1Touchée ces vingt dernières années par la fermeture d importantes entreprises

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1Touchée ces vingt dernières années par la fermeture d importantes entreprises"

Transcription

1

2 Rester dynamique dans un contexte atypique 1Touchée ces vingt dernières années par la fermeture d importantes entreprises industrielles, la Saône-et-Loire est aujourd hui un département en décroissance. Sa population vieillit. Des villes comme Chalon-sur-Saône et Le Creusot ont perdu de leurs habitants. La crise de 2008 a aggravé la situation d un territoire déjà fragilisé. Dans ce contexte économiquement déprimé, l OPAC Saône-et-Loire se place comme le premier donneur d ordres du département avec 94,5 millions investis en Ce qui illustre les vertus contracycliques du logement social. Département rural, ayant accueilli dans le passé une large population ouvrière, la Saône-et-Loire se caractérise par un maillage de villes moyennes. L agglomération de Chalon-sur-Saône, seul pôle urbain d envergure, compte à peine habitants. Le département se place troisième en France pour le volume de la vacance. La demande de logement social a baissé de 14 % depuis Presque 7 % des logements de l OPAC Saône-et-Loire sont inoccupés, soit 14 millions d euros de manque à gagner. L OPAC Saône-et-Loire est ainsi le seul bailleur social de plus de logements situé en territoire détendu, devant faire face à un problème de fonds : l inadéquation de la taille de son parc au potentiel du marché. Le profil détendu du marché du logement social rend nécessaire la recherche de gisements d innovation.

3 2 Se réinventer L OPAC Saône-et-Loire se démarque des autres bailleurs en créant des départements marketing et commercial pour capter une clientèle nouvelle. Clients, prospects, produits, services, offres promotionnelles, etc., l office reprend à son compte les techniques des organismes immobiliers privés sans abandonner sa mission sociale. Il multiplie les opérations de fidélisation à travers, par exemple, sa carte avantages ou son programme de parrainage. L OPAC Saône-et-Loire est également un des premiers bailleurs à dématérialiser les décisions d attribution à travers un outil numérique innovant, Attriweb, plateforme d attribution qui permet aux membres des commissions d attribution de répondre aux demandes en ligne. Assurant une totale égalité de traitement, sa souplesse d utilisation réduit considérablement les délais. Un demandeur peut se voir attribuer un logement en 72 heures. Les commissions sont organisées en flux tendu tout au long de la semaine. Alors que les demandes de logement sont en baisse, la part de marché de l OPAC Saône-et-Loire concernant la demande est passée de 55 % à 62 %. Dans un même temps, l OPAC Saône-et-Loire sait répondre aux problématiques de précarité et d isolement de plus en plus observées dans certains quartiers défavorisés. Son conseil d administration a acté la réserve de 14 millions d euros à sa mission sociale. Un département du Développement social local a été créé pour mener des activités de cohésion sociale et de relance économique dans des quartiers ciblés.

4 3Créer du lien social Lutter contre l isolement et le repli sur soi est devenu dans certains quartiers une impérieuse nécessité. Les actions engagées par l OPAC Saône-et-Loire posent, nous en avons conscience, la question des limites de la mission des bailleurs sociaux. N intervenons-nous pas parfois en lieu et place des pouvoirs publics? Créé en 2010, le Département du développement social local (DSL) comprend à l heure actuelle 5 agents (6 à terme), intervenant dans 10 quartiers identifiés comme prioritaires. En s appuyant sur un diagnostic terrain, les agents mettent en place des activités culturelles, sociales et économiques, tentent de renouer du lien social, de redonner confiance à des individus en rupture de ban avec leur environnement. Nous sommes un des rares bailleurs sociaux engagés dans cette voie. L OPAC Saône-et-Loire met l accent sur les relations de proximité avec les locataires, réintégrant les services de nettoyage et de petite maintenance autrefois externalisés. Récemment, l OPAC Saône-et-Loire a mis en place la fonction référent tuteur : 6 agents de proximité servent de référents à leurs collègues et leur assurent de la formation continue. Preuve supplémentaire que la qualité de services est un axe de développement majeur pour l OPAC Saône-et-Loire. L office est également devenu un acteur de référence dans le domaine de l économie sociale et solidaire : nous introduisons systématiquement des clauses d insertion dans nos marchés. Un chantier d insertion a récemment été mis en place pour le réaménagement du parc des Aubépins, à Chalon-sur-Saône, bénéficiant en priorité à nos locataires.

5 Démolir, réhabiliter & construire 4Depuis 2012, compte tenu du profil du marché, l OPAC Saône-et-Loire a décidé de réduire le nombre de constructions et de mettre l accent sur la réhabilitation. 700 logements ont été rénovés l année passée, contre 250 logements construits. Les réhabilitations permettent 40 à 50 % d économies d énergie et sont un apport substantiel au pouvoir d achat des ménages (30 /mois) dans un contexte de flambée des prix de l énergie. Selon un récent rapport du comité d évaluation et de suivi de l ANRU, la réhabilitation favorise la mixité sociale et le désenclavement des quartiers. Toute opération de rénovation doit, autant que faire se peut, s inscrire dans une logique de politique de l urbanisme. L OPAC Saône-et-Loire œuvre à la mixité sociale en diversifiant son parc, en créant une enseigne commerciale, In-Situ, en menant une politique de réhabilitation et en définissant des stratégies de peuplement dans le cadre de conventions de territoire. Confrontés à la nécessité de requalifier massivement notre parc et de procéder à de nombreuses démolitions, nous inventons en même temps de nouveaux produits logements : logements solidaires pour le maintien à domicile de locataires âgés, surfaces plus grandes et adaptées, logements jeunes, colocation, programme ascenseurs, etc. Nous entrons volontairement en concurrence directe avec les bailleurs privés.

6 Partenariat avec les collectivités locales 511 conventions de territoires sont en cours d élaboration avec 12 communes (Torcy et Plottes signeront une convention commune). Ces conventions ouvrent la voie à un diagnostic commun de la ville et de l OPAC Saône-et-Loire sur la configuration sociale de la population, sur l identification des besoins en logements, sur les réponses spécifiques à apporter et la coordination des différentes actions à mener. Elles permettent de confronter les projets des communes et ceux de l OPAC Saône-et-Loire. En novembre 2013, l OPAC Saône-et-Loire tiendra une Conférence des maires pour lancer l ensemble de ces initiatives. Une convention de territoire pose le travail suivant : une analyse conjointe de la démographie, du marché et des besoins de logement dans le secteur concerné ; les perspectives concrètes d évolution de l offre de logement ; les ambitions propres à la ville ; la définition d un volet social. Ces conventions suivent ainsi deux axes majeurs, l évolution de l offre de logement et la vie sociale des quartiers.

7 Œuvrer pour l adaptabilité du logement 6Les locataires de l OPAC Saône-et-Loire vieillissent : 38 % ont aujourd hui plus de 60 ans. En 2030 : locataires (20 %) auront plus de 75 ans. C est un défi majeur pour l office qui doit penser à l adaptabilité de ses logements pour maintenir le plus longtemps possible les personnes âgées dans le droit commun. Depuis 2006, barres de douche ont été installées. En mars 2013, l OPAC Saône-et-Loire a lancé un vaste programme d installation de 120 ascenseurs à l échelle du département. L office a inventé les logements solidaires, comme la résidence Puebla au Creusot, favorisant l intergénérationnel ou le Jardin des Enclos à Bourbon-Lancy dont la conception a été étudiée pour favoriser le maintien à domicile de ses locataires : accessibilité (présence d ascenseurs, par exemple), cellules modulables, volets roulants électriques, visiophone La ville offrira activités et services d aide aux personnes âgées. L OPAC Saône-et-Loire multiplie également les opérations à destination des personnes en situation de handicap. À Chalon-sur-Saône, un foyer pour personnes handicapées autonomes géré par l office ouvrira ses portes fin 2014.

8 Régionaliser la politique de l habitat 7Les bailleurs sociaux doivent répondre au mieux aux exigences sociales et s adapter sans complexe aux logiques de marché. Pour rendre cela possible, les politiques de l habitat qui encadrent leurs activités doivent prendre en considération les problématiques terrains, très diverses, auxquels ils sont confrontés. L OPAC Saône-et-Loire appelle à la régionalisation des politiques de l habitat, dernière étape d une logique de décentralisation cohérente. Les besoins des bailleurs de la Bourgogne ne sont pas ceux d Île-de-France qui ne sont pas ceux, non plus, de Midi-Pyrénées. Tout en conservant sa compétence départementale, l OPAC Saône-et-Loire signera des conventions de territoires avec les agglomérations, conçues sur la base du Schéma régional de l habitat. La politique de mutualisation doit répondre à la même logique pour les départements en zones détendues. Loin de vouloir remettre en cause la nécessité d une péréquation dans le secteur du logement social, l OPAC Saône-et-Loire demande que les spécificités territoriales soient prises en compte. À l heure actuelle, seuls le volume de la construction et celui de la réhabilitation servent de critères dans la définition du reversement financier à un bailleur. Nous rappelons que la démolition d un logement coûte en moyenne euros et que, dans l idéal, notre parc devrait être ramené à logements (contre actuellement). Nous ne pouvons accepter que les loyers des locataires de l OPAC Saône-et-Loire financent des projets dont ils ne seront jamais bénéficiaires.

L IMPLICATION DES ORGANISMES HLM DANS LES CONTRATS DE VILLE

L IMPLICATION DES ORGANISMES HLM DANS LES CONTRATS DE VILLE L IMPLICATION DES ORGANISMES HLM DANS LES CONTRATS DE VILLE Le 14 Mai 2014 USH Service Politiques urbaines et sociales L architecture des contrats de ville Contrat de ville : projets territoriaux intégrés

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour les personnes âgées FICHE ACTION N 22 Répondre aux

Plus en détail

Rénovation urbaine et prise en compte des enjeux actuels

Rénovation urbaine et prise en compte des enjeux actuels Journée Des Professionnels de la ville Rénovation urbaine et prise en compte des enjeux actuels Eléments issus de la séance 11 octobre 2007 - Colmar Renouvellement urbain et prise en compte des enjeux

Plus en détail

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013 Nantes, le 11 mars 2013 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014 v Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr 1000

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

Conférence intercommunale du logement

Conférence intercommunale du logement Conférence intercommunale du logement 6 juillet 2015 Communauté Urbaine Le Creusot Montceau DOSSIER DE PRESSE Communiqué de presse Première conférence intercommunale du logement concernant la Communauté

Plus en détail

Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale

Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale Mai 2015 La mixité sociale, une ambition réaffirmée à mettre en œuvre localement L objectif de mixité sociale pour lutter contre les effets de spécialisation

Plus en détail

ACCES AU LOGEMENT SOCIAL : GARANTIR L EGALITE

ACCES AU LOGEMENT SOCIAL : GARANTIR L EGALITE Analyse et recueil des bonnes pratiques Accès au logement social : garantir l égalité Janvier 2011 1. Nature de l action La Ville d Aubervilliers développe une politique de prévention des discriminations,

Plus en détail

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014 Le nouveau programme national de renouvellement urbain CRDSU septembre 2014 Un nouveau programme de renouvellement urbain! Un projet à l échelle de l agglomération, un projet intégré : le contrat de ville!

Plus en détail

Convention de délégation de compétence de. gestion des aides à la pierre. en application. de la loi du 13 août 2004

Convention de délégation de compétence de. gestion des aides à la pierre. en application. de la loi du 13 août 2004 ANNEXE 2 Convention de délégation de compétence de gestion des aides à la pierre en application de la loi du 13 août 2004 Passée entre L ETAT et PERPIGNAN MEDITERRANEE Communauté d Agglomération 2006-2008

Plus en détail

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime Contribution écrite de la Caisse d Allocations Familiales de Seine Maritime La loi n 2014-173 du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine fixe les principes de la nouvelle

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social LOGEMENT SOCIAL - Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : aucun - Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 2 Offices publics de l Habitat (Département de Loire-Atlantique et

Plus en détail

Axes stratégiques ANNEXE 2

Axes stratégiques ANNEXE 2 Contrat de Ville de l agglomération Bergeracoise Axes stratégiques ANNEXE 2 Validés par le Comité de Pilotage du 29 janvier 2015 1 PILIER DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET EMPLOI ORIENTATIONS STRATÉGIQUES Orientation

Plus en détail

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES-

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- Union des Associations du CSP-Espoir Vingt ans d expérience auprès des familles gitanes, du voyage, semi-sédentaires ou

Plus en détail

pour le développement de la formation en alternance

pour le développement de la formation en alternance Dossier de Presse signature des conventions du Programme d Investissements d Avenir (PIA) pour le développement de la formation en alternance Vendredi 22 novembre 2013 à 9h30 Pôle Formation de la CCI du

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

La rehabilitación y adaptación funcional de la vivienda en el ámbito local : experiencias europeas

La rehabilitación y adaptación funcional de la vivienda en el ámbito local : experiencias europeas La rehabilitación y adaptación funcional de la vivienda en el ámbito local : experiencias europeas Lo caso de Lyon PREAMBULE Contexte et objectif : 1 er constat : de plus en plus de français souhaitent

Plus en détail

la Société Présentation de www.soclova.fr

la Société Présentation de www.soclova.fr www.soclova.fr Présentation de la Société 43, Avenue Yolande d Aragon - B.P. 10452 49004 ANGERS CEDEX 01 02 41 31 13 77-02 41 31 13 70 contact@soclova.fr La soclova : un acteur local et fiable La SOCLOVA,

Plus en détail

La démarche «Habitat favorable au vieillissement»

La démarche «Habitat favorable au vieillissement» Ville de Rennes La démarche «Habitat favorable au vieillissement» Communication à la 2ème Conférence Internationale des Villes-Amies des Aînés» 10 septembre 2013 Véra Briand, Adjointe au maire, déléguée

Plus en détail

GRAND PROJET DE VILLE DE VENISSIEUX. La démarche Projet de Gestion de Site (PGS) Journées d échanges GSUP Grenoble 17 novembre 2011

GRAND PROJET DE VILLE DE VENISSIEUX. La démarche Projet de Gestion de Site (PGS) Journées d échanges GSUP Grenoble 17 novembre 2011 GRAND PROJET DE VILLE DE VENISSIEUX La démarche Projet de Gestion de Site (PGS) Journées d échanges GSUP Grenoble 17 novembre 2011 VENISSIEUX: ELEMENTS DE CONTEXTE Vénissieux: 3 ème commune du Rhône, située

Plus en détail

Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE

Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE RENOUVELLEMENT URBAIN Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE Journée du 23 janvier 2007 Sommaire 1 - Les grandes étapes 2 - Les relogements effectués au 31/12/2006 3 - Les

Plus en détail

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE CAFE DD n 6 : Cohésion sociale entre les populations, les territoires et les générations L atelier se déroule à la brasserie au «Cœur de Saint-Brice» de 19 h à 21 h. COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. Vilogia fait l acquisition de 632 logements. à Montigny-lès-Cormeilles dans le Val d Oise (95)

COMMUNIQUE DE PRESSE. Vilogia fait l acquisition de 632 logements. à Montigny-lès-Cormeilles dans le Val d Oise (95) COMMUNIQUE DE PRESSE Vilogia fait l acquisition de 632 logements à Montigny-lès-Cormeilles dans le Val d Oise (95) Contact presse : Nicolas Peeters 01.72.75.49.75 nicolas.peeters@vilogia.fr www.vilogia.fr

Plus en détail

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR Dossier de presse, jeudi 20 décembre 2012 Contact presse : Préfecture de région : 01 82 52 40 25 communication@paris-idf.gouv.fr AP-HP : 01 40 27 37 22 - service.presse@sap.aphp.fr

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi UNION EUROPEENNE L Europe s engage en Limousin Avec le Fonds social européen PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN objectif compétitivité régionale et emploi 2007 2013 Axe 3 «cohésion

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

Zone concurrentielle dessinée sur la base d une courbe isochrone 5 mn étendue, au besoin, pour envelopper les pôles concurrentiels d envergure.

Zone concurrentielle dessinée sur la base d une courbe isochrone 5 mn étendue, au besoin, pour envelopper les pôles concurrentiels d envergure. SAONE-ET-LOIRE (71) CHALON-SUR-SAONE (Assimilé ZUS - dérogation Art.6, Liste supplémentaire Anru) CENTRE COMMERCIAL DE L AUBEPIN Le dispositif commercial existant Nature et composition Un ensemble commercial

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

Gestion urbaine de proximité

Gestion urbaine de proximité Gestion urbaine de proximité Évolution des enjeux et des pratiques d acteurs Note de cadrage Mai 2012 Ce document est le fruit d une réflexion menée par un groupe de travail partenarial, sous la conduite

Plus en détail

ASSOCIATION DEPARTEMENTALE Hlm D ILLE ET VILAINE

ASSOCIATION DEPARTEMENTALE Hlm D ILLE ET VILAINE ASSOCIATION DEPARTEMENTALE Hlm D ILLE ET VILAINE CONVENTION PARTENARIALE INTERBAILLEURS POUR LE RELOGEMENT DES LOCATAIRES CONCERNES PAR LES PROGRAMMES DE DEMOLITION ET DE RENOUVELLEMENT URBAIN SUR LE TERRITOIRE

Plus en détail

SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES

SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES Mardi 2 juillet 2013, 16h - Préfecture Dossier de presse Dans

Plus en détail

LE GROUPE ALLIADE. Identité

LE GROUPE ALLIADE. Identité LE GROUPE ALLIADE Identité Le groupe Alliade fédère, sous une identité commune, la Caisse Interprofessionnelle du Logement de Lyon (CILL 1% logement) et l ensemble de ses filiales immobilières intervenant

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES Dispositif : USAGES NUMERIQUES (7.2.C) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter l usage des services numériques. 1. Actions éligibles :

Plus en détail

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur?

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur? Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. C est simple, il suffit de remplacer les textes grisés à compléter par votre texte. Votre cahier d acteurs sera mis en forme avant publication

Plus en détail

Signature de la convention P.N.R.Q.A.D entre la Ville de Sedan et l Etat

Signature de la convention P.N.R.Q.A.D entre la Ville de Sedan et l Etat Signature de la convention P.N.R.Q.A.D entre la Ville de Sedan et l Etat Mardi 16 octobre 2012 Dossier de Presse 1 SOMMAIRE Programme National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés page 3 Un

Plus en détail

DELEGATION DE Madame Elizabeth TOUTON

DELEGATION DE Madame Elizabeth TOUTON DELEGATION DE Madame Elizabeth TOUTON 453 D-2015/218 Programme d Intérêt Général métropolitain «Un logement pour tous au sein du parc privé de Bordeaux Métropole». Subvention de la Ville aux propriétaires

Plus en détail

TABLE RONDE AUEG du 6 FEVRIER 2014 - Vieillissement et Habitat - Comprendre, décider, changer INTERVENTION CARSAT RHONE-ALPES

TABLE RONDE AUEG du 6 FEVRIER 2014 - Vieillissement et Habitat - Comprendre, décider, changer INTERVENTION CARSAT RHONE-ALPES Sous-Direction de l Action Sociale Le 30 janvier 2014 Département PREVENTION, PREPARATION A LA RETRAITE, ETUDES ET PROSPECTIVE MPP/NC G:\DAR\SDAS_DBVRP\3_Etudes_Prospectives\Etudes\Charge_Etude\TABLE RONDE

Plus en détail

Dominique FIGEAT. Directeur le Direction du Renouvellement Urbain. Caisse des Dépôts et Consignations. Paris, FRANCE

Dominique FIGEAT. Directeur le Direction du Renouvellement Urbain. Caisse des Dépôts et Consignations. Paris, FRANCE 23 26 JUNE 202 Dominique FIGEAT Directeur le Direction du Renouvellement Urbain Caisse des Dépôts et Consignations Paris, FRANCE Le financement du renouvellement urbain en France 1 Le financement du renouvellement

Plus en détail

Dossier de Presse. 22 logements accompagnés* en construction à Aix-en-Provence. Pension de Famille «LES PLEIADES»

Dossier de Presse. 22 logements accompagnés* en construction à Aix-en-Provence. Pension de Famille «LES PLEIADES» Dossier de Presse Pension de Famille «LES PLEIADES» 22 logements accompagnés* en construction à Aix-en-Provence. Juin 2014 - Construction de la Pension de Famille «LES PLEIADES», Aix-en-Provence (route

Plus en détail

Le management de l innovation dans le secteur du logement social. Université d été 2012 Introduction

Le management de l innovation dans le secteur du logement social. Université d été 2012 Introduction Le management de l innovation dans le secteur du logement social Université d été 2012 Introduction INTRODUCTION : ENJEUX DE L INNOVATION DANS LE SECTEUR PROFESSIONNEL L innovation, constante dans l histoire

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT MAZAGRAN LYON 7 ème

PROJET D AMENAGEMENT MAZAGRAN LYON 7 ème /// LUNDI 9 MAI 2011 PROJET D AMENAGEMENT MAZAGRAN LYON 7 ème Point d avancement et présentation du contexte Présentation du planning Lancement de la démarche de concertation 1 Le contexte 2 L état des

Plus en détail

PROJET DE CHARTE DE LA VENTE HLM AUX LOCATAIRES 11/10/2010

PROJET DE CHARTE DE LA VENTE HLM AUX LOCATAIRES 11/10/2010 PROJET DE CHARTE DE LA VENTE HLM AUX LOCATAIRES 11/10/2010 Les enjeux de l accession sociale PREAMBULE DANS LE CADRE DES ORIENTATIONS DEFINIES PAR LE PROTOCOLE D ACCORD D NATIONAL INTERPROFESSIONNEL ET

Plus en détail

Agenda Hlm 2015-2018

Agenda Hlm 2015-2018 Agenda Hlm 2015-2018 25 septembre 2014 Entre l État, Et L Union sociale pour l habitat (USH) représentée par : Jean-Louis DUMONT, Président Les fédérations représentées par : Christian BAFFY, Président

Plus en détail

Ville de Saint-Étienne Quartiers du Crêt de Roc et de Tarentaize - Beaubrun

Ville de Saint-Étienne Quartiers du Crêt de Roc et de Tarentaize - Beaubrun Ville de Saint-Étienne Une approche globale du traitement de l habitat ancien dégradé Les enjeux de la rénovation des quartiers anciens dégradés Le constat L attractivité du centre-ville de l agglomération

Plus en détail

SNI Sud-Ouest opérateur immobilier globai au service de l intérêt général

SNI Sud-Ouest opérateur immobilier globai au service de l intérêt général SNI Sud-Ouest opérateur immobilier globai au service de l intérêt général octobre 2014 Talence (33) - Santillane Toulouse (31) Les Platanes Talence (33) - Santillane Toulouse (31) Clos St Cyprien L Etablissement

Plus en détail

Action SociAle orientations 2015 / 2017

Action SociAle orientations 2015 / 2017 Action Sociale Orientations 2015 / 2017 Action sociale personnes agées Les orientations de la Carsat Centre 2015 / 2017 L action sociale de la Carsat est développée au profit des retraités du régime général

Plus en détail

Forums interrégionaux des acteurs de la rénovation urbaine 2010

Forums interrégionaux des acteurs de la rénovation urbaine 2010 Forums interrégionaux des acteurs de la rénovation urbaine 2010 L Acsé, un établissement public de l Etat au service de la cohésion sociale et de la politique de la ville L Acsé, un établissement public

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale. Ministre délégué au Logement et à la Ville

Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale. Ministre délégué au Logement et à la Ville Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale Ministre délégué au Logement et à la Ville Paris, le 9 novembre 2004 Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale Ministre délégué

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

«Entrepreneurs des quartiers»

«Entrepreneurs des quartiers» «Entrepreneurs des quartiers» Dossier de presse Pour surmonter les défis de la crise, le développement de l entreprenariat et de l activité économique dans les territoires en Politique de la Ville, constitue

Plus en détail

Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne. Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux

Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne. Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux Édito E Chiffres clés bretons Objectifs de la Bretagne* n 2014, le Conseil régional de

Plus en détail

Le POn et l entrepreneuriat

Le POn et l entrepreneuriat Le POn et l entrepreneuriat Mai - 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Lorraine 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

Conseil syndical du SCOT des Monts du Lyonnais mardi 3 février 2015. Débat sur le Projet d aménagement et de développement durables (Padd)

Conseil syndical du SCOT des Monts du Lyonnais mardi 3 février 2015. Débat sur le Projet d aménagement et de développement durables (Padd) Conseil syndical du SCOT des Monts du Lyonnais mardi 3 février 2015 Débat sur le Projet d aménagement et de développement durables (Padd) 1. Le rôle du Padd dans le Schéma de cohérence territoriale 2.

Plus en détail

Bilan du relogement. Renouvellement urbain du quartier Mistral. CRDSU / CES de l ANRU 15.10.2013 Renouvellement Urbain / Actis

Bilan du relogement. Renouvellement urbain du quartier Mistral. CRDSU / CES de l ANRU 15.10.2013 Renouvellement Urbain / Actis Bilan du relogement Renouvellement urbain du quartier Mistral CRDSU / CES de l ANRU 15.10.2013 Renouvellement Urbain / Actis TITRE1 titre titre titre titre I. Au démarrage du projet Situé au sud ouest

Plus en détail

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris Charte anti-spéculative Entre la Ville de Paris Et. Préambule Un an après la signature du Pacte Logement pour tous en juin 2014, la Ville de Paris propose à ses partenaires propriétaires fonciers et aux

Plus en détail

1. Sur le Titre I Les modalités d organisation des compétences (articles 1 à 9).

1. Sur le Titre I Les modalités d organisation des compétences (articles 1 à 9). Projet de loi de modernisation de l action publique territoriale et d affirmation des métropoles Les propositions de l Union sociale pour l habitat Ce premier projet de loi concentre de nombreux éléments

Plus en détail

PLH Diagnostic spécifique CDT. Paris Saclay Territoire Sud

PLH Diagnostic spécifique CDT. Paris Saclay Territoire Sud PLH Diagnostic spécifique CDT Paris Saclay Territoire Sud 1 Afin d élaborer une stratégie propre à son territoire en matière d habitat, la CAPS s est engagée dans l élaboration d une politique intercommunale

Plus en détail

programme emploi et développement économique national insertion/ rénovation urbaine

programme emploi et développement économique national insertion/ rénovation urbaine programme emploi et développement économique national insertion/ rénovation urbaine Anru/Acsé : un partenariat pour l emploi dans les quartiers prioritaires Un partenariat innovant L Acsé et l Anru ont

Plus en détail

Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014

Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014 Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014 LES PARTENAIRES DU CADRE D INTERVENTION GUP 2013-2014 L Etat, représenté

Plus en détail

Pour une prévention collective des risques sociaux. Le Groupe SOS. Entreprendre pour la solidarité

Pour une prévention collective des risques sociaux. Le Groupe SOS. Entreprendre pour la solidarité Pour une prévention collective des risques sociaux Le Groupe SOS Entreprendre pour la solidarité Sommaire Présentation du Groupe SOS Vision fondatrice Enjeux Initiatives et collaborations avec les collectivités

Plus en détail

Dérouler les implications du droit au logement opposable.

Dérouler les implications du droit au logement opposable. Haut comité pour le logement des personnes défavorisées Note de synthèse du 13 e rapport (mars 2008) Dérouler les implications du droit au logement opposable. Adoptée dans l urgence en début d année 2007,

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour l organisation des territoires FICHE ACTION N 17-3

Plus en détail

SOUTENIR LA COHESION SOCIALE ET LES SOLIDARITES TERRITORIALES

SOUTENIR LA COHESION SOCIALE ET LES SOLIDARITES TERRITORIALES SOUTENIR LA COHESION SOCIALE ET LES SOLIDARITES TERRITORIALES Les inégalités sociales, creusées par les impacts de la crise économique, accentuent les écarts entre les territoires et compliquent le rôle

Plus en détail

Dossier de. presse. L'OPAC et le Foyer Vellave : Une même démarche pour relever le défi du vieillissement

Dossier de. presse. L'OPAC et le Foyer Vellave : Une même démarche pour relever le défi du vieillissement Dossier de presse L'OPAC et le Foyer Vellave : Une même démarche pour relever le défi du vieillissement Jeudi 4 mars 2010 Les intervenants : Jean Pierre MARCON Président de l OPAC 43 Pierre BERGERON Président

Plus en détail

VILLE DE TORCY L EXEMPLE DES OPAH DU QUARTIER DU MAIL

VILLE DE TORCY L EXEMPLE DES OPAH DU QUARTIER DU MAIL POLITIQUE LOCALE DE L HABITAT L Opération Programmée d Amélioration de l Habitat: Outil des Collectivités Territoriales face aux enjeux de la précarité énergétique VILLE DE TORCY L EXEMPLE DES OPAH DU

Plus en détail

QUATRE MOYENS D ACTION CINQUANTE MESURES PREVENIR LA DELINQUANCE AIDER LES VICTIMES 2010-2012

QUATRE MOYENS D ACTION CINQUANTE MESURES PREVENIR LA DELINQUANCE AIDER LES VICTIMES 2010-2012 SECRETARIAT GENERAL DU COMITE INTERMINISTERIEL DE PREVENTION DE LA DELINQUANCE QUATRE MOYENS D ACTION ET CINQUANTE MESURES POUR PREVENIR LA DELINQUANCE ET AIDER LES VICTIMES 2010-2012 1 - Développer la

Plus en détail

L ACTE III DE LA DECENTRALISATION : DECRYPTAGE ET IMPACTS POUR LES ASSOCIATIONS

L ACTE III DE LA DECENTRALISATION : DECRYPTAGE ET IMPACTS POUR LES ASSOCIATIONS Fichepratique Novembre2015 L ACTEIIIDELADECENTRALISATION: DECRYPTAGEETIMPACTSPOURLESASSOCIATIONS Introduction:PourquoiunacteIIIdeladécentralisation? Dynamiqueséconomiquesetterritoires Les territoires de

Plus en détail

Le logement social privé

Le logement social privé Le logement social privé Agence nationale pour l amélioration de l habitat Aides à l amélioration des logements appartenant à des propriétaires privés Conditions d attribution des aides Logements achevés

Plus en détail

Cycle de qualification CR-DSU : GSUP et rénovation urbaine : projet LYON La DUCHERE 1 er décembre 2009. Mission Lyon La Duchère

Cycle de qualification CR-DSU : GSUP et rénovation urbaine : projet LYON La DUCHERE 1 er décembre 2009. Mission Lyon La Duchère Cycle de qualification CR-DSU : GSUP et rénovation urbaine : projet LYON La DUCHERE 1 er décembre 2009 Mission Lyon La Duchère LE QUARTIER DE LA DUCHERE A LYON 9 ème EN 1999 5 300 LOGEMENTS EN URBANISME

Plus en détail

Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP

Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP Capacités d accueil, aménagements commerciaux, mutabilité foncière : des outils concrets pour construire un SCOT intégrant les vulnérabilités énergétiques et climatique Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP

Plus en détail

EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN

EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN LE DÉPARTEMENT La stratégie d intervention du Fonds Social Européen pour 2014-2020 vise à corriger les déséquilibres structurels

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à projets «soutien à la fonction parentale» 2014

Cahier des charges de l appel à projets «soutien à la fonction parentale» 2014 DE L AUDE RESEAU D ÉCOUTE, D APPUI ET D ACCOMPAGNEMENT DES PARENTS Cahier des charges de l appel à projets «soutien à la fonction parentale» 2014 Depuis la mise en œuvre dans l Aude, en 2001, du réseau

Plus en détail

20 ème arrondissement quartier Belleville Amandiers

20 ème arrondissement quartier Belleville Amandiers 20 ème arrondissement quartier Belleville Amandiers Présentation 37 000 habitants 86 hectares 36% de logements sociaux SRU Quartier reconduit (en partie ZUS) Situé au nord-ouest du 20è arrondissement,

Plus en détail

Mai 2008 Tableau de bord des 100 mesures et des 13 axes d engagements pour le Chantier National Prioritaire 2008-2012

Mai 2008 Tableau de bord des 100 mesures et des 13 axes d engagements pour le Chantier National Prioritaire 2008-2012 Mai Tableau de bord des 100 mesures et des 13 axes d pour le Chantier National Prioritaire -2012 Note méthodologique : Le tableau comparatif constitue l outil de suivi du collectif des 30 associations

Plus en détail

PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux

PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux Cahier des charges relatif à la création de structures expérimentales spécialisées dans

Plus en détail

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles 2011-2015

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles 2011-2015 La franche-comté, une région grande par ses talents Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles 2011-2015 PRÉFET DE LA RÉGION FRANCHE-COMTÉ MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE,

Plus en détail

Les habitants acteurs de la transformation

Les habitants acteurs de la transformation Les habitants acteurs de la transformation Placer l habitant au cœur des réflexions Actions de concertation et de participation Développer le lien social Favoriser le développement économique et l insertion

Plus en détail

DISPOSITIF D INTERMÉDIATION LOCATIVE EN RHONE-ALPES CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS REGIONAL 2009

DISPOSITIF D INTERMÉDIATION LOCATIVE EN RHONE-ALPES CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS REGIONAL 2009 Préfecture de la région Rhône-Alpes Mai 2009 DISPOSITIF D INTERMÉDIATION LOCATIVE EN RHONE-ALPES CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS REGIONAL 2009 Préambule Le parc locatif public ne peut répondre seul

Plus en détail

La Caisse des Dépôts bailleur social, prêteur, investisseur dans le logement et gestionnaire de régimes de retraite

La Caisse des Dépôts bailleur social, prêteur, investisseur dans le logement et gestionnaire de régimes de retraite Les retraités et leur logement Maison de la Chimie, 18 novembre 2013 La Caisse des Dépôts bailleur social, prêteur, investisseur dans le logement et gestionnaire de régimes de retraite Anne Sophie Grave

Plus en détail

L accueil. des gens du voyage. direction générale de l Urbanisme de l Habitat et de la Construction LOI DU 5 JUILLET 2000

L accueil. des gens du voyage. direction générale de l Urbanisme de l Habitat et de la Construction LOI DU 5 JUILLET 2000 direction générale de l Urbanisme de l Habitat et de la Construction LOI DU 5 JUILLET 2000 L accueil des gens du voyage Ministère de l'équipement, des Transports et du Logement direction générale de l

Plus en détail

INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES. Efficacité énergétique et ville durable : leçons de l atelier d Abidjan

INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES. Efficacité énergétique et ville durable : leçons de l atelier d Abidjan Université d été : Bâtiments, Villes et Territoires durables face aux défis du changement climatique INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES Efficacité énergétique et ville durable : leçons

Plus en détail

Gaz de France et le développement durable

Gaz de France et le développement durable Gaz de France et le développement durable L engagement pour des territoires durables Groupe de pilotage «Entreprises Collectivités» Comité 21 20 juin 2006 Isabelle ARDOUIN DIRECTION DU DEVELOPPEMENT DURABLE

Plus en détail

PLAN REGIONAL POUR DES EXPERIMENTATIONS D ACTIONS EN FAVEUR DES JEUNES DE 16 A 25 ANS «PERDUS DE VUE»

PLAN REGIONAL POUR DES EXPERIMENTATIONS D ACTIONS EN FAVEUR DES JEUNES DE 16 A 25 ANS «PERDUS DE VUE» PLAN REGIONAL POUR DES EXPERIMENTATIONS D ACTIONS EN FAVEUR DES JEUNES DE 16 A 25 ANS «PERDUS DE VUE» REGION ALSACE 1 CAHIER DES CHARGES FINALITES - Développer des actions d accompagnement des jeunes «perdus

Plus en détail

Le Foyer Rémois. www.foyer-remois.fr

Le Foyer Rémois. www.foyer-remois.fr AFPOLS La connaissance de la vacance : un levier pour développer une stratégie commerciale proactive fondée sur une segmentation des produits /services et clientèles 21 mars 2014 Le Foyer Rémois Siège

Plus en détail

FUSION ANPE /ASSEDIC. Réflexion sur le positionnement des Maisons de l Emploi et des Missions locales

FUSION ANPE /ASSEDIC. Réflexion sur le positionnement des Maisons de l Emploi et des Missions locales FUSION ANPE /ASSEDIC Réflexion sur le positionnement des Maisons de l Emploi et des Missions locales Préambule Cette note fait suite à une série d entretiens réalisés entre juin et octobre 2008, auprès

Plus en détail

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX ANALYSE des BESOINS SOCIAUX d.soufflard-antony@laposte.net Commune de ROUSSET (13) Présentation aux Elus 29 septembre 2011 Préalable la commune de ROUSSET (13) 2 Diplômes Master² en Consultation des Organisations

Plus en détail

La politique foncière au service du logement social. La politique foncière au service du logement social Intervention du 26 mai 2010

La politique foncière au service du logement social. La politique foncière au service du logement social Intervention du 26 mai 2010 La politique foncière au service du logement social Intervention du 26 mai 2010 23/04/2009 La communauté Urbaine de Lyon a voté en décembre 2006 son 2 ième Programme Local de l Habitat 2007 / 2012 Rappel

Plus en détail

Protection juridique des Majeurs

Protection juridique des Majeurs Protection juridique des Majeurs Activité 2011 Assemblée Générale du 15 mai 2012 ASMI OMSR Association de Santé Mentale de l Isère - Office Médico-Social de Réadaptation 12 rue des Pies 38360 Sassenage

Plus en détail

PLH Diagnostic spécifique CDT. Paris Saclay Territoire Sud

PLH Diagnostic spécifique CDT. Paris Saclay Territoire Sud PLH Diagnostic spécifique CDT Paris Saclay Territoire Sud Projet de Contrat de Développement Territorial validé en Comité de pilotage du 10 juillet 2015 1 Afin d élaborer une stratégie propre à son territoire

Plus en détail

2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL

2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL 2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL Projet d Aménagement et de Développement Durable Dossier de PLU approuvé 13/26 Face à l augmentation du prix

Plus en détail

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau Habiter ma ville Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau L habitation constitue une composante essentielle à la qualité de vie des citoyens et une préoccupation constante dans l ensemble

Plus en détail

Résidence Vercingétorix. 207, 211 ET 223 RUE VERCINGÉTORIX PARIS 14 e GRAND PROJET DE RENOUVELLEMENT URBAIN DE PARIS

Résidence Vercingétorix. 207, 211 ET 223 RUE VERCINGÉTORIX PARIS 14 e GRAND PROJET DE RENOUVELLEMENT URBAIN DE PARIS GRAND PROJET DE RENOUVELLEMENT URBAIN DE PARIS RÉHABILITATION DE 444 LOGEMENTS LOCATIFS SOCIAUX Résidence Vercingétorix 207, 211 ET 223 RUE VERCINGÉTORIX PARIS 14 e La résidence Vercingétorix est la principale

Plus en détail

Réforme de la politique de la ville. Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014

Réforme de la politique de la ville. Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014 Réforme de la politique de la ville Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014 Restitution de l atelier n 3 : Intitulé : Les communes et agglomérations concernées par

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Avril 2015 Le logement est devenu, pour la plupart des Français, cher et difficilement accessible. Le secteur de la construction traverse une grave

Plus en détail

Agenda 21, charte de développement durable et gestion du risque inondation Nicolas Bauduceau CEPRI

Agenda 21, charte de développement durable et gestion du risque inondation Nicolas Bauduceau CEPRI Agenda 21, charte de développement durable et gestion du risque inondation Nicolas Bauduceau CEPRI Aux origines de l analyse : un double constat La prise en compte du risque d inondation dans l aménagement

Plus en détail

ATELIER URBAIN QUARTIER CHARLES DE GAULLE 28 SEPTEMBRE 2015 COMPTE RENDU

ATELIER URBAIN QUARTIER CHARLES DE GAULLE 28 SEPTEMBRE 2015 COMPTE RENDU ATELIER URBAIN QUARTIER CHARLES DE GAULLE 28 SEPTEMBRE 2015 COMPTE RENDU Présents : Corinne Valls, Maire de Romainville, Asma GASRI, Présidente de Romainville Habitat, Maire adjointe habitat et Hygiène

Plus en détail

Conventionnement global de patrimoine

Conventionnement global de patrimoine Conventionnement global de patrimoine Cadre de définition et d exercice de la mission des organismes d Hlm Brigitte Brogat Délégation à l action professionnelle L Union sociale pour l habitat T él. 01

Plus en détail