui consistent

Plus en détail

Les divisions cellulaires

Les divisions cellulaires Les divisions cellulaires I- La mitose Les cellules somatiques se divisent par le processus de la mitose. Chaque cellule mère donne 2 cellules filles presque identiques. Moment crucial car c est à ce moment

Plus en détail

Cycle cellulaire: Interphase et divisions. Partie 1 FLBI 101 L1-S1

Cycle cellulaire: Interphase et divisions. Partie 1 FLBI 101 L1-S1 Cycle cellulaire: Interphase et divisions Partie 1 FLBI 101 L1-S1 Centrioles G1 S / G2 Prophase Division cellulaire Métaphase Cycle cellulaire 6. Cycle cellulaire et divisions cellulaires -Définition du

Plus en détail

Aspects cellulaires de la construction du végétal : la mitose

Aspects cellulaires de la construction du végétal : la mitose 36419PartieIIChap6 8/06/01 10:04 Page 75 CHAPITRE 6 Aspects cellulaires de la construction du végétal : la mitose Manuel, pages 101 à 120 Objectifs généraux du chapitre Ce chapitre répond aux deux points

Plus en détail

Chapitre 4 : L information génétique est conservée par réplication de l ADN

Chapitre 4 : L information génétique est conservée par réplication de l ADN Chapitre 4 : L information génétique est conservée par réplication de l ADN Activité 1 : structure et ultrastructure du chromosome Connaissances Pendant l'interphase, l ADN eucaryote, porteur de l information

Plus en détail

1.6 La division cellulaire

1.6 La division cellulaire 1.6 La division cellulaire Notions clé La mitose est la division du noyau en deux noyaux génétiquement identiques. Les chromosomes se condensent par super-enroulement durant la mitose. La cytocinèse se

Plus en détail

LA MORPHOGENÈSE VÉGÉTALE OU LA MISE EN PLACE DE L'ARCHITECTURE D'UNE PLANTE...2

LA MORPHOGENÈSE VÉGÉTALE OU LA MISE EN PLACE DE L'ARCHITECTURE D'UNE PLANTE...2 LA MORPHOGENÈSE VÉGÉTALE OU LA MISE EN PLACE DE L'ARCHITECTURE D'UNE PLANTE...2 CHAPITRE I LES MÉCANISMES BIOLOGIQUES FONDAMENTAUX DE L'ÉDIFICATION DU PORT D UN ARBRE... 2 1 / la croissance des pousses...2

Plus en détail

A partir de l observation des figures de mitoses observées pour trois espèces de Blé, proposer un problème.

A partir de l observation des figures de mitoses observées pour trois espèces de Blé, proposer un problème. T.P Thème 1 : Génétique... Chap : Vers une vision dynamique de la biodiversité Polyploïdisation du blé Mise en situation et recherche à mener Trois espèces de blé sont actuellement cultivées dans le monde

Plus en détail

Le cycle cellulaire. Equilibre prolifération / mort cellulaire

Le cycle cellulaire. Equilibre prolifération / mort cellulaire Le cycle cellulaire Equilibre prolifération / mort cellulaire Il existe chez les organismes eucaryotes multicellulaires un équilibre entre prolifération et mort cellulaire qui est nécessaire à l homéostasie

Plus en détail

CH4 DIVERSITE MORPHOLOGIQUE DES VÉGÉTAUX

CH4 DIVERSITE MORPHOLOGIQUE DES VÉGÉTAUX CH4 DIVERSIE MORPHOLOGIQUE DES VÉGÉUX INRODUCION Les végétaux présentent des phénotypes très diversifiés. Comment se construit leur forme? Quelles sont les influences du génotype et du milieu sur la morphogenèse

Plus en détail

Thème 1 : La Terre dans l Univers, la Vie et l évolution du vivant. Partie 1 : Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique

Thème 1 : La Terre dans l Univers, la Vie et l évolution du vivant. Partie 1 : Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique TP 5 : Du gène à la protéine (1) Thème 1 : La Terre dans l Univers, la Vie et l évolution du vivant Partie 1 : Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique Chapitre 2 : Les mutations sont

Plus en détail

Thème 1 : La Terre dans l Univers, la Vie et l évolution du vivant. Partie 1 : Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique

Thème 1 : La Terre dans l Univers, la Vie et l évolution du vivant. Partie 1 : Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique Thème 1 : La Terre dans l Univers, la Vie et l évolution du vivant Partie 1 : Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique Chapitre d introduction : Rappels Rappels : Les chromosomes présents

Plus en détail

EXERCICE #2 (RÉVISION) : Cycle cellulaire et Division cellulaire

EXERCICE #2 (RÉVISION) : Cycle cellulaire et Division cellulaire EXERCICE #2 (RÉVISION) : Cycle cellulaire et Division cellulaire *PARTIE A - Associez chacune des définitions à l'un des termes suivants : chromosome réplication chromatides sœurs centromère chromatine

Plus en détail

Corrigé du bac 2016 : SVT spécialité Série S Liban

Corrigé du bac 2016 : SVT spécialité Série S Liban Corrigé du bac 2016 : SVT spécialité Série S Liban BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2016 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE SÉRIE S Durée de l épreuve : 3h30 Coefficient : 8 ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ L usage

Plus en détail

C/ Tous les êtres vivants sont construits à partir d une information génétique.

C/ Tous les êtres vivants sont construits à partir d une information génétique. C/ Tous les êtres vivants sont construits à partir d une information génétique. 1) La localisation et le support de l information génétique (rappels de collège) a) Localisation : Expérience 1 : Une expérience

Plus en détail

TP : Les besoins du muscle.

TP : Les besoins du muscle. TP : Les besoins du muscle. Exemple : Morceau de Steak = muscle d une vache. On réalise plus expérience pour connaitre les besoins du muscle et savoir si nos hypothèses sont justes ou fausses. PRINIPE

Plus en détail

La division cellulaire Chapitre 5 Anatomie

La division cellulaire Chapitre 5 Anatomie La division cellulaire Chapitre 5 Anatomie La division cellulaire est le mode de multiplication de toute cellule. Elle lui permet de se diviser en plusieurs cellules-filles (deux le plus souvent). C'est

Plus en détail

RÉVISION LES DIFFERENTES PHASES DU CYCLE CELLULAIRE

RÉVISION LES DIFFERENTES PHASES DU CYCLE CELLULAIRE RÉVISION LES DIFFERENTES PHASES DU CYCLE CELLULAIRE I- JE REINVESTIS LES CONNAISSANCES DU COURS Quelles sont les caractéristiques principales de la division cellulaire? o Universelle o Plus rapide chez

Plus en détail

Reproduction conforme de la cellule et réplication de l ADN

Reproduction conforme de la cellule et réplication de l ADN 1 Reproduction conforme de la cellule et réplication de l résumés de cours Vous avez vu en classe de seconde qu au sein du règne vivant, il existe une grande unité (, cellules, voies métaboliques semblables

Plus en détail

Biologie cellulaire et moléculaire.

Biologie cellulaire et moléculaire. Chapitre 1 Biologie cellulaire et moléculaire. 1.1 Les cellules procaryotes et les cellules eucaryotes. 1 Un être vivant peut être un organisme : A) péricellulaire. B) pluricellulaire. C) eucaryote. D)

Plus en détail

CELLULE, ADN ET UNITE DU VIVANT. Chapitre 2 : Des activités cellulaires sous contrôle

CELLULE, ADN ET UNITE DU VIVANT. Chapitre 2 : Des activités cellulaires sous contrôle CELLULE, ADN ET UNITE DU VIVANT Chapitre 2 : Des activités cellulaires sous contrôle Rappel 6 e : Matière organique : elle est constituée d'atomes de carbone (C), hydrogène (H), et d'oxygène (O), et d'azote

Plus en détail

BIO ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE DE LA CELLULE PRÉTEST A QUESTIONNAIRE COMMISSION SCOLAIRE DES PATRIOTES

BIO ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE DE LA CELLULE PRÉTEST A QUESTIONNAIRE COMMISSION SCOLAIRE DES PATRIOTES BIO-5064-2 ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE DE LA CELLULE PRÉTEST A QUESTIONNAIRE COMMISSION SCOLAIRE DES PATRIOTES Par : Pierre Gendron, enseignant 1 er février 2005 2 de 8 1. IDENTIFIER CHACUNE DES STRUCTURES

Plus en détail

Thème 1 : La Terre dans l Univers, la Vie et l évolution du vivant. Partie 1 : Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique

Thème 1 : La Terre dans l Univers, la Vie et l évolution du vivant. Partie 1 : Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique Thème 1 : La Terre dans l Univers, la Vie et l évolution du vivant Partie 1 : Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique Chapitre 1 : La reproduction conforme de la cellule et la réplication

Plus en détail

Thème. 1 Expression, stabilité et variation

Thème. 1 Expression, stabilité et variation Thème. 1 Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique Chapitre 1 La reproduction conforme de la cellule et la réplication de l ADN Unité 1 La division cellulaire [pp. 18-19 du manuel de l

Plus en détail

La chromatine chromatine histones nucléosome

La chromatine chromatine histones nucléosome La chromatine La taille des génomes eucaryotes est beaucoup plus grande que celle des génomes procaryotes (environ 25.000 à 30.000 gènes). Des protéines se lient à l ADN pour le condenser en chromatine,

Plus en détail

Homo sapiens est l unique représentant actuel d une lignée évolutive, celle des homininés, qui s inscrit elle-même dans celle des primates.

Homo sapiens est l unique représentant actuel d une lignée évolutive, celle des homininés, qui s inscrit elle-même dans celle des primates. Correction FA7/TP7 Un regard sur l évolution de l Homme. Homo sapiens est l unique représentant actuel d une lignée évolutive, celle des homininés, qui s inscrit elle-même dans celle des primates. PB :

Plus en détail

Le concept du cycle cellulaire. Un événement qui se répète Mécanisme de reproduction cellulaire La cellule duplique son contenu et se divise en deux

Le concept du cycle cellulaire. Un événement qui se répète Mécanisme de reproduction cellulaire La cellule duplique son contenu et se divise en deux Le concept du cycle cellulaire Un événement qui se répète Mécanisme de reproduction cellulaire La cellule duplique son contenu et se divise en deux Le rêve de toute cellule: devenir deux cellules François

Plus en détail

Programme de génétique

Programme de génétique Programme de génétique Génétique formelle Génétique humaine Génétique moléculaire Cartographie des gènes humains Cytogénétique Outils du génie génétique Notion du diagnostic génotypique Notion de génétique

Plus en détail

Partie I Caractéristiques de l environnement proche et répartition des êtres vivants.

Partie I Caractéristiques de l environnement proche et répartition des êtres vivants. Partie I Caractéristiques de l environnement proche et répartition des êtres vivants. 1 À la découverte de l'environnement. Quelles sont les composantes de notre environnement? Activité 1 Observer attentivement

Plus en détail

a) Donnez une explication à cette limite du nombre de mitoses des cellules somatiques (= du corps, non reproductrice). (1pt)

a) Donnez une explication à cette limite du nombre de mitoses des cellules somatiques (= du corps, non reproductrice). (1pt) Nom : Groupe : 3 nov 2009 Test intermédiaire 2OS (45 ) 2BIos-1 B. Emery Génétique moléculaire COPAD Aucun document autorisé (ni personnel, ni fourni). En annexe détachable, se trouve le tableau du code

Plus en détail

Corrigé du bac 2015 : SVT obligatoire Série S Amérique du Nord

Corrigé du bac 2015 : SVT obligatoire Série S Amérique du Nord Corrigé du bac 2015 : SVT obligatoire Série S Amérique du Nord BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2015 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE SÉRIE S Durée de l épreuve : 3h30 Coefficient : 6 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE

Plus en détail

Chapitre 3 Génétique moléculaire : expression de l information génétique

Chapitre 3 Génétique moléculaire : expression de l information génétique Chapitre 3 Génétique moléculaire : expression de l information génétique III 1 Rappel : Les protides III 1.1 Classification III 1.2 Mise en évidence III 2 Mécanismes de l expression génétique III 2.1 Résultats

Plus en détail

PARTIE III : MORPHOGENÈSE VÉGÉTALE ET ÉTABLISSEMENT DU PHÉNOTYPE.

PARTIE III : MORPHOGENÈSE VÉGÉTALE ET ÉTABLISSEMENT DU PHÉNOTYPE. PARTIE III : MORPHOGENÈSE VÉGÉTALE ET ÉTABLISSEMENT DU PHÉNOTYPE. Introduction : Chez les plantes, la croissance dure toute la vie : même chez les vieux arbres de nouvelles racines, de nouvelles branches

Plus en détail

I)Les différentes étapes de la division cellulaire. 1) Les chromosomes Caryotype, chromosomes, chromatine, condensation et compaction de l ADN

I)Les différentes étapes de la division cellulaire. 1) Les chromosomes Caryotype, chromosomes, chromatine, condensation et compaction de l ADN Mercredi 02/09/15 Thème 1a - TP 1 : Le déroulement de la division cellulaire (= mitose) Microscope optique, acquisition numérique d image, titres, légendes et intégration dans un autre logiciel / Racines

Plus en détail

TD 3 : LA GÉNÉTIQUE. L Homme possède 46 chromosomes, soit 23 paires de chromosomes.

TD 3 : LA GÉNÉTIQUE. L Homme possède 46 chromosomes, soit 23 paires de chromosomes. TD 3 : LA GÉNÉTIQUE ADN : acide désoxyribonucléique. ARN : acide ribonucléique.! L ADN possède deux brins, l ARN un seul. Ils sont composés de nucléotides eux-même composés d une base azoté, d un sucre,

Plus en détail

Écrit tes réponses sur une feuille lignée et répond sous forme de phrases complètes.

Écrit tes réponses sur une feuille lignée et répond sous forme de phrases complètes. Révision de l ADN, le cycle cellulaire et le cancer Écrit tes réponses sur une feuille lignée et répond sous forme de phrases complètes. 1. Que signifient les lettres «ADN»? 2. À quel endroit dans notre

Plus en détail

Chapitre 9 L action de l homme sur l environnement

Chapitre 9 L action de l homme sur l environnement Chapitre 9 L action de l homme sur l environnement L activité humaine peut avoir des conséquences sur les milieux. Étude de paysages actuels et anciens L observation de son environnement proche et de ce

Plus en détail

Quels organismes utilisent la reproduction assexuée? Quels organismes utilisent la reproduction asexuée?

Quels organismes utilisent la reproduction assexuée? Quels organismes utilisent la reproduction asexuée? Qu est-ce que c est la La mitose, base de la reproduction asexuée Mode de reproduction dans lequel un parent obtient un descendant identique à lui. On a besoin d un seul parent pour la reproduction asexuée.

Plus en détail

1 ère S. La morphogenèse végétale et l établissement du phénotype. DOSSIER 3 - Sommaire : Ac. Poitiers. Enseignement général

1 ère S. La morphogenèse végétale et l établissement du phénotype. DOSSIER 3 - Sommaire : Ac. Poitiers. Enseignement général Enseignement Obligatoire de 1 ère S - Dossier 3 : la morphogenèse végétale et l établissement du phénotype- 1 Ac. Poitiers 1 ère S Enseignement général L établissement du phénotype macroscopique morphologique

Plus en détail

M me. TAIBI Faiza (Docteur en biologie animale)

M me. TAIBI Faiza (Docteur en biologie animale) 1 I. MITOSE: LA DIVISION CELLULAIRE La prolifération cellulaire se traduit par un accroissement du nombre des cellules pour un volume donné et dépend de la rapidité du cycle cellulaire: lorsque l interphase

Plus en détail

Titre de la séance : l énergie lumineuse reçue sur Terre.

Titre de la séance : l énergie lumineuse reçue sur Terre. Partie du programme : Enjeux planétaires contemporains : énergie, sol Niveau : seconde EXTRAIT DU PROGRAMME L énergie solaire est inégalement reçue à la surface de la planète. La photosynthèse en utilise

Plus en détail

Synthèse d'une espèce chimique.

Synthèse d'une espèce chimique. CH 7 Synthèse d'une espèce chimique. II- Réalisation d une synthèse. I- Nécessité de la chimie de synthèse. )- Définition. 2)- Présentation du problème. )- Le mode opératoire. 2)- L étape de transformation.

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2012 EPREUVE DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE. Série Collège

DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2012 EPREUVE DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE. Série Collège REPÈRE 12DNBCOLSVTAN1 DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2012 Série Collège DUREE : 45 minutes COEFFICIENT : 1 2 points seront attribués à l orthographe et à la présentation de votre composition. L usage

Plus en détail

I - Pratiquer un raisonnement scientifique.

I - Pratiquer un raisonnement scientifique. Lycée Jean Lurçat - Martigues. Sciences de la Vie et de la Terre. Travail de préparation pour une entrée efficiente en Terminale Scientifique. La préparation au baccalauréat ne se fait pas seulement au

Plus en détail

SEPARATION DES CHROMOSOMES ET DES ALLELES A LA MEIOSE

SEPARATION DES CHROMOSOMES ET DES ALLELES A LA MEIOSE T.P. 3.4 SEPARATION DES CHROMOSOMES ET DES ALLELES A LA MEIOSE La réduction chromosomique compense la fécondation qui unit deux lots haploïdes de chromosomes. Les gamètes, ou les spores, haploïdes sont

Plus en détail

Mitose dans une celule végétale

Mitose dans une celule végétale Cours 1 101-NYA-05 Afin de respecter les droits d auteur, à moins d avis contraire, toutes les figures présentées ont été prises dans le manuel suggéré au début de la session : Campbell, Neil A. 4 e Édition,

Plus en détail

ILLUSTRATIONS COURS DE BIOLOGIE CELLULAIRE (P. MARCHETTI)

ILLUSTRATIONS COURS DE BIOLOGIE CELLULAIRE (P. MARCHETTI) ILLUSTRATIONS COURS DE BIOLOGIE CELLULAIRE (P. MARCHETTI) 2007-8 Le noyau Structure du noyau microscopie optique après coloration nucléoplasme Hématoxyline -P- ADN/ARN > BASOPHILIE nucléole Chromatine

Plus en détail

Chromatine et chromosomes

Chromatine et chromosomes Chromatine et chromosomes I. Introduction II. La compaction de l ADN 1. Le premier niveau de repliement 2. Le second niveau de repliement 3. Les niveaux de repliements supérieurs 4. L intérêt du repliement

Plus en détail

Chapitre 6 : Le peuplement d'un milieu par les végétaux

Chapitre 6 : Le peuplement d'un milieu par les végétaux Chapitre 6 : Le peuplement d'un milieu par les végétaux Ce que je dois savoir : Ce que je dois savoir faire : Donner la définition : En utilisant des documents : plante annuelle et plante vivace, dispersion,

Plus en détail

La réplication de l ADN et la mitose. Rappel des différentes phases du cycle cellulaire et aspect des chromosomes

La réplication de l ADN et la mitose. Rappel des différentes phases du cycle cellulaire et aspect des chromosomes La réplication de l ADN et la mitose Rappel des différentes phases du cycle cellulaire et aspect des chromosomes Réalisation de préparations microscopiques de mitose (d après http://www.didier-pol.net/3mitose.htm)

Plus en détail

Chap.4 Miroirs sphériques

Chap.4 Miroirs sphériques Chap.4 Miroirs sphériques 1. Miroirs sphériques concaves ou convexes 2. Stigmatisme et aplanétisme 2.1. Stigmatisme rigoureux - Points particuliers 2.2. Stigmatisme et aplanétisme approchés dans les conditions

Plus en détail

Culture in vitro des Végétaux

Culture in vitro des Végétaux Culture in vitro des Végétaux Les premières tentatives de culture in vitro datent de la fin du 19ème siècle. A l'époque l'un des principaux problèmes est la destruction des plantes par les virus. Ce n'est

Plus en détail

LA TERRE DANS L UNIVERS, la vie et l évolution du vivant

LA TERRE DANS L UNIVERS, la vie et l évolution du vivant Thème 1 A Chapitre LA TERRE DANS L UNIVERS, la vie et l évolution du vivant (5 semaines) EXPRESSION, STABILITE ET VARIATION DU PATRIMOINE GENETIQUE Introduction : Les cellules de l'organisme, à l'exception

Plus en détail

PARTIE 1 La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant L Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique

PARTIE 1 La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant L Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique A L PARTIE 1 La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant L Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique CHA CHAP.3: L EXPRESSION DU PATRIMOINE GENETIQUE Diapo COURS 2011 EXPRESSION

Plus en détail

SVT 2 nde A.P. : Raisonnement scientifique et méthodes en sciences AP2 : Relation entre gènes et caractères héréditaires

SVT 2 nde A.P. : Raisonnement scientifique et méthodes en sciences AP2 : Relation entre gènes et caractères héréditaires SVT 2 nde A.P. : Raisonnement scientifique et méthodes en sciences AP2 : Relation entre gènes et caractères héréditaires Réflexion préliminaire Activité 1 : Rappel 3è «Transmission des gènes des parents

Plus en détail

(0.5 pt) (0.5pt) (0.5 pts) (1 pt) (0.5 pt) (0.5pt) (1pt) (0.5pt)

(0.5 pt) (0.5pt) (0.5 pts) (1 pt) (0.5 pt) (0.5pt) (1pt) (0.5pt) Exercice 1 (5 points) Le pourcentage de cellules en phase G1, S et G2/M d une culture cellulaire en croissance peut être évalué en marquant l ADN avec une molécule fluorescente qui possède une capacité

Plus en détail

Le cycle de division cellulaire. D après SVT 1èreS Collection A. Duco Eds : Belin

Le cycle de division cellulaire. D après SVT 1èreS Collection A. Duco Eds : Belin Le cycle de division cellulaire D après SVT 1èreS Collection A. Duco Eds : Belin I. Les phases du cycle cellulaire 1. L interphase Phase G1, Phase S, Phase G2 2. La mitose ou phase M Prophase, Prométaphase,

Plus en détail