Travaux Pratiques RDM

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Travaux Pratiques RDM"

Transcription

1 Université Abdelmalek Essaadi Faculté des sciences et techniques Tanger Travaux Pratiques RDM Sujet TP : Flambage par flexion de poutres comprimées Réalisé par : (groupe 6) Responsable : EL HILALI HAMZA OMARI ANAS CHAOUKI HASSAN KASMI YOUSSEF FAKRI NADIA 1

2 REMERCIEMENT Nous vous remercions Madame pour tous les conseils, les idées, et le bon traitement, et nous espérons être au niveau requis. Merci! 2

3 SOMMAIRE Description du TP 1- But. 2- Définition. Théorie Pratique du TP 1-Détermination du module d élasticité. 2-Détermination de l état de flambement. 3-Courbe de flambement en fonction de la charge et de la charge critique. 3

4 1- But : Description du TP : Le but de ce TP est de déterminer les charges critiques d Euler pour différentes conditions. Dans cette manipulation on étudie la théorie de flambage pour le cas d une poutre articulée à ses deux extrémités. 4

5 2- Définition : Hypothèses : Poutre parfaitement rectiligne, homogène, isotrope, longue par rapport aux dimensions transversales, comprimée par deux forces axiales opposées. Dans ces conditions, la poutre est soumise à une compression pure, et en tenant compte du fait que dans le cas réel les charges ne sont pas concentriques, ce chargement entraînera son fléchissement. Pour les poutres longues et minces, il existe une valeur de P, qu on appelle valeur critique P c à partir de la quelle la poutre peut passer d une sollicitation de compression pure stable à une sollicitation composée de flexion et compression stable. Ce passage peut être considéré comme une instabilité du comportement de la poutre car sa résistance en compression pure est très affaiblie par l apparition de la flexion. Cependant on ne peut pas faire varier beaucoup P au-delà de P c car les déformations augmentent très vîtes et les conditions de ruine sont donc rapidement atteintes. On dit alors que la poutre flambe et le phénomène est le «flambement par flexion d une poutre comprimée» 5

6 La théorie : 6

7 7

8 8

9 Pratique du TP : 1-Détermination du module d élasticité : Choix de la poutre : (Acier) Avec : l= 700 mm b= 20 mm h= 3mm On place la poutre sur les couteaux fixes et on va relever la flèche maximale variant en fonction de la charge appliquée au milieu de la poutre. P(N) Y (mm)

10 La courbe F(N) en fonction Y (mm) : 10

11 la valeur du module d Young E du matériau de la poutre : On a: Y max = Donc: E Avec : I = fonction de Y : La pente de la Courbe droite de P en la flèche. D où: A.N : E E = E= MPa 11

12 2-Détermination de l état de flambement : Sur la même poutre, on a tracé au crayon des repères espaces de 2cm le long de la portée de celle-ci. a/ On place la poutre sur le banc, avec deux extrémités articulées. Sans charger la poutre (charge=0) on relève les flèches initiales à l aide du comparateur en partant du milieu de la poutre vers la droite puis du milieu vers la gauche avec des incréments de 2 cm. L (cm) «droite» Flèche (mm) à Zéro L (cm) «gauche» Flèche (mm) à Zéro b/ On applique une charge qui flambe la poutre en son centre de 6mm puis on relève les flèches le long de la poutre comme en «a». (En retranchant aux flèches trouvées, les flèches initiales) L (cm) «droite» Flèche (mm) à Zéro L (cm) «gauche» Flèche (mm) à Zéro

13 N.B : La poutre se flambe dans le sens inverse!! La courbe de la flèche en fonction de la position sur la poutre : 13

14 Comparaison : Les deux graphes montrent que dans le cas théorique (parfait) la poutre est parfaitement flambée, par contre dans l expérimentale montre des fluctuations légères ce qui implique qu en réalité la poutre n est pas parfaitement rectiligne et sa est due à l erreur de mesure et la fatigue des instruments du TP. 14

15 3-Courbe de flambement en fonction de la charge et de la charge critique : On place la poutre entre deux extrémités articulées, et on varis la charge appliquée aux extrémités de la poutre pour relever la valeur de la flèche maximale en fonction de la charge appliquée. Tableau de mesure : P (en N) La flèche (en mm)

16 La courbe de P en fonction de la flèche maximale : 16

17 Détermination de la charge critique expérimentale : On remarque que la forme de la courbe à 110 N fait un changement inattendu et un grand accroissement de la flèche au-delàs de cette charge. D où on peut constater que la charge critique expérimentale vaut : P c = 110 N Détermination de la charge critique théorique : On sait que : A.N: P c = P c = => P c = N Comparaison et conclusion : On remarque que la charge critique expérimentale est inférieure à la charge critique théorique. Cela implique que la poutre ne répond pas aux hypothèses théoriques (Poutre parfaitement rectiligne, homogène, isotrope, longue par rapport aux dimensions transversales, comprimée par deux forces axiales opposées.) et que ces trois paramètres ont une influence sur la charge critique. 17

18 Bref ; Un calcul théorique est fait pour guider les essais expérimentaux. Cela garantit une étude fiable, réaliste, et sauve de toute dangereuse incertitude susceptible. 18

Travaux Pratiques De RDM

Travaux Pratiques De RDM Université Abdelmalek Essaadi Faculté des sciences et techniques Tanger Travaux Pratiques De RDM Sujet TP : Torsion De Barres Cylindrique Réalisé par (groupe 6) : Encadré par : Omari Anass El Hilali Hamza

Plus en détail

Travaux pratiques de. Résistance des matériaux (TP RDM)

Travaux pratiques de. Résistance des matériaux (TP RDM) Travaux pratiques de Résistance des matériaux (TP RDM) Préparé par Sonia Boukettaya Wafy Bouassida Pour les spécialités Génie Electromécanique Génie civil Année Universitaire : 2016-2017 S.Boukettaya/

Plus en détail

Travaux pratiques. Résistance des matériaux (TP RDM)

Travaux pratiques. Résistance des matériaux (TP RDM) Travaux pratiques Résistance des matériaux (TP RDM) Préparé par Sonia Boukettaya Pour les spécialités Wafy Bouassida Génie Electromécanique Génie civil A.U 2016 /2017 Ecole Polytechnique de Sousse TP 1

Plus en détail

TP 4 : ESSAI DE TRACTION

TP 4 : ESSAI DE TRACTION TP 4 : ESSAI DE TRACTION Objectifs : Mettre en évidence expérimentalement la relation effort, allongement pour trois matériaux : acier, alliage léger et PVC. Déterminer expérimentalement pour chaque matériau

Plus en détail

Table des matières : Cours résistance des matériaux 1

Table des matières : Cours résistance des matériaux 1 Table des matières : Liste des figures. 5 Chapitre I. Introduction à la résistance des matériaux. 7 I. But de la résistance des matériaux. 8 II. Hypothèses générales. 8 II.1. Hypothèses sur le matériau.

Plus en détail

II - 14 Instabilités

II - 14 Instabilités II - 14 Instabilités Philippe.Bouillard@ulb.ac.be version 9 septembre 6 Motivation Instabilité par flambement (élastique) par divergence, par bifurcation calcul de la charge critique eulérienne Tpes d

Plus en détail

VI CISAILLEMENT SIMPLE

VI CISAILLEMENT SIMPLE VI CISAILLEMENT SIMPLE Il existe de nombreux dispositifs utilisant la sollicitation de cisaillement (outils, cisailles, poinçons ). Le cisaillement simple correspond dans la pratique à une sollicitation

Plus en détail

IUT Génie Civil 1 ère année TP de Résistance des Matériaux MS3 ETUDE D UNE STRUCTURE RETICULEE

IUT Génie Civil 1 ère année TP de Résistance des Matériaux MS3 ETUDE D UNE STRUCTURE RETICULEE Module MS3 UE 2.1 Structure réticulée Page 1 /6 IUT Génie Civil 1 ère année TP de Résistance des Matériaux MS3 ETUDE D UNE STRUCTURE RETICULEE - FERME «TREILLIS»- Objectifs du TP Evaluer les efforts dans

Plus en détail

Résistance des matériaux

Résistance des matériaux 1 Introduction La résistance des matériau (RDM) est l aboutissement de la mécanique. Ce domaine d étude est très présent dans les bureau d études et la conception. Les systèmes qui y sont conçus doivent

Plus en détail

Chapitre 4 : Traction / Compression

Chapitre 4 : Traction / Compression Chapitre 4 : Traction / Compression Câbles 106 107 Câbles Câbles 108 109 Vérins Treillis 110 111 Treillis Treillis + Câbles 112 113 Vis Vis levage 114 Objet du chapitre Connaître les principes et être

Plus en détail

1 Evaluation de connaissances

1 Evaluation de connaissances Correction de l examen de Mécanique des Matériaux Solides, 8 avril 014 D. RYCKELYNCK Tout document autorisé. Durée de l examen : une heure. 1 Evaluation de connaissances Cette partie n est pas calculatoire,

Plus en détail

Résistance des matériaux

Résistance des matériaux Résistance des matériaux Objectif : Identifier les sollicitations subies par un solide. Page 06-14 1 Sommaire 1 But de la résistance des matériaux...3 2 énéralités.............................. 3 2.1 Notion

Plus en détail

Michel Ker. Dimensionnement graphique en plasticité des structures simples

Michel Ker. Dimensionnement graphique en plasticité des structures simples Michel Ker Dimensionnement graphique en plasticité des structures simples 2 2 1 Pourquoi un calcul en plasticité Le dimensionnement d une charpente métallique doit satisfaire à deux états limites : L état

Plus en détail

Lycée Jean Perrin page 1

Lycée Jean Perrin page 1 écanique COUS I- Objectifs de la ésistance des atériaux La résistance des matériaux est l'étude de la résistance et de la déformation des solides (arbres de transmission, bâtiments, fusées,..). Cela permet

Plus en détail

Exercice n 1 la potence. Exercice n 2 clou de soutènement

Exercice n 1 la potence. Exercice n 2 clou de soutènement 3a 4a @ Remarque : on néglige le poids propre devant la force P. TD : Contraintes normales et tangentielles C 2a Exercice n 1 la potence D P près avoir tracé les diagrammes des sollicitations ; déterminez

Plus en détail

Résistance des matériaux Cours et exercices corrigés

Résistance des matériaux Cours et exercices corrigés Résistance des matériaux Cours et exercices corrigés La Résistance des matériaux RDM est une partie de la mécanique des solides. Elle s intéresse à l étude, de manière théorique, de la réponse mécanique

Plus en détail

(Licence N1 /Durée 3H)

(Licence N1 /Durée 3H) (Licence N1 /Durée 3H) Objectifs : Se familiariser avec l appareil d étude des montages hyperstatiques des poutres (les pièces constitutives, mode d emploi...) ien maitriser les étapes qui mènent à l élaboration

Plus en détail

Ce TP a pour objectif de conduire la machine, d analyser le schéma et le fonctionnement de la partie hydraulique.

Ce TP a pour objectif de conduire la machine, d analyser le schéma et le fonctionnement de la partie hydraulique. C DECOUVERTE Ce TP a pour objectif de conduire la machine, d analyser le schéma et le fonctionnement de la partie hydraulique. ERMATEST est une machine de test d endurance de ressort de suspension automobile

Plus en détail

Y.LAFON-JALBY - M.MASSENZIO B. PAYET - S.RONEL

Y.LAFON-JALBY - M.MASSENZIO B. PAYET - S.RONEL 1 SEMESTRE 4 MODULE M41 02C : MÉTHODES ÉNERGÉTIQUES ET MODÉLISATION PAR ÉLÉMENTS FINIS TRAVAUX PRATIQUES Y.LAFON-JALBY - M.MASSENZIO B. PAYET - S.RONEL 2 1. TP PLAQUE TROUEE But du TP Le TP consiste à

Plus en détail

SOLLICITATION DE CISAILLEMENT

SOLLICITATION DE CISAILLEMENT Terminale S.T.I. 1 / 8 IV. CISAILLEMENT. 4.1. Définition. Une poutre subit une sollicitation de pur lorsqu'elle est soumise à deux forces de liaison égales et directement opposées dont le support est contenu

Plus en détail

Maîtrise de l eurocode 2

Maîtrise de l eurocode 2 Maîtrise de l eurocode 2 Jean Roux AFNOR et Groupe Eyrolles, 2009. ISBN AFNOR : 978-2-12-273212-0 ISBN Eyrolles : 978-2-212-12160-5 TABLE DES MATIÈRES Avant-propos... 1 1. Présentation des eurocodes et

Plus en détail

FLEXION. Définition: La flexion est un mode de charge tel qu il apparait dans les sections droites de la barre des moments fléchissons.

FLEXION. Définition: La flexion est un mode de charge tel qu il apparait dans les sections droites de la barre des moments fléchissons. 1 FLEXION Définition: La flexion est un mode de charge tel qu il apparait dans les sections droites de la barre des moments fléchissons. a) Considérons une barre sollicitée à un mode de charge extérieure.

Plus en détail

Ce fichier est téléchargé de : lamecanique.jimdo.com

Ce fichier est téléchargé de : lamecanique.jimdo.com Flexion plane simple Définition : Une poutre est sollicitée en flexion plane simple lorsque le système des forces extérieures se réduit à un système coplanaire et que toutes les forces sont perpendiculaires

Plus en détail

RdM Le Mans version 6

RdM Le Mans version 6 RdM Le Mans version 6 module Flexion calcul de poutre droite en flexion module Ossatures calcul d'ossatures planes ou 3D module EF calcul Éléments Finis 2D 1 RdM 6 module Flexion outils généraux et affichage

Plus en détail

CHAPITRE 2 TRACTION ET COPRESSION SIMPLE A. TRACTION SIMPLE

CHAPITRE 2 TRACTION ET COPRESSION SIMPLE A. TRACTION SIMPLE Cours de DM 11 CHAPITE 2 TACTIO ET COPEIO IMPE Année universitaire 21-211 éalisé par Eltaief MAHE A. TACTIO IMPE 1. Définition: Une poutre est sollicitée à la traction simple lorsqu'elle est soumise à

Plus en détail

Chapitre VII: Flexion. L. DOUADJI Faculty of Mechanical Engineering & Process Engineering Department of Materials Science

Chapitre VII: Flexion. L. DOUADJI Faculty of Mechanical Engineering & Process Engineering Department of Materials Science Chapitre VII: Flexion Sommaire 1. Définition:. Efforts intérieurs. Diagrammes.1 Essai de flexion.. Correspondance entre les diagrammes. Poutre encastrée 4. Charges réparties 4.1. Charge répartie uniforme

Plus en détail

SSLL111 - Réponse statique d une poutre béton armé (section en T) à comportement linéaire

SSLL111 - Réponse statique d une poutre béton armé (section en T) à comportement linéaire Titre : SSLL111 - Réponse statique d une poutre béton armé[...] Date : 28/02/2013 Page : 1/8 SSLL111 - Réponse statique d une poutre béton armé (section en T) à comportement linéaire Résumé : Le problème

Plus en détail

SOLLICITATION DE TRACTION

SOLLICITATION DE TRACTION Terminale S.T.I. 1 / 12 I. INTRODUCTION 1. Buts de la résistance des matériaux La résistance des matériaux a trois objectifs principaux : la connaissance des caractéristiques mécaniques des matériaux.

Plus en détail

Fatigue : Application aux ressorts hélicoïdaux

Fatigue : Application aux ressorts hélicoïdaux Fatigue : Application aux ressorts hélicoïdaux Dimensionnement des ressorts hélicoïdaux Le calcul d'un ressort se base sur des relations issues de : la résistance des matériaux (en fatigue souvent) la

Plus en détail

SOMMAIRE 1. OBJET...3

SOMMAIRE 1. OBJET...3 SOAIRE 1 SOAIRE 1. OBJET...3 2. DOAINE D APPLICATION...5 2.1 Généralités...5 2.2 Profilés à section en I ou H...6 2.3 Profils creux carrés ou circulaires...6 3. ÉTABLISSEENT DES TABLEAUX...9 3.1 Généralités...9

Plus en détail

Mécanique du Solide et des Matériaux

Mécanique du Solide et des Matériaux Mécanique du Solide et des Matériaux Examen du 7 février 006 : 13h30 17h00 Promotion 13 Avertissement La plupart des résultats étant donnés dans les énoncés, la notation tiendra compte de la qualité des

Plus en détail

TC T H C MAT A ÉR É I R A I U A X U

TC T H C MAT A ÉR É I R A I U A X U TCH 006 MATÉRIAUX Notions de résistance des matériaux La résistance des matériaux(rdm) est une branche de la mécanique des milieux continus adaptée aux déformations des structures Machines/pièces Génie

Plus en détail

Le béton armé Principe et généralités

Le béton armé Principe et généralités Le béton armé Principe et généralités Le béton armé est un matériau très utilisé dans les constructions du BTP (bâtiments, routes, ouvrages d arts ). Son succès repose d une part sur ses qualités de résistance,

Plus en détail

DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES MODULE F413 1 & 2 BUREAU D ÉTUDE : ASPECTS DIMENSIONNEMENT MÉCANIQUE TRAVAUX DIRIGÉS ET TRAVAUX PRATIQUES

DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES MODULE F413 1 & 2 BUREAU D ÉTUDE : ASPECTS DIMENSIONNEMENT MÉCANIQUE TRAVAUX DIRIGÉS ET TRAVAUX PRATIQUES DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES MODULE F413 1 & 2 BUREAU D ÉTUDE : ASPECTS DIMENSIONNEMENT MÉCANIQUE TRAVAUX DIRIGÉS ET TRAVAUX PRATIQUES POUTRE CELLULAIRE 53 INTRODUCTION 4 Les poutres cellulaires connaissent

Plus en détail

Éléments à parois élancées soumis à des efforts combinés de flexion et de compression à haute température

Éléments à parois élancées soumis à des efforts combinés de flexion et de compression à haute température Éléments à parois élancées soumis à des efforts combinés de flexion et de compression à haute température 1 ère journée technique ISMANS-EFECTIS sur les méthodes avancées de la résistance au feu des structures

Plus en détail

Chapitre IX : Flambement des poutres comprimées.

Chapitre IX : Flambement des poutres comprimées. Flambement des poutres omprimées. Cours DM / A.U : 01-013 Chapitre IX : Flambement des poutres omprimées. Objetifs Pré-requis Eléments de ontenu Définir le flambage, la harge d Euler et la ontrainte ritique

Plus en détail

Chapitre IV : Cisaillement simple.

Chapitre IV : Cisaillement simple. Chapitre IV : Cisaillement simple. Objectifs Pré-requis Eléments de contenu Déterminer la répartition des contraintes dans une section de poutre sollicitée au cisaillement. Vérifier la condition de résistance

Plus en détail

Brevet de technicien supérieur Bâtiment

Brevet de technicien supérieur Bâtiment Brevet de technicien supérieur Bâtiment Session 2008 Épreuve U4 : ETUDE DES CONSTRUCTIONS Sous - Epreuve : U. 41 ELABORATION D UNE NOTE DE CALCUL DE STRUCTURES Durée : 4 h Coefficient : 2 Documents du

Plus en détail

II - 11 Propriétés mécaniques des matériaux et modèles non linéaires

II - 11 Propriétés mécaniques des matériaux et modèles non linéaires II - 11 Propriétés mécaniques des matériaux et modèles non linéaires Philippe.Bouillard@ulb.ac.be version 11 août 2011 Motivation Essais traction, compression, fatigue, Effets de la température Effets

Plus en détail

GRUE PORTUAIRE Résumé de correction Présentation

GRUE PORTUAIRE Résumé de correction Présentation Date : Nom Prénom : GRUE PORTUAIRE Résumé de correction Présentation La plupart des grues portuaires poursuivent le même but : limiter et éviter le levage des charges L'objectif, une fois la charge sortie

Plus en détail

STATIQUE ET RÉSISTANCE DES MATÉRIAUX COURS Statique et résistance des matériaux

STATIQUE ET RÉSISTANCE DES MATÉRIAUX COURS Statique et résistance des matériaux - 1 - CÉGEP DE TROIS-RIVIÈRES DÉPARTEMENT DE PHYSIQUE PLAN DE COURS STATIQUE ET RÉSISTANCE DES MATÉRIAUX COURS 203-901 3-2-3 Statique et résistance des matériaux CONCENTRATION : SCIENCES PURES ET APPLIQUÉES

Plus en détail

Mécanique des milieux continus

Mécanique des milieux continus Mécanique des milieux continus Séance 7 : Elasticité Guilhem MOLLON GEO3 2012-2013 Plan de la séance A. Lois de comportement B. Le modèle élastique linéaire isotrope 1. Définition 2. Paramètres usuels

Plus en détail

LES TREILLIS. 1 Introduction :

LES TREILLIS. 1 Introduction : TS1 CM Analyse et Calcul des Structures Page 1 sur 9 LES TREILLIS. 1 Introduction : Un ou système réticulé est un système composé de barres droites articulées à leurs extrémités ; on appelle nœuds les

Plus en détail

Université Abdelmalek Essaâdi. École Nationale des Sciences Appliquées de Tétouan. Mécatronique. Travaux dirigés de Résistance Des Matériaux

Université Abdelmalek Essaâdi. École Nationale des Sciences Appliquées de Tétouan. Mécatronique. Travaux dirigés de Résistance Des Matériaux Université Abdelmalek Essaâdi École Nationale des Sciences Appliquées de Tétouan 1ère Année CI Travaux dirigés de 211/212 M. Sanbi Exercice 1 : Trois barres de même section S, construites du même matériau

Plus en détail

Exercice n 20 : Cadres, voiles et stabilité

Exercice n 20 : Cadres, voiles et stabilité Page 1 sur 24 Exercice n 20 : Cadres, voiles et stabilité [Sergio Torres] Sergio Antonio Torres Escobar logout cours myfolder aide -> exercices -> table des matières -> glossaire Contact - Questions -

Plus en détail

Terminale Sciences de l Ingénieur

Terminale Sciences de l Ingénieur Terminale Sciences de l Ingénieur Synthèse : Matériaux Leçon : Matériaux et résistance des matériaux 1 Lycée Rabelais Leçon : Matériaux et résistance des matériaux 2 Lycée Rabelais III. Caractéristiques

Plus en détail

Essai de Traction simple

Essai de Traction simple INTRODUCTION Essai de Traction simple Zone de comportement caractérisée par des déformations réversibles Domaine Elastique Zone de comportement caractérisée par des déformations irréversibles Domaine Elasto-plastique

Plus en détail

POUTRES MAINTENUES LATERALEMENT

POUTRES MAINTENUES LATERALEMENT POUTRES AINTENUES ATERAEENT es poutres empêchées de se déplacer latéralement sont dites: «maintenues latéralement» Ces poutres ne sont pas affectées par le flambement hors du plan de leur semelle comprimée

Plus en détail

FLEXION PLANE FLEXION COMPOSEE FLEXION OBLIQUE

FLEXION PLANE FLEXION COMPOSEE FLEXION OBLIQUE FLEXION PLANE FLEXION COPOSEE FLEXION OBLIQUE P. VASSART / Bac Construc / IEPSCF NAUR 1 FLEXION PLANE 1. Définition - Tensions générées atériau élastique Considérons une poutre sur 2 appuis simples d'extrémité

Plus en détail

Calcul de structure par la méthode des éléments finis Traction sur une éprouvette cylindrique

Calcul de structure par la méthode des éléments finis Traction sur une éprouvette cylindrique Calcul de structure par la méthode des éléments finis Traction sur une éprouvette cylindrique Clarisse Rivon Nasar Nabeebaccus Benoni Paumier mercredi 18 mars 2015 Table des matières I. Introduction structure

Plus en détail

RÉSISTANCE DES BARRES AUX INSTABILITÉS

RÉSISTANCE DES BARRES AUX INSTABILITÉS Projet SKILLS RÉSISTANCE DES BARRES AUX INSTABILITÉS OBJECTIFS DU MODULE DE FORMATION Connaître la méthodologie de vérification des barres aux instabilités (flambement, déversement) Connaître le domaine

Plus en détail

LES PORTIQUES DANS LES BÂTIMENTS Á SIMPLE REZ-DE-CHAUSSÉE

LES PORTIQUES DANS LES BÂTIMENTS Á SIMPLE REZ-DE-CHAUSSÉE Projet SKILLS LES PORTIQUES DANS LES BÂTIMENTS Á SIMPLE REZ-DE-CHAUSSÉE OBJECTIFS DU MODULE Analyse structurale élastique incluant les effets du second ordre et les imperfections Procédure de calcul des

Plus en détail

Chapitre 8. Calcul des flèches de poutres. 1- Evaluation des flèches : 1-1. Principe : 1-2. Méthode de calcul 2- Valeurs limites des flèches

Chapitre 8. Calcul des flèches de poutres. 1- Evaluation des flèches : 1-1. Principe : 1-2. Méthode de calcul 2- Valeurs limites des flèches Calcul des flèches de poutres 1- Evaluation des flèches : 1-1. Principe : 1-. Méthode de calcul - Valeurs limites des flèches 71 CALCUL DES FLECHES DE POUTRES 1- EVALUATION DES FLECHES 1-1. Principe :

Plus en détail

POUTRELLES IPN IPE HEA HEB UPN UPE

POUTRELLES IPN IPE HEA HEB UPN UPE 19 3 IPN IPE HEA HEB UPN UPE Nous pouvons fournir l ensemble de ces poutrelles : - en longueurs standard (6-10-12-14-15 m) - coupées à vos dimensions (coupes droites, coupes, biaises) - grenaillées - peintes

Plus en détail

IUT Génie Civil 1 ère année TP de Résistance des Matériaux N 3 FLEXION DE POUTRES (CAS ISOSTATIQUES)

IUT Génie Civil 1 ère année TP de Résistance des Matériaux N 3 FLEXION DE POUTRES (CAS ISOSTATIQUES) IUT Génie Civil 1 ère année TP de Résistance des Matériau N 3 FLEXION DE POUTRES (CS ISOSTTIQUES) Groupe: Noms / Prénoms: Date: Note / Remarques: Rendu le : Objectifs du TP Vérification des principes de

Plus en détail

1 Essai 1 : géométrie proche d'une poutre. L'éprouvette utilisée pour effectuer la mesure est la suivante : Dimensions de la structure :

1 Essai 1 : géométrie proche d'une poutre. L'éprouvette utilisée pour effectuer la mesure est la suivante : Dimensions de la structure : Annexe : Influence de la géométrie de la poutre Mise en évidence du domaine de validité de la théorie des poutres par la corrélation d images numériques Edité le 17/05/2006 Damien CLAIRE - Jean-Loup PRENSIER

Plus en détail

Analyse et modélisation du vieillissement de ressorts utilisés en horlogerie

Analyse et modélisation du vieillissement de ressorts utilisés en horlogerie Analyse et modélisation du vieillissement de ressorts utilisés en horlogerie Benoit REY & Adrien HILDEBRANDT ANSYS Conférence & 12ème Forum CADFEM 8 septembre 2015, Lausanne EPFL TABLE DES MATIÈRES 1.

Plus en détail

TORSION. I.2 : Hypothèse sur le système des forces extérieures appliquées et sur les déformations qui en résultent:

TORSION. I.2 : Hypothèse sur le système des forces extérieures appliquées et sur les déformations qui en résultent: 1 TORSION Définition: La torsion est un mode de charge telle que dans les sections droites de la barre, seul apparaît un moment de torsion. Les autres facteurs de forces (Moment fléchissant, force normale

Plus en détail

On souhaite réaliser cette pièce à l aide de tube de diamètre D. On étudie la partie AB, sollicitée en torsion. Données géométriques :

On souhaite réaliser cette pièce à l aide de tube de diamètre D. On étudie la partie AB, sollicitée en torsion. Données géométriques : EXERCICE 1 Torsion : (3 points 15 min) On étudie ici une griffe de jardin, outil servant aux jardiniers du dimanche à aérer la terre ou à désherber. En fonctionnement, cet outil est planté (considéré encastré)

Plus en détail

Essais sur des poutres en béton armé

Essais sur des poutres en béton armé Fiche d'instruction pour les laboratoires 3A, 3B et 3C Essais sur des poutres en béton armé Ce laboratoire fait appel à des notions du cours GCI-210 Résistance des matériaux. Il a été conçu par Dominique

Plus en détail

Mise en en situation. L Hemomixer est un automate de prélèvement sanguin dédié aux collectes mobiles.

Mise en en situation. L Hemomixer est un automate de prélèvement sanguin dédié aux collectes mobiles. Mise en en situation L Hemomixer est un automate de prélèvement sanguin dédié aux collectes mobiles. Présentation Il existe deux méthodes pour effectuer une collecte mobile de dons du sang : - Utiliser

Plus en détail

Laurence DAVAINE Setra / CTOA

Laurence DAVAINE Setra / CTOA Les méthodes d analyse des ponts mixtes selon les Eurocodes Laurence DAVAINE Setra / CTOA 1 / 30 Les méthodes d analyse Analyse globale M, V, N Analyse des sections M Ed M Rd (sollicitation) σ Ed f y /γ

Plus en détail

Cours 3 Résistance des matériaux, une brève initiation!

Cours 3 Résistance des matériaux, une brève initiation! DST-202 Intégration science et technologie École de technologie supérieure Nathalie Dabin Cours 3 Résistance des matériaux, une brève initiation! Hiver 2017 Dst-202 Intégration science et technologie 1

Plus en détail

Dimensionner les matériaux

Dimensionner les matériaux Document élève Cours : Dimensionner les matériaux Bac S SI A l'issue de ce cours vous devez être capable de : évaluer l'impact environnemental des matériaux ; analyser les sollicitations dans un matériau

Plus en détail

MEC-200 Technologie des matériaux Automne Devoir #1 (5 %)

MEC-200 Technologie des matériaux Automne Devoir #1 (5 %) MEC-200 Technologie des matériaux Automne 2012 Devoir #1 (5 %) À remettre au plus tard le mercredi 17 octobre avant 16h30 au Secrétariat - Génie Mécanique, 2ème étage, bâtiment A Les devoirs remis en retard

Plus en détail

INTRODUCTION - HYPOTHESES

INTRODUCTION - HYPOTHESES COURS DE RDM PAGE 1 SUR 12 INTRODUCTION - HYPOTHESES Gravure montrant l essai d une poutre en flexion COURS DE RDM PAGE 2 SUR 12 (Extrait de «Discorsi e dimostrazioni mathematiche» de Galilée) COURS DE

Plus en détail

Comportement au feu des systèmes de plancher mixte acier-béton. Méthode de calcul simplifiée

Comportement au feu des systèmes de plancher mixte acier-béton. Méthode de calcul simplifiée au feu des systèmes de plancher mixte acier-béton simplifiée Objectif de la méthode de calcul 2 3 Contenu de la présentation en situation d incendie dalles en béton armé à 20 C Modèle de dalle Modes de

Plus en détail

IUT Génie Civil 1 ère année TP de résistance des matériaux MS3. PORTIQUE d ESSAI -Portique isostatique et hyperstatique-

IUT Génie Civil 1 ère année TP de résistance des matériaux MS3. PORTIQUE d ESSAI -Portique isostatique et hyperstatique- Module MS3 UE 2.1 Portique d essai page 1/6 IUT Génie Civil 1 ère année TP de résistance des matériau MS3 PORTIQUE d ESSAI -Portique isostatique et hperstatique- Objectifs du TP : Il s agit de déterminer

Plus en détail

Résistance des Matériaux

Résistance des Matériaux Résistance des Matériaux IRAM 1ère Baccalauréat Construction Pierre Randour 2007-2008 Plan du cours 1.Introduction à la RdM 2.Traction et compression (N) 3.Flexion (M) 4. Effort tranchant (V) 5.Torsion

Plus en détail

Comment définir les charges appliquées sur une structure? Activité Modélisation ARCHITECTURE

Comment définir les charges appliquées sur une structure? Activité Modélisation ARCHITECTURE Sciences de l Ingénieur Comment définir les charges appliquées sur une structure? Activité Modélisation Lycée A. BENOIT ARCHITECTURE Notre étude portera sur l étude d une poutre en béton armé soutenant

Plus en détail

Matlab: Applications en mécanique LA207, Université Pierre et Marie Curie.

Matlab: Applications en mécanique LA207, Université Pierre et Marie Curie. Matlab: Applications en mécanique LA207, Université Pierre et Marie Curie. TP 5 : Poutre ployant sous son poids Nous allons étudier la manière dont une poutre ploie sous l effet de son poids propre. Considérons

Plus en détail

Cours 3 Résistance des matériaux, une brève initiation!

Cours 3 Résistance des matériaux, une brève initiation! DST-202 Intégration science et technologie École de technologie supérieure Nathalie Dabin Cours 3 Résistance des matériaux, une brève initiation! Plan Introduction Corps rigide et déformable Historique

Plus en détail

SSNS112 Essai de compression et traction alternée d'un poteau de béton armé

SSNS112 Essai de compression et traction alternée d'un poteau de béton armé Titre : SSNS112 Essai de compression et traction d'un po[...] Date : 17/07/2015 Page : 1/9 SSNS112 Essai de compression et traction alternée d'un poteau de béton armé Résumé : L'objectif de ce test est

Plus en détail

Table des matières. Page i

Table des matières. Page i Manuel de vérification MNPHI Table des matières Table des matières Introduction 1 Brève description 1 Organisation du manuel 1 Exemple 1 Poutre en béton armé simplement appuyée 2 Description 2 Données

Plus en détail

I- Généralités II- Avantages et inconvénients du béton armé Avantages Les inconvénients du béton armé. 14

I- Généralités II- Avantages et inconvénients du béton armé Avantages Les inconvénients du béton armé. 14 : I- Généralités... 13 II- Avantages et inconvénients du béton armé... 13 1- Avantages... 13 2. Les inconvénients du béton armé. 14 12 : Chapitre I : Introduction en béton armé I- Généralités : Le B.A

Plus en détail

ANNEXE A ORGANIGRAMMES DU LOGICIEL DE CALCULS

ANNEXE A ORGANIGRAMMES DU LOGICIEL DE CALCULS 361 ANNEXE A ORGANIGRAMMES DU LOGICIEL DE CALCULS 362 LISTE DES FIGURES Figure A-1 Organigramme global du programme (partie I : Fenêtres utilisateur)... 364 Figure A-2 Organigramme global du programme

Plus en détail

Partie de Janvier (Année académique )

Partie de Janvier (Année académique ) Haute Ecole de la Communauté Française du Hainaut INSTITUT SUPERIEUR INDUSTRIEL DE MONS Campus technique Type long BA2 TB2CSM Sciences des matériaux (résumé) Partie de Janvier (Année académique 2013-2014)

Plus en détail

Introduction au béton armé selon l Eurocode 2

Introduction au béton armé selon l Eurocode 2 Jean-Louis Granju Introduction au béton armé selon l Eurocode 2 Afnor et Groupe Eyrolles, 2012 ISBN Afnor : 978-2-12-465375-1 ISBN Eyrolles : 978-2-212-13528-2 Table des matières Avant-propos... 1 Remerciements...

Plus en détail

Introduction à l Eurocode 3

Introduction à l Eurocode 3 Code EC3/0 - Niveaux I et II Introduction à l Eurocode 3 Les objectifs de ce module sont : - d appréhender le contenu des principales parties de l EN 1993, l esprit des nouvelles règles et, en particulier,

Plus en détail

ELASTICITE. l'isotropie du corps considéré: les propriétés élastiques sont les mêmes dans toutes les directions de l'espace;

ELASTICITE. l'isotropie du corps considéré: les propriétés élastiques sont les mêmes dans toutes les directions de l'espace; 7 M1 EASTICITE I.- INTRODUCTION orsqu'un corps est soumis à des contraintes externes, celui-ci subit des déformations qui dépendent de l'intensité de ces contraintes. Si ces dernières sont faibles, on

Plus en détail

ELEMENTS COMPRIMES : Flambement

ELEMENTS COMPRIMES : Flambement ELEMENTS COMPRIMES : Flambement Exposé de la méthode de vérification des éléments soumis au flambement simple. Exemple d'application pour une section en profilé laminé de classe 1. Dans un premier temps,

Plus en détail

SSNL119 - Réponse statique d une poutre en béton armé (section rectangulaire) à comportement non linéaire

SSNL119 - Réponse statique d une poutre en béton armé (section rectangulaire) à comportement non linéaire Titre : SSNL119 - Réponse statique d une poutre en béton a[...] Date : 11/04/2014 Page : 1/15 SSNL119 - Réponse statique d une poutre en béton armé (section rectangulaire) à comportement non linéaire Résumé

Plus en détail

NOM :.. Devoir 8 : DÉFLEXION ET CALCUL DES POUTRES S wl =

NOM :.. Devoir 8 : DÉFLEXION ET CALCUL DES POUTRES S wl = NOM :.. À compléter avant : Devoir 8 : DÉFLEXION ET CALCUL DES POUTRES Eercice 8A La poutre ci-dessous est le profilé d acier en I S 100 11. Déterminer la valeur de la flèche maimale qu elle subit en tenant

Plus en détail

Simulation de la localisation des déformations lors du procedé d hydroformage de tubes

Simulation de la localisation des déformations lors du procedé d hydroformage de tubes Simulation de la localisation des déformations lors du procedé d hydroformage de tubes D. Daly*, P. Duroux**, M. Rachik*, J.M. Roelandt*, J.Wilsius** * Laboratoire ROBERVAL ( UMR 6066 : UTC/CNRS) Université

Plus en détail

Description 2 Notice et Composition 3 Découpe du balsa 4 Schéma Fonctionnel 5

Description 2 Notice et Composition 3 Découpe du balsa 4 Schéma Fonctionnel 5 Sommaire Description 2 Notice et Composition 3 Découpe du balsa 4 Schéma Fonctionnel 5 Banc d essai flexion Description Le banc d essai flexion permet de tester la résistance du balsa jusqu à son point

Plus en détail

Lire la première partie de la thèse

Lire la première partie de la thèse Lire la première partie de la thèse Chapitre III : Comportement thermomécanique des réfractaires SiC-Si3N4 et SiC-SiAlON à l état brut d élaboration et selon différentes conditions d oxydation CHAPITRE

Plus en détail

Sommaire. Résistance des matériaux

Sommaire. Résistance des matériaux Sommaire Résistance des matériaux RÉSISTANCE DES MATERIAUX BIOMECANIQUE DE L OS Résistance des matériaux La résistance des matériaux, aussi appelée RDM, est une discipline particulière de la mécanique

Plus en détail

Cours RDM 1 A.U : Extension simple Compression simple

Cours RDM 1 A.U : Extension simple Compression simple Chapitre 3 Extension simple Compression simple 3.1 Extension simple 3.1.1 Définition Une poutre est sollicitée a 1'extension simple lorsqu'elle est soumise a deux forces directement opposées, appliquées

Plus en détail

Concentration de contraintes en traction

Concentration de contraintes en traction Concentration de contraintes en traction Description du mécanisme d expérimentation Le mécanisme de la pince photo élastique est défini par la nomenclature cidessous et le schéma ci-contre. La poutre peut

Plus en détail

FERRURE AERONAUTIQUE

FERRURE AERONAUTIQUE 1. PRE REQUIS DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES APPLICATION A LA MODELISATION DES STRUCTURES PAR ELEMENTS FINIS ex-ef-ferrure-rack.doc/version du 01/11/2010/JG FERRURE AERONAUTIQUE - connaissances de base

Plus en détail

DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES

DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES MODULE M4105C BUREAU D ÉTUDE : CONCETION MECANIQUE et DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES TRAVAUX DIRIGÉS ET TRAVAUX RATIQUES Noms : Groupe : Date : 1 DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES

Plus en détail

TRACTION SIMPLE ET COMPRESSION

TRACTION SIMPLE ET COMPRESSION TRACTION SIMPLE ET COMPRESSION I Exemple introductif Le système ci-contre représente un palan électrique utilise pour la manutention des Charges (soulever des tuyaux). Âpres avoir observé la figure ci-contre

Plus en détail

Résistance des matériaux Etude d une chaine de moto

Résistance des matériaux Etude d une chaine de moto Résistance des matériaux Etude d une chaine de moto TP 2 heures Noms : Prénoms : Classe : Date : Note : /20 Objectif du TP : Analyser les avantages et inconvénients d une transmission par chaine sur une

Plus en détail

Fascicule r7.01 : Modélisations pour le Génie Civil et les géomatériaux

Fascicule r7.01 : Modélisations pour le Génie Civil et les géomatériaux Titre : Loi de comportement BETON_REGLE_PR Date : 05/09/2012 Page : 1/18 Loi de comportement BETON_REGLE_PR Résumé : Cette documentation présente la loi BETON_REGLE_PR implanté par la société NECS dans

Plus en détail

Sollicitations simples :

Sollicitations simples : Conservatoire National des Arts et Métiers Région Centre-Val de Loire Ecole de calculs IN2P3 2015 La théorie des poutres Sollicitations simples : o o o o Traction-compression Cisaillement Torsion Flexion

Plus en détail

EXERCICES : TRACTION - COMPRESSION (Version du 24 décembre 2016 (14h43)) Remarque : Sont supposés connus : Eacier

EXERCICES : TRACTION - COMPRESSION (Version du 24 décembre 2016 (14h43)) Remarque : Sont supposés connus : Eacier EXERCICES : TRACTION - COMPRESSION (Version du 4 décembre 016 (14h4)) Remarque : Sont supposés connus : Eacier 10000 N mm ; acier 110 6 C 1..01. Une bague en acier AE 40 B de 100 mm de longueur, de 50

Plus en détail

ANNEXE J POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS SELON UN CHARGEMENT CYCLIQUE ET STATIQUE

ANNEXE J POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS SELON UN CHARGEMENT CYCLIQUE ET STATIQUE 562 ANNEXE J POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS SELON UN CHARGEMENT CYCLIQUE ET STATIQUE 563 TABLE DES MATIÈRES ANNEXE J... 562 POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS

Plus en détail

NCCI : Guide de dimensionnement - Poteaux non mixtes (sections en H)

NCCI : Guide de dimensionnement - Poteaux non mixtes (sections en H) SN12a-FR-EU NCCI : Guide de dimensionnement - Poteaux non mixtes (sections en H) Ce NCCI fournit des abaques de dimensionnement dans le but d'aider le projeteur à sélectionner les sections laminées en

Plus en détail

Matériaux II travaux pratiques

Matériaux II travaux pratiques LMM Laboratoire de Métallurgie Mécanique Matériaux II travaux pratiques Essai de traction sur barres d armature GC4 printemps 2015 C. Dénéréaz, 02.2015 1 Partie théorique Introduction Parmi tous les essais

Plus en détail

ELEMENT FLECHI : Déversement

ELEMENT FLECHI : Déversement ELEMENT FLECHI : Déversement Données Poutre IPE330 uniformément chargée, bi-articulée, et maintenue latéralement aux 2 extrémités. Facteur de sécurité ELU γ G =1.35, γ Q =1.5 γ M0 =1, γ M1 =1 Longueur

Plus en détail