Dr Françoise LEVITTA - DIAPASON 36 - mars 2012

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dr Françoise LEVITTA - DIAPASON 36 - mars 2012"

Transcription

1 Dr Françoise LEVITTA - DIAPASON 36 - mars 2012

2 AUTOSURVEILLANCE GLYCÉMIQUE

3 INDICATIONS DE L A.S.G dans le DIABÈTE DE TYPE 2 Recommandations H.A.S (avril 2011) Ø INSULINOTHÉRAPIE EN COURS: u 2 à 4 /JOUR: SI 1 INJECTION / JOUR u AU MOINS 4 /JOUR: SI AU MOINS 2 INJECTIONS / JOUR Ø INSULINOTHÉRAPIE PRÉVUE: 2 à 4 /JOUR Ø OBJECTIF GLYCÉMIQUE NON ATTEINT: DE 2/SEMAINE À 2 PAR JOUR MAXI (ÉDUCATION DU PATIENT) Ø TRAITEMENT PAR INSULINOSECRÉTEURS: SULFAMIDES OU GLINIDES: DE 2/SEMAINE À 2 PAR JOUR MAXI; à des moments différents de la journée ou pour affirmer hypoglycémie et adapter traitements.

4 PRESCRIPTION DU SYSTÈME D A.S.G Ø LE PRESCRIPTEUR DOIT PRÉCISER: L UNITÉ DE MESURE: mg/dl ou mmol/l: l affichage doit être bloqué sur l unité choisie. LE NOMBRE D ASG à réaliser par jour ou par semaine, et non pas le Nb de boîtes à délivrer Ø PRISE EN CHARGE (A.M 25/11/11): 200 BANDELETTES PAR AN SAUF SI INSULINOTHÉRAPIE EN COURS OU PRÉVUE À COURT OU MOYEN TERME. Ø LES APPAREILS SONT GARANTIS AU MINIMUM 4 ANS: CETTE GARANTIE PERMET LE RENOUVELLEMENT DE L APPAREIL SANS NOUVELLE PRESCRIPTION Ø UN LECTEUR DE GLYCÉMIE EST REMBOURSABLE TOUS LES 4 ANS Ø UN AUTOPIQUEUR EST REMBOURSABLE TOUS LES ANS

5 Préparer le matériel d A.S.G 1) Stylo autopiqueur 2) Lancette neuve 3) Lecteur de glycémie 4) Bandelette ou électrode 5) Carnet de surveillance 6) Papier absorbant 7) Collecteur de déchets

6 Autosurveillance 1) Bien se laver les mains à l eau et au savon! Pas d alcool ni gel hydro-alcoolique 2) Bien vérifier les codes sur l appareil. 3) Utiliser le stylo autopiqueur: on pique sur le côté du doigt (! pas sur la pulpe),! pas sur la «pince pouceindex» et faire une rotation des points de piqûre. 2) Noter le résultat sur le carnet et les éléments expliquant une variation. 3) Les lancettes et bandelettes sont à usage unique et doivent suivre le cycle des déchets contaminés.

7 HYPOGLYCÉMIE

8 HYPOGLYCÉMIE= GLYCÉMIE 0,6 G/L PRINCIPAUX SIGNES D ALARME: 1 SUEURS FROIDES 2 TREMBLEMENTS 3 COMPORTEMENT INHABITUEL 4 FAIM IMPÉRIEUSE 5!! «HYPO» NOCTURNE: CAUCHEMARS, MAUX DE TÊTE AU RÉVEIL

9 Comment traiter une hypoglycémie? 1. Le patient est toujours conscient: Manger un produit sucré immédiatement (2 à 3 sucres ou soda ou 1 càs sirop) et se reposer. Contrôle glycémie à 15 mn (resucrage à refaire si G 0,6 g ) Manger en plus des sucres complexes si le repas suivant est à plus de 1 heure ou si activité prévue. 2. Le patient n est plus conscient: Injection de GLUCAGEN par entourage Il existe des cartes de diabétique mentionnant ce geste en cas d inconscience!! TOUJOURS AVOIR 3 SUCRES SUR SOI

10 Repérer les causes de l hypoglycémie= éviter la récidive 1 TROP D INSULINE INJECTÉE? Erreur d adaptation ou de manipulation? Technique ou lieu d injection appropriés? 2 EXCÈS DE MÉDICAMENTS INSULINO-SECRÉTEURS? 3 REPAS OUBLIÉ OU TROP PAUVRE EN GLUCIDES? 4 EXERCICE PHYSIQUE NON PLANIFIÉ? 5 PRISE D ALCOOL À JEUN? SIGNALER TOUTE «HYPO» SUR LE CARNET + cause probable SIGNALER à son médecin des «hypos» fréquentes

11 HYPERGLYCÉMIE

12 HYPERGLYCÉMIE= GLYCÉMIE 2,5 G/L PRINCIPAUX SIGNES D ALARME: 1 ENVIE FRÉQUENTE D URINER 2 SOIF++ 3 MALAISE, NAUSÉES 4 FATIGUE

13 Comment traiter une hyperglycémie? 1. Rechercher cétonurie Prévenir médecin ou hôpital si + 3. En attendant l avis médical: Ø Surveiller sa température Ø Boire beaucoup d eau Ø Continuer insuline et supplément de rapide si prescrit Ø Surveiller

14 Rechercher les causes de l hyperglycémie 1. DOSE INSUFFISANTE ou OUBLI INSULINE! 2. MALADIE (infection, fièvre) 3. STRESS, SOUCI 4. TRAITEMENT CORTICOÏDE (comprimés, injection, infiltration) 5. ACITIVITÉ MOINS INTENSE QUE PRÉVUE 6. REPAS TROP COPIEUX

15 INJECTIONS D INSULINE

16 PRINCIPES D INJECTION INJECTION DANS LE TISSU SOUS-CUTANÉ PROFOND À 90, ou à 45 (enfant) SANS PLI, SAUF SI MAIGREUR OU CUISSE (ET SI AIGUILLE SUP À 4 mm ) PAS DE PLI ET PAS D APPUI SI AIGUILLE 4 MM: enfants & adultes (ex: BD microfine plus ultra) NE PAS MASSER LA ZONE D INJECTION

17 INJECTION AU STYLO 1 LAVEZ VOS MAINS: EAU TIÈDE+SAVON Rincez et séchez soigneusement 2 REMUEZ LES INSULINES LAITEUSES (NPH, mélanges): Roulez le stylo 10 fois entre vos paumes puis agitez lentement 10 fois 3 FIXER L AIGUILLE SUR LA STYLO 4 PURGER LE STYLO

18 INJECTION AU STYLO 5 COMPTEZ JUSQU À 10 AVANT LE RETRAIT DU STYLO SI PLI, IL DOIT ÊTRE LÂCHÉ APRÈS LE RETRAIT DE L AIGUILLE 6 APRÈS INJECTION, JETEZ L AIGUILLE DANS LE COLLECTEUR

19 SITES D INJECTION u MÊME HEURE =MÊME SITE D INJECTION u VARIER LES ZONES POUR UN MÊME SITE (évite les lipodystrophies) u RAPIDITÉ DES ZONES DINJECTION: ABDOMEN> BRAS>CUISSE>FESSE ü SITE RAPIDE POUR INSULINE RAPIDE ü INSULINE RETARD DANS «ZONE LENTE» ü ÉVITER DE PIQUER DANS UNE ZONE SOLLICITÉE PAR ACTIVITÉ PHYSIQUE SUIVANTE

4- Activités physiques

4- Activités physiques 4- Activités physiques Prévenir les parents en cas d activité physique inhabituelle, intense et/ou prolongée (ex : piscine, sortie ) Avoir du sucre N 4 et des collations à portée de main ou autre produit

Plus en détail

À quelle fréquence surveiller sa glycémie? Les autres examens de suivi du diabète. L autosurveillance glycémique est prescrite par votre médecin.

À quelle fréquence surveiller sa glycémie? Les autres examens de suivi du diabète. L autosurveillance glycémique est prescrite par votre médecin. À quelle fréquence surveiller sa glycémie? L autosurveillance glycémique est prescrite par votre médecin. Résumez les règles dont vous avez convenues avec votre médecin, dans ce tableau : Date Nom du médecin

Plus en détail

ASG DT2. Autosurveillance glycémique et insulines. Autosurveillance glycémique et insulines. FMC janvier 2012

ASG DT2. Autosurveillance glycémique et insulines. Autosurveillance glycémique et insulines. FMC janvier 2012 Autosurveillance glycémique et s FMC janvier 2012 Une utilisation très ciblée L autosurveillance glycémiquedoit êtreréservée réservée à certains DT2, dans certaines situations : Patients insulinotraités

Plus en détail

«insulinothérapie : un travail d équipe» La place de l Education Thérapeutique du Patient

«insulinothérapie : un travail d équipe» La place de l Education Thérapeutique du Patient «insulinothérapie : un travail d équipe» La place de l Education Thérapeutique du Patient Aurélie Macret - Cadre de Santé Médecine Interne HS - CHRU Tours 19/11/2014 1 L éducation thérapeutique du patient

Plus en détail

Le diabète de l enfant. Dr A de RAPHELIS SOISSAN Avril 2014

Le diabète de l enfant. Dr A de RAPHELIS SOISSAN Avril 2014 Le diabète de l enfant Dr A de RAPHELIS SOISSAN Avril 2014 Définition Le diabète c'est avoir trop de sucre dans le sang. On dit que c'est un diabète sucré Attention! On n'a pas un diabète sucré parce qu'on

Plus en détail

sur l hyperglycémie et l hypoglycémie Avez-vous mangé plus qu à l habitude ou augmenté votre consommation de glucides?

sur l hyperglycémie et l hypoglycémie Avez-vous mangé plus qu à l habitude ou augmenté votre consommation de glucides? Fiches pratiques sur l hyperglycémie et l hypoglycémie Par Louise Tremblay, Infi rmière, M. Ed. - Diabète Québec. Hyperglycémie (glycémie supérieure à 6 mmol/l, à jeun et avant les repas, et supérieure

Plus en détail

Chez des patients traités par injection d insuline.

Chez des patients traités par injection d insuline. Chez des patients traités par injection d insuline. Comment prévenir les hypoglycémies? Lorsque les symptômes de l hypoglycémie ont disparu, il est important que vous le notiez dans votre carnet de surveillance

Plus en détail

(glycémie supérieure à 7 mmol/l, à jeun et avant les repas, ou supérieure à 10 mmol/l, 2 heures après le début d un repas ou d une collation)

(glycémie supérieure à 7 mmol/l, à jeun et avant les repas, ou supérieure à 10 mmol/l, 2 heures après le début d un repas ou d une collation) Fiches pratiques sur l hyperglycémie et l hypoglycémie Par Louise Tremblay, infirmière, M.Ed. Diabète Québec Révisé par Ghisline Pellerin, infimière clinicienne et Lucie Lefebvre, infirmière 7 Module Hyperglycémie

Plus en détail

Qualité des soins, évaluation des pratiques

Qualité des soins, évaluation des pratiques Qualité des soins, évaluation des pratiques EXEMPLE D UNE ÉVALUATION DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES EN LIEN AVEC L ÉVALUATION DE L UNITÉ D ENSEIGNEMENT 4.8 S.6 Situation Au sein d un EHPAD Une équipe pluridisciplinaire

Plus en détail

PRELEVEMENT CAPILLAIRE POUR SURVEILLANCE GLYCEMIQUE Référence : PT/LAB/003-A Page : Page 1 sur 6. Date de diffusion : 26/03/2010 Edition : 1ère

PRELEVEMENT CAPILLAIRE POUR SURVEILLANCE GLYCEMIQUE Référence : PT/LAB/003-A Page : Page 1 sur 6. Date de diffusion : 26/03/2010 Edition : 1ère Référence : PT/LAB/003-A Page : Page 1 sur 6 Objet : Ce protocole appartient au processus de soins. Il a pour objet de codifier et optimiser la qualité du prélèvement capillaire, pour une surveillance

Plus en détail

CONSEILS PRATIQUES POUR L ENFANT DIABÉTIQUE GARDERIE

CONSEILS PRATIQUES POUR L ENFANT DIABÉTIQUE GARDERIE CONSEILS PRATIQUES POUR L ENFANT DIABÉTIQUE EN GARDERIE 1 CONSEILS PRATIQUES POUR L'ENFANT DIABÉTIQUE EN GARDERIE Ces informations ont pour but de présenter aux intervenants les notions essentielles à

Plus en détail

ENQUÊTE SUR L INJECTION D INSULINE. Enquête N 01/13

ENQUÊTE SUR L INJECTION D INSULINE. Enquête N 01/13 ENQUÊTE SUR L INJECTION D INSULINE Enquête N 01/13 Centre Hospitalier : ------------------------------------------------------------------- -------------------------------------------------------------------

Plus en détail

CONSEILS PRATIQUES POUR L ENFANT DIABÉTIQUE MILIEU SCOLAIRE

CONSEILS PRATIQUES POUR L ENFANT DIABÉTIQUE MILIEU SCOLAIRE CONSEILS PRATIQUES POUR L ENFANT DIABÉTIQUE EN MILIEU SCOLAIRE 1 CONSEILS PRATIQUES POUR L'ENFANT DIABÉTIQUE EN MILIEU SCOLAIRE Ces informations ont pour but de présenter aux enseignants les notions essentielles

Plus en détail

8. Quel est le traitement (et depuis combien de temps)? Plusieurs réponses possibles Comprimés ( années ou mois) Insuline ( années ou mois)

8. Quel est le traitement (et depuis combien de temps)? Plusieurs réponses possibles Comprimés ( années ou mois) Insuline ( années ou mois) 1. Sexe? Féminin Masculin 2. Âge? ans 5. Quel âge à la découverte de son diabète? Ans 3. Poids? 4. Taille? kg cm 6. Quel est le type de diabète du patient? Type 1 Type 2 Gestationnel 8. Quel est le traitement

Plus en détail

Utilisation des flacons d Apidra

Utilisation des flacons d Apidra GUIDE POUR DEBUTER AVEC LES FLACONS APIDRA (insuline glulisine) 1 x 10 ml flacon 100U/ml Apidra 100 Unités/ml solution pour injection (en flacon) se présente sous la forme d un flacon contenant une solution

Plus en détail

Date d élaboration : Date de reconduction :

Date d élaboration : Date de reconduction : PROJET D ACCUEIL INDIVIDUALISÉ DIABÈTE INSULINO-DÉPENDANT Date d élaboration : Date de reconduction : Nom : Prénom : Né(e): Poids : Classe : Fréquente : garderie cantine activités périscolaires transports

Plus en détail

Actualités thérapeutiques. Diabète de type 2 : la mise sous insuline : Quand? Comment? Éviter les pièges? Pascale Mahot Moreau, décembre 2015

Actualités thérapeutiques. Diabète de type 2 : la mise sous insuline : Quand? Comment? Éviter les pièges? Pascale Mahot Moreau, décembre 2015 Actualités thérapeutiques Diabète de type 2 : la mise sous insuline : Quand? Comment? Éviter les pièges? Pascale Mahot Moreau, décembre 2015 Quand débuter l insuline? Recommandations HAS 2013 1- Lorsque

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DES FLACONS D APIDRA ET DES SERINGUES A INSULINE (pour les patients, les médecins, les infirmières et les pharmaciens)

GUIDE D UTILISATION DES FLACONS D APIDRA ET DES SERINGUES A INSULINE (pour les patients, les médecins, les infirmières et les pharmaciens) GUIDE D UTILISATION DES FLACONS D APIDRA ET DES SERINGUES A INSULINE (pour les patients, les médecins, les infirmières et les pharmaciens) GUIDE POUR DEBUTER AVEC LES FLACONS APIDRA 10 ml Apidra 100 Unités/ml

Plus en détail

Passage à l insuline chez le sujet âgé

Passage à l insuline chez le sujet âgé Passage à l insuline chez le sujet âgé DOCTEUR Magali ABRAM-WINER Nasrine RAMTOULA (IDE MC44) 20 rue Paul Ramadier 20 rue Paul Ramadier 44100 NANTES :02 40 47 82 44 :02 40 47 82 44 contact@mc44.fr Mail

Plus en détail

L hypoglycémie est une diminution du taux de sucre dans le sang (glycémie) sous les valeurs normales (moins de 4 mmol/l).

L hypoglycémie est une diminution du taux de sucre dans le sang (glycémie) sous les valeurs normales (moins de 4 mmol/l). Introduction Le présent module a pour but de vous informer au sujet de l hypoglycémie. Il porte sur les causes de l hypoglycémie, les symptômes et les traitements associés, ainsi que sur la prévention.

Plus en détail

Procédure secouriste Prise en charge des hypoglycémies SERVICE DE SANTE ET DE SECOURS MEDICAL

Procédure secouriste Prise en charge des hypoglycémies SERVICE DE SANTE ET DE SECOURS MEDICAL Procédure secouriste Prise en charge des hypoglycémies SERVICE DE SANTE ET DE SECOURS MEDICAL Septembre 2014 1 Sommaire Signes de l hypoglycémie Quand mesurer la glycémie capillaire? Valeurs normales de

Plus en détail

Prévention. Le diabète. Conseils. Mutuelle des agents des services publics

Prévention. Le diabète. Conseils. Mutuelle des agents des services publics Prévention Le diabète Conseils Mutuelle des agents des services publics Le diabète 3,5 millions de personnes touchées par le diabète en France, dont 500 000 ignorent qu elles sont diabétiques. Ces chiffres

Plus en détail

CARNET D AUTOCONTRÔLE DE VOS GLYCÉMIES

CARNET D AUTOCONTRÔLE DE VOS GLYCÉMIES CARNET D AUTOCONTRÔLE DE VOS GLYCÉMIES Vos coordonnées Nom : Prénom : Date de naissance : Carnet remis par : Vos allergies : Autres problèmes de santé : 2 Votre équipe soignante Médecin traitant : Infirmier-ère

Plus en détail

Le diabète de l enfant. Séminaire Diabète du 28 au 30 avril 2011

Le diabète de l enfant. Séminaire Diabète du 28 au 30 avril 2011 Le diabète de l enfant Séminaire Diabète du 28 au 30 avril 2011 Groupe de réflexion co-piloté par : Dr Joël Agenor Mme Vanessa Nicol Synthèse présentée par : Problématiques et enjeux Beaucoup à faire au

Plus en détail

UN ENFANT, UN ADOLESCENT DIABÉTIQUE À L ÉCOLE. Document destiné aux enseignants

UN ENFANT, UN ADOLESCENT DIABÉTIQUE À L ÉCOLE. Document destiné aux enseignants UN ENFANT, UN ADOLESCENT DIABÉTIQUE À L ÉCOLE Document destiné aux enseignants Sommaire Définition du diabète page 5 Traitement page 6 Glycémie page 7 Administration d insuline page 8 Alimentation pages

Plus en détail

Qu est-ce que le diabète? Il existe deux types différents de diabète. Le mécanisme. Problème!!! Diabète de type 1 * Diabète de type 2

Qu est-ce que le diabète? Il existe deux types différents de diabète. Le mécanisme. Problème!!! Diabète de type 1 * Diabète de type 2 Qu est-ce que le diabète? Le diabète est défini par une quantité trop importante de sucre dans le sang (glycémie). Si La elle valeur dépasse normale à plusieurs de la glycémie reprises à 1,26 jeun g/l

Plus en détail

Nom de l école : Date : Nom de la direction : RENSEIGNEMENTS SUR L ÉLÈVE. Nom de l élève : Date de naissance : N o de l élève : Année :

Nom de l école : Date : Nom de la direction : RENSEIGNEMENTS SUR L ÉLÈVE. Nom de l élève : Date de naissance : N o de l élève : Année : Ce plan doit être complété par un parent/tuteur en collaboration avec le personnel de l école à la lumière des renseignements fournis par le médecin de l élève. Nom de l école : Date : Nom de la direction

Plus en détail

d automesure de la glycémie

d automesure de la glycémie Off 90 SR_Mise en page 1 23/02/12 12:49 Page28 FORMATION CONTINUE Le rôle du pharmacien dans Par Phn Nathalie Duquet Service projets scientifiques CDSP-CWOA-APB Certains patients diabétiques de type 2

Plus en détail

Prévenir... les complications du diabète

Prévenir... les complications du diabète Prévenir... les complications du diabète 25 Le diabète a une évolution sournoise Le diabète est une maladie due à un excès de sucre dans le sang (hyperglycémie) En France, plus de deux millions de personnes

Plus en détail

Pour vous à qui Toujeo a été prescrit

Pour vous à qui Toujeo a été prescrit IN F O R M ATI O N S D E S TI N É E S AU PAT I ENT Pour vous à qui Toujeo a été prescrit Cette brochure a été rédigée pour vous car vous êtes diabétique et votre médecin vous a prescrit Toujeo (insuline

Plus en détail

L hypoglycémie. Docteur Brahim RAHFANI

L hypoglycémie. Docteur Brahim RAHFANI L hypoglycémie Docteur Brahim RAHFANI Définition L hypoglycémie c est diminution du taux de glucose dans le sang au-dessous des valeurs normales Une hypoglycémies définie par une glycémie inférieure à

Plus en détail

Carnet d autocontrôle de vos glycémies

Carnet d autocontrôle de vos glycémies Carnet d autocontrôle de vos glycémies Informations utiles Pourquoi devez-vous contrôler votre glycémie? Votre glycémie (taux de sucre dans le sang) varie tout au long de la journée, en fonction de votre

Plus en détail

Conflits d intérêts J ai été sollicité en temps qu orateur et invité à des congrès par : Sanofi-Aventis, Novo Nordisk, Lilly, Servier, Merck Shape et

Conflits d intérêts J ai été sollicité en temps qu orateur et invité à des congrès par : Sanofi-Aventis, Novo Nordisk, Lilly, Servier, Merck Shape et L insulinothérapie instituée par le médecin généraliste Dr Jean-Philippe Le Berre Hôpital Desgenettes, Lyon Rencontre des Jeudis de l Europe, le 24 mai 2012 Conflits d intérêts J ai été sollicité en temps

Plus en détail

On découvre un diabète pendant ma grossesse

On découvre un diabète pendant ma grossesse On découvre un diabète pendant ma grossesse Vous êtes enceinte et on vous découvre un diabète pendant la grossesse. Ce n est pas rare : c est le diabète gestationnel. Il s agit d un diabète survenant uniquement

Plus en détail

Contrôle du diabète de grossesse avec l insuline

Contrôle du diabète de grossesse avec l insuline Centre de santé et de services sociaux Jardins-Roussillon Références : Cahier de référence : processus d administration des médicaments. Comité pharmaco-nursing. Avril 2010. CSSS Jardins-Roussillon. Fit

Plus en détail

Hypoglycémie. sous pompe 12- TRAITEMENT. Glycémie en bas de 4 mmol/l. Traitement C. Prendre la glycémie dans 15 minutes. Entre En bas de 2.

Hypoglycémie. sous pompe 12- TRAITEMENT. Glycémie en bas de 4 mmol/l. Traitement C. Prendre la glycémie dans 15 minutes. Entre En bas de 2. 12- TRAITEMENT sous pompe Glycémie en bas de 4 mmol/l Entre 3.9 2.5 En bas de 2.5 avec symptômes sévères Donner glucides Traitement A Prendre la glycémie dans 15 minutes Donner double dose de glucides

Plus en détail

Acidocétose diabétique. Dr Brahim RAHFANI

Acidocétose diabétique. Dr Brahim RAHFANI Acidocétose diabétique Dr Brahim RAHFANI Définition C est une Complication aigue du diabète résultant de la carence sévère d'insuline Elle se définit de façon arbitraire par un ph < à 7,2 et une hyperglycémie

Plus en détail

PROPOSITION DE PROTOCOLES D INSULINOTHÉRAPIE EN GÉRIATRIE

PROPOSITION DE PROTOCOLES D INSULINOTHÉRAPIE EN GÉRIATRIE PROPOSITION DE PROTOCOLES D INSULINOTHÉRAPIE EN GÉRIATRIE Ce document a été élaboré par le groupe de travail "EHPAD" de l'omedit de Haute- Normandie. Il s'agit d'une proposition de protocole d'insulinothérapie

Plus en détail

Phase d identification de la personne avant apprentissage

Phase d identification de la personne avant apprentissage CHU DE ROUEN - DIABETOLOGIE PLAN DE SOINS GUIDE D ENSEIGNEMENT Diagnostic Infirmier : Manque de connaissances lié à la mise en route d un traitement par insuline. Définition : la personne n a pas les informations

Plus en détail

La glycémie capillaire

La glycémie capillaire La glycémie capillaire UE 4.4 S2 THERAPEUTIQUES ET CONTRIBUTION AU DIAGNOSTIC MEDICAL C. REVAUX, G. PASCHER, L.NEROVIQUE, A.PAPAS, I..JUIF, N.COUGNOUX Promotion 2014-2017 1 Plan 1- Définition 2- Indications

Plus en détail

Contrôler ma glycémie. Panorama des lecteurs. Septembre

Contrôler ma glycémie. Panorama des lecteurs. Septembre Contrôler ma glycémie Panorama des lecteurs Septembre 2015 www.afd.asso.fr Table des matières AvertissemEnt Ce panorama des lecteurs de glycémie a été réalisé en septembre 2015 par la Fédération Française

Plus en détail

Réunion REIMS 4 Octobre 2014

Réunion REIMS 4 Octobre 2014 DIABETE INSULINO-DEPENDANT ET PLONGEE SUB-AQUATIQUE Réunion REIMS 4 Octobre 2014 Qu est ce qu un diabète? INSULINE Cellule Type I : plus d Insuline Type II: Insuline inactive Risques du Diabète Hyperglycémie

Plus en détail

(glycémie supérieure à 7 mmol/l, à jeun et avant les repas, ou supérieure à 10 mmol/l, 2 heures après le début d un repas ou d une collation)

(glycémie supérieure à 7 mmol/l, à jeun et avant les repas, ou supérieure à 10 mmol/l, 2 heures après le début d un repas ou d une collation) Fiches pratiques sur l hyperglycémie et l hypoglycémie Par Louise Tremblay, infirmière, M.Ed. Diabète Québec Révisé par Ghisline Pellerin, infimière clinicienne CHRTR et Lucie Lefebvre, gestionnaire d

Plus en détail

INJECTION INTRA-MUSCULAIRE

INJECTION INTRA-MUSCULAIRE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE INJECTION INTRA-MUSCULAIRE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indication Contre-indications Introduction sous pression d'une substance médicamenteuse

Plus en détail

La mise d un patient sous insuline en ambulatoire. Pr François Bécret - MG : quoi de neuf en MG?

La mise d un patient sous insuline en ambulatoire. Pr François Bécret - MG : quoi de neuf en MG? La mise d un patient sous insuline en ambulatoire 1 Vous suivez monsieur Alain Suline depuis 12 ans pour son diabète de type 2 62 ans Cadre retraité actif (garde ses petits enfants, jardine, fait un grand

Plus en détail

PROJET D ACCUEIL INDIVIDUALISE POUR ELEVES DIABETIQUES (PAI)

PROJET D ACCUEIL INDIVIDUALISE POUR ELEVES DIABETIQUES (PAI) PROJET D ACCUEIL INDIVIDUALISE POUR ELEVES DIABETIQUES (PAI) Etablissement :... Année scolaire 20 et suivantes Adresse de l établissement :... Chef d établissement :... Tél. :... Mairie de COORDINATEUR

Plus en détail

J ai du diabète : comment gérer le jeûne du Ramadan?

J ai du diabète : comment gérer le jeûne du Ramadan? J ai du diabète : comment gérer le jeûne du Ramadan? SMIT Hôpital Delafontaine Adresse du site : www.docvadis.fr/smit-hopital-delafontaine Validé par le Comité Scientifique Endocrinologie Le Ramadan est

Plus en détail

La thérapie combinée. Ajustement de la thérapie combinée. Étapes par étapes. L insulinothérapie. 6. L autogestion de l insulinothérapie

La thérapie combinée. Ajustement de la thérapie combinée. Étapes par étapes. L insulinothérapie. 6. L autogestion de l insulinothérapie L insulinothérapie 6. L autogestion de l insulinothérapie Étapes par étapes La thérapie combinée Insuline basale Humulin N ou Novolin ge NPH (injectée au coucher) Insuline basale longue durée Lantus ou

Plus en détail

1. IDENTIFICATION DU PATIENT

1. IDENTIFICATION DU PATIENT Partie du rapport d éducation à conserver par l éducateur 1. IDENTIFICATION DU PATIENT Nom Prénom Adresse N téléphone Date de naissance Situation familiale Isolé / vit en famille Personne de référence

Plus en détail

Outil d autosurveillance de la glycémie

Outil d autosurveillance de la glycémie http:///ressourcesfrancaises/outil-dautosurveillance-de-la-glycemie Modèle de mesure de la glycémie suggéré : Le présent calculateur peut vous renseigner sur le modèle de mesure de la glycémie qui convient

Plus en détail

Projet d Accueil Individualisé Diabète

Projet d Accueil Individualisé Diabète Projet d Accueil Individualisé Diabète circulaire projet d accueil n 2003135 du 08/09/2003 (Bulletin Officiel n 34 du 18/09/2003) circulaire restauration scolaire n 2001118 du 25/06/2001 (BO Spécial n

Plus en détail

PRÉPARATION DE L INSULINE

PRÉPARATION DE L INSULINE PRÉPARATION DE L INSULINE Stylo injecteur Composantes du stylo Portecartouche Cartouche d insuline Tige Bouton de dose Aiguille Capuchon interne Capuchon Piston Bouton de la d injection cartouche Capuchon

Plus en détail

ENFANT DIABÉTIQUE DE TYPE 1

ENFANT DIABÉTIQUE DE TYPE 1 ENFANT DIABÉTIQUE DE TYPE 1 Nom de l enfant : QUESTIONNAIRE À L'INTENTION DES PARENTS Date de naissance : / / Date du diagnostic de diabète : / / Année Mois Jour Année Mois Jour Pour les questions suivantes,

Plus en détail

Mieux prendre ses médicaments lorsque l on est âgé. D HUCHON BÉCEL Pharmacien Hôpital Joffre Dupuytren

Mieux prendre ses médicaments lorsque l on est âgé. D HUCHON BÉCEL Pharmacien Hôpital Joffre Dupuytren Mieux prendre ses médicaments lorsque l on est âgé D HUCHON BÉCEL Pharmacien Hôpital Joffre Dupuytren 1 Pourquoi la personne âgée est elle vulnérable aux médicaments Les personnes âgées peuvent avoir plusieurs

Plus en détail

Diabetes Mellitus. Définition:

Diabetes Mellitus. Définition: Diabetes Mellitus Diabète sucré Définition: Le diabète dit sucré est une maladie liée à une défaillance des mécanismes biologiques de régulation de la glycémie, la glycémie étant la concentration de glucose

Plus en détail

Prise en charge du patient diabétique en péri-opératoire. Validation par le COMEDIMS en novembre 2016 Application au 01/01/2017

Prise en charge du patient diabétique en péri-opératoire. Validation par le COMEDIMS en novembre 2016 Application au 01/01/2017 Prise en charge du patient diabétique en péri-opératoire Validation par le COMEDIMS en novembre 2016 Application au 01/01/2017 Généralités (DT1 et DT2) - 2 types de patients diabétiques Type de diabète

Plus en détail

L adaptation des doses d insuline

L adaptation des doses d insuline L adaptation des doses d insuline L INSULINOTHERAPIE EST INDIQUEE : Dans le diabète de type 1: Elle concerne environ 200 000 patients en France. Généralement éduqués en milieu hospitalier lors de sa découverte.

Plus en détail

ELEVE CONCERNE. Nom : Prénom : Date de Naissance : Age : Classe : Sexe :

ELEVE CONCERNE. Nom : Prénom : Date de Naissance : Age : Classe : Sexe : Projet d Accueil Individualisé circulaire projet d accueil n 2003135 du 08/09/2003 (Bulletin Officiel n 34 du 18/09/2003) circulaire restauration scolaire n 2001118 du 25/06/2001 (BO Spécial n 9 du 28/06/2001)

Plus en détail

On planifie un voyage?

On planifie un voyage? Bien Vivre avec le diabète On planifie un voyage? Escapades de ski en hiver, courts séjours, longues envolées et vacances exotiques ces occasions doivent d être soigneusement planifiées si vous êtes diabétiques

Plus en détail

Conseils en matière de conduite à l attention des personnes diabétiques

Conseils en matière de conduite à l attention des personnes diabétiques Conseils en matière de conduite à l attention des personnes diabétiques Avertissement Ce document présente des renseignements généraux. Il ne vise pas à remplacer les conseils d un professionnel qualifié.

Plus en détail

La prise en charge du diabète au cabinet dentaire. Pr. ass. Georges Aoun

La prise en charge du diabète au cabinet dentaire. Pr. ass. Georges Aoun La prise en charge du diabète au cabinet dentaire Pr. ass. Georges Aoun La prise en charge odontologique se base sur l équilibre du diabète L équilibre du diabète se base sur: Le taux d HbA1c? La glycémie

Plus en détail

Pour gérer votre diabète lorsque vous êtes malade

Pour gérer votre diabète lorsque vous êtes malade Pour gérer votre diabète lorsque vous êtes malade Diabète de type 1 pompe à insuline Avertissement Ces renseignements ont été préparés par L Hôpital d Ottawa et ne visent pas à remplacer les conseils d

Plus en détail

SE REPÉRER DANS LES TRAITEMENTS DU DIABÈTE

SE REPÉRER DANS LES TRAITEMENTS DU DIABÈTE SE REPÉRER DANS LES TRAITEMENTS DU DIABÈTE LES ANTIDIABÉTIQUES HORS INSULINE LES INSULINES VERSION 1.0 - SEPTEMBRE 2015 Ce document vous informe plus en détails sur les traitements du diabète en France

Plus en détail

Incidents liés aux pompes à insuline externes survenus entre 2002 et 2006

Incidents liés aux pompes à insuline externes survenus entre 2002 et 2006 Incidents liés aux pompes à insuline externes survenus entre 2002 et 2006 1. Présentation : le traitement par pompe à insuline externe 2. Bilan des incidents liés aux pompes à insuline externes 2.1.1.

Plus en détail

MISSION PROMOTION DE LA SANTE EN FAVEUR DES ÉLÈVES 19 Rue du Pré Vival MENDE PROJET d ACCUEIL INDIVIDUALISÉ - (P.A.I.

MISSION PROMOTION DE LA SANTE EN FAVEUR DES ÉLÈVES 19 Rue du Pré Vival MENDE PROJET d ACCUEIL INDIVIDUALISÉ - (P.A.I. MISSION PROMOTION DE LA SANTE EN FAVEUR DES ÉLÈVES 19 Rue du Pré Vival 48000 MENDE 04.66.31.87.66 PROJET d ACCUEIL INDIVIDUALISÉ - (P.A.I.) Circulaire projet d accueil n 2003-135 du 08/09/20 03 (Bulletin

Plus en détail

1. Objet et domaine d application. 2. Responsabilités. 3. Déroulement de l activité

1. Objet et domaine d application. 2. Responsabilités. 3. Déroulement de l activité 1. Objet et domaine d application Ce mode opératoire décrit la réalisation de l épreuve de jeune permettant d étudier les mécanismes de régulation de la glycémie au cours du jeûne. 2. Responsabilités Ce

Plus en détail

L autosurveillance glycémique, c est la surveillance de votre glycémie faite par vous-même. C est un moyen très utile et souvent indispensable pour

L autosurveillance glycémique, c est la surveillance de votre glycémie faite par vous-même. C est un moyen très utile et souvent indispensable pour L autosurveillance glycémique, c est la surveillance de votre glycémie faite par vous-même. C est un moyen très utile et souvent indispensable pour vous aider à mieux comprendre et à contrôler votre diabète.

Plus en détail

Le suivi à domicile des patients porteurs de pompe à insuline externe. Isabelle PAPON - Cadre de Santé ARAIR

Le suivi à domicile des patients porteurs de pompe à insuline externe. Isabelle PAPON - Cadre de Santé ARAIR Le suivi à domicile des patients porteurs de pompe à insuline externe Isabelle PAPON - Cadre de Santé ARAIR Pompes à insuline 35.000 patients sont munis d une pompe en France 43% des enfants insulinotraités

Plus en détail

SURVEILLANCE DE L ENFANT DIABETIQUE. Pr Saayda Ben Becher Chef de service de pédiatrie Hôpital d enfants Béchir Hamza de Tunis Tunisie

SURVEILLANCE DE L ENFANT DIABETIQUE. Pr Saayda Ben Becher Chef de service de pédiatrie Hôpital d enfants Béchir Hamza de Tunis Tunisie SURVEILLANCE DE L ENFANT DIABETIQUE Pr Saayda Ben Becher Chef de service de pédiatrie Hôpital d enfants Béchir Hamza de Tunis Tunisie INTRODUCTION DT1 =maladie chronique PEC pluriquotidienne Famille :

Plus en détail

Passage à l insulinothérapie. Professeur Lyse BORDIER Hôpital d instruction des Armées Bégin

Passage à l insulinothérapie. Professeur Lyse BORDIER Hôpital d instruction des Armées Bégin Passage à l insulinothérapie Professeur Lyse BORDIER Hôpital d instruction des Armées Bégin Epidémiologie 3,4 millions de personnes sont diabétiques1 400 nouveaux cas par jour en France 3 2,8 millions

Plus en détail

Nouvelles recommandations du groupe de travail : diabète & plongée

Nouvelles recommandations du groupe de travail : diabète & plongée Annexe 1 Nouvelles recommandations du groupe de travail : diabète & plongée Diabète type 1 -accès à l autonomie N2 : PA-20 / PE-40 -un seul diabétique par palanquée -plongée dans la courbe de sécurité

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2015 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Série S Durée de l'épreuve : 3h30 Coefficient : 8 ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ L'usage de la calculatrice n'est pas autorisé. Dès que le

Plus en détail

L insulinothérapie par pompe. Généralités

L insulinothérapie par pompe. Généralités L insulinothérapie par pompe Généralités Définition Administration continue d insuline d action rapide (analogue) en SC sous forme de : débits de base programmés (en dehors des repas) bolus non programmables

Plus en détail

DOCUMENTS A PREVOIR POUR CHAQUE ATELIER

DOCUMENTS A PREVOIR POUR CHAQUE ATELIER DOCUMENTS A PREVOIR POUR CHAQUE ATELIER FEUILLES DE PAPIER BLANC, STYLOS, PERFORATRICE, CRAYONS DE COULEUR, TAILLE-CRAYON, POST-IT FEUILLES DE PRESENCE (EMARGEMENT) PRE ET POST TEST POUR CHAQUE PARTICIPANT

Plus en détail

EPP Final mars ALFEDIAM (Association de Langue Française pour l Etude du Diabète et des Maladies Métaboliques)

EPP Final mars ALFEDIAM (Association de Langue Française pour l Etude du Diabète et des Maladies Métaboliques) ALFEDIAM (Association de Langue Française pour l Etude du Diabète et des Maladies Métaboliques) Auto-évaluation des Pratiques Professionnelles (EPP) en diabétologie : «Prise en charge du (de la) patient(e)

Plus en détail

Lecteur de glycémie FreeStyle InsuLinx MC

Lecteur de glycémie FreeStyle InsuLinx MC Lecteur de glycémie FreeStyle InsuLinx MC Interprétation des rapports 1 Ajustement de l insulinothérapie via l analyse des graphiques téléchargés Hélène Gagné, Infirmière clinicienne Chantal Martineau,

Plus en détail

IDENTIFICATION DU DANGER ET DES RISQUES D EXPOSITION AUX AES

IDENTIFICATION DU DANGER ET DES RISQUES D EXPOSITION AUX AES IDENTIFICATION DU DANGER ET DES RISQUES D EXPOSITION AUX AES Pascale MARTIN-TANIS Infirmière de santé au travail OBLIGATIONS REGLEMENTAIRES Code du travail: Obligations de l employeur Art L4121 Assurer

Plus en détail

PROJET D'ACCUEIL INDIVIDUALISÉ

PROJET D'ACCUEIL INDIVIDUALISÉ ANNEXE 5 PROJET D'ACCUEIL INDIVIDUALISÉ D Accueil en collectivité des enfants et adolescents atteints de troubles de la santé évoluant sur une longue période Circulaire n 2003-135 du 8.09.2003 ÉLÈVE CONCERNÉ

Plus en détail

Traitements du diabète

Traitements du diabète Traitements du diabète Madame Bernadette, 52 ans, revient vous voir 3 mois après la découverte de son diabète (glycémie initiale = 1,98 g/l, HbA1c = 9%). Elle a perdu 3 kg (poids actuel 68 kg pour 1,60

Plus en détail

3.3. Pompes à insuline : gestion de la pompe et des complications. Des informations partagées pour gérer le diabète

3.3. Pompes à insuline : gestion de la pompe et des complications. Des informations partagées pour gérer le diabète Pompes à insuline : gestion de la et des complications Conseils pour prendre en charge votre diabète 3.3 FICHE patients Définition Une à insuline permet l administration d une insuline analogue rapide

Plus en détail

HGT, PRISE DE SANG CAPILLAIRE

HGT, PRISE DE SANG CAPILLAIRE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE HGT, PRISE DE SANG CAPILLAIRE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition Prélèvement de sang capillaire But Indication Dépister un trouble biologique. Surveiller

Plus en détail

Qu est-ce que. diabète?

Qu est-ce que. diabète? Association Française des Diabétiques 88, rue de la Roquette, 75544 Paris Cedex 11 Tél. : 01 40 09 24 25 - E-mail : afd@afd.asso.fr Qu est-ce que le? Qu est-ce que le? ➊ ➋ Le, c est quand on a trop de

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D AUTO-ÉVALUATION

QUESTIONNAIRE D AUTO-ÉVALUATION QUESTIONNAIRE D AUTO-ÉVALUATION N ETADI Patient : Date de naissance : Fait le : Date de début du programme : Date de fin du programme : Afin de mieux vous connaître et de pouvoir vous proposer un programme

Plus en détail

Echanges et Réflexion. L accompagnement du patient diabétique

Echanges et Réflexion. L accompagnement du patient diabétique Echanges et Réflexion L accompagnement du patient diabétique FLASH BACK A l'issu des précédentes rencontres, les pharmaciens nous ont apporté leur expertise et leur vision, ce qui nous a conduit : - à

Plus en détail

Diabète de type 1: Quelles sont les causes du diabète de type 1?

Diabète de type 1: Quelles sont les causes du diabète de type 1? Diabète de type 1: Pour familles et amis Le diabète chez les jeunes Le diabète de type 1 est une maladie très difficile à affronter, surtout quand on est jeune. Malheureusement, si quelque chose va mal

Plus en détail

Mon carnet d autosurveillance

Mon carnet d autosurveillance Pour en savoir plus sur le diabète : Mon carnet d autosurveillance Prix : 2e TTC. Offert dans le cadre de l éducation. BD Medical Unité Diabète Parc d Affaires SILIC 2, Place Gustave Eiffel BP 70222 94528

Plus en détail

Coma hyper osmolaire

Coma hyper osmolaire Coma hyper osmolaire Définition Il se définit par - une hyperglycémie > 6g/l, - une osmolarité plasmatique > 350mOsmol/kg et - l'absence d'acidocétose En cas de diabète de type 2, non traité par l'insuline,

Plus en détail

20/01/2014. Prescrire l activité physique chez le sujet diabétique de type 1. Prise en charge du sujet DT1. - Bénéfices / risques

20/01/2014. Prescrire l activité physique chez le sujet diabétique de type 1. Prise en charge du sujet DT1. - Bénéfices / risques Prise en charge du sujet DT1 Prescrire l activité physique chez le sujet diabétique de type 1 - Bénéfices / risques S. Lemoine-Morel Université Rennes 2 ENS Cachan Laboratoire M2S Pratique d AP (exercice)

Plus en détail

Gérer le diabète de type 1

Gérer le diabète de type 1 Gérer le diabète de type 1 Qu est-ce que le diabète de type 1? Le diabète de type 1, c est quand l organisme ne produit plus d insuline. Cette situation perturbe l équilibre du glucose (sucre) dans l organisme.

Plus en détail

L enfant diabétique et l école

L enfant diabétique et l école L enfant diabétique et l école Samedi 26 septembre 2009, Grand Hôtel du Lagon Dr Karine Berny-Burlot, pédiatre CHGM Dr Guy Chaurand, pédiatre GHSR Dr Frédéric Barets, médecin de l éducation nationale PAI

Plus en détail

Plan. I- Physiopathologie II- Risques et complications III- Conseils & Education pour la prévention des risques

Plan. I- Physiopathologie II- Risques et complications III- Conseils & Education pour la prévention des risques DIABETE ET SPORT Plan I- Physiopathologie II- Risques et complications III- Conseils & Education pour la prévention des risques I- Physiopathologie Principes généraux de l exercice physique Pour améliorer

Plus en détail

Plan de soins personnalisé pour les élèves atteints du diabète de type 1 INTERVENTIONS QUOTIDIENNES ET INTERVENTIONS D URGENCE

Plan de soins personnalisé pour les élèves atteints du diabète de type 1 INTERVENTIONS QUOTIDIENNES ET INTERVENTIONS D URGENCE Plan de soins personnalisé pour les élèves atteints du diabète de type 1 INTERVENTIONS QUOTIDIENNES ET INTERVENTIONS D URGENCE Nom : Date de naissance : Année scolaire de 20 à 20 École : Niveau : Titulaire

Plus en détail

Plan de soins personnalisé pour les élèves atteints du diabète de type 1 INTERVENTIONS QUOTIDIENNES ET INTERVENTIONS D URGENCE

Plan de soins personnalisé pour les élèves atteints du diabète de type 1 INTERVENTIONS QUOTIDIENNES ET INTERVENTIONS D URGENCE Plan de soins personnalisé pour les élèves atteints du diabète de type 1 INTERVENTIONS QUOTIDIENNES ET INTERVENTIONS D URGENCE Nom : Date de naissance : Année scolaire de 20 à 20 École : Niveau : Titulaire

Plus en détail

Enfant diabétique. Pompe à insuline en milieu scolaire

Enfant diabétique. Pompe à insuline en milieu scolaire Enfant diabétique Pompe à insuline en milieu scolaire Nom, prénom de l enfant : Montréal, le Madame, Monsieur, La présente est pour vous informer que l enfant cité ci haut, lequel fréquente votre établissement

Plus en détail

Diabète de type 1: Informations destinées aux enseignants

Diabète de type 1: Informations destinées aux enseignants Diabète de type 1: Informations destinées aux enseignants Le diabète chez les jeunes Le diabète de type 1 est une maladie très difficile à affronter, surtout quand on est jeune. Malheureusement, si quelque

Plus en détail

PATIENT DIABÉTIQUE CARNET DE SUIVI

PATIENT DIABÉTIQUE CARNET DE SUIVI PATIENT DIABÉTIQUE CARNET DE SUIVI ? Vous avez besoin de conseils sur la manipulation de vos stylos injecteurs d insuline ou sur votre lecteur de glycémie Sanofi Diabète? Des outils à votre service pour

Plus en détail

LES SIGNES À RECONNAÎTRE CHEZ VOTRE ANIMAL DIABÉTIQUE. de la faim de la soif Conséquences possibles: Cataractes chez le chien des urines de poids

LES SIGNES À RECONNAÎTRE CHEZ VOTRE ANIMAL DIABÉTIQUE. de la faim de la soif Conséquences possibles: Cataractes chez le chien des urines de poids LES SIGNES À RECONNAÎTRE CHEZ VOTRE ANIMAL DIABÉTIQUE Signes d un diabète non contrôlé: de la faim de la soif Conséquences possibles: Cataractes chez le chien des urines de poids Si vous notez ces signes,

Plus en détail

REPONSES. Ce questionnaire s'adresse à des personnes diabétiques traitées par insuline.

REPONSES. Ce questionnaire s'adresse à des personnes diabétiques traitées par insuline. REPONSES Ce questionnaire s'adresse à des personnes diabétiques traitées par insuline. Veuillez entourer les bonnes réponses. (Il peut y avoir plusieurs bonnes réponses pour certaines questions.) Endocrinologie,

Plus en détail

Faire le ramadan avec un diabète : indications et contre-indications

Faire le ramadan avec un diabète : indications et contre-indications Faire le ramadan avec un diabète : indications et contre-indications 1. Que se passe-t-il dans l organisme lorsque l on jeûne (d un point de vue physiologique)? Le glucose est indispensable à la vie, puisque,

Plus en détail