Le projet d école Ecole élémentaire Emile Zola 6 rue du docteur Peltier Rochefort Sur Mer

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le projet d école Ecole élémentaire Emile Zola 6 rue du docteur Peltier Rochefort Sur Mer"

Transcription

1 Le projet d école Ecole élémentaire Emile Zola 6 rue du docteur Peltier 7300 Rochefort Sur Mer

2 État des lieux LES RÉSULTATS DES ÉLÈVES CE...3 LES RÉSULTATS DES ÉLÈVES CM2...4 PARCOURS ET ACCOMPAGNEMENT DES ÉLÈVES...5 Aides Pédagogiques complementaires (APC)...5 INDICATEURS COMPLÉMENTAIRES...6 DIAGNOSTIC À PARTIR DE L ANALYSE DE L ÉTAT DES LIEUX...7 Domaines dans lesquels il est nécessaire de mobiliser l équipe enseignante pour le projet Objectifs prioritaires selon les 3 axes...7 AXE 3 «ECOLE DU SOCLE : DE L ÉCOLE AU COLLÈGE. RENFORCER LA COHÉRENCE ET LA CONTINUITÉ»...7 AXE : ASSURER LA MAÎTRISE PAR TOUS LES ÉLÈVES DES INSTRUMENTS FONDAMENTAUX DE LA CONNAISSANCE À LA FIN DE L ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE...8 Titre de l action pédagogique...8 Effet(s) attendu(s), au regard d indicateurs repérés dans l état des lieux)...8 Modalité de l évaluation des acquis des élèves...8 AXE 2 : FAVORISER LA DIFFÉRENCIATION PÉDAGOGIQUE POUR PRENDRE EN COMPTE L HÉTÉROGÉNÉITÉ DES ÉLÈVES...9 Titre de l action pédagogique...9 Effet(s) attendu(s), au regard d indicateurs repérés dans l état des lieux...9 Modalité de l évaluation des acquis des élèves...9 AXE : ASSURER LA MAÎTRISE PAR TOUS LES ÉLÈVES DES INSTRUMENTS FONDAMENTAUX DE LA CONNAISSANCE À LA FIN DE L ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE...0 Titre de l action pédagogique...0 Effet(s) attendu(s), au regard d indicateurs repérés dans l état des lieux)...0 Modalité de l évaluation des acquis des élèves...0 AXE 2 : FAVORISER LA DIFFÉRENCIATION PÉDAGOGIQUE POUR PRENDRE EN COMPTE L HÉTÉROGÉNÉITÉ DES ÉLÈVES... Titre de l action pédagogique... Effet(s) attendu(s), au regard d indicateurs repérés dans l état des lieux... Modalité de l évaluation des acquis des élèves... AXE 2 : FAVORISER LA DIFFÉRENCIATION PÉDAGOGIQUE POUR PRENDRE EN COMPTE L HÉTÉROGÉNÉITÉ DES ÉLÈVES...2 Titre de l action pédagogique...2 Effet(s) attendu(s...2 Modalité de l évaluation des acquis des élèves...2 AXE 3 : COHÉRENCE ET CONTINUITÉ DU PARCOURS DE L ÉLÈVE : DE LA MATERNELLE À L ÉLÉMENTAIRE, DE L ÉCOLE AU COLLÈGE...3 Titre de l action pédagogique...3 2

3 Effet(s) attendu(s), au regard d indicateurs repérés dans l état des lieux...3 Modalité de l évaluation des acquis des élèves...3 AXE 3 : COHÉRENCE ET CONTINUITÉ DU PARCOURS DE L ÉLÈVE : DE LA MATERNELLE À L ÉLÉMENTAIRE, DE L ÉCOLE AU COLLÈGE...4 Titre de l action pédagogique...4 Effet(s) attendu(s), au regard d indicateurs repérés dans l état des lieux...4 VOLET CULTUREL...5 Identité de l école...7 Modalités de repérage des élèves...7 Elaboration des modalités d évaluation...7 Organisation dans le temps...8 Dans quels lieux interviendront les enseignants pendant le temps des APC (selon les besoins des élèves)?...8 Quels autres enseignants pourront intervenir dans l école pendant les APC (selon les besoins des élèves)?...8 Echéancier annuel prévisionnel...9 Le nombre de séances d APC est présenté...9 Les résultats des élèves CE

4 Palier - CE Nombre total d'élèves en CE Nombre d'élèves pour lesquels la compétence est validée Maîtrise de la langue française 26 Principaux éléments de mathématiques 26 Compétences sociales et civiques 26 Les résultats des élèves CM2 Palier 2 - CM Nombre total d'élèves en CM Nombre d'élèves pour lesquels la compétence est validée Maîtrise de la langue française 25 Pratique d une langue vivante étrangère 23 Principaux éléments de mathématiques Culture scientifique et technologique 25 Maîtrise des techniques usuelles de l information et de la communication 25 Culture humaniste 25 Compétences sociales et civiques 25 Autonomie et initiative 25 4

5 Parcours et accompagnement des élèves Nombre de maintiens / nombre d élèves 2009/ /20 20/ / /204 en fin de CE / / /3 3/35 0/ 29 en fin de CM2 / / /29 /35 0/ 25 Nombre d'orientations en EGPA / nombre d élèves en CM2 Nombre d'orientations en ULIS / nombre d élèves en CM2 2009/ /20 20/ / /204 / / / /35 0/ / /20 20/ / /204 / / / 0 /35 0/ / /20 20/ / /204 Nombre de PPRE / nombre d élèves / / / 20 /52 /56 Nombre d élèves proposés par l équipe enseignante pour un SRAN / nombre d élèves en CM 2009/ /20 20/ / /204 / / / /35 0/ 25 AIDES PÉDAGOGIQUES COMPLEMENTAIRES (APC) 2009/ /20 20/ / /204 5 Nombre total d'élèves dans l'école Nombre d'élèves pris en charge 5 7 Citer les 4 items les plus travaillés pendant les APC. En cycle 2 : Déchiffrage Jeux mathématiques Lecture écriture En cycle 3 : Lecture Orthographe Informatique Mathématiques (tables à retenir, numération, opérations, résolution de problèmes) 5

6 Indicateurs complémentaires 2009/ /20 20/ / /204 Taux d'absence 4.69% Nombre d'élèves concernés par des équipes éducatives Nombre total d'équipes éducatives Nombre de signalements Nombre d'accidents scolaires 2009/ /20 20/ / / / /20 20/ / / / /20 20/ / /204 6 Nombre d'ordinateurs mis à disposition des élèves : Salle informatique : 9 En classe : 3 Type d organisation matérielle (ordinateurs de fond de Salle informatique (postes fixes) classe, classe mobile, salle informatique ) + ordinateur en fond de classe dans 3 classes sur 6 (un seul relié à internet) Nombre de tableaux blancs interactifs (ou vidéoprojecteurs 0 interactifs) : Autres outils numériques (ex. : tablettes, MP3) et quantité : 0 Taux de participation des parents aux élections école département France octobre % 44,36% octobre % 43,55% octobre % 44% octobre % 44,28% octobre % Comment qualifieriez-vous la participation des familles à la vie de l'école, sur une échelle de à 4? (très satisfaisant) x Comment évaluez-vous la situation de votre école par rapport aux incidents pouvant survenir? (très satisfaisant) x Comment évaluez-vous l'effet des actions relatives aux règles d'hygiène entreprises dans l'école? (très positif) x

7 ECOLE : ÉLÉMENTAIRE EMILE ZOLA - C OMMUNE : ROCHEFORT SUR MER - C IRCONSCRIPTION : ROCHEFORT Projet de l école Diagnostic à partir de l analyse de l état des lieux Réussites de l école Bons résultats lors de la validation des paliers du LPC en ce et cm2 Bonnes relations entre parents d'élèves, élèves et enseignants Domaines dans lesquels il est nécessaire de mobiliser l équipe enseignante pour le projet Objectifs prioritaires selon les 3 axes. vocabulaire pour une meilleure compréhension des textes et des consignes 2. résolutions des problèmes 3. utilisation d outils numériques 4. inclusion des élèves particuliers 5. favoriser la continuité des parcours de la maternelle au collège Axe «Consolider les savoirs fondamentaux dans l École du socle» Acquérir un lexique plus riche et plus précis Maitriser les outils amenant à la résolution d'un problème Utilisation des outils numériques pour y parvenir Axe 2 «Prendre en compte les besoins pédagogiques et éducatifs de chacun» Tutorat, activités de coopération, rallye mathématique, décloisonnement inter et intra-classe école inclusive : primoarrivants, enfants du voyage, PPS, élèves dys, PAI Axe 3 «Ecole du socle : de l école au collège. Renforcer la cohérence et la continuité» Développer la liaison maternelle/élémentaire et particulièrement la liaison gs/gcp Fonctionner en partenariat avec le collège Loti pour les liaisons cm2/6. réseau ECLORE 7

8 NOTE : LES M OTS ÉCRITS EN CAR ACTÈRES GRAS SONT LES M ODIFICATIONS APPORTÉES AU PROJET D ECOLE PRÉCEDENT ( ). ECOLE : ÉLÉMENTAIRE EMILE ZOLA - C OMMUNE : ROCHEFORT SUR M ER - C IRCONSCRIPTION : ROCHEFORT Projet de l école Axe : Assurer la maîtrise par tous les élèves des instruments fondamentaux de la connaissance à la fin de l école élémentaire Compétence du socle visée : maîtrise de la langue française Titre de l action pédagogique Effet(s) attendu(s), au regard d indicateurs repérés dans l état des lieux) Quels apprentissages précis suppose cette action? Pour qui? Niveau(x) d enseignement Diversité des élèves (haut potentiel, ayant des difficultés, ayant des besoins spécifiques, primoarrivants, etc.) Parents Équipe pédagogique Comment? Quelle organisation? Quelles démarches et procédures de travail sont envisagées? Quand? Durée prévue : x mois,, 2 ou 3 ans? Quelle périodicité/fréquence? Quelle place dans la semaine de l élève? Quel planning pendant l année scolaire? Modalité de l évaluation des acquis des élèves Quels indicateurs de réussite observables seront pris en référence pour évaluer l efficacité de l action? Pour un lexique plus riche et plus précis Amélioration de la compréhension en lecture et production écrite plus riche. Formation des mots, mots de la même famille, synonymes et contraires, champ lexical, anaphores, pronoms et substituts Pour tous les élèves. Programmation de cycle avec un travail transversal (dans tous les domaines) avec un temps spécifique dans l'emploi du temps. ) Compréhension orale 2) Travail sur les inférences 3) Etudes des connecteurs, pronoms et substituts Toute l'année, une fois par semaine sur un temps spécifique et en fonction des besoins dans les autres domaines. Bilan des acquis à chaque palier du LPC (sous réserve de modification dudit livret). 8

9 ECOLE : ÉLÉMENTAIRE EMILE ZOLA - C OMMUNE : ROCHEFORT SUR M ER - C IRCONSCRIPTION : ROCHEFORT Projet de l école Axe 2 : Favoriser la différenciation pédagogique pour prendre en compte l hétérogénéité des élèves Titre de l action pédagogique Effet(s) attendu(s), au regard d indicateurs repérés dans l état des lieux Quels apprentissages précis suppose cette action? Pour qui? Niveau(x) d enseignement Diversité des élèves (haut potentiel, ayant des difficultés, ayant des besoins spécifiques, primoarrivants, etc.) Parents ; Équipe pédagogique Comment? Quelle organisation? Quelles démarches et procédures de travail sont envisagées? Quand? Durée prévue : x mois,, 2 ou 3 ans? Quelle périodicité/fréquence? Quelle place dans la semaine de l élève? Quel planning pendant l année scolaire? Modalité de l évaluation des acquis des élèves Quels indicateurs de réussite observables seront pris en référence pour évaluer l efficacité de l action? Pour un lexique plus riche et plus précis. Amélioration de la compréhension en lecture. Travail sur l'axe syntagmatique (axe horizontal de la phrase : fonction et accords) et paradigmatique (axe vertical : principe d équivalences et de substitution ex : remplacer un verbe par un verbe, un nom par un nom) Pour tous les élèves avec des ateliers pour les élèves en difficulté. Apprentissage du recours au contexte (inférences), travail sur les familles de mots, synonymes et sens contraire. Réinvestissement systématique décontextualisé. Organisation de moments de jeux de société (type Taboo, Vocabulon, Pyramid ). Idem à l'axe. Vérification du réinvestissement dans les productions écrites, dans les évaluations d'histoire, de géographie, de sciences et dans les évaluations de vocabulaire. 9

10 ECOLE : ÉLÉMENTAIRE EMILE ZOLA - C OMMUNE : ROCHEFORT SUR M ER - C IRCONSCRIPTION : ROCHEFORT Projet de l école Axe : Assurer la maîtrise par tous les élèves des instruments fondamentaux de la connaissance à la fin de l école élémentaire Compétence du socle visée : AMELIORER LA RESOLUTION DE PROBLEMES Titre de l action pédagogique Effet(s) attendu(s), au regard d indicateurs repérés dans l état des lieux) Quels apprentissages précis suppose cette action? Pour qui? Niveau(x) d enseignement Diversité des élèves (haut potentiel, ayant des difficultés, ayant des besoins spécifiques, primoarrivants, etc.) Parents Équipe pédagogique Comment? Quelle organisation? Quelles démarches et procédures de travail sont envisagées? Quand? Durée prévue : x mois,, 2 ou 3 ans? Quelle périodicité/fréquence? Quelle place dans la semaine de l élève? Quel planning pendant l année scolaire? Modalité de l évaluation des acquis des élèves Quels indicateurs de réussite observables seront pris en référence pour évaluer l efficacité de l action? COMPRENDRE LES ENONCES Comprendre les données utiles ; comprendre le vocabulaire ; comprendre la logique de l'énoncé Tri des informations, compréhension des termes employés, comprendre qu'un même mot peut induire des opérations différentes (de plus, plus, 3 fois moins...) Tous les élèves Réflexion commune sur une possible programmation pour un balayage pertinent et organisé de tous les types de problèmes. Réalisation d'une progression par niveau (rentrée 204) répartition des problèmes : typologie Ermel Travail systématique de tous les types de problèmes rencontrés au cycle 3 3 ans Une fois par semaine de façon spécifique et tous les jours en entraînement Des problèmes-types qui ont été travaillés à chaque période sont proposés à nouveau Défi-mathématiques du CE2 au CM2

11 ECOLE : ÉLÉMENTAIRE EMILE ZOLA - C OMMUNE : ROCHEFORT SUR MER - C IRCONSCRIPTION : ROCHEFORT Projet de l école Axe 2 : Favoriser la différenciation pédagogique pour prendre en compte l hétérogénéité des élèves Titre de l action pédagogique Effet(s) attendu(s), au regard d indicateurs repérés dans l état des lieux Quels apprentissages précis suppose cette action? Pour qui? Niveau(x) d enseignement Diversité des élèves (haut potentiel, ayant des difficultés, ayant des besoins spécifiques, primoarrivants, etc.) Parents Équipe pédagogique Comment? Quelle organisation? Quelles démarches et procédures de travail sont envisagées? Quand? Durée prévue : x mois,, 2 ou 3 ans? Quelle périodicité/fréquence? Quelle place dans la semaine de l élève? Quel planning pendant l année scolaire? Modalité de l évaluation des acquis des élèves Quels indicateurs de réussite observables seront pris en référence pour évaluer l efficacité de l action? REALISER UN SCHEMA REPRESENTANT LA SITUATION-PROBLEME Aider à la compréhension des énoncés de problèmes ( logique, opérations à choisir...) Analyser schémas, tableaux, présentation de problèmes différents pour être capable de résoudre tous les type de problèmes, de voir les similitudes et d'en produire d'autres. Pour tous Dès le cycle 2, pour un passage du dessin au schéma Jusqu en fin de cycle 3 Voir action compréhension des énoncés de problèmes Présentation de schémas, associer textes et schémas, créer un énoncé correspondant au schéma et vice-versa. 3 ans fois par semaine Cycle 3 : Toute l'année avec un défi mathématique à chaque fin de période Cf : défi math (Retz) + FFJM (Fédération Française des jeux mathématiques) + Kangourou des maths résultats aux défis mathématiques résultats aux évaluations trimestrielles du CE2 au CM2

12 Axe 2 : Favoriser la différenciation pédagogique pour prendre en compte l hétérogénéité des élèves Titre de l action pédagogique Effet(s) attendu(s Quels apprentissages précis suppose cette action? Pour qui? Niveau(x) d enseignement Diversité des élèves (haut potentiel, ayant des difficultés, ayant des besoins spécifiques, primo-arrivants, etc.) Parents Équipe pédagogique Comment? Quelle organisation? Quelles démarches et procédures de travail sont envisagées? Quand? Durée prévue : x mois,, 2 ou 3 ans? Quelle périodicité/fréquence? Quelle place dans la semaine de l élève? Quel planning pendant l année scolaire? Modalité de l évaluation des acquis des élèves Quels indicateurs de réussite observables seront pris en référence pour évaluer l efficacité de l action? Différencier la pédagogie pour inclure tous les élèves particuliers dans une dynamique de progrès Motivation et progrès des élèves à profil particulier Les apprentissages scolaires dans leur intégralité Qui? les élèves du CP au CM2 Primo arrivants (2 ou 3 élèves ) Elèves inscrits à la MDPH (3 à 4 élèves) Enfants du voyage (0 environ) Elèves dys (une douzaine détectés + ceux pour lesquels on a des suspicions) Comment? Dans tous les cas, les parents sont toujours associés et informés des dispositifs mis en place. -évaluation, avec l aide du référent, avec des documents dans la langue maternelle de l élève. 2-suivi de cours de FLE avec enseignant (le spécialiste ou le ZIL) 3-différenciation en classe -Suivi du compte rendu d Equipe de Suivi de Scolarité (ESS) ou du Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS) différenciation en classe 2-point régulier avec son AVS si l élève en a un. -Livret d évaluation rempli selon les domaines abordés et évalués + commentaire rédigé par l enseignant au moment du départ Aide personnalisée en fonction du trouble (lecture à voix haute par l enseignant, réduction des dictées, des mots à apprendre, reformulation des consignes, allègement de la quantité d écrits ) Organisation d équipe éducative + Aide du réseau d aide (RASED) si besoin Elèves précoces Travaux plus difficiles ou saut de classe si c est dans l intérêt de l élève idem Elèves ayant un PAI ( ou 2) Suivi du PAI et information de tous les adultes en contact avec l élève Quand? A l arrivée Tout au long de l année Tout au long de l année idem idem Tout au long de l année Evaluation : point régulier avec la famille et l élève en fonction des cas.

13 ECOLE : ÉLÉMENTAIRE EMILE ZOLA - C OMMUNE : ROCHEFORT SUR M ER - C IRCONSCRIPTION : ROCHEFORT Projet de l école Axe 3 : Cohérence et continuité du parcours de l élève : de la maternelle à l élémentaire, de l école au collège Titre de l action pédagogique Effet(s) attendu(s), au regard d indicateurs repérés dans l état des lieux Quels apprentissages précis suppose cette action? Pour qui? Niveau(x) d enseignement Diversité des élèves (haut potentiel, ayant des difficultés, ayant des besoins spécifiques, primoarrivants, etc.) Parents ; Équipe pédagogique Comment? Quelle organisation? Quelles démarches et procédures de travail sont envisagées? Quand? Durée prévue : x mois,, 2 ou 3 ans? Quelle périodicité/fréquence? Quelle place dans la semaine de l élève Quel planning pendant l année scolaire? Liaison maternelle/élémentaire (plus particulièrement GS/CP) et liaison CM2-6ème Transition plus douce pour les élèves entre la grande section et le CP ; puis entre le CM2 et la 6ème Des modalités de travail en partie communes aux élèves de Grande section et de CP (situations d'apprentissages) puis aux élèves de CM2 et 6ème Essentiellement pour les élèves de grande section CP + CM2 Pour les élèves précoces. Pour les enseignants de cycle 2. et cycle 3 Par une réflexion commune aux enseignants de grande section et de CP / CM2 et 6ème Par la passation de certains documents de GS au CP (lexique, abécédaire individuel de l'élève, chansons et comptines apprises en grande section) Par la passation d'outils (bandes numériques, bandes alphabétiques, jeux de phonologie, jeux relatifs aux situations problèmes.) Des projets qui peuvent trouver leur prolongement en élémentaire. - chorale : GS CP plusieurs rencontres annuelles - lecture d'album des plus grands aux plus petits, des ateliers d'arts visuels en décloisonnement, des sorties ou festivités communes. - un espace délimité dans la cour avec une caisse de petits jeux réservés aux CP les trois premières semaines de la rentrée Modalité de l évaluation des acquis des élèves Quels indicateurs de réussite observables seront pris en référence pour évaluer l efficacité de l action? Liaison CM2-6ème résultats des élèves de 6 ème et commentaires des collègues professeurs de collège lors des réunions de concertation

14 Axe 3 : Cohérence et continuité du parcours de l élève : de la maternelle à l élémentaire, de l école au collège Titre de l action pédagogique Effet(s) attendu(s), au regard d indicateurs repérés dans l état des lieux Quels apprentissages précis suppose cette action? Pour qui? Niveau(x) d enseignement Diversité des élèves (haut potentiel, ayant des difficultés, ayant des besoins spécifiques, primoarrivants, etc.) Parents Équipe pédagogique Comment? Quelle organisation? Quelles démarches et procédures de travail sont envisagées? Quand? Durée prévue : x mois,, 2 ou 3 ans? Quelle périodicité/fréquence? Quelle place dans la semaine de l élève? Quel planning pendant l année scolaire? Participation à la mise en place du réseau ECLORE Transition plus douce GS/CP et CM2/6ème. Meilleure cohérence entre les pratiques des écoles et des collèges. ) Pour les élèves : Découverte spatiale des nouveaux lieux ; Rencontre des enseignants Socialisation, confrontation avec les autres élèves, plus grands. 2) Pour les parents : Visite de l'établissement, rencontre de l'équipe pédagogique. 3) Pour l'équipe pédagogique : Echange de pratiques entre les enseignants (maternelle Emile Zola, élémentaire Emile Zola et collège Pierre Loti) - En fin d'année pour les CP : échange d'une demi-journée GS/CP avec un repas à la cantine et rencontres périodiques - CP/CE : lecture d'albums aux GS, - Visite du collège pour les CM2. Dans le courant de l'année scolaire , participation à des projets communs : ) projet Hermione ( chants et danse ) pour toutes les classes de l'école 2) participation au projet sur les personnages célèbres de Rochefort (cycle 3 et collège) avec l'association AMOPA. Exposition des travaux sur les frères Lesson au salon du Patrimoine de Rochefort en avril 205. Travail chaque semaine à partir du mois de février 205 Spectacle donné par les élèves pour le départ de l'hermione ( du 8 au 25 avril 205) ) Implication dans les projets, participation active au spectacle. 2) évaluations individuelles et de groupe des productions écrites et artistiques, évaluation des recherches sur les personnages choisis (internet, livres, encyclopédies, dictionnaires)

15 Volet culturel «À l'école primaire et au collège, au moins une fois par cycle, il est souhaitable qu'un des grands domaines des arts et de la culture soit abordé dans le cadre d'un projet partenarial conjuguant les trois piliers de l'éducation artistique et culturelle. Pour chacune de ces étapes, le volet culturel du projet d'école ou d'établissement, élaboré par les équipes éducatives, est le garant de la cohérence du parcours d'éducation artistique et culturelle de chaque élève. Ce mode d'organisation au niveau de l'école ou de l'établissement permet de favoriser la démarche de projet entre les services déconcentrés des ministères en charge de l'éducation et de la culture, les autres ministères concernés, les collectivités territoriales et les associations et institutions culturelles, en s'appuyant notamment sur les ressources et les atouts locaux.» BO du 9 mai 203 Ecole élémentaire Emile Zola Année de départ : notes École élémentaire CP CE CE2 CM CM2 Temps périscolaire et / ou extra scolaire Sensibilisation au spectacle vivant Les enfants assistent à : un spectacle vivant à l'école, dans une salle municipale, un spectacle vivant dans une structure culturelle, Chaque année, en x x x x x fonction de la programmation du théâtre un concert ou à un spectacle musical, x x x x x un spectacle de danse, de la Coupe d Or x X x x x un spectacle de théâtre, marionnettes ou conte, x x x un spectacle d'arts de la piste. Découverte de lieux culturels Les enfants visitent : une médiathèque. x x x x x un théâtre, une salle de spectacle ou un chapiteau. x x x x x une salle de cinéma et sa cabine de projection. x un musée, une galerie d'art ou un atelier d'artiste. x x Découverte d'œuvres originales - Les enfants découvrent : œuvres plastiques originales (dessins, peintures, sculptures, photographies ), des éléments d'architecture et du patrimoine, x x x un film dans une salle de cinéma, Une année sur deux ou x x x x x et participent au dispositif «École et cinéma». sur trois x x x x x Notes x x École élémentaire CP CE CE2 CM CM2 Temps périscolaire / temps extra scolaire

16 Pratiques artistiques Les enfants : chantent dans une chorale, Rencontre GS-CP, x x x x x chantent devant un public, rencontre Chorale, spectacle Noël et fin x x x x x d année créent et exposent des productions plastiques, x x x x X dansent dans une présentation chorégraphique, x x x x x jouent un rôle dans une présentation théâtrale. x x x x Rencontres avec des professionnels Les enfants : rencontrent un artiste (préciser le domaine ), participent à un projet de création avec un artiste (préciser le domaine ), découvrent des métiers liés à la culture (préciser le métier 2 ). Autres : enseignements, pratiques et rencontres Les enfants : Selon opportunité, une à deux fois entre le CP et le CM2 Chaque élève aura un livret personnel de parcours artistique et notera chaque année ce qu il a réalisé. Même si nous essayons que tous les élèves d un même niveau aient réalisé les mêmes activités, il y a, tout de même, des cours doubles et des projets de classes différents. Le livret individuel, même s il est couteux en photocopies, nous semble la solution la plus simple pour un meilleur suivi.

17 Modalités d organisation des APC Année scolaire Identité de l école Numéro d identité : 70663D... Ecole : élémentaire Emile Zola... Adresse : 6 rue du docteur Peltier... Commune : Rochefort Sur Mer... Nombre de classes : 6...Nombre d enseignants : 0... Effectifs CP CE CE2 CM CM2 TOTAL < Pour les tableaux suivants, placer une croix dans les cases correspondant à votre dispositif > Modalités de repérage des élèves CP CE CE2 CM CM2 Protocoles d évaluations x x x x x diagnostiques Evaluations continues x x x x x Elaboration des modalités d évaluation CP CE CE2 CM CM2 Par le maître x x x x x En équipe de cycle Avec le Rased x x x x x

18 Organisation dans le temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi 2x30mn 3x20mn xh Matin Soir Matin Soir Matin Matin Soir Matin Soir Cycle 2 8h30 5h45 8h30 5h45 9h 8h30 5h45 8h30 5h45 Cycle 3 8h30 5h45 8h30 5h45 2h 8h30 5h45 8h30 5h45 Dans quels lieux interviendront les enseignants pendant le temps des APC (selon les besoins des élèves)? Dans l école (en classe, en salle informatique) Dans une autre Du même groupe école scolaire De la commune Du RPI De la circonscription Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi X X X X x Quels autres enseignants pourront intervenir dans l école pendant les APC (selon les besoins des élèves)? Les élèves ne vont pas forcément avec leur maitre mais peuvent être pris en charge par un maitre d une autre classe, en fonction de ses besoins. Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Du même groupe scolaire x x De la commune Du RPI De la circonscription Contenu des APC (pour toutes les écoles) A : Modalité unique* Aide aux élèves rencontrant des difficultés dans leurs apprentissages Aide au travail personnel Activité prévue au projet d école *Cocher la case correspondante B : Plusieurs modalités*

19 ECOLE : ÉLÉMENTAIRE EMILE ZOLA - C OMMUNE : ROCHEFORT SUR M ER - C IRCONSCRIPTION : ROCHEFORT Aide aux élèves rencontrant des difficultés dans leurs apprentissages et aide au travail personnel Aide aux élèves rencontrant des difficultés dans leurs apprentissages et activité prévue au projet d école Aide au travail personnel et activité prévue au projet d école Aide aux élèves rencontrant des difficultés dans leurs apprentissages et aide au travail personnel et activité prévue au projet d école x *Cocher la case correspondante Echéancier annuel prévisionnel Le nombre de séances d APC est présenté. L aide directe auprès des élèves, en classe, n est pas quantifié. Indiquer pour chaque période la répartition horaire hebdomadaire entre l organisation des APC (O) et l aide directe auprès des élèves (AD). P Du 6/09/4 au 4/0/204 O séan ces AD P2 Du 06//4 au /2/4 O AD P3 Du 08/0/5 au 2/02/5 O AD P4 Du 2/03/5 au 6/04/5 O AD P5 Du 9/05/5 au 04/06/5 Semaine 2 Semaine Semaine Semaine Semaine 2 Semaine 2 2 Semaine 2 2 Semaine 2 2 Semaine 2 2 Semaine 2 2 Semaine 3 2 Semaine 3 2 Semaine 3 2 Semaine 3 2 Semaine 3 2 Semaine 4 2 Semaine 4 2 Semaine 4 2 Semaine 4 2 Semaine 5 Semaine 5 2 Semaine 5 2 Semaine 5 2 Semaine 6 2 Semaine O AD Totaux 48 séances de 45 minutes = 36h 9 6 Date : er octobre 204 Signature de la directrice ou du directeur : Muriel Moreau

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique Projet d école 2014-2018 Guide méthodologique 1 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 LES TEXTES DE REFERENCES... 4 LES ETAPES D ELABORATION DU PROJET D ECOLE... 4 ETAPE 1 : BILAN DU PROJET, DIAGNOSTIC... 5 1. LE

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES Nom... Prénom... Date de naissance... Note aux parents Le livret personnel de compétences vous permet de suivre la progression des apprentissages de votre enfant à l école et au collège. C est un outil

Plus en détail

Céline Nicolas Cantagrel CPC EPS Grande Section /CP Gérer et faciliter la continuité des apprentissages

Céline Nicolas Cantagrel CPC EPS Grande Section /CP Gérer et faciliter la continuité des apprentissages Céline Nicolas Cantagrel C EPS Grande Section / Gérer et faciliter la continuité des apprentissages GS Quelques pistes par rapport à l équipe pédagogique : renforcer les liens, clarifier les paramètres

Plus en détail

L école maternelle et le socle commun de connaissances et de compétences

L école maternelle et le socle commun de connaissances et de compétences L école maternelle et le socle commun de connaissances et de compétences Animation pédagogique Mise en œuvre du LPC 87 Un principe majeur! L école maternelle n est pas un palier du socle commun de connaissances

Plus en détail

QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES FAMILLES

QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES FAMILLES QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES FAMILLES La réforme des rythmes scolaires pour les écoles maternelles et élémentaires doit être mise en place en septembre 2014. Elle prévoit le retour de la semaine de

Plus en détail

... Questionnaire...

... Questionnaire... ...Préambule au questionnaire... Lexique PEDT : Projet EDucatif Territorial Le PEDT a pour objectif de mobiliser toutes les ressources d un territoire afin de garantir la continuité éducative entre les

Plus en détail

École : Maternelle. Livret de suivi de l élève. Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle :

École : Maternelle. Livret de suivi de l élève. Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle : École : Maternelle Livret de suivi de l élève Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle : Livret de suivi de l élève à l école maternelle Chaque compétence est évaluée selon

Plus en détail

FORMATION. Inspection de l'éducation nationale - circonscription de Bergerac EST- Tél. : 05 53 57 14 42 - - Ce.ien-bergest@ac-bordeaux.

FORMATION. Inspection de l'éducation nationale - circonscription de Bergerac EST- Tél. : 05 53 57 14 42 - - Ce.ien-bergest@ac-bordeaux. Bergerac, le 15 septembre 2011 NOTE DE SERVICE N 2 SOMMAIRE : Circonscription de Bergerac Est FORMATION 1. Formations départementales 2. Formations de circonscription 3. Calendrier des formations de circonscription

Plus en détail

Et si j étais Marty Mac Fly Ou comment remonter le temps avec une tablette tactile (Ipad)

Et si j étais Marty Mac Fly Ou comment remonter le temps avec une tablette tactile (Ipad) Et si j étais Marty Mac Fly Ou comment remonter le temps avec une tablette tactile (Ipad) Résumé L'idée de départ pour ce projet est de permettre à des élèves de CP/CE1 et de CM2 de prendre conscience

Plus en détail

Nomination, en JUIN. Contacter l'équipe de l'école. Rencontre avec le futur ancien directeur

Nomination, en JUIN. Contacter l'équipe de l'école. Rencontre avec le futur ancien directeur o - bilan de l'année : évolution du projet d école, actions spécifiques. o - renseignements sur le fonctionnement de l'école, sur les modalités d'évaluation (Livrets...- 4è année de cycle - Enfants en

Plus en détail

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens.

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. 1,Un constat : Il existe de fortes inégalités entre les écoles quant à l accès à la

Plus en détail

Document d aide au suivi scolaire

Document d aide au suivi scolaire Document d aide au suivi scolaire Ecoles Famille Le lien Enfant D une école à l autre «Enfants du voyage et de familles non sédentaires» Nom :... Prénom(s) :... Date de naissance :... Ce document garde

Plus en détail

PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE

PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE B.O. n 3 du 19 juin 2008 HORS SERIE Maternelle : AGIR ET S EXPRIMER AVEC SON CORPS Compétences visées (Cv) Se repérer et se déplacer dans l espace. Adapter ses actions

Plus en détail

Réunion de présentation. Avril 2015

Réunion de présentation. Avril 2015 Réunion de présentation Avril 2015 Points abordés 1. L environnement 2. L équipe 3. La pédagogie et le fonctionnement de l établissement 4. Après la 3 ème? 5. Questions L environnement 12, chaussée Jules

Plus en détail

Projet liaison CM2/6 ème LVE 2014

Projet liaison CM2/6 ème LVE 2014 Projet liaison CM2/6 ème LVE 2014 En quelques mots Un certain nombre de compétences langagières attendues en fin de cycle 3 pour l'anglais a été mis en œuvre par une classe de CM2 de la circonscription

Plus en détail

BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 «Horaires et programmes d enseignement de l école primaire»

BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 «Horaires et programmes d enseignement de l école primaire» Horaires et Programmes EPS à l école primaire BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 «Horaires et programmes d enseignement de l école primaire» Les programmes 2008 s appuient sur le Socle commun de connaissances

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes Les 3 objectifs sont poursuivis aussi bien à l'école maternelle, qu'à l école primaire MATERNELLE * Favoriser la construction des actions motrices

Plus en détail

Organiser des séquences pédagogiques différenciées. Exemples produits en stage Besançon, Juillet 2002.

Organiser des séquences pédagogiques différenciées. Exemples produits en stage Besançon, Juillet 2002. Cycle 3 3 ème année PRODUCTION D'ECRIT Compétence : Ecrire un compte rendu Faire le compte rendu d'une visite (par exemple pour l'intégrer au journal de l'école ) - Production individuelle Précédée d'un

Plus en détail

Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique

Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique Url : http://www.banqoutils.education.gouv.fr/index.php Niveau : GS au Lycée Conditions d'utilisation : Pas d'inscription nécessaire. Format des ressources

Plus en détail

ORGANISER L'EPS A L'ECOLE PRIMAIRE

ORGANISER L'EPS A L'ECOLE PRIMAIRE ORGANISER L'E A L'ECOLE PRIMAIRE Cadre réglementaire et recommandations départementales Comme précisé dans les programmes scolaires de juin 2008, l'activité physique et les expériences corporelles contribuent

Plus en détail

LES INTERVENANTS EXTERIEURS GUIDE PRATIQUE ET PRECONISATIONS DEPARTEMENTALES Groupe départemental ARTS/EPS

LES INTERVENANTS EXTERIEURS GUIDE PRATIQUE ET PRECONISATIONS DEPARTEMENTALES Groupe départemental ARTS/EPS LES INTERVENANTS EXTERIEURS GUIDE PRATIQUE ET PRECONISATIONS DEPARTEMENTALES Groupe départemental ARTS/EPS Table des matières LES TEXTES DE REFERENCE... 3 POURQUOI UN GUIDE PRATIQUE?... 4 L INTERVENTION

Plus en détail

Résultats aux évaluations nationales de l élève : CE1 CM2. Lire / Écrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Résultats aux évaluations nationales de l élève : CE1 CM2. Lire / Écrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe / m i n i s t è r e é d u c a t i o n n a t i o n a l e Résultats aux évaluations nationales de l élève : Résultats aux évaluations nationales de l élève : CE1 Résultats de l élève CM2 Résultats de l élève

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE AU LYCEE PICASSO DE PERPIGNAN (Document de travail)

L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE AU LYCEE PICASSO DE PERPIGNAN (Document de travail) L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE AU LYCEE PICASSO DE PERPIGNAN (Document de travail) 1. Définition L'accompagnement personnalisé, qui s'adresse à tous les élèves, est un espace de liberté pédagogique permettant

Plus en détail

Compte-rendu du Conseil d école du 13 novembre 2008

Compte-rendu du Conseil d école du 13 novembre 2008 Compte-rendu du Conseil d école du 13 novembre 2008 Participants : - Directeur d école : M Santoni - Enseignants : Mmes Batifoulier, Bralet, Genoux, Convert, Teppe et Mlle Mely (Professeur des Ecoles 2,

Plus en détail

SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE. alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT

SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE. alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT SOCLE COMMUN ET PROGRAMMES La référence pour la rédaction

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE Programme de la formation Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE o 36 h pour la préparation à l'épreuve écrite de français Cette préparation comprend : - un travail sur la discipline

Plus en détail

Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans

Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans Page 1 Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans Sommaire 1. Cadre institutionnel

Plus en détail

Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe.

Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe. Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe. Quand on est convaincu que l on ne peut pas travailler tout le temps avec toute sa classe en même temps et que l on souhaite mettre en place

Plus en détail

FORMATIONS D'INITIATIVE DEPARTEMENTALE. hors R3

FORMATIONS D'INITIATIVE DEPARTEMENTALE. hors R3 FORMATIONS D'INITIATIVE DEPARTEMENTALE hors R3 Dispositifs avec candidature individuelle 7 DISPOSITIF : 09D0640014 - SCOLARISER UN ELEVE EN SITUATION DE HANDICAP EN MILIEU ORDINAIRE - BEARN Module : 1031

Plus en détail

Nouveaux rythmes scolaires/tap

Nouveaux rythmes scolaires/tap Pourcentage du nombre d'enfants Nouveaux rythmes scolaires/tap Questionnaire soumis aux parents d élèves des écoles maternelle et élémentaire de Garbejaïre au mois de novembre 2013. 171 questionnaires

Plus en détail

Plan lutte. contre la difficulté scolaire. tout au long de l école du socle

Plan lutte. contre la difficulté scolaire. tout au long de l école du socle Plan lutte de contre la difficulté scolaire tout au long de l école du socle Rentrée 2012 Sommaire Présentation... 3 I - Mettre en œuvre «l école du socle»... 1 - Permettre à chaque élève de maîtriser

Plus en détail

La construction du nombre en petite section

La construction du nombre en petite section La construction du nombre en petite section Éléments d analyse d Pistes pédagogiquesp 1 La résolution de problèmes, premier domaine de difficultés des élèves. Le calcul mental, deuxième domaine des difficultés

Plus en détail

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique I Contexte du métier 1. Définition Les professeurs de musique diplômés d'état sont chargés

Plus en détail

Pour être certain de recevoir les courriels, nous vous invitons à ajouter l adresse électronique no-reply@cerise-collection.com à vos contacts et, si

Pour être certain de recevoir les courriels, nous vous invitons à ajouter l adresse électronique no-reply@cerise-collection.com à vos contacts et, si Pour être certain de recevoir les courriels, nous vous invitons à ajouter l adresse électronique no-reply@cerise-collection.com à vos contacts et, si possible, de la mettre dans la liste des expéditeurs

Plus en détail

Les nouveaux programmes de l él. école primaire. Projet soumis à consultation

Les nouveaux programmes de l él. école primaire. Projet soumis à consultation Les nouveaux programmes de l él primaire Projet soumis à consultation primaire Les nouveaux programmes sont plus courts : environ 36 pages format BO contre 104. Ils sont écrits dans un langage clair sans

Plus en détail

Dossier d inscription

Dossier d inscription Partie réservée au service : N d arrivée : Ville de Digne-les-Bains Service éducation education@dignelesbains.fr Ecole : Classe : Année scolaire 2015/2016 Services d accueil pour les enfants des écoles

Plus en détail

Livret personnel de compétences

Livret personnel de compétences Livret personnel de compétences Grilles de références pour l évaluation et la validation des compétences du socle commun au palier 2 Janvier 2011 MENJVA/DGESCO eduscol.education.fr/soclecommun LES GRILLES

Plus en détail

Exemples d objectifs à atteindre pour un PPRE

Exemples d objectifs à atteindre pour un PPRE Exemples d objectifs à atteindre pour un PPRE A formuler ensuite, pour (et avec?) l élève en termes de : «À la fin du PPRE, tu auras atteint tel objectif» 1. Plus méthodologique Mieux gérer son matériel

Plus en détail

ENTRE LES MURS : L entrée en classe

ENTRE LES MURS : L entrée en classe ENTRE LES MURS : L entrée en classe Réalisation : Laurent Cantet Production : Haut et Court Genre : comédie dramatique Adaptation du livre «Entre les murs» de François Bégaudeau, éditions Gallimard 2006.

Plus en détail

L association Artd école

L association Artd école L association Artd école Une association loi 1901, créée dans les années 1980, pour promouvoir les disciplines artistiques dans et autour de l école. A l origine, elle a proposé de nombreuses animations

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

Projet Pédagogique. - Favoriser la curiosité intellectuelle par le partage des connaissances, des cultures et des échanges.

Projet Pédagogique. - Favoriser la curiosité intellectuelle par le partage des connaissances, des cultures et des échanges. Projet Pédagogique La scolarité vise à aborder les apprentissages en prenant en compte les compétences de chacun afin de permettre l épanouissement de tous. La communauté éducative propose donc un enseignement

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Usages pédagogiques des tablettes

Usages pédagogiques des tablettes Usages pédagogiques des tablettes 1. Qu est-ce qu une tablette? Bien que définie comme un «ordinateur portable et ultraplat, qui se présente comme un écran tactile et qui permet notamment d accéder à des

Plus en détail

Sur la méthodologique et l organisation du travail. Difficultés d ordre méthodologique et d organisation

Sur la méthodologique et l organisation du travail. Difficultés d ordre méthodologique et d organisation PROFILS DES ELEVES Difficultés d ordre méthodologique et d organisation Les élèves commencent les exercices avant d avoir vu la leçon; ils ne savent pas utiliser efficacement les manuels. Ils ne se rendent

Plus en détail

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT EPS / DANSE ART / DANSE Elèves du lycée Bréquigny à Rennes, Avril 2014 1 Les deux options facultatives danse au BAC Ce livret a été

Plus en détail

LA TABLETTE TACTILE, UN OUTIL AU SERVICE DES SCIENCES

LA TABLETTE TACTILE, UN OUTIL AU SERVICE DES SCIENCES PASI NANCY-METZ LA TABLETTE TACTILE, UN OUTIL AU SERVICE DES SCIENCES Académie de Nancy-Metz PASI- CARDIE http://www4.ac-nancy-metz.fr/pasi/ ACTION CANDIDATE AU PRIX ACADEMIQUE DE L INNOVATION 2014 FICHE

Plus en détail

NUMÉRO HORS-SÉRIE HORAIRES ET PROGRAMMES D ENSEIGNEMENT DE L ÉCOLE PRIMAIRE. Page 1 à 40 N 3 19 JUIN

NUMÉRO HORS-SÉRIE HORAIRES ET PROGRAMMES D ENSEIGNEMENT DE L ÉCOLE PRIMAIRE. Page 1 à 40 N 3 19 JUIN Page 1 à 40 BO Le BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE ET DU MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE NUMÉRO HORAIRES ET PROGRAMMES D ENSEIGNEMENT DE L ÉCOLE PRIMAIRE

Plus en détail

PROJET D'ÉTABLISSEMENT 2013-2016. I. Présentation page 2. II. Processus d évaluation page 4

PROJET D'ÉTABLISSEMENT 2013-2016. I. Présentation page 2. II. Processus d évaluation page 4 PROJET D'ÉTABLISSEMENT 2013-2016 SOMMAIRE I. Présentation page 2 II. Processus d évaluation page 4 III. Actualisation des données du LLFP de 2010 à 2013 page 5 IV. Exigences des instances officielles page

Plus en détail

Circonscription d ARGENTEUIL NORD LIVRET D ACCUEIL DES ENSEIGNANTS DEBUTANTS

Circonscription d ARGENTEUIL NORD LIVRET D ACCUEIL DES ENSEIGNANTS DEBUTANTS Circonscription d ARGENTEUIL NORD LIVRET D ACCUEIL DES ENSEIGNANTS DEBUTANTS 2013/2014 1 PREAMBULE : Vous venez de réussir le concours de recrutement de professeurs des écoles et nous vous en félicitons.

Plus en détail

Eléments de présentation du projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture par le Conseil supérieur des programmes

Eléments de présentation du projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture par le Conseil supérieur des programmes Eléments de présentation du projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture par le Conseil supérieur des programmes Le projet de socle de connaissances, de compétences et de culture,

Plus en détail

Une situation d'apprentissage du lexique en MS Les activités gymniques

Une situation d'apprentissage du lexique en MS Les activités gymniques Cette séquence permet l acquisition des compétences nécessaires à la construction des connaissances : - Connaître et enrichir le lexique de base de l action «se déplacer» : marcher, ramper, courir, grimper-escalader,

Plus en détail

quel plan pour qui? Répondre aux besoins éducatifs particuliers des élèves :

quel plan pour qui? Répondre aux besoins éducatifs particuliers des élèves : Répondre aux besoins éducatifs particuliers des élèves : quel plan pour qui? _ Le projet d accueil individualisé (PAI) _ Le projet personnalisé de scolarisation (PPS) _ Le plan d accompagnement personnalisé

Plus en détail

ANIMATEUR PERISCOLAIRE

ANIMATEUR PERISCOLAIRE ANIMATEUR PERISCOLAIRE Missions du poste : Participer à l animation des temps de garderie des élèves de maternelle. Participer aux missions de distribution, de service, d accompagnement des enfants pendant

Plus en détail

La politique éducative et culturelle de l académie Dispositifs domaine musique Actions 2014-2015 Opéra Grand Avignon

La politique éducative et culturelle de l académie Dispositifs domaine musique Actions 2014-2015 Opéra Grand Avignon de l académie Dispositifs domaine musique Actions 2014-2015 Opéra Grand Avignon Dispositifs d actions proposés en 2014-2015 L action choisie dans les dispositifs d actions proposés par l opéra, est développée

Plus en détail

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE L ÉCOLE PRIMAIRE PROJET SOUMIS À CONSULTATION

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE L ÉCOLE PRIMAIRE PROJET SOUMIS À CONSULTATION LES NOUVEAUX PROGRAMMES (20 février ) 2 SOMMAIRE NOUVEAUX PROGRAMMES TEXTE SOUMIS À CONSULTATION 3 PRÉAMBULE 4 PROGRAMME DE L ÉCOLE MATERNELLE : petite section, moyenne section, grande section 9 PROGRAMME

Plus en détail

Compétences documentaires et numériques (basées sur le PACIFI) à acquérir de la 6 à la terminale

Compétences documentaires et numériques (basées sur le PACIFI) à acquérir de la 6 à la terminale Compétences documentaires et numériques (basées sur le PACIFI) à acquérir de la 6 à la terminale En 6 : On attend d'un élève de 6 qu'il sache se repérer dans le CDI, trouver une fiction et un documentaire,

Plus en détail

0400774Z : MONT-DE-MARSAN CLG CEL LE GAUCHER

0400774Z : MONT-DE-MARSAN CLG CEL LE GAUCHER 0400774Z 0400774Z : MONT-DE-MARSAN CLG CEL LE GAUCHER @étab : ce.0400774z@ac-bordeaux.fr coordonnées de l'établissement enseignant référent : DUBEGUIER CELINE Action : LECTURE TOP 10 Lecture-écriture Susciter

Plus en détail

Document à l attention de l enseignant Grande section

Document à l attention de l enseignant Grande section ÉCOLE : CLASSE : Numéro confidentiel de saisie : Document à l attention de l enseignant Grande section Passation 1 Évaluations «prévention de l illettrisme» - 31-2010-2011 Présentation générale Dans le

Plus en détail

Conseil d établissement. 7 novembre 2013

Conseil d établissement. 7 novembre 2013 Conseil d établissement 7 novembre 2013 Ordre du jour Rapport moral 2012-2013 Rentrée 2013 Quelques dates importantes Les projets: - Cycle 1 - Cycle 2 - Cycle 3 Les activités pédagogiques complémentaires

Plus en détail

S ORIENTER DANS UNE GARE

S ORIENTER DANS UNE GARE S ORIENTER DANS UNE GARE SÉCURITÉ FERROVIAIRE Pistes d animation pour l enseignant Niveaux : École élémentaire / cycle 3 Durée : 1 à 2 séances Domaines transversaux : Maîtrise de la langue, culture humaniste

Plus en détail

EPS PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL 06 2009 2012

EPS PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL 06 2009 2012 EPS PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL 06 2009 2012 1 LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL EN EPS 2OO9-2012 L Education Physique et Sportive est une discipline à part entière de l école maternelle et élémentaire. Elle

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT POUR UNE MISE EN ŒUVRE REUSSIE DES ACTIVITES PEDAGOGIQUES COMPLEMENTAIRES

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT POUR UNE MISE EN ŒUVRE REUSSIE DES ACTIVITES PEDAGOGIQUES COMPLEMENTAIRES Rentrée 2013 GUIDE D ACCOMPAGNEMENT POUR UNE MISE EN ŒUVRE REUSSIE DES ACTIVITES PEDAGOGIQUES COMPLEMENTAIRES Direction des services départementaux de l éducation nationale de la Corrèze I. Les Activités

Plus en détail

A.T.S.E.M. -Note de service n 91-065 du 11 mars 1991 (BO no 1 2 du 21 mars 1991)

A.T.S.E.M. -Note de service n 91-065 du 11 mars 1991 (BO no 1 2 du 21 mars 1991) A.T.S.E.M. Le statut très particulier des ATSEM conduit les directrices(teurs) des écoles maternelles à travailler en étroite collaboration avec le service du personnel des communes. En effet, les ATSEM

Plus en détail

EN COLLABORATION AVEC LE SERVICE INFIRMIER DE LA SANTE SCOLAIRE DE L INSPECTION ACADEMIQUE DU DOUBS

EN COLLABORATION AVEC LE SERVICE INFIRMIER DE LA SANTE SCOLAIRE DE L INSPECTION ACADEMIQUE DU DOUBS EN COLLABORATION AVEC LE SERVICE INFIRMIER DE LA SANTE SCOLAIRE DE L INSPECTION ACADEMIQUE DU DOUBS UN DISPOSITIF : 3 OBJECTIFS COMPLEMENTAIRES Apprendre... et habituer les enfants aux Apprendre... bonnes

Plus en détail

majuscu lettres accent voyelles paragraphe L orthographe verbe >>>, mémoire préfixe et son enseignement singulier usage écrire temps copier mot

majuscu lettres accent voyelles paragraphe L orthographe verbe >>>, mémoire préfixe et son enseignement singulier usage écrire temps copier mot majuscu conjugaison >>>, L orthographe singulier syllabe virgule mémoire lettres et son enseignement graphie suffixe usage accent ; écrire féminin temps voyelles mot point Renforcer l enseignement de l

Plus en détail

Synthèse «Le Plus Grand Produit»

Synthèse «Le Plus Grand Produit» Introduction et Objectifs Synthèse «Le Plus Grand Produit» Le document suivant est extrait d un ensemble de ressources plus vastes construites par un groupe de recherche INRP-IREM-IUFM-LEPS. La problématique

Plus en détail

Dispositif : da01 - Animations pédagogiques. Module da-01 : 01 - Apprentissages coopératifs en maternelle

Dispositif : da01 - Animations pédagogiques. Module da-01 : 01 - Apprentissages coopératifs en maternelle Dispositif : da01 - Animations pédagogiques Identifiant : 13D0906003 Inscription : Public désigné, ne pas s'inscrire Objectifs généraux : Maîtrise de la langue, Mathématiques et culture scientifique, culture

Plus en détail

«LIRE», février 2015, classe de CP-CE1 de Mme Mardon, école Moselly à TOUL (54)

«LIRE», février 2015, classe de CP-CE1 de Mme Mardon, école Moselly à TOUL (54) «LIRE», février 2015, classe de CP-CE1 de Mme Mardon, école Moselly à TOUL (54) Remarque : Bien que le verbe «lire» soit situé au CE2 dans la progression Vocanet, il nous a semblé important de traiter

Plus en détail

Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives. S e r v i c e péri-scolaire

Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives. S e r v i c e péri-scolaire Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives S e r v i c e péri-scolaire Bonjour, Je m appelle O.S.C.A.R. et je suis ton nouveau compagnon. Je fais un chouette métier. Je suis

Plus en détail

Circonscription de. Valence d Agen

Circonscription de. Valence d Agen Circonscription de Valence d Agen Pourquoi ce guide? Depuis des décennies, le sujet des devoirs à la maison est discuté dans et hors de l école. Nous avons souhaité faire le point sur ce sujet afin de

Plus en détail

Projet de programme pour le cycle 3

Projet de programme pour le cycle 3 Projet de programme pour le cycle 3 9 avril 2015 Mise à jour du 15 avril Avant-propos La commande ministérielle Par une lettre au Président du Conseil supérieur des programmes datée du 4 décembre 2013,

Plus en détail

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire Date d envoi : Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Ce document doit être complété par le titulaire de classe et/ou par l orthopédagogue

Plus en détail

Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite

Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite Dossier de Presse,,,, Une école indépendante, laïque et gratuite Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole K Une nouvelle chance pour des enfants de pouvoir apprendre dans les meilleures conditions. Ecole

Plus en détail

Modalités d inscription Année 2012/2013

Modalités d inscription Année 2012/2013 12 rue docteur Massénat Tél. 05 55 18 17 90 05 55 18 17 87 Email : severine.perrouault@brive.fr CONSERVATOIRE Musique Danse Théâtre Modalités d inscription Année 2012/2013 Classe Théâtre Document à conserver

Plus en détail

coles conferences-ecoles@nathan.fr

coles conferences-ecoles@nathan.fr 2 0 1 5 Conf rences coles 2 0 1 5 2 0 1 6 Vous préparez actuellement vos conférences pédagogiques de l année scolaire 2015/2016. Dans le cadre de leur collaboration avec les circonscriptions, les ESPE

Plus en détail

quel plan pour qui? Répondre aux besoins éducatifs PARticuliers des élèves :

quel plan pour qui? Répondre aux besoins éducatifs PARticuliers des élèves : Répondre aux besoins éducatifs PARticuliers des élèves : quel plan pour qui? _ Le projet d accueil individualisé (PAI) _ Le projet personnalisé de scolarisation (PPS) _ Le plan d accompagnement personnalisé

Plus en détail

1. Qu est-ce que la conscience phonologique?

1. Qu est-ce que la conscience phonologique? 1. Qu est-ce que la conscience phonologique? Définition La conscience phonologique est définie comme la connaissance consciente et explicite que les mots du langage sont formés d unités plus petites, à

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Dans le cadre du plan DUNE, l école a reçu, pour une période de 5 mois, 6 tablettes

Plus en détail

Recueil des réponses au questionnaire confié aux Professeurs de Ecoles Stagiaires (PES) lors de leur stage de janvier à l'iufm

Recueil des réponses au questionnaire confié aux Professeurs de Ecoles Stagiaires (PES) lors de leur stage de janvier à l'iufm Recueil des réponses au questionnaire confié aux Professeurs de Ecoles Stagiaires (PES) lors de leur stage de janvier à l'iufm - Contenu de la formation à l'iufm Quels contenus vous ont servi pendant ces

Plus en détail

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort Année 2014-2015 Contact Service Éducation : 04 90 59 11 05 A. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 - Objet du règlement A compter

Plus en détail

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS Règlement approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 29 juin 2015 Les parents devront en

Plus en détail

Compte-rendu du conseil d école n 3. Année scolaire 2014-2015

Compte-rendu du conseil d école n 3. Année scolaire 2014-2015 Ecole Françoise Dolto Kervignac, le 22-06-2015 Rue du stade 56700 Kervignac 02 97 65 72 77 ec.0560297u@ac-rennes.fr Compte-rendu du conseil d école n 3. Année scolaire 2014-2015 Présents : - M. Plunian,

Plus en détail

P R E S E N T A T I O N E T E V A L U A T I O N P R O G R A M M E D E P R E V E N T I O N «P A R L E R»

P R E S E N T A T I O N E T E V A L U A T I O N P R O G R A M M E D E P R E V E N T I O N «P A R L E R» P R E S E N T A T I O N E T E V A L U A T I O N P R O G R A M M E D E P R E V E N T I O N «P A R L E R» Parler Apprendre Réfléchir Lire Ensemble pour Réussir Pascal BRESSOUX et Michel ZORMAN Laboratoire

Plus en détail

ELABORER UN PROJET D ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF

ELABORER UN PROJET D ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF ELABORER UN PROJET D ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF 1 ELABORER UN PROJET D ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF I. Elaborer le projet SOMMAIRE - L accompagnement éducatif - principes généraux - les volets du projet - Identifier

Plus en détail

MASTER MEEF Mention Premier Degré. Livret de stage M2 étudiants. Année universitaire 2015/2016

MASTER MEEF Mention Premier Degré. Livret de stage M2 étudiants. Année universitaire 2015/2016 MASTER MEEF Mention Premier Degré Livret de stage M2 étudiants Année universitaire 2015/2016 Ce livret a pour objet de vous guider dans la réalisation et le suivi de votre stage en milieu professionnel

Plus en détail

MASTER MEÉF Mention Premier degré Livret de stage M 1. Année universitaire 2014/2015

MASTER MEÉF Mention Premier degré Livret de stage M 1. Année universitaire 2014/2015 MASTER MEÉF Mention Premier degré Livret de stage M 1 Année universitaire 2014/2015 Ce livret est un outil personnel et a pour objet de vous guider dans la réalisation et dans le suivi de votre stage en

Plus en détail

Indications pour une progression au CM1 et au CM2

Indications pour une progression au CM1 et au CM2 Indications pour une progression au CM1 et au CM2 Objectif 1 Construire et utiliser de nouveaux nombres, plus précis que les entiers naturels pour mesurer les grandeurs continues. Introduction : Découvrir

Plus en détail

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles Niveaux et thèmes de programme Sixième : 1 ère partie : caractéristiques de

Plus en détail

ORGANISER UNE EXPOSITION DE PRODUCTION D ELEVES OU DES REPRESENTATIONS EXPOSER QUOI?

ORGANISER UNE EXPOSITION DE PRODUCTION D ELEVES OU DES REPRESENTATIONS EXPOSER QUOI? ORGANISER UNE EXPOSITION DE PRODUCTION D ELEVES OU DES REPRESENTATIONS EXPOSER QUOI? Des productions en maîtrise de la langue o A l écrit: suite/fin d album, critiques littéraires, carnets de lecture o

Plus en détail

6 ème FONCTIONS. Pratiquer une démarche scientifique et technologique. Capacités

6 ème FONCTIONS. Pratiquer une démarche scientifique et technologique. Capacités 6 ème FONCTIONS Les exercices de ce chapitre permettent de travailler des compétences scientifiques du socle commun. Pratiquer une démarche scientifique et technologique Capacités Rechercher, extraire

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT 2011-2015

PROJET D ETABLISSEMENT 2011-2015 PROJET D ETABLISSEMENT 2011-2015 COLLEGE JEAN ROSTAND MONT DE MARSAN Axe 1 RENDRE L ELEVE ACTEUR DE SA VIE AU COLLEGE Comment lutter contre les incivilités? Comment impliquer davantage nos élèves dans

Plus en détail

Dispositifs «Plus de maîtres que de classes»

Dispositifs «Plus de maîtres que de classes» Dispositifs «Plus de maîtres que de classes» 1 Groupe d appui «plus de maîtres que de classes» - Département de l Yonne INTRODUCTION Ce document, créé par le groupe d appui «plus de maîtres que de classe»

Plus en détail

Scolarisation et adaptations pour enfants dyspraxiques au collège

Scolarisation et adaptations pour enfants dyspraxiques au collège Scolarisation et adaptations pour enfants dyspraxiques au collège Brigitte BRUNEL, professeur de SVT, collège Delalande (Athis Mons, 91) Bénédicte PONCHON, ergothérapeute, cabinet CABEX Essonne (Brétigny,

Plus en détail