LE MOT DU MAIRE. Pierre Laferté

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE MOT DU MAIRE. Pierre Laferté"

Transcription

1 LE MOT DU MAIRE Le 10 juin 2 011, se déroulait au lotissement communal du Champ Pinel la remise officielle des clés aux familles qui résident désormais dans les 6 pavillons à caractère social voulus par la commune et réalisés par Côtes d'armor Habitat. C'est un moment fort, en terme de solidarité sociale, pour notre collectivité qui n'avait pas ce type de logement je dirais officiellement car, dans la réalité, les 6 logements communaux (5 dans l'ancien presbytère et 1 à l'ancienne école des garçons) gérés directement par notre collectivité, ont permis souvent depuis quelques années de répondre à des besoins d'hébergements particuliers et dans l'intérêt des familles. C'est aussi un moment qui marque une nouvelle vague d arrivées de nouveaux habitants sur Tréméreuc; sur l'ensemble des 30 maisons du lotissement particulièrement, mais il faut cependant souligner que sur celui-ci, 7 familles résidaient déjà sur notre commune en location ou en famille et elles ont donc pu ainsi accéder à un projet immobilier sans quitter la commune. Mais de nombreux nouveaux habitants sont également arrivés un peu partout sur Tréméreuc depuis 2 ans, dans les villages comme dans le bourg, soit par renouvellement des occupants des maisons mais aussi par des constructions nouvelles. Qui sont ces nouveaux habitants? D'où viennent-ils? Pourquoi ont-ils choisi Tréméreuc? S'interrogent sans doute les plus anciens résidents. Les réponses venaient d'elles-mêmes le dimanche 15 mai à l'occasion de la journée des enfants au four à pain sur le jardin du presbytère; 45 enfants ont participé avec leurs parents au pétrissage de la pâte, à la cuisson de leur pain et aux jeux collectifs. Ce jour-là, en arrivant en milieu d'après-midi, j'ai vraiment senti que le nouveau Tréméreuc était là: beaucoup de jeunes familles dont certaines arrivées depuis quelques semaines seulement, beaucoup ne se connaissaient pas mais n'ont pas tardé à nouer la relation avec leurs voisins et certains se sont surtout exprimés en disant qu'ils avaient passé une superbe journée. C'est ainsi que notre commune se veut accueillante mais aussi solidaire, dans le respect de chacun et conviviale...comme le levain a permis à la pâte de se développer le 15 mai, je suis convaincu que ces valeurs continueront de se propager sur Tréméreuc avec ses nouveaux et anciens habitants. Pierre Laferté 1

2 REUNIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Voici le résumé des 5 conseils municipaux du 1 semestre, à savoir les réunions des 27 janvier, 24 février, 31 mars, 20 avril et 26 mai ETUDES EN COURS OU A VENIR Diagnostic assainissement collectif. Certaines parties de notre réseau vieillissent. Il apparaît nécessaire d effectuer un état des lieux par une société spécialisée. Un appel d offres est lancé. La société retenue devra rechercher les défauts existants, faire des préconisations de travaux éventuels avec estimation de coût, procéder à la numérisation des réseaux et contrôler les installations et branchements.cette étude doit commencer à l automne. Diagnostic PAVE et ERP. La réglementation en vigueur sur l accessibilité aux handicapés de la voirie et des espaces publics ( PAVE) ainsi que des espaces recevant du public ( ERP) oblige la commune à se mettre en conformité avec la loi. Pour cela une étude de tous les endroits concernés est à faire.cette opération se fera avec le concours de la DDTM et, pour partie, avec la communauté de communes. DECISIONS ADMINISTRATIVES PLU : Cette modification simplifiée a eu pour objet de rectifier des erreurs matérielles de zonage en NH. Elle a été réalisée par le bureau d étude A+B selon la procédure légale avec prise en compte des observations des services de l État. Le Conseil Municipal approuve ce dossier de modification simplifiée n 1 du PLU exécutoire dès l accomplissement la dernière des mesures de publicité. Modification de l emprise au sol. La réglementation actuelle du PLU qui limite à 30% l emprise au sol des constructions apparaît aujourd hui trop restrictive, notamment sur le projet d habitat locatif du centre bourg. D ailleurs le grenelle de l environnement sur la densification de l habitat en secteur urbanisé applicable en 2016 va en ce sens. D où la décision municipale de modifier l article 9 en passant de l emprise au sol des constructions de 30 à 40% en UC et de 20 à 30% en UC1 et de l inclure dans la modification du règlement du PLU. PROJETS D AMENAGEMENTS Aménagement du bourg. Le conseil municipal a validé les principes d esquisses de l aménagement du bourg réalisées par le cabinet Laure Planchais et amendées par la commission en janvier. Ces esquisses sont consultables sur internet ou à la mairie. Place de la butte. Pour permettre au cabinet Laure Planchais de finaliser son projet d aménagement de la place actuelle, il nous faut définir la destination du terrain situé place de la butte et propriété de la commune. Prenant en compte les besoins de locatifs pour les familles sur notre commune et le besoin de petits logements adaptés pour personnes âgées ou /et à mobilité réduite, le conseil a décidé de solliciter des porteurs de projets à caractère social afin qu ils fassent des propositions d aménagement de 4 à 6 logements en harmonie avec le bâti existant et l aménagement futur de la place. SIGNATURE ET RENOUVELLEMENT DE CONTRATS Bail rural de terres Le conseil décide de louer, à partir, de septembre 2011 à un maraîcher bio des terres communales pour un loyer de 106,81 HT par an et par hectare étant précisé que le bail est de 9 ans et que le fermage sera actualisé chaque année. 2

3 Maintenance des cloches Pour mieux anticiper l entretien et les travaux éventuels, un contrat de maintenance a été signé avec l entreprise Macé de Pleine Haute pour un montant de 180 comprenant 2 visites annuelles avec état des lieux et de l horloge. Steredenn Afin d alléger la tâche de travail des agents, la commune utilise depuis 3 ans les services de l association Stereden de Dinan pour prendre en charge l entretien des chemins piétonniers et de la Saulaie. La convention de 3 ans arrivant à terme, il convient de la renouveler pour un coût de 332 par jour d intervention. TRAVAUX Effacement des réseaux Dans le cadre de l opération «aménagement du bourg», la 1 ère étape consiste à effacer les réseaux concernant la basse tension, l éclairage public et le téléphone. Les aides sollicitées auprès du syndicat d électricité nous ayant été accordées, les travaux seront répartis en 2 tranches : d une part, la rue de «Bel Air» au dernier trimestre 2011, d autre part, la rue de Dinard au 1 er trimestre Voirie Le programme de voirie 2011 concerne la route des «Rues», passablement endommagée lors d un orage et l impasse des Cerisiers (route du cimetière), elle aussi dégradée en raison de travaux antérieurs. La société SPTP de Ploufragan a été retenue pour un montant de Les travaux seront réalisés à l automne. Lotissement communal Les 30 logements étant terminés, il convient de réaliser les finitions de voirie et les plantations bocagères. L appel d offres est lancé. Les travaux seront effectués à l automne. ACHATS La commune avait besoin de renouveler certains matériels devenus insuffisants ou ne correspondant plus aux besoins actuels. C est pourquoi elle a procédé à 3 opérations importantes : Photocopieur pour copies en noir, couleur, avec imprimante et scanner pour un coût de 2 347,50. Le tarif de la photocopie A4 est fixé à 30 centimes pour la couleur et 15 centimes pour le noir. (NB : à noter que l ancien photocopieur est en vente avis aux amateurs) Standard téléphonique Nous avions besoin d un système de communication performant. Le changement de standard s accompagne de l acquisition de 3 postes destinés au secrétariat, au bureau du maire et au bureau des adjoints. L option location 60 mois a été retenue auprès de France Télécom / orange pour un montant de 104,25 par mois. Tondeuses Là aussi, le matériel s essoufflait ou devenait un peu juste pour des surfaces en augmentation. C est pourquoi on a procédé à l achat d une tondeuse autotractée avec mulching pour les petites surfaces, pour un montant de 1376 et d une grosse tondeuse autoportée avec recyclage pour un montant de L objectif recherché est de gagner en temps tout en gardant la même efficacité dans le travail. EN BREF Modification du loyer du T3 du presbytère qui passe de 450 par mois au lieu de 511 auparavant. Le conseil est informé de la démission de Mme Isabelle Lemoigne de son poste de conseillère en date du 7 février 2011.Mme Lemoigne n habite plus la commune. Dorénavant, les secours des pompiers pour la commune de Tréméreuc sont assurés, selon la disponibilité des équipes, d abord par Pleurtuit, puis par Dinard et enfin par Dinan. 3

4 LES COMPTES 2010 DE LA COMMUNE Le 24 février 2011, le Conseil Municipal a approuvé les comptes administratifs 2010 de la commune. Le budget principal, qui concerne l ensemble de la population de Tréméreuc, est présenté ci-dessous de façon synthétique : DEPENSES DE FONCTIONNEMENT Dépenses totales Opérations d ordre Opérations réelles Charges générales % Charges de personnel % Charges gestion courante % Rembst intérêts emprunts % TOTAL % RECETTES DE FONCTIONNEMENT Recettes totales Opérations d ordre Opérations réelles Dotations et participations Impôts et taxes % % Locations et loyers % Autres recettes % TOTAL % DEPENSES D INVESTISSEMENT Recettes totales Opérations d ordre Opérations réelles Rembst capital emprunts % Études % Acquisitions % Travaux % Autres dépenses 50 ns TOTAL % RECETTES D INVESTISSEMENT Recettes totales Opérations d ordre Opérations réelles Récupération TVA % Taxe locale d équipement % Dotation d équipement % Autres recettes % TOTAL % 4

5 LA DETTE COMMUNALE Divers articles du bulletin municipal, plusieurs délibérations, des réunions publiques et la presse se sont fait largement l écho du projet d aménagement global de la commune. Les premiers travaux devraient commencer au cours du dernier trimestre Son importance et son coût font qu il sera mené sur plusieurs exercices et que son financement devra selon toute vraisemblance être assuré en partie par emprunts. A cette occasion il a paru intéressant à la Commission des Finances de présenter en quelques chiffres significatifs l état de la dette communale. Hormis les deux emprunts mis en place pour le financement des réseaux et de la station d épuration, d un montant total de , et dont le remboursement ( /an) est assuré par les bénéficiaires de l assainissement collectif, la commune rembourse actuellement 3 emprunts : Prêteurs Capital emprunté Taux Durée - Début Fin Remboursement annuel B.C.M.E % C.E.B.P.L % DEXIA % TOTAL Le capital restant à rembourser évolue ainsi : Au 31 décembre Capital restant du Au 31 décembre Capital restant du O En ce début d année 2011 l endettement communal s élevait donc à /habitant ce qui peut être qualifié de très faible. La dernière moyenne départementale connue s élève, pour les communes appartenant à la même strate démographique, à plus de 800 / habitant. LES IMPOTS LOCAUX Dans le bulletin de juin 2010 la Commission des Finances avait présenté l évolution des taux des impôts locaux au cours des dernières années. Dans celui de décembre 2010 il avait été question de la réforme de la fiscalité directe locale. Finalement jugée très inégalitaire par le législateur lui même, celui-ci, après plusieurs revirements, avait finalement décidé que «cette réforme devait être totalement neutre pour les contribuables» ce qui veut dire qu à base égale les impôts locaux ne devraient pas subir d augmentation du fait de cette réforme, les collectivités locales étant quant à elles étant assurées de percevoir en 2011 des ressources fiscales au moins égales à celles perçues en Pour 2011 ni la commune de Tréméreuc, ni la Communauté de Communes Rance Frémur n ont voté d augmentation des taux voir à ce sujet la délibération communale N du 20 avril et pourtant, en apparence, ces taux augmentent du seul fait que désormais le département ne perçoit plus d impôts locaux, les taux départementaux étant transférés vers le bloc communal, la commune «bénéficiant» d environ 80% de ces taux, la communauté de communes du reste. Par exemple, pour la taxe d habitation 2011, l avis d imposition devrait faire apparaître les taux suivant : Base Taux communal 2010 Taux communal Taux départemental 2010 Taux départemental 2011 XXXXX % % 11.6 % O %

6 Ainsi, pour une valeur locative brute de tant en 2010 qu en 2011 et hors abattements, les cotisations de la commune et du département se présenteront ainsi sur votre avis d imposition : Base Part communale 2010 Part communale 2011 Part départementale 2010 Part départementale O Dans cet exemple, ce contribuable qui avait payé soit 478 en 2010 à la commune et au département paiera 430 en 2011 à la seule commune. Dans le même temps la part de la communauté de communes augmentera. Précisons enfin que l Etat décide tous les ans d une augmentation des bases en fonction de l inflation. Pour 2011 cette variation est de + 2%. SUBVENTIONS 2011 DEMANDEUR Observations Propositions Société de chasse 30 * 60 Chambre Métiers et Artisanat * 50 * AAD Beaussais Rance Frémur 300 * 0,50 /hab 300 Anciens Combattants 100 * Gerbe 100 Croix d'or 50 * 50 Org. Loisirs Enfants Hospit. OLEH 30 * 50 Restaurants du Cœurs 200 * 200 Ligue contre le cancer 100 * 100 Secours Populaire Dinan 100 * 100 Assoc. Don Organes ADOT 50 * 50 Assoc. Paralysés de France 50 * 50 Assoc. Française Sclérosés Plaques 50 * 50 Fds Aide aux Jeunes * 100 AFO BAT * 40 * /14 sous total Pour mémoire: M N T 700 * /15 total LES BUDGETS 2011 DE LA COMMUNE Le conseil municipal a voté les 31 mars et 20 avril 2011 les 3 budgets primitifs 2011 : Celui de l ASSAINISSEMENT qui s équilibre à : pour l investissement pour l exploitation Celui du LOTISSEMENT qui s équilibre à

7 Celui de la COMMUNE qui peut se résumer ainsi Section de FONCTIONNEMENT Dépenses totales dont d opérations réelles réparties ainsi : Charges générales % Charges de personnel % Charges gestion % courante Reversement impôts % Rembst intérêts emprunts % Imprévues % TOTAL % Recettes totales dont d opérations réelles réparties ainsi : Dotations et participations % Impôts et taxes % Locations et loyers % Autres recettes % TOTAL % Section d INVESTISSEMENT Dépenses totales réelles réparties ainsi : Dépenses financières % Dépenses d équipement % Dont.Aménagement bourg Réserve foncière Voirie,busage,signal..Mobilier,matériel TOTAL % Recettes totales dont d opérations réelles réparties ainsi : Récupération TVA % TLE et subventions % Produits de cessions % Autres recettes % TOTAL % La différence entre dépenses réelles et recettes réelles est constituée par l autofinancement prévisionnel 2011 et l excédent antérieur reporté. 7

8 BREIZ BOCAGE En 2010, la communauté de communes s est engagée dans la reconstitution du bocage. L objectif majeur est de reconquérir la qualité des eaux tout en évitant le ruissellement et l érosion des sols, en protégeant les cultures et favorisant la production de bois. Vingt projets ont été concrétisés sur les quatre communes par 8 agriculteurs, les plus directement concernés, mais aussi 9 particuliers et 3 communes. En ce qui concerne Tréméreuc, deux particuliers ont planté 270 mètres de haies, la mairie 150 mètres et un agriculteur 1000 mètres. Le coût de l opération s est élevé à financés par l Europe à 50 %, l agence de l eau à 20 %, le conseil général à 20 % et la communauté de communes. Ainsi, 4,5km de haies ont été créés, 500m ont été regarnis et 650m de talus mis en place. Devant le succès rencontré, l opération sera renouvelée cet hiver. Toute personne intéressée est invitée à se faire connaître au plus vite. ZERO PHYTO Zéro pesticides pour un trophée «Zéro phyto»! C était le titre d un article d Ouest France début mars sous la rubrique «Tréméreuc» qui relatait la remise du trophée «zéro phyto» du Conseil Régional de Bretagne à notre commune. Comme d autres communes du secteur, nous nous étions engagés dans cette démarche en 2004 en signant une Charte pour réduire l utilisation des désherbants chimiques sur tous les espaces communaux. Cette Charte avait été élaborée et cosignée avec le Syndicat mixte de production d eau potable de la Côte d Émeraude et, l animatrice en charge de la reconquête de l eau sur ce syndicat et le Frémur particulièrement en ce qui nous concerne, est venue régulièrement sur notre commune pour conseiller les élus et agents techniques pour la mise en application de la dite Charte. Nous ne pouvons que nous féliciter des objectifs atteints avec l arrêt total de ces désherbants quand on sait les effets nocifs de ceux ci sur la santé humaine. 8

9 Dans les précédents bulletins, nous avions déjà largement évoqué cette démarche, avec notamment des espaces auparavant minéralisés et qui sont aujourd hui engazonnés. Certes quelques grandes herbes tardent encore parfois à être enlevées par manque de temps ou d autres priorités des agents, mais qu on se le dise, cela est sûrement moins dangereux pour la santé de chacun que le désherbant chimique que nous aurions respiré sans le savoir pour tuer la vie de ces herbes. CELEBRATION DU 8 MAI 2011 Cette date est l occasion de commémorer la mémoire des soldats morts pour la patrie. C est aussi l occasion, dans diverses communes, de mettre à l honneur des citoyens qui ont donné de leur temps pour leur Pays. Ce 8 mai 2011, lors de la cérémonie au Monument aux morts de TREMEREUC, Mr Pierre LECLAIRE s est vu remettre, par Mr Charles JOSSELIN, la Croix des Combattants en Afrique de Nord, pour 27 mois passés en Algérie (après 2 mois à BRIVE). RAPPORT ASSAINISSEMENT COLLECTIF Prix global eau potable + assainissement collectif pour un abonné consommant 120m3 Part de l exploitant - du service d eau potable - de l assainissement collectif Part de la collectivité - pour le service d eau potable - pour l assainissement collectif Agence de l eau - Redevance de pollution domestique - Redevance de modernisation des réseaux de collecte 1 er janvier er janvier 2011 évolution 104, ,88 120,60 36, ,02 0,00 128, ,20 22, % 0,00 % 0,00 % +3,33 % +5,56 % Autre tiers - pour le service d eau potable - pour l assainissement collectif 10,60 0,00 10,80 0,00 +1,89 % TVA - pour le service d eau potable - pour l assainissement collectif Total TTC - pour le service d eau potable - pour l assainissement collectif 15,39 0, ,56 0,00 +1,11 % 295,18 298,46 +1,11 % 142,20 143,40 +0,84 % TOTAL TTC GLOBAL 437,38 441,86 +1,02 %

10 INAUGURATION DES LOCATIFS 10 Juin 2011 : Remise des clés officielle de 6 logements sociaux sur Tréméreuc! Ce 10 Juin dernier, ce sont officiellement les 6 premiers logements sociaux qui ont été attribués à 6 familles du secteur, 2 résidaient déjà sur Tréméreuc, 2 sont venues de Pleslin-Trigavou et 2 de Pleurtuit. Avec les 6 locatifs communaux, qui ont apporté de nombreuses réponses sociales d'hébergement ces dernières années, on peut considérer que la commune est désormais dotées de 12 logements à caractère social. Ces 6 pavillons mitoyens du Champ Pinel sont une réalisation de l'organisme départemental «Côtes d'armor Habitat». Ce sont des pavillons de type IV d'une surface habitable de 78m2 pour les 2 locatifs et d'une surface habitable de 85 m2 pour les 4 location-accession à la propriété. Ce choix, d'affecter 20% de logement social (6lots) sur l'ensemble du lotissement communal ( 30 lots) dont la commune a assuré la maîtrise d'ouvrage, correspond à une volonté communale de permettre l'hébergement à tous sur notre secteur où la pression immobilière est certaine; ce choix, est aussi le respect de la loi SRU (Solidarité Renouvellement Urbain) hélas encore diversement appliquée dans notre pays. Souhaitons à toutes ces familles, ainsi qu'à toutes celles qui viennent d'arriver sur la commune, la bienvenue sur Tréméreuc! 10

UNIVERSITES DES MAIRES ET PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE. Module «Elaborer le budget de sa commune Les fondamentaux»

UNIVERSITES DES MAIRES ET PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE. Module «Elaborer le budget de sa commune Les fondamentaux» UNIVERSITES DES MAIRES ET PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE Module «Elaborer le budget de sa commune Les fondamentaux» Nantes, 19 juin 2014 1 Elaborer le budget de sa commune : Les fondamentaux

Plus en détail

DOL DE BRETAGNE ORIENTATIONS BUDGETAIRES 2011

DOL DE BRETAGNE ORIENTATIONS BUDGETAIRES 2011 DOL DE BRETAGNE ORIENTATIONS BUDGETAIRES 2011 Février 2011 1 LES ORIENTATIONS BUDGETAIRES 2011 1. L EVOLUTION DU BUDGET DE FONCTIONNEMENT 2. L ENDETTEMENT 3. LES PERSPECTIVES POUR LES ANNEES A VENIR 4.

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

SIVOM DE LA VALLEE DU CADY PRESENTATION DU BUDGET PRIMITIF 2015

SIVOM DE LA VALLEE DU CADY PRESENTATION DU BUDGET PRIMITIF 2015 SIVOM DE LA VALLEE DU CADY PRESENTATION DU BUDGET PRIMITIF 2015 PREAMBULE 1) POUR LA PREMIÈRE FOIS EN 2015, LE BUDGET M49 DES SERVICES EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT EST VOTÉ EN HORS TAXES. PAR CONSÉQUENT,

Plus en détail

LEVET COMMUNE DE LEVET

LEVET COMMUNE DE LEVET LEVET COMMUNE DE LEVET Conseil Municipal du 4 juin 2015 Le Compte Administratif présenté aujourd hui découle de la gestion de l exercice 2014 : il constitue notre socle de gestion pour l avenir. Compte

Plus en détail

TAXES & PARTICIPATIONS : quelques outils à la disposition des communes

TAXES & PARTICIPATIONS : quelques outils à la disposition des communes TAXES & PARTICIPATIONS : quelques outils à la disposition des communes La loi n 2000-1028 du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement urbain, dite «loi SRU», avait instauré une participation

Plus en détail

Compte administratif 2014 et budget 2015

Compte administratif 2014 et budget 2015 Compte administratif et budget 2015 Bilan au 31 décembre 2013 Excédent global de fonctionnement au 31 décembre 2013 539 500,13 Déficit d investissement 2013 à couvrir (1068) 159 650,37 Marge disponible,

Plus en détail

- Suppression de la Taxe Professionnelle en 2011 remplacée dans le panier communal par - Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) (taux communal) -

- Suppression de la Taxe Professionnelle en 2011 remplacée dans le panier communal par - Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) (taux communal) - - Suppression de la Taxe Professionnelle en 2011 remplacée dans le panier communal par - Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) (taux communal) - Cotisation sur la Valeur Ajoutée des Entreprises (CVAE)

Plus en détail

REUNION du 23 JUILLET 2012

REUNION du 23 JUILLET 2012 REUNION du 23 JUILLET 2012 Le Conseil Municipal s'est réuni le 23 juillet 2012 à 20 h sous la présidence de M. DUCOUT, Maire, en présence de tous les élus. Le procès-verbal de la précédente réunion est

Plus en détail

La construction du budget communal. 25 avril 2015

La construction du budget communal. 25 avril 2015 La construction du budget communal 25 avril 2015 Le budget : un acte fondamental, très encadré Un acte de prévision et d autorisation Prévoit chaque année les recettes et dépenses de la commune Autorise

Plus en détail

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL Le vote du budget constitue l acte politique majeur de la vie de la collectivité. Il doit impérativement être voté avant le 31 mars de l année qu il intéresse. Toutefois,

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT - GAUDENS

COMMUNE DE SAINT - GAUDENS COMMUNE DE SAINT - GAUDENS 1 REUNION PUBLIQUE SUR LES FINANCES DE LA VILLE M ERCREDI 6 MAI 2015 UN CONTEXTE TRES DIFFICILE 2 1. Audit financier KPMG du 10 juin 2014 2. Situation financière comparée avec

Plus en détail

Madame la Maire, Je vous prie d agréer, Madame la Maire, l expression de ma considération la plus distinguée.

Madame la Maire, Je vous prie d agréer, Madame la Maire, l expression de ma considération la plus distinguée. La Présidente Lyon, le 22 Juillet 2013 N Recommandée avec A.R. REF : ma lettre n 508 du 20 juin 2013 P.J. : 1 Madame la Maire, Par lettre citée en référence, je vous ai communiqué le rapport d observations

Plus en détail

Trébeurden Synthèse financière

Trébeurden Synthèse financière Jeudi 27 juin 2013 Trébeurden Synthèse financière Yvan Pellé Réunion publique Méthodologie (1) 2 Charges courantes ( personnel, fluides, entretien, contrats..) Excédent brut courant Produits courants (impôts,

Plus en détail

SEANCE du 31 JANVIER 2014. Le compte rendu de la précédente séance est lu et adopté à l unanimité.

SEANCE du 31 JANVIER 2014. Le compte rendu de la précédente séance est lu et adopté à l unanimité. SEANCE du 31 JANVIER 2014 Nombre de membres : en exercice : 11 L an deux mille quatorze, présents : 10 le 31 janvier à 20 heures 30, votants : 10 le conseil municipal de la commune de LOUPIAC, dûment convoqué,

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA SCI MISES A JOUR et COMPLEMENTS D'INFORMATIONS

GUIDE PRATIQUE DE LA SCI MISES A JOUR et COMPLEMENTS D'INFORMATIONS GUIDE PRATIQUE DE LA SCI MISES A JOUR et COMPLEMENTS D'INFORMATIONS Les présentes mises à jour concernent le quatrième tirage 2000. PACS ( Pacte civil de solidarité ) - Page 6 Le régime applicable entre

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 AVRIL 2013

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 AVRIL 2013 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 AVRIL 2013 L an deux mil treize, le deux avril à 20H30, le conseil municipal de la commune d URY, dûment convoqué, s est réuni en session ordinaire à la mairie, sous la

Plus en détail

annexe Maison de santé au titre de l exercice 2010. Ce dernier, sur la base des éléments fournis par le programmiste à ce jour, s équilibre ainsi :

annexe Maison de santé au titre de l exercice 2010. Ce dernier, sur la base des éléments fournis par le programmiste à ce jour, s équilibre ainsi : SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL du 27 AVRIL 2010 COMPTE-RENDU Sous la présidence de Monsieur Pierre JÉGU, Maire Présents : P. JÉGU, Y. MARTIN, Y. LE GALL, M-P DESPRES, E. MALOEUVRE, O. MONHAROUL, P. HENRY,

Plus en détail

Commune de Bourcefranc-le- Chapus: Audit financier. Conseil Municipal du 22 juillet 2014

Commune de Bourcefranc-le- Chapus: Audit financier. Conseil Municipal du 22 juillet 2014 Commune de Bourcefranc-le- Chapus: Audit financier Conseil Municipal du 22 juillet 2014 Eléments de cadrage de la situation financière de la Commune de Bourcefranc-le- Chapus Les soldes intermédiaires

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 JUILLET 2011

COMPTE RENDU DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 JUILLET 2011 Tél : 05 49 59 40 44 Fax : 05 49 58 13 68 COMPTE RENDU DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 JUILLET 2011 Le maire certifie avoir convoqué en session extraordinaire le 5 juillet 2011 les membres du conseil

Plus en détail

Réunion du 20 février 2014. Le vingt février deux mil quatorze à 20h30 s est réuni le Conseil Municipal sous la présidence de Loïc MORIN Maire.

Réunion du 20 février 2014. Le vingt février deux mil quatorze à 20h30 s est réuni le Conseil Municipal sous la présidence de Loïc MORIN Maire. Réunion du 20 février 2014 Le vingt février deux mil quatorze à 20h30 s est réuni le Conseil Municipal sous la présidence de Loïc MORIN Maire. Etaient présents : Ms PICHOUX REBILLARD Mme POULAIN (adjoints)

Plus en détail

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2009

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2009 LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2009 4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES 4-1 Les comptes des collectivités territoriales et de leurs groupements à fiscalité propre 54 4-2 Les comptes des communes

Plus en détail

COMMUNE DE PORT-SAINTE-FOY-et-PONCHAPT DELIBERATIONS

COMMUNE DE PORT-SAINTE-FOY-et-PONCHAPT DELIBERATIONS DELIBERATIONS L'an deux mil quatorze, le cinq août à dix huit heures trente, le Conseil municipal de la Commune de PORT- SAINTE-FOY-et-PONCHAPT, dûment convoqué, s'est réuni en session ordinaire, à la

Plus en détail

Synthèse de l'audit financier par la société d'expertise Ressources Consultants Finances de la commune de Mézières sur Seine

Synthèse de l'audit financier par la société d'expertise Ressources Consultants Finances de la commune de Mézières sur Seine Synthèse de l'audit financier par la société d'expertise Ressources Consultants Finances de la commune de Mézières sur Seine 1 SOMMAIRE I. INTRODUCTION... 3 1.1 Les indicateurs de la santé financière d'une

Plus en détail

LE LIEN VOUVANTAIS. LOTISSEMENT LES JARDINS : NEGOCIATION D UN PRET Autorisation de signature

LE LIEN VOUVANTAIS. LOTISSEMENT LES JARDINS : NEGOCIATION D UN PRET Autorisation de signature LE LIEN VOUVANTAIS FIXATION DES TAUX D IMPOSITION 2015 Afin d aider la Collectivité à fixer le produit attendu au titre de la fiscalité directe locale et à voter les taux d imposition pour le budget primitifs

Plus en détail

Le budget 2013. Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances. Conseil Municipal du

Le budget 2013. Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances. Conseil Municipal du Le budget 2013 Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances Conseil Municipal du 8 février 2013 Les documents budgétaires : Le budget selon la nomenclature M14; Les documents annexes; Le budget

Plus en détail

COMPTE RENDU du CONSEIL MUNICIPAL. 26 Mars 2015 20 h 00 (convocation du 20 mars 2015)

COMPTE RENDU du CONSEIL MUNICIPAL. 26 Mars 2015 20 h 00 (convocation du 20 mars 2015) COMPTE RENDU du CONSEIL MUNICIPAL 26 Mars 2015 20 h 00 (convocation du 20 mars 2015) PRESENTS : Mr Jean-Louis LAFAURIE, Maire,, Madame Pierrette QUEROL, adjointe au Maire, Mr Régis FONTES, adjoint au Maire,

Plus en détail

Les Marges de Manœuvre Financières des Collectivités s Locales

Les Marges de Manœuvre Financières des Collectivités s Locales 1 Les Marges de Manœuvre Financières des Collectivités s Locales Gilles TESTUD, ECOFINANCE Frédéric ric DUPUIS, DEXIA CL Réunions avec les élus du Territoire de Belfort 07 juin 2012 Sommaire 2 1. Introduction

Plus en détail

«Mécanismes» et contraintes budgétaires

«Mécanismes» et contraintes budgétaires Ville de Viry-Châtillon / Bilan 2008 2013 et prospective financière 2014-2020 Intervention du 25 septembre 2014 87 rue St-Lazare I 75009 Paris Tél. 01 55 34 40 00 I Fax 01 40 41 00 95 Mail : fcl@fcl.fr

Plus en détail

Réforme de la fiscalité de l aménagement Présentation synthétique

Réforme de la fiscalité de l aménagement Présentation synthétique Réforme de la fiscalité de l aménagement Présentation synthétique 1 Réforme de la fiscalité de l aménagement Article 28 de la loi n 2010-1658 du 29 décembre 2010 de finances rectificative pour 2010 (Loi

Plus en détail

Commune de BOURESSE. *** DELIBERATIONS du CONSEIL MUNICIPAL *** Séance du 24 février 2011 ***

Commune de BOURESSE. *** DELIBERATIONS du CONSEIL MUNICIPAL *** Séance du 24 février 2011 *** Commune de BOURESSE DELIBERATIONS du CONSEIL MUNICIPAL Séance du 24 février 2011 L an deux mil onze, le vingt quatre février à dix huit heures trente, le Conseil Municipal de la commune de Bouresse, légalement

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS REGLEMENTAIRES DE LA COMMUNE DE SAINT GREGOIRE

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS REGLEMENTAIRES DE LA COMMUNE DE SAINT GREGOIRE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS REGLEMENTAIRES DE LA COMMUNE DE SAINT GREGOIRE N 2011-3 1 ère partie : DELIBERATIONS DU CONSEIL 2 ème partie : DECISIONS PRISES EN VERTU DES DELEGATIONS DU CONSEIL 3 ème

Plus en détail

Compte-rendu de la réunion du Conseil municipal de JUJURIEUX. du mercredi 8 avril 2015

Compte-rendu de la réunion du Conseil municipal de JUJURIEUX. du mercredi 8 avril 2015 Compte-rendu de la réunion du Conseil municipal de JUJURIEUX du mercredi 8 avril 2015 L an deux mille quinze, le huit du mois d avril à 20h30, le Conseil Municipal de la commune de JUJURIEUX, convoqué

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2015 LES RECETTES. M. Faivre, Rapporteur de la commission «Finances, administration générale et économie» RAPPORT DE M.

BUDGET PRIMITIF 2015 LES RECETTES. M. Faivre, Rapporteur de la commission «Finances, administration générale et économie» RAPPORT DE M. Direction des finances - 1DEPARTEMENT DES VOSGES Extrait des délibérations du Conseil général Réunion du 19 janvier 2015 BUDGET PRIMITIF 2015 LES RECETTES M. Faivre, Rapporteur de la commission «Finances,

Plus en détail

FINANCES COMMUNALES DEPENSES DE FONCTIONNEMENT

FINANCES COMMUNALES DEPENSES DE FONCTIONNEMENT FINANCES COMMUNALES Dans un souci de compréhension et d explication accessible par tous, voici les différents grands comptes utilisés par les collectivités territoriales et donc par notre commune. DEPENSES

Plus en détail

COMMUNE DE SALINS-LES-BAINS

COMMUNE DE SALINS-LES-BAINS COMMUNE DE SALINS-LES-BAINS Principaux enseignements de l audit financier réalisé en octobre 2014 26 JANVIER 2015 4 rue Galilée 75782 PARIS cedex 16 Tél. : 01 43 06 08 10 Web : www.cabinetmichelklopfer.fr

Plus en détail

PREPARATION BUDGET PRIMITIF 2015. Commune de Poisat 23 février 2015

PREPARATION BUDGET PRIMITIF 2015. Commune de Poisat 23 février 2015 PREPARATION BUDGET PRIMITIF 2015 Commune de Poisat 23 février 2015 Sommaire Le budget communal : quelques points de compréhension 1. Principes budgétaires 2. Préparation du budget 3. Exécution du budget

Plus en détail

EXTRAIT DU COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 6 FEVRIER 2015

EXTRAIT DU COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 6 FEVRIER 2015 EXTRAIT DU COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 6 FEVRIER 2015 Le compte-rendu de la réunion précédente est lu et approuvé. Désignation des délégués à Evolis 23 Le Maire rappelle au Conseil Municipal que

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL SEANCE du jeudi 16 février 2012 à 20h30

CONSEIL MUNICIPAL SEANCE du jeudi 16 février 2012 à 20h30 N 2012/001 CONSEIL MUNICIPAL SEANCE du jeudi 16 février 2012 à 20h30 Convocation du 9 Février 2012 Présents : MM. JOSEPH. PELLARD. POTET. PLAULT. GALOPIN P. GALLOPIN JL. Mme GALLOPIN. MM PERSON. MERCIER.

Plus en détail

Isabelle KEBE Tél. 01 55 34 40 28 I Fax 01 40 41 00 95 Mail : ikebe@fcl.fr

Isabelle KEBE Tél. 01 55 34 40 28 I Fax 01 40 41 00 95 Mail : ikebe@fcl.fr Isabelle KEBE Tél. 01 55 34 40 28 I Fax 01 40 41 00 95 Mail : ikebe@fcl.fr Jean-Christophe BERGE Tél : 01 55 34 40 13 I Fax 01 40 41 00 95 Mail : jcberge@fcl.fr Ville de Gisors 24 juin 2014 87 rue St-Lazare

Plus en détail

LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4

LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4 Décembre 2003 Département Finances Développement Économique LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4 APPLICABLES A COMPTER DU 1 ER JANVIER 2004 Le Comité de Finances Locales, lors de sa séance du

Plus en détail

ANALYSE FINANCIERE DE LA COMMUNE D ITANCOURT.

ANALYSE FINANCIERE DE LA COMMUNE D ITANCOURT. ANALYSE FINANCIERE DE LA COMMUNE D ITANCOURT. -=-=-=- L étude porte sur la situation à la clôture de l exercice 2 (se reporter au compte administratif de 2). Il n est pas tenu compte du budget annexe du

Plus en détail

Présentation au conseil municipal 16 décembre 2014. Débat. d Orientation. Budgétaire 2015

Présentation au conseil municipal 16 décembre 2014. Débat. d Orientation. Budgétaire 2015 Présentation au conseil municipal 16 décembre 2014 Débat d Orientation Budgétaire 2015 Le budget 2015 sera le premier de ce nouveau mandat 2014-2020 Il est construit sur le Plan de mandat financier en

Plus en détail

DIAGNOSTIC SOCIO-ÉCONOMIQUE ET FINANCIER LE BILAN-SANTÉ DES COMMUNES

DIAGNOSTIC SOCIO-ÉCONOMIQUE ET FINANCIER LE BILAN-SANTÉ DES COMMUNES LE BILAN-SANTÉ DES COMMUNES EYSINES FÉVRIER 214 POPULATION Population 1999 (sans double compte) Population 26 (municipale) Population 211 (municipale) Classement en fonction de la population (211) Rangs

Plus en détail

Compte Rendu de la Réunion du Conseil Municipal Du 1 er juillet 2013

Compte Rendu de la Réunion du Conseil Municipal Du 1 er juillet 2013 Compte Rendu de la Réunion du Conseil Municipal Du 1 er juillet 2013 L an deux mil treize, Le 1 er juillet à 18 heures, Le Conseil Municipal, légalement convoqué, s est réuni à la Mairie sous la présidence

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DU CALVADOS COMMUNE de 14310 VILLERS-BOCAGE

REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DU CALVADOS COMMUNE de 14310 VILLERS-BOCAGE REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DU CALVADOS COMMUNE de 14310 VILLERS-BOCAGE COMPTE RENDU Nbre de conseillers : 23 Réunion du : 30 juin 2014 Nbre de présents : 22 Convocation du : 23 juin 2014 Nbre de

Plus en détail

Le Président, Bordeaux, le 14 octobre 2010

Le Président, Bordeaux, le 14 octobre 2010 Le Président, Bordeaux, le 14 octobre 2010 Références à rappeler : FP/033003555/ROD II Monsieur le Maire, Par lettre du 20 août 2009, vous avez été informé que la Chambre régionale des comptes d Aquitaine

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU 1

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU 1 REGIE DES EAUX DE VENELLES Service de l Eau Potable Année 2006 RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU 1 RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU Etabli par Max

Plus en détail

Commune de SENAN Séance du 8 septembre 2014. Séance du lundi 8 septembre 2014. A 20 h 30, Monsieur Gérard CHAT, Maire, déclare la séance ouverte.

Commune de SENAN Séance du 8 septembre 2014. Séance du lundi 8 septembre 2014. A 20 h 30, Monsieur Gérard CHAT, Maire, déclare la séance ouverte. Séance du lundi 8 septembre 2014 Convocation du Conseil Municipal le 2 septembre 2014 (affichage ce même jour), à effet de délibérer sur l'ordre du jour suivant : - Redevances d occupation du domaine public

Plus en détail

Le compte administratif 2011

Le compte administratif 2011 Le compte administratif 2011 Le compte administratif 2011 de MIONS en quelques chiffres Budget principal. 16 590 970 de recettes réalisées, dont :. 13 003 158 en fonctionnement dont 165 000 de rattachements.

Plus en détail

Rapport financier - Exercice 2013

Rapport financier - Exercice 2013 Rapport financier - Exercice 2013 Sommaire Le budget réalisé en 2013 // Résultat de l'exercice 2013 page 4 // Origine des recettes page 4 // Destination des dépenses page 4 Les grands équilibres financiers

Plus en détail

La Lettre. Les comptes de la commune ------------------------------------------------------------------------------

La Lettre. Les comptes de la commune ------------------------------------------------------------------------------ ------------------------------------------------------------------------------ La Lettre informations n 2 - avril 2015 Les comptes de la commune --------------- contexte économique national Pour la première

Plus en détail

SEANCE DU 22 DECEMBRE 2011

SEANCE DU 22 DECEMBRE 2011 SEANCE DU 22 DECEMBRE 2011 RENOUVELLEMENT DU COMPTE A TERME Monsieur le Maire informe les membres du conseil municipal que le compte à terme de la commune est arrivé à échéance le 11 novembre 2011. Il

Plus en détail

COMPTE - RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 8 MARS 2012

COMPTE - RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 8 MARS 2012 COMPTE - RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 8 MARS 2012 Etaient présents : Mrs BLEVIN Pierre ; BONNET Claude ; GODERE Yannick ; MOUE Philippe ; MORICEAU Bertrand ; QUELVEN Jacques ; SEITZ Alfred ; SUISSE Michel

Plus en détail

Compte rendu de la séance du conseil municipal

Compte rendu de la séance du conseil municipal Commune d Ecury sur Coole Page 1 sur 5 Compte rendu de la séance du conseil municipal Le conseil municipal s est réuni à la mairie le lundi 30 mars 2009 de 20h00 à 23h00 Etaient présents : Catherine DETHUNE,

Plus en détail

COMMUNE DE SARPOURENX

COMMUNE DE SARPOURENX COMMUNE DE SARPOURENX Procès verbal du Conseil Municipal du 22 avril 2011 Date de convocation : 07/04/2011 Nombre de conseillers : Date d affichage : convocation : 07/04/2011 En exercice : 10 Procès Verbal

Plus en détail

Débat d orientations budgétaires 2014. Conseil municipal du 4 novembre 2013

Débat d orientations budgétaires 2014. Conseil municipal du 4 novembre 2013 Débat d orientations budgétaires 2014 Conseil municipal du 4 novembre 2013 1 1. Un contexte économique toujours aussi tendu 2 Les éléments de contexte 2014 : année électorale Des inconnues avec les réformes

Plus en détail

Le Conseil Municipal s est réuni le 18 octobre 2006 à 19 H 30, sous la présidence de Madame Solange BERLIER, Maire.

Le Conseil Municipal s est réuni le 18 octobre 2006 à 19 H 30, sous la présidence de Madame Solange BERLIER, Maire. REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL 18 octobre 2006 Le Conseil Municipal s est réuni le 18 octobre 2006 à 19 H 30, sous la présidence de Madame Solange BERLIER, Maire. Le Procès-Verbal de la précédente réunion

Plus en détail

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov Direction Travaux des assemblées/affaires juridiques Service Travaux des assemblées/courrier MDT/CM ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni

Plus en détail

Conseil Municipal 21 FEVRIER 2013 Procès Verbal

Conseil Municipal 21 FEVRIER 2013 Procès Verbal Conseil Municipal 21 FEVRIER 2013 Procès Verbal Sous la présidence de : M. Daniel VERDELHAN Présents : DEL CONFETTO COMTE GARD BELLAGAMBA GRAVEZAT GUILLEMET AYMARETTI HLYWA GARCIA MALACHANNE MERLE PERTUS

Plus en détail

Suppression de la taxe professionnelle et création de la Contribution Economique Territoriale (CET)

Suppression de la taxe professionnelle et création de la Contribution Economique Territoriale (CET) Suppression de la taxe professionnelle et création de la Contribution Economique Territoriale (CET) (Articles 2, 47, 77, 78 et 99 de la loi de finance pour 2010) Actuellement, la taxe professionnelle (TP)

Plus en détail

LA REFORME DE LA TAXE PROFESSIONNELLE ET SES CONSEQUENCES SUR L ENSEMBLE DE LA FISCALITE LOCALE

LA REFORME DE LA TAXE PROFESSIONNELLE ET SES CONSEQUENCES SUR L ENSEMBLE DE LA FISCALITE LOCALE LA REFORME DE LA TAXE PROFESSIONNELLE ET SES CONSEQUENCES SUR L ENSEMBLE DE LA FISCALITE LOCALE 1 LES OBJECTIFS DE LA REFORME DE LA TP - favoriser la compétitivité des entreprises françaises - en particulier

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 11 octobre 2013 Compte-rendu

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 11 octobre 2013 Compte-rendu CONSEIL MUNICIPAL Séance du 11 octobre 2013 Compte-rendu L'an deux mil treize, le onze du mois d octobre, à vingt heures et trente minutes, le Conseil Municipal de la commune de VIELVERGE s'est réuni au

Plus en détail

Bordeaux, le 14 mars 2012. Le Président Références à rappeler : CM/ROD1/040011 197 COMMUNE DE MORCENX. Monsieur le Maire,

Bordeaux, le 14 mars 2012. Le Président Références à rappeler : CM/ROD1/040011 197 COMMUNE DE MORCENX. Monsieur le Maire, Le Président Références à rappeler : CM/ROD1/040011 197 COMMUNE DE MORCENX Bordeaux, le 14 mars 2012 Monsieur le Maire, Par lettre du 5 mai 2011, vous avez été informé que la chambre régionale des comptes

Plus en détail

L examen des recettes lors du contrôle budgétaire d une collectivité territoriale en France. Séminaire Eurorai Alicante 23 avril 2010 1

L examen des recettes lors du contrôle budgétaire d une collectivité territoriale en France. Séminaire Eurorai Alicante 23 avril 2010 1 L examen des recettes lors du contrôle budgétaire d une collectivité territoriale en France 1 Plan de l exposé 1ère partie : Présentation Le contrôle budgétaire, Méthodologie du contrôle et ses suites,

Plus en détail

(articles L. 1612-2 et L. 2412-1 du code général des collectivités territoriales) VU le code général des collectivités territoriales ;

(articles L. 1612-2 et L. 2412-1 du code général des collectivités territoriales) VU le code général des collectivités territoriales ; CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE BOURGOGNE SEANCE du 8 juillet 2008 AVIS n 08.CB.08 COMMUNE d ARGILLY Budget principal, budget annexe de la section d ANTILLY (Département de la Côte-d'Or) BUDGET PRIMITIF

Plus en détail

COMMUNE DE CHANTÉRAC Département de la Dordogne

COMMUNE DE CHANTÉRAC Département de la Dordogne COMMUNE DE CHANTÉRAC Département de la Dordogne COMPTE RENDU DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 05 SEPTEMBRE 2012 Convocation et Affichage le 29 août 2012 L an deux mil onze, le mercredi 05

Plus en détail

Compte-rendu du Conseil Municipal du 7 novembre 2011

Compte-rendu du Conseil Municipal du 7 novembre 2011 Compte-rendu du Conseil Municipal du 7 novembre 2011 Etaient présents : Mme Alexandre, Mr Carlotti, Mr Champagnat, Mr Guinaudeau, Mme Janssen, Mr Joubert, Mme Pascal-Baujoin, Mme Picault, Mr Pidancier,

Plus en détail

DEBAT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES 2015

DEBAT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES 2015 DEBAT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES 2015 Le Code Général des Collectivités Territoriales prévoit dans les communes de plus de 3 500 habitants, les départements, les régions et les EPCI la tenue d un débat

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE - DEPARTEMENT du NORD Enquête publique ayant pour objet la modification du Plan Local d Urbanisme de la commune de WANNEHAIN

REPUBLIQUE FRANCAISE - DEPARTEMENT du NORD Enquête publique ayant pour objet la modification du Plan Local d Urbanisme de la commune de WANNEHAIN Enquête publique ayant pour objet la modification du Plan Local d Urbanisme (Arrêté n 09-2013 en date du 22 mars 2013 de Monsieur le Maire de WANNEHAIN) CONCLUSIONS MOTIVEES DU COMMISSAIRE ENQUETEUR Administratif

Plus en détail

Lettre d actualité de l urbanisme

Lettre d actualité de l urbanisme n 3 Février 2010 Lettre d actualité de l urbanisme de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer du Calvados 1- ACTUALITÉ DES DÉCISIONS DU CONSEIL D'ÉTAT Décision du conseil d'etat (CE) n

Plus en détail

Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30

Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30 CONSEIL DE QUARTIER DU GUICHET Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30 ORDRE DU JOUR 1- Présentation du budget de la ville 2015 : serré et responsable. 2- Révision du Plan Local d Urbanisme : objectifs, cadre

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 19 DECEMBRE 2014

CONSEIL MUNICIPAL DU 19 DECEMBRE 2014 CONSEIL MUNICIPAL DU 19 DECEMBRE 2014 - tarifs municipaux - tarifs eau - tarifs assainissement collectif - tarifs assainissement non collectif - tarifs contrôle branchement assainissement collectif eaux

Plus en détail

MONTGERON TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LA SITUATION FINANCIÈRE DE LA VILLE DE

MONTGERON TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LA SITUATION FINANCIÈRE DE LA VILLE DE TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LA SITUATION FINANCIÈRE DE LA VILLE DE MONTGERON FISCALITÉ, ENDETTEMENT, FONCTIONNEMENT, INVESTISSEMENT, ÉQUIPEMENTS PUBLICS, ÉPARGNE, CRÉDIT, SERVICES PUBLICS CHIFFRES

Plus en détail

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2011

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2011 LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2011 4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES 4-1 Les comptes des collectivités territoriales et de leurs groupements à fiscalité propre 54 4-2 Les comptes des communes

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE ORDINAIRE DU 7 SEPTEMBRE 2012. *************

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE ORDINAIRE DU 7 SEPTEMBRE 2012. ************* REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE ORDINAIRE DU 7 SEPTEMBRE 2012. ************* ETAIENT PRESENTS : Mrs VIAULT G., Maire ; Mrs OLLAR Ph., ROUSSEAU Ch., DUFOUR T., Adjoints BOURBONNAIS O., Mmes NOBLET Ch.,

Plus en détail

CHAPITRE 3 REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE N

CHAPITRE 3 REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE N CHAPITRE 3 REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE N CARACTERISTIQUES GENERALES La zone N est une zone de protection stricte, motivée par la qualité des sites, espaces ou milieux naturels et les paysages. Toute

Plus en détail

Déroulement de la présentation

Déroulement de la présentation Déroulement de la présentation Panorama des principaux outils de l urbanisme opérationnel - Les outils opérationnels - Les outils de financement Le lotissement communal de la Pointe de Fromentières - Les

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 2 : Le dossier financier 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet de

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION. Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015

BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION. Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015 BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015 - Introduction - Tableaux de synthèse - Synthèse des grands équilibres du Budget Primitif 2015 1 INTRODUCTION Le Budget Primitif 2014,

Plus en détail

Séance du conseil municipal du 20 Novembre 2014

Séance du conseil municipal du 20 Novembre 2014 Séance du conseil municipal du 20 Novembre 2014 L an deux mil quatorze le vingt novembre à 20 H 30, le Conseil Municipal de la Commune, dûment convoqué s est réuni en session ordinaire, à la Mairie, sous

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 FEVRIER 2014

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 FEVRIER 2014 Commune de CHENAS COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 FEVRIER 2014 Nombre de conseillers : En exercice : 9 Présents : 7 Votants : 7 L an deux mil quatorze, le mardi 11 février, à 20 H

Plus en détail

Le compte rendu de la réunion du 11 septembre 2006 est signé par tous les membres présents ou représentés.

Le compte rendu de la réunion du 11 septembre 2006 est signé par tous les membres présents ou représentés. COMPTE RENDU DE LA REUNION du 9 octobre 2006 L an deux mille six et le neuf octobre à 20 Heures, le conseil municipal de Pujols sur Ciron, convoqué le 29 septembre 2006, s est réuni sous la présidence

Plus en détail

COMPTE-RENDU du CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 14 Avril 2014

COMPTE-RENDU du CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 14 Avril 2014 COMPTE-RENDU du CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 14 Avril 2014 Etaient présents : PUISSAT L. GAUTHIER M. GOUTTENOIRE M. - TASSAN C. TEINTURIER A. BARAGATTI D. CARRIERE RIGARD-CERISON S. FOURCADE P. THOMAS M.

Plus en détail

Décisions du conseil municipal Séance du jeudi 13 novembre

Décisions du conseil municipal Séance du jeudi 13 novembre Décisions du conseil municipal Séance du jeudi 13 novembre II APPROBATTIION DU PROCÈÈSS--VEERBALL DEE LLA SSEEANCEE DU JJEEUDII 18 SSEEPTTEEMBREE 2008 :: Le procès-verbal du Conseil Municipal de la séance

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 AVRIL 2011

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 AVRIL 2011 COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 AVRIL 2011 L an deux mil onze le 26 avril à 20 H 30 de la Ville de POMMEUSE, légalement convoqué en date du 19 avril 2011, s est réuni au lieu ordinaire de ses séances

Plus en détail

PROCES VERBAL DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE SERCHES DU MERCREDI 30 JUIN 2010

PROCES VERBAL DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE SERCHES DU MERCREDI 30 JUIN 2010 PROCES VERBAL DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE SERCHES DU MERCREDI 30 JUIN 2010 L an deux mil dix, le trente juin, à 20 heures 30, le Conseil Municipal de la Commune de SERCHES, légalement

Plus en détail

Non aux violentes hausses d impôts à Grenoble et à la Métro. Priorité au social et à la solidarité

Non aux violentes hausses d impôts à Grenoble et à la Métro. Priorité au social et à la solidarité www.ades-grenoble.org www.lesverts38.org www.alternatifs.org/38 Conférence de presse du mercredi 10 décembre 2008 Non aux violentes hausses d impôts à Grenoble et à la Métro. Priorité au social et à la

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 5 FEVRIER 2015

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 5 FEVRIER 2015 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 5 FEVRIER 2015 L an deux mil quinze, le cinq février, à vingt heures, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s est réuni à la mairie sous la présidence de M. Jean DUFRESNE,

Plus en détail

Budget primitif 2011 eau :

Budget primitif 2011 eau : CONSEIL MUNICIPAL DU 26 Mars 2012. ÉTAIENT PRÉSENTS : G.BERNARD - P. LUMMAUX - J.P MARTIN - J.P MAURA - D. BERLAND - Mmes C. LAGARDE - L. DUPUCH - M. B. CRAPON - Mme L. BARIBAUD - F. FERRAND - M. F. FAUX.

Plus en détail

DEPARTEMENT DES LANDES MAIRIE DE SOUPROSSE. COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL du 28 Mars 2011 à 20 H

DEPARTEMENT DES LANDES MAIRIE DE SOUPROSSE. COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL du 28 Mars 2011 à 20 H DEPARTEMENT DES LANDES MAIRIE DE SOUPROSSE COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL du 28 Mars 2011 à 20 H L'an deux mil onze et le vingt huit mars à vingt heures, le Conseil Municipal de cette Commune,

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION HORS CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE ANNEE 2015

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION HORS CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE ANNEE 2015 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION HORS CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE ANNEE 2015 NOM DE L ASSOCIATION : THEME : Social Jeunesse Animation socioculturelle Autres (précisez) A RETOURNER A : DIRECTION

Plus en détail

DEBAT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES 2015

DEBAT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES 2015 DEBAT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES 2015 BUDGET COMMUNE La tenue du débat d orientations budgétaires est obligatoire dans les régions, les départements, les communes de plus de 3 500 habitants, leurs établissements

Plus en détail

VOTRE PLAN DE FINANCEMENT

VOTRE PLAN DE FINANCEMENT PLAN DE FINANCEMENT VOTRE PLAN DE FINANCEMENT BESOINS (exprimés HT) RESSOURCES DROIT DE PRÉSENTATION (ou achat) CLIENTÈLE K APPORT K PARTS DE SOCIÉTÉ K PRÊTS FAMILIAUX K DROIT D ENREGISTREMENT* K AUTRES

Plus en détail

N SIRET : N PACAGE : attribué par l INSEE lors d une inscription au répertoire national des entreprises Concerne uniquement les agriculteurs

N SIRET : N PACAGE : attribué par l INSEE lors d une inscription au répertoire national des entreprises Concerne uniquement les agriculteurs Mise à jour : le 07/04/11 AXE 3 QUALITE DE LA VIE EN MILIEU RURAL ET DIVERSIFICATION DE L ECONOMIE RURALE DEMANDE UNIQUE DE SUBVENTION MULTIFINANCEURS SERVICES DE BASE POUR L ECONOMIE ET LA POPULATION

Plus en détail

Réunion tenue en séance publique sous la présidence de M. DESHAYES Jean-Pierre, Maire.

Réunion tenue en séance publique sous la présidence de M. DESHAYES Jean-Pierre, Maire. Le lundi 28 octobre 2013 à 20h00, réunion du Conseil Municipal suivant convocation du 18 octobre 2013 remise ou envoyée aux conseillers municipaux et affichée ce même jour en mairie. Ordre du jour : -

Plus en détail

Mesdames VASSEL, LE MOULT, BERGERON, RISCH. Messieurs DEJOURS, DUPIN, BASSET, MARGIRIER, GUERIN LADREYT, HURLIN

Mesdames VASSEL, LE MOULT, BERGERON, RISCH. Messieurs DEJOURS, DUPIN, BASSET, MARGIRIER, GUERIN LADREYT, HURLIN Page 1 sur 6 Procès-verbal du Conseil Municipal de CHAMPIS du 31/10/2014 Convocation : le 23 Octobre 2014 COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 31 Octobre 2014 Présents : Mesdames VASSEL, LE MOULT, BERGERON, RISCH.

Plus en détail

Secteur géographique des actions Pays du Centre Bretagne

Secteur géographique des actions Pays du Centre Bretagne FICHE ACTION 1 : Mise en accessibilité des locaux recevant du public dans les entreprises artisanales et commerciales Descriptif et méthodologie de mise en œuvre 1 ère phase : Sensibilisation collective

Plus en détail

Décret n 2013-651 du 19 juillet 2013 modifiant le décret n 2012-752 du 9 mai 2012 portant réforme des concessions de logement.

Décret n 2013-651 du 19 juillet 2013 modifiant le décret n 2012-752 du 9 mai 2012 portant réforme des concessions de logement. 1 CIRCULAIRE N 09-2013 du 07/03/2013- (SM) Modifiée le 22/07/2013 Direction Fonction Publique Territoriale Logement de fonction Références : Décret n 2012-752 du 9 mai 2012 portant réforme du régime des

Plus en détail

- ASSOCIATIONS - L ANNEE 2016

- ASSOCIATIONS - L ANNEE 2016 Septembre 2015 Ville d EMBRUN - ASSOCIATIONS - DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR L ANNEE 2016 A REMETTRE EN MAIRIE AVANT LE 15 NOVEMBRE 2015 Composition du dossier : 1. Préambule page 2 2. Présentation

Plus en détail