Troubles du rythme et de la conduction cardiaques

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Troubles du rythme et de la conduction cardiaques"

Transcription

1 Troubles du rythme et de la conduction cardiaques Docteur E. MICHEL-RECH L.E.C.V. Introduction Activité électrique: constante et régulière Adaptation physiologique du débit card. Anomalies csq mineures ou vitales Moyens de détection: Électrocardiogramme 12 dérivations Enregistrement Holter de 24 ou 48 heures Exploration physiologique endocavitaire 1

2 Anomalies électriques cardiaques Rappels sur les voies de conduction Troubles du rythme: Origine supraventriculaire Tachycardies jonctionnelles Origine ventriculaire Troubles de la conduction: Bradycardies sinusales Blocs auriculo-ventriculaires Blocs de branche Rappels sur les voies de conduction 1) Anatomie 2) Physiologie 3) Aspect électrocardiographique 2

3 Anatomie des voies de conduction Le nœud sinusal ou de Keith et Flack Le nœud auriculoventriculaire ou d Aschoff-Tawara Le faisceau de His, ses branches et le réseau de Purkinje Physiologie cellulaire contractiles Potentiel d action cardiaque automatiques Potentiel d action 3

4 Rappel des positions des électrodes ECG Aspect ECG Onde P sinusale Intervalle P-R Complexe QRS Onde T 4

5 Troubles du rythme supraventriculaire Naissent dans les O par foyer ectopique Aspect ECG: onde auric. onde P sinusale; QRS normal Classification: Extrasystolie auriculaire Tachycardies atriales: tachysystolie, flutter et fibrillation Tachycardies jonctionnelles Bases du traitement Extrasystolie auriculaire Activation auric. précoce / rythme base Onde P P sinusale et intervalle PP < PP Intervalle P Q parfois Aspect habituel du QRS Parfois P bloquée 5

6 Tachycardies atriales Aspect ECG: fréq. auric, P P, respect de la ligne isoélectrique, conduction V variable (1/1, 2/1 ou 3/1) Tachycardies régulières: Tachysystolie auriculaire: /mn Flutter auriculaire: /mn Fibrillation auriculaire TDR le plus fréquent anarchie électrique au niveau des O. Fréq. > 350 /mn importance du frein nodal AV Rythme ventriculaire irrégulier Risque embolique +++ F. paroxystique ou chronique 6

7 Tachycardies jonctionnelles Mécanisme: réentrée intranodale ou existence d un faisceau accessoire (syndrome de Wolff- Parkinson-White) Aspect ECG: intervalle PQ court, existence d une onde, QRS normal ou élargi Réalisent les crises de Bouveret Troubles du rythme supraventriculaire Bases du traitement: Rétablissement du rythme sinusal: AA, stim. auric. rapide, CEE, défibrillateur Ralentissement de la fréq.v: stim. vagale, bétabloquants, digitaliques, calcium-bloqueurs, amiodarone Prévention des récidives: AA, stim. atriale permanente, fulguration Prévention des embolies artérielles: AVK, aspirine 7

8 Troubles du rythme ventriculaire Naissent sous la bifurcation du fx de His (souvent myoc) QRS élargis et très QRS normaux Classification: Extrasystolie ventriculaire Tachycardie ventriculaire Torsade de pointe Fibrillation ventriculaire Bases du traitement Extrasystolie ventriculaire QRS élargi (> 0,12 sec) et QRS normal Non précédé d une onde P Intérêt pronostique variable Ttt: sédatifs, AA, arrêt des excitants 8

9 Tachycardie ventriculaire Aspect élargi des QRS Fréq. ventric. rapide ( /mn) et régulière tolérance variable Ttt: AA inj, stim. V. rapide, CEE Prévention: AA, chir., fulguration, défibrillateur Torsade de pointe TV rapide ( /mn) avec torsion des complexes / ligne de base ECG intercritique: grandes ondes T Arrêt souvent spontané; tendance à la récidive Etiologies: bradyc. lente, hypok +, surdosage AA 9

10 Fibrillation ventriculaire Activité anarchique des V. pas QRS net Inefficacité hémodynamique arrêt cardiaque Ttt: CEE puis chirurgie, AA, défibrillateur Troubles du rythme ventriculaire Bases du traitement: Ttt crise: réanimation cardio-resp., AA inj., choc électrique, lutte contre l acidose Ttt préventif: AA, arrêt des excitants, défibrillateur implantable Ttt étiologique: chirurgie, fulguration, arrêt des mdcts, stimulateur cardiaque 10

11 Troubles de la conduction Entraînent souvent un ralentissement de la fréquence ventriculaire voire un arrêt cardiaque Classification: Bradycardies sinusales Blocs auriculo-ventriculaires Blocs de branche Bradycardies sinusales Ralentissement de la fréq. des ondes P souvent lié à une dysfonction du nœud sinusal (atteinte organique; facteurs extérieurs) Aspect ECG: bradyc., pause, maladie de l O. Ttt: étiologique (IDM; hypothyroïdie, mdct), stimulateur cardiaque 11

12 Blocs auriculo-ventriculaires Blocage au niveau du NAV ou du fx His, seule voie de passage normale entre O. et V. Aspect E.C.G.: 3 types de degré et de sévérité croissants Etiologies: F. aiguës: IDM, intox., surdosage mdcts F. chroniques: lésions dégénératives, BAV congénitaux Classification des BAV BAV du 1 degré : PQ (> 0,20 sec) BAV du 2 degré : +Type I = progressive du PR avant blocage +Type II = blocage du P sans du PR BAV du 3 degré : aucun P ne conduit au V. 12

13 Blocs auriculo-ventriculaires Etiologies principales : BAV chroniques: lésions dégénératives; origine congénitale BAV aigus transitoires: IDM inf. ou antéroseptal; intoxications ou surdosage mdct Bases du traitement : Étiologique si possible: mdct, hypothyroïdie Symptomatique: sonde stimulation temporaire ou définitive Blocs de branche Blocage plus ou moins complet de l une des branches du fx de His, l activation V se faisant par la branche saine Aspect élargi et monomorphe des complexes V. mais P devant chaque QRS 13

14 Troubles ischémiques Décalage du ST Modification de T Présence onde Q profonde Conclusion Difficultés de diagnostic : F. symptomatiques: malaise, syncope, palpitations, dyspnée, A.V.C.,... F. asymptomatiques: ECG systématique, auscultation ou prise du pouls, Conduite à tenir : variable en f des symptômes, de l étiologie, de la cardiopathie sous-jacente, du contexte 14

LES BLOCS AURICULO-VENTRICULAIRES

LES BLOCS AURICULO-VENTRICULAIRES LES BLOCS AURICULO-VENTRICULAIRES BAV I-DEFINITION GENERALITES Perturbation intermittente ou permanente dans la transmission de l influx des oreillettes vers les ventricules. Siège: Diagnostic: ECG - signes

Plus en détail

DR. R BELGUEDJ Sce Cardiologie

DR. R BELGUEDJ Sce Cardiologie DR. R BELGUEDJ Sce Cardiologie ACTIVATION CARDIAQUE KF AT TRONC HISS GP GA D Dépolarisation nœud sinusal Activation des oreillettes Transmission nœud A-V Dépolarisation faisceau His Branches + réseau

Plus en détail

4 e année médecine Rotation /2016 ISM Copy Module de Cardiologie. Troubles du rythme

4 e année médecine Rotation /2016 ISM Copy Module de Cardiologie. Troubles du rythme 4 e année médecine Rotation 3 2015/2016 ISM Copy Module de Cardiologie Troubles du rythme Introduction Troubles Du Rythme (TDR) = Troubles de l excitabilité cardiaque, qui correspondent à des tachycardies

Plus en détail

Séquence d activation cardiaque normale

Séquence d activation cardiaque normale Séquence d activation cardiaque normale OD haute OG OD basse / His / VD ECG : exploration tridimensionnelle du coeur FRONTALES PRECORDIALES Electrocardiogramme «normal» Bloc de branche droit Bloc de branche

Plus en détail

La défibrillation en Fanny BOUNES 21 Novembre 2015

La défibrillation en Fanny BOUNES 21 Novembre 2015 La défibrillation en 2015 Fanny BOUNES 21 Novembre 2015 Conflits d intérêts Aucun. Hostages, nov 2013 Lost 2013 Prérequis Connaître l anatomie du tissu nodal Connaître l ECG normal Connaître les principaux

Plus en détail

FICHE ECG. Cellule cardiaque : contraction = dépolarisation, relâchement = repolarisation.

FICHE ECG. Cellule cardiaque : contraction = dépolarisation, relâchement = repolarisation. L électrocardiogramme : résumé : FICHE ECG Tissu myocardique = mécanique : contraction v = 0,4m/s (lent). Tissu nodal = électrique (naissance et conduction de l influx nerveux), dépolarisation rapide :

Plus en détail

Apprendre à lire un ECG

Apprendre à lire un ECG Apprendre à lire un ECG Comme le disait Platon : «I am not perfect.» Le tracé ECG Sur du papier millimétré : - Horizontalement : vitesse de déroulement de la feuille = 2,5cm/s 1 mm = 0,04 s, un grand carreau

Plus en détail

Quels troubles du rythme. en réanimation? Marion Delanoë DESC de réanimation médicale Bordeaux 25/03/10

Quels troubles du rythme. en réanimation? Marion Delanoë DESC de réanimation médicale Bordeaux 25/03/10 Quels troubles du rythme en réanimation? Marion Delanoë DESC de réanimation médicale Bordeaux 25/03/10 Introduction Incidence annuelle de 12 à 30% Réanimation polyvalente : 12% - 8% TDR supra-ventriculaires

Plus en détail

Troubles du rythme et de la conduction. 8 et 9 Juin 2007 Séminaire DINAN 1

Troubles du rythme et de la conduction. 8 et 9 Juin 2007 Séminaire DINAN 1 Troubles du rythme et de la conduction 8 et 9 Juin 2007 Séminaire DINAN 1 Rappels anatomiques 8 et 9 Juin 2007 Séminaire DINAN 2 - Arythmies atriales: Troubles du rythme. Tachycardie sinusale/extrasystoles

Plus en détail

ARYTHMIE SINUSALE. P et P' positives ou négatives Complexes QRS N N N N N N Ratio P:QRS 1:1 1:1 1:1 1:1 1:1 1:1 Intervalles PR N N N N N N

ARYTHMIE SINUSALE. P et P' positives ou négatives Complexes QRS N N N N N N Ratio P:QRS 1:1 1:1 1:1 1:1 1:1 1:1 Intervalles PR N N N N N N Arythmies sinusales ARYTHMIE BRADYCARDIE SINUSALE SINUSALE ARYTHMIE SINUSALE BLOC SINO- PAUSE SINUSALE ENTRAÎNEUR VAGABOND Fréquence (/min) < 60 > 100 60-100 N ou < 60 Variable 400 à 600 Rythme Régulier

Plus en détail

Item n 236 : Fibrillation auriculaire

Item n 236 : Fibrillation auriculaire Étiologie Item n 236 : Fibrillation auriculaire Cause cardiaque : Valvulopathies Toutes myocardiopathies (hypertrophique, dilaté, ) IDM Cause extra-cardiaque : pneumopathie, EP, fièvre, hyperthyroïdie,

Plus en détail

L électrocardiogramme (ECG) L électrocardiogramme est l enregistrement au cours du temps de l activité électrique du cœur

L électrocardiogramme (ECG) L électrocardiogramme est l enregistrement au cours du temps de l activité électrique du cœur L électrocardiogramme (ECG) L électrocardiogramme est l enregistrement au cours du temps de l activité électrique du cœur Electrophysiologie cardiaque I. Eléments d anatomie et d histologie II. III. Electrophysiologie

Plus en détail

ECG normal et pathologique Troubles du rythme, de la conduction et de la repolarisation

ECG normal et pathologique Troubles du rythme, de la conduction et de la repolarisation ECG normal et pathologique Troubles du rythme, de la conduction et de la repolarisation Patrick ECOLLAN / François LECOMTE - SMUR PITIE DAR PITIE SALPETRIERE - URGENCES COCHIN HOTEL DIEU http://www.dailymotion.com/video/x78jpw

Plus en détail

05/11/2013. Fibrillation auriculaire. Plan. RAPPELS sur l ECG. Cours IDE Octobre 2013 Laurence BARBOT, CCA

05/11/2013. Fibrillation auriculaire. Plan. RAPPELS sur l ECG. Cours IDE Octobre 2013 Laurence BARBOT, CCA Fibrillation auriculaire Cours IDE Octobre 2013 Laurence BARBOT, CCA Plan Rappels sur l ECG Nœuds et voies de conduction Signal ECG Rythme sinusal La FA: Généralités Histoire naturelle de la FA Complications

Plus en détail

Fibrillation auriculaire. Cours IDE Octobre 2013 Laurence BARBOT, CCA

Fibrillation auriculaire. Cours IDE Octobre 2013 Laurence BARBOT, CCA Fibrillation auriculaire Cours IDE Octobre 2013 Laurence BARBOT, CCA Plan Rappels sur l ECG Nœuds et voies de conduction Signal ECG Rythme sinusal La FA: Généralités Histoire naturelle de la FA Complications

Plus en détail

L E.C.G. pour les nuls

L E.C.G. pour les nuls L E.C.G. pour les nuls Yannick GOTTWALLES 6 - Conduction, quand tu nous tiens Les troubles de la conduction cardiaque concernent par définition le tissu nodal cardiaque. Il peut être défini comme l ensemble

Plus en détail

Corrigé d exercices de dysrythmies

Corrigé d exercices de dysrythmies Corrigé d exercices de dysrythmies 1. 2. 3. 4. 5. 6. Ligne isoélectrique : Stable Ondes P : Équidistantes, monomorphes Complexes QRS : équidistants, monomorphes, durée 0.06-0.08 sec Interprétation finale

Plus en détail

L électrocardiogramme (ECG) L électrocardiogramme est l enregistrement au cours du temps de l activité électrique du cœur

L électrocardiogramme (ECG) L électrocardiogramme est l enregistrement au cours du temps de l activité électrique du cœur L électrocardiogramme (ECG) L électrocardiogramme est l enregistrement au cours du temps de l activité électrique du cœur Electrophysiologie cardiaque I. Eléments d anatomie et d histologie II. III. Electrophysiologie

Plus en détail

Les bradycardies. Dr C BERTRAND Mr JP SAUTON CMC PARLY 2 PARIS

Les bradycardies. Dr C BERTRAND Mr JP SAUTON CMC PARLY 2 PARIS Les bradycardies Dr C BERTRAND Mr JP SAUTON CMC PARLY 2 PARIS Déclaration de Conflits d intérêt je n ai aucune relation financière à déclarer. Bradycardies DYSFONCTION SINUSALE BLOCS SINO-AURICULAIRES

Plus en détail

ELECTROCARDIOGRAMME - ECG

ELECTROCARDIOGRAMME - ECG ELECTROCARDIOGRAMME - ECG ECG = enregistrement de l activité électrique du cœur effectué en divers points du revêtement cutané. ECG 12 dérivations : - 6 dérivations des membres : D1 D2 D3 avr avl avf -

Plus en détail

Troubles du rythme jonctionnel

Troubles du rythme jonctionnel Définition Troubles du rythme jonctionnel Nés au niveau du N.A.V.A.T. ou dans le tronc du HIS, avec : Ondes P rétrogrades, avant, pendant ou après le QRS des QRS normaux ou élargis Extrasystole jonctionnelle

Plus en détail

TROUBLES DU RYTHME SUPRA-VENTRICULAIRE (Dr J.C. KAHN)

TROUBLES DU RYTHME SUPRA-VENTRICULAIRE (Dr J.C. KAHN) TROUBLES DU RYTHME SUPRA-VENTRICULAIRE (Dr J.C. KAHN) 10 points clés pour les troubles du rythme supra-ventriculaire 1 Critères ECG de la fibrillation auriculaire (FA). 2 QRS lents et réguliers sur fond

Plus en détail

Caroline Côté, inf. clinicienne, Emmanuella Julien, infirmière clinicienne Dr Annie Dore, cardiologue

Caroline Côté, inf. clinicienne, Emmanuella Julien, infirmière clinicienne Dr Annie Dore, cardiologue Caroline Côté, inf. clinicienne, Emmanuella Julien, infirmière clinicienne Dr Annie Dore, cardiologue Analyse d une bande de rythme 1 1. Décrire la dépolarisation. Activation du potentiel électrique d

Plus en détail

Anomalie de conduction dans une population pédiatrique i de dystrophie myotonique de Steinert Mise en contexte Atteinte cardiaque Anomalies de conduct

Anomalie de conduction dans une population pédiatrique i de dystrophie myotonique de Steinert Mise en contexte Atteinte cardiaque Anomalies de conduct Anomalie de conduction dans une population pédiatrique de dystrophie myotonique de Steinert t Anne Fournier, md Cardiologue pédiatre Lucie Caron, inf Clinique des maladies neuro-musculaires Centre de réadpatation

Plus en détail

LES TROUBLES CARDIAQUES

LES TROUBLES CARDIAQUES AFFECTIONS CARDIO-VASCULAIRES LES TROUBLES CARDIAQUES I - TROUBLES DU RYTHME Ce sont des emballements du cœur. A différencier des troubles de conduction. A - TROUBLES SUPRAVENTRICULAIRES 1) LES EXTRASYSTOLES

Plus en détail

Les troubles de la fonction sinusale et de la conduction. JS Hermida

Les troubles de la fonction sinusale et de la conduction. JS Hermida Les troubles de la fonction sinusale et de la conduction JS Hermida Tissu de Conduction et les Cellules Contractiles -Les cellules du nœud sinusal sont rassemblées dans un plexus au sein d une matrice

Plus en détail

Anatomie voies de conduction. Jonction atrio-ventriculaire dans les doubles discordances. Anatomie voies de conduction

Anatomie voies de conduction. Jonction atrio-ventriculaire dans les doubles discordances. Anatomie voies de conduction Anatomie voies de conduction Troubles du rythme et de conduction en réanimation pédiatrique Pierre Bordachar, Jean-Benoit Thambo Pessac, France Anatomie voies de conduction Jonction atrio-ventriculaire

Plus en détail

PM & DAI Prise en charge péri opératoire STÉPHANIE DRUGE DESAR

PM & DAI Prise en charge péri opératoire STÉPHANIE DRUGE DESAR PM & DAI Prise en charge péri opératoire STÉPHANIE DRUGE DESAR Généralités 63 000 à 69 000 nouveaux porteurs de pacemaker par an En 2010, 350 000 porteurs de pacemaker Plus de 10 000 nouveaux porteurs

Plus en détail

Sommaire N 218. Athérome : épidémiologie et physiopathologie. Le malade poly-athéromateux... 9 N 149. Endocardite infectieuse...

Sommaire N 218. Athérome : épidémiologie et physiopathologie. Le malade poly-athéromateux... 9 N 149. Endocardite infectieuse... Sommaire N 218. Athérome : épidémiologie et physiopathologie. Le malade poly-athéromateux... 9 Définition...10 Épidémiologie...10 Physiopathologie...10 Complication de la plaque...12 Le malade poly-athéromateux...12

Plus en détail

Interprétation et conduite à tenir devant un trouble du rythme détecté par la télémétrie

Interprétation et conduite à tenir devant un trouble du rythme détecté par la télémétrie Interprétation et conduite à tenir devant un trouble du rythme détecté par la télémétrie Le 19 novembre 2011 David HUCHETTE, Service de cardiologie et Soins Intensifs du CH de LENS INTRODUCTION La télémétrie

Plus en détail

Les Troubles du rythme cardiaque. Docteur MASSING

Les Troubles du rythme cardiaque. Docteur MASSING Les Troubles du rythme cardiaque Docteur MASSING Diagnostics des tachycardies surpraventriculaires a QRS FINS Plusieurs étapes : rythme régulier ou irrégulier. relation oreillette et ventricule:a>v fréquence

Plus en détail

DIU de rythmologie et stimulation cardiaque. Titre : Principes d exploration invasive de base en électrophysiologie

DIU de rythmologie et stimulation cardiaque. Titre : Principes d exploration invasive de base en électrophysiologie DIU de rythmologie et stimulation cardiaque Titre : Principes d exploration invasive de base en électrophysiologie Orateur : Xavier COPIE Le 23 janvier 2012 Exploration Électrophysiologique de Base Xavier

Plus en détail

TROUBLES DU RYTHME VENTRICULAIRE

TROUBLES DU RYTHME VENTRICULAIRE TROUBLES DU RYTHME VENTRICULAIRE EXTRASYSTOLES VENTRICULAIRES TACHYCARDIES VENTRICULAIRES FIBRILATION VENTRICULAIRE TORSADES DE POINTE Définitions EXTRASYSTOLES VENTRICULAIRES Battement cardiaque prématuré.

Plus en détail

ECG - Session 3. Blocs de Branche et Hypertrophies La Théorie Sources : e-cardiogram.com, foulon.chez-alice.fr, esculape, besançon-cardio.

ECG - Session 3. Blocs de Branche et Hypertrophies La Théorie Sources : e-cardiogram.com, foulon.chez-alice.fr, esculape, besançon-cardio. ECG - Session 3 Blocs de Branche et Hypertrophies La Théorie Sources : e-cardiogram.com, foulon.chez-alice.fr, esculape, besançon-cardio.org Blocs de branches : Généralités 1 Schéma anatomique (cf annexe)

Plus en détail

Troubles de conduction auriculo-ventriculaire BAV

Troubles de conduction auriculo-ventriculaire BAV Troubles de conduction auriculo-ventriculaire BAV Propriétés s générales g du NAV Partie nodale du NAV Conduction lente (témoin de l intervalle PR). Conduction décrémentielle. Faisceau de His et ses branches

Plus en détail

Quizz. Session paramédicale

Quizz. Session paramédicale Quizz Session paramédicale Cas 1 Patient 63 ans Antécédents : FA paroxystique Traitement : Flécaïne et Préviscan Admission SAU pour lipothymie intense et palpitation Question 1 Il s agit probablement:

Plus en détail

Monitorage de l ECG. Martin COUR Actualité en Réanimation Lyon 2012

Monitorage de l ECG. Martin COUR Actualité en Réanimation Lyon 2012 Monitorage de l ECG Martin COUR Actualité en Réanimation Lyon 2012 Le passé Monitorage dans le passé : Pouls à la main Etat général du patient Pression artérielle (parfois) Le présent La place du soignant

Plus en détail

Troubles du rythme asymptomatiques. 2e Journée JEAN BERTRAN septembre 2015 Alexis Durand-Dubief Clinique du Protestante, Lyon

Troubles du rythme asymptomatiques. 2e Journée JEAN BERTRAN septembre 2015 Alexis Durand-Dubief Clinique du Protestante, Lyon Troubles du rythme asymptomatiques 2e Journée JEAN BERTRAN septembre 2015 Alexis Durand-Dubief Clinique du Protestante, Lyon Introduction TDR supraventriculaires Definition: rythme normal et pathologique

Plus en détail

L ECG DU SPORTIF Extrait de l ECG du plongeur. F Carré

L ECG DU SPORTIF Extrait de l ECG du plongeur. F Carré L ECG DU SPORTIF Extrait de l ECG du plongeur F Carré Bilan de non contre-indication à la compétition sportive Compétiteurs entre 12 et 35 ans Bilan médical Antécédents familiaux et personnels Signes fonctionnels

Plus en détail

L E.C.G. pour les nuls

L E.C.G. pour les nuls L E.C.G. pour les nuls Yannick GOTTWALLES 5 - Avoir le rythme dans la peau... L interprétation de l ECG débute par la détermination de la fréquence Rythme cardiaque et du rythme de base. La naissance de

Plus en détail

Cours de sémiologie cardiaque 2 ème Année Médecine Année 2011 /2012. PR ERNEZ HAJRI Samia

Cours de sémiologie cardiaque 2 ème Année Médecine Année 2011 /2012. PR ERNEZ HAJRI Samia Cours de sémiologie cardiaque 2 ème Année Médecine Année 2011 /2012 PR ERNEZ HAJRI Samia Qu'ils surviennent sur un cœur sain ou pathologique, qu'ils soient bénins ou potentiellement dangereux (risque de

Plus en détail

L ETUDE ELECTROPHYSIOLOGIQUE

L ETUDE ELECTROPHYSIOLOGIQUE L ETUDE ELECTROPHYSIOLOGIQUE DIPLÔME INTER UNIVERSITAIRE D ELECTROPHYSIOLOGIE Paris le 22 Janvier 2008 Marc DELAY C.H.U. de TOULOUSE (delay.m@chu-toulouse.fr) DIU EEP 2008 1 DIU EEP 2008 2 L ETUDE ELECTROPHYSIOLOGIQUE

Plus en détail

Comment remettre en rythme un cœur qui déraille?

Comment remettre en rythme un cœur qui déraille? 12 e Congrès d Actualités Diagnostiques Ethiques et Thérapeutiques de l UOAD Comment remettre en rythme un cœur qui déraille? Prof. Dominique Blommaert CHU UCL Mont-Godinne 18/03/2017 - Achene Comment

Plus en détail

ECG anormal lors de l examen de visite de non contre indica4on chez un coureur à pied. Dr Guy

ECG anormal lors de l examen de visite de non contre indica4on chez un coureur à pied. Dr Guy ECG anormal lors de l examen de visite de non contre indica4on chez un coureur à pied Dr Guy Histoire clinique/ Examen 31 ans, tabagisme à 5 cigareees par jour, cer4ficat pour semi marathon Pas de symptômes

Plus en détail

Prise en Charge des BRADYCARDIES aux Urgences.

Prise en Charge des BRADYCARDIES aux Urgences. Prise en Charge des BRADYCARDIES aux Urgences. Définition La Bradycardie est définie par une fréquence cardiaque inférieure à 60 battements / minute. La bradycardie est dite absolue si la fréquence cardiaque

Plus en détail

Analyse rapide d un ECG

Analyse rapide d un ECG Analyse rapide d un ECG Guide de poche Pour médecins et paramédicaux (Réservé aux professionnels de santé) Introduction Chers Collègues, Ce guide a été conçu pour que vous ayez en poche l essentiel sur

Plus en détail

Quiz ECG n 1. FMC Médecine Générale 08/06/2017 Docteur Marjorie NIRO Praticien hospitalier,service de Cardiologie, CHU Angers

Quiz ECG n 1. FMC Médecine Générale 08/06/2017 Docteur Marjorie NIRO Praticien hospitalier,service de Cardiologie, CHU Angers Quiz ECG n 1 FMC Médecine Générale 08/06/2017 Docteur Marjorie NIRO Praticien hospitalier,service de Cardiologie, CHU Angers Cas clinique 1 - Contexte clinique : - Homme de 43 ans sans antécédent - Hospitalisation

Plus en détail

Explorations des troubles du rythme cardiaque

Explorations des troubles du rythme cardiaque Explorations des troubles du rythme cardiaque DONNEES CLINIQUES PALPITATIONS MALAISES SYNCOPES DONNEES CLINIQUES PALPITAIONS Battements cardiaques ressentis désagrd sagréablement ablement par le patient.

Plus en détail

L ELECTROCARDIOGRAMME. Dr LANFRANCHI Hôpital Pasteur, Nice

L ELECTROCARDIOGRAMME. Dr LANFRANCHI Hôpital Pasteur, Nice L ELECTROCARDIOGRAMME Dr LANFRANCHI Hôpital Pasteur, Nice RECUEIL Dérivations périphériques ou frontales Dérivations précordiales (plan transversal) Quand un courant se dirige vers l endroit ou il est

Plus en détail

Anatomie Physiologie ECG. D.SCARLATTI Chef de clinique Cardiologie I4C scarlatti.d@chu-nice.fr. Anatomie Physiologie

Anatomie Physiologie ECG. D.SCARLATTI Chef de clinique Cardiologie I4C scarlatti.d@chu-nice.fr. Anatomie Physiologie Anatomie Physiologie ECG D.SCARLATTI Chef de clinique Cardiologie I4C scarlatti.d@chu-nice.fr Anatomie Physiologie Les relais mettent un petit peu de temps à se mettre en place POSSIBLES SYNCOPES

Plus en détail

Item 325 : Palpitations

Item 325 : Palpitations Item 325 : Palpitations Collège des Enseignants de Cardiologie et Maladies Vasculaires Date de création du document 2011-2012 Table des matières ENC :...3 SPECIFIQUE :...3 I Définition et diagnostic...

Plus en détail

Indications de l ablation en Arythmies supra-ventriculaires hors FA

Indications de l ablation en Arythmies supra-ventriculaires hors FA Indications de l ablation en 2011 - Arythmies supra-ventriculaires hors FA Département de rythmologie et de stimulation cardiaque s.boveda@clinique-pasteur.com 2003!!! www.escardio.org Le flutter auriculaire

Plus en détail

Les Troubles du Rythme Cardiaque. Plan. Le complexe de dépolarisation

Les Troubles du Rythme Cardiaque. Plan. Le complexe de dépolarisation Les Troubles du Rythme Cardiaque Jérome Lefevre USIC - Hôpital Libourne USIC - Haut-Levêque 07/01/2010 Pierre Ambrogiani, 1985, collection privée Plan Rythme normal Excitabilité atriale (ESA, TA, FA, flutter)

Plus en détail

Quelques électrocardiograme

Quelques électrocardiograme Quelques électrocardiograme d interprétation délicate E.Lindenmeyer J.Bernard Reymond P.Khanoyan F.d Houdain J. Billé COPACAMU vendredi 26 Mars 2010 PLAN Quelques règles simples: - les électrodes - la

Plus en détail

Prise en charge des tachycardies jonctionnelles et ventriculaires en urgence. Dr Georges SIEWE et Dr Eric DELAVEUVE SAMU 55

Prise en charge des tachycardies jonctionnelles et ventriculaires en urgence. Dr Georges SIEWE et Dr Eric DELAVEUVE SAMU 55 Prise en charge des tachycardies jonctionnelles et ventriculaires en urgence. Dr Georges SIEWE et Dr Eric DELAVEUVE SAMU 55 Vous intervenez en smur à 22h auprès d une patiente de 45 ans suite à un appel

Plus en détail

Arythmies diagnostic anténatal. novembre 2009 G. Teyssier CHU Saint Etienne 1

Arythmies diagnostic anténatal. novembre 2009 G. Teyssier CHU Saint Etienne 1 Arythmies diagnostic anténatal Coupe 4 cavités tachycardie 2 oreillettes rythme normal novembre 2009 G. Teyssier CHU Saint Etienne 1 arythmies 2% des grossesses novembre 2009 G. Teyssier CHU Saint Etienne

Plus en détail

Diagnostic et traitement des dysrythmies chez le chien : Intérêt de l'examen Holter

Diagnostic et traitement des dysrythmies chez le chien : Intérêt de l'examen Holter Diagnostic et traitement des dysrythmies chez le chien : Intérêt de l'examen Holter Jean François ROUSSELOT Clinique du Clos des Camélias 92700 Colombes jfrousselot@wanadoo.fr L! examen «!Holter!» : objectif

Plus en détail

Syncopes et Malaises. Dol de Bretagne 30/09/09

Syncopes et Malaises. Dol de Bretagne 30/09/09 Syncopes et Malaises Dol de Bretagne 30/09/09 www.has-sante.fr Syncopes Syncope Perte de connaissance à début brutal, de durée généralement brève, spontanément résolutive, s accompagnant d une perte du

Plus en détail

La fibrillation auriculaire

La fibrillation auriculaire La fibrillation auriculaire Dr Elisabeth Somody 11/12/2012 Urgences Démarrage de la FA : L extrasystole coupable ESA dans l onde T Puis ESA en salves non conduites Aberration de conduction Salves de FA

Plus en détail

L'électrocardiogramme de repos normal (Evaluations)

L'électrocardiogramme de repos normal (Evaluations) L'électrocardiogramme de repos normal (Evaluations) Date de création du document : 2008-2009 QCM QUESTION 1/4 : L intervalle PR ou PQ : A - Est théoriquement isoélectrique B - Correspond à la dépolarisation

Plus en détail

SIGNES ECG DES TACHYCARDIES SUPRA VENTRICULAIRES. CAS PARTICULIER DU SYNDROME DE WOLFF- PARKINSON-WHITE.

SIGNES ECG DES TACHYCARDIES SUPRA VENTRICULAIRES. CAS PARTICULIER DU SYNDROME DE WOLFF- PARKINSON-WHITE. SIGNES ECG DES TACHYCARDIES SUPRA VENTRICULAIRES. CAS PARTICULIER DU SYNDROME DE WOLFF- PARKINSON-WHITE. Marie-Claude LEMPEREUR de GUERNY Urgences/SMUR Poissy novembre 2011-avril 2012 APPEL EN SMUR POUR

Plus en détail

Nationaux Chez un sujet se plaignant de palpitations, argumenter les principales hypothèses

Nationaux Chez un sujet se plaignant de palpitations, argumenter les principales hypothèses Chapitre 17 Item 235 UE 8 Palpitations I. Définition et diagnostic II. Diagnostic de gravité III. Diagnostic étiologique IV. Étiologies les plus fréquentes Objectifs pédagogiques Nationaux Chez un sujet

Plus en détail

Tachycardie en urgence

Tachycardie en urgence Tachycardie en urgence Définition Présence d'une fréquence cardiaque (ventriculaire) supérieure à 100 cycles par minute. Contexte Général Traiter non pas une tachycardie, mais un patient porteur d'une

Plus en détail

Le traitement électrophysiologique des flutters auriculaires. FMC DINAN 23 février 2016 Philippe DEUTSCH

Le traitement électrophysiologique des flutters auriculaires. FMC DINAN 23 février 2016 Philippe DEUTSCH Le traitement électrophysiologique des flutters auriculaires 1 Flutter auriculaire ou atrial Épidémiologie Dix fois moins fréquent que la fibrillation auriculaire. Intrication fa / Flutter. 0,05 % dans

Plus en détail

SYNCOPES ET RISQUES DE MORT SUBITE CARDIAQUE

SYNCOPES ET RISQUES DE MORT SUBITE CARDIAQUE SYNCOPES ET RISQUES DE MORT SUBITE CARDIAQUE Dr Fernand Hessel Président de la Fondation Lucien Dreyfus Dr Patrick Arnold Dr Philippe Lang Mulhouse le 14 Novembre 2015 Une syncope est une perte de connaissance

Plus en détail

L ECG du Sportif Atelier Congrès Cœur et Sport Bron Lyon 2013 Dr F Passard

L ECG du Sportif Atelier Congrès Cœur et Sport Bron Lyon 2013 Dr F Passard L ECG du Sportif Atelier Congrès Cœur et Sport Bron Lyon 2013 Dr F Passard Pourquoi un ECG de repos dans la VNCI Expérience de la Vénétie Sportifs 12-35 ans 3.6/100000 Sédentaires 12-35 ans 0.4/100000

Plus en détail

Table des matières. Liste des collaborateurs... Abréviations... Préface... Hémodynamique, maladie coronaire, athéromatose

Table des matières. Liste des collaborateurs... Abréviations... Préface... Hémodynamique, maladie coronaire, athéromatose Table des matières Liste des collaborateurs... Abréviations... Préface... V VI X Hémodynamique, maladie coronaire, athéromatose 1. Athérome, épidémiologie et physiopathologie, le malade polyathéromateux...

Plus en détail

Définitions : L infarctus est dû à l occlusion d une artère coronaire. La zone infarcie devient nécrosée e ne peut donc plus se dépolarisée.

Définitions : L infarctus est dû à l occlusion d une artère coronaire. La zone infarcie devient nécrosée e ne peut donc plus se dépolarisée. L infarctus : Définitions : L infarctus est dû à l occlusion d une artère coronaire. La zone infarcie devient nécrosée e ne peut donc plus se dépolarisée. Les coronaires : http://www.adrenaline112.org/urgences/durge/dcard/idm.html

Plus en détail

Table des matières 1 DONNÉES DE BASE 1. Anatomie du cœur 1. Anatomie et physiologie du système de conduction 3

Table des matières 1 DONNÉES DE BASE 1. Anatomie du cœur 1. Anatomie et physiologie du système de conduction 3 Table des matières Avant-propos Abréviations Liste des tableaux v xn xm 1 DONNÉES DE BASE 1 Anatomie du cœur 1 Position du cœur dans le thorax 1 Les cavités cardiaques et les gros vaisseaux 1 Les territoires

Plus en détail

Activité électrique du cœur

Activité électrique du cœur Activité électrique du cœur Introduction On distingue 2 types de cellules au niveau cardiaque : les cellules du tissu nodal et les cellules myocardiques. Les cellules du tissu nodal assurent l automatisme

Plus en détail

Rythmologie cardiaque : comment explorer puis traiter? Pierre Mélon Service de Cardiologie CHU de Liège

Rythmologie cardiaque : comment explorer puis traiter? Pierre Mélon Service de Cardiologie CHU de Liège Rythmologie cardiaque : comment explorer puis traiter? Pierre Mélon Service de Cardiologie CHU de Liège Définition Une arythmie est définie comme une anomalie de fréquence, une irrégularité de rythme ou

Plus en détail

L ÉLECTROCARDIOGRAMME (TD n = 1).

L ÉLECTROCARDIOGRAMME (TD n = 1). 1 (TD n = 1). Un cœur vivant peut générer de l électricité. Cette électricité (qui est de l ordre de millivolt) est captée par des électrodes et enregistrée à l aide d un électrocardiographe. L électricité

Plus en détail

Syncopes (malaises). Recommandations HAS Docteur D. HONNART, SRAU, CHU de DIJON DH

Syncopes (malaises). Recommandations HAS Docteur D. HONNART, SRAU, CHU de DIJON DH Syncopes (malaises). Recommandations HAS 2008 Docteur D. HONNART, SRAU, CHU de DIJON DH 2011-10 Définition Abandonner le terme peu spécifique de malaise (motif de recours) Pas de différence de gravité

Plus en détail

Entraînement à l ECG Sommaire

Entraînement à l ECG Sommaire Entraînement à l ECG Sommaire Principes L ECG normal ECG Annexe Index alphabétique 2. ECG - Vue d ensemble ECG 1 ECG normal..9 2 Discret trouble de la conduction du ventricule droit. Modifications végétatives

Plus en détail

Aide à l interprétation des ECG à l attention des étudiants de 3 ème et 4 ème SIAMU.

Aide à l interprétation des ECG à l attention des étudiants de 3 ème et 4 ème SIAMU. Aide à l interprétation des ECG à l attention des étudiants de 3 ème et 4 ème SIAMU. 20 décembre 2013 PietinSophie Volpe Sabrina Plan Motivations personnelles Partie pratique Elaboration du livret Plan

Plus en détail

IVA distale. J. Farré & H. Wellens 2015

IVA distale. J. Farré & H. Wellens 2015 F, 85 ans H, 50 ans F, 85 ans IVA distale J. Farré & H. Wellens 2015 H, 50 ans IVA proximale J. Farré & H. Wellens 2015 F, 54 ans Hypocalcémie Les troubles ECG dus aux altérations de la calcémie sont

Plus en détail

Système cardiovasculaire: le coeur

Système cardiovasculaire: le coeur UE 2.2 Cycles de la vie et grandes fonctions Système cardiovasculaire: le coeur Marianne Zeller 1 Système cardiovasculaire Artères, circulation, réseau, voies, transport notre système de vaisseaux sanguins

Plus en détail

xplorations électriques du cœur

xplorations électriques du cœur xplorations électriques du cœur Dr. CHIALI née DIABI N. Médecin Spécialiste en Biophysique Médicale Unité des Explorations ORL, EHU 1 er Novembre 1954, Oran RAPPEL ANATOMOPHYSIOLOGIQUE 2 RAPPEL ANATOMOPHYSIOLOGIQUE

Plus en détail

Nationaux Argumenter les principales indications de l ECG et discuter l interprétation des résultats.

Nationaux Argumenter les principales indications de l ECG et discuter l interprétation des résultats. Chapitre 16 Item 229 UE 8 Électrocardiogramme I. Interprétation de l ECG II. Indications de l ECG Objectifs pédagogiques Nationaux Argumenter les principales indications de l ECG et discuter l interprétation

Plus en détail

Définition. Perception par le sujet des battements de son cœur, normaux ou anormaux.

Définition. Perception par le sujet des battements de son cœur, normaux ou anormaux. Palpitations Définition Perception par le sujet des battements de son cœur, normaux ou anormaux. Interrogatoire Impossible de distinguer les palpitations fonctionnelles (effort, émotion) des palpitations

Plus en détail

Définition. Perception par le sujet des battements de son cœur, normaux ou anormaux.

Définition. Perception par le sujet des battements de son cœur, normaux ou anormaux. Palpitations Définition Perception par le sujet des battements de son cœur, normaux ou anormaux. Interrogatoire Impossible de distinguer les palpitations fonctionnelles (effort, émotion) des palpitations

Plus en détail

Conduite à tenir devant une fibrillation auriculaire en situation d urgence. Dr A. L HUILLIER SAMU SMUR SAU COLMU le 11/12/2007

Conduite à tenir devant une fibrillation auriculaire en situation d urgence. Dr A. L HUILLIER SAMU SMUR SAU COLMU le 11/12/2007 Conduite à tenir devant une fibrillation auriculaire en situation d urgence Dr A. L HUILLIER SAMU SMUR SAU COLMU le 11/12/2007 LES REFERENTIELS American journal of emergency medecine vol 19, n 1 janvier

Plus en détail

1. Propriétés de l activité électrique a. Automatisme

1. Propriétés de l activité électrique a. Automatisme L électrocardiogramme Définition : C est l enregistrement depuis la surface du corps de l activité électrique du cœur L enregistrement se fait sur papier milimétré avec sur l axe vertical : 1cm = 1 mv

Plus en détail

Définition. Perception par le sujet des battements de son cœur, normaux ou anormaux.

Définition. Perception par le sujet des battements de son cœur, normaux ou anormaux. Palpitations Définition Perception par le sujet des battements de son cœur, normaux ou anormaux. Interrogatoire Impossible de distinguer les palpitations fonctionnelles (effort, émotion) des palpitations

Plus en détail

QUESTIONS. Pr Blain & Dr Ferreira. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes. (Mise ligne 14/01/09 LIPCOM-RM)

QUESTIONS. Pr Blain & Dr Ferreira. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes. (Mise ligne 14/01/09 LIPCOM-RM) Une curieuse perte de connaissance CAS CLINIQUE n 1 Monsieur F 65 ans est hospitalisé pour perte de connaissance. Aucun ATCD particulier, il ne prend aucun médicament. Le soir même alors qu il regardait

Plus en détail

Syndromes de Préexcitation, Tachycardie nodale Diagnostic, interruption et traitement préventif hors ablation

Syndromes de Préexcitation, Tachycardie nodale Diagnostic, interruption et traitement préventif hors ablation Syndromes de Préexcitation, Tachycardie nodale Diagnostic, interruption et traitement préventif hors ablation DIU d électrophysiologie et de stimulation cardiaque G. Jauvert, Clinique Bizet, Paris Syndromes

Plus en détail

Troubles de la conduction

Troubles de la conduction 4 e année médecine Rotation 3 2015/2016 ISM Copy Module de Cardiologie Troubles de la conduction Définition Pathologie qui touche soit : Au fonctionnement du nœud sinusal, c est la dysfonction sinusale

Plus en détail

Fréquence. Onde P (activation des oreillettes) Espace PR (debut onde P debut QRS; traversée : OD, NAV, faisceau de

Fréquence. Onde P (activation des oreillettes) Espace PR (debut onde P debut QRS; traversée : OD, NAV, faisceau de Fréquence 30-150-100-75-60-50-45-36-33-30... FC Normale : 50 à 100 bpm Bradycardie < 50 tachycardie > 100 Rythme régulier? Espace en 2 ondes R identiques (arythmie respiratoire normale). sinusal? Onde

Plus en détail

Exploration du système nerveux végétatif Épreuve d effort en rythmologie. Dr Xavier Copie, CCN, Saint-Denis

Exploration du système nerveux végétatif Épreuve d effort en rythmologie. Dr Xavier Copie, CCN, Saint-Denis Exploration du système nerveux végétatif Épreuve d effort en rythmologie Dr Xavier Copie, CCN, Saint-Denis Le système nerveux végétatif Le rôle du système nerveux est reconnu comme élément pivot dans la

Plus en détail

SYSTEME CARDIOVASCULAIRE ECG pathologique. ECG pathologique

SYSTEME CARDIOVASCULAIRE ECG pathologique. ECG pathologique 29/04/16 LEBAS Floriane L3 CR : MAROZAVA Eugénie Système cardiovasculaire Pr FRANCESCHI 12 pages ECG pathologique Plan A. Les surcharges I. Surcharges atriales II. Surcharges ventriculaires B. Bradycardie

Plus en détail

ABLATION par Radio-fr. fréquence de la FIBRILLATION AURICULLAIRE ROLE IDE

ABLATION par Radio-fr. fréquence de la FIBRILLATION AURICULLAIRE ROLE IDE ABLATION par Radio-fr fréquence de la FIBRILLATION AURICULLAIRE ROLE IDE Plateau technique Rythmologie Amélie Lesieu - Martine Fix - Agathe Delvart Laurence Dequeker - Johanne Degand CHRU LILLE 1 Définition

Plus en détail

Electro-Cardio-Gramme : Principes de base pour la réalisation et l interprétation

Electro-Cardio-Gramme : Principes de base pour la réalisation et l interprétation Electro-Cardio-Gramme : Principes de base pour la réalisation et l interprétation ED de Sémiologie pratique Indications de réalisation Symptôme cardiovasculaire Douleurs thoraciques précordiales Malaise

Plus en détail

Particularités de l ablation des troubles du rythmes cardiaque dans la population pédiatrique et cardiaque congénitale

Particularités de l ablation des troubles du rythmes cardiaque dans la population pédiatrique et cardiaque congénitale Réseau de Réflexion sur la Rythmologie Pédiatrique et Congénitale Particularités de l ablation des troubles du rythmes cardiaque dans la population pédiatrique et cardiaque congénitale Nicolas Combes n.combes@clinique-pasteur.com

Plus en détail

SYNCOPE. Anoxie cérébrale généralisée transitoire - Arrêt circulatoire - Chute brutale de la PA - Hypoxémie artérielle

SYNCOPE. Anoxie cérébrale généralisée transitoire - Arrêt circulatoire - Chute brutale de la PA - Hypoxémie artérielle SYNCOPE Anoxie cérébrale généralisée transitoire - Arrêt circulatoire - Chute brutale de la PA - Hypoxémie artérielle Privation et/ou suspension des fonctions de la vie de relation Durée brève (quelques

Plus en détail

Tachycardies à QRS larges

Tachycardies à QRS larges Tachycardies à QRS larges Prise en charge en urgence Dr Stéphane BOULÉ Rythmologie - USIC CHRU de Lille Enjeux Situation fréquente Prise en charge bien codifiée Problématique: différencier TV / TSV Pas

Plus en détail

Le portail des maladies rares et des médicaments orphelins

Le portail des maladies rares et des médicaments orphelins 1 sur 6 Le portail des maladies rares et des médicaments orphelins Formes particulières : Syndrome d Andersen (forme particulière de syndrome du QT long congénital avec des tachycardies ventriculaires

Plus en détail

ECG en fonction de l Âge

ECG en fonction de l Âge Session ECG en fonction de l âge Guy Vaksmann Vendôme Cardio Clinique de la Louvière Lille Diapositive 1 ECG en fonction de l Âge Journées Lilloises d Anesthésie Réanimation et de Médecine d Urgence avril

Plus en détail

ELECTROCARDIOGRAMME ECG

ELECTROCARDIOGRAMME ECG ELECTROCARDIOGRAMME ECG Plan Technique de l Enregistrement ECG A quoi correspond l ECG Interprétation de l ECG ECG normal ECG anormal AQUISITION DE L ELECTROCARDIOGRAMME Enregistrement de l ECG 1887 travaux

Plus en détail

Tachycardies à complexe large. S KNECHT CHU Brugmann

Tachycardies à complexe large. S KNECHT CHU Brugmann Tachycardies à complexe large S KNECHT CHU Brugmann GUIDELINES Circulation. 2005;112:IV-67-IV-77 GUIDELINES Circulation. 2005;112:IV-67-IV-77 Tachycardies à complexes larges Tachycardie ventriculaire TPSV/FA

Plus en détail