Les enjeux du transport de marchandises La Charte Objectif CO2. Lamballe Coopérative Le Gouessant. 03 avril 2012

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les enjeux du transport de marchandises La Charte Objectif CO2. Lamballe Coopérative Le Gouessant. 03 avril 2012"

Transcription

1 Les enjeux du transport de marchandises La Charte Objectif CO2 Lamballe Coopérative Le Gouessant. 03 avril 2012

2 L ADEME Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Energie Etablissement public à caractère industriel et commercial Placé sous la tutelle conjointe du Ministère de l écologie et du Ministère de l industrie L ADEME a un rôle d information et se sensibilisation du grand public elle accompagne les collectivités et entreprises dans les actions de réduction de leurs impacts sur l environnement : Déchets et Sols : prévention, collecte, traitement Energie : bâtiments, aménagement du territoire, industrie, transports

3 Les enjeux énergétiques et climatiques

4

5

6 Des engagements internationaux pour réduire les émissions de gaz à effet de serre La France s est engagée à ramener en 2012 son niveau d émission de gaz à effet de serre à celui de 1990 (année de référence Kyoto) Pour cela elle doit dorénavant agir en priorité sur les secteurs résidentiel / tertiaire et Transports À moyen terme, l enjeu est de diviser par 4 nos émissions de GES d ici 2050

7 Les engagements du Grenelle de l Environnement Amélioration énergétique des bâtiments et harmonisation des outils de planification Réduction des consommations d énergie et du contenu carbone de la production Préservation de la biodiversité Changement essentiel dans le domaine des transports - développement des Transports Collectifs (dont TCSP) - développement des véhicules électriques et hybrides rechargeables - amélioration de l efficacité énergétique des transports routiers

8 Les pistes d actions Déplacements : aménagement et urbanisme durables, modes de déplacements alternatifs Marchandises : logistique, rail ou cabotage Technologies : véhicules économes ou propres Comportements : vitesse, conduite souple, équipements embarqués

9 Les enjeux du transport de marchandises - Optimiser la logistique urbaine - Optimiser le transport routier de marchandises sur les flux régionaux et nationaux - Favoriser le transport ferroviaire et le transport combiné pour les plus longues distances (> 500 km?)

10 L optimisation du transport routier de marchandises Agir sur les véhicules Agir sur le carburant Agir sur le conducteur Agir sur les flux

11 Un outil au service des entreprises Charte d engagements volontaires de réduction des émissions de CO 2 des transporteurs routier de marchandises

12 La démarche Élaborée par Le MEDDTL et l'ademe en 2008 en concertation avec FNTR : Fédération Nationale du Transport Routier TLF : fédération des entreprises de Transport et Logistique de France 15 transporteurs

13 vise à La Charte d engagements volontaires Une démarche globale et structurante pour le TRM Améliorer la performance environnementale du Transport Routier de Marchandises Privilégier la réduction des émissions de CO 2, principal gaz à effet de serre, directement liées à la consommation de carburant (les polluants sont déjà encadrés par les normes euros) Aider les entreprises de TRM à réduire leur consommation de carburant Concilier objectifs économiques et environnementaux Fournir un cadre méthodologique Cohérent Fiable Reconnu au niveau national Permettre aux entreprises signataires de la charte de valoriser leurs engagements En interne (outil de management) En externe (répondre à une demande des clients chargeurs)

14 La Charte d engagements volontaires Le principe Une charte accessible à toute entreprise de Transport Routier de Marchandises Quelle que soit sa taille Quelle que soit son activité signée par l entreprise, l ADEME, la DREAL Un engagement sur 3 ans Un plan d'actions concrètes et personnalisées mettant en œuvre au moins 1 action sur chacun des 4 axes suivants Le véhicule Le carburant Le conducteur L organisation des flux de transport avec un objectif global et un objectif par action Pour diminuer sa consommation de carburant et donc ses émissions de CO 2

15 Les quatre étapes 1 Préparer le projet 2 Réaliser le diagnostic CO2, choisir les actions, fixer les objectifs 3 Signer la charte 4 Rendre compte de l'avancement de la démarche 11/03/09-15

16 1. Préparer le projet : s autoévaluer 1 Préparer le projet Se prononcer sur sa capacité et sa maturité à intégrer la démarche ce qui nécessite de maîtriser et suivre un certain nombre de données Définir et mettre en œuvre les moyens humains, financiers et organisationnels nécessaires 2 Réaliser le diagnostic CO2, choisir les actions, fixer les objectifs 3 Signer la charte 4 Rendre compte de l'avancement de la démarche 11/03/09-16

17

18

19

20 2. Réaliser le diagnostic CO Préparer le projet Se prononcer sur sa capacité et sa maturité à intégrer la démarche ce qui nécessite de maîtriser et suivre un certain nombre de données Définir et mettre en œuvre les moyens humains, financiers et organisationnels nécessaires 2 Réaliser le diagnostic CO2, choisir les actions, fixer les objectifs Etablir un état des lieux de référence Evaluer les gains en carburant et en émissions de CO 2 potentiels par la mise en œuvre des actions Choisir les actions à mettre en oeuvre et définir un plan d actions Définir les objectifs de réduction de deux indicateurs de performance environnementale (gco 2 /t.km ) à atteindre sur une période de 3 ans Remplir le tableur Engagements volontaires 3 3 Signer la charte 4 4 Rendre compte de l'avancement de la démarche 11/03/09-20

21

22

23

24

25

26 3. Signer la charte 1 1 Préparer le projet Se prononcer sur sa capacité et sa maturité à intégrer la démarche ce qui nécessite de maîtriser et suivre un certain nombre de données Définir et mettre en œuvre les moyens humains, financiers et organisationnels nécessaires Réaliser le diagnostic CO2, choisir les actions, fixer les objectifs Etablir un état des lieux de référence Evaluer les gains en carburant et en émissions de CO 2 potentiels par la mise en œuvre des actions Choisir les actions à mettre en oeuvre et définir un plan d actions Définir les objectifs de réduction de deux indicateurs de performance environnementale (gco2/t.km ) à atteindre sur une période de 3 ans Remplir le tableur Engagements volontaires Signer la charte Echanger avec l ADEME et la DREAL avant le comité de pilotage Validation par le comité de pilotage (remarques éventuelles) Signer la charte et possibilité d utiliser le logo de la démarche 4 4 Rendre compte de l'avancement de la démarche 11/03/09-26

27 4. Rendre compte de l avancement 1 1 Préparer le projet Se prononcer sur sa capacité et sa maturité à intégrer la démarche ce qui nécessite de maîtriser et suivre un certain nombre de données Définir et mettre en œuvre les moyens humains, financiers et organisationnels nécessaires Réaliser le diagnostic CO2, choisir les actions, fixer les objectifs Etablir un état des lieux de référence Evaluer les gains en carburant et en émissions de CO 2 potentiels par la mise en œuvre des actions Choisir les actions à mettre en oeuvre et définir un plan d actions Définir les objectifs de réduction de deux indicateurs de performance environnementale (gco2/t.km ) à atteindre sur une période de 3 ans Remplir le tableur Engagements volontaires Signer la charte Echanger avec l ADEME et la DREAL avant le comité de pilotage Validation par le comité de pilotage (remarques éventuelles) Signer la charte et possibilité d utiliser le logo de la démarche Rendre compte de l'avancement de la démarche Evaluer régulièrement l'avancement des actions mises en place Respecter les engagements pris (possibilité d exclure les entreprises qui ne les respectent pas) Rendre compte annuellement à la DR de l'ademe (avec copie à la DRE) de l avancée du plan d actions au moyen de la fiche de synthèse de suivi incluse dans le tableur «Engagements volontaires» 11/03/09-27

28 La Charte d engagements volontaires Une démarche en 4 étapes Préparer le projet L entreprise vérifie au préalable si elle est prête à mettre en œuvre la démarche (nécessite de maîtriser et suivre un certain nombre de données) Quels moyens humains, financiers et organisationnels nécessaires? Réaliser le diagnostic CO2, choisir les actions, fixer les objectifs Etablir un état des lieux de référence Evaluer les gains en carburant et en émissions de CO 2 potentiels par la mise en œuvre des actions Choisir les actions à mettre en oeuvre et définir un plan d actions Définir les objectifs de réduction de deux indicateurs de performance environnementale (gco2/t.km ) à atteindre sur une période de 3 ans Remplir le tableur engagements volontaires Signer la charte Transmettre le diagnostic CO 2 et le plan d actions à la DR de l'ademe (avec copie à la DRE) pour validation par le comité régional de la charte Signer la charte Recevoir le CD-rom, avoir la possibilité d utiliser le logo de la démarche Rendre compte de l'avancement de la démarche Rendre compte annuellement sur les 3 ans à la DR de l'ademe (avec copie à la DRE) de l avancée du plan d actions au moyen du tableur «Engagements volontaires» (évaluation des progrès réalisés) Respecter les engagements pris (possibilité d exclure les entreprises qui ne les respectent pas)

29 Base documentaire Quel document à quelle étape Brochure Étape Étape Lettres d information Guide général 11 Fiches Actions Guid e g éné ral d e la dé ma rc he Se pt emb re Étape Étape 22 Étape Étape 33 Étape Étape 44 Guide utilisateur outil «Engagements volontaires» Tableur «Engagements volontaires» Charte tripartite Tableur «Engagements volontaires»

30 À ce jour, 579 entreprises signataires représentent véhicules et chauffeurs un gain potentiel de t de CO2 / an et millions de litres / an de gazole économisés (au terme du plan d actions) Liste des entreprises signataires actualisée sur les sites du MEDDTL et de l ADEME En Bretagne 27 entreprises ou Groupes véhicules et chauffeurs un gain potentiel de t de CO2/an et 12 millions de litres / an de gazole économisés (au terme du plan d actions) Plus d informations Auprès : De la Direction Régionale de l Environnement, de l Aménagement et du Logement (DREAL) De la Direction Régionale de l ADEME

31

ORST du Limousin (18/10/10) Charte d engagements volontaires de réduction des émissions de CO 2 des transporteurs routiers de marchandises

ORST du Limousin (18/10/10) Charte d engagements volontaires de réduction des émissions de CO 2 des transporteurs routiers de marchandises ORST du Limousin (18/10/10) Charte d engagements volontaires de réduction des émissions de CO 2 des transporteurs routiers de marchandises La charte d engagements volontaires Une démarche globale et structurante

Plus en détail

Charte d engagements volontaires de réduction des émissions de CO2 du transport routier de voyageurs

Charte d engagements volontaires de réduction des émissions de CO2 du transport routier de voyageurs Guide général de la démarche Objectif CO2 Mars 2011 Charte d engagements volontaires de réduction des émissions de CO2 du transport routier de voyageurs SOMMAIRE Guide général de la démarche Objectif CO2...1

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Présentation des Transports Serge DERVAL. 2. Pourquoi adhérer à la charte. 3. Adhésion à la charte le 15 juin 2010. 4.

SOMMAIRE. 1. Présentation des Transports Serge DERVAL. 2. Pourquoi adhérer à la charte. 3. Adhésion à la charte le 15 juin 2010. 4. SOMMAIRE 1. Présentation des Transports Serge DERVAL 2. Pourquoi adhérer à la charte 3. Adhésion à la charte le 15 juin 2010 4. La démarche 5. Les Moyens 6. Bilan après deux ans d engagement 7. L affichage

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011 Bilan des émissions de gaz à effet de serre 21-211 Méthode Bilan Carbone - Rapport final - février 212 II. DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE Page 6 Sommaire I. CONTEXTE III. ANNÉE DE REPORTING ET ANNÉE

Plus en détail

Charte d engagements volontaires de réduction des émissions de CO2 des transporteurs routiers de marchandises

Charte d engagements volontaires de réduction des émissions de CO2 des transporteurs routiers de marchandises Guide général de la démarche Objectif CO 2 Avril 2011 Charte d engagements volontaires de réduction des émissions de CO2 des transporteurs routiers de marchandises Sommaire du guide général 1- Le contexte

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat Dossier de presse OBJECTIF CO 2 : LES TRANSPORTEURS S'ENGAGENT

Plus en détail

BILAN CARBONE FedEx Corp HUB de Roissy Charles-de-Gaulle

BILAN CARBONE FedEx Corp HUB de Roissy Charles-de-Gaulle BILAN CARBONE FedEx Corp HUB de Roissy Charles-de-Gaulle 1. Description de la personne morale concernée Raison Sociale : Fedex Corp Code NAF : 621Z Code Siren : 351 630 371 Code SIRET 351 630 371 000 42

Plus en détail

Action Collective Carbone 2012-2014

Action Collective Carbone 2012-2014 Action Collective Carbone 2012-2014 «Conforter la stratégie carbone des entreprises en Haute- Normandie» Atelier 4 : «Transition énergétique : définir et mettre en œuvre son système de management Gaz à

Plus en détail

Commission Développement Durable

Commission Développement Durable Commission Développement Durable Obligation d audit énergétique 1 Origine : Transposition de la directive 2012/27 Article 8 : obligation d audits énergétiques ou de systèmes de management de l énergie

Plus en détail

La prise en compte des enjeux climatiques et énergétiques à l échelle des agglomérations

La prise en compte des enjeux climatiques et énergétiques à l échelle des agglomérations La prise en compte des enjeux climatiques et énergétiques à l échelle des agglomérations L exemple du PCET et de son articulation avec le SCOT de l agglomération bisontine 8 Plate-Forme internationale

Plus en détail

Gaz de France et le développement durable

Gaz de France et le développement durable Gaz de France et le développement durable L engagement pour des territoires durables Groupe de pilotage «Entreprises Collectivités» Comité 21 20 juin 2006 Isabelle ARDOUIN DIRECTION DU DEVELOPPEMENT DURABLE

Plus en détail

Atelier Consommations et transport de marchandises

Atelier Consommations et transport de marchandises Atelier Consommations et transport de marchandises Accueil et tour de table Impact du transport de marchandises (bilan carbone et plan climat) et pistes d actions, par Aura PENLOUP et Jean MARCHAND Echanges

Plus en détail

Encourager. une démarche. Ecochantier. en Travaux Publics. Illustrator eps / CMJN / Eco Maires en Noir. GUIDE-ECOCHANTIER/BAT.indd 1 19/11/10 12:12

Encourager. une démarche. Ecochantier. en Travaux Publics. Illustrator eps / CMJN / Eco Maires en Noir. GUIDE-ECOCHANTIER/BAT.indd 1 19/11/10 12:12 Illustrator eps / CMJN / Eco Maires en Noir Encourager une démarche Ecochantier en Travaux Publics GUIDE-ECOCHANTIER/BAT.indd 1 19/11/10 12:12 Chapitre 1. GUIDE-ECOCHANTIER/BAT.indd 2 19/11/10 12:12 Guide

Plus en détail

Les défis de la mobilité durable. La contribution de Renault Trucks ORT PACA. Edouard HERVE. 02 décembre 2008

Les défis de la mobilité durable. La contribution de Renault Trucks ORT PACA. Edouard HERVE. 02 décembre 2008 Les défis de la mobilité durable La contribution de Renault Trucks ORT PACA Edouard HERVE 02 décembre 2008 Défis des V.I. du futur Système de transport Route communicante Route intelligente Inter modalité

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à contributions. L évolution de la politique Déchets de la Cub

Cahier des charges de l appel à contributions. L évolution de la politique Déchets de la Cub Politique Déchets de la CUB Cahier des charges de l appel à contributions - Vous êtes une association, un collectif ou un organisme partenaire des politiques communautaires; - Vous êtes intéressé par la

Plus en détail

ADP France. Pacte Mondial Communication on Progress 2010. Adresse : 31 rue Jules Quentin 92000 Nanterre Date d adhésion : Février 2010

ADP France. Pacte Mondial Communication on Progress 2010. Adresse : 31 rue Jules Quentin 92000 Nanterre Date d adhésion : Février 2010 Pacte Mondial Communication on Progress 2010 Entreprise : ADP France Date : Janvier 2011 Adresse : 31 rue Jules Quentin 92000 Nanterre Date d adhésion : Février 2010 Pays : France Nombre de collaborateurs

Plus en détail

Département du Val-de-Marne. Charte départementale de partenariat sécurité routière. entre l État,

Département du Val-de-Marne. Charte départementale de partenariat sécurité routière. entre l État, Département du Val-de-Marne Charte départementale de partenariat sécurité routière entre l État, la Caisse Régionale d Assurance Maladie d Ile-de-France (CRAMIF) et la profession du transport routier de

Plus en détail

Rapport BEGES. Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre. Année 2011 sur les activités 2010. Scope I et 2. Direction ABBOTT - HSE

Rapport BEGES. Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre. Année 2011 sur les activités 2010. Scope I et 2. Direction ABBOTT - HSE Rapport BEGES Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre Année 2011 sur les activités 2010 Scope I et 2 Direction ABBOTT - HSE Conformité avec l Art.75 de la Loi N 2010-788 du 12 Juillet 2010 Portant Engagement

Plus en détail

Développement durable de l'université Paris 1 Panthéon -Sorbonne : Audit thermique

Développement durable de l'université Paris 1 Panthéon -Sorbonne : Audit thermique 27/09/2010 Développement durable de l'université Paris 1 Panthéon -Sorbonne : Audit thermique Dans un contexte de changement climatique et de raréfaction de ressources énergétiques non renouvelables, la

Plus en détail

Plan de Déplacements Entreprise. Objectifs et Méthodologie

Plan de Déplacements Entreprise. Objectifs et Méthodologie Plan de Déplacements Entreprise Objectifs et Méthodologie PDE Qu est-ce qu un Plan de Déplacement Entreprise Une démarche volontaire mise en place par un employeur pour optimiser les déplacements induits

Plus en détail

7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet

7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet 7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet 7.1. Méthodologie 7.1.1. Calcul des coûts socio-économiques L intérêt du projet de prolongement de la ligne T1 vers Val de Fontenay est évalué

Plus en détail

Rapport méthodologique de Inventaire de Référence des Émissions (IRE) Inventaire de contrôle des Emissions (ICE)

Rapport méthodologique de Inventaire de Référence des Émissions (IRE) Inventaire de contrôle des Emissions (ICE) Rapport méthodologique de Inventaire de Référence des Émissions (IRE) Inventaire de contrôle des Emissions (ICE) Page 1 PREAMBULE La ville de Lambersart a fait réaliser un Bilan Carbone.en 2010 sur l'année

Plus en détail

LA DEMATERIALISATION DES DOSSIERS DE CONSULTATION DES ENTREPRISES (DCE)

LA DEMATERIALISATION DES DOSSIERS DE CONSULTATION DES ENTREPRISES (DCE) n 36 RAPPORT DEVELOPPEMENT DURABLE DU CONSEIL GENERAL DES VOSGES 213 LA DEMATERIALISATION DES DOSSIERS DE CONSULTATION DES ENTREPRISES (DCE) FINALITES > Indicateurs : impact négatif (-), pas d impact (),

Plus en détail

Performance Énergétique et Bâtiments Existants

Performance Énergétique et Bâtiments Existants Performance Énergétique et Bâtiments Existants LE CONSTAT??? IL EST FAIT!!! Enjeux Outils Concepts Méthodes Exemples LES SOLUTIONS??? ELLES EXISTENT!!! ALTERÉCO 1 Performance énergétique et patrimoine

Plus en détail

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011 L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme Visite de progrès du 21 mars 2011 Développement durable «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre

Plus en détail

Compétitivité des entreprises et maîtrise des consommations d énergie sont-elles conciliables?

Compétitivité des entreprises et maîtrise des consommations d énergie sont-elles conciliables? Fiches extraites du dossier du participant remis à l'occasion du Débat national sur les énergies lors de la rencontre de Nice, le 15 avril 2003. Le thème de cette rencontre était " Énergie, entreprises

Plus en détail

Pour allier sécurité routière et préservation de l environnement. Renaud MICHEL ADEME Bretagne

Pour allier sécurité routière et préservation de l environnement. Renaud MICHEL ADEME Bretagne Pour allier sécurité routière et préservation de l environnement Renaud MICHEL ADEME Bretagne Adopter un mode de conduite écologique, c est aussi moins consommer, moins polluer et conduire plus sûrement.

Plus en détail

Le Grenelle de l Environnement : un engagement de la France et une chance pour les collectivités

Le Grenelle de l Environnement : un engagement de la France et une chance pour les collectivités Le Grenelle de l Environnement : un engagement de la France et une chance pour les collectivités Le projet de loi relatif à la mise en œuvre du Grenelle de l Environnement entend réaffirmer de nouvelles

Plus en détail

De «l'opmde» à «Vir volt-ma-maison»

De «l'opmde» à «Vir volt-ma-maison» De «l'opmde» à «Vir volt-ma-maison» La péninsule électrique bretonne Les partenaires : Vir volt : une opération pilote de MDE sur le Pays de Saint-Brieuc Objectifs : Economiser 78 GWh / an d électricité

Plus en détail

Présentation et proposition d engagement. Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013

Présentation et proposition d engagement. Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013 COMMUNAUTE D AGGLOMERATION MARNE ET CHANTEREINE AGENDA 21 - DEVELOPPEMENT DURABLE PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL Présentation et proposition d engagement Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013 DE QUOI

Plus en détail

LabelEcoQuartier. Présentation du Label EcoQuartier. 28 février 2013. Ministère de l'égalité des Territoires et du Logement

LabelEcoQuartier. Présentation du Label EcoQuartier. 28 février 2013. Ministère de l'égalité des Territoires et du Logement LabelEcoQuartier 28 février 2013 Présentation du Label EcoQuartier Ministère de l'égalité des Territoires et du Logement Direction de l habitat, de l urbanisme et des paysages La démarche EcoQuartier entre

Plus en détail

Schéma synthétique du bilan énergétique d un territoire (réalisation : Etheis Conseil)

Schéma synthétique du bilan énergétique d un territoire (réalisation : Etheis Conseil) F ENERGIE CHAMPS ABORDES Schéma synthétique du bilan énergétique d un territoire (réalisation : Etheis Conseil) Le schéma ci-dessus représente les éléments à analyser pour l évaluation du bilan énergétique

Plus en détail

DEMARCHE QUALITE. Référentiel B. L Acteur Nautique

DEMARCHE QUALITE. Référentiel B. L Acteur Nautique DEMARCHE QUALITE Référentiel B Grille d auto-évaluation de L Acteur Nautique FSN AFNOR Juillet 2004 Nom de l Acteur Nautique : de la Station Nautique :.. EXIGENCES GENERALES TRANSMISSION DE L INFORMATION

Plus en détail

COMMISSION TRANSPORTS, DÉPLACEMENTS

COMMISSION TRANSPORTS, DÉPLACEMENTS COMMISSION TRANSPORTS, DÉPLACEMENTS ET NOUVELLES MOBILITÉS Séance du 9 octobre 2014 Ordre du jour ü Affaire n 1 Volet Transports du projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance

Plus en détail

«Adaptations territoriales aux changements climatiques : perception de ce changement et perspectives»

«Adaptations territoriales aux changements climatiques : perception de ce changement et perspectives» «Adaptations territoriales aux changements climatiques : perception de ce changement et perspectives» Rencontre nationale des formateurs RMé 18 octobre 2013 Nantes Joël GARREAU-DGESU-DEER-DARP- joel.garreau@nantesmetropole.fr

Plus en détail

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Point presse du 17 juillet 2012 Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Avant-propos La Ville d Alès et la Communauté d agglomération du Grand

Plus en détail

PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE. Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier

PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE. Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier Vos Enjeux Acteurs du marché de l immobilier, la performance énergétique est pour vous un enjeu économique, écologique et

Plus en détail

Eco-conception de services Comment proposer des prestations de services à moindre impact environnemental?

Eco-conception de services Comment proposer des prestations de services à moindre impact environnemental? Atelier technique Eco-conception de services Comment proposer des prestations de services à moindre impact environnemental? Hôtellerie-restauration, informatique, commerce, imprimerie, formation, conseil,

Plus en détail

Janvier 2014. RAPPORT relatif à la prise en compte du DEVELOPPEMENT DURABLE. par CAP NORD MARTINIQUE

Janvier 2014. RAPPORT relatif à la prise en compte du DEVELOPPEMENT DURABLE. par CAP NORD MARTINIQUE Janvier 2014 RAPPORT relatif à la prise en compte du DEVELOPPEMENT DURABLE par CAP NORD MARTINIQUE approuvé par le conseil communautaire du vendredi 07 mars 2014 SOMMAIRE Mot du Président...3 Introduction...4

Plus en détail

Évènements sportifs et développement durable : Nathalie FRELIER Déléguée Régionale Adjointe

Évènements sportifs et développement durable : Nathalie FRELIER Déléguée Régionale Adjointe Évènements sportifs et développement durable : gadget ou impératif tif? Nathalie FRELIER Déléguée Régionale Adjointe ADEME Rhône Alpes L ADEME Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Énergie Établissement

Plus en détail

Comment financer sa stratégie d efficacité énergétique

Comment financer sa stratégie d efficacité énergétique Partageons le succès de nos expériences Comment financer sa stratégie d efficacité énergétique Pascal Lesage Directeur Commercial 06 86 68 85 92 01 41 42 33 95 14 Novembre 2014 5 domaines d intervention

Plus en détail

Expérience de la Ville de Sfax en matière d efficacité énergétique

Expérience de la Ville de Sfax en matière d efficacité énergétique République Tunisienne Ministère de l Intérieur Municipalité de Sfax Workshop International Francophone «MRV des NAMAs Tunis le 17&18 décembre 213 Expérience de la Ville de Sfax en matière d efficacité

Plus en détail

CREDIT COOPERATIF. Le Crédit Coopératif BONNES PRATIQUES. 1- Eco-management COOPERATIVE

CREDIT COOPERATIF. Le Crédit Coopératif BONNES PRATIQUES. 1- Eco-management COOPERATIVE COOPERATIVE CREDIT COOPERATIF Crédit Coopératif NPdC 2 Bis, rue de Tenremonde BP 565 59023 LILLE Cedex Tél : 03 20 12 36 30 Fax : 03 20 30 77 66 Site : www.credit-cooperatif.fr Email : lille@coopanet.com

Plus en détail

Présentation du cadre réglementaire des audits énergétiques

Présentation du cadre réglementaire des audits énergétiques Présentation du cadre réglementaire des audits énergétiques Jean-Pierre ROPTIN DREAL Basse-Normandie Division Energie-Air-Climat du 8 septembre 2009 Séminaire Document de stratégie régional du MEEDDM 1

Plus en détail

Jean-Yves RICHARD ADEME

Jean-Yves RICHARD ADEME «Matériau de structure,isolant et biocombustible, le bois, une matière au service de la construction durable» - le 12 janvier 2009 Les enjeux environnementaux du bâtiment Jean-Yves RICHARD ADEME Le réchauffement

Plus en détail

Plan Climat Énergie Territorial

Plan Climat Énergie Territorial Plan Climat Énergie Territorial Présentation des actions 2012-2020 2 avril 2012 1 1 de 2011 à 2020, poursuivre la dynamique de co-construction Nov.2010-Mai 2011 Diagnostics Février-Mai 2011; publication

Plus en détail

AMENAGER LE TERRITOIRE POUR REDUIRE LES CONSOMMATIONS ENERGETIQUES. Boucle énergétique «BREST Rive Droite»

AMENAGER LE TERRITOIRE POUR REDUIRE LES CONSOMMATIONS ENERGETIQUES. Boucle énergétique «BREST Rive Droite» AMENAGER LE TERRITOIRE POUR REDUIRE LES CONSOMMATIONS ENERGETIQUES Boucle énergétique «BREST Rive Droite» Intervenants Sylvie MINGANT Responsable division Energie de Brest métropole océane 1er Vice-président

Plus en détail

GUIDE de L ÉCO CITOYEN. au BUREAU

GUIDE de L ÉCO CITOYEN. au BUREAU GUIDE de L ÉCO CITOYEN au BUREAU SUIVEZ LE GUIDE...................................................................... p.03 QUELS BESOINS, QUELS IMPACTS? ce qui est consommé ce qui est rejeté > Transport

Plus en détail

La Place du Vélo dans les PDE. Atelier n 1 Prénom et Nom Sarah MARQUET/Sébastien BOURCIER Organisme ADEME - Département Transport Mobilité

La Place du Vélo dans les PDE. Atelier n 1 Prénom et Nom Sarah MARQUET/Sébastien BOURCIER Organisme ADEME - Département Transport Mobilité La Place du Vélo dans les PDE Atelier n 1 Prénom et Nom Sarah MARQUET/Sébastien BOURCIER Organisme ADEME - Département Transport Mobilité Trame Cadrage environnemental Le PDE en quelques mots Évaluation

Plus en détail

RENCONTRES ACADÉMIQUES DE L ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE

RENCONTRES ACADÉMIQUES DE L ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE RENCONTRES ACADÉMIQUES DE L ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE TABLE RONDE sur la TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 6 décembre 2013 UNE PROBLEMATIQUE QUI REPOSE SUR UN CONSTAT TERRITORIAL ET EN INTERNE (2009)

Plus en détail

TA / 30 nov 2009 Atelier CCFA 3 décembre 2009

TA / 30 nov 2009 Atelier CCFA 3 décembre 2009 Un monde sans camion n est pas possible 1 Un monde sans camion n est pas possible semi-frigorifique, lance à incendie, balayeuse, benne à ordures ménagères, benne de chantier, transport exceptionnel, déneigeuse,

Plus en détail

SCOT et biodiversité en Midi-Pyr Présentation des Guides méthodologiques m prise en compte de la trame verte et bleue dans les SCoT et les PLU/PLUi

SCOT et biodiversité en Midi-Pyr Présentation des Guides méthodologiques m prise en compte de la trame verte et bleue dans les SCoT et les PLU/PLUi SCOT et biodiversité en Midi-Pyr Pyrénées. Présentation des Guides méthodologiques m de prise en compte de la trame verte et bleue dans les SCoT et les PLU/PLUi 1ère JOURNEE TECHNIQUE «SCoT ET BIODIVERSITE»

Plus en détail

la Contribution Climat Energie

la Contribution Climat Energie Paris le 05/09/2009 la Contribution Climat Energie 1. Quelle assiette aura la CCE? a. Assiette : La CCE serait une contribution additionnelle aux taxes intérieures (TIPP, TICGN, TICC), assise sur l ensemble

Plus en détail

OUTILS MÉTHODOLOGIQUES ET PCET

OUTILS MÉTHODOLOGIQUES ET PCET OUTILS MÉTHODOLOGIQUES ET PCET Remarque : cette note est issue d un travail interne de réflexion des chargés de missions et ingénieurs de la Direction Régionale de l ADEME Pays de la Loire. Elle vise à

Plus en détail

les outils les enjeux les applications locales Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement connaître pour agir

les outils les enjeux les applications locales Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement connaître pour agir connaître pour agir Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement les enjeux les outils les applications locales Enjeux d une analyse environnementale et leviers d améliorations QU EST-CE

Plus en détail

La qualité de l air : État des lieux Lien avec la combustion de la biomasse Les outils de la planification

La qualité de l air : État des lieux Lien avec la combustion de la biomasse Les outils de la planification La qualité de l air : État des lieux Lien avec la combustion de la biomasse Les outils de la planification D après la présentation de Christophe POLGE, DREAL Rhône-Alpes La santé humaine Plusieurs travaux

Plus en détail

Le bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre NTN-SNR ROULEMENTS

Le bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre NTN-SNR ROULEMENTS Le bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre NTN-SNR ROULEMENTS L article 75 de la loi du 12 juillet 21 rend obligatoire la réalisation d un bilan des émissions des gaz à effet de serre

Plus en détail

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Bureau d études créé en 2011 et axé sur l intégration du Développement Durable et de

Plus en détail

Le Bilan réglementaire des Emissions de GES Au titre de l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010

Le Bilan réglementaire des Emissions de GES Au titre de l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 Le Bilan réglementaire des Emissions de GES Au titre de l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 Schneider Electric Energy France Publication Décembre 2012 Emissions de l année fiscale 2011

Plus en détail

Consulting SEO Mis à jour en juin 2012 ETUDE MOTS CLES CEQUAMI

Consulting SEO Mis à jour en juin 2012 ETUDE MOTS CLES CEQUAMI Consulting SEO Mis à jour en juin 2012 ETUDE MOTS CLES CEQUAMI Sommaire 1. ANALYSE DES RECHERCHES... 2 2. RECOMMANDATIONS...11 2.1. ELEMENTS DETERMINANTS...11 2.2. SELECTION DE MOTS CLES...11 Page 2 sur

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE DU GESTIONNAIRE DE DÉCHETERIES

DOSSIER DE CANDIDATURE DU GESTIONNAIRE DE DÉCHETERIES DOSSIER DE CANDIDATURE DU GESTIONNAIRE DE DÉCHETERIES 1. LE RÉGLEMENT L adhésion à la présente Charte est une démarche volontaire de la part des collectivités gestionnaires d une ou plusieurs déchèteries

Plus en détail

Urbanisme Durable BILAN. AEU & Quartiers Durables

Urbanisme Durable BILAN. AEU & Quartiers Durables Urbanisme Durable BILAN AEU & Quartiers Durables Historique Un accompagnement commun entre l ADEME et le Conseil Régional de Lorraine dans le cadre du CPER 2007-2013 Pour le Conseil Régional : 2007-2011

Plus en détail

Oléagineux, Corps Gras, Lipides. Volume 9, Numéro 5, 296-8, Septembre - Octobre 2002, La filière

Oléagineux, Corps Gras, Lipides. Volume 9, Numéro 5, 296-8, Septembre - Octobre 2002, La filière L'impact des biocarburants sur l'effet de serre Oléagineux, Corps Gras, Lipides. Volume 9, Numéro 5, 296-8, Septembre - Octobre 2002, La filière Auteur(s) : Etienne POITRAT, ADEME (Agence de l'environnement

Plus en détail

CONCOURS DE RECRUTEMENT EXTERNE/INTERNE DE SECRETAIRES ADMINISTRATIFS DES ADMINISTRATIONS DE L'ETAT

CONCOURS DE RECRUTEMENT EXTERNE/INTERNE DE SECRETAIRES ADMINISTRATIFS DES ADMINISTRATIONS DE L'ETAT MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat CONCOURS DE RECRUTEMENT EXTERNE/INTERNE DE SECRETAIRES ADMINISTRATIFS

Plus en détail

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI Direction du patrimoine Le 12/12/2014 SNI - 125 avenue de Lodève - CS 70007-34074 Montpellier Cedex 3 Tél. : 04 67 75 96 40 - www.groupesni.fr Siège social

Plus en détail

LES DIFFERENTS DOCUMENTS PRENANT EN COMPTE L'AMENAGEMENT LOCAL ET L'EOLIEN

LES DIFFERENTS DOCUMENTS PRENANT EN COMPTE L'AMENAGEMENT LOCAL ET L'EOLIEN LES DIFFERENTS DOCUMENTS PRENANT EN COMPTE L'AMENAGEMENT LOCAL ET L'EOLIEN Différentes approches coexistent actuellement sur le territoire breton pour essayer de clarifier et de rationaliser le développement

Plus en détail

Grand Paris Seine Ouest. Synthèse du diagnostic énergétique et gaz à effet de serre du territoire

Grand Paris Seine Ouest. Synthèse du diagnostic énergétique et gaz à effet de serre du territoire Grand Paris Seine Ouest Synthèse du diagnostic énergétique et gaz à effet de serre du territoire Novembre 2009 La communauté d agglomération Grand Paris Seine Ouest, issue de la fusion d Arc de Seine et

Plus en détail

Bilan Carbone de la commune d UCCLE

Bilan Carbone de la commune d UCCLE 14 Octobre 2008 Bilan Carbone de la commune d UCCLE Les résultats Récolte des données : conclusions Patrimoine & Services Patrimoine & Services Résultats Globaux, par compétence 30.000 Patrimoine & Services

Plus en détail

LA nouvelle station service. économies. Green up prises et bornes de recharge. (durables) rechargeable

LA nouvelle station service. économies. Green up prises et bornes de recharge. (durables) rechargeable 1 LA nouvelle station service économies (durables) Green up prises et bornes de recharge pour VÉHICULE ÉLECTRIQUE OU HYBRIDE rechargeable 2 VÉHICULES ÉLECTRIQUES / HYBRIDES RECHARGEABLES Un marché qui

Plus en détail

IVRY-SUR-SEINE DIAGNOSTIC ÉNERGIE ET GAZ À EFFET DE SERRE Volet Territoire

IVRY-SUR-SEINE DIAGNOSTIC ÉNERGIE ET GAZ À EFFET DE SERRE Volet Territoire IVRY-SUR-SEINE DIAGNOSTIC ÉNERGIE ET GAZ À EFFET DE SERRE Volet Territoire Synthèse des principaux résultats Deux secteurs clés : le bâtiment et le transport de personnes 238 500 teq CO2 / an Le bâtiment

Plus en détail

DOSSIER DU MOIS. Novembre 2012. La mobilité électrique : Une mobilité verte?

DOSSIER DU MOIS. Novembre 2012. La mobilité électrique : Une mobilité verte? DOSSIER DU MOIS Novembre 2012 La mobilité électrique : Une mobilité verte? Les transports et la pollution Pollution : «Dégradation de l environnement par des substances (naturelles, chimiques ou radioactives),

Plus en détail

Rapport sur la situation en matière de développement durable

Rapport sur la situation en matière de développement durable Rapport sur la situation en matière de développement durable des collectivités territoriales et EPCI à fiscalité propre, de plus de 50 000 habitants Des pratiques différenciées & des évolutions méthodologiques

Plus en détail

DISPOSITIFS PARTICULIERS A LA LABEL SOCIAL SECTEUR DES TRANSPORTS DE MARCHANDISES ET ACTIVITES DE LOGISTIQUE DE BRETAGNE

DISPOSITIFS PARTICULIERS A LA LABEL SOCIAL SECTEUR DES TRANSPORTS DE MARCHANDISES ET ACTIVITES DE LOGISTIQUE DE BRETAGNE A DISPOSITIFS PARTICULIERS A LA charte QUALITÉ LABEL SOCIAL Label Sokial an Trañsportoù e Breizh SECTEUR DES TRANSPORTS DE MARCHANDISES ET ACTIVITES DE LOGISTIQUE DE BRETAGNE DISPOSITIFS PARTICULIERS TRANSPORTS

Plus en détail

LE BATIMENT L HABITAT

LE BATIMENT L HABITAT LE BATIMENT L HABITAT L habitat est en France le plus gros consommateur d'énergie parmi tous les secteurs économiques, avec 70 millions de tonnes équivalent pétrole (tep). Soit 43 % de l'énergie finale

Plus en détail

Méthode de calcul. Fonctionnement de l Ecocomparateur

Méthode de calcul. Fonctionnement de l Ecocomparateur Fonctionnement de l Eco-comparateur ColiPoste Méthode de calcul Fonctionnement de l Ecocomparateur Coliposte Juillet 2012 INTRODUCTION LE E-COMMERCE PRÉSENTE UN AVANTAGE ENVIRONNEMENTAL PAR RAPPORT AU

Plus en détail

Plan Climat Énergie Territoire (PCET) du Conseil général de l Allier ***** Plan d actions

Plan Climat Énergie Territoire (PCET) du Conseil général de l Allier ***** Plan d actions Plan Climat Énergie Territoire (PCET) du Conseil général de l Allier ***** Plan d actions 1 SOMMAIRE PREAMBULE... 4 INTRODUCTION... 5 I. VOLET INTERNE : POUR UNE COLLECTIVITE EXEMPLAIRE... 7 I.A - Bâtiment

Plus en détail

1ERE PARTIE : BILAN EVALUATIF DES POLITIQUES PUBLIQUES ET PROGRAMME DE VITRE COMMUNAUTE EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT DURABLE

1ERE PARTIE : BILAN EVALUATIF DES POLITIQUES PUBLIQUES ET PROGRAMME DE VITRE COMMUNAUTE EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT DURABLE 1ERE PARTIE : BILAN EVALUATIF DES POLITIQUES PUBLIQUES ET PROGRAMME DE VITRE COMMUNAUTE EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT DURABLE Pour un développement économique équilibré favorisant l emploi durable Pour un

Plus en détail

DECRYPTAGE LES AUDITS ENERGETIQUES OBLIGATOIRES POUR LES GRANDES ENTREPRISES. Version 0.6 06/02/2015

DECRYPTAGE LES AUDITS ENERGETIQUES OBLIGATOIRES POUR LES GRANDES ENTREPRISES. Version 0.6 06/02/2015 DECRYPTAGE LES AUDITS ENERGETIQUES OBLIGATOIRES POUR LES GRANDES ENTREPRISES 1 Version 0.6 06/02/2015 2 PARTIE I : DÉCRYPTAGE RÉGLEMENTAIRE Cadre réglementaire et normatif Les entreprises concernées Objectifs

Plus en détail

Tarifs verts Assurance voiture. Un geste pour l'environnement

Tarifs verts Assurance voiture. Un geste pour l'environnement Tarifs verts Assurance voiture Un geste pour l'environnement Respecter la nature, c est faire le bon choix Penser au futur Le réchauffement climatique L atmosphère terrestre contient de plus en plus de

Plus en détail

Fiches Actions Septembre 2012

Fiches Actions Septembre 2012 Fiches Actions Septembre 2012 Transport de marchandises Charte d engagements volontaires de réduction des émissions de CO 2 du transport routier de marchandises Introduction aux fiches actions Septembre

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO

PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO PLAN I. PRESENTATION 1. Réseau Carbone 2. Alliance Climat II. PARTENAIRES 1. Mairie du District

Plus en détail

Présentation par. Nicole Fontaine ministre déléguée à l Industrie

Présentation par. Nicole Fontaine ministre déléguée à l Industrie Présentation par Nicole Fontaine ministre déléguée à l Industrie 7 N O V E M B R E 2 0 0 3 9 LA DEMANDE D ENERGIE Sur la période 1973-2002, la consommation finale énergétique de l ensemble des secteurs

Plus en détail

Etude sur les cadres règlementaires et leur efficacité à encourager les entreprises à améliorer leur efficacité énergétique et sur les mesures

Etude sur les cadres règlementaires et leur efficacité à encourager les entreprises à améliorer leur efficacité énergétique et sur les mesures Etude sur les cadres règlementaires et leur efficacité à encourager les entreprises à améliorer leur efficacité énergétique et sur les mesures complémentaires nécessaires Synthèse Avril 2015 Pourquoi

Plus en détail

PLAN CLIMAT-éNERGIE TERRITORIAL de Chartres métropole

PLAN CLIMAT-éNERGIE TERRITORIAL de Chartres métropole PLAN CLIMAT-éNERGIE TERRITORIAL de Chartres métropole SOMMAIRE 1. POURQUOI REALISER UN PLAN CLIMAT-ÉNERGIE TERRITORIAL? La lutte contre le changement climatique Qu est ce qu un Plan Climat? Les objectifs

Plus en détail

Aéroport Nice Côte d Azur, sur la voie de la neutralité carbone. Forum Plan Climat Alpes-Maritimes 15 novembre 2013

Aéroport Nice Côte d Azur, sur la voie de la neutralité carbone. Forum Plan Climat Alpes-Maritimes 15 novembre 2013 Aéroport Nice Côte d Azur, sur la voie de la neutralité carbone Forum Plan Climat Alpes-Maritimes 15 novembre 2013 Sommaire Nice Côte d Azur en quelques chiffres Nice Côte d Azur et qualité de l air Son

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES Etude et mise en place de l écosystème nécessaire à l introduction de mobilités électriques ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES

ACTIONS GLOBALES Etude et mise en place de l écosystème nécessaire à l introduction de mobilités électriques ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES FICHE ACTIONS SAS URBANELEC ACTIONS GLOBALES Etude et mise en place de l écosystème nécessaire à l introduction de mobilités électriques ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Pédagogie auprès des salariés et

Plus en détail

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Rapport du bilan destiné à la Préfecture de Police de Paris Décembre 2012

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Rapport du bilan destiné à la Préfecture de Police de Paris Décembre 2012 Lectra S.A. Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Rapport du bilan destiné à la Préfecture de Police de Paris Décembre 2012 World Headquarters & siège social : 16-18, rue Chalgrin 75016 Paris France

Plus en détail

Forum régional sur les changements climatiques

Forum régional sur les changements climatiques Forum régional sur les changements climatiques Ville de Blainville Municipalité de 53 556 citoyens Maire, François Cantin depuis novembre 2005 Sondage en mai 2009 auprès de 501 citoyens par la firme Ipsos

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE 07.07.11

COMMUNIQUE DE PRESSE 07.07.11 COMMUNIQUE DE PRESSE 07.07.11 Analyses de Cycles de Vies des Technologies de l Information et de la Communication Courriers électroniques, requête Web, clé USB : quels impacts environnementaux? L ADEME

Plus en détail

Strasbourg. pour. Tél + 33 (0) 3 88 20 =

Strasbourg. pour. Tél + 33 (0) 3 88 20 = Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) d Électricité de Strasbourg pour l année 2011 1 Conformément à l article 75 de la loi n 2010-78 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l environnement

Plus en détail

Cœur du Hainaut Eco-zonings d excellence

Cœur du Hainaut Eco-zonings d excellence Cœur du Hainaut Eco-zonings d excellence Ir Maïté Dufrasne, IDEA Bruxelles, Congrès SEA, le 23 avril 2015 L IDEA en quelques mots L IDEA en quelques mots Intercommunale multisectorielle active dans divers

Plus en détail

Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports

Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports Jérôme CICILE Transports, Mobilité, Qualité de l Air ADEME Direction Régionale PACA ORT- Avril 2015 De l évaluation des filières énergétique

Plus en détail

Le Contrat Environnemental avec les Berruyers. L Agenda 21 de la Ville de Bourges

Le Contrat Environnemental avec les Berruyers. L Agenda 21 de la Ville de Bourges Le Contrat Environnemental avec les Berruyers L Agenda 21 de la Ville de Bourges Orléans 3 Juillet 2008 De la prise en compte de l environnement à celle du développement durable 1995 : élection de l équipe

Plus en détail

L Indice Carbone Casino, le premier étiquetage environnemental complet en France

L Indice Carbone Casino, le premier étiquetage environnemental complet en France - Communiqué de presse - 11 juin 2008 L Indice Carbone Casino, le premier étiquetage environnemental complet en France Casino poursuit son engagement en faveur du développement durable en lançant le premier

Plus en détail

Transport. Transport 50 LES CHIFFRES CLÉS 2013 CLIMAT, AIR ET ÉNERGIE

Transport. Transport 50 LES CHIFFRES CLÉS 2013 CLIMAT, AIR ET ÉNERGIE Transport Le secteur des transports représente une part croissante de la consommation d énergie fi nale en France (32 % en 2012 contre 29 % en 1990 et 18 % en 1970) et absorbe près de 70 % de la consommation

Plus en détail

Enjeux énergétiques et maîtrise de la demande dans le bâtiment résidentiel. Mai 2012

Enjeux énergétiques et maîtrise de la demande dans le bâtiment résidentiel. Mai 2012 Enjeux énergétiques et maîtrise de la demande dans le bâtiment résidentiel. Mai 212 Sommaire Maîtrise de la demande dans le bâtiment résidentiel. La rénovation du parc existant, élément clé des enjeux

Plus en détail

Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l énergie

Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l énergie Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l énergie DIRECTION AIR BRUIT EFFICACITE ENERGETIQUE DEPARTEMENT INDUSTRIE ET AGRICULTURE SYLVIE RIOU Efficacité énergétique/air/procédé en PME Aide à la

Plus en détail

Audits énergétiques réglementaires

Audits énergétiques réglementaires Audits énergétiques réglementaires Valérie Blanchard DREAL Alsace Service Énergie Climat Logement Aménagement Mars 2015 Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement Alsace www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre du groupe SFR

Bilan des émissions de gaz à effet de serre du groupe SFR Bilan des émissions de gaz à effet de serre du groupe SFR Décembre 2012 Réalisé pour le compte du Groupe SFR par Biens Communs et Factea Durable Sommaire I PRÉSENTATION... 1 I.1 DESCRIPTION DE LA PERSONNE

Plus en détail

CONVENTION n 2014053NF relative au tableau de bord de l ARF sur le développement durable des régions

CONVENTION n 2014053NF relative au tableau de bord de l ARF sur le développement durable des régions MINISTERE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS MINISTERE DE L'ECONOMIE, DU REDRESSEMENT PRODUCTIF ET DU NUMERIQUE Institut national de la statistique et des études économiques ASSOCIATION DES REGIONS DE

Plus en détail