Le SDD et la signature bancaire!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le SDD et la signature bancaire!"

Transcription

1 Le SDD et la signature bancaire! Quels changements pour la signature bancaire? Quels changements pour le prélevement bancaire? Comment s y préparer? 15 Mars 2011 Nasser Chahi, Consultant avant vente Sage pour les Moyennes et Grandes Entreprises

2 Rappel de l agenda SEPA/Protocoles Réunion du Comité national SEPA en date du 13 janvier 2011 la migration au virement SEPA en France se poursuit à un rythme soutenu, passant de 1% du total des virements à plus de 10% fin (période mai à décembre 2010) #2

3 Agenda LA SIGNATURE BANCAIRE o Rappel sur la signature électronique bancaire o La Politique d Acceptation Commune (PAC) o Les protocoles pour la signature bancaire (EBICS TS / SwiftNet FileAct) o Les impacts pour l entreprise (SI, Administratif, Utilisateur) LE PRELEVEMENT EUROPEEN (SDD) o Définition du prélèvement SEPA o Le contexte juridique o Le formulaire et les données du mandat SEPA o Le workflow du prélèvement SEPA o Les principales différences avec le prélèvement français o Le cas particulier du prélèvement B2B o Les qualifiants dans le relevé SEPA AFB120 enrichi LA SOLUTION SAGE o FRP Treasury Communication et Signature #3

4 #4 Rappel sur la signature électronique bancaire

5 Les principes de la signature électronique Authentification réciproque : processus garantissant à une personne l'identité de son partenaire (Signature de transport) Intégrité : garantit aux 2 parties en présence la non altération des données lors du transfert (Chiffrement) Confidentialité : service assurant aux parties en présence que les informations communiquées ne peuvent être connues d'aucune autre personne (Scellement) Non répudiation : preuve fournie aux deux parties en présence lors d'un transfert de données que l'envoi/réception de données s'est bien effectuée (Signature personnelle) #5

6 Rappel sur la signature (personnelle) bancaire EBICS T Vous Signature de Transport Signature Personnelle Signature personnelle EBICS TS Banques France Clé RSA (signature/authentification/chiffrement) de 2048 bits Dispositif de signature (Token USB (clé) / Certificats X509) Franco-allemand, bientôt étendu dans la zone SEPA Signature de transport incluse dans le protocole EBICS Clé de chiffrement limité à 1024 bits Dispositif de signature (carte DX+ / Lecteur à carte à puce) Limité à la France EBICS/TS Authentification Banque/Entreprise (Transport) Confidentialité des données (Chiffrement) Intégrité du message (Scellement) Non-répudiation (Signature électronique personnelle) Etebac 5 Signature de transport (Licence EASEIT payante et séparée). #6

7 #7 La Politique d Acceptation Commune (PAC)

8 Quelle Signature pour remplacer celle d ETEBAC 5? Dans le cadre du remplacement d ETEBAC 5 et pour répondre au besoin d une signature Electronique Personnelle Multi-bancaire les points suivants sont mis en œuvre : Définition par le CFONB de la Politique d Acceptation Commune (PAC) et règles pour l interopérabilité. Référencement à la PAC des Autorités de Certification qui souhaitent répondre à ces exigences Signature Electronique basée sur les certificats X509 ( Authentification et Signature) Support de la signature bancaire sur les protocoles EBICS/TS, SwiftNet/FileAct ainsi que les autres protocoles (FTPs, Pesit IP, HTTPs..) et solutions de Web Banking #8

9 Les bases de cette Politique d Acceptation Commune Le Référentiel général de sécurité (RGS) a été publié au JO du 4 février Rédigé par l ANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d information) et la DGME, il fixe les règles de sécurité (identification, signature électronique et horodatage) que les systèmes d information des Autorités administratives (AA) devront appliquer pour assurer la confidentialité et l intégrité des informations échangées, leur propre disponibilité et intégrité et l identification de leurs utilisateurs. C est sur le RGS (Référentiel général de sécurité ) et la PRIS ( Politique de Référencement Intersectorielle de Sécurité ) qui est la base d'exigences des services de certification que le CFONB (Comité Français d Organisation et de Normalisation Bancaires) a fondé sa nouvelle PAC (Politique d acceptation commune). Les AC doivent être accrédités par le Cofrac (Comité français d'accréditation) #9

10 Autorité de Certification et Autorité d Enregistrement > Une autorité de certification (AC) fournit 4 services principaux : - Fabrication de bi-clés - Certification de clé publique et publication de certificats - Révocation de certificats - Gestion de la fonction de certification > Une Autorité d enregistrement (AE) est responsable de : - L identification et de l authentification d un demandeur de certificat - L autorité d enregistrement peut intervenir pour l attribution d un certificat, pour sa révocation ou pour les deux. Note : Les rôles d AC et d AE peuvent être assurés par des entités distinctes ou confondues Dans de nombreux cas les banques feront office d AE #10

11 Liste des certificats compatibles EBICS/TS (4 fév 2011) A vérifier auprès de votre banque quels certificats sont acceptés! #11

12 #12 Les nouveaux protocoles pour la signature bancaire EBICS TS

13 EBICS, la connexion directe aux banques Entreprise Solution De Communicatio n et de Signature HTTPs Réseau public internet ou VPN (réseau privé) Banques Respecte au minimum ce qui existe en Etebac 3/5 (réception, émission par fax, signature électronique..). Utilisation des standards de l Internet (XML, HTTPS, SSL..) Adopté par la France et l Allemagne dans un 1 er temps Version Etebac 3 de EBICS (depuis novembre 2009) - Version Etebac 5 de EBICS (depuis novembre 2010) Consortium Franco - Allemand (CFONB, ZKA) ouvert à d autres pays et communautés bancaires Adoption en cours par d autres pays de la zone SEPA (Autriche, Suisse, Hollande, ). Accepte la volumétrie, la compression des fichiers, les formats variables et fixe! #13

14 Exemple de répartition protocolaire pour une banque.. #14

15 #15 Les impacts pour l entreprise SI, Administratif, utilisateur

16 Procédures pour mettre en œuvre pour Etebac 5 Demande de lecteur carte à puce à l éditeur/ solution de communication bancaire + Licence protocole Etebac 5 + Licence Easeit (D9) Demande de Carte DX+ (signature et transport manuel), de carte D9 (Transport automatique) auprés d une banque La banque s adresse au GSIT (GIE CB) pour obtenir les cartes. Transmission par la banque des cartes et des codes PIN séparément (nominatif et confidentiel) Ouverture de contrat Etebac 5 auprès de toutes les banques avec signature bancaire (transmission des informations des cartes utilisées) (comptes concernés, flux concernés, pouvoirs bancaires..) Etebac 5 Paramétrage du Protocole Etebac 5 + Mise en place de la carte D9 si Transport Automatique. Test signature simple ou double des paiements + émission en banque. Validation avec la banque de la date de mise en production. #16

17 Procédures pour mettre en œuvre EBICS/TS Demande solution de communication bancaire + Licence protocole EBICS/TS Demande de E Token avec Certificats X509 auprès d une banque La banque fournit les dispositifs (elle-même si elle est AC+AE ou elle les demande à une AC si elle n est que AE) La banque transmet les dispositifs (vierge ou non) au client et éventuellement les codes PIN séparément. Si les Token sont vide, le client se connecte à l AC pour télécharger les certificats X509 et choisir son code PIN (ex 3SKEY) Le client ouvre les contrat EBICS/TS auprès de ses autres banques: (transmission des informations des Token utilisés) (comptes concernés, flux concernés, liste des signataires, pouvoirs bancaires..) Validation technique des postes (Internet Explorer, Machine Virtuelle Java, accès Internet..) EBICS/TS Installation des pilotes (driver) pour les clé USB (E Token) Paramétrage du Protocole EBICS/TS (Signature de Transport incluse dans le protocole) Auto-génération des 3 certificats et courriers INI/HIA/HPB (sur la solution FRP Universe) Test de connexion en EBICS T (validation de la signature de Transport) Transmission des 3 lettres de confirmation à chaque banque (Fax, Mail..).. Paramétrage de la signature (signataires+ dispositif Clé USB (E Token) associé + pouvoirs bancaires). Test signature simple ou double des paiements + émission en banque. Validation avec la banque de la date de mise en production. #17

18 Exemple de lettre d initialisation Editer et à envoyer (signé) à la banque pour valider l échange des certificats lors des tests de connexion. #18

19 Les contrats EBICS/TS Les contrats télématiques EBICS TS : Définir les flux à signer et les pouvoirs bancaires pour les personnes habilitées à l exécution d opérations. #19

20 Cas des certificats 3SKEY et les E Tokens pour EBICS TS L activation des certificats 3SKey s appuie sur les phases suivantes : SWIFT délivre les certificats sur Etoken numérotés et anonymes aux Banques Le client commande les Etoken et certificats 3SKey auprès d une de ses banques Le client active son certificat via le portail 3SKey et obtient un unique ID Les banques enregistrent le clients et associent les signataires aux certificats activés et aux Unique ID Le client peut Révoquer les certificats via le Portail (et doit prévennir ses banques) #20

21 La signature interne ou bancaire sous EBICS T ou TS Vous EBICS/T confirmé par fax Signature de Transport certificats Proxy/Firewall Réseau Internet (VPN) Signature Interne Liaison Ethernet (TCP-IP) Banque s Vous Signature Bancaire Signature de Transport certificats Liaison Ethernet (TCP-IP) Proxy/Firewall Réseau Internet (VPN) EBICS:TS Signature bancaire (pas de confirmation fax) #21

22 En résumé ce qu il faut retenir Organisation Souscrire une demande pour les nouveaux dispositifs de signature (E Token) Souscrire ou faire évoluer les contrats télématiques actuels, reconduire ou modifier les pouvoirs bancaires Auto générer dans FRP Universe Communication les 3 certificats (Partie Transport sous EBICS) Communiquer les Lettres d Initialisation (3 certificats) à chaque banque. Application Faire évoluer les applications de communication bancaire vers EBICS TS. (FRP Universe Communication et signature ) Adapter les échanges avec les applications source et cible (ERP, Trésorerie, Paie, etc.). Prévoir le fonctionnement en double «run» pendant la période de recouvrement ETEBAC/EBICS Infrastructure Les serveurs (application et stockage de données). Equipements de télécommunication TCP/IP (carte Ethernet). Identifier les accès au réseau IP externe (VPN, LS, Internet). Sécuriser l accès externe (Firewall/Proxy, HTTPs). #22

23 L évolution du Prélèvement bancaire français SDD/SEPA #23

24 Définition du prélèvement SEPA Le prélèvement SEPA est un paiement initié par le créancier sur la base d une autorisation préalable : le mandat donné par le débiteur. Cette autorisation peut être générale s il s agit de paiements récurrents, ou unitaire s il s agit d un paiement ponctuel. Le prélèvement SEPA est utilisable pour des opérations de débit ponctuelles ou récurrentes libellées en euros dans la zone SEPA. Le prélèvement SEPA présente les caractéristiques suivantes : le débiteur doit donner à son créancier une autorisation appelée «mandat» et conservé par le créancier le créancier émet son ordre de débit au plus tard 5 jours (1ere opération ou opération ponctuelle) ou 2 jours ( opérations récurrentes) avant la date de paiement. À la date prévue, la banque du débiteur transfère les fonds à la banque du créancier ; un champ de 140 caractères est à la disposition de la clientèle pour pouvoir transmettre un libellé qui parvienne au bénéficiaire sans altération ; le débiteur est identifié par un BIC-IBAN ; le débiteur peut demander à sa banque le remboursement d un prélèvement SEPA déjà effectué. Il dispose pour cela d un délai de 8 semaines après l opération si le prélèvement a été réalisé sur la base d un mandat valide, et de 13 mois en cas d absence de mandat valide. #24

25 Le contexte juridique Notion de consentement Le consentement du payeur (débiteur) est donné pour : Une opération (ex : mandat de one off ou ponctuel) Une série d opérations (ex : mandat récurrent) La forme du consentement = le mandat Le retrait du consentement = révocation jusqu à une date limite Dans les 8 semaines suivants le débit à(d), le remboursement est fait àpremière demande Au delà de ces 8 semaines et dans les 13 mois suivants le débit à(d), la banque du débiteur doit faire une recherche de preuve #25

26 Le formulaire et les données du Mandat Le Mandat (=consentement du débiteur donné au créancier) > Un formulaire papier ou électronique, signé par le débiteur >Identifie une seule créance (un seul contrat sous jacent) >Géré par le créancier, crée, dématérialisé, stocké (ex: GED) >Les données du mandat sont transportées dans les messages de prélèvement SEPA >Caduc au bout de 36 mois si inactif >Révocable àtout moment par le débiteur auprès du créancier (mais aussi auprès de sa banque) Les données obligatoires > RUM = Référence Unique du Mandat > ICS = Identifiant Créancier SEPA { RUM + ICS } Couple unique pour un mandat #26 > BIC & IBAN = domiciliation bancaire > Date de signature > Type de paiement (Ponctuel / Récurrent)

27 Le formulaire et les données du Mandat Représentation de la structure de l ICS > Structure de l identifiant créancier SEPA pour la France: ICS composé de 13 caractères ex : FR35ZZZ FR XX ZZZ Code pays ISO 2 caractères Clé de contrôle publique 2 caractères Code Activité 3 caractères libres Numéro National d Emetteur - NNE 6 chiffres Du NNE à l identifiant Créancier SEPA (ICS) > Demande d attribution d un ICS français à la Banque de France par la banque du créancier Le créancier a déjà un NNE, il doit fournir un KBIS récent Le créancier a plusieurs NNE, une optimisation est souhaitée afin de n avoir qu un seul ICS Le créancier peut utiliser le code d activité afin de différencier ses activités (réorganisation) Rappel : ce code ne sert pas à l unicité couple [ICS, RUM] mais donne lieu àun changement des données du Mandat s il est modifié. #27

28 Exemple de Mandat SDD 1/2 #28

29 Exemple de Mandat SDD 2/2 L'e-mandate est un mandat électronique le prélèvement SEPA s'appuyant sur un mandat unique transmis au seul créancier, il devient possible d'imaginer la dématérialisation complète de ces mandats, en s'appuyant sur les techniques utilisées actuellement par les sites de vente à distance. L'e-mandate est donc un mandat classique matérialisé par un échange et un accord donné par le débiteur sur le site web du créancier. #29

30 Le workflow du prélèvement SEPA La signature du Mandat par le débiteur SEPA Direct Debit CORE & B2B Archivage & Dématérialisation Débiteur Étape 1 : Proposition de règlement par SDD Retour du mandat signé Étape 2 : Pré notification Créancier Gestion des mandats Relevés de compte B2B Autorisation préalable + données du mandat prélèvement + données du mandat Banque du débiteur Étape 3 : prélèvements + données du mandat Banque du créancier #30

31 Principales différences avec le prélèvement français SDD Prélèvement Français Périmètre géographique Zone SEPA France Délai d anticipation - SDD B2B: J+1 - SDD CORE - J+5 (ponctuel ou 1 ère opération récurrente) - J+2 ( à partir de la 2eme opération récurrente) - Ordinaire: J+4 - Accéléré: J+2 Mandat Un mandat unique signé et délivré par le débiteur au créancier ( forme papier ou electronique) Un circuit simple entre le débiteur et le créancier n impactant pas la banque du débiteur. Validité du Mandat 36 mois après la dernière transaction Permanente Contrôle du Mandat par la banque du Débiteur SDD CORE : Optionnel SDD B2B: Obligatoire Un mandat papier permanent et révocable: l autorisation de prélèvement est adressée par le créancier à la banque du débiteur. Un avis de prélèvement est adressé par le créancier au débiteur (pré notification). Obligatoire Référence du Mandat RUM: Référence Unique du Mandat Pas de référence du Mandant Dématérialisation du Mandat Le Mandat peut être dématérialisé (E Mandate) Pas de dématérialisation (Double support papier) Archivage du Mandat Identifiant du Débiteur Par le Créancier (la banque reçoit uniquement les données dématérialisées) 35 caractères Identifiant du Créancier ICS: Identifiant Créancier SEPA NNE Identifiant compte bancaire IBAN/BIC RIB/RICE/RIP Motif de l Opération 140 caractères 31 caractères Par la banque du débiteur (autorisation de prélèvement) et le créancier (demande de prélèvement) Pas d identifiant Débiteur (mais un numéro de compte et le nom du débiteur). #31

32 Principales différences avec le prélèvement français (suite) SDD Prélèvement Français Périmètre géographique Zone SEPA France Format des Messages (fichier) XML ISO (variable) CFONB160 (fixe) Délai de Pré Notification Gestion des oppositions Délai max d impayés (initiés par la banque du débiteur) Délai Maximum des Demandes de Remboursement Le créancier doit envoyer une pré notification au débiteur au moins 14 jours calendaires avant l échéance. Délai réductible si accord entre débiteur/créancier) Les oppositions doivent être reçues par la banque du débiteur avant règlement bancaire - SDD B2B: 2 jours - SDD CORE: 5 jours - SDD CORE: 8 semaines à compter de la date de débit en compte. En cas de transaction non autorisée, le débiteur a 13 mois pour demander le remboursement à compter de la date de débit en compte. Pas de délai. Le créancier doit juste aviser le débiteur avant l émission du prélèvement. Les oppositions (refus de payer) doivent être reçues par la banque du débiteur avant le règlement interbancaire. 7 jours Jusqu à 2 mois et pout tout motif #32

33 Le cas particulier du Prélèvement B2B (interentreprises) > Une version du prélèvement répondant aux besoins spécifiques des entreprises, prévoit des contrôles renforcés et des possibilités de contestation plus limitées afin de faciliter les échanges entre les entreprises de la zone SEPA. > Principales caractéristiques du SDD B2B: > lors de chaque débit la banque du débiteur est tenue de vérifier la cohérence de l'opération avec le mandat initial > Les institutions financières ayant une obligation de vérification de la véracité des informations les remboursements sont interdits. > Les échanges sont fiabilisés et accélérés : les délais de présentation sont raccourcis à D-1 JO. > Afin de respecter les contraintes liées à la bonne exécution du SDD le débiteur devra informer la banque de toute modification ou annulation du mandat. > Ce type de flux doit être proposé par vos partenaires financiers. #33

34 Les qualifiants dans le relevé SEPA AFB120 enrichi #34

35 Ce qu il faut retenir #35

36 #36 Réussir sa migration Avec la solution Sage FRP Treasury Universe Module Communication/Signature

37 Migrer avec sérénité Migrer à ISO périmètre votre plateforme actuelle Pour appréhender les nouveautés, organiser des tests, mutualiser Migrer les protocoles bancaires Passage vers EBICS, SwiftNet Service FileAct, FTPs Migrer vers les formats SEPA Ibanisation des RIBS, conversion de format XML #37

38 Une plateforme unique pour tous vos échanges sécurisés Un portail web (signature, payment, relevés, téléchargements) Utilisateurs web Autres protocoles FTPs Banques France Utilisateurs nomades Sage FRP Universe Communication bancaire Signature électronique Service Bureau SI, ERPs Autres Etablissements Douanes, Urssaf Banques Europe, Monde #38

39 Gérez toutes vos échanges bancaires > FRP Universe est présent dans plus de 6500 entreprises! Appels automatiques / manuels Calendriers d appel sur les banques Contrôle des doublons Alertes Mail Moniteur de supervision Nombreuses tâches paramétrables Purge automatique et paramétrable Archivage crypté des fichiers Traçabilité des échanges #39

40 La signature web pour les utilisateurs > Signature de validation, signature bancaire... #40

41 La signature web pour les utilisateurs Le signataire peut voir d un seul coup d œil: Le contrat télématique, le montant total, le nombre de transaction, la 1ere date d éxécution du fichier, le statut urgent du paiement. Il peut refuser totalement ou partiellement le contenu d un fichier de paiement Il peut être restreint dans l affichage des flux sensibles comme les salaires Des alertes mail permettent de notifier à chaque étape du workflow.. Des audits permettent de savoir qui fait quoi et de connaitre le statut des fichiers #41

42 Gestion complète des formats bancaires Une bibliothèque de formats bancaires qui s enrichit au travers de Service Pack Suivi des normes (SWIFT-MTXX, SEPA-ISO XML ) Editez et traitez tous vos formats bancaires! #42

43 Recommandations Sarbanes Oxley Procédures d authentification Support Active Directory, LDAP et gestion locale Ségrégation des tâches d administration Règles de gestion des mots de passe (gestion locale) Règles des 4 yeux (double validation) Le mot de passe doit être changé à la première connexion Règles sur la longueur et les caractères Fréquence de modification des mots de passe Compte désactivé après plusieurs tentatives Compte activé sur une période Contrôles des mécanismes d attaque (Hacker) Gérez de manière fine les habilitations de vos utilisateurs! #43

44 Audit complet d Administration Pour vos audits, un reporting complet sur toute l activité de la solution! Audit par produit, module, user, et description des tâches effectuées #44

45 Workflow des flux en émission Importation automatique des fichiers bancaires (AFB, MTXXX, XML20022, ) Contrôles sur le fichier (format, syntaxe ) Applications règles signatures (montant, devises, listes comptes fermés, banques..) OU OU OU Transmissio n irecte Signature interne Signature bancaire Signature interne Signature bancaire Contrôle des fichiers doublons Transmission en banque sécurisée ( automatique ou manuel) #45

46 Administration de la signature bancaire/interne #46

47 Administration des dispositifs de signature #47

48 Suivi du workflow de signature - Information sur les précédents workflow de signature et Tickets Savoir qui a fait quoi et quand! #48

49 Signature Web Audit signature précis Editer les règles de signature #49

50 Gestion SEPA SDD dans la version Universe 3.2 > Règlementaire Adaptations SDD > Gestion des prélèvements récurrents > Import des mandats > Révision de la gestion des amendements sur les mandats > Reports Adaptations SCT > Format SEPA SCT Version Pain Contrôle BIC > Intégration de l annuaire SWIFT pour contrôler la valeur BIC Qualifiants SEPA > Révision de la gestion des qualifiants SEPA dans les traitements de conversion des RLV pour les formats AFB 120 & MT 940 Relevés de compte XML > Norme CAMT 053 #50

51 Questions/Réponses présentation DWS/Sage Merci de votre attention

EBICS ou SWIFNET? : Préparez-vous au nouveau standard!

EBICS ou SWIFNET? : Préparez-vous au nouveau standard! EBICS ou SWIFNET? : Préparez-vous au nouveau standard! La communication bancaire d aujourd hui Le protocole : Langage utilisé pour l échange de fichier entre 2 machines : Etebac 3, Etebac 5, PeSIT, FTP

Plus en détail

LES POINTS D ATTENTION JURIDIQUES ET TECHNIQUES DE LA MISE EN PLACE

LES POINTS D ATTENTION JURIDIQUES ET TECHNIQUES DE LA MISE EN PLACE Catherine Gondelmann Bredin explain@orange.fr LES POINTS D ATTENTION JURIDIQUES ET TECHNIQUES DE LA MISE EN PLACE CONFERENCE ASFFOR DU 22 AVRIL 2013 CADRAGE GÉNÉRAL DU SDD Comparaison Prélèvement national

Plus en détail

Réussir la migration SEPA dans votre entreprise

Réussir la migration SEPA dans votre entreprise Réussir la migration SEPA dans votre entreprise Le SEPA de quoi s agit-il Qu est-ce que SEPA? SEPA Single Euro Payments Area / Espace unique de paiement en euros Une suite logique de l intégration financière

Plus en détail

Le prélèvement SEPA. Optimisez la mise en recouvrement de vos créances avec le prélèvement SEPA

Le prélèvement SEPA. Optimisez la mise en recouvrement de vos créances avec le prélèvement SEPA Le prélèvement SEPA Optimisez la mise en recouvrement de vos créances avec le prélèvement SEPA QU EST-CE QUE LE PRÉLÈVEMENT SEPA? Vous émettez des prélèvements SEPA afin que vos clients vous règlent automatiquement

Plus en détail

Guide SEPA. Fin des Virements et Prélèvements Domestiques au 01.02.2014

Guide SEPA. Fin des Virements et Prélèvements Domestiques au 01.02.2014 Fin des Virements et Prélèvements Domestiques au 01.02.2014 «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Le Crédit Agricole accompagne les Entreprises et les

Plus en détail

SEPA ET COMMUNICATION BANCAIRE

SEPA ET COMMUNICATION BANCAIRE SEPA ET COMMUNICATION BANCAIRE 1 Le SEPA Définition et nouveaux instruments Comment l entreprise l s y s y prépare pare La fin des protocoles ETEBAC 3/5 Les causes de l arrêt l d ETEBACd Les solutions

Plus en détail

«SEPA : 1 ER FÉVRIER 2014, ENSEMBLE, ON Y SERA!» Virements et Prélèvements SEPA - Guide de migration

«SEPA : 1 ER FÉVRIER 2014, ENSEMBLE, ON Y SERA!» Virements et Prélèvements SEPA - Guide de migration «SEPA : 1 ER FÉVRIER 2014, ENSEMBLE, ON Y SERA!» Virements et Prélèvements SEPA - Guide de migration Introduction L échéance du 1 er Février 2014, date limite pour basculer vos virements et prélèvements

Plus en détail

Le prélèvement SEPA Quels impacts pour votre entreprise?

Le prélèvement SEPA Quels impacts pour votre entreprise? Vous êtes chef d entreprise, profession libérale, professionnel, expert comptable, Directeur Administratif et Financier. L harmonisation de Moyens de Paiement vous concerne Le prélèvement SEPA Quels impacts

Plus en détail

EBICS : Quels impacts sur votre système d information?

EBICS : Quels impacts sur votre système d information? EBICS : Quels impacts sur votre système d information? Agenda EBICS : Les fondamentaux La position de l Editeur SAGE Les impacts d EBICS sur votre système d information Le contexte Les 2 protocoles ETEBAC

Plus en détail

Les interrogations liées à la migration

Les interrogations liées à la migration Les interrogations liées à la migration Sommaire : 1. Qu est-ce que Transpac?... 2 2. Qu est ce qu un protocole?... 2 3. Pourquoi Transpac va-t-il disparaître?... 2 4. Quel est l intérêt de cette migration

Plus en détail

VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS COMPRENDRE LES ENJEUX DU SEPA ET LES ÉTAPES CLÉS D UNE MIGRATION RÉUSSIE

VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS COMPRENDRE LES ENJEUX DU SEPA ET LES ÉTAPES CLÉS D UNE MIGRATION RÉUSSIE VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS COMPRENDRE LES ENJEUX DU SEPA ET LES ÉTAPES CLÉS D UNE MIGRATION RÉUSSIE GUIDE POUR RÉUSSIR SA MIGRATION QUELLES SONT LES ÉTAPES PRÉALABLES? 1 Convertir ses RIB en BIC-IBAN 4

Plus en détail

Arrêt du protocole ETEBAC

Arrêt du protocole ETEBAC Arrêt du protocole ETEBAC Quels impacts pour votre entreprise? Les solutions d échanges de flux dématérialisés avec le Crédit Agricole ETEBAC est le protocole utilisé pour échanger tous les jours et de

Plus en détail

Comprendre Bon à savoir S y préparer Lexique

Comprendre Bon à savoir S y préparer Lexique i Mémo SEPA i Comprendre Bon à savoir S y préparer Lexique QUELQUES NOTIONS Le 1er février 2014, la norme SEPA devient obligatoire pour l'ensemble des virements et prélèvements en euros à l'intérieur de

Plus en détail

Arrêt du protocole ETEBAC

Arrêt du protocole ETEBAC Arrêt du protocole ETEBAC Quels impacts pour votre entreprise? Les solutions d échanges de flux dématérialisés avec le Crédit Agricole ETEBAC est le protocole utilisé pour échanger tous les jours et de

Plus en détail

NOS SOLUTIONS DE BANQUE ELECTRONIQUE

NOS SOLUTIONS DE BANQUE ELECTRONIQUE NOS SOLUTIONS DE BANQUE ELECTRONIQUE EVOLUTION DE NOS SOLUTIONS DE BANQUE ELECTRONIQUE LES SOLUTIONS TECHNIQUES ACTUELLES Etebac 3 sous réseau X25 ; Etebac 5 sous réseau X25 ; PeSit ; E-Banking. LE CONTEXTE

Plus en détail

SEPA et les entreprises. Comité national SEPA Plan de communication SEPA

SEPA et les entreprises. Comité national SEPA Plan de communication SEPA SEPA et les entreprises Comité national SEPA Plan de communication SEPA SEPA : une étape de la construction européenne 01/01/1999 Introduction de l euro financier 01/01/2002 Introduction de l euro fiduciaire

Plus en détail

RENCONTRES. Autour de S PA. Le 3 juin 2013 à destination des Experts-comptables Le 26 juin 2013 à destination des Entreprises

RENCONTRES. Autour de S PA. Le 3 juin 2013 à destination des Experts-comptables Le 26 juin 2013 à destination des Entreprises RENCONTRES Autour de S PA Le 3 juin 2013 à destination des Experts-comptables Le 26 juin 2013 à destination des Entreprises Une action partenariale en VENDEE menée par : La Chambre de Commerce et d Industrie

Plus en détail

Atelier SwiftNet Mars 2010. La signature Personnelle Etebac 5 à SwiftNet

Atelier SwiftNet Mars 2010. La signature Personnelle Etebac 5 à SwiftNet ! Atelier SwiftNet Mars 2010 La signature Personnelle Etebac 5 à SwiftNet Sommaire Etebac 5 : les principes Signature Personnelle de Swift Synthèse Partage autour de la Signature Etebac 5 : les principes

Plus en détail

La dématérialisation des échanges bancaires SEPA. Normes et formats, Quels impacts dans les entreprises? Comment être prêt à temps?

La dématérialisation des échanges bancaires SEPA. Normes et formats, Quels impacts dans les entreprises? Comment être prêt à temps? La dématérialisation des échanges bancaires SEPA Normes et formats, Quels impacts dans les entreprises? Comment être prêt à temps? Juin 2013 Sommaire Prologue et son positionnement dans la dématérialisation

Plus en détail

Foire aux questions Protocoles

Foire aux questions Protocoles Foire aux questions Protocoles Généralités Qu est ce qu un protocole? Pour les professionnels de la trésorerie, s assurer que leur connexion bancaire permet l échange d informations avec ses banques, au

Plus en détail

Usage externe SEPA LES CLES D UNE MIGRATION REUSSIE. Banque Populaire vous accompagne dans la mise en œuvre du virement et du prélèvement SEPA.

Usage externe SEPA LES CLES D UNE MIGRATION REUSSIE. Banque Populaire vous accompagne dans la mise en œuvre du virement et du prélèvement SEPA. Usage externe SEPA LES CLES D UNE MIGRATION REUSSIE Banque Populaire vous accompagne dans la mise en œuvre du virement et du prélèvement SEPA. Septembre 2013 TABLE DES MATIERES TABLE DES MATIERES...2 CONTEXTE...3

Plus en détail

I. UNE FILIALE DU CRÉDIT MUTUEL ARKEA II. UN PÔLE DÉDIÉ AUX ACTEURS PUBLICS ET INSTITUTIONNELS III. PARTENAIRE DU LOGEMENT SOCIAL

I. UNE FILIALE DU CRÉDIT MUTUEL ARKEA II. UN PÔLE DÉDIÉ AUX ACTEURS PUBLICS ET INSTITUTIONNELS III. PARTENAIRE DU LOGEMENT SOCIAL 1 SOMMAIRE I. UNE FILIALE DU CRÉDIT MUTUEL ARKEA i. UN GROUPE SOLIDE ii. DES MARQUES RECONNUES II. UN PÔLE DÉDIÉ AUX ACTEURS PUBLICS ET INSTITUTIONNELS i. UNE APPROCHE GLOBALE DE LA RELATION ii. UNE OFFRE

Plus en détail

S PA : les enjeux des nouveaux moyens de paiement européens. Délégation Alsace - Lorraine Conférence du mardi 23 novembre à Nancy

S PA : les enjeux des nouveaux moyens de paiement européens. Délégation Alsace - Lorraine Conférence du mardi 23 novembre à Nancy S PA : les enjeux des nouveaux moyens de paiement européens Délégation Alsace - Lorraine Conférence du mardi 23 novembre à Nancy Agenda Présentation générale du S PA Rappel des caractéristiques du SCT,

Plus en détail

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement»

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Le Crédit Agricole accompagne les Entreprises dans le nouvel environnement des Moyens de Paiement Le

Plus en détail

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement»

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Le Crédit Agricole accompagne les Entreprises dans le nouvel environnement des Moyens de Paiement Le

Plus en détail

Sage Direct EBICS TS

Sage Direct EBICS TS Sage Direct EBICS TS 1. Contexte EBICS Ebics : Définition et usage Ebics : Banking Internet Communication Standard (norme V2.4) Basé sur la technologie IP (URL ou IP), ce protocole permet d'accéder au

Plus en détail

SEPA info. Single Euro Payments Area * Comment nous allons vous accompagner dans cette évolution vers SEPA

SEPA info. Single Euro Payments Area * Comment nous allons vous accompagner dans cette évolution vers SEPA Comment nous allons vous accompagner dans cette évolution vers SEPA SEPA info Nous avons anticipé les impacts de ces évolutions de Place sur nos relations «banque à client». Nous vous tiendrons donc périodiquement

Plus en détail

SOGESTEL ET SOGESTEL TS. La télétransmission sous protocole EBICS

SOGESTEL ET SOGESTEL TS. La télétransmission sous protocole EBICS ENTREPRISES GESTION DES FLUX SOGESTEL ET SOGESTEL TS La télétransmission sous protocole EBICS SOMMAIRE Les offres 4 Des services complets de remises 5 Des services de relevés à la carte 6 Un fonctionnement

Plus en détail

SEPA : ÊTES-VOUS PRÊT POUR LE1 ER FÉVRIER 2014?

SEPA : ÊTES-VOUS PRÊT POUR LE1 ER FÉVRIER 2014? SEPA : ÊTES-VOUS PRÊT POUR LE1 ER FÉVRIER 2014? Mode d emploi www.btp-banque.fr Virements, prélèvements : les règles changent, êtes-vous prêts pour le 1 er février 2014? Qu est-ce que le SEPA? Le SEPA

Plus en détail

Le SEPA (Single Euro Payments Area) est un espace unique de paiement en euro. Newsletter n 01 / Septembre 2007. Définition. Problématique SEPA

Le SEPA (Single Euro Payments Area) est un espace unique de paiement en euro. Newsletter n 01 / Septembre 2007. Définition. Problématique SEPA É D I T O R I A L N ous avons le plaisir de vous présenter le premier numéro de la lettre d information du département Finance de la société Marianne Experts. Animé par une équipe de trésoriers et d'auditeurs

Plus en détail

Conditions Tarifaires Entreprises. Commerzbank Paris

Conditions Tarifaires Entreprises. Commerzbank Paris Conditions Tarifaires Entreprises Commerzbank Paris Tarifs en vigueur au 01/02/2015 Sommaire 03 04 05 06 07 08 09 10 10 11 Gestion du compte courant Paiements domestiques Paiements internationaux La Banque

Plus en détail

VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS SEPA > GUIDE POUR RÉUSSIR SA MIGRATION

VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS SEPA > GUIDE POUR RÉUSSIR SA MIGRATION VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS SEPA > GUIDE POUR RÉUSSIR SA MIGRATION QUELLES SONT LES ÉTAPES PRÉALABLES? 4 1 2 Convertir ses RIB en BIC-IBAN 4 Adopter les nouveaux formats SEPA 6 COMMENT PASSER AU VIREMENT

Plus en détail

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement»

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Le Crédit Agricole vous accompagne dans le nouvel environnement des Moyens de Paiement Le SEPA (Single Euro Payments

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Comment bien réussir votre migration SEPA? (Dossier réalisé par Michèle Lorillon, In Extenso Opérationnel) Au 1 er février 2014, tous les virements et prélèvements seront

Plus en détail

Présentation du SEPA. Qu est-ce que le SEPA (Single Euro Payments Area Espace Unique de Paiement en Euros)

Présentation du SEPA. Qu est-ce que le SEPA (Single Euro Payments Area Espace Unique de Paiement en Euros) L essentiel du SEPA Présentation du SEPA Qu est-ce que le SEPA (Single Euro Payments Area Espace Unique de Paiement en Euros) Après la mise en place de l euro, l harmonisation européenne se poursuit avec

Plus en détail

SEPA LES CLES D UNE MIGRATION REUSSIE. Banque Populaire vous accompagne dans la mise en œuvre du virement et du prélèvement SEPA.

SEPA LES CLES D UNE MIGRATION REUSSIE. Banque Populaire vous accompagne dans la mise en œuvre du virement et du prélèvement SEPA. SEPA LES CLES D UNE MIGRATION REUSSIE Banque Populaire vous accompagne dans la mise en œuvre du virement et du prélèvement SEPA. TABLE DES MATIERES CONTEXTE... 3 LES POINTS CLES DU SEPA... 4 LA ZONE SEPA

Plus en détail

Pack Prélèvements Confort et Confort Plus

Pack Prélèvements Confort et Confort Plus Pack Prélèvements Confort et Confort Plus Guide clients Page 1-00/00/00 Systèmes de Paiement & Flux Ce guide clients vous est offert par votre Conseiller Crédit Agricole pour vous permettre de vous approprier

Plus en détail

L espace SEPA comprend les Etats membres de l Union européenne ainsi que l Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse.

L espace SEPA comprend les Etats membres de l Union européenne ainsi que l Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse. SEPA, mode d'emploi tout savoir sur l'espace unique de paiement en euros Qu'est-ce que SEPA? Qu est-ce que SEPA change pour les entreprises? [Qu est-ce que SEPA?] SEPA (SingleEuroPaymentsArea - Espace

Plus en détail

SEPA LES CLES D UNE MIGRATION REUSSIE. Banque Populaire vous accompagne dans la mise en œuvre du virement et du prélèvement SEPA.

SEPA LES CLES D UNE MIGRATION REUSSIE. Banque Populaire vous accompagne dans la mise en œuvre du virement et du prélèvement SEPA. SEPA LES CLES D UNE MIGRATION REUSSIE Banque Populaire vous accompagne dans la mise en œuvre du virement et du prélèvement SEPA. 2 TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE... 4 LES POINTS CLÉS DU SEPA... 5 LA ZONE

Plus en détail

J - 59 Décembre 2013 1

J - 59 Décembre 2013 1 J - 59 Décembre 2013 1 SEPA, une étape de la construction européenne 01/01/1999 Introduction de l euro financier 01/01/2002 Introduction de l euro fiduciaire 01/02/2014 Euro scriptural SEPA : Single Euro

Plus en détail

Cash Management. Pour une vision en temps réel et sécurisée de vos flux financiers. Modules Cash Management Composants de l offre Sage FRP 1000

Cash Management. Pour une vision en temps réel et sécurisée de vos flux financiers. Modules Cash Management Composants de l offre Sage FRP 1000 Composants de l offre Sage FRP 1000 Pour une vision en temps réel et sécurisée de vos flux financiers. Sage propose une offre experte, modulaire et évolutive couvrant l ensemble des besoins des Directions

Plus en détail

Annexe technique SEPA Alimenter la base Mandats Créancier et enrichir ses fichiers de prélèvements

Annexe technique SEPA Alimenter la base Mandats Créancier et enrichir ses fichiers de prélèvements Annexe technique SEPA Alimenter la base Mandats Créancier et enrichir ses fichiers de prélèvements Présentation technique et informatique de nos services et descriptif des formats de fichiers Prérequis

Plus en détail

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement»

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes accompagne les Professionnels / Entreprises dans le nouvel environnement

Plus en détail

SEPA LES CLES D UNE MIGRATION REUSSIE. Banque Populaire vous accompagne dans la mise en œuvre du virement et du prélèvement SEPA.

SEPA LES CLES D UNE MIGRATION REUSSIE. Banque Populaire vous accompagne dans la mise en œuvre du virement et du prélèvement SEPA. SEPA LES CLES D UNE MIGRATION REUSSIE Banque Populaire vous accompagne dans la mise en œuvre du virement et du prélèvement SEPA. TABLE DES MATIERES CONTEXTE... 3 LES POINTS CLES DU SEPA... 4 LA ZONE SEPA

Plus en détail

La REUNION La MARTINIQUE La GUADELOUPE La GUYANE La MIGRATION SEPA

La REUNION La MARTINIQUE La GUADELOUPE La GUYANE La MIGRATION SEPA La REUNION La MARTINIQUE La GUADELOUPE La GUYANE La MIGRATION SEPA Ordre du Jour Introduction IEDOM et FBF Présentation SEPA et les Entreprises Partage d expériences Questions- Réponses TITRE TITRE TITRE

Plus en détail

L après ETEBAC et le SEPA

L après ETEBAC et le SEPA L après ETEBAC et le SEPA CODINF 30 avenue Franklin Roosevelt 75 008 Paris Tél : 01.55.65.04.00 Fax : 01.55.65.10.12 Mail : codinf@codinf.fr N TVA CEE : FR 17 481 350 700 2 Pour y voir plus clair, vous

Plus en détail

Objectif. 1 La durée de la période transitoire sera confirmée ultérieurement.

Objectif. 1 La durée de la période transitoire sera confirmée ultérieurement. Objectif Ce document a pour but de vous présenter les impacts du SEPA sur vos activités et de décrire une démarche afin de vous guider dans la mise en œuvre de ces nouveaux instruments de paiement SEPA

Plus en détail

CATALOGUE PRODUITS & SERVICES

CATALOGUE PRODUITS & SERVICES CATALOGUE PRODUITS & SERVICES ELCIMAÏ FINANCIAL SOFTWARE, filiale du Groupe ELCIMAÏ, spécialisée dans les flux de paiement, édite la 1 ère plateforme en France par ses volumes de traitement de flux EBICS.

Plus en détail

Atelier UniverSwiftnet Syrtals - Cegedim

Atelier UniverSwiftnet Syrtals - Cegedim Atelier UniverSwiftnet Syrtals - Cegedim Mandat électronique SEPA et signature : de la dématérialisation au risque de fraude zéro Hervé Lorieul Consultant Associé Syrtals le 12 février 2013 Jean-Marie

Plus en détail

ATELIER CONNECTIVITE. Service Bureau ou Alliance Lite? SALON UNIVERSWIFTNET 2010

ATELIER CONNECTIVITE. Service Bureau ou Alliance Lite? SALON UNIVERSWIFTNET 2010 ATELIER CONNECTIVITE Service Bureau ou Alliance Lite? SALON UNIVERSWIFTNET 2010 11 mars 2010 Sommaire 1. Service Bureau ou Alliance Lite : description des solutions 2. Aspects fonctionnels 3. Aspects techniques

Plus en détail

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement»

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Le Crédit Agricole accompagne les Professionnels et les Entreprises dans le nouvel environnement des Moyens de

Plus en détail

FAQ SEPA Dispositions générales Qu est-ce qu un virement SEPA? Qu est-ce qu un prélèvement SEPA?

FAQ SEPA Dispositions générales Qu est-ce qu un virement SEPA? Qu est-ce qu un prélèvement SEPA? FAQ SEPA Dispositions générales Auprès de qui puis-je domicilier un virement ou un prélèvement SEPA? Combien coûte un virement/prélèvement SEPA? Ma banque peut-elle appliquer des dates de valeur sur la

Plus en détail

Manuel utilisateur e-remises

Manuel utilisateur e-remises Manuel utilisateur e-remises Volet Gestion des Mandats et Prélèvements SEPA Version V.3 Présentation générale Sommaire site e-remises Volet Gestion des mandats et prélèvements SEPA Mode opératoire pour

Plus en détail

Domiciliations SEPA FAQ

Domiciliations SEPA FAQ Domiciliations SEPA FAQ Découvrez les questions les plus fréquemment posées sur les domiciliations SEPA : cliquez dessus pour arriver directement à nos réponses! 1. Qu est-ce que la domiciliation SEPA

Plus en détail

Comité National SEPA. SEPA est une obligation : comment préparer votre migration? Guide pour réussir vos tests fonctionnels

Comité National SEPA. SEPA est une obligation : comment préparer votre migration? Guide pour réussir vos tests fonctionnels Comité National SEPA SEPA est une obligation : comment préparer votre migration? Guide pour réussir vos tests fonctionnels Fiche n 1 Quels sont les pré-requis à remplir avant de débuter vos tests fonctionnels?

Plus en détail

VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS

VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS Professionnels Serez-vous prêts au 1 er février 2014? VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS LE GUIDE POUR PRÉPARER VOTRE MIGRATION. Le Crédit Agricole accompagne les Entreprises dans le nouvel environnement des moyens

Plus en détail

Finalisez votre migration vers le SEPA

Finalisez votre migration vers le SEPA S PA : VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS Finalisez votre migration vers le SEPA entreprises L ambition du projet S PA (Single Payments Area) est de créer une gamme unique de moyens de paiement en euros, commune

Plus en détail

virements et PrÉLèvements SEPA GUIDE Pour réussir sa migration

virements et PrÉLèvements SEPA GUIDE Pour réussir sa migration virements et PrÉLèvements SEPA GUIDE Pour réussir sa migration quelles sont Les ÉtAPes PrÉALABLes? 4 1 2 Convertir ses RIB en BIC-IBAN 4 Adopter les nouveaux formats SEPA 6 comment PAsser Au virement sepa?

Plus en détail

Single Euro Payments Area*

Single Euro Payments Area* SEPA info Single Euro Payments Area* * Espace Unique de Paiements en Euro Qu est-ce que SEPA? Les objectifs du SEPA Les 3 nouveaux instruments du SEPA Le SEPA en 3 phases > planning prévisionnel de migration

Plus en détail

SEPA Single Euro Payments Area JUIN 2013

SEPA Single Euro Payments Area JUIN 2013 SEPA Single Euro Payments Area JUIN 2013 Préambule S.E.P.A. : Single Euro Payments Area Il s agit d un ensemble d outils opérationnels permettant à tous les utilisateurs de disposer de moyens de paiement

Plus en détail

L Europe devient un espace unique de paiement en euro «SEPA»

L Europe devient un espace unique de paiement en euro «SEPA» L Europe devient un espace unique de paiement en euro «SEPA» dès le 1 er février 2014 SEPA 2014 L Europe devient un espace unique de paiement en euro «SEPA» dès le 1 er février 2014 Après le passage à

Plus en détail

Migrer à SEPA : c'est indispensable

Migrer à SEPA : c'est indispensable Depuis le 1 er février 2014, le virement SEPA et le prélèvement SEPA remplacent définitivement le virement et le prélèvement national tant pour les paiements nationaux que transfrontaliers. Mode d'emploi

Plus en détail

Conditions générales applicables aux principales opérations bancaires Au 3 fevrier 2014

Conditions générales applicables aux principales opérations bancaires Au 3 fevrier 2014 Conditions générales applicables aux principales opérations bancaires Au 3 fevrier 2014 sommaire Page TENUE DE COMPTES ET SERVICES ASSOCIES 4 Tenue de comptes en euros ou en devises 4 Services Associés

Plus en détail

Les Ateliers Métiers 2015. L ISO 20022 et tellement plus 10/09/2015

Les Ateliers Métiers 2015. L ISO 20022 et tellement plus 10/09/2015 Les Ateliers Métiers 2015 L ISO 20022 et tellement plus encore 10/09/2015 Cadre réglementaire de la mobilité bancaire - Principes généraux Mobilité : Dans la pratique Mobilité : Un peu d histoire Les flux

Plus en détail

S PA : VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS Serez-vous prêt le 1 er février 2014?

S PA : VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS Serez-vous prêt le 1 er février 2014? PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS S PA : VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS Serez-vous prêt le 1 er février 2014? bnpparibas.net/entrepros 01 Le S PA : Single Euro Payments Area Les nouveaux instruments de paiement

Plus en détail

FICHE FONCTIONNELLE CPT03 PRELEVEMENTS. Copyright WaveSoft Comptabilité & Gestion Commerciale 1/13

FICHE FONCTIONNELLE CPT03 PRELEVEMENTS. Copyright WaveSoft Comptabilité & Gestion Commerciale 1/13 Activation de la gestion des prélèvements Paramétrage... 2 Informations bancaires des fiches compte et client... 2 Informations relatives au format SEPA... 3 Préférences Dossier... 4 Gestion des prélèvements...

Plus en détail

Réussir sa migration SEPA

Réussir sa migration SEPA Introduction Travaux préalables Opérations SEPA Planifiez votre migration Intégration dans nos outils Sommaire 1 Introduction Introduction La date butoir 01/02/2014 Le 1 er février 2014 est la date butoir

Plus en détail

FAISONS SEPA ENSEMBLE, ROUTE VERS LE SEPA PLUS QUE QUELQUES MOIS POUR ADOPTER LES MOYENS DE PAIEMENT. * Les 33 pays de la zone SEPA :

FAISONS SEPA ENSEMBLE, ROUTE VERS LE SEPA PLUS QUE QUELQUES MOIS POUR ADOPTER LES MOYENS DE PAIEMENT. * Les 33 pays de la zone SEPA : PLUS QUE QUELQUES MOIS POUR ADOPTER LES MOYENS DE PAIEMENT SEPA ENSEMBLE, FAISONS ROUTE VERS LE SEPA Le I er Février 2014, les virements et les prélèvements nationaux disparaissent au profit des virements

Plus en détail

SOGECASH NET. vos opérations bancaires en ligne

SOGECASH NET. vos opérations bancaires en ligne ENTREPRISES GESTION DES FLUX SOGECASH NET vos opérations bancaires en ligne SOGECASH NET Gestion des comptes bancaires sur Internet Sogecash Net est un ensemble de services sur Internet, depuis un ordinateur,

Plus en détail

Le Groupe Yves Rocher

Le Groupe Yves Rocher Le Groupe Yves Rocher Groupe familial Breton fondé en 1959 CA de 2 Millards 8 Marques 3 réseaux de distribution Vente à distance Vente par magasin Vente Directe 40 millions de clientes 15 000 collaborateurs

Plus en détail

Evolution des normes d échanges bancaires. Laurent Cantereau Marie Laure Demarquay

Evolution des normes d échanges bancaires. Laurent Cantereau Marie Laure Demarquay Forum Client Cegid Evolution des normes d échanges bancaires Laurent Cantereau Marie Laure Demarquay Sommaire A. Le contexte B. Les conséquences pour les entreprises C. L accompagnement de Cegid Le contexte

Plus en détail

Guide SEPA. «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement»

Guide SEPA. «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Le Crédit Agricole accompagne les Entreprises dans le nouvel environnement des Moyens de Paiement Page

Plus en détail

Quelles sont les informations obligatoirement présentes sur le mandat?

Quelles sont les informations obligatoirement présentes sur le mandat? Qu est-ce que le prélèvement SEPA? Le prélèvement SEPA remplace l autorisation de prélèvement telle que nous la connaissions. Le mandat a pour fonction de rendre plus sûres les transactions bancaires.

Plus en détail

La norme SEPA. L harmonisation européenne se poursuit avec la création d un espace unique européen des moyens de paiement en euros le :

La norme SEPA. L harmonisation européenne se poursuit avec la création d un espace unique européen des moyens de paiement en euros le : La norme SEPA La norme SEPA L harmonisation européenne se poursuit avec la création d un espace unique européen des moyens de paiement en euros le : 2 La norme SEPA Les établissements scolaires doivent

Plus en détail

Réussir votre migration à SEPA. Mode d emploi à destination des entreprises

Réussir votre migration à SEPA. Mode d emploi à destination des entreprises Réussir votre migration à SEPA Mode d emploi à destination des entreprises Migrer à SEPA : c est indispensable! Après le passage des marchés financiers (1999) et de la monnaie (2002) à l euro, l Europe

Plus en détail

D exia CLF Banque. Conditions et Tarifs

D exia CLF Banque. Conditions et Tarifs D exia CLF Banque Conditions et Tarifs Mise à jour au 1 er octobre 2010 Sommaire Le compte bancaire... p. 3 Les règlements et encaissements... p. 3 Les opérations sur effets de commerce et Loi Dailly...

Plus en détail

TOUTE LA LUMIÈRE SUR VOTRE BANQUE GUIDE DES CONDITIONS TARIFAIRES

TOUTE LA LUMIÈRE SUR VOTRE BANQUE GUIDE DES CONDITIONS TARIFAIRES TOUTE LA LUMIÈRE SUR VOTRE BANQUE GUIDE DES CONDITIONS TARIFAIRES Pour la clientèle des Entreprises Conditions applicables au 1er Janvier 2015 Il fait de vous notre priorité. Il nous relie. Il contient,

Plus en détail

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement»

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Le Crédit Agricole accompagne les Entreprises dans le nouvel environnement des Moyens de Paiement Le

Plus en détail

Impact du SDD sur le système d information et les processus métiers

Impact du SDD sur le système d information et les processus métiers Impact du SDD sur le système d information et les processus métiers Mathias Bonnard 20 Mars 2012 «Serez vous prêt à temps?» Axway: une présence globale 11,000+ clients 1,700+ employés Présents dans les

Plus en détail

SEPA LES CLES D UNE MIGRATION REUSSIE. Le Crédit Maritime vous accompagne dans la mise en œuvre du virement et du prélèvement SEPA.

SEPA LES CLES D UNE MIGRATION REUSSIE. Le Crédit Maritime vous accompagne dans la mise en œuvre du virement et du prélèvement SEPA. SEPA LES CLES D UNE MIGRATION REUSSIE Le Crédit Maritime vous accompagne dans la mise en œuvre du virement et du prélèvement SEPA. TABLE DES MATIERES CONTEXTE... 3 L E S P OI NTS CLES DU SEPA... 4 LA ZONE

Plus en détail

choix de la banque tirée choix de la date de rédaction du chèque absence de frais bancaires à ce jour

choix de la banque tirée choix de la date de rédaction du chèque absence de frais bancaires à ce jour III. Les conditions bancaires 1. La problématique du choix de la banque 2. Les principaux instruments de paiement domestiques 3. Les jours de valeur et les jours de banque 4. Les taux d intérêt 5. Les

Plus en détail

DELIBERATION N 2014-136 DU 17 SEPTEMBRE 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE

DELIBERATION N 2014-136 DU 17 SEPTEMBRE 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DELIBERATION N 2014-136 DU 17 SEPTEMBRE 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DE LA MODIFICATION DU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS

Plus en détail

Virement SEPA Réussir Votre Migration

Virement SEPA Réussir Votre Migration Virement SEPA Réussir Votre Migration Date de Publication : 28/05/13 1 Pourquoi ce guide? 3 Lexique des icones 4 Qu est-ce que le Virement SEPA? 5 Valider la compatibilité de vos outils - Fiche 1 6 Convertir

Plus en détail

LSC et les prélèvements SEPA

LSC et les prélèvements SEPA LSC et les prélèvements SEPA La version 5.5.5 de LSC intègre le norme SEPA (Single Euro Payment Area ou Espace Unique de Paiements en Euro). A partir de cette version, il est possible de gérer les prélèvements

Plus en détail

Guide Utilisateur Transnet

Guide Utilisateur Transnet Guide Utilisateur Transnet > Sommaire 1 I Introduction 3 2 I Les premiers pas sous Transnet 4 2.1 Configuration informatique nécessaire pour accéder à Transnet 4 2.2 Initialisation de Transnet 4 3 I Téléchargement

Plus en détail

Check-list destinée aux clients de la SaarLB aux fins de migration vers le schéma de paiement SEPA

Check-list destinée aux clients de la SaarLB aux fins de migration vers le schéma de paiement SEPA Check-list destinée aux clients de la SaarLB aux fins de migration vers le schéma de paiement SEPA Mise à jour de juillet 2013 Si vous avez d autres questions sur la migration vers le SEPA, n hésitez pas

Plus en détail

www.banquedelareunion.fr

www.banquedelareunion.fr LES CENTRES D AFFAIRES DÉDIÉS AUX ENTREPRISES, COLLECTIVITÉS ET ASSOCIATIONS CENTRE D AFFAIRES NORD/EST Tél. 0262 40 01 31 / 0262 40 01 33 Fax : 0262 40 01 60 CENTRE D AFFAIRES OUEST Tél. 0262 55 68 13

Plus en détail

SEPA L Espace unique de paiement en euro

SEPA L Espace unique de paiement en euro SEPA L Espace unique de paiement en euro Introduction Le 28 janvier 2008 est la date officielle du lancement de l espace unique de paiement en euro («Single Euro Payment Area», SEPA). La migration vers

Plus en détail

BULLETIN DE VERSEMENT

BULLETIN DE VERSEMENT MON ENTREPRISE Tout bulletin incomplet ou erroné ne sera pas pris en compte N client Entreprise BNP Paribas Epargne & Retraite Entreprises * : Raison sociale : Dénomination commerciale : MES COORDONNÉES

Plus en détail

SPECIFICATIONS FONCTIONNELLES ET TECHNIQUES TIPSEPA. Objet du document

SPECIFICATIONS FONCTIONNELLES ET TECHNIQUES TIPSEPA. Objet du document SPECIFICATIONS FONCTIONNELLES ET TECHNIQUES TIPSEPA Objet du document Spécifications fonctionnelles et techniques TIPSEPA Version 1.9 Date de création 13/03/2014 Date de dernière modification 23/02/2015

Plus en détail

Prélèvement SEPA. Réussir votre Migration. Date de Publication : 28/05/13

Prélèvement SEPA. Réussir votre Migration. Date de Publication : 28/05/13 Prélèvement SEPA Réussir votre Migration Date de Publication : 28/05/13 Pourquoi ce guide? 3 Lexique des icones 4 Qu est-ce que le prélèvement SEPA? 5 Préparer votre migration SEPA 6 Obtenir votre Identifiant

Plus en détail

CONVENTION D ECHANGES DE DONNEES INFORMATISEES

CONVENTION D ECHANGES DE DONNEES INFORMATISEES CONVENTION D ECHANGES DE DONNEES INFORMATISEES - DATALIS - Conditions Générales janvier 2015 ARTICLE 1 OBJET La Caisse d Epargne met à la disposition du Client un ensemble de services ci-après déterminés

Plus en détail

Catalogue de formation

Catalogue de formation Catalogue de formation La mission de KyribAcademy est de vous accompagner tout au long de votre utilisation des solutions Kyriba et de vous proposer le programme de formation adéquat au fur et à mesure

Plus en détail

Guide de la migration EBICS

Guide de la migration EBICS Guide de la migration EBICS Objet de ce document ETEBAC, le protocole de communication que vous utilisez actuellement pour l échange de fichiers avec vos banques, va définitivement disparaitre fin septembre

Plus en détail

Déjouer la fraude aux «faux» virements. MEDEF Lyon Rhône Mardi 28 avril 2015

Déjouer la fraude aux «faux» virements. MEDEF Lyon Rhône Mardi 28 avril 2015 Déjouer la fraude aux «faux» virements MEDEF Lyon Rhône Mardi 28 avril 2015 Typologie de la fraude sur les moyens de paiements Source BDF Données fraude sur les moyens de paiements en France Source BDF

Plus en détail

www.banquedelareunion.fr

www.banquedelareunion.fr Les Centres d affaires dédiés aux entreprises, CoLLeCtivités et associations Centre d affaires nord/est Tél. 0262 40 01 31 / 0262 40 01 33 Fax : 0262 40 01 60 Centre d affaires ouest Tél. 0262 55 68 13

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE Gestion des prélèvements et des mandats SEPA V 1.0 OBJET DU DOCUMENT Ce document a pour objet de fixer les Conditions Générales de Vente du logiciel Direct-debits commercialisé

Plus en détail

Assistance Alodis : 05 81 22 00 00

Assistance Alodis : 05 81 22 00 00 Guide du Prélèvements SEPA dans CYBERPLUS ENTREPRISE Assistance Alodis : 05 8 00 00 Version Septembre 0 SOMMAIRE Les Prélèvements SEPA... - Gérer vos mandats... Liste des mandats :... - Prélèvement unitaire...5

Plus en détail