ECARTS EN HEMOSTASE Problèmes et solutions

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ECARTS EN HEMOSTASE Problèmes et solutions"

Transcription

1 ECARTS EN HEMOSTASE Problèmes et solutions Anissa CHACHIA CH Angoulême 1

2 PLAN DE LA PRESENTATION INTRODUCTION : LE CONTEXTE DU LBM DU CH D'ANGOULEME 1. LA PREPARATION A L'ACCREDITATION CHAPITRE 4 PARTICULARITES HEMOSTASE 2. LA GESTION DU DOSSIER DE DEMANDE 3. CONSTATS DES AUDITEURS ET MESURES IMMEDIATES 4. RAPPORT D AUDIT 5. POINTS D AMELIORATION Anissa CHACHIA CH Angoulême

3 CENTRE HOSPITALIER D ANGOULEME Laboratoire polyvalent, 27 M B en 2010, pole medico technique 5 biologistes, 1 Cadre, 32 ETP techniciens, 6 secrétaires, 4 aides de laboratoire Anissa CHACHIA CH Angoulême 3

4 PLAN DE LA PRESENTATION INTRODUCTION : LE CONTEXTE DU LBM DU CH D'ANGOULEME 1. LA PREPARATION A L'ACCREDITATION CHAPITRE 4 PARTICULARITES HEMOSTASE 2. LA GESTION DU DOSSIER DE DEMANDE 3. CONSTATS DES AUDITEURS ET MESURES IMMEDIATES 4. RAPPORT D AUDIT 5. POINTS D AMELIORATION Anissa CHACHIA CH Angoulême

5 ACCOMPAGNEMENT CNEH (septembre 2009 Décembre 2010) Plan d action défini au début de la mission 5 Compétence du personnel Un biologiste et cadre formés (DU AQ) Sensibilisation de tout le personnel Organisation du LBM selon une démarche processus gérée Maitrise de la documentation Rédaction du MAQ Renforcement de l organisation Qualité : missions de la cellule qualité définies motivation des membres régularité des réunions Anissa CHACHIA CH Angoulême 5

6 BASE DOCUMENTAIRE «BD 15189» SUR TABLEUR EXEL Anissa CHACHIA CH Angoulême Anissa CHACHIA CH 6 6

7 ACCOMPAGNEMENT CNEH (septembre 2009 Décembre 2010) Plan d action défini au début de la mission 7 Gestion des risques à partir des signalements des dysfonctionnements => " amélioration continue" Recensement des indicateurs et mise en place de leur gestion Gestion des évaluations Gestion des contrats Mise en place de la revue de direction Anissa CHACHIA CH Angoulême 7

8 Rétro planning suivi par processus Anissa CHACHIA CH Angoulême 8

9 Rétro planning suivi par processus Anissa CHACHIA CH Angoulême 9

10 REVUE DE DIRECTION (11/02/2011) 4.Résultats d audits internes et externes récents Audit Métrologie septembre 2010 BIOMNIS: audit Système octobre 2010 Audit système 6 7 décembre 2010 D Duchassaing A Chachia Y DEMONTEIL Ecarts restant à corriger D Duchassaing A Chachia Organisation biologistes à formaliser pour la signature des CR Planning prévisionnel d audits internes avec équipe formée Manuel de prélèvement avec liste de diffusion Frigo d hémostase Cartographie en 9 points non conforme Plan de formation interne Habilitation des biologistes, référents métrologie et au tri et enregistrement Critères de maintien des compétences (rotations) Locaux non conformes, secrétariat et salle prélèvements (confidentialité) Perte d intégrité des données sur serveur de résultat (commentaires) Anissa CHACHIA CH Angoulême 10

11 PLAN DE LA PRESENTATION INTRODUCTION : LE CONTEXTE DU LBM DU CH D'ANGOULEME 1. LA PREPARATION A L'ACCREDITATION CHAPITRE 4 PARTICULARITES HEMOSTASE 2. LA GESTION DU DOSSIER DE DEMANDE 3. CONSTATS DES AUDITEURS ET MESURES IMMEDIATES 4. RAPPORT D AUDIT 5. POINTS D AMELIORATION Anissa CHACHIA CH Angoulême

12 COFRAC SH-FORM-43 V00 15/04/11 Points Données d'entrée «Points critiques à» maîtriser à maitriser: Modalités de cas maîtrisetp Type d'échantillon primaire Type de récipient Délai d acheminement de l échantillon et température Prétraitement de l'échantillon (centrifugation, température de centrifugation ) : Stabilité sur échantillon pré traité (centrifugé ) Main d'œuvre habilitation : références des procédures et enregistrements. Conditions ambiantes requises Température ambiante Sang sur solution de citrate trisodique 0,109M 1 vol. de citrate pour 9 vol. de sang (remplissage minimum > 80 %) 6 heures à 20 +/- 5 C 15 minutes à g C plasma centrifugé: 8 H à 20 +/- 5 C Tout le personnel technique au poste jour et garde doit être formé et habilité avec critères de maintien des compétences C pièce climatisée - Répertoire d analyse, Manuel prélèvements - Tracabilité des non conformités - Audit pré analytique externe - Formation personnel, fiche analyse - Répertoire d analyse, Manuel prélèvements - Tracabilité des non conformités - Audit pré analytique tous les 2 ans Formation du personnel maintenir les couvercles fermés après retrait des tubes Vérification centrifugeuse avec étalons certifiés COFRAC par société extérieure Délais de rajout formalisés dans répertoire et tracabilité sur SGL des rajouts d analyse C-RHU-HAB-FO-CO C-RHU-FOR-FO L:\Base Documentaire Enregistrements\C. PROCESSUS SUPPORT\C- 2 RESSOURCES HUMAINES\Dossiers personnels Mesure des températures maxi / mini en juillet aout décembre et janvier avec thermomètre raccordé Référence réactif (version) : NEOPLASTINE CI Février 2007 Veille documentaire externe / référents Matériau de référence : Equipements critiques Exigences métrologiques* Exigences informatiques* spécifiques Standard internationnal «Rabbit Thromboplastin ERM-AD IRMM» - Pipette 1000 µl certifiée COFRAC - Réfrigérateur réactifs avec secours Fournisseur STAGO -Contratservice Biomédical - Centrale gestion températures AES valeurs > 100 % écrêtées SGL: automatiquement par règle de gestion indiquant -si temps < 11sec Anissa CHACHIA annulé dans CH Angoulême SGL présence de micro caillots + NC fiche analyse 12

13 Fiche analyse TP Anissa CHACHIA CH Angoulême

14 Tracabilité Formation hémostase Anissa CHACHIA CH Angoulême 14

15 Habilitation Anissa CHACHIA CH Angoulême 15

16 Fiche de poste hémostase de jour Anissa CHACHIA CH Angoulême 16

17 PLAN DE LA PRESENTATION INTRODUCTION : LE CONTEXTE DU LBM DU CH D'ANGOULEME 1. LA PREPARATION A L'ACCREDITATION CHAPITRE 4 PARTICULARITES HEMOSTASE 2. LA GESTION DU DOSSIER DE DEMANDE 3. CONSTATS DES AUDITEURS ET MESURES IMMEDIATES 4. RAPPORT D AUDIT 5. POINTS D AMELIORATION Anissa CHACHIA CH Angoulême

18 JUILLET 2010 Dossier de demande d accréditation partielle portée flexible A3 domaine hémostase Anissa CHACHIA CH Angoulême 18

19 AUDIT COFRAC /02/2011 Suivi du dossier envoyé Préparer, former et informer l équipe Connaissance des documents Entrainement à répondre à l auditeur Exercices de tracabilité Restitution à tout le personnel 6 Fiches d écart non critiques Anissa CHACHIA CH Angoulême 19

20 Réunion d harmonisation des évaluateurs techniques Section Santé Humaine 24 & 25/01/2011 Fiche d écart Rappel : définition écart critique Ecart dont le résultat met en cause la fiabilité des résultats ou l aptitude du système de management à maintenir le niveau de qualité des examens de biologie médicale. L évaluateur doit rapporter le plus fidèlement et le plus factuellement possible l écart qu il observe. L écart peut avoir un effet avéré, quantifiable par l évaluateur, ou peut présenter un risque induit important sur le niveau de qualité des prestations. Il ne doit pas y avoir de différence entre la description d un écart critique et celle d un écart non critique Le constat de l écart doit pouvoir être exploité pour décision par les instances du Cofrac qui n ont pas assisté à l évaluation Anissa CHACHIA CH Angoulême 20

21 PLAN DE LA PRESENTATION INTRODUCTION : LE CONTEXTE DU LBM DU CH D'ANGOULEME 1. LA PREPARATION A L'ACCREDITATION CHAPITRE 4 PARTICULARITES HEMOSTASE 2. LA GESTION DU DOSSIER DE DEMANDE 3. CONSTATS DES AUDITEURS ET MESURES IMMEDIATES 4. RAPPORT D AUDIT 5. POINTS D AMELIORATION Anissa CHACHIA CH Angoulême

22 2 FICHES D ECART QUALITE Date de mise en application des documents qualité Serveur de résultats Anissa CHACHIA CH Angoulême 22

23 Fiche d écart N 1 Date de mise en application des documents qualité «écart d 1 semaine entre la date d approbation et la date d application peut entrainer l utilisation d un document avant l heure» Anissa CHACHIA CH Angoulême 23

24 Action corrective Fiche d écart N 1 Date de mise en application des documents qualité Anissa CHACHIA CH Angoulême 24

25 2 FICHES D ECART QUALITE Date de mise en application des documents qualité Serveur de résultats Anissa CHACHIA CH Angoulême 25

26 Fiche d écart N 6 Serveur de résultats «Lors des jours de garde la mention «validation technique non vu par le biologiste» n est pas en adéquation avec les dispositions définies car il y a une délégation qui est envisagée peut susciter une absence de validation biologique» Anissa CHACHIA CH Angoulême 26

27 Serveur de résultats STARE Dossier validé biologiquement Anissa CHACHIA CH Angoulême 27

28 Serveur de résultats STARE Dossier validé techniquement Anissa CHACHIA CH Angoulême 28

29 Développement V 6.2 SGL juillet 2011 Dossier validé biologiquement Anissa CHACHIA CH Angoulême 29

30 Développement V 6.2 SGL juillet 2011 Dossier validé techniquement Anissa CHACHIA CH Angoulême 30

31 Courrier de notification COFRAC juillet 2011 «Revoir le plan d action» «tout résultat est réputé validé par le biologiste médical même si il y a délégation à un technicien (cf. SH REF 02, 5.8). De la même façon, sur la version papier ainsi que sur le serveur de résultats, c est le nom du biologiste médical qui doit apparaître» Anissa CHACHIA CH Angoulême 31

32 Action corrective septembre 2011 suite Courrier de notification COFRAC Anissa CHACHIA CH Angoulême 32

33 Problème persistant sur les dossiers non complets Anissa CHACHIA CH Angoulême 33

34 4 FICHES D ECART TECHNIQUES TP avec CIQ en cours de qualification 2,2s Facteur V avec CIQ en cours de qualification 3s Défaut de traçabilité des réactifs auxiliaires Critères d acceptabilité en cas de repasse Anissa CHACHIA CH Angoulême 34

35 Fiche d écart N 3 TP avec CIQ en cours de qualification 2,2s Anissa CHACHIA CH Angoulême 35

36 Fiche d écart N 3 TP avec CIQ en cours de qualification 2,2s 09/02/2011 2,2s Anissa CHACHIA CH Angoulême 36

37 Qualification CIQ (18/01 au 14/02/2011) Anissa CHACHIA CH Angoulême 37

38 Activation CIQ dans SGL 14/02/2011 Anissa CHACHIA CH Angoulême 38

39 Analyse résultats CIQ Anissa CHACHIA CH Angoulême 39

40 Réponse apportée fiche d écart N 3 Anissa CHACHIA CH Angoulême 40

41 4 FICHES D ECART TECHNIQUES TP avec CQI en cours de qualification 2,2s Facteur V avec CIQ en cours de qualification 1,3s Défaut de traçabilité des réactifs auxiliaires Critères d acceptabilité en cas de repasse Anissa CHACHIA CH Angoulême 41

42 Fiche d écart N 5 Facteur V avec CIQ en cours de qualification 1,3s Anissa CHACHIA CH Angoulême 42

43 Fiche d écart N 5 Anissa CHACHIA CH Angoulême 43

44 Fiche d écart N 5 Anissa CHACHIA CH Angoulême 44

45 Algorithme décisionnel CIQ Résultat Contrôle de qualité R3s ou 1,3s ou 2,2s Ou 1,2s touchant 2 niveaux Recalibrer Voir avec biologiste responsable si nécessité de rappel des résultats antérieurs Anissa CHACHIA CH Angoulême 45

46 Procédure de validation bio technique Anissa CHACHIA CH Angoulême 46

47 Réponse apportée fiche d écart N 5 Anissa CHACHIA CH Angoulême 47

48 4 FICHES D ECART TECHNIQUES TP avec CQI en cours de qualification 2,2s Facteur V avec CQI en cours de qualification 3s Défaut de traçabilité des réactifs auxiliaires Critères d acceptabilité en cas de repasse Anissa CHACHIA CH Angoulême 48

49 Fiche d écart N 2 Défaut de traçabilité des réactifs auxiliaires Anissa CHACHIA CH Angoulême 49

50 Traçabilité des N de lot Instruction pour archivage mensuel Anissa CHACHIA CH Angoulême 50

51 Action corrective Traçabilité des N de lot Réactifs auxiliaires Anissa CHACHIA CH Angoulême 51

52 Communication interne Anissa CHACHIA CH Angoulême 52

53 4 FICHES D ECART TECHNIQUES TP avec CQI en cours de qualification 2,2s Facteur V avec CQI en cours de qualification 3s Défaut de traçabilité des réactifs auxiliaires Critères d acceptabilité en cas de repasse Anissa CHACHIA CH Angoulême 53

54 Fiche d écart N 4 Critères d acceptabilité en cas de repasse Anissa CHACHIA CH Angoulême 54

55 Algorithme décisionnel Anissa CHACHIA CH Angoulême 55

56 Action corrective CAT en cas de repasse Anissa CHACHIA CH Angoulême 56

57 Abaque repasse TP Anissa CHACHIA CH Angoulême 57

58 PLAN DE LA PRESENTATION INTRODUCTION : LE CONTEXTE DU LBM DU CH D'ANGOULEME 1. LA PREPARATION A L'ACCREDITATION CHAPITRE 4 PARTICULARITES HEMOSTASE 2. LA GESTION DU DOSSIER DE DEMANDE 3. CONSTATS DES AUDITEURS ET MESURES IMMEDIATES 4. RAPPORT D AUDIT 5. POINTS D AMELIORATION Anissa CHACHIA CH Angoulême

59 Rapport d audit COFRAC 02/05/2011 Points forts système qualité en place depuis 2009 équipe de personnes impliqué, motivée, une volonté de s améliorer implication indéniable du responsable qualité, direction du pôle, du CHA suivi efficace des indicateurs qualité évaluation des fournisseurs structurée et appliquée, système de communication (infos brèves) pertinent, efficace et utilisé formation et qualification en place et suivies, implication réelle des services support (informatique et biomédical) système documentaire étayé et sous contrôle veille réglementaire, technologique et normative opérationnelle, rapports d analyses conformes aux exigences, revue de direction efficace, gestion de la métrologie qui est satisfaisante et conforme processus d archivage verrouillé et correct Anissa CHACHIA CH Angoulême

60 CONCLUSION DU RAPPORT «Les actions de correction engagées sont le reflet du travail quotidien observé lors de cette évaluation. Ceci est renforcé par un personnel rigoureux et entreprenant et ceci à tous les stades de la structure du laboratoire. Un travail conséquent a été accompli pour arriver à l accréditation pour faire fonctionner leur système qualité. L efficacité est ressentie au sein des actions menées pour corriger et l équipe d évaluation est d accord pour faire confiance au laboratoire dans la réalisation sous accréditation des prestations d analyses pour le compte de sa clientèle. La gestion de sa portée flexible est en place pour assurer l évolution au fil du temps» Anissa CHACHIA CH Angoulême 60

61 PLAN DE LA PRESENTATION INTRODUCTION : LE CONTEXTE DU LBM DU CH D'ANGOULEME 1. LA PREPARATION A L'ACCREDITATION CHAPITRE 4 PARTICULARITES HEMOSTASE 2. LA GESTION DU DOSSIER DE DEMANDE 3. CONSTATS DES AUDITEURS ET MESURES IMMEDIATES 4. RAPPORT D AUDIT 5. POINTS D AMELIORATION Anissa CHACHIA CH Angoulême

62 Rapport d audit COFRAC 02/05/2011 Points à améliorer 1. La demande systématique des certificats d étalonnage auprès des prestataires de service 2. Le renforcement, au sein du SMQ, pour utiliser la dérogation transcrite et tracée car dans les faits elle est utilisée 3. une action à mettre en œuvre pour la formation (maintien des compétences), 4. Si le système de qualification/habilitation mis en place est parfaitement maîtrisé et appliqué pour l ensemble du personnel non médical, il serait souhaitable que celui ci soit pareillement déployé pour l ensemble des biologistes 5. un effort à consentir pour une meilleure répartition des responsabilités de la veille technologique, normative, qualité et réglementaire 6. une réflexion sur l uniformisation des commentaires suite à la revue documentaire qui serait à entreprendre Anissa CHACHIA CH Angoulême 62

63 1.Enregistrements Répertoire partagé service Biomédical Anissa CHACHIA CH Angoulême 63

64 3.PLANNINGS TECHNICIENS g Anissa CHACHIA CH Angoulême 64

65 4. Habilitation pour l ensemble des biologistes Anissa CHACHIA CH Angoulême 65

66 6. Uniformisation des commentaires Anissa CHACHIA CH Angoulême 66

67 Le Diplôme Anissa CHACHIA CH Angoulême 67

Aspect pratique de l accréditation en immuno-hématologie

Aspect pratique de l accréditation en immuno-hématologie Aspect pratique de l accréditation en immuno-hématologie Dr Pierre LAUROUA Laboratoire Immuno-hématologie clinique Etablissement Français du Sang Bordeaux L accréditation: qu est-ce que c est? Reconnaissance

Plus en détail

RETOURS - Réunions d harmonisation des évaluateurs de la section Santé Humaine NF EN ISO 15189

RETOURS - Réunions d harmonisation des évaluateurs de la section Santé Humaine NF EN ISO 15189 RETOURS - Réunions d harmonisation des évaluateurs de la section Santé Humaine 2014 - NF EN ISO 15189 Objectifs Renforcer la maîtrise du référentiel d accréditation des évaluateurs, notamment dans le cadre

Plus en détail

RETOURS - Réunions d harmonisation des évaluateurs de la section Santé Humaine

RETOURS - Réunions d harmonisation des évaluateurs de la section Santé Humaine RETOURS - Réunions d harmonisation des évaluateurs de la section Santé Humaine - 2015 Objectifs Renforcer la maîtrise du référentiel d accréditation des évaluateurs techniques, notamment dans le cadre

Plus en détail

L évaluation est un lieu d échange : Le comportement des évaluateurs doit s inscrire dans une démarche de progrès pour

L évaluation est un lieu d échange : Le comportement des évaluateurs doit s inscrire dans une démarche de progrès pour RETOURS - Réunions d harmonisation des évaluateurs de la section Santé Humaine - 2012 1 Rappels sur la mission de l évaluateur L évaluation est un lieu d échange : Le comportement des évaluateurs doit

Plus en détail

LES RENCONTRES DU CT2M. Le Recueil d Exigences Spécifiques SH REF 02 du COFRAC : Qu apporte-t-il par rapport à l ISO 15189?

LES RENCONTRES DU CT2M. Le Recueil d Exigences Spécifiques SH REF 02 du COFRAC : Qu apporte-t-il par rapport à l ISO 15189? LES RENCONTRES DU CT2M Le Recueil d Exigences Spécifiques SH REF 02 du COFRAC : Qu apporte-t-il par rapport à l ISO 15189? CT M CT M LesRecontresDuCT2M_v1 1 Tour de table Qu est-ce que le SH REF 02? Chapitre

Plus en détail

Assemblée Générale des Evaluateurs - Section Santé Humaine - Cofrac 28 & 30/06/2010

Assemblée Générale des Evaluateurs - Section Santé Humaine - Cofrac 28 & 30/06/2010 REVISION DU DOCUMENT GEN FORM 17 «FICHE D ÉCART» 1 Pourquoi une nouvelle fiche d écart? En application depuis le 1er Juin 2009 Pour créer un document auto-porteur apte à répondre aux nouvelles exigences

Plus en détail

LA NORME ISO 9001v2008

LA NORME ISO 9001v2008 3 LA NORME ISO 9001v2008 Systèmes de management de la qualité Exigences Novembre 2008 1 Introduction SOMMAIRE DE LA NORME ISO 9001 1 - Domaine d application 2 - Références normatives 3 - Termes et définitions

Plus en détail

L accréditation des laboratoires de biologie médicale en France

L accréditation des laboratoires de biologie médicale en France L accréditation des laboratoires de biologie médicale en France Présent senté par Hélène H MEHAY, Responsable de la Section Santé Humaine Réforme de la biologie médicale 29 juin 2010 Page 1 Introduction

Plus en détail

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI ACCREDITATION DES ORGANISMES PROCEDANT A LA VERIFICATION D INSTRUMENTS DE MESURE REGLEMENTES Document INS ML REF 01 Révision 01 Section INSPECTION Sommaire 1. OBJET DU DOCUMENT... 2 2. DOMAINE D APPLICATION...

Plus en détail

Comment traiter vos écarts COFRAC?

Comment traiter vos écarts COFRAC? Les petits déjeuner du Réunion n 8 du Club de Laboratoires Accrédités Comment traiter vos écarts COFRAC? Partage d expériences, Evolutions dans le domaine de l accréditation, échanges d auditeurs internes

Plus en détail

Prestations de service du département Qualité

Prestations de service du département Qualité Réf : LABCO-QUA-C-001-03 Prestations de service du département Qualité 60-62 rue d Hauteville 75010 Paris Quelle est notre mission? Le département Qualité, associé à un comité de Pilotage faisant le lien

Plus en détail

FORMATIONS Bio Qualité Formation 43 rue de Fleurus Paris

FORMATIONS Bio Qualité Formation 43 rue de Fleurus Paris Les FORMATIONS 2016 Organisme de formation n 11 75 40618 75 1 La Cellule Qualité Organisme de formation n 11 75 40618 75 3 LA CELLULE QUALITÉ PRÉVENTION DES RISQUES EN HYGIÈNE ET SÉCURITÉ Assurer la

Plus en détail

Accréditation : par où commencer? Méthode, exemples et pièges à éviter

Accréditation : par où commencer? Méthode, exemples et pièges à éviter 39 e Colloque National des Biologistes des Hôpitaux Lille, 4-8 octobre 2010 Accréditation : par où commencer? Méthode, exemples et pièges à éviter Alain DAUNIZEAU, Service de Biochimie, C.H. «Dr Schaffner»,

Plus en détail

FICHES PRATIQUES Règles Pratiques

FICHES PRATIQUES Règles Pratiques FICHES PRATIQUES Règles Pratiques Version 2015 QE 0126/1 ISO 9001 ISO 14001 Référentiel v 2015 V 2015 Tous Tous Problème posé Les exigences documentaires sont-elles allégées dans les versions 2015 d ISO

Plus en détail

LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE. Jean Sébastien et Marie Vialatte TEL : FAX :

LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE. Jean Sébastien et Marie Vialatte TEL : FAX : LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE Jean Sébastien et Marie Vialatte TEL : 04 94 25 73 05 FAX : 04 94 07 02 60 e-mail : laboratoire.vialatte@labo-vialatte.fr site internet : laboratoire-vialatte.com MANUEL

Plus en détail

L Accréditation : qui fait quoi? Installation et fonctionnement d une Cellule Qualité

L Accréditation : qui fait quoi? Installation et fonctionnement d une Cellule Qualité 38e Colloque National des Biologistes des Hôpitaux Montpellier - 29 septembre 2009 L Accréditation : qui fait quoi? Installation et fonctionnement d une Cellule Qualité A. Daunizeau Lens Lens et son hôpital

Plus en détail

Processus d'accréditation d'un laboratoire polyvalent dans un centre hospitalier : retour d'expérience

Processus d'accréditation d'un laboratoire polyvalent dans un centre hospitalier : retour d'expérience Processus d'accréditation d'un laboratoire polyvalent dans un centre hospitalier : retour d'expérience Pr. Henri PORTUGAL LABORATOIRE CENTRAL Biochimie Hématologie Hôpital SAINTE MARGUERITE BIOCHIMIE ENDOCRINIENNE

Plus en détail

LA BIOLOGIE DELOCALISEE A L AP-HM Expérience d Accréditation NF EN ISO (HbA1c en consultation de diabétologie)

LA BIOLOGIE DELOCALISEE A L AP-HM Expérience d Accréditation NF EN ISO (HbA1c en consultation de diabétologie) LA BIOLOGIE DELOCALISEE A L AP-HM Expérience d Accréditation NF EN ISO 22870 (HbA1c en consultation de diabétologie) 100 Véronique CHAPOY & Henri PORTUGAL 50 0 1er trim. LABORATOIRE CENTRAL Biochimie Hématologie

Plus en détail

METROLOGIE DANS UN LABORATOIRE DE MICROBIOLOGIE MEDICALE. J. Marc REIFENBERG

METROLOGIE DANS UN LABORATOIRE DE MICROBIOLOGIE MEDICALE. J. Marc REIFENBERG METROLOGIE DANS UN LABORATOIRE DE MICROBIOLOGIE MEDICALE J. Marc REIFENBERG Le processus 1 2 3 1 La demande / revue de contrat Equipement critique Grandeur mesurable Spécifications Périodicité de raccordement

Plus en détail

Support Accréditation Stago. L accréditation. Accompagnement de votre performance

Support Accréditation Stago. L accréditation. Accompagnement de votre performance Support Accréditation Stago L accréditation Accompagnement de votre performance Profitez de l'expérience L'accréditation ISO 15189 engage votre structure dans un système de management de la qualité très

Plus en détail

Ministère de la Santé et de la Prévention Réseau National des Laboratoires

Ministère de la Santé et de la Prévention Réseau National des Laboratoires Ministère de la Santé et de la Prévention Réseau National des Laboratoires Etapes pré et post analytique des analyses biologiques en HEMATOLOGIE Pr. Awa O. Touré PLAN Etapes pré analytique 1. Bulletin

Plus en détail

RAPPORT D AUDIT INTERNE

RAPPORT D AUDIT INTERNE DÉROULEMENT DE L AUDIT INTERNE Implantation : Date de l audit interne : Champ d audit interne (à préciser) : Activité d inspection périodique de chronotachygraphes numériques

Plus en détail

CALENDRIER DES FORMATIONS 2017

CALENDRIER DES FORMATIONS 2017 CALENDRIER DES FORMATIONS Vous trouverez ci-après le calendrier des formations proposées par l AFCBM Bragne Pays de Loire pour l année. Non exhaustif, il sera complété tout au long de l année. La mise

Plus en détail

PLAN QUALITE DU LABORATOIRE DU CENTRE FRANÇAIS DES PORPHYRIES

PLAN QUALITE DU LABORATOIRE DU CENTRE FRANÇAIS DES PORPHYRIES I/ INTRODUCTION Le plan qualité du laboratoire du Centre Français des Porphyries (CFP) décrit de façon spécifique son mode de fonctionnement, les prestations proposées et sa politique en matière d assurance

Plus en détail

Accréditation. Combien ça coûte? Qui veut gagner des millions? F. Larger

Accréditation. Combien ça coûte? Qui veut gagner des millions? F. Larger Accréditation Combien ça coûte? Qui veut gagner des millions? F. Larger 1 Sommaire Le COFRAC Certification versus accréditation Les initiatives Le calendrier Le coût Les essais interlaboratoires Les agréments

Plus en détail

Prérequis des prélèvements en vue des critères diagnostiques Critères du pré-analytique dans la 15189

Prérequis des prélèvements en vue des critères diagnostiques Critères du pré-analytique dans la 15189 Prérequis des prélèvements en vue des critères diagnostiques Critères du pré-analytique dans la 15189 Agnès Le Querrec Coraline Querrec Dr Eric Anger 2 Exigences de la Norme 15 189 Version 2012 Le laboratoire

Plus en détail

Mireille Boisson INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES ET HABILITATION DU PERSONNEL EN BIOLOGIE DELOCALISEE

Mireille Boisson INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES ET HABILITATION DU PERSONNEL EN BIOLOGIE DELOCALISEE INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES ET HABILITATION DU PERSONNEL EN BIOLOGIE DELOCALISEE Mireille Boisson Praticien Hospitalier Service de Biologie Clinque Hôpital FOCH, Suresnes, France Biologie d urgence et Gaz

Plus en détail

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI MODALITÉS DE CANDIDATURE À L'ACCRÉDITATION PAR LA SECTION SANTÉ HUMAINE DU COFRAC SH INF 20 Révision 02 Section Santé humaine SOMMAIRE 1. OBJET DU DOCUMENT... 3 2. DEFINITIONS... 3 3. DOMAINE D APPLICATION...

Plus en détail

Apport du Système. d Information du Laboratoire à la mise en oeuvre de l accréditation ISO 15189

Apport du Système. d Information du Laboratoire à la mise en oeuvre de l accréditation ISO 15189 Apport du Système Add your company slogan d Information du Laboratoire à la mise en oeuvre de l accréditation ISO 15189 en microbiologie Christian ZUMBO C.H.de la Dracénie SNBH/C.Zumbo/Toulouse/28/09/2012

Plus en détail

VERIFIER LA CONFORMITE DES DEMANDES D EXAMENS

VERIFIER LA CONFORMITE DES DEMANDES D EXAMENS Page 1/9 Objet Définitions Références Cette procédure a pour objet de définir les principes de la réception d une demande d examen et notamment les règles d acceptation ou de refus. Elle apporte des précisions

Plus en détail

Manuel qualité. 44 rue d Amsterdam PARIS. Tel : Fax :

Manuel qualité. 44 rue d Amsterdam PARIS. Tel : Fax : Laboratoire du Centre 44 rue d Amsterdam 75009 PARIS Tel : 01 42 81 80 20 Fax : 01 42 81 87 89 e-mail : laboratoire@centre-medical-europe.com MANUEL QUALITE Référentiel NF ISO EN 15189 Objet de la modification

Plus en détail

Expression et évaluation des portées d'accréditation en Biologie Médicale

Expression et évaluation des portées d'accréditation en Biologie Médicale Expression et évaluation des portées d'accréditation en Biologie Médicale Portées flexibles Documents Cofrac LAB/SH REF 08 et LAB (SH) INF 50 (portées-types en Biologie médicale) 1 Pourquoi la portée flexible

Plus en détail

GERER LES NON-CONFORMITES ET LES RECLAMATIONS

GERER LES NON-CONFORMITES ET LES RECLAMATIONS I. Objet et domaine d application Cette procédure définit les modalités d enregistrement et de traitement des non-conformités et des réclamations détectées par les membres du laboratoire. Elle s applique

Plus en détail

MANUEL QUALITE. Référentiel NF ISO EN Version Décembre Laboratoire de Biologie Médicale SYMBIO Autorisé n 69-74

MANUEL QUALITE. Référentiel NF ISO EN Version Décembre Laboratoire de Biologie Médicale SYMBIO Autorisé n 69-74 MANUEL QUALITE Référentiel NF ISO EN 15189 Version Décembre 2012 Laboratoire de Biologie Médicale SYMBIO Autorisé n 69-74 1 place Jean Berry 69700 GIVORS : 04-72-49-23-13 / : 04-72-49-23-17 4 place du

Plus en détail

DU Assurance qualité dans les laboratoires de Biologie Médicale (Accréditation selon les normes 15189/22870 des LBM)

DU Assurance qualité dans les laboratoires de Biologie Médicale (Accréditation selon les normes 15189/22870 des LBM) DU Assurance qualité dans les laboratoires de Biologie Médicale (Accréditation selon les normes 15189/22870 des LBM) Année 2016/2017 Responsable universitaire : Pr. J. IZOPET Responsables organisationnels

Plus en détail

Une expérience d accréditation des gaz du sang

Une expérience d accréditation des gaz du sang Une expérience d accréditation 22870 des gaz du sang Michel Vaubourdolle, B. Bénéteau Burnat, N. Mario, F. Gerrier, P. Pernet Pôle de Biologie Médicale et Pathologie Site Saint Antoine Hôpitaux Universitaires

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE D UN SYSTEME DE GESTION DE LA QUALITE LES PRINCIPES DE MANAGEMENT

MISE EN ŒUVRE D UN SYSTEME DE GESTION DE LA QUALITE LES PRINCIPES DE MANAGEMENT MISE EN ŒUVRE D UN SYSTEME DE GESTION DE LA QUALITE LES PRINCIPES DE MANAGEMENT BASE D UN SYSTEME DE MANAGEMENT. MANIERE DE GERER. REGLES FONDAMENTALES. IMPLIQUENT TOUTES LES PARTIES INTERESSEES. ECOUTE

Plus en détail

A1-MAQ Version 07. Manuel Qualité Date d application : MANUEL QUALITE VERSION 07. Référentiel NF ISO EN 15189

A1-MAQ Version 07. Manuel Qualité Date d application : MANUEL QUALITE VERSION 07. Référentiel NF ISO EN 15189 MANUEL QUALITE VERSION 07 Référentiel NF ISO EN 15189 Rédacteur : Léa GAO Validateur : Karine JEANNISSON Approbateur : Catherine BENICHOU page 1 sur 37 SOMMAIRE Chapitre 01 MISE A JOUR Chapitre 02 GESTION

Plus en détail

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI PROGRAMME D ACCREDITATION POUR LE CONTRÔLE TECHNIQUE DES VEHICULES LOURDS Document INS REF 09 Révision 04 Section INSPECTION SOMMAIRE 1. OBJET DU DOCUMENT... 3 2. REFERENCES ET DEFINITIONS... 3 2.1. REFERENCES...

Plus en détail

La biologie médicale délocalisée selon la norme ISO 22870

La biologie médicale délocalisée selon la norme ISO 22870 La biologie médicale délocalisée selon la norme ISO 22870 Alain Suiro Page 1 Définitions ISO 22870 : (ADBD) analyse réalisée à proximité du patient ou à l endroit où il se trouve, dont le résultat peut

Plus en détail

Problématique des Laboratoires de Biologie Médicale (LBM) des établissements de santé ligériens

Problématique des Laboratoires de Biologie Médicale (LBM) des établissements de santé ligériens Problématique des Laboratoires de Biologie Médicale (LBM) des établissements de santé ligériens Colloque biologie médicale - ARS Pays de la Loire Pays de la Loire Le 9 septembre 2011 D. JACQ PhISP DQE

Plus en détail

DUT GENIE BIOLOGIQUE OBJECTIFS

DUT GENIE BIOLOGIQUE OBJECTIFS DUT GENIE BIOLOGIQUE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : DUT Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Spécialité : DUT Génie Biologique - Montpellier OBJECTIFS Le DUT Génie Biologique prépare

Plus en détail

Laboratoire BIOLAM 80 MANUEL QUALITE

Laboratoire BIOLAM 80 MANUEL QUALITE Manuel Qualité v8 - Ref A3-MAQ - Tout document imprimé n'est valide que le jour d... Page 1 of 18 Laboratoire BIOLAM 80 Laboratoire Lamarck 7 rue Lamarck 80000 AMIENS Tel : 03 22 91 44 15 Fax : 03 22 91

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER NIORT LABORATOIRE D EXAMENS DE BIOLOGIE MEDICALE. 40, avenue Charles de Gaulle NIORT Cedex

CENTRE HOSPITALIER NIORT LABORATOIRE D EXAMENS DE BIOLOGIE MEDICALE. 40, avenue Charles de Gaulle NIORT Cedex CENTRE HOSPITALIER NIORT LABORATOIRE D EXAMENS DE BIOLOGIE MEDICALE 40, avenue Charles de Gaulle 79021 NIORT Cedex Tel: 05.49.78.31.62 Fax: 05.49.78.31.64 Site Web: www.ch-niort.fr MANUEL QUALITE Référentiel

Plus en détail

Présentation du Cofrac. Processus d accréditation des Laboratoires d essais et d analyses de Biologie Médicale

Présentation du Cofrac. Processus d accréditation des Laboratoires d essais et d analyses de Biologie Médicale Présentation du Cofrac Processus d accréditation des Laboratoires d essais et d analyses de Biologie Médicale COFRAC 37 rue de Lyon 75012 PARIS Page 1 L historique de l accréditation Le besoin de confiance

Plus en détail

Convention avec les preleveurs externes

Convention avec les preleveurs externes Type de document : ENREGISTREMENT Référence : C1-ENR05 Titre : Convention avec les preleveurs externes Version : 3 Date d application : : 2013-09-16 Entre des soussignés : SELARL SYNERGIE ESCOFFIER 1387

Plus en détail

I. Introduction. Métrologie = «Science de la mesure associée à l évaluation de son incertitude» (NF X VIM)

I. Introduction. Métrologie = «Science de la mesure associée à l évaluation de son incertitude» (NF X VIM) METROLOGIE I. Introduction 1. Définitions Métrologie = «Science de la mesure associée à l évaluation de son incertitude» (NF X 07-001 VIM) Mesurer = comparer Un résultat de mesure comporte trois éléments

Plus en détail

PROCÉS VERBAL DE LA RÉUNION DE LA DÉLÉGATION UNIQUE DU PERSONNEL EN DATE DU 2 NOVEMBRE 2015

PROCÉS VERBAL DE LA RÉUNION DE LA DÉLÉGATION UNIQUE DU PERSONNEL EN DATE DU 2 NOVEMBRE 2015 PROCÉS VERBAL DE LA RÉUNION DE LA DÉLÉGATION UNIQUE DU PERSONNEL EN DATE DU 2 NOVEMBRE 2015 Ordre du jour : 1 - Réunion C.E. : 1-1: Approbation du projet de procès-verbal de la dernière réunion du lundi

Plus en détail

Sensibilisation sur le SMQ agence

Sensibilisation sur le SMQ agence Mise en place du système de management de l anapec Accompagnement des agences à la certification Sensibilisation sur le système de management de la qualité 10 octobre 2014 1 Contenu Présentation générale

Plus en détail

Les médecins du travail, représentés par le directeur de la DRH

Les médecins du travail, représentés par le directeur de la DRH Date d application : 25/05/2016 Page : 1/6 Le contrat ci-dessous est établi entre : Les médecins du travail, représentés par le directeur de la DRH et Le Laboratoire de Biologie Médicale du CHRU de Montpellier

Plus en détail

MANUEL QUALITE GCS/ORG/MQ/001 Version : 04 Applicable le 03/10/2016. Laboratoire de Biologie Médicale BIOPAN

MANUEL QUALITE GCS/ORG/MQ/001 Version : 04 Applicable le 03/10/2016. Laboratoire de Biologie Médicale BIOPAN MANUEL QUALITE GCS/ORG/MQ/001 Version : 04 Applicable le 03/10/2016 Page 1/28 Laboratoire de Biologie Médicale BIOPAN 64 Avenue du Professeur René Leriche 67504 HAGUENAU CEDEX Tel : 03.88.06.36.28 Fax

Plus en détail

Analyse interprétative de la norme NF EN ISO : système de management de la qualité (chapitre 4)

Analyse interprétative de la norme NF EN ISO : système de management de la qualité (chapitre 4) Qualité et accréditation en biologie médicale Ann Biol Clin 2013 ; 71 (Hors série n o 1) : 19-28 SG5-02 Analyse interprétative de la norme NF EN ISO 15189 : système de management de la qualité (chapitre

Plus en détail

Normes. Définit les compétences exigées des laboratoires d essai et d étalonnage

Normes. Définit les compétences exigées des laboratoires d essai et d étalonnage Normes NF EN ISO/CEI 17025 Définit les compétences exigées des laboratoires d essai et d étalonnage NF EN ISO 15189 Définit les exigences concernant la qualité et la compétence des laboratoires de biologie

Plus en détail

Une expérience d accréditation partielle d un pôle de Biologie Médicale portée initiale en Biochimie d urgence

Une expérience d accréditation partielle d un pôle de Biologie Médicale portée initiale en Biochimie d urgence Une expérience d accréditation partielle d un pôle de Biologie Médicale portée initiale en Biochimie d urgence Michel Vaubourdolle, B. Bénéteau Burnat, E. Lasnier, N. Mario, F. Gerrier, P. Pernet Pôle

Plus en détail

MANUEL QUALITE Référentiel NF ISO EN Page 1/22 MANUEL QUALITE. Référentiel NF ISO EN 15189

MANUEL QUALITE Référentiel NF ISO EN Page 1/22 MANUEL QUALITE. Référentiel NF ISO EN 15189 Référentiel NF ISO EN 15189 Page 1/22 MANUEL QUALITE Référentiel NF ISO EN 15189 LABORATOIRE D ANALYSES MEDICALES MULTISITES CEVENLABO Site d Aubenas 19 Avenue de Bellande - 07200 Aubenas Tél : 04 75 35

Plus en détail

Coopération : la bonne solution pour la qualité du préanalytique

Coopération : la bonne solution pour la qualité du préanalytique 1 Coopération : la bonne solution pour la qualité du préanalytique 2 Sommaire Audit du COFRAC du laboratoire But de l audit Réalisation Ecarts 2012 Etude sur le délai préanalytique Exemple du K Nécessité

Plus en détail

Procédure de gestion des nonconformités, actions correctives et préventives

Procédure de gestion des nonconformités, actions correctives et préventives GROUPE I Buts Décrire la manière dont sont gérées les non-conformités, les les. II - Abréviations/Définitions NC : non-conformité DQ : délégué qualité RAQ : responsable qualité AC : action corrective AP

Plus en détail

Qualithys. Conseil et audit qualité. CO ACTEUR DE VOTRE DEVELOPPEMENT

Qualithys. Conseil et audit qualité.  CO ACTEUR DE VOTRE DEVELOPPEMENT Conseil et audit qualité www.qualithys.fr CO ACTEUR DE VOTRE DEVELOPPEMENT AUDITS & CONFORMITE VOUS SOUHAITEZ : Valider la conformité d un système de management. Vérification du bon déploiement de toutes

Plus en détail

MANUEL QUALITE. Référentiel NF ISO EN Page 1/22 MANUEL QUALITE. Référentiel NF ISO EN 15189

MANUEL QUALITE. Référentiel NF ISO EN Page 1/22 MANUEL QUALITE. Référentiel NF ISO EN 15189 Référentiel NF ISO EN 15189 Page 1/22 MANUEL QUALITE Référentiel NF ISO EN 15189 LABORATOIRE D ANALYSES MEDICALES MULTISITES CEVENLABO Site d Aubenas 19 Avenue de Bellande - 07200 Aubenas Tél : 04 75 35

Plus en détail

RAPPORT D EVALUATION N SH

RAPPORT D EVALUATION N SH Référentiel : document Cofrac SH REF 02 (NF EN ISO 15189 et NF EN ISO 22870) NF EN ISO 15189 : v2007 NF EN ISO 15189 : v2012 RAPPORT D EVALUATION N SH-14-0442 Nom du laboratoire : CH BEAUVAIS N o d accréditation

Plus en détail

Réforme de la biologie : Impacts sur l informatique des laboratoires. Alain Cœur Conseil

Réforme de la biologie : Impacts sur l informatique des laboratoires. Alain Cœur Conseil Réforme de la biologie : Impacts sur l informatique des laboratoires PLAN Evolution de la structure des laboratoires Accréditation des laboratoires Signature électronique 2 EVOLUTION DES LABORATOIRES Privé

Plus en détail

Manuel qualité. MA-SMQ-01g. MA-SMQ-01g Manuel qualité Page 1 sur 9. Poste Nom Signature

Manuel qualité. MA-SMQ-01g. MA-SMQ-01g Manuel qualité Page 1 sur 9. Poste Nom Signature Manuel qualité MA-SMQ-01g Poste Nom Signature Rédigé par P. COQUET Vérifié par G. FRERE Validé par N. CRUZ Lu par C. RAMOS Lu par V. LACELLERIE Lu par N. MILAN MA-SMQ-01g Manuel qualité Page 1 sur 9 Table

Plus en détail

Yamina Boulahdaj Référente qualité URC-CIC Paris Descartes Necker- Cochin

Yamina Boulahdaj Référente qualité URC-CIC Paris Descartes Necker- Cochin Yamina Boulahdaj Référente qualité URC-CIC Paris Descartes Necker- Cochin 1 DEFINITION Assurance Qualité : «Ensemble des activités préétablies et systématiques mises en œuvre dans le cadre du système qualité,

Plus en détail

Traçabilité métrologique

Traçabilité métrologique Les petits déjeuner du Réunion n 10 du Club de Laboratoires Accrédités Traçabilité métrologique Partage d expériences, Evolutions dans le domaine de l accréditation, échanges d auditeurs internes Vendredi

Plus en détail

MANUEL QUALITE LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE BARRAND. 9 rue Schuman Colmar - Tél :

MANUEL QUALITE LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE BARRAND. 9 rue Schuman Colmar - Tél : MANUEL QUALITE LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE BARRAND 9 rue Schuman 68000 Colmar - Tél : 03 89 80 05 05 197 avenue d Alsace 68000 Colmar - Tél: 03 89 30 05 05 68 grand rue 68180 Horbourg-Wihr - Tél:

Plus en détail

CT M. Les petits déjeuner du. Réunion n 4 du Club de Laboratoires Accrédités. Dématérialisation des données

CT M. Les petits déjeuner du. Réunion n 4 du Club de Laboratoires Accrédités. Dématérialisation des données Les petits déjeuner du CT M Réunion n 4 du Club de Laboratoires Accrédités Dématérialisation des données Partage d expériences, Evolutions dans le domaine de l accréditation, échanges d auditeurs internes

Plus en détail

LBM BioPAN site Haguenau

LBM BioPAN site Haguenau LBM BioPAN site Haguenau 1 Identifier les points à améliorer du laboratoire et déterminer des priorités d actions. Rendre la collaboration avec les services plus efficace. 2 Questionnaire élaboré par l

Plus en détail

Procédure de gestion des Nonconformités PROCÉDURE DE GESTION DES NON CONFORMITÉS ET RÉCLAMATIONS SOMMAIRE 1 OBJET 2 2 DOMAINE D APPLICATION 2

Procédure de gestion des Nonconformités PROCÉDURE DE GESTION DES NON CONFORMITÉS ET RÉCLAMATIONS SOMMAIRE 1 OBJET 2 2 DOMAINE D APPLICATION 2 PROCÉDURE DE GESTION DES NON CONFORMITÉS ET RÉCLAMATIONS SOMMAIRE 1 OBJET 2 2 DOMAINE D APPLICATION 2 3 MÉTHODOLOGIE 2 3.1 Définitions 2 3.2 Méthodologie 2 3.2.1 Gestion des non conformités 3 3.2.2 Gestion

Plus en détail

L amélioration continue en assurance qualité en radiothérapie. 30/05/2013 Séminaire régional de radiothérapie externe

L amélioration continue en assurance qualité en radiothérapie. 30/05/2013 Séminaire régional de radiothérapie externe L amélioration continue en assurance qualité en radiothérapie 1 Sommaire L amélioration continue - Origine de l exigence - Quelques pistes de réflexion Les éléments de l amélioration continue - Les sources

Plus en détail

LETTRE D'INFORMATION AUX CLIENTS

LETTRE D'INFORMATION AUX CLIENTS 1. OBJET Décrire le processus de certification de VIGICERT. 2. DOMAINE D APPLICATION Le présent document s applique à tous les contrats de certification de systèmes de Management signés entre VIGICERT

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D'AUTO-EVALUATION PREPARATION DES EVALUATIONS SUR SITE SELON LA NORME NF EN ISO 15189

QUESTIONNAIRE D'AUTO-EVALUATION PREPARATION DES EVALUATIONS SUR SITE SELON LA NORME NF EN ISO 15189 QUESTIONNAIRE D'AUTO-EVALUATION PREPARATION DES EVALUATIONS SUR SITE SELON LA NORME NF EN ISO 15189 Document LAB LABM Form 03 Révision 01 Septembre 2007 Section Laboratoires Préambule Ce questionnaire,

Plus en détail

GRILLE D AUDIT Postanalytique

GRILLE D AUDIT Postanalytique GRILLE D AUDIT Postanalytique 1. Conservation des échantillons après analyse 1 Que faites-vous des échantillons une fois l'examen effectué? 5.7.2 2 Combien de temps sont-ils gardés et où? 5.7.2 3 Quelle

Plus en détail

DEMARCHE DE CERTIFICATION EN INSTITUT DE FORMATION. GERACFAS PARIS LE 8 AVRIL 2016 MJ Heyraud - J Lagatie

DEMARCHE DE CERTIFICATION EN INSTITUT DE FORMATION. GERACFAS PARIS LE 8 AVRIL 2016 MJ Heyraud - J Lagatie DEMARCHE DE CERTIFICATION EN INSTITUT DE FORMATION GERACFAS PARIS LE 8 AVRIL 2016 MJ Heyraud - J Lagatie Plan de la présentation L Association St Marie L Institut de formation L histoire de la démarche

Plus en détail

Démarche Qualité et Évaluation en Santé

Démarche Qualité et Évaluation en Santé Démarche Qualité et Évaluation en Santé Jean Gaudart Laboratoire d Enseignement et de Recherche sur le Traitement de l Information Médicale jean.gaudart@univmed.fr Faculté de Médecine Université de la

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D'AUTO-ÉVALUATION PRÉPARATION DE L EVALUATION SUR SITE SELON LA NORME NF EN ISO : 2012

QUESTIONNAIRE D'AUTO-ÉVALUATION PRÉPARATION DE L EVALUATION SUR SITE SELON LA NORME NF EN ISO : 2012 QUESTIONNAIRE D'AUTO-ÉVALUATION PRÉPARATION DE L EVALUATION SUR SITE SELON LA NORME NF EN ISO 15189 : 2012 SH FORM 03 Révision 02 Section Santé Humaine Préambule ϑ QUESTIONNAIRE D'AUTO-EVALUATION Ce questionnaire,

Plus en détail

Mode opératoire MO Non conformités à la réception des échantillons biologiques

Mode opératoire MO Non conformités à la réception des échantillons biologiques Date d application : 30/05/2016 Page : 1/8 Rédaction : MONDAIN ANNE MARIE Vérification : CRISTOL JEAN-PAUL, ESTRIC FRANCOISE, TAOUREL PATRICE Approbation : TAMBY INDIRA Date d'approbation :23/05/2016 16:09:00

Plus en détail

Laboratoire XLABS. Biologie médicale Réception des échantilllons C3PR01

Laboratoire XLABS. Biologie médicale Réception des échantilllons C3PR01 Version : ACR 04 Date de validation : 05/12/2016 Type de texte : Procédure Date de mis en application : 05/12/2016 Intervenants Dates Visas Auteur FOUILLET Corinne 01/12/2016 Vérification SOUCHET Jean

Plus en détail

GISELE GAY LBM MIRAMAS SEL ANALYS

GISELE GAY LBM MIRAMAS SEL ANALYS ACCREDITATION EN BACTERIOLOGIE Expérience d'un Laboratoire de Biologie Médicale privé GISELE GAY LBM MIRAMAS SEL ANALYS Gisèle GAY giselegay@orange.fr Historique de la Structure ANALYS / ANALYS-I 1995:

Plus en détail

CT M. Les petits déjeuners du. Approche processus : Cohésion assurée et efficience maîtrisée. Vendredi 2 décembre. Qu est-ce qu un processus?

CT M. Les petits déjeuners du. Approche processus : Cohésion assurée et efficience maîtrisée. Vendredi 2 décembre. Qu est-ce qu un processus? CT M Les petits déjeuners du Approche processus : Cohésion assurée et efficience maîtrisée Vendredi 2 décembre Qu est-ce qu un processus? 2 Petit déjeuner du 2 décembre 1 Qu est-ce qu un processus? NF

Plus en détail

Vérification de méthodes

Vérification de méthodes Vérification de méthodes à l aide du logiciel i levm BYG Expérience de LBM hospitaliers CH LORIENT HIA BORDEAUX Véronique GARDET François SCHMITT AtelierB3 26septembre 2012 Toulouse CNBH ACNBH Agrément

Plus en détail

Manuel Qualité. Notre système de management pour :

Manuel Qualité. Notre système de management pour : Notre système de management pour : L'étude, la conception et le développement du logiciel Valab La commercialisation du logiciel Valab L installation, la formation et le service aprèsvente du logiciel

Plus en détail

Retour d expérience V2014 REQUA

Retour d expérience V2014 REQUA Retour d expérience V2014 REQUA 16 Juin 2016 Suivi mis en place à la réception du rapport de certification C. JACQUINOT Secrétaire Générale G. MICHEL Responsable qualité Direction Qualité Risques POSITIONNEMENT

Plus en détail

Exigences qualité applicables aux fournisseurs d ALISAERO

Exigences qualité applicables aux fournisseurs d ALISAERO d ALISAERO TABLEAU D EVOLUTION INDICE PARAGRAPHE MODIFIE SYNTHESE DE LA MODIFICATION DATE AUTEUR 0 - Création 03/03/03 E.BRAZZALOTTO 1 - Rajout Sous traitance Second Rang 22/02/05 E.BRAZZALOTTO 2 3-3 -

Plus en détail

Norme ISO 9001 version 2015: quel impact pour l EFS? Céline MARCOU-CHERDEL EFS Siège

Norme ISO 9001 version 2015: quel impact pour l EFS? Céline MARCOU-CHERDEL EFS Siège Norme ISO 9001 version 2015: quel impact pour l EFS? 2 de Transine, Tous droits réservés - Tl Céline MARCOU-CHERDEL EFS Siège Société Françsine, Tous droits réservés - Tle est interdite Pourquoi l évolution

Plus en détail

Organisation, prestations et besoins des prescripteurs

Organisation, prestations et besoins des prescripteurs PR-0410.08 Page 1 / 6 OBJET : Définir les prestations offertes par le laboratoire de Biologie Clinique et les exigences liées à leur réalisation. 1. Domaine d application Ce document s adresse à l ensemble

Plus en détail

Convention laboratoire- Préleveur externe

Convention laboratoire- Préleveur externe Entre les soussignés : Le laboratoire de biologie médicale (LBM) BIOMED62... Adresse :... Représenté par, Nom :... Qualité : D une part, Et le professionnel de santé Nom :... Adresse :...... D autre part,

Plus en détail

Habilitation du personnel technique

Habilitation du personnel technique Les petits déjeuner du Réunion n 11 du Club de Laboratoires Accrédités Habilitation du personnel technique Partage d expériences, Evolutions dans le domaine de l accréditation, échanges d auditeurs internes

Plus en détail

VALIDATION DE METHODES QUALITATIVES EN CONTINU

VALIDATION DE METHODES QUALITATIVES EN CONTINU VALIDATION DE METHODES QUALITATIVES EN CONTINU IX E JOURNÉES PROFESSIONNELLES DE L AFTLM PARIS Informations pré requises Type de flexibilité Méthodes «fournisseurs» (portée flexible standard A), dites

Plus en détail

CQP Plasturgie Conduite d équipement de fabrication. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Plasturgie Conduite d équipement de fabrication. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Plasturgie Conduite d équipement de fabrication Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification DESIGNATION DU METIER OU DES COMPOSANTES DU METIER EN LIEN AVEC LE CQP Le titulaire

Plus en détail

La qualité des résultats d une mesure passe par la connaissance et la maîtrise de l erreur :

La qualité des résultats d une mesure passe par la connaissance et la maîtrise de l erreur : Traçabilité, surveillance et métrologie La qualité des résultats d une mesure passe par la connaissance et la maîtrise de l erreur : La métrologie Cofrac www.jri.fr Nos prestations métrologiques Cofrac

Plus en détail

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI REGLEMENT D ACCREDITATION SH REF 05 Révision 08 Section SANTE HUMAINE SOMMAIRE 1. Objet du document... 3 2. Définitions et références... 3 2.1. Références... 3 2.2. Définitions et sigles... 3 3. Domaine

Plus en détail

Challenge du SMQ : l audit

Challenge du SMQ : l audit Formation F-CRIN : Management de la qualité en recherche clinique à l hôpital Challenge du SMQ : l audit 1 Présentation Pascale Bellamy Ingénieur Agro-alimentaire/ Formation scientifique 8 ans d expérience

Plus en détail

La maîtrise de l analyse: Application de la méthode HACCP. Christophe Dufour Nicole Maurice Juin 2013

La maîtrise de l analyse: Application de la méthode HACCP. Christophe Dufour Nicole Maurice Juin 2013 La maîtrise de l analyse: Application de la méthode HACCP Christophe Dufour Nicole Maurice Juin 2013 Pourquoi des analyses? Quels risques en matière de fiabilité de résultat? Y a-t-il des CCP dans le processus

Plus en détail

LBM MEDIBIO Manuel Qualité Réf MQ-MUO version 5

LBM MEDIBIO Manuel Qualité Réf MQ-MUO version 5 LBM MEDIBIO Manuel Qualité Réf MQ-MUO-002-05 version 5 MANUEL QUALITE Le présent manuel est à la version 5 et est applicable à partir du 14/02/15 Cet exemplaire a été remis à : pour application et sa mise

Plus en détail

Norme NF EN ISO : analyse comparative avec le GBEA et mise en place du nouveau référentiel

Norme NF EN ISO : analyse comparative avec le GBEA et mise en place du nouveau référentiel Ann Biol Clin 2010 ; 68 (3) : 367-77 Norme NF EN ISO 15189 : analyse comparative avec le GBEA et mise en place du nouveau référentiel Standard NF EN ISO 15189: comparative analysis with GBEA and implementation

Plus en détail

Le caissier est chargé de la fabrication de la caisse dans le respect des règles du SEILA et/ou du mode opératoire en place.

Le caissier est chargé de la fabrication de la caisse dans le respect des règles du SEILA et/ou du mode opératoire en place. FICHE MÉTIER Caissier MISSION Le caissier est chargé de la fabrication de la caisse dans le respect des règles du SEILA et/ou du mode opératoire en place. POSITIONNEMENT DANS L ORGANISATION Liens hiérarchiques

Plus en détail

LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE TEL : FAX : Site web :

LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE TEL : FAX : Site web : LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE GCS-Médical et Technique de l Agglomération Toulousaine Hôpital Joseph Ducuing -15, rue Varsovie BP 53160 31027 Toulouse Cedex 3 TEL : 05 61 77 34 02 FAX : 05 61 77 34

Plus en détail

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI TITRE DU DOCUMENT NOTES DE DOCTRINE DU COMITE DE SECTION INSPECTION Document INS Réf 04 Révision 01 - Décembre 2008 Section INSPECTION 1 - OBJET DU DOCUMENT Ce document est destiné à rendre disponible

Plus en détail

Du G.B.E.A. à l Accréditation en milieu Hospitalier

Du G.B.E.A. à l Accréditation en milieu Hospitalier 27 ème Colloque CORATA IBS MARSEILLE le 16 Septembre 2010 Du G.B.E.A. à l Accréditation en milieu Hospitalier Professeur Henri PORTUGAL LABORATOIRE CENTRAL Biochimie Hématologie Hôpital Sainte Marguerite

Plus en détail

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI EXIGENCES POUR L ACCREDITATION DES ORGANISMES PROCEDANT A LA VERIFICATION D INSTRUMENTS DE MESURE REGLEMENTES DOCUMENT LAB ML Ref 02 Révision 02 Avril 2009 Section Laboratoires SOMMAIRE A PREAMBULE...3

Plus en détail