Organisation des services de première ligne au Québec

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Organisation des services de première ligne au Québec"

Transcription

1 Organisation des services de première ligne au Québec Départements régionaux de médecine générale (DRMG) Benoît Gervais, M.D., DRMG de la Mauricie et du Centre-du-Québec Louise Quesnel, M.D., DRMG de la Montérégie

2 Introduction Années Pratique médicale se transforme et se désorganise - de M.D., - de formation, + de M.D. en retraite, + pratiques restreintes, - de pratiques traditionnelles Imposition d AMP Plafonds salariaux Walk in au détriment du suivi clientèle + de méfiance des M.D. vs MSSS et fonctionnaires

3 État de situation avant les DRMG Problèmes constatés : Problèmes organisationnels causant un manque de continuité dans les services offerts et une réduction de la capacité à répondre aux besoins des citoyens; Le Canada se classe défavorablement à l égard d une majorité d indicateurs concernant l état de santé des populations (services préventifs, prise en charge de maladies chroniques, absence d infirmières dans les cabinets médicaux, système d information défaillant et pénurie grandissante de la main-d œuvre médicale).

4 État de situation avant les DRMG En 2000, la Commission Clair concluait que la pérennité et la revitalisation du système de santé passaient par la réorganisation de la première ligne : instauration de groupes de médecine de famille (GMF) qui adoptent l inscription comme base de recrutement de la clientèle. Nécessité de bâtir et de solidifier un excellent réseau de soins de santé primaire et une structure de gouvernance calquée sur celle d un département hospitalier appliquée à un territoire donné.

5 Création des DRMG Entente entre le MSSS et la FMOQ sur l instauration d une instance de gouvernance de la première ligne qui regroupe les omnipraticiens d une région sociosanitaire sous l autorité du président-directeur général de l Agence de la santé et des services sociaux.

6 Responsabilités du DRMG 1. faire des recommandations sur la partie du plan régional des effectifs médicaux relative aux médecins omnipraticiens et, une fois que le ministre a approuvé le plan, assurer la mise en place et l'application de la décision de l'agence relative à ce plan; 2. définir et proposer le plan régional d'organisation des services médicaux généraux lequel doit préciser, par territoire de réseau local de services, les services dispensés à partir d'un cabinet privé, d'un centre local de services communautaires (CLSC) ou d'une clinique externe d'un centre hospitalier, la nature des services existants et attendus en termes d'accessibilité et de prise en charge des diverses clientèles et en assurer la mise en place et l'application;

7 Responsabilités du DRMG 3. définir et proposer un réseau d'accessibilité aux soins médicaux généraux pouvant inclure le réseau de garde intégré, notamment par la conclusion d'ententes de services, de jumelage ou de parrainage inter-établissements, la garde en disponibilité pour les services dispensés en centre d'hébergement et de soins de longue durée et pour le programme de maintien à domicile et en assurer la mise en place et la coordination, le tout devant s'inscrire à l'intérieur du plan régional d'organisation des services médicaux généraux;

8 Les responsabilités du DRMG 4. faire des recommandations sur la nature des services médicaux généraux découlant des programmes prioritaires et assurer la mise en place de la décision de l'agence relative à cette matière; 4. faire des recommandations sur la liste des activités médicales particulières et assurer la mise en place de la décision de l'agence relative à cette liste; 5. évaluer l'atteinte des objectifs relativement au plan régional d'organisation des services médicaux généraux et à la partie du plan régional des effectifs médicaux relative aux médecins omnipraticiens;

9 Les responsabilités du DRMG 7. donner son avis sur tout projet concernant la dispensation des services médicaux généraux; 7.1 donner son avis sur certains projets relatifs à l'utilisation de médicaments; 7.2 donner son avis sur l'instauration des corridors de services proposée par le réseau universitaire intégré de santé; 8. réaliser toute autre fonction que lui confie le PDG de l'agence relativement aux services médicaux généraux.

10 Organisation des soins de santé Modèles priorisés et structurants GMF : regroupement de médecins qui travaillent en étroite collaboration avec des infirmières pour dispenser des services auprès de personnes inscrites. Prise en charge de maladies chroniques et aiguës, prévention, accessibilité et continuité de soins Clinique-réseau (C-R): regroupement de GMF et de cliniques d un territoire afin d assurer une accessibilité aux soins aigus ou chroniques d une population. Réseaux de cliniques et GMF

11 Principales réalisations provinciales Présence d un DRMG dans chacune des 16 agences de santé du Québec; Instauration de tables locales dans chacun des DRMG : assure ainsi des prises de décisions réalistes et efficaces et permet de respecter les différences inhérentes de chacun des territoires; Gestion des AMP : permet une répartition équitable entre tous les mds des services dans les secteurs critiques et en horaires défavorables (urgence, hospitalisation, obstétrique et soins en courte et longue durée.)

12 Principales réalisations régionales Gestion des PREM : assurer une distribution équitable de la main-d œuvre médicale inter et intra régionale Gestion professionnelle des AMP Promotion des GMF, soutien à l installation et au suivi de l offre de service, évaluation périodique. Promotion d autres modèles de dispensation des services Évaluation des services GMF,C-R, RAM Mise en place et gestion des guichets d accès à la clientèle orpheline (GACO) Gestion de crises diverses (urgence Shawinigan 2004 et pandémie 2009 )

13 Réalisations locales Tables locales de DRMG (TMT) Pairs omnipraticiens rassemblés Responsabilités idem que DRMG Résoudre localement : soins hospitaliers courte et longue durée, obstétrique, urgence, accès plateau technique, accès aux consultations spécialisées, répartition des nouveaux M.D., les réseaux de soins de première ligne, besoins informatiques, etc. Vie professionnelle et collégiale Comprendre le pouvoir de s organiser soi-même

14 Autres réalisations Développement d outils à la pratique : Accueil clinique qui permet une optimisation de l accès à la médecine spécialisée; GACO; Promotion et développement informatisation des médecins et cliniques; Enseignement universitaire (UMF); Intégration infirmières spécialisées; Mise en place d ordonnances collectives; Détermination de balises en regard de la collaboration interprofessionnelle, etc.

15 Le DRMG : Espace de créativité A nous de créer A nous de modeler notre milieu professionnel A nous de choisir et d influencer avec la base et pour la base A nous d amener les médecins du modèle solo vers un modèle de soins pluridisciplinaires mieux adapté à la complexité des maladies chroniques et à la pression démographique, financière et en ressources humaines.

16 Les autres objectifs des DRMG Le DRMG a aussi pour objectifs : la mise en place de structures favorisant la continuité des soins; le respect des tâches entre 1ere et 2 e -3e ligne l amélioration du travail interdisciplinaire; le développement d ordonnances collectives; l amélioration de la prise en charge par le soutien à la première ligne par différents modèles (l accueil clinique, psychiatre répondant); le respect de l équité interrégionale et intrarégionale; la responsabilisation de la première ligne; l amélioration, la modernisation, la valorisation de la pratique médicale omnipraticienne.

17 Conclusion Cette structure de gouvernance depuis 10 ans a servi grandement la population et a enrichi l organisation de la médecine de 1 re ligne Intégrité et responsabilités assumées Honnêteté et équité Créativité accrue comme rarement (jamais?) auparavant Standardisation des pratiques dans l intérêt de la population Valorisation du médecin de famille Organisation avec intelligence et sensibilté qui recherche les consensus DRMG a gagné le respect des médecins, de la FMOQ, du MSSS et de la population desservie

18 Conclusion Un travail en continu (Work in progress) Travail à poursuivre Investissements à poursuivre Le réseau de santé doit se construire sur une première ligne médicale solide, équipée, soutenue, informatisée, et déployée harmonieusement dans toutes les régions du Québec.

19 Merci de votre attention!

La 1 re ligne montréalaise en action Une responsabilité pour tous et chacun

La 1 re ligne montréalaise en action Une responsabilité pour tous et chacun La e en action Une responsabilité pour tous et chacun Jacques Ricard, M.D., M.Sc. Directeur général adjoint par intérim Directeur des services généraux et des maladies chroniques Plan de la présentation

Plus en détail

La gestion de la main-d œuvre médicale dans son ensemble 14/10/2015

La gestion de la main-d œuvre médicale dans son ensemble 14/10/2015 Ministère de la Santé et des Services sociaux La gestion des effectifs médicaux, les nouvelles règles et les impacts sur les nominations, statuts et privilèges Contenu de la présentation La gestion de

Plus en détail

Démystifier les PREM et les AMP

Démystifier les PREM et les AMP Démystifier les PREM et les AMP Serge Dulude, md., Directeur général adjoint Direction de la planification et de la régionalisation 28 novembre 2012 LA MÉDECINE FAMILIALE AU QUÉBEC Désintérêt des étudiants

Plus en détail

La réforme des services de santé et des services sociaux au Québec

La réforme des services de santé et des services sociaux au Québec et des services sociaux au Québec David Levine Président-directeur général Agence de développement de réseaux locaux de services de santé et de services sociaux de Montréal, 2005 Une réforme majeure Un

Plus en détail

CLINIQUE-RÉSEAU. Présenté par : Dr Albert Benhaim

CLINIQUE-RÉSEAU. Présenté par : Dr Albert Benhaim CLINIQUE-RÉSEAU Présenté par : Dr Albert Benhaim L origine des cliniques-réseau Besoin en réseautage de la communauté médicale dû à : Population pas assez bien desservie en 1 ère ligne; Accessibilité restreinte

Plus en détail

Congrès de l Association d établissements de santé et de services sociaux

Congrès de l Association d établissements de santé et de services sociaux Congrès de l Association d établissements de santé et de services sociaux Yves Bolduc Ministre de la Santé et des Services sociaux 13 mai 2011 1 Messages Le système de santé et de services sociaux du Québec

Plus en détail

Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement

Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement Janvier 2015 Contributions Équipe de travail Réal Cloutier, Hôpital Rivière-des-Prairies Louise

Plus en détail

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES Sommaire de la démarche de réorganisation SOMMAIRE Le programme régional Traité santé offre des services de réadaptation

Plus en détail

ENTENTE DE PRINCIPE INTERVENUE ENTRE LA FMOQ ET LE MSSS AFIN D ACCROÎTRE ET D AMÉLIORER L ACCESSIBILITÉ AUX SERVICES MÉDICAUX DE PREMIÈRE LIGNE

ENTENTE DE PRINCIPE INTERVENUE ENTRE LA FMOQ ET LE MSSS AFIN D ACCROÎTRE ET D AMÉLIORER L ACCESSIBILITÉ AUX SERVICES MÉDICAUX DE PREMIÈRE LIGNE ENTENTE DE PRINCIPE INTERVENUE ENTRE LA FMOQ ET LE MSSS AFIN D ACCROÎTRE ET D AMÉLIORER L ACCESSIBILITÉ AUX SERVICES MÉDICAUX DE PREMIÈRE LIGNE CONSIDÉRANT les réels problèmes d accessibilité aux services

Plus en détail

Orientation ministérielle Assurer aux Québécois qui le désirent l accès à un médecin de famille qui leur assure un suivi continu de qualité

Orientation ministérielle Assurer aux Québécois qui le désirent l accès à un médecin de famille qui leur assure un suivi continu de qualité Bilan et perspectives sur l organisation des services médicaux de première ligne D re Yolaine Galarneau Directrice de l accessibilité aux services médicaux Direction générale des services de santé et médecine

Plus en détail

2012-2015. amélioration de la performance

2012-2015. amélioration de la performance 2012-2015 amélioration de la performance La performance est un concept multidimensionnel soutenant les enjeux stratégiques, ainsi que les orientations définies à notre CSSS. L ensemble de nos interventions

Plus en détail

L organisation des services médicaux de première ligne à Montréal

L organisation des services médicaux de première ligne à Montréal Trousse d information L organisation des services médicaux de première ligne à Novembre 2004 L organisation des services médicaux de première ligne à Centre de santé et de services sociaux de La Petite

Plus en détail

DESCRIPTION DE POSTE

DESCRIPTION DE POSTE DESCRIPTION DE POSTE 1. IDENTIFICATION DE L'EMPLOI 1.1 Titre d'emploi : Agente ou agent de planification, de programmation et de recherche 1.2 Direction : Direction de la santé publique 1.3 Supérieur immédiat

Plus en détail

La Clinique Archimède L infirmière, un levier d excellence

La Clinique Archimède L infirmière, un levier d excellence La Clinique Archimède L infirmière, un levier d excellence Accessibilité Gestion de temps efficiente Sans rendez-vous planifié Utilisation optimale des ressources Autosoins Projet préparé par : Clinique

Plus en détail

Énoncé de position LE MÉDECIN DE FAMILLE : UN RÔLE ESSENTIEL À MODERNISER

Énoncé de position LE MÉDECIN DE FAMILLE : UN RÔLE ESSENTIEL À MODERNISER Énoncé de position LE MÉDECIN DE FAMILLE : UN RÔLE ESSENTIEL À MODERNISER 18 février 2005 2 I. Introduction Le comité administratif du Collège des médecins du Québec amorçait, le 12 novembre 2003, une

Plus en détail

Enjeux régionaux et évolution des pratiques professionnelles

Enjeux régionaux et évolution des pratiques professionnelles Enjeux régionaux et évolution des pratiques professionnelles Département Système d Information en Santé et Télémédecine Direction de l Efficience de l Offre 5 mai 2015 1 les enjeux régionaux Enjeux régionaux

Plus en détail

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2014. Sommaire

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2014. Sommaire Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2014 Ce mémoire est présenté par : Association canadienne des hygiénistes dentaires (ACHD) Sommaire La santé buccodentaire

Plus en détail

OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS

OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS Adele Ferrante, inf., M.Sc.(A). Directrice des soins infirmiers Dr Irwin Kuzmarov M.D. FRCS Directeur

Plus en détail

Vers un CSSS 2 e génération. Un rendez-vous à la croisée de nos chemins 5 et 12 novembre 2014

Vers un CSSS 2 e génération. Un rendez-vous à la croisée de nos chemins 5 et 12 novembre 2014 Vers un CSSS 2 e génération Un rendez-vous à la croisée de nos chemins 5 et 12 novembre 2014 1 Notre vision À l écoute de sa population et en collaboration avec ses partenaires, le CSSS du Nord de Lanaudière

Plus en détail

Conférence plénière Un réseau intégré au service de l urgence. Michèle Dussault et Louise Potvin

Conférence plénière Un réseau intégré au service de l urgence. Michèle Dussault et Louise Potvin Conférence plénière Un réseau intégré au service de l urgence Michèle Dussault et Louise Potvin Un réseau intégré au service de l Urgence Michèle Dussault, MD B.Sc. Chef intérimaire Département d Urgence

Plus en détail

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière J1504 - Soins infirmiers spécialisés en bloc opératoire spécialisés en anesthésie J1507 - Soins infirmiers spécialisés 1 Les activités principales L infirmier doit assurer, sous l autorité des médecins,

Plus en détail

AVIS de l Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec

AVIS de l Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec AVIS de l Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec EN RÉACTION AU DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LE PLAN D ACTION EN SANTÉ MENTALE 2014-2020 Déposé dans le cadre du Forum national

Plus en détail

Les ressources humaines; un enjeu pour la Ville de Montréal

Les ressources humaines; un enjeu pour la Ville de Montréal Les ressources humaines; un enjeu pour la Ville de Montréal Présentation au mini-colloque de l Institut d administration publique de Québec le 25 octobre 2012 Jean-François Beaucaire, chef de division

Plus en détail

RÔLE DU GESTIONNAIRE ET CHEF D ÉQUIPE SI

RÔLE DU GESTIONNAIRE ET CHEF D ÉQUIPE SI RÔLE DU GESTIONNAIRE ET CHEF D ÉQUIPE SI GESTIONNAIRE SI CHEF D ÉQUIPE SI Vision et connaissance du modèle Vision et connaissance du modèle Établit la structure et la vision du programme en fonction des

Plus en détail

Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité

Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité Récipiendaire de la subvention de la Fondation de l OIIQ Présenté au 16 e Colloque de l Ordre régional des infirmières et infirmiers de Laurentides/Lanaudière

Plus en détail

Ministère de la Santé et des Services sociaux Le défi de transformer les systèmes de santé pour répondre au vieillissement

Ministère de la Santé et des Services sociaux Le défi de transformer les systèmes de santé pour répondre au vieillissement Ministère de la Santé et des Services sociaux Le défi de transformer les systèmes de santé pour répondre au vieillissement Dr Réjean Hébert Ministre de la santé et des services sociaux Ministre responsable

Plus en détail

médicale canadienne, l Institut canadien d information sur la santé, Santé Canada et le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada.

médicale canadienne, l Institut canadien d information sur la santé, Santé Canada et le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. DEPUIS PLUSIEURS ANNÉES, la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) interroge ses membres sur plusieurs aspects touchant leur pratique professionnelle à l aide de sondages, de groupes de

Plus en détail

LES SERVICES DE SAGE-FEMME AU QUÉBEC

LES SERVICES DE SAGE-FEMME AU QUÉBEC LES SERVICES DE SAGE-FEMME AU QUÉBEC UNE PRIORITÉ DE LA POLITIQUE DE PÉRINATALITÉ (2008-2018) Mémoire présenté aux membres de la commission parlementaire de la santé et des services sociaux Préparé par

Plus en détail

Le Suivi Clinique Intelligent à Domicile au CSSS Jardins-Roussillon: des résultats tangibles

Le Suivi Clinique Intelligent à Domicile au CSSS Jardins-Roussillon: des résultats tangibles Le Suivi Clinique Intelligent à Domicile au CSSS Jardins-Roussillon: des résultats tangibles Sylvie Girard Adjointe à la direction des soins infirmiers et de la qualité Martin Langlois Conseiller en soins

Plus en détail

Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé

Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé Association médicale canadienne Mémoire présenté au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes

Plus en détail

Le pharmacien au cœur de la 1 re ligne montréalaise en action

Le pharmacien au cœur de la 1 re ligne montréalaise en action Le pharmacien au cœur de la 1 re montréalaise en action Jacques Ricard, M.D., M.Sc. Directeur général adjoint par intérim Directeur des services généraux et des maladies Assemblée générale annuelle du

Plus en détail

Ministère de la Santé et des Services sociaux

Ministère de la Santé et des Services sociaux Ministère de la Santé et des Services sociaux Projet de loi modifiant l organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux notamment par l abolition des agences régionales Contexte

Plus en détail

L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue

L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue Marie-Christine Lemieux, M.Sc. Inf., IPSPL 2 e Symposium

Plus en détail

Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario Bilan de l'année 2013-2014

Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario Bilan de l'année 2013-2014 Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario Bilan de l'année 2013-2014 Donner corps aux ressources humaines dans le domaine de la santé Introduction L'année 2013-2014 a été une année

Plus en détail

CAMPUS SANTÉ OUTAOUAIS : UNE SYNERGIE REMARQUABLE POUR PRENDRE SOIN DE LA SANTÉ DE L OUTAOUAIS

CAMPUS SANTÉ OUTAOUAIS : UNE SYNERGIE REMARQUABLE POUR PRENDRE SOIN DE LA SANTÉ DE L OUTAOUAIS Communiqué CAMPUS SANTÉ OUTAOUAIS : UNE SYNERGIE REMARQUABLE POUR PRENDRE SOIN DE LA SANTÉ DE L OUTAOUAIS Gatineau, le 14 septembre 2009. Campus santé Outaouais, le consortium créé en juin 2008 et dont

Plus en détail

infirmière clinicienne

infirmière clinicienne Bilan de santé par une infirmière clinicienne Anne Marie Denault, inf. M.A., M.Sc Conseillère cadre en soins infirmiers, Direction des soins infirmiers Sylvie Roberge, inf., B.Sc. Agente de planification,

Plus en détail

Procédure. BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé.

Procédure. BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé. Cote DSPD-13-14 Réservé à la Direction général Procédure Titre : BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé. Destinataires : Direction de l hébergement Direction

Plus en détail

LA GOUVERNE CLINIQUE AU CSSS DE LAVAL

LA GOUVERNE CLINIQUE AU CSSS DE LAVAL LA GOUVERNE CLINIQUE AU CSSS DE LAVAL L ORGANISATION MÉDICALE LES DIRECTEURS MÉDICAUX DES REGROUPEMENTS-CLIENTÈLES Préparé par: Préparé par: Dr Michèle Drouin Conseillère médicale aux dossiers stratégiques

Plus en détail

Les défis des clients hauts consommateurs de services

Les défis des clients hauts consommateurs de services Les défis des clients hauts consommateurs de services ALAIN PARADIS CHEF DE PROGRAMME DÉFI SANTÉ Anne-Marie Lauzon Infirmière clinicienne/ gestionnaire de cas Défi santé CSSS DES SOMMETS NOVEMBRE 2011

Plus en détail

Une approche novatrice en évaluation des bénéfices. Séminaire du CETO HEC Montréal Par Caroline Ménard et Michel Drouin 31 mars 2009

Une approche novatrice en évaluation des bénéfices. Séminaire du CETO HEC Montréal Par Caroline Ménard et Michel Drouin 31 mars 2009 Une approche novatrice en évaluation des bénéfices Séminaire du CETO HEC Montréal Par Caroline Ménard et Michel Drouin 31 mars 2009 1 1 Objectifs de la présentation Présenter brièvement le DSQ Présenter

Plus en détail

Franchir ensemble la deuxième génération!

Franchir ensemble la deuxième génération! Tournée du PDG/PDGA du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec Franchir ensemble la deuxième génération! M. Martin Beaumont, président-directeur

Plus en détail

Une transformation s impose : changeons d attitude

Une transformation s impose : changeons d attitude Une transformation s impose : changeons d attitude Colloque sur le marché des hôpitaux et du réseau de la santé au Québec 27 mai 2009 Aujourd hui, au Canada Le Canada dépense plus pour les soins de santé

Plus en détail

LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES. Jean-Marc DAUBOS Directeur CH Crest et CH Die

LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES. Jean-Marc DAUBOS Directeur CH Crest et CH Die LES RENCONTRES DU MANAGEMENT Jean-Marc DAUBOS Directeur CH Crest et CH Die Dr Florence TARPIN-LYONNET Chef de Pôle des activités de soins et d Hospitalisation à Domicile CH Crest Présidente CME Retour

Plus en détail

PLAN D AFFAIRES. Personnes en perte d autonomie 2010-2015

PLAN D AFFAIRES. Personnes en perte d autonomie 2010-2015 C1_PAuton-CSSS2M_Layout 1 11-04-19 11:35 Page 1 PLAN D AFFAIRES Personnes en perte d autonomie 2010-2015 Ce document a été produit à la suite des rencontres du comité de pilotage du Plan d affaires de

Plus en détail

L embauche et le maintien des ressources humaines en milieu rural : principales problématiques

L embauche et le maintien des ressources humaines en milieu rural : principales problématiques Emploi Québec Mauricie L embauche et le maintien des ressources humaines en milieu rural : principales problématiques Août 2003 Plan de la présentation Introduction : la toile de fond Le contexte économique

Plus en détail

spécialités infirmières en France»

spécialités infirmières en France» «les nouveaux défis de santé : nécessité de l évolution des spécialités infirmières en France» Florence Ambrosino - Infirmière de pratique avancée en coordination de parcours complexe de soins Séminaire

Plus en détail

Du personnel d encadrement des commissions scolaires

Du personnel d encadrement des commissions scolaires DE S C R I P T IO N D E S E M P L O I S G É NÉ R I Q U E S Du personnel d encadrement des commissions scolaires Direction générale des relations du travail Ministère de l Éducation Juillet 2002 TABLE DES

Plus en détail

LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE

LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE Dans ce document, les mots de genre féminin appliqués aux personnes désignent les femmes et les hommes, et vice-versa, si le contexte s y prête. LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE POSITION DE L AIIC

Plus en détail

L expertise médicale : une ressource de gestion à connaître. Jean Mireault, M.D., M.Sc.

L expertise médicale : une ressource de gestion à connaître. Jean Mireault, M.D., M.Sc. L expertise médicale : une ressource de gestion à connaître Jean Mireault, M.D., M.Sc. Objectifs de la présentation Démontrer l importance de l utilisation des données dans l engagement médical Présenter

Plus en détail

Sommet de la santé. Les opinions exprimées n engagent que les signataires/auteurs.

Sommet de la santé. Les opinions exprimées n engagent que les signataires/auteurs. Sommet de la santé Dr François-Pierre Gladu est président de l Association des jeunes médecins du Québec. Il est également médecin de famille et enseignant clinique à l Université de Montréal. Les opinions

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP)

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP) POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP) Adoptée par le conseil d administration le 27 novembre 2003 Direction des études Table des matières 1. BUT...

Plus en détail

Description du système d information géronto-gériatrique : le dossier clinique informatisé (DCI) interdisciplinaire et inter-établissements

Description du système d information géronto-gériatrique : le dossier clinique informatisé (DCI) interdisciplinaire et inter-établissements Description du système d information géronto-gériatrique : le dossier clinique informatisé (DCI) interdisciplinaire et inter-établissements présenté par Suzie Leblanc Lucie Bonin André Tourigny RRSSS de

Plus en détail

Les réformes des systèmes de santé, ici et ailleurs

Les réformes des systèmes de santé, ici et ailleurs Les réformes des systèmes de santé, ici et ailleurs Sciences Po (Paris, 27, rue St-Guillaume) 6 mai 2010 1961-2010 50 ans d évolution du système de santé du Québec vus par le prisme de ses réformes Jean

Plus en détail

L accès aux services de physiothérapie

L accès aux services de physiothérapie L accès aux services de physiothérapie Dans le document de consultation Garantir l accès : un défi d équité, d efficience et de qualité, publié en février 2006, le ministre de la Santé et des Services

Plus en détail

Soins partagés : un modèle de collaboration

Soins partagés : un modèle de collaboration Soins partagés : un modèle de collaboration Quatrième colloque interétablissements en psychiatrie et en santé mentale. 5 octobre 2007 Soins partagés : un modèle de collaboration Plan de présentation Le

Plus en détail

Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience

Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Ligne provinciale d intervention téléphonique en prévention du suicide 1 866 APPELLE Octobre 2014 Table des matières Contexte...

Plus en détail

Positionnement associatif sur la place des coopératives de santé au sein du réseau local de services

Positionnement associatif sur la place des coopératives de santé au sein du réseau local de services Positionnement associatif sur la place des coopératives de santé au sein du réseau local de services Association québécoise d établissements de santé et de services sociaux, 2010 505, boul. De Maisonneuve

Plus en détail

Préambule... 3. Attentes exprimées à l égard de la fusion... 4. Mission... 5. Vision et engagements... 6. Valeurs organisationnelles...

Préambule... 3. Attentes exprimées à l égard de la fusion... 4. Mission... 5. Vision et engagements... 6. Valeurs organisationnelles... POSITIONNEMENT STRATÉGIQUE 2010-2015 TABLE DES MATIÈRES Préambule... 3 Attentes exprimées à l égard de la fusion... 4 Mission... 5 Vision et engagements... 6 Valeurs organisationnelles... 7 Principes de

Plus en détail

Village santé des Grands-Jardins Partenariats pour le bien-être et la santé de la communauté

Village santé des Grands-Jardins Partenariats pour le bien-être et la santé de la communauté Village santé des Grands-Jardins Partenariats pour le bien-être et la santé de la communauté «Pour une première ligne forte au cœur de la communauté» Présenté le 16 janvier 2014 Aux partenaires de la Table

Plus en détail

Programme SIPA (Système de services intégrés pour personnes âgées en perte d autonomie) DESCRIPTION SOMMAIRE :

Programme SIPA (Système de services intégrés pour personnes âgées en perte d autonomie) DESCRIPTION SOMMAIRE : CLSC désigné Centre Affilié Universitaire DESCRIPTION DE FONCTIONS TITRE D EMPLOI : SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : SERVICE : Chef de programme Chef de l administration du programme SIPA Programme SIPA (Système de

Plus en détail

CSSS DES SOURCES REDDITION DE COMPTES 2014-2015

CSSS DES SOURCES REDDITION DE COMPTES 2014-2015 RAPPORT ANNUEL DE GESTION ANNEXE 4 Fiches de reddition de comptes CSSS DES SOURCES REDDITION DE COMPTES Juin 2015 Chapitre IV Chapitre IV Fiche de reddition de comptes Objectifs de résultats Services

Plus en détail

PLAN D ACTION 2013-2015 DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE MONTRÉAL À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES

PLAN D ACTION 2013-2015 DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE MONTRÉAL À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES PLAN D ACTION 2013-2015 DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE MONTRÉAL À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES Période du 1 er avril 2013 au 31 mars 2015 PLAN D ACTION 2013-2015 DE L AGENCE DE

Plus en détail

Européanisation des systèmes de santé nationaux

Européanisation des systèmes de santé nationaux Européanisation des systèmes de santé nationaux Impact national et codification européenne de la jurisprudence en matière de mobilité des patients Rita Baeten Groupe de travail de la FSESP sur les services

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES MISE EN CONTEXTE... 4. Chapitre I - Objet et application de la loi... 6. Chapitre II Dirigeants de l information...

TABLE DES MATIÈRES MISE EN CONTEXTE... 4. Chapitre I - Objet et application de la loi... 6. Chapitre II Dirigeants de l information... MÉMOIRE DE L AQESSS SUR LE PROJET DE LOI N o 133 «LOI SUR LA GOUVERNANCE ET LA GESTION DES RESSOURCES INFORMATIONNELLES DES ORGANISMES PUBLICS ET DES ENTREPRISES DU GOUVERNEMENT» L Association québécoise

Plus en détail

TROUSSE D INFORMATION. Groupe de médecine de famille

TROUSSE D INFORMATION. Groupe de médecine de famille Groupe de médecine de famille Agence de la santé et des services sociaux de Laval Mis à jour le 4 octobre 2013 Table des matières PRÉAMBULE... 4 SECTION 1... 5 1.1 MODÈLE... 5 SECTION 2... 6 2.1 QU'EST-CE

Plus en détail

Membres du groupe de travail sur l accessibilité aux soins de première ligne. Ont collaboré aux travaux du groupe de travail

Membres du groupe de travail sur l accessibilité aux soins de première ligne. Ont collaboré aux travaux du groupe de travail Membres du groupe de travail sur l accessibilité aux soins de première ligne D r Sylvain Dion, président du groupe de travail. secrétaire général, FMOQ D r Marc-André Asselin, premier vice-président, FMOQ

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec 1. PRÉSENTATION DE LA POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE En avril 2005, le Regroupement

Plus en détail

Le Canada rural, ça compte

Le Canada rural, ça compte Le Canada rural, ça compte 1 Le Canada rural, ça compte Le Canada rural, ça compte Les régions rurales du Canada sont importantes pour la santé et la prospérité du pays. Malheureusement, les habitants

Plus en détail

Qualité et sécurité des soins Rôle de la direction des soins infirmiers- au Québec

Qualité et sécurité des soins Rôle de la direction des soins infirmiers- au Québec Qualité et sécurité des soins Rôle de la direction des soins infirmiers- au Québec Josée F. Breton, B.Sc.inf., MBA, Conseillère senior en organisation des soins et du travail, Direction des soins infirmiers

Plus en détail

DE LUTTE CONTRE L ITINÉRANCE (SPLI) 2014-2019

DE LUTTE CONTRE L ITINÉRANCE (SPLI) 2014-2019 STRATÉGIE DES PARTENARIATS DE LUTTE CONTRE L ITINÉRANCE (SPLI) 2014-2019 Catherine Giroux, Agence de la santé et des services sociaux de Montréal Objectifs de la séance d information Présenter les orientations

Plus en détail

PLAN D ACTION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE À L ÉGARD DE L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES

PLAN D ACTION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE À L ÉGARD DE L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES PLAN D ACTION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE À L ÉGARD DE L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES Mise à jour au 28 février 2013 Véronique Bibeau, Conseillère en gestion

Plus en détail

Le RESPA, c est quoi? Réseau de Santé Personnes âgées de la Loire à la Vie

Le RESPA, c est quoi? Réseau de Santé Personnes âgées de la Loire à la Vie Le RESPA, c est quoi? Réseau de Santé Personnes âgées de la Loire à la Vie 1 UN PROJET PORTÉ PAR 3 CLIC Février 2007 : début de la réflexion à l initiative de 3 CLIC. 2007 : financement d un accompagnement

Plus en détail

MÉMOIRE DU CONSEIL DES MÉDECINS, DENTISTES ET PHARMACIENS DU CHUM À L'OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTRÉAL LE 11 DÉCEMBRE 2006, À MONTRÉAL

MÉMOIRE DU CONSEIL DES MÉDECINS, DENTISTES ET PHARMACIENS DU CHUM À L'OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTRÉAL LE 11 DÉCEMBRE 2006, À MONTRÉAL MÉMOIRE DU CONSEIL DES MÉDECINS, DENTISTES ET PHARMACIENS DU CHUM À L'OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTRÉAL LE 11 DÉCEMBRE 2006, À MONTRÉAL Document préparé par : Edgard Nassif, M.D., MBA Présentateur

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE N o 4 POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Modifiée le 9 novembre 2010 cegepdrummond.ca Règlement n o 12 abrogé : 6 décembre 2004 (CA-04-12-06-03) Politique adoptée au conseil d administration

Plus en détail

PROJET-PILOTE PERSONNES ÂGÉES EN PERTE D AUTONOMIE PROGRAMME DE CONVALESCENCE EN RESSOURCE NON INSTITUTIONNELLE

PROJET-PILOTE PERSONNES ÂGÉES EN PERTE D AUTONOMIE PROGRAMME DE CONVALESCENCE EN RESSOURCE NON INSTITUTIONNELLE PROJET-PILOTE PERSONNES ÂGÉES EN PERTE D AUTONOMIE PROGRAMME DE CONVALESCENCE EN RESSOURCE NON INSTITUTIONNELLE CSSS de Bordeaux-Cartierville Saint-Laurent (CSSS-06) & Hôpital Sacré-Cœur de Montréal 20

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT ET DE DÉPLOIEMENT DE L OUTIL

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT ET DE DÉPLOIEMENT DE L OUTIL GUIDE D ACCOMPAGNEMENT ET DE DÉPLOIEMENT DE L OUTIL GUIDE DE SOUTIEN À LA DÉCISION CLINIQUE EN SANTÉ MENTALE ADULTE L OUTIL ALLIANCE alliancesantementale.org À QUI S ADRESSE CE GUIDE ET POURQUOI UN GUIDE

Plus en détail

Adjoint au Directeur des Ressources Humaines et de la Formation

Adjoint au Directeur des Ressources Humaines et de la Formation Fiche de poste de Directeur Adjoint Adjoint au Directeur des Ressources Humaines et de la Formation Centre hospitalier (ou direction commune) : Centre Hospitalier Régional Universitaire de Montpellier

Plus en détail

Portrait des bibliothèques municipales-scolaires

Portrait des bibliothèques municipales-scolaires Portrait des bibliothèques municipales-scolaires Réseau BIBLIO de la Capitale-Nationale et la Chaudière-Appalaches 5e Journée professionnelle de Bibliothèque et Archives nationales du Québec Concertation

Plus en détail

Les infirmières praticiennes spécialisées en soins de première ligne

Les infirmières praticiennes spécialisées en soins de première ligne Les infirmières praticiennes spécialisées en soins de première ligne Sophie Charland, inf., M.Sc, IPS-PL Lyne Périgny, inf., B.Sc., MSc (c) Lise Racette, inf., B.Sc., M.Ed. Colloque CII 6 mai 2009 1 Plan

Plus en détail

Présenté par: François Parent Chargé de projets Projet de l apprentissage en ligne Agence de la santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches

Présenté par: François Parent Chargé de projets Projet de l apprentissage en ligne Agence de la santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches Présenté par: François Parent Chargé de projets Projet de l apprentissage en ligne Agence de la santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches L apprentissage en ligne UNE DÉFINITION Mode d'apprentissage

Plus en détail

Rôle et importance de la caisse de retraite pour agents et fonctionnaires de l Etat

Rôle et importance de la caisse de retraite pour agents et fonctionnaires de l Etat FORUM INTERNATIONAL DE HAUT NIVEAU SUR LA REFORME ET MODERNISATION DE L ADMINISTRATION PUBLIQUE CONGOLAISE MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE SESSION VII INNOVATION STRATÉGIQUE EN MATIÈRE DE SYSTÈME DE

Plus en détail

De meilleures données pour de meilleures décisions :

De meilleures données pour de meilleures décisions : De meilleures données pour de meilleures décisions : un appui pour des soins plus efficaces et appropriés Amélioration de l expérience client. Perfectionnement de la planification des programmes et capacité

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE COMPLÉMENT 2013-2015 DU CENTRE JEUNESSE DE LAVAL ET DU CENTRE DE RÉADAPTATION EN DÉPENDANCE LAVAL

PLANIFICATION STRATÉGIQUE COMPLÉMENT 2013-2015 DU CENTRE JEUNESSE DE LAVAL ET DU CENTRE DE RÉADAPTATION EN DÉPENDANCE LAVAL PLANIFICATION STRATÉGIQUE COMPLÉMENT 2013-2015 DU CENTRE JEUNESSE DE LAVAL ET DU CENTRE DE RÉADAPTATION EN DÉPENDANCE LAVAL PLANIFICATION STRATÉGIQUE Complément 2013 2015 du Centre jeunesse de Laval et

Plus en détail

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Point de mire: la réorganisation Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Réseaux communautaires de soins spécialisés Les

Plus en détail

Politique de gestion des ressources humaines

Politique de gestion des ressources humaines Politique de gestion des ressources humaines Adopté au conseil d administration le 18 octobre 2005 Résolution numéro 2068 Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro 2592

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

DEVENIR UN GMF. Le groupe de médecine de famille : Guide d accompagnement. un atout pour le patient et son médecin. www.msss.gouv.qc.

DEVENIR UN GMF. Le groupe de médecine de famille : Guide d accompagnement. un atout pour le patient et son médecin. www.msss.gouv.qc. DEVENIR UN GMF Guide d accompagnement Le groupe de médecine de famille : un atout pour le patient et son médecin www.msss.gouv.qc.ca Édition produite par : La Direction générale des affaires médicales

Plus en détail

La valeur ajoutée du partenariat québécois

La valeur ajoutée du partenariat québécois La valeur ajoutée du partenariat québécois Emploi-Québec Le service public d emploi au Québec Regroupe les mesures actives associées à la Politique active du marché du travail (PAMT) Les partenaires associés

Plus en détail

Rencontre de suivi concernant les défis organisationnels. Jeudi 1 er décembre 2011

Rencontre de suivi concernant les défis organisationnels. Jeudi 1 er décembre 2011 Rencontre de suivi concernant les défis organisationnels Jeudi 1 er décembre 2011 1 Plan de la rencontre Retour concernant le comité de crise Objectifs budgétaires Bilan des heures travaillées Liste de

Plus en détail

stratégique2010 plan du Ministère de la Santé et des Services sociaux

stratégique2010 plan du Ministère de la Santé et des Services sociaux stratégique2010 plan 2015 du Ministère de la Santé et des Services sociaux 2010 2015 du Ministère de la Santé et des Services sociaux plan stratégique Édition La Direction des communications du ministère

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE PRÉAMBULE Le présent document est la première politique de développement durable du Musée Stewart, développée et mise en œuvre en collaboration avec le Musée McCord.

Plus en détail

Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario

Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario Centre d accès aux soins communautaires du Nord-Est Approuvé par le conseil d administration

Plus en détail

Introduction. Énoncé de principes pour une politique nationale sur la médecine familiale 1

Introduction. Énoncé de principes pour une politique nationale sur la médecine familiale 1 Politique nationale_cover 21/10/08 09:50 Page 1 Introduction Fortement préoccupée par la situation de la médecine familiale au Québec, la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) tient à

Plus en détail

Lettre d entente n o 275 Délais de mise en application du mode de rémunération mixte

Lettre d entente n o 275 Délais de mise en application du mode de rémunération mixte 174 À l intention des médecins omnipraticiens à tarif horaire en CLSC des médecins omnipraticiens à honoraires fixes en CLSC 28 octobre 2015 Lettre d entente n o 275 Délais de mise en application du mode

Plus en détail

Le genre féminin utilisé dans ce document désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Le genre féminin utilisé dans ce document désigne aussi bien les femmes que les hommes. Programme d intéressement pour l implantation du rôle de l infirmière praticienne spécialisée Modalités d application 15-919-04W RÉDACTION Direction des soins infirmiers Direction générale des services

Plus en détail

Règle de soins infirmiers

Règle de soins infirmiers DÉFINITION : Le but de cette règle de soins infirmiers est d encadrer la prestation des soins dispensés par les infirmières et les infirmières auxiliaires en collaboration avec les préposés aux bénéficiaires

Plus en détail

Promotion d une saine alimentation et de l activité physique : analyse des besoins de formation du réseau de santé publique

Promotion d une saine alimentation et de l activité physique : analyse des besoins de formation du réseau de santé publique Promotion d une saine alimentation et de l activité physique : analyse des besoins de formation du réseau de santé publique Karyne Daigle, stagiaire Maîtrise en santé communautaire MISE EN CONTEXTE Le

Plus en détail

Réforme des régimes de l assurance maladie en Tunisie Défis et perspectives. Mohamed CHIHA Directeur Central CNAM

Réforme des régimes de l assurance maladie en Tunisie Défis et perspectives. Mohamed CHIHA Directeur Central CNAM Réforme des régimes de l assurance maladie en Tunisie Défis et perspectives Mohamed CHIHA Directeur Central CNAM 1 Partie Système d Assurance Maladie Avant la réforme «Performances & Insuffisances» La

Plus en détail

Performance du réseau. Pour une prestation des soins de santé et des services en fonction de l usager

Performance du réseau. Pour une prestation des soins de santé et des services en fonction de l usager Performance du réseau Pour une prestation des soins de santé et des services en fonction de l usager Représentations prébudgétaires 2014-2015 Mai 2014 Le RPCU Le Regroupement provincial des comités des

Plus en détail

Première journée scientifique des boursiers et chercheurs cliniciens Unité SOUTIEN SRAP-QUÉBEC 15 juin 2015

Première journée scientifique des boursiers et chercheurs cliniciens Unité SOUTIEN SRAP-QUÉBEC 15 juin 2015 Première journée scientifique des boursiers et chercheurs cliniciens Unité SOUTIEN SRAP-QUÉBEC 15 juin 2015 PARTENAIRES PRINCIPAUX Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) Ministère de la Santé

Plus en détail