Xertigny Bulletin municipal n 73 - Février 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Xertigny Bulletin municipal n 73 - Février 2013"

Transcription

1 Bien Aître à Xertigny 2013 Bulletin municipal n 73 - Février 2013

2 Sommaire Editoriaux Madame le Maire... 3 Monsieur le Président de la C2VRM... 5 Le mot de la Secrétaire Générale... 5 M. le Chef de Centre de Secours... 6 M. le Commandant de la Communauté de Brigades de Xertigny... 7 L équipe municipale Daniel Robert n est plus conseiller délégué... 8 Les finances communales... 9 Journal de l année Vie Communale 1. Réalisations Bâtiments techniques Voirie : 2011, 2012, travaux réalisés et en cours Rue Haute Mur Void d Arches Mur de la salle des fêtes Aménagement passerelle du Gué du Saut et sentier pédestre Forêts Clôture des PPC Conduite eau du bois Beaudoin et réfection Void de la Bure Projets Sécurisation parkings des écoles Salle polyvalente Amélioration des bâtiments Eclairage public Accessibilité bâtiments Révision du PLU et urbanisme Lotissement Site Internet Canalisation et sectorisation Travaux en régie et matériel - Achat faucheuse, réparation UNIMOG La carrière à la forge de Semouse Travaux de l équipe technique Affaires scolaires et jeunesse - Le point sur les rentrées scolaires et les changements au collège 25 - CEL CLSH Tourisme, patrimoine, affaires culturelles et sportives - Activités de la Maison du Tourisme Bibliothèque Embellissement et amélioration du cadre de vie - Médaille d or des VVF Maisons fleuries à Xertigny Vie Economique - Point sur l activité économique Vie sociale - Etat civil CCAS Transport aux Restos du Cœur Vie inter-communale - Relations avec la C2VRM Partenariat avec le Pays d Epinal, cœur des Vosges SICPV Portage des repas Pêle-Mêle - Forum des associations Fête des quartiers et accueil des nouveaux habitants Job d été Vie associative Renseignements pratiques - Les transports en commun Locations de salles, chalets et espaces plein air Calendrier des fêtes et manifestations année Inscription sur les listes électorales Déchets ménagers : SICOVAD Bulletin municipal de Xertigny N 73 Février 2013 Publicité : Mairie de Xertigny Directeur de la publication : Véronique MARCOT Dépôt légal : février 2013 Mairie : 1 le Château XERTIGNY Tél Fax site internet : Mails : Secrétaire générale : Madame le Maire : Gazette : Nous remercions les personnes qui ont fourni les textes et illustrations de cette revue, les commerçants, artisans et entreprises annonceurs publicitaires ainsi que toutes les personnes ayant participé à son élaboration. Les textes, illustrations et photographies paraissent sous la responsabilité de leurs auteurs. 2

3 Editoriaux Madame le Maire C est avec beaucoup de plaisir que nous vous présentons le tout nouveau bulletin «Bien Aître à Xertigny», accompagné du semestriel «Vôge et Moselle» de notre communauté de communes, la C2VRM. Nous espérons qu ensemble, ils complèteront votre niveau d information, la gazette vous relatant déjà chaque quinzaine les faits marquants, activités et travaux se déroulant sur notre commune. Comme chaque année, vous y trouverez le détail des projets menés par les élus et ceux à venir. La parole est donnée aux associations afin que vous puissiez, si besoin en était, découvrir leurs activités. De nombreuses photos illustrent le journal de l année, le guide pratique détachable au centre du bulletin vous permet de garder sous la main les adresses utiles, etc. Toute cette consolidation d informations et les rédactions d articles sont assez fastidieuses. Je remercie donc toutes celles et ceux qui ont contribué à la réalisation du bulletin, et notamment Annie Boissonnet, conseillère déléguée à la communication, ainsi que les annonceurs qui par leur publicité nous ont permis de limiter les coûts de son édition a été une année noire en terme économique et de pertes d emplois sur notre commune et 2013 ne s annonce guère meilleure. Lactalis, la scierie Houot et Bihr ont vu leurs activités, tout ou en partie, cesser et de nombreux xertinois se retrouvent ainsi démunis et sans emploi. Il nous faut pourtant ne pas baisser les bras et garder confiance en l avenir et au potentiel de notre cité. La convention de revitalisation Lactalis et de restructuration du site ainsi que les fonds qui y sont réservés sont à utiliser au plus vite sur notre territoire, car il nous faut créer de nouveaux emplois. Nous sommes tous concernés par ce dispositif, collectivités, entreprises et administrés. Soyons novateurs, créatifs et osons! Je voudrais remercier, à ce propos, ceux qui se sont lancés dans la création de leur entreprise en 2012, malgré la crise et la concurrence toujours plus rude dans certains secteurs, ainsi bien entendu, que tous les «entreprenants» en général de notre commune qui, au quotidien, résistent et se battent pour faire perdurer leur activité, prenant des risques financiers au prix de sacrifices personnels importants. Comme vous pourrez le lire dans cet ouvrage, de nombreux projets ont été étudiés et réalisés cette année, qu ils soient entrepris par la commune ou la C2VRM. Il en est un qui a occupé une bonne partie de notre temps : la réhabilitation des anciens bâtiments Lamboley et ses annexes, où les ateliers municipaux ont été installés. Nous organiserons d ailleurs au début du printemps une «porte ouverte» afin que vous découvriez ces nouveaux espaces. En effet, la simple porte d entrée, à côté de l entreprise Oxygen, minimise totalement la surface réellement existante et il me semble important que vous en preniez connaissance, d autant que 500m 2 non occupés restent disponibles pour une activité économique quelconque. Pour 2013, un équipement structurant verra le jour à travers la crèche située sur le lotissement artisanal. Ce projet, porté par la C2VRM nous permettra d apporter un nouveau service aux jeunes parents, renforçant l attractivité de notre commune. Nous étudierons également la possible mise en place d activités touristiques du Château des Brasseurs, avec pour impératif sa conservation dans le patrimoine communal, mais avec une question essentielle : faut-il laisser la mairie à cet endroit avec ce que cela implique en matière de coûts de fonctionnement ou faut-il développer une activité qui pourrait assurer un revenu à la collectivité? Une question à laquelle il est difficile de répondre et qui ne peut se baser que sur une étude complexe, intégrant le potentiel du territoire, les coûts d un éventuel projet et les aides possibles, les contraintes du site et l avis des xertinois. Nous réaliserons dans le courant de cette année une réunion plénière afin de vous concerter sur ce sujet et de recueillir vos avis sur la base du diagnostic qui aura été réalisé et des premières propositions du cabinet retenu. En parallèle, et comme vous l explique Philippe Eymard, président de la C2VRM dans son édito, nous réaliserons le «Showroom du Hêtre» aux abords du plan d eau qui consistera en la construction d une dizaine de structures. Ce projet répond à deux objectifs : disposer d une vitrine technologique de l utilisation du hêtre qui est l enjeu du PER (Pôle d Excellence Rurale) qui a été signé entre l Etat et le Pays, porteur du projet et pour lequel des financements importants sont réservés. Le deuxième objectif est de réaliser un PRL (Parc Résidentiel de loisirs) afin de disposer enfin d une offre d hébergement sur la commune. Nous pourrons ainsi répondre à de nombreuses demandes pour lesquelles à ce jour nous sommes totalement démunis. 3

4 Editoriaux D autres projets plus classiques mais tout aussi importants, voire indispensables seront menés : réfection de routes, création de trottoirs, sécurisation des parkings scolaires, 1 ère phase de la réhabilitation de la salle polyvalente, mise en accessibilité de la salle des fêtes et du rez-de-chaussée du château et bien d autres encore, qui pour les plus stratégiques sont décrits dans les chapitres suivants. Toutes ces nouvelles opérations seront réalisées en veillant, comme chaque année, à toujours gérer «en bon père de famille» notre commune car, même si elle n est quasiment pas endettée et dispose d une bonne trésorerie, il nous faut être très prudents sur l avenir et sur les dépenses à engager, notamment en fonctionnement. En effet, nous sommes clairement informés de la baisse importante des dotations de l état sur ces prochaines années, et les finances de notre commune en dépendent largement. Les élus de la C2VRM ont décidé d opter pour le régime de la fiscalité professionnelle unique (le mécanisme vous est expliqué clairement dans la brochure Vôge et Moselle) et cette décision est plutôt favorable pour les communes de la Vôge (Uriménil et Xertigny), qui vont se voir dotées d une allocation de compensation constante, versées par la C2VRM, et basée sur les ressources fiscales qu elles lui ont transférées dès 2013 (basées sur celles de 2012). Nous collaborons de plus en plus ensemble, ce qui, vous pourrez le constater aisément, nous permet de développer de nouveaux services et offres sur l ensemble du territoire, afin de couvrir un maximum de besoins et attentes de nos administrés. Notre communauté de communes s affirme et prend toute sa place dans la carte intercommunale des Vosges, et je tiens à souligner la collaboration précieuse et très active que nous entretenons au quotidien avec le Président, Philippe Eymard, les élus et le personnel, et je les remercie de rendre possible la réalisation de projets fédérateurs sur Xertigny. Si de tels projets, qu ils soient communaux et intercommunaux, peuvent être imaginés, puis réalisés, c est aussi parce que certains financeurs, comme le Conseil Général, le Conseil Régional, l Etat, parfois l Europe, nous font confiance et acceptent de nous aider selon leurs moyens et leurs axes de développement. Qu ils en soient remerciés. Notre commune a connu en 2012 un certain nombre de modifications dans ses structures associatives, avec des changements à leur tête et je laisse le soin aux nouveaux présidents en poste de vous l expliquer dans l espace mis à leur disposition dans le bulletin. Je tiens à remercier pour leur engagement celles et ceux qui ont laissé leur place après, pour certains, de nombreuses années d engagement et à féliciter les nouveaux nommés qui n ont pas hésité à prendre des responsabilités pour que perdurent leurs activités. Je remercie en général tous les bénévoles qui non seulement animent tout au long de l année notre commune par de nombreuses activités et manifestations, mais qui souvent répondent présents à nos sollicitations dans nos actions communales, le CEL par exemple. J ai également une pensée pour Robert Laribe qui a décidé de mettre fin, pour divergences avec le bureau de l association, à ses activités de directeur de musique. Il a formé et dirigé durant dix ans de nombreux musiciens, n épargnant ni son temps, ni son énergie. Qu il en soit remercié comme il se doit. En 2012 encore, le comité de jumelage avec la commune de Lauf a été mis en sommeil, compte tenu de la baisse de motivation franche de son équipe municipale, malgré la bonne volonté affichée du nouveau maire Oliver Rastetter, lors de son élection, mais aussi vu le nombre restreint des membres au comité de jumelage xertinois, (seules deux personnes résistaient tant bien que mal dans l organisation des éventuelles rencontres, toujours annulées au dernier moment par Lauf). Si des bonnes volontés se sentent intéressées, la relance devrait être possible. Alors, avis aux amateurs Pour conclure, 2013, comme vous l avez compris, sera encore une année de réflexion, d études et de poursuite de travaux importants, mais ce sera surtout une année où nous devrons être encore davantage à l écoute et aux services des personnes en difficultés face à une conjoncture de plus en plus ardue et contraignante. Je tiens donc à vous assurer, à cet instant, de la disponibilité et de la motivation de vos élus pour aborder avec vous cette nouvelle année, que je vous souhaite remplie d amour et d amitiés sincères, de bonheur et joie simple, d une bonne dose d optimisme et d une santé à toute épreuve. Bien à vous Votre Maire Véronique MARCOT 4

5 Le mot du Président de la CVRM 2012 fût une année particulièrement difficile pour les administrés de notre territoire, pour nos entreprises et nos collectivités qui ont dû faire face à des baisses importantes de leurs recettes, baisses qui risquent de s accentuer dans les années à venir selon la dernière loi de finance votée pour Les élus de la C2VRM ont, malgré tout, fait le choix d amplifier leurs actions au profit de la petite enfance, de l amélioration de l habitat, de notre environnement mais aussi du développement économique et de l emploi. La C2VRM investira en 2013 sur Xertigny. Nous avons décidé la création d une crèche qui aura également pour vocation d accueillir les locaux du Relais d Assistantes Maternelles animé par Anne TRAPET. Elle s installera sur un terrain de la zone artisanale près du centre de distribution de La Poste, terrain cédé à la C2VRM à l euro symbolique par la commune que je remercie. Le coût total de l opération s élève à avec des subventions acquises de l Etat, de la Région Lorraine et de la CAF pour un montant de soit prés de 70%. Nous souhaitons une ouverture sur le dernier trimestre Elle accueillera d abord 10 enfants mais le bâtiment permettra d évoluer jusqu à 20 enfants gardés. La gestion sera différente des autres crèches de la C2VRM puisque nous la gérerons en régie avec du personnel intercommunal. Cette construction attendue et voulue par votre municipalité montre notre volonté de renforcer les services sur notre territoire. Dans le cadre du PER (Pole d Excellence Rural) signé avec l Etat, consistant à développer la filière Hêtre, nous avons mis en place avec la commune de Xertigny un groupement de commande pour la réalisation d une véritable vitrine technologique du hêtre en construction, à travers la mise en œuvre d une dizaine d habitations légères de loisirs d environ 60 m² sur le bord du plan d eau à la Vallée de l Aître dans le cadre d un PRL (Parc Résidentiel de Loisirs). Le maître d œuvre est choisi : il s agit du cabinet WM Archi. Le permis de construire devrait être déposé au cours du premier semestre. Cette réalisation permettra une vraie réflexion sur la valorisation locale du hêtre et des entreprises de la filière bois tout en dotant la C2VRM et la commune, bien entendu, d une capacité d hébergement totalement absente sur le territoire actuellement et d un accueil touristique de qualité. Nous espérons aussi des retombées économiques du PER mais cela sera plus long. Editoriaux L opération Programmée d Amélioration de l Habitat lancée en 2011, connaît un franc succès. A ce jour, 77 dossiers ont été déposés, d aides ont été attribuées permettant de réaliser 1.2 million d de travaux dont seront réalisés par les entreprises locales Il nous reste encore deux ans de convention avec l Etat. L équipe municipale de Xertigny a fait un gros travail de détection et une quinzaine de dossiers ont été déposés pour votre commune. Dans le cadre du programme «Habiter mieux» lancé par l Etat et piloté par l ANAH, nous avons le 18 septembre 2012 avec les services de l Etat remis à la famille BRIGNON un chèque de pour un montant des travaux de TTC, dont le remplacement des fenêtres et la mise en place d une pompe à chaleur. Une étude concernant la mise en place d une pépinière et d un hôtel d entreprises est actuellement en cours. Celle-ci devra statuer sur la pertinence de la mise en œuvre d un tel dispositif sur la Vôge, et si c est le cas, sur son emplacement le plus pertinent, sachant que Xertigny et Uriménil, à présent, disposent de locaux vacants importants. Lors du conseil du 19 décembre 2012, le conseil communautaire a décidé d opter pour le régime de la fiscalité professionnelle unique qui donnera davantage de ressources à la communauté de communes en garantissant aux communes le maintien de leurs ressources actuelles. C est une décision importante pour les 11 communes qui composent la communauté de communes. Nous sommes convaincus qu une nouvelle période s ouvre pour la C2VRM qui, après s être dotée d un périmètre assurant sa survie administrative vient de se doter d un nouveau régime fiscal qui lui permettra de poursuivre son développement sans pénaliser, bien sûr, les communes membres. Nous allons rapidement utiliser nos moyens supplémentaires pour accentuer nos actions de développement économique de notre territoire mais aussi travailler sur la prise de nouvelles compétences par la C2VRM pour limiter l augmentation des dépenses des communes. Il me reste maintenant à vous souhaiter à tous ainsi qu à vos proches mes meilleurs vœux pour cette année Philippe EYMARD Président de la C2VRM 5

6 Editoriaux Le mot de la Secrétaire Générale Dans un contexte où on constate une augmentation croissante des charges de fonctionnement, la maîtrise des dépenses est un objectif permanent où chaque contrat est surveillé de près et remis en question régulièrement, chaque achat est étudié et une mise en concur- rence réalisée pour obtenir le meilleur rapport qualité/prix. C est ainsi qu en 2012, le but fixé de recherches d économies a été atteint avec notamment une stabilité tant au niveau des dépenses à caractère général (carburants, chauffage, ) que des dépenses de personnel. Concernant ce dernier point, au 31 décembre 2012, 34 personnes travaillent pour la commune, dans les écoles (assistantes maternelles, ménage, cantine et garderie), des salles (location et ménage), au service technique (espaces verts, déneigement, voirie, entretien des bâtiments, ), à l administration générale (bibliothèque, accueil, état civil, urbanisme, comptabilité, paies, ). La plupart sont des agents titulaires, d autres en CDD et enfin quelques-uns en CAE (Contrats aidés par l Etat). Chacun d entre eux contribue à la qualité du service public et la tâche n est pas toujours aisée, le niveau d exigence augmentant sans cesse et la réglementation évoluant constamment. Certes, dans la situation actuelle, notre place peut sembler idéale mais le travail accompli est très important et pas toujours visible. Les demandes constantes des uns et des autres (écoles, administrés, élus, associations,.) sont toujours entendues et chaque agent dans sa compétence y répond en accord avec les élus. Le mot du Chef de Centre de Secours L année 2012 a été pour le centre de secours dont j ai la responsabilité une année importante : réhabilitation du casernement, passage au grade supérieur pour certains membres de l équipe d encadrement, nombreuses heures de formation à l école départementale pour une grande partie du personnel et enfin recrutement. Mon adjoint, le Sergent Chef Philippe FRÉCHIN, est parti en retraite et a été remplacé par le Sergent Chef Stéphane DUCHÊNE. L équipe d encadrement a évolué. Elle est composée d un major, de deux sergents-chefs, de trois sergents, de deux caporauxchefs et de trois caporaux. Le Sapeur Frédéric HOLVEC venu du CPI Dounoux et le Sapeur Yvan JACQUOT du CPI la Chapelle-aux-Bois sont tous deux affectés au CIS Xertigny depuis leur emménagement à Xertigny. Une psychologue et une sage-femme, toutes deux référencées auprès du service médical départemental sont également affectées au CIS Xertigny. Il s agit de Sylvaine JUNG et Jessica SERRURIER toutes deux habitantes de notre commune. Certaines années sont marquées par des événements plus ponctuels. Ainsi, en 2012, les 4 tours d élections ont mobilisé le personnel technique, pour la mise en place des panneaux et des 5 bureaux de vote, à chaque tour, et administratif pour leur organisation. A ce titre, je souhaite remercier Isabelle Marin qui a œuvré, avec un grand professionnalisme et son sourire habituel, pour que tout se passe dans les règles et sans problème, comme l on remarqué les nombreuses personnes venues assurer la permanence des bureaux. Un grand merci à ces dernières également. Pour 2013, vous pourrez lire dans ce bulletin que des projets importants sont prévus et pour chacun, la recherche de subventions donne l impression de faire une chasse aux trésors, tant il faut chercher activement et défendre le projet pour espérer obtenir quelques deniers. A cette difficulté s ajoute la pression normative de plus en plus présente tant en droit du travail, en urbanisme et en matière d accessibilité ou prochainement les rythmes scolaires. Une veille constante est nécessaire et me prends beaucoup de temps et d énergie pour être au fait de l actualité mais rend mon travail riche et très vivant. Pour vous, l actualité xertinoise, c est bien sûr ce bulletin et la gazette. Le rédacteur actuel est Dominique Bricout en remplacement d Anne Haxaire qui après un congé maternité est en congé parental pour 6 mois. Dominique a su parfaitement s intégrer à ce poste et réalise un travail exemplaire notamment pour ce bulletin avec l investissement sans faille de Mme Boissonnet, Conseillère déléguée. Il ne me reste qu à vous souhaiter une année 2013 sereine et à nous souhaiter un travail toujours aussi constructif. Julia MENGIN Ceci porte actuellement l effectif à 38 personnes. Le centre a été doté d un nouveau véhicule : un Fourgon Pompe Tonne Secours Routiers, un matériel polyvalent mais surtout plus performant qui remplace les véhicules d incendie et de secours routier. La formation pour pouvoir participer aux différentes interventions et la remise à niveau des connaissances obligatoires ont été suivies par les nouvelles recrues et l ensemble du personnel, ce qui représente environ 1200 heures. Nous notons une légère baisse des interventions pour l année 2012 depuis que le CIS Uzemain a été doté d une ambulance. 405 interventions ont tout de même été effectuées en 2012, soit plus de heures d astreinte. Je profite de cette diffusion pour vous rappeler que l équipe d encadrement et moi-même nous tenons à la disposition des personnes qui désirent partager les valeurs des sapeurs pompiers volontaires. Pour cela, vous pouvez contacter la mairie qui vous donnera mes coordonnées. Les membres de la brigade des Sapeurs-pompiers de Xertigny vous présentent leurs vœux pour cette nouvelle année. Major Robert GRANDCLAUDON 6

7 Editoriaux Le mot du commandant de la COB de Xertigny Contre les cambriolages, ayez les bons reflexes! La Communauté de Brigades de Gendarmerie de Xertigny - Bains les Bains vient d éditer ses statistiques quant aux diverses missions accomplies en Au 30 novembre 2012, les militaires de la COB de Xertigny ont constaté 301 crimes et délits judiciaires et en ont élucidé 144, contre 313 constatés en 2011 dont 67 élucidés. Les gendarmes ont relevé 315 contraventions et délits au code de la route et constaté 6 accidents contre 5 en Ces accidents ont engendré, en 2011, 2 tués et 6 blessés contre 1 tué et 8 blessés en La part des vols et cambriolages constatés est importante. 161 en 2012 c est à dire un peu plus de 50 % des crimes et délits constatés. Ces chiffres pourraient être améliorés en adoptant quelques réflexes : Protéger votre domicile. Équipez votre porte d un système de fermeture fiable, d un viseur optique, d un entrebâilleur. N inscrivez pas vos nom et adresse sur votre trousseau de clés. Ne laissez pas vos clés sous le paillasson, dans la boîte à lettres, dans le pot de fleurs... Confiez-les plutôt à une personne de confiance. Fermez la porte à double tour, même lorsque vous êtes chez vous. Évitez de laisser les fenêtres ouvertes, surtout si elles sont accessibles depuis la voie publique. Ne laissez pas traîner une échelle, des outils, un échafaudage... Avant de laisser pénétrer quelqu un dans votre domicile, assurez-vous de son identité en utilisant l interphone, le judas ou entrebâilleur. En cas de doute, même si des cartes professionnelles vous sont présentées, appelez le service ou la société dont vos interlocuteurs se réclament. Ne laissez jamais une personne inconnue seule dans une pièce de votre appartement ou votre maison. Placez en lieu sûr et éloigné des accès, vos bijoux, carte de crédit, sac à main, clés de voiture et ne laissez pas d objets de valeur qui soient visibles à travers les fenêtres. Photographiez vos objets de valeur pour faciliter les recherches en cas de vol. Notez le numéro de série et la référence des matériels, conservez vos factures, ou expertises pour les objets de très grande valeur. En cas d absence durable, avisez vos voisins ou le gardien de votre résidence. Faites suivre votre courrier ou faites le relever par une personne de confiance : une boîte à lettres débordant de plis révèle une longue absence. Votre domicile doit paraître habité : demandez que l on ouvre régulièrement les volets le matin. Créez l illusion d une présence, à l aide d un programmateur pour la lumière, la télévision, la radio. - Ne laissez pas de message sur votre répondeur téléphonique qui indiquerait la durée de votre absence. Dans le cadre des opérations «Tranquillité vacances» signalez votre absence à la brigade de gendarmerie. Des patrouilles pour surveiller votre domicile seront organisées. Le Major Philippe MARANDE, Commandant la Communauté de Brigades de Xertigny-Bains les Bains 7

8 Le Conseil Municipal Le Conseil Municipal se compose actuellement de 21 membres, dont Madame le Maire, 5 adjoints et 2 conseillers délégués. Véronique MARCOT Maire Monsieur Daniel ROBERT a souhaité ne plus être Conseiller délégué en avril 2012 pour des raisons personnelles, mais reste conseiller municipal. André LAPOIRIE 1 er Adjoint Christian PIERREL 2 ème Adjoint Pierrette GERARD 3 ème Adjoint René ALEXANDRE 4 ème Adjoint Francis LAVEZ 5 ème Adjoint Annie BOISSONNET Conseillère déléguée Michel LAVE Conseiller délégué Daniel ROBERT Conseiller municipal Claude AMYOT Conseiller municipal Jean-Marie CLAUDEL Conseiller municipal Véronique DEVOILLE Conseillère municipale Marie-Claude FARRON Conseillère municipale Pascal GREGY Conseiller municipal Dominique MICHEL Conseillère municipale Maryline PARMENTIER Conseillère municipale Stéphane PERNOT Conseiller municipal Sylvie PETITJEAN Conseillère municipale Michaël THIEBAUT Conseiller municipal Nicolas VANÇON Conseiller municipal Pierre WYKA Conseiller municipal 8

9 Finances communales BUdGet GeneRAL (Montants arrondis) Compte administratif Provisoire avant vote, section de Fonctionnement Les dépenses de fonctionnement du budget général Réalisé % Charges à caractère général ,00 27,93 % Charges de personnel ,00 53,96 % Autres charges de gestion courante ,00 15,97 % Intérêts des emprunts ,00 1,13 % Charges exceptionnelles et dotation aux amortissements ,00 1,01 % Total dépenses ,00 100,00 % Intérêts des emprunts Autres charges de gestion courante Charges exceptionnelles et dotation aux amortissements Charges de personnel Charges à caractère général Excédent de fonctionnement reporté Travaux en régie Produits exceptionnels Atténuation de charges Produits de services du domaine et vente Autres produits de gestion courante Impôts et taxes Dotations, subventions, participations (dotation de l Etat) Les recettes de fonctionnement du budget général Réalisé % Produits de services du domaine et vente ,00 2,76 % Impôts et taxes ,00 28,48 % Dotations, subventions, participations (dotation de l'état) ,00 22,49 % Autres produits de gestion courante ,00 1,66 % Atténuation de charges ,00 1,16 % Produits exceptionnels ,00 1,23 % Travaux en régie + dotation aux amortissements des subventions ,00 0,80 % Excédent de fonctionnement reporté ,00 41,41 % Total recettes ,00 100,00 % Compte administratif Provisoire avant vote, section d investissement Les dépenses d investissement du budget général Réalisé % Remboursement d'emprunt (capital)+ dépôt et cautionnement ,00 1,83% Opérations d'ordre ,00 2,32% Opérations d'investissement ,00 67,46% Déficit d'investissement ,00 28,40% Total dépenses ,00 100,00 % Déficit d investissement Opérations d investissement Remboursement d emprunt (capital)+ dépôt et cautionnement Opérations d ordre Opération d ordre Fonds de compensation TVA et TLE + Dépôt et cautionnement Subventions d investissement Les recettes d investissement du budget général Réalisé % Fonds de compensation TVA et TLE + Dépôt et cautionnement ,00 13,74% Emprunt 0,00% Subventions d'investissement ,00 5,89% Excédent de fonctionnement capitalisé ,00 79,65% Opération d'ordre ,00 0,71% Total recettes ,00 100,00 % Excédent de fonctionnement capitalisé Restes à Réaliser Dépenses d'investissement ,00 Recettes d'investissement ,00 Résultat Cumulé de clôture Recettes (F + I + RàR) - Dépenses (F + I +RàR) ,00 9

10 Finances communales Compte administratif 2012 provisoire avant vote - BUdGet eau DéPENSES D'INVESTISSEMENT RECETTES D'INVESTISSEMENT Remboursement d'emprunt ,00 Excédent de fonctionnement Amortissements de subventions ,00 Remboursement de TVA par Véolia ,00 Opérations d'investissement ,00 Subventions ,00 Déficit antérieur 7 438,00 Amortissements des installations ,00 Avance forfaitaire ,00 Avance forfaitaire ,00 Total dépenses d'investissement ,00 Total recettes d'investissement ,00 DéPENSES DE FONCTIONNEMENT RECETTES DE FONCTIONNEMENT Charges à caractère général 187,00 Redevance communale eau ,00 Intérêts des emprunts 9 217,00 Produits exceptionnels 418,00 Opérations d'ordre ,00 Dotations aux amortissements ,00 Excédent antérieur ,00 Total dépenses de fonctionnement ,00 Total recettes de fonctionnement ,00 Restes à Réaliser Dépenses d'investissement ,00 Recettes d'investissement ,00 Résultat Cumulé de clôture Recettes (F + I + RàR) - Dépenses (F + I +RàR) ,00 Compte administratif 2012 provisoire avant vote - BUdGet FoRêt DéPENSES D'INVESTISSEMENT Restes à Réaliser (Dépenses engagées, non payées et recettes obtenues, mais non perçues) Dépenses d'investissement ,00 Recettes d'investissement RECETTES D'INVESTISSEMENT Opérations réalisées dont travaux sylvicoles ,00 Subventions ,00 Déficit antérieur ,00 Excédents de fonctionnement capitalisé ,00 Total dépenses d'investissement ,00 Total recettes d'investissement ,00 DéPENSES DE FONCTIONNEMENT RECETTES DE FONCTIONNEMENT Charges à caractère général ,00 Produits des services ,00 Charges exceptionelles 25,00 Excédents antérieurs ,00 Total dépenses de fonctionnement ,00 Total recettes de fonctionnement ,00 Résultat Cumulé de clôture Recettes (F + I + RàR) - Dépenses (F + I +RàR) ,00 10

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Conseil municipal du 30 juin 2010 RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Délibération Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, Considérant qu il y a lieu de mettre

Plus en détail

REFONTE DU SITE INTERNET

REFONTE DU SITE INTERNET Commune de Lannilis REFONTE DU SITE INTERNET CAHIER DES CHARGES Maitrise d ouvrage : Commune de LANNILIS - Mairie 19 rue de la Mairie 29870 Lannilis Tél. 02 98 04 00 11 - Email : mairie.lannilis.m@wanadoo.fr

Plus en détail

A. Procéder à la description des conditions de conservation (annexe 1).

A. Procéder à la description des conditions de conservation (annexe 1). Introduction Les prochaines élections municipales, en mars 2008, vont s accompagner d une procédure réglementaire, le récolement des archives de la commune. Cette opération revêt un caractère obligatoire,

Plus en détail

3 099 704,29 RECETTES 2013 61 220,81

3 099 704,29 RECETTES 2013 61 220,81 BUDGET 2013 EQUILIBRE GENERAL Le budget global 2013 se monte à 5 146 475,64 en recettes pour 4 615 844,79 en dépenses. Ces chiffres intègrent à la fois l année 2013 en fonctionnement et investissement

Plus en détail

Pause Méridienne et Restaurant Scolaire Municipal

Pause Méridienne et Restaurant Scolaire Municipal Pause Méridienne et Restaurant Scolaire Municipal Rue des Ecoles 37210 PARCAY-MESLAY Tel : 02 47 29 18 98 Règlement Intérieur La pause méridienne et le restaurant scolaire sont des activités gérées par

Plus en détail

Liberté Egalité - Fraternité REPUBLIQUE FRANCAISE

Liberté Egalité - Fraternité REPUBLIQUE FRANCAISE Département : Indre-et-Loire Arrondissement : CHINON Liberté Egalité - Fraternité REPUBLIQUE FRANCAISE Lignières de Touraine CONSEIL MUNICIPAL DU 19 AVRIL 2013 Par suite d'une convocation en date du 15

Plus en détail

Règlement intérieur des accueils périscolaires, de la restauration et du centre de loisirs

Règlement intérieur des accueils périscolaires, de la restauration et du centre de loisirs Règlement intérieur des accueils périscolaires, de la restauration et du centre de loisirs Préambule La mairie de St Crépin Ibouvillers met à disposition des familles qui ont un enfant de 3 à 11 ans, scolarisé

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES - ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) - RESTAURATION SCOLAIRE - TAP MATERNEL (Temps d

RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES - ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) - RESTAURATION SCOLAIRE - TAP MATERNEL (Temps d RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) RESTAURATION SCOLAIRE TAP MATERNEL (Temps d Accueil Périscolaire) ANNEE 2013 2014 La ville de JACOU organise

Plus en détail

LEVET COMMUNE DE LEVET

LEVET COMMUNE DE LEVET LEVET COMMUNE DE LEVET Conseil Municipal du 4 juin 2015 Le Compte Administratif présenté aujourd hui découle de la gestion de l exercice 2014 : il constitue notre socle de gestion pour l avenir. Compte

Plus en détail

MAI 2011 LE MOT DU MAIRE. Madame, Monsieur,

MAI 2011 LE MOT DU MAIRE. Madame, Monsieur, MAI 2011 LE MOT DU MAIRE Madame, Monsieur, Le budget 2011 vient d être voté, il laisse apparaître un résultat cumulé de 44.144,75, dont vous trouverez le détail à l intérieur du bulletin. Cela nous a permis

Plus en détail

STATUTS DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PORHOËT

STATUTS DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PORHOËT STATUTS DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PORHOËT Article 1 : DENOMINATION Il est créé une Communauté de Communes composée des communes suivantes : Evriguet, Guilliers, Ménéac, Mohon, Saint-Malo des Trois

Plus en détail

DECISIONS MODIFICATIVES AU BUDGET 2014

DECISIONS MODIFICATIVES AU BUDGET 2014 COMMUNE DE FOURNEVILLE SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 Juin 2014 L an deux mille quatorze, le 20 Juin 2014 à 20 H 30, le Conseil Municipal de FOURNEVILLE, régulièrement convoqué, s est réuni sous la

Plus en détail

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL Le vote du budget constitue l acte politique majeur de la vie de la collectivité. Il doit impérativement être voté avant le 31 mars de l année qu il intéresse. Toutefois,

Plus en détail

SEANCE DU 26 MARS 2009

SEANCE DU 26 MARS 2009 SEANCE DU 26 MARS 2009 Le vingt six mars deux mil neuf, à dix huit heures trente minutes, les Membres du Conseil Municipal, légalement convoqués se sont réunis en séance publique à la Mairie sous la présidence

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 23 avril 2014

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 23 avril 2014 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 23 avril 2014 L an deux mille quatorze et le vingt-trois avril à vingt heures trente, le Conseil Municipal de cette Commune, régulièrement convoqué, s est réuni

Plus en détail

Accueil Jeunes 11-17

Accueil Jeunes 11-17 République Française Ville de SaintCloud Pôle Petite enfance, Education, Jeunesse Présentation Accueil Jeunes 1117 Dossier administratif L accueil jeunes 1117 est une structure d accueil, située au 7 bis

Plus en détail

SÉANCE DU 06 MARS 2014

SÉANCE DU 06 MARS 2014 SÉANCE DU 06 MARS 2014 L'an deux mille quatorze, le six mars, à 20 H 30, les membres du Conseil Municipal, légalement convoqués, se sont réunis à la mairie sous la présidence de M. Jean-Vincent PISONI,

Plus en détail

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires!

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! Ecoles de la Communauté de Communes du Pays de Chalindrey École de LE PAILLY (maternelle & élémentaire) Cette plaquette est téléchargeable sur

Plus en détail

Conseil Municipal du 28 Juillet 2015

Conseil Municipal du 28 Juillet 2015 Conseil Municipal du 28 Juillet 2015 DCM N 2015/81 * Demande de subvention MOTO CLUB JUSSEY Le Maire donne connaissance aux Membres du Conseil Municipal d un courrier de l Association MOTO CLUB DE JUSSEY

Plus en détail

Règlement du restaurant scolaire

Règlement du restaurant scolaire DEPARTEMENT DE LOIR-ET-CHER REPUBLIQUE FRANCAISE ARRONDISSEMENT DE BLOIS COMMUNE DE SAINT GERVAIS LA FORET Règlement du restaurant scolaire Le présent règlement concerne l organisation du restaurant scolaire.

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 Le présent Conseil Municipal approuve à l unanimité et en tous ses points le compterendu de la précédente séance du 12 septembre 2012. Le Conseil Municipal,

Plus en détail

LA GAZETTE BASTIDOISE

LA GAZETTE BASTIDOISE LA GAZETTE BASTIDOISE JUILLET 2009-1 - Réunion publique du vendredi 13 février 2009 Après les votes des comptes administratifs et des comptes de gestion, avant la préparation du budget primitif 2009, une

Plus en détail

(articles L. 1612-2 et L. 2412-1 du code général des collectivités territoriales) VU le code général des collectivités territoriales ;

(articles L. 1612-2 et L. 2412-1 du code général des collectivités territoriales) VU le code général des collectivités territoriales ; CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE BOURGOGNE SEANCE du 8 juillet 2008 AVIS n 08.CB.08 COMMUNE d ARGILLY Budget principal, budget annexe de la section d ANTILLY (Département de la Côte-d'Or) BUDGET PRIMITIF

Plus en détail

MAIRIE D AURADÉ CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU DE SÉANCE DU 25 FÉVRIER 2015

MAIRIE D AURADÉ CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU DE SÉANCE DU 25 FÉVRIER 2015 MAIRIE D AURADÉ CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU DE SÉANCE DU 25 FÉVRIER 2015 Le Conseil Municipal s est réuni le mercredi 25 février 2015 à 20h30, sur convocation régulière et sous la présidence de Monsieur

Plus en détail

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS Règlement approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 29 juin 2015 Les parents devront en

Plus en détail

MAIRIE de B E I G N O N

MAIRIE de B E I G N O N Beignon, le 25 mai 2012 MAIRIE de B E I G N O N Chers Parents, L année scolaire 2011 / 2012 se termine et il nous faut préparer la rentrée scolaire 2012/ 2013. A ce titre, nous vous rappelons quelques

Plus en détail

DELIBERATIONS 31 MARS 2015

DELIBERATIONS 31 MARS 2015 DELIBERATIONS 31 MARS 2015 DCM N 2015/28 * Vote des taxes communales pour 2015 : Pour l élaboration du budget primitif, le Maire indique qu il y a lieu de fixer les taux des taxes communales et propose

Plus en détail

ordre du jour ci-après :

ordre du jour ci-après : COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL du 28 MARS 2013 Séance ordinaire du 28 mars 2013 à 18 heures Sous la Présidence de Monsieur SCHWEIZER Christian, Maire Présents : MM. SCHWEIZER, LEONARD, HENRY, STIBLING,

Plus en détail

PROCES VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL 2015/I SEANCE DU 27 JANVIER 2015

PROCES VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL 2015/I SEANCE DU 27 JANVIER 2015 169 PROCES VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL 2015/I SEANCE DU 27 JANVIER 2015 La convocation a été adressée individuellement à chaque membre du Conseil Municipal le 19 janvier 2015 pour la

Plus en détail

Compte de résultat global 2011 - Etablissement et Association

Compte de résultat global 2011 - Etablissement et Association Compte de résultat global 2011 - Etablissement et Association Introduction : L année 2011 a été marquée par le transfert en janvier du service A.S.L.L de la F.A.C.E vers l A.P.A.R.. Sur le plan financier

Plus en détail

Résidence Clairefontaine

Résidence Clairefontaine Résidence Clairefontaine Bienvenue Madame, Monsieur, Vous venez de retirer un dossier de demande de pré-admission pour intégrer la Résidence Clairefontaine. Le Conseil d administration, la direction, tout

Plus en détail

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre

Plus en détail

D importants travaux d élagage ont été réalisés, en particulier sur les marronniers du village.

D importants travaux d élagage ont été réalisés, en particulier sur les marronniers du village. N 14 MAI NNNN 2015 Cette LETTRE qui arrive avec le Printemps permet de faire le point de la vie communale, depuis la dernière parue en Novembre 2014. Les travaux : Les Marliozards ont pu constater que

Plus en détail

COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 JUIN 2015

COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 JUIN 2015 COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 JUIN 2015 Absentes excusées : E LAFANECHERE M FAURE 1. Approbation compte-rendu précédent conseil Approuvé à l unanimité. 2. Lecture de la charte de l élu local - Communication

Plus en détail

Conseil Municipal du 30 Juin 2015. Monsieur le Maire rappelle que la commune a adhéré à Ingénierie 70.

Conseil Municipal du 30 Juin 2015. Monsieur le Maire rappelle que la commune a adhéré à Ingénierie 70. Conseil Municipal du 30 Juin 2015 DCM N 2015/64 * Marché de travaux : renouvellement du réseau AEP rue de Verdun Monsieur le Maire rappelle que la commune a adhéré à Ingénierie 70. Monsieur le Maire rappelle

Plus en détail

Le marché de l entreprise PREVOSTO passera donc de 91 093,95 HT soit 108 948.36 TTC à 98 672,13 HT soit 118 011.87 TTC (avenant n 2)

Le marché de l entreprise PREVOSTO passera donc de 91 093,95 HT soit 108 948.36 TTC à 98 672,13 HT soit 118 011.87 TTC (avenant n 2) 2013-01-9/1 (1) AVENANT N 2 LOT 1 NOUVELLE MAIRIE ENTREPRISE PREVOSTO DEMOLITION MUR ELARGISSEMENT BAIE-PORTE LOCAL ARCHIVES MASSIF PORTE-DRAPEAU Monsieur le Maire présente au Conseil Municipal, un devis

Plus en détail

DEPARTEMENT DU BAS-RHIN ARRONDISSEMENT DE MOLSHEIM COMMUNE DE WISCHES

DEPARTEMENT DU BAS-RHIN ARRONDISSEMENT DE MOLSHEIM COMMUNE DE WISCHES DEPARTEMENT DU BAS-RHIN ARRONDISSEMENT DE MOLSHEIM COMMUNE DE WISCHES Conseillers élus : 19 Conseillers en fonction : 19 Conseillers présents : 17 Date de convocation : 6 février 2015 Extrait du procès-verbal

Plus en détail

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Compte-rendu fait par : I.MOUSQUET Présents : C.CHARRIER, architecte E.BAZZO, DGS A.DJEBARI, enseignante maternelle

Plus en détail

Anne PELLETIER LE BARBIER Maire de Bièvres

Anne PELLETIER LE BARBIER Maire de Bièvres Un an après la mise en œuvre des nouveaux horaires scolaires à Bièvres, nous souhaitons vous donner une information précise sur l ensemble des acteurs qui interviennent auprès de vos enfants tout au long

Plus en détail

Conseil Municipal du 19 mai 2015

Conseil Municipal du 19 mai 2015 Conseil Municipal du 19 mai 2015 Le dix-neuf mai deux mille quinze, à dix-huit heures trente, le conseil municipal, légalement convoqué, s est réuni à la mairie de Roncherolles- sur- le-vivier, sous la

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE LA C.C.L.V.D. Séance du 13 mai 2014

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE LA C.C.L.V.D. Séance du 13 mai 2014 Communauté de Communes Le village 04290 SALIGNAC Tél. 04.92.34.46.75 Fax. 04.92.32.69.86 COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE LA C.C.L.V.D. Séance du 13 mai 2014 Étaient présents : Pour

Plus en détail

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013 Nantes, le 11 mars 2013 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014 v Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr 1000

Plus en détail

Ville de Cerny Essonne

Ville de Cerny Essonne Ville de Cerny Essonne Procès-verbal du Conseil Municipal Séance du 23 mars 2006 L an deux mille six le 23 mars à 20 h 30, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s est réuni au lieu ordinaire de ses

Plus en détail

PROCES VERBAL DE SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 MARS 2015

PROCES VERBAL DE SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 MARS 2015 PROCES VERBAL DE SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 MARS 2015 Les membres du Conseil municipal se sont réunis le jeudi 26 mars 2015, salle de la mairie, sous la présidence de Monsieur André RAULT, Maire,

Plus en détail

REGLEMENT DEPARTEMENTAL

REGLEMENT DEPARTEMENTAL REGLEMENT DEPARTEMENTAL des Transports Scolaires Département de l Indre D.G.A/R.T.P.E. Service Départemental des Transports Hôtel du Département CS20639 36020 Châteauroux Cedex REGLEMENT DEPARTEMENTAL

Plus en détail

Accueil pe?riscolaire:mise en page 1 5/10/11 6:57 Page 1 Commune de MATHAY Septembre 2011 Rudi Compo - 25150 Pont de Roide

Accueil pe?riscolaire:mise en page 1 5/10/11 6:57 Page 1 Commune de MATHAY Septembre 2011 Rudi Compo - 25150 Pont de Roide Commune de MATHAY Septembre 2011 RESTAURATION SCOLAIRE ET ACCUEIL PÉRISCOLAIRE La commune de MATHAY, en collaboration avec les Francas du Doubs, a mis en place un service de restauration le midi dans le

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR RESTAURANT SCOLAIRE DE CORDON

REGLEMENT INTERIEUR RESTAURANT SCOLAIRE DE CORDON Pour toutes correspondances, Merci de nous contacter par mail cantine.cordon@orange.fr REGLEMENT INTERIEUR RESTAURANT SCOLAIRE DE CORDON Le restaurant scolaire de Cordon n est pas communal. Il est géré

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS ET PERISCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

ACCUEIL DE LOISIRS ET PERISCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES ACCUEIL DE LOISIRS ET PERISCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES L accueil périscolaire est un service de qualité mis à disposition des familles. C est un lieu

Plus en détail

La gestion des forêts communales

La gestion des forêts communales La gestion des forêts communales Principaux éléments La forêt en France 25% du territoire métropolitain qui se répartit selon trois grands types : La forêt de plaine : 60% La forêt de montagne : 30% La

Plus en détail

La lettre. n 7 municipale. Réaménagement. de la mairie... un nouvel accueil! septembre 2010. La mairie fait peau neuve.

La lettre. n 7 municipale. Réaménagement. de la mairie... un nouvel accueil! septembre 2010. La mairie fait peau neuve. Lettre d information municipale de la commune de Savigneux p 2 La lettre n 7 municipale septembre 2010 La mairie fait peau neuve Le projet de réaménagement de la mairie s inscrit dans une volonté de favoriser

Plus en détail

FICHE II. 4 Création d une maison multiservices à Hamme-Mille

FICHE II. 4 Création d une maison multiservices à Hamme-Mille DESCRIPTION DU PROJET Le projet prévoit l aménagement d une maison multiservices dont une partie constituerait en la mise en place d une structure d accueil des personnes âgées adaptée à l échelle communale

Plus en détail

Logement. Maintien à domicile. Alimentation. Transport. Budget

Logement. Maintien à domicile. Alimentation. Transport. Budget SOMMAIRE Logement Maintien à domicile Santé Alimentation Transport Budget LOGEMENT PACT Pays-Basque Le PACT vous aide à adapter votre logement : un diagnostic accessibilité réalisé par le PACT. Évaluation

Plus en détail

Secrétaire de séance : Bruno MARMOUX est nommé Secrétaire de séance RECONDUCTION OUVERTURE DE CREDIT REGIE ELECTRIQUE

Secrétaire de séance : Bruno MARMOUX est nommé Secrétaire de séance RECONDUCTION OUVERTURE DE CREDIT REGIE ELECTRIQUE COMPTE RENDU SOMMAIRE DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU Lundi 03 Octobre 2011 A la salle de réunion «La Ciamarella» à 20h30 A L Ouverture de la séance, Présents : Marc KONAREFF, Véronique ANSELMET,

Plus en détail

Pose de la première pierre Mardi 17 juin 2014. Sommaire. L engagement du Département pour les collèges - p 2

Pose de la première pierre Mardi 17 juin 2014. Sommaire. L engagement du Département pour les collèges - p 2 DOSSIER DE PRESSE Restructuration du collège La source à Mouthe Pose de la première pierre Mardi 17 juin 2014 Sommaire L engagement du Département pour les collèges - p 2 Travaux d extension et de restructuration

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE 2014-2015 1. Modalités d inscription

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE 2014-2015 1. Modalités d inscription REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE 2014-2015 1. Modalités d inscription 1.1.Conditions d accès L accueil périscolaire de Saint-Hilaire est géré par Familles Rurales Association du «TREFLE». Il accueille

Plus en détail

Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors

Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors www.residence-senior-de-la-gare.com Bienvenue À la Résidence de la Gare L Aveyron est une terre d accueil reconnue! Saint-Affrique

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR Activités périscolaires des écoles Elémentaires et Maternelles Année scolaire 2015-2016

REGLEMENT INTERIEUR Activités périscolaires des écoles Elémentaires et Maternelles Année scolaire 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR Activités périscolaires des écoles Elémentaires et Maternelles Année scolaire 2015-2016 Article 1 : Objet Le présent règlement définit les conditions d inscription et les modalités

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL D ECOLE

REUNION DU CONSEIL D ECOLE DEPARTEMENT DES ALPES MARITIMES ECOLE COMMUNALE DE CANTARON 06340 CANTARON TEL : 04 93 27 64 62 à Madame l Inspectrice de l Education Nationale Monsieur le Maire de Cantaron Mmes et MM les Délégués des

Plus en détail

REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015

REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015 REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015 Accueil de loisirs Accueil pré / post scolaire Accueil pré / post centre de loisirs Restauration scolaire Important : Tous les parents inscrivant leur(s)

Plus en détail

Les plans de menus sont fournis par le prestataire de service à la semaine et sont affichés à l entrée de la cantine.

Les plans de menus sont fournis par le prestataire de service à la semaine et sont affichés à l entrée de la cantine. RESTAURANT SCOLAIRE D HABERE LULLIN REGLEMENT INTERIEUR Article préliminaire La cantine scolaire n a pas de caractère obligatoire et a pour objet d assurer, dans les meilleures conditions possibles d hygiène

Plus en détail

Maison des vignerons Maitre d Ouvrage: Mairie Architectes: Ateliers Provisoire- Bordeaux

Maison des vignerons Maitre d Ouvrage: Mairie Architectes: Ateliers Provisoire- Bordeaux Maison des vignerons Maitre d Ouvrage: Mairie Architectes: Ateliers Provisoire- Bordeaux Présentation du projet Réunion publique Jeudi 1er Octobre 2015 Historique - Bâtiment acheté en 2004, par la Municipalité,

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

COMPTE RENDU DU 7 SEPEMBRE 2015

COMPTE RENDU DU 7 SEPEMBRE 2015 MAIRIE DE LA TERRASSE SUR DORLAY 42, Place des Artisans boulangers 42740 LA TERRASSE SUR DORLAY Tél : 04 77 20 95 59 Fax : 04 77 20 90 57 laterrassesurdorlay.mairie@wanadoo.fr www.la-terrasse-sur-dorlay.com

Plus en détail

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE Le guide INFOS PRATIQUES w Mon conseil citoyen Secteur :... w Mon co-animateur élu est :... Ses coordonnées :... w Mon co-animateur habitant est :... Ses coordonnées

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL. du 9 décembre 2009

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL. du 9 décembre 2009 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL du 9 décembre 2009 - Embauche d un CA.E. Campagne de vaccination Grippe H 1 N 1 Demande émanant de la Mairie d Orchies de mise à disponibilité d agents communaux pour

Plus en détail

le réaménagement des anciens locaux de la police et du contrôle des habitants

le réaménagement des anciens locaux de la police et du contrôle des habitants PREAVIS MUNICIPAL n 1129/2008 concernant le réaménagement des anciens locaux de la police et du contrôle des habitants Au Conseil communal de Lutry, Madame la Présidente, Mesdames et Messieurs les Conseillers

Plus en détail

Les Rythmes scolaires

Les Rythmes scolaires Les Rythmes scolaires 1 1. C E Q U E D I T L E D É C R E T D U 2 4 J A N V I E R 2 0 1 3 2. E T A L O R S, À S TE J A M M E - S U R - S A R T H E? Ce que dit le décret n 2013-77 du 24 janvier 2013 2 1.

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ENTRE LE DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES ET LA MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES

CONVENTION DE GESTION ENTRE LE DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES ET LA MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES CONVENTION DE GESTION ENTRE LE DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES ET LA MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES ANNEXE PROJET ENTRE : Le Département des Deux-Sèvres, représenté par M. Eric GAUTIER, Président

Plus en détail

-=-=-=-=-=- ARTICLE 2 INSCRIPTIONS AUX ACTIVITES PERISCOLAIRES

-=-=-=-=-=- ARTICLE 2 INSCRIPTIONS AUX ACTIVITES PERISCOLAIRES Règlement intérieur de la restauration scolaire et des activités péri et extra scolaires de la ville de Gardanne -=-=-=-=-=- ARTICLE 1 OBJET DU REGLEMENT Le présent règlement a pour objet de préciser les

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 Décembre 2012 COMPTE RENDU PRESSE

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 Décembre 2012 COMPTE RENDU PRESSE CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 Décembre 2012 COMPTE RENDU PRESSE Demande de subvention 2013 au titre de la répartition du produit des amendes de police Monsieur le Maire expose au Conseil Municipal la

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL ORDINAIRE DU 10 AVRIL 2015 n 3/2015. GUERIN Maryline 2 ème adjoint

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL ORDINAIRE DU 10 AVRIL 2015 n 3/2015. GUERIN Maryline 2 ème adjoint COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL ORDINAIRE DU 10 AVRIL 2015 n 3/2015 Sous réserve d approbation par les membres du conseil municipal lors de la prochaine réunion Présents : PARIS Jean-Claude 1 er adjoint

Plus en détail

Commune de Plaisance. Procès-verbal de la séance du conseil municipal du 29 janvier 2015

Commune de Plaisance. Procès-verbal de la séance du conseil municipal du 29 janvier 2015 Commune de Plaisance Procès-verbal de la séance du conseil municipal du 29 janvier 2015 Commune de Plaisance Page 1 / 13 Conseil municipal du 29 janvier 2015 L an DEUX MILLE QUINZE, le VINGT-NEUF du mois

Plus en détail

DEMANDE D AIDE A LA MISE EN CONFORMITE DES RACCORDEMENTS AUX EAUX USEES

DEMANDE D AIDE A LA MISE EN CONFORMITE DES RACCORDEMENTS AUX EAUX USEES DEMANDE D AIDE A LA MISE EN CONFORMITE DES RACCORDEMENTS AUX EAUX USEES Cadre réservé à l administration Date de dépôt N dossier Mairie des Herbiers Direction des services techniques 6 rue du Tourniquet

Plus en détail

Le temps du repas est un moment privilégié pour les enfants : alimentation, éducation au goût, moment d échanges, temps de repos.

Le temps du repas est un moment privilégié pour les enfants : alimentation, éducation au goût, moment d échanges, temps de repos. VIE SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR Restaurant Scolaire La commune de PLUDUNO met à disposition de tous les enfants des écoles maternelles et élémentaires publiques et privées un restaurant scolaire pour

Plus en détail

BULLETIN D INFORMATIONS SIROS

BULLETIN D INFORMATIONS SIROS BULLETIN D INFORMATIONS SIROS Numéro de septembre 2014. NOUS CONTACTER Commune de Siros 20 Rue Carrerasse 64230 SIROS Tel : 05 59 68 66 05 Fax : 05 59 68 72 80 Courriel : mairie.siros@wanadoo.fr www.siros.fr

Plus en détail

PROCES-VERBAL REUNION DE CONSEIL MUNICIPAL DU 16 JANVIER 2014 MENTION D AFFICHAGE

PROCES-VERBAL REUNION DE CONSEIL MUNICIPAL DU 16 JANVIER 2014 MENTION D AFFICHAGE PROCES-VERBAL REUNION DE CONSEIL MUNICIPAL DU 16 JANVIER 2014 MENTION D AFFICHAGE Monsieur le Maire soussigné, certifie que le procès-verbal du Conseil municipal, en date du 6 Décembre 2013 a été affiché

Plus en détail

SPANC & SIGREDA. Ma commune a transféré sa compétence SPANC au Sigreda, dans quel cadre intervient il?

SPANC & SIGREDA. Ma commune a transféré sa compétence SPANC au Sigreda, dans quel cadre intervient il? SPANC & SIGREDA Ma commune a transféré sa compétence SPANC au Sigreda, dans quel cadre intervient il? Au préalable Le SIGREDA Le SIGREDA Syndicat Intercommunal de la Gresse, du Drac et de leurs Affluents

Plus en détail

Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise

Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 2 Février 2015 à 20h30 Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise Madame Le Maire rappelle

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CONSTRUCTION D UNE SECTION D ÉDUCATION MOTRICE AU COLLEGE DU MARAIS DE CAUFFRY UN PROJET RARE EN FRANCE

DOSSIER DE PRESSE CONSTRUCTION D UNE SECTION D ÉDUCATION MOTRICE AU COLLEGE DU MARAIS DE CAUFFRY UN PROJET RARE EN FRANCE DOSSIER DE PRESSE CONSTRUCTION D UNE SECTION D ÉDUCATION MOTRICE AU COLLEGE DU MARAIS DE CAUFFRY UN PROJET RARE EN FRANCE La rentrée scolaire 2015-2016 sera marquée par la construction d un bâtiment destiné

Plus en détail

Règlement intérieur de l Espace Jeunes (11/17 ans)

Règlement intérieur de l Espace Jeunes (11/17 ans) Règlement intérieur de l Espace Jeunes (11/17 ans) 16, rue des Ecoles 38090 Vaulx-Milieu 07.88.54.25.95 espacejeunes.vaulx-milieu@orange.fr Mairie de Vaulx-Milieu 7 place de l Eglise- BP1-38090 VAULX-MILIEU

Plus en détail

DECISION MODIFICATIVE SUR BUDGET PRIMITIF 2015 EMPRUNT

DECISION MODIFICATIVE SUR BUDGET PRIMITIF 2015 EMPRUNT Le dix juillet deux mil quinze, convocation du Conseil Municipal adressée individuellement à chaque Conseiller pour la tenue d une session ordinaire, à la mairie, le lundi 20 juillet 2015 à 18 h 00. ORDRE

Plus en détail

DOSSIER 2015-2016. Accueil périscolaire Centre de loisirs. de Mérignies

DOSSIER 2015-2016. Accueil périscolaire Centre de loisirs. de Mérignies DOSSIER 2015-2016 Accueil périscolaire Centre de loisirs de Mérignies Accueil périscolaire et Centre de loisirs de Mérignies 03.20.59.54.66 garderie@merignies.fr La commune de Mérignies propose un accueil

Plus en détail

COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL Nombre de conseillers : En exercice : 15 COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL Le 30 JUIN 2014 Le Conseil Municipal légalement convoqué s'est réuni en session ordinaire sous la présidence de Madame LEVRARD Françoise

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL République Française Département de l'isère Commune de Saint-Jean-Le-Vieux COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL L'an deux mil treize, le 15 mai, le Conseil Municipal de la commune de Saint-Jean-le-Vieux dûment

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 MARS 2010 APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 4 MARS 2010.

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 MARS 2010 APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 4 MARS 2010. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 MARS 2010 Le Conseil Municipal s est réuni à la Mairie le mercredi 24 mars deux mil dix sous la présidence de Monsieur Gilles SALAÜN, Maire. Présents

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL du 13 OCTOBRE 2015

CONSEIL MUNICIPAL du 13 OCTOBRE 2015 CONSEIL MUNICIPAL du 13 OCTOBRE 2015 Le conseil municipal légalement convoqué le 09 octobre 2015, s est réuni le 13 octobre 2015 en séance ordinaire, à dix-neuf heures à la mairie, sous la présidence de

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 NOVEMBRE 2006

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 NOVEMBRE 2006 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 NOVEMBRE 2006 L an deux mille six, le jeudi 23 novembre à 20 heures 30, le Conseil Municipal, convoqué le 17 novembre, s est réuni en ses lieux habituels

Plus en détail

Règlement intérieur du service périscolaire 2013-2014

Règlement intérieur du service périscolaire 2013-2014 Règlement intérieur du service périscolaire 2013-2014 Contact : - Service scolaire mairie : Horaire : tous les jours de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h Coordonnées : 05 58 41 79 10 / ccas@hossegor.fr -

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2014. Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble

BUDGET PRIMITIF 2014. Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble BUDGET PRIMITIF 2014 Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble 2 Dans le cadre de la continuité de certains dossiers, le budget primitif 2014 ne contiendra aucune action nouvelle engageant

Plus en détail

MAIRIE DE PRESLES-EN-BRIE 6 Rue Abel Leblanc 77220 PRESLES-EN-BRIE TEL. : 01 64 25 50 03 Fax : 01 64 25 59 69 COURRIEL : mairie@preslesenbrie.

MAIRIE DE PRESLES-EN-BRIE 6 Rue Abel Leblanc 77220 PRESLES-EN-BRIE TEL. : 01 64 25 50 03 Fax : 01 64 25 59 69 COURRIEL : mairie@preslesenbrie. 1/7 MAIRIE DE PRESLES-EN-BRIE 6 Rue Abel Leblanc 77220 PRESLES-EN-BRIE TEL. : 01 64 25 50 03 Fax : 01 64 25 59 69 COURRIEL : mairie@preslesenbrie.eu RÈGLEMENT ACCUEIL DE LOISIRS SANS HÉBERGEMENT (A.L.S.H.)

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 5 SEPTEMBRE 2014

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 5 SEPTEMBRE 2014 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 5 SEPTEMBRE 2014 Nombre de Conseillers : 15 En exercice : 15 Présents : 13 Votants : 15 Date de la convocation du Conseil Municipal : 29 Août L an deux

Plus en détail

REUNION du 24 OCTOBRE 2012

REUNION du 24 OCTOBRE 2012 REUNION du 24 OCTOBRE 2012 Le Conseil Municipal s'est réuni le 24 octobre 2012 à 20 h sous la présidence de M. DUCOUT, Maire, en présence de tous les élus à l exception de M Pierre BROUQUEYRE, excusé (pouvoir

Plus en détail

COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015

COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015 DEPARTEMENT DU PAS DE CALAIS ARRONDISSEMENT D ARRAS CANTON DE PAS EN ARTOIS COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015 L an deux mille cinq,

Plus en détail

édition 2015 fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo

édition 2015 fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo le collège édition 2015 en pratique fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo Édito La réussiste des collégiens est une priorité du Département. Il consacre cette année, malgré des contraintes

Plus en détail

R E G L E M E N T 2 0 1 4 / 2 0 1 5 D E L A G A R D E R I E

R E G L E M E N T 2 0 1 4 / 2 0 1 5 D E L A G A R D E R I E Evry-Grégy-sur-Yerres R E G L E M E N T 2 0 1 4 / 2 0 1 5 D E L A G A R D E R I E Votre enfant est scolarisé à Evry-Grégy-sur-Yerres. Il peut bénéficier des prestations que vous proposent la Garderie et

Plus en détail

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

Délibération au Conseil Municipal du lundi 27 mai 2013

Délibération au Conseil Municipal du lundi 27 mai 2013 28 Délibération au Conseil Municipal du lundi 27 mai 2013 Travaux divers dans les écoles. 1 Création d une restauration scolaire dans les bâtiments modulaires du groupe scolaire Fischart Les bâtiments

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS INTERCOMMUNAL ARTICLE 1 FONCTIONNEMENT

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS INTERCOMMUNAL ARTICLE 1 FONCTIONNEMENT REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS INTERCOMMUNAL L accueil collectif de mineurs intercommunal est une action dépendante de la Communauté de Communes Epte-Vexin-Seine. Habilité par le ministère

Plus en détail

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE Principes fondateurs L es communes de BAUGE, MONTPOLLIN, PONTIGNE, SAINT MARTIN D ARCE, LE VIEIL- BAUGE, sont situées au centre du canton de Baugé. Partageant un passé historique

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE PREAMBULE : La ville de GODERVILLE organise au sein de ses écoles un service d accueil périscolaire. Ces prestations regroupent : les activités périscolaires mises

Plus en détail