Séance 1 : Fonctionnement des muscles

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Séance 1 : Fonctionnement des muscles"

Transcription

1 Séance 1 : Fonctionnement des muscles Partie A : Structure du muscle et mécanisme de contraction Pour réaliser leurs mouvements (volontaire ou non), les animaux possèdent divers types de tissus musculaires aussi bien impliqués dans la locomotion (muscle squelettiques), dans la digestion (muscle lisse de l intestin ou de l estomac) que dans la propulsion du sang (muscle cardiaque). Tout comme la cyclose ou la synthèse de molécules nous avons montré que la contraction du muscle implique une consommation d ATP. A l aide des différents supports mis à votre disposition, expliquer comment l organisation du muscle aux différentes échelles permet sa contraction. Vous schématiserez le modèle de contraction n 3 du doc 2. Doc 1: Structure et niveau d organisation d un muscle squelettique :

2 Doc 2 : Contraction et glissement de l actine sur la myosine : Actine Myosine

3 Doc 3 : intervention de l ATP dans la contraction musculaire L hydrolyse de l ATP induit la mise sous tension de la tête de myosine et la fixation à l actine. 2 Tête de myosine ADP Pi Libération de l ADP et Pi, provoquant un repliement de la tête de myosine et donc une traction de l actine (glissement) Actine 1 Hydrolyse de l'atp ADP Pi 3 ADP Pi Myosine 4 ATP ATP Fixation d une molécule d ATP induisant un détachement de l actine et de la myosine et un retour de la tête myosine en position de

4 Partie B : Différentes façons pour le muscle de produire son ATP Nous avons montré précédemment que le muscle se contracte en présence d ATP. Le stock d ATP dans le muscle est limité à moins d une seconde de contraction. La molécule doit donc être régénérée pour poursuivre les cycles de contraction sur des durées plus longues. À l aide des différentes données mises à votre disposition, indiquer comment le muscle génère l ATP nécessaire à sa contraction. Doc 1 : La phosphocréatine, une réserve en énergie facilement mobilisable par le muscle. Doc 2 du livre p 56 Doc 2 : À chaque type d activité sportive, sa voie métabolique pour produire son énergie. Graphique montrant les voies métaboliques utilisées pour produire de l ATP en fonction du temps d exercice.

5 Compléments : voir le tableau du doc B du livre p 57. Tableau présentant la part des différentes modalités de génération de l ATP au cours de différentes pratiques sportives Dpc 3 : Les trois types de fibres musculaires et leurs caractéristiques : Notre organisme comporte trois types de fibres musculaires squelettiques différentes : Les fibres I, à contraction lente et à faible force de contraction (faible nombre de myofibrilles), mais très endurantes. Ces fibres utilisent préférentiellement le métabolisme aérobie (respiration). Elles sont sollicitées dans les activités d endurance (marathon, ski de fond ), et le maintien de la posture. les fibres IIb sont extrêmement rapides et puissantes, mais très fatigables. Ces fibres utilisent préférentiellement le métabolisme anaérobie (notamment la fermentation lactique). Elles sont sollicitées lors d efforts puissants et courts (frapper dans une balle de baseball, soulever des haltères) les fibres IIa sont des fibres intermédiaires entre les types I et les types IIb, donc moyennement fatigables, moyennement fortes et moyennement endurantes. Elles utilisent des métabolismes anaérobie et aérobie. Elles sont sollicitées lors d efforts divers comme la marche ou le sprint. Les trois types de fibres peuvent être présents dans un même muscle Voir documents du livre page 55 Tableau : Caractéristique des trois types de fibres musculaires Fibre de type I Fibre de type II A Fibre de type II B CARACTERISTIQUES Vitesse de contraction Lente Rapide Rapide METABOLIQUES Endurance forte faible à moyenne faible CARACTERISTIQUES STRUCTURALES Métabolisme anaérobie (fermentation lactique) Métabolisme aérobie (respiration) ACTIVITES DURANT LESQUELS LA FIBRE EST SOLLICITEES Couleurs des fibres Rouge Rose Blanche Nombres de capillaires Mitochondries Diamètre des fibres Petit Intermédiaire Grand marathon, ski de fond, et maintien de la posture. Course, marche, nage Haltérophilie, sprint

6

7 Correction Partie I D après le doc 1, le muscle est un organe, organisé en différents fuseaux eux-mêmes composés de fibres musculaires ou cellules musculaires. Les cellules musculaires ont une forme allongée et contiennent des myofibrilles correspondant à des organites jouant un rôle dans la contraction de la cellule. Chaque myofibrille contient deux types de grosses molécules : l actine et la myosine. Ces deux types de myofilaments sont constitués de protéines. L actine et la myosine s organisent en sarcomère, correspondant à des unités de contraction dans les myofibrilles. On constate que dans les sarcomères, la myosine et l actine sont superposées. Le doc 2 nous permet de comprendre, que lors d une contraction, les sarcomères voient leur taille diminuer. Les filaments d actines «se croisent» alors qu ils n étaient pas croisés à l état relâché. Les myofilaments d actine semblent coulisser sur la myosine lors de la contraction. Ainsi le raccourcissement des sarcomères contribue au raccourcissement des myofibrilles, provoquant la diminution de la taille de la cellule musculaire : Il y alors contraction du muscle. Le doc 3 montre que l hydrolyse de l ATP induit la tension de la tête myosine qui se fixe à l actine. En libérant L ADP+Pi, la tête myosine se replie entrainement le coulissement de l actine et donc le raccourcissement du sarcomère. La fixation d un nouvel ATP induit le retour à l état initial de la tête myosine. A la contraction suivante l ATP sera hydrolysé. Bilan : La contraction des cellules musculaires est un exemple de processus utilisant l énergie issue de l hydrolyse de l ATP. L hydrolyse de l ATP, en déclenchant un changement de la configuration de la tête de myosine permet le mouvement des myofibrilles d actine et ainsi le raccourcissement des sarcomères à l origine de la contraction musculaire.

8 Correction Partie II Le muscle dispose de différents moyens métaboliques pour générer de l ATP. Le stock d ATP dans le muscle est très faible et comme le montre le support 2, ce stock ne couvre les besoins que durant les premières secondes de contraction. En revanche le muscle est capable de régénérer de l ATP via différentes voies. Le doc 1 montre que le muscle contient naturellement de la phosphocréatine. La liaison entre le phosphate et la créatine est hautement énergétique. Ainsi l hydrolyse de la phosphocréatine en créatine+ Pi, permet la synthèse d ATP à partir d ADP+Pi. P-Cr Cr+Pi EnergieADP+Pi ATP Cette voie de la phosphocréatine est rapidement mobilisable mais ne fournit au muscle de l énergie que quelques dizaines de secondes. La phosphocréatine est ensuite régénérée au repos par le muscle (utilise de l ATP). Le graphique du doc 2 montre qu une fois la phosphocréatine consommée, l ATP est généré par la fermentation lactique (voie anaérobie = sans consommation d O 2 ). Ce processus permet de générer de l ATP de manière non négligeable entre la 10 ème seconde qui suit le début de l effort et la 5 ème minute. Par la suite, la formation d ATP par fermentation lactique est faible puis nulle. L acide lactique, déchets de cette voie métabolique anaérobie, est à l origine des crampes. Après environ la première minute d effort, la respiration cellulaire commence. Cette voie aérobie (réalisée en présence d O 2 ), devient prépondérante dans la régénération d ATP après environ 2 minutes. Cette dernière voie est donc relativement longue à se mettre en place, mais fournit ensuite le muscle en ATP jusqu au bout de l effort. Ainsi pour un effort court (100m, frapper une balle de baseball ) le muscle génère son ATP, par l intermédiaire de la phosphocréatine. Pour un effort un peu plus long compris entre 30 secondes et 2 min (200m de nage, 400m ), l ATP est principalement régénéré par la fermentation lactique (voie anaérobie). Pour les efforts plus longs (marathon, ski de fond ) l ATP est régénéré par la respiration cellulaire (voie aérobie). Le doc 3 précise qu il existe dans l organisme, différents types de fibres musculaires. Ainsi les fibres I, ont un métabolisme qui est principalement aérobie (effort long, mais de faible puissance). Les fibres I sont fines d où la morphologie musculaire des coureurs de fond, ou de skieurs de fond. D autres fibres utilisent principalement la fermentation lactique. Ces fibres IIB sont donc utilisées pour des efforts courts et intenses. Ces fibres IIB sont épaisses et par exemple développées chez un sprinter ou un nageur de 100m. Les fibres IIA sont des intermédiaires entre les deux premiers types de fibres. Bilan : Le muscle régénère son ATP par le biais de différentes voies métaboliques : - Entre la 1 ère seconde et la 30 ème seconde de l exercice il utilise ses réserves de phosphocréatine - Entre la 10 ème seconde de l exercice et environ la 5 ème minute, l ATP est généré par fermentation lactique. - A partir d une à deux minutes d exercice, la voie aérobie se met en place. C est alors la respiration qui permet la régénération du stock d ATP pour la contraction. Suivant le type d activité (court et puissant ou au contraire endurant et de plus faible puissance), la voie principale permettant la génération d ATP dans le muscle sera donc différente. Dans un muscle on trouve des fibres capables d utiliser préférentiellement l une ou l autre des voies de régénération de l ATP.

L ATP est un intermédiaire métabolique produit par la respiration ou la fermentation, source d énergie indispensable à la contraction musculaire.

L ATP est un intermédiaire métabolique produit par la respiration ou la fermentation, source d énergie indispensable à la contraction musculaire. Pb : quelles sont les relations entre ATP et contractions musculaires? 2 ème leçon : L ATP forme d énergie chimique utilisable pour la contraction musculaire Hypothèse : ATP = intermédiaire métabolique

Plus en détail

Thème 1 Energie et cellule vivante. Chapitre 3

Thème 1 Energie et cellule vivante. Chapitre 3 Thème 1 Energie et cellule vivante Chapitre 3 Introduction Chapitre 3 : ATP et activité musculaire Les fibres musculaires sont des cellules spécialisées dans la contraction. Pour assurer ce rôle, elles

Plus en détail

Thème 1 : ÉNERGIE ET CELLULE VIVANTE (ON SE LIMITE AUX CELLULES EUCARYOTES)

Thème 1 : ÉNERGIE ET CELLULE VIVANTE (ON SE LIMITE AUX CELLULES EUCARYOTES) Thème 1 : ÉNERGIE ET CELLULE VIVANTE (ON SE LIMITE AUX CELLULES EUCARYOTES) Notions Activités, supports Tout système vivant échange de la matière et de l'énergie avec ce qui l'entoure. Il est le siège

Plus en détail

CORRECTION DES REVISIONS LE METABOLISME : ATP ET RESPIRATION PHOSPHORYLATION

CORRECTION DES REVISIONS LE METABOLISME : ATP ET RESPIRATION PHOSPHORYLATION CORRECTION DES REVISIONS LE METABOLISME : ATP ET RESPIRATION Explications rapides des mécanismes d utilisation d ATP. PHOSPHORYLATION Phosphorylation = addition d un groupement phosphate (ou phosphoryle)

Plus en détail

Le déroulement cellulaire et moléculaire de la contraction musculaire FICHE PROFESSEUR

Le déroulement cellulaire et moléculaire de la contraction musculaire FICHE PROFESSEUR 21 mars 2009 Le déroulement cellulaire et moléculaire de la contraction musculaire FICHE PROFESSEUR Discipline : Biologie Auteur : Nazim SELLAL Niveau : B2 Titre de la fiche : Le déroulement cellulaire

Plus en détail

Réalisé par Dr BENREKIA. Y

Réalisé par Dr BENREKIA. Y Réalisé par Dr BENREKIA. Y Introduction: Le corps humain comprend plus de 650 muscles qui constituent 40 à 50% du poids du corps. Trois types de tissu musculaire existent : squelettique, cardiaque et lisse.

Plus en détail

TH1_ch3. La contraction musculaire, un couplage chimio mécanique impliquant des protéines motrices

TH1_ch3. La contraction musculaire, un couplage chimio mécanique impliquant des protéines motrices TH1_ch3 La contraction musculaire, un couplage chimio mécanique impliquant des protéines motrices cellules très allongées et cylindriques avec de nombreux noyaux Cellule polynucléé Coupe longitudinale;

Plus en détail

Thème : Energie et cellule vivante

Thème : Energie et cellule vivante Thème : Energie et cellule vivante Chapitre 1 : L ATP, molécule indispensable aux activités cellulaires 1. Structure de l ATP L ATP, adénosine tri-phosphate, est la molécule universelle qui permet les

Plus en détail

LE MUSCLE STRIE SQUELETTIQUE physiopathologie. N. Kubis Faculté de Médecine Paris 7 Denis Diderot

LE MUSCLE STRIE SQUELETTIQUE physiopathologie. N. Kubis Faculté de Médecine Paris 7 Denis Diderot LE MUSCLE STRIE SQUELETTIQUE physiopathologie N. Kubis Faculté de Médecine Paris 7 Denis Diderot PLAN Quelques rappels histologiques Les différentes protéines contractiles musculaires et du cytosquelette

Plus en détail

LE MOUVEMENT ( mécanisme ) A. Le muscle

LE MOUVEMENT ( mécanisme ) A. Le muscle LE MOUVEMENT ( mécanisme ) A. Le muscle 1. Définition : C est l organe effecteur du mouvement. a. fonction Il a 2 fonctions essentielles : - Production de force : énergie chimique transformée en énergie

Plus en détail

sommaire labo de physio CHU Batna 06/01/2015 cours de physiologie de 1 ere année de med 1

sommaire labo de physio CHU Batna 06/01/2015 cours de physiologie de 1 ere année de med 1 sommaire I. Introduction II. Fonctions des muscles squelettiques III. Caractéristiques fonctionnelles des muscles squelettiques IV. Structure du muscle strie squelettique A. Niveau d organisation B. Anatomie

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DU MUSCLE SQUELETTIQUE

PHYSIOLOGIE DU MUSCLE SQUELETTIQUE PHYSIOLOGIE DU MUSCLE SQUELETTIQUE Licence STAPS 1ère année Stéphane TANGUY Département STAPS Université d Avignon et des pays de Vaucluse CLASSIFICATION DES MUSCLES SQUELETTIQUE CARDIAQUE LISSE Mots-clés

Plus en détail

VERGNE Morgan. Filières énergétiques

VERGNE Morgan. Filières énergétiques Filières énergétiques Présentation des filières énergétiques Dépendant du type d effort Intensité de l effort substrats énergétiques utilisé différent Production d ATP différente ATP : principale source

Plus en détail

Le système musculaire

Le système musculaire UE 2.2 Cycles de la vie et grandes fonctions Le système musculaire marianne.zeller@u-bourgogne.fr Plan 1. Caractéristiques générales et fonctions 2. Anatomie fonctionnelle 3. Physiologie de la contraction

Plus en détail

Energie et cellule vivante (métabolisme cellulaire)

Energie et cellule vivante (métabolisme cellulaire) Energie et cellule vivante (métabolisme cellulaire) Thème 1 - La Terre dans l'univers, la vie et l'évolution de la vie Énergie et cellule vivante (on se limite aux cellules eucaryotes) Tout système vivant

Plus en détail

Bioénergétique de l exercice musculaire

Bioénergétique de l exercice musculaire Bioénergétique de l exercice musculaire Introduction Analogie machine et corps humain Combustible = contient E Energie = ATP 75% E therm = chaleur Energie = charbon 75% chaleur 25% mouvement train 25%

Plus en détail

ATP et fibre musculaire. Problématiques :

ATP et fibre musculaire. Problématiques : ATP et fibre musculaire Problématiques : Quelle est la source métabolique de l énergie musculaire? Quelles sont les caractéristiques des adaptations des cellules musculaires à leur contraction? Quel est

Plus en détail

La Cellule Musculaire Squelettique (14)

La Cellule Musculaire Squelettique (14) La Cellule Musculaire Squelettique (14) Qu est-ce qu un moteur protéique? accrocher, tirer, lacher, re-armer, accrocher, tirer, lacher, re-armer, accrocher, tirer, lacher, re-armer, accrocher, tirer, lacher,

Plus en détail

L appareil musculaire squelettique strié

L appareil musculaire squelettique strié L appareil musculaire squelettique strié Les mouvements actifs du corps sont dus au passage entre l état de contraction et celui de relâchement de la musculature striée. Cette musculature squelettique

Plus en détail

Préparation Oral Bac Natation

Préparation Oral Bac Natation Règlement 1. Les différents rôles : Le Juge arbitre : Il est le chef de la compétition et prend toutes les décisions. Il donne les 2 premiers coups de sifflet avant le départ : - un coup de sifflet court

Plus en détail

S Lemoine-Morel. Ouvrages : Costill et Wilmore Marieb

S Lemoine-Morel. Ouvrages : Costill et Wilmore Marieb S Lemoine-Morel Ouvrages : Costill et Wilmore Marieb Bioénergétique de l exercice musculaire Introduction Analogie machine et corps humain Combustible = contient E Energie = ATP 75% E therm = chaleur Energie

Plus en détail

HYPERTROPHIE MUSCULAIRE: LES METHODES

HYPERTROPHIE MUSCULAIRE: LES METHODES HYPERTROPHIE MUSCULAIRE: LES METHODES Structures anatomiques concernées Hypertrophie Sarcoplasme Fibres et myofibrilles Vascularisation Tissu conjonctif Hypertrophies: les différentes formes Hypertrophie

Plus en détail

LES FILIERES ENERGETIQUES

LES FILIERES ENERGETIQUES LES FILIERES ENERGETIQUES Anita DOTTIN CQP ALS AGEE 2015 L activité physique nécessite une dépense d énergie due à la contraction musculaire. Son principe de base est la transformation d une énergie chimique

Plus en détail

Énergie et cellule vivante. La photosynthèse : la lumière comme source d'énergie cellulaire

Énergie et cellule vivante. La photosynthèse : la lumière comme source d'énergie cellulaire Énergie et cellule vivante! PLAN 1 La photosynthèse : la lumière comme source d'énergie cellulaire A) La localisation de la photosynthèse chez les plantes : dans leurs parties chlorophylliennes = vertes

Plus en détail

Le système musculaire

Le système musculaire Le système musculaire Ils représentent environ 40% de votre poids corporel. Vous les utilisez à tous les jours pour effectuer une gamme de mouvements. Cependant, très peu de gens peuvent les identifier.

Plus en détail

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Série S Durée de l'épreuve : 3h30 Coefficient : 8 ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ L'usage de la calculatrice n'est pas autorisé Dès que le

Plus en détail

Cellule excitable : la cellule musculaire

Cellule excitable : la cellule musculaire Cellule excitable : la cellule musculaire Comment notre système nerveux commande t-il nos mouvement? tissu musculaire Types de tissus musculaires caractéristiques générales Muscle squelettique Structure

Plus en détail

INTRODUCTION AUX METABOLISMES ENERGETIQUES. {Licence STAPS C1-M2. Cours de François COTTIN} INTRODUCTION LA CONTRACTION MUSCULAIRE...

INTRODUCTION AUX METABOLISMES ENERGETIQUES. {Licence STAPS C1-M2. Cours de François COTTIN} INTRODUCTION LA CONTRACTION MUSCULAIRE... INTRODUCTION AUX METABOLISMES ENERGETIQUES Le 03 Octobre 1998 {Licence STAPS 98-99. C1-M2. Cours de François COTTIN} INTRODUCTION...2 1. LA CONTRACTION MUSCULAIRE...2 2. LES METABOLISMES...3 2.1. Plusieurs

Plus en détail

Le système musculaire

Le système musculaire UE 2.2 Cycles de la vie et grandes fonctions Le système musculaire Pr Marianne Zeller INSERM U866, UFR Sciences de santé, Université Bourgogne-Franche Comté Marianne.zeller@u-bourgogne.fr Plan 1. Caractéristiques

Plus en détail

Le tissu musculaire et le mécanisme de la contraction.

Le tissu musculaire et le mécanisme de la contraction. Chapitre 7 Le tissu musculaire et le mécanisme de la contraction. La structure microscopique du muscle. La contraction musculaire. La structure macroscopique du muscle. Exercices et corrigés. Il existe

Plus en détail

structure du muscle squelettique strié

structure du muscle squelettique strié Unité d Ergonomie Faculté de Médecine Pitié-Salpêtrière 91, bd de l Hôpital 75 634 Paris cedex 13 DIPLÔME D ERGONOMIE ET DE PHYSIOLOGIE DU TRAVAIL option 5 Ergonomie et santé au travail www.ergonomie.chups.jussieu.fr

Plus en détail

RENFORCEMENT MUSCULAIRE

RENFORCEMENT MUSCULAIRE DIMANCHE 4 AVRIL Le renforcement musculaire RM c est quoi?à quoi ça sert? Comment ça se fait? Un peu d anat. et de physio Un peu de technique (matos, musique, construction de séances ) Ateliers par 2 Elaboration

Plus en détail

Tendons et ligaments. Histophysiologie musculaire. Structure et composition du muscle. Contraction musculaire.

Tendons et ligaments. Histophysiologie musculaire. Structure et composition du muscle. Contraction musculaire. Tendons et ligaments. Histophysiologie musculaire. Structure et composition du muscle. Contraction musculaire. Tendons et ligaments Tendons et ligaments Composition et structure : Composante Ligament Tendon

Plus en détail

Le jeune Aurélien CESA 2012 LE JEUNE AURELIEN

Le jeune Aurélien CESA 2012 LE JEUNE AURELIEN Le jeune Aurélien CESA 2012 LE JEUNE AURELIEN 1 LE JEUNE AURELIEN 2 EPIMYSIUM MUSCLE PERIMYSIUM FAISCEAU MUSCULAIRE ENDOMYSIUM FIBRE MUSCULAIRE LE JEUNE AURELIEN 3 SARCOLEMME : Membrane qui entoure la

Plus en détail

MUSCLE STRIE SQUELETTIQUE aspects mécaniques et energétiques

MUSCLE STRIE SQUELETTIQUE aspects mécaniques et energétiques MUSCLE STRIE SQUELETTIQUE aspects mécaniques et energétiques 1.GENERALITES -rapport entre organisme et espace environnant : la mobilité Les muscles squelettiques assurent trois fonctions importantes :

Plus en détail

Pendant combien de temps les muscles peuvent-ils fournir un effort maximal grâce à leur seule réserve d ATP?

Pendant combien de temps les muscles peuvent-ils fournir un effort maximal grâce à leur seule réserve d ATP? 188 P a r t i e 2 1 2 3 4 5 Si une situation d urgence vous oblige à quitter les lieux à toute vitesse, quelle source d énergie immédiatement disponible vous permettra de le faire? a) Les granules de glycogène

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DU MUSCLE

PHYSIOLOGIE DU MUSCLE PHYSIOLOGIE DU MUSCLE MUSCLE SQUELETTIQUE Dr D. Benyoucef Faculté de médecine Annaba PHYSIOLOGIE DU MUSCLE Plan: I. INTERET DE LA QUESTION II. BASES ANOTOM-FONCTIONNELLES III. COUPLAGES EXCITATION CONTRACTION

Plus en détail

TUTORAT UE Physiologie Séance n 4 Semaine du 10/04/2016

TUTORAT UE Physiologie Séance n 4 Semaine du 10/04/2016 TUTORAT UE Physiologie 2015-2016 Séance n 4 Semaine du 10/04/2016 Physiologie Neuromusculaire partie II Professeur Hayot Séance préparée par Maxime GRISVARD (ATM 2 ) et Robin AUSSET (TSN) QCM n 1 : Concernant

Plus en détail

LA PREPARATION PHYSIQUE DANS LES ACTIVITES SPORTIVES DE LA FFESSM

LA PREPARATION PHYSIQUE DANS LES ACTIVITES SPORTIVES DE LA FFESSM LA PREPARATION PHYSIQUE DANS LES ACTIVITES SPORTIVES DE LA FFESSM 12/03/2016 Pascale Estripeau Les activités sportives de la FFESSM Activités en déplacement Nage avec palmes Nage en eau vive Plongée sportive

Plus en détail

Écosystème et relations trophiques

Écosystème et relations trophiques CAPITRE 10 DIVERSITÉ ET CMPLÉMENTARITÉ DU MÉTABLISME 1 Écosystème et relations trophiques Au sein d un écosystème, de nombreuses interactions existent entre les êtres vivants qui le constituent. Les relations

Plus en détail

1.2. L appareil contractile : Dans la fibre musculaire lisse, on peut rencontrer 03 sortes de myofilaments:

1.2. L appareil contractile : Dans la fibre musculaire lisse, on peut rencontrer 03 sortes de myofilaments: Définition Les cellules musculaires sont spécialisées dans la production d un travail mécanique et la contraction musculaire, elles se caractérisent par la présence dans leur cytoplasme d un matériel protéique

Plus en détail

LE MOUVEMENT. C. Notions de bioénergétique

LE MOUVEMENT. C. Notions de bioénergétique LE MOUVEMENT Energie de la contraction structure musculaire différents types de contraction C. Notions de bioénergétique Dans un système biologique, les réactions chimiques sont des moyens de transfert

Plus en détail

BO SPE SVT : METABOLISME

BO SPE SVT : METABOLISME BO SPE SVT : METABOLISME Thème : Diversité et complémentarité des métabolismes (10 semaines) Autotrophie et hétérotrophie ont été identifiées en classe de seconde comme deux types majeurs de métabolismes

Plus en détail

La contraction musculaire et le mouvement

La contraction musculaire et le mouvement Licence Biologie UE physiologie animale La contraction musculaire et le mouvement Étienne Roux Adaptation cardiovasculaire à l ischémie INSERM U 1034 UFR des Sciences de la Vie Université Bordeaux Segalen

Plus en détail

B2. Activités cellulaires - Respiration

B2. Activités cellulaires - Respiration B2. Activités cellulaires - Respiration Les cellules des angiospermes, comme tout autre cellule, réalisent un grand nombre d activités cellulaires comme la synthèse de différentes molécules organiques.

Plus en détail

L S EL MOUROUJ VI Mme HABLI RAJA * * * * DEVOIR DE CONTROLE 3 Jeudi 17 avril 2008 SECTION : 4 ème SC exp EPREUVE : SCIENCES NATURELLES DUREE : 2 heures I- QCM ( 5 points ) à remettre la copie avec le devoir

Plus en détail

UE 2 UE Définition. LES CELLULES EXCITABLES: La cellule musculaire Septembre Types de muscles. 3.Fonctions des muscles

UE 2 UE Définition. LES CELLULES EXCITABLES: La cellule musculaire Septembre Types de muscles. 3.Fonctions des muscles UE 2 UE 2.1. 1. Définition Le muscle est un tissu spécialisé qui permet les mouvements du corps grâce au caractère contractile de la cellule musculaire. LES CELLULES EXCITABLES: La cellule musculaire Septembre

Plus en détail

Professeur Daniel SEIGNEURIN

Professeur Daniel SEIGNEURIN Histologie Etude des tissus Chapitre 7 : Tissu musculaire Professeur Daniel SEIGNEURIN MED@TICE PCEM1 - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble - Tous droits réservés. Introduction Beaucoup de

Plus en détail

Le muscle: anatomie descriptive et fonctions

Le muscle: anatomie descriptive et fonctions Le muscle: anatomie descriptive et fonctions - AGFF 2016 1 Le muscle L exercice physique s accompagne d un ensemble de réactions métabolique, cardiaque, respiratoire et hormonale afin de fournir suffisamment

Plus en détail

Fatigue Neuromusculaire

Fatigue Neuromusculaire Neuromusculaire Définition Physiologie Mise en évidence Les altérations de la fonction neuromusculaire sont associées au concept de fatigueneuromusculaire ou plus simplement de fatigue musculaire. Parmi

Plus en détail

CHAPITRE 2 : LA PRODUCTION D ATP dans les cellules.

CHAPITRE 2 : LA PRODUCTION D ATP dans les cellules. CHAPITRE 2 : LA PRODUCTION D ATP dans les cellules. Toutes les cellules ont besoin d énergie pour fonctionner (biosynthèses, transport de molécules, mouvements cellulaires ). L ATP est une molécule jouant

Plus en détail

Bases énergétiques de l activité physique

Bases énergétiques de l activité physique Bases énergétiques de l activité physique A- Les sources énergétiques - Bioénergétique : les filières ε et leurs caractéristiques - Déterminants de la performance en endurance - Causes de la fatigue [B-

Plus en détail

Augmentation très rapide de Qc dès le début de l exercice puis + lentement pour atteindre un plateau ie l état stable.

Augmentation très rapide de Qc dès le début de l exercice puis + lentement pour atteindre un plateau ie l état stable. V Fonction Cardiaque 1) Réponses du débit cardiaque Q C (l/min) = VES (ml/bat) x FC (bpm) Qc de repos = 5l/min chez l homme ; un peu moins chez la femme. Qc max = 20 à 25 l/min Qc : adaptation de ces 2

Plus en détail

Dans ce chapitre : Les différents types de muscles du corps humain 62

Dans ce chapitre : Les différents types de muscles du corps humain 62 Dans ce chapitre : Les différents types de muscles du corps humain 62 Le muscle squelettique 62 Propriétés 62 Synergies musculaires 64 Structure des fi bres musculaires 64 Types de fi bres musculaires

Plus en détail

Levures : champignons microscopiques, unicellulaires

Levures : champignons microscopiques, unicellulaires Production d ATP sans dioxygène. Lors de la dernière séance, vous avez découvert comment les cellules produisent de l ATP par respiration, en présence de dioxygène. On peut observer qu en absence de dioxygène

Plus en détail

Mécanismes de développement de la force. VERGNE Morgan

Mécanismes de développement de la force. VERGNE Morgan Mécanismes de développement de la force Définition de la force Capacité d un muscle à fournir une contraction intense pour exercer une tension maximale. Force maximale : 100% de la force disponible, permet

Plus en détail

STAGE INITIAL INITIATEUR 19 OCTOBRE 2013 PREPARATION PHYSIQUE DU PLONGEUR

STAGE INITIAL INITIATEUR 19 OCTOBRE 2013 PREPARATION PHYSIQUE DU PLONGEUR Fabien GIMONET MF2 STAGE INITIAL INITIATEUR 19 OCTOBRE 2013 PREPARATION PHYSIQUE DU PLONGEUR PLAN -Objectifs de la préparation physique -Eléments de physiologie -Filières énergétiques -Principes généraux

Plus en détail

Le cytosquelette. Reseau formee de trois types de proteines filamenteuses. Filaments d actine Microtubules Filaments intermediaires

Le cytosquelette. Reseau formee de trois types de proteines filamenteuses. Filaments d actine Microtubules Filaments intermediaires Le cytosquelette Le cytosquelette Reseau formee de trois types de proteines filamenteuses Filaments d actine Microtubules Filaments intermediaires Le cytosquelette DIMENSIONS (DIAMETRES) les microfilaments

Plus en détail

Tissu musculaire strié squelettique 12/11/2010. (Dr. C. Vilpoux)

Tissu musculaire strié squelettique 12/11/2010. (Dr. C. Vilpoux) Tissu musculaire strié squelettique 12/11/2010 (Dr. C. Vilpoux) DEFINITIONS Les cellules musculaires sont les myocytes (= fibres musculaires). myofilaments, groupés en myofibrilles. Il existe 3 types de

Plus en détail

Voici de la lecture pour ceux et celles que cela pourrait intéresser pour info, ce n est pas pour le

Voici de la lecture pour ceux et celles que cela pourrait intéresser pour info, ce n est pas pour le Muscle Voici de la lecture pour ceux et celles que cela pourrait intéresser pour info, ce n est pas pour le BTS. Merci à ceux d entre vous (je tais les noms) qui m ont donc forcée à travailler hier soir

Plus en détail

aisance et la joie que son record lui procure et qu il sait partager.

aisance et la joie que son record lui procure et qu il sait partager. L athlète jamaïcain Usain Bolt après l un de ses derniers records du monde. On voit son extraordinaire aisance et la joie que son record lui procure et qu il sait partager. Licence CC-BY-SA-2.00, GFDL.Boltbeijing.jpg:

Plus en détail

Chapitre 5. L exemple des protéines motrices : actine, myosine et les autres...

Chapitre 5. L exemple des protéines motrices : actine, myosine et les autres... Chapitre 5. L exemple des protéines motrices : actine, myosine et les autres... 5.1. Corréler les structures anatomique et histologique à la composition biochimique 5.2. Comprendre le mécanisme de transformation

Plus en détail

L entrainement du plongeur

L entrainement du plongeur L entrainement du plongeur Murielle BROSSART Stage Initial MF1 Novembre 2015 PLAN DU COURS Objectif de l entrainement Fabriquer de l énergie comment ça marche Les différentes filières Utiliser ces connaissances

Plus en détail

AP # 5 : LES FERMENTATIONS

AP # 5 : LES FERMENTATIONS AP # 5 : LES FERMENTATIONS Nous connaissons maintenant bien le processus mitochondrial respiratoire réalisé par une grande majorité de cellules vivantes eucaryotes de conversion de l'énergie chimique contenue

Plus en détail

Diplôme Universitaire de Préparation physique. Centre d'expertise de la Performance G. Cometti Dijon

Diplôme Universitaire de Préparation physique. Centre d'expertise de la Performance G. Cometti Dijon Les qualités physiques dans la préparation physique Nicolas Babault Bb Les qualités physiques Objectifs? La préparation physique Objectifs Les qualités physiques Développement Maintien Apprentissage Prévention

Plus en détail

Physiologie du sport Dépense énergétique induite par l'activité physique

Physiologie du sport Dépense énergétique induite par l'activité physique Dépense énergétique induite par l'activité physique Dépense énergétique de fond (au repos) = 1 kcal/min =4 kj/min = 70 watts Source d'énergétique : hydrolyse de l'atp en ADP 1 ATP fournit 10 kcal. Le tissu

Plus en détail

Système musculaire, anatomie et mouvements

Système musculaire, anatomie et mouvements CORRECTION TD 9 : Système musculaire, anatomie et mouvements 2- SCIENCES BIOLOGIQUES ET MEDICALES UE 2.2 S1 CYCLES DE LA VIE ET GRANDES FONCTIONS Compétence 4 : Mettre en œuvre des actions à visée diagnostique

Plus en détail

L2 S3 Bioénergétique, Biochimie, Métabolisme et Nutrition CM 4 Du muscle à la viande 4 ème partie : Glycolyse «anaérobie» lactique

L2 S3 Bioénergétique, Biochimie, Métabolisme et Nutrition CM 4 Du muscle à la viande 4 ème partie : Glycolyse «anaérobie» lactique L2 S3 Bioénergétique, Biochimie, Métabolisme et Nutrition CM 4 Du muscle à la viande 4 ème partie : Glycolyse «anaérobie» lactique La glycolyse est dite anaérobie si le pyruvate ne peut pas «aller plus

Plus en détail

Le tissu musculaire. Tutorat histologie

Le tissu musculaire. Tutorat histologie Le tissu musculaire Tutorat histologie 2012-2013 1 Généralités Les cellules musculaires sont excitables et contractiles Elles peuvent développer des forces mécaniques. Le tissu musculaire dérive (presque)

Plus en détail

ÉPREUVE N 2 ÉTUDE DE THÈMES D'ENSEIGNEMENT

ÉPREUVE N 2 ÉTUDE DE THÈMES D'ENSEIGNEMENT CONCOURS D'ACCÈS A LA 2 ème CATÉGORIE DES EMPLOIS DE PROFESSEURS DES ÉTABLISSEMENTS D'ENSEIGNEMENT AGRICOLE PRIVÉS SESSION 2012 Concours : EXTERNE Section : Biologie - Écologie ÉPREUVE N 2 ÉTUDE DE THÈMES

Plus en détail

REUNION A.J. MONETEAU 14/09/2016. Notions de base pour un entrainement plaisir réussi

REUNION A.J. MONETEAU 14/09/2016. Notions de base pour un entrainement plaisir réussi REUNION A.J. MONETEAU 14/09/2016 Notions de base pour un entrainement plaisir réussi MES SOURCES D INFORMATION PRINCIPALES www.conseilscourseapied.com www.lepapeinfo.com DONNEES PHYSIOLOGIQUES Les filières

Plus en détail

TD N 3 Révisions Métabolisme L3 APA. Elsa HEYMAN MCU FSSEP Lille 2

TD N 3 Révisions Métabolisme L3 APA. Elsa HEYMAN MCU FSSEP Lille 2 TD N 3 Révisions Métabolisme L3 APA Elsa HEYMAN MCU FSSEP Lille 2 1) Bilan pour la dégradation complète d 1 glucose par voie aérobie 1 glucose Lieu de la cellule: _ Glycolyse 2 ATP NADH,H+ ATP 6 Chaîne

Plus en détail

Biologie Cellulaire 16/09/09

Biologie Cellulaire 16/09/09 Biologie Cellulaire 16/09/09 I. Un corps, des tissus, des cellules Le corps est une machinerie complexe. Le but de notre organisme est d assuré sa survie dans un environnement particulier. L homme a pu

Plus en détail

Pour conclure cette première partie, ce qu'il faut retenir...

Pour conclure cette première partie, ce qu'il faut retenir... Intro Deux parties cette semaine en biochimie : la première consacrée à la monnaie énergétique universelle l'atp et la seconde consacrée à la production d'atp lors d'exercices réalisés à VMA. Dia 1 L'énergie

Plus en détail

NATATION EN DUREE CARNET D ENTRAINEMENT N3

NATATION EN DUREE CARNET D ENTRAINEMENT N3 NOM : CP5 : Prénom : Classe : NATATION EN DUREE CARNET D ENTRAINEMENT N3 MA VMA : Année scolaire : %tage VMA (En m/s) CR 50 60 70 75 80 85 90 95 100 105 110 DOS BR BILAN INITIAL Ma pratique de la natation:

Plus en détail

Thème Anatomie et physiologie

Thème Anatomie et physiologie Les muscles de l organisme sont représentés par deux grandes catégories bien distinctes : les muscles striés, les muscles lisses. LES MUSCLES STRIES Ils sont appelés muscles volontaires car ils sont soumis

Plus en détail

I Sprint et endurance: incompa1ble ou nécessaire?

I Sprint et endurance: incompa1ble ou nécessaire? I Sprint et endurance: incompa1ble ou nécessaire? Plan Rappel de physiologie Etat des lieux de la science Quelques reflexions sur l applica1on des principes L ATP: la monnaie d énergie ATP: source d énergie

Plus en détail

VERGNE Morgan. Muscle et fatigue

VERGNE Morgan. Muscle et fatigue Muscle et fatigue Définition de la fatigue musculaire Définition fatigue musculaire : Incapacité à maintenir un niveau de force ou la puissance prédéterminé durant des contractions soutenues ou répétées

Plus en détail

Energé'que et performance Philippe Hellard

Energé'que et performance Philippe Hellard Energé'que et performance Philippe Hellard de BUDAPEST par SHANGHAI Fédération Française de Natation jusqu à LONDRES PLAN Fonctionnement énergétique. Analyse de l activité et énergétique. Les différents

Plus en détail

6 ème partie Évaluation des aptitudes anaérobies

6 ème partie Évaluation des aptitudes anaérobies - EC 5121- Déterminants physiologiques de la performance 6 ème partie Évaluation des aptitudes anaérobies François HUG francois.hug@univ-nantes.fr Rappels Resynthèse de l ATP : la voie anaérobie alactique

Plus en détail

Plan Le secteur extracellulaire

Plan Le secteur extracellulaire Plan Introduction 1. Composants de l explosivité et de la force 2. Physiologie de l explosivité 3. La pliométrie 4. La planification des charges d explosivité puissance 5. Les méthodes de développement

Plus en détail

COMPLEMENT SUR LES FILIERES ENERGETIQUES

COMPLEMENT SUR LES FILIERES ENERGETIQUES COMPLEMENT SUR LES FILIERES ENERGETIQUES SUPPORT UC1 CFEB et CQP 2015-2016 DEBACQ JF JUIN 2015 / Version 9 La filière anaérobie alactique Mise en route du système ATP-PCr : Dans la cellule musculaire il

Plus en détail

COURS A RATTRAPER DU VENDREDI 18 OCTOBRE 2013

COURS A RATTRAPER DU VENDREDI 18 OCTOBRE 2013 COURS A RATTRAPER DU VENDREDI 18 OCTOBRE 2013 Ce que l on a déjà vu. Pb : Quelles sont les étapes de la respiration cellulaire? A- Les étapes de la respiration cellulaire : Activité 5 chap2 TS spe : la

Plus en détail

NATATION EN DUREE CARNET D ENTRAINEMENT

NATATION EN DUREE CARNET D ENTRAINEMENT NOM : CP5 : Prénom : Classe : NATATION EN DUREE CARNET D ENTRAINEMENT MA VMA : Année scolaire : %tage VMA (En m/s) CR 50 60 70 75 80 85 90 95 100 105 110 DOS BR BILAN INITIAL Ma pratique de la natation:

Plus en détail

PLAN DONNÉES SCIENTIFIQUES ET PROCÉDÉS D ENTRAÎNEMENT. Introduction. B Les 3 systèmes de resynthèse de l ATP 25/01/11

PLAN DONNÉES SCIENTIFIQUES ET PROCÉDÉS D ENTRAÎNEMENT. Introduction. B Les 3 systèmes de resynthèse de l ATP 25/01/11 PLAN DONNÉES SCIENTIFIQUES ET PROCÉDÉS D ENTRAÎNEMENT S. VAUCELLE UE 30.S UFRSTAPS Toulouse Introduction I Energétique de la contraction musculaire II Les processus physiologiques et l entraînement sportif

Plus en détail

THEME 3 : Corps humain et santé, un exercice physique

THEME 3 : Corps humain et santé, un exercice physique THEME 3 : Corps humain et santé, un exercice physique PROBLEMATIQUE : Comment concilier sport et santé? I-Pratiquer un sport sans risque pour la santé TP1-Comment pratiquer un exercice sans risque pour

Plus en détail

Les microfilaments fins d actine

Les microfilaments fins d actine Les microfilaments fins d actine Plan Ultrastructure et architecture moléculaire Biogenèse Variétés et distribution Propriétés Fonctions Plan Ultrastructure et architecture moléculaire Biogenèse Variétés

Plus en détail

Le cytosquelette Part 2

Le cytosquelette Part 2 Cours biologie cellulaire GLBE 101 Le cytosquelette Part 2 Concept de maintien de forme, d organisation, d adhésion cellulaire et de mouvement 4- Cytosquelette et adhérence 4.1 Les filaments protéiques

Plus en détail

Objectifs. Les Filières énergétiques. Les aliments du muscle

Objectifs. Les Filières énergétiques. Les aliments du muscle Les Filières énergétiques Objectifs Les aliments du muscle Les filières L objectif est de faire comprendre aux SP les différentes filières énergétiques et leurs spécificités. Capacité/puissance? S entrainer

Plus en détail

NATATION EN DUREE CARNET D ENTRAINEMENT N4

NATATION EN DUREE CARNET D ENTRAINEMENT N4 NOM : CP5 : Prénom : Classe : NATATION EN DUREE CARNET D ENTRAINEMENT N4 MA VMA : Année scolaire : VMA En m/s CR 50 60 70 75 80 85 90 95 100 105 110 DOS BR BILAN INITIAL Ma pratique de la natation: Je

Plus en détail

LA CONTRACTION MUSCULAIRE

LA CONTRACTION MUSCULAIRE LA CONTRACTION MUSCULAIRE La structure du muscle : il est composé d unités contractiles (les myofibrilles) contenues dans des membranes conjonctives qui empêchent le démantèlement des filaments. Les myofibrilles

Plus en détail

Et après mal partout. Quelles sont les raisons? Minimed 15/11/ Les douleurs musculaires chez les sportifs, les bricoleurs et les

Et après mal partout. Quelles sont les raisons? Minimed 15/11/ Les douleurs musculaires chez les sportifs, les bricoleurs et les Les douleurs musculaires chez les sportifs, les bricoleurs et les autres Alain Carpentier Faire du sport Jardiner Bricoler Autres. Laboratoire de Biologie Appliquée Unité de Recherche en Biométrie et Diététique

Plus en détail

Partie 5 : Les aliments source d énergie pour réaliser des mouvements Chapitre 1 : Fonctionnement de l organisme lors d un effort musculaire

Partie 5 : Les aliments source d énergie pour réaliser des mouvements Chapitre 1 : Fonctionnement de l organisme lors d un effort musculaire Partie 5 : Les aliments source d énergie pour réaliser des mouvements Chapitre 1 : Fonctionnement de l organisme lors d un effort musculaire II ) Capacités et limites de l organisme lors d un effort physique

Plus en détail

Lycée Saint Joseph Izmir. Le flux d'énergie chez les Êtres Vivants La respiration et la fermentation des cellules. Introduction...p.

Lycée Saint Joseph Izmir. Le flux d'énergie chez les Êtres Vivants La respiration et la fermentation des cellules. Introduction...p. Le flux d'énergie chez les Êtres Vivants La respiration et la fermentation des cellules Table des matières Introduction...p.2 I. Dégradation des métabolites énergétiques...p.4 I.1 Les rendements énergétiques...p.4

Plus en détail

STRUCTURE ET CONTRACTION MUSCULAIRES. Sommaire

STRUCTURE ET CONTRACTION MUSCULAIRES. Sommaire STRUCTURE ET CONTRACTION MUSCULAIRES Sommaire A. La structure musculaire 1. Les fibres musculaires 2. La répartition des fibres 3. Les facteurs induisant leur transformation B. Les différents types de

Plus en détail

LES CAPACITES PHYSIQUES. Sommaire

LES CAPACITES PHYSIQUES. Sommaire LES CAPACITES PHYSIQUES Sommaire Définitions Classification A. Les qualités physiques distinguées par Weineck 1) L endurance 2) La force 3) La souplesse 4) La vitesse 5) La capacité de coordination 6)

Plus en détail

Structure du muscle strié squelettique

Structure du muscle strié squelettique Structure du muscle strié squelettique 2. Structure du muscle strié squelettique 2.2. Niveau cellulaire 2. Structure du muscle strié squelettique 2.1. Niveau macroscopique 2. Structure du muscle strié

Plus en détail

Lycée Militaire d Aix en Provence EPS course en durée Terminales

Lycée Militaire d Aix en Provence EPS course en durée Terminales Lycée Militaire d Aix en Provence 2013-2014 EPS course en durée Terminales Infos physiologiques CARBURANT (NUTRIMENTS) G.P.L O2 O2 O2 Mise en route des 3 filières en fonction de la vitesse de course COMBURANT

Plus en détail

TP8. Problème : Comment mettre en relation la structure du muscle à sa fonction, et ce à l échelle cellulaire? 2 nde L Y C É E

TP8. Problème : Comment mettre en relation la structure du muscle à sa fonction, et ce à l échelle cellulaire? 2 nde L Y C É E TP8 Problème : Comment mettre en relation la structure du muscle à sa fonction, et ce à l échelle cellulaire? L Y C É E 2 nde Observation au MO de cellules musculaires squelettiques Observation en microscopie

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2013

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2013 BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2013 Durée : 3 h 30 Coefficient : 7 Avant de composer, le candidat s assurera

Plus en détail