48000 projets régionaux soutenus p. 8 à 11

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "48000 projets régionaux soutenus p. 8 à 11"

Transcription

1 N 22 FÉVRIER 2013 GROS PLAN p. 2-3 FONDS EUROPÉENS Six entreprises à l honneur projets régionaux soutenus p. 8 à 11 SOUTIEN p. 4 N oublions pas les otages détenus au Sahel EMPLOI p Des formations aux métiers verts INVESTISSEMENTS p. 16 Zoom sur Montpellier et son agglomération CULTURE p Narbonne antique : le musée pour 2016 La Région aux côtés des otages détenus au Sahel depuis le 16 septembre 2010 Daniel Larribe Marc Feret Thierry Dol Pierre Legrand

2 Gros plan C est l actu À la une C est voté Éducation Actions Région Six entreprises innovantes distinguées Pour une première, c est une réussite entreprises innovantes ont présenté leur candidature au concours «Coup de pousse» organisé par la Région pour détecter et soutenir de jeunes sociétés à fort potentiel. Basée à Lunel et à Castelnaudary, la société Orée propose une ligne de nouveaux notamment un clavier sans fil en bois. Fin 2012, trois jurys (1) présidés par trois vice-présidents de la Région ont auditionné 18 finalistes, parmi les 131 entreprises candidates, et retenu six lauréats dans trois thématiques répondant aux défis du territoire : développement économique régional, égalité des chances et aménagement durable du territoire. Belles ambitions. Établis à Montpellier, Lunel, Bagnolssur-Cèze, Castelnaudary, mais aussi en Lozère, les lauréats France Résille, Movework, Equiphoria, Un Goût d illusion, Orée et Oreka, affichent des activités variées et de belles ambitions. Si leurs business plans se réalisent, ils devraient employer dans les trois ans plus de 130 personnes. Ainsi le montpelliérain Movework, spécialiste de la traçabilité des activités et du personnel, et le lozérien France Résille (lire p. 3), auteur d une gamme d éléments métalliques pour le bâtiment, projettent chacun de créer vingt emplois sur la période. «Coup de pousse» constitue le concours le plus doté sur cette cible d entreprises, avec une enveloppe de euros pour chaque lauréat. Mais au-delà du soutien financier, les lauréats bénéficient aussi d un accompagnement de 18 mois réalisé par un des membres de Synersud (2). La Région veillera particulièrement sur le devenir de ces jeunes entreprises prometteuses. Un comité réunissant des représentants de la Région, de Transferts LR, de Synersud, des chambres consulaires, des organismes scientifiques et techniques et un chef d entreprise, s attachera à suivre régulièrement leur progression. (1) Chaque jury était composé de représentants de la Région, de Transferts LR, d une structure consulaire, de 2 chefs d entreprises, d un opérateur financier, d un opérateur de développement régional et d un opérateur de recherche et de l enseignement supérieur. (2) Synersud est le réseau qui fédère en région Languedoc-Roussillon les structures d accompagnement à la création et au premier développement d entreprises innovantes : pépinières, maisons des entreprises, incubateurs soit 19 structures membres. + d infos EN CHIFFRES euros de dotations 131 candidats 18 finalistes 27 jurys 6 entreprises lauréates 130 emplois à 3 ans 2 N 22 - février 2013

3 Gros plan C est l actu À la une C est voté Éducation Actions Région Les lauréats du concours «Coup de pousse» DÉFI DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE RÉGIONAL Catégorie Espoir (sociétés créées il y a moins d un an) France Résille Créée en juin dernier au Malzieu-Ville en Lozère, la société est spécialisée dans la découpe au jet d eau d éléments métalliques pour fabriquer en quantité industrielle de nouveaux produits dédiés aux bâtiments et au design. Catégorie Espoir Équiphoria Créée il y a un an en Lozère, Équiphoria est une coopérative d'activités équestres à objectif thérapeutique qui accueille uniquement les personnes en situation de handicap. Catégorie Jeune Pousse Un Goût d illusion Créée en 2011 à Montpellier, la coopérative Un Goût d illusion est spécialisée dans les projets et emplois culturels. DÉFI AMÉNAGEMENT DURABLE DU TERRITOIRE Catégorie Jeune Pousse (sociétés créées depuis un à trois ans) Movework Créée en 2010 à Montpellier, la société est spécialisée dans l édition de logiciel de gestion du personnel permettant de gérer en temps réel les salariés détachés d une entreprise grâce à l intégration de technologies innovantes de pointage. DÉFI ÉGALITÉ DES CHANCES Catégorie Espoir Orée Créée en septembre dernier à Lunel et Castelnaudary, la société revisite l électronique grand public avec une ligne de nouveaux objets design pour ordinateurs et tablettes, fabriqués en France dans des matériaux nobles et écologiques, comme un clavier sans fil en bois. Catégorie Jeune Pousse Oreka Sud Créée en 2010 à Bagnols-sur-Cèze, la société a lancé sur le marché une solution de logiciel intuitive pour simuler en 3D les opérations de démantèlement des sites nucléaires. objets design pour ordinateurs et tablettes, LUC ARDELLIER, Président fondateur de la société Oreka Sud de Bagnols-sur-Cèze (Gard) «Un booster de développement» «J ai décidé de participer à Coup de pousse afin de donner de la visibilité à notre activité d éditeur de logiciel scientifique spécialisé dans le démantèlement. Ce concours nous a permis de gagner en notoriété et en crédibilité. Le fait d être lauréat dans la catégorie aménagement durable du territoire nous amène de la légitimité car cela conforte le choix de nos partenaires de travailler avec nous. C est aussi une reconnaissance de notre travail, donc une valorisation de l équipe. Financièrement, le prix de euros va nous permettre d aller plus vite. C est un booster de développement. Sur les trois années à venir, nous prévoyons d embaucher une dizaine de collaborateurs par an. Nous prévoyons également, à l horizon 2015, de réaliser 60 % de notre chiffre d affaires en France et 40 % à l international.» MICHEL COUDERC, Pdg de l entreprise France Résille, basée au Malzieu-Ville (Lozère) «Ce concours était fait pour nous» «Nous sommes une jeune entreprise qui participe activement au rayonnement de la région Languedoc-Roussillon. Ce concours était fait pour nous. Nous avons un projet innovant, international et gourmand en emplois. Aujourd hui, nous sommes sept, mais d ici trois ans, l entreprise devrait compter une cinquantaine de collaborateurs. Le fait d être lauréat dans la catégorie développement économique régional va nous permettre de promouvoir notre projet de découpe au jet d eau pour fabriquer en quantité industrielle de nouveaux produits dédiés aux bâtiments et au design. Nous revendiquons une place de leader sur ce marché émergent, celui de la décoration intérieure, de l hôtellerie haut de gamme et du nautisme. Nos principaux clients sont les grands noms du luxe comme Dior, les Galeries Lafayette» N 22 - février

4 Gros plan C est l actu À la une C est voté Éducation Actions Région Otages français au Sahel : «Ne les oubliez pas» Le 31 janvier, Christian Bourquin a reçu Françoise Larribe. Cette Cévenole est l'épouse de Daniel Larribe, un des employés d'areva retenus au Sahel depuis septembre 2010 par les djihadistes du groupe d'abou Zeid. Elle-même prise en otage en même temps que son mari, libérée après cinq mois de détention, Françoise Larribe se bat pour que les otages ne soient pas oubliés. Le 7 février, à l'heure où ce numéro de L'accent du Sud était sous presse, on était toujours sans nouvelles d'eux. INTERVIEW Tout d'abord, quel est votre état d'esprit aujourd'hui? Françoise Larribe : Je vais être très directe. Nous, les familles, sommes extrêmement inquiètes pour nos proches. L'intervention militaire française au Mali renforce bien sûr cette inquiétude. Plus les troupes françaises progressent dans cette zone, plus la nervosité des preneurs d'otages doit grandir. C'est un élément à prendre en compte qui ajoute beaucoup à l' angoisse qui était déjà la nôtre. Quelles sont les dernières nouvelles que vous avez eues? F. L. : Je n'ai pas de nouvelles depuis la dernière vidéo envoyée par Abou Zeid aux autorités françaises. D'après le ministre des Affaires étrangères, mon mari et les autres otages seraient vivants et en relative bonne santé. J'ose espérer qu'il a raison. Vous avez été otage aux côtés de votre mari pendant cinq mois. Quelles sont les conditions de détention? F. L. : Extrêmement difficiles sur le plan physique, bien sûr. Mais au-delà de cela, il s'agit d'une bataille permanente contre le temps qui n'en finit pas. Cette vie en détention, là-bas, dans le désert, est une autre vie. On est comme Christian Bourquin a reçu Françoise Larribe, épouse de l'un des otages détenus au Sahel. de l'autre côté. Sans plus un seul repère. Sans la moindre ligne d'horizon. Il est donc vital de savoir se créer des rituels de vie. Marcher, aller couper un peu de bois. Chaque jour, ces rituels qui, en apparence, n'ont l'air de rien, contribuent à vous maintenir en vie et vous permettent d'espérer. A partir du jour où mon mari et moi avons pu chaque soir allumer du feu, un tout petit foyer d'ailleurs, notre vie a changé. Seuls ces petits rituels de vie peuvent vous tenir en vie. L'isolement est donc total? F. L. : Absolument. Par exemple, il est évident que les otages ne savent pas que nous avons changé de Président de la République. Lorsque j'ai moi-même été libérée, je ne savais pas que nous avions changé de ministre des Affaires étrangères. Il n'y a bien sûr ni radio, ni télévision. Un otage est quelqu'un qui se trouve complètement isolé. Comme hors du temps et aussi hors du monde. Pour vous, cet isolement a duré cinq mois. Puis, vous avez été libérée et séparée de votre mari? Comment cela s'est passé? F. L. : Un jour, un homme proche d'abou Zeid est venu me trouver alors que nous marchions avec Daniel. Je ne voulais pas lui parler et c'est Daniel qui a été à sa rencontre. J'ai fini par accepter d'entendre ce qu'il avait à me dire. Lorsque j'ai compris que j'allais être libérée, j'ai d'abord refusé mais cela était ridicule puisqu'ils ne m'auraient de toute façon jamais laissé le choix. Depuis, je n'ai jamais revu ni mon mari ni les autres. La dernière personne que j'ai vu avant d'être libérée, ce n'est pas Daniel, mais Abou Zeid qui m'a interrogée pendant de longues minutes. Aujourd'hui, quelle est votre priorité? F. L. : J'ai la chance d'être revenue de l'autre côté. Une chance, parce que malgré tout, la vie est ici moins pire que là-bas. Mais il n'empêche que nous devons nous battre ensemble, avec les familles de Thierry Dol, Marc Feret, Pierre Legrand, pour que Daniel et ses camarades ne tombent pas dans l'oubli. Pour cette raison, pour qu'ils continuent d'exister dans le cœur des gens malgré cet isolement absolu dont ils sont victimes là-bas. Pour cela, nous demandons aux collectivités locales de prendre un certain nombre d'initiatives afin de contribuer à ce que nos otages restent présents dans l'esprit des gens. Cela peut paraître rien, mais en réalité, c'est essentiel. Rien ne serait pire que l'oubli. En recevant Françoise Larribe à l'hôtel de Région, Christian Bourquin a exprimé aux familles des otages français détenus au Sahel le soutien de l'ensemble des habitants du Languedoc-Roussillon. Pour marquer ce soutien de toute notre région à l'ensemble des otages encore aux mains des terroristes, un bandeau est mis en Une de L'accent du Sud ainsi que sur le site Internet larégion.fr. Contact comité de soutien : 4 N 22 - février 2013

5 Gros plan C est l actu À la une C est voté Éducation Actions Région VŒUX DU PRÉSIDENT DE RÉGION 2013 sous le signe de l'optimisme Plusieurs milliers de personnes (5 000) ont répondu à l'invitation du Président de Région qui, le 16 janvier, présentait ses vœux à la population. Malgré la crise, des vœux résolument placés sous le signe de l'optimisme, de la «confiance en l'avenir» et de «l'action comme remède». Comme les années précédentes, les buffets avaient été préparés par des stagiaires et élèves d'une vingtaine de CFA et de lycées professionnels de la région. Retrouvez des photos de la soirée sur SÉCURITÉ CIVILE Les canadairs basés à Nîmes Plus de 600 emplois consolidés et sans doute 300 autres à créer : l'annonce par le gouvernement, en lien avec la Région et le Président du Conseil général du Gard, mi-janvier, du transfert de la base avions de la Sécurité civile de Marignane à Nîmes-Garons est une très bonne nouvelle pour l'emploi régional. Ainsi, à partir de 2016, canadairs, hélicoptères et unité militaire de la Sécurité civile seront tous basés dans le Gard. Outre l'emploi, autre grand intérêt de ce transfert pour la région : les pompiers du ciel seront dès lors encore plus rapidement sur les lieux de débuts d'incendie en Languedoc-Roussillon. Fish Eye Basés à Nîmes, les canadairs seront plus rapidement opérationnels en Languedoc-Roussillon. SALON DES VINS BIOLOGIQUES Du grand Millésime Bio Près de 3000 acheteurs venus du monde entier à ce 20 e Millésime Bio. Près de 700 exposants et quelque acheteurs venus du monde entier ont participé, du 28 au 30 janvier à Montpellier, au 20 e salon des vins biologiques, Millésime Bio. Organisé par Sud de France développement pour le compte de la Région, un Forum international d'affaires Sud de France a parallèlement réuni 200 acheteurs venus de 35 pays. Premier vignoble biologique de France, le Languedoc- Roussillon compte 21% de sa surface viticole et 1200 de ses producteurs en bio. Depuis 2005, la Région s'est fortement engagée pour la filière bio, consacrant notamment 11 millions d'euros à des projets de développement et plus de 2 millions d'euros à la formation professionnelle. RENDEZ-VOUSI Salon de l'agriculture Du 23 février au 3 mars, la Région vous attend sur son stand Sud de France au Salon international de l'agriculture, à Paris (Parc des expositions Porte de Versailles, hall 7-3). Le Languedoc-Roussillon y sera représenté par une trentaine d'exposants, avec un bar à vins et dégustations de produits régionaux. Salons TAF En recherche d'emploi ou d'une formation? Rendez-vous aux 6 es Salons TAF (travail, avenir, formation) organisés par la Région en partenariat avec les acteurs régionaux de l'accueil, de la formation et de l'information. Montpellier : 14 et 15 mars, Parc des expositions ; Carcassonne : 19 et 20 mars, salle du Dôme ; Perpignan : 22 mars, Parc des expositions ; Nîmes : 27 et 28 mars, Parc des expositions ; Mende : 4 avril, halle Saint-Jean. N 22 - février

6 Gros plan C est l actu À la une C est voté Éducation Actions Région CLERMONT-L HÉRAULT Première webradio lycéenne Actualités, interview, débats, commentaires en anglais (!), chronique ciné et même horoscope Le 31 janvier, une classe de seconde du lycée René-Gosse de Clermont-l Hérault enregistrait sa première émission de webradio. Celle-ci est diffusée sur l Espace numérique de travail (ENT), l espace pédagogique mis en place par la Région et ouvert à tous les lycéens, leurs parents et professeurs du Languedoc- Roussillon. Cette expérimentation encadrée par le journaliste radio Thierry Riera, financée par la Région et soutenue par le Rectorat, se poursuivra dans les lycées Guynemer d Uzès et Champollion de Lattes. PROTECTION DU LITTORAL André Lubrano défend la communauté maritime régionale Le Sétois André Lubrano, conseiller régional et président du Cepralmar, a été désigné fin janvier par l association des Régions de France pour représenter la Méditerranée au sein du Conseil national de la mer et des littoraux (CNML). Élu pour siéger au bureau, sa mission sera de défendre toute la communauté maritime du Languedoc-Roussillon. Le CNML, créé en 2011, a pour objectifs d aménager, de protéger et de valoriser le littoral français. PARLEMENT DE LA MER Rendez-vous le 21 mars Le 21 mars à Montpellier (Corum), l ensemble de la communauté maritime de la Méditerranée est invité à la grande réunion plénière du Parlement de la Mer. Le Président de Région, Christian Bourquin, présentera la synthèse de la concertation, la feuille de route du Parlement de la Mer et les modalités de participation des résidents de la mer. Ce prochain rendezvous clôture la large concertation - cinq réunions publiques et cinq ateliers de travail - organisée par la Région pour écouter les résidents de la mer. PORT-LA-NOUVELLE Débat public sur le port La prochaine réunion du débat public sur le projet d extension de l infrastructure portuaire de Port-la-Nouvelle, porté par la Région, aura lieu le 18 février à Sète. Les suivantes, les 11 mars et 4 avril à Narbonne et le 22 mars à Castelnaudary. La Région, propriétaire du port depuis janvier 2007, est maître d ouvrage de ce projet d envergure. Il consiste à agrandir le port et à augmenter des surfaces d accueil directement connectées aux autres grands réseaux de transport. Ce réaménagement permettra notamment l accès à des navires de plus grande capacité, la création de nouvelles activités économiques et l accueil de nouvelles industries. Il place ainsi Port-la- Nouvelle comme un port multimodal réservé à des trafics vracs et conventionnels, en provenance des grandes lignes maritimes transcontinentales et celles assurant les échanges entre les pays du bassin méditerranéen. + d infos ÉDUCATION A L'ENVIRONNEMENT Quand la Région s'engage Les 5 es Assises régionales de l'éducation à l'environnement se sont tenues le 18 janvier à Montpellier en présence, notamment, d'yves Pietrasanta, vice-président de la Région délégué à l'environnement. Organisées par le Groupe régional d'animation et d'initiation à la nature et l'environnement, elles ont réuni près de 400 personnes. Fortement impliquée dans ce domaine, la Région a soutenu plus de 700 projets d'éducation à l'environnement depuis 2006, représentant 7,5 millions d'euros de subventions. CONTRACEPTION Dès avril, le Pass Filles et garçons seront concernés. Dès le mois d avril, la Région lancera son Pass contraception dans tous les lycées du Languedoc-Roussillon. Objectif : renforcer l'autonomie de tous les jeunes dans une région où l'on pratique le plus d'interruptions volontaires de grossesse, chez les mineures notamment. Un millier de chéquiers seront peu à peu distribués aux élèves de second cycle du territoire, à leur demande, dans le cadre d'un rendez-vous avec l'infirmière scolaire de leur établissement. Dans chacun, plusieurs coupons : un coupon-réponse à renvoyer à la Région, une prise de sang, une analyse, une (pour les garçons) ou deux (pour les filles) consultations médicales, deux pour la délivrance de contraceptifs pour les filles. Tous se verront également remettre des préservatifs féminins et masculins à cette occasion. Le dispositif sera ensuite étendu aux lycées privés sous contrat qui en feront la demande ainsi qu'aux Centres de formation d'apprentis. 6 N 22 - février 2013

7 Gros plan C est l actu À la une C est voté Éducation Actions Région NOUVEAU PORTAIL INTERNET, APPLICATION MOBILE Le tourisme régional en pleine «e-transformation» A partir du 30 avril, la Région sera à la pointe de l'e-tourisme en France et même en Europe. Conçus en étroite corrélation avec les cinq agences départementales de tourisme et les offices de tourisme, deux nouveaux outils de promotion touristique entreront en service : un nouveau portail Internet et une application mobile «Mon Sud de France, destination Languedoc- Roussillon» destinée aux smartphones et tablettes. Le nouveau portail Internet sera plus ludique et plus pratique que le précédent, avec plus de photos et de vidéos. L'objectif est de conquérir de nouvelles clientèles à haute contribution sans négliger pour autant les clientèles traditionnelles. L'application mobile a été conçue pour rendre service au touriste ou à l'habitant de la région en l'accompagnant dans ses parcours. Elle permettra une recherche par thème, par activité, par mot-clé ou par lieu, avec propositions de parcours entre le lieu de départ et le lieu d'arrivée et mettra en valeur l'offre labellisée, notamment Qualité Sud de France. Unique dans son genre, cette application sera téléchargeable sur l'app Store. GEORGES FRÊCHE L ASSOCIATION Le 2 e Prix Université Sud de France est lancé Dès 1985, Georges Frêche envisageait la création d une grande Université unique en Languedoc-Roussillon, fédérant l ensemble des Universités et des grandes Écoles du territoire Sud de France. Précurseur, il reconnaissait ainsi l importance du savoir comme moteur du développement économique régional, favorisant le mieuxvivre de ses habitants. Aujourd hui, les Universités et Écoles en Languedoc-Roussillon se sont renforcées et doivent rayonner tout en favorisant le territoire régional. A l initiative de Georges Frêche L Association, le Prix Georges Frêche Université Sud de France récompense les initiatives de recherche qui contribuent à l objectif de rayonnement du territoire régional. A l issue d une première sélection, les candidats finalistes seront invités à présenter leurs projets au jury et en public à l occasion d une cérémonie de remise organisée en avril. Le lauréat recevra une dotation de euros. Le calendrier complet, le règlement du prix et le bulletin d inscription sont accessibles en ligne sur le site Internet de l association : Contact : Georges Frêche L Association BP Saint-Geniès-des Mourgues ou SALON DE LA PLONGÉE Sud de France, destination top! Le 15 e Salon de la plongée s est tenu à Paris du 11 au 13 janvier. «Pour nous professionnels, c est un rendez-vous important. Nous saluons nos clients et nous garnissons le carnet de réservations pour la saison 2013», explique Éric Delmas, responsable du Groupement des structures professionnelles de plongée des P.O. Avec le soutien du Conseil général et du Comité départemental du tourisme, le stand rassemblait des professionnels de plongée, des offices de tourisme, la Réserve marine de Cerbère-Banyuls et le Parc naturel marin du Golfe du Lion. N 22 - février

8 G ros plan C est l actu À la Une C est voté Éducation Actions Région La mise en place des écoles régionales de la 2 e chance est soutenue par le Fonds social européen (FSE) qui couvre les domaines de la formation professionnelle, de l insertion et de la cohésion sociale. La réhabilitation - énergétique, notamment - de 188 Viguier, à Carcassonne, bénéficie de fonds européens Fonds européens : régionaux soutenus depuis Pas toujours facile de comprendre comment intervient l Europe dans notre quotidien. Et pourtant, nombre de réalisations importantes sur notre territoire sont rendues possibles grâce aux fonds européens. Pour la période , une enveloppe de 900 millions d euros a été allouée au Languedoc-Roussillon par l Union européenne. En 2014, l État va transférer aux Régions la responsabilité de la gestion des fonds européens. Feder, Fep, Feader, FSE Derrière ces sigles barbares se cachent en réalité des programmes européens dont les financements participent au développement et à la réduction des disparités économiques, sociales et environnementales des régions européennes. L Union, qui place les régions au cœur de son action, consacre plus de 35 % de son budget au financement de projets locaux. Concrètement, cette politique régionale de solidarité aide les habitants à mieux vivre dans leur région. Investissement. De l aménagement du lido de Sète au nouvel hôpital d Alès, en passant par la réhabilitation énergétique de logements sociaux à Perpignan, l Europe finance près de projets en Languedoc-Roussillon. Pour la période , les aides européennes pour notre région avaient été fixées à 900 millions d euros, dont près de 700 millions d euros ont déjà été attribués. Ces projets ont engendré, grâce à des financements croisés, près de 2,2 milliards d euros d investissement. «Notre région est au-dessus de la moyenne nationale de consommation des fonds européens», assure Jean-Claude Gayssot, viceprésident de la Région en charge des relations internationales et de l Europe. Il insiste sur l espoir de voir le Languedoc-Roussillon intégrer les «régions de transition» (51 en Europe dont 10 en France) qui pourraient obtenir des aides supplémentaires dans le cadre de la politique européenne de 8 N 22 - février 2013

9 G ros plan C est l actu À la Une C est voté Éducation Actions Région 900 millions d'euros pour la région ( ) projets soutenus Plus de 7800 entreprises accompagnées 785 jeunes agriculteurs aidés pour leur installation logements sociaux dans le quartier du Feder. projets six ans Plus de 1300 emplois créés grâce au dispositif Jeremie (1) personnes formées dont demandeurs d emploi 360projets pour la prévention des inondations habitants bénéficiant d un dispositif de traitement des eaux usées 2000 réhabilitations de logements sociaux bâtiments basse consommation cohésion «Nous pourrions alors espérer obtenir au moins 100 millions d euros supplémentaires, à condition que le budget européen ne soit pas revu à la baisse comme le demandent certains États du Nord», explique l ancien ministre. Espoir. La période , malgré l impact de la crise, est porteuse d espoir pour le Languedoc-Roussillon qui partage les objectifs définis par la Commission européenne en faveur de la recherche et du développement, de l innovation et de la compétitivité des entreprises. «Cela correspond aussi à la volonté de décentralisation souhaitée par la Région et voulue par le Gouvernement»,affirme pour sa part le Président de Région, Christian Bourquin. Quatre fonds européens 193 entreprises agroalimentaires soutenues (1) Instrument financier destiné aux entreprises pour faciliter les prêts et le co-investissement. Au service du développement de la Région, les fonds européens couvrent trois domaines. La compétitivité régionale et l emploi au travers des deux fonds suivants : - le Feder (Fonds européen de développement régional) qui concerne les investissements matériels et les investissements productifs dans les entreprises ; - le FSE (Fonds social européen) qui concerne la formation professionnelle, le capital humain, l insertion et la cohésion sociale. Le développement rural et l agriculture avec le Feader (Fonds européen agricole pour le développement rural). La pêche avec le Fep (Fonds européen pour la pêche). N 22 - février

10 G ros plan C est l actu À la Une C est voté Éducation Actions Région FORMATION euros d aide de l Europe pour la bourse de l apprentissage. Objectif : dépasser apprentis en 2015 par la voie de l apprentissage que j ai recruté la majorité de mes C est salariés», indique Patrick Issaly, chef d entreprise dans l Aude et président régional de la Capeb (Confédération de l artisanat et des petites entreprises du bâtiment). Passer par l apprentissage permet d avoir de bonnes bases, explique-t-il. Si on a la volonté et les capacités, on peut devenir artisan chef d entreprise, par exemple. Les perspectives d évolution sont nombreuses.» En effet, l apprentissage reste l'une des meilleures solutions pour l'insertion professionnelle : 80 % des apprentis trouvent un emploi à l issue de leur formation. L objectif est de dépasser apprentis à l horizon 2015 en Languedoc-Roussillon. Pour relever ce défi, les fonds européens ont permis de mettre en place des outils grand public, comme la bourse de l apprentissage. «L an prochain, j espère bien La bourse de l'apprentissage permet aux apprentis de trouver plus rapidement un employeur. intégrer une école d ingénieur pour devenir conducteur de travaux par la voie de l alternance», affirme Kevin, 25 ans, apprenti en BTS au CFA des travaux publics de Castelnaudary (Aude) et qui a trouvé son employeur grâce à la bourse de l apprentissage. Il s agit d un site Internet simple d accès, sur lequel les jeunes et les chefs d entreprise viennent déposer les offres et les demandes de contrats d apprentissage et, plus largement, obtenir toutes les informations utiles sur ce sujet. «Sans l Europe, on n aurait pas pu le faire», souligne Alain Sillard, responsable d Atout métiers LR (association cofinancée par l État et la Région avec le soutien du Fonds social européen), qui a mis en œuvre le projet de la bourse de l apprentissage. + d infos VITICULTURE. Les fonds européens permettent aux caves coopératives d investir pour se moderniser. «Nous avons pu nous moderniser» La cave coopérative de Puilacher a pu investir en temps opportun grâce à l'aide de l'europe. Grâce au soutien de l Europe, nous avons pu moderniser plus rapidement nos outils de production», explique Jean-Luc Trinquier, le directeur de la cave coopérative Clochers et Terroirs de Puilacher (Hérault). La cave s'est équipée de matériels très performants pour vinifier dans les meilleures conditions les apports des viticulteurs. Elle dispose de quais de réception ultra modernes qui permettent une sélection très rigoureuse des raisins. Elle possède également 40 cuves autovidantes en acier inoxydable, d'importants matériels de réfrigération et tous les moyens modernes d'élaboration de vin de qualité (micro bullage, filtres, centrifugeuse ) «Sans l aide de l Europe, on n aurait pas fait tous ces investissements, ou on les aurait faits mais à un autre rythme. Les fonds européens nous ont permis de gagner un temps précieux», estime Jean-Luc Trinquier. 10 N 22 - février 2013

11 G ros plan C est l actu À la Une C est voté Éducation Actions Région ÉCONOMIE euros d aide de l Europe pour un nouveau bâtiment. «L Europe sait être concrète» Fin 2011, Pack Solutions a emménagé aux Angles (Gard) dans un bâtiment neuf de 1700 m 2 Nous avons créé une vingtaine d emplois depuis notre arrivée dans ce nouveau bâtiment, financé en partie par l Europe», se félicite Christophe Emprin, le président fondateur de Pack Solutions. Créée en 2002, cette société propose à ses partenaires, assureurs et mutuelles, une prestation de gestion administrative de contrats d assurance vie. Activité innovante, exercée par seulement deux entreprises en France, elle connaît un développement continu depuis dix ans. «Nous étions quatre en 2002, aujourd hui, nous sommes soixante-dix», explique le chef d entreprise. Compte tenu de sa croissance importante, la société envisage, en 2010, de s implanter dans de nouveaux locaux conçus spécifiquement pour son métier afin «de permettre le recrutement de nouveaux collaborateurs dans des conditions de travail optimales». En novembre 2011, Pack Solutions emménage donc aux Angles (Gard) dans un bâtiment flambant neuf de m 2. Dans cette opération, l Europe a apporté euros, pour un coût total de 2 millions d euros. «L aide européenne nous a permis de soulager notre endettement, souligne Christophe Emprin. Parfois, l Europe peut être perçue comme lointaine, mais elle sait aussi se montrer rapide et concrète.» DROITS DE PLANTATION VITICOLE Vers un compromis Ce n est qu une étape dans le combat qui oppose filière viticole et Europe mais un rayon de soleil est venu de Bruxelles. L instance mise en place pour répondre à la fronde des pays producteurs s'est réunie au sein de la commission européenne sur la question des droits de plantation viticole. Il faut savoir qu un viticulteur n'a pas le droit de planter librement une vigne sur un terrain agricole. Bruxelles s est donc prononcé pour un régime d autorisation des plantations de vigne qui permettrait d encadrer le potentiel viticole et d éviter ainsi un accroissement incontrôlé des surfaces plantées dans l Union européenne... Un tel dispositif viendrait reconnaître la valeur du système de régulation de la production viticole et la nécessité d annuler la libéralisation des droits de plantation votée en Reste maintenant à le voir inscrit dans la réforme de la politique agricole commune. ENVIRONNEMENT euros d aide de l Europe pour une unité de méthanisation. «Cela nous aide à rembourser l investissement» Cela faisait longtemps que j avais envie de réaliser ce projet», explique William Rousset, qui fait de l engraissement de taurillons en Lozère. Depuis plusieurs années, cet exploitant agricole de Montrodat souhaitait, en effet, valoriser les tonnes d effluents (fumier) de son élevage. C est chose faite aujourd hui grâce à la réalisation d une unité de méthanisation sèche, financée, notamment, par la Région ( euros) et l Europe, à hauteur de euros. Cette unité de méthanisation, la troisième du genre en France, permet de produire de l électricité, qui est ensuite revendue à EDF. «Cela nous aide à rembourser les euros d investissement dans cet équipement, indique William Rousset. On récupère aussi la chaleur, ce qui nous permet de chauffer deux habitations, un séchoir à foin et d alimenter en eau chaude notre élevage. Ce projet pilote a pu être réalisé grâce à l Europe.» L'unité de méthanisation permet de produire de l'électricité, ensuite revendue à EDF. N 22 - février

12 Gros plan C est l actu À la Une C est voté Éducation Actions Région L Assemblée régionale s est réunie en séance plénière, le 1 er février, pour traiter 650 dossiers représentant plus de 16,4 NOMINATIONS Deux nouveaux vice-président(e)s Auparavant «simples» conseillers régionaux, Sophie Pantel et Jean-Christian Rey sont désormais vice-présidents du Conseil régional. Sophie Pantel, 41 ans, élue PS lozérienne, est devenue conseillère régionale le 8 juin 2012 en remplacement d Alain Bertrand, maire de Mende élu sénateur. Pour raison de non-cumul des mandats, elle avait alors démissionné de son fauteuil de maire de Pont-de-Montvert tout en restant néanmoins conseillère générale de Lozère. En devenant officiellement vice-présidente de la Région, cette Lozérienne reprend la délégation d Alain Bertrand, à la ruralité, l'élevage et la montagne. ENVIRONNEMENT Eau : les vannes sont ouvertes La Région a approuvé le rapport annuel de l entreprise BRL, délégataire de la Région pour la réalisation de grands travaux d aménagements hydrauliques dans le cadre du service public régional de l eau. Le rapport d activités de l année 2011 prouve la volonté de la Région de voir la question de l'eau échapper aux logiques purement marchandes. Il montre aussi que la notion de l'eau en tant que bien public pour les citoyens et les entreprises du Languedoc- Roussillon est désormais au cœur de l'activité de BRL. L année 2011 a également été l année de la concrétisation de projets : la première canalisation du maillon sud Montpellier d'aqua Domitia a été posée en La notion de l'eau en tant que bien public pour les citoyens et les entreprises est désormais au cœur de l'activité de BRL. juin, ce qui a permis au syndicat du Bas Languedoc - qui alimente plus de personnes entre Sète et le Cap d'agde - de mettre sa nouvelle station de potabilisation en fonctionnement. BRL a donc respecté ses engagements en livrant les premiers litres d'eau dès le mois de décembre. Il a également été voté ce jour là, le lancement toujours par BRL, de la phase pré-opérationnelle de la réalisation du maillon littoral audois. Ces travaux permettront de garantir l approvisionnement en eau des stations touristiques de ce territoire. FINANCES La Région est faiblement endettée Jean-Christian Rey, 42 ans, élu PS gardois, maire de Bagnols-sur- C è z e, e s t conseiller régional depuis Il reprend la vice-présidence de Fabrice Verdier, devenu député du Gard, ainsi que sa délégation à la viticulture et l'agriculture. Fabrice Verdier, également maire de Fons-sur-Lussan ( G a r d ), redevient donc «simple» conseiller régional, avec pour mission le suivi de Sud de France. Christian Bourquin a présenté en séance plénière le rapport annuel sur la dette régionale. Et le bilan est encourageant : avec 295 euros par habitant, la Région demeure faiblement endettée et se situe dans la moyenne nationale des Régions (300 euros par habitant). Mieux encore : elle est très en deçà de la moyenne de l ensemble des collectivités locales (voir graphique ci-contre) qui atteint la somme de 1965 euros par habitant en Enfin, à titre de comparaison, la dette de l État représente euros par habitant! Cet endettement régional modéré doit être mis en rapport avec l importance des investissements régionaux (44,1% du budget 2013) et leur progression (+ 3,5 % en 2012), puisque les emprunts de la Région servent exclusivement à financer les investissements. 12 N 22 - février 2013

13 Gros plan C est l actu À la Une C est voté Éducation Actions Région millions d euros d investissements. BIODIVERSITÉ Une nouvelle Réserve naturelle régionale dans le Gard La Région a voté le classement de l ancienne Réserve naturelle volontaire Mahistre et Musette en Réserve naturelle régionale (RNR). Celle-ci, propriété du Conseil général du Gard, est située dans la partie occidentale de la Camargue gardoise. Avec pour objectif de renforcer la protection des sites naturels remarquables, les Régions ont la compétence depuis 2005, en matière de création, de gestion et de réglementation des RNR. Les habitats dominants de la réserve Mahistre et Musette - roselières, prés salés, marais - présentent un grand intérêt en matière de biodiversité, ce qui lui a valu d être équipée d un observatoire naturaliste de dernière génération, unique en Languedoc- Roussillon. Avec la Réserve naturelle régionale Mahistre et Musette, la Région compte désormais six réserves. En 2009, la Région avait déjà créé une nouvelle Réserve naturelle régionale sur l île de Sainte-Lucie, dans l Aude. Ce qui porte désormais à six le nombre de RNR en Languedoc-Roussillon. ÉCONOMIE Lagune de Thau : un nouveau contrat Avec 81 actions et un montant global de 527 millions d euros, le contrat de gestion de la lagune de Thau (Hérault) est le plus important jamais développé sur ce territoire de production conchylicole. Lors de cette séance plénière du 1 er février, la Région a adopté le contrat de gestion intégrée de la lagune de Thau. Ce contrat aura notamment pour objectif de partager les espaces et les ressources, d organiser le développement de la mobilité avec les acteurs du territoire et de développer durablement les activités. La Région en sera le principal financeur avec 130 millions d euros prévus. La qualité de l eau, la gestion des eaux pluviales et la qualité sanitaire des productions conchylicoles seront au cœur des enjeux de ce contrat. CULTURE À BÉZIERS Le musée de Sérignan bientôt agrandi La Région va se porter acquéreur de nouveaux locaux d une superficie de 430 m² situés entre le Musée régional d art contemporain (Mrac) de Sérignan (Hérault) et l Hôtel de ville. Cela permettra d agrandir le musée dont elle est propriétaire depuis Cette extension devrait être terminée pour l exposition de l été Elle permettra au Mrac de se développer et de devenir l un des plus importants musées d art contemporain du sud de la France. L institution pourra ainsi continuer d accroître le nombre de ses visiteurs et devenir un équipement culturel incontournable du Grand Sud, aux côtés de Carré d Art à Nîmes, du musée Fabre de Montpellier, du musée Paul- Valéry de Sète, du musée Fleury de Lodève, du Centre régional d art contemporain à Sète et du Musée d art moderne à Céret. Le coût prévisionnel de l'opération est d un million d euros (étude inclue) et comprend un financement de de l État de euros, soit 25%. Le Musée régional d'art contemporain de Sérignan appartient à la Région depuis N 22 - février

14 G ros plan C est l actu À la Une C est voté Éducation A ctions Région Des formations, des métiers, des em ENVIRONNEMENT ET DÉVELOPPEMENT DURABLE l emploi, les métiers verts représentent pour le Languedoc- l emploi. C est la L emploi, priorité absolue de Roussillon un très important toute l action régionale gisement d emplois d avenir depuis Collectivité compétente en matière de et non délocalisables. En formation initiale ou formation, la Région exerce continue, du CAP au pleinement cette mission. Pour ouvrir les portes de l emploi grâce à des qualifications reconnues et recherchées par les entreprises régionales. diplôme d ingénieur, des dizaines de métiers sont accessibles par des formations adaptées au marché régional de l emploi. La plupart d entre elles sont présentées L accent du Sud ouvre ci-dessous. Les énergies ce mois-ci une série «Des renouvelables solaire, formations, des métiers, des emplois» en commençant par celles et ceux de l environnement et du développement durable. Sur fond de transition énergétique et d économie verte promise éolien ne sont pas, loin s en faut, le seul secteur d activités porteuses. Les métiers de l éco-construction, de l eau, du froid et du conditionnement de l air, notamment, en représentent Vo i c i quelques pistes pour y accéder. La Région est à vos côtés votre voie dans son catalogue de formations. Elle met à votre disposition deux net spécifique et cinq salons TAF (voir p. 15) pour vous permettre d y voir clair et à un fort développement, bien d autres. pour vous aider à trouver numéros verts, un site Inter- faire le bon choix. Du CAP au diplôme d ingénieur Voici une large sélection de formations dispensées en Languedoc-Roussillon dans les domaines de l environnement et du développement durable, du CAP au diplôme d ingénieur. ENVIRONNEMENT/ÉNERGIE AFPA Certificat de compétence professionnelle Maçon éco-construction ; titre professionnel Plombier chauffagiste bois énergie. GRETA DUT technicien de maintenance de parc éolien CFA EMMANUEL-D ALZON (Nîmes) BTS Fluides énergies environnement option maintenance et gestion des systèmes fluidiques et énergétiques. CFA BTP DU GARD (Méjannes-lès-Alès) ET DE L AUDE (Lézignan-Corbières) CAP installateur thermique. CFA BTP DE L HÉRAULT (Montpellier) CAP installateur thermique BP monteur en installations de génie climatique ; BP monteur dépanneur en froid climatisation ; mentions complémentaires maintenance en équipement thermique individuel, énergies renouvelables option énergie électrique, énergies renouvelables option énergie thermique. CFA DES COMPAGNONS DU DEVOIR (Baillargues) Bac pro technicien en installation des systèmes énergétiques et climatiques. CFA UNIVERSITÉ MONTPELLIER I Master pro Sciences et technologies santé environnement risque sécurité, environnement, qualité. CFA UNIVERSITÉ MONTPELLIER II Licences pro : électricité et électrotechnique spécialité gestion des solutions énergies renouvelables et innovantes pour le bâtiment ; génie civil et construction, métiers de la construction et de l'environnement, option contrôle et expertise du bâtiment. CFA DE L'ÉCOLE DES MINES D'ALÈS Diplôme d'ingénieur conception et management de la construction durable. LYCÉE PABLO-PICASSO (Perpignan) Bac pro technicien du froid et du conditionnement de l air, métiers : agent(e) de développement des énergies renouvelables, conseiller(ère) espace info-énergie, économe de flux, frigoriste, géothermicien(ne), technicien(ne) thermicien(ne). BTS fluides énergies environnement : mêmes débouchés que bac pro. LYCÉE DES MÉTIERS FRANÇOIS-ANDREOSSY (Castelnaudary) Bac pro technicien en installation des systèmes énergétiques et climatiques. LYCÉE DES MÉTIERS LÉONARD-DE-VINCI ET CFA ÉDUCATION NATIONALE DE L'HÉ- RAULT (Montpellier) CAP installateur thermique. BP monteur en installations de génie climatique. BTS Fluides énergies environnements option maintenance et gestion des systèmes fluidiques et énergétiques. Bac pro Technicien en installation des systèmes énergétiques et climatiques. LYCÉE DES MÉTIERS DHUODA, CFA ÉDUCATION NATIONALE DU GARD ET GRETA NÎMES-CAMARGUE CAP installateur thermique. Bac pro technicien de maintenance des systèmes énergétiques et climatiques. Formation complémentaire d'initiative locale (FCIL) technicien de maintenance de parc éolien. TRAVAUX PAYSAGERS LYCÉE AGRICOLE / CFA DU GARD (Rodilhan) CAPA travaux paysagers. BP aménagements paysagers. Bac pro aménagements paysagers. EAU ET ENVIRONNEMENT LYCÉE AGRICOLE / CFA DU GARD (Rodilhan) BTSA gestion et maîtrise de l eau. LYCÉE PRIVÉ SAINTE-MARIE (Bagnols-sur-Cèze) BTS métiers de l eau. CFA UNIVERSITÉ MONTPELLIER II Licence pro Protection de l'environnement - gestion automatisée des systèmes de traitement de l'eau. Diplôme d ingénieur réalisation d'ouvrages hydrauliques et de stations de traitement de l'eau. BOIS CFA HENRY-GIRAL (Mende) CAP charpentier bois. LYCÉE DES MÉTIERS LÉONARD-DE-VINCI ET CFA ÉDUCATION NATIONALE DE L'HÉRAULT (MONTPELLIER) CAP constructeur bois. Bac pro technicien constructeur bois. 14 N 22 - février 2013

15 G ros plan C est l actu À la Une C est voté Éducation A ctions Région plois La Région montre l'exemple en ayant entrepris, depuis 2011, de couvrir les toits des lycées du Languedoc-Roussillon de panneaux photovoltaïques, comme ici celui du lycée Frédéric-Bazille, à Montpellier. TÉMOIGNAGES Amanda Degournay, technicienne paysagère au Boulou (Pyrénées-Orientales) : «Ce qui me plaît dans ce métier, c est d être tout le temps dehors au contact de la nature et de créer de belles choses avec des matériaux naturels. La petite entreprise dans laquelle je travaille est spécialisée dans la création et la remise en état de jardins. J apprécie aussi de ne jamais travailler longtemps au même endroit. J ai été embauchée tout de suite par mon maître d apprentissage, après mon BP Travaux paysagers au CFA de Rivesaltes. Avant ça, j avais fait un CAP horticole, également au CFA de Rivesaltes, et un BEP horticulture en candidate libre.» Jessica Bertucci, responsable développement ressources humaines, Lyonnaise des Eaux entreprise régionale Pyrénées/Méditerranée «Nous avons régulièrement recours à des contrats d alternance une trentaine par an, d apprentissage et de professionnalisation, notamment avec le CFA agricole du Gard qui forme au BTS Gestion et maîtrise de l eau et avec le Greta de Béziers qui prépare au BTS Électro-technique mention complémentaire Métiers de l eau. Nous en sommes très satisfaits, notre objectif est de former ces jeunes et de leur proposer un contrat. En 2012, sur 17 diplômés, nous en avons recruté dix.» 18 LYCÉES EN LANGUEDOC-ROUSSILLON Bienvenue en Terminale STI2D Nouveau et très intéressant. Depuis l'an dernier, 18 lycées de la région (1) proposent une Terminale STI2D comme Sciences et technologies de l'industrie et du développement durable qui mène à un bac technologique du même nom. Spécificité : l'acquisition d'une forte culture industrielle en intégrant les enjeux liés à l'environnement. Quatre spécialités existent : énergies et environnement, innovation technologique et éco-conception, systèmes d'information et numérique, architecture et construction. La plupart des bacheliers STI2D s'engageront ensuite dans des études courtes professionnalisantes pour préparer un BTS ou un DUT industriel. Métiers possibles : conducteur de travaux, technicien d'intervention clientèle gaz, géothermicien, technicien télécom et réseau, dessinateur en construction mécanique (1) Lycées Loubatières, Champollion, Jean-Moulin (Béziers), Joliot-Curie, Vallot, Mermoz (Montpellier), Victor- Hugo, Dhuoda, Einstein, Jean-Baptiste-Dumas, Jules-Fil, Diderot, Andreossy, Durand, Rosa-Luxemburg, Picasso, Renouvier et Peytavin. 3 QUESTIONS À Béatrice Négrier, viceprésidente de la Région déléguée à la formation professionnelle et à l apprentissage «Les métiers de l'environnement offrent de nombreuses opportunités» Comment la Région établit-elle son catalogue de formations? Béatrice Négrier : Nous consultons très régulièrement les branches professionnelles pour connaître leurs besoins en main d'œuvre qualifiée. Nous travaillons aussi avec les partenaires sociaux et avec l'état dans le cadre d'un contrat de plan pour partager un diagnostic et fixer un cap. Nous formons aujourd'hui les jeunes qui intégreront demain le marché de l'emploi. Quels sont les outils dont dispose la Région? B.N. : La formation des jeunes et des demandeurs d'emploi doit répondre aux attentes du monde économique car ce sont les entreprises qui créent les emplois et les richesses. Elle doit permettre d acquérir des compétences et de trouver un emploi. Nous bénéficions d'outils statistiques et de prospective, réalisés par Atout Métiers Languedoc-Roussillon, l'insee, les branches professionnelles. Ces outils nous aident à élaborer nos dispositifs. Les métiers de l'environnement vous semblent-ils offrir de belles perspectives? B.N. : Plus de la moitié de notre territoire est en zones protégées. Accessibles par la voie initiale, par apprentissage ou en formation continue, les métiers de l'environnement offrent de nombreuses opportunités d'emplois non délocalisables. Bâtiment, agriculture, filière bois l environnement recouvre une multitude de métiers dans de très nombreux domaines. + d infos numéros verts Salons TAF (travail, avenir, formation) 14 et 15 mars à Montpellier (Parc des expositions) 19 et 20 mars à Carcassonne (salle du Dôme) 22 mars à Perpignan (Parc des expositions) 27 et 28 mars à Nîmes (Parc des expositions) 4 avril à Mende (halle Saint-Jean) N 22 - février

16 Gros plan C est l actu À la une C est voté Reportage Actions Région ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET RECHERCHE. À Montpellier, la Région investit 95 millions d euros dans la construction du grand Campus Balard dédié au développement international de la chimie durable. Un futur site à la pointe pour une chimie d excellence Le futur Campus Balard est à ce jour la plus grosse opération du Plan Campus Université Montpellier Sud de France. Et c est surtout un investissement régional majeur dédié au développement international de la chimie à Montpellier. Pour preuve : la Région finance exceptionnellement à hauteur de 95 millions d euros la construction de ce campus. Il regroupera sur un même site 800 chercheurs, 960 étudiants dont 210 doctorants, mais également des entreprises. L ensemble sera doté d équipements scientifiques et technologiques de pointe à la hauteur de ce pôle d excellence. Pour mémoire, le pôle chimie Balard dédié essentiellement au développement de la chimie verte et durable, a été constitué en 2007 par l État et la Région. Et ce, afin d unir toutes les forces de la chimie régionale au service de la formation, de l'innovation et du développement économique. Son ambition est de devenir l un des trois premiers pôles français en chimie. Environnement. Ce futur ensemble immobilier situé au nord de Montpellier, ambitieux à la fois pour le territoire montpelliérain et pour la recherche en matière de chimie respectueuse de l Homme et de l environnement, est financé à 98 % par la Région. Le projet comprend, d'une part, la construction d un bâtiment dédié à la formation. Il regroupera l École nationale supérieure de chimie de Montpellier, la formation technologique des Masters chimie et l École doctorale. Les travaux débuteront fin 2014 et l'ouverture est prévue à la rentrée universitaire D'autre part, une seconde opération sera lancée en parallèle avec la construction d'un bâtiment de recherche par le CNRS. + d infos Réaménagements à Beaulieu (Hérault) Dans l agglomération montpelliéraine, la Région a attribué pas moins de trois subventions pour soutenir la réalisation d équipements nécessaires au quotidien des habitants de Beaulieu. La commune a bénéficié d'une aide totale de plus de euros pour la création d une salle polyvalente, d une esplanade et du réaménagement des abords de la cave coopérative. Parallèlement, la Région a aussi participé au financement de la construction de trente logements sociaux pour permettre aux ménages à revenus modestes de rester à Beaulieu ( euros). ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE. Le pôle Réalis, financé par la Région, ouvrira en août à Montpellier. Un centre pour lancer les futurs entrepreneurs Le chantier de la pépinière Réalis est bien avancé. Ils auront tout ou presque. Tout pour se lancer, tout pour percer, mais aussi pour se loger les premières années. La Région a investi pas moins de huit millions d euros pour créer Réalis, le premier pôle régional de France dédié exclusivement au développement et au soutien des entrepreneurs qui souhaitent innover dans le monde de l économie sociale et solidaire. Il ouvrira début août. Il regroupera à la fois une pépinière, un hôtel d entreprises, un pôle ressources et un centre d affaires. Ce centre, à ce jour unique en son genre (et qui a été particulièrement remarqué par l Europe pour son côté innovant), est la pièce maîtresse de la Région en matière d aide à la création d entreprises économiquement responsables et socialement innovantes. Le 23 janvier dernier, Réalis a été présenté à Bruxelles par la Région - l Europe participe au financement à hauteur de 2,5 millions d euros - pour augmenter sa visibilité et se porter candidat pour des futurs projets d excellence. 16 N 22 - février 2013

17 Gros plan C est l actu À la une C est voté Reportage Actions Région RECHERCHE. La première pierre du nouveau bâtiment dévolu aux technologies de l information a été posée sur le campus Saint-Priest de Montpellier. Un concentré d'excellence et de technologie Implanté sur le campus Saint- Priest à Montpellier, un nouveau bâtiment, d'une surface de m 2, sera dévolu aux technologies de l information. Livré en juin 2014, il accueillera l'institut d'électronique du Sud (IES), une extension du laboratoire d'informatique, de robotique et de microélectronique de Montpellier (LIRMM), une antenne de l'institut national de recherche en informatique et automatique (INRIA), des platesformes, dont la centrale de technologie en microélectronique et des locaux d incubation. La Région a financé les trois quarts de ce projet, soit 25,7 millions d euros, dans le cadre de deux contrats de projets État-Région, mais également grâce aux financements de l opération Campus. Avec dix grands organismes publics de recherche et près de chercheurs, le Languedoc- Christian Bourquin, le Président de Région, entouré de Christian Philip, recteur de l Académie de Montpellier, de Michel Robert, président de l'université Montpellier II, d'anne-yvonne Le Dain, vice-présidente de la Région chargée de la recherche, et de Gérard Giraudon, directeur du centre INRIA Sophia-Antipolis, lors de la pose de la première pierre du Pôle TIC du Campus Saint-Priest, le 11 janvier dernier. Roussillon est la cinquième région française en densité de chercheurs publics. Conscient de cette richesse, Christian Bourquin, le Président de Région, souhaite s appuyer sur ce potentiel pour «développer la compétitivité de nos entreprises par l innovation et favoriser ainsi la création d emplois pérennes». CONCOURS Quatre apprentis en or Le concours «Un des meilleurs apprentis de France», organisé par la société nationale des meilleurs ouvriers de France, a pour objectif de mettre en valeur l apprentissage, les métiers manuels, ainsi que les jeunes et leur savoirfaire. Issus d une dizaine d établissements de notre région, plus de 70 candidats se sont affrontés dans 18 métiers différents lors des finales départementales puis régionales. Parmi eux, quatre jeunes ont décroché la médaille d or lors de la finale nationale : Clément Laurent (Équipement thermique) et Pierre Ventroux (Serrurerie métallerie) de l Association ouvrière des compagnons du devoir du tour de France basée à Nîmes, Frank Dedieu et Cédric Buscemi, tous deux barmen, du lycée Charles-de-Gaulle de Sète. + d infos defrance.info CONSEIL ÉCONOMIQUE, SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL RÉGIONAL (CESER) Limiter le transport des marchandises sur les routes La position géographique de la région la place au cœur des grands flux européens de marchandises. Particulièrement bien doté en infrastructures autoroutières (A9, A75, A61), le Languedoc-Roussillon est très sensible au trafic dit «de transit» des poids lourds qui traversent la région sans s y arrêter. La part de la route dans le fret est passé de 81,2 % en 2000 à 90,8 % en 2009, au détriment du train et du transport fluvial. Le 30 janvier dernier, les membres du Conseil économique, social et environnemental régional (Ceser) ont adopté un rapport d études sur le fret en Languedoc-Roussillon et exploré des pistes d actions visant à favoriser des modes alternatifs à la route pour le transport de marchandises. Ils ont ainsi émis une dizaine de préconisations à destination des élus régionaux. Les objectifs fixés par le Grenelle de l Environnement en termes de réduction de l émission de gaz à effets de serre et la saturation des axes autoroutiers régionaux imposent de s interroger sur les moyens de favoriser des modes de transport moins polluants. Pour mieux comprendre ces enjeux, plusieurs éléments de diagnostic sont présentés dans le rapport : les raisons de la domination de la route sur les autres modes de transport (nature des trajets effectuée, notamment), la question du «vrai prix» du transport routier (qui inclut les nuisances supportées par le citoyen), celle du rôle des pouvoirs publics. Plusieurs pistes d action existantes ont été analysées par les membres du Ceser : la recherche de synergies entre les acteurs de la logistique et du transport (actions engagées par la Région depuis quelques années autour d une stratégie portuaire ambitieuse et la construction d une filière logistique de qualité), les opérateurs ferroviaires de proximité, les autoroutes de la mer, l inscription des actions menées dans une démarche européenne, le fret ferroviaire à grande vitesse ou encore la logistique urbaine. Le rapport conclut par une dizaine de préconisations concrètes visant à limiter le transport des marchandises sur les routes du Languedoc-Roussillon. N 22 - février

18 G ros plan C est l actu À la une C est voté Reportage Actions Région PARCS NATURELS RÉGIONAUX. La Région souhaite créer cinq nouveaux Parcs naturels régionaux sur qui méritent que la vie, les projets et l emploi se pérennisent. Cinq nouveaux Parcs naturels régionaux Les Parcs naturels régionaux ont tous une mission commune : développer ou soutenir l économie locale d un territoire aux paysages emblématiques et ainsi apporter un mieux vivre aux habitants et touristes venus profiter de cette nature préservée. C est dans cette optique de soutien économique local et environnemental que la Région prévoit, dès 2015, la création de deux nouveaux Parcs naturels régionaux (PNR) sur une partie de la Lozère et étudie aussi l opportunité d en prévoir trois supplémentaires dans les années à venir dans l Aude, les Pyrénées-Orientales et le Gard. D ici à cinq ans, la Région Languedoc-Roussillon aura donc logiquement participé à la création de cinq nouveaux PNR, qui s ajouteront ainsi aux trois premiers déjà existants : Haut-Languedoc dans l Hérault, la Narbonnaise en Méditerranée dans l Aude et Pyrénées Catalanes dans les Pyrénées-Orientales. Projets avancés. Les projets des deux futurs Parcs «Aubrac» et «Sources et Gorges du Haut- Allier», dont une partie des territoires se situe en Lozère (Aubrac et Margeride), sont déjà très engagés. Et ce, grâce au travail commun des Régions Midi- Pyrénées, Auvergne et Languedoc-Roussillon (1), toutes trois concernées par les périmètres définis. Ces PNR seraient en effet interrégionaux car situés géographiquement à cheval sur plusieurs départements (lire les fiches descriptives p. 19). Quant aux trois autres Parcs encore à l étude, ils concerneraient les territoires de l Uzège et de la petite Camargue dans le Gard et des Corbières-Fenouillèdes dans les Pyrénées-Orientales (lire encadré ci-dessous). Tourisme «nature». Pour mémoire, un PNR n'est pas associé à des règles particulières de protection de la faune et de la flore. Il ne s'agit pas d'une réserve naturelle, mais d'un territoire toujours habité où l'on recherche un développement respectueux des équilibres. Et surtout le maintien d'activités traditionnelles en déclin ou en difficulté économique, sources d emplois, de vie sociale et d ouverture sur des projets touristiques «nature» de qualité, de plus en plus appréciés des citadins en quête de loisirs verts et patrimoniaux. Et cela tombe bien : c est précisément la politique touristique et environnementale souhaitée et menée par la Région sur ses territoires ruraux à la biodiversité et aux paysages exceptionnels. (1) Les Régions ont la compétence de la création et de la gestion des PNR. Trois autres territoires à l étude Outre les projets de création des Parcs naturels (inter)régionaux Aubrac et Sources et Gorges du Haut-Allier (lire ci-contre), normalement opérationnels et labellisés dès 2015, la Région étudie aussi l opportunité de création de trois autres PNR. Il s agit du territoire «Corbières Fenouillèdes» à cheval sur les départements de l Aude et des Pyrénées-Orientales (84 communes pressenties), «Uzège-Pont-du-Gard» dans le Gard et «Petite Camargue et étangs palavasiens» à cheval sur les départements de l Hérault et du Gard (21 communes pressenties). 18 N 22 - février 2013

19 G ros plan C est l actu À la une C est voté Reportage Actions Région des territoires ruraux en vue LE PNR du Haut-Languedoc est à cheval sur les deux régions Midi-Pyrénées et Languedoc- Roussillon (Hérault). Créé en 1973, il regroupe 119 communes pour habitants sur une surface de hectares. Particularités : zone de moyenne montagne, très boisée, trois grands lacs. Communes : La Salvetat-sur-Agoût, Saint- Gervais-sur-Mare, Bédarieux, Olargues, Saint-Ponsde-Thomières Exemple d un projet en cours : valorisation de la voie verte Mazamet/Mons-la- Trivalle (tourisme). LE PNR de la Narbonnaise en Méditerranée se situe dans l Aude. Créé en 2003 il regroupe 21 communes pour habitants sur une surface de hectares. Particularités : territoire emblématique du littoral, arrière-pays de vignes, garrigues et milieu lagunaire. Communes : Fleury-d Aude, Peyriac-de-Mer, Gruissan, Bizanet, Roquefort-des-Corbières Exemple d un projet en cours : éducation à l environnement des scolaires, visiteurs et habitants (connaissance de son territoire et des savoir-faire). PNR de la Narbonnaise LE PNR des Pyrénées Catalanes se situe dans les Pyrénées-Orientales. Créé en 2004, il regroupe 67 communes pour habitants sur une surface de hectares. Particularités : chaîne pyrénéenne (Haut-Conflent, Capcir, Cerdagne), massif du Canigou, du Carlit Communes : Mont- Louis, Font-Romeu, Les Angles Exemple d un projet en cours : organisation de randonnées-spectacles dans les réserves naturelles (culture). Le futur PNR des Sources et Gorges du Haut-Allier sera à cheval sur les régions Auvergne et Languedoc-Roussillon (Margeride Est, Lozère). Il devrait regrouper 88 communes pour habitants. Particularités : vallées, gorges très sauvages, beaux parcours ferroviaires, volcans. Communes : Langogne, Grandrieu, Auroux L une des premières priorités de ce parc sera notamment de préserver une de ses richesses phare : l eau (gestion des milieux naturels). OTI Langogne Le futur PNR de l'aubrac sera à cheval sur les régions Midi-Pyrénées, Auvergne et Languedoc- Roussillon (Lozère). Il devrait regrouper 107 communes pour habitants. Particularités : hauts plateaux d estive de l Aubrac, tourbières, landes. Communes : Nasbinals, Arzenc-d Apcher, Laguiole Ce parc compte notamment s investir dans le développement et la promotion de la race Aubrac et ainsi maintenir une agriculture de qualité et de proximité. N 22 - février

20 >> les cultures Patrimoine S p o r t s S o r t i e s O c c i t a n C a t a l a n LE MUSÉE RÉGIONAL DE LA NARBONNE ANTIQUE Un écrin pour faire revivre un pre C'est aux côtés de l'architecte Norman Foster que le Président de Région Christian Bourquin a présenté fin janvier le projet de Musée régional de la Narbonne antique. Un lieu ouvert à tous, à la hauteur du patrimoine et de l'histoire de la cité. Trop longtemps méconnu, le patrimoine antique de Narbonne refait peu à peu surface (lire L'Accent du Sud n 20). Un patrimoine exceptionnel, lié à l'histoire de la cité, première colonie romaine créée en Gaule, ancienne capitale de la province de Gaule narbonnaise. Pour mettre en valeur toutes ces collections, la Région lancera dès 2014 la construction du MuRéNa, le Musée régional de la Narbonne antique. «Ce patrimoine est un véritable joyau, auquel nous offrons un écrin», souligne le Président de Région Christian Bourquin. Venu à l'hôtel de Région présenter le bâtiment qu'il a conçu avec son agence pour le musée, l'architecte britannique Norman Foster ne cachait ni son enthousiasme, ni sa passion pour le projet. Cette «porte d'entrée vers la France romaine» proposera une architecture «classique et romaine à la fois», sobre et élégante. Le bâtiment devrait ouvrir ses portes dès le printemps «Nous attendons des millions de visiteurs, explique encore Christian Bourquin, les habitants du Languedoc-Roussillon comme les millions de touristes que nous accueillons chaque année.» Un investissement de 44 millions d'euros, assumé entièrement par la Région, qui s'inscrit dans son travail de mise en valeur et en réseau des lieux d'histoire à travers tout son territoire. Le MuRéNa s'implantera à l'entrée est de Narbonne, sur un terrain de trois de 44 millions d'euros, financés à 100% par la Région. Lord Norman Foster Architecte britannique, Norman Foster, baron Foster of Thames Bank («baron de la Berge de la Tamise»), est un des représentants de l'architecture high tech, sa marque de fabrique. Nombre de ses projets bénéficient d'une renommée internationale : viaduc de Millau, Carré d'art à Nîmes, aéroport de Londres Stansted, siège de la banque HSBC à Hong-Kong Un travail couronné de nombreuses récompenses dont la médaille d'or de l'académie française d'architecture en 1991 et le Prix Pritzker en Le «mur lapidaire» constituera un espace de valorisation de la collection lapidaire, mais aussi une galerie séparant espaces publics et espaces porfessionnels. 20 N 22 - février 2013

L APPRENTISSAGE C EST UNE FORMATION, UN CONTRAT DE TRAVAIL, UNE REMUNERATION UNE INSERTION REUSSIE.

L APPRENTISSAGE C EST UNE FORMATION, UN CONTRAT DE TRAVAIL, UNE REMUNERATION UNE INSERTION REUSSIE. L APPRENTISSAGE C EST UNE FORMATION, UN CONTRAT DE TRAVAIL, UNE REMUNERATION UNE INSERTION REUSSIE. CENTRE DE FORMATION D APPRENTIS DES METIERS TERRITORIAUX Tourisme Espaces verts gestion des eaux Mécanique

Plus en détail

Place à. l innovation. sociale

Place à. l innovation. sociale Place à l innovation sociale Bilan d activité Alter Incub 2012 » Les 4 ans d Alter Incub Le 26 janvier 2012, Alter Incub a fêté ses 4 ans d existence aux côtés des porteurs de projets et des partenaires

Plus en détail

Appel à projets Oenotourisme. co-financé par le FEADER. Document Régional de Développement Rural du Languedoc-Roussillon

Appel à projets Oenotourisme. co-financé par le FEADER. Document Régional de Développement Rural du Languedoc-Roussillon Appel à projets Oenotourisme co-financé par le FEADER Document Régional de Développement Rural du Languedoc-Roussillon 5 mars au 11 mai 2012 Sommaire Sommaire.... 2 1- Le contexte et les objectifs de l

Plus en détail

Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009

Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009 Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009 Vu l article 52 de la loi n 93-1313 du 20 décembre 1993 relative au travail, à

Plus en détail

Jeudi 9 décembre 2010. Fanny DUPUIS 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 dupuis.fanny@cr-languedocroussillon.fr

Jeudi 9 décembre 2010. Fanny DUPUIS 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 dupuis.fanny@cr-languedocroussillon.fr Jeudi 9 décembre 2010 La Région et la Banque européenne d investissement lancent un fonds d investissement pour le photovoltaïque en partenariat avec trois banques régionales Le toit du chai viticole du

Plus en détail

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le 11 octobre 2012 pour visiter le chantier GROUPE SCOLAIRE ILOT DE

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

Bac après Bac Alternance ou statut étudiant

Bac après Bac Alternance ou statut étudiant Guide des formations Bac après Bac Alternance ou statut étudiant EDITO Formations CCI, Bac à Bac + 5 L énergie de la réussite C est une réalité. Avec un diplôme de valeur en poche et reconnu, les jeunes

Plus en détail

LE SECTEUR DU BATIMENT

LE SECTEUR DU BATIMENT LE SECTEUR DU BATIMENT INTERVENANTS 1 - CAPEB 2 Compagnons du Devoir 3 BTP CFA de l Aude Les métiers du bâtiment et les perspectives d évolution professionnelles L Artisanat du bâtiment dans l économie

Plus en détail

LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment

LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment DOSSIER DE PRESSE LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment Dans son parcours scolaire, l élève en fin de 3 ème a trois

Plus en détail

THEME 7 SE FORMER AUX MÉTIERS DES TRAVAUX PUBLICS

THEME 7 SE FORMER AUX MÉTIERS DES TRAVAUX PUBLICS THEME 7 SE FORMER AUX MÉTIERS DES TRAVAUX PUBLICS THEME 7 SE FORMER AUX MÉTIERS DES TRAVAUX PUBLICS A. Visitons des établissements de formation B. Quel diplôme pour quel métier C. Tous les diplômes 2 Le

Plus en détail

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes La Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes (S.R.A.J.) constitue une offre globale

Plus en détail

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL DU CONCOURS. Session 2015

REGLEMENT GENERAL DU CONCOURS. Session 2015 REGLEMENT GENERAL DU CONCOURS «Un des Meilleurs Apprentis de France» Session 2015 I Préambule Chaque année, la Société des Meilleurs Ouvriers de France organise, le concours : «UN DES MEILLEURS APPRENTIS

Plus en détail

Formation en alternance

Formation en alternance Formation en alternance EN CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION EN CONTRAT D APPRENTISSAGE En raison des couts et de l impact environnemental de l énergie, les secteurs utilisateurs d énergie (industrie, agriculture,

Plus en détail

Travail des métaux Mécanique générale

Travail des métaux Mécanique générale Profil du domaine professionnel Travail des métaux Mécanique générale 65 Profil du domaine professionnel Travail des métaux - Mécanique générale Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 2014-T1 2014-T2 2014-T3 2014-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2015 Activités juridiques, comptables,

Plus en détail

DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H

DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H Coordonnées des centres de formation : Centre de Formation Chambre de Métiers et de l Artisanat impasse Morère

Plus en détail

M é t e i e t r d s e d l e a l R H e ô s t t a e u l l r e a r t i i e o n N 2 5

M é t e i e t r d s e d l e a l R H e ô s t t a e u l l r e a r t i i e o n N 2 5 M é t i e r s d e l H ô t e l l e r i e e t d e l a R e s t a u r a t i o n N 2 5 Faites de votre D O S S I E R D U M O I S Les Métiers de l Hôtellerie 2 L hôtellerie et la restauration sont des secteurs

Plus en détail

La meilleure main-d œuvre d Europe pour les métiers de la production en salles blanches (pharma, chimie, agro-alimentaire )

La meilleure main-d œuvre d Europe pour les métiers de la production en salles blanches (pharma, chimie, agro-alimentaire ) Bientôt en Alsace : La meilleure main-d œuvre d Europe pour les métiers de la production en salles blanches (pharma, chimie, agro-alimentaire ) Création d une usine-école unique en Europe L Etat, dans

Plus en détail

ANALY ANAL S Y E S PR

ANALY ANAL S Y E S PR ANALYSE PROSPECTI IVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS AUDA BATIMENT MÉTIERS DE LA PLOMBERIE NOVEMBRE 2014 1 1. L emploi 1 086 plombiers en 20122 soit 4% des salariéss de la production du

Plus en détail

Un Budget 2012 en hausse pour la jeunesse et l emploi. Unique et inédit!

Un Budget 2012 en hausse pour la jeunesse et l emploi. Unique et inédit! Conférence de presse du 30 novembre 2011 Session budgétaire de la Région Auvergne* Un Budget 2012 en hausse pour la jeunesse et l emploi Unique et inédit! L Auvergne : 1 ère Région de France à lancer une

Plus en détail

Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Energies Renouvelables en alternance

Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Energies Renouvelables en alternance Installateur en Chauffage, Climatisation, Sanitaire et Energies Renouvelables en alternance Domaine : Bâtiment, éco-construction, rénovation Durée : 5 mois ROME : F603 Code AFPA : 9 Objectifs : Poser,

Plus en détail

BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie) Filière santé (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire)

BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie) Filière santé (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire) Un BTS ou un DUT, une prépa ou une université, ou bien une école spécialisée? Choisir son orientation après le bac n'est pas toujours facile. Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous proposons quelques

Plus en détail

ZOOM SUBANOR 2008-3 Situation des bacheliers professionnels 30 mois après le baccalauréat selon le domaine

ZOOM SUBANOR 2008-3 Situation des bacheliers professionnels 30 mois après le baccalauréat selon le domaine ZOOM SUBANOR 2008-3 Situation des bacheliers professionnels 30 mois après le baccalauréat selon le domaine académie Rouen MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE

Plus en détail

1 ère ORIENTATION GESTION DE L EAU. THEMATIQUE 4: Epuration

1 ère ORIENTATION GESTION DE L EAU. THEMATIQUE 4: Epuration 1 ère ORIENTATION GESTION DE L EAU THEMATIQUE 4: Epuration Fiche action n 1.4.1 RECUPERATION DE CHALEUR DANS LES EAUX USEES 1. OBJECTIFS STRATEGIQUES La dépendance de notre alimentation énergétique vis-à-vis

Plus en détail

Après un Bac technologique STI Energie et environnement

Après un Bac technologique STI Energie et environnement Après un Bac technologique STI Energie et environnement Après le bac STI Filières SÉLECTIVES À L ENTRÉE IUT STS CPGE bulletins de première admission sur dossier notes des épreuves anticipées de français

Plus en détail

Document élaboré et édité par le CIO d'epinal - mai 2013. Source : Le guide de l'apprentissage - rentrée 2013 - ONISEP Alsace

Document élaboré et édité par le CIO d'epinal - mai 2013. Source : Le guide de l'apprentissage - rentrée 2013 - ONISEP Alsace Document élaboré et édité par le CIO d'epinal - mai 2013. Source : Le guide de l'apprentissage - rentrée 2013 - ONISEP Alsace Pourquoi choisir de se former en apprentissage? UN GRAND CHOIX DE MÉTIERS

Plus en détail

La construction et les TP en Indre et Loire

La construction et les TP en Indre et Loire Les Collections de l OE2T Collection : Touraine au Jardin des Chiffres Edition Août 2013 La construction et les TP en Indre et Loire Chiffres Clés Sommaire 1 Etablissements par secteurs d activités et

Plus en détail

CFA création et innovation industrielle

CFA création et innovation industrielle CFA création et innovation industrielle Inauguration à l Ecole de design Nantes Atlantique Atlanpole La Chantrerie Mardi 28 novembre 2006 à 10h45 Communiqué de synthèse p 2 Région des Pays de la Loire

Plus en détail

La Région facilite l accès au crédit bancaire des entreprises de l économie sociale et solidaire

La Région facilite l accès au crédit bancaire des entreprises de l économie sociale et solidaire Mercredi 22 juin 2011 La Région facilite l accès au crédit bancaire des entreprises de l économie sociale et solidaire Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.fr

Plus en détail

L'orientation Après La Seconde Générale et Technologique

L'orientation Après La Seconde Générale et Technologique L'orientation Après La Seconde Générale et Technologique Pour un adolescent, se projeter dans l avenir nécessite de : Se sentir bien au présent, être soutenu et encouragé dans son investissement scolaire.

Plus en détail

Bâtiment ÉLECTRICIEN

Bâtiment ÉLECTRICIEN Bâtiment ÉLECTRICIEN ÉLECTRICIEN L électricien effectue tous les travaux d installations électriques et de raccordement d appareils électriques dans diverses spécialités : éclairage, confort thermique,

Plus en détail

Université de La Rochelle. La Rochelle IAE. Ecole universitaire de management. iae.univ-larochelle.fr

Université de La Rochelle. La Rochelle IAE. Ecole universitaire de management. iae.univ-larochelle.fr IAE La Rochelle Ecole universitaire de management iae.univ-larochelle.fr L EDITO Thierry Poulain-Rehm Directeur de l IAE La Rochelle Vincent Taveau Président du conseil de l IAE La Rochelle Avec un environnement

Plus en détail

PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION

PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION Pourquoi les élu-es EELV au Conseil Régional ne voteront pas le Plan Bio Midi-Pyrénées 2014-2020 en l état? Plan Bio Midi-Pyrénées, un plan sans

Plus en détail

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE, UNE PRIORITÉ POUR LA MARTINIQUE La Martinique

Plus en détail

proposant des formations et enseignements professionnels

proposant des formations et enseignements professionnels proposant des formations et enseignements professionnels proposant des formations et enseignements professionnels Sommaire Introduction 5 Le contexte et les enjeux 5 La cible du guide 6 La valeur-ajoutée

Plus en détail

Livret destiné aux collégiens

Livret destiné aux collégiens PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BTP» Livret destiné aux collégiens Rendez-vous les Visite du chantier de Sommaire 1. Qu est-ce que le batiment?... 3 Qu entend-on concrètement par «bâtiment»?... 3

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI REUNION DU 7 FEVRIER 2014 RAPPORT N CR-14/17.030 CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie régionale de développement de l'innovation dans

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment MAÇON MAÇON Le maçon construit le gros œuvre des bâtiments. Il met en place les fondations puis monte les structures porteuses : murs, poutrelles et planchers. Métier Le maçon réalise des travaux

Plus en détail

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE L apprentissage dans l enseignement supérieur a pour mission de faciliter l accès à des formations de haut niveau et de permettre à des étudiants de

Plus en détail

SE FORMER ET TRAVAILLER DANS LES SECTEURS DE L ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE

SE FORMER ET TRAVAILLER DANS LES SECTEURS DE L ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE SE FORMER ET TRAVAILLER DANS LES SECTEURS DE L ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE LA DIFED Propose des formations transversales sur l environnement et le développement durable Des formations à

Plus en détail

22M 151M. L action de l Union européenne. 3 fonds. européens. 3 objectifs pour 2007-2013. Et l Ile-de-France? FSE : FEADER FEDER FSE

22M 151M. L action de l Union européenne. 3 fonds. européens. 3 objectifs pour 2007-2013. Et l Ile-de-France? FSE : FEADER FEDER FSE ça change notre quotidien! L Union européenne consacre plus d un tiers de son budget à l accompagnement des politiques nationales et régionales. L objectif est d harmoniser les niveaux de vie dans l ensemble

Plus en détail

Bâtiment second œuvre

Bâtiment second œuvre Campagnes 2008-2009 et 2009-2010 Les ruptures d apprentissage du Bâtiment second œuvre 2 980 établissements employeurs 4 570 d apprentissage 4 250 apprentis Principales activités du secteur Travaux de

Plus en détail

Une expérience, un diplôme, un métier

Une expérience, un diplôme, un métier Une expérience, un diplôme, un métier SOMMAIRE 4 agroalimentaire, viticulture 5 AMéNAGEMENT, ENVIRONNEMENT, qualité, risques 7 hôtellerie, tourisme 7 art, culture, communication 9 commerce, marketing 10

Plus en détail

CAMPUS DES MÉTIERS ET DES QUALIFICATIONS DE L INDUSTRIE DES ÉNERGIES BASSE-NORMANDIE

CAMPUS DES MÉTIERS ET DES QUALIFICATIONS DE L INDUSTRIE DES ÉNERGIES BASSE-NORMANDIE CAMPUS DES MÉTIERS ET DES QUALIFICATIONS DE L INDUSTRIE DES ÉNERGIES BASSE-NORMANDIE Localisation Cherbourg et Nord-Cotentin Secteurs d activité Énergies (nucléaire, maritime), Énergies marines renouvelables

Plus en détail

LA FILIERE ENERGIES RENOUVELABLES. Du 16 au 19 octobre 2012 Fiche mémo

LA FILIERE ENERGIES RENOUVELABLES. Du 16 au 19 octobre 2012 Fiche mémo LA FILIERE ENERGIES RENOUVELABLES Du 16 au 19 octobre 2012 Fiche mémo 1 Etat des lieux : les énergies renouvelables, une mine d activités en devenir Dans un contexte de lutte contre le changement climatique,

Plus en détail

Dix ans d investissements de la Région pour donner aux jeunes les meilleures conditions de réussite

Dix ans d investissements de la Région pour donner aux jeunes les meilleures conditions de réussite Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Rentrée 2013 dans les lycées du Languedoc-Roussillon Septembre 2013 Dix ans d investissements de la Région pour

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 23 novembre 2010

DOSSIER DE PRESSE. 23 novembre 2010 DOSSIER DE PRESSE 23 novembre 2010 GROUPAMA, 1 er assureur des communes, au Salon des Maires et des Collectivités Locales 2010 : une édition placée sous le signe de l innovation et de la prévention RELATIONS

Plus en détail

Avis n 2010/04-05 relatif à l habilitation de l Université de Technologie de Troyes (UTT) à délivrer des titres d ingénieur diplômé

Avis n 2010/04-05 relatif à l habilitation de l Université de Technologie de Troyes (UTT) à délivrer des titres d ingénieur diplômé Avis n 2010/04-05 relatif à l habilitation de l Université de Technologie de Troyes (UTT) à délivrer des titres d ingénieur diplômé Objet : A : examen de l habilitation arrivant à échéance en phase avec

Plus en détail

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 2009 DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 NEGOCIA et PROCOS se sont engagés avec succès, depuis 9 ans, dans la formation de «Développeur d enseigne». Les chiffres parlent d eux-mêmes :

Plus en détail

institut emmanuel Nîmes Vestric Beaucaire Le Grau du Roi L excellence pour un avenir de qualité

institut emmanuel Nîmes Vestric Beaucaire Le Grau du Roi L excellence pour un avenir de qualité institut emmanuel Nîmes Vestric Beaucaire Le Grau du Roi L excellence pour un avenir de qualité CRèCHE - écoles - Collèges - LycéeS - Enseignement supérieur - Lycée agricole - CFA - cfc Établissement d

Plus en détail

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Service de presse Ville de Rennes/Rennes Métropole Tél. 02 23 62 22 34 Vendredi 6 mars 2015 Conseil municipal Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Sommaire > Communiqué

Plus en détail

Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante"

Projet partenarial - 1 er volet Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante" Projet partenarial, piloté par l'arpe, en co-réalisation avec l'orm -observatoire

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 21 DECEMBRE 2012 DELIBERATION N CR-12/06.831 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de formation par apprentissage

Plus en détail

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE 9ÈME RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM La Valette 27 septembre 2012 DECLARATION FINALE page 1 A l invitation de S.E. George Pullicino,

Plus en détail

Le Conseil Régional de Lorraine

Le Conseil Régional de Lorraine Le Conseil Régional AUX PETITS SOINS Lycéens Apprentis Étudiants Toutes les aides prescrites pour la Rentrée 2013! édito Le Conseil Régional aux petits soins... Une Lorraine qui soigne sa jeunesse Lycéens,

Plus en détail

Le livret du délégué 2011/2012. LYCEE JEAN MOULIN 1 Rue Maréchal Foch B.P. 515 27705 LES ANDELYS. Tél. : 02 32 54 09 31 FAX : 02 32 54 53 43

Le livret du délégué 2011/2012. LYCEE JEAN MOULIN 1 Rue Maréchal Foch B.P. 515 27705 LES ANDELYS. Tél. : 02 32 54 09 31 FAX : 02 32 54 53 43 Le livret du délégué 2011/2012 LYCEE JEAN MOULIN 1 Rue Maréchal Foch B.P. 515 27705 LES ANDELYS Tél. : 02 32 54 09 31 FAX : 02 32 54 53 43 Mail : www.lycee-jeanmoulin.fr 1 Vous avez été élu(e) par vos

Plus en détail

La dynamique de l économie verte. Les impacts en termes de métiers, de formations,

La dynamique de l économie verte. Les impacts en termes de métiers, de formations, DE : Hervé BALEN LE janvier 2014 Troisième Révolution Industrielle La dynamique de l économie verte. Ateliers prospectifs de l emploi 16 janvier 2014 Les impacts en termes de métiers, de formations, Ne

Plus en détail

«ACML» ACML épanouissement professionnel de ses salariés

«ACML» ACML épanouissement professionnel de ses salariés «ACML» - Ossatures métalliques et tous les ouvrages architecturaux - Saumur Rejoindre ACML, c'est s'offrir la possibilité de réaliser un parcours professionnel de qualité et motivant. En effet, ACML porte

Plus en détail

Etude sur la formation professionnelle des personnes handicapées

Etude sur la formation professionnelle des personnes handicapées Etude sur la formation professionnelle des personnes handicapées Rappel méthodologique Contexte & objectifs 1 2 Semaine pour l emploi des personnes handicapées : après avoir longtemps centré le regard

Plus en détail

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE REGLEMENT D APPEL A PROJETS - 1 ère EDITION 2013 - «AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DU PATRIMOINE BATI» OUVERTURE DE L APPEL A PROJETS : 1 er juillet 2013

Plus en détail

Atelier : Numérique et Œnotourisme en Aquitaine. Document de cadrage pour la réunion du 7 mars 2012

Atelier : Numérique et Œnotourisme en Aquitaine. Document de cadrage pour la réunion du 7 mars 2012 Atelier : Numérique et Œnotourisme en Aquitaine Document de cadrage pour la réunion du 7 mars 2012 Ce document de travail rassemble quelques chiffres-clés et éléments de cadrage pour les participants aux

Plus en détail

Réunion d information du samedi 13 juin 2015 à Etretat

Réunion d information du samedi 13 juin 2015 à Etretat Projet de parc éolien en mer de Fécamp Réunion d information du samedi 13 juin 2015 à Etretat ************************* OUVERTURE DE LA REUNION Plus d une vingtaine de personnes étaient réunies le samedi

Plus en détail

CARTOGRAPHIE DES FORMATIONS PAR TERRITOIRE

CARTOGRAPHIE DES FORMATIONS PAR TERRITOIRE 2014 2015 CARTOGRAPHIE DES FORMATIONS PAR TERRITOIRE FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE (AFPA, CCI, CMA, CNAM, DRAAF, GRETA et Universités) REGION ALSACE DIRECTION DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION Service

Plus en détail

www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI

www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI PLAN REGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI Lors de son assemblée

Plus en détail

Comités locaux École-Entreprise (CLÉE) Cahier des charges départemental

Comités locaux École-Entreprise (CLÉE) Cahier des charges départemental Comités locaux École-Entreprise (CLÉE) Cahier des charges départemental 1. Qu est-ce qu un CLÉE? Un CLÉE est un lieu d échanges et de ressources entre les entreprises et les établissements scolaires sur

Plus en détail

Axes de travail et plan d action 2015

Axes de travail et plan d action 2015 19 novembre 2014 Axes de travail et plan d action 2015 SOMMAIRE Introduction... 3 Partager l information sur les métiers, l emploi et la formation professionnelle en LR ; être plus utile et plus accessible...

Plus en détail

Les formations agroalimentaires dans la Loire

Les formations agroalimentaires dans la Loire Les formations agroalimentaires dans la Loire INFOS PRATIQUES FORMATIONS CENTRES DE FORMATION petit mémorendum des métiers d avenir édition 2010 production, fabrication, conditionnement, maintenance, vente,

Plus en détail

Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL

Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL Seul le prononcé fait foi Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal lors de l'assemblée générale de la Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL à Saint-Flour le jeudi 16 juin 2011 M. le

Plus en détail

Observatoire. des parcours scolaires. Taux de pression dans les filières sélectives. Sommaire. Publications de l Observatoire. 1.

Observatoire. des parcours scolaires. Taux de pression dans les filières sélectives. Sommaire. Publications de l Observatoire. 1. Observatoire des parcours scolaires Juin 2013 Sommaire Publications de l Observatoire Taux de pression en BTS p. 03 Taux de pression en BTS en apprentissage p. 05 Taux de pression en DUT p. 06 Taux de

Plus en détail

PRIMAGAZ SOUTIENT LES CHOMEURS CREATEURS D ENTREPRISES AUX COTES DE L ADIE

PRIMAGAZ SOUTIENT LES CHOMEURS CREATEURS D ENTREPRISES AUX COTES DE L ADIE COMMUNIQUE DE PRESSE PRIMAGAZ SOUTIENT LES CHOMEURS CREATEURS D ENTREPRISES AUX COTES DE L ADIE A l occasion de l année internationale du microcrédit, Primagaz déploie une nouvelle action dans le contexte

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

GREENDAYZ. Dossier Média SALON INTERNATIONAL. 10 pays 50 entreprises 6000 visiteurs. 25 > 26 Avril 2012

GREENDAYZ. Dossier Média SALON INTERNATIONAL. 10 pays 50 entreprises 6000 visiteurs. 25 > 26 Avril 2012 Sous l égide du Ministère de l Énergie, des Mines, de l Eau, et de l Environnement GREENDAYZ SALON INTERNATIONAL des MÉTIERS et des TECHNOLOGIES du DÉVELOPPEMENT DURABLE Dossier Média 25 > 26 Avril 202

Plus en détail

Le CFA SACEF propose un parcours de formation individualisé en alternance.

Le CFA SACEF propose un parcours de formation individualisé en alternance. Le CFA SACEF propose un parcours de formation individualisé en alternance. Un dispositif organisé dans une logique d'adaptation et d'individualisation, accessible aux personnes en situation de handicap,

Plus en détail

Bâtiment INSTALLATEUR SANITAIRE

Bâtiment INSTALLATEUR SANITAIRE Bâtiment INSTALLATEUR SANITAIRE INSTALLATEUR SANITAIRE L installateur sanitaire pose et entretient des équipements sanitaires (éviers, baignoires, douches, chauffe-eau ) et des réseaux de canalisations.

Plus en détail

Cycle I.T.I. Formation par l Apprentissage et la Formation Continue

Cycle I.T.I. Formation par l Apprentissage et la Formation Continue Grande Ecole d Ingénieurs généraliste en électronique, informatique et télécommunications Cycle I.T.I. Formation par l Apprentissage et la Formation Continue L ENSEA Etablissement public d excellence Les

Plus en détail

Animateur Territorial principal de 2 ème classe

Animateur Territorial principal de 2 ème classe Filière Animation Edition Novembre 2012 Animateur Territorial principal de 2 ème classe Catégorie B Services concours Centres de gestion Languedoc Roussillon www.cdg-lr.fr Sommaire Références : - Décret

Plus en détail

Audition ADEME. au Conseil d Orientation pour l Emploi. 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l ADEME

Audition ADEME. au Conseil d Orientation pour l Emploi. 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l ADEME udition DEME au Conseil d Orientation pour l Emploi 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l DEME Plan de la présentation Connaître et préparer l évolution des

Plus en détail

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014 CAHIER DES CHARGES ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE LA STRATEGIE LEADER DU PNR DE LA BRENNE Appel d offres Novembre 2014 Parc naturel régional de la Brenne Maison du Parc Le Bouchet - 36300 ROSNAY 02

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Conseiller-Gestionnaire de clientèle de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

logements rénovés par an d ici à 2017, selon l objectif du plan de rénovation énergétique de l habitat. Source : ministère du Développement durable

logements rénovés par an d ici à 2017, selon l objectif du plan de rénovation énergétique de l habitat. Source : ministère du Développement durable N 70 - Novembre 2013 Repères C est le moment d agir 07 > 500000 logements rénovés par an d ici à 2017 selon l objectif du plan de rénovation énergétique de l habitat. Source : ministère du Développement

Plus en détail

Synthèse territoriale Emploi Formation. Zone d emploi Montpellier. Dynamiques socio-démographiques

Synthèse territoriale Emploi Formation. Zone d emploi Montpellier. Dynamiques socio-démographiques Edition juillet 2014 Synthèse territoriale Emploi Formation Méthodologie : ce portrait met en avant les traits saillants de la zone au regard de l ensemble régional et hiérarchise ainsi les zones les unes

Plus en détail

L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon

L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon Debate 7. Muriel Nivert-Boudou DG Cress LR www.cresslr.org www.coventis.org Bref historique de l ESS en France L Economie sociale est née et a pris son essor

Plus en détail

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mobilisation contre le décrochage scolaire Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mercredi 8 janvier 2014 SOMMAIRE Introduction : la Nation mobilisée contre le

Plus en détail

Réussir en électricité

Réussir en électricité CENTRE DE FORMATION D APPRENTIS DE L ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE CAP PROELEC BP IEE BAC PRO ELEEC BTS Électrotechnique Installations Énergie Réseaux Réussir en électricité Entièrement dédié aux métiers de l

Plus en détail

Admission Post-bac 2012. Après un Bac Pro

Admission Post-bac 2012. Après un Bac Pro Admission Post-bac 2012 Après un Bac Pro Réalisé à partir du document fourni par le SERVICE ACADEMIQUE D'INFORMATION ET D'ORIENTATION Quelques chiffres Après le Bac Pro Objectif national : 25 % de poursuite

Plus en détail

et projet de vie DrépanOcytOse Orientations scolaire et professionnelle Réseau Ouest Francilien de Soins des Enfants Drépanocytaires www.rofsed.

et projet de vie DrépanOcytOse Orientations scolaire et professionnelle Réseau Ouest Francilien de Soins des Enfants Drépanocytaires www.rofsed. DrépanOcytOse et projet de vie Orientations scolaire et professionnelle Réseau Ouest Francilien de Soins des Enfants Drépanocytaires HÔPITAL NECKER - ENFANTS MALADES 149, RUE DE SÈVRES, 75743 PARIS CEDEX

Plus en détail

ACCORD-CADRE ENTRE LE MINISTERE DE L'ÉDUCATION NATIONALE L'ASSOCIATION OUVRIERE DES COMPAGNONS DU DEVOIR DU TOUR DE FRANCE

ACCORD-CADRE ENTRE LE MINISTERE DE L'ÉDUCATION NATIONALE L'ASSOCIATION OUVRIERE DES COMPAGNONS DU DEVOIR DU TOUR DE FRANCE ACCORD-CADRE ENTRE LE MINISTERE DE L'ÉDUCATION NATIONALE ET L'ASSOCIATION OUVRIERE DES COMPAGNONS DU DEVOIR DU TOUR DE FRANCE désignée ci-après par le sigle AOCDTF Le ministère de l'éducation nationale,

Plus en détail

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Institut Catholique de Paris Service Communication Fiche Filière / parcours Philosophie Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Collection «Orientation à l ICP : Fiches

Plus en détail

Un réseau de partenaires

Un réseau de partenaires Profession Sport 34 Une association départementale spécialisée dans le secteur du sport et de l animation Pour développer, structurer et consolider l emploi Profession Sport 34 Un conseil d administration

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

Les écoles de la CCI Réunion récompensent leurs lauréats

Les écoles de la CCI Réunion récompensent leurs lauréats Les écoles de la CCI Réunion récompensent leurs lauréats Dossier de presse Remise de diplômes EGC Réunion et Ecole d Ingénieurs BTP Vendredi 28 novembre 2014, Pôle Formation Nord de la CCI Réunion Les

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Assises du Tourisme Vendredi 21 novembre 2014 Pied-de-Borne

DOSSIER DE PRESSE. Assises du Tourisme Vendredi 21 novembre 2014 Pied-de-Borne DOSSIER DE PRESSE Assises du Tourisme Vendredi 21 novembre 2014 Pied-de-Borne Conseil général de la Lozère Elodie LEHNEBACH, Rue de la Rovère 48000 Mende 04 66 49 66 07 Comité dép.. du Tourisme Brigitte

Plus en détail

Deux outils élaborés en concertation avec les professionnels du tourisme régional

Deux outils élaborés en concertation avec les professionnels du tourisme régional Avec, chaque année, 15 millions de touristes accueillis et près de 100 millions de nuitées enregistrées, le Languedoc-Roussillon est la 4 ème région touristique française en terme de fréquentation et d'emplois

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE Version du 23 avril 2008 1 Sommaire 1. RAPPEL DU CONTEXTE_ 3 2. PILOTAGE ET PERIMETRE DU PLAN

Plus en détail

Lancement du premier Campus des métiers et des qualifications d Aix-Marseille : le Campus Aéronautique Provence-Alpes-Côte d'azur

Lancement du premier Campus des métiers et des qualifications d Aix-Marseille : le Campus Aéronautique Provence-Alpes-Côte d'azur Lancement du premier Campus des métiers et des qualifications d Aix-Marseille : le Campus Aéronautique Provence-Alpes-Côte d'azur Signature de la convention de partenariat Lycée Pierre Mendès France -

Plus en détail