Grossesse & Transplantation rénale

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Grossesse & Transplantation rénale"

Transcription

1 Grossesse & Transplantation rénale 22/09/2015 Juliette Perche

2 Plan Introduction En prétransplantation : - Quelles informations? - Quelle contraception? - Vaccin En pré conceptionnel : - Quand et pourquoi autoriser la grossesse? - Quels médicaments arrêter? En per partum : - Quel suivi? Quelle surveillance? - Quelles complications maternelles? - Quelles complications fœtales? En post partum : - Allaitement? - Risques pour le greffon à long terme? - Surveillance maternelle - Surveillance pédiatrique

3 Introduction 10 mars 1958 : 1 ère grossesse chez une transplantée rénale Transplantée grâce donneur vivant (jumelle), pas de ttt IS Naissance d un garçon en bonne santé (Aura 3 enfants au total) Depuis nombreuses naissances (environ 16000)

4 Plan Introduction En prétransplantation : - Quelles informations? - Quelle contraception? - Vaccin En pré conceptionnel : - Quand et pourquoi autoriser la grossesse? - Quels médicaments arrêter? En per partum : - Quel suivi? Quelle surveillance? - Quelles complications maternelles? - Quelles complications fœtales? En post partum : - Allaitement? - Risques pour le greffon à long terme? - Surveillance maternelle - Surveillance pédiatrique

5 En pré transplantation : Information de la patiente et du conjoint +++ Restauration fertilité - Cycles menstruels en moyenne après le 5 e mois post transplantation (mais peuvent survenir dès M1) - 60% retrouvent des cycles réguliers Pietrzak, Transplant Proc, 2006

6 En pré transplantation : Information de la patiente et du conjoint +++ Nécessité d une contraception en post transplantation précoce : Type de contraception Inconvénients Recommandations Mécanique Risque d échec Possible Oestroprogestative Risque d événements CV, interaction avec CYT P3A4 (adapation des IS) Eviter surtout si > 35ans, ATCDs cardio vasculaires/ thromboembolique Progestatif seul Risque échec En premier choix DIU Risque d infection Diminution de l efficacité par IS? Généralement contre indiqué Recommandations HAS

7 En pré transplantation : Information de la patiente et du conjoint +++ Nécessité d une contraception en post transplantation précoce : Type de contraception Inconvénients Recommandations Mécanique Risque d échec Possible Oestroprogestative Risque d événements CV, interaction avec CYT P3A4 (adapation des IS) Eviter surtout si > 35ans, ATCDs cardio vasculaires/ thromboembolique Progestatif seul Risque échec En premier choix DIU Risque d infection Diminution de l efficacité par IS? Généralement contre indiqué Recommandations HAS

8 En pré transplantation : Information de la patiente et du conjoint +++ Penser aux vaccins : Rubéole (vaccin vivant atténué) => n est possible qu avant la transplantation

9 Plan Introduction En prétransplantation : - Quelles informations? - Quelle contraception? - Vaccin En pré conceptionnel : - Quand et pourquoi autoriser la grossesse? - Quels médicaments arrêter? En per partum : - Quel suivi? Quelle surveillance? - Quelles complications maternelles? - Quelles complications fœtales? En post partum : - Allaitement? - Risques pour le greffon à long terme? - Surveillance maternelle - Surveillance pédiatrique

10 Pré conceptionnel : Programmer la grossesse : Recommandations 2005 : Greffe > 1an Créatinine < 15 mg/l HTA contrôlée Protéinurie négative ou < 0,5g/24h Pas de rejet dans l année précédente Ttt immunosuppresseur adapté Mc KAY, 2005

11 Pré conceptionnel : Délai transplantation-grossesse > 1an Créatinine < 15mg/l HTA contrôlée Protéinurie < 0,5g/24h Risques de rejet aigu et d infection plus faibles Mais plus de complications obstétricales (si délai < 2ans) Moins de complications de la grossesse Meilleure survie du greffon à long terme Deshpande, grossesses chez 2409 patientes Créatinine pré grossesse Grossesse aboutie < 14mg/l 96% > 14mg/l 74% Davison, 1994

12 Molécules Risques maternel/fœtal Recomandations Traitement immunosuppresseur : Prednisone - HTA, Diabète gestationnel - Insuffisance surrénalienne néonatale Tous les IS passent la barrière placentaire Doses < 20mg/jour Azathioprine (Imurel) - Risque infectieux Doses < 2mg/kg/jour Ciclosporine (Néoral) - RCIU, prématurité Autorisé (attention variation de résiduels) Tacrolimus (Prograf, advagraf) - Hyperkaliémie néonatale transitoire - IR transitoire Autorisé (attention variation de résiduels) MMF (Cellcept) - Malformations (25%) - Fausse couche spontanée (50%) Inh mtor (évérolimus, sirolimus) Contre indiqué Arrêt au moins 6 semaines avant le début de la grossesse Contre indiqué

13 Cellcept : Malformation de l appareil auditif

14 Cellcept : malformations Fente labio-palatine Micrognathie

15 Pré conceptionnel : - Arrêt MMF et inh mtor6 semaines avant conception -Arrêt IEC, ARA2, statines, - PCR CMV - Sérologie toxoplasmose - (sérologie rubéole) - ECBU - Créatinine, protéinurie des 24 heures - Contrôle de la TA - Supplémentation folate

16 Plan Introduction En prétransplantation : - Quelles informations? - Quelle contraception? - Vaccin En pré conceptionnel : - Quand et pourquoi autoriser la grossesse? - Quels médicaments arrêter? En per partum : - Quel suivi? Quelle surveillance? - Quelles complications maternelles? - Quelles complications fœtales? En post partum : - Allaitement? - Risques pour le greffon à long terme? - Surveillance maternelle - Surveillance pédiatrique

17 Per partum : suivi Nécessité d un suivi régulier, le plus souvent dans un centre de référence, conjoint néphrologues/obstétriciens Consultations alternées néphro / gynéco Créatinine + protéinurie / 2-4 semaines Surveillance des taux d ACN +/- adaptation des doses ECBU/mois Sérologie toxoplasmose/mois Surveillance TA (tous les jours/semaines/mois?)

18 Créatininémie (mg/dl) Per partum : Evolution créatinine pendant la grossesse : *** ** Diminution significative de la moyenne des créatininémies au cours des 1 er et 2 ème trimestres de la grossesse an M0 M3 M6 Délivrance +M3 +M6 +1an n=30 n=30 n=29 n=29 n=28 n=23 n=24 n=24 Expérience lilloise Ascension créatinine au cours de la grossesse (10-18%) : Penser à : - IRA fonctionnelle (vomissements), attention dosages ACN - Obstructive (utérus gravide) - Pré éclampsie - rejet (PBG possible) + toutes les autres causes d IRA

19 Per partum : risques maternels : x7 x2 Deshpande, 2012

20 Per partum : complications infectieuses Infections urinaires +++ : les plus fréquentes (40%) ECBU mensuel (traiter bactériurie asympto) CMV : - risque de transmission materno-fœtale : (primo infection) -> 75-80% au 3 e Trimestre -> 30% au 1 er Trimestre - risque de séquelles neuro sensorielles (surtout si primoinfection) - diagnostic sur liquide amniotique (PCR) + écho Toxoplasmose : - risque de transmission croissant avec la grossesse mais diminution de la gravité de l atteinte néonatale - Surveillance sérologique/mois

21 Per partum : risques fœtaux : Deshpande, 2012

22 Per partum : suivi obstétrical Pas de consensus Echographies rapprochées surtout à partir du 3 e trimestre Et selon le contexte Alternance consultations obstétricales/néphrologiques (Lille : tous les 15jours)

23 Per partum : délivrance : Pas de contre indications «anatomiques» à une délivrance par voie basse Causes césariennes : Dystocie cervicale / Pré éclampsie Deshpande, 2012

24 Plan Introduction En prétransplantation : - Quelles informations? - Quelle contraception? - Vaccin En pré conceptionnel : - Quand et pourquoi autoriser la grossesse? - Quels médicaments arrêter? En per partum : - Quel suivi? Quelle surveillance? - Quelles complications maternelles? - Quelles complications fœtales? En post partum : - Allaitement? - Risques pour le greffon à long terme? - Surveillance maternelle - Surveillance pédiatrique

25 Post partum : allaitement Possible : - Corticoïdes - Imurel (dose reçue par l enfant <0,6% de la dose maternelle) - Tacrolimus, Ciclosporine (dose reçue par l enfant < 1% de la dose maternelle) => peu de données - Cellcept Fortement déconseillé : - Everolimus, sirolimus Centre référence des agents tératogènes

26 Post partum : Survie du greffon à long terme: Survie du greffon à 12 ans Transplantées ayant eu une grossesse (n= 25) 78% 69% Transplantées sans grossesse (n =26) 577 grossesses, 381 patientes First, Transplantation, 1995 Pas de différence sur survie rénale à long terme entre transplantées ayant eu une grossesse et celles sans grossesse (si fonction rénale <15mg/l avant grossesse) Levidiotis (uk)

27 Post partum : surveillance maternelle créatinine mensuelle protéinurie => Biopsie si persistance à M6 TA Réadaptation du Ttt IS Reprise contraception

28 Post partum : surveillance enfant : Croissance Complications de la prématurité Malformations Infections : diminution du taux de Lc T, NK, B Retarder les vaccinations à 6 mois

29 Conclusion

30 Pré greffe Pré Conceptionnel Per partum Post partum - fœtaux : RCIU, prématurité, malformations (MMF) Informer patiente ++ - Retour à la fertilité - Nécessité d une contraception - Vaccin Rubéole Programmer la grossesse : - Adapter ttt Immunosuppresseur - Créatinine < 15mg/l - Protéinurie < 0,5g/24h Vérifier sérologies : - Toxoplasmose, CMV Surveillance : - Créatinine, protéinurie /2-4semaines - TA/semaine - Taux ACN -ECBU/mois - Dans un centre de niveau 3 après 6 mois - Echo obstétricale Risques : - maternels : Pré éclampsie, HTA, infections Allaitement possible (selon ttt IS) Pas d influence sur fonction rénale à long terme Surveillance pédiatrique Surveillance maternelle

31 Merci de votre attention!

Femme et transplantation rénale. Pr Maryvonne Hourmant Service de néphrologie CHU de Nantes

Femme et transplantation rénale. Pr Maryvonne Hourmant Service de néphrologie CHU de Nantes Femme et transplantation rénale Pr Maryvonne Hourmant Service de néphrologie CHU de Nantes Introduction Transplantation: le meilleur traitement de l IRC terminale Grossesse: un des objectifs de la transplantation

Plus en détail

Transplantation Rénale

Transplantation Rénale Transplantation Rénale Maïté JAUREGUY 20/11/2013 Transplantation rénale Avantages * Moins de contraintes -Temps - Régime, restriction hydrique * Restauration fonction endocrine (possibilité de grossesse)

Plus en détail

Femme et transplantation rénale. Pr Maryvonne Hourmant Service de néphrologie CHU de Nantes

Femme et transplantation rénale. Pr Maryvonne Hourmant Service de néphrologie CHU de Nantes Femme et transplantation rénale Pr Maryvonne Hourmant Service de néphrologie CHU de Nantes Introduction Transplantation: le premier traitement de l IRC terminale chez les patients jeunes Grossesse: un

Plus en détail

UNE SITUATION LA GROSSESSE NORMALE

UNE SITUATION LA GROSSESSE NORMALE Les RISQUES de la GROSSESSE en 2010 Ph. AUDRA H.F.M.E. HOSPICES CIVILS LYON UNE SITUATION LA GROSSESSE NORMALE MÈRE ENFANT MORTS ou SÉQUELLES E.I.G. COMPLICATIONS GROSSESSES La GROSSESSE «NATURELLE» MORT

Plus en détail

Item 21. Examen prénuptial

Item 21. Examen prénuptial Item 21. Examen prénuptial 8 ITEM 21 1. Concernant le certificat prénuptial A. Il n est plus obligatoire depuis 2008 B. Il concerne uniquement les mariages civils C. Il doit stipuler par écrit la sérologie

Plus en détail

Rôle du médecin m dans le suivi du patient greffé rénal. Dr. L. Radermacher

Rôle du médecin m dans le suivi du patient greffé rénal. Dr. L. Radermacher Rôle du médecin m généraliste g dans le suivi du patient greffé rénal Dr. L. Radermacher Caractéristiques ristiques générales g des patients greffés Particularités s anatomiques Rejet aigu du greffon Médications

Plus en détail

COMPLICATIONS MATERNELLES ET NÉONATALES DE L HTA AU COURS DE LA GROSSESSE

COMPLICATIONS MATERNELLES ET NÉONATALES DE L HTA AU COURS DE LA GROSSESSE COMPLICATIONS MATERNELLES ET NÉONATALES DE L HTA AU COURS DE LA GROSSESSE Camille Le Ray Maternité Port Royal, Paris Tous droits réservés - C. Le Ray HTA pendant la grossesse Morbidité sévère et mortalité

Plus en détail

2018/2019 màj 23/07/2018. MODULE 1 : GYNECO-MED (30h) Du 27 au 30 Novembre J1 (7h) : Mardi 27 Novembre

2018/2019 màj 23/07/2018. MODULE 1 : GYNECO-MED (30h) Du 27 au 30 Novembre J1 (7h) : Mardi 27 Novembre Table des matières MODULE 1 : GYNECO-MED (30h) Du 27 au 30 Novembre 2018... 2 J1 (7h) : Mardi 27 Novembre 2018... 2 J2 (8h) : Mercredi 28 Novembre 2018... 2 J3 (8h) : Jeudi 29 Novembre 2018... 3 J4 (7h)

Plus en détail

Équilibre : à partir de 5 demi-vies

Équilibre : à partir de 5 demi-vies Suivi thérapeutique pharmacologique immunosuppresseurs Claire Chapuis Pharmacien assistant Pôle Pharmacie 2010 Immunosuppresseurs Plan Cas clinique Anticalcineurines: ciclosporine et tacrolimus: posologies/

Plus en détail

Table des matières I. INTRODUCTION II. INTERROGATOIRE III. EXAMEN CLINIQUE Question n 15, Module 2. De la conception à la naissance

Table des matières I. INTRODUCTION II. INTERROGATOIRE III. EXAMEN CLINIQUE Question n 15, Module 2. De la conception à la naissance Table des matières CHAPITRE 1 EXAMEN GYNÉCOLOGIQUE...17 I. INTRODUCTION... 17 II. INTERROGATOIRE... 17 III. EXAMEN CLINIQUE...18 CHAPITRE 2 EXAMEN PRÉNUPTIAL...22 Question n 15, Module 2. De la conception

Plus en détail

DISCORDANCE DES POIDS DE NAISSANCE DES JUMEAUX BICHORIAUX : Diagnostic, Pronostic Obstétrical et Néonatal.

DISCORDANCE DES POIDS DE NAISSANCE DES JUMEAUX BICHORIAUX : Diagnostic, Pronostic Obstétrical et Néonatal. DISCORDANCE DES POIDS DE NAISSANCE DES JUMEAUX BICHORIAUX : Diagnostic, Pronostic Obstétrical et Néonatal. N. Mottet, M. Guillaume, A. Martin, R. Ramanah, D. Riethmuller SMFC 27 Juin 2013 L échographie

Plus en détail

SAPL et Grossesse. Dr H Desmurs Clavel Médecine interne Médecine vasculaire Hopital E Herriot Groupe Hospitalier Centre Hospices Civils de Lyon

SAPL et Grossesse. Dr H Desmurs Clavel Médecine interne Médecine vasculaire Hopital E Herriot Groupe Hospitalier Centre Hospices Civils de Lyon SAPL et Grossesse Dr H Desmurs Clavel Médecine interne Médecine vasculaire Hopital E Herriot Groupe Hospitalier Centre Hospices Civils de Lyon 1. Historique 1952 Moore : association fausse positivité serologie

Plus en détail

Sexualité, fertilité et grossesse chez les transplantés. Signal de Bougy

Sexualité, fertilité et grossesse chez les transplantés. Signal de Bougy Sexualité, fertilité et grossesse chez les transplantés P. Grace Bianchi MD PD Signal de Bougy 20-6-04 La sexualité Après s la transplantation la libido et la fertilité reviennent rapidement et en principe

Plus en détail

CŒUR ET GROSSESSE. 1/ HTA Fréquente : 5à 10% des grossesses Grave : 16% de mortalité et est un FRV! suivi à distance.

CŒUR ET GROSSESSE. 1/ HTA Fréquente : 5à 10% des grossesses Grave : 16% de mortalité et est un FRV! suivi à distance. CŒUR ET GROSSESSE 1/ HTA Fréquente : 5à 10% des grossesses Grave : 16% de mortalité et est un FRV! suivi à distance. 2/ VALVULOPATHIES et éventuels problèmes de l anticoagulation. HTA ET GROSSESSE : Définitions

Plus en détail

SEMINAIRES IRIS. Diabète et Grossesse. Diabète et grossesse. Dr Véronique Ziereisen HIS Site Ixelles. Diabète gestationnel. Diabète gestationnel.

SEMINAIRES IRIS. Diabète et Grossesse. Diabète et grossesse. Dr Véronique Ziereisen HIS Site Ixelles. Diabète gestationnel. Diabète gestationnel. Diabète et Grossesse Dr Véronique Ziereisen HIS Site Ixelles Diabète et grossesse Diabète gestationnel. Suivi obstétrical chez patiente diabétique connue IR. Diabète gestationnel. Postpartum. Suivi Contraception.

Plus en détail

Le diabète gestationnel une prise en charge adaptée

Le diabète gestationnel une prise en charge adaptée Le diabète gestationnel une prise en charge adaptée Kozlevcar definition le diabète gestationnel est un trouble de la tolérance glucidique de gravité variable survenant ou diagnostiqué pour la première

Plus en détail

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 8 juin 2005 CELLCEPT 1 g / 5 ml, poudre pour suspension buvable Boîte de 1 flacon (Code CIP : 359 529-3) Laboratoire ROCHE mycophénolate

Plus en détail

Contraception du post partum

Contraception du post partum Contraception du post partum Dr Amel Benmahmoud MSD France Le post partum: c est quoi? La période du post-partum s'étend de la fin de l'accouchement jusqu'au retour de couches, c est-à-dire les premières

Plus en détail

Immunosuppression en transplantation hépatique. François Durand Hépatologie et Réanimation hépato- Digestive Hôpital Beaujon

Immunosuppression en transplantation hépatique. François Durand Hépatologie et Réanimation hépato- Digestive Hôpital Beaujon Immunosuppression en transplantation hépatique François Durand Hépatologie et Réanimation hépato- Digestive Hôpital Beaujon LFA3 CD40 CD80 CD86 APC MHC ICAM CD2 CD154 CTLA4 CD28 TCR CD4 LFA1 CD11a cytokine

Plus en détail

HTA GRAVIDIQUE. Touggourt le 09 /01/2016. Facebook: Docteurbenaouda

HTA GRAVIDIQUE. Touggourt le 09 /01/2016. Facebook: Docteurbenaouda Touggourt le 09 /01/2016 HTA GRAVIDIQUE Formation intensive en hypertensiologie Touggourt 24-25-26 Décembre 2015 07-08-09 Janvier 2016 Facebook: Docteurbenaouda DR BENAOUDA M.N /MEDECINE INTERNE / HTA

Plus en détail

Prise en charge et consommation de soins lors et deux ans après une greffe de rein en 2013

Prise en charge et consommation de soins lors et deux ans après une greffe de rein en 2013 Prise en charge et consommation de soins lors et deux ans après une greffe de rein en 213 Antoine Bessou, Camille Legeai, Cécile Vigneau, Cécile Couchoud, Philippe Tuppin Caisse nationale de l assurance

Plus en détail

ASPECTS LÉGAUX DU SUIVI DE LA GROSSESSE

ASPECTS LÉGAUX DU SUIVI DE LA GROSSESSE ASPECTS LÉGAUX DU SUIVI DE LA GROSSESSE INTRODUCTION Suivi de la grossesse = médecine préventive, rarement interventionnelle Poids médico-légal ++ Législation importante et évolutive Période à haut risque

Plus en détail

Transplantation d organe solide et vaccinations

Transplantation d organe solide et vaccinations EA 73 Cours d Automne de Chimiothérapie Anti Infectieuse et de Vaccinologie Transplantation d organe solide et vaccinations Pr. Karine Faure Unité des Maladies Infec6euses Service de Ges6on du Risque Infec6eux

Plus en détail

Prise en charge du diabète gestationnel : RPC CNGOF 2010

Prise en charge du diabète gestationnel : RPC CNGOF 2010 Prise en charge du diabète gestationnel : RPC CNGOF 2010 Aspects Gynéco-obstétricaux Formation gynerisq 31mai-1juin2013 O. THIEBAUGEORGES, P MIRONNEAU RPC DG: Aspects gynéco-obstétricaux Complications

Plus en détail

Retard de Croissance Intra Utérin (RCIU) Item 21 - Module 2

Retard de Croissance Intra Utérin (RCIU) Item 21 - Module 2 Objectifs : Retard de Croissance Intra Utérin (RCIU) Item 21 - Module 2 Expliquer les principaux facteurs de risque et les éléments de prévention du retard de croissance intra-utérin. Diagnostiquer et

Plus en détail

Table des matières. Diagnostic... 1 Prise en charge... 1 Expectative (1). Traitement chirurgical (2). Traitement médical (2).

Table des matières. Diagnostic... 1 Prise en charge... 1 Expectative (1). Traitement chirurgical (2). Traitement médical (2). Table des matières Liste des collaborateurs................................ Abréviations......................................... Préface.............................................. Avant-propos.........................................

Plus en détail

Arthur est un jeune père de famille. Il a reçu une greffe rénale il y a 3 ans. La fonction rénale est bonne et tout va bien. Durant sa visite de

Arthur est un jeune père de famille. Il a reçu une greffe rénale il y a 3 ans. La fonction rénale est bonne et tout va bien. Durant sa visite de Arthur est un jeune père de famille. Il a reçu une greffe rénale il y a 3 ans. La fonction rénale est bonne et tout va bien. Durant sa visite de contrôle il mentionne avoir des céphalées plus importantes

Plus en détail

Pourquoi faut-il prendre des immunosuppresseurs après une transplantation?

Pourquoi faut-il prendre des immunosuppresseurs après une transplantation? Pourquoi faut-il prendre des immunosuppresseurs après une transplantation? Dr John-David Aubert Service de pneumologie et Centre de transplantation, CHUV - Lausanne Berne 13 mars 2010 Le miracle de St

Plus en détail

MIE SEMESTRE 1 N 64 N 70

MIE SEMESTRE 1 N 64 N 70 MIE SEMESTRE 1 Discipline traitée Type enseignement N Items iecn Titre de l'enseignement N 64 N 70 Diagnostiquer : un trouble dépressif, un trouble anxieux généralisé, un trouble panique, une trouble phobique,

Plus en détail

Grossesse de la femme drépanocytaire. Dr Audrey BERMAN-MAGNIER

Grossesse de la femme drépanocytaire. Dr Audrey BERMAN-MAGNIER Grossesse de la femme drépanocytaire Dr Audrey BERMAN-MAGNIER Grossesse à risque Exacerbation de la maladie Fréquence accrue des complications obstétricales Complications maternelles ++ 2ème moitié de

Plus en détail

Souffle cardiaque chez l enfant. Hypertension artérielle pulmonaire chez l'enfant

Souffle cardiaque chez l enfant. Hypertension artérielle pulmonaire chez l'enfant Type enseignement N Items iecn Titre de l'enseignement Atelier Gynéco/Obst Atelier Gynéco/Obst N 55 apprentissage des gestes en gynécologie et accouchement apprentissage des gestes en gynécologie et accouchement

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 6 février 2008

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 6 février 2008 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 6 février 2008 ADVAGRAF 0,5 mg, gélule à libération prolongée B/30 (CIP : 380 692 7) ADVAGRAF 1 mg, gélule à libération prolongée B/30 (CIP : 380 696 2) ADVAGRAF 5 mg,

Plus en détail

Suivi gynécologique des femmes présentant un lupus systémique

Suivi gynécologique des femmes présentant un lupus systémique HOPITAUX UNIVERSITAIRES LA PITIE SALPETRIERE - CHARLES FOIX Paris, le 14 décembre 2018 Suivi gynécologique des femmes présentant un lupus systémique Gynécologue médicale Endocrinologie et médecine de la

Plus en détail

Chirurgie Bariatrique et Grossesse

Chirurgie Bariatrique et Grossesse Chirurgie Bariatrique et Grossesse 1ère journée du Centre Intégré Nord Francilien de Prise en Charge de l Obésité de l Adulte et de l Enfant Samedi 19 janvier 2013 Dr Guillaume Girard, Dr Pietro Santulli

Plus en détail

Reconnaître et traiter à temps les maladies liées à la transplantation. Dr JP Venetz Centre de Transplantation CHUV Lausanne Berne, le 24 mars 2007

Reconnaître et traiter à temps les maladies liées à la transplantation. Dr JP Venetz Centre de Transplantation CHUV Lausanne Berne, le 24 mars 2007 Reconnaître et traiter à temps les maladies liées à la transplantation Dr JP Venetz Centre de Transplantation CHUV Lausanne Berne, le 24 mars 2007 Buts de la prise en charge après transplantation Prévention

Plus en détail

QUELS SONT LES FACTEURS DE RISQUE D UN ACCOUCHEMENT PRÉMATURÉ?

QUELS SONT LES FACTEURS DE RISQUE D UN ACCOUCHEMENT PRÉMATURÉ? QUELS SONT LES FACTEURS DE RISQUE D UN ACCOUCHEMENT PRÉMATURÉ? 1 La prématurité correspond aux naissances avant le terme de 37 semaines d aménorrhée (SA). L accouchement prématuré peut être soit spontané

Plus en détail

PATIENT IMMUNODEPRIME DANS UN CONTEXTE DE TRANSPLANTION SOLIDE

PATIENT IMMUNODEPRIME DANS UN CONTEXTE DE TRANSPLANTION SOLIDE PATIENT IMMUNODEPRIME DANS UN CONTEXTE DE TRANSPLANTION SOLIDE Quelques aspects pratiques dans le suivi 1. Interactions médicamenteuses 2. Toxicités 3. Adhésion au traitement 4. Gestion des infections

Plus en détail

Drépanocytose et grossesse. B. Haddad, F. Galacteros, Et toute l équipe de Créteil

Drépanocytose et grossesse. B. Haddad, F. Galacteros, Et toute l équipe de Créteil Drépanocytose et grossesse B. Haddad, F. Galacteros, Et toute l équipe de Créteil Hypothèse Anémie chronique + CVO Infarctus placentaire Altération de la nutrition fœtale RCIU MFIU Activation de l'endothélium

Plus en détail

DÉPISTAGE ET PRISE EN CHARGE DES COMPLICATIONS ET DES PATHOLOGIES COMPLIQUANT LA GROSSESSE

DÉPISTAGE ET PRISE EN CHARGE DES COMPLICATIONS ET DES PATHOLOGIES COMPLIQUANT LA GROSSESSE DÉPISTAGE ET PRISE EN CHARGE DES COMPLICATIONS ET DES PATHOLOGIES COMPLIQUANT LA GROSSESSE TOUTE FEMME PRÉSENTANT DES SIGNES DE PATHOLOGIE COMPLIQUANT SA GROSSESSE DOIT ÊTRE REFEREE AU NIVEAU SUPÉRIEUR

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 28 janvier 2004

AVIS DE LA COMMISSION. 28 janvier 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 28 janvier 2004 MYFORTIC 180 mg, comprimé pelliculé gastro-résistant Boîte de 120 MYFORTIC 360 mg, comprimé pelliculé gastro-résistant

Plus en détail

Le syndrome néphrotique Idiopathique en 2010

Le syndrome néphrotique Idiopathique en 2010 Le syndrome néphrotique Idiopathique en 2010 Les Mardis de Pédiatrie Le 22 Juin 2010 HFME, Lyon-Bron fnobili@chu-besancon.fr De quoi parle-t-on? Protéinurie Œdèmes Hypo albuminémie PU>50 mg/kg/j P U

Plus en détail

INTRODUCTION Quotidien des équipes d anesthésie de maternité Stress+++ accouchement maladie Femme jeune en bonne santé Évènement heureux

INTRODUCTION Quotidien des équipes d anesthésie de maternité Stress+++ accouchement maladie Femme jeune en bonne santé Évènement heureux URGENCES OBSTETRICALES Dr CASTEL Adeline CHU TOULOUSE Paule de Viguier INTRODUCTION Quotidien des équipes d anesthésie de maternité Stress+++ accouchement maladie Femme jeune en bonne santé Évènement heureux

Plus en détail

Suivi après Transplantation rénale chez l enfant

Suivi après Transplantation rénale chez l enfant Suivi après Transplantation rénale chez l enfant bruno.ranchin@chu-lyon.fr APNP Toulouse 20-21 Octobre 2007 Epidémiologie France 2006 Malades greffés en France 2006 (inscrits < 16 ans) n = 84 3,1 % du

Plus en détail

Descriptif d une séquence de formation Plan du cours : «Gynécologie Obstétrique»

Descriptif d une séquence de formation Plan du cours : «Gynécologie Obstétrique» Descriptif d une séquence de formation Plan du cours : 2013 2014 «Gynécologie Obstétrique» 1. Identification du module : - Matière d enseignement: Gynécologie - Obstétrique - Public cible : 5 ème année

Plus en détail

Suivi ambulatoire de l adulte transplanté rénal au delà de 3 mois après transplantation. Grangé Steven Service de Néphrologie CHU Rouen

Suivi ambulatoire de l adulte transplanté rénal au delà de 3 mois après transplantation. Grangé Steven Service de Néphrologie CHU Rouen Suivi ambulatoire de l adulte transplanté rénal au delà de 3 mois après transplantation Grangé Steven Service de Néphrologie CHU Rouen Pourquoi? 2006: 2731 transplantations rénales Taux de survie à long

Plus en détail

Faq 1 - Le Retard de Croissance Intra Utérin : de quoi s'agit-il?

Faq 1 - Le Retard de Croissance Intra Utérin : de quoi s'agit-il? RCIU Objectifs : Expliquer les principaux facteurs de risque et les éléments de prévention du retard de croissance intra-utérin. Diagnostiquer et connaître les principes de prévention et la prise en charge.

Plus en détail

INFECTION URINAIRE ET GROSSESSE. Mise à jour suite aux recommandations de la SPILF (Société de Pathologie Infectieuse de Langue Française) de 2015.

INFECTION URINAIRE ET GROSSESSE. Mise à jour suite aux recommandations de la SPILF (Société de Pathologie Infectieuse de Langue Française) de 2015. GROUPE HOSPITALIER PITIE SALPETRIERE Service de gynécologie Obstétrique Professeur M DOMMERGUES Auteurs : A Cornet (Anesthésiste) D Vauthier-Brouzes (Obstétricien) Recommandations AFSAPPS 2008 SPILF 2015

Plus en détail

RECIDIVE DE SEMINOME APRES TRANSPLANTATION RENALE AU COURS D UN SYNDROME DE FRASIER

RECIDIVE DE SEMINOME APRES TRANSPLANTATION RENALE AU COURS D UN SYNDROME DE FRASIER RECIDIVE DE SEMINOME APRES TRANSPLANTATION RENALE AU COURS D UN SYNDROME DE FRASIER Mémoire DES Pédiatrie Le 22 octobre 2007 Guillaume MESTRALLET Patiente âgée de 13 ans: syndrome péritonéal aigu en 12/1997.

Plus en détail

Déclaration ation de conflits d'intérêts Firmes pharmaceutiques pour lesquelles j'ai exécuté des projets de recherche ou agi comme consultant : Astell

Déclaration ation de conflits d'intérêts Firmes pharmaceutiques pour lesquelles j'ai exécuté des projets de recherche ou agi comme consultant : Astell Pé Présentation ti d'un cas clinique i «Je ne me sens vraiment pas bien» Michel R. Pâquet MD, Ph.D., FRCP(C), CSPQ Unité de transplantation Hôpital Notre-Dame du CHUM Montréal Cours de transplantation

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 21 octobre 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 21 octobre 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 21 octobre 2009 MODIGRAF 0,2 mg, granulés pour suspension buvable B/ 50 sachets-dose (CIP : 395 948-2) MODIGRAF 1 mg, granulés pour suspension buvable B/50 sachets-dose

Plus en détail

Les immunosuppresseurs Réunion des associations 2016

Les immunosuppresseurs Réunion des associations 2016 Les immunosuppresseurs Réunion des associations 2016 L immunité L immunité est définie comme l ensemble des mécanismes biologiques permettant à un organisme d assurer son intégrité en éliminant ses propres

Plus en détail

HTA GRAVIDIQUE ET PRE-ECLAMPSIE

HTA GRAVIDIQUE ET PRE-ECLAMPSIE HTA GRAVIDIQUE ET PRE-ECLAMPSIE HTA gravidique : PAS 140 mmhg et/ou PAD 90 mmhg Sans protéinurie Après 20 SA Pré-Eclampsie : HTA Gravidique avec protéinurie 300mg/24H Attention!!! si HTA découverte

Plus en détail

Varicelle et grossesse. Dr Coatleven Frédéric maternité C.H.U. Bordeaux Juin 2010

Varicelle et grossesse. Dr Coatleven Frédéric maternité C.H.U. Bordeaux Juin 2010 Varicelle et grossesse Dr Coatleven Frédéric maternité C.H.U. Bordeaux Juin 2010 Epidémiologie, physiopathologie Maladie infectieuse fréquente et le plus souvent bénigne 90% de la population de plus de

Plus en détail

Item 21 : Retard de Croissance Intra-Utérin (RCIU) (Évaluations)

Item 21 : Retard de Croissance Intra-Utérin (RCIU) (Évaluations) Item 21 : Retard de Croissance Intra-Utérin (RCIU) (Évaluations) Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) Date de création du document 2010-2011 QCM DE PRE-REQUIS QUESTION 1/5

Plus en détail

DIABETE et GROSSESSE. Blandine JANAND DELENNE Centre Hospitalier du Pays d Aix

DIABETE et GROSSESSE. Blandine JANAND DELENNE Centre Hospitalier du Pays d Aix DIABETE et GROSSESSE Blandine JANAND DELENNE Centre Hospitalier du Pays d Aix L excès de glucose chez la mère est délétère pour l embryon et le fœtus. Expert consensus on gestational diabetes mellitus,

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 18 décembre 2002

AVIS DE LA COMMISSION. 18 décembre 2002 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 18 décembre 2002 CELLCEPT 250 mg, gélules B/100 CELLCEPT 500 mg, comprimés B/50 Laboratoires ROCHE mycophénolate mofétil Liste I

Plus en détail

La grossesse au cours de l acromégalie : Evénement possible :Expérience du centre pierre et Marie Curie d Alger.

La grossesse au cours de l acromégalie : Evénement possible :Expérience du centre pierre et Marie Curie d Alger. La grossesse au cours de l acromégalie : Evénement possible :Expérience du centre pierre et Marie Curie d Alger. S.Achir,S.Mimouni Centre Pierre et Marie Curie - Alger INTRODUCTION: L acromégalie représente

Plus en détail

REINS HYPERÉCHOGÈNES EN ANTÉNATAL A PARTIR D E 11 OBSERVATIONS A U C HU DE A U R É L I E C A M E L I O. Introduction

REINS HYPERÉCHOGÈNES EN ANTÉNATAL A PARTIR D E 11 OBSERVATIONS A U C HU DE A U R É L I E C A M E L I O. Introduction REINS HYPERÉCHOGÈNES EN ANTÉNATAL A PARTIR D E 11 OBSERVATIONS A U C HU DE B ESANÇON LE 04/11/10 A U R É L I E C A M E L I O Introduction Néphropathies fœtales : Anomalie de taille du rein Anomalie d échogénicité

Plus en détail

Introduction Examen clinique de la femme enceinte Travail

Introduction Examen clinique de la femme enceinte Travail Table des matières Introduction Examen clinique de la femme enceinte Interrogatoire...15 Examen clinique...18 Inspection abdominale...18 Palpation abdominale...20 Captation des bruits du cœur fœtal...23

Plus en détail

La contraception en péri ménopause

La contraception en péri ménopause La contraception en péri ménopause Dr F.Madaci, Dr Boudjellil, Dr Bounegar, Pr M.Derguini Service gynéco obstétrique Hôpital Bachir Mentouri Kouba 9ème congrès SAEREM 4ème congrès FAFEM 7-8 Mai 2011 ALGER

Plus en détail

Femme et VIH. Prise en charge de la femme pendant la grossesse. P r Sophie Matheron Hôpital Bichat Claude Bernard

Femme et VIH. Prise en charge de la femme pendant la grossesse. P r Sophie Matheron Hôpital Bichat Claude Bernard Université Lille II, Faculté de Médecine, 23 octobre 2007 Femme et VIH Prise en charge de la femme pendant la grossesse P r Sophie Matheron Hôpital Bichat Claude Bernard Grossesse et infection par VIH

Plus en détail

Journée Étude «FEMMES» G R O S S E S S E

Journée Étude «FEMMES» G R O S S E S S E Journée Étude «FEMMES» 1 G R O S S E S S E 2 0 0 9-2 0 1 0 Les vaccinations Rappel coqueluche Avant la grossesse Varicelle en cas d absence d ATCD et après contrôle de la sérologie Rubéole Sérologie toxoplasmose

Plus en détail

Néphropathie induite par le BK virus. Cliquez F Glowacki pour modifier le style des sous-titres du masque Sce de Néphrologie, Hôp Huriez.

Néphropathie induite par le BK virus. Cliquez F Glowacki pour modifier le style des sous-titres du masque Sce de Néphrologie, Hôp Huriez. Néphropathie induite par le BK virus Cliquez F Glowacki pour modifier le style des sous-titres du masque Sce de Néphrologie, Hôp Huriez. Polyomavirus Petits virus à ADN. Chez l homme, pathogènes chez les

Plus en détail

RUBEOLE ET GROSSESSE

RUBEOLE ET GROSSESSE RUBEOLE ET GROSSESSE diminution de l incidence grâce à la vaccination En 2006: moins de 20 cas séroconversions /an pdt la grossesse 0 cas de rubéole malformative en 2006 en France (vaccination /IMG des

Plus en détail

Le déclenchement artificielle du travail Indications - Contres indications Complications

Le déclenchement artificielle du travail Indications - Contres indications Complications I er Congrès du CNGOAL XXe Congrès de la SAGO 12 13 Novembre 2016 Le déclenchement artificielle du travail Indications - Contres indications Complications Dr I. Ben Abderrahmane - Dr F.Manseur - Pr MS.

Plus en détail

UE 2 Gynécologie Obstétrique - Pédiatrie

UE 2 Gynécologie Obstétrique - Pédiatrie UE 2 Gynécologie Obstétrique - Pédiatrie I. L examen prénuptial 1. Examens complémentaires obligatoires (en cas de consultation prénuptiale) Sérologie Rubéole et Toxoplasmose chez la femme Groupe sanguin

Plus en détail

SUITES DE COUCHES NORMALES ET PATHOLOGIQUES. SF: H.Messerer CHU Ibn Rochd, service de Gynécologie Obstérique Annaba

SUITES DE COUCHES NORMALES ET PATHOLOGIQUES. SF: H.Messerer CHU Ibn Rochd, service de Gynécologie Obstérique Annaba SUITES DE COUCHES NORMALES ET PATHOLOGIQUES SF: H.Messerer CHU Ibn Rochd, service de Gynécologie Obstérique Annaba I-INTRODUCTION: o Les suites de couches est la période qui s etend de l accouchement jusqu

Plus en détail

ENQUÊTES NATIONALES PERINATALES

ENQUÊTES NATIONALES PERINATALES ENQUÊTES NATIONALES PERINATALES Situation en 2016 et évolution depuis 2010 B Blondel, C Bonnet, B Coulm INSERM, Equipe EPOPé Sfmp 2017 1 Origine Besoin de données fiables et actualisées pour surveiller

Plus en détail

FOETOPATHIES INFECTIEUSES

FOETOPATHIES INFECTIEUSES FOETOPATHIES INFECTIEUSES SIGNES ECHOGRAPHIQUES S. Kessler DIU 2011/2012 INTRODUCTION Effets de la grossesse sur la maladie Effets de l agent infectieux sur la grossesse Conséquences éventuelles pour l

Plus en détail

Nom : Prénom : Date de naissance : Âge : Adresse : Téléphone : Nationalité : Lieu de naissance : Profession : En couple : non oui

Nom : Prénom : Date de naissance : Âge : Adresse : Téléphone : Nationalité : Lieu de naissance : Profession : En couple : non oui Dossier prénatal_2016_dossier prénatal -Edition 2016 07/04/16 12:13 Page1 MATERNITÉ : Dossier prénatal correspondant(e)s : patiente Nom : Prénom : Date de naissance : Âge : Adresse : Téléphone : Nationalité

Plus en détail

LA TOXEMIE GRAVIDIQUE

LA TOXEMIE GRAVIDIQUE LA TOXEMIE GRAVIDIQUE ELEMENTS DE DIAGNOSTIC Pr. Hédi H RézigaR Centre de maternité et de néonatologie de Tunis 03/05/2003 SOUSSE -JAMU 2003 1 INTRODUCTION Grossesse à haut risque. Mortalité maternelle

Plus en détail

THYROIDE ET GROSSESSE. 10 Décembre 2015 AS Coutin

THYROIDE ET GROSSESSE. 10 Décembre 2015 AS Coutin THYROIDE ET GROSSESSE 10 Décembre 2015 AS Coutin Physiologie T4 : tétra-iodothyronine thyroxine T3 : tri-iodothyronine iode Effets biologiques des HT: action ubiquitaire Croissance et développement du

Plus en détail

SURVEILLANCE DE LA GROSSESSE Ecole de sages-femmes de Saint-Antoine Étudiants SMa2 Année e

SURVEILLANCE DE LA GROSSESSE Ecole de sages-femmes de Saint-Antoine Étudiants SMa2 Année e SURVEILLANCE DE LA GROSSESSE Ecole de sages-femmes de Saint-Antoine Étudiants SMa2 Année e 2013 2014 I GENERALITES La grossesse n est pas une maladie Les consultations prénatales sont des consultations

Plus en détail

Messages clés. Véronique Phan et Prosanto Chaudhury

Messages clés. Véronique Phan et Prosanto Chaudhury + Messages clés Véronique Phan et Prosanto Chaudhury + Pharmaco Interaction médicamenteuse possible entre IS et Antibiotique: macrolide en autre Antifongique IPP Nourriture Utiliser les outils en ligne

Plus en détail

Indications et contre-indications de la transplantation rénale. 4 ème journée de l infirmier en néphrologie

Indications et contre-indications de la transplantation rénale. 4 ème journée de l infirmier en néphrologie Indications et contre-indications de la transplantation rénale 4 ème journée de l infirmier en néphrologie Transplantation rénale Traitement de choix de l insuffisance rénale chronique terminale (IRCT)

Plus en détail

DIABETE GESTATIONNEL

DIABETE GESTATIONNEL Dr. CRISTINA TIMISESCU SOFOMEC LE 7 AVRIL 2016 Définitions: DIABETE GESTATIONNEL OMS: un trouble de la tolérance glucidique conduisant à une hyperglycémie de sévérité variable, débutant ou diagnostiqué

Plus en détail

Prise en charge du tabagisme gravidique au sein d un service de soin

Prise en charge du tabagisme gravidique au sein d un service de soin Prise en charge du tabagisme gravidique au sein d un service de soin Etude réalisée à la maternité Jeanne de Flandre, CHRU Lille Léocadie LALOUX Sage-femme CHRU Lille INTRODUCTION! Problème de santé publique!

Plus en détail

Décès maternels de causes cardiovasculaires en France,

Décès maternels de causes cardiovasculaires en France, Décès maternels de causes cardiovasculaires en France, - Pierre-Marie CHOINIER, Marie-Pierre Bonnet, Monica Saucedo, Dominique Chassard, Eric Verspyck, Catherine Deneux-Tharaux INSERM U, Equipe EPOPé,

Plus en détail

IVG Synthèse des recommandations du CNGOF DR ODILE MAURICE CENTRE DE PLANIFICATION DES NAISSANCES CHU REIMS

IVG Synthèse des recommandations du CNGOF DR ODILE MAURICE CENTRE DE PLANIFICATION DES NAISSANCES CHU REIMS IVG Synthèse des recommandations du CNGOF DR ODILE MAURICE CENTRE DE PLANIFICATION DES NAISSANCES CHU REIMS Chaque année environ 210 000 IVG sont pratiquées en France C est donc un acte fréquent pour les

Plus en détail

Atelier 1 Bien coder en Obstétrique. Journée du réseau Périnat Aquitaine, Pessac, 29 avril 2011

Atelier 1 Bien coder en Obstétrique. Journée du réseau Périnat Aquitaine, Pessac, 29 avril 2011 Atelier 1 Bien coder en Obstétrique 1 3 règles non contradictoires - Utiliser toutes les ressources offertes par le PMSI pour décrire l activité médicale - Respecter scrupuleusement les règles du PMSI

Plus en détail

Il est possible de dépister, un fœtus petit pour l âge gestationnel (PAG), ceci pouvant correspondre :

Il est possible de dépister, un fœtus petit pour l âge gestationnel (PAG), ceci pouvant correspondre : Il est possible de dépister, un fœtus petit pour l âge gestationnel (PAG), ceci pouvant correspondre : biométries inférieures aux normes de références établies, sans caractère pathologique (PAG isolé),

Plus en détail

Recommandations pour la prise en charge de la grossesse chez les femmes atteintes d un syndrome drépanocytaire majeur

Recommandations pour la prise en charge de la grossesse chez les femmes atteintes d un syndrome drépanocytaire majeur Recommandations pour la prise en charge de la grossesse chez les femmes atteintes d un syndrome drépanocytaire majeur Centre de référence labélisé Maladies rares «syndrome Drépanocytaires Majeurs» La drépanocytose

Plus en détail

SUIVI DE LA GROSSESSE ET ORIENTATION DES FEMMES ENCEINTES EN FONCTION DES SITUATIONS À RISQUE IDENTIFIÉES

SUIVI DE LA GROSSESSE ET ORIENTATION DES FEMMES ENCEINTES EN FONCTION DES SITUATIONS À RISQUE IDENTIFIÉES SUIVI DE LA GROSSESSE ET ORIENTATION DES FEMMES ENCEINTES EN FONCTION DES SITUATIONS À RISQUE IDENTIFIÉES GROSSESSE PHYSIOLOGIQUE? GROSSESSE NORMALE? GROSSESSE À BAS RISQUE? GROSSESSE A PRIORI «NORMALE»

Plus en détail

Prise en charge de l HTA Gravidique Néphrologie et grossesse

Prise en charge de l HTA Gravidique Néphrologie et grossesse Prise en charge de l HTA Gravidique Néphrologie et grossesse Dr Victor Gueutin CCA Néphrologie Service de Néphrologie du Pr Deray CHU Pitié-Salpétrière 1 De quoi parle t-on? HTA pré-existante HTA gravidique

Plus en détail

Diabète et grossesse. Dr Marianne saidi CHU de Nice

Diabète et grossesse. Dr Marianne saidi CHU de Nice Diabète et grossesse Dr Marianne saidi CHU de Nice Rôle de la grossesse sur le métabolisme du glucose Afin d'assurer les besoins nutritionnels du fœtus: Anabolisme au 1 er trimestre de grossesse la femme

Plus en détail

Le retard de croissance intra utérin d origine vasculaire: quelle prise en charge au CHU d Annaba?

Le retard de croissance intra utérin d origine vasculaire: quelle prise en charge au CHU d Annaba? CNGOAL /SAGO 2016 Le retard de croissance intra utérin d origine vasculaire: quelle prise en charge au CHU d Annaba? W.GUELLATI; Y.DJABRI Blida le 11-12/11/2016 INTRODUCTION Le retard de croissance intra

Plus en détail

CFEF Programme de la spécialité

CFEF Programme de la spécialité ACCREDITATION DES MEDECINS ET DES EQUIPES MEDICALES PROGRAMME DE LA SPECIALITE CFEF Programme de la spécialité Session d application : 2015-2017 PAS_2014_000412 Date de validation : 20 novembre 2014 Échographie

Plus en détail

Transplantations d organes solides: Quelle immunodépression, quels risques infectieux?

Transplantations d organes solides: Quelle immunodépression, quels risques infectieux? Transplantations d organes solides: Quelle immunodépression, quels risques infectieux? Matthieu Revest Maladies Infectieuses et Réanimation Médicale, CHU Rennes CIC Inserm 1414, Inserm U 1230, Université

Plus en détail

Prise en charge et suivi des Néphropathies à IgA. Arnaud GARNIER Néphrologie Pédiatrique Hôpital des enfants, CHU Purpan Toulouse

Prise en charge et suivi des Néphropathies à IgA. Arnaud GARNIER Néphrologie Pédiatrique Hôpital des enfants, CHU Purpan Toulouse Prise en charge et suivi des Néphropathies à IgA Arnaud GARNIER Néphrologie Pédiatrique Hôpital des enfants, CHU Purpan Toulouse 1 ère étape Accepter la maladie CHRONIQUE Maladie chronique Les dépôts glomérulaires

Plus en détail

Vaccination au féminin

Vaccination au féminin CNR Infections Rubéoleuses Materno-fœtales Vaccination au féminin Journées Périnatales de Mayotte Novembre 2016 Christelle VAULOUP-FELLOUS Faculté de Médecine Paris Sud Service de Virologie du GH Hôpitaux

Plus en détail

Impacts et applicabilité du protocole DAME au sein d une maternité de type III

Impacts et applicabilité du protocole DAME au sein d une maternité de type III Impacts et applicabilité du protocole DAME au sein d une maternité de type III CONSTANCE PENEAU, LA BAULE LE 23 NOVEMBRE 2017 Plan Introduction Matériels et méthodes Résultats Discussion Conclusion CONSTANCE

Plus en détail

FACULTE DE MEDECINE HENRI WAREMBOURG. Evolution des grossesses menées sous anticalcineurines en transplantation rénale

FACULTE DE MEDECINE HENRI WAREMBOURG. Evolution des grossesses menées sous anticalcineurines en transplantation rénale UNIVERSITE LILLE 2 DROIT ET SANTE FACULTE DE MEDECINE HENRI WAREMBOURG Année : 2016 THESE POUR LE DIPLOME D'ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE Evolution des grossesses menées sous anticalcineurines en transplantation

Plus en détail

Département des Consultations Externes. Vous avez un projet de bébé L Hôpital Américain de Paris vous accompagne LA VISITE PRÉCONCEPTIONNELLE

Département des Consultations Externes. Vous avez un projet de bébé L Hôpital Américain de Paris vous accompagne LA VISITE PRÉCONCEPTIONNELLE Département des Consultations Externes Vous avez un projet de bébé L Hôpital Américain de Paris vous accompagne LA VISITE PRÉCONCEPTIONNELLE Vous envisagez d avoir un enfant. Vous avez demandé à bénéficier

Plus en détail

Entretien du 4ème mois

Entretien du 4ème mois Décodage du vécu des ATCD gynéco-obstétricaux personnels et familiaux Entretien du 4ème mois CPAV Versailles 18 et 25 novembre 2006 Jean-Pierre BERNARD Ulrike METZGER Gynécologue-Obstétriciens Échographistes

Plus en détail

Société Tunisienne Biologie Clinique Diagnostic des infections materno-fœtales virales

Société Tunisienne Biologie Clinique Diagnostic des infections materno-fœtales virales Société Tunisienne Biologie Clinique Diagnostic des infections materno-fœtales virales Elargoubi Aida 15/04/2016 Virus et Grossesse Passage transpalcentaire Conséquences sur la maman et le bébé VIRUS

Plus en détail

Diabète et grossesse

Diabète et grossesse Diabète et grossesse A) DIABETE GESTATIONNEL (DG) 1. Définition Trouble de l équilibre glycémique survenant ou diagnostiqué dans le décours de la grossesse, le plus souvent au début du troisième trimestre

Plus en détail

Grille d évaluation des pratiques sur les critères d indications et d information. 1 - Informations relatives à l accouchement évalué

Grille d évaluation des pratiques sur les critères d indications et d information. 1 - Informations relatives à l accouchement évalué Annexe 2 Démarche d analyse et d amélioration des pratiques professionnelles sur les indications de césariennes programmées à terme et sur l optimisation de l information. 1 - Informations relatives à

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 16 juillet 2008

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 16 juillet 2008 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 16 juillet 2008 RAPAMUNE 1 mg, comprimé enrobé B/30 : 359 530-1 RAPAMUNE 2 mg, comprimé enrobé B/30 : 361 568-2 RAPAMUNE 1 mg/ml, solution buvable flacon 60 ml : 356

Plus en détail

Actualités sur la prise en charge du diabète. Docteur Fabienne MESSAOUDI Centre Hospitalier de Versailles

Actualités sur la prise en charge du diabète. Docteur Fabienne MESSAOUDI Centre Hospitalier de Versailles Actualités sur la prise en charge du diabète Docteur Fabienne MESSAOUDI Centre Hospitalier de Versailles Diabète gestationnel: nouvelles recommandations 2010 Définition Trouble de la tolérance aux glucides,

Plus en détail

DIABETE GESTATIONNEL. Docteur Andrea LABAUNE-KISS DIAPASON 36 Déols «Le Relais Saint-Jacques» 6 juin 2013

DIABETE GESTATIONNEL. Docteur Andrea LABAUNE-KISS DIAPASON 36 Déols «Le Relais Saint-Jacques» 6 juin 2013 DIABETE GESTATIONNEL Docteur Andrea LABAUNE-KISS DIAPASON 36 Déols «Le Relais Saint-Jacques» 6 juin 2013 DEFINITION «Trouble de la tolérance glucidique conduisant à une hyperglycémie de sévérité variable,

Plus en détail