Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. En bref

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. En bref"

Transcription

1 Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge En bref Jakob Dall/Croix-Rouge danoise

2 Jenny Matthews/Croix-Rouge britannique Travailler ensemble pour aider les autres Le Mouvement international de la Croix- Rouge et du Croissant-Rouge est le plus grand réseau humanitaire du monde. Neutre et impartial, il assure protection et assistance à des communautés affectées par des catastrophes et des conflits. Le Mouvement rassemble près de 97 millions de volontaires, de membres et d employés dans 186 pays. Il est constitué de trois composantes principales : Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge Les Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge En étroit partenariat, les différents membres du Mouvement aident des communautés vulnérables à devenir plus fortes et plus sûres grâce à des projets de développement et de programmes humanitaires très variés. Le Mouvement s emploie aussi en coopération avec des gouvernements, des bailleurs de fonds et d autres organismes d assistance à aider des personnes vulnérables à travers le monde entier.

3 Le Comité international de la Croix-Rouge A propos Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) est une organisation neutre et indépendante qui assure une aide humanitaire et une protection à des victimes de guerres et de violences armées. En temps de conflit, le CICR est responsable des activités de secours internationales du Mouvement. Il se consacre également à la promotion du droit international humanitaire et des principes humanitaires universels. En sa qualité de gardien des Conventions de Genève, le CICR est investi en vertu du droit international d un mandat permanent qui l habilite à visiter les prisons, à organiser des opérations de secours, à réunir les familles séparées et à mener toutes autres activités humanitaires jugées nécessaires en période de conflit armé. Le CICR s emploie en outre à répondre aux besoins des personnes déplacées à l intérieur de leurs frontières, à sensibiliser le public au danger des mines et autres engins non explosés, ainsi qu à rechercher la trace de personnes portées disparues pendant des conflits. Son siège est à Genève, en Suisse. L organisation emploie plus de collaborateurs dans 80 pays. Près d un tiers de ses activités de terrain sont menées en coopération avec des Sociétés nationales. Quelques chiffres En 2006, les délégués du CICR ont visité près d un demi-million de personnes privées de leur liberté dans lieux de détention répartis dans 71 pays. Cette même année, environ 16 millions de personnes ont profité des projets d approvisionnement en eau, d assainissement et de construction du CICR et quelque 2,3 millions de patients ont bénéficié de services hospitaliers et médicaux soutenus par le CICR. L organisation a en outre distribué des articles de secours à près de 4 millions de personnes, fourni une aide alimentaire à 2,6 millions de personnes et assisté 3,4 millions de personnes supplémentaires par le biais de programmes de production alimentaire durable et autres activités microéconomiques. Toujours en 2006, le CICR a prêté assistance à quelque 4 millions de personnes déplacées et de rapatriés dans 32 pays. Cette même année, il a également permis à des familles touchées par des conflits de garder le contact avec leurs proches grâce à l échange de plus de messages Croix-Rouge.

4 La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge La Fédération internationale est une organisation humanitaire à vocation mondiale qui coordonne et dirige des opérations internationales de secours lors de catastrophes naturelles et dans le cadre de catastrophes d origine humaine non liées à des situations de conflit. Sa mission consiste à améliorer les conditions d existence des personnes vulnérables en mobilisant le pouvoir de l humanité. La Fédération internationale travaille aux côtés de ses Sociétés nationales pour répondre à des urgences dans toutes les régions de la planète. Ses opérations de secours sont combinées avec des efforts de développement, des programmes de préparation aux catastrophes, des activités sanitaires et des campagnes de promotion des valeurs humanitaires. En particulier, la Fédération internationale soutient des efforts de réduction des risques et de lutte contre la propagation de maladies infectieuses comme le VIH/sida, la tuberculose, la grippe aviaire et le paludisme. Elle se consacre également à combattre la discrimination et la violence, et à promouvoir les droits de l homme et l aide aux migrants. Toutes ces activités s inscrivent dans le cadre de l Agenda mondial de la Fédération dont les objectifs sont les suivants : 1. Réduire le nombre des morts et des blessés et minimiser l impact des catastrophes. 2. Réduire le nombre des morts et des malades et minimiser l impact des maladies et des urgences de santé publique. 3. Accroître la capacité des communautés locales, de la société civile et des organisations de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge à faire face aux situations de vulnérabilité aiguë. 4. Promouvoir le respect de la diversité et de la dignité humaine, faire reculer l intolérance, la discrimination et l exclusion sociale. Quelques chiffres Par le biais de ses programmes, la Fédération internationale dans son ensemble touche et assiste chaque année quelque 250 millions de personnes. Entre mai et septembre 2007, la Fédération internationale est intervenue à la suite de catastrophes liées au climat dans 18 pays d Afrique, 16 pays des Amériques, 13 pays d Asie et 10 pays européens. En 2006, elle a lancé un appel de 300 millions de dollars des Etats-Unis afin de lutter contre le VIH/sida en Afrique australe, la région du monde la plus durement touchée; les fonds recueillis serviront à assister personnes vivant avec le VIH/sida et orphelins et autres enfants vulnérables à cause de la pandémie. Cette même année, plus de 8,3 millions de moustiquaires traitées à l insecticide ont été distribuées en Afrique dans le cadre d une campagne contre le paludisme. La Fédération internationale estime que la valeur des services assurés par les jeunes volontaires de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge en Afrique équivaut à plus de 1,6 milliard de francs suisses par an.

5 Les Sociétés nationales Il y a actuellement 186 Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge à travers le monde, et d autres sont en cours de formation. Ce réseau unique forme l ossature du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Chaque Société nationale comprend des volontaires et des employés qui assurent un large éventail de services allant des secours en cas de catastrophe à l aide aux victimes de conflits, en passant par la formation aux premiers secours et le rétablissement des liens familiaux. Les Sociétés nationales soutiennent les pouvoirs publics dans leurs pays respectifs en qualité d auxiliaires indépendants des gouvernements dans le domaine humanitaire. Leur connaissance du terrain et leur expérience, l accès dont elles jouissent auprès des communautés locales et leur infrastructure permettent au Mouvement de déployer rapidement l aide appropriée, là où elle est nécessaire. Les volontaires des Sociétés nationales sont souvent les premiers à intervenir après une catastrophe et ils continuent de travailler au sein des communautés affectées longtemps après que les autres organismes d assistance ont quitté le terrain. Ce réseau sans équivalent de volontaires communautaires et d employés joue aussi un rôle crucial dans la mise en oeuvre au jour le jour de programmes d assistance, de prévention et de préparation, qu il s agisse d assurer un soutien à domicile aux personnes vivant avec le VIH/sida en Afrique ou d organiser des exercices d alerte dans des régions exposées aux ouragans dans les Amériques. Cette implantation locale et cette approche fondée sur la communauté, combinées à l universalité du Mouvement, à ses ressources et à son savoir-faire, placent la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge dans une position particulièrement avantageuse pour relever les complexes défis humanitaires de notre temps. Quelques chiffres En 2006, quelque volontaires ont été mobilisés dans le cadre de 480 situations d urgence à travers le monde entier. Entre 2004 et 2006, le nombre des opérations de secours menées par des Sociétés nationales à la suite de catastrophes est passé de 254 à 445. Quelque 97 millions de volontaires, dont une moitié environ de jeunes et une proportion sensiblement égale de femmes, sont engagés au sein des 186 Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Les Sociétés nationales emploient environ personnes à travers le monde. Les programmes et services des Sociétés nationales visent à répondre à des besoins à court comme à long terme. Cela englobe : l aide d urgence; la préparation aux catastrophes; la santé communautaire et l assistance aux personnes; les premiers secours (y compris la formation) le rétablissement des liens familiaux dans les situations de crise; la mobilisation des jeunes et des volontaires.

6 Définir l agenda humanitaire Les différents partenaires du Mouvement se réunissent régulièrement pour débattre de questions d intérêt commun et diffuser leurs meilleures pratiques. Tous les quatre ans, les différents membres du Mouvement se réunissent avec des représentants des Etats parties aux Conventions de Genève dans le cadre de la Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. La Conférence est la plus haute instance délibérante du Mouvement. Elle offre l occasion de passer en revue les priorités et défis les plus pressants du moment. La Commission permanente fait office d administrateur de la Conférence et définit dans l intervalle des sessions les orientations stratégiques du Mouvement. Elle se consacre également à promouvoir la coordination entre les partenaires du Mouvement, à favoriser la mise en oeuvre des résolutions de la Conférence et à examiner des problèmes concernant l ensemble du Mouvement. Outre la Conférence, deux autres réunions importantes ont lieu tous les deux ans : l Assemblée générale, qui rassemble des délégués de toutes les Sociétés nationales membres, et le Conseil des délégués, qui réunit des représentants des Sociétés nationales, de la Fédération internationale et du CICR. L Assemblée détermine les politiques générales de la Fédération internationale, cependant que le Conseil adopte des résolutions relatives à l action du Mouvement et aux activités de sensibilisation. CICR/HEGER, Boris

7 Les emblèmes du Mouvement A propos Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge a aujourd hui trois emblèmes en usage : la croix rouge, le croissant rouge et le cristal rouge. Pour être reconnues en tant que membres du Mouvement, les Sociétés nationales doivent utiliser l un ou l autre de ces emblèmes. Depuis des décennies, la croix et le croissant rouges sont utilisés comme les symboles universellement reconnus de l assistance aux victimes de conflits armés et de catastrophes naturelles. Lors d une conférence diplomatique tenue en décembre 2005 à Genève, les Etats ont adopté un troisième Protocole additionnel aux Conventions de Genève. Cela a permis la création du cristal rouge, un emblème protecteur additionnel destiné à faciliter la reconnaissance comme membres du Mouvement de Sociétés nationales qui ne souhaitent pas utiliser l emblème de la croix rouge ou du croissant rouge. Les trois emblèmes ont le même statut au plan international et garantissent le même degré de protection aux termes du droit international humanitaire.

8 Le droit de savoir Le CICR et les Sociétés nationales jouent un rôle clé dans la recherche de personnes portées disparues suite à des situations de violence armée et dans la réunion des familles séparées par la guerre, en particulier les enfants et leurs parents. Les familles ont non seulement besoin, mais aussi le droit de connaître le sort de leurs disparus. C est pourquoi les activités de recherche de personnes et de restauration des liens familiaux sont prioritaires pour le CICR, qui recourt à Internet, aux téléphones satellitaires et aux messages manuscrits pour aider les familles à renouer le contact pendant et après les conflits armés, ainsi que dans le cadre de catastrophes naturelles comme les tremblements de terre ou les raz-de-marée. La préparation paie La Fédération internationale pense que la réduction des risques et la préparation sont cruciales pour permettre aux communautés de faire face à un nombre sans cesse croissant de défis humanitaires comme, notamment, les effets du changement climatique et la propagation du VIH/sida. L organisation sait par expérience que les programmes visant à limiter le coût et l impact des catastrophes et des épidémies par le biais, par exemple, de systèmes d alerte anticipée, de plans d évacuation, de campagnes d hygiène et de santé ou de services d approvisionnement en eau et d assainissement, contribuent à sauver des vies humaines. Organisation impartiale, neutre et indépendante, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a la mission exclusivement humanitaire de protéger la vie et la dignité des victimes de la guerre et de la violence interne, et de leur porter assistance. Il dirige et coordonne les activités internationales de secours du Mouvement dans les situations de conflit. Il s'efforce également de prévenir la souffrance par la promotion et le renforcement du droit et des principes humanitaires universels. Créé en 1863, le CICR est à l'origine du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge soutient les activités humanitaires des Sociétés nationales parmi les populations vulnérables. En coordonnant les secours internationaux en cas de catastrophe et en encourageant l aide au développement, elle vise à prévenir et à atténuer les souffrances humaines. La Fédération internationale, les Sociétés nationales et le Comité international de la Croix-Rouge constituent le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge /2007 F 2,000

STATUTS DU COMITÉ INTERNATIONAL DE LA CROIX-ROUGE

STATUTS DU COMITÉ INTERNATIONAL DE LA CROIX-ROUGE STATUTS DU COMITÉ INTERNATIONAL DE LA CROIX-ROUGE ADOPTÉS LE 19 NOVEMBRE 2015 ET ENTRÉS EN VIGUEUR LE 1ER JANVIER 2016 STATUTS DU COMITÉ INTERNATIONAL DE LA CROIX-ROUGE Adoptés le 19 novembre 2015 et entrés

Plus en détail

L aide humanitaire de la Confédération. Sauver des vies, soulager des souffrances

L aide humanitaire de la Confédération. Sauver des vies, soulager des souffrances L aide humanitaire de la Confédération Sauver des vies, soulager des souffrances Mandat «L aide humanitaire a pour but de contribuer, par des mesures de prévention ou de secours, à la sauvegarde de la

Plus en détail

INTERVENTION À LA SUITE DU SÉISME EN HAÏTI MISE À JOUR DESTINÉE AUX DONATEURS

INTERVENTION À LA SUITE DU SÉISME EN HAÏTI MISE À JOUR DESTINÉE AUX DONATEURS INTERVENTION À LA SUITE DU SÉISME EN HAÏTI MISE À JOUR DESTINÉE AUX DONATEURS redcross.ca2 INTERVENTION À LA SUITE DU SÉISME EN HAÏTI MISE À JOUR PROVENANT D HAÏTI : VOTRE DON CONTINUE DE FAIRE TOUTE LA

Plus en détail

FR CD/13/DR6 Original : anglais Pour décision

FR CD/13/DR6 Original : anglais Pour décision FR CD/13/DR6 Original : anglais Pour décision CONSEIL DES DÉLÉGUÉS DU MOUVEMENT INTERNATIONAL DE LA CROIX-ROUGE ET DU CROISSANT-ROUGE Sydney (Australie) 17-18 novembre 2013 INITIATIVE DU MOUVEMENT INTERNATIONAL

Plus en détail

SANTÉ MENTALE ET SOUTIEN PSYCHOSOCIAL

SANTÉ MENTALE ET SOUTIEN PSYCHOSOCIAL SANTÉ MENTALE ET SOUTIEN PSYCHOSOCIAL EN BREF Ben Houdjik/Croix-Rouge néerlandaise LES BESOINS Une des conséquences les plus importantes des conflits armés et autres situations de violence est leur impact

Plus en détail

FICHE LE MOUVEMENT INTERNATIONAL DE LA CROIX-ROUGE ET DU CROISSANT-ROUGE Naissance et structure

FICHE LE MOUVEMENT INTERNATIONAL DE LA CROIX-ROUGE ET DU CROISSANT-ROUGE Naissance et structure FICHE 6.3.1 LE MOUVEMENT INTERNATIONAL DE LA CROIX-ROUGE ET DU CROISSANT-ROUGE Naissance et structure 1. Naissance de l organisation humanitaire de la Croix-Rouge En 1859, Henry Dunant (1828-1910), citoyen

Plus en détail

AHC1682annexe1 STATUTS DU COMITÉ INTERNATIONAL DE LA CROIX-ROUGE

AHC1682annexe1 STATUTS DU COMITÉ INTERNATIONAL DE LA CROIX-ROUGE STATUTS DU COMITÉ INTERNATIONAL DE LA CROIX-ROUGE ADOPTÉS LE 18 DÉCEMBRE 2014 ET ENTRÉS EN VIGUEUR LE 1ER AVRIL 2015 STATUTS DU COMITÉ INTERNATIONAL DE LA CROIX-ROUGE Adoptés le 18 décembre 2014 et entrés

Plus en détail

Résolution 1 Ensemble pour l humanité

Résolution 1 Ensemble pour l humanité Résolution 1 Ensemble pour l humanité La XXX e Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge («la Conférence»), tenant compte des vues exprimées durant la Conférence sur les conséquences

Plus en détail

Orientations supplémentaires à la Politique relative à la migration. Note d orientation L ACTION VISANT À RÉDUIRE LES RISQUES LIÉS À LA MIGRATION

Orientations supplémentaires à la Politique relative à la migration. Note d orientation L ACTION VISANT À RÉDUIRE LES RISQUES LIÉS À LA MIGRATION Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge Orientations supplémentaires à la Politique relative à la migration Note d orientation L ACTION VISANT À RÉDUIRE LES RISQUES

Plus en détail

convenablement médiatisées et gérées dans un sens qui favorisera l efficacité de tout le processus d assistance humanitaire.

convenablement médiatisées et gérées dans un sens qui favorisera l efficacité de tout le processus d assistance humanitaire. ECHO La première mission d ECHO est le financement de la distribution concertée de l aide humanitaire et de la protection de la Communauté par l'intermédiaire d organisations humanitaires partenaires,

Plus en détail

CONSEIL DES DÉLÉGUÉS DU MOUVEMENT INTERNATIONAL DE LA CROIX-ROUGE ET DU CROISSANT-ROUGE

CONSEIL DES DÉLÉGUÉS DU MOUVEMENT INTERNATIONAL DE LA CROIX-ROUGE ET DU CROISSANT-ROUGE FR CD/17/x Original : anglais Pour décision CONSEIL DES DÉLÉGUÉS DU MOUVEMENT INTERNATIONAL DE LA CROIX-ROUGE ET DU CROISSANT-ROUGE Antalya, Turquie 10-11 novembre 2017 Appel à l action du Mouvement sur

Plus en détail

METTRE FIN AUX ÉPIDÉMIES DE SIDA, DE TUBERCULOSE ET DE PALUDISME

METTRE FIN AUX ÉPIDÉMIES DE SIDA, DE TUBERCULOSE ET DE PALUDISME METTRE FIN AUX ÉPIDÉMIES DE SIDA, DE TUBERCULOSE ET DE PALUDISME UN INVESTISSEMENT JUDICIEUX En 2000, tout laissait penser que rien ne pouvait arrêter le sida, la tuberculose et le paludisme. Dans de

Plus en détail

SOIXANTE-CINQUIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ. Point de l ordre du jour 26 mai 2012

SOIXANTE-CINQUIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ. Point de l ordre du jour 26 mai 2012 SOIXANTE-CINQUIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ WHA65.20 Point 13.15 de l ordre du jour 26 mai 2012 Action et rôle de l OMS en tant que chef de file du groupe de responsabilité sectorielle Santé face

Plus en détail

haïti : la croix-rouge canadienne présente un bilan aux donateurs

haïti : la croix-rouge canadienne présente un bilan aux donateurs Haïti : la Croix-Rouge canadienne À ce jour, la Croix-Rouge canadienne a recueilli 122 millions de dollars au profit de son fonds «Tremblement de terre en Haïti». La Croix-Rouge canadienne prévoit réaliser

Plus en détail

Mobiliser la communauté dans les situations d urgence majeure

Mobiliser la communauté dans les situations d urgence majeure FICHES DE DIALOGUE Fiche n 1 Mobiliser la communauté dans les situations d urgence majeure Question : Que voyez-vous sur ces images? Réponse : Des catastrophes qui peuvent frapper une communauté : un tremblement

Plus en détail

XXVIII e CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE LA CROIX-ROUGE ET DU CROISSANT-ROUGE

XXVIII e CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE LA CROIX-ROUGE ET DU CROISSANT-ROUGE Genève, octobre 2003 XXVIII e CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE LA CROIX-ROUGE ET DU CROISSANT-ROUGE 2-6 décembre 2003 Centre international de conférences de Genève ORDRE DU JOUR ET PROGRAMME Mardi 2 décembre

Plus en détail

Chapitre 7 Le rôle des médias en contexte de crise humanitaire et sanitaire

Chapitre 7 Le rôle des médias en contexte de crise humanitaire et sanitaire Chapitre 7 Le rôle des médias en contexte de crise humanitaire et sanitaire 1. Constat général Chaque année, 250 millions d individus sont victimes de désastres humanitaires, qu il s agisse d épidémies,

Plus en détail

Remarques introductives : M. Walter Cotte, Directeur général, Croix-Rouge colombienne et Yves Daccord, Directeur général, CICR

Remarques introductives : M. Walter Cotte, Directeur général, Croix-Rouge colombienne et Yves Daccord, Directeur général, CICR XXXI e Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge Atelier Préparation et réponse aux conflits armés et autres situations de violence Coorganisé par la Croix-Rouge colombienne et

Plus en détail

FR 32IC/15/R5 Original : anglais Adoptée

FR 32IC/15/R5 Original : anglais Adoptée FR 32IC/15/R5 Original : anglais Adoptée XXXII e CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE LA CROIX-ROUGE ET DU CROISSANT-ROUGE Genève (Suisse) 8-10 décembre 2015 La sûreté et la sécurité des volontaires de l humanitaire

Plus en détail

Le CICR en République Centrafricaine Programme Eau et Assainissement

Le CICR en République Centrafricaine Programme Eau et Assainissement Le CICR en République Centrafricaine Programme Eau et Assainissement Objectif du programme eau et assainissement en RCA Permettre aux populations vivant dans les zones affectées par le conflit d avoir

Plus en détail

Assistance AUX PERSONNES TOUCHÉES PAR UN CONFLIT ARMÉ OU D AUTRES SITUATIONS DE VIOLENCE

Assistance AUX PERSONNES TOUCHÉES PAR UN CONFLIT ARMÉ OU D AUTRES SITUATIONS DE VIOLENCE Assistance AUX PERSONNES TOUCHÉES PAR UN CONFLIT ARMÉ OU D AUTRES SITUATIONS DE VIOLENCE Comité international de la Croix-Rouge 19, avenue de la Paix 1202 Genève, Suisse T +41 22 734 60 01 F +41 22 733

Plus en détail

Les Origines. Chronologie : la Croix-Rouge de Solférino à nos jours

Les Origines. Chronologie : la Croix-Rouge de Solférino à nos jours Les Origines Créé par Henry Dunant, lors de la bataille de Solférino, la Croix-Rouge s impose dès son origine comme un mouvement international d aide et d assistance aux victimes. La Croix-Rouge, par son

Plus en détail

INSTITUT DE DROIT INTERNATIONAL Session de Bruges L assistance humanitaire. Résolution

INSTITUT DE DROIT INTERNATIONAL Session de Bruges L assistance humanitaire. Résolution INSTITUT DE DROIT INTERNATIONAL 02.09.2003 Session de Bruges 2003 16 ème Commission L assistance humanitaire Rapporteur : M. Budislav VUKAS Résolution L Institut de Droit international, Rappelant ses résolutions

Plus en détail

SECRETAIRE GENERAL 1

SECRETAIRE GENERAL 1 SECRETAIRE GENERAL 1 1. BONS OFFICES La disposition reproduite ci-dessous invite le Secrétaire général à offrir ses bons offices concernant les réfugiés et les personnes déplacées en Azerbaïdjan. Numéro

Plus en détail

VIH et mobilité: Utiliser les partenariats pour intégrer les migrants dans la lutte globale contre le VIH. Contribution

VIH et mobilité: Utiliser les partenariats pour intégrer les migrants dans la lutte globale contre le VIH. Contribution IOM International Organization for Migration OIM Organisation Internationale pour les Migrations OIM OrganizaciÓn Internacional para las Migraciones VIH et mobilité: Utiliser les partenariats pour intégrer

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sans renvoi à une grande commission (A/59/L.26/Rev.1 et Add.1)]

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sans renvoi à une grande commission (A/59/L.26/Rev.1 et Add.1)] Nations Unies A/RES/59/212 Assemblée générale Distr. générale 3 mars 2005 Cinquante-neuvième session Point 39, a, de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale [sans renvoi à une grande

Plus en détail

Chapitre 1 Les spécificités du droit international humanitaire

Chapitre 1 Les spécificités du droit international humanitaire Chapitre 1 Les spécificités du droit international humanitaire Les expressions «droit international humanitaire», «droit des conflits armés» et «droit de la guerre» sont souvent indistinctement utilisées.

Plus en détail

RÉTABLISSEMENT DES LIENS FAMILIAUX PRÉSENTATION DE LA STRATÉGIE POUR UN RÉSEAU MONDIAL EN BREF

RÉTABLISSEMENT DES LIENS FAMILIAUX PRÉSENTATION DE LA STRATÉGIE POUR UN RÉSEAU MONDIAL EN BREF RÉTABLISSEMENT DES LIENS FAMILIAUX PRÉSENTATION DE LA STRATÉGIE POUR UN RÉSEAU MONDIAL EN BREF Yoshi Shimizu/Fédération Internationale RÉTABLISSEMENT DES LIENS FAMILIAUX Chaque année, des centaines de

Plus en détail

LA CARITAS NYUNDO. 1. Que ce qu est la Caritas?

LA CARITAS NYUNDO. 1. Que ce qu est la Caritas? LA CARITAS NYUNDO 1. Que ce qu est la Caritas? Le mot «Caritas» est un mot latin qui signifie Charité. C est la mise en pratique de la loi de l amour selon le précepte de Jésus Christ : «Aimez-vous les

Plus en détail

La Suisse et les Conférences internationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge : Bilan et Perspectives

La Suisse et les Conférences internationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge : Bilan et Perspectives La Suisse et les Conférences internationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge : Bilan et Perspectives Schweizerische Eidgenossenschaft Confédération suisse Confederazione Svizzera Confederaziun

Plus en détail

Les soins de santé en danger Continuer ensemble à protéger la fourniture des soins de santé

Les soins de santé en danger Continuer ensemble à protéger la fourniture des soins de santé FR 32IC/15/R4 Original : anglais Adoptée XXXII e CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE LA CROIX-ROUGE ET DU CROISSANT-ROUGE Genève (Suisse) 8-10 décembre 2015 Les soins de santé en danger Continuer ensemble à protéger

Plus en détail

Date de signature : 29 mars 2006 et 13 avril Date d entrée en vigueur : 13 avril Publication du Journal officiel

Date de signature : 29 mars 2006 et 13 avril Date d entrée en vigueur : 13 avril Publication du Journal officiel Accord entre la Cour pénale internationale et le Comité international de la Croix Rouge sur les visites aux personnes privées de liberté en vertu de la juridiction de la Cour pénale internationale ICC

Plus en détail

Date de signature : 29 mars 2006 et 13 avril Date d entrée en vigueur : 13 avril Publication du Journal officiel

Date de signature : 29 mars 2006 et 13 avril Date d entrée en vigueur : 13 avril Publication du Journal officiel Accord entre la Cour pénale internationale et le Comité international de la Croix Rouge sur les visites aux personnes privées de liberté en vertu de la juridiction de la Cour pénale internationale ICC

Plus en détail

RECOMMANDE à la Soixante-Cinquième Assemblée mondiale de la Santé l adoption de la résolution suivante :

RECOMMANDE à la Soixante-Cinquième Assemblée mondiale de la Santé l adoption de la résolution suivante : Cent trentième session EB130.R14 Point 6.15 de l ordre du jour 21 janvier 2012 Action et rôle de l OMS en tant que chef de file du groupe de responsabilité sectorielle Santé face aux besoins sanitaires

Plus en détail

SOIXANTE-SIXIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ. Point 13.5 de l ordre du jour 27 mai Handicap

SOIXANTE-SIXIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ. Point 13.5 de l ordre du jour 27 mai Handicap SOIXANTE-SIXIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ WHA66.9 Point 13.5 de l ordre du jour 27 mai 2013 Handicap La Soixante-Sixième Assemblée mondiale de la Santé, Ayant examiné le rapport sur le handicap ;

Plus en détail

conflits armés et LIENS FAMILIAUX

conflits armés et LIENS FAMILIAUX conflits armés et LIENS FAMILIAUX Boris Heger/CICR I Le contexte I Des familles éparpillées, des enfants livrés à eux-mêmes et sans soins, des parents emprisonnés, morts ou dont on est sans nouvelles ce

Plus en détail

EAU ET HABITAT DES CONDITIONS DE VIE DÉCENTES POUR LES COMMUNAUTÉS TOUCHÉES PAR UN CONFLIT

EAU ET HABITAT DES CONDITIONS DE VIE DÉCENTES POUR LES COMMUNAUTÉS TOUCHÉES PAR UN CONFLIT EAU ET HABITAT DES CONDITIONS DE VIE DÉCENTES POUR LES COMMUNAUTÉS TOUCHÉES PAR UN CONFLIT Eau potable Assainissement et santé environnementale Construction et rénovation Populations cibles Les civils

Plus en détail

LA FRANCE CANDIDATE AU CONSEIL DES DROITS DE L OMME

LA FRANCE CANDIDATE AU CONSEIL DES DROITS DE L OMME LA FRANCE CANDIDATE AU CONSEIL DES DROITS DE L OMME 2018 2020 Les droits de l Homme font partie des principes fondateurs de la République française et de sa politique étrangère. La France a soutenu la

Plus en détail

FR CD/15/R11 Original : anglais Adoptée

FR CD/15/R11 Original : anglais Adoptée FR CD/15/R11 Original : anglais Adoptée CONSEIL DES DÉLÉGUÉS DU MOUVEMENT INTERNATIONAL DE LA CROIX-ROUGE ET DU CROISSANT-ROUGE Genève, Suisse 7 décembre 2015 La Vision du Mouvement international de la

Plus en détail

Conseil des droits de l homme. Le droit qu a toute personne de jouir du meilleur état de santé physique et mentale possible

Conseil des droits de l homme. Le droit qu a toute personne de jouir du meilleur état de santé physique et mentale possible Conseil des droits de l homme Résolution 6/29. Le droit qu a toute personne de jouir du meilleur état de santé physique et mentale possible Le Conseil des droits de l homme, Sachant que, pour des millions

Plus en détail

Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge

Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge FICHES DE DIALOGUE Fiche n 1 Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge Question : Que voyez-vous sur ces images? Réponses : Les emblèmes de la croix rouge, du croissant rouge et

Plus en détail

UNICEF. Guide d info.

UNICEF. Guide d info. UNICEF Guide d info. L Unicef dans le monde et à l école L Unicef a été créé par l Onu, le 11 décembre1946 pour aider les enfants de la guerre. Pour ses 50 ans l Unicef a une marraine : «Emmanuelle Béart».

Plus en détail

OFFRE ÉDUCATIVE À DESTINATION DES ENFANTS, DES JEUNES ET DES ADULTES ANNÉE SCOLAIRE 2016/2017 V2-10/2016

OFFRE ÉDUCATIVE À DESTINATION DES ENFANTS, DES JEUNES ET DES ADULTES ANNÉE SCOLAIRE 2016/2017 V2-10/2016 OFFRE ÉDUCATIVE À DESTINATION DES ENFANTS, DES JEUNES ET DES ADULTES ANNÉE SCOLAIRE 2016/2017 V2-10/2016 OFFRE ÉDUCATIVE DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE À DESTINATION DES ENFANTS, DES JEUNES ET DES ADULTES

Plus en détail

PRINCIPES FONDAMENTAUX ET DIPLOMATIE HUMANITAIRE

PRINCIPES FONDAMENTAUX ET DIPLOMATIE HUMANITAIRE Original : anglais 12 ème Conférence méditerranéenne des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge Élément n 1 de l agenda Document de réflexion PRINCIPES FONDAMENTAUX ET DIPLOMATIE HUMANITAIRE

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES DU RECRUTEMENT DE L accompagnateur Du Responsable National Du Projet

TERMES DE REFERENCES DU RECRUTEMENT DE L accompagnateur Du Responsable National Du Projet TERMES DE REFERENCES DU RECRUTEMENT DE L accompagnateur Du Responsable National Du Projet Introduction Caritas est une organisation apolitique, non lucrative, à but humanitaire. Elle travaille au service

Plus en détail

PRESENTATION DE LA POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE DE SUCO

PRESENTATION DE LA POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE DE SUCO PRESENTATION DE LA POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE DE SUCO DOCUMENT DE TRAVAIL Février 2008 Politique environnementale de SUCO 1. Le contexte Le septième Objectif du Millénaire pour le Développement vise à

Plus en détail

Rejoindre la Cour pénale internationale : pourquoi est-ce important?

Rejoindre la Cour pénale internationale : pourquoi est-ce important? Rejoindre la Cour pénale internationale : pourquoi est-ce important? Connaître la CPI QU EST-CE QUE LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE (CPI)? La Cour est la première juridiction pénale internationale permanente

Plus en détail

En hommage au docteur Rémi Russbach Cathédrale Saint-Pierre. 2 novembre 2016

En hommage au docteur Rémi Russbach Cathédrale Saint-Pierre. 2 novembre 2016 2 novembre 2016 En hommage au docteur Rémi Russbach Cathédrale Saint-Pierre 2 novembre 2016 Cher Bruno, chère Martine, chère Antoinette, cher Gilbert Chers parents et amis du docteur Rémi Russbach, Mesdames

Plus en détail

Conseil des droits de l homme. Résolution 10/2. Les droits de l homme dans l administration de la justice, en particulier la justice pour mineurs

Conseil des droits de l homme. Résolution 10/2. Les droits de l homme dans l administration de la justice, en particulier la justice pour mineurs Conseil des droits de l homme Dixième session Résolution 10/2. Les droits de l homme dans l administration de la justice, en particulier la justice pour mineurs Le Conseil des droits de l homme, Rappelant

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur le rapport de la Troisième Commission (A/58/508/Add.2)] 58/169. Droits de l homme et exodes massifs

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur le rapport de la Troisième Commission (A/58/508/Add.2)] 58/169. Droits de l homme et exodes massifs Nations Unies A/RES/58/169 Assemblée générale Distr. générale 9 mars 2004 Cinquante-huitième session Point 117, b, de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale [sur le rapport de la Troisième

Plus en détail

Eau potable, assainissement et santé

Eau potable, assainissement et santé SOIXANTE-QUATRIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ WHA64.24 Point 13.15 de l ordre du jour 24 mai 2011 Eau potable, assainissement et santé La Soixante-Quatrième Assemblée mondiale de la Santé, Ayant examiné

Plus en détail

Commission des stupéfiants

Commission des stupéfiants Commission des stupéfiants Mandat et fonctions Mandat et fonctions de la Commission La Commission des stupéfiants (CND) a été créée par le Conseil économique et social (ECOSOC) dans sa résolution 9(I)

Plus en détail

Service de la Solidarité internationale de l'etat de Genève

Service de la Solidarité internationale de l'etat de Genève Service de la Solidarité internationale de l'etat de Genève Conférence de presse du DI mercredi 4 juin 2008 05.06.2008 - Page 1 Le service de la Solidarité internationale en 3 dates 1. Loi 8480 : "Loi

Plus en détail

DECLARATION SOLENNELLE SUR L EGALITE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES EN AFRIQUE

DECLARATION SOLENNELLE SUR L EGALITE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES EN AFRIQUE CONFERENCE DE L UNION AFRICAINE Troisième session ordinaire 6 8 juillet 2004 Addis-Abeba (ETHIOPIE) Assembly/AU/Decl.12(III) DECLARATION SOLENNELLE SUR L EGALITE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES EN AFRIQUE

Plus en détail

Conseil des droits de l homme. Prise en compte des droits fondamentaux des femmes dans tous les organismes du système des Nations Unies

Conseil des droits de l homme. Prise en compte des droits fondamentaux des femmes dans tous les organismes du système des Nations Unies Conseil des droits de l homme Résolution 6/30. Prise en compte des droits fondamentaux des femmes dans tous les organismes du système des Nations Unies Le Conseil des droits de l homme, Réaffirmant l égalité

Plus en détail

Doctrine relative à la COOPÉRATION ENTRE LE CICR ET LES SOCIÉTÉS NATIONALES

Doctrine relative à la COOPÉRATION ENTRE LE CICR ET LES SOCIÉTÉS NATIONALES Doctrine relative à la COOPÉRATION ENTRE LE CICR ET LES SOCIÉTÉS NATIONALES INTRODUCTION A. Objectifs de la coopération B. Prémisses de la coopération C. Cadre de mise en œuvre de la doctrine relative

Plus en détail

Aider un enfant à grandir, Dossier. C est faire grandir tout son pays! de Presse. Donnons à chaque enfant la chance de vivre pleinement sa vie!

Aider un enfant à grandir, Dossier. C est faire grandir tout son pays! de Presse. Donnons à chaque enfant la chance de vivre pleinement sa vie! Aider un enfant à grandir, Dossier C est faire grandir tout son pays! de Presse Donnons à chaque enfant la chance de vivre pleinement sa vie! Sommaire 3 4 5 6 7 9 10 11 12 Vision du Monde à l international

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale le 14 novembre [sans renvoi à une grande commission (A/60/L.19 et Add.1)]

Résolution adoptée par l Assemblée générale le 14 novembre [sans renvoi à une grande commission (A/60/L.19 et Add.1)] Nations Unies A/RES/60/14 Assemblée générale Distr. générale 2 février 2006 Soixantième session Point 73, c, de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale le 14 novembre 2005 [sans renvoi

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sans renvoi à une grande commission (A/63/L.49 et Add.1)]

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sans renvoi à une grande commission (A/63/L.49 et Add.1)] Nations Unies A/RES/63/139 Assemblée générale Distr. générale 5 mars 2009 Soixante-troisième session Point 65, a, de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale [sans renvoi à une grande

Plus en détail

GROUPE SECTORIEL EAU HYGIENE ET ASSAINISSEMENT

GROUPE SECTORIEL EAU HYGIENE ET ASSAINISSEMENT GROUPE SECTORIEL EAU HYGIENE ET ASSAINISSEMENT I. CONTEXTE TERMES DE REFERENCE Le Cameroun fait face à de nombreuses et récurrentes crises humanitaires notamment : - D importantes inondations 1. - Des

Plus en détail

INONDATIONS AU PAKISTAN UN AN PLUS TARD

INONDATIONS AU PAKISTAN UN AN PLUS TARD INONDATIONS AU PAKISTAN UN AN PLUS TARD Le peuple du Pakistan Ce sont toujours les personnes qui font en sorte qu une mission est extraordinaire à mes yeux. Il y a déjà presque un an que je suis arrivée

Plus en détail

Chapitre 1: Le HCR et la protection internationale

Chapitre 1: Le HCR et la protection internationale Chapitre 1: Le HCR et la protection internationale Ce chapitre: expose dans les grandes lignes le mandat et les fonctions du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR); présente la portée

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale le 20 novembre [sans renvoi à une grande commission (A/62/L.12 et Add.1)]

Résolution adoptée par l Assemblée générale le 20 novembre [sans renvoi à une grande commission (A/62/L.12 et Add.1)] Nations Unies A/RES/62/9 Assemblée générale Distr. générale 18 décembre 2007 Soixante-deuxième session Point 71, d, de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale le 20 novembre 2007 [sans

Plus en détail

Plan d Action pour mettre en œuvre nos Priorités et nos Résolutions

Plan d Action pour mettre en œuvre nos Priorités et nos Résolutions Plan d Action 2014-2018 pour mettre en œuvre nos Priorités et nos Résolutions EN GENERAL 2015 DIALOGUE et JEUNESSE: r sur la Résolution 3 à la Réunion du Conseil: le Dialogue Voir le groupe de travail

Plus en détail

Les emblèmes protecteurs Le droit applicable aux emblèmes de la Croix-Rouge

Les emblèmes protecteurs Le droit applicable aux emblèmes de la Croix-Rouge Les emblèmes protecteurs Le droit applicable aux emblèmes de la Croix-Rouge Centre d étude de droit militaire et de droit de la guerre Journée d étude du 21 septembre 2010 Frédéric Casier Responsable pour

Plus en détail

Présentation du groupe Diplomatie et santé

Présentation du groupe Diplomatie et santé Présentation du groupe Diplomatie et santé Foreign Policy & Global Health Dr Gustavo GONZALEZ CANALI Ministère de Affaires Etrangères Paris, 17 juin 2013 Un monde sans frontières Un constat L'état de santé

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sans renvoi à une grande commission (A/62/L.30 et Add.1)]

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sans renvoi à une grande commission (A/62/L.30 et Add.1)] Nations Unies A/RES/62/91 Assemblée générale Distr. générale 8 février 2008 Soixante-deuxième session Point 71, a, de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale [sans renvoi à une grande

Plus en détail

Gestion Catastrophes Centrafrique by DANIEL.SAYI. Main selected stakeholders. 1. Gouvernement. 2. Agences et ONGs humanitaires 3.

Gestion Catastrophes Centrafrique by DANIEL.SAYI. Main selected stakeholders. 1. Gouvernement. 2. Agences et ONGs humanitaires 3. Gestion Catastrophes Centrafrique Gouvernement Populations des zones à risque NU Agences et ONGs humanitaires CICR Main selected stakeholders 1. Gouvernement 2. Agences et ONGs humanitaires 3. CICR Gouvernement

Plus en détail

Procédures de travail 1

Procédures de travail 1 Collective Consultation of NGOs ON EDUCATION 2030 Consultation collective des ONG SUR L ÉDUCATION 2030 Consultación Colectiva de las ONG EN EDUCACIÓN 2030 Procédures de travail 1 1. Introduction Depuis

Plus en détail

Présentation de Handicap International août 2014

Présentation de Handicap International août 2014 Situations de pauvreté et d exclusion, de conflits et de catastrophes Aux côtés des personnes handicapées et des populations vulnérables Agir et témoigner, pour répondre aux besoins essentiels Améliorer

Plus en détail

RAPPORT SUR L ÉVALUATION EN TEMPS RÉEL DES PROGRAMMES D ACTION CONTRE LA MALADIE À VIRUS EBOLA EN GUINÉE, EN SIERRA LEONE ET AU LIBÉRIA

RAPPORT SUR L ÉVALUATION EN TEMPS RÉEL DES PROGRAMMES D ACTION CONTRE LA MALADIE À VIRUS EBOLA EN GUINÉE, EN SIERRA LEONE ET AU LIBÉRIA RAPPORT SUR L ÉVALUATION EN TEMPS RÉEL DES PROGRAMMES D ACTION CONTRE LA MALADIE À VIRUS EBOLA EN GUINÉE, EN SIERRA LEONE ET AU LIBÉRIA RÉSUMÉ SUCCINCT RÉSUMÉ SUCCINCT 3.1 CONTEXTE L évaluation en temps

Plus en détail

MOBILISER, RELIER, DONNER LES MOYENS NÉCESSAIRES POUR AGIR CONTRE LA CRIMINALITÉ

MOBILISER, RELIER, DONNER LES MOYENS NÉCESSAIRES POUR AGIR CONTRE LA CRIMINALITÉ FONDATION INTERPOL MOBILISER, RELIER, DONNER LES MOYENS NÉCESSAIRES POUR AGIR CONTRE LA CRIMINALITÉ ENSEMBLE, NOUS POUVONS RENDRE LE MONDE PLUS SÛR À chaque époque, ses innovations et de nouveaux défis

Plus en détail

Fondation humanitaire CRS

Fondation humanitaire CRS Fondation humanitaire CRS Directives concernant l affectation des ressources de la Fondation humanitaire CRS (Directives sur les dotations) La Croix-Rouge suisse (CRS) est une association privée reconnue

Plus en détail

ASSOCIATION DES ETATS DE LA CARAÏBE (AEC)

ASSOCIATION DES ETATS DE LA CARAÏBE (AEC) ACS/2012/DRR.20/INF.013 Original : espagnol Dernière mise à jour : le 18 octobre 2012 ASSOCIATION DES ETATS DE LA CARAÏBE (AEC) XX REUNION DU COMITE SPECIAL POUR LA REDUCTION DES RISQUES DE CATASTROPHE

Plus en détail

L inclusion des personnes handicapées

L inclusion des personnes handicapées L inclusion des personnes handicapées La stratégie de l Europe en matière d égalité des chances Commission européenne À droits égaux, chances égales La valeur ajoutée européenne L Année européenne des

Plus en détail

Handicap International Info Fédérale Fiche-pays Éthiopie

Handicap International Info Fédérale Fiche-pays Éthiopie Éthiopie 2016 Handicap International Info Fédérale Fiche-pays Éthiopie 2016 11 MANDAT Handicap International en Éthiopie vise à promouvoir l accès inclusif à l aide humanitaire et au développement pour

Plus en détail

PIROI PLAN D ACTION

PIROI PLAN D ACTION PIROI PLAN D ACTION 201 2014-2020 Croix-Rouge française Plate-forme forme d Intervention Régionale pour l Océan l Indien 1, rue de la Croix-Rouge - ZAC de la Mare 948 SAINTE-MARIE - Ile de La Réunion Tel.

Plus en détail

CARTOGRAPHIE DES ZONES D INTERVENTION DE LA CROIX-ROUGE EN AFRIQUE CENTRALE

CARTOGRAPHIE DES ZONES D INTERVENTION DE LA CROIX-ROUGE EN AFRIQUE CENTRALE CARTOGRAPHIE DES ZONES D INTERVENTION DE LA CROIX-ROUGE EN AFRIQUE CENTRALE Focus : CAMEROUN CENTRAFRIQUE REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO PERIODE : SEPTEMBRE 2014 CONTEXTE CAMEROUN Assistance aux réfugiés

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Faire grandir dignement les enfants du monde

DOSSIER DE PRESSE.  Faire grandir dignement les enfants du monde DOSSIER DE PRESSE www.partage.org Faire grandir dignement les enfants du monde ASSOCIATION PARTAGE 40, rue Vivenel, 60200 Compiègne - 03 44 20 92 92 - Fax: 03 44 20 94 95 www.partage.org Contacts Presse

Plus en détail

Contribution de l OMS à la réalisation des objectifs de développement de la Déclaration du Millénaire des Nations Unies

Contribution de l OMS à la réalisation des objectifs de développement de la Déclaration du Millénaire des Nations Unies ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE CINQUANTE-CINQUIEME ASSEMBLEE MONDIALE DE LA SANTE A55/6 Point 13.2 de l ordre du jour provisoire 1 er mai 2002 Contribution de l OMS à la réalisation des objectifs de

Plus en détail

Abréviations 9. Recommandations 76

Abréviations 9. Recommandations 76 Sommaire Sommaire Introduction Quelques mots sur ce rapport 1 Abréviations 9 Résumé 13 Première partie : les raisons 19 Recommandations 76 Deuxième partie : l analyse et les faits 93 1 Vue d ensemble :

Plus en détail

QU EST CE QUE LA SANTÉ COMMUNAUTAIRE? DÉFINITION :

QU EST CE QUE LA SANTÉ COMMUNAUTAIRE? DÉFINITION : QU EST CE QUE LA SANTÉ COMMUNAUTAIRE? DÉFINITION : «La santé communautaire est un domaine de la santé publique qui implique une réelle participation de la communauté à l amélioration de sa santé : réflexion

Plus en détail

123 ème ASSEMBLEE DE L UNION INTERPARLEMENTAIRE ET REUNIONS CONNEXES Genève,

123 ème ASSEMBLEE DE L UNION INTERPARLEMENTAIRE ET REUNIONS CONNEXES Genève, 123 ème ASSEMBLEE DE L UNION INTERPARLEMENTAIRE ET REUNIONS CONNEXES Genève, 4-6.10.2010 Assemblée A/123/2-P.2 Point 2 30 septembre 2010 EXAMEN DE DEMANDES EVENTUELLES D'INSCRIPTION D'UN POINT D'URGENCE

Plus en détail

RÉSOLUTION ADOPTÉE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE. [sur le rapport de la Deuxième Commission (A/54/587/Add.5)]

RÉSOLUTION ADOPTÉE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE. [sur le rapport de la Deuxième Commission (A/54/587/Add.5)] NATIONS UNIES A Assemblée générale Distr. GÉNÉRALE A/RES/54/212 1 er février 2000 Cinquante-quatrième session Point 99, e, de l ordre du jour RÉSOLUTION ADOPTÉE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE [sur le rapport

Plus en détail

[Tapez le titre du document] RAPPORT ANNUEL 2015 ONG NOURRIR LE MONDE CONTACTS : /

[Tapez le titre du document] RAPPORT ANNUEL 2015 ONG NOURRIR LE MONDE CONTACTS : / 1 RAPPORT ANNUEL 2015 ONG NOURRIR LE MONDE CONTACTS : 07 89 49 47 /01 66 75 61 1 2 SOMMAIRE I. PRESENTATION DE L ONG NOURRIR LE MONDE II. RESUME DES ACTIVITES III. IV. BILAN MORAL BILAN FINANCIER CONCLUSION

Plus en détail

L exemple de la CEDEAO

L exemple de la CEDEAO Assemblée Parlementaire Paritaire Commission des Affaires Politiques Bruxelles, 22 23 septembre 2004 Intégration des droits et de la protection des enfants dans les politiques et programmes des Etats membres

Plus en détail

I. PRINCIPES DIRECTEURS ET CONTEXTE III. Résolution concernant la discussion récurrente sur le dialogue social 1

I. PRINCIPES DIRECTEURS ET CONTEXTE III. Résolution concernant la discussion récurrente sur le dialogue social 1 III Résolution concernant la discussion récurrente sur le dialogue social 1 La Conférence générale de l Organisation internationale du Travail, réunie en sa 102 e session, 2013, Ayant engagé, conformément

Plus en détail

44 Actions du Programme Alimentaire Mondial au Guatemala Photo: Maxime Bessiers

44 Actions du Programme Alimentaire Mondial au Guatemala Photo: Maxime Bessiers 44 Actions du Programme Alimentaire Mondial au Guatemala Photo: Maxime Bessiers 6. Contributions à l aide humanitaire Ouragan Sandy à Haïti Photo: FAO Haïti Country Team L aide humanitaire a pour objectif

Plus en détail

ENJEUX L espace média des étudiants des cours d économie, d histoire, de politique et de sociologie

ENJEUX L espace média des étudiants des cours d économie, d histoire, de politique et de sociologie La Suisse : à l origine du droit humanitaire international Le CICR au coeur de l action Eugénie Lépine-Blondeau La Suisse est un pays qui se distingue à tous points de vue. Placée naturellement au coeur

Plus en détail

Projet de résolution déposé par le Président de l Assemblée générale

Projet de résolution déposé par le Président de l Assemblée générale Nations Unies A/68/L.5 Assemblée générale Distr. limitée 1 er octobre 2013 Français Original : anglais Soixante-huitième session Point 21 e) de l ordre du jour Mondialisation et interdépendance : migrations

Plus en détail

la Croix Rouge son organisation ses valeurs

la Croix Rouge son organisation ses valeurs la Croix Rouge son organisation ses valeurs Maurice Chassaigne septembre 2013 «Seuls ceux qui sont assez fous pour penser qu ils peuvent changer le monde y parviennent!» (Henry Dunant). Ainsi, la Croix-Rouge

Plus en détail

UN Photo / Jean-Marc Ferré. La coopération multilatérale. Un pilier de la politique de développement et de l aide humanitaire de la Suisse

UN Photo / Jean-Marc Ferré. La coopération multilatérale. Un pilier de la politique de développement et de l aide humanitaire de la Suisse UN Photo / Jean-Marc Ferré La coopération multilatérale Un pilier de la politique de développement et de l aide humanitaire de la Suisse Trois raisons pour la Suisse de s engager Les enceintes multilatérales

Plus en détail

POLITIQUE SUR LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL DE L INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE (INRS)

POLITIQUE SUR LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL DE L INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE (INRS) ADOPTION INSTANCES DATE RÉSOLUTIONS Conseil d administration 2007-09-25 327A-2007-2773 MODIFICATION(S) INSTANCES DATE RÉSOLUTIONS ARTICLE(S) 1. PRÉAMBULE La politique sur la santé et la sécurité du travail

Plus en détail

Mise en oeuvre de l article X de la Convention de ) L accès au plus grand nombre aux services de santé de base

Mise en oeuvre de l article X de la Convention de ) L accès au plus grand nombre aux services de santé de base CINQUIÈME CONFÉRENCE DES ÉTATS PARTIES CHARGÉE DE L EXAMEN DE LA CONVENTION SUR L INTERDICTION DE LA MISE AU POINT, DE LA FABRICATION ET DU STOCKAGE DES ARMES BACTÉRIOLOGIQUES (BIOLOGIQUES) OU À TOXINES

Plus en détail

Réunion de haut niveau sur les politiques nationales en matière de sécheresse (HMNDP) CICG, Genève mars 2013

Réunion de haut niveau sur les politiques nationales en matière de sécheresse (HMNDP) CICG, Genève mars 2013 Réunion de haut niveau sur les politiques nationales en matière de sécheresse (HMNDP) CICG, Genève 11-15 mars 2013 Document directif: Politiques nationales de gestion de la sécheresse Convention des Nations

Plus en détail

ACTION HUMANITAIRE La réponse luxembourgeoise à la crise au Mali

ACTION HUMANITAIRE La réponse luxembourgeoise à la crise au Mali ACTION HUMANITAIRE La réponse luxembourgeoise à la crise au Mali En 2012, suite à une insurrection de plusieurs groupes armés, un conflit armé a éclaté dans le Nord du Mali qui a engendré une crise profonde

Plus en détail

Stratégie et plan d action mondiaux sur le vieillissement et la santé : vers un monde où chacun puisse vivre longtemps et en bonne santé

Stratégie et plan d action mondiaux sur le vieillissement et la santé : vers un monde où chacun puisse vivre longtemps et en bonne santé SOIXANTE-NEUVIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ WHA69.3 Point 13.4 de l ordre du jour 28 mai 2016 Stratégie et plan d action mondiaux sur le vieillissement et la santé 2016-2020 : vers un monde où chacun

Plus en détail

Réponse à l épidémie d hépatite E au Tchad

Réponse à l épidémie d hépatite E au Tchad Populations affectées et besoin d assistance Retournés de RCA installés à Am Timam Refugiés enregistrés à Am Timam 246192 populations vivants à Amtiman 82914 populations vivants à Aboudeia 79038 populations

Plus en détail

Présentation Action contre la Faim Action contre la Faim

Présentation Action contre la Faim Action contre la Faim Présentation Action contre la Faim Action contre la Faim Presentation générale 2014 21 août 2014 Action contre la Faim : un réseau international pour être plus efficace Face à des catastrophes humanitaires

Plus en détail