Le développement clinique des médicaments. Isabelle PATY Sanofi R&D Développement Clinique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le développement clinique des médicaments. Isabelle PATY Sanofi R&D Développement Clinique"

Transcription

1 Le développement clinique des médicaments Isabelle PATY Sanofi R&D Développement Clinique 1

2 DEVELOPPEMENT CLINIQUE : Définition / Objectifs Évaluer chez l Homme l efficacité et la sécurité d emploi des produits, pour en définir les indications et conditions d utilisation (rapport bénéfice / risque) en vue de leur enregistrement (aboutir au Résumé des Caractéristiques du Produit) et de leur commercialisation. 2

3 DEVELOPPEMENT CLINIQUE Requiert la mise en œuvre d un ensemble coordonné d études (chimie / pharmacie, préclinique et clinique) pour répondre aux différentes questions posées lors de l enregistrement, principalement : - Le produit est-il actif dans la pathologie visée? - Quelles sont sa tolérance et sa sécurité d emploi? - Quelles sont ses conditions d utilisation? 3

4 The Drug Development Process RESEARCH DEVELOPMENT BIRTH LIFE 2 years 1 to 2 years 1 to 2 years 6 to 8 years 1 year Contin. RESEARCH INTO CHEMICAL STARTING POINTS Conception Target selection Test Development Synthesis SCREENING (+ High Throughput Screening) OPTIMIZATION Intrinsic activity Selectivity Oral absorption Duration of action Efficacy in relevant animal models PRECLINICAL EVALUATION IN VITRO AND IN ANIMAL Chemical Development General Pharmacology Analytical Methods Stability Safety Toxicity Metabolism and Pharmacokinetics Formulation CLINICAL EVALUATION IN MAN PHASE I PHASE II PHASE III Tolerance and pharmacokinetics Biological activity and research of a therapeutic effect Determination of the optimal dose Confirmation of the therapeutic effect and tolerance PREPA- RATION and SUBMISSION of a NEW DRUG APPLICATION DOSSIER P R O D U C T I O N MARKETING LCM LIFE CYCLE MANAGEMENT Active Molecules (lead compounds) P H A R M A C O V I G I L A N C E 50,000 to 500,000 molecules

5 Le développement : aspects quantitatifs Nombre de produits par étape pour arriver à 1 médicament sur le marché (estimations) : qq molécules synthétisées 100 testées chez l animal <10 testées chez l homme 1 médicament qui obtient l AMM 5

6 Aspects économiques : les coûts de développement Estimation des coûts de développement d un nouveau produit jusqu à la mise sur le marché (million $1997) (d après : Updating the Cost of a New Chemical Entity by Dr. Hannah Kettler, Office of Health Economics) Study Years Total Capitalised Costs Hansen, Wiggins, DiMasi et. al., OTA, Myers and Howe, 1997 DiMasi et. al.,

7 Aspects économiques : les coûts de développement 7

8 Reason for Attrition Reason for development discontinuation 8

9 Clinical Development Challenges Pharmaceuticals is the most highly-regulated industrial sector Total Number of Medicines in R&D from 5930 (1998) to 7406 (2006) High Failure rate during Clinical Development (>90%) 38% of the drugs taken in the clinic dropped out in Phase I 60% of those remaining failed in Phase II 40% of the remaining candidates failed in Phase III 23% of the ones that made it through the clinic failed to be approved by the FDA. Reason of Failure 22% Safety - Toxicity 31% Lack of Efficacy 41% Biopharmaceutical properties 6% Market reasons Rocketed cost of drug development R&D expenditure in Europe (M )

10 Success rate by area of development 10

11 Phases de développement Pre-Clinical Phase I Phase IIa Phase IIb Phase IIIa Phase IIIb Phase IV Discovery Pre-clinical Clinical Dev. Approval Launch Phase I Phase IIa Phase IIb Première administration à l homme «Phase 1» Essais chez des sujets sains Etudes sans bénéfice individuel direct Nombreux objectifs Chez quelques patients rigoureusement sélectionnés Preuve de concept pharmacologique chez les patients (population cible) Choix de la fourchette de doses avec un bon bénefice / risque Confirmation du potentiel médicament de votre produit 11

12 Phases of Clinical Development and Type of Study according to ICH definitions Therapeutic Use Therapeutic Confirmatory NDA Therapeutic Exploratory Clinical Pharmacology (Human Pharmacology) Critical Path I II III IV Phase of development Individual Study Objective(s) from CDP Design. Protocol. CRF Conduct Data Management Statistical Analysis Integrated Report Time 12

13 Développement clinique : les différentes phases Phases I IIa IIb III IIIb, IV Objectifs généraux Tolérance, pharmacocinétique, pharmacodynamie (+) chez le volontaire sain (sauf produits onco ou facteurs de croissance ) Tolérance, activité, efficacité (+) chez les patients (sous-groupe de la population cible) Détermination de la relation dose-effet chez les patients Evaluation (confirmation) de l efficacité thérapeutique et de la tolérance, contre produit de référence (si disponible), à large échelle dans population cible Etudes post-marketing (tolérance, extensions d indications ou autres populations, demandes réglementaires ) 13

14 Le développement : mise en oeuvre Un travail d équipe dans un environnement industriel international. Activités impliquées : Recherche (identification des cibles, activité des produits) Chimie (synthèses de produits ) Brevets (protection des produits, risques vis-à-vis de brevets existants...) Toxicologie (toxicité des molécules sélectionnées en recherche) 14

15 Aspects pratiques du développement : mise en œuvre Activités impliquées (suite) : Développement pharmaceutique (mise au point des formulations ) Industrialisation (fabrication à large échelle) Marketing (intérêt commercial, positionnement du produit) Affaires réglementaires (contacts avec les autorités de santé, autorisations, dossier d enregistrement ) Pharmacocinétique (animal, homme) Développement clinique Pharmacovigilance 15

16 Conception du plan de développement Le plan de développement : document résumant le rationnel, les objectifs et la stratégie de développement du produit (définition des études, de leur enchainement, des critères de progression ) Plan discuté avec les autorités (FDA): pre-ind meetings, end-of phase II meeting 16

17 Phases de développement et objectifs Therapeutic Exploratory Explore use for the targeted indication Estimate dosage for subsequent studies Provide basis for confirmatory study design, endpoints, methodologies Therapeutic Confirmatory Demonstrate/confirm efficacy Establish safety profile Provide an adequate basis for assessing the benefit/risk relationship to support licensing Establish dose-response relationship Therapeutic Use Refine understanding of benefit/risk relationship in general of special populations and/or environments Identify less common adverse reactions Refine dosing recommendation 17 ICH E8 General Consideration of Clinical Trials

18 Typologie des objectifs Traitement symptomatique Soulager un ou plusieurs symptôme(s) Traitement curatif Modifier l évolution de la maladie Traitement préventif Prévenir l apparition de l état pathologique Prévention primaire : prévenir l apparition d une maladie chez des sujets en bonne santé, mais qui présentent généralement un risque accru de développer cette maladie Prévention secondaire : prévenir la récidive d une maladie chez des sujets ayant déjà présenté un premier épisode 18

19 Objectifs de l étude - exemple Primary : To evaluate whether once weekly sc injection of idrabiotaparinux is at least as effective as oral INR adjusted dose warfarin in the prevention of stroke or systemic embolic event in patients with atrial fibrillation Main Secondary : to compare the incidence of composite endpoint (stroke or non CNS-SE or myocardial infarction or venous thromboembolism or major bleeding or death observed in the idrabiotaparinux group with the one observed in the warfarin group 19

20 Choix des critères de sélection Groupe de sujets approprié pour mettre en évidence les différences supposées entre les traitements comparés Propriétés recherchées Représentativité des patients dans l indication choisie Homogénéité / sélectivité par rapport à la démonstration 20

21 Catégories de critères de sélection et phase de développement Critères d inclusion Indication cible Facteurs interférant positivement avec l essai (enrichissement) Critères d exclusion (non-inclusion) Contre-indications aux produits à l essai (candidat médicament, et comparateur actif le cas échéant) Définitives Temporaires, en l état des connaissances Facteurs interférant négativement avec l essai Pathologies concomitantes Traitements concomitants Facteurs liés à l environnement Respect des impératifs éthiques Conditions pratiques 21

22 Phase IIa Bridging Studies To bridge safety from Healthy Volunteers to patients Extension of the definition Pharmacodynamics («dynabridge») PK in the population (obese, ) Second level sub-title Ethnicity (ICH E5) PK/PD bridging Caucasian to Japanese Proof of concept (PoC) Proof of Clinical Concept It is a DRUG Not a pivotal study Selected and Limited number of subjects Few doses Usually one dose, the highest possible according to the phase I data Biomarker or «surrogate» If possible according to the knowledge accumulated in pre-clinical and phase I Jump to Phase IIb Pivotal study could be a competitive advantage 22

23 Problématique dans le plan de développement : passage en phase 2 Phase 2 : administration au patient Choix des doses : déterminées sur les résultats des 1 ères études (critères : tolérance, activité, pharmacocinétique) Choix du nombre de doses : plus réduit / phase 1 (études plus lourdes) Choix de la durée de traitement : fonction de la pathologie, suffisante pour montrer une activité, éventuellement limitée par la durée des études de toxicité 23

24 Problématique dans le plan de développement : passage en phase 2 Phase 2 : administration au patient Choix des paramètres d activité et de tolérance (critères de substitution ) Problème potentiel : différence de tolérance entre volontaires sains et patients (psychotropes ) Concept de «bridging study» : évaluation préliminaire de la tolérance dans la population cible avant la recherche d activité 24

25 Taille de l échantillon : Phase II-Proof of concept Design: randomized, double-blind, placebo-controlled, parallel groups Population: patients with ST elevation acute myocardial infarction (AMI) undergoing PCI Duration: primary endpoint at 5 days, at least 30 days follow-up Primary endpoint: Infarct size as assessed by MRI at Day 5 Secondary endpoints: CK-MB and troponin I release (AUC over 72h) Composite endpoint: MI, CHF, death at Day 5 and Day 30 Sample size assumptions Expected mean infarct size: 48g in the placebo group and 34 g in the SARXXXX groups: a 30% reduction in infarct size Expected standard deviation: 24g in the placebo group and 14 g in the SARXXX groups Alpha: overall 5% with adjustment for multiplicity of doses; power: 80% Number of doses of SARXXXX Total sample size 25 N Patients per group

26 Problématique dans le plan de développement : passage en phase 3 Phase 3 : démonstration / confirmation d efficacité Choix des doses : déterminées sur les résultats des phases 2 (critères : tolérance, activité) Choix du nombres de doses : 1-2 (le + souvent) Choix de la durée de traitement : fonction de la pathologie, des guidelines... Choix des paramètres d efficacité (cliniques ou biologiques, critères de substitution, mortalité ) : fonction de la pathologie, et des guidelines... 26

27 Taille de l échantillon: Phase III Design: randomized, double-blind, placebo-controlled, parallel groups (1 or 2 doses of SARXXXXXX and placebo) Population: patients with ST elevation acute myocardial infarction (AMI) undergoing PCI Duration: 90 days Primary endpoint: Composite endpoint death, MI or congestive heart failure Sample size assumptions: Expected rate of event in the placebo group: 10% (from APEX-AMI, 2007) Expected relative reduction in SARXXXXXX groups: 20% to 50% Alpha: overall 5% with adjustment for multiplicity of doses; power: 90% Total sample size for the phase III study Expected Number of doses relative reduction 1 dose 2 doses 20% % % %

28 Phase IIa- Example of study Proof of concept study in sleep apnea syndrom 28

29 Background Pathophysiology of Obstructive Sleep Apnea (OSA) Healthy Subject Patient with Obstructive Sleep Apnea 29

30 What is the OSA Patient? Patient Characteristics Predominantly male Overweight or obese Mostly middle aged (>50 years old) Have an increased in neck circumference Risk Factors Overweight / obesity Alcohol consumption Smoking / COPD Craniofacial anatomy Co morbidities increase with OSA severity Mild: obese + allergies and hypertension Moderate: obese + hypertension, T2D, Metabolic syndrome, COPD Severe: obese + hypertension, T2D, CHF, COPD, CAD 30

31 Current therapy CPAP: Continuous positive airway pressure (golden standard) CPAP is highly effective in reducing sings and symptoms of OSA Snoring, excessive daytime sleepiness, unrefreshing or fragmented sleep, cognitive impairment Improvement of daytime sleepiness is achieved even with less than 4 hrs use per night CPAP decreases risk of accidents, increases productivity CPAP is safe Even one night without CPAP associated with immediate return of excessive sleepiness and decreased vigilance However, approximately 20% of all patients with OSA do not tolerate CPAP Noise of the machine, claustrophobia, CPAP is not sexy, unable to breath properly Currently, no pharmacological treatment approach in this indication 31

32 CPAP treatment: Apnoe/Hypopnea reduction as primary endpoint AHI (n/h) initial titration 6 month CPAP is highly effective in reducing the apnoe/hypopneaindex (AHI) Hurdle for a pharmacological treatment is high, positioning will be critical 0 P Const GK 418P Autoset PV10I Somno Meurice et al, Sleep Med

33 PDYxxxxx Study Design Screening R* of 22 patients Period 1: XYZXYZ or placebo Washout period 2d-3 weeks Period 2: XYZXYZ or placebo 7 ± 2 d Post Treatment Follow-up D-21 to -2 1 Informed Consent 2 PSG D-1 1 In-/Exclusion criteria 2 PSG D1 1 MWT/SSS 2 Randomization 3 InvProduct Adm. at 21:50 4 PSG D2 1 MWT/SSS D-1 1 PSG D1 1 MWT/SSS 2 InvProduct Adm. at 21:50 3 PSG D2 1 MWT/SSS D12-35 (after screening) Single-center, single dose, randomized, double-blind, placebo-controlled, 2-way crossover study 22 patients will be needed in order to show a 40% reduction in baseline AHI. Study design requires intensive assessment (i.e. 5 polysomnography nights, maintenance of wakefulness test) 33

34 Phase IIb example Dose ranging study- antithrombotic-ave5026 Patients with elective total knee replacement surgery Patients randomized to AVE & 60 mg or enoxaparin 40 mg Endpoints : venous thromboembolic event (DVT-PE or VTE related death) & bleeding Doses of 5 &10 mg were stopped after Data Monitoring Comittee review for «insufficient antithrombotic activity» 34

35 Phase IIb example TREK study conclusion Statistically significant dose response for AVE5026 over the 2- fold range Incidence of VTE decreased & incidence of any bleeding increased with increasing dose of AVE5026 A dose range between 20 & 40 mg presents adequate benefit to risk ratio. 20 mg was selected for further phase III trials in VTE prevention 35

36 TREK RESULTS 36

37 Définition et typologie des critères de jugement Les critères de jugement sont les critères sur lesquels est jugée l efficacité des traitements. Ce sont des variables dont la valeur numérique est susceptible de se modifier sous l effet du traitement. Les critères cliniques sont les critères de jugement qui correspondent aux objectifs thérapeutiques d un traitement. Les critères intermédiaires ne correspondent pas directement à un objectif thérapeutique et documentent plutôt les mécanismes d actions du traitement. Il s agit le plus souvent de paramètres biologiques ou physiologiques. Biomarqueur: Caractéristique qui mesure et évalue objectivement, comme un indicateur d un processus biologique normal, les évolutions pathogéniques ou les réponses pharmacologiques à une intervention thérapeutique. Un critère de substitution est un examen de laboratoire ou un signe physique utilisé à la place d un critère clinique. Un changement induit par le traitement sur le critère de substitution est supposé refléter un changement dans le critère clinique. 37

38 Echelles et scores Mesurent l intensité d un phénomène clinique: Intensité d un ou plusieurs symptômes, gêne fonctionnelle, extension d une maladie, stade évolutif Permettent de quantifier numériquement des phénomènes qui ne se caractérisent pas par une dimension physique. 38

39 Choix des échelles Measurement tools (cognitive, functional or global) should be externally validated, pertinent in terms of realistically reflecting symptomatic severity, sufficiently sensitive to detect modest changes related to treatment, reliable (inter-rater; test/retest reliability) and as far as possible easy to use and of short duration, allowing the possibility of easy combination with other tests. They should be calibrated in relation to various populations with distinct dementia syndromes and subpopulations of different social, educational and cultural backgrounds in order to have validated norms available for the interpretation of the results. They should be standardised for use in different languages and cultures. Some tools (e.g. memory tests) should be available in several equivalent forms to allow for the effect of training with repeated administration. CHMP 2008 Guideline on medicinal products for the treatment of Alzheimer s disease and other dementias 39

40 Evénements cliniques Variable binaire: présence/absence de l événement Evènement simple ou composite Analyse en Fréquence de survenue Indices utilisables: risque relatif, odds ratio, différence des risques, «Numbers needed to treat» (NNT) Survie (prise en compte du temps) 40

41 Evaluations primaires et secondaires The primary variable ( target variable, primary endpoint) should be the variable capable of providing the most clinically relevant and convincing evidence directly related to the primary objective of the trial. There should generally be only one primary variable The primary variable should be specified in the protocol, along with the rationale for its selection. Secondary variables are either supportive measurements related to the primary objective or measurements of effects related to the secondary objectives. Their predefinition in the protocol is also important, as well as an explanation of their relative importance and roles in interpretation of trial results. The number of secondary variables should be limited and should be related to the limited number of questions to be answered in the trial. 41

42 Idrabiotaparinux BOREALIS study design Multicenter, randomized, double blind efficacy study versus VKA Patients with AF, eligible for VKA treatment Randomization* warfarin INR double-blind, double dummy central randomization (IVRS), stratified by center and previous VKA treatment Biotinylated idraparinux o.w. Safety observational period 5000 patients per group treatment 6 months - 3 years (TBD) First 7 weeks: 3 mg o.w. then: Age < 75 and Cr Cl 50: 2 mg o.w. 3-6 months Age 75 and/or Cr Cl < 50: 1.5 mg o.w. Endpoints Screening Baseline assessments Final assessments Efficacy: all fatal or non fatal strokes or non CNS SE Safety : all clinically relevant bleedings, major or non-major, as classified by the CIAC Final contact 42

43 EFC6034: Double-blind blind,, double dummy study of [enoxaparin + SSR126517E] versus [enoxaparin + warfarin] for the 6- month treatment of symptomatic PE with and without D-2 D1 symptomatic DVT D5 D99 D190 D281 n = 1600 (Enox + warfarin + SSR126517E placebo) t R Symptomatic PE (± symptom. DVT) 2 INR 2 2 INR 2 Non-inferiority study for efficacy N = 3200 Enpoint: symptomatic VTE fatal or not n = 1600 (Enox + warfarin placebo + SSR126517E) t Any LMW(H) for 36 hours Dotted lines represent 43 placebos of: ENOX SSR126517E WARFARIN

44 Interprétation des résultats La validité interne : Est-ce que le résultat est fiable, c est-à-dire est-il réel et non biaisé? La cohérence externe : Est-ce que ce résultat est concordant avec les autres connaissances sur le sujet? La pertinence clinique et la représentativité : Quelle est la taille de l effet? Quelle est la précision de l estimation de la taille de l effet? L effet observé correspond-il à un effet cliniquement pertinent? Selon la phase de développement du traitement à l essai: L effet justifie t il le passage à la phase ultérieure de développement (phase 2 phase 3)? Ou les patients de l essai sont-ils représentatifs des patients rencontrés couramment en pratique médicale 44

45 Analyse des Résultats 45

46 Analyse des Résultats 46

47 Recommandations thérapeutiques et méthodologie Grade des recommandations Niveau de preuve scientifique fourni par la littérature (études thérapeutiques) Grade des recommandations Niveau 1 - Essais comparatifs randomisés de forte puissance A - Méta-analyse d essais comparatifs randomisés - Analyse de décision basée sur des études bien menées Niveau 2 Preuve scientifique établie B - Essais comparatifs randomisés de faible puissance - Etudes comparatives non randomisées bien menées - Etudes de cohortes Niveau 3 Présomption scientifique C - Etudes cas-témoins Niveau 4 - Etudes comparatives comportant des biais importants Faible niveau de preuve - Etudes rétrospectives - Séries de cas 47

48 Exemple d un plan de développement Dose TDR5587 répétée (JP) Japonais 100, 200, 400mg n = 48 Dose TDU5471 unique (JP) Japonais n = 48 TDR4820 Dose répétée 100, 200, 400, 600mg n = 40 TDU4819 Dose unique 50 to 3200 mg n = 89 Dose TDR4821 répétée sujets 300, âgés 600mg elderly 300, 600mg n = 16 n = 16 Phase DRI5165 II recherche (MAIA) de dose AF/AFL PREVENTION Worldwide SSR50,100, 200,300mg vs placebo + amio calibrator calibrator F-UP:3m n = 660 Phase DRI5760 II (CORYFEE) AF/AFL CONVERSION Worldwide SSR300,600mg vs placebo F-UP:10 days (Rx 2 days); n = 141 DRI5349 Phase II a ICD study (ICARIOS) US, EU SSR100, 300mg vs placebo F-UP:6m; n = 150 Phase IIb ICD STUDY Worldwide SSR50,100, 300 mg vs placebo + calibrator F-UP:6m n=460 Étude cinétique Rel. Bioavail. Phase III efficacité & tolerance OUTCOME STUDY IN HIGH RISK PATIENTS Worldwide SSRdose1 vs placebo Minimum 1 yr Rx étude Severe Renal Impairment Interaction Pantoprazole Interaction Rifampicin PHASE I PHASE II PHASE IIb étude Hepatic Insufficiency 48 Interaction simvastatin PHASE III

49 Merci de votre attention! 49

Draft Template for the Assessment of the methodology during Phase pilote

Draft Template for the Assessment of the methodology during Phase pilote Draft Template for the Assessment of the methodology during Phase pilote Ref interne EudraCT no Title of the Study Abbreviation Sponsor IMP (Repeat if necessary) NIMP (Repeat if necessary) Organisation

Plus en détail

La réglementation européenne pour les médicaments orphelins. De Europese regelgeving voor weesgeneesmiddelen.

La réglementation européenne pour les médicaments orphelins. De Europese regelgeving voor weesgeneesmiddelen. (AFMPS) La réglementation européenne pour les médicaments orphelins. De Europese regelgeving voor weesgeneesmiddelen. Dr. André LHOIR AFMPS - COMP 22 février 2011 1 141/2000: Rare conditions Orphan drugs

Plus en détail

Le nouveau paradigme de l évaluation des médicaments en vie réelle

Le nouveau paradigme de l évaluation des médicaments en vie réelle Académie de Pharmacie 2 décembre 2015 Le nouveau paradigme de l évaluation des médicaments en vie réelle Lucien Abenhaim Laser Analytica London School of Hygiene & Tropical Medicine 1 Questions Définitions

Plus en détail

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 ICH Q8, Q9 and Q10 An Opportunity to Build Quality into Product Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 Sequence

Plus en détail

SGR Services de gestion des risques

SGR Services de gestion des risques Title: Safety Achievement Financial Incentive System (SAFIS) Titre : Système d incitation financière à la sécurité DIRECTIVE Effective / En vigueur: 01/05/2008 Release / Diffusion No. 003 Page 1 of / de

Plus en détail

Item 169 : Évaluation thérapeutique et niveau de preuve

Item 169 : Évaluation thérapeutique et niveau de preuve Item 169 : Évaluation thérapeutique et niveau de preuve COFER, Collège Français des Enseignants en Rhumatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...3 SPECIFIQUE :...3 I Différentes

Plus en détail

Les dix points clés de la lecture critique. Michel Cucherat UMR 5558 - Lyon

Les dix points clés de la lecture critique. Michel Cucherat UMR 5558 - Lyon Les dix points clés de la lecture critique Michel Cucherat UMR 5558 - Lyon Point 1 Interpréter les résultats pour décider But de la lecture critique : Juger de la validité scientifique (fiabilité du résultat)

Plus en détail

Le RIVAROXABAN (XARELTO ) dans l embolie pulmonaire

Le RIVAROXABAN (XARELTO ) dans l embolie pulmonaire Le RIVAROXABAN (XARELTO ) dans l embolie pulmonaire Dr Florence Parent Service de Pneumologie et Soins Intensifs de Pneumologie Hôpital Bicêtre, AP-HP Inserm U999. Université Paris-Sud Traitement anticoagulant

Plus en détail

La recherche clinique au cœur du progrès thérapeutique

La recherche clinique au cœur du progrès thérapeutique 2 èmes Assises de l Innovation Thérapeutique Paris, 05-11-2014 La recherche clinique au cœur du progrès thérapeutique Pr. Jean-François DHAINAUT Président du Groupement Inter-régional de la Recherche Clinique

Plus en détail

Faut-il administrer de la Protéine C activée e (PCA) aux patients atteints de choc septique? CONTRE

Faut-il administrer de la Protéine C activée e (PCA) aux patients atteints de choc septique? CONTRE Faut-il administrer de la Protéine C activée e (PCA) aux patients atteints de choc septique? CONTRE SAINT-LEGER MélanieM Réunion inter-régionale de Réanimation R MédicaleM PLAN Efficacité & essais cliniques

Plus en détail

ACCIDENT AUX NOUVEAUX ANTI-COAGULANTS

ACCIDENT AUX NOUVEAUX ANTI-COAGULANTS ACCIDENT AUX NOUVEAUX ANTI-COAGULANTS Btissame Betari Symposium 8 Avril 2014 1 Cas clinique Mr V. 86 ans ATCD : HTA, ACFA traitée par Xarelto Mode de vie : Vit avec sa femme en pavillon Autonome, marche

Plus en détail

The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS)

The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS) The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS) Jon Birger Skjærseth Montreal 27.10.08 reproduction doivent être acheminées à Copibec (reproduction papier) Introduction What

Plus en détail

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM INSTITUT MARITIME DE PREVENTION For improvement in health and security at work Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM Maritime fishing Shellfish-farming Sea transport 2005 Le pilier social

Plus en détail

TOMENF - Iatrogenic risks associated with CT scans received in

TOMENF - Iatrogenic risks associated with CT scans received in TOMENF - Iatrogenic risks associated with CT scans received in childhood Responsable(s) : De Vathaire Florent, Equipe-3 d'epidémiologie des radiations- CESP- UMR 1018 INSERM Date de modification : 14/08/2013

Plus en détail

Publication IEC 61000-4-3 (Edition 3.0 2008) I-SH 01

Publication IEC 61000-4-3 (Edition 3.0 2008) I-SH 01 Publication IEC 61000-4-3 (Edition 3.0 2008) I-SH 01 Electromagnetic compatibility (EMC) Part 4-3: Testing and measurement techniques Radiated, radio-frequency, electromagnetic field immunity test INTERPRETATION

Plus en détail

The Importance of GSF s in Oncology - Should the Present Guidelines be Modified? Prof. Jean Klastersky Institut Jules Bordet Brussels, Belgium

The Importance of GSF s in Oncology - Should the Present Guidelines be Modified? Prof. Jean Klastersky Institut Jules Bordet Brussels, Belgium The Importance of GSF s in Oncology - Should the Present Guidelines be Modified? Prof. Jean Klastersky Institut Jules Bordet Brussels, Belgium Febrile Neutropenia (fever > 38 C + neutropenia < 500xmm

Plus en détail

Atelier Essais cliniques dans les projets santé Horizon 2020

Atelier Essais cliniques dans les projets santé Horizon 2020 Nacer Boubenna, PhD Chargé de mission Europe au siège de l Inserm Coordinateur du Point de contact national santé Atelier Essais cliniques dans les projets santé Horizon 2020 Paris 6 juin 204 Définitions

Plus en détail

ICM STUDENT MANUAL French 1 JIC-FRE1.2V-12 Module: Marketing Communication and Media Relations Study Year 2. 1. Course overview. Learning objectives:

ICM STUDENT MANUAL French 1 JIC-FRE1.2V-12 Module: Marketing Communication and Media Relations Study Year 2. 1. Course overview. Learning objectives: ICM STUDENT MANUAL French 1 JIC-FRE1.2V-12 Module: Marketing Communication and Media Relations Study Year 2 1. Course overview Books: Français.com, niveau intermédiaire, livre d élève+ dvd- rom, 2ième

Plus en détail

Validation clinique des marqueurs prédictifs le point de vue du méthodologiste. Michel Cucherat UMR CNRS 5558 - Lyon

Validation clinique des marqueurs prédictifs le point de vue du méthodologiste. Michel Cucherat UMR CNRS 5558 - Lyon Validation clinique des marqueurs prédictifs le point de vue du méthodologiste Michel Cucherat UMR CNRS 5558 - Lyon Marqueur prédictif - Définition Un marqueur prédictif est un marqueur qui prédit le bénéfice

Plus en détail

Les différentes phases en recherche clinique

Les différentes phases en recherche clinique Véronique JOUIS, Coordination des ARCs - Responsable Logistique Laurence GUERY, ARC - Responsable Assurance Qualité Unité de Recherche Clinique du GH Lariboisière - Saint-Louis Coordonnateur Pr Eric VICAUT

Plus en détail

La découverte de médicaments en biotechnologie. Développement clinique

La découverte de médicaments en biotechnologie. Développement clinique La découverte de médicaments en biotechnologie Développement clinique Développement clinique: But Evaluer efficacité et sécurité d un médicament pour risque/bénéfice soit acceptable par autorités enregistrement

Plus en détail

Comment maitriser le risque hémorragique?

Comment maitriser le risque hémorragique? Comment maitriser le risque hémorragique? Guillaume Cayla UnitéINSERM 937 Hôpital La Pitié Salpêtrière Service cardiologie Nîmes Pr Messner Conflits d intérêt:lilly -Daishi, Abbott, Astra Zeneca, Servier,

Plus en détail

SC 27/WG 5 Normes Privacy

SC 27/WG 5 Normes Privacy SC 27/WG 5 Normes Privacy Club 27001 Toulousain 12/12/2014 Lionel VODZISLAWSKY Chief Information Officer l.vodzislawsky@celtipharm.com PRE-CTPM 141212-Club27001 Toulouse normes WG5_LV L organisation de

Plus en détail

F Pico, E Meseguer, C Rosso, J Yeung, ML Chadenat, A Cattenoy, P Aegerter, D Smadja, H Hosseini, Y Samson, P Amarenco

F Pico, E Meseguer, C Rosso, J Yeung, ML Chadenat, A Cattenoy, P Aegerter, D Smadja, H Hosseini, Y Samson, P Amarenco The RESCUE BRAIN study : Multicenter randomized trial on neuroprotection with lower limb ischaemic per-conditioning in the acute phase of cerebral infarction (

Plus en détail

Hydro-Québec Distribution

Hydro-Québec Distribution Hydro-Québec Distribution 2004 Distribution Tariff Application Demande R-3541-2004 Request No. 1 Reference: HQD-5, Document 3, Page 6 Information Requests HQD says that it will be required to buy energy

Plus en détail

EDITORIAL. XXI es Journées Européennes de la Société Française de Cardiologie. 10 Editorial / Editorial

EDITORIAL. XXI es Journées Européennes de la Société Française de Cardiologie. 10 Editorial / Editorial EDITORIAL XXI es Journées Européennes de la Société Française de Cardiologie Le thème privilégié des XXI es Journées Européennes de la Société Française de Cardiologie est «la Thrombose et les Médicaments

Plus en détail

Medication management capacity in highly functioning community living older adults: detection of early deficits.

Medication management capacity in highly functioning community living older adults: detection of early deficits. Drug Regimen Unassisted Grading Scale (DRUGS) Edelberg HK, Shallenberger E, Wei JY (1999) Medication management capacity in highly functioning community living older adults: detection of early deficits.

Plus en détail

Thromboprophylaxie MTEV PTH PTG. Nouveaux anticoagulants oraux. Que faire chez le patient programmé pour une chirurgie?

Thromboprophylaxie MTEV PTH PTG. Nouveaux anticoagulants oraux. Que faire chez le patient programmé pour une chirurgie? Prise en charge d un patient traité par dabigatran ou rivaroxaban au long cours présentant une hémorragie grave ou devant bénéficier d un geste invasif programmé ou urgent P Albaladejo Pôle Anesthésie

Plus en détail

Pharmacologie générale: 8. Applications pharmacocinétiques

Pharmacologie générale: 8. Applications pharmacocinétiques Décembre 2012 Pharmacologie générale: 8. Applications pharmacocinétiques 1 Pharmacologie générale: 8. Applications pharmacocinétiques Paul M. Tulkens, Dr Med. Lic. Sc. Biomed. Faculté de pharmacie et sciences

Plus en détail

Essais cliniques de phase 0 : état de la littérature 2006-2009

Essais cliniques de phase 0 : état de la littérature 2006-2009 17 èmes Journées des Statisticiens des Centres de Lutte contre le Cancer 4 ème Conférence Francophone d Epidémiologie Clinique Essais cliniques de phase 0 : état de la littérature 2006-2009 Q Picat, N

Plus en détail

Le dropéridol n est pas un traitement à considérer pour le traitement de la migraine à l urgence

Le dropéridol n est pas un traitement à considérer pour le traitement de la migraine à l urgence Le dropéridol n est pas un traitement à considérer pour le traitement de la migraine à l urgence On pose fréquemment le diagnostic de migraine sévère à l urgence. Bien que ce soit un diagnostic commun,

Plus en détail

Cycle de vie d une méthode analytique

Cycle de vie d une méthode analytique 44 ème Congrès International SFSTP 6 et 7 juin 2012 LA CONNAISSANCE SCIENTIFIQUE AU SERVICE DE LA QUALITE PRODUIT Apports du «Quality by Design» et retours d expériences Cycle de vie d une méthode analytique

Plus en détail

Autres termes clés (Other key terms)

Autres termes clés (Other key terms) Carve-out method Autres termes clés (Other key terms) Norme Rapports d assurance sur les contrôles d une société de services extérieurs (, Assurance Reports on Controls at a Third Party Service Organization)

Plus en détail

SOIL MOISTURE AND RADON GAS. Bliss L. Tracy Radiation Protection Bureau Health Canada

SOIL MOISTURE AND RADON GAS. Bliss L. Tracy Radiation Protection Bureau Health Canada SOIL MOISTURE AND RADON GAS Bliss L. Tracy Radiation Protection Bureau Health Canada CGEO Workshop on Soil Moisture Saskatoon SK 19-20 June 2007 Outline What is radon? Where does it come from? Why is it

Plus en détail

Epidémiologie et stratégie de prise en charge des métastases cérébrales. Henri Roché, Institut Claudius Regaud

Epidémiologie et stratégie de prise en charge des métastases cérébrales. Henri Roché, Institut Claudius Regaud Epidémiologie et stratégie de prise en charge des métastases cérébrales Henri Roché, Institut Claudius Regaud Toulouse, 9 février 2012 Histoire naturelle Les cancers en cause Les éléments de stratégie

Plus en détail

David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments

David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments Article (Accepted version) (Refereed) Original citation: Marsden, David

Plus en détail

Dossier réglementaire - E

Dossier réglementaire - E LS 6-8 Dossier réglementaire - E Viviane ANTONIETTI CTD Efficacité (module 5) Detailed Organisation of Clinical Study Reports and Related Information in Module 5 This guideline recommends a specific organization

Plus en détail

Partenariat public privé : comment maîtriser les conflits d intérêts?

Partenariat public privé : comment maîtriser les conflits d intérêts? Partenariat public privé : comment maîtriser les conflits d intérêts? Vincent Mooser Vice-Doyen Recherche Clinique FBM Chef Département des Laboratoires 5 février 2015 Essais cliniques sponsorisés par

Plus en détail

CELEBREX 100 MG ET 200 MG, COMPRIME RAPPORT PUBLIC D EVALUATION

CELEBREX 100 MG ET 200 MG, COMPRIME RAPPORT PUBLIC D EVALUATION CELEBREX 100 MG ET 200 MG, COMPRIME RAPPORT PUBLIC D EVALUATION INTRODUCTION Une extension d indication a été octroyée au laboratoire PFIZER le 02 février 2007 pour sa spécialité Celebrex 100 mg et 200

Plus en détail

Workshop IA 2013 Nice - 6 Novembre / San Diego - 15 Novembre Stimulations, ntic & vieillissement les Recommandations

Workshop IA 2013 Nice - 6 Novembre / San Diego - 15 Novembre Stimulations, ntic & vieillissement les Recommandations Workshop 2013 Nice - November 6 / San Diego - November 15 ICT Stimulation & Aging - Defining guidelines SERIOUS GAME: SAN DIEGO CTAD - IA EXPERT MEETING Alzheimer s disease is one of the most important

Plus en détail

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 13 avril 2005 Suite à la demande du ministre chargé de la santé et de la sécurité sociale, la Commission réexamine la spécialité SYMPATHYL, comprimé

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

PROJET DE LOI C- BILL C- SECRET SECRET HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA

PROJET DE LOI C- BILL C- SECRET SECRET HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA SECRET C- SECRET C- First Session, Forty-first Parliament, Première session, quarante et unième législature, HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA BILL C- PROJET DE LOI C- An Act to

Plus en détail

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables Can operational planning decrease distribution costs? - La gestion prévisionnelle pour diminuer les coûts de distribution?

Plus en détail

Teaching evidence-based medicine and pharmacoeconomics at UCL. Anne Spinewine. (with slides borrowed from B Krug for pharmacoeconomy)

Teaching evidence-based medicine and pharmacoeconomics at UCL. Anne Spinewine. (with slides borrowed from B Krug for pharmacoeconomy) Teaching evidence-based medicine and pharmacoeconomics at UCL Anne Spinewine (with slides borrowed from B Krug for pharmacoeconomy) 04.10.2011 WBI- UCL UPH Teaching EBM and pharmacoeconomics Teaching For

Plus en détail

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon strategies Arab Hoballah, UNEP SUSTAINABLE AND COMPETITIVE HOTELS THROUGH ENERGY INNOVATION - NEZEH 2015 L'INNOVATION ÉNERGÉTIQUE AU SERVICE

Plus en détail

Présentation de la Boîte à Outiles du IOMC pour la Prise de Décisions sur la Gestion de produits Chimiques

Présentation de la Boîte à Outiles du IOMC pour la Prise de Décisions sur la Gestion de produits Chimiques Le projet est Présentation de la Boîte à Outiles du IOMC pour la Prise de Décisions sur la Gestion de produits Chimiques Mars 2015 Programme inter-organisations pour la gestion rationnelle des produits

Plus en détail

WHAT IS CURRENT PRACTICE OF FASO? PHARMACOVIGILANCE IN BURKINA. Dr Kiema Bérenger. MOH/Burkina Faso. Chef Service Logistique, Approvisionnement

WHAT IS CURRENT PRACTICE OF FASO? PHARMACOVIGILANCE IN BURKINA. Dr Kiema Bérenger. MOH/Burkina Faso. Chef Service Logistique, Approvisionnement WHAT IS CURRENT PRACTICE OF PHARMACOVIGILANCE IN BURKINA FASO? Dr Kiema Bérenger Chef Service Logistique, Approvisionnement et Maintenance PEV_Burkina Direction de la Prévention par la Vaccination MOH/Burkina

Plus en détail

REG: Exigences réglementaires pour le développement de dispositifs médicaux. MA: REG Didier Maillefer, Déc.2009 (1)

REG: Exigences réglementaires pour le développement de dispositifs médicaux. MA: REG Didier Maillefer, Déc.2009 (1) REG: Exigences réglementaires pour le développement de dispositifs médicaux MA: REG Didier Maillefer, Déc.2009 (1) Objectifs Sensibiliser l ingénieur chef de projet aux exigences qualité liées au développement

Plus en détail

Teaching and learning clinical pharmacy at UCL

Teaching and learning clinical pharmacy at UCL Teaching and learning clinical pharmacy at UCL Anne Spinewine 03.10.2011 WBI- UCL UPH Teaching and learning clinical pharmacy Teaching and learning Unskilled clinical pharmacist : dangerous! Do not start

Plus en détail

IRPP Session 6- Case Studies and Lessons from Abroad

IRPP Session 6- Case Studies and Lessons from Abroad IRPP Session 6- Case Studies and Lessons from Abroad Integration of services for frail elderly- SIPA and PRISMA projects and after Céline Bureau, M.Sc.Inf. (cbureau.csss-iugs@msss.gouv.qc.ca) CSSS-IUG

Plus en détail

Peut-on prédire la thrombose veineuse profonde par la clinique?

Peut-on prédire la thrombose veineuse profonde par la clinique? Peut-on prédire la thrombose veineuse profonde par la clinique? TVP et algorithme de prédiction clinique - 1 Médiocre sensibilité et spécificité des signes et symptômes cliniques Utilité démontrée de la

Plus en détail

L accès au marché d un médicament :

L accès au marché d un médicament : L accès au marché d un médicament : Avant de se retrouver derrière le comptoir d une pharmacie, un médicament passe par différentes phases, de la découverte de la molécule à la fixation de son prix par

Plus en détail

Production de phages thérapeutiques

Production de phages thérapeutiques Production de phages thérapeutiques En France, quel contexte, quelles conditions? Comment répondre aux exigences modernes de préparation thérapeutique? Pour bien comprendre Les étapes du développement

Plus en détail

Carol A. LaRonde Courtier Immobilier Inc. & Laura Pittaro Courtier Immobilier Inc. RE/MAX Royal (Jordan) Inc. 450-458-7051

Carol A. LaRonde Courtier Immobilier Inc. & Laura Pittaro Courtier Immobilier Inc. RE/MAX Royal (Jordan) Inc. 450-458-7051 Chambre immobiliere du grand Montreal CIGGM Greater Montreal Real estate Board GMREB. REVUE DE PRESSE CIGM Les résultats publiés par la Société Canadienne D hypothèque et de logement dans son cadre d analyse

Plus en détail

TOut DES or Not to des... Moi Congrès de Cardiologie Franco-Libanais 2005

TOut DES or Not to des... Moi Congrès de Cardiologie Franco-Libanais 2005 TOut DES or Not to des... Moi Congrès de Cardiologie Franco-Libanais 2005 Tout DES or not tout Des Historique & Illustration Arguments (1), (2) et (3) Statistiques et illustrations Un peu d Histoire...

Plus en détail

refine initiative Conference 2011 Radisson Blu Centrum Hotel - WARSAW 04 / 05 October 2011

refine initiative Conference 2011 Radisson Blu Centrum Hotel - WARSAW 04 / 05 October 2011 Conference 2011 Conference under the patronage of the Polish National Contact Point for Research Programmes of the EU Supported by: Let s Construct Europe s Future With Innovative Buildings and Infrastructures

Plus en détail

To be signed by the Chief Executive Officer or Senior Manager responsible for operations at this location.

To be signed by the Chief Executive Officer or Senior Manager responsible for operations at this location. Application Package Name of Organization Address Contact Tel Email Nature of Workplace Number of Employees Covered by this Application Date Submitted by Wellness Committee Members (if applicable) To be

Plus en détail

EBM : critères de jugement

EBM : critères de jugement EBM : critères de jugement -«End point» pertinent? (biologique CT, paraclinique HTA, clinique IDM) -«End point» intermédiaire ou de substitution (TVP et EP) Essai CAST (N.Engl.J.Med.1989; 321-406) N=1727

Plus en détail

Clinical Trials Regulation

Clinical Trials Regulation Clinical Trials Regulation National Implementation Cécile Delval Director of Evaluation Division French Medicines Agency (ANSM) France Ministry of Health ANSM Competent Authority Ethics Committee (EC)

Plus en détail

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Le capital Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs social capital An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Présentation des participants participants presentation Fondation Dufresne et Gauthier

Plus en détail

The managing Information system (S.I.D.) of the Civil Servants Health Insurance. Mutualité Fonction Publique - Direction des Systèmes d Information

The managing Information system (S.I.D.) of the Civil Servants Health Insurance. Mutualité Fonction Publique - Direction des Systèmes d Information The managing Information system (S.I.D.) of the Civil Servants Health Insurance Mutualité Fonction Publique - Direction des Systèmes d Information Joseph GARACOITS - Isabelle RICHARD France Intervention

Plus en détail

Indicateurs harmonisés TB/VIH et données rapportées à l OMS par les pays d Afrique francophone

Indicateurs harmonisés TB/VIH et données rapportées à l OMS par les pays d Afrique francophone Atelier TB/VIH Afrique Francophone Lomé, Togo, January 25-27 2012 Indicateurs harmonisés TB/VIH et données rapportées à l OMS par les pays d Afrique francophone Henriette Wembanyama Delphine Sculier Organisation

Plus en détail

Sujet de TPE PROPOSITION

Sujet de TPE PROPOSITION Single photon source made of single nanodiamonds This project will consist in studying nanodiamonds as single photon sources. The student will study the emission properties of such systems and will show

Plus en détail

Antihypertenseurs et Rétinopathie Diabétique

Antihypertenseurs et Rétinopathie Diabétique 11 e Rencontres des Amicales des Médecins de Paris Paris, le 25 novembre 2008 Antihypertenseurs et Rétinopathie Diabétique Ramin TADAYON Hôpital Lariboisière λ Université Paris 7 Epidémiologie et FDR de

Plus en détail

Telemonitoring. Dr J.P. Dercq INAMI/DGSS/RDQ

Telemonitoring. Dr J.P. Dercq INAMI/DGSS/RDQ Telemonitoring Dr J.P. Dercq INAMI/DGSS/RDQ Télémédecine Teleconsultation ( with patient) Telediagnostics ( with data) Telemonitoring ( non invasive captation of physiological parameters) Telecare ( treatment

Plus en détail

Les études de Pharmaco-épidémiologie : Leur place dans un plan de gestion de risque Les types d étude et les critères de qualité

Les études de Pharmaco-épidémiologie : Leur place dans un plan de gestion de risque Les types d étude et les critères de qualité Les études de Pharmaco-épidémiologie : Leur place dans un plan de gestion de risque Les types d étude et les critères de qualité Daniel BOICHUT Directeur Etudes Epidémiologiques et Médico-Economiques Conférence

Plus en détail

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 TCM QUALITY MARK Jean-Marc Bachelet Tocema Europe workshop 4 Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 + lead auditors for certification bodies Experiences Private and state companies,

Plus en détail

Marqueurs de risque de récidive Recommandations sur la durée de Tx Place des NACO dans le Tx à long terme

Marqueurs de risque de récidive Recommandations sur la durée de Tx Place des NACO dans le Tx à long terme Marqueurs de risque de récidive Recommandations sur la durée de Tx Place des NACO dans le Tx à long terme Situation Recommandations Grade HBPM SC (DIE plutôt que BID; 2C) Fondaparinux SC 1B 1B TVP ou

Plus en détail

Agile&:&de&quoi&s agit0il&?&

Agile&:&de&quoi&s agit0il&?& Association Nationale des Directeurs des Systèmes d Information &:&de&quoi&s agit0il&?& Pierre Delort, Président, Association Nationale des DSI http://www.andsi.fr/tag/delort/ Document confidentiel Ne

Plus en détail

MOVILISE-Le cours en anglais pour les hommes de sport sportsman par l usage des methodes nouvelles

MOVILISE-Le cours en anglais pour les hommes de sport sportsman par l usage des methodes nouvelles MOVILISE-Le cours en anglais pour les hommes de sport sportsman par l usage des methodes nouvelles 2009-1-TR1-LEO05-08709 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2009 Type de Projet: Statut:

Plus en détail

Master UP 6. Mention Santé Publique et Management de la Santé. Spécialité Pharmacologie Clinique. Construire une carrière dans l industrie

Master UP 6. Mention Santé Publique et Management de la Santé. Spécialité Pharmacologie Clinique. Construire une carrière dans l industrie Master UP 6 Mention Santé Publique et Management de la Santé Spécialité Pharmacologie Clinique Construire une carrière dans l industrie pharmaceutique Alain Leclerc, CTPartners 3 mars 2009 Your Executive

Plus en détail

Paludisme 2005. Recommandations nationales Laos, Vietnam, Cambodge

Paludisme 2005. Recommandations nationales Laos, Vietnam, Cambodge Paludisme 2005 Recommandations nationales Laos, Vietnam, Cambodge NH.Tuan IFMT Séminaire du paludisme Déc. 2005 1 Laos National Policy for Malaria Diagnosis and Treatment 1. Use Guidelines for diagnosis

Plus en détail

Méthodologie des essais cliniques de phase III

Méthodologie des essais cliniques de phase III Méthodologie des essais cliniques de phase III Dr Patrick Rossignol p.rossignol@chu-nancy.fr Centre d Investigation Clinique & consultation multidisciplinaire d HTA du CHU de Nancy & INSERM 961 Phases

Plus en détail

CHAPITRE 4. La réglementation du médicament

CHAPITRE 4. La réglementation du médicament CHAPITRE 4 La réglementation du médicament 1 Les procédures d enregistrement d un médicament en Europe Le choix de la procédure Pour l enregistrement d un médicament dans plus d un état membre de l Union

Plus en détail

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years.

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years. Linja Game Rules 2 players Ages 8+ Published under license from FoxMind Games NV, by: FoxMind Games BV Stadhouderskade 125hs Amsterdam, The Netherlands Distribution in North America: FoxMind USA 2710 Thomes

Plus en détail

Complications digestives des antiplaquettaires. L avis du Cardiologue Dr. Mathieu PANKERT CHU La Timone

Complications digestives des antiplaquettaires. L avis du Cardiologue Dr. Mathieu PANKERT CHU La Timone Complications digestives des antiplaquettaires L avis du Cardiologue Dr. Mathieu PANKERT CHU La Timone 108 Progrès dans l antiaggregation ASA 22% ASA + Clopidogrel 20% ASA + New P2Y12 blockers Réduc6on

Plus en détail

L ouverture des données de la recherche en 2015 : définitions, enjeux, dynamiques

L ouverture des données de la recherche en 2015 : définitions, enjeux, dynamiques L ouverture des données de la recherche en 2015 : définitions, enjeux, dynamiques «Re-analysis is a powerful tool in the review of important studies, and should be supported with data made available by

Plus en détail

5. Validité de la méta-analyse

5. Validité de la méta-analyse 5. Validité de la méta-analyse 5.1. Poids de la preuve d une méta-analyse Le poids de la preuve d un résultat scientifique quantifie le degré avec lequel ce résultat s approche de la réalité. Il ne s agit

Plus en détail

CONFLICTS OF INTERESTS FOR MARKETING AUTHORIZATION OF A MEDICINE

CONFLICTS OF INTERESTS FOR MARKETING AUTHORIZATION OF A MEDICINE CONFLICTS OF INTERESTS FOR MARKETING AUTHORIZATION OF A MEDICINE NECESSITY OF A NEW JURISDICTION G Delépine, NDelépine Hôpital Raayond Poincarré Garches France The scandal of the VIOXX Illustrates the

Plus en détail

Medication management ability assessment: results from a performance based measure in older outpatients with schizophrenia.

Medication management ability assessment: results from a performance based measure in older outpatients with schizophrenia. Medication Management Ability Assessment (MMAA) Patterson TL, Lacro J, McKibbin CL, Moscona S, Hughs T, Jeste DV. (2002) Medication management ability assessment: results from a performance based measure

Plus en détail

October 6, 2003. Jos Engelen VLVnT Workshop, NIKHEF

October 6, 2003. Jos Engelen VLVnT Workshop, NIKHEF October 6, 2003 Jos Engelen VLVnT Workshop, NIKHEF Astroparticle Physics European Coordination between European Funding Agencies: France, Germany, Italy, United Kingdom, The Netherlands, Spain, Greece,

Plus en détail

Rational Team Concert

Rational Team Concert Une gestion de projet agile avec Rational Team Concert Samira Bataouche Consultante, IBM Rational France 1 SCRUM en Bref Events Artifacts Development Team Source: Scrum Handbook 06 Décembre 2012 Agilité?

Plus en détail

Types of Dementia. Common Causes of Dementia

Types of Dementia. Common Causes of Dementia Types of Dementia Dementia is a loss of skills to think, remember and reason that is severe enough to affect daily activities. It is normal to need more time to remember things as we get older. Other thinking

Plus en détail

FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE. Norme 8861-2000

FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE. Norme 8861-2000 FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE Norme 8861-2000 NORME FIA CONCERNANT LA PERFORMANCE DES DISPOSITIFS D'ABSORPTION D'ÉNERGIE À L'INTÉRIEUR DES BARRIÈRES DE PNEUS DE FORMULE UN Ce cahier des charges

Plus en détail

Centre Jean Perrin. Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne. Clermont-Ferrand - France - Projet PROGACIR

Centre Jean Perrin. Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne. Clermont-Ferrand - France - Projet PROGACIR Centre Jean Perrin Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne Clermont-Ferrand - France - Projet PROGACIR Positionnement Intérêt du séquençage de l ADN tumoral circulant du gène TP53 muté pour la prédiction

Plus en détail

Place des anti-vegf dans l OMD. Dr Magali Sampo Service d ophtalmologie de la Timone

Place des anti-vegf dans l OMD. Dr Magali Sampo Service d ophtalmologie de la Timone Place des anti-vegf dans l OMD Dr Magali Sampo Service d ophtalmologie de la Timone Introduction OMD Principale cause de malvoyance chez le diabétique Prise en charge des facteurs de risques systémiques

Plus en détail

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé French 2208A French for Healthcare Le français de la santé Professeur : Heures de bureau : Olga Kharytonava disponible tous les jours par courriel, sauf le week-end. Préalable - Fr 1900 E ou Fr 1910, ou

Plus en détail

TARIFS PUBLICS 2015 / 2016 PUBLIC RATES

TARIFS PUBLICS 2015 / 2016 PUBLIC RATES TARIFS PUBLICS 2015 / 2016 PUBLIC RATES DU / FROM 05/12/2015 AU / TO 11/12/2015 SKIEZ TOUS AU TARIF ENFANT! Kids price for everyone 2 adultes + 2 enfants 2 adults + 2 children 6 jours/days 187,20 127,60

Plus en détail

Troubles du Rythme Cardiaque. Cours DCEM II 12 février 2010

Troubles du Rythme Cardiaque. Cours DCEM II 12 février 2010 Troubles du Rythme Cardiaque Cours DCEM II 12 février 2010 L activité électrique cardiaque ECG normal: rythme sinusal Fibrillation atriale Trouble du rythme le plus fréquent Incidence et prévalence en

Plus en détail

Population aging : A catastrophe for our health care system?

Population aging : A catastrophe for our health care system? Population aging : A catastrophe for our health care system? Amélie Quesnel-Vallée Dept. of Epidemiology & Dept. of Sociology Lee Soderstrom Dept. of Economics McGill University A catastrophe? Population

Plus en détail

Recommandations, niveaux de preuve, EBM et décision médicale. Séminaire bien s informer pour mieux traiter. S Figon, S Erpeldinger et coll.

Recommandations, niveaux de preuve, EBM et décision médicale. Séminaire bien s informer pour mieux traiter. S Figon, S Erpeldinger et coll. Recommandations, niveaux de preuve, EBM et décision médicale Séminaire bien s informer pour mieux traiter 1 Les recommandations A- la conférence de consensus Toutes les écoles de pensée sont réunies. Jury

Plus en détail

NUNAVUT NIHB Regional Dental Benefit Grid Oral and Maxillofacial Surgeons

NUNAVUT NIHB Regional Dental Benefit Grid Oral and Maxillofacial Surgeons NIHB Regional Dental Benefit Grid Oral and Maxillofacial Surgeons Effective Date April 1, 2016 The coverage of dental services provided through the NIHB Program will be reimbursed in accordance with the

Plus en détail

La place du Dabigatran Données de la littérature

La place du Dabigatran Données de la littérature La place du Dabigatran Données de la littérature Les AVK diminuent efficacement (64 %) le risque thromboembolique en cas de FA mais sont complexes d utilisation et exposent à un sur-risque hémorragique

Plus en détail

Transplantation pulmonaire et mucoviscidose. Optimiser la prise en charge médicale

Transplantation pulmonaire et mucoviscidose. Optimiser la prise en charge médicale Transplantation pulmonaire et mucoviscidose Optimiser la prise en charge médicale Dr Isabelle Danner-Boucher CRCM adulte de Nantes Unité de Transplantation Thoracique 11èmes Journées Scientifiques de la

Plus en détail

Spécificités méthodologiques en pédiatrie : gestion des petits effectifs et des effets rares au long cours

Spécificités méthodologiques en pédiatrie : gestion des petits effectifs et des effets rares au long cours Spécificités méthodologiques en pédiatrie : gestion des petits effectifs et des effets rares au long cours Corinne Alberti CIE 5 : modèles et méthodes de l évaluation clinique et thérapeutique en pédiatrie

Plus en détail

Le contrôle qualité sur les données fastq

Le contrôle qualité sur les données fastq Le contrôle qualité sur les données fastq TP detection exome Plan Théorie 1: le format FastQ et l'encodage des qualités Session pratique 1: conversion des qualités (fichier illumina.fastq) Théorie 2: le

Plus en détail

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé French 2208A French for Healthcare Le français de la santé Professeur : Heures de bureau : Iryna Punko disponible tous les jours par courriel, sauf le week-end. Préalable - Fr 1900 E ou Fr 1910, ou permission

Plus en détail

Lectures critiques Prescrire

Lectures critiques Prescrire La sitagliptine (Januvia ), un inhibiteur de la DPP-4, est autorisée en Europe pour le traitement du diabète de type 2 en association à la metformine (Glucophage ou autre) ou à une glitazone (lire dans

Plus en détail

Les nouveaux anticoagulants oraux (NAC)

Les nouveaux anticoagulants oraux (NAC) Les nouveaux anticoagulants oraux (NAC) Dr Jean-Marie Vailloud Cardiologue libéral/ salarié (CHU/clinique) Pas de lien d'intérêt avec une entreprise pharmaceutique Adhérent à l'association Mieux Prescrire

Plus en détail