LA RÉACTION INFLAMMATOIRE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA RÉACTION INFLAMMATOIRE"

Transcription

1 LA RÉACTION INFLAMMATOIRE Système immunitaire Terminales S 1

2 LES IMMUNITÉS... 2

3 LES IMMUNITÉS... Innée (présente dès -800 Millions d années) Non spécifique Héritée Présente chez tous les êtres pluricellulaires 2

4 LES IMMUNITÉS... Innée (présente dès -800 Millions d années) Non spécifique Héritée Présente chez tous les êtres pluricellulaires 2

5 LES IMMUNITÉS... Innée (présente dès -800 Millions d années) Non spécifique Héritée Présente chez tous les êtres pluricellulaires 2

6 LES IMMUNITÉS... Innée (présente dès -800 Millions d années) Non spécifique Héritée Présente chez tous les êtres pluricellulaires Acquise ou adaptative (apparaît vers - 00 Millions d années) Vertébrés Lymphocytes B et T Mise en mémoire possible du motif antigénique 2

7 LES IMMUNITÉS... Innée (présente dès -800 Millions d années) Non spécifique Héritée Présente chez tous les êtres pluricellulaires Acquise ou adaptative (apparaît vers - 00 Millions d années) Vertébrés Lymphocytes B et T Mise en mémoire possible du motif antigénique 2

8 LES IMMUNITÉS... Innée (présente dès -800 Millions d années) Non spécifique Héritée Présente chez tous les êtres pluricellulaires Acquise ou adaptative (apparaît vers - 00 Millions d années) Vertébrés Lymphocytes B et T Mise en mémoire possible du motif antigénique 2

9 IMMUNITÉ INNÉE 3

10 IMMUNITÉ INNÉE Macrophages : tissus et organes, pseudopodes 3

11 IMMUNITÉ INNÉE Macrophages : tissus et organes, pseudopodes 3

12 IMMUNITÉ INNÉE Macrophages : tissus et organes, pseudopodes Cellules dendritiques : tissus, pseudopodes développés 3

13 IMMUNITÉ INNÉE Macrophages : tissus et organes, pseudopodes Cellules dendritiques : tissus, pseudopodes développés 3

14 IMMUNITÉ INNÉE Macrophages : tissus et organes, pseudopodes Cellules dendritiques : tissus, pseudopodes développés Mastocytes : à proximité des vaisseaux sanguins, granulations nombreuses intracytoplasmiques 3

15 IMMUNITÉ INNÉE Macrophages : tissus et organes, pseudopodes Cellules dendritiques : tissus, pseudopodes développés Mastocytes : à proximité des vaisseaux sanguins, granulations nombreuses intracytoplasmiques 3

16 IMMUNITÉ INNÉE Macrophages : tissus et organes, pseudopodes Cellules dendritiques : tissus, pseudopodes développés Mastocytes : à proximité des vaisseaux sanguins, granulations nombreuses intracytoplasmiques Granulocytes : circulent entre les organes, noyau polylobé, cytoplasme granuleux 3

17 IMMUNITÉ INNÉE Macrophages : tissus et organes, pseudopodes Cellules dendritiques : tissus, pseudopodes développés Mastocytes : à proximité des vaisseaux sanguins, granulations nombreuses intracytoplasmiques Granulocytes : circulent entre les organes, noyau polylobé, cytoplasme granuleux 3

18 IMMUNITÉ INNÉE Macrophages : tissus et organes, pseudopodes Cellules dendritiques : tissus, pseudopodes développés Mastocytes : à proximité des vaisseaux sanguins, granulations nombreuses intracytoplasmiques Granulocytes : circulent entre les organes, noyau polylobé, cytoplasme granuleux Récepteurs membrannaires Toll like ou anti-cmh permettant de distinguer soi et non-soi 3

19 IMMUNITÉ INNÉE Macrophages : tissus et organes, pseudopodes Cellules dendritiques : tissus, pseudopodes développés Mastocytes : à proximité des vaisseaux sanguins, granulations nombreuses intracytoplasmiques Granulocytes : circulent entre les organes, noyau polylobé, cytoplasme granuleux Récepteurs membrannaires Toll like ou anti-cmh permettant de distinguer soi et non-soi 3

20 IMMUNITÉ INNÉE Macrophages : tissus et organes, pseudopodes Cellules dendritiques : tissus, pseudopodes développés Mastocytes : à proximité des vaisseaux sanguins, granulations nombreuses intracytoplasmiques Granulocytes : circulent entre les organes, noyau polylobé, cytoplasme granuleux Récepteurs membrannaires Toll like ou anti-cmh permettant de distinguer soi et non-soi 3

21 LA RÉACTION INFLAMMATOIRE 4

22 LA RÉACTION INFLAMMATOIRE Phénotype macroscopique : Gonflement (sortie de plasma sanguin : oedème), rougeur, chaleur (vasodilatation), douleur 4

23 LA RÉACTION INFLAMMATOIRE Phénotype macroscopique : Gonflement (sortie de plasma sanguin : oedème), rougeur, chaleur (vasodilatation), douleur 4

24 LA RÉACTION INFLAMMATOIRE Phénotype macroscopique : Gonflement (sortie de plasma sanguin : oedème), rougeur, chaleur (vasodilatation), douleur 4

25 LA RÉACTION INFLAMMATOIRE Phénotype macroscopique : Gonflement (sortie de plasma sanguin : oedème), rougeur, chaleur (vasodilatation), douleur Augmentation des granulocytes sanguins et mastocytes vasculaires Libération d histamine (->vasodilatation) 4

26 LA RÉACTION INFLAMMATOIRE Phénotype macroscopique : Gonflement (sortie de plasma sanguin : oedème), rougeur, chaleur (vasodilatation), douleur Augmentation des granulocytes sanguins et mastocytes vasculaires Libération d histamine (->vasodilatation) 4

27 LA RÉACTION INFLAMMATOIRE Phénotype macroscopique : Gonflement (sortie de plasma sanguin : oedème), rougeur, chaleur (vasodilatation), douleur Augmentation des granulocytes sanguins et mastocytes vasculaires Libération d histamine (->vasodilatation) 4

28 LA RÉACTION INFLAMMATOIRE Phénotype macroscopique : Gonflement (sortie de plasma sanguin : oedème), rougeur, chaleur (vasodilatation), douleur Augmentation des granulocytes sanguins et mastocytes vasculaires Libération d histamine (->vasodilatation) 4

29 LA RÉACTION INFLAMMATOIRE Phénotype macroscopique : Gonflement (sortie de plasma sanguin : oedème), rougeur, chaleur (vasodilatation), douleur Augmentation des granulocytes sanguins et mastocytes vasculaires Libération d histamine (->vasodilatation) Sécrétion de prostaglandines (en réponse à l inflammation) -> stimulation des nocicepteurs cutanés Perception de la douleur au niveau du cortex sensoriel 4

30 LA RÉACTION INFLAMMATOIRE Phénotype macroscopique : Gonflement (sortie de plasma sanguin : oedème), rougeur, chaleur (vasodilatation), douleur Augmentation des granulocytes sanguins et mastocytes vasculaires Libération d histamine (->vasodilatation) Sécrétion de prostaglandines (en réponse à l inflammation) -> stimulation des nocicepteurs cutanés Perception de la douleur au niveau du cortex sensoriel 4

31 LA RÉACTION INFLAMMATOIRE Phénotype macroscopique : Gonflement (sortie de plasma sanguin : oedème), rougeur, chaleur (vasodilatation), douleur Augmentation des granulocytes sanguins et mastocytes vasculaires Libération d histamine (->vasodilatation) Sécrétion de prostaglandines (en réponse à l inflammation) -> stimulation des nocicepteurs cutanés Perception de la douleur au niveau du cortex sensoriel 4

32 LA RÉACTION INFLAMMATOIRE Phénotype macroscopique : Gonflement (sortie de plasma sanguin : oedème), rougeur, chaleur (vasodilatation), douleur Augmentation des granulocytes sanguins et mastocytes vasculaires Libération d histamine (->vasodilatation) Sécrétion de prostaglandines (en réponse à l inflammation) -> stimulation des nocicepteurs cutanés Perception de la douleur au niveau du cortex sensoriel 4

33 RECONNAISSANCE DES AGENTS PATHOGÈNES 5

34 RECONNAISSANCE DES AGENTS PATHOGÈNES PRR : Pattern Recognition Receptors (les TLR appartiennent aux PRR) 5

35 RECONNAISSANCE DES AGENTS PATHOGÈNES PRR : Pattern Recognition Receptors (les TLR appartiennent aux PRR) Protéines membranaires transmembranaires 5

36 RECONNAISSANCE DES AGENTS PATHOGÈNES PRR : Pattern Recognition Receptors (les TLR appartiennent aux PRR) Protéines membranaires transmembranaires Toute fixation de substrat sur le récepteur externe entraîne de multiples réactions internes (inductions géniques) 5

37 RECONNAISSANCE DES AGENTS PATHOGÈNES PRR : Pattern Recognition Receptors (les TLR appartiennent aux PRR) Protéines membranaires transmembranaires Toute fixation de substrat sur le récepteur externe entraîne de multiples réactions internes (inductions géniques) Plus d une dizaine chez l homme, dont le TLR3 5

38 RECONNAISSANCE DES AGENTS PATHOGÈNES PRR : Pattern Recognition Receptors (les TLR appartiennent aux PRR) Protéines membranaires transmembranaires Toute fixation de substrat sur le récepteur externe entraîne de multiples réactions internes (inductions géniques) Plus d une dizaine chez l homme, dont le TLR3 Fixation motif antigénique - PRR entraîne : 5

39 RECONNAISSANCE DES AGENTS PATHOGÈNES PRR : Pattern Recognition Receptors (les TLR appartiennent aux PRR) Protéines membranaires transmembranaires Toute fixation de substrat sur le récepteur externe entraîne de multiples réactions internes (inductions géniques) Plus d une dizaine chez l homme, dont le TLR3 Fixation motif antigénique - PRR entraîne : Libération de cytokinines 5

40 RECONNAISSANCE DES AGENTS PATHOGÈNES PRR : Pattern Recognition Receptors (les TLR appartiennent aux PRR) Protéines membranaires transmembranaires Toute fixation de substrat sur le récepteur externe entraîne de multiples réactions internes (inductions géniques) Plus d une dizaine chez l homme, dont le TLR3 Fixation motif antigénique - PRR entraîne : Libération de cytokinines Phagocytose 5

41 RECONNAISSANCE DES AGENTS PATHOGÈNES PRR : Pattern Recognition Receptors (les TLR appartiennent aux PRR) Protéines membranaires transmembranaires Toute fixation de substrat sur le récepteur externe entraîne de multiples réactions internes (inductions géniques) Plus d une dizaine chez l homme, dont le TLR3 Fixation motif antigénique - PRR entraîne : Libération de cytokinines Phagocytose Libération de chimiokines : DIAPÉDÈSE 5

42 RECONNAISSANCE DES AGENTS PATHOGÈNES PRR : Pattern Recognition Receptors (les TLR appartiennent aux PRR) Protéines membranaires transmembranaires Toute fixation de substrat sur le récepteur externe entraîne de multiples réactions internes (inductions géniques) Plus d une dizaine chez l homme, dont le TLR3 Fixation motif antigénique - PRR entraîne : Libération de cytokinines Phagocytose Libération de chimiokines : DIAPÉDÈSE Attraction de leucocytes hors des vaisseaux sanguins 5

43 RECONNAISSANCE DES AGENTS PATHOGÈNES PRR : Pattern Recognition Receptors (les TLR appartiennent aux PRR) Protéines membranaires transmembranaires Toute fixation de substrat sur le récepteur externe entraîne de multiples réactions internes (inductions géniques) Plus d une dizaine chez l homme, dont le TLR3 Fixation motif antigénique - PRR entraîne : Libération de cytokinines Phagocytose Libération de chimiokines : DIAPÉDÈSE Attraction de leucocytes hors des vaisseaux sanguins Déformation des cellules pour gagner l oedème (en particulier granulocytes) 5

44 RECONNAISSANCE DES AGENTS PATHOGÈNES PRR : Pattern Recognition Receptors (les TLR appartiennent aux PRR) Protéines membranaires transmembranaires Toute fixation de substrat sur le récepteur externe entraîne de multiples réactions internes (inductions géniques) Plus d une dizaine chez l homme, dont le TLR3 Fixation motif antigénique - PRR entraîne : Libération de cytokinines Phagocytose Libération de chimiokines : DIAPÉDÈSE Attraction de leucocytes hors des vaisseaux sanguins Déformation des cellules pour gagner l oedème (en particulier granulocytes) 5

45 RECONNAISSANCE DES AGENTS PATHOGÈNES PRR : Pattern Recognition Receptors (les TLR appartiennent aux PRR) Protéines membranaires transmembranaires Toute fixation de substrat sur le récepteur externe entraîne de multiples réactions internes (inductions géniques) Plus d une dizaine chez l homme, dont le TLR3 Fixation motif antigénique - PRR entraîne : Libération de cytokinines Phagocytose Libération de chimiokines : DIAPÉDÈSE Attraction de leucocytes hors des vaisseaux sanguins Déformation des cellules pour gagner l oedème (en particulier granulocytes) 5

46 RECONNAISSANCE DES AGENTS PATHOGÈNES PRR : Pattern Recognition Receptors (les TLR appartiennent aux PRR) Protéines membranaires transmembranaires Toute fixation de substrat sur le récepteur externe entraîne de multiples réactions internes (inductions géniques) Plus d une dizaine chez l homme, dont le TLR3 Fixation motif antigénique - PRR entraîne : Libération de cytokinines Phagocytose Libération de chimiokines : DIAPÉDÈSE Attraction de leucocytes hors des vaisseaux sanguins Déformation des cellules pour gagner l oedème (en particulier granulocytes) 5

47 RECONNAISSANCE DES AGENTS PATHOGÈNES PRR : Pattern Recognition Receptors (les TLR appartiennent aux PRR) Protéines membranaires transmembranaires Toute fixation de substrat sur le récepteur externe entraîne de multiples réactions internes (inductions géniques) Plus d une dizaine chez l homme, dont le TLR3 Fixation motif antigénique - PRR entraîne : Libération de cytokinines Phagocytose Libération de chimiokines : DIAPÉDÈSE Attraction de leucocytes hors des vaisseaux sanguins Déformation des cellules pour gagner l oedème (en particulier granulocytes) 5

48 RECONNAISSANCE DES AGENTS PATHOGÈNES PRR : Pattern Recognition Receptors (les TLR appartiennent aux PRR) Protéines membranaires transmembranaires Toute fixation de substrat sur le récepteur externe entraîne de multiples réactions internes (inductions géniques) Plus d une dizaine chez l homme, dont le TLR3 Fixation motif antigénique - PRR entraîne : Libération de cytokinines Phagocytose Libération de chimiokines : DIAPÉDÈSE Attraction de leucocytes hors des vaisseaux sanguins Déformation des cellules pour gagner l oedème (en particulier granulocytes) 5

49 PHAGOCYTOSE 6

50 PHAGOCYTOSE 6

51 PHAGOCYTOSE 6

52 LES CPA 7

53 LES CPA CPA : Cellule présentant l antigène Cellules dendritiques, granulocytes et phagocytes Transition entre réaction innée et adaptative Migration des cellules CPA vers les ganglions lymphatiques Présentation du «motif antigénique+cmh» aux LT 7

54 LES CPA CPA : Cellule présentant l antigène Cellules dendritiques, granulocytes et phagocytes Transition entre réaction innée et adaptative Migration des cellules CPA vers les ganglions lymphatiques Présentation du «motif antigénique+cmh» aux LT Suite à la phagocytose de l antigène Fusion du phagosome et d une vesicule de golgi contenant les protéines CMH Exposition à la surface de la membrane plasmique 7

55 LES CPA CPA : Cellule présentant l antigène Cellules dendritiques, granulocytes et phagocytes Transition entre réaction innée et adaptative Migration des cellules CPA vers les ganglions lymphatiques Présentation du «motif antigénique+cmh» aux LT Suite à la phagocytose de l antigène Fusion du phagosome et d une vesicule de golgi contenant les protéines CMH Exposition à la surface de la membrane plasmique 7

56 LES CPA CPA : Cellule présentant l antigène Cellules dendritiques, granulocytes et phagocytes Transition entre réaction innée et adaptative Migration des cellules CPA vers les ganglions lymphatiques Présentation du «motif antigénique+cmh» aux LT Suite à la phagocytose de l antigène Fusion du phagosome et d une vesicule de golgi contenant les protéines CMH Exposition à la surface de la membrane plasmique 7

57 LES CPA CPA : Cellule présentant l antigène Cellules dendritiques, granulocytes et phagocytes Transition entre réaction innée et adaptative Migration des cellules CPA vers les ganglions lymphatiques Présentation du «motif antigénique+cmh» aux LT Suite à la phagocytose de l antigène Fusion du phagosome et d une vesicule de golgi contenant les protéines CMH Exposition à la surface de la membrane plasmique 7

58 LES CPA CPA : Cellule présentant l antigène Cellules dendritiques, granulocytes et phagocytes Transition entre réaction innée et adaptative Migration des cellules CPA vers les ganglions lymphatiques Présentation du «motif antigénique+cmh» aux LT Suite à la phagocytose de l antigène Fusion du phagosome et d une vesicule de golgi contenant les protéines CMH Exposition à la surface de la membrane plasmique 7

59 ANTI- Paracétamol INFLAMMATOIRES 8

60 ANTI- Paracétamol INFLAMMATOIRES Acide acétylsalicylique : aspirine (,1899, Bayer) 8

61 ANTI- Paracétamol INFLAMMATOIRES Acide acétylsalicylique : aspirine (,1899, Bayer) décoction de Saule mais aussi ibuprofène ou paracétamol... non stéroïdiens (AINS) effet antalgique ou analgésique (anti-douleur) et anti-inflammatoire 8

62 ANTI- Paracétamol INFLAMMATOIRES Acide acétylsalicylique : aspirine (,1899, Bayer) décoction de Saule mais aussi ibuprofène ou paracétamol... non stéroïdiens (AINS) effet antalgique ou analgésique (anti-douleur) et anti-inflammatoire 8

63 ANTI- Paracétamol INFLAMMATOIRES Acide acétylsalicylique : aspirine (,1899, Bayer) décoction de Saule mais aussi ibuprofène ou paracétamol... non stéroïdiens (AINS) effet antalgique ou analgésique (anti-douleur) et anti-inflammatoire Inhibiteur de la cyclo-oxygéase enzyme nécessaire à la catalyse de l acide arachidonique en prostaglandines (responsables de la fièvre, douleur, vasodilatation) 8

64 ANTI- Paracétamol INFLAMMATOIRES Acide acétylsalicylique : aspirine (,1899, Bayer) décoction de Saule mais aussi ibuprofène ou paracétamol... non stéroïdiens (AINS) effet antalgique ou analgésique (anti-douleur) et anti-inflammatoire Inhibiteur de la cyclo-oxygéase enzyme nécessaire à la catalyse de l acide arachidonique en prostaglandines (responsables de la fièvre, douleur, vasodilatation) Effets secondaires : fluidité excessive du sang (défaut de coagulation), ulcères gastriques (non protection de la paroi) 8

65 ANTI- Paracétamol INFLAMMATOIRES Acide acétylsalicylique : aspirine (,1899, Bayer) décoction de Saule mais aussi ibuprofène ou paracétamol... non stéroïdiens (AINS) effet antalgique ou analgésique (anti-douleur) et anti-inflammatoire Inhibiteur de la cyclo-oxygéase enzyme nécessaire à la catalyse de l acide arachidonique en prostaglandines (responsables de la fièvre, douleur, vasodilatation) Effets secondaires : fluidité excessive du sang (défaut de coagulation), ulcères gastriques (non protection de la paroi) 8

66 AUTRES ANTI- INFLAMMATOIRES 9

67 AUTRES ANTI- INFLAMMATOIRES Cortocoïdes (dont la cortisone) Sécrétés par les glandes surrénales 9

68 AUTRES ANTI- INFLAMMATOIRES Cortocoïdes (dont la cortisone) Sécrétés par les glandes surrénales Inhibent la sécrétion de prostaglandines (phospholipidase) Pas de synthèse de l acide arachidonique 9

69 AUTRES ANTI- INFLAMMATOIRES Cortocoïdes (dont la cortisone) Sécrétés par les glandes surrénales Inhibent la sécrétion de prostaglandines (phospholipidase) Pas de synthèse de l acide arachidonique Inhibent la synthèse de chimiokines Réduction de l oedème et de la diapédèse Stimulent la phagocytose 9

70 AUTRES ANTI- INFLAMMATOIRES Cortocoïdes (dont la cortisone) Sécrétés par les glandes surrénales Inhibent la sécrétion de prostaglandines (phospholipidase) Pas de synthèse de l acide arachidonique Inhibent la synthèse de chimiokines Réduction de l oedème et de la diapédèse Stimulent la phagocytose Effets secondaires : augmentation de la glycémie, accroissement de la rétention d eau et de sodium, élimination du potassium,... carences! 9

71 AUTRES ANTI- INFLAMMATOIRES Cortocoïdes (dont la cortisone) Sécrétés par les glandes surrénales Inhibent la sécrétion de prostaglandines (phospholipidase) Pas de synthèse de l acide arachidonique Inhibent la synthèse de chimiokines Réduction de l oedème et de la diapédèse Stimulent la phagocytose Effets secondaires : augmentation de la glycémie, accroissement de la rétention d eau et de sodium, élimination du potassium,... carences! 9

72 10

73 10

74 10

75 10

76 10

77 Fin de ce chapitre... parlons alors de vaccination et d évolution du phénotype immunitaire! 10

Chapitre 10 : La réaction inflammatoire, un exemple de réponse innée.

Chapitre 10 : La réaction inflammatoire, un exemple de réponse innée. Chapitre 10 : La réaction inflammatoire, un exemple de réponse innée. Lorsqu un agent infectieux (bactérie, virus, champignon microscopique ) pénètre dans l organisme et commence à s y multiplier, on observe

Plus en détail

Thème 3 : Corps humain et santé. Thème 3A : Maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire.

Thème 3 : Corps humain et santé. Thème 3A : Maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire. Thème 3 : Corps humain et santé Thème 3A : Maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire. bactéries cellules infectées par un virus cellules cancéreuses champignons

Plus en détail

Chapitre J : la réponse innée = réaction inflammatoire aiguë. > Des centaines de bactéries sur cette aiguille

Chapitre J : la réponse innée = réaction inflammatoire aiguë. > Des centaines de bactéries sur cette aiguille Chapitre J : la réponse innée = réaction inflammatoire aiguë Face au monde microbien dans lequel nous vivons, notre organisme a su développer des barrières naturelles permettant de limiter l entrée des

Plus en détail

Les étapes de la réaction inflammatoire

Les étapes de la réaction inflammatoire Réaction inflammatoire 2. Détection par les cellules sentinelles PRR Motif moléculaire Agent (bactérie) Phagocytose des agents Macrophage Leucocyte (cellule dendritique) 3. Libération de messages chimiques

Plus en détail

Chapitre 1 : La réaction inflammatoire, une manifestation de l immunité innée.

Chapitre 1 : La réaction inflammatoire, une manifestation de l immunité innée. Thème 3A : le maintien de l intégrité de l organisme. Le système immunitaire est constitué d'organes, de cellules et de molécules. Le système immunitaire tolère habituellement les composantes de l'organisme

Plus en détail

Thème 3 : Corps humain et santé. Chapitre 12 - La réaction inflammatoire, un exemple de réponse innée

Thème 3 : Corps humain et santé. Chapitre 12 - La réaction inflammatoire, un exemple de réponse innée Thème 3 : Corps humain et santé Partie A - Le maintien de l'intégrité de l'organisme: quelques aspects de la réaction immunitaire Chapitre 12 - La réaction inflammatoire, un exemple de réponse innée Le

Plus en détail

On cherche à comprendre le déroulement de cette réaction et les acteurs mis en jeu lors de sa réalisation

On cherche à comprendre le déroulement de cette réaction et les acteurs mis en jeu lors de sa réalisation TP n 17 La réaction inflammatoire : un exemple de réponse innée Thème 3-A-1 Une inflammation est une réaction de défense immunitaire stéréotypée du corps à une agression (infection, brûlure, allergie...)

Plus en détail

Thème 3A le maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire.

Thème 3A le maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire. Thème 3A le maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire. Notre environnement est peuplé de microorganismes dont certains sont des pathogènes pour l Homme. Pourtant

Plus en détail

Stage de révision 2014

Stage de révision 2014 Lycée E. Delacroix Tale S Stage de révision 2014 Séance 4: Thème 3 - Corps humain et santé Thème 3-A Le maintien de l'intégrité de l'organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire Thème 3-A-1

Plus en détail

Etape 3 : Extraire des informations de documents

Etape 3 : Extraire des informations de documents TP n 17 La réaction inflammatoire : un exemple de réponse innée Thème 3-A-1 Une inflammation est une réaction de défense immunitaire stéréotypée du corps à une agression (infection, brûlure, allergie...)

Plus en détail

CORRIGÉ DU CONCOURS Berck sur Mer 2014 (École de Masso-Kinésithérapie)

CORRIGÉ DU CONCOURS Berck sur Mer 2014 (École de Masso-Kinésithérapie) CORRIGÉ DU CONCOURS Berck sur Mer 2014 (École de Masso-Kinésithérapie) Biologie : correction réalisée par Mr LAIGNIER Laurent Correction proposée et non officielle Toute reproduction interdite www ma-prepa-concours.com

Plus en détail

TP4-LES ETAPES DE LA REACTION INFLAMMATOIRE AIGUË

TP4-LES ETAPES DE LA REACTION INFLAMMATOIRE AIGUË TP4-LES ETAPES DE LA REACTION INFLAMMATOIRE AIGUË Mise en situation et recherche à mener Vous vous blessez avec une épine que vous enlevez. Une plaie se forme au niveau de la peau. Cette lésion est à l

Plus en détail

Thème 3-A TP1 : La réaction inflammatoire

Thème 3-A TP1 : La réaction inflammatoire Thème 3-A TP1 : La réaction inflammatoire L objectif est de caractériser la réaction inflammatoire, à différentes échelles d observation (macroscopique, microscopique et moléculaire). Lycée E. Delacroix

Plus en détail

Le Système Immunitaire (SI) Innée Dr Ahmed HODROGE

Le Système Immunitaire (SI) Innée Dr Ahmed HODROGE Le Système Immunitaire (SI) Innée Dr Ahmed HODROGE ahmed.hodroge@u-picardie.fr Pôle Santé - UFR de Médecine Laboratoire d Immunologie EA4666 - LNPC 18 FEVRIER 2014 Les différentes immunités Cellules (Mφ,

Plus en détail

Les principes du fonctionnement du système immunitaire

Les principes du fonctionnement du système immunitaire Les principes du fonctionnement du système immunitaire Pierre Aucouturier pierre.aucouturier@inserm.fr S102CYCLEVIE.16PA Vendredi 22 mars 2013, 15h-17h Les fonctions du système immunitaire Protéger des

Plus en détail

Contrôle n 2 novembre 2012 Terminale S 10

Contrôle n 2 novembre 2012 Terminale S 10 Cochez la ou les proposition(s) exacte(s) pour chaque question 1 à 28. Réponse bonne cochée = 1 point Réponse fausse cochée = 0,5point Pas de réponse = 0 point Seule la dernière page sera rendue. Conseil:

Plus en détail

La réponse immunitaire. D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon

La réponse immunitaire. D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon La réponse immunitaire D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon 15.10.2015 Nomenclature Rôle et implications du système immunitaire Composition du système immunitaire Fonction de chaque constituant

Plus en détail

et santé Partie Les objectifs généraux de ces chapitres

et santé Partie Les objectifs généraux de ces chapitres 176 04732978_176-243.indd 176 25/07/12 12:21 183 195 210 216 229 177 04732978_176-243.indd 177 25/07/12 12:21 Partie 4 Corps humain et santé Cette partie d enseignement spécifique du nouveau programme

Plus en détail

Rappel immunologie Immunité anti-infectieuse. D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon

Rappel immunologie Immunité anti-infectieuse. D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon Rappel immunologie Immunité anti-infectieuse D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon 09.10.2015 Le Le système immunitaire est est composé de de plusieurs éléments Cellules immunitaires -cell.phagocytaires

Plus en détail

Thème 3: Corps humain et santé. Thème 3A: Maintien de l intégrité de l organisme: quelques aspects de la réaction immunitaire.

Thème 3: Corps humain et santé. Thème 3A: Maintien de l intégrité de l organisme: quelques aspects de la réaction immunitaire. Thème 3: Corps humain et santé Thème 3A: Maintien de l intégrité de l organisme: quelques aspects de la réaction immunitaire. Chez les vertébrés, le système immunitaire comprend 2 grands ensembles de défense

Plus en détail

Correction du TP15 : La réaction inflammatoire aiguë. Activité 1 : Identification des cellules du système immunitaire dans le sang

Correction du TP15 : La réaction inflammatoire aiguë. Activité 1 : Identification des cellules du système immunitaire dans le sang TS thème 3A Correction du TP15 : La réaction inflammatoire aiguë Activité 1 : Identification des cellules du système immunitaire dans le sang Cellules immunitaires du sang Type de cellules Granulocytes

Plus en détail

Chapitre 1 La réaction inflammatoire, un exemple de réponse innée

Chapitre 1 La réaction inflammatoire, un exemple de réponse innée Thème 3-A CORPS ET SANTE - Immunologie Introduction : Rappels 3eme Logiciel immunité 3eme: pour le télécharger à la maison Chapitre 1 La réaction inflammatoire, un exemple de réponse innée - Les organes

Plus en détail

III Corps humain et santé. Le syndrome de l'immunodéficience acquise personnes ont découvert leur séropositivité en France en 2010.

III Corps humain et santé. Le syndrome de l'immunodéficience acquise personnes ont découvert leur séropositivité en France en 2010. III Corps humain et santé A Le système immunitaire I : le VIH / sida Le syndrome de l'immunodéficience acquise Les 10 chiffres clés du sida en France et dans le monde 34 millions de personnes vivaient

Plus en détail

Chapitre 2 : L immunité adaptative, prolongement de l immunité innée

Chapitre 2 : L immunité adaptative, prolongement de l immunité innée 1 Chapitre 2 : L immunité adaptative, prolongement de l immunité innée Introduction : L immunité innée ne permet pas toujours l élimination des éléments étrangers qui peuvent alors infecter l organisme.

Plus en détail

Chapitre 2 : L'immunité adaptative

Chapitre 2 : L'immunité adaptative Chapitre 2 : L'immunité adaptative Table des matières Introduction 3 I - I- Les anticorps 4 1. La production des anticorps... 4 2. La structure d'un anticorps.... 4 3. Le rôle des anticorps... 5 4. L'origine

Plus en détail

Chapitre II : Mécanismes de l'immunité

Chapitre II : Mécanismes de l'immunité Chapitre II : Mécanismes de l'immunité Introduction Lors d une infection, l organisme réagit de différentes manières pour éliminer l agent pathogène : Une réaction immunitaire innée non spécifique qui

Plus en détail

LE SANG C.FAVRO. Anatomie/Physiologie IFSI 1 ère année

LE SANG C.FAVRO. Anatomie/Physiologie IFSI 1 ère année LE SANG C.FAVRO Anatomie/Physiologie IFSI 1 ère année Le sang : plan du cours 1- Présentation 1.1- Propriétés physiques 1.2- Eléments figurés, plasma, sérum 1.3- Fonctions du sang 2- Composition 2.1- Composition

Plus en détail

Chapitre 1 : La réaction inflammatoire, un exemple de réponse innée

Chapitre 1 : La réaction inflammatoire, un exemple de réponse innée Objectif : comprendre l'immunité innée au travers de l'exemple de la réaction inflammatoire - microscopie. Observation : Juliette en taillant ses rosiers s est blessée, une épine a traversé son gant et

Plus en détail

Sommaire général. Je me teste. Mode d emploi 3. Sommaire 7. Evaluation des compétences expérimentales Schémas 124. Lexique 132.

Sommaire général. Je me teste. Mode d emploi 3. Sommaire 7. Evaluation des compétences expérimentales Schémas 124. Lexique 132. Je me teste sur... Sommaire général Mode d emploi 3 Sommaire 7 Evaluation des compétences expérimentales Schémas 124 Lexique 132 Index 141 Guide d installation du logiciel 143 6 SOMMAIRE GÉNÉRAL Sommaire

Plus en détail

Correction du TP15 : La réaction inflammatoire aiguë. Activité 1 : Identification des cellules du système immunitaire dans le sang

Correction du TP15 : La réaction inflammatoire aiguë. Activité 1 : Identification des cellules du système immunitaire dans le sang TS thème 3A Correction du TP15 : La réaction inflammatoire aiguë Activité 1 : Identification des cellules du système immunitaire dans le sang Cellules immunitaires du sang Type de cellules Granulocytes

Plus en détail

Le système cardio-vasculaire. Corps humain et vieillissement II Esteban Gonzalez _A12

Le système cardio-vasculaire. Corps humain et vieillissement II Esteban Gonzalez _A12 Le système cardio-vasculaire Corps humain et vieillissement II Esteban Gonzalez _A12 Pourquoi étudier ce système? Maladies cardiovasculaires les plus fréquentes dans les pays industrialisés Fardeau économique

Plus en détail

TP5-LE CONTROLE DE L INFLAMMATION

TP5-LE CONTROLE DE L INFLAMMATION Mise en situation et recherche à mener Rougeur, chaleur, gonflement et douleur sont des symptômes liés aux médiateurs chimiques de l inflammation libérés lors de l inflammation. Celle-ci détruit les pathogènes

Plus en détail

Cours d Immunologie ère & 2ème Séances. Pr. Youssef BAKRI

Cours d Immunologie ère & 2ème Séances. Pr. Youssef BAKRI Filière SVI Parcours Biologie et Santé Semestre 5 (S5) Module de Biologie Humaine -M 20 - Élément : Hématologie - Immunologie Pr. Youssef BAKRI Cours d Immunologie 1 ère & 2ème Séances 2012-2013 Laboratoire

Plus en détail

CMH I / CMH II. Les complexes majeurs d histocompatibilité

CMH I / CMH II. Les complexes majeurs d histocompatibilité CMH I / CMH II Les complexes majeurs d histocompatibilité Réponse immunitaire immunité innée : non-spécifique Cellules NK Granulocytes Macrophages Cellules dendritiques Inflammation locale Phagocytose

Plus en détail

TP1 la réaction inflammatoire aigüe

TP1 la réaction inflammatoire aigüe Dès que des microorganismes franchissent la peau ou les muqueuses, une réaction de défense se met immédiatement en place, la réaction inflammatoire dont les 4 symptômes sont : chaleur, douleur, rougeur

Plus en détail

Inflammation. = réaction des tissus à une lésion

Inflammation. = réaction des tissus à une lésion Inflammation = réaction des tissus à une lésion Déclenchée suite à : Un traumatisme physique (coup) Une chaleur intense (brûlure) Irritation chimique Une infection L inflammation: Empêche la propagation

Plus en détail

Chapitre 14 : Les processus immunitaires mis en jeu

Chapitre 14 : Les processus immunitaires mis en jeu Chapitre 14 : Les processus immunitaires mis en jeu Introduction : Pendant la phase asymptomatique du SIDA des mécanismes de défense immunitaire se mettent en place pour lutter contre le virus : - synthèse

Plus en détail

LE SIDA, une maladie causée par un rétrovirus : le VIH

LE SIDA, une maladie causée par un rétrovirus : le VIH LE SIDA, une maladie causée par un rétrovirus : le VIH On sait aujourd hui que le VIH est transmis par voie sexuelle, sanguine et de la mère à l enfant au cours de la grossesse : il se propage donc par

Plus en détail

vasodilatation extravasation ti desérum puis de leucocytes neuromediateurs...)

vasodilatation extravasation ti desérum puis de leucocytes neuromediateurs...) Cours N 3 : 8 septembre2011 La réponse Inflammatoire F. Bérard UFR Lyon Sud Année 2011-20122012 L inflammation Processus physiologique de défense de l organisme après une agression tissulaire Vise à :

Plus en détail

Les médiateurs de l inflammation

Les médiateurs de l inflammation Les médiateurs de l inflammation par Katia Mayol, François Cavalié, Nathalie Davoust-Nataf Dernière modification 04/02/2013 18:01 La présence de signaux de danger (DAMP) ou de motifs pathogéniques (PAMP)

Plus en détail

Cellules dendritiques

Cellules dendritiques Cellules dendritiques http://www.assim.refer.org/ Livre L2 Chapitre cellules dendritiques Pr Sophie Caillat-Zucman Laboratoire d Immunologie, Hôpital Robert Debré et INSERM U986, Hôpital St-Vincent de

Plus en détail

Les cellules dendritiques

Les cellules dendritiques Université Abderrahmane Mira Bejaïa Faculté de médecine Les cellules dendritiques Dr Chouikh Année universitaire 2015/2016 Plan du cours : Plan du cours : I. Introduction II. Cellules dendritiques a. Caractéristiques

Plus en détail

Corrigé exercices de Biologie

Corrigé exercices de Biologie Corrigé exercices de Biologie I. RESTITUTIONS DES CONNAISSANCES 1. Schémas à titrer et à légender. Schéma 1 : Surface d un lymphocyte T4 On observe des particules du virus VIH bourgeonnant à la surface

Plus en détail

Introduction à l immunologie

Introduction à l immunologie Université Abderrahmane Mira Bejaïa Faculté de médecine Introduction à l immunologie Dr Chouikh Année universitaire 2015/2016 Plan du cours : I. Définition de l immunologie. II. Le système immunitaire.

Plus en détail

Stage de formation 17 & 18 mars Histologie. Conférences. Ateliers. Institut français de l Éducation

Stage de formation 17 & 18 mars Histologie. Conférences. Ateliers. Institut français de l Éducation Stage de formation 17 & 18 mars 2014 Conférences Institut français de l Éducation Ateliers École normale supérieure de Lyon (site Monod) nihil est sine ratione David Busti Nathalie Davoust-Nataf Informations

Plus en détail

CHAP 11 : L'IMUNITE ADAPTATIVE

CHAP 11 : L'IMUNITE ADAPTATIVE CHAP 11 : L'IMUNITE ADAPTATIVE I/ La réponse adaptative humorale La contamination de l organisme par un agent infectieux (ou une molécule étrangère) entraîne l apparition d anticorps dans le sérum : on

Plus en détail

Le sang est un tissu conjonctif spécialisé liquide, composé de cellules (les éléments figurés) réparties dans un liquide (le plasma).

Le sang est un tissu conjonctif spécialisé liquide, composé de cellules (les éléments figurés) réparties dans un liquide (le plasma). Le sang Le sang est un tissu conjonctif spécialisé liquide, composé de cellules (les éléments figurés) réparties dans un liquide (le plasma). L ensemble est véhiculé dans les vaisseaux sanguins Fonctions

Plus en détail

L e s y s t è m e i m m u n i t a i r e. Les organes du système. immunitaire

L e s y s t è m e i m m u n i t a i r e. Les organes du système. immunitaire 1 2 3) Les deux types d'immunité 3.1) L'immunité non spécifique 3.1.1 Les barrières naturelles La peau et les muqueuses constituent une barrière efficace contre les micro-organismes. Elle est renforcée

Plus en détail

IMMUNOLOGIE. L antigène sera identifié par le site anticorps et / ou le récepteur lymphocytaire. L haptène est une partie de l antigène.

IMMUNOLOGIE. L antigène sera identifié par le site anticorps et / ou le récepteur lymphocytaire. L haptène est une partie de l antigène. IMMUNOLOGIE I- LES PARTENAIRES DE LA REPONSE IMMUNOLOGIQUE Une réponse immune apparait quand l organisme détecte l existence d un signal anormal, la plupart du temps une protéine appelée immunogène. Une

Plus en détail

CHAPITRE 5 : LE COMBAT DU CORPS CONTRE L'INFECTION

CHAPITRE 5 : LE COMBAT DU CORPS CONTRE L'INFECTION 2 ème Partie : PROTECTION DE L'ORGANISME Voir en 6 ème Voir en 5 ème Rôle des micro-organismes dans l'alimentation. Circulation sanguine dans l'organisme. CHAPITRE 5 : LE COMBAT DU CORPS CONTRE L'INFECTION

Plus en détail

ATELIER HISTOLOGIE. Plan Académique de Forma2on, Amiens 04 Octobre 2016

ATELIER HISTOLOGIE. Plan Académique de Forma2on, Amiens 04 Octobre 2016 ATELIER HISTOLOGIE Plan Académique de Forma2on, Amiens 04 Octobre 2016 A LES CELLULES DU SYSTÈME IMMUNITAIRE I. Colora2ons a la colora2on de MayGrünwald éosine (colorant acide) colore les granula3ons des

Plus en détail

CPA CELLULES PRÉSENTATRICES D ALLERGÈNES

CPA CELLULES PRÉSENTATRICES D ALLERGÈNES Michèle RAFFARD Allergologue - Institut Pasteur - mraffard@free.fr Certificat d Immuno-Allergologie Clinique (CIAC) Association Franco Vietnamienne de Pneumologie (AFVP) Hôpital Universitaire de HCMV 3/5

Plus en détail

Chap 13 Ts spécifique thème 3 L IMMUNITE ADAPTATIVE PROLONGEMENT DE L IMMUNITE INNEE

Chap 13 Ts spécifique thème 3 L IMMUNITE ADAPTATIVE PROLONGEMENT DE L IMMUNITE INNEE Chap 13 Ts spécifique thème 3 L IMMUNITE ADAPTATIVE PROLONGEMENT DE L IMMUNITE INNEE Restitution des acquis communiquer Les mécanismes de l immunité innée sont parfois insuffisants pour permettre l élimination

Plus en détail

Immunologie. Les mécanismes de l immunité

Immunologie. Les mécanismes de l immunité Immunologie Les mécanismes de l immunité Immunité = capacité à résister, à limiter le développement, à se débarrasser d une maladie après avoir été infecté par un agent étranger (bactéries, champignons,

Plus en détail

Chapitre I La réaction inflammatoire, une manifestation de l immunité innée. - I - Approche globale des réactions immunitaires

Chapitre I La réaction inflammatoire, une manifestation de l immunité innée. - I - Approche globale des réactions immunitaires Chapitre I La réaction inflammatoire, une manifestation de l immunité innée - I - Approche globale des réactions immunitaires Mécanismes de défense de l organisme en réponse à la pénétration de microorganismes

Plus en détail

Évaluations formatives. Module 1 Défense spécifique 1 Comparer le système de défense spécifique et le non spécifique?

Évaluations formatives. Module 1 Défense spécifique 1 Comparer le système de défense spécifique et le non spécifique? Évaluations formatives Module 1 Défense spécifique 1 Comparer le système de défense spécifique et le non spécifique? Le système de défense non spécifique est constitué d un ensemble d éléments qui protègent

Plus en détail

Système immunitaire : aspect technique

Système immunitaire : aspect technique Système immunitaire : aspect technique Système de défense non-spécifique La peau comme première ligne de défense La peau (première ligne de défense) constitue la première barrière physique devant être

Plus en détail

TP7- ROLE DES LYMPHOCYTES DANS LA REACTION IMMUNITAIRE ADAPTATIVE : Réponse humorale et réponse cellulaire

TP7- ROLE DES LYMPHOCYTES DANS LA REACTION IMMUNITAIRE ADAPTATIVE : Réponse humorale et réponse cellulaire TP7- ROLE DES LYMPHOCYTES DANS LA REACTION IMMUNITAIRE ADAPTATIVE : Réponse humorale et réponse cellulaire Constats : On sait que les effecteurs de la réaction immunitaire acquise sont : - les d'anticorps

Plus en détail

Nombre/mm 3 de sang. Nom des cellules Nombre de globules blancs / mm 3 de sang et%. Normal Angine bactérienne

Nombre/mm 3 de sang. Nom des cellules Nombre de globules blancs / mm 3 de sang et%. Normal Angine bactérienne Globules blancs = leucocytes Globules rouges = héaties Les cellules sanguines. o des cellules eutrophiles Diaètre µ obre/ 3 de sang % Rôle noral 63,5 Phagocytose des bactéries Granulocytes 10 à 15 4690

Plus en détail

Chapitre 11 : l immunité adaptative.

Chapitre 11 : l immunité adaptative. Chapitre 11 : l immunité adaptative. L immunité innée, même si elle représente un système de défense efficace, parfois ne suffit pas à enrayer l infection. Dans ce cas, l organisme va initier une autre

Plus en détail

Toll-Dependant Control Mechanisms of CD4 T Cell Activation

Toll-Dependant Control Mechanisms of CD4 T Cell Activation Toll-Dependant Control Mechanisms of CD4 T Cell Activation Pasare et al. 2004 Dard Amélie Degos Clara M1Di Toll-Dependant Control Mechanisms of CD4 T Cell Activation Introduction : TLRs, DC, Lymphocytes

Plus en détail

LE TISSU SANGUIN. PACES ANNEE UNIVERSITAIRE ENSEIGNANT : Docteur S. LEPREUX

LE TISSU SANGUIN. PACES ANNEE UNIVERSITAIRE ENSEIGNANT : Docteur S. LEPREUX LE TISSU SANGUIN PACES ANNEE UNIVERSITAIRE 2013-2014 ENSEIGNANT : Docteur S LEPREUX Histologie-Embryologie Le sang - 1 H - Enseignant : Dr S Lepreux - 2013-2014 Le tissu sanguin Définitions Les cellules

Plus en détail

UE 2.5.S3 Processus inflammatoire et infectieux. Anne Paugam

UE 2.5.S3 Processus inflammatoire et infectieux. Anne Paugam UE 2.5.S3 Processus inflammatoire et infectieux Anne Paugam PLAN Introduction Inflammation/infection Relation hôte-agent; les agents pathogènes Mécanisme non-spécifique Mécanisme spécifique; réponse du

Plus en détail

Chapitre 3: La réponse immunitaire adaptative ou acquise. Activité 1 : Les caractéristiques de l immunité adaptative (ou acquise)

Chapitre 3: La réponse immunitaire adaptative ou acquise. Activité 1 : Les caractéristiques de l immunité adaptative (ou acquise) Chapitre 3: La réponse immunitaire adaptative ou acquise Connaissances La réponse immunitaire peut se poursuivre par une réaction acquise ou adaptative, spécifique de l'antigène présenté par une cellule

Plus en détail

Mécanisme inflammatoire et Immunité

Mécanisme inflammatoire et Immunité Mécanisme inflammatoire et Immunité IFSI Vendredi 10 Octobre 2014 9h-10h30 Dr. Amélie Guihot-Thévenin Département d Immunologie Service des Maladies Infectieuses et Tropicales Hôpital Pitié-Salpêtrière,

Plus en détail

CELLULES ET RECEPTEURS DE L IMMUNITE INNEE. Mise à jour octobre 2013 Cécile Bordes

CELLULES ET RECEPTEURS DE L IMMUNITE INNEE. Mise à jour octobre 2013 Cécile Bordes CELLULES ET RECEPTEURS DE L IMMUNITE INNEE. Mise à jour octobre 2013 Cécile Bordes OJECTIFS Connaître le fonctionnement du système immunitaire inné et ses principaux composants. Connaître les récepteurs

Plus en détail

(Environ 5 à 6 semaines)

(Environ 5 à 6 semaines) Thème 3- A Le maintien de l intégrité de l organisme (Environ 5 à 6 semaines) Thème 3-A- Le maintien de l intégrité de l organisme Le système immunitaire est constitué d'organes, de cellules et de molécules.

Plus en détail

Chapitre 2 : L'IMMUNITÉ ADAPTATIVE

Chapitre 2 : L'IMMUNITÉ ADAPTATIVE Thème 3A : Corps humain et santé Chapitre 2 : L'IMMUNITÉ ADAPTATIVE Rappel mise en situation : Le système immunitaire = ensemble de cellules spécialisées dans la détection et l élimination de tout élément

Plus en détail

CORRECTIONS EXERCICES IMMUNITE

CORRECTIONS EXERCICES IMMUNITE CORRECTIONS EXERCICES IMMUNITE I. RESTITUTIONS DES CONNAISSANCES 1. Schémas à titrer et à légender Schéma 1 : Surface d un lymphocyte T4 On observe des particules du virus VIH bourgeonnant à la surface

Plus en détail

Immunité Anti Infectieuse. Immunité Innée Immunité Adaptative Voies Th1/Th2

Immunité Anti Infectieuse. Immunité Innée Immunité Adaptative Voies Th1/Th2 Immunité Anti Infectieuse Immunité Innée Immunité Adaptative Voies Th1/Th2 Le système immunitaire Définition : ensemble des moyens permettant à l organisme de se défendre contre les pathogènes (bactéries,

Plus en détail

LES GLOBULES BLANCS (ou leucocytes)

LES GLOBULES BLANCS (ou leucocytes) LES GLOBULES BLANCS (ou leucocytes) Cellule du sang des mammifères contenant un noyau, appelée également leucocyte et jouant essentiellement un rôle dans la défense de l'organisme contre les agents étrangers.

Plus en détail

Formation BPH, Versailles le 25 Janvier 2016 SAVOIRS ET SAVOIR-FAIRE FONDAMENTAUX ET EVALUATION / AUTO-EVALUATION

Formation BPH, Versailles le 25 Janvier 2016 SAVOIRS ET SAVOIR-FAIRE FONDAMENTAUX ET EVALUATION / AUTO-EVALUATION Formation BPH, Versailles le 25 Janvier 2016 SAVOIRS ET SAVOIR-FAIRE FONDAMENTAUX ET EVALUATION / AUTO-EVALUATION Les savoirs et les savoir-faire fondamentau SAVOIR CONNAISSANCES E : annoter un schéma,

Plus en détail

Introduction générale au système immunitaire

Introduction générale au système immunitaire Introduction générale au système immunitaire Quelques définitions et la présentation des principaux concepts Professeur Jean-Yves CESBRON jean-yves.cesbron@ujf-grenoble.fr Bibliographie : Immunobiology

Plus en détail

CHAPITRE 11 : L'IMMUNITÉ ADAPTATIVE

CHAPITRE 11 : L'IMMUNITÉ ADAPTATIVE CHAPITRE 11 : L'IMMUNITÉ ADAPTATIVE Introduction L immunité innée, même si elle représente un système de défense efficace, parfois ne suffit pas à enrayer l infection. Dans ce cas, l organisme va initier

Plus en détail

The me 3-A - Le maintien de l'intégrité de l'organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire

The me 3-A - Le maintien de l'intégrité de l'organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire The me 3-A - Le maintien de l'intégrité de l'organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire Le système immunitaire est constitué d'organes, de cellules et de molécules qui contribuent au maintien

Plus en détail

Partie 1 : Immunologie

Partie 1 : Immunologie Partie 1 : Immunologie Le maintien de l'intégrité de l'organisme Video 1 Video 1 bis Quelques rappels... 1. L'infection microbienne : 2. Les premières défenses : 3. La défense par les lymphocytes : Chapitre

Plus en détail

Lymphocytes T H, cytokines, médiateurs tissulaires et inflammation

Lymphocytes T H, cytokines, médiateurs tissulaires et inflammation Lymphocytes T H, cytokines, médiateurs tissulaires et inflammation Les T helpers sont fonctionnels sur base des HLA-II (lymphocytes T CD4+) et ont un rôle auxiliaire : ils ne tuent pas (contrairement aux

Plus en détail

Les Mécanismes de l Immunité

Les Mécanismes de l Immunité 1 CHAPITRE B Les Mécanismes de l Immunité 2 L infection de l organisme par un agent infectieux comme le VIH montre la mise en jeu du système immunitaire qui se manifeste d abord par une réaction immunitaire

Plus en détail

LE MONDE MICROBIEN ET LA SANTE

LE MONDE MICROBIEN ET LA SANTE LE MONDE MICROBIEN ET LA SANTE Microorganisme (ancienne orthographe : micro-organisme) : être vivant trop petit pour être visible à l œil nu. C est aussi ce qu on peut appeler «microbe» dans le langage

Plus en détail

ABSENCE DE MEMOIRE IMMUNOLOGIQUE

ABSENCE DE MEMOIRE IMMUNOLOGIQUE Immunite innee Ancienne chez tous les organismes multicellulaires Rapide premiere ligne de defense Immediate pas besoin d activation prealable Forte Elimine la majorite des pathogenes / microorganismes

Plus en détail

TH3A_ch2. prolongement de l immunité innée. Cellule cancéreuse attaquée par des lymphocytes

TH3A_ch2. prolongement de l immunité innée. Cellule cancéreuse attaquée par des lymphocytes TH3A_ch2 L immunité adaptative, un prolongement de l immunité innée Cellule cancéreuse attaquée par des lymphocytes intro L'immunité innée permet une réponse rapide et non différenciée contre les microbes

Plus en détail

FICHE TISSUS CONJONCTIFS

FICHE TISSUS CONJONCTIFS FICHE TISSUS CONJONCTIFS Alina Zerbi (TSN) Eie : énergie SNC : système nerveux central LT : lymphocyte T LB : lymphocyte B MO : microscopie optique ME : microscopie électronique TISSU CONJONCTIF = tissu

Plus en détail

L Hypersensibilité de type IV ou Hypersensibilité retardée

L Hypersensibilité de type IV ou Hypersensibilité retardée L Hypersensibilité de type IV ou Hypersensibilité retardée Définition: Exacerbation de la réponse à médiation cellulaire (Th-1) Antigènes responsables: -Bactéries intracellulaires: Brucella, Mycobactéries,

Plus en détail

Cibles immunologiques et mécanismes d action des glucocorticoïdes

Cibles immunologiques et mécanismes d action des glucocorticoïdes Cibles immunologiques et mécanismes d action des glucocorticoïdes Gilles Kaplanski, Frédéric Bérard, Yvon Lebranchu, Pierre Miossec, I-Introduction 2 II-Mécanisme d action principal : action génomique

Plus en détail

Les membranes

Les membranes http://www.tinsie.net/recommended/wp-content/2006/11/harvard.jpg Les membranes Mosaïque fluide Les membranes sont des mosaïques fluides de lipides, de protéines et parfois de glucides Mosaïque fluide Phosphoglycérolipide

Plus en détail

IMMUNITE Leçon 3 : Le rôle des lymphocytes T

IMMUNITE Leçon 3 : Le rôle des lymphocytes T IMMUNITE Leçon 3 : Le rôle des lymphocytes T 1- Les agents du maintien de l intégrité des populations cellulaires. 1.1.Reconnaissance des cellules infectées. 1.1.1.Particularité des cellules infectées.

Plus en détail

PROTECTION DE L'ORGANISME. Notre organisme détecte et essaye de détruire les micro-organismes qui tentent de l'envahir

PROTECTION DE L'ORGANISME. Notre organisme détecte et essaye de détruire les micro-organismes qui tentent de l'envahir Video : infection Quel micro-organisme attaque Holly? Quelles sont les premières défenses du corps qu il affronte? Classer par ordre chronologique les différentes cellules qui agissent contre l invasion

Plus en détail

Ils dérivent de cellules mésenchymateuses. - substance fondamentale. les cellules ne sont pas jointives

Ils dérivent de cellules mésenchymateuses. - substance fondamentale. les cellules ne sont pas jointives C H E B A B - B 1 Ils dérivent de cellules mésenchymateuses Ils sont formés de : - cellules - fibres - substance fondamentale M E C les cellules ne sont pas jointives C H E B A B - B 2 Rôles : : - soutien

Plus en détail

Le système de défense de l organisme

Le système de défense de l organisme Le système de défense de l organisme Chapitre 12 Marieb (2008) Le corps humain et les risques du travail. 101-ZFA-JQ Esteban Gonzalez Le système excréteur comprend de glandes Quelle est l unité de fonctionnement

Plus en détail

Les constituants du sang

Les constituants du sang Les constituants du sang Module 2 IFAS/IFSI LAON - 1 INTRODUCTION Le sang est un liquide organique circulant dans les artères et les veines (appareil circulatoire), irrigant tous les tissus de notre corps

Plus en détail

Récepteurs et médiateurs de l immunité innée

Récepteurs et médiateurs de l immunité innée Cours du mardi 11 décembre 2007 15h-17h ronéo par Alexis Régent mail : alexisregent@hotmail.com professeur Mme Cremer mail : isabelle.cremer@upmc.fr Récepteurs et médiateurs de l immunité innée Introduction

Plus en détail

CM1.1 PRESENTATION DU SYSTEME IMMUNITAIRE Cellules, Organes, Molécules

CM1.1 PRESENTATION DU SYSTEME IMMUNITAIRE Cellules, Organes, Molécules DES de Biologie Médicale Enseignement d Immunologie CM1.1 PRESENTATION DU SYSTEME IMMUNITAIRE Cellules, Organes, Molécules Phnom Penh Septembre 2009 Michelle Rosenzwajg Service de Biothérapies/UPMC CNRS

Plus en détail

L immunité innée: de la Clinique à la Science Fondamentale

L immunité innée: de la Clinique à la Science Fondamentale L immunité innée: de la Clinique à la Science Fondamentale RALANDISON Stéphane Association des Praticiens en Rhumatologie à Madagascar Soirée Rhumato, 28 février 2013 Introduction Habitudes pratiques:

Plus en détail

Organisation et fonctionnement général du système immunitaire

Organisation et fonctionnement général du système immunitaire Organisation et fonctionnement général Vocabulaire à retenir sylvain.dubucquoi@chru lille.fr 1 Des compléments d informations? visitez http://www.assim.refer.org/raisil/raisil/l02.html 2 Plan Système immunitaire

Plus en détail

année académique 2012/2013

année académique 2012/2013 Université Saint-Esprit de kaslik Faculté de Médecine et des Sciences Médicales Concours d entrée en 1 ère année de médecine année académique 2012/2013 Biologie A titre indicatif : les références des 1

Plus en détail

www.atelier-drug-design.ch 2 3 Le film http://www.atelier-drug-design.ch/videos.php Studio KO 4 Qu est-ce qu un médicament? Comment ça marche? http://www2.grifil.com/album.html 5 3 Les protéines 6 Une

Plus en détail

Réactions Allergiques Traitements

Réactions Allergiques Traitements Traitements Anti-histaminiques (Symptomes) : blocage du R-H1(act sur vaisseaux & fibres nerveuses)! Immuno-spuresseurs (Corticostéroides) : TrT à long terme, cas de l asthme! Palliatifs que Curatifs :

Plus en détail

IMMUNITE ANTI-VIRALE POUVOIR PATHOGÈNE. Pathogénie de l infection virale. Immunité anti-virale

IMMUNITE ANTI-VIRALE POUVOIR PATHOGÈNE. Pathogénie de l infection virale. Immunité anti-virale POUVOIR PATHOGÈNE IMMUNITE ANTI-VIRALE Espèce Race Age Réceptivité (Hôte normal) Individu Maladie infectieuse Mode de pénétration Immunodéficiences acquises Infections intercurrentes (synergie entre microorganismes)

Plus en détail

Les processus immunitaires mis en jeu. Comment la stabilité de l'organisme est-elle maintenue lors d'une infection virale?

Les processus immunitaires mis en jeu. Comment la stabilité de l'organisme est-elle maintenue lors d'une infection virale? Les processus immunitaires mis en jeu Comment la stabilité de l'organisme est-elle maintenue lors d'une infection virale? I/ Les anticorps: agents de maintien de l'intégrité du milieu extracellulaire?

Plus en détail

Partie 3 : Risque Infectieux et protection de l'organisme

Partie 3 : Risque Infectieux et protection de l'organisme Partie 3 : Risque Infectieux et protection de l'organisme Chapitre 1 : Se protéger des microbes I Des microbes dans notre environnement L'organisme est constamment confronté à des micro-organismes variés

Plus en détail