QUESTIONNAIRE OUTIL ALZHEIMER ET MALADIES APPARENTEES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "QUESTIONNAIRE OUTIL ALZHEIMER ET MALADIES APPARENTEES"

Transcription

1 QUESTIONNAIRE OUTIL ALZHEIMER ET MALADIES APPARENTEES NOM DE LA STRUCTURE ADRESSE TEL FAX NOM DU DIRECTEUR NOM DU PROFESSIONNEL REFERENT POUR L OUTIL : Fonction : E mail de liaison : I. LA PRISE EN SOINS ET L'ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES ATTEINTES DE MALADIE D'ALZHEIMER OU APPARENTÉE A REPÉRAGE DES TROUBLES COGNITIFS ET DÉMARCHE DIAGNOSTIQUE Des signes de déclin cognitif sont ils recherchés : avant l admission? Oui Non sur dossier? Oui Non à une autre occasion? Oui Non Précisez.... La démarche diagnostique est elle : initiée à l entrée en établissement? Oui Non poursuivie après l admission? Oui Non Le diagnostic de maladie d'alzheimer ou apparentée est il systématiquement annoncé : à la personne? Oui Non à ses proches? Oui Non

2 B PROJET PERSONNALISÉ DE SOINS ET DE VIE Un projet personnalisé de soins et de vie est il systématiquement élaboré pour chaque résident après l'admission? Oui Non Le projet personnalisé de soins et de vie est il élaboré avec la personne et ses proches? Oui Non en équipe pluridisciplinaire? Oui Non Si oui, par quels professionnels?.. Dans quel délai après l'admission le projet personnalisé est il élaboré? moins de trois mois plus de trois mois Le projet personnalisé est il régulièrement réévalué? Oui Non Si oui, à quelle fréquence? Un soignant référent est il désigné pour chaque résident? Oui Non C TROUBLES PSYCHOLOGIQUES ET COMPORTEMENTAUX Les troubles psychologiques et du comportement sont ils recherchés et évalués? Oui Non Utilisez vous les outils suivants pour évaluer les troubles psychologiques et comportementaux : NPI ES? Oui Non Échelle d'agitation de Cohen Mansfield? Oui Non Échelle de dépression de Cornell? Oui Non Échelle éval. des troubles du comportt alimentaire de Blandford? Oui Non Autre(s)? Oui Non Précisez :.. Les observations relatives aux troubles du comportement sont elles consignées dans le dossier de soin? Oui Non En cas de troubles du comportement, quel type de prise en charge est envisagé en premier lieu? : prise en charge médicamenteuse? Oui Non Précisez : prise en charge non médicamenteuse? Oui Non Précisez : Existe t il des protocoles de soins pour les troubles du comportement? Oui Non

3 II. LE VOLET SPÉCIFIQUE SUR LA PRISE EN SOINS ET L'ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES ATTEINTES D'UNE MALADIE D'ALZHEIMER OU APPARENTÉE A UN VOLET SPÉCIFIQUE «PRISE EN SOINS ET ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES ATTEINTES DE LA MALADIE D ALZHEIMER OU APPARENTÉE» EST IL INSCRIT DANS LE PROJET D ÉTABLISSEMENT? Oui Non Disposez vous de structures d accueil séquentiel? Pôle d Activités et de Soins Adaptés Oui Non Accueil de jour Oui Non Unité d Hébergement Renforcé Oui Non B FORMATION ET SOUTIEN DES PERSONNELS Les formations proposées sont elles organisées : en interne, par une personne de l établissement Oui Non en interne, par une personne extérieure à l établissement Oui Non en externe Oui Non Quelles catégories de personnels ont bénéficié de ces formations? Médecins traitants Médecin coordonnateur Personnels infirmiers Psychologue Aides soignant(e)s Kinésithérapeute Animateur Diététicien Personnels hôteliers Autre Précisez Combien de professionnels ont été touchés par ces formations? C ORGANISATION DE LA VIE QUOTIDIENNE L'organisation de la vie quotidienne permet elle la souplesse nécessaire à une adaptation aux besoins et attentes des résidents en termes d'horaires (lever, coucher, repas, toilette, soins, etc.)? Oui Non de choix des activités? Oui Non La participation des proches à la vie de la personne ou de la collectivité est elle possible? Oui Non

4 La nuit, des mesures d'accompagnement sont elles prévues en cas de réveil de la personne? Oui Non D ENVIRONNEMENT ARCHITECTURAL ET CADRE DE VIE Disposez vous d aménagements architecturaux particuliers permettant une meilleure adaptation des locaux en cas de troubles cognitifs (choix des couleurs, signalétique, espaces de déambulation, ergonomie des espaces, taille des unités de vie, etc.)? Oui Non Si oui, lesquels? F ORGANISATION DE LA RÉFLEXION ÉTHIQUE Le personnel est il sensibilisé aux questionnements/problématiques éthiques en lien avec la prise en charge des personnes atteintes de maladie d'alzheimer ou apparentées Oui Non Si oui, par quels moyens : des formations? Oui Non l'organisation en interne de réunions thématiques de sensibilisation? Oui Non l'incitation à participer à des conférences, séminaires? Oui Non la diffusion de fiches, brochures ou documents en interne? Oui Non autres? Face à des situations complexes posant des questions éthiques, le projet d'établissement propose t il une démarche/réflexion particulière? Oui Non H CONTINUITÉ DES SOINS L'établissement a t il établi des liens et sous quelle forme (convention, lien privilégié informel, autre) avec des structures ressources de proximité de type : consultation mémoire? Oui Non Unité cognitivo comportementale (UCC)? Oui Non Service de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR)? Oui Non Service de court séjour gériatrique? Oui Non Service de psychiatrie? Oui Non Équipe mobile psycho gériatrique inter EHPAD? Oui Non Hôpital de jour? Oui Non Structures de soins palliatifs (équipe mobile, réseau, etc.)? Oui Non Centre de lutte contre la douleur? Oui Non Associations de bénévoles? Oui Non Autre(s)

5 III. L UTILISATION DES CONTENUS DE L OUTIL MOBIQUAL ALZHEIMER I UTILISATION DES CONTENUS DE L OUTIL MOBIQUAL ALZHEIMER Les contenus de l outil MobiQual Alzheimer sont ils mobilisés pour : Supports vidéo Outils d évaluation Fiches pratiques Fiches «Ils le font» Diaporamas Le repérage des troubles cognitifs et la démarche diagnostique? Les troubles psychologiques et comportementaux? La formation et le soutien des personnels? L organisation de la vie quotidienne? L environnement architectural et le cadre de vie? L organisation de la réflexion éthique? La continuité des soins? II UTILISATION D AUTRES OUTILS MOBIQUAL Utilisez vous d autres outils du programme MobiQual? Douleur Oui Non Douleur Bientraitance Domicile Oui Non Soins palliatifs Oui Non Bientraitance Oui Non Dépression Oui Non Nutrition Oui Non *** Nous vous remercions chaleureusement pour le temps consacré à la complétion de ce questionnaire. Questionnaire à renvoyer par fax ou courrier. Fax : Adresse postale : Délégation générale de la SFGG Suivi du programme MobiQual Outil Alzheimer 60, rue des Cherchevets SURESNES

SYNTHÈSE DES QUESTIONNAIRES D ÉVALUATION

SYNTHÈSE DES QUESTIONNAIRES D ÉVALUATION THÉMATIQUE DÉPRESSION SYNTHÈSE DES QUESTIONNAIRES D ÉVALUATION ÉVALUATION INTERNE 2013 Une évaluation interne visant à apprécier l utilisation des contenus des mallettes mises à disposition des professionnels

Plus en détail

SYNTHÈSE DES QUESTIONNAIRES D ÉVALUATION

SYNTHÈSE DES QUESTIONNAIRES D ÉVALUATION THÉMATIQUE NUTRITION, DÉNUTRITION, ALIMENTATION SYNTHÈSE DES QUESTIONNAIRES D ÉVALUATION ÉVALUATION INTERNE 2013 Une évaluation interne visant à apprécier l utilisation des contenus des mallettes mises

Plus en détail

Unité d Hébergement Renforcée Cahier des charges DGAS relatif aux UHR

Unité d Hébergement Renforcée Cahier des charges DGAS relatif aux UHR Unité d Hébergement Renforcée Cahier des charges DGAS relatif aux UHR Population concernée Critères d admission et de réorientation Projets de l UHR Le personnel de l UHR Architecture UHR Dieppe 1 Unité

Plus en détail

Rapport d'activité du psychologue

Rapport d'activité du psychologue Rapport d'activité du psychologue EHPAD LE CLOS DU RAUNIER Dernier enregistrement effectué en tant que document validé par Stéphanie PLOUARD le 19/05/2016 10:59:04 Code d'identification RAMEHPAD 012 PRESENTATION

Plus en détail

Les soins palliatifs et l accompagnement en fin de vie à la Croix Rouge Française 1 er colloque national jeudi 17 décembre 2009

Les soins palliatifs et l accompagnement en fin de vie à la Croix Rouge Française 1 er colloque national jeudi 17 décembre 2009 Les soins palliatifs et l accompagnement en fin de vie à la Croix Rouge Française 1 er colloque national jeudi 17 décembre 2009 LA DÉMARCHEMOBIQUAL, DESOUTILSAUSERVICE D UNEQUALITÉ D ACCOMPAGNEMENT Dr

Plus en détail

EHPAD SAINT-PHILIPPE. Master2. non. non. oui. oui. oui. Finess juridique : Finess géographique : RUE PRINCIPALE ERCE

EHPAD SAINT-PHILIPPE. Master2. non. non. oui. oui. oui. Finess juridique : Finess géographique : RUE PRINCIPALE ERCE EHPAD SAINT-PHILIPPE Finess juridique : 090000050 Finess géographique : 090780149 RUE PRINCIPALE 09140 ERCE Tél :0561668344 Statut : privé lucratif Tarification partielle Habilité Aide sociale : Lits autorisés

Plus en détail

Centre Hospitalier du Mans

Centre Hospitalier du Mans Centre Hospitalier du Mans Maladie d Alzheimer et maladies apparentées : l offre de soins gériatriques du Centre Hospitalier du Mans PROFESSIONNELS DE SANTE Centre Hospitalier du Mans O ff r e de soins

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ DES PSYCHOLOGUES EN EHPAD

RAPPORT D ACTIVITÉ DES PSYCHOLOGUES EN EHPAD RAPPORT D ACTIVITÉ DES PSYCHOLOGUES EN EHPAD Établissement :.. Année : Nom du psychologue : Prénom : Quel est votre niveau de qualification en psychologie : Licence 3 Master 1 Master 2 Doctorat Possédez-vous

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR Unité d'hébergement Renforcée (U.H.R.)

REGLEMENT INTERIEUR Unité d'hébergement Renforcée (U.H.R.) Guérande, janvier 2012 REGLEMENT INTERIEUR Unité d'hébergement Renforcée (U.H.R.) unité 2 résidence fleur de sel - Guérande HOPITAL INTERCOMMUNAL DE LA PRESQU ILE GUERANDE-LE CROISIC 1 L UHR. L UHR répond

Plus en détail

Rapport d'activité psychologue EHPAD LE CLOS DU RAUNIER

Rapport d'activité psychologue EHPAD LE CLOS DU RAUNIER Rapport d'activité psychologue EHPAD LE CLOS DU RAUNIER ANNEE : 01 Code d'identification RAMEHPAD de votre établissement PRESENTATION DU POSTE DE PSYCHOLOGUE 0 1 Nom du psychologue Prénom PLOUARD Stéphanie

Plus en détail

SYNTHÈSE DES QUESTIONNAIRES D ÉVALUATION

SYNTHÈSE DES QUESTIONNAIRES D ÉVALUATION THÉMATIQUE DOULEUR SYNTHÈSE DES QUESTIONNAIRES D ÉVALUATION ÉVALUATION INTERNE 2013 Une évaluation interne visant à apprécier l utilisation des contenus des mallettes mises à disposition des professionnels

Plus en détail

Prise en charge spécifique des Alzheimer : PASA, UHR. Muriel Rainfray

Prise en charge spécifique des Alzheimer : PASA, UHR. Muriel Rainfray Prise en charge spécifique des Alzheimer : PASA, UHR Muriel Rainfray Adaptation des Structures de soins Institutions : EHPAD 60 à 80% des résidents sont atteints Les unités Alzheimer doivent être réservées

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL D ACTIVITE MEDICALE DE L EHPAD : situation au 31 décembre

RAPPORT ANNUEL D ACTIVITE MEDICALE DE L EHPAD : situation au 31 décembre RAPPORT ANNUEL D ACTIVITE MEDICALE DE L EHPAD : situation au 31 décembre Année concernée par le rapport : Médecin coordonnateur : ATTENTION : PRECISER «0» ou «ND» car tout champ vide est analysé comme

Plus en détail

Cahier des charges définissant : 1. Les Pôles d Activités et de Soins Adaptés 2. Les Unités d Hébergement Renforcées

Cahier des charges définissant : 1. Les Pôles d Activités et de Soins Adaptés 2. Les Unités d Hébergement Renforcées DIRECTION GENERALE DE L ACTION SOCIALE CAHIER DES CHARGES RELATIF AUX PASA ET UHR POUR UNE PRISE EN CHARGE ADAPTEE EN EHPAD ET EN USLD DES PERSONNES ATTEINTES DE LA MALADIE D ALZHEIMER OU D UNE MALADIE

Plus en détail

l admission en EHPAD : le rôle du médecin coordonnateur Dr Heddi BOUTI médecin généraliste médecin coordonnateur EHPAD

l admission en EHPAD : le rôle du médecin coordonnateur Dr Heddi BOUTI médecin généraliste médecin coordonnateur EHPAD l admission en EHPAD : le rôle du médecin coordonnateur Dr Heddi BOUTI médecin généraliste médecin coordonnateur EHPAD www.association-age.fr un EHPAD établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes,

Plus en détail

Rapport d'activité du psychologue

Rapport d'activité du psychologue Rapport d'activité du psychologue EHPAD BELLISSEN Dernier enregistrement effectué en tant que document validé par Gessy MODER le 09/05/2016 11:20:14 Code d'identification RAMEHPAD 002 PRESENTATION DU POSTE

Plus en détail

Prise en charge spécifique des Alzheimer : PASA, UHR. Muriel Rainfray

Prise en charge spécifique des Alzheimer : PASA, UHR. Muriel Rainfray Prise en charge spécifique des Alzheimer : PASA, UHR Muriel Rainfray Adaptation des Structures de soins Institutions : EHPAD 60 à 80% des résidents sont atteints Les unités Alzheimer doivent être réservées

Plus en détail

Rapport d'activité médicale MAISON DE RETRAITE

Rapport d'activité médicale MAISON DE RETRAITE Rapport d'activité médicale MAISON DE RETRAITE ANNEE : Code d'identification RAMEHPAD de votre établissement 5 Présentation de l'établissement Médecin coordonnateur Richard FASQUELLE Nombre de lits autorisés

Plus en détail

Rapport d'activité psychologue EHPAD LES GRANDS CHENES

Rapport d'activité psychologue EHPAD LES GRANDS CHENES Rapport d'activité psychologue EHPAD LES GRANDS CHENES ANNEE : 2012 Code d'identification RAMEHPAD de votre établissement PRESENTATION DU POSTE DE PSYCHOLOGUE 2 0 7 Nom du psychologue Prénom JAMARD ENESA

Plus en détail

Dossier de demande de création/labellisation de Pôle d Activités et de Soins Adaptés

Dossier de demande de création/labellisation de Pôle d Activités et de Soins Adaptés Dossier de demande de création/labellisation de Pôle d Activités et de Soins Adaptés Nom complet de l établissement (qui intégrera le PASA) : Nombre de PASA : Capacité : Personne référente à contacter

Plus en détail

Objet de la demande. Auteur de la demande (gestionnaire) Lieu d implantation. Année de financement : Nom et fonction de l instructeur

Objet de la demande. Auteur de la demande (gestionnaire) Lieu d implantation. Année de financement : Nom et fonction de l instructeur Objet de la demande Auteur de la demande (gestionnaire) Lieu d implantation Année de financement : Nom et fonction de l instructeur Conclusion de l instructeur ARS/DOMS/Grille d instruction sur dossier

Plus en détail

Condat, décembre 2014 REGLEMENT INTERIEUR DU POLE D ACTIVITE ET DE SOINS ADAPTES (P.A.S.A) CENTRE HOSPITALIER DE CONDAT

Condat, décembre 2014 REGLEMENT INTERIEUR DU POLE D ACTIVITE ET DE SOINS ADAPTES (P.A.S.A) CENTRE HOSPITALIER DE CONDAT Condat, décembre 2014 REGLEMENT INTERIEUR DU POLE D ACTIVITE ET DE SOINS ADAPTES (P.A.S.A) CENTRE HOSPITALIER DE CONDAT - 15190 1 LE PASA Le Pôle d Activités et de Soins Adaptés (PASA) est un lieu de vie

Plus en détail

FICHE 3 : MOBIQUAL 3.1. PRÉSENTATION DU PRODUIT

FICHE 3 : MOBIQUAL 3.1. PRÉSENTATION DU PRODUIT FICHE 3 : MOBIQUAL 3.1. PRÉSENTATION DU PRODUIT 1 MobiQual est un programme mis en œuvre pour l amélioration des pratiques professionnelles par la société Française de Gériatrie et Gérontologie (SFGG)

Plus en détail

Les recommandations de bonne pratique applicables en EHPAD

Les recommandations de bonne pratique applicables en EHPAD DU de Médecin Coordonnateur Lille, octobre 2011 Les recommandations de bonne pratique applicables en EHPAD Pr. François PUISIEUX CHRU de LILLE Décret du 27 mai 2005 Le médecins coordonnateur. «5 Veille

Plus en détail

Unité d Hébergement Renforcée

Unité d Hébergement Renforcée Unité d Hébergement Renforcée Dr S. SOYEZ, gériatre Pôle Gériatrique Centre hospitalier de Valenciennes L UHR : cas clinique (s) Une concentration de cas complexes. L UHR: historique PLAN ALZHEIMER 2008

Plus en détail

Formation pour les médecins coordonnateurs en EHPAD

Formation pour les médecins coordonnateurs en EHPAD Cycle gérontologie Formation pour les médecins coordonnateurs en EHPAD Décret du 27/05/2005 Décret relatif à la qualification, aux missions et aux modes de rémunération du médecin coordonnateur exerçant

Plus en détail

EHPAD MUSDEHALSUENIA. Elaboration des Cartographies globale & dynamique des risques

EHPAD MUSDEHALSUENIA. Elaboration des Cartographies globale & dynamique des risques Elaboration des Cartographies globale & dynamique des risques Retour d expérience sur un risque maitrisé : «L Accompagnement des troubles du comportement des résidents» Le 8 juin 2016 SOMMAIRE 1. Caractéristiques

Plus en détail

Projet Médico-Social

Projet Médico-Social Projet médical et de soins : assurer une prise en charge globale et adaptée aux résidents Vie quotidienne et environnement : proposer aux résidents un lieu de vie convivial Projet de vie personnalisée

Plus en détail

EHPAD ET EN USLD DES PERSONNES ATTEINTES DE LA MALADIE D ALZHEIMER OU D UNE MALADIE APPARENTEE ET PRESENTANT DES TROUBLES DU COMPORTEMENT

EHPAD ET EN USLD DES PERSONNES ATTEINTES DE LA MALADIE D ALZHEIMER OU D UNE MALADIE APPARENTEE ET PRESENTANT DES TROUBLES DU COMPORTEMENT DIRECTION GENERALE DE L ACTION SOCIALE CAHIER DES CHARGES RELATIF AUX PASA ET UHR POUR UNE PRISE EN CHARGE ADAPTEE EN EHPAD ET EN USLD DES PERSONNES ATTEINTES DE LA MALADIE D ALZHEIMER OU D UNE MALADIE

Plus en détail

Objet de la demande. Auteur de la demande (gestionnaire) Lieu d implantation. Année de financement : Nom et fonction de l instructeur

Objet de la demande. Auteur de la demande (gestionnaire) Lieu d implantation. Année de financement : Nom et fonction de l instructeur Objet de la demande Auteur de la demande (gestionnaire) Lieu d implantation Année de financement : Nom et fonction de l instructeur Conclusion de l instructeur ARS/DOMS/Grille d instruction sur site PASA

Plus en détail

L ivret d inform ation

L ivret d inform ation L ivret d inform ation LE POLE D ACTIVITES ET DE SOINS ADAPTES (P.A.S.A) Etablissement d Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (E.H.P.A.D.) «RESIDENCE LE PETIT SAINT-MARS BÂTIMENT PAUL FENOLL» ww.ch-sudessonne.fr

Plus en détail

Katia PECQUERON DUZAC Septembre Expérience de coordination de l HAD de la clinique Pasteur

Katia PECQUERON DUZAC Septembre Expérience de coordination de l HAD de la clinique Pasteur Katia PECQUERON DUZAC Septembre 2016 Expérience de coordination de l HAD de la clinique Pasteur L Hospitalisation A Domicile C est un établissement de santé, par nature polyvalent et généraliste, qui répond

Plus en détail

Le programme national Mobiqual en EHPAD

Le programme national Mobiqual en EHPAD Journée "Hygiène, risques et qualité chez la personne âgée" Lyon, 25 sept 2007 Le programme national Mobiqual en EHPAD Alain FRANCO, Geneviève RUAULT, Sébastien DOUTRELIGNE, pour le Groupe national de

Plus en détail

QUESTIONNAIRE V4 PRISE EN CHARGE DES PERSONNES ÂGEES DÉPENDANTES

QUESTIONNAIRE V4 PRISE EN CHARGE DES PERSONNES ÂGEES DÉPENDANTES QUESTIONNAIRE V4 PRISE EN CHARGE DES PERSONNES ÂGEES DÉPENDANTES Définition : Sont désignées comme dépendantes dans ce questionnaire, les personnes âgées qui ont besoin d être aidées pour effectuer des

Plus en détail

Evolution et perspectives du programme Commission Personnes âgées de la FEHAP

Evolution et perspectives du programme Commission Personnes âgées de la FEHAP Evolution et perspectives du programme Commission Personnes âgées de la FEHAP Mercredi 9 septembre 2015 Rappels essentiels MobiQual en 4 points C est quoi? Pour quoi? Comment? Pour qui? Une démarche nationale

Plus en détail

JIQH 2009 La Villette 23 et 24 novembre Le défi MobiQual

JIQH 2009 La Villette 23 et 24 novembre Le défi MobiQual JIQH 2009 La Villette 23 et 24 novembre 2009 Le défi MobiQual Geneviève RUAULT, déléguée générale de la SFGG et du CPGF-OA Sébastien DOUTRELIGNE, coordonnateur national MobiQual Adresse de référence :

Plus en détail

> L HAD, en tant qu établissement de santé, est soumise à la certification, ce qui garantit au malade une offre de soins de qualité

> L HAD, en tant qu établissement de santé, est soumise à la certification, ce qui garantit au malade une offre de soins de qualité Cancer et domicile Définition de l HAD > L HAD est un établissement de santé et une alternative à l hospitalisation conventionnelle, qui permet d assurer au domicile du malade, des soins médicaux et paramédicaux

Plus en détail

Améliorer la qualité de la prise en charge des personnes âgées en EHPAD. Maîtrise de la iatrogénie des neuroleptiques dans la maladie d Alzheimer

Améliorer la qualité de la prise en charge des personnes âgées en EHPAD. Maîtrise de la iatrogénie des neuroleptiques dans la maladie d Alzheimer Améliorer la qualité de la prise en charge des personnes âgées en EHPAD Maîtrise de la iatrogénie des neuroleptiques dans la maladie d Alzheimer La mise en œuvre du plan Alzheimer dans la région Le diagnostic

Plus en détail

Les hôpitaux de jour gériatriques dans la filière de soins

Les hôpitaux de jour gériatriques dans la filière de soins Ministère de la santé et des sports Sous-direction de l organisation du système de soins Les hôpitaux de jour gériatriques dans la filière de soins 5 juin 2009 Prémices de l hôpital de jour gériatrique

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. EHPAD INTERCOMMUNAL Les Fraxinelles. Les Fraxinelles. Page 1 sur 7 EHPAD INTERCOMMUNAL. 21 rue des Fraxinelles BERGHEIM

LIVRET D ACCUEIL. EHPAD INTERCOMMUNAL Les Fraxinelles. Les Fraxinelles. Page 1 sur 7 EHPAD INTERCOMMUNAL. 21 rue des Fraxinelles BERGHEIM LIVRET D ACCUEIL EHPAD INTERCOMMUNAL 21 rue des Fraxinelles 68750 BERGHEIM 03.89.73.63.39 03.89.73.71.43 administration-b@ehpad-bergheim.fr Page 1 sur 7 Le Président du Conseil d Administration, la Direction

Plus en détail

Livret d Accueil LES TERRASSES DE L IBIE EHPAD

Livret d Accueil LES TERRASSES DE L IBIE EHPAD LES TERRASSES DE L IBIE EHPAD CCAS de Villeneuve de Berg Livret d Accueil 76, allée Auguste Jouret BP 20 07170 VILLENEUVE DE BERG Tél 04 75 94 82 87 Fax 04 75 94 89 95 ehpad.lti@orange.fr Bienvenue Villeneuve

Plus en détail

LADOULEUR CHEZ LA PERSONNE ÂGEE. Outils d évaluation & aide à la décision. en collaboration avec. A l initiative de la Direction Générale de la Santé

LADOULEUR CHEZ LA PERSONNE ÂGEE. Outils d évaluation & aide à la décision. en collaboration avec. A l initiative de la Direction Générale de la Santé LADOULEUR CHEZ LA PERSONNE Outils d évaluation & aide à la décision ÂGEE en collaboration avec A l initiative de la Direction Générale de la Santé DOULEUR CHEZ LA PERSONNE ÂGEE Pourquoi un outil d aide

Plus en détail

Centre d'accueil Kuzh Héol B o u r g -B l a n c. U n i t é d e v i e

Centre d'accueil Kuzh Héol B o u r g -B l a n c. U n i t é d e v i e Centre d'accueil Kuzh Héol B o u r g -B l a n c > U n i t é d e v i e A l z h e i m e r Centre d'accueil Kuzh Héol * B o u r g -Bl a n c Un espace clos de liberté Le Centre Spécialisé Kuzh Héol accueille

Plus en détail

Offre de la filière gériatrique

Offre de la filière gériatrique Offre de la filière gériatrique Palette complète de prises en charge spécifiques en gériatrie dans le cadre d hospitalisations programmées et non programmées En Cs, en HDJ, en hospitalisation complète

Plus en détail

Centre Hospitalier des Pays de Morlaix

Centre Hospitalier des Pays de Morlaix Centre Hospitalier des Pays de Morlaix Point sur l unité cognitivo-comportementale (UCC) de Plougonven Journée de la Société Bretonne de Gériatrie 14/10/2016 Qu est-ce qu une UCC? - Dispositif du Plan

Plus en détail

LES OUTILS MOBIQUAL. Dr Bernard Oddos EHPAD LE REPOS MARIN SOULAC SUR MER

LES OUTILS MOBIQUAL. Dr Bernard Oddos EHPAD LE REPOS MARIN SOULAC SUR MER LES OUTILS MOBIQUAL Dr Bernard Oddos EHPAD LE REPOS MARIN SOULAC SUR MER PRESENTATION DE L EHPAD 99 chambres / 82 déments diagnostiqués 1 unité sécurisée 1 médecin coordonnateur à 0,5 ETP 1 IDEC à 0,5

Plus en détail

EHPAD SAINT-PHILIPPE. Existant et adapté. oui. Existant et adapté. Absent. Existant et adapté

EHPAD SAINT-PHILIPPE. Existant et adapté. oui. Existant et adapté. Absent. Existant et adapté EHPAD SAINT-PHILIPPE Finess juridique : 95 Finess géographique : 97849 RUE PRINCIPALE 94 ERCE Tél :56668344 Statut : privé lucratif Tarification partielle Habilité Aide sociale : Lits autorisés : 65 Lits

Plus en détail

Repérage, démarche diagnostique, identification de signes d alerte

Repérage, démarche diagnostique, identification de signes d alerte Repérage, démarche diagnostique, identification de signes d alerte et stratégie de prise en charge A l initiative de la Direction Générale de la Santé Mise en œuvre: Société Française de Gériatrie et Gérontologie

Plus en détail

RECONNAISSANCE DE LITS IDENTIFIES EN SOINS PALLIATIFS. - Dossier de demande -

RECONNAISSANCE DE LITS IDENTIFIES EN SOINS PALLIATIFS. - Dossier de demande - RECONNAISSANCE DE LITS IDENTIFIES EN SOINS PALLIATIFS - Dossier de demande - Le présent document s adresse à l ensemble des établissements publics et privés d Aquitaine souhaitant identifier au sein de

Plus en détail

Résidence Médicalisée SOCIETE Accueil de Jour Alzheimer PHILANTHROPIQUE 35, rue du Martray Cormeilles-en-Parisis

Résidence Médicalisée SOCIETE Accueil de Jour Alzheimer PHILANTHROPIQUE 35, rue du Martray Cormeilles-en-Parisis SOCIETE PHILANTHROPIQUE Résidence Médicalisée Accueil de Jour Alzheimer 35, rue du Martray 95240 Cormeilles-en-Parisis Tél : 01.34.50.43.50 - Fax : 01.39.78.49.22 Mail : ehpad@zemgor.com Site internet

Plus en détail

Programme MobiQual. Congrès de la Société de Gérontologie de l Est Vendredi 17 avril «Maltraitance, bientraitance : mythe ou réalité?

Programme MobiQual. Congrès de la Société de Gérontologie de l Est Vendredi 17 avril «Maltraitance, bientraitance : mythe ou réalité? Programme MobiQual Congrès de la Société de Gérontologie de l Est Vendredi 17 avril 2015 «Maltraitance, bientraitance : mythe ou réalité?» Rappels essentiels Une démarche nationale structurée ü Identifiée

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES HOPITAUX DU BASSIN DE THAU Direction de l Equipement et des Services Logistiques bd Camille Blanc 34207 Sète Tél: 04.67.46.59.25 PRESTATIONS DE FORMATION

Plus en détail

Résidence Kerborc'his

Résidence Kerborc'his Résidence Kerborc'his 2014-2018 Une continuité de service et une coordination managériale à renforcer et poursuivre au-delà de la semaine et de la journée : week-ends et nuit. Des améliorations à apporter

Plus en détail

Déploiement du plan Alzheimer en Haute-Normandie

Déploiement du plan Alzheimer en Haute-Normandie en Haute-Normandie Oissel - 21/09/2012 Contexte : plan Alzheimer 2008-2012 Trois axes prioritaires, 44 mesures portant sur : l amélioration de la qualité de vie des malades et des aidants, la recherche,

Plus en détail

Repérage, démarche diagnostique, identification de signes d alerte et stratégie de prise en charge

Repérage, démarche diagnostique, identification de signes d alerte et stratégie de prise en charge Repérage, démarche diagnostique, identification de signes d alerte et stratégie de prise en charge Démarche et objectifs Une démarche de santé publique à l initiative de la Direction générale de la Santé

Plus en détail

CHIFFRES CLéS % 64 %

CHIFFRES CLéS % 64 % CHIFFRES CLéS 957 12 3 50 % 64 % 879 497 64 127 893 88 2 7 8 0 3 8 2 105 625 227 573 348 150 817 1 602 312 655 Studio Réflex #sommaire Activité... Activité Services Médico-Techniques Consultations externes

Plus en détail

INTRODUCTION. En partenariat avec Sud-coordonnateurs et l aide du Docteur Michel Benoit, on a élaboré ce questionnaire qui va vous être présenté.

INTRODUCTION. En partenariat avec Sud-coordonnateurs et l aide du Docteur Michel Benoit, on a élaboré ce questionnaire qui va vous être présenté. INTRODUCTION Le suicide est une priorité de santé publique. En terme de prévention, le repérage et la prise en charge de la crise suicidaire sont fondamentaux et la formation des professionnels dans ce

Plus en détail

Etablissement Public de Santé Mentale Morbihan Rue de l Hôpital BP SAINT-AVE CEDEX

Etablissement Public de Santé Mentale Morbihan Rue de l Hôpital BP SAINT-AVE CEDEX Etablissement Public de Santé Mentale Morbihan Rue de l Hôpital BP 10 56896 SAINT-AVE CEDEX 2 Le projet d établissement privilégie et affirme les objectifs prioritaires suivants et fixe les modalités permettant

Plus en détail

Les unités du Pôle de Psychiatrie du Sujet Agé EPSM Etienne Gourmelen Quimper. EPSM Etienne Gourmelen Quimper

Les unités du Pôle de Psychiatrie du Sujet Agé EPSM Etienne Gourmelen Quimper. EPSM Etienne Gourmelen Quimper Les unités du Pôle de Psychiatrie du Sujet Agé EPSM Etienne Gourmelen Quimper EPSM Etienne Gourmelen Quimper Les hôpitaux de jour L hôpital de jour, pour qui? Hôpital de jour «L Estran» - Concarneau Toute

Plus en détail

Soins palliatifs en EHPAD : une utopie réalisable

Soins palliatifs en EHPAD : une utopie réalisable R e v u e h o s p i t a l i è r e d e F r a n c e SÉBASTIEN DOUTRELIGNE Coordonnateur national du programme MobiQual MARIE-PIERRE HERVY Chef du service de gérontologie, hôpital Bicêtre (Val-de-Marne) Coresponsable

Plus en détail

La personne âgée fragile : entre hôpital de jour et accueil de jour. Dr Denise Strubel Dr Martine Lapierre Gérontologie CHU Nîmes

La personne âgée fragile : entre hôpital de jour et accueil de jour. Dr Denise Strubel Dr Martine Lapierre Gérontologie CHU Nîmes La personne âgée fragile : entre hôpital de jour et accueil de jour Dr Denise Strubel Dr Martine Lapierre Gérontologie CHU Nîmes Introduction Bénéfice pour les HdJ du développement important des AcJ (Plans

Plus en détail

1.1 FINESS géographique : 1.2 SIRET de l'ehpad : 1.3 Raison sociale de l'ehpad : 1.4 Adresse postale : 1.5 Code postal : 1.6 Commune : 1.7 Adresse mai

1.1 FINESS géographique : 1.2 SIRET de l'ehpad : 1.3 Raison sociale de l'ehpad : 1.4 Adresse postale : 1.5 Code postal : 1.6 Commune : 1.7 Adresse mai Mesdames les Directrices, Messieurs les Directeurs, à destination des EHPAD Prévention des chutes L appel à candidatures sur la prévention des chutes en EHPAD 2017 s'inscrit dans la continuité de celui

Plus en détail

Hélène JEUDY cadre de santé hôpital de Morez 1

Hélène JEUDY cadre de santé hôpital de Morez 1 Hélène JEUDY cadre de santé hôpital de Morez 1 64 lits d EHPAD sur 2 services GMP : 740 1 médecin coordonnateur 40 % 1 cadre de santé 100 % Lamartine, rez de chaussée : 29 lits Service Lamartine : 1 IDE

Plus en détail

PROFIL DE POSTE Cadre de Santé Unité Médicale d Activité de Médecine Gériatrique

PROFIL DE POSTE Cadre de Santé Unité Médicale d Activité de Médecine Gériatrique et Gériatrie PROFIL DE POSTE Cadre de Santé Unité Médicale d Activité de Médecine Gériatrique DEFINITION DU POSTE Le Cadre de Santé organise l activité paramédicale de l unité en lien avec l équipe médicale.

Plus en détail

CHARTE DU RESEAU WOUSPEL

CHARTE DU RESEAU WOUSPEL CHARTE DU RESEAU WOUSPEL PREAMBULE : Le Réseau Wouspel est un réseau de santé regroupant toute personne, professionnel de santé ou non qui désire participer à la promotion des soins palliatifs à la Martinique.

Plus en détail

Intervention de l HAD dans les établissements sociaux et médico-sociaux. Délégation Départementale FEHAP du 02 décembre 2014

Intervention de l HAD dans les établissements sociaux et médico-sociaux. Délégation Départementale FEHAP du 02 décembre 2014 Intervention de l HAD dans les établissements sociaux et médico-sociaux Délégation Départementale FEHAP du 02 décembre 2014 Définition de l HAD Définition L HAD s adresse à tous les patients quelques soit

Plus en détail

L hôpital Villiers Saint Denis

L hôpital Villiers Saint Denis L hôpital Villiers Saint Denis Etablissement de Santé Publique d Intérêt Collectif qui dépend d une Fondation hospitalière «La Renaissance Sanitaire» qui gère 2 établissements SSR : L hôpital Villiers

Plus en détail

Nos formations dédiées aux secteurs Sanitaire, Social, Médico-Social, Associatif

Nos formations dédiées aux secteurs Sanitaire, Social, Médico-Social, Associatif Nos formations dédiées aux secteurs Sanitaire, Social, Médico-Social, Associatif adaptables au dispositif DPC (conformément aux orientations nationales) La liste des formations énumérées ci-après est indicative

Plus en détail

Un parcours de vie adapté. Un environnement évolutif.

Un parcours de vie adapté. Un environnement évolutif. Un parcours de vie adapté. Un environnement évolutif. Au sein de la commune de Bezannes, notre résidence médicalisée vous accueille dans un environnement calme et convivial, dans lequel chacun évolue à

Plus en détail

ADMISSION DANS LE SERVICE DE SOINS PALLIATIFS. Préambule

ADMISSION DANS LE SERVICE DE SOINS PALLIATIFS. Préambule Pôle Santé Léonard de Vinci 1, avenue du Professeur Alexandre Minkowski 37170 Chambray-lès-Tours Tel : 02 47 222 111 ADMISSION DANS LE SERVICE DE SOINS PALLIATIFS Préambule Faire admettre une personne

Plus en détail

en établissement sanitaire, médico-social et à domicile Promotion de l amélioration des pratiques professionnelles

en établissement sanitaire, médico-social et à domicile Promotion de l amélioration des pratiques professionnelles en établissement sanitaire, médico-social et à domicile Promotion de l amélioration des pratiques professionnelles 1 La bientraitance : le socle du programme MobiQual MobiQual Bientraitance est un outil

Plus en détail

La méthode du «patient traceur» au service du résident

La méthode du «patient traceur» au service du résident Et moi, résident? La méthode du «patient traceur» au service du résident Christelle Henaff Mémoire DU Qualité des soins et Gestion des risques PATIENT TRACEUR? HAS «La méthode du patient-traceur permet

Plus en détail

MOBIQUAL : MOBILISATION POUR

MOBIQUAL : MOBILISATION POUR APPRECIATION DE L UTILISATION DES OUTILS Thématiques : Douleur, Soins palliatifs, Bientraitance, Dépression MOBIQUAL : MOBILISATION POUR L AMELIORATION DE LA QUALITE DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES Eléments

Plus en détail

L hopital geriatrique LES-MAGNOLIAS : acteur de proximite

L hopital geriatrique LES-MAGNOLIAS : acteur de proximite L hopital geriatrique LES-MAGNOLIAS : acteur de proximite Rencontre Fil Bleu Grand Âge Paris, lundi 14 décembre 2015 Atelier Coopér Âge Solidarités locales avec les aînés, les proximités c est la Santé!

Plus en détail

Bilan Plan Alzheimer Presentation URIOPSS Centre Le 20 mai 2014

Bilan Plan Alzheimer Presentation URIOPSS Centre Le 20 mai 2014 Bilan Plan Alzheimer 2008-2012 Presentation URIOPSS Centre Le 20 mai 2014 Mesure 1a - Accueil de jour Offre de répit pour l aidant, à visée thérapeutique pour le malade, l accueil de jour à vocation à

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE DOSSIER DE CANDIDATURE en résidence de retraite Nom de l institution de retraite Contact : Tél : Dossier médical Document confidentiel destiné au médecin coordonnateur de l établissement Dossier médical

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT RESIDENCE BODIN GRANDMAISON PRESENTATION AUX RESIDENTS & FAMILLES Dimanche 24 janvier

PROJET D ETABLISSEMENT RESIDENCE BODIN GRANDMAISON PRESENTATION AUX RESIDENTS & FAMILLES Dimanche 24 janvier PROJET D ETABLISSEMENT RESIDENCE BODIN GRANDMAISON 2016-2021 PRESENTATION AUX RESIDENTS & FAMILLES Dimanche 24 janvier 2016 1 Pourquoi un projet d établissement? Un document qui «fédère» l ensemble des

Plus en détail

Les relations avec les familles

Les relations avec les familles 1 Des pièges à éviter Des situations de conflit peuvent rapidement s installer entre les équipes et les familles Les soignants qualifient parfois les familles de «bonnes» ou «mauvaises» en fonction de

Plus en détail

Accompagner la fin de vie des résidents au sein de votre EHPAD

Accompagner la fin de vie des résidents au sein de votre EHPAD Accompagner la fin de vie des résidents au sein de votre EHPAD Intégrer le protocole de fin de vie à votre projet d'établissement Formation présentielle Cette formation est disponible en intra-établissement

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE EMASP Gériatrique 2014

RAPPORT D ACTIVITE EMASP Gériatrique 2014 RAPPORT D ACTIVITE EMASP Gériatrique 2014 Docteur HERBAUT Arnaud Praticien Hospitalier responsable de l équipe de soins palliatifs (USP et EMASPG) du GHLH L Equipe Mobile d Accompagnement et de Soins Palliatifs

Plus en détail

Le Relais de la Vallée EHPAD

Le Relais de la Vallée EHPAD Le Relais de la Vallée EHPAD Fondé en 1980 dans un petit village au cœur de la forêt d Orléans, l EHPAD Le Relais de la Vallée est une maison de retraite médicalisée qui accueille des personnes âgées en

Plus en détail

Urgences, unité mobile de gériatrie et hôpitaux de jour gériatriques

Urgences, unité mobile de gériatrie et hôpitaux de jour gériatriques Urgences, unité mobile de gériatrie et hôpitaux de jour gériatriques Dr Catherine FERNANDEZ Unité Mobile de Gériatrie Pôle de gériatrie Strasbourg 3 juin 2010 Plan Genèse et fonctionnement des unités mobiles

Plus en détail

Ministère de la Santé et des Solidarités Direction générale de la Santé

Ministère de la Santé et des Solidarités Direction générale de la Santé Ministère de la Santé et des Solidarités Direction générale de la Santé 2006 Origine du projet de PHRC sur les TNM des SPCD en EHPAD Pr. Philippe ROBERT (CHU Nice) Dr. Benoit LAVALLART (DGS) Dr. Nathalie

Plus en détail

Brochure d information Services de gériatrie. Hôpital de Lobbes Hôpital de Jolimont

Brochure d information Services de gériatrie. Hôpital de Lobbes Hôpital de Jolimont Brochure d information Services de gériatrie Hôpital de Lobbes Hôpital de Jolimont UNITE DE GERIATRIE Vous ou l un de vos proches venez d être admis au sein du service de gériatrie. Par cette brochure,

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT PROJET D ETABLISSEMENT 2016 2020 Le projet d établissement de l EHPAD «Charles Marguerite», réaffirme en complément du projet associatif, une volonté collective de centrer l accompagnement autour du résident.

Plus en détail

Questionnaire d'appréciation du séjour : Résultats Généraux

Questionnaire d'appréciation du séjour : Résultats Généraux Caractéristiques de la population ombre d'observations : 6084 Service d'hospitalisation Taux de réponse :97,8% b % obs. Cardiologie JJP 615 10,3% Chirurgie digestive et viscérale 1 810 13,6% Chirurgie

Plus en détail

ENQUETES DE SATISFACTION

ENQUETES DE SATISFACTION SECTEUR SANITAIRE HOPITAL DE JOUR 157 questionnaires Taux retour : 23% 98% % MOYEN DE SATISFACTION POINTS FORTS Préadmission : 95% Admission : 98% sortie : 100% soignante et médicale : 100% hygiène médicale

Plus en détail

PRÉVENTION DE LA DÉNUTRITION EN EHPAD: RETOUR D EXPÉRIENCE. Réunion locale ARS-EHPAD 12 Novembre 2014

PRÉVENTION DE LA DÉNUTRITION EN EHPAD: RETOUR D EXPÉRIENCE. Réunion locale ARS-EHPAD 12 Novembre 2014 PRÉVENTION DE LA DÉNUTRITION EN EHPAD: RETOUR D EXPÉRIENCE Réunion locale ARS-EHPAD 12 Novembre 2014 CARACTÉRISTIQUES DES 2 SITES EHPAD Linard 70 lits d EHPAD Une cuisine interne 3 cuisiniers EHPAD Les

Plus en détail

Recherche en Etablissement d Hébergement pour Personnes Âgées (REHPA) TRAVAUX DE RECHERCHE FUTURES

Recherche en Etablissement d Hébergement pour Personnes Âgées (REHPA) TRAVAUX DE RECHERCHE FUTURES Recherche en Etablissement d Hébergement pour Personnes Âgées (REHPA) TRAVAUX DE RECHERCHE FUTURES Équipe REHPA Gérontopôle de Toulouse Plan Questionnaire de l enquête REHPA Objectifs de REHPA Méthodologie

Plus en détail

Démarche qualité en Gériatrie Hôpital EHPAD. Y. Wolmark

Démarche qualité en Gériatrie Hôpital EHPAD. Y. Wolmark Démarche qualité en Gériatrie Hôpital EHPAD Y. Wolmark LA QUALITE Aptitude à satisfaire les besoins exprimés ou implicites des utilisateurs La qualité des soins OMS Garantir à chaque patient la combinaison

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION V2010 CENTRE HOSPITALIER DE DINAN - RENE PLEVEN

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION V2010 CENTRE HOSPITALIER DE DINAN - RENE PLEVEN ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION V2010 CENTRE HOSPITALIER DE DINAN - RENE PLEVEN 56 rue chateau briand Bp 91056-22101 - Dinan JUIN 2014 SOMMAIRE PREAMBULE 1. Présentation du document 2. Les niveaux

Plus en détail

BILAN DE FONCTIONNEMENT MEDICAL ANNUEL, PROGRAMME D ACTION

BILAN DE FONCTIONNEMENT MEDICAL ANNUEL, PROGRAMME D ACTION 1 DQ-OG-PR-01 BILAN DE FONCTIONNEMENT MEDICAL ANNUEL, PROGRAMME D ACTION 2014- 2 Le programme d action médical annuel est un document obligatoire qui s inscrit comme une composante du projet d établissement

Plus en détail

Fiche descriptive de l indicateur de qualité et de sécurité des soins Projet de soins, projet de vie en SSR

Fiche descriptive de l indicateur de qualité et de sécurité des soins Projet de soins, projet de vie en SSR Fiche descriptive de l indicateur de qualité et de sécurité des soins Projet de soins, projet de vie en SSR Définition Justification Cet indicateur évalue la traçabilité dans le dossier du patient d un

Plus en détail

Diplôme de formation interprofessionnelle pour une approche transversale et coordonnée du parcours de santé

Diplôme de formation interprofessionnelle pour une approche transversale et coordonnée du parcours de santé UNIVERSITE PAUL SABATIER TOULOUSE Diplôme de formation interprofessionnelle pour une approche transversale et coordonnée du parcours de santé déclinaison cancérologie (prévoir déclinaison gériatrie, maladies

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES 2012 PASA *** «Fiche récapitulative»

APPEL A CANDIDATURES 2012 PASA *** «Fiche récapitulative» Annexe 3 Conseil Général Nom de l établissement : APPEL A CANDIDATURES 2012 PASA *** «Fiche récapitulative» Gestionnaire de l établissement Commune : Zone de Soins de Proximité : Organisme gestionnaire

Plus en détail

EHPAD VILLEGIALE SAINT JACQUES CHIC - CASTRES/MAZAMET

EHPAD VILLEGIALE SAINT JACQUES CHIC - CASTRES/MAZAMET EHPAD VILLEGIALE SAINT JACQUES CHIC - CASTRES/MAZAMET Finess juridique : 8138 PLACE CARNOT (CHIC - 2 BD MARECHAL FOCH BP 417) 811 CASTRES Finess géographique : 8199788 Tél :56371632 Statut : Tarification

Plus en détail

Aide au remplissage Enquête rapport d activité AJ/HT, PASA/UHR - Campagne Activité 2013

Aide au remplissage Enquête rapport d activité AJ/HT, PASA/UHR - Campagne Activité 2013 Aide au remplissage Enquête rapport d activité AJ/HT, PASA/UHR - Campagne 2014 - Activité 2013 Aide au remplissage enquête Alzheimer 1. CONTEXTE DE L ENQUETE... 3 2. INSTRUCTIONS GENERALES... 3 3. SAISIE

Plus en détail

Catalogue des Formations 2012/2013

Catalogue des Formations 2012/2013 Catalogue des Formations 2012/2013 Plus de 200 formations INTER et SUR MESURE La référence formation continue du secteur médico-social, sanitaire et social. Nos modalités de formation DES FORMATIONS SUR

Plus en détail