Radiothérapie et cancers des VADS : expérience du service de raidothérapie-onclogie de Blida. S Mesli, O Ladj, M Ayad, K boualge

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Radiothérapie et cancers des VADS : expérience du service de raidothérapie-onclogie de Blida. S Mesli, O Ladj, M Ayad, K boualge"

Transcription

1 Radiothérapie et cancers des VADS : expérience du service de raidothérapie-onclogie de Blida S Mesli, O Ladj, M Ayad, K boualge

2 Epidémiologie 2392 Nouveaux cas de cancers traités a notre niveau en 2012: 182 cas de cancers ORL (12%)

3 Localisations Cavum : 76 cas ( le plus fréquent) Larynx: 52 cas Parotide et glandes salivaires: 12 cas Oropharynx: 11 cas : amygdale : 8 cas base de langue: 2 cas palais mou: 1 cas Sinus maxillaire : 08 cas Fosse nasale: 04 cas Oreille : 04 cas Sinus ethmoïdale : 1cas Cavité buccale: 11 cas : - langue : 7cas - lèvre : 2 cas - plancher buccal : 2 cas

4 Sex ratio 3 H pour 1F 137H 45F 26 % 74 % Hommes Femmes

5 Age Moyenne d âge : 54 ans ( 60% cas entre 50 et 60) Cavum: 47 ans [ ans [ larynx: 62ans [ ans [ Oropharynx : 65 ans Cavité buccale : 66 ans Parotide : 45 ans Fosse nasale: 48 ans Oreille : 40 ans sinus maxillaire: 41 ans Sinus ethmoïdale: 81 ans

6 Cavum : UCNT 64 cas ( 84%) c. epidermoide 11 cas LNH 1 cas Larynx : 100% c epidermoide histologie C buccale : 100% c epidermoide Orophraynx: c epidermoide : 10 cas LNH : 1 cas (amygdale) Parotide : adenocarcinome 6 cas cylindrome : 3 cas c epidermoide 2 cas carcinome a cellule acineuse : 1 cas

7 histologie Sinus maxillaire : cylindrome 2 cas c epidermoide 2 cas carcinome adenoide kystique 1 cas adenocarcinome 1 cas carc a cellule claire 1 cas osteosarcome chondroblastique 1 cas Fosse nasale : Oreille : c epidermoide 2 cas rhabdomyosarcome alveolaire 1 cas esthisio neuroblastome 1 cas c spinocellulaire 2 cas paragangliome 1 cas Sinus ethmoidale : sarcome a cellule fusiforme : 1 cas

8 STAGING Prédominances des stades avancés : stade III et IV Nasopharynx 77% larynx 75%

9 Staging Cavum I : 02 IIA : 01 IIB :14 III : 31 IVA : 15 IVB : 11 IVC : 02

10 larynx: I : 01 II : 12 III : 15 IVA : 18 IVB : 05 IVC : 01

11 Oropharynx I : 01 II: 01 III : 02 IVA : 06 IVB : 01

12 Cavite buccale I : 02 II:02 III : 06 IVC : 01

13 Stratégie thérapeutique Buts du traitement : Guérison Préservation des fonctions des VADS : respiration, phonation, déglutition Armes thérapeutiques : Chirurgie Radiothérapie Chimiothérapie

14 Armes thérapeutiques La chirurgie, la RT et les TRT systémiques constituent l essentiel de l arsenal du TRT multidisciplinaires des cancers de VADS définis pour chaque patient selon sa situation clinique

15 Stratégie thérapeutique : RADIOTHERAPIE 3 indications Lésions limitées Alternative possible à la chirurgie (conservation de la fonction) Irradiation post opératoire Complément indispensable pour assurer un bon contrôle local Lésions inopérables Principale arme thérapeutique -Peut être associé a la chimiothérapie d une manière séquentielle ou concomitante.

16 Stratégie thérapeutique : RADIOTHERAPIE Effets indésirables Réactions aiguës Hyposialie, agueusie Mucite Oesophagite Epidermite Séquelles tardives Xérostomie+++ Séquelles trophiques Ostéoradionécrose «Certains cas impliquent la mise en place d une sonde d alimentation (sonde naso gastrique)»

17 Nouvelles techniques Les progrès récents de ces dernières années et les connaissances des mécanismes de radiobiologie ont permis de faire évoluer la prise en charge des cancers des VADS en autorisant une augmentation de la dose sur le volume tumoral et les aires ganglionnaires de drainage ( meilleur contrôle loco regional) en limitant l exposition des organes sains aux R I Donc un meilleur taux de survie avec nette diminution d effets secondaires

18 Nouvelles techniques Radiothérapie Conformationnelle en 3 dimensions Radiothérapie Conformationnelle par modulation d intensité «IMRT» Récemment, les centres de radiothérapie du pays sont entrains de bénéficier de la radiothérapie conformationnelle 3D :

19 Radiothérapie conformationnelle 3D Elle est fondée sur l utilisation des coupes scanner et d un système de planification de traitement 3D Elle permet de repérer avec précision les volumes à traiter ainsi que les organes à protéger et d en faire un plan de radiothérapie personnalisé pour chaque patient

20 Contourage Technique de radiothérapie

21 Repérage du volume cible (en 3D) Technique de radiothérapie

22 dosimétrie Technique classique

23 dosimétrie Technique classique

24 dosimétrie Technique classique

25 dosimétrie Technique classique

26 Technique conformationnelle C est une technique de radiothérapie alternative aux deux champs latéraux et un champ antérieur classique` Le but est de réduire les effets secondaires des rayons au niveau des organes à risque (surtout la glande salivaire, larynx) Elle consiste à irradier avec 5 faisceaux en deux phases : PTV large : 27 x 2 Gy = 54 Gy incluant tout les aires gg à risque PTV boost : 8 x 2 Gy = 16 Gy incluant les régions à haut risque (peut inclure quelques niveaux de ganglions cervicaux) Cette technique est applicable pour les tumeurs de n importe quel stage, per ou post opératoire et permet d éviter la jonction des faisceaux (lateraux et BSC) et l utilisation des faisceaux d électrons (pour les spinaux)

27 Technique conformationnelle

28 Radiothérapie conformationnelle par modulation d intensité IMRT C est une radiothérapie conformationnelle dont laquelle on module la fluence (quantité de photons par unité de surface) des faisceaux en cours de séances peut permettre une escalade de dose dans les volumes cibles sans augmenter la toxicité aigue.

29 R C C Par ailleurs, les avantages de la RT-CT CONCOMITANTES de pratique courante pour les stades avancés se confirment, les résultats se trouvent encore améliorés par l adjonction des Anti corps monoclonaux NIMOTUZUMAB, CETUXIMAB notamment pour les cancers du nasopharynx et les cancers laryngés

30 Décision thérapeutique Comité pluridisciplinaire Chirurgien ORL Oncologue radiothérapeute Oncologue médical Radiologue Anatomopathologiste Proposition de stratégie thérapeutique

31 Perspectives Intérêt de PEC collégiale avec recommandation d un protocole consensuel Staffer le patient Poursuivre l évaluation de cette thérapeutique Tous en améliorant les techniques d irradiation ( simulation virtuelle TDM, RT 3D, IMRT) surdoser le volume tumorale, limiter les effets secondaires Evaluation de nouvelles molécules radio sensibilisantes : CETUXIMAB- NIMOTUZUMAB

32

Les cancers du cavum, sinus et glandes salivaires sont des tumeurs rares selon la définition du REFCOR.

Les cancers du cavum, sinus et glandes salivaires sont des tumeurs rares selon la définition du REFCOR. Chapitre 9 Cancers du cavum Les cancers du cavum, sinus et glandes salivaires sont des tumeurs rares selon la définition du REFCOR. Généralités Classification OMS basées sur le degré de différenciation

Plus en détail

Cancers ORL Classification

Cancers ORL Classification 1 Histologie Carcinome épidermoïde ( 95% ) infiltrant moins radiosensible ( susceptible de migrer à partir des ganglions ) in situ ulcérant végétant = bourgeonnant plus radiosensible non infiltrant, T

Plus en détail

Informations générales sur le patient. Contexte de la RCP

Informations générales sur le patient. Contexte de la RCP Informations générales sur le patient Consentement : OUI NON Identifiant patient INSC visible :................. NOM D USAGE :.............................. NOM DE NAISSANCE :.................................

Plus en détail

Cancérologie ORL. Dr Olivier de Crouy-Chanel

Cancérologie ORL. Dr Olivier de Crouy-Chanel Cancérologie ORL 2014 Dr Olivier de Crouy-Chanel Cancers en ORL Cancer des VADS Cancer des sinus Cancer de la thyroïde Cancer des glandes salivaires Plan: cancer des VADS Anatomie Epidémiologie Bilan Traitement

Plus en détail

Informations générales sur le patient. Contexte de la RCP

Informations générales sur le patient. Contexte de la RCP Informations générales sur le patient Consentement : OUI NON Identifiant patient INSC visible :................. NOM D USAGE :.............................. NOM DE NAISSANCE :.................................

Plus en détail

Equipe ORL Clinique ORL et chirurgie CF, EPH Batna

Equipe ORL Clinique ORL et chirurgie CF, EPH Batna 1 CO-AUTEURS / STRUCTURES Equipe ORL Clinique ORL et chirurgie CF, EPH Batna Equipe Oncologie CAC Batna Equipe Radiothérapie CAC Batna INTRODUCTION MATERIEL ET METHODES RESULTATS / DISCUSSION CONCLUSION

Plus en détail

Cancers des cavités nasosinusiennes

Cancers des cavités nasosinusiennes Cancers des cavités nasosinusiennes Généralités : On doit distinguer 4 sites anatomiques pouvant être le siège de tumeurs des cavités nasosinusiennes : le sinus ethmoïdal, le sinus maxillaire, la plaque

Plus en détail

Application clinique: Carcinome épidermoide du larynx

Application clinique: Carcinome épidermoide du larynx Application clinique: Carcinome épidermoide du larynx Données cliniques Mr A.M, 48 ans. ATCD : médical : diabète sous insuline tabac : 20 PA Mode de vie : commerçant Histoire de la maladie : dysphonie

Plus en détail

CANCERS DU LARYNX. Docteur Catherine LORINET PHTP Radiothérapie CLARAC CHU Fort de France

CANCERS DU LARYNX. Docteur Catherine LORINET PHTP Radiothérapie CLARAC CHU Fort de France CANCERS DU LARYNX Docteur Catherine LORINET PHTP Radiothérapie CLARAC CHU Fort de France Données épidémiologiques l 25 % des tumeurs des VADS l 5 % des cancers l FDR majeur = Tabac l Sex Ratio : 97 % d

Plus en détail

Les cancers ORL - la radiothérapie. rapie. Journée e scientifique en oncologie L interdisciplinarité en oncologie Gionet Le 19 octobre 2012

Les cancers ORL - la radiothérapie. rapie. Journée e scientifique en oncologie L interdisciplinarité en oncologie Gionet Le 19 octobre 2012 Les cancers ORL - la radiothérapie rapie Journée e scientifique en oncologie L interdisciplinarité en oncologie Dre Mélanie Gionet Historique Historiquement, les cancers de la sphère ORL étaient approchés

Plus en détail

Cancers de l oropharynx

Cancers de l oropharynx Cancers de l oropharynx LES CANCERS DE L'OROPHARYNX : ASPECTS GENERAUX. Données épidémiologiques : Les carcinomes de l'oropharynx sont dans 95 % des cas carcinomes épidermoïdes. L'homme est touché trois

Plus en détail

cancers pharyngolaryngés traités par radiochimiothérapie l hôpital central de l armée. Etude rétrospective à propos de 15 cas.

cancers pharyngolaryngés traités par radiochimiothérapie l hôpital central de l armée. Etude rétrospective à propos de 15 cas. cancers pharyngolaryngés traités par radiochimiothérapie au niveau de l hôpital central de l armée. Etude rétrospective à propos de 15 cas. Service d ORL et CCF du Pr.SALHI INTRODUCTION Les cancers laryngo-pharyngés

Plus en détail

Cancers des sinus et des fosses nasales nasopharynx inclus

Cancers des sinus et des fosses nasales nasopharynx inclus Cancers des sinus et des fosses nasales nasopharynx inclus Interne : Clémence Basse / Tuteur : Pr. Dubray Faculté de Rouen 1 2 1 CANCERS DES SINUS ET DES FOSSES NASALES Epidemiologie rare < 300 cas par

Plus en détail

QUELLES SONT LES MEILLEURS STRATÉGIES DE RT ET RTC DANS LE CANCER RECTAL? (ADAPTÉES À LA SITUATION ALGÉRIENNE)

QUELLES SONT LES MEILLEURS STRATÉGIES DE RT ET RTC DANS LE CANCER RECTAL? (ADAPTÉES À LA SITUATION ALGÉRIENNE) QUELLES SONT LES MEILLEURS STRATÉGIES DE RT ET RTC DANS LE CANCER RECTAL? (ADAPTÉES À LA SITUATION ALGÉRIENNE) F.Mekki Faut-il un traitement complémentaire à la chirurgie? o Le taux de rechutes locales

Plus en détail

120 Imagerie des sinus

120 Imagerie des sinus Fig. 5-9 Adénocarcinome de l éthmoïde Coupes TDM axiale (A) et coronale (B), IRM séquences axiale T1 (C), T2 axiale (D) et coronale (F), T1 FatSat injectées axiale (E) et coronale (G) : masse de signal

Plus en détail

La radiochimiothérapie

La radiochimiothérapie La radiochimiothérapie PLACE DE LA RADIOTHERAPIE DANS LA STRATEGIE THERAPEUTIQUE ASSOCIATIONS RADIO CHIMIOTHERAPIES BUT: - AMELIORATION DU CONTRÔLE LOCAL - PREVENTION DES METASTASES RADIO CHIMIOTHERAPIE

Plus en détail

Autres modalités d hypofractionnements - BOOST INTEGRE pour les cancers du sein T1-T2 N0 M0

Autres modalités d hypofractionnements - BOOST INTEGRE pour les cancers du sein T1-T2 N0 M0 Autres modalités d hypofractionnements - BOOST INTEGRE pour les cancers du sein T1-T2 N0 M0 Congrès de la SFSPM avec le parrainage de la SFRO 16 au 18 novembre 2016 Jean-Christophe FAIVRE oncologue radiothérapeute

Plus en détail

ArcThérapie : un traitement innovant de très grande précision en radiothérapie

ArcThérapie : un traitement innovant de très grande précision en radiothérapie ArcThérapie : un traitement innovant de très grande précision en radiothérapie Les Matinées de l Innovation Mercredi 3 décembre 2014 Hôpital Saint Louis Dr Laurent Quéro Service de Cancérologie-Radiothérapie

Plus en détail

Tolérance et Observance

Tolérance et Observance Tolérance et Observance Tolérance similaire aux patients plus jeunes si EG et comorbidités permettent une RT classique 94 % des Traitements sont menés à terme chez les plus de 80 ans Zachariah1997 Etude

Plus en détail

Cancers de la cavité buccale

Cancers de la cavité buccale Cancers de la cavité buccale Journées d Oncologie Chirurgicale Samedi 13 avril 2013 Docteurs J.Candau, P.Laur, B.Lhopez, L.Prié Mme F.. Marie-Thérèse, patiente de 68 ans SF : Douleur à la déglutition,

Plus en détail

Impact sur la qualité de vie CLIENTÈLE. CLIENTÈLE quelques précisions...

Impact sur la qualité de vie CLIENTÈLE. CLIENTÈLE quelques précisions... Impact sur la qualité de vie Chez les patients atteints d un cancer tête et cou et recevant des traitements combinés de radiothérapie et chimiothérapie par Geneviève Fraser, infirmière pivot onco-orl Daniel

Plus en détail

LE CANCER DU COL UTERIN

LE CANCER DU COL UTERIN LE CANCER DU COL UTERIN Tout cancer infiltrant du col utérin diagnostiqué doit passer en RCP pré-thérapeutique. 1. BILAN INITIAL Examen gynécologique et examen clinique général A partir du stade IB le

Plus en détail

Place de la radiothérapie en oncogériatrie Dr Wiazzane Nadia Radiothérapeute, ICO Nantes

Place de la radiothérapie en oncogériatrie Dr Wiazzane Nadia Radiothérapeute, ICO Nantes Place de la radiothérapie en oncogériatrie Dr Wiazzane Nadia Radiothérapeute, ICO Nantes Contexte Vieillissement de la population Concerné par le cancer Progrès de l anesthésie et de la chirurgie Attitude

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE UNIVERSITE D ALGER FACULTE DE MEDECINE DEPARTEMENT DE CHIRURGIE DENTAIRE THEME

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE UNIVERSITE D ALGER FACULTE DE MEDECINE DEPARTEMENT DE CHIRURGIE DENTAIRE THEME REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE UNIVERSITE D ALGER FACULTE DE MEDECINE DEPARTEMENT DE CHIRURGIE DENTAIRE THEME TRAITEMENT PAR RADIOTHERAPIE DES CANCERS DE LA CAVITE BUCCALE Enseignant:

Plus en détail

La radiothérapie : prescription, réalisation et suivi Paris le 9/12/2014

La radiothérapie : prescription, réalisation et suivi Paris le 9/12/2014 La radiothérapie : prescription, réalisation et suivi Paris le 9/12/2014 La radiothérapie : prescription, réalisation et suivi 1) La radiothérapie 2) Réalisation : les protocoles 3) Prescription : les

Plus en détail

Cancers des VADS Dom o i m n i i n q i u q e u e C he h v e al a ile i r e

Cancers des VADS Dom o i m n i i n q i u q e u e C he h v e al a ile i r e Cancers des VADS Dominique Chevalier Epidémiologie cavité orale, pharynx larynx Incidence standardisée monde en 2012 Hommes : 16.1 Femmes : 5.4 Incidence région Nord-Ouest : 2012 Hommes : 35 Estimation

Plus en détail

Radiothérapie de la femme âgée atteinte d un carcinome de l utérus

Radiothérapie de la femme âgée atteinte d un carcinome de l utérus Radiothérapie de la femme âgée atteinte d un carcinome de l utérus Jean-Marc Simon / Idriss Troussier Service d Oncologie Radiothérapique HU Pitié-Salpêtrière Charles Foix Radiothérapie de la femme âgée

Plus en détail

Radiothérapie en ORL. Nouveaux ateliers de Radiothérapie, de Chimiothérapie et de Chirurgie ORL. Dominique Rousseau octobre 2011

Radiothérapie en ORL. Nouveaux ateliers de Radiothérapie, de Chimiothérapie et de Chirurgie ORL. Dominique Rousseau octobre 2011 Radiothérapie en ORL Nouveaux ateliers de Radiothérapie, de Chimiothérapie et de Chirurgie ORL Dominique Rousseau octobre 2011 Radiothérapie: objectif Délivrer une dose suffisante et la plus homogène possible

Plus en détail

IMAGERIE ORL Rédacteurs : Pour le Collège d Imagerie et de Recherche en ORL ( CIREOL) : Nadine Martin- Duverneuil, Frédérique Dubrulle

IMAGERIE ORL Rédacteurs : Pour le Collège d Imagerie et de Recherche en ORL ( CIREOL) : Nadine Martin- Duverneuil, Frédérique Dubrulle IMAGERIE ORL Rédacteurs : Pour le Collège d Imagerie et de Recherche en ORL ( CIREOL) : Nadine Martin- Duverneuil, Frédérique Dubrulle Pour le Collège des Enseignants de Radiologie de France (CERF) : Relecture

Plus en détail

PLACE DE LA CHIRURGIE ORL

PLACE DE LA CHIRURGIE ORL «CONNAISSANCE DE LA MALADIE CANCÉREUSE» LE 24/01/2013 PLACE DE LA CHIRURGIE ORL Dr MAUVAIS Olivier Service ORL et Chirurgie Cervico-Faciale Pr TAVERNIER CHU Besançon LA CHIRURGIE LE PREMIER MOYEN DE TRAITEMENT

Plus en détail

LA RADIOTHERAPIE. Dr CHAKOURI

LA RADIOTHERAPIE. Dr CHAKOURI 1 LA RADIOTHERAPIE Dr CHAKOURI 2 Objectifs Décrire le principe de la radiothérapie Citer les conditions modales à la radiothérapie Décrire les types de radiothérapies Citer les caractéristiques du télécobalt

Plus en détail

Présentation du référentiel régional en cancérologie des VADS

Présentation du référentiel régional en cancérologie des VADS Présentation du référentiel régional en cancérologie des VADS Dr Ton Van, Dr. Mouawad 10/12/ Dr TON VAN DONNÉES GÉNÉRALES ET MÉTHODOLOGIE Les enjeux Modification de l incidence Répartition des sites tumoraux

Plus en détail

Projet Médical Centre Antoine-Lacassagne Protonthérapie Haute Energie

Projet Médical Centre Antoine-Lacassagne Protonthérapie Haute Energie Projet Médical Centre Antoine-Lacassagne Protonthérapie Haute Energie Premier patient traité: fin 2015 début 2016 Montée en charge progressive: Année 1: 75 patients Année 2: 150 patients Année 3: 250 patients

Plus en détail

Cancers de Hypopharynx et du Larynx. Bénéfices, simulation, volumes cibles, doses et fractionnement, Validation du plan de traitement.

Cancers de Hypopharynx et du Larynx. Bénéfices, simulation, volumes cibles, doses et fractionnement, Validation du plan de traitement. Cancers de Hypopharynx et du Larynx Bénéfices, simulation, volumes cibles, doses et fractionnement, Validation du plan de traitement Pr G Calais Etude TROG RT + CDDP vs RT +CDDP/TPZ Peters L, JCO, 2010

Plus en détail

DOSIMETRIE sein et lit tumoral

DOSIMETRIE sein et lit tumoral DOSIMETRIE sein et lit tumoral DOSIMETRIE sein et lit tumoral IMAGERIE PORTALE AVEC DRR Contexte La Radiothérapie Particularités Aspects logistiques Positionnement Acquisition des données anatomiques Paramètres

Plus en détail

Stratégie thérapeutique loco-régionale des cancers oropharyngés

Stratégie thérapeutique loco-régionale des cancers oropharyngés Club des Oncologues Radiothérapeutes de Paris 13 février 2014 Stratégie thérapeutique loco-régionale des cancers oropharyngés Annabelle PICARD Sébastien ALBERT Chirurgie ORL et Cervico-Faciale Hôpital

Plus en détail

Radiothérapie de la femme âgée atteinte d un carcinome de l utérus

Radiothérapie de la femme âgée atteinte d un carcinome de l utérus Radiothérapie de la femme âgée atteinte d un carcinome de l utérus Jean-Marc Simon Service d Oncologie Radiothérapique CHU Pitié-Salpêtrière GHU Est Radiothérapie de la femme âgée atteinte d un carcinome

Plus en détail

LES CANCERS VISIBLES DU SUJET AGE

LES CANCERS VISIBLES DU SUJET AGE LES CANCERS VISIBLES DU SUJET AGE LA RADIOTHERAPIE DES TUMEURS CUTANEES ET ORL Christian SIRE Mars 2015 CANCERS DES VADS 5% DES CANCERS > 15000 NOUVEAUX CAS PAR AN SEX RATIO 6 : 1 CHEZ L HOMME : 4IEME

Plus en détail

des Cancers du col utérin: Pour qui? C. Hennequin, Hôpital Saint-Louis, Paris

des Cancers du col utérin: Pour qui? C. Hennequin, Hôpital Saint-Louis, Paris Chimioradiothérapie des Cancers du col utérin: Pour qui? C. Hennequin, Hôpital Saint-Louis, Paris CLASSIFICATION FIGO 2009 I: Carcinome limité au col IA: Carcinomes micro-invasifs (diagnostic histologique

Plus en détail

13/03/15. Les recommandations de l INCA Les cancers du sein NE doivent PAS être traités par Tomothérapie! Quelques cas le seront quand même.

13/03/15. Les recommandations de l INCA Les cancers du sein NE doivent PAS être traités par Tomothérapie! Quelques cas le seront quand même. Tomothérapie dans le cadre des traitements des cancers du sein CORP 03/2015 Les recommandations de l INCA 2007 Les cancers du sein NE doivent PAS être traités par Tomothérapie! Quelques cas le seront quand

Plus en détail

RADIOTHERAPIE ET CURIETHERAPIE. Dominique GROFF Dr Benjamin SCHIPMAN 28/01/10

RADIOTHERAPIE ET CURIETHERAPIE. Dominique GROFF Dr Benjamin SCHIPMAN 28/01/10 RADIOTHERAPIE ET CURIETHERAPIE Dominique GROFF Dr Benjamin SCHIPMAN 28/01/10 La radiothérapie rapie Définition : méthode de traitement utilisant les rayonnements ionisants (rayons X, électrons ) 60 % des

Plus en détail

ORL EN ONCOGÉRIATRIE UN POINT SUR LA RADIOTHÉRAPIE. Cécile ORTHOLAN Service d oncologie radiothérapie Centre hospitalier Princesse Grace, Monaco

ORL EN ONCOGÉRIATRIE UN POINT SUR LA RADIOTHÉRAPIE. Cécile ORTHOLAN Service d oncologie radiothérapie Centre hospitalier Princesse Grace, Monaco ORL EN ONCOGÉRIATRIE UN POINT SUR LA RADIOTHÉRAPIE Cécile ORTHOLAN Service d oncologie radiothérapie Centre hospitalier Princesse Grace, Monaco EPIDÉMIOLOGIE RÉPARTITION DES PATIENTS ÂGÉS Cancers ORL :

Plus en détail

Fiche tumeur gynécologique. Adénocarcinome de l ENDOMETRE

Fiche tumeur gynécologique. Adénocarcinome de l ENDOMETRE Fiche tumeur gynécologique Adénocarcinome de l ENDOMETRE FIGO IA G123 tumeur limitée à l endomètre IB G123 invasion du myomètre inférieur à 50% IC G123 invasion du myomètre supérieur à 50% IIA G123 invasion

Plus en détail

Quel schéma de radiothérapie proposer à un sujet Agé porteur d un cancer digestif? Exemple du cancer de l œsophage et du rectum

Quel schéma de radiothérapie proposer à un sujet Agé porteur d un cancer digestif? Exemple du cancer de l œsophage et du rectum Quel schéma de radiothérapie proposer à un sujet Agé porteur d un cancer digestif? Exemple du cancer de l œsophage et du rectum Dr Servagi Vernat Stéphanie, Radiothérapeute CHRU Besançon 20 mars 2015 Pas

Plus en détail

SARCOMES DE LA TETE ET DU COU DE L ADULTE

SARCOMES DE LA TETE ET DU COU DE L ADULTE SARCOMES DE LA TETE ET DU COU DE L ADULTE Etat des lieux Expérience du REFCOR Vers un consensus? SARCOMES de la Tête et du cou Tumeurs malignes conjonctives se développant dans les os (sarcomes osseux)

Plus en détail

Imagerie des carcinomes adénoïdes kystiques (à propos de 8 cas)

Imagerie des carcinomes adénoïdes kystiques (à propos de 8 cas) Imagerie des carcinomes adénoïdes kystiques (à propos de 8 cas) NEJHY. W, GHARBI. A, MOUSSALI. N, EL BENNA. N, ABDELOUAFI. A Service de Radiologie 20 Août, CHU Ibn Rochd, Casablanca, Maroc Introduction

Plus en détail

Bio Thueday du 6 septembre Jacques Balosso Directeur du GCS ETOILE Professeur à l Université de Grenoble

Bio Thueday du 6 septembre Jacques Balosso Directeur du GCS ETOILE Professeur à l Université de Grenoble Bio Thueday du 6 septembre 2011 Jacques Balosso Directeur du GCS ETOILE Professeur à l Université de Grenoble Sommaire LES HADRONS DES PARTICULES THERAPEUTIQUES LES INDICATIONS POUR UNE HADRONTHÉRAPIE

Plus en détail

La Chirurgie des Cancers du Larynx : Nos Résultats

La Chirurgie des Cancers du Larynx : Nos Résultats Congrès Maghrébin de la MAFOS Alger 22-24 Novembre 2013 La Chirurgie des Cancers du Larynx : Nos Résultats A. Mecibah Service ORL de l EPH de Batna INTRODUCTION INTRODUCTION Les cancers du larynx sont

Plus en détail

Présentation du Dr Franck NEGRIER 1

Présentation du Dr Franck NEGRIER 1 Cancer des VADS : technique de radiothérapie Cancer ORL : radiosensible et lymphophile 21 janvier 2016 Dr NEGRIER Franck Oncoradiothérapeute Clinique Chénieux Cancer ORL : radiosensible et lymphophile

Plus en détail

Quoi de neuf en radiothérapie? Dr Mihai Levitchi Institut de Cancérologie de Lorraine

Quoi de neuf en radiothérapie? Dr Mihai Levitchi Institut de Cancérologie de Lorraine Quoi de neuf en radiothérapie? Dr Mihai Levitchi Institut de Cancérologie de Lorraine Intérêt de la RT après mastectomie totale: patientes N+ RT améliore: - le contrôle local de 17% à 5 ans - la survie

Plus en détail

Cancers de l hypopharynx

Cancers de l hypopharynx Cancers de l hypopharynx Bilan initial d un patient présentant un cancer de l hypopharynx - Examen clinique ORL : laryngoscopie indirecte, fibroscopie avec étude de la mobilité pharyngolaryngée ++, palpation

Plus en détail

REFERENTIEL DES PAYS DE LA LOIRE POUR LA PRISE EN CHARGE DES CANCERS DES VOIES AERO-DIGESTIVES SUPERIEURES

REFERENTIEL DES PAYS DE LA LOIRE POUR LA PRISE EN CHARGE DES CANCERS DES VOIES AERO-DIGESTIVES SUPERIEURES REFERENTIEL DES PAYS DE LA LOIRE POUR LA PRISE EN CHARGE DES CANCERS DES VOIES AERO-DIGESTIVES SUPERIEURES mars 2004 1 Ont participé à l élaboration de ce référentiel : - Dr Christophe Allavena : Radiothérapie

Plus en détail

La radiothérapie TRAITEMENTS ET SOINS

La radiothérapie TRAITEMENTS ET SOINS La radiothérapie LA RADIOTHÉRAPIE, QU EST-CE QUE C EST? QUELS SONT LES DIFFÉRENTS TYPES DE RADIOTHÉRAPIE? COMMENT SE PASSE CONCRÈTEMENT LA RADIOTHÉRAPIE? Y A-T-IL DES RISQUES PARTICULIERS LIÉS À LA RADIOTHÉRAPIE?

Plus en détail

Imagerie dans les cancers des VADS: ses avantages et ses limites

Imagerie dans les cancers des VADS: ses avantages et ses limites Imagerie dans les cancers des VADS: ses avantages et ses limites Philippe Halimi, MD Service de Radiologie, Hôpital Européen Georges Pompidou, Paris Faculté de Médecine Paris-V; Université René Descartes

Plus en détail

DU Carcinologie Clinique Cancers ORL -Tête et Cou. Dr Stéphane TEMAM Dpt Cancérologie Cervico-Faciale

DU Carcinologie Clinique Cancers ORL -Tête et Cou. Dr Stéphane TEMAM Dpt Cancérologie Cervico-Faciale DU Carcinologie Clinique Cancers ORL -Tête et Cou Dr Stéphane TEMAM Dpt Cancérologie Cervico-Faciale Voies aéro-digestives supérieures Carcinomes épidermoïdes Voies aéro-digestives supérieures Cavum =

Plus en détail

Cancers du cavum Dr. Yungan TAO

Cancers du cavum Dr. Yungan TAO Cancers du cavum Dr. Yungan TAO 01/2016 Cancers du cavum Différents des autres cancers des VADS Histologie Épidémiologie Etiologie multifactorielle Evolution locorégionale Risque ganglionnaire et métastatique

Plus en détail

Cancers de la cavité buccale

Cancers de la cavité buccale Chapitre 3 Cancers de la cavité buccale Généralités Les cancers de la cavité buccale représentent environ 30 % des cancers ORL (REF). Le type histologique le plus fréquent est le carcinome épidermoide

Plus en détail

3 ème rencontre régionale de cancérologie ORL

3 ème rencontre régionale de cancérologie ORL 3 ème rencontre régionale de cancérologie ORL POITIERS 16 novembre 2016 CAS CLINIQUE n 1 Cancer de l hypopharynx localement avancé : un changement de paradigme? Florence ROUSSEAU-COSTE (Poitiers) CAS CLINIQUE

Plus en détail

LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE

LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE 1. BILAN INITIAL... 2 2. METHODES THERAPEUTIQUES... 2 2.1. CHIRURGIE...2 2.2. HISTOLOGIE...3 2.3. CHIMIOTHERAPIE...3 2.3. RADIOTHERAPIE...3 2.4. HORMONOTHERAPIE...3 3.

Plus en détail

RADIOTHERAPIE. Quelques réponses aux questions des patients

RADIOTHERAPIE. Quelques réponses aux questions des patients RADIOTHERAPIE Quelques réponses aux questions des patients TRAITEMENT PAR RADIOTHERAPIE Parcours du patient Consultations médicale et paramédicale Simulation : étape de préparation pour les futures séances

Plus en détail

Cancer de l endomètre «Désescalade en radiothérapie»

Cancer de l endomètre «Désescalade en radiothérapie» Cancer de l endomètre «Désescalade en radiothérapie» Delphine Lerouge /Nedjla Allouache Service de radiothérapie / 1 / xx Nouvelle classification anatomopathologique Type 1 adénocarcinomes endométrioïdes

Plus en détail

Les Jeudis de l'europe

Les Jeudis de l'europe e RADIOTHERAPIE CURIETHERAPIE CENTRE HOSPITALIER LYON SUD Pascale Romestaing : chef de service ( radiothérapie et curiethérapie ) Marie-Pierre Sotton : radiophysicienne e INTRODUCTION Radiothérapie externe

Plus en détail

SARCOMES DES TISSUS MOUS. Prise en charge des adolescents et jeunes adultes

SARCOMES DES TISSUS MOUS. Prise en charge des adolescents et jeunes adultes SARCOMES DES TISSUS MOUS Prise en charge des adolescents et jeunes adultes Avril 2014 Sarcomes des tissus mous Version validée : avril 2014 Cible(s) Spécialités de la pathologie concernée. Rédacteur(s)

Plus en détail

Construisons ensemble le premier centre intégré de prise en charge des cancers thoraciques

Construisons ensemble le premier centre intégré de prise en charge des cancers thoraciques Construisons ensemble le premier centre intégré de prise en charge des cancers thoraciques Les cancers thoraciques sont multiples Grande variété de tumeurs (poumons primitifs, métastases, médiastin, sarcomes,

Plus en détail

Cancers des sinus et des fosses nasales

Cancers des sinus et des fosses nasales Chapitre 8 Cancers des sinus et des fosses nasales Les cancers du cavum, sinus et glandes salivaires sont des tumeurs rares selon la définition du REFCOR. Les cancers des sinus de la face représentent

Plus en détail

Dr. Mouawad, Service d ORL et de Chirurgie cervico-faciale, CHRU de Lille Congrès de la Société Française de Tabacologie 03/11/2016

Dr. Mouawad, Service d ORL et de Chirurgie cervico-faciale, CHRU de Lille Congrès de la Société Française de Tabacologie 03/11/2016 Dr. Mouawad, Service d ORL et de Chirurgie cervico-faciale, CHRU de Lille Congrès de la Société Française de Tabacologie 03/11/2016 Cancers des VADS Répartition : Cavité buccale 30% Oropharynx 20% Larynx

Plus en détail

Cancers de la cavité buccale

Cancers de la cavité buccale Cancers de la cavité buccale Epidémiologie, bilan, méthodes & indications thérapeutiques, résultats Stéphane TEMAM, chirurgie tête et cou Yun Gan TAO, radiothérapeute DU de Carcinologie Clinique- Université

Plus en détail

types histologiques épidermoïde et adénocarcinome

types histologiques épidermoïde et adénocarcinome Fiche tumeur gynécologique carcinome COL UTERIN types histologiques épidermoïde et adénocarcinome Tis TNM Col Utérin FIGO In situ 0 T1 -T1a -T1a1 -T1a2 -T1b -T1b1 -T1b2 -T2 -T2a -T2b -T3 -T3a -T3b T4 N1

Plus en détail

La radiothérapie Chapitre 17 Cancérologie - Hématologie

La radiothérapie Chapitre 17 Cancérologie - Hématologie La radiothérapie Chapitre 17 Cancérologie - Hématologie Les laboratoires Brystol-Myers Squibb 1 ont lancé le programme «Repères» qui propose des brochures d informations pratiques pour les malades atteints

Plus en détail

Cancérologie pratique cancer VADS-thérapies ciblées. Pr Soubeyran Dr Daste

Cancérologie pratique cancer VADS-thérapies ciblées. Pr Soubeyran Dr Daste Cancérologie pratique cancer VADS-thérapies ciblées Pr Soubeyran Dr Daste Vous voyez en consultation en Janvier 2017 Mr D. Michel 49 ans. Ses antécédents sont: Tabagisme non sevré estimé à 4 PA Amygdalectomie

Plus en détail

La radiothérapie ciblée

La radiothérapie ciblée DES MACHINES ET DES HOMMES : La radiothérapie ciblée Dr. Bernard CASTELAIN Centre Oscar Lambret, Lille L oncologie radiothérapique est une discipline en plein développement clinique, technique et biologique

Plus en détail

Cancers du canal anal 07/03/2014

Cancers du canal anal 07/03/2014 Cancers du canal anal DR XAVIER LIEM 07/03/2014 Généralités 1. Epidémiologie 2. Anatomopathologie 3. Anatomie 4. Clinique et Bilan 5. Classification Généralités 1. Epidémiologie Prédominance féminine 1,2

Plus en détail

Traitements systémiques des cancers de la tête et du cou. Cours de DES 9/12/16 Mony Chenda Ly- tuteur: Pr Chauffert

Traitements systémiques des cancers de la tête et du cou. Cours de DES 9/12/16 Mony Chenda Ly- tuteur: Pr Chauffert Traitements systémiques des cancers de la tête et du cou Cours de DES 9/12/16 Mony Chenda Ly- tuteur: Pr Chauffert 1 Stratégies: grandes lignes tumeurs de l hypopharynx et du larynx résécables tumeurs

Plus en détail

Prise en charge des aires ganglionnaires dans les carcinomes cutanés cervico-faciaux

Prise en charge des aires ganglionnaires dans les carcinomes cutanés cervico-faciaux Prise en charge des aires ganglionnaires dans les carcinomes cutanés cervico-faciaux DU de chirurgie réparatrice des cancers cutanés de la face (Angers) Le drainage lymphatique de la face Calqué sur le

Plus en détail

Carcinome épidermoïde de la cavité buccale

Carcinome épidermoïde de la cavité buccale Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la médecine, a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire de professionnels

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Avril 2017

DOSSIER DE PRESSE Avril 2017 DOSSIER DE PRESSE Avril 2017 NOVALIS TX Une première dans le Val d Oise, la stéréotaxie au service des patients à l Institut de Cancérologie Paris Nord Inauguration officielle : Jeudi 27 avril 2017 à partir

Plus en détail

Carcinome épidermoïde de l'oropharynx

Carcinome épidermoïde de l'oropharynx Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la médecine, a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire de professionnels

Plus en détail

Vagin. Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la

Vagin. Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la Vagin Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la médecine, a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire de professionnels

Plus en détail

PLAN CANCER NATIONAL ET CANCERS ORL TABLE RONDE

PLAN CANCER NATIONAL ET CANCERS ORL TABLE RONDE PLAN CANCER NATIONAL ET CANCERS ORL TABLE RONDE PLAN NATIONAL CANCER ET CANCERS ORL MODERATEUR: ZEMIRLI.O 1-INTRODUCTION PR ZEMIRLI.O 2-P N C : LE PROGRAMME, REALITES ET DEFIS PR GRANGAUD.JP 3-P N C ET

Plus en détail

Qu est-ce que. la Radiothérapie externe?

Qu est-ce que. la Radiothérapie externe? Qu est-ce que la Radiothérapie externe? La radiothérapie externe est un des traitements du cancer. Elle consiste à exposer les cellules cancéreuses d une tumeur à des rayonnements (on dit également rayons

Plus en détail

«des boules et des glandes»

«des boules et des glandes» «des boules et des glandes» Xavier Poullias, C. Dechaud, E. Gontier, G. Bonardel, H. Foehrenbach Service de Médecine Nucléaire du Val-de-Grâce, Paris HDM : Patient de 58 ans alcoolo-tabagique Ecoulement

Plus en détail

Définition du CTV : CTVT (1)

Définition du CTV : CTVT (1) EPU TECHNIQUES DEDIEES EN RADIOTHERAPIE HEGP 23-25 Mars 2011 Cancers du col Indications d irradiation des cancers gynécologiques Cancers de l endomètre CONTOURAGE DES VOLUMES D INTERET DES TUMEURS GYNECOLOGIQUES

Plus en détail

Cancers de la cavité buccale

Cancers de la cavité buccale Cancers de la cavité buccale Epidémiologie, bilan, méthodes & indications thérapeutiques, résultats Stéphane TEMAM, chirurgie tête et cou Pierre BLANCHARD, radiothérapeute DU de Carcinologie Clinique-

Plus en détail

LES CANCERS ORL. Dr Harrathi Khaled Service ORL et CCF CHU Fattouma Bourguiba Monastir

LES CANCERS ORL. Dr Harrathi Khaled Service ORL et CCF CHU Fattouma Bourguiba Monastir LES CANCERS ORL Dr Harrathi Khaled Service ORL et CCF CHU Fattouma Bourguiba Monastir IIIème Journée Nationale de Santé de Base Mahdia 10, 11 Avril 2015 I- INTRODUCTION Les cancers ORL: Fréquents 12% des

Plus en détail

Dossier de presse. Le troisième accélérateur de particules du service de radiothérapie a été inauguré. Chambéry, le 19 novembre 2013

Dossier de presse. Le troisième accélérateur de particules du service de radiothérapie a été inauguré. Chambéry, le 19 novembre 2013 Dossier de presse Chambéry, le 19 novembre 2013 Le troisième accélérateur de particules du service de radiothérapie a été inauguré Le 18 novembre 2013, le troisième accélérateur de particules du service

Plus en détail

Tableau I : Classification TNM de la population toutes localisations confondues N N0 N1 N2A N2B N2C N3

Tableau I : Classification TNM de la population toutes localisations confondues N N0 N1 N2A N2B N2C N3 INTRODUCTION Depuis les années 80 et les travaux d'al-sarraf(1), la chimiothérapie d'induction à base de sels de platine s'est progressivement généralisée dans le traitement des cancers de la tête et du

Plus en détail

TUMEURS SALIVAIRES MALIGNES

TUMEURS SALIVAIRES MALIGNES TUMEURS SALIVAIRES MALIGNES ETUDE DESCRIPTIVE ET ANALYTIQUE SUR 5ANS T BOUTIBA T BENTEBICHE A BOUYAKOUB Y ROUS SERVICE ORL & CCF CHU BLIDA INTRODUCTION Tissu salivaire Tumeurs polymorphes Problème complexe

Plus en détail

6.88. Pathologie des glandes salivaires

6.88. Pathologie des glandes salivaires 6.88. Pathologie des glandes salivaires Diagnostiquer une pathologie infectieuse, lithiasique, immunologique et tumorale des glandes salivaires. RÉPONSES P. 258 88. Pathologie des glandes salivaires [1]

Plus en détail

IMAGERIE EN CANCEROLOGIE ORL

IMAGERIE EN CANCEROLOGIE ORL IMAGERIE EN CANCEROLOGIE ORL SFR Rhône-Alpes. ISC Lyon. 2 avril 09. Toutes les présentations sont sur www.sfrra.com IMAGERIE EN CANCEROLOGIE ORL 19h30: Généralités. D.Bossard Hopital Privé Jean Mermoz

Plus en détail

Les facteurs humains au cœur de la sûreté en radiothérapie La radiothérapie : merveilles et risques d une médecine high-tech

Les facteurs humains au cœur de la sûreté en radiothérapie La radiothérapie : merveilles et risques d une médecine high-tech Les facteurs humains au cœur de la sûreté en radiothérapie La radiothérapie : merveilles et risques d une médecine high-tech Sylvie DERREUMAUX, DRPH/SER/UEM SOMMAIRE Place de la radiothérapie dans le traitement

Plus en détail

Cancers de l hypopharynx

Cancers de l hypopharynx Chapitre 6 Cancers de l hypopharynx Cancer du sinus piriforme et carrefour des trois replis Classification TNM T1 : Tumeur limitée au sinus piriforme et 2 cm dans sa plus grande dimension T2 : Tumeur >

Plus en détail

12 ème Biennale Monégasque de Cancérologie Février 2016 Actualités des essais ORL du GORTEC

12 ème Biennale Monégasque de Cancérologie Février 2016 Actualités des essais ORL du GORTEC 12 ème Biennale Monégasque de Cancérologie Février 2016 Actualités des essais ORL du GORTEC Yoann POINTREAU MD PhD Institut inter-régional de Cancérologie - Le Mans CHRU Bretonneau Tours SALTORL ETUDE

Plus en détail

Chirurgie & pathologie rectale Accueil en un jour

Chirurgie & pathologie rectale Accueil en un jour Chirurgie & pathologie rectale Accueil en un jour BIENVENUE Madame, Monsieur Afin de vous faire bénéficier d un accueil personnalisé, de limiter vos déplacements à l Institut, d évaluer votre état général

Plus en détail

Romain de Laroche. Médecine Nucléaire, Pitié-Salpétrière

Romain de Laroche. Médecine Nucléaire, Pitié-Salpétrière Romain de Laroche Médecine Nucléaire, Pitié-Salpétrière Avantages de la TEP-IRM sur la TEP-TDM Cas cliniques Réalisation pratique des examens Limites de la TEP-IRM TDM TEP-TDM IRM T1 Gd TEP FDG Meilleure

Plus en détail

Le cancer du poumon. Prof Jean-Paul Sculier Institut Jules Bordet ULB

Le cancer du poumon. Prof Jean-Paul Sculier Institut Jules Bordet ULB Le cancer du poumon Prof Jean-Paul Sculier Institut Jules Bordet ULB Définition Anatomie pathologique Définition : classification OMS 2004 Epithélioma épidermoïde Adénocarcinome Carcinomes à grandes cellules

Plus en détail