Concours PT 2004 Maths PT I-B

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Concours PT 2004 Maths PT I-B"

Transcription

1 Concours PT 4 Maths PT I-B L usage des calculatrices est interdit Partie A ) ( ) ( ) a a Soit A = b b et B = deux éléments de S a a b b ( ) c c C = AB = avec c c c i = a ik b k, évidemment i =,, c i = = = a ik b k = Donc, S est stable par le produit matriciel ) (a) 4 A = 9 9 = = aa + bi = a ik b k = Récoproquement, il est clair que 6 A + 6 I = A a ik 3 a + b = a = 9 b k = = }{{} = a ik = a = 6 b = 6 (b) En posant a =, b =, on a A = a A + b I On a vu qu en posant a = 6, b = 6, A = a A + b I Faisons l hypothèse de récurrence, que pour n, A n = a n A + b n I, alors : ( A n+ = AA n = a n A + b n A = a n 6 A + ) ( ) 6 I + b n A = 6 a n + b n A + 6 a ni On vient de montrer la propriété par récurrence On constate : n, A n = a n A + b n I, Donc () n, a n + b n = a + b = { a = b =, n, a n+ + b n+ = a n + b n a n+ = 6 a n + b n b n+ = 6 a n

2 a n+ = 6 a n + b n = 6 a n + ( a n ) = 6 a n + b n+ = 6 a n = 6 ( b n) = 6 b n + 6 a n+ = n, 6 a n + b n+ = 6 b n + 6 (c) n, a n+ = 6 a n + a n+ l = 6 (a n l) si l = 6 La suite (u n = a n l) est géométrique de raison q = 6 Donc : n, u n = q n u = n, a n = 6 + Comme n, b n = a n, n, b n = + ( 6) n ( ) n 6 (d) Clairement, a n Donc : 6, b n A n = a n A + b n I = A = 6 A + 3 I = S 3 ) 3 On pose B = λ 3 (a) Calculons le polynôme caractéristique χ b (λ)) = det(a λi 3 = 3 4 λ λ On développe bien sur par rapport à la dernière colonne : ( ) ( 4 χ B (λ) = 9 λ λ 6 λ + ) Une racine évidente de λ 6 λ + est bien sûr, l autre vaut le produit des racines, ie Les trois valeurs propres de B sont λ = < λ = 4 9 < λ 3 =

3 (b) La matrice B a son polynôme caractéristique scindé simple sur R C est une condition suffisante de diagonalisation de B Les sous-espaces propres associés sont des droites B est donc semblable à la matrice diagonale D = 4 9 de ses valeurs propres (c) Si on considère E = R 3, muni de sa base canonique B c = (e, e, e 3 ), B est dans cette base la matrice d un endomorphisme f, diagonalisable d après ce qui vient d être dit Les sous-espaces propres de fi sont les droites : SEP(λ ) = ker(f λ I 3 ) = Vect e = 9 B c SEP(λ ) = ker(f λ I 3 ) = Vect e = B c SEP(λ ) = ker(f λ 3 I 3 ) = Vect e 3 = B = (e, e, e 3) est une base de vecteurs propres de f D = Mat B (f) Si on considère la matrice de passage de la base B c à la base B : P = e e e 3 e e 9, P = e 3 9 ( ) n ( ) B = Mat Bc (f) = P DP = () B n = P D n P = P n 4 9 P ( ) n + 9 ( ) n (3) B n = 9 ( ) n + 9 ( ) n 9 + ( 6 ) n ( ) n ( ) n 3 ( ) n 4 + ( ) n (d) La formule () montre que (B n ) a une limite B : B = P D P, D = B est donnée par la formule (3) : B = 9 9 S 3, clairement 6 9 B c 3

4 4 ) On pose C =, J = (a) Les valeurs propres de la matrice triangulaire C sont ses éléments diagonaux :, d ordre de multiplicité, et valeur propre simple (b) n, J n = K = (c) C = (I 3 + J) Comme la matrice identité I 3 commute avec toute matrice, donc avec J, on peut appliquer la formule du binôme de Newton : ( ) n n ( ) n n ( ) ( ) n n n, C n = C k n J k I3 n k = C k n J k = I 3 + nj + C k n K k= k= k= n Comme C k n = n, on a : k= (4) C n = ( ) n (I 3 + nj + ( n n )K) = ( ) n n n n n n (d) La formule (3) montre que : C n K = S 3 Partie B ) Soit A = [a i ] M r (R), B = [b i ] M r (R) Posons C = AB = [c i ] (i, ) {,, r}, c i = a ik b k Donc, si A S r et B S r, il est clair que C est à éléments positifs ou nuls Si A Sr et B S r, il est clair que C est à éléments strictement positifs De plus : i {,, r}, c i = = ( ) a ik b k = = 4 a ik b k = = }{{} = a ik =

5 On a permuté l ordre des sommations finies, ce qui traduit la distributivité de la multiplication par rapport à l addition Ceci prouve la stabilité de S r et de Sr par le produit matriciel ) (a) Une récurrence simple, utilisant la stabilité par multiplication de S r, établirait que si A est une matrice stochastique, alors, quel que soit n entier naturel non nul, A n est aussi une matrice stochastique (b) Si A est une matrice stochastique : A = = = a a r = = On a montré que est valeur propre de A, un vecteur propre associé étant (c) On suppose que A existe, comme limite donc de la suite de matrices (A n ) On a : De plus : i {,, r}, (i, ) {,, r}, a i = a i = = lim a(n) = lim }{{} a(n) i i = lim = a (n) i }{{} = On a utilisé la question B--(a) et montré ainsi que la limite éventuelle A de la suite des puissances d une matrice stochastique est aussi stochastique On a bien sûr : A n+ = AA n = A n A Traduisons la première égalité sur le terme général : (i, ) {,, r}, a (n+) i = a ik a (n) k Si on passe à la limite pour n + dans cette égalité, on obtient : (i, ) {,, r}, a i = a ik a k Ce qui traduit A = AA En utilisant A n+ = A n A, on obtiendrait de même A = A A 3 ) Soit M = [m i ], une matrice à diagonale strictement dominante x Supposons qu il existe X = x r M r, (R), X, tel que MX = =

6 Il existe donc i {,, r}, tel que x i = max r x Comme X, nécessairement x i > Prenons la i ième composante de l égalité MX = : m i x = m i x i = m i x i = Si on utilise la valeur absolue : m i x i i m i x m i x i i m i x En divisant par x i >, on obtient : a i i i a i {}}{ x x i a i i Or a i i i a i contredit l hypothèse que M est une matrice à diagonale strictement dominante Donc, si M est une matrice à diagonale strictement dominante : MX = = X = Ainsi ker M = {} Ce qui équivaut à dire que toute matrice à diagonale strictement dominante est inversible La contraposée sera utilisée : Si une matrice carrée n est pas inversible, elle n est pas à diagonale strictement dominante 4 ) On considère A = [a i ] S r On pose B = A I r La matrice carrée C obtenue en supprimant les dernière ligne et colonne de B est d ordre (r ) (a) i {,, (r )}, c ii = a ii = a ii = a, a,r C = a r, a r,r =r, i a i > air > On a montré que C est à diagonale strictement dominante n = (r ) i a i = n = (r ) (b) Nous avons vu à la question B--(b) que, si A S r, elle admet pour valeur propre et que le vecteur U = M r, (R) est un vecteur propre pour On va montrer, dans le cas où A Sr, le sous-espace propre associé à est une droite, dirigée donc par U Deux preuves différentes : Première preuve i c i 6

7 Notons (B,, B r, B r ) les colonnes de B = A I r Notons (C,, C r ) les colonnes de C ( ) ( ) C Cr B =,, B r = a r, a r,r Comme C est à diagonale strictement dominante, elle est inversible, d après la question B-3 Son rang est donc (r ) Ses vecteurs colonnes sont donc libres Montrons que (B,, B r ) sont libres : r r λ B = = = = λ C = = les C sont libres = (r ), λ = cqfd Le rang de B = A I r est donc supérieur ou égal à (r ) D après la formule du rang : r = rg A + dim ker(a I r ) = dim(ker(a I r ) = SEP() Or est valeur propre de A Donc dim SEP() En conclusion : SEP() est la droite dirigée par U = Deuxième preuve x Soit X = x r M r, (R) vérifiant : AX = X BX = dim SEP() = (a, )x + + a,r x r = a,r x r a r, x + + (a r,r )x r = a r,r x r a r, x + + a r,r x r = (a r,r )x r Si on considère seulement les (r ) premières équations de ce système, X vérifie nécessairement : C x x r = x r a,r a r,r Or, C est à diagonale strictement dominante, donc inversible, d après la question B-3 Donc, si AX = X, nécessairement : Posons C a,r a r,r = b b r x x r = x r C a,r a r,r On vient de montrer que tout vecteur X = x x r M n, (R)

8 tel que AX = X vérifie nécessairement : x X = x r = x r b b r Ce qui prouve que : Le sous-espace propre SEP() d une matrice A Sr est de dimension : c est la droite dirigée par U = M n, (R) (c) Nous traitons la première partie de cette question dans le cas général d une matrice stochastique, pas nécessairement au sens strict λ C est valeur propre de A S r si et seulement si il existe X = x x r M r, (R), X tel que AX = λx Ce qui équivaut à écrire qu il existe X, tel que (A λi r )X =, ie (A λi r ) n est pas inversible La contraposée de la proposition citée à la question B-3 nous apprend donc, que si λ est valeur propre de A, alors nécessairement, A λi r n est pas à diagonale strictement dominante : i {,, r}, a ii λ i a i = i a i = a ii Ce qui implique λ a ii λ a ii a ii = λ Donc Les valeurs propres de A S r sont de module inférieur ou égal à Plaçons-nous dans le cas où la matrice est stochastique stricte Deux preuves différentes : Première preuve L inégalité démontrée nous apprend aussi que l ensemble Sp(A) des valeurs propres de A vérifie : Sp(A) B i (a ii, r i = a ii ) i=r B i (a ii, r i = a ii ) désigne la boule ouverte du plan complexe de centre a ii ], [, de rayon r i = a ii ], [ Le dessin illustre le fait que le nombre est la seule valeur propre de module égal à de A S r Les autres valeurs propres sont de module strictement inférieur à Deuxième preuve Si λ est de module, et différente de λ = e i θ, cos θ < λ a ii = (cos θ a ii ) + i sin θ = (cos θ a ii ) + sin θ = + a ii a ii cos θ > a ii cos θ> a ii + a ii a ii = ( a ii ) Ce qui est contadictoire avec l inégalité : λ a ii a ii 8

9 y B i O a ii x Fig Valeurs propres de A S r ) Donc : si A Sr, est la seule valeur propre de module, les autres sont de module strictement inférieur à On a vu à la question B-4-(c) que les valeurs propres de A S r sont de module inférieur ou égal à Le déterminant est le produit des racines dans C du polynôme caractéristique de A, ie ici les valeurs propres ; il est donc inférieur ou égal à 6 ) Montrons par récurrence sur r, que, pour toute matrice M = [m i ] M r (R), telle que : (P) (i, ) N r, m i ], [ et i N r, a i = on a det M < Pour r =, la propriété est claire, le déterminant d une matrice carrée d ordre étant égal à son unique coefficient Faisons l hypothèse de récurrence : toute matrice d ordre r, dont tous les termes sont strictement compris entre et dont la somme des termes de chaque ligne est inférieure ou égale à a son déterminant en module strictement inférieur à Soit M = [m i ] M r (R) vérifiant la propriété (P) Il est clair que tous les sous-matrices carrées d ordre (r ) vérifient aussi (P) développons le déterminant de M par rapport à la première ligne : det M = a ( ) + D = Les D étant des déterminants de sous-matrices carrées d ordre (r ) de A vérifient, d après 9

10 l hypothèse de récurrence : N r, D < Comme les a sont strictement positifs : det M a D < = a = det M < = On a montré par récurrence sur r, que, pour toute matrice M = [m i ] M r (R), telle que : (P) (i, ) N r, m i ], [ et i N r, a i = on a det M < C est le cas en pariculier pour une matrice stochastique stricte qui, évidemment, vérifie la propriété (P) A S r = det M < ) (a) Soit A = [a i ] Sr Les coefficients ont un minimum α > Soit ε = min(α, ) Evidemment 4 ε ], [ et (i, ) N r, a i ε (b) Comme A n+ = AA n, alors : (i, ) N r, a (n+) i = a ik a (n) k (c) On va s appuyer dans toute cette question sur le fait que, quel que soit N r, il existe i N r tel que α (n) = a (n) i et i N r tel que β (n) = a (n) i Comme i N r, a ik =, on peut écrire : a (n+) i = ( ) ( ) a ik a (n) k ε α(n) ε a (n) k α(n) }{{} }{{} Cette somme de termes positifs est supérieure ou égale à chacun de ses termes En particulier : De même : β (n) a (n+) i a (n+) i = ε(β (n) ) = εγ (n) ( ) a ik β (n+) a (n) k ε }{{} ( ) β (n+) a (n) k }{{} Cette somme de termes positifs est supérieure ou égale à chacun de ses termes En particulier : (d) Soit N r { i N r, a (n+) i β (n) a (n+) i β (n) a (n+) i ε(β (n) εγ (n) = en particulier { ) = εγ (n) α (n+) β (n) β (n+) εγ (n) = { α (n) β (n+) α (n+) β (n)

11 D où : Et, par addition : D où : (α (n+) ) + (β (n) α (n) α (n+) β (n+) β (n) β (n+) ) εγ (n) = γ (n+) εγ (n+) εγ (n) ( ε) (e) Posons q = ε ], [ par une récurrence claire, on trouve : n, β (n) Comme α (n) = β (n) adacentes permet de conclure : γ (n) et que α (n) = γ (n) q (n ) γ () q < α (n+) β (n+) + γ (n) εγ (n) β (n), le théorème des suites Les suites adacentes (α (n) ) et (β (n) ) convergent et ont la même limite Donc, quel que soit N r, toutes les suites (a (n) i ), i = r convergent vers la même limite l A n A = l l r l l r Notons que les lignes de A sont identiques D après la question B--(c), la matrice A est stochastique Donc l + + l r = 8 ) r = 3 A = La matrice est bien élément de S3 A existe et elle est stochastique Ses lignes sont égales Ici, t A S3 aussi, donc ( t A existe, est stochastique et ses lignes sont identiques Or, évidemment ( t A) = ( t (A ) Donc, les colonnes de A sont identiques : l l l A = l l l l 3 l 3 l 3 Comme elle est stochastique 3l = 3l = 3l 3 = Ainsi : A = 3 Par ailleurs, le polynôme caractéristique de A est χ A (λ) = ( λ)(λ + ) A admet et, de module strictement inférieur à, pour valeurs propres

Exercice I.1 Montrer que la somme de vecteurs et le produit d un vecteur par un nombre réel donnent à IR 3 une structure d espace vectoriel sur IR.

Exercice I.1 Montrer que la somme de vecteurs et le produit d un vecteur par un nombre réel donnent à IR 3 une structure d espace vectoriel sur IR. Exercices avec corrigé succinct du chapitre 1 (Remarque : les références ne sont pas gérées dans ce document, par contre les quelques?? qui apparaissent dans ce texte sont bien définis dans la version

Plus en détail

Réduction des endomorphismes et des matrices carrées

Réduction des endomorphismes et des matrices carrées Réduction des endomorphismes et des matrices carrées Table des matières 1 Vecteurs propres et espaces propres d un endomorphisme 2 11 Éléments propres d un endomorphisme 2 12 Obtention d éléments propres

Plus en détail

SESSION 2014 Proposition de corrigé MP CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE MP MATHEMATIQUES 2

SESSION 2014 Proposition de corrigé MP CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE MP MATHEMATIQUES 2 SESSION 204 Proposition de corrigé MP CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES I. EXERCICE I I.. I..a A = n N 3 0 3 4 0 4 EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE MP MATHEMATIQUES 2 et (u, v, w ) = (, 0, ) u n+ = u n + 3v

Plus en détail

Problème 1 : Puissances de matrices

Problème 1 : Puissances de matrices SESSION 3 CAPES EXTERNE MATHÉMATIQUES Soit n N Problème : Puissances de matrices xn+ y n+ On en déduit par récurrence que Partie A : étude d un exemple 4 x n + y n x n + 3 y n n N, xn y n 4 3 xn A n x

Plus en détail

CCP PSI un corrigé

CCP PSI un corrigé CCP26 - PSI un corrigé Cas n 2. Puissances de A(α, β ( α α. A(α, β I 2 n est pas la matrice nulle car (α, β (, et son rang est. β β (, est clairement élément du noyau qui, par théorème du rang, est de

Plus en détail

a ij. a ij b jk

a ij. a ij b jk SEMAINE 4 RÉDUCTION DES ENDOMORPHISMES (DEUXIÈME PARTIE) EXERCICE 1 : Une matrice A = (a ij ) M n (IR) est dite stochastique lorsqu elle vérifie les deux conditions suivantes : (i) i [[1, n]] j [[1, n]]

Plus en détail

Un corrigé de la composition d algèbre. Problème 1 : puissances de matrices

Un corrigé de la composition d algèbre. Problème 1 : puissances de matrices Université de Poitiers Année 24-2 M MEEF Un corrigé de la composition d algèbre Mardi mars 2 à 3h durée : cinq heure Sujet et corrigé proposés par Anne Moreau Sources : deuxième composition de l épreuve

Plus en détail

Matrices antisymétriques

Matrices antisymétriques [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 24 septembre 2016 Enoncés 1 Matrices antisymétriques Exercice 1 [ 02503 ] [Correction] Soit M M n (R) telle que M + t M soit nilpotente. Montrer que M est antisymétrique.

Plus en détail

Exercices du chapitre 3 avec corrigé succinct

Exercices du chapitre 3 avec corrigé succinct Exercices du chapitre 3 avec corrigé succinct Exercice III.1 Ch3-Exercice1 Calculer les déterminants suivants : a b c d, 3a 3b c d, 4 2 3 0 3 4 0 0 5, 4 2 3 0 1 2 4 1 2, 4 3 2 0 2 1 4 2 1, 1 2 2 3 1 1

Plus en détail

MT23-Algèbre linéaire

MT23-Algèbre linéaire MT23-Algèbre linéaire Chapitre 4 : Valeurs propres - Vecteurs propres ÉQUIPE DE MATHÉMATIQUES APPLIQUÉES UTC juillet 2014 suivant Chapitre 4 Valeurs propres - Vecteurs propres 4.1 Vecteurs propres - Valeurs

Plus en détail

Épreuve de Mathématiques 5

Épreuve de Mathématiques 5 Lycée La Prat's Jeudi 17 janvier 2013 Classe de PT Épreuve de Mathématiques 5 Correction Exercice 1 (TPC 2008, partiel) Partie 1 (Décomposition ( ) de Dunford ( ) : généralités) 3 2 3 1 1) Soient A 1 =

Plus en détail

Matrices symétriques réelles. Exercice 2 Le produit de deux matrices symétriques réelles est-il symétrique? R n = ker (u) Im (u)

Matrices symétriques réelles. Exercice 2 Le produit de deux matrices symétriques réelles est-il symétrique? R n = ker (u) Im (u) Matrices symétriques réelles 1 Préliminaires On se place dans (R n, ) euclidien, le produit scalaire canonique étant défini par : (x, y) R n R n, x y = t x y = x k y k On note : M n (R) l algèbres des

Plus en détail

CONCOURS COMMUN POLYTECHNIQUE EPREUVE SPECIFIQUE-FILIERE PC MATHEMATIQUES 1

CONCOURS COMMUN POLYTECHNIQUE EPREUVE SPECIFIQUE-FILIERE PC MATHEMATIQUES 1 SESSION 2007 CONCOURS COMMUN POLYTECHNIQUE EPREUVE SPECIFIQUE-FILIERE PC MATHEMATIQUES PARTIE I I Soit a R M a + ai = 4a + 4a a + 2a 2 + a a 2 a + 4a + a 0 0 0 + a 0 0 0 + a = a 4a + 4a a 2 a 2 + a a 2

Plus en détail

Algèbre linéaire pour GM Jeudi 07 novembre 2013 Prof. A. Abdulle. Exercice 1 Calculer les produits suivants en utilisant la multiplication par bloc :

Algèbre linéaire pour GM Jeudi 07 novembre 2013 Prof. A. Abdulle. Exercice 1 Calculer les produits suivants en utilisant la multiplication par bloc : Algèbre linéaire pour GM Jeudi 07 novembre 2013 Prof A Abdulle EPFL Série 7 Corrigé Exercice 1 Calculer les produits suivants en utilisant la multiplication par bloc : a b c 3 1 0 4 1 2 1 1 2 2 1 1 2 1

Plus en détail

Cours 04 : Réduction des endomorphismes

Cours 04 : Réduction des endomorphismes Cours 04 : Réduction des endomorphismes 1 Cours 04 : Réduction des endomorphismes Nous avons vu en première année la simplification, dans l étude des puissances d une matrice M, que procure le fait de

Plus en détail

Matrices stochastiques

Matrices stochastiques Énoncé On note E n le sous-ensemble de M n (IR) formé des matrices M = (m i ) telles que : Pour tous indices i et de {1,..., n}, m i 0. Pour tout indice i de {1,..., n}, m i = 1. =1 1. Montrer que l ensemble

Plus en détail

Commutant d une matrice

Commutant d une matrice Énoncé On désigne par n un entier naturel supérieur ou égal à 2, et par M n (IK) l algèbre sur IK des matrices carrées d ordre n à coefficients dans IK, avec IK = IR ou lc. La matrice identité de M n (IK)

Plus en détail

Opérations élémentaires et déterminants

Opérations élémentaires et déterminants 10 Opérations élémentaires et déterminants On note toujours K le corps de réels ou des complexes On se donne un entier n 1 et M n (K désigne l espace vectoriel des matrices carrées d ordre n à coefficients

Plus en détail

I. Détermination de Rac(A) dans quelques exemples.

I. Détermination de Rac(A) dans quelques exemples. I. Détermination de Rac(A) dans quelques exemples. 1. Les sous espaces propres E λi (A) sont de dimension 1 et en somme directe. Leur somme a donc une dimension au moins égale à n. Comme elle est incluse

Plus en détail

Université de Nice Sophia-Antipolis Licence L3 Mathématiques Année 2008/2009. Analyse Numérique. Corrigé du TD 6

Université de Nice Sophia-Antipolis Licence L3 Mathématiques Année 2008/2009. Analyse Numérique. Corrigé du TD 6 Analyse Numérique Corrigé du TD 6 EXERCICE 1 Matrices diagonales, triangulaires 11 Matrices diagonales Soit D = (d ii ),,n une matrice diagonale d ordre n > 0 Donner une condition nécessaire et suffisante

Plus en détail

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1 [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 1 juillet 14 Enoncés 1 Ouverts et fermés Exercice 1 [ 113 ] [correction] Montrer que tout fermé peut s écrire comme intersection d une suite décroissante d ouverts.

Plus en détail

Université de Nice Sophia-Antipolis Licence L3 Mathématiques Année 2008/2009. Analyse Numérique. Corrigé du TD 8

Université de Nice Sophia-Antipolis Licence L3 Mathématiques Année 2008/2009. Analyse Numérique. Corrigé du TD 8 Analyse Numérique Corrigé du TD 8 EXERCICE 1 Convergence de méthodes itératives linéaires 11 Relation entre le rayon spectral et les normes matricielles Soit A une matrice carrée d ordre n > A = (a ij

Plus en détail

Algèbre linéaire pour GM Jeudi 01 novembre 2012 Prof. A. Abdulle

Algèbre linéaire pour GM Jeudi 01 novembre 2012 Prof. A. Abdulle Algèbre linéaire pour GM Jeudi novembre Prof A Abdulle EPFL Série 6 Corrigé Exercice a Calculer la décomposition LU de la matrice A = 9 6 6 On effectue la réduction de la matrice A jusqu à obtenir une

Plus en détail

FICHE DE RÉVISION DU BAC

FICHE DE RÉVISION DU BAC systèmes d équations suites 1. Vocabulaire 2.Calcul matriciel 3. suites Prérequis Plan du cours 1. Vocabulaire Définition : Une matrice de dimension est un tableau de nombres comportant lignes colonnes.

Plus en détail

Problème 1 : puissances de matrices

Problème 1 : puissances de matrices Rappels et notations Problème 1 : puissances de matrices Étant donnés deux entiers naturels non nuls p et q, M p,q (C) désigne l ensemble des matrices à p lignes et q colonnes, à coefficients complexes

Plus en détail

2 Un cas particulier : valeurs propres d une matrice triangulaire.

2 Un cas particulier : valeurs propres d une matrice triangulaire. F. HECHNER, ÉCÉ, Collège Épiscopal Saint Étienne Année 04-05 Fiche Méthode : Trouver les valeurs propres de A (ou de f) On commence par rappeler les définitions du cours. On donne ensuite les principales

Plus en détail

Matrices. 1 Matrices rectangulaires. 1.2 L espace vectoriel M n,p (K) Dans tout ce chapitre, K désigne R ou C.

Matrices. 1 Matrices rectangulaires. 1.2 L espace vectoriel M n,p (K) Dans tout ce chapitre, K désigne R ou C. Matrices Dans tout ce chapitre, K désigne R ou C Matrices rectangulaires Soient n, p deux nombres entiers non-nuls On appelle matrice à n lignes et p colonnes à coefficients dans K tout tableau rectangulaire

Plus en détail

PROBLÈME 1 : Une équation matricielle PRÉLIMINAIRES PARTIE I

PROBLÈME 1 : Une équation matricielle PRÉLIMINAIRES PARTIE I TD - Chapitres 19 et 0 - ALGÈBRE LINÉAIRE PROBLÈME 1 : Une équation matricielle Extrait sujet «Petites Mines» 010 Le but de ce problème est d étudier différentes matrices qui commutent avec leur transposée,

Plus en détail

( ) ( 1 2 ). 2 ) = 2 ( 1. EXERCICE 2 (CHAPITRE 7 I) Déterminer les valeurs propres et les vecteurs propres des matrices suivantes :

( ) ( 1 2 ). 2 ) = 2 ( 1. EXERCICE 2 (CHAPITRE 7 I) Déterminer les valeurs propres et les vecteurs propres des matrices suivantes : CHAPITRE DIAGONALISATION D UNE MATRICE CARREE EXERCICE CHAPITRE 7 I) Effectuez le produit : 0 ) ). Comparez le résultat au vecteur ). Qu en déduisez-vous? CORRECTION 0 ) ) = 0 + ) = 4 ) = ). 0 ) ) = ),

Plus en détail

Résumé 04 : Réduction d endomorphismes

Résumé 04 : Réduction d endomorphismes Résumé 04 : Réduction d endomorphismes Dans tout ce chapitre, K sera le corps R ou C, et E sera un espace vectoriel sur K. Nous avons vu en première année la simplification, dans l étude des puissances

Plus en détail

4.1 Définitions et notations 1 CHAPITRE 4. Matrices Définitions et notations

4.1 Définitions et notations 1 CHAPITRE 4. Matrices Définitions et notations 4 Définitions et notations CHAPITRE 4 Matrices 4 Définitions et notations On désigne par K un des deux ensembles R ou C et par n et p deux entiers strictement positifs 4 Matrices Définition On appelle

Plus en détail

ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE. (Durée : 6 heures) L utilisation des calculatrices n est pas autorisée pour cette épreuve.

ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE. (Durée : 6 heures) L utilisation des calculatrices n est pas autorisée pour cette épreuve. ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE CONCOURS D ADMISSION 2011 FILIÈRE MP COMPOSITION DE MATHÉMATIQUES D (U) (Durée : 6 heures) L utilisation des calculatrices n est pas autorisée pour cette épreuve. Dans tout le

Plus en détail

Crochet de Lie. [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 28 décembre 2016 Enoncés 1

Crochet de Lie. [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 28 décembre 2016 Enoncés 1 [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 28 décembre 2016 Enoncés 1 Crochet de Lie Exercice 1 [ 00775 ] [Correction] Soient A, B M n (R) vérifiant AB BA = A. (a) Calculer A k B BA k pour k N. (b) À quelle

Plus en détail

Chapitre 3 : Matrices

Chapitre 3 : Matrices Chapitre 3 : Matrices Sommaire I Notion de matrice et vocabulaire II Opérations de base sur les matrices 3 1 Addition de matrices et multiplication d un réel par une matrice 3 Multiplication matricielle

Plus en détail

MATHÉMATIQUES II. Rappels, notations et objectifs du problème

MATHÉMATIQUES II. Rappels, notations et objectifs du problème MATHÉMATIQUES II Rappels, notations et objectifs du problème Dans tout ce problème, n désigne un entier naturel supérieur ou égal à 2 et M n ( IC ) l ensemble des matrices carrées complexes d ordre n De

Plus en détail

I. Matrices positives

I. Matrices positives 1 Corrigé du devoir 16 : Mines-Ponts PSI 26 I Matrices positives 1 Soit A une matrice positive B = t MAM est symétrique car t B = t M t A M = t M A M = B De plus, si X M p,1, on a (BX X) = (AMX MX) = (AY

Plus en détail

Concours commun 2009 des écoles des mines d Albi, Alès, Douai, Nantes.

Concours commun 2009 des écoles des mines d Albi, Alès, Douai, Nantes. Concours commun 009 des écoles des mines d Albi, Alès, Douai, Nantes. Corrigé Problème (Algèbre et géométrie Partie (Étude de deu applications Nous noterons deg P le degré du polynôme P. Pour tout polynôme

Plus en détail

Espaces euclidiens, orthogonalité, longueur. Moindres carrés.

Espaces euclidiens, orthogonalité, longueur. Moindres carrés. Université Nice Sophia-Antipolis SL2SF 2012-13 Algèbre 2 Espaces euclidiens, orthogonalité, longueur. Moindres carrés. On travaille avec le corps des réels, noté R. Pour tout entier naturel n, on considère

Plus en détail

Matrices positives et irréductibles. Jean Etienne ROMBALDI

Matrices positives et irréductibles. Jean Etienne ROMBALDI Matrices positives et irréductibles Jean Etienne ROMBALDI 25 novembre 2007 ii Table des matières 1 Matrices positives et irréductibles 1 1.1 Rappels sur les normes matricielles et le rayon spectral..............

Plus en détail

GCP 2001 COMPOSITION de MATHEMATIQUE II

GCP 2001 COMPOSITION de MATHEMATIQUE II GCP 2001 COMPOSITION de MATHEMATIQUE II (Série MP) Partie I 1) En développant par rapport à la première ligne on trouve det C P = ±a 0, d où le résultat 2) Le plus rapide est de développer par rapport

Plus en détail

Calcul matriciel : rappels et compléments

Calcul matriciel : rappels et compléments CHAPITRE 5 Calcul matriciel : rappels et compléments 5 L ensemble M n,p (K) 5 Structure d espace vectoriel Définition Soit K = R ou C On note M n,p (K) l ensemble des matrices ayant n lignes et p colonnes

Plus en détail

Exo7. Sujets de l année Devoir à la maison. Enoncés et corrections : Sandra Delaunay

Exo7. Sujets de l année Devoir à la maison. Enoncés et corrections : Sandra Delaunay Enoncés et corrections : Sandra Delaunay Exo7 Sujets de l année 26-27 1 Devoir à la maison Exercice 1 Soit a R, notons A la matrice suivante ( ) 1 A =. a 1 + a On définit une suite (u n ) n N, par la donnée

Plus en détail

Cours de Mathématiques Calcul matriciel, systèmes linéaires. I Matrices à coefficients dans K... 3

Cours de Mathématiques Calcul matriciel, systèmes linéaires. I Matrices à coefficients dans K... 3 Table des matières I Matrices à coefficients dans K............................ 3 I.1 Généralités.................................. 3 I.2 Matrices particulières............................. 3 I.3 Matrices

Plus en détail

PUISSANCE DE MATRICES

PUISSANCE DE MATRICES Adel HEDDID Mohamed YOUSSEF Jonathan LAWSON Didier DUSZA Hadi ALI 08 Le calcul de puissances de matrices est un exercice classique proche de la diagonalisation. Des résultats généraux en facilitent l approche.

Plus en détail

FB - EXERCICES SUR LES MATRICES

FB - EXERCICES SUR LES MATRICES FB 1 FB - EXERCICES SUR LES MATRICES Soit S n ++ (R) l ensemble des matrices carrées d ordre n définies positives à coefficients réels. Soit A dans S n ++ (R) de valeurs propres Si X et Y sont dans E =

Plus en détail

Université Paris-Nord Année Corrigé de l examen partiel d Analyse Numérique du mardi 10 novembre 2009

Université Paris-Nord Année Corrigé de l examen partiel d Analyse Numérique du mardi 10 novembre 2009 Université Paris-Nord nnée 29-2 Institut Galilée Licence de Mathématiques - L3 Département de Mathématiques C. Basdevant - F. Cuvelier Corrigé de l examen partiel d nalyse Numérique du mardi novembre 29

Plus en détail

Chapitre 3. Matrices. Définition 1.1. Un tableau rectangulaire de la forme ci-dessous est appelé matrice : a 11 a a. 1q a 21 a 22...

Chapitre 3. Matrices. Définition 1.1. Un tableau rectangulaire de la forme ci-dessous est appelé matrice : a 11 a a. 1q a 21 a 22... Chapitre 3 Matrices 1 Définitions et généralités Définition 11 Un tableau rectangulaire de la forme ci-dessous est appelé matrice : a 11 a 12 a 1q a 21 a 22 a 2q A a p1 a p2 a ps Les coefficients a ij,

Plus en détail

ENSI 98 - Filière MP - MATHÉMATIQUES 2. Thème : Pseudo-inverse d une matrice - Méthode des moindres carrés discrets

ENSI 98 - Filière MP - MATHÉMATIQUES 2. Thème : Pseudo-inverse d une matrice - Méthode des moindres carrés discrets ENSI 98 - Filière MP - MATHÉMATIQUES 2 Thème : Pseudo-inverse d une matrice - Méthode des moindres carrés discrets PARTIE I - CONSTRUCTION D UNE MATRICE INVERSE A GAUCHE On suppose dans cette partie que

Plus en détail

Décomposition de Dunford

Décomposition de Dunford Décomposition de Dunford Forêt Jérémy El Gareh Amin 0 mars 0 Table des matières Enoncé du Théorème Démonstration Usuelle. Lemmes............................................... Démonstration..........................................

Plus en détail

CONCOURS COMMUN POLYTECHNIQUE (ENSI) FILIERE MP MATHEMATIQUES 2

CONCOURS COMMUN POLYTECHNIQUE (ENSI) FILIERE MP MATHEMATIQUES 2 SESSION 2005 CONCOURS COMMUN POLYTECHNIQUE (ENSI) FILIERE MP MATHEMATIQUES 2 I - Détermination de Rac(A) dans quelques exemples Exemple 1 : Cas où A possède n valeurs propres distinctes 1. Le polynôme

Plus en détail

CCP PC - Maths 1

CCP PC - Maths 1 CCP 2002 - PC - Maths Partie a M M n+ C Notons P M = detxi n+ M le polynôme caractéristique de M et u LC n+ de matrice M dans la base canonique P M est de degré n +, donc admet au moins une racine sur

Plus en détail

Corrigé Feuille 4. et sa matrice dans la base canonique, qui est orthonormée pour le produit scalaire canonique, est. P (x)q(x)dx,

Corrigé Feuille 4. et sa matrice dans la base canonique, qui est orthonormée pour le produit scalaire canonique, est. P (x)q(x)dx, Université Paris Panthéon-Sorbonne L MASS 0/03 Algèbre Corrigé Feuille 4 Exercice. a On remarque que dim F car F R 3 en effet,,, F. D autre part, soient e = 3,,, e =, 0,. On vérifie que {e, e } est une

Plus en détail

Préparation à l'agrégation Interne Ce devoir est constitué de deux problèmes totalement indépendants. PROBLÈME 1

Préparation à l'agrégation Interne Ce devoir est constitué de deux problèmes totalement indépendants. PROBLÈME 1 Préparation à l'agrégation Interne 2005-2006 F. Dupré Ce devoir est constitué de deux problèmes totalement indépendants. PROBLÈME On notera N n l'ensemble des entiers compris entre et n, n désignant un

Plus en détail

Corrigé du concours commun 2010 des écoles des mines d Albi, Alès, Douai, Nantes Épreuve spécifique.

Corrigé du concours commun 2010 des écoles des mines d Albi, Alès, Douai, Nantes Épreuve spécifique. Corrigé du concours commun 2 des écoles des mines d Albi, Alès, Douai, Nantes Épreuve spécifique. Problème Partie (Étude de courbes paramétrées) Si a = b, (t) = y(t) pour t dans [, + [. L application t

Plus en détail

Isométries affines et vectorielles

Isométries affines et vectorielles Chapitre 3 Isométries affines et vectorielles Objectifs de ce chapitre 1. Rappels sur les isométries vectorielles.. Groupe orthogonal en dimension et 3. Détermination d une isométrie vectorielle en dimension

Plus en détail

Sujet 1 : Extraits CCP - E3A

Sujet 1 : Extraits CCP - E3A Sujet : Extraits CCP - E3A EXERCICE - d après E3A - Sujet B - PSI - 24 Dans tout l exercice, E désigne l espace vectoriel normé M 3 (R des matrices carrées d ordre 3 à coefficients réels. I 3 est la matrice

Plus en détail

J.F.C. p. 1 EM LYON x e t dt converge également.

J.F.C. p. 1 EM LYON x e t dt converge également. 28-5- 23 J.F.C. p. EM LYON 23 jean-francois.cossutta@wanadoo.fr PROBLÈME Partie I : Étude d une fonction f définie par une intégrale. Soit un réel appartenant à ], [. t e t t est continue sur [, [. t [,

Plus en détail

Montrer qu il s agit d un produit scalaire, et trouver une base orthogonale pour ce produit scalaire. (x e k ).e k

Montrer qu il s agit d un produit scalaire, et trouver une base orthogonale pour ce produit scalaire. (x e k ).e k Ex 1 Facile Soit un espace préhilbertien réel E et deux vecteurs x,y E. a) Développer l expression y 2.x (x y).y b) Retrouver l inégalité de Cauchy-Schwarz ainsi que le cas d égalité. Ex 2 Cours, à faire

Plus en détail

Algèbre linéaire pour GM Jeudi 01 décembre 2011 Prof. A. Abdulle. Série 10 (Corrigé)

Algèbre linéaire pour GM Jeudi 01 décembre 2011 Prof. A. Abdulle. Série 10 (Corrigé) Algèbre linéaire pour GM Jeudi décembre Prof. A. Abdulle EPFL Série (Corrigé) Exercice Parmi les matrices suivantes, indiquer celles qui sont diagonalisables (toujours en justifiant), et le cas échéant

Plus en détail

Chapitre 3 MÉTHODES ITÉRATIVES POUR LA RÉSOLUTION DES

Chapitre 3 MÉTHODES ITÉRATIVES POUR LA RÉSOLUTION DES Chapitre 3 MÉTHODES ITÉRATIVES POUR LA RÉSOLUTION DES SYSTÈMES LINÉAIRES Chapitre 3 MÉTHODES ITÉRATIVES POUR LA RÉSOLUTION DES SYSTÈMES LINÉAIRES 3. Introduction On va étudier les méthodes itératives pour

Plus en détail

, b = qui donne. qui donne. qui donne. x = Puis A (3) = E 2 P 2 A (2) avec

, b = qui donne. qui donne. qui donne. x = Puis A (3) = E 2 P 2 A (2) avec Université de Rouen L2 Math - L2 Info Année 27-28 Analyse Numérique Gauss et Cholesky 1 Pivot de Gauss 11 Un exemple Soit à résoudre le système linéaire Ax = b avec Procédons à l élimination de Gauss ;

Plus en détail

Diagonalisabilité et polynômes annulateurs

Diagonalisabilité et polynômes annulateurs [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1 Diagonalisabilité et polynômes annulateurs Exercice 1 [ 00846 ] [correction] Montrer qu une matrice de permutation est diagonalisable.

Plus en détail

Techniques de calcul matriciel

Techniques de calcul matriciel Arnaud de Saint Julien - MPSI Lycée La Merci 2014-2015 1 Techniques de calcul matriciel Introduction Une matrice est un tableau de nombres avec lequel on pourra faire des opérations. C est un objet numérique

Plus en détail

2,5 0 0,3 2 1, , π π 2. (b) Les propriétés se vérifient en regardant les coefficients des matrices.

2,5 0 0,3 2 1, , π π 2. (b) Les propriétés se vérifient en regardant les coefficients des matrices. Exercices du chapitre II : Opérations sur les matrices N o 1 a Effectuer les additions suivantes : 1 3 2 + 3 2 1 2 3 1 3 1 2 π π 2 2 25 3 + 1 2 3 2 14 3 0 2 2 b Vérifier les propriétés suivantes i A B

Plus en détail

CONCOURS COMMUN POLYTECHNIQUE (ENSI) FILIERE MP MATHEMATIQUES 2 EXERCICE I

CONCOURS COMMUN POLYTECHNIQUE (ENSI) FILIERE MP MATHEMATIQUES 2 EXERCICE I SESSION 2014 CONCOURS COMMUN POLYTECHNIQUE (ENSI) FILIERE MP MATHEMATIQUES 2 EXERCICE I I.1 I.1.a La matrice A est symétrique réelle et donc orthogonalement semblable à une matrice diagonales d après le

Plus en détail

LFA / Terminale S SPÉCIALITÉ MATHS Mme MAINGUY. Les nombres contenus dans ce tableau sont appelés les coefficients de la matrice.

LFA / Terminale S SPÉCIALITÉ MATHS Mme MAINGUY. Les nombres contenus dans ce tableau sont appelés les coefficients de la matrice. Les matrices chapitre 2 : calcul matriciel I / Définitions Soit n et p deux entiers naturels non nuls Une matrice n p (on dit aussi de format n ; p ( ) est un tableau de nombres réels à n lignes et p colonnes

Plus en détail

Chapitre 8. Réduction des matrices. 8.1 Valeurs propres, vecteurs propres

Chapitre 8. Réduction des matrices. 8.1 Valeurs propres, vecteurs propres Chapitre 8 Réduction des matrices La réduction des matrices constitue le premier pas de ce que l on appelle la théorie spectrale, vaste sujet. Ses applications pratiques sont nombreuses : modélisation

Plus en détail

Préparation à l écrit Année Un problème de Capes blanc

Préparation à l écrit Année Un problème de Capes blanc Capes de Mathématiques Université Joseph Fourier Préparation à l écrit Année 2008-2009 Un problème de Capes blanc Préambule Dans tout le suet, n désigne un entier fixé 2. On utilise les notations et observations

Plus en détail

FASCICULE D'EXERCICES

FASCICULE D'EXERCICES ELEMENTS D'ALGEBRE LINEAIRE, A L'USAGE DES ETUDIANTS DE L'U.E. M1PY3W01 FASCICULE D'EXERCICES A partir de Septembre 2014, le programme de cette U.E. devient le programme d'algèbre et application à la résolution

Plus en détail

e3a MP Épreuve de Mathématiques A

e3a MP Épreuve de Mathématiques A e3a - 013 - MP Épreuve de Mathématiques A Partie I : étude de la suite (v n ) 1 La suite (v n ) vérie la relation : v 0 > 0, v 1 > 0 et n 0, v n vn+1 v n+ = 1 Si elle converge vers une limite l nie ou

Plus en détail

Méthodes directes de résolution du système linéaire Ax = b

Méthodes directes de résolution du système linéaire Ax = b Chapitre 3 Méthodes directes de résolution du système linéaire Ax = b 3.1 Introduction Dans ce chapitre, on étudie quelques méthodes directes permettant de résoudre le système Ax = b (3.1) où A M n (R),

Plus en détail

Matrices A = 6. Exemple Si A =

Matrices A = 6. Exemple Si A = Matrices 1. Définition Une matriceade dimensionn p ou de format(n;p) est un tableau de nombres comportant n lignes et p colonnes. On note a ij l élément se trouvant à l intersection de la ligne i et de

Plus en détail

Une méthode de calcul des valeurs propres d une matrice est nécessairement une méthode

Une méthode de calcul des valeurs propres d une matrice est nécessairement une méthode Chapitre 5 Calcul des valeurs propres et des vecteurs propres 5.1 Introduction Une méthode de calcul des valeurs propres d une matrice est nécessairement une méthode itérative. En effet, tout polynôme

Plus en détail

Espaces de dimension finie

Espaces de dimension finie [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 28 décembre 2016 Enoncés 1 Espaces de dimension finie Bases en dimension finie Dimension d un espace Exercice 1 [ 01634 ] [Correction] Soit E l ensemble des fonctions

Plus en détail

TD de révisions : Calcul matriciel

TD de révisions : Calcul matriciel TD de révisions : Calcul matriciel I. Révisions sur le calcul matriciel a) Remarques générales sur le calcul matriciel Le calcul matriciel n'a pas autant de propriétés que le calcul numérique : - On ne

Plus en détail

Algèbre linéaire pour GM Jeudi 28 novembre 2013 Prof. A. Abdulle , , )

Algèbre linéaire pour GM Jeudi 28 novembre 2013 Prof. A. Abdulle , , ) Algèbre linéaire pour GM Jeudi 8 novembre Prof. A. Abdulle EPFL Série (Corrigé) Exercice Parmi les matrices suivantes, indiquer celles qui sont diagonalisables (toujours en justifiant), et le cas échéant

Plus en détail

CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES 2008 MP MATHEMATIQUES 2

CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES 2008 MP MATHEMATIQUES 2 CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES 8 MP MATHEMATIQUES I EXEMPLES Le polynôme caractéristique de M() est P M() (X) = Si on fait C C on voit que se factorise Si on fait L + L on voit que se factorise la trace

Plus en détail

Concours d accès au cycle de préparation à l agrégation de Mathématiques

Concours d accès au cycle de préparation à l agrégation de Mathématiques Concours d accès au cycle de préparation à l agrégation de Mathématiques Session Février 2014 Épreuve d algèbre et de géométrie Durée 4 heures Le sujet comporte 5 pages, en plus de cette page de garde.

Plus en détail

a 11 a 1n A = (a ij ) = ... a m1 a mn

a 11 a 1n A = (a ij ) = ... a m1 a mn Chapitre 4 Les matrices 4 Notions de bases Définition Une matrice est un tableau rectangulaire contenant des nombres : a a n A a ij a m a mn Les matrices peuvent représenter toutes sortes d informations

Plus en détail

Partie I - Calcul d une intégrale

Partie I - Calcul d une intégrale 3-- 29 JFC p EM LYON 29 S JF COSSUTTA Lcée Marcelin BERTHELOT SAINT-MAUR jean-francoiscossutta@wanadoofr PROBLÈME Partie I - Calcul d une intégrale f a,b : e a e b est continue sur ], + [ Au voisinage

Plus en détail

Module Complémentaire Poursuites études

Module Complémentaire Poursuites études 1/39 Diagonalisation Suites numériques Series Intégrales curvilignes Intégrales de surface Module Complémentaire Poursuites études Michel Fournié michel.fournie@iut-tlse3.fr http://www.math.univ-toulouse.fr/

Plus en détail

Partie I Étude de quelques propriétés de l application trace

Partie I Étude de quelques propriétés de l application trace Épreuve de mathématiques II Correction Partie I Étude de quelques propriétés de l application trace 1 (a) A, B E, λ R, on a tr(a + λb) = tr(a) + λ tr(b), donc l application tr est linéaire (b) Posons A

Plus en détail

MATHÉMATIQUES II. : x R det(xi 2 M), x 2, X = x x2 2.

MATHÉMATIQUES II. : x R det(xi 2 M), x 2, X = x x2 2. MATHÉMATIQUES II Notations. Dans tout le problème, on ne considère que des matrices carrées réelles. On désigne par E l espace vectoriel réel des ( matrices ) carrées (réelles) d ordre 2, c està-dire à

Plus en détail

Concours Communs Polytechniques Corrigé de l épreuve de Mathématiques 2

Concours Communs Polytechniques Corrigé de l épreuve de Mathématiques 2 Concours Communs Polytechniques 006 Corrigé de l épreuve de Mathématiques rédigé par Stéphane Legros (stephane.legros@free.fr) I. Généralités 1.a. 1.b. Les termes diagonaux de la matrice t Y Y 0 sont les

Plus en détail

CCP 2002 PC Maths 1 page 1. CONCOURS COMMUNS POLYTECHNlQUES EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE PC MATHEMATIQUES 1. Durée : 4 heures

CCP 2002 PC Maths 1 page 1. CONCOURS COMMUNS POLYTECHNlQUES EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE PC MATHEMATIQUES 1. Durée : 4 heures CCP 2002 PC Maths 1 page 1 SESSION 2002 CONCOURS COMMUNS POLYTECHNlQUES EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE PC MATHEMATIQUES 1 Durée : 4 heures Les calculatrices sont interdites **** N.B. : Le candidat attachera

Plus en détail

Énoncés des exercices

Énoncés des exercices Énoncés Énoncés des exercices Exercice 1 [ Indication ] [ Correction ] Donner une base de M 2 (R) qui soit formée de matrices inversibles Exercice 2 [ Indication ] [ Correction ] 1 a 0 0 0 1 a 0 Calculer

Plus en détail

Eléments de calcul matriciel

Eléments de calcul matriciel Eléments de calcul matriciel Définition et propriétés des matrices Définition Une matrice (l x c) (lire l croix c) est un ensemble de l fois c nombres, réels ou complexes, regroupés sous la forme d un

Plus en détail

Problèmes matriciels

Problèmes matriciels Problèmes matriciels Exercice 1. I + a(x t Y Y t X inversible? Soient X, Y M n,1 (R indépendantes, a R et M la matrice n n telle que m ij x i y j x j y i. A quelle condition I + am est-elle inversible?

Plus en détail

Exercices du chapitre 6 avec corrigé succinct

Exercices du chapitre 6 avec corrigé succinct Eercices du chapitre 6 avec corrigé succinct Eercice VI Ch6-Eercice On veut résoudre t + bt t + ctt =, b et c étant des fonctions réelles Transformer cette équation différentielle du second ordre en un

Plus en détail

Rappels d algèbre linéaire

Rappels d algèbre linéaire Rappels d algèbre linéaire Ce chapitre se consacre à rappeler un certain nombre de résultats d algèbre linéaire qui seront utiles pour le cours d analyse numérique matricielle et optimisation Nous décomposons

Plus en détail

Exo7. Sujets de l année Partiel. Enoncés et corrections : Sandra Delaunay. Exercice 1 Soit a R et A la matrice suivante 1 a

Exo7. Sujets de l année Partiel. Enoncés et corrections : Sandra Delaunay. Exercice 1 Soit a R et A la matrice suivante 1 a Enoncés et corrections : Sandra Delaunay Exo7 Sujets de l année 7-8 1 Partiel Exercice 1 Soit a R et A la matrice suivante 1 a A = a 1. 1 a 1. Calculer le déterminant de A et déterminer pour quelles valeurs

Plus en détail

Formes bilinéaires et quadratiques

Formes bilinéaires et quadratiques Formes bilinéaires et quadratiques 0 Prolégomènes Caractéristique d un corps Si K, +, est un corps commutatif, alors l application ϕ : n n K, où K est l élément neutre de K pour le produit, est un morphisme

Plus en détail

UE MAT234. Notes de cours sur l algèbre linéaire

UE MAT234. Notes de cours sur l algèbre linéaire UE MAT234 Notes de cours sur l algèbre linéaire Matrices - Systèmes linéaires - Déterminants - Diagonalisation Dans tout ce document, K désigne indifféremment le corps des nombres réels IR, ou celui des

Plus en détail

Correction Maths Epreuve B 2017, Banque PT. Questions de cours. n X k (1 X ) n k k. = (X + (1 X )) n

Correction Maths Epreuve B 2017, Banque PT. Questions de cours. n X k (1 X ) n k k. = (X + (1 X )) n Correction Maths Epreuve B 7, Banque PT Questions de cours. On a d après la formule du binôme de Newton B k,n X = k= k= n X k X n k k = X + X n =.. a D après le cours cette loi s appelle loi binomiale

Plus en détail

Calcul matriciel. Décembre 2010

Calcul matriciel. Décembre 2010 Calcul matriciel Dédou Décembre 2010 Matrices colonnes Les matrices à une seule colonne s appellent matrices-colonnes. Les matrices à une seule ligne s appellent matrices-lignes. On peut voir les vecteurs

Plus en détail

Concours ENSAM - ESTP - EUCLIDE - ARCHIMEDE. Epreuve de Mathématiques A MP

Concours ENSAM - ESTP - EUCLIDE - ARCHIMEDE. Epreuve de Mathématiques A MP SESSION 2007 Concours ENSAM - ESTP - EUCLIDE - ARCHIMEDE E3A Epreuve de Mathématiques A MP Partie I ) Puisque la matrice F n est pas nulle, H est l hyperplan de vecteur normal F 2) Soit X = (x i,j ) i,j

Plus en détail

On conclut : B 1. mpsi. 3 Calculer le déterminant suivant : 1 a 2 0 c 2 1 b 2 c 2 0. Indication : Si A et C sont des matrices carrées, alors : A B

On conclut : B 1. mpsi. 3 Calculer le déterminant suivant : 1 a 2 0 c 2 1 b 2 c 2 0. Indication : Si A et C sont des matrices carrées, alors : A B Khôlles MPSI Calcul matriciel - Déterminant Sujet A mpsi Correction 5 4 1 Calculer A 100, avec A = 4 3 5 4 1 1 On a A = = I + 4J avec J = On a J 2 = 0 4 3 1 1 A 100 = (I + 4J) 100 401 400 = I + 400J =

Plus en détail

Comme pour toutes les autres questions, d autres méthodes ou options sont évidemment possibles à condition d être justifiées.

Comme pour toutes les autres questions, d autres méthodes ou options sont évidemment possibles à condition d être justifiées. 0 0 3 3 EXERCICE Soit les matrices A = et B = 2 3 0 0. Calculer le déterminant de A. En déduire le rang de cette matrice. 0 0 0 Dét(A) = dét = dét 0 0 car (propriété P ) le déterminant d une matrice ne

Plus en détail

CORRIGÉ DM N 5 : RACINES CARRÉES D UN ENDOMORPHISME (CCP PC 2010)

CORRIGÉ DM N 5 : RACINES CARRÉES D UN ENDOMORPHISME (CCP PC 2010) CORRIGÉ DM N 5 : RACINES CARRÉES D UN ENDOMORPHISME (CCP PC 2010) Partie I A) 1) Calculons le polynôme caractéristique de A (donc aussi de f ) : 8 X 4 7 χ f (X)= χ A (X)= 8 4 X 8 = X(X 1)(X 4). 0 0 1 X

Plus en détail