Colloque inter-régional La gestion durable de l espace public Pont-à-Mousson le 25 septembre 2014

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Colloque inter-régional La gestion durable de l espace public Pont-à-Mousson le 25 septembre 2014"

Transcription

1 Colloque inter-régional La gestion durable de l espace public Pont-à-Mousson le 25 septembre 2014

2 Fegersheim Vers une gestion différenciée et raisonnée de ses espaces verts

3 La Commune de Fegersheim-Ohnheim Située à 15km au sud de Strasbourg (CUS) 5200 habitants Superficie : 6 km 2 Commune 3 fleurs et 2 Libellules 2 Eglises 4 écoles 2 crèches

4 Composé de 4 personnes Le service des espaces verts 14 ha d espace-vert - 12 ha de pelouse - 2 ha de prairie naturelle - 50 ares de massifs 2 terrains de foot 7 terrains de jeux 26 km de voirie

5 Le service des espaces verts en quelques chiffres fleurs annuelles ( 5000 été 6000 hiver) 33 massifs de fleurs dont 15 en vivaces 60 bacs à fleurs dont 12 en vivaces 145 jardinières 120 suspensions

6 Un constat en 2004 Au niveau du désherbage, toutes les surfaces sont traitées avec des produits phytosanitaires Malaise vis-à-vis des habitants par rapport à l utilisation de ces pesticides EPI contraignant pour les utilisateurs et impressionnant à la vue des habitants Prise de conscience des agents sur les méfaits de ces produits et surtout l impact sur la santé Des points à améliorer (tonte, déchets verts, tolérance, etc )

7 Une prise de conscience en 2005 La commune décide de réduire radicalement l utilisation des pesticides voire l arrêt définitif de leur emploi à long terme C est un changement radical de gestion des espaces verts et surtout une autre vision et tolérance au niveau de leur entretien Si la municipalité et les agents sont convaincus, il reste à convaincre la population, habituée à un cadre de vie aseptisée et exempt de plantes dites indésirables

8 Quelles solutions Il a fallu trouver et tester différentes techniques alternatives pour l entretien et la gestion de nos espaces Former les agents à ces nouvelles techniques et les impliquer dans la démarche Communiquer avec les habitants pour qu ils comprennent et acceptent cette démarche

9 Les techniques alternatives Le désherbage des caniveaux et trottoirs pavés Jusqu en juin 2014 : Utilisation de désherbeurs thermiques à flamme, 7 à 9 passages En juillet, des essais de désherbage à la vapeur ont été réalisés par une entreprise externe

10 Les techniques alternatives Le désherbage des caniveaux et trottoirs pavés A proximité des terrains de tonte, les caniveaux et trottoirs sont traités à la débroussailleuse Sur certaines zones pavées, nous utilisons une raclette métallique pour enlever les plantes indésirables

11 Les techniques alternatives Les surfaces stabilisées et gravillonnées Toutes ces surfaces ne sont plus désherbées : -Soit nous laissons pousser la végétation spontanée que nous tondons ou débroussaillons 4 à 5 fois par an - Soit nous semons un mélange spécial milieu sec voire de la prairie fleurie directement dans le sablé que nous entretenons de la même façon

12 Exemples de végétalisation volontaire Après Avant

13 Végétalisation volontaire

14 Végétalisation volontaire Après Avant

15 Végétalisation volontaire sur pied d arbres

16 Exemples de végétalisation spontanée

17 Végétalisation spontanée

18 Végétalisation spontanée

19 Les allées sablées Les allées dans les parcs sont désherbées naturellement par le passage des personnes

20 Les techniques alternatives Les massifs d arbustes et vivaces Désherbage manuel en veillant à sortir les racines (gouge plantoir) Mise en place de paillage (écorce, minéral, broyat ) Mise en place de toile pour les nouvelles plantations et les zones très infestées (toile de jute, géotextile ) Utilisation d espèces couvrantes qui colonisent rapidement pour «étouffer» les indésirables Plantes subventionnées Pour l entretien, ne pas tailler trop court afin de ne pas laisser de terre à nue, combler les trous avec d autres plantations Suppression des massifs de rosiers trop contraignants à entretenir

21 Massif de vivaces avec géotextile et paillage minéral

22 Pied d arbre en géranium vivace Massif de géranium vivace avec toile en jute et écorce de pin

23 Les techniques alternatives La tonte des terrains d agréments Utilisation d une tondeuse autoportée type «mulching», les déchets de tonte sont laissés sur place et nourrissent le sol

24 Les techniques alternatives Les prairies naturelles 2 ha fauchés et exportés 2x dans l année en faisant une tonte de propreté sur le pourtour

25 Les déchets verts Les déchets de tonte des terrains de foot ainsi que de la taille d arbres et arbustes sont ramenés sur un site de revalorisation à 2 km de la commune (11 km avant) Nous allons prochainement investir dans un broyeur de branches et ainsi récupérer le broya pour pailler nos massifs

26 Les techniques alternatives Le fleurissement Diminution de 20 % des plantes annuelles par la plantation de vivaces (6000 à 4800) Paillage systématique des massifs et bacs (cosse de cacao, chanvre ) => limite l apparition des adventices et garde l humidité Si possible : utilisation de plantes non gourmandes en eau Renouvellement de toutes les jardinières pour des modèles avec réserve d eau Diminution de l arrosage 30%

27 Massif de plantes vivaces Arrosage réduit Peu d entretien Fleurissement étalée

28 Massif de plantes vivaces

29 Plantation mécanisée de bulbes Mise en place aisée Pérenne jusqu à 10 ans Entretien minimum

30 Plantation mécanisée de bulbes Mise en place

31 L appui d un organisme externe La FREDON Alsace 2010 : Elaboration d un plan de Gestion Différenciée Cartographie de la commune avec prise de métrés Inventaire de chaque zone et aménagement Etude de nos pratiques, équipements et installations 2011 : Mise en place du plan de Gestion Différenciée Zonage de la commune avec différents niveaux d entretien et d exigence selon les sites Mise à disposition de différents outils et conseils pour l entretien des différents espaces Différentes réunions d informations et manifestations

32 La communication C est la partie la plus importantes de la démarche! Vu le changement radical des pratiques d entretiens et de tolérance, il a été très important de communiquer avec la population, et cela de différentes manières :

33 La communication Les panneaux d informations

34 Les panneaux d informations Les panneaux d informations

35 Des articles dans les bulletins communaux

36 Différentes manifestations et ateliers

37 Différentes manifestations et ateliers Jardins éphémères

38 Création d un Biotager

39 La communication La mise en place de ruches En 2010, 6 ruches ont été mises en place sur 2 sites Des panneaux ludiques ont été créés par les enfants des écoles et installés à proximité des ruches 50 kg de miel récoltés chaque année avec la participation du conseil municipal des enfants

40 Les ruches de Fegersheim Récolte de miel

41 La communication La mise en place de nichoirs En 2012, 30 nichoirs ont été installés dans la commune en collaboration avec la LPO Un recensement des différentes espèces à été réalisé Des panneaux d informations sur les différentes espèces ont été installés

42 Les nichoirs de Fegersheim

43 Les nouveaux aménagements Pour tout nouvel aménagement, l équipe des espacesverts est sollicitée afin d apporter ses connaissances et remarques Nous portons notre attention sur : Les différents types de surface et leur entretien futur Les plantes et variétés utilisées

44 La formation des agents Les agents ont suivi différentes formations et journées techniques : Acquérir des connaissances sur les nouvelles techniques et nouveaux matériels Échanger avec les autres communes afin de croiser leurs différentes expériences Élargir leur ouverture d esprit et leur vision des espaces verts Changer leurs habitudes et façons de travailler, ancrées depuis des années

45 Bilan Réduction de plus de 90% des produits phytosanitaires Reste à trouver des solutions pour les cimetières afin d atteindre le «zéro phyto» En 2015 test de désherbage à la vapeur Satisfaction des agents car diminution du temps passé au désherbage chimique Dans l ensemble le bilan est positif mais exige certaines contraintes Augmentation de la charge de travail due au désherbage manuel des massifs, caniveaux et trottoirs Il a fallu 5-6 ans pour que les habitants intègrent et acceptent notre nouvelle gestion des espaces verts

46 Voir les espaces différemment Il faut changer sa vision des espaces, autrefois très carrés, voire aseptisés, devant rentrer dans un «cadre», et accepter des espaces plus naturels Il ne faut plus penser qu un endroit est «sale» parce qu'il y a quelques plantes indésirables Les herbes folles doivent être intégrées à la vision de l ensemble et gérées de façon raisonnée

47 Les herbes folles

48 Les herbes folles

49 Merci pour votre attention

pour les parcs et jardins

pour les parcs et jardins Objectif pour les parcs et jardins La Ville d Angers compte 550 hectares d espaces verts urbains et 43 parcs majeurs. Pour parvenir à l objectif «zéro pesticide», les jardiniers utilisent des méthodes

Plus en détail

FLEURISSEMENT Commune de Fegersheim 2013

FLEURISSEMENT Commune de Fegersheim 2013 FLEURISSEMENT Commune de Fegersheim 2013 SOMMAIRE Patrimoine paysager et végétal Quelques chiffres clés Parcs, jardins et squares Un fleurissement omniprésent Cadre de vie et développement durable Plan

Plus en détail

Problèmes et solutions autour du désherbage des communes

Problèmes et solutions autour du désherbage des communes Problèmes et solutions autour du désherbage des communes Problématique des zones urbanisées : un espace de vie Un espace sans exigences de rendement Mais une pression forte de la part des différents acteurs

Plus en détail

L usage des pesticides et les méthodes alternatives dans les espaces publics

L usage des pesticides et les méthodes alternatives dans les espaces publics Journée de rencontre 14 décembre 2011 Immeuble Consulaire Tulle L usage des pesticides et les méthodes alternatives dans les espaces publics Partenaires financiers : n o i t a t n Prése Centre de Gestion

Plus en détail

«Club Commune nature» 26 mai 2015 Groupe 3 Sites à problèmes : nouvelles conceptions / fleurissement

«Club Commune nature» 26 mai 2015 Groupe 3 Sites à problèmes : nouvelles conceptions / fleurissement «Club Commune nature» 26 mai 2015 Groupe 3 Sites à problèmes : nouvelles conceptions / fleurissement La journée du 26 mai 2015 Dans le cadre de la démarche «zéro pesticide», les communes distinguées «3

Plus en détail

Plan d Amélioration des Pratiques Phytosanitaires et Horticoles Conques-sur-Orbiel. Réunion de démarrage 20 avril 2017

Plan d Amélioration des Pratiques Phytosanitaires et Horticoles Conques-sur-Orbiel. Réunion de démarrage 20 avril 2017 Plan d Amélioration des Pratiques Phytosanitaires et Horticoles Conques-sur-Orbiel Réunion de démarrage 20 avril 2017 SCE et équipe projet SCE Equipe Chef de projet : Audrey LEMAIRE Lisa SERVANT Chargée

Plus en détail

La réduction de l utilisation des pesticides à HEILIGENSTEIN. La première libellule attribuée à HEILIGENSTEIN

La réduction de l utilisation des pesticides à HEILIGENSTEIN. La première libellule attribuée à HEILIGENSTEIN La première libellule attribuée à HEILIGENSTEIN L historique de la démarche Depuis plusieurs années déjà la Commune de Heiligenstein était sollicitée pour entrer dans la démarche «zéro pesticide» - Mais

Plus en détail

Mise en place d un plan de désherbage. Commune de Bourgtheroulde-Infreville

Mise en place d un plan de désherbage. Commune de Bourgtheroulde-Infreville Mise en place d un plan de désherbage Commune de Bourgtheroulde-Infreville Contacts : M. Philippe SOMVILLE Conseiller municipal de Bourgtheroulde Responsable du conseil du développement durable M. Vincent

Plus en détail

CIMETIERES DE GRENOBLE : VERS LE 0 DESHERBANTS CHIMIQUES

CIMETIERES DE GRENOBLE : VERS LE 0 DESHERBANTS CHIMIQUES CIMETIERES DE GRENOBLE : VERS LE 0 DESHERBANTS CHIMIQUES Ville de Grenoble Service espaces verts David Geoffroy 05/11/13 Fredon Réduire l utilisation des pesticides en zones non agricoles 05 novembre Les

Plus en détail

OBJECTIF "Zéro Phyto " 3 ème rencontres naturalistes audoises 2015

OBJECTIF Zéro Phyto  3 ème rencontres naturalistes audoises 2015 OBJECTIF "Zéro Phyto " 3 ème rencontres naturalistes audoises 2015 RAPPEL REGLEMENTAIRE Arrêté du 12 septembre 2006 interdiction de traiter chimiquement à moins de 5 m de tout point d'eau 5 m Arrêté du

Plus en détail

»Apprenons à gérer nos villes et villages

»Apprenons à gérer nos villes et villages Journée espaces publics:»apprenons à gérer nos villes et villages autrement». Saint Valéry sur Somme le 16 Mars 2017 Retour d expérience de la commune de Mons-Boubert Situation géographique Mons Boubert

Plus en détail

«Les alternatives aux pesticides: Comment choisir?» Jean-Nicolas Arnould Facilitateur «zéro pesticide» Pôle Wallon de Gestion Différenciée

«Les alternatives aux pesticides: Comment choisir?» Jean-Nicolas Arnould Facilitateur «zéro pesticide» Pôle Wallon de Gestion Différenciée «Les alternatives aux pesticides: Comment choisir?» Jean-Nicolas Arnould Facilitateur «zéro pesticide» Pôle Wallon de Gestion Différenciée Qui sommes nous? Le Pôle wallon de gestion différenciée est une

Plus en détail

Abandon du désherbage chimique : Expérience de Meylan (38) 16 décembre 2010

Abandon du désherbage chimique : Expérience de Meylan (38) 16 décembre 2010 Abandon du désherbage chimique : Expérience de Meylan (38) 16 décembre 2010 Les espaces publics de Meylan Espaces verts : environ 80 ha dont 8 ha environ à désherber Voiries : 112 km de voiries à désherber,

Plus en détail

Gestion Différenciée des espaces verts du Sicoval

Gestion Différenciée des espaces verts du Sicoval Gestion Différenciée des espaces verts du Sicoval Le Sicoval 36 communes 60% réservés aux espaces naturels et agricoles 70 000 habitants Plus 1000 entreprises 25 000 emplois Plus 30 années d histoire et

Plus en détail

L entretien des Cimetières

L entretien des Cimetières L entretien des Cimetières Jusqu au XVIIe siècle : lieux multifonctionnels XVIIIe siècle: externalisation des cimetières XXe siècle: standardisation des sépultures, minéralisation des cimetières. Présence

Plus en détail

LE CERTIPHYTO. Mairie de VERSAILLES - Monsieur Thierry PETIT Présentation de la Direction des Espaces Verts Le zéro-phyto à Versailles

LE CERTIPHYTO. Mairie de VERSAILLES - Monsieur Thierry PETIT Présentation de la Direction des Espaces Verts Le zéro-phyto à Versailles LE CERTIPHYTO Matinée d informations sur le certiphyto organisée par la Délégation Grande Couronne du CNFPT A Montigny le Bretonneux (78) Le mercredi 5 Février 2014 Mairie de VERSAILLES - Monsieur Thierry

Plus en détail

PLAN DE GESTION DIFFERENCIEE

PLAN DE GESTION DIFFERENCIEE Date : Décembre 2015 Rédacteur : Julia GAZAGNAIRE Place de la Mairie 52500 Laferté-Sur-Amance Tél : 03 25 88 83 71 PLAN DE GESTION DIFFERENCIEE DES ESPACES VERTS DE LA COMMUNE DE LAFERTE-SUR-AMANCE CAHIER

Plus en détail

PRATIQUES DE DESHERBAGE CIMETIERES DE GRENOBLE

PRATIQUES DE DESHERBAGE CIMETIERES DE GRENOBLE PRATIQUES DE DESHERBAGE CIMETIERES DE GRENOBLE Service espaces verts Grenoble David Geoffroy, jacques Ginet Unité prospective et développement local 21novembre Etat des lieux en 2009 : le service et les

Plus en détail

Objectif «Zéro phyto» sur voirie

Objectif «Zéro phyto» sur voirie Objectif «Zéro phyto» sur voirie Actions préventives Fiche technique 3 Février 2012 De nombreuses collectivités ont recours aux herbicides en quantité importante pour désherber la voirie. Ces surfaces

Plus en détail

Accompagner les collectivités dans une meilleure gestion des espaces communaux

Accompagner les collectivités dans une meilleure gestion des espaces communaux Accompagner les collectivités dans une meilleure gestion des espaces communaux Alice Patissier, Syndicat Mixte des Rivières du Beaujolais (SMRB) Lionel Revollat, Maison Familiale et Rurale de l Ouest Lyonnais

Plus en détail

DEMARCHE ZERO PHYTO. Historique et prospectives

DEMARCHE ZERO PHYTO. Historique et prospectives DEMARCHE ZERO PHYTO Historique et prospectives La démarche du «non-phyto» a été engagée en 2008 L équipe municipale s est engagée dans une campagne de développement durable C est donc tout naturellement

Plus en détail

Fleurissement et paysage à Perros-Guirec

Fleurissement et paysage à Perros-Guirec Fleurissement et paysage à Perros-Guirec PERROS-GUIREC, au cœur de la Côte de Granit rose Perros-Guirec offre un site naturel protégé d une exceptionnelle beauté, paysage insolite et grandiose où terre

Plus en détail

Plan de Gestion Différenciée 2012/2020 Commune de La Roche Chalais

Plan de Gestion Différenciée 2012/2020 Commune de La Roche Chalais Plan de Gestion Différenciée 2012/2020 Commune de La Roche Chalais Journée Départementale «Zéro pesticides» Jeudi 10 novembre 2016 à COULOUNIEIX-CHAMIERS La gestion différenciée : Un choix, une nécessité.

Plus en détail

La problématique : Une conception d espaces verts qui ne prend pas en compte l entretien ultérieur génère une explosion des tâches d entretien

La problématique : Une conception d espaces verts qui ne prend pas en compte l entretien ultérieur génère une explosion des tâches d entretien La problématique : Une conception d espaces verts qui ne prend pas en compte l entretien ultérieur génère une explosion des tâches d entretien Objectifs de l anticipation : Limiter les temps de travaux

Plus en détail

Segré, Ville Nature! Etat des lieux du patrimoine vert. Gestion différenciée et techniques alternatives. Nature en ville

Segré, Ville Nature! Etat des lieux du patrimoine vert. Gestion différenciée et techniques alternatives. Nature en ville Segré, Ville Nature! Etat des lieux du patrimoine vert Gestion différenciée et techniques alternatives Nature en ville Etat des lieux Le patrimoine vert de Segré, espaces verts et naturels représente environ

Plus en détail

Programme «Vert Demain» * Comment réduire l utilisation des pesticides sur l espace public?

Programme «Vert Demain» * Comment réduire l utilisation des pesticides sur l espace public? Programme «Vert Demain» * Comment réduire l utilisation des pesticides sur l espace public? Clément Baudot * Lauréat du prix Pôle-relais lagunes 2011 Le Siel Syndicat Mixte des Étangs Littoraux CABT :

Plus en détail

Tendre vers le zéro phyto

Tendre vers le zéro phyto ANALYSER EXPERTISER DIAGNOSTIQUER EXPERIMENTER FORMER PREVENIR SURVEILLER CONSEILLER LUTTER ANALYSER EXPERTISER DIAGNOSTIQUER EXPERIMENTER FORMER PREVENIR SURVEILLER CONSEILLER LUTTER Tendre vers le zéro

Plus en détail

Se prévenir des adventices

Se prévenir des adventices Se prévenir des adventices OBJECTIF Connaître les techniques permettant de prévenir le développement d adventices. La démarche Dans une optique de limiter au maximum la lutte curative contre les adventices,

Plus en détail

MAINVILLIERS (28) VILLE FLEURIE 3 FLEURS

MAINVILLIERS (28) VILLE FLEURIE 3 FLEURS MAINVILLIERS (28) VILLE FLEURIE 3 FLEURS Mainvilliers, située dans le département de l'eure-et-loir, dans la région Centre-Val de Loire, fait partie de l agglomération «Chartres Métropole» qui comprend

Plus en détail

Valorisation des déchets verts - Le guide pratique. Recyclez la matière organique de votre jardin dans votre jardin!

Valorisation des déchets verts - Le guide pratique. Recyclez la matière organique de votre jardin dans votre jardin! Valorisation des déchets verts - Le guide pratique Recyclez la matière organique de votre jardin dans votre jardin! Les différentes utilisations du broyat Paillage Compostage Autres (litières, allées,

Plus en détail

Court-Saint-Etienne. en zéro pesticide. 28 Avril 2015 Anouck Lambin

Court-Saint-Etienne. en zéro pesticide. 28 Avril 2015 Anouck Lambin Court-Saint-Etienne en zéro pesticide 28 Avril 2015 Anouck Lambin Court-Saint-Etienne Commune semi-rurale de 2.664 ha Plus de10.000 habitants 11111 11111 1 Objectif «Zéro pesticide» Gestion Différenciée

Plus en détail

PLAN DE DESHERBAGE DE LA COMMUNE de DAMPARIS

PLAN DE DESHERBAGE DE LA COMMUNE de DAMPARIS PLAN DE DESHERBAGE DE LA COMMUNE de DAMPARIS Réunion de rendu du diagnostic et du plan d actions 22 novembre 2016 1. Contexte Rappel de la règlementation: Règlementation stricte concernant les produits

Plus en détail

L écojardinage sur la ville Nanterre

L écojardinage sur la ville Nanterre L écojardinage sur la ville Nanterre de Le principe de l écojardinage L écojardinage permet de gérer au mieux le patrimoine espaces verts et naturel de la ville en adaptant la gestion des espaces verts

Plus en détail

Tendre vers le «Zéro Phyto», c est quoi?

Tendre vers le «Zéro Phyto», c est quoi? Tendre vers le «Zéro Phyto», c est quoi? Contact presse Corine BUSSON-BENHAMMOU Responsable des relations presse Ville d Angers/Angers Loire Métropole CS 80011-49020 ANGERS Cedex 02 02 41 05 40 33 02 41

Plus en détail

Entretenir les espaces publics sans pesticides, c est possible!

Entretenir les espaces publics sans pesticides, c est possible! Entretenir les espaces publics sans pesticides, c est possible! anticiper... De nombreuses espèces de plantes vivaces et d arbustes ont un pouvoir couvrant intéressant. Il faut tenir compte de leur vitesse

Plus en détail

LES COMMUNES DE GRAND POITIERS PRÉSENTENT. Objectif. zéro pesticide! Apprenons ensemble. à ne plus utiliser les pesticides

LES COMMUNES DE GRAND POITIERS PRÉSENTENT. Objectif. zéro pesticide! Apprenons ensemble. à ne plus utiliser les pesticides LES COMMUNES DE GRAND POITIERS PRÉSENTENT Objectif zéro pesticide! Apprenons ensemble à ne plus utiliser les pesticides Objectif zéro pesticide! Dans le cadre de son Agenda 21 et conformément à la législation,

Plus en détail

pesticide dans nos villes et villages

pesticide dans nos villes et villages Opération Zéro Z pesticide dans nos villes et villages La part des collectivités s dans l utilisation l des pesticides en France Des pesticides dans notre environnement Des dégâts collatéraux dans la nature

Plus en détail

Projet MINIWASTE Conférence finale 20 et 21 novembre 2012 Atelier 4 : gérer les déchets de jardin. 3 Denis Pépin, conférencier, formateur 4

Projet MINIWASTE Conférence finale 20 et 21 novembre 2012 Atelier 4 : gérer les déchets de jardin. 3 Denis Pépin, conférencier, formateur 4 Projet MINIWASTE Conférence finale Diminuer les déchets verts : une nécessité volumes et coûts en forte croissance pollution eau, atmosphère gaz à effet de serre : CO2, CH4, NOx consommation de carburant

Plus en détail

Objectif Zéro pesticide dans nos villes et villages

Objectif Zéro pesticide dans nos villes et villages Objectif Zéro pesticide dans nos villes et villages Eau Biodiversité Santé Audit des Pratiques et Plan de désherbage Maxime DEMONMEROT Responsable Unité Environnement & Espaces Verts Fredon Rhône-Alpes

Plus en détail

ÉCO GESTION DES ESPACES VERTS. cultivons nos différences

ÉCO GESTION DES ESPACES VERTS. cultivons nos différences ÉCO GESTION DES ESPACES VERTS cultivons nos différences La Rochelle est connue pour le soin apporté à son cadre de vie. Nous sommes depuis des années une ville pionnière en matière d écologie urbaine,

Plus en détail

Des solutions pour réduire les phytosanitaires

Des solutions pour réduire les phytosanitaires Des solutions pour réduire les phytosanitaires Une autre approche de la GESTION des ESPACES PUBLICS Mettre en œuvre des TECHNIQUES ALTERNATIVES Pourquoi je désherbe? Y-a-t-il nécessité? Si oui comment

Plus en détail

: SOLUTIONSS TECHNIQUES FICHE BANDES

: SOLUTIONSS TECHNIQUES FICHE BANDES THÈME : SOLUTIONSS TECHNIQUES FICHE TECHNIQUE ANDES " ECHNIQUE N 26 - "BANDES Sous-thème : Toutes surfaces Auteur : Région Poitou - Charentes Les bandes fleuries sont des aménagements de mélanges fleuris

Plus en détail

Les techniques alternatives de désherbage Enjeux Leviers Perspectives

Les techniques alternatives de désherbage Enjeux Leviers Perspectives Dijon 20 octobre 2010 Les techniques alternatives de désherbage Enjeux Leviers Perspectives Caroline Gutleben chargée de mission Plante & Cité Enjeux pour les collectivités territoriales Problématiques

Plus en détail

Mettre en place une gestion différenciée des espaces verts. Fiche technique Refuges LPO n 2

Mettre en place une gestion différenciée des espaces verts. Fiche technique Refuges LPO n 2 Objectif Zéro phyto Mettre en place une gestion différenciée des espaces verts Fiche technique Refuges LPO n 2 Définition et objectifs La gestion différenciée (ou encore optimisée, raisonnable, raisonnée

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES MARCHES PUBLICS DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (C.C.T.P) MAIRIE DE LEUCATE Service des Marchés Publics 34 rue Docteur Sidras 11370 LEUCATE du 09-01-2012 Objet du marché : ENTRETIEN

Plus en détail

CHARTE REGIONALE D ENTRETIEN DES ESPACES PUBLICS

CHARTE REGIONALE D ENTRETIEN DES ESPACES PUBLICS CHARTE REGIONALE D ENTRETIEN DES ESPACES PUBLICS PLAN DE DÉSHERBAGE PLAN DE GESTION DIFFÉRENCIÉE [ Les prairies fleuries, quelles opportunités pour les collectivités? ] 1. UN CONTEXTE EN PLEINE MUTATION

Plus en détail

Journée de sensibilisation Ecophyto et Collectivités en Loir-et-Cher

Journée de sensibilisation Ecophyto et Collectivités en Loir-et-Cher Journée de sensibilisation Ecophyto et Collectivités en Loir-et-Cher 15 octobre 2015 programme Présentation du cadre réglementaire par la DRAAF méthodes alternative : curative, préventive et de bio contrôle

Plus en détail

PAPPH de La Bruguière :

PAPPH de La Bruguière : PAPPH de La Bruguière : Validation de la 1 ère phase de l étude 2016 FÉDÉRATION DÉPARTEMENTALE DES CIVAM DU GARD 1 Ordre du jour Rappel de la règlementation Avancement de l étude Présentation du diagnostic

Plus en détail

Comment réduire l usage des pesticides sur sa commune? «Les rendez-vous de l UR» Retours d Expériences

Comment réduire l usage des pesticides sur sa commune? «Les rendez-vous de l UR» Retours d Expériences Comment réduire l usage des pesticides sur sa commune? «Les rendez-vous de l UR» Retours d Expériences Lundi 21 octobre 2013 De 9h30 à 16h30 Amphithéâtre Lycée Colbert de Torcy Sablé-sur-Sarthe (72) Quatre

Plus en détail

Mythe ou réalité? «La Ville d Evian sans pesticides?» 02 avril 2015 : journée technique désherbage alternatif

Mythe ou réalité? «La Ville d Evian sans pesticides?» 02 avril 2015 : journée technique désherbage alternatif «La Ville d Evian sans pesticides?» Mythe ou réalité? Sylvain Rochy, directeur du service Parcs, Jardins et Cadre de Vie Les missions du service PJCV - Création, entretien des parcs et jardins et production

Plus en détail

PROJET «ZERO PESTICIDE», Accompagnement vers une réduction des pesticides (d usage non agricole) dans les communes du Parc national des Pyrénées

PROJET «ZERO PESTICIDE», Accompagnement vers une réduction des pesticides (d usage non agricole) dans les communes du Parc national des Pyrénées PROJET «ZERO PESTICIDE», Accompagnement vers une réduction des pesticides (d usage non agricole) dans les communes du Parc national des Pyrénées Études et accompagnements réalisés par : Etude financée

Plus en détail

MIEUX INTÉGRER LA FLORE SPONTANÉE EN VILLE

MIEUX INTÉGRER LA FLORE SPONTANÉE EN VILLE Cliquez et modifiez le titre MIEUX INTÉGRER LA FLORE SPONTANÉE EN VILLE Pour une approche écologique du désherbage Conférence Paysalia 1 er décembre 2015 Versailles Développer une approche transversale

Plus en détail

CHARTE 0 HERBICIDE. Château de Campagne 17/09/2015 Manuel Pereira

CHARTE 0 HERBICIDE. Château de Campagne 17/09/2015 Manuel Pereira CHARTE 0 HERBICIDE Château de Campagne 17/09/2015 Manuel Pereira Pourquoi une Charte «0 Herbicide»? Rappel du contexte La France : 1 er consommateur Européen de pesticides (85000 tonnes en 2008) source

Plus en détail

Qu est-ce que la GD?

Qu est-ce que la GD? Qu est-ce que la GD? Gestion différenciée = Varier l intensité de gestion des espaces au sein d une zone (commne, un parc, un zoning) + Réduire l impact environnemental de la gestion des EV + Réduire les

Plus en détail

Entretien «zéro phyto» des cimetières de la ville de Brest

Entretien «zéro phyto» des cimetières de la ville de Brest Entretien «zéro phyto» des cimetières de la ville de Brest Compte-rendu des visites techniques du 20/01 et du 3/02/2015 Bassins versants de l Aber Benoît, de l Aber Wrac h et du Quillimadec L objectif

Plus en détail

UNE COMMUNE SANS PHYTO MAIS PAS SANS DIFFICULTÉ!

UNE COMMUNE SANS PHYTO MAIS PAS SANS DIFFICULTÉ! UNE COMMUNE SANS PHYTO MAIS PAS SANS DIFFICULTÉ! Cécile BOGEY Sylvain HANNIQUET Mairie de La Tronche 05 novembre 2013 Plan de la présentation - La Tronche : un cadre de vie varié - 2005 l arrêt total des

Plus en détail

RÉDUCTION DE L UTILISATION

RÉDUCTION DE L UTILISATION RÉDUCTION DE L UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES Suivi et bilan des pratiques de désherbage Restitution du 7 juillet 2014, Le Sel de Bretagne SOMMAIRE 1. Le Bassin versant du Semnon : quelques éléments

Plus en détail

Utilisation raisonnée des produits phytosanitaires

Utilisation raisonnée des produits phytosanitaires Utilisation raisonnée des produits phytosanitaires Diagnostic des espaces communaux de CHALUS III. Zones d intervention prioritaires A. Les rues : - Risque de pollution pour le milieu aquatique : ELEVE

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT DES COLLECTIVITÉS VERS LE «ZÉRO PHYTO» EN SEINE-ET-MARNE

L ACCOMPAGNEMENT DES COLLECTIVITÉS VERS LE «ZÉRO PHYTO» EN SEINE-ET-MARNE Département de Seine-et-Marne L ACCOMPAGNEMENT DES COLLECTIVITÉS VERS LE «ZÉRO PHYTO» EN SEINE-ET-MARNE Laurence VIÉ Chargée de mission actions préventives Service de l eau potable et des actions préventives

Plus en détail

VERS UNE GESTION DES ESPACES COMMUNAUX PLUS RESPECTUEUSE DE LA QUALITÉ DE L EAU

VERS UNE GESTION DES ESPACES COMMUNAUX PLUS RESPECTUEUSE DE LA QUALITÉ DE L EAU Colloque du 3 octobre 2013 VERS UNE GESTION DES ESPACES COMMUNAUX PLUS RESPECTUEUSE DE LA QUALITÉ DE L EAU TABLE RONDE La gestion des espaces à contraintes Animée par : Jacques PLACE Sous Directeur de

Plus en détail

MEs déchets. végétaux. une ressource à valoriser à tout prix

MEs déchets. végétaux. une ressource à valoriser à tout prix MEs déchets végétaux une ressource à valoriser à tout prix UNE RESSOURCE PLUTÔT QU UN DÉCHET Tontes de pelouse, tailles de haies et d arbustes, feuilles mortes, fleurs et plants de légumes fanés Le jardin

Plus en détail

CONTRAT TERRITORIAL VRILLE NOHAIN MAZOU

CONTRAT TERRITORIAL VRILLE NOHAIN MAZOU Rappel du contexte : CONTRAT TERRITORIAL VRILLE NOHAIN MAZOU Demi-journée d information «La gestion des cimetières sans pesticides, quelles solutions?» Le 9 mai 2017 à Coulanges les Nevers, salle Jean

Plus en détail

Objectif Zéro pesticide dans nos villes et villages

Objectif Zéro pesticide dans nos villes et villages Objectif Zéro pesticide dans nos villes et villages Eau Biodiversité Santé L expérience de la ville de Pérols Adrien Sivieude, adjoint au Maire de Pérols Didier Borie, responsable du service espaces verts

Plus en détail

FLEURIR SON PAS DE PORTE VILLE DE PORNICHET REALISATION ORIGINALE

FLEURIR SON PAS DE PORTE VILLE DE PORNICHET REALISATION ORIGINALE FLEURIR SON PAS DE PORTE VILLE DE PORNICHET REALISATION ORIGINALE AVEC LA PARTICIPATION DE : Novembre 2013 Remerciements : Alain Goetschel, Service espaces verts de Pornichet Titre Correspondants Plante

Plus en détail

Cahier des charges. Étape 1 : Inventaire des pratiques d entretien et des zones entretenues

Cahier des charges. Étape 1 : Inventaire des pratiques d entretien et des zones entretenues Cahier des charges maj juillet 2015 Ce cahier des charges s adresse au prestataire ou à la personne chargée de la réalisation du PDC en interne (partiellement ou en totalité). I OBJECTIFS Le PLAN DE DÉSHERBAGE

Plus en détail

mes déchets végétaux : une ressource à valoriser à tout prix Guide pratique

mes déchets végétaux : une ressource à valoriser à tout prix Guide pratique mes déchets végétaux : une ressource à valoriser à tout prix Guide pratique Une ressource plûtot qu un déchet Tontes de pelouse, tailles de haies et d arbustes, feuilles mortes, fleurs et plants de légumes

Plus en détail

PLAN DE DESHERBAGE DE LA COMMUNE DE SALINS LES BAINS. 13 janvier 2016

PLAN DE DESHERBAGE DE LA COMMUNE DE SALINS LES BAINS. 13 janvier 2016 PLAN DE DESHERBAGE DE LA COMMUNE DE SALINS LES BAINS 13 janvier 2016 1. Contexte Une démarche en plusieurs étapes: Etude des pratiques actuelles, recensement et caractérisation des surfaces désherbées

Plus en détail

CCTP - ANNEXE I Descriptif des opérations d entretien des espaces verts et de fleurissement Lot 2 : Fleurissement et entretien du fleurissement

CCTP - ANNEXE I Descriptif des opérations d entretien des espaces verts et de fleurissement Lot 2 : Fleurissement et entretien du fleurissement CCTP Annexe I - Page 1 sur 8 CCTP - ANNEXE I Descriptif des opérations d entretien des espaces verts et de fleurissement Lot 2 : Fleurissement et entretien du fleurissement Fleurissement et entretien :

Plus en détail

Plan de désherbage communal Et Techniques alternatives aux produits phytosanitaires (Mai 2016)

Plan de désherbage communal Et Techniques alternatives aux produits phytosanitaires (Mai 2016) Plan de désherbage communal Et Techniques alternatives aux produits phytosanitaires (Mai 2016) Historique : Depuis plusieurs années, la gestion différenciée des Espaces Verts est en application. (Zones

Plus en détail

DE LA GESTION GUIDE D I F F É R E N C I É E D E S E S P A C E S VERTS DIFFERENCIEE ÉDITION

DE LA GESTION GUIDE D I F F É R E N C I É E D E S E S P A C E S VERTS DIFFERENCIEE ÉDITION GUIDE DE LA GESTION DIFFERENCIEE ÉDITION GESTION D I F F É R E N C I É E D E S E S P A C E S VERTS 2017 REPÈRES L ÉDITO T «CHACUN EST RESPONSABLE DE LA PLANÈTE ET DOIT LA PROTÉGER À SON ÉCHELLE» endre

Plus en détail

Rencontre départementale des guides composteurs de la Côte-d'Or. "Vers un sol vivant"

Rencontre départementale des guides composteurs de la Côte-d'Or. Vers un sol vivant Vers un sol vivant Rencontre départementale des guides composteurs de la Côted'Or Sommaire 1 Quand les missions du GC s élargissent 2 Le sol, un milieu vivant et dynamique 3 Le paillage, avantages et points

Plus en détail

UnE gestion durable de l EsPaCE PUBlIC

UnE gestion durable de l EsPaCE PUBlIC POUQUOI? L urbanisation effrénée et ses impacts sur l environnement et la qualité de vie, amènent aujourd hui les acteurs de l espace public à s interroger sur la gestion des villes de demain. L étalement

Plus en détail

Plan de désherbage communal OBJECTIF: ZÉRO PESTICIDE

Plan de désherbage communal OBJECTIF: ZÉRO PESTICIDE Plan de désherbage communal OBJECTIF: ZÉRO PESTICIDE Pourquoi le zéro pesticide? Avec près de 95 000 tonnes utilisées en 2000, la France est le troisième plus gros consommateur au monde, derrière les Etats

Plus en détail

Les FREDON préparent les communes au «zéro phyto»

Les FREDON préparent les communes au «zéro phyto» Dossier de presse Paris, 21 mars 2014 FREDON France - réseau des FREDON-FDGDON - Séminaire Inter FREDON ZNA Les FREDON préparent les communes au «zéro phyto» Sommaire Communiqué de presse...p 2 Synergie

Plus en détail

Pourquoi et comment se passer du désherbage chimique?

Pourquoi et comment se passer du désherbage chimique? Le Plan ECOPHYTO II: Former les professionnels du paysage et des espaces verts en région Hauts-de-France Pourquoi et comment se passer du désherbage chimique? Tilloy-les-Mofflaines 15 septembre 2016 Généralités

Plus en détail

Le guide pour en savoir plus!

Le guide pour en savoir plus! Le guide pour en savoir plus! Paillage Broyage Qu est ce que le broyage? Qu est ce que le paillage? Le paillage est une technique qui consiste à recouvrir le sol de matériaux organiques ou minéraux pour

Plus en détail

Pieds d arbres jardinés : espaces de diversités?

Pieds d arbres jardinés : espaces de diversités? Pieds d arbres jardinés : espaces de diversités? Patricia Pellegrini, Noëlie Maurel, Bernadette Lizet, Nathalie Machon ANR «Villes durables» programme «Trame verte urbaine» «Zéro Phyto» jardinage Contexte

Plus en détail

mettre en œuvre, là où c est possible, un entretien privilégiant le respect des équilibres naturels et des cycles biologiques.

mettre en œuvre, là où c est possible, un entretien privilégiant le respect des équilibres naturels et des cycles biologiques. Appliquer une démarche de différenciée La ville de Thonon-les-Bains applique la différenciée sur ses espaces et a doublé les approches écologiques, biologiques et paysagères d une approche comptable lui

Plus en détail

Objectif. zéro pesticide. Entretenons différemment l espace public! Notre ville à tous

Objectif. zéro pesticide. Entretenons différemment l espace public! Notre ville à tous La Ville agit pour la santé publique Objectif zéro pesticide Entretenons différemment l espace public! Notre ville à tous Gérer autrement l espace public La Ville de Caen intensifie son engagement en faveur

Plus en détail

Paillages et valorisation des. fleurissement et à la fleur coupée. Jérôme COUTANT

Paillages et valorisation des. fleurissement et à la fleur coupée. Jérôme COUTANT Paillages et valorisation des déchets verts : application au fleurissement et à la fleur coupée Jérôme COUTANT Scradh 1 Paillage, de quoi parle-t-on? Définition du paillage «Matériau inorganique ou organique

Plus en détail

OBJECTIF ZERO PESTICIDE dans nos villes et villages de Bourgogne. En partenariat avec: - réunion de lancement -

OBJECTIF ZERO PESTICIDE dans nos villes et villages de Bourgogne. En partenariat avec: - réunion de lancement - OBJECTIF ZERO PESTICIDE dans nos villes et villages de Bourgogne En partenariat avec: Cette action est cofinancée par l Union européenne. L Europe s engage en Bourgogne avec le Fonds européen de développement

Plus en détail

Intervenants : Lionel GAY, directeur des services techniques et Danièle SEZNEC, responsable du service espace verts.

Intervenants : Lionel GAY, directeur des services techniques et Danièle SEZNEC, responsable du service espace verts. COMPTE RENDU VISITE COMMUNES EN ZERO PHYTO : CROZON LANDERNEAU MERCREDI 25 MARS 2015 RESEAU D ECHANGE INTER-COLLECTIVITES Nombre de participants (liste complète en annexe) : CROZON : 17 participants (5

Plus en détail

Trois années de labellisation EcoJardin et après

Trois années de labellisation EcoJardin et après Trois années de labellisation EcoJardin et après Depuis 2012, la Ville de Besançon a labellisé 10 sites EcoJardin : 4 en 2012 - le clos Barbizier : roseraie avec des variétés de roses anciennes - le square

Plus en détail

Communes étudiées Autres collectivités Acteurs impliqués autres que collectivités Françaises Belges. CG (Conseil Général) Creuse.

Communes étudiées Autres collectivités Acteurs impliqués autres que collectivités Françaises Belges. CG (Conseil Général) Creuse. Lorsqu on parle de gestion différenciée aux communes, l une des premières préoccupations est le désherbage : comment effectivement maintenir l état de propreté de la commune en utilisant moins ou même

Plus en détail

La lutte contre l utilisation de produits phytosanitaires dans le département de la CHARENTE

La lutte contre l utilisation de produits phytosanitaires dans le département de la CHARENTE La lutte contre l utilisation de produits phytosanitaires dans le département de la CHARENTE Juillet 2007 : L INERIS a été chargé de réaliser une enquête visant à rendre compte des pesticides utilisés

Plus en détail

Jardinons autrement, jardinons naturellement!

Jardinons autrement, jardinons naturellement! Jardinons autrement, jardinons naturellement! Compostage, broyage... ou comment utiliser ses déchets verts et de cuisine pour jardiner au naturel www.ccvl.fr Valoriser ses déchets verts à domicile Les

Plus en détail

LABEL VILLES ET VILLAGES FLEURIS DOSSIER DE PRESENTATION

LABEL VILLES ET VILLAGES FLEURIS DOSSIER DE PRESENTATION LABEL VILLES ET VILLAGES FLEURIS DOSSIER DE PRESENTATION Informations relatives aux éléments de la grille d évaluation à adapter en fonction de la commune concernée : 1. La démarche de la valorisation

Plus en détail

Opérations de gestion dans les espaces de type «prestige»

Opérations de gestion dans les espaces de type «prestige» Opérations de gestion dans les espaces de type «prestige» Tonte Ramassage Tondeuse (hélicoïdale si possible) + bac 1 x / semaine Systématique Prestige Dès que h > à 5 cm Regarnissage Si besoin Semences

Plus en détail

Dossier de presse. Label Villes et villages fleuris : une 2 e fleur et le prix de l arbre pour Creil

Dossier de presse. Label Villes et villages fleuris : une 2 e fleur et le prix de l arbre pour Creil Dossier de presse Label Villes et villages fleuris : une 2 e fleur et le prix de l arbre pour Creil Vendredi 9 novembre 2012 Sommaire 2 Label Villes et Villages fleuris : une 2 e fleur et le prix p.3 de

Plus en détail

La végétalisation des cimetières, vers des cimetières plus paysagers. Cimetière des Eyzies Cimetière de Fanlac Cimetière de Ligueux

La végétalisation des cimetières, vers des cimetières plus paysagers. Cimetière des Eyzies Cimetière de Fanlac Cimetière de Ligueux La végétalisation des cimetières, vers des cimetières plus paysagers Cimetière des Eyzies Cimetière de Fanlac Cimetière de Ligueux CONTEXTE HISTORIQUE Un peu d histoire En France, jusqu au 18è siècle,

Plus en détail

Concevoir et entretenir un jardin selon des méthodes écologiques. Un jardin sous le signe de la biodiversité

Concevoir et entretenir un jardin selon des méthodes écologiques. Un jardin sous le signe de la biodiversité Concevoir et entretenir un jardin selon des méthodes écologiques Un jardin sous le signe de la biodiversité Biodiversité C'est la diversité des êtres vivants - signe de stabilité des milieux - épuration

Plus en détail

Bureau élus Lundi 23 mai 2016

Bureau élus Lundi 23 mai 2016 Bureau élus Lundi 23 mai 2016 PRESENTATION DE LA DEMARCHE ZERO PHYTO CONTEXTE, REGLEMENTATION ET CHARTE D ENGAGEMENT Intervention Aurélien Transon, SABA L ACTION A21 DE FUVEAU «Gérer les espaces verts

Plus en détail

1. Diagnostic des pratiques actuelles de la collectivité Le plan d actions Suivi du plan d actions 5. 5.

1. Diagnostic des pratiques actuelles de la collectivité Le plan d actions Suivi du plan d actions 5. 5. PRÉAMBULE 3 I. LE MARCHÉ 3 1. Objet du marché : 3 2. Objectifs du marché : 3 II. LA DEMANDE 4 1. Périmètre de la collectivité 4 2. Le plan de désherbage 4 1. Diagnostic des pratiques actuelles de la collectivité

Plus en détail

Objectif Zéro pesticide dans nos villes et villages

Objectif Zéro pesticide dans nos villes et villages Objectif Zéro pesticide dans nos villes et villages Eau Biodiversité Santé Un outil : le «Plan d'amélioration des Pratiques Phytosanitaires et Horticole» Clément Baudot, Syndicat Mixte des Étangs Littoraux

Plus en détail

L apport des plantes vivaces en Espaces Verts dans un contexte de gestion différenci. renciée. N. Denet 29/03/2012

L apport des plantes vivaces en Espaces Verts dans un contexte de gestion différenci. renciée. N. Denet 29/03/2012 L apport des plantes vivaces en Espaces Verts dans un contexte de gestion différenci renciée Le contexte Gestion des EV, espaces publics : «Toujours faire plus (et mieux) avec moins» Guide de gestion Objectifs

Plus en détail

A ACTIVICTE SAISONIERE : Création et entretien des espaces naturels selon les saisons.

A ACTIVICTE SAISONIERE : Création et entretien des espaces naturels selon les saisons. ABECEDAIRE A ACTIVICTE SAISONIERE : Création et treti des espaces naturels selon les saisons. au Printemps : Semer et plante. Eté : Tonte, taille, arrosage. Automne : Ramassage de feuille. Hiver : Déneigemt,

Plus en détail

Bilan 2015 de l opération Objectif zéro pesticide

Bilan 2015 de l opération Objectif zéro pesticide Bilan 2015 de l opération Objectif zéro pesticide Illustration : Dominique Charron Le toit à vaches pour Loiret Nature Environnement Blois COPIL du 15/12/15 1 Objectif «Zéro pesticide» en Région CVL 142

Plus en détail

... utilise le paillage

... utilise le paillage ... utilise le paillage Une technique aux nombreux avantages! Garde l humidité du sol et limite l arrosage Limite les herbes non désirées et facilite leur retrait Protège des gelées Alimente le sol Peut

Plus en détail

PÊCHE AUX CAS PRATIQUES MATÉRIEL ALTERNATIF AU DÉSHERBAGE CHIMIQUE

PÊCHE AUX CAS PRATIQUES MATÉRIEL ALTERNATIF AU DÉSHERBAGE CHIMIQUE PÊCHE AUX CAS PRATIQUES MATÉRIEL ALTERNATIF AU DÉSHERBAGE CHIMIQUE LE MARDI 17 JANVIER 2017 - MONTCEAUX(01) COMPTE-RENDU Avec le soutien de : En partenariat avec : Association Rivière Rhône Alpes Auvergne

Plus en détail