APPORT DE LA TDM DANS LES COMPLICATIONS DES OTITES CHOLESTEATOMATEUSES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "APPORT DE LA TDM DANS LES COMPLICATIONS DES OTITES CHOLESTEATOMATEUSES"

Transcription

1 APPORT DE LA TDM DANS LES COMPLICATIONS DES OTITES CHOLESTEATOMATEUSES Sellami M., I. Achour, B.Souissi*,L.Ghorbel, MA.Chaabouni, KH. BenMahfoudh*,I.Charfeddine, B. Hammami, A.Ghorbel. Service d ORL, CHU Habib Bourguiba, Sfax, Tunisie. *Service d Imagerie médicale, CHU Habib Bourguiba, Sfax, Tunisie.

2 INTRODUCTION Potentiel agressif Complications: Complications intratemporales Complications endocrâniennes Imagerie: indispensable TDM Bilan d extension Complications extra et intracrâniennes

3 But Evaluer l apport de la TDM dans les complications des OMC cholestéatomateuses

4 MATERIEL ET METHODES Etude rétrospective: 18 cas d OMC cholestéatomateuses compliquées Période d étude: 13 ans Tous les patients ont eu une TDM des rochers en haute résolution Suspicion de complication cérébrale: TDM cérébrale avec injection de PDC

5 MATERIEL ET METHODES Technique TDM: Coupes de 1 mm d épaisseur Coupes axiales et coronales Rocher: Sans injection du PDC Cérébrale : Avec injection du PDC

6 RESULTATS Epidémiologie: Age moyen: 35,5 ans (13-86 ans) Sexe: nette prédominance masculine (Sex-ratio:3,5) Femme 22% Homme 78%

7 RESULTATS Etude clinique: Céphalées / un syndrome méningé /signes neurologiques déficitaires 50% des patients. Vertige 6 patients Paralysie faciale 2 patients.

8 RESULTATS La Tomodensitométrie: Comblement tissulaire: Spécifique: 22% Non spécifique: 78% Siège du cholestéatome: Attical: 1cas Antroattical: 3 cas Toute CDT: 14 cas

9 RESULTATS: Complications intratemporales 1-Lyse du canal facial: 2 cas

10

11 2-Erosion du CSC latéral ( 6 patients) et CSC postérieur ( 1 patient)

12

13

14 3-Mastoïdite aiguë extériorisée: 3 cas *

15 RESULTATS: Complications intracrâniennes: 1-Abcès cérébral: 5 cas (27,8%)

16

17 2-Abcès cérébelleux: 1 cas (5,6%)

18 3-Thrombophlébite du sinus latéral: 5 cas

19 DISCUSSION Complications intratemporales: -Mastoïdite aiguë extériorisée -Paralysie faciale périphérique -Pétrosite -Labyrinthites et fistules labyrinthiques M.M. Lemmerling. European Journal of Radiology 2008.

20 DISCUSSION Complications endocrâniennes (Pc vital ou séquelles graves) : 1-Méningite 2-Abcès sous-duraux et extraduraux 2-Abcès cérébraux ou cérébelleux 3-Thrombophlébite du sinus latéral D.P. Minks. Clinical Radiology 2013

21 DISCUSSION: Complications intratemporales 1- Fistule labyrinthique Fréquence: 5 à 10% CSC latéral: +++ Simple érosion de la coque osseuse destruction complète avec mise à nu du labyrinthe membraneux Diagnostic scannographique: difficile Interprétation de façon comparative Faux positifs MT. Williams, Journal de Radiologie, 2006 M.M. Lemmerling. European Journal of Radiology 2008.

22 2-Paralysie faciale Fréquence: 1 à 2% Architecture tridimensionnelle Difficilement explorable par la TDM conventionnelle Paroi: fine Coque osseuse: parfois discontinue à l état normal MT. Williams, Journal de Radiologie, 2006 M.M. Lemmerling. European Journal of Radiology 2008.

23 3-Mastoïdite aiguë extériorisée: Diagnostic: clinique Tuméfaction rétro auriculaire inflammatoire Collectée Extériorisée avec une fistule cutanée TDM: Abcès / corticale Complications EC MT. Williams, Journal de Radiologie, 2006 R.L. Abada, Annales d Otolaryngologie et chirurgie cervico-faciale, 2009 D.P. Minks. Clinical Radiology 2013

24 DISCUSSION: Complications endocrâniennes: TDM + PDC: examen de choix Méningite: Eliminer un éventuel abcès cérébral qui contre indique la PL par la présence d HTIC Abcès cérébral ou cérébelleux: Lésion typique Abcès extradural hypodensité extra cérébrale + PDC Abcès sous-dural croissant hypodense + effet de masse R.L. Abada, Annales d Otolaryngologie et chirurgie cervico-faciale, 2009 D.P. Minks. Clinical Radiology 2013

25 Thrombophlébite du sinus sigmoïde: Sans PDC: Hyperdensité du caillot au sein d'une veine corticale ou d'un sinus Stade initial et rare (< 10 %) Avec PDC: Triangle vide (signe du delta) Lumière du sinus: hypodense, entourée d'une prise de contraste accrue Evrim E. Auris Nasus Larynx 2003

26 CONCLUSION TDM systématique cholestéatomes Indispensable pour détecter les complications extra crâniennes et intracrâniennes Sensibilité et spécificité dépend du type de complication cherché

INTRODUCTION Le cholestéatome est une forme d otite moyenne chronique ( OMC) agressive avec risque de destruction osseuse. Potentiel ostéolytique, pou

INTRODUCTION Le cholestéatome est une forme d otite moyenne chronique ( OMC) agressive avec risque de destruction osseuse. Potentiel ostéolytique, pou APPORT DU SCANNER SPIRALE DANS L OTITE MOYENNE CHRONIQUE CHOLESTEATOMATEUSE (A PROPOS DE 42 CAS) Zougarhi A, Hiroual MR, Cherif Idrissi Ganouni N, Basraoui D, Jalal H, Ouali M, Essadki O, Ousehal A. Service

Plus en détail

OTO - MASTOIDITE DU NOURRISSON ET DE L ENFANT SERVICE ORL-CCF CHU MUSTAPHA BACHA D BELLAL,M ARAB, S AHNIA, D DJENNAOUI

OTO - MASTOIDITE DU NOURRISSON ET DE L ENFANT SERVICE ORL-CCF CHU MUSTAPHA BACHA D BELLAL,M ARAB, S AHNIA, D DJENNAOUI OTO - MASTOIDITE DU NOURRISSON ET DE L ENFANT SERVICE ORL-CCF CHU MUSTAPHA BACHA D BELLAL,M ARAB, S AHNIA, D DJENNAOUI INTRODUCTION La mastoïdite aiguë est la complication la plus fréquente des l otites

Plus en détail

Cellulite orbitaire: affection grave et urgence thérapeutique. Met en jeu le pronostic visuel et vital. Peut compliquer un traumatisme oculaire, une

Cellulite orbitaire: affection grave et urgence thérapeutique. Met en jeu le pronostic visuel et vital. Peut compliquer un traumatisme oculaire, une Cellulite orbitaire: affection grave et urgence thérapeutique. Met en jeu le pronostic visuel et vital. Peut compliquer un traumatisme oculaire, une sinusite ou être secondaire à une affection oculaire

Plus en détail

Imagerie des complications des méningites chez l enfant

Imagerie des complications des méningites chez l enfant Imagerie des complications des méningites chez l enfant H. Bouamri, K. Chbani, A. Benmoussa, S. Salam, L. Ouzidane Service de Radiologie Pédiatrique - Hôpital d Enfants A. EL Harouchi, CHU Ibn Rochd, Casablaca,

Plus en détail

H.Louizi, K.Ben Mahfoudh, R Ghariani, H Dhouib*, C Marrakchi**, H Ktata, S Haddar, J.Mnif

H.Louizi, K.Ben Mahfoudh, R Ghariani, H Dhouib*, C Marrakchi**, H Ktata, S Haddar, J.Mnif IMAGERIE DE L OTITE EXTERNE MALIGNE : A PROPOS DE 19 CAS H.Louizi, K.Ben Mahfoudh, R Ghariani, H Dhouib*, C Marrakchi**, H Ktata, S Haddar, J.Mnif Service de Radiologie CHU Habib Bourguiba, Sfax, Tunisie

Plus en détail

F. Alloun(1), R. Kada, D.Aid (2), K.Salhi/Service ORL (HCA) (1) Unité ORL /CRMC /Blida (2) Service de radiologie /HCA

F. Alloun(1), R. Kada, D.Aid (2), K.Salhi/Service ORL (HCA) (1) Unité ORL /CRMC /Blida (2) Service de radiologie /HCA Société Algérienne d'otoneurochirurgie, d'oto-rhino-laringologie et de chirurgie Cervico Faciale F. Alloun(1), R. Kada, D.Aid (2), K.Salhi/Service ORL (HCA) (1) Unité ORL /CRMC /Blida (2) Service de radiologie

Plus en détail

CLASSIFICATION SCANOGRAPHIQUE DES OTOSPONGIOSES

CLASSIFICATION SCANOGRAPHIQUE DES OTOSPONGIOSES CLASSIFICATION SCANOGRAPHIQUE DES OTOSPONGIOSES F BEN AMARA*, Y HENTATI*, A SALEM*, M.JABR*, H RAJHI*, R HAMZA*, N MNIF*, M. MARREKCHI**, H.HAJRI**, M.FERJAOUI**. *: Service d Imagerie Médicale- Hôpital

Plus en détail

RECOMMANDATION POUR LA PRATIQUE CLINIQUE. Imagerie préopératoire de l otite chronique cholestéatomateuse

RECOMMANDATION POUR LA PRATIQUE CLINIQUE. Imagerie préopératoire de l otite chronique cholestéatomateuse RECOMMANDATION POUR LA PRATIQUE CLINIQUE Imagerie préopératoire de l otite chronique cholestéatomateuse PARTICIPANTS Promoteur!: Société Française d Oto-Rhino-Laryngologie et de Chirurgie de la Face et

Plus en détail

H Haj-Riffi, M Bouziane, S Saoud, N Moussali, N El Benna, A Gharbi, A Abdelouafi

H Haj-Riffi, M Bouziane, S Saoud, N Moussali, N El Benna, A Gharbi, A Abdelouafi Apport de la TDM dans la cellulite orbitaire H Haj-Riffi, M Bouziane, S Saoud, N Moussali, N El Benna, A Gharbi, A Abdelouafi Service de Radiologie de l hôpital 20 Août 1953. CHU Ibn Rochd. Casablanca.

Plus en détail

46 cas de méningite bactérienne compliquée colligés sur 4 ans entre 2005 et Méningite confirmée biologiquement dans

46 cas de méningite bactérienne compliquée colligés sur 4 ans entre 2005 et Méningite confirmée biologiquement dans Les complications infectieuses de la méningite restent malheureusement fréquentes dans notre contexte. Elles peuvent être responsable de complications graves: séquelles irréversibles motrices et fonctionnelles.

Plus en détail

Imagerie des otites moyennes chroniques chez l enfant

Imagerie des otites moyennes chroniques chez l enfant Imagerie des otites moyennes chroniques chez l enfant K.Mardi, F.El Arkam, M.Zerhouni, L.Ouzidane. Service de Radiologie Pédiatrique CHU Ibn Rochd Casablanca Introduction L otite moyenne chronique est

Plus en détail

Coupe des organes vestibulaires avec ses aspects ultramicroscopiques

Coupe des organes vestibulaires avec ses aspects ultramicroscopiques ASTICO : Association des Internes et Chefs de clinique d'orl de Tours - Items de l'évaluation TERMINAL Anatomie : exposer un schéma d'anatomie portant sur le sujet suivant. 1. Coupe coronale et axiale

Plus en détail

Imagerie de la pathologie isolée du sinus sphénoïdal. 1 Service ORL CHU Habib Bourguiba Sfax 2 Service Radiologie CHU Habib Bourguiba Sfax

Imagerie de la pathologie isolée du sinus sphénoïdal. 1 Service ORL CHU Habib Bourguiba Sfax 2 Service Radiologie CHU Habib Bourguiba Sfax Imagerie de la pathologie isolée du sinus sphénoïdal S. Kallel 1, M. Sellami 1, F. Maalej 1, M. Masmoudi 1, B. SouissI 2, K. Ben mahfoudh 2, I. Charfeddine 1, B. Hammami 1,A. Ghorbel 1 1 Service ORL CHU

Plus en détail

Imagerie des tumeurs et pseudotumeurs odontogénes du maxillaire (A propos de 20 cas)

Imagerie des tumeurs et pseudotumeurs odontogénes du maxillaire (A propos de 20 cas) Imagerie des tumeurs et pseudotumeurs odontogénes du maxillaire (A propos de 20 cas) S. Hassen, A. Gharbi, A. Abdelouafi Service de Radiologie 20 Août 1953, CHU Ibn Rochd. Casablanca. Maroc Les tumeurs

Plus en détail

M. OUALI IDRISSI, H. ENNADAM, R. HIROUAL, N. CHERIF IDRISSI GUANOUNI, O. ESSADKI, A. OUSEHAL Service de Radiologie CHU Mohammed VI, Marrakech, Maroc

M. OUALI IDRISSI, H. ENNADAM, R. HIROUAL, N. CHERIF IDRISSI GUANOUNI, O. ESSADKI, A. OUSEHAL Service de Radiologie CHU Mohammed VI, Marrakech, Maroc APPORT DU SCANNER SPIRALE DANS LE BILAN D EXTENSION LOCOREGIONAL DU CANCER DU LARYNX A PROPOS DE 93 CAS M. OUALI IDRISSI, H. ENNADAM, R. HIROUAL, N. CHERIF IDRISSI GUANOUNI, O. ESSADKI, A. OUSEHAL Service

Plus en détail

L hypotension intracérébrale dite «spontanée»: signes à reconnaître en IRM

L hypotension intracérébrale dite «spontanée»: signes à reconnaître en IRM L hypotension intracérébrale dite «spontanée»: signes à reconnaître en IRM Nicoleta ROTARU, Silviu HINCU, Silviu DRAGHICI, Aikaterini FITSIORI, Adriana BOGORIN, Maher ABU EID, Jean Louis DIETEMANN CHU

Plus en détail

APPORT DE L IMAGERIE DANS LA TROCHANTÉRITE TUBERCULEUSE. D. LAOUDIYI, A. SKALLI, N. CHIKHAOUI CHU Ibn Rochd - Casablanca - Maroc

APPORT DE L IMAGERIE DANS LA TROCHANTÉRITE TUBERCULEUSE. D. LAOUDIYI, A. SKALLI, N. CHIKHAOUI CHU Ibn Rochd - Casablanca - Maroc APPORT DE L IMAGERIE DANS LA TROCHANTÉRITE TUBERCULEUSE D. LAOUDIYI, A. SKALLI, N. CHIKHAOUI CHU Ibn Rochd - Casablanca - Maroc INTRODUCTION La trochantérite tuberculeuse est une localisation rare de la

Plus en détail

Une lésion cérébrale hémorragique chez une femme enceinte. PADOIN P, BILLON GRAND C, CATTIN F, BIONDI A Service de Neuroradiologie

Une lésion cérébrale hémorragique chez une femme enceinte. PADOIN P, BILLON GRAND C, CATTIN F, BIONDI A Service de Neuroradiologie Une lésion cérébrale hémorragique chez une femme enceinte PADOIN P, BILLON GRAND C, CATTIN F, BIONDI A Service de Neuroradiologie Jeune femme de 25 ans, enceinte de 3 mois d une première grossesse Se présente

Plus en détail

Kyste Hydatique Orbitaire (8 cas) A Siwane, W Zamiati, A Gharbi, R Kadiri Service Central de Radiologie Chu Ibn Rochd, Casablanca, Maroc

Kyste Hydatique Orbitaire (8 cas) A Siwane, W Zamiati, A Gharbi, R Kadiri Service Central de Radiologie Chu Ibn Rochd, Casablanca, Maroc Kyste Hydatique Orbitaire (8 cas) A Siwane, W Zamiati, A Gharbi, R Kadiri Service Central de Radiologie Chu Ibn Rochd, Casablanca, Maroc Introduction - Localisation orbitaire du kyste hydatique : rare

Plus en détail

Imagerie des tumeurs malignes intraorbitaires.

Imagerie des tumeurs malignes intraorbitaires. Imagerie des tumeurs malignes intraorbitaires. O. AMRISS, F. ESSODEGUI, I. MIMOUNI, A. ADIL Service Central de Radiologie CHU Ibn Rochd Casablanca - Maroc INTRODUCTION L'imagerie est indispensable pour

Plus en détail

SEMIOLOGIE EN COUPES

SEMIOLOGIE EN COUPES SEMIOLOGIE EN COUPES DU KYSTE HYDATIQUE DES PARTIES MOLLES M.CHENNOUFI, M.BEN-MESSAOUD, A.ABASSI, O.AZAIZ, H.MIZOUNI, I.TURKI, K. NOUIRA, E.MENIF Service d imagerie médicale Hôpital la Rabta Tunis, TUNISIE

Plus en détail

IMAGERIE DES HEMORRAGIES MENINGEES (3)

IMAGERIE DES HEMORRAGIES MENINGEES (3) IMAGERIE DES HEMORRAGIES MENINGEES (3) DEFINITION Hémorragie localisée aux espaces sous-arachnoïdiens du cerveau, et plus rarement aux espaces péri-médullaires. ETIOLOGIE fréquence : 5 habitants âge maximum

Plus en détail

LA DÉCOMPRESSION DU NERF FACIAL LORS DES PARALYSIES FACIALES PÉRIPHÉRIQUES POST TRAUMATIQUES : CORRÉLATION RADIO-ANATOMIQUE : A PROPOS DE 8 CAS

LA DÉCOMPRESSION DU NERF FACIAL LORS DES PARALYSIES FACIALES PÉRIPHÉRIQUES POST TRAUMATIQUES : CORRÉLATION RADIO-ANATOMIQUE : A PROPOS DE 8 CAS LA DÉCOMPRESSION DU NERF FACIAL LORS DES PARALYSIES FACIALES PÉRIPHÉRIQUES POST TRAUMATIQUES : CORRÉLATION RADIO-ANATOMIQUE : A PROPOS DE 8 CAS Chahed.H, Ayadi.M, Ghorbel.A, Mediouni.A, Bechraoui.R, Zainine.R,

Plus en détail

CAS CLINIQUE. Collège de maladies infectieuses, microbiologie et parasitologie. Tunis le 28/10/2011 R. Abid R. Abdelmalek

CAS CLINIQUE. Collège de maladies infectieuses, microbiologie et parasitologie. Tunis le 28/10/2011 R. Abid R. Abdelmalek CAS CLINIQUE Collège de maladies infectieuses, microbiologie et parasitologie Tunis le 28/10/2011 R. Abid R. Abdelmalek Mme H.B âgée de 21 ans ATCD pathologiques = 0 4 jours avant son admission: fièvre

Plus en détail

Introduction Améloblastome : la plus fréquente des tumeurs épithéliales odontogéniques(50%). Agressivité locale et récidive conditionnent son pronosti

Introduction Améloblastome : la plus fréquente des tumeurs épithéliales odontogéniques(50%). Agressivité locale et récidive conditionnent son pronosti IMAGERIE DES AMELOBLASTOMES (A propos de 20 cas) S. Saoud, I. Mimouni, A. Gharbi, N. Moussali, N. El Benna, A. Abdelouafi Casablanca - Maroc Journées Françaises de Radiologie. Octobre 2010 Introduction

Plus en détail

Apport de l IRM diffusion en séquence Propeller dans le cholestéatome de l oreille moyenne

Apport de l IRM diffusion en séquence Propeller dans le cholestéatome de l oreille moyenne Apport de l IRM diffusion en séquence Propeller dans le cholestéatome de l oreille moyenne Benchaoui Mounira (1), Benchiheub Djamel (2) (1)Faculté de médecine B.Bensmail, université 3 de Constantine (2)

Plus en détail

Cancer du larynx. Intérêt de la TDM. A propos de 70 cas. S. Hassen, N. El Benna, Kh. Ouachtou, A. Abdelouafi. Service de Radiologie 20 Août 1953.

Cancer du larynx. Intérêt de la TDM. A propos de 70 cas. S. Hassen, N. El Benna, Kh. Ouachtou, A. Abdelouafi. Service de Radiologie 20 Août 1953. Cancer du larynx Intérêt de la TDM A propos de 70 cas S. Hassen, N. El Benna, Kh. Ouachtou, A. Abdelouafi Service de Radiologie 20 Août 1953. CHU Ibn Rochd Casablanca. Maroc INTRODUCTION - Cancer du larynx:

Plus en détail

SURDITE ET VERTIGES Dr ALAIN GUENOUN

SURDITE ET VERTIGES Dr ALAIN GUENOUN SURDITE ET VERTIGES Dr ALAIN GUENOUN Samedi 16 janvier 2016 QCM 1 Quelles pathologies sont des causes de surdité? A B C D E OTITE MOYENNE AIGÜE OTITE SÉRO-MUQUEUSE OTOSPONGIOSE NEURINOME MENIERE 2 QCM

Plus en détail

Imagerie des accidents vasculaires cérébraux hémorragiques

Imagerie des accidents vasculaires cérébraux hémorragiques Imagerie des accidents vasculaires cérébraux hémorragiques M Mahi*, A Akhaddar**, J El Fenni*, M Benameur*, S Chaouir*. *Services d Imagerie Médicale ** Service de neurochirurgie Hôpital Militaire d Instruction

Plus en détail

Service d imagerie médicale Hôpital La Rabta - Tunis-Tunisie Service d ORL Hôpital La Rabta - Tunis-Tunisie

Service d imagerie médicale Hôpital La Rabta - Tunis-Tunisie Service d ORL Hôpital La Rabta - Tunis-Tunisie Service d imagerie médicale Hôpital La Rabta - Tunis-Tunisie Service d ORL Hôpital La Rabta - Tunis-Tunisie L otospongiose (OTS), appelée aussi ostéosclérose par les Anglo-saxons, est une osteodystrophie

Plus en détail

Le syndrome de House ou syndrome de la tête du marteau fixée est une entité anatomo- clinique rare décrite initialement par Goodhill en 1966.

Le syndrome de House ou syndrome de la tête du marteau fixée est une entité anatomo- clinique rare décrite initialement par Goodhill en 1966. Surdité de transmission à tympan normal: penser au syndrome de House S JERBI OMEZZINE, N BEN HMIDA, M DHIFALLAH, I LAHMAR, K BEN RHOUMA, N DRISS, H HAMZA CHU Tahar Sfar Mahdia - Tunisie Introduction Le

Plus en détail

OBJECTIFS: -Physiopathologie des T.C.E. -La surveillance clinique d un T.C.E.

OBJECTIFS: -Physiopathologie des T.C.E. -La surveillance clinique d un T.C.E. LES ( T.C.E. ) ( T.C.E. ) OBJECTIFS: -Physiopathologie des T.C.E. -La surveillance clinique d un T.C.E. Dr. E.M. GUEYE Service de neurochirurgie C.H.U. de Limoges -Les différentes complications des T.C.E.

Plus en détail

APPORT DE L IMAGERIE DANS LES PYELONEPHRITES EMPHYSEMATEUSES (A PROPOS DE HUIT CAS)

APPORT DE L IMAGERIE DANS LES PYELONEPHRITES EMPHYSEMATEUSES (A PROPOS DE HUIT CAS) APPORT DE L IMAGERIE DANS LES PYELONEPHRITES EMPHYSEMATEUSES (A PROPOS DE HUIT CAS) S.SAOUD,R.BENMOUSSA,A.SKALLI,N.CHIKHAOUI SERVICE DE RADIOLOGIE DES URGENCES CHU : IBN ROCHD-CASABLANCA INTRODUCTION Infection

Plus en détail

Traumatisme Cérébral et Médullaire. N. Sadeghi- P.David Clinique de Neuroradiologie Service de Radiologie Hôpital Erasme

Traumatisme Cérébral et Médullaire. N. Sadeghi- P.David Clinique de Neuroradiologie Service de Radiologie Hôpital Erasme Traumatisme Cérébral et Médullaire N. Sadeghi- P.David Clinique de Neuroradiologie Service de Radiologie Hôpital Erasme TRAUMATISME CÉRÉBRAL Introduction 1.6 millions de trauma. crânien chaque année aux

Plus en détail

APPORT DU SCANNER DANS LES CELLULITES CERVICO-FACIALES. Zrig, K. Harrathi, W. Mnari, E. Gassab, J. Koubaa, M. Golli (Monastir - Tunisie)

APPORT DU SCANNER DANS LES CELLULITES CERVICO-FACIALES. Zrig, K. Harrathi, W. Mnari, E. Gassab, J. Koubaa, M. Golli (Monastir - Tunisie) APPORT DU SCANNER DANS LES CELLULITES CERVICO-FACIALES Zrig, K. Harrathi, W. Mnari, E. Gassab, J. Koubaa, M. Golli (Monastir - Tunisie) Les infections cervico-faciales sont fréquentes, préférentiellement

Plus en détail

APPORT DE LA TOMODENSITOMETRIE DANS LE DIAGNOSTIC DES TUBERCULOMES ENCEPHALIQUES

APPORT DE LA TOMODENSITOMETRIE DANS LE DIAGNOSTIC DES TUBERCULOMES ENCEPHALIQUES APPORT DE LA TOMODENSITOMETRIE DANS LE DIAGNOSTIC DES TUBERCULOMES ENCEPHALIQUES O. DIARRA 1, M.A CAMARA 2, S. COULIBALY 3, M.M. TRAORE 2, H. DIARRA 2, B.M.TOURE 2, M.SCOULIBALY 2, L. DIARRA1, M. YARA

Plus en détail

Corrélations radio-cliniques en otologie et otoneurologie

Corrélations radio-cliniques en otologie et otoneurologie Corrélations radio-cliniques en otologie et otoneurologie D. Ayache *, M. Williams Association Franco-Israélienne d ORL et de Chirurgie cervico-faciale (AFIDOC) *Unité d Otologie Otoneurologie, Fondation

Plus en détail

Cas clinique ORL n 1

Cas clinique ORL n 1 Cas clinique ORL n 1 Vous êtes médecin remplaçant dans un cabinet de médecine générale. Une femme de 40 ans vient vous voir en consultation pour une sensation de surdité de l oreille gauche d apparition

Plus en détail

DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT DES HEMATOMES INTRACRÂNIENS POST-TRAUMATIQUES

DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT DES HEMATOMES INTRACRÂNIENS POST-TRAUMATIQUES Q.22 DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT DES HEMATOMES INTRACRÂNIENS POST-TRAUMATIQUES PLAN : Dr Omar DAHMANI, Dr Amal BELCAID, Dr Ouafa EL AZZOUZI, Dr Hayat EL HAMI INTRODUCTION HEMATOME EXTRA-DURAL II- Evolution

Plus en détail

A PROPOS DE 100 CAS S.LAMSAK, S.SALAM, K. EL KHOU, M.CHADAD, L.OUZIDANE

A PROPOS DE 100 CAS S.LAMSAK, S.SALAM, K. EL KHOU, M.CHADAD, L.OUZIDANE A PROPOS DE 100 CAS S.LAMSAK, S.SALAM, K. EL KHOU, M.CHADAD, L.OUZIDANE Service de Radiologie Pédiatrique CHU Ibn Rochd Casablanca Tumeurs cérébrales chez l enfant : 2nde place après les tumeurs hématologiques.

Plus en détail

Évaluation de la prescription du SCANNER CEREBRAL dans la prise en charge des CEPHALEES NON TRAUMATIQUES aux URGENCES

Évaluation de la prescription du SCANNER CEREBRAL dans la prise en charge des CEPHALEES NON TRAUMATIQUES aux URGENCES Évaluation de la prescription du SCANNER CEREBRAL dans la prise en charge des CEPHALEES NON TRAUMATIQUES aux URGENCES Dr Romain Borel SAU-SAMU-SMUR Nancy COLMU 11/12/2007 Céphalées aux urgences : épidémiologie

Plus en détail

Imagerie de l oreille et du rocher pour les manipulateurs en radiologie

Imagerie de l oreille et du rocher pour les manipulateurs en radiologie Imagerie de l oreille et du rocher pour les manipulateurs en radiologie Indications, techniques et radioanatomie C BROCHART, S BLANPAIN, F DEMUYNCK, I VASSELIN, E LEROY, M FETRE, C PONCHEL, S PREVOST,

Plus en détail

Démarche diagnostique en IRM devant une lésion. composante kystique de l adulte. MP Gobin-Meteil, S Rodrigo, C Oppenheim, JF Meder

Démarche diagnostique en IRM devant une lésion. composante kystique de l adulte. MP Gobin-Meteil, S Rodrigo, C Oppenheim, JF Meder Démarche diagnostique en IRM devant une lésion parenchymateuse cérébrale à composante kystique de l adulte E Meary, C Mellerio,O Naggara, M Petkova, MP Gobin-Meteil, S Rodrigo, C Oppenheim, JF Meder INTRODUCTION

Plus en détail

journée de La céphalée aiguë suspecte : Très fréquemment observée dans la pratique que cache-t-elle? neurochirurgie

journée de La céphalée aiguë suspecte : Très fréquemment observée dans la pratique que cache-t-elle? neurochirurgie suspecte : que cache-t-elle? journée de neurochirurgie Michel W. Bojanowski, MD, FRCSC, et Nancy McLaughlin, MD Présenté par l Université de Montréal dans le cadre de La deuxième Journée du Département

Plus en détail

N. Sadeghi Clinique de Neuroradiologie Service de Radiologie Hôpital Erasme

N. Sadeghi Clinique de Neuroradiologie Service de Radiologie Hôpital Erasme N. Sadeghi Clinique de Neuroradiologie Service de Radiologie Hôpital Erasme TRAUMATISME CÉRÉBRAL Introduction 1.6 millions de trauma. crânien chaque année aux US 50,000 de décès / an 70,000 de déficits

Plus en détail

LES TRAUMATISMES CRANIO ENCEPHALIQUES

LES TRAUMATISMES CRANIO ENCEPHALIQUES LES TRAUMATISMES CRANIO ENCEPHALIQUES Stéphane LITRICO nathalie Service de Neurochirurgie Hôpital Pasteur Épidémiologie Première cause d admission aux urgences 57 000 hospitalisations / an Accident de

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE L OTOSPONGIOSE

DIAGNOSTIC DE L OTOSPONGIOSE ROLE DU SCANNER DANS LE DIAGNOSTIC DE L OTOSPONGIOSE Ch Chammakhi Jemli, N B Gharbia, I Chaaben, O B Gamra, A Baccar, S Shili, M H Daghfous Hôpital Habib Thameur Tunis Tunisie INTRODUCTION L'otospongiose

Plus en détail

APPORT DE L IMAGERIE DANS LE DIAGNOSTIC DES POLYPES ANTROCHOANAUX

APPORT DE L IMAGERIE DANS LE DIAGNOSTIC DES POLYPES ANTROCHOANAUX APPORT DE L IMAGERIE DANS LE DIAGNOSTIC DES POLYPES ANTROCHOANAUX C. Chammakhi Jemli 1, A. Ben Othman 1, M. Ben Amor 2, N. Saddoud 2, C. Mbarek 2, A. Lekhdim 2 1. Service de Radiologie Hôpital Habib Thameur,

Plus en détail

K. Khamassi, H. Jaâfoura, N. Ben Moussa, N. Hlila, R. Lahiani, L. Bougacha, N. Kaffel, M. Ben Salah, M. Ferjaoui

K. Khamassi, H. Jaâfoura, N. Ben Moussa, N. Hlila, R. Lahiani, L. Bougacha, N. Kaffel, M. Ben Salah, M. Ferjaoui K. Khamassi, H. Jaâfoura, N. Ben Moussa, N. Hlila, R. Lahiani, L. Bougacha, N. Kaffel, M. Ben Salah, M. Ferjaoui Service d ORL et de chirurgie cervico-faciale Hôpital Charles Nicolle, Tunis, Tunisie 1

Plus en détail

Apport du scanner multibarrettes dans. le diagnostic des cellulites orbitaires

Apport du scanner multibarrettes dans. le diagnostic des cellulites orbitaires Apport du scanner multibarrettes dans le diagnostic des cellulites orbitaires W. Douira-Khomsi, S. Bejar, H. Louati, L. Ben Hassine, R. Attaoui, L. Lahmar, I. Bellagha Service de Radiologie Pédiatrique

Plus en détail

TROISIEME PRIX LEO PHARMA Sotest 2008

TROISIEME PRIX LEO PHARMA Sotest 2008 TROISIEME PRIX LEO PHARMA Sotest 2008 MA Nadil*, Y Bouras*, M Fadili*, M Ouarab*, C Schwartz** *Service de Traumato-Orthopédie, Chu Ibn Rochd de Casablanca, Maroc **Service d orthopédie, Hôpital Louis

Plus en détail

S. EL MOUHADI, R. DAFIRI Service de radiologie pédiatrique Hôpital d enfants-maternité CHU IBN SINA, Rabat, Maroc

S. EL MOUHADI, R. DAFIRI Service de radiologie pédiatrique Hôpital d enfants-maternité CHU IBN SINA, Rabat, Maroc S. EL MOUHADI, R. DAFIRI Service de radiologie pédiatrique Hôpital d enfants-maternité CHU IBN SINA, Rabat, Maroc L hémangiome ou hémangioendothéliome est la tumeur vasculaire bénigne néonatale la plus

Plus en détail

ATTEINTE CERVICALE RHUMATOIDE : PLACE DE L IMAGERIE

ATTEINTE CERVICALE RHUMATOIDE : PLACE DE L IMAGERIE ATTEINTE CERVICALE RHUMATOIDE : PLACE DE L IMAGERIE INTRODUCTION La polyarthrite rhumatoïde (PR) caractérisée par la présence d une inflammation articulaire et d une prolifération cellulaire pseudotumorale

Plus en détail

La thrombose veineuse cérébrale : une complication sous-estimée du traumatisme crânien.

La thrombose veineuse cérébrale : une complication sous-estimée du traumatisme crânien. La thrombose veineuse cérébrale : une complication sous-estimée du traumatisme crânien. JFR 2010 X. Orry, A.L. Derelle, G. Mathey, D. Million, E. Schmitt, S. Foscolo, R. Anxionnat, M. Braun, S. Bracard.

Plus en détail

Aspect IRM des principales complications urgentes du rachis opéré.

Aspect IRM des principales complications urgentes du rachis opéré. Aspect IRM des principales complications urgentes du rachis opéré. S Chinellato, G Koch, M Nonent, D Colin, P Mériot, D Ben Salem Service de Radiologie CHU La Cavale Blanche Brest. HIA Brest INTRODUCTION

Plus en détail

AMELOBLASTOME MALIN : A PROPOS D UN CAS. M.Zerhouni, N.Elbenna, S.Bennis, A.Abdelouafi Service de Radiologie du 20 Août 1953 CHU Ibn Rochd Casablanca

AMELOBLASTOME MALIN : A PROPOS D UN CAS. M.Zerhouni, N.Elbenna, S.Bennis, A.Abdelouafi Service de Radiologie du 20 Août 1953 CHU Ibn Rochd Casablanca AMELOBLASTOME MALIN : A PROPOS D UN CAS M.Zerhouni, N.Elbenna, S.Bennis, A.Abdelouafi Service de Radiologie du 20 Août 1953 CHU Ibn Rochd Casablanca Introduction L améloblastome malin est une tumeur odontogène

Plus en détail

Intérêt de l imagerie?

Intérêt de l imagerie? Mr H, 40 ans, tabagisme > 10 PA, épisode de vertige rotatoire bref, sans signe associé, récidivant de quelques secondes, déclenchés par les mouvements de tête ( changement de position dans son lit, boit

Plus en détail

DOSSIER PROGRESSIF n 1 VIRGINIE LAFONTAINE 2015/2016

DOSSIER PROGRESSIF n 1 VIRGINIE LAFONTAINE 2015/2016 DOSSIER PROGRESSIF n 1 VIRGINIE LAFONTAINE 2015/2016 Mr KARY âgé de 30 ans déteste aller chez le dentiste et donc n a aucun suivi à ce niveau. Depuis 3 jours il présente une douleur constante au niveau

Plus en détail

Quels sont les principaux éléments sémiologiques à retenir pour le diagnostic qui ne pose guère de problèmes, dans ce contexte

Quels sont les principaux éléments sémiologiques à retenir pour le diagnostic qui ne pose guère de problèmes, dans ce contexte homme 27 ans, toxicomanie IV ; apparition d une douleur thoracique brutale et d'un placard inflammatoire du creux inguinal gauche suite à une injection d héroine dans la veine fémorale gauche suspicion

Plus en détail

Anatomie normale du rocher au scanner: Kit d auto-enseignement

Anatomie normale du rocher au scanner: Kit d auto-enseignement Anatomie normale du rocher au scanner: Kit d auto-enseignement FM Médina-Riera (1), F Dubrulle (2) (1) Institut Paoli-Calmettes MARSEILLE, (2) Centre hospitalo-universitaire LILLE. PROTOCOLE TDM Le scanner

Plus en détail

R. Ghariani (1), D. Ayedi (1), O. Kammoun (1), A. Charfi (2), A. Ghorbel (2), M. Ayadi (2), G. Besbes (2) Menif E (1)

R. Ghariani (1), D. Ayedi (1), O. Kammoun (1), A. Charfi (2), A. Ghorbel (2), M. Ayadi (2), G. Besbes (2) Menif E (1) R. Ghariani (1), D. Ayedi (1), O. Kammoun (1), A. Charfi (2), A. Ghorbel (2), M. Ayadi (2), G. Besbes (2) Menif E (1) 1: service d imagerie médicale hôpital Larabta 2: service d ORL hôpital larabta Tunis

Plus en détail

H Zian, S Kilali, S Bouklata Service de radiologie, Hôpital Ibn Sina. Rabat

H Zian, S Kilali, S Bouklata Service de radiologie, Hôpital Ibn Sina. Rabat H Zian, S Kilali, S Bouklata Service de radiologie, Hôpital Ibn Sina. Rabat Entéro-IRM: technique performante pour l analyse de la paroi intestinale, notamment dans le cadre des MICI. Elle permet l analyse

Plus en détail

IMAGERIE ORL Rédacteurs : Pour le Collège d Imagerie et de Recherche en ORL ( CIREOL) : Nadine Martin- Duverneuil, Frédérique Dubrulle

IMAGERIE ORL Rédacteurs : Pour le Collège d Imagerie et de Recherche en ORL ( CIREOL) : Nadine Martin- Duverneuil, Frédérique Dubrulle IMAGERIE ORL Rédacteurs : Pour le Collège d Imagerie et de Recherche en ORL ( CIREOL) : Nadine Martin- Duverneuil, Frédérique Dubrulle Pour le Collège des Enseignants de Radiologie de France (CERF) : Relecture

Plus en détail

Apport de l IRM dans l encéphalopathie postérieure réversible de l éclampsie A propos de six cas. Service Central de Radiologie, Casablanca, Maroc

Apport de l IRM dans l encéphalopathie postérieure réversible de l éclampsie A propos de six cas. Service Central de Radiologie, Casablanca, Maroc Apport de l IRM dans l encéphalopathie postérieure réversible de l éclampsie A propos de six cas I. Mimouni, S. Lezar, F. Essodegui, W. Zamiati, at A. Adil Service Central de Radiologie, Casablanca, Maroc

Plus en détail

Connaissances V. ORL

Connaissances V. ORL Connaissances V. ORL 87 Adénocarcinome de l ethmoïde Item 154. Tumeurs des os primitives et secondaires. Item Fig. 87.1. IRM coupe coronale séquence T1 avec injection et suppression de graisse. 1 : tumeur

Plus en détail

Sinusite Maxillaire Plus

Sinusite Maxillaire Plus Sinusite Maxillaire Plus Service d Imagerie Médicale, Hôpital Nord Amiens & Service d Imagerie Médicale, Hôpital Georges Pompidou D. Zeitoun, A. Lacan-Melki, M. Cohen, J. Lellouche, B. Capon, J. Silvera,

Plus en détail

Introduction. primitive (THP) est rare. Manifestations cliniques et biologiques : non spécifiques

Introduction. primitive (THP) est rare. Manifestations cliniques et biologiques : non spécifiques Tuberculose hépatique h primitive: A propos de 10 cas. Nassar I*, Errabih I**, Hammani L*, Krami **H.Ouazzani** Imani F. *Service de radiologie. CHU Ibn Sina.. Rabat. Maroc ** Service de Médecine M B.

Plus en détail

APPORT DE LA TOMODENSITOMÉTRIE DANS LES TRAUMATISMES THORACIQUES (A PROPOS DE 120 CAS)

APPORT DE LA TOMODENSITOMÉTRIE DANS LES TRAUMATISMES THORACIQUES (A PROPOS DE 120 CAS) APPORT DE LA TOMODENSITOMÉTRIE DANS LES TRAUMATISMES THORACIQUES (A PROPOS DE 120 CAS) S.SAOUD, R.BENMOUSSA,F. ELAMRAOUI, A.SKALLI, O.KACIMI, N.CHIKHAOUI Service de radiologie des urgences. Chu Ibn Rochd

Plus en détail

LES ACCIDENTS VASCULAIRES CEREBRAUX

LES ACCIDENTS VASCULAIRES CEREBRAUX Erik BOQUET Page 1 04/02/2008 LES ACCIDENTS VASCULAIRES CEREBRAUX (Docteur Erik BOQUET) 1 RAPPELS Le tissu nerveux est formé de cellules appelées neurones qui ont la particularité de ne pas se reproduire

Plus en détail

Anatomie : exposer un schéma d'anatomie portant sur le sujet suivant :

Anatomie : exposer un schéma d'anatomie portant sur le sujet suivant : ASTICO : Association des Internes et Chefs de clinique d'orl de Tours - Items de l'évaluation FORMATIV

Plus en détail

A. Zrig (1), M. Zohd (1), E. Gassab (1), R. Salem (1), MA. Jellali (1), B. Hmida (1), M. Maatouk (2), A. Gassab (1), C. Hafsa (1), M.

A. Zrig (1), M. Zohd (1), E. Gassab (1), R. Salem (1), MA. Jellali (1), B. Hmida (1), M. Maatouk (2), A. Gassab (1), C. Hafsa (1), M. IMAGERIE DES INFECTIONS FUNGIQUES INVASIVES DU MASSIF FACIAL A. Zrig (1), M. Zohd (1), E. Gassab (1), R. Salem (1), MA. Jellali (1), B. Hmida (1), M. Maatouk (2), A. Gassab (1), C. Hafsa (1), M. Golli

Plus en détail

Imagerie de l atteinte cérébrale dans la Sclérose Tubéreuse de Bourneville

Imagerie de l atteinte cérébrale dans la Sclérose Tubéreuse de Bourneville Imagerie de l atteinte cérébrale dans la Sclérose Tubéreuse de Bourneville N Hammami, A Dhouib, C Drissi, S Ferjani, A Kerkeni, R Sebai, L Belghith, M Ben Hamouda Service de Neuroradiologie INN Tunis Tunisie

Plus en détail

Imagerie des carcinomes adénoïdes kystiques (à propos de 8 cas)

Imagerie des carcinomes adénoïdes kystiques (à propos de 8 cas) Imagerie des carcinomes adénoïdes kystiques (à propos de 8 cas) NEJHY. W, GHARBI. A, MOUSSALI. N, EL BENNA. N, ABDELOUAFI. A Service de Radiologie 20 Août, CHU Ibn Rochd, Casablanca, Maroc Introduction

Plus en détail

Comparaison radiographie standard et tomodensitométrie thoracique dans les métastases pulmonaires de l ostéosarcome

Comparaison radiographie standard et tomodensitométrie thoracique dans les métastases pulmonaires de l ostéosarcome Comparaison radiographie standard et tomodensitométrie thoracique dans les métastases pulmonaires de l ostéosarcome (A propos de 30 cas) I.En-nafaa, N.Allali, F.El Ounani, R.Dafiri Service de Radiologie

Plus en détail

Thrombose veineuse cérébrale

Thrombose veineuse cérébrale Chapitre 10 Thrombose veineuse cérébrale Les hématomes cérébraux et les hémorragies sous-arachnoïdiennes secondaires à une thrombose veineuse cérébrale se traitent par anticoagulants! DÉFINITION Thrombose

Plus en détail

Introduction... 9. N 86. Trouble aigu de la parole. Dysphonie... 11 Caractériser le trouble du langage...12 Déterminer la cause...

Introduction... 9. N 86. Trouble aigu de la parole. Dysphonie... 11 Caractériser le trouble du langage...12 Déterminer la cause... Sommaire Introduction... 9 N 86. Trouble aigu de la parole. Dysphonie... 11 Caractériser le trouble du langage...12 Déterminer la cause...14 N 89. Déficit neurologique récent (voir item 335)... 15 Caractériser

Plus en détail

«J ai mal à la tête, Docteur» Priam 01/12/05 L. PICHAT AJ. BARAZA

«J ai mal à la tête, Docteur» Priam 01/12/05 L. PICHAT AJ. BARAZA «J ai mal à la tête, Docteur» Priam 01/12/05 L. PICHAT AJ. BARAZA CEPHALEES Prévalence estimée à + de 90% dans la population occidentale Motif de 4% des passages dans les services d urgence International

Plus en détail

APPORT DE L IMAGERIE L LE SARCOME RENAL A CELLULES CLAIRES CHEZ L ENFANT

APPORT DE L IMAGERIE L LE SARCOME RENAL A CELLULES CLAIRES CHEZ L ENFANT APPORT DE L IMAGERIE L DANS LE SARCOME RENAL A CELLULES CLAIRES CHEZ L ENFANT S.EL MOUHADI, N.ALLALI, R.DAFIRI Service de radio pédiatrie, hôpital d enfants, CHU IBN SINA, Rabat, Maroc Introduction Le

Plus en détail

Explorations de la sphère ORL de l'enfant. Dr C CELLIER CHU ROUEN

Explorations de la sphère ORL de l'enfant. Dr C CELLIER CHU ROUEN Explorations de la sphère ORL de l'enfant Dr C CELLIER CHU ROUEN Recommandations SFR PLACE DE L IMAGERIE Rhinosinusites aigues : si complication infectieuse, orbitaire ou cérébrale. Rhinosinusites chroniques

Plus en détail

Hématome sous dural chronique révélant une métastase durmérienne d'un néo du sein

Hématome sous dural chronique révélant une métastase durmérienne d'un néo du sein Hématome sous dural chronique révélant une métastase durmérienne d'un néo du sein H Jalal 1, M Ouali Idrissi 1, A Benhaddou 1, K Aniba 2, S Ait Benali 2, O Essadki 1, A Ousehal 1 1- Service de Radiologie

Plus en détail

IMAGERIE DE L OTITE L MALIGNE A PROPOS DE 23 CAS

IMAGERIE DE L OTITE L MALIGNE A PROPOS DE 23 CAS IMAGERIE DE L OTITE L EXTERNE MALIGNE A PROPOS DE 23 CAS SERVICE D IMAGERIE D MEDICALE. CHU FARHAT HACHED. SOUSSE H. ROMDHANE, I.HAMDI, L.TOULALI, D.BAKIR, H.AMARA, L. HARZALLAH, K. BOUZOUITA, C.KRAIEM

Plus en détail

au temps veineux, on confirme la thrombose de la veine ovarienne droite qui est augmentée de calibre et non rehaussée prise de contraste de la paroi

au temps veineux, on confirme la thrombose de la veine ovarienne droite qui est augmentée de calibre et non rehaussée prise de contraste de la paroi Femme de 25 ans; accouchement il y a 5 jours ; douleurs abdominales depuis deux jours, syndrome inflammatoire biologique, fièvre. Quels sont les éléments sémiologiques à retenir images CH Metz - Scanner

Plus en détail

IMAGERIE DES THROMBOSES VEINEUSES CEREBRALES DANS LA MALADIE DE BEHCET

IMAGERIE DES THROMBOSES VEINEUSES CEREBRALES DANS LA MALADIE DE BEHCET IMAGERIE DES THROMBOSES VEINEUSES CEREBRALES DANS LA MALADIE DE BEHCET M. Fikri, Y. Bensouda, A. El Quessar, MyR El Hassani, N. Chakir, N. Boukhrissi, M. Jiddane. Service de Neuroradiologie. Hôpital des

Plus en détail

LE FIBROME NASOPHARYNGIEN: EXPÉRIENCE DU SERVICE. Pr F.Handis,Pr Z.Mallek,Dr N.Ouared,Pr D.Selmane,Service ORL CHU BEO

LE FIBROME NASOPHARYNGIEN: EXPÉRIENCE DU SERVICE. Pr F.Handis,Pr Z.Mallek,Dr N.Ouared,Pr D.Selmane,Service ORL CHU BEO LE FIBROME NASOPHARYNGIEN: EXPÉRIENCE DU SERVICE Pr F.Handis,Pr Z.Mallek,Dr N.Ouared,Pr D.Selmane,Service ORL CHU BEO Le fibrome nasopharyngien (F.N.P) est une tumeur rare du nasopharynx qui touche essentiellement

Plus en détail

Traumatisme crânien. Objectifs Faire le bilan des lésions du cerveau, de la voûte, de la base du crâne, de la face et du scalp.

Traumatisme crânien. Objectifs Faire le bilan des lésions du cerveau, de la voûte, de la base du crâne, de la face et du scalp. 29 CHAPITRE Objectifs Faire le bilan des lésions du cerveau, de la voûte, de la base du crâne, de la face et du scalp. Technique l Série sans injection dans le plan axial. l Étude en fenêtre cérébrale

Plus en détail

SINUSITES AIGUËS. Formes. Physiopath. Ethmoïdite aiguë. Sinusite maxillaire et frontale. Formes cliniques. Sinusite sphénoïdale

SINUSITES AIGUËS. Formes. Physiopath. Ethmoïdite aiguë. Sinusite maxillaire et frontale. Formes cliniques. Sinusite sphénoïdale SINUSITES AIGUËS Physiopath Ethmoïde : naissance / autres à partir de 3 ans Virales ++++ Germes ORL : Pneumocoque, haemophilus influenzae, moxarella catarrhalis Germes dentaire : Anaérobies Formes Sinusite

Plus en détail

ETUDE RETROSPECTIVE DE FAUX POSITIFS ET NEGATIFS DE LA TEP-TDM DANS LE CANCER DU POUMON. APPORT DE LA TOMODENSITOMETRIE.

ETUDE RETROSPECTIVE DE FAUX POSITIFS ET NEGATIFS DE LA TEP-TDM DANS LE CANCER DU POUMON. APPORT DE LA TOMODENSITOMETRIE. ETUDE RETROSPECTIVE DE FAUX POSITIFS ET NEGATIFS DE LA TEP-TDM DANS LE CANCER DU POUMON. APPORT DE LA TOMODENSITOMETRIE. J Bréhant, M Foinant, AC Souteyrand, A Lhoste et JL Michel Radiologie A CHU Gabriel

Plus en détail

Manifestation exceptionnelle de la maladie de Behcet Fibrose endomyocardique

Manifestation exceptionnelle de la maladie de Behcet Fibrose endomyocardique Manifestation exceptionnelle de la maladie de Behcet Fibrose endomyocardique N Moussali, A Ouchen, T Elmendili, F El Amraoui, A Skalli, N Chikhaoui - Casablanca - Maroc INTRODUCTION INTRODUCTION Fibrose

Plus en détail

L épaississement des parois artérielles intracrâniennes du système vertebrobasilaire est-il vraiment pathologique?

L épaississement des parois artérielles intracrâniennes du système vertebrobasilaire est-il vraiment pathologique? L épaississement des parois artérielles intracrâniennes du système vertebrobasilaire est-il vraiment pathologique? SFNR Avril 2014 A. Halimi-Cohen 1,3, P. Roux 1, F. Charbonneau 1, A. Gueguen 2, S. Khung-Savatovsky

Plus en détail

Diverticulose et complications A.OLIVER 2013

Diverticulose et complications A.OLIVER 2013 Diverticulose et complications A.OLIVER 2013 GENERALITES HAS 2006 La «diverticulose colique» correspond à un état asymptomatique : anomalie anatomique acquise du colon, caractérisée par la présence de

Plus en détail

201. Évaluation de la gravité et recherche des complications précoces : chez un traumatisé cranio-facial

201. Évaluation de la gravité et recherche des complications précoces : chez un traumatisé cranio-facial Sommaire 201. Évaluation de la gravité et recherche des complications précoces : chez un traumatisé cranio-facial situations d urgence et prise en charge Imagerie Radiologie du crâne : non indiqué (+-plaie

Plus en détail

Otologie. Les osselets relient le tympan et l OE et permettent une amplification des sons.

Otologie. Les osselets relient le tympan et l OE et permettent une amplification des sons. 03/11/2008 Dr Diane Lazard Module ORL Otologie Rappel anatomique - Ensemble de cavité creusé dans le rocher - 3 compartiments : o Oreille interne (OI) o Oreille moyenne (OM) o Oreille externe (OE) Oreille

Plus en détail

Le scanner des sinus chez le patient asthmatique

Le scanner des sinus chez le patient asthmatique Le scanner des sinus chez le patient asthmatique Dr JF Papon Service ORL CHU Mondor et CHI Créteil Unité de biomécanique, INSERM U955, Créteil jean-francois.papon@hmn.aphp.fr Les rhinosinusites au cours

Plus en détail

NEURORADIOLOGIE OU NEUROIMAGERIE

NEURORADIOLOGIE OU NEUROIMAGERIE NEURORADIOLOGIE OU NEUROIMAGERIE -En premier lieu, il faut expliquer en quoi consiste la Neuro-imagerie sachant que les progrès actuels de la haute technologie et du traitement de l image par ordinateurs

Plus en détail

Les traumatismes crâniens mineurs chez les sujets âgées à très faible risque : une étude rétrospective de 6ans dans un service des urgences

Les traumatismes crâniens mineurs chez les sujets âgées à très faible risque : une étude rétrospective de 6ans dans un service des urgences Article publié dans le journal American Journal of Emergency Medecine en Mai 2012 Les traumatismes crâniens mineurs chez les sujets âgées à très faible risque : une étude rétrospective de 6ans dans un

Plus en détail

120 Imagerie des sinus

120 Imagerie des sinus Fig. 5-9 Adénocarcinome de l éthmoïde Coupes TDM axiale (A) et coronale (B), IRM séquences axiale T1 (C), T2 axiale (D) et coronale (F), T1 FatSat injectées axiale (E) et coronale (G) : masse de signal

Plus en détail

I. AINEB, S.SALAM. MARDHI, K. CHBANI, L. OUZIDANE SERVICE DE RADIOLOGIE PEDIATRIQUE. CHU IBN ROCHD. CASABLANCA - MAROC

I. AINEB, S.SALAM. MARDHI, K. CHBANI, L. OUZIDANE SERVICE DE RADIOLOGIE PEDIATRIQUE. CHU IBN ROCHD. CASABLANCA - MAROC Imagerie de l exophtalmie tumorale de l enfant I. AINEB, S.SALAM. MARDHI, K. CHBANI, L. OUZIDANE SERVICE DE RADIOLOGIE PEDIATRIQUE. CHU IBN ROCHD. CASABLANCA - MAROC INTRODUCTION Exophtalmie : protrusion

Plus en détail

APPORT DU SCANNER ET DE L IRM DANS LA DETECTION DES DIFFERENTES COMPLICAITONS DE L OTITE MOYENNE CHRONIQUE CHOLESTEATOMATEUSE

APPORT DU SCANNER ET DE L IRM DANS LA DETECTION DES DIFFERENTES COMPLICAITONS DE L OTITE MOYENNE CHRONIQUE CHOLESTEATOMATEUSE APPORT DU SCANNER ET DE L IRM DANS LA DETECTION DES DIFFERENTES COMPLICAITONS DE L OTITE MOYENNE CHRONIQUE CHOLESTEATOMATEUSE C. JEMLI-CHAMMAKHI (1), R. ATTAOUI (1), R.MESSAOUIDI (1), N.SADDOUD (1), O.BEN

Plus en détail