Les examens en cardiologie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les examens en cardiologie"

Transcription

1 Les examens en cardiologie Dr C.Stin L ECG C est l examen de base en cardiologie L ECG retrace l activité électrique du cœur L ECG doit être bien réalisé (c est médicolégal). C est-à-dire il doit figurer le nom du patient, la date et l heure, les circonstances (douleur thoracique ou non ), 12 dérivations et le bon étalonnage (vitesse de déroulement 25 mm/s et amplitude de 1 mv/cm), et non parasité. 1

2 Six dérivations précordiales V1 : 4e espace intercostal droit, bord droit du sternum (parasternal). V2 : 4e espace intercostal gauche, bord gauche du sternum (parasternal). V3 à mi-chemin entre V2 et V4. V4 : 5e espace intercostal gauche, sur la ligne médioclaviculaire. V5 : même horizontale que V4, ligne axillaire antérieure. V6 : même horizontale que V4, ligne axillaire moyenne. 2

3 Les frontales: «rien ne va jamais» rouge jaune vert noir 3

4 Les critères d ECG normal L onde P est positive en DI-DII-VF (amplitude max. en DII < 2,5 mm et durée < 0,12 s) Une seule onde P identique précède chaque QRS et réciproquement L'intervalle P-R est isoélectrique, de durée normale (0,12 0,20 s) et constante Les complexes QRS sont tous positifs en DI-DII-VF (axe du cœur entre 0 et 90 ) Les QRS sont tous fins (< 0,10 s) L aspect des QRS est rs en dérivation V1 et qr en dérivation V6; l onde R croit de V1 à V4 (< 25 mm) puis décroît jusqu en V6 Il n y a pas d onde Q, mais il existe une micro onde q en V5-V6 et il peut exister une micro onde q fine en frontales 4

5 Ecg normal Examen indolore Permet de dépister un trouble du rythme, une HVG, une ischémie, une EP, une amylose 5

6 Normal? Le holter ECG C est un enregistrement ECG durant 24h Il permet de dépister un trouble du rythme ou de conduction paroxystique, Indolore Pas de douche pendant 24h 6

7 Holter implantable Utilisé pour le diagnostique étiologique des syncopes quand le bilan standard c est révélé normal. Durée de vie d environ 14 mois (jusqu à 2 ans) Implantation en sous cutané au niveau du muscle pectoral sous anesthésie locale Permet d obtenir un tracé d une dérivation pendant 42 min environ. 7

8 Auto mesure tensionnelle Se réalise grâce à un brassard à TA (généralement au poignet) prêté au patient durant 3 jours 8

9 MAPA Le Holter tensionnel est la mesure automatique de la pression artérielle (MAPA) pendant une durée prolongée (en général 24h), au cours d activité normale à domicile. Permet d affirmer ou non une hypertension artérielle, d effectuer un suivi de traitement ou de dépister des hypotensions L épreuve d effort Permet de dépister une cardiopathie ischémique, de faire le bilan d une syncope d effort ou de certaines cardiopathies (CMH) Se pratique sur vélo ou tapis roulant le plus souvent Matériel de réanimation présent dans la salle avec infirmière et médecin 9

10 EE VO2 10

11 Permet d évaluer les échanges gazeux dans le cadre d un bilan de dyspnée, d un bilan pré transplantation cardiaque, ou avant une rééducation cardiaque Échographie cardiaque Est basée sur l utilisation d ultrasons Permet d avoir une visualisation des structures cardiaques en deux ou trois dimensions, d évaluer la fonction du cœur gauche et droit, les pressions de remplissage et le débit cardiaque de manière non invasive 11

12 Échographie cardiaque de stress ou d effort C est un test d ischémie qui permet comme une épreuve d effort de dépister une CMI, mais elle est plus précise concernant la localisation du territoire malade et elle permet aussi d évaluer les maladies valvulaires À faible charge elle est le témoin de la viabilité myocardique 12

13 ETO Scintigraphie myocardique C est un test d ischémie chez les patients qui ne peuvent pas faire une épreuve d effort CI asthme Injection de thallium qui se fixe sur le myocarde et de persantine qui démasque une hétérogénicité de perfusion du muscle 13

14 14

15 coroscanner Examen non invasif Mais irradiant comme une coronarographie Injection d iode Nécessite un patient en rythme sinusal et avec une fréquence cardiaque lente Problème chez les personnes âgées car nombreuses calcifications Sert à infirmer le diagnostique de CMI 15

16 IRM cardiaque Non invasif Étude fonctionnelle du cœur Utilisé dans les bilans et diagnostiques des myocardites, des CMH, des amyloses, des dysplasies arythmogène du VD et pour la viabilité cardiaque. Contre indiqué si claustrophobie 16

17 coronarographie Invasif (voie fémorale ou radiale) Injection d iode et irradiation Permet d avoir accès au réseau coronaire et de traiter les lésions directement par mise en place d un stent par exemple, ou par aspiration d un thrombus Surveillance nécessaire après le geste (hématome du point de ponction, surveillance des pouls, de la coloration du membre, de la douleur..) 17

18 Exploration électrophysiologique Permet d enregistrer les différents potentiels intra cardiaque. Invasif Permet d explorer les troubles de conduction ou des troubles du rythme 18

19 Au total Il existe de très nombreux examens en cardiologie Le mieux est de venir les voir de plus près! 19

Electro-Cardio-Gramme : Principes de base pour la réalisation et l interprétation

Electro-Cardio-Gramme : Principes de base pour la réalisation et l interprétation Electro-Cardio-Gramme : Principes de base pour la réalisation et l interprétation ED de Sémiologie pratique Indications de réalisation Symptôme cardiovasculaire Douleurs thoraciques précordiales Malaise

Plus en détail

Activité électrique du cœur

Activité électrique du cœur Activité électrique du cœur Introduction On distingue 2 types de cellules au niveau cardiaque : les cellules du tissu nodal et les cellules myocardiques. Les cellules du tissu nodal assurent l automatisme

Plus en détail

AMDTS AMDTS ECG. du sportif. Recommandations Françaises. Richard AMORETTI

AMDTS AMDTS ECG. du sportif. Recommandations Françaises. Richard AMORETTI Recommandations Françaises ECG 2012 du sportif Richard AMORETTI D i r e c t e u r d E n s e i g n e m e n t d e C a r d i o l o g i e d u S p o r t ADMTS CHYPRE 2012 ECG Intérêt de l ECG de repos de repos

Plus en détail

Les examens complémentaires (paracliniques) en cardiologie

Les examens complémentaires (paracliniques) en cardiologie Les examens complémentaires (paracliniques) en cardiologie Biologie ECG, Holter Electrophysiologie Tilt test Epreuve d effort Echocardiographie doppler Radiographie pulmonaire Scanner IRM Coronarographie

Plus en détail

Coeur et Diabète Comment investiguer le cœur. Les tests d effort. Juan Sztajzel Service de Cardiologie HUG Genève

Coeur et Diabète Comment investiguer le cœur. Les tests d effort. Juan Sztajzel Service de Cardiologie HUG Genève Coeur et Diabète Comment investiguer le cœur Les tests d effort Juan Sztajzel Service de Cardiologie HUG Genève Introduction Chez patients atteints de diabète Risque de maladie coronarienne augmenté de

Plus en détail

LECTURE DE L ECG. Dr Julien COQUIN Service d Anesthésie et de Réanimation 2 Hôpital du Haut Lévêque Pessac CHU de Bordeaux

LECTURE DE L ECG. Dr Julien COQUIN Service d Anesthésie et de Réanimation 2 Hôpital du Haut Lévêque Pessac CHU de Bordeaux LECTURE DE L ECG Dr Julien COQUIN Service d Anesthésie et de Réanimation 2 Hôpital du Haut Lévêque Pessac CHU de Bordeaux Pré-requis anatomiques et électrophysiologiques Le tracé E.C.G. = enregistrement

Plus en détail

Quiz ECG n 1. FMC Médecine Générale 08/06/2017 Docteur Marjorie NIRO Praticien hospitalier,service de Cardiologie, CHU Angers

Quiz ECG n 1. FMC Médecine Générale 08/06/2017 Docteur Marjorie NIRO Praticien hospitalier,service de Cardiologie, CHU Angers Quiz ECG n 1 FMC Médecine Générale 08/06/2017 Docteur Marjorie NIRO Praticien hospitalier,service de Cardiologie, CHU Angers Cas clinique 1 - Contexte clinique : - Homme de 43 ans sans antécédent - Hospitalisation

Plus en détail

Nouvelles images du cœur et des vaisseaux

Nouvelles images du cœur et des vaisseaux Nouvelles images du cœur et des vaisseaux Scanner ou IRM? Indications, résultats. C Prost cardiologue 12-12-2013 Nouvelles images du cœur et des vaisseaux 1 / Imagerie cardiaque 2 / Imagerie vasculaire

Plus en détail

Qu est-ce qu un ECG? C est une représentation graphique de l'activité électrique du cœur.

Qu est-ce qu un ECG? C est une représentation graphique de l'activité électrique du cœur. Qu est-ce qu un ECG? C est une représentation graphique de l'activité électrique du cœur. Qui est liée aux variations du potentiel électrique entre deux points éloignés à la surface du corps. Dus à la

Plus en détail

Définitions : L infarctus est dû à l occlusion d une artère coronaire. La zone infarcie devient nécrosée e ne peut donc plus se dépolarisée.

Définitions : L infarctus est dû à l occlusion d une artère coronaire. La zone infarcie devient nécrosée e ne peut donc plus se dépolarisée. L infarctus : Définitions : L infarctus est dû à l occlusion d une artère coronaire. La zone infarcie devient nécrosée e ne peut donc plus se dépolarisée. Les coronaires : http://www.adrenaline112.org/urgences/durge/dcard/idm.html

Plus en détail

ECG - Session 3. Blocs de Branche et Hypertrophies La Théorie Sources : e-cardiogram.com, foulon.chez-alice.fr, esculape, besançon-cardio.

ECG - Session 3. Blocs de Branche et Hypertrophies La Théorie Sources : e-cardiogram.com, foulon.chez-alice.fr, esculape, besançon-cardio. ECG - Session 3 Blocs de Branche et Hypertrophies La Théorie Sources : e-cardiogram.com, foulon.chez-alice.fr, esculape, besançon-cardio.org Blocs de branches : Généralités 1 Schéma anatomique (cf annexe)

Plus en détail

Émilie Lelievre - Manipulatrice Étienne Élie - Manipulateur Corinne Varin - Manipulatrice Dr Benjamin Dubourg Dr Jeannette Fares Pr Jean-Nicolas

Émilie Lelievre - Manipulatrice Étienne Élie - Manipulateur Corinne Varin - Manipulatrice Dr Benjamin Dubourg Dr Jeannette Fares Pr Jean-Nicolas Émilie Lelievre - Manipulatrice Étienne Élie - Manipulateur Corinne Varin - Manipulatrice Dr Benjamin Dubourg Dr Jeannette Fares Pr Jean-Nicolas Dacher Dr Jérôme Caudron INTRODUCTION L IRM cardiaque est

Plus en détail

SYNCOPES ET RISQUES DE MORT SUBITE CARDIAQUE

SYNCOPES ET RISQUES DE MORT SUBITE CARDIAQUE SYNCOPES ET RISQUES DE MORT SUBITE CARDIAQUE Dr Fernand Hessel Président de la Fondation Lucien Dreyfus Dr Patrick Arnold Dr Philippe Lang Mulhouse le 14 Novembre 2015 Une syncope est une perte de connaissance

Plus en détail

INTERET PRATIQUE DE L EPREUVE D EFFORT

INTERET PRATIQUE DE L EPREUVE D EFFORT INTERET PRATIQUE DE L EPREUVE D EFFORT A.W. KEDRA Service d Explorations Fonctionnelles - Hôpital Lariboisière EPREUVE D EFFORT PLAN But de l épreuve d effort (E.E.) Matériel Méthode(s) Intérêt pratique

Plus en détail

COMMENT DIAGNOSTIQUE-T-ON LA FA?

COMMENT DIAGNOSTIQUE-T-ON LA FA? MODULE 1 : COMPRENDRE LA FIBRILLATION AURICULAIRE 22 COMMENT DIAGNOSTIQUE-T-ON LA FA? VOS ANTÉCÉDENTS MÉDICAUX SERONT EXAMINÉS ET VOUS DEVREZ PASSER UN EXAMEN (OU PLUSIEURS). LES EXAMENS LES PLUS COURANTS

Plus en détail

LES EXAMENS EN CARDIOLOGIE

LES EXAMENS EN CARDIOLOGIE SOINS INFIRMIERS LES EXAMENS EN CARDIOLOGIE I - RADIO DU THORAX Examen important en cardiologie. Rapport cœur/poumons. Met en évidence le gros cœur. Observation du médiastin, des poumons et des plèvres.

Plus en détail

Cas cliniques Cardiologie du Sport. Stéphane Doutreleau Evelyne Lonsdorfer Service de Physiologie et d Explorations Fonctionnelles CHU de Strasbourg

Cas cliniques Cardiologie du Sport. Stéphane Doutreleau Evelyne Lonsdorfer Service de Physiologie et d Explorations Fonctionnelles CHU de Strasbourg Cas cliniques Cardiologie du Sport Stéphane Doutreleau Evelyne Lonsdorfer Service de Physiologie et d Explorations Fonctionnelles CHU de Strasbourg Pas de conflits d intérêt concernant cette présentation

Plus en détail

Particularités ECG du sportif. je peux signer. Dr S. Doutreleau CHU Strasbourg clubcardiosport.com

Particularités ECG du sportif. je peux signer. Dr S. Doutreleau CHU Strasbourg clubcardiosport.com Particularités ECG du sportif je peux signer Dr S. Doutreleau CHU Strasbourg clubcardiosport.com Introduction La pratique régulière d une activité physique peut s accompagner de modifications morphologiques

Plus en détail

L'électrocardiogramme de repos normal (Evaluations)

L'électrocardiogramme de repos normal (Evaluations) L'électrocardiogramme de repos normal (Evaluations) Date de création du document : 2008-2009 QCM QUESTION 1/4 : L intervalle PR ou PQ : A - Est théoriquement isoélectrique B - Correspond à la dépolarisation

Plus en détail

Examens complémentaires. Coronarographie et angiographie cérébral numérisée

Examens complémentaires. Coronarographie et angiographie cérébral numérisée Examens complémentaires Coronarographie et angiographie cérébral numérisée Coronarographie Définition La coronarographie est un examen radiologique invasif permettant de visualiser, en détail, les artères

Plus en détail

L ÉLECTROCARDIOGRAMME (TD n = 1).

L ÉLECTROCARDIOGRAMME (TD n = 1). 1 (TD n = 1). Un cœur vivant peut générer de l électricité. Cette électricité (qui est de l ordre de millivolt) est captée par des électrodes et enregistrée à l aide d un électrocardiographe. L électricité

Plus en détail

Item 4 et 5 : Echographiedoppler

Item 4 et 5 : Echographiedoppler Item 4 et 5 : Echographiedoppler Collège des Enseignants de Cardiologie et Maladies Vasculaires Date de création du document 2011-2012 Table des matières 1 Introduction... 1 2 Principaux apports de l'échocardiographie-doppler

Plus en détail

Cardiomyopathie ou cœur d athlète? F. Carré

Cardiomyopathie ou cœur d athlète? F. Carré Cardiomyopathie ou cœur d athlète? F. Carré Service Explorations Fonctionnelles Unité Biologie et Médecine du Sport Hôpital Pontchaillou- Université Rennes 1 Rennes Athlète? Vous avez dit athlète? Entraînement

Plus en détail

La revascularisation myocardique

La revascularisation myocardique La revascularisation myocardique La pathologie coronaire Artériosclérose : Terme désignant l épaississement de la paroi artérielle, causée par une accumulation locale de dépôts lipidiques, responsable

Plus en détail

VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE. Docteur H. BELHAKEM 2011

VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE. Docteur H. BELHAKEM 2011 VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE Docteur H. BELHAKEM 2011 En sport, savourons Le plaisir de ne pas forcer quitte à rester derrière! VMA = JO 2012 QUE DANS L ESPRIT LA VMA POURQUOI FAIRE? 1/ PARCE QUE C EST

Plus en détail

Monitorage de l ECG. Martin COUR Actualité en Réanimation Lyon 2012

Monitorage de l ECG. Martin COUR Actualité en Réanimation Lyon 2012 Monitorage de l ECG Martin COUR Actualité en Réanimation Lyon 2012 Le passé Monitorage dans le passé : Pouls à la main Etat général du patient Pression artérielle (parfois) Le présent La place du soignant

Plus en détail

ELECTROCARDIOGRAMME ECG

ELECTROCARDIOGRAMME ECG Module de Sémiologie Dr F.MOUSSAOUI 3ème année médecine 2016-2017 ELECTROCARDIOGRAMME ECG I- DEFINITION: Enregistrement, en fonction du temps, du courant d action du cœur lors de sa contraction L'électrocardiogramme

Plus en détail

FICHE ECG. Cellule cardiaque : contraction = dépolarisation, relâchement = repolarisation.

FICHE ECG. Cellule cardiaque : contraction = dépolarisation, relâchement = repolarisation. L électrocardiogramme : résumé : FICHE ECG Tissu myocardique = mécanique : contraction v = 0,4m/s (lent). Tissu nodal = électrique (naissance et conduction de l influx nerveux), dépolarisation rapide :

Plus en détail

Notions générales de cardiologie. Initiation rapide

Notions générales de cardiologie. Initiation rapide Notions générales de cardiologie Initiation rapide 1 Terminologie La cardiologie peut être divisée en sous-spécialités : la rythmologie qui étudie les troubles du rythme cardiaque et les troubles conductifs,

Plus en détail

II - L ELECTROCARDIOGRAMME DE REPOS

II - L ELECTROCARDIOGRAMME DE REPOS II - L ELECTROCARDIOGRAMME DE REPOS A - PRINCIPE DE BASE L ECG est l enregistrement de l activité électrique du cœur en fonction du temps. Les tissus de l organisme étant conducteurs, cet enregistrement

Plus en détail

Explorations des troubles du rythme cardiaque

Explorations des troubles du rythme cardiaque Explorations des troubles du rythme cardiaque DONNEES CLINIQUES PALPITATIONS MALAISES SYNCOPES DONNEES CLINIQUES PALPITAIONS Battements cardiaques ressentis désagrd sagréablement ablement par le patient.

Plus en détail

LES HYPERTROPHIES AURICULAIRES ET VENTRICULAIRES

LES HYPERTROPHIES AURICULAIRES ET VENTRICULAIRES LES HYPERTROPHIES AURICULAIRES ET VENTRICULAIRES Habituellement les ondes P sont le mieux visibles dans les dérivations DII et V1. Durée < 0,12 seconde (Normale : 0,085-0,015s) Amplitude < 0,25 mv (2,5

Plus en détail

INTERET PRATIQUE DE L EPREUVE D EFFORT

INTERET PRATIQUE DE L EPREUVE D EFFORT INTERET PRATIQUE DE L EPREUVE D EFFORT A.W. KEDRA Service d Explorations Fonctionnelles - Hôpital Lariboisière EPREUVE D EFFORT PLAN But de l épreuve d effort (E.E.) Matériel Méthode(s) Intérêt pratique

Plus en détail

NOUVEAUTÉS EN EXPLORATIONS CARDIAQUES FMC VAL DE CREUSE MERCREDI 14 DÉCEMBRE 2011

NOUVEAUTÉS EN EXPLORATIONS CARDIAQUES FMC VAL DE CREUSE MERCREDI 14 DÉCEMBRE 2011 NOUVEAUTÉS EN EXPLORATIONS CARDIAQUES FMC VAL DE CREUSE MERCREDI 14 DÉCEMBRE 2011 Dr Y Moreau 2011 4 nouveautés feront l objet de l exposé : - Le Coroscanner - l IRM cardiaque - La FFR - Le Strain Echo

Plus en détail

Épreuve d effort électrocardiographique

Épreuve d effort électrocardiographique Épreuve d effort électrocardiographique Diagnostic des coronaropathies. Difficultés et indications limites. Indications non-coronaires : HTA, insuffisance cardiaque, aptitude contre-indications et risques.

Plus en détail

Expertise, suivi et pronostic d un bloc de branche gauche complet en médecine aéronautique

Expertise, suivi et pronostic d un bloc de branche gauche complet en médecine aéronautique Réunion de la SOFRAMAS 17 octobre 2013 Expertise, suivi et pronostic d un bloc de branche gauche complet en médecine aéronautique S. Bisconte, J. Monin, A. Hornez, D. Dubourdieu, O. Manen, J. Deroche,

Plus en détail

Activité électrique du cœur - L électrocardiogramme

Activité électrique du cœur - L électrocardiogramme Activité électrique du cœur - L électrocardiogramme 1 Nécessite des électrodes réceptrices en contact avec la peau Recueil facile et non invasif de l activité électrique globale du cœur, qui est alors

Plus en détail

Syncope: Qui hospitaliser? Quel bilan?

Syncope: Qui hospitaliser? Quel bilan? Syncope: Qui hospitaliser? Quel bilan? Jérémie BARRAUD Unité Rythmologie et Stimulation Cardiaque Service de Cardiologie, CHU NORD Aix-Marseille Université Définition - Epidémiologie Syncope = Perte de

Plus en détail

L infirmière face à l ECG

L infirmière face à l ECG L infirmière face à l ECG CSP - Décret du 29 juillet 2004 Art. R.4311-2. 2 : De concourir à la mise en place de méthodes et au recueil des informations utiles aux autres professionnels, et notamment aux

Plus en détail

Chapitre 09. Les signaux périodiques en médecine. II- Applications. I- Phénomène périodique.

Chapitre 09. Les signaux périodiques en médecine. II- Applications. I- Phénomène périodique. Chapitre 09 Les signaux périodiques en médecine. I- Phénomène périodique. 1)- Définition 2)- Exemples 3)- Caractéristiques d un signal périodique II- Applications. 1)- Exemple de tensions périodiques observées

Plus en détail

Troubles du rythme et de la conduction cardiaques

Troubles du rythme et de la conduction cardiaques Troubles du rythme et de la conduction cardiaques Docteur E. MICHEL-RECH L.E.C.V. Introduction Activité électrique: constante et régulière Adaptation physiologique du débit card. Anomalies csq mineures

Plus en détail

TRONC COMMUN SOINS CRITIQUES : Cardiologie - Document du participant Module 5 DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS ET DES REGROUPEMENTS CLIENTÈLES

TRONC COMMUN SOINS CRITIQUES : Cardiologie - Document du participant Module 5 DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS ET DES REGROUPEMENTS CLIENTÈLES TRONC COMMUN SOINS CRITIQUES : Cardiologie - Document du participant Module 5 DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS ET DES REGROUPEMENTS CLIENTÈLES Tous droits réservés, CHUM, février 2015 1 Situation infirmière

Plus en détail

Exercices pratiques ECG

Exercices pratiques ECG Exercicespratiques ECG Dre Adriana Keta Département de médecine communautaire de premier recours et des urgences 3 juillet 201 ECG L ECG : l'enregistrement sur un support papier standard de l'activité

Plus en détail

Apprendre à lire un ECG

Apprendre à lire un ECG Apprendre à lire un ECG Comme le disait Platon : «I am not perfect.» Le tracé ECG Sur du papier millimétré : - Horizontalement : vitesse de déroulement de la feuille = 2,5cm/s 1 mm = 0,04 s, un grand carreau

Plus en détail

Coronaropathie et Grossesse

Coronaropathie et Grossesse Coronaropathie et Grossesse Dr Durand M. Réanimation Cardiovasculaire et Thoracique Pole Anesthésie Réanimation CHU de Grenoble 1 Introduction Fréquence basse des pathologies coronaires chez les femmes

Plus en détail

I INSUFFISANCE CORONARIENNE (ICor) A) Définition

I INSUFFISANCE CORONARIENNE (ICor) A) Définition BARRAT Julie Module Cardiologie 16/09/11 CORNET Lucie Madame MAUPOIL SEMIOLOGIE DE L ANGOR, DE L ANGINE DE POITRINE SEMIOLOGIE DE L INSUFFISANCE CORONARIENNE / CORONAIRE Petits rappels : - L artère pulmonaire

Plus en détail

TRONC COMMUN SOINS CRITIQUES : Cardiologie - Document du participant Module 4 DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS ET DES REGROUPEMENTS CLIENTÈLES

TRONC COMMUN SOINS CRITIQUES : Cardiologie - Document du participant Module 4 DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS ET DES REGROUPEMENTS CLIENTÈLES TRONC COMMUN SOINS CRITIQUES : Cardiologie - Document du participant Module 4 DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS ET DES REGROUPEMENTS CLIENTÈLES Tous droits réservés, CHUM, août 2014 1 Situation infirmière

Plus en détail

Angor d effort. 4 e année médecine Rotation /2016 ISM Copy Module de Cardiologie

Angor d effort. 4 e année médecine Rotation /2016 ISM Copy Module de Cardiologie 4 e année médecine Rotation 3 2015/2016 ISM Copy Module de Cardiologie Angor d effort Introduction L angine de poitrine est un syndrome douloureux thoracique en rapport avec une insuffisance du débit coronaire

Plus en détail

Infarctus du myocarde Coronaropathie

Infarctus du myocarde Coronaropathie Infarctus du myocarde Coronaropathie Dr Julien Fabre Service de Cardiologie USIC CHU de Martinique ÉPIDÉMIOLOGIE 1 ère cause de mortalité en France (5000 pré-hospitalier, 7000 intra-hospitalier) Enjeu

Plus en détail

Table des matières. Liste des collaborateurs... Abréviations... Préface... Hémodynamique, maladie coronaire, athéromatose

Table des matières. Liste des collaborateurs... Abréviations... Préface... Hémodynamique, maladie coronaire, athéromatose Table des matières Liste des collaborateurs... Abréviations... Préface... V VI X Hémodynamique, maladie coronaire, athéromatose 1. Athérome, épidémiologie et physiopathologie, le malade polyathéromateux...

Plus en détail

Exploration radiologique du cœur et des gros vaisseaux

Exploration radiologique du cœur et des gros vaisseaux Exploration radiologique du cœur et des gros vaisseaux I/Introduction : Malgré le développement de nouvelles techniques, la radiographie standard thoracique constitue avec l examen clinique et l ECG la

Plus en détail

, 42 ans, sans FR cardio-vasculaire Douleur thoracique atypique depuis 7h ECG et troponine normaux

, 42 ans, sans FR cardio-vasculaire Douleur thoracique atypique depuis 7h ECG et troponine normaux Cas n 1, 42 ans, sans FR cardio-vasculaire Douleur thoracique atypique depuis 7h ECG et troponine normaux Cas n 2, 49 ans, hypercholestérolémie contrôlée Douleur thoracique atypique depuis 5h ECG et troponine

Plus en détail

C est l enregistrement de l activité électrique du cœur, à partir d électrodes placées sur la peau. On enregistre l onde de dépolarisation qui

C est l enregistrement de l activité électrique du cœur, à partir d électrodes placées sur la peau. On enregistre l onde de dépolarisation qui C est l enregistrement de l activité électrique du cœur, à partir d électrodes placées sur la peau. On enregistre l onde de dépolarisation qui traverse le cœur et entrainant la contraction du myocarde,

Plus en détail

L ELECTROCARDIOGRAMME NORMAL L E.C.G

L ELECTROCARDIOGRAMME NORMAL L E.C.G L ELECTROCARDIOGRAMME NORMAL L E.C.G Dr SOUALMI.D.Y MAITRE ASSISTANT PHYSIOLOGIE CARDIORESPIRATOIRE ET EXPLORATIONS FONCTIONNELLES I-DEFINITION : C est l enregistrement de l activité électrique du cœur

Plus en détail

Cours Biophysique Cardiaque. L activité électrique cardiaque. Cours PCEM 2 CHR Réunion 26 octobre 2011 Dr CLERICI Gaël - Cardiologie GHSR

Cours Biophysique Cardiaque. L activité électrique cardiaque. Cours PCEM 2 CHR Réunion 26 octobre 2011 Dr CLERICI Gaël - Cardiologie GHSR Cours Biophysique Cardiaque L activité électrique cardiaque Cours PCEM 2 CHR Réunion 26 octobre 2011 Dr CLERICI Gaël - Cardiologie GHSR Plan L electrocardiogramme (ECG) est un élement de base de l examen

Plus en détail

L électrocardiogramme (ECG) L électrocardiogramme est l enregistrement au cours du temps de l activité électrique du cœur

L électrocardiogramme (ECG) L électrocardiogramme est l enregistrement au cours du temps de l activité électrique du cœur L électrocardiogramme (ECG) L électrocardiogramme est l enregistrement au cours du temps de l activité électrique du cœur Electrophysiologie cardiaque I. Eléments d anatomie et d histologie II. III. Electrophysiologie

Plus en détail

Rythmologie cardiaque : comment explorer puis traiter? Pierre Mélon Service de Cardiologie CHU de Liège

Rythmologie cardiaque : comment explorer puis traiter? Pierre Mélon Service de Cardiologie CHU de Liège Rythmologie cardiaque : comment explorer puis traiter? Pierre Mélon Service de Cardiologie CHU de Liège Définition Une arythmie est définie comme une anomalie de fréquence, une irrégularité de rythme ou

Plus en détail

LIVRET : «Accueil et Ressources» des terrains de stages de l Hôpital Nord-Ouest Villefranche

LIVRET : «Accueil et Ressources» des terrains de stages de l Hôpital Nord-Ouest Villefranche INTITULE LIVRET : «Accueil et Ressources» des terrains de stages FICHE 1 IDENTIFICATION ET DESCRIPTION DU SERVICE, UNITE OU POLE Intitulé du service, de l unité : CARDIOLOGIE Pôle : 5 CARDIOLOGIE REANIMATION

Plus en détail

DIU de rythmologie et stimulation cardiaque. Titre : Principes d exploration invasive de base en électrophysiologie

DIU de rythmologie et stimulation cardiaque. Titre : Principes d exploration invasive de base en électrophysiologie DIU de rythmologie et stimulation cardiaque Titre : Principes d exploration invasive de base en électrophysiologie Orateur : Xavier COPIE Le 23 janvier 2012 Exploration Électrophysiologique de Base Xavier

Plus en détail

Echographie-Doppler Cardiaque

Echographie-Doppler Cardiaque Echographie-Doppler Cardiaque Thierry Le Tourneau Services d EFCVd et de Cardiologie C, Hôpital Cardiologique Ultra-Sons Ultra-Sons : ondes sonores de fréquence supérieure aux fréquences audibles (> 20kHz)

Plus en détail

L électrocardiogramme (ECG) L électrocardiogramme est l enregistrement au cours du temps de l activité électrique du cœur

L électrocardiogramme (ECG) L électrocardiogramme est l enregistrement au cours du temps de l activité électrique du cœur L électrocardiogramme (ECG) L électrocardiogramme est l enregistrement au cours du temps de l activité électrique du cœur Electrophysiologie cardiaque I. Eléments d anatomie et d histologie II. III. Electrophysiologie

Plus en détail

Intérêt du scanner multidétecteurs dans l étude des anomalies coronaires A propos de 9 cas pédiatrique

Intérêt du scanner multidétecteurs dans l étude des anomalies coronaires A propos de 9 cas pédiatrique Intérêt du scanner multidétecteurs dans l étude des anomalies coronaires A propos de 9 cas pédiatrique i Hôpital la Rabta. TUNIS - TUNISIE Correspondance: Dr Habiba MIZOUNI habiba_mizouni@yahoo.fr INTRODUCTION

Plus en détail

LES BLOCS AURICULO-VENTRICULAIRES

LES BLOCS AURICULO-VENTRICULAIRES LES BLOCS AURICULO-VENTRICULAIRES BAV I-DEFINITION GENERALITES Perturbation intermittente ou permanente dans la transmission de l influx des oreillettes vers les ventricules. Siège: Diagnostic: ECG - signes

Plus en détail

COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE

COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE N de version : 02 Date d'application : 06/2008 Ré f.: CMUB - 014 Pagination 1/5 pages COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE Procédure N 014 Rédacteurs Dr B. VALLET (Urgences-SMUR Beaune) Date 03/11/02

Plus en détail

Le Centre Hospitalier de Dunkerque. C.H.D Service de Cardiologie du Dr. S. WERQUIN

Le Centre Hospitalier de Dunkerque. C.H.D Service de Cardiologie du Dr. S. WERQUIN Le Centre Hospitalier de Dunkerque La compétence Pour qui? Pourquoi? Comment? Dans quels domaines? Constat sur le terrain Postulat de départd Objectifs poursuivis Démarche méthodologiquem État avancement

Plus en détail

Anesthésie du patient coronarien

Anesthésie du patient coronarien Anesthésie du patient coronarien Dr Philippe SARRABAY SAR II DES Anesthésie Réanimation Module Cardiovasculaire Evénements Coronaires Définitions: Mortalité globale Mortalité cardiaque Infarctus du myocarde

Plus en détail

DR. R BELGUEDJ Sce Cardiologie

DR. R BELGUEDJ Sce Cardiologie DR. R BELGUEDJ Sce Cardiologie ACTIVATION CARDIAQUE KF AT TRONC HISS GP GA D Dépolarisation nœud sinusal Activation des oreillettes Transmission nœud A-V Dépolarisation faisceau His Branches + réseau

Plus en détail

Évaluation/ gestion des risques cardiovasculaires périopératoires. Dr Bertrand Delannoy Dr Zuzana Vichova Pr JJ Lehot ARRES ASSPRO 2013

Évaluation/ gestion des risques cardiovasculaires périopératoires. Dr Bertrand Delannoy Dr Zuzana Vichova Pr JJ Lehot ARRES ASSPRO 2013 Évaluation/ gestion des risques cardiovasculaires périopératoires Dr Bertrand Delannoy Dr Zuzana Vichova Pr JJ Lehot ARRES ASSPRO 2013 Aucun conflit d intérêt Événements cardiaques après chirurgie non

Plus en détail

ECG en fonction de l Âge

ECG en fonction de l Âge Session ECG en fonction de l âge Guy Vaksmann Vendôme Cardio Clinique de la Louvière Lille Diapositive 1 ECG en fonction de l Âge Journées Lilloises d Anesthésie Réanimation et de Médecine d Urgence avril

Plus en détail

COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE

COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE Rédacteurs Dr PIETA Sylvain(Pôle urgences Chalon sur Saône) Date Avril 2015 Validation Dr SAGNOL Pascal(Cardiologie Chalon sur Saône) Approbation Bibliographie

Plus en détail

La scintigraphie de perfusion myocardique

La scintigraphie de perfusion myocardique La scintigraphie de perfusion myocardique Objectif de l imagerie : Déceler des rétrécissements coronariens (plaques d athéromes). Si détachement de la plaque d athérome Obstruction coronarienne Ischémie

Plus en détail

Quoi de neuf en cardiologie du sport

Quoi de neuf en cardiologie du sport Quoi de neuf en cardiologie du sport «Anomalie de la repolarisation chez l athlète» Mise à jour avril 2014. F. Schnell Service de Médecine du Sport CHU Rennes Laboratoire de Physiologie - Université Rennes

Plus en détail

Fédération Médicale Interhospitalière de cardiologie Dax Mont de Marsan LA CORONAROGRAPHIE. Communauté Hospitalière de Territoire des Landes

Fédération Médicale Interhospitalière de cardiologie Dax Mont de Marsan LA CORONAROGRAPHIE. Communauté Hospitalière de Territoire des Landes Fédération Médicale Interhospitalière de cardiologie Dax Mont de Marsan LA CORONAROGRAPHIE ET L ANGIOPLASTIE Communauté Hospitalière de Territoire des Landes Fédération Landaise de Cardiologie Depuis novembre

Plus en détail

Caroline Côté, inf. clinicienne, Emmanuella Julien, infirmière clinicienne Dr Annie Dore, cardiologue

Caroline Côté, inf. clinicienne, Emmanuella Julien, infirmière clinicienne Dr Annie Dore, cardiologue Caroline Côté, inf. clinicienne, Emmanuella Julien, infirmière clinicienne Dr Annie Dore, cardiologue Analyse d une bande de rythme 1 1. Décrire la dépolarisation. Activation du potentiel électrique d

Plus en détail

Item n 236 : Fibrillation auriculaire

Item n 236 : Fibrillation auriculaire Étiologie Item n 236 : Fibrillation auriculaire Cause cardiaque : Valvulopathies Toutes myocardiopathies (hypertrophique, dilaté, ) IDM Cause extra-cardiaque : pneumopathie, EP, fièvre, hyperthyroïdie,

Plus en détail

Documenter un trouble du Rythme

Documenter un trouble du Rythme Documenter un trouble du Rythme ECG, Holter, Enregistreurs d évènements, PM,DAI Olivier Piot Centre Cardiologique du Nord, Saint Denis Réunion de RYTHMOSUD, 09/11/10, Nice Méthodes d investigation et Indications

Plus en détail

Comment et quand dépister la cardiopathie ischémique chez le diabétique? M.BOUAME SERVICE DE CARDIOLOGIE HCA

Comment et quand dépister la cardiopathie ischémique chez le diabétique? M.BOUAME SERVICE DE CARDIOLOGIE HCA Comment et quand dépister la cardiopathie ischémique chez le diabétique? M.BOUAME SERVICE DE CARDIOLOGIE HCA Augmentation du risque d AVC X 2.5 Première cause d insuffisance rénale terminale (42% des cas)

Plus en détail

TUTORAT DE BIOPHYSIQUE L ELECTROCARDIOGRAMME

TUTORAT DE BIOPHYSIQUE L ELECTROCARDIOGRAMME TUTORAT DE BIOPHYSIQUE L ELECTROCARDIOGRAMME Plan du cours a) Acteurs dans l ECG - positionnement des electrodes - les 12 derivations b) Correspondance entre physique realite - derivation region

Plus en détail

Cœur et aptitudes spécifiques :

Cœur et aptitudes spécifiques : Cœur et aptitudes spécifiques : savoir poursuivre les explorations pour écarter une cardiopathie FX Brocq 1, R Poyet 2, C Jego 2, JP Gomis 1, H Gommeaux 1, M Monteil 1. 1 : Centre d Expertise Médicale

Plus en détail

François Carré. Université Rennes 1- Hôpital Pontchaillou -Inserm UMR 1099

François Carré. Université Rennes 1- Hôpital Pontchaillou -Inserm UMR 1099 ECG chez athléte, quoi de neuf? François Carré Université Rennes 1- Hôpital Pontchaillou -Inserm UMR 1099 Déclaration d intérêt Collaborations avec les sociétés: Astra Zeneca Bayer Boehringer Bouchara

Plus en détail

IRM CARDIAQUE ET SYNDROMES CORONARIENS AIGUS À CORONAIRES SAINES Y. Arous, S. Bouguerra, R. Mouelhi, M. Aloui, S. Kouki,, H. Boujemaa, N.

IRM CARDIAQUE ET SYNDROMES CORONARIENS AIGUS À CORONAIRES SAINES Y. Arous, S. Bouguerra, R. Mouelhi, M. Aloui, S. Kouki,, H. Boujemaa, N. IRM CARDIAQUE ET SYNDROMES CORONARIENS AIGUS À CORONAIRES SAINES Y. Arous, S. Bouguerra, R. Mouelhi, M. Aloui, S. Kouki,, H. Boujemaa, N. Ben Abdallah Hôpital Militaire de Tunis Tunis - Tunisie La prise

Plus en détail

2 e cycle MIA Items 49 & 53 Le handicap d origine cardio-vasculaire Année Universitaire Le Handicap d origine cardio- vasculaire

2 e cycle MIA Items 49 & 53 Le handicap d origine cardio-vasculaire Année Universitaire Le Handicap d origine cardio- vasculaire Le handicap d origine cardio-vasculaire : Le Handicap d origine cardio- vasculaire MIA Items 49 & 53 UFR Médecine Montpellier Nîmes Les déficits incapacité handicap adaptés au niveau cardio-vasculaire

Plus en détail

Cas cliniques syncopes

Cas cliniques syncopes Cas cliniques syncopes Cas clinique 1 01/08/2007 Mr D 70 ans Syncopes depuis 7 mois (Déc 2006): En position allongée, PC de 20 secs, Retour rapide à état de conscience, Relâchement musculaire début malaise,

Plus en détail

Mort subite du sportif ces symptômes si souvent négligés!

Mort subite du sportif ces symptômes si souvent négligés! Mort subite du sportif ces symptômes si souvent négligés! JM GUY Saint Etienne Mise à jour février 2013 Mort subite du sportif 1 100 à 1500 /an en France autant d IDM non mortels Mécanismes étiologiques

Plus en détail

ELECTROCARDIOGRAMME ECG

ELECTROCARDIOGRAMME ECG ELECTROCARDIOGRAMME ECG Plan Technique de l Enregistrement ECG A quoi correspond l ECG Interprétation de l ECG ECG normal ECG anormal AQUISITION DE L ELECTROCARDIOGRAMME Enregistrement de l ECG 1887 travaux

Plus en détail

La maladie Coronaire

La maladie Coronaire La maladie Coronaire Les artères coronaires irriguent le muscle cardiaque La maladie athéromateuse Sténoses (rétrécissements) par des "plaques" composées de cholestérol et de plaquettes Toutes les artères

Plus en détail

Les angiographies UE 2.8.S3

Les angiographies UE 2.8.S3 Les angiographies UE 2.8.S3 Plan du cours Etymologie Exploration du système artériel Exploration du système veineux Voies d abord Avant l angiographie : rôle infirmier Déroulé d une angiographie Quelques

Plus en détail

Physiologie des voies de conduction normales et de l excitation normale du cœur Électrocardiogramme normal

Physiologie des voies de conduction normales et de l excitation normale du cœur Électrocardiogramme normal 14/03/2014 LUCAS Claire L3 Système cardiovasculaire Pr Deharo 20 pages Physiologie des voies de conduction normales et de l excitation normale du cœur Électrocardiogramme normal Plan A. L'activité électrique

Plus en détail

I. IDENTITE ET ACTIVITE DU SERVICE

I. IDENTITE ET ACTIVITE DU SERVICE Service de _Marie Lannelongue. Fiche remplie le 18/04/02. Page 1/6 I. IDENTITE ET ACTIVITE DU SERVICE - Nom du Chef de service : LANCELIN Bernard - Adresse : 133 av de la Résistance - Institution : CC

Plus en détail

DIPLÔME D'ÉTUDES SPECIALISÉES DE MEDECINE CARDIOVASCULAIRE (Co-DES avec la MEDECINE VASCULAIRE)

DIPLÔME D'ÉTUDES SPECIALISÉES DE MEDECINE CARDIOVASCULAIRE (Co-DES avec la MEDECINE VASCULAIRE) DIPLÔME D'ÉTUDES SPECIALISÉES DE MEDECINE CARDIOVASCULAIRE (Co-DES avec la MEDECINE VASCULAIRE) 1. Organisation générale 1.1. Objectifs généraux de la formation Former un spécialiste en cardiovasculaire.

Plus en détail

ÉLECTROCARDIOGRAMME. CHERIFI Mustapha Résident en cardiologie

ÉLECTROCARDIOGRAMME. CHERIFI Mustapha Résident en cardiologie ÉLECTROCARDIOGRAMME CHERIFI Mustapha Résident en cardiologie Un cœur vivant peut générer de l électricité. Cette électricité (millivolt) est captée par des électrodes et enregistrée à l aide d un électrocardiographe.

Plus en détail

«IMAGERIE CARDIOVASCULAIRE, SCANNER IRM, MULTIMODALITES»

«IMAGERIE CARDIOVASCULAIRE, SCANNER IRM, MULTIMODALITES» UNIVERSITE PARIS VII FACULTE DE MEDECINE, site X. Bichat SERVICE DE RADIOLOGIE Hôpital Bichat Année universitaire 2016-2017 Diplôme Universitaire «IMAGERIE CARDIOVASCULAIRE, SCANNER IRM, MULTIMODALITES»

Plus en détail

Malaises graves de l enfant

Malaises graves de l enfant Malaises graves de l enfant Damien Bonnet French reference center for Complex Congenital Cardiac Diseases Inherited Cardiac Diseases - Pediatric Pulmonary hypertension M3C- Necker Enfants Malades, Université

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Ouverture du service de CARDIOLOGIE AMBULATOIRE. Hôpital Clinique Claude BERNARD

DOSSIER DE PRESSE. Ouverture du service de CARDIOLOGIE AMBULATOIRE. Hôpital Clinique Claude BERNARD DOSSIER DE PRESSE Ouverture du service de CARDIOLOGIE AMBULATOIRE à l Hôpital Clinique Claude BERNARD Contact : Secrétariat de Direction Emilie RAULET Le 9 février 2017 03 87 39 66 89 19 heures 3 ème étage

Plus en détail

Rétrécissement mitral...15

Rétrécissement mitral...15 Préface Pr Jean ACAR...11 Recommandations...13 La pathologie valvulaire Rétrécissement mitral...15 Insuffisance mitrale Anatomie mitrale et analyse segmentaire des IM...23 Dégénérescence myxoïde ou dégénérescence

Plus en détail

l échographie de stress Fiche technique

l échographie de stress Fiche technique l échographie de stress Fiche technique Définition L échographie de stress sous perfusion de Dobutamine (E.S.D.) est un examen qui permet une analyse simultanée de la contractilité du ventricule gauche,

Plus en détail

L'INTERPRÉTATION FACILE DE L ECG. Dr SASSI Mohamed Service des urgences EPS Monastir Unité de douleur thoracique

L'INTERPRÉTATION FACILE DE L ECG. Dr SASSI Mohamed Service des urgences EPS Monastir Unité de douleur thoracique L'INTERPRÉTATION FACILE DE L ECG Dr SASSI Mohamed Service des urgences EPS Monastir Unité de douleur thoracique ECG NORMAL Valider un ECG QRS (+) D1 QRS ( ) AVR 25mm/s 10mm/mv ECG NORMAL TROUBLES DE REPOLARISATION

Plus en détail

Analyse des échanges gazeux respiratoires à l exercice : un élément indispensable pour explorer la dyspnée de l athlète?

Analyse des échanges gazeux respiratoires à l exercice : un élément indispensable pour explorer la dyspnée de l athlète? Analyse des échanges gazeux respiratoires à l exercice : un élément indispensable pour explorer la dyspnée de l athlète? Le point de vue du cardiologue Dr JF AUPETIT C H St Joseph. St Luc Mise à jour avril

Plus en détail