Thème 3 Corps humain et santé : l'exercice physique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Thème 3 Corps humain et santé : l'exercice physique"

Transcription

1 Thème 3 Corps humain et santé : l'exercice physique 18 Voir l'activité n 9 I Les besoins des muscles Lors d'un effort d'intensité croissante, la consommation de dioxygène augmente progressivement jusqu'à atteindre une valeur maximale appelée VO 2 max. Cette consommation de dioxygène s'accompagne d'un rejet de dioxyde de carbone en quantité équivalente ; elle est associée à la dégradation d'une forme de réserve du glucose dans le muscle appelée glycogène et à la production de chaleur, mais aussi et surtout d'énergie chimique utilisable par le muscle pour accomplir sa fonction : la contraction. (voir le document 1) 25% 75% Document 1 - Schéma : La production d'énergie dans le muscle remarques : - la réaction chimique de type catabolique illustrée dans le document1 est équivalente à une combustion ; elle nécessite donc 2 types de réactif : un carburant (le glucose essentiellement) et un comburant (le dioxygène). Alors que le premier «brûle», le second «fait brûler». - le rendement énergétique du muscle est d'environ 25% c'est-à-dire que l'énergie contenue dans les nutriments catabolisés par les muscles est transformée pour ¾ en chaleur, et pour ¼ en énergie utilisable pour la contraction.

2 Bilan : 19 La digestion et l'absorption assurent l'approvisionnement des cellules en nutriments à partir des aliments. Les nutriments représentent pour les cellules une source d'énergie importante lorsqu'ils réagissent avec le dioxygène : c'est la respiration cellulaire qui a lieu dans les mitochondries. La consommation de dioxygène et de nutriments par les cellules musculaires augmente avec l intensité de l activité physique. Le muscle en activité prélève le glucose dans le sang et dans ses réserves de glycogène. Le muscle ne dispose pas de réserve de dioxygène. II Les réponses de l'organisme à l'effort physique (voir les documents 2 et 3) Un exercice physique se traduit au niveau de l'organisme par : - une augmentation du débit ventilatoire - une augmentation du débit cardiaque - une augmentation de la sudation (= transpiration) Quelques définitions : (voir le document 2) - le volume d'éjection systolique est le volume de sang expulsé par le cœur dans l'aorte à chaque battement cardiaque (suite à la contraction du ventricule gauche, appelée systole) et à destination des organes. C'est la différence entre le volume de sang dans le ventricule gauche avant et après la contraction (VES = V 1 - V 2 ) - la fréquence cardiaque (F.C) est le nombre de battements du cœur effectués en 1 minute. - le débit cardiaque (D.C ) est le volume de sang expulsé par le cœur dans l'aorte par minute, c'est donc le produit du volume d'éjection systolique (V.E.S) par la fréquence cardiaque : D.C = F.C x V.E.S - la fréquence ventilatoire est le nombre de mouvements respiratoires (= cycles inspiration-expiration) effectués en 1 minute. - le volume courant est le volume d'air qui rentre (ou qui sort) des poumons lors d'un mouvement respiratoire. - le débit ventilatoire est le volume d'air qui rentre (ou qui sort) des poumons par minute, c'est donc le produit du volume courant par la fréquence ventilatoire. P.A.S P.A.D Légende : V.E.S V 2 P.A.S : pression artérielle systolique P.A.D : pression artérielle diastolique V 1, V 2 : volume sanguin dans le ventricule gauche V.E.S : volume d'éjection systolique remarque : les cœurs sont représentés dans la position du corps qui est face à l observateur. Document 2 - Schéma : Pressions sanguines lors de la systole (a) et de la diastole (b) V 1

3 20 Document 3 Schéma-bilan : Quelques modifications physiologiques lors de l'exercice physique Bilan : L'augmentation de l'activité musculaire est associée à une augmentation du volume de dioxygène consommé, possible grâce à une augmentation des débits respiratoire et cardiaque. Le cœur est un muscle creux animé de contractions rythmiques qui mettent le sang en mouvement dans les vaisseaux sanguins sous l'effet de la pression sanguine. Une activité physique régulière a un double impact positif : sur la santé en réduisant le risque d'apparition de nombreuses maladies (obésité, troubles cardiovasculaires, cancers,...),ainsi que sur l'esprit (libération d'endorphines) tout en améliorant les capacités physiques (endurance notamment). (voir l'exercice 17) III Les limites des performances sportives A partir d'une certaine intensité de l'effort (ou puissance), le volume de dioxygène consommé par le muscle en un temps donné atteint une valeur maximale appelée VO 2 max ; lors d'un exercice physique de type course à pied, par exemple, elle correspond à une vitesse appelée la Vitesse Maximale Aérobie (V.M.A). Au delà du palier d'effort correspondant à 60% de VO 2 max.(variable selon l'individu), l'organisme utilise d'autres ressources énergétiques, limitées, qui ne font pas appel à la consommation de dioxygène. Cela s'accompagne de la production de substances toxiques (acide lactique notamment) qui s'accumulent dans le sang, conduisant à l'épuisement. L'effort ne peut donc être maintenu au-delà de quelques minutes à des puissances égales ou supérieures au palier correspondant à VO 2 max. VO 2 max varie d'une personne à l'autre, notamment selon l'âge, le sexe et l'entraînement. Ce volume maximal de dioxygène que l'organisme est capable de fournir aux muscles par unité de temps (c'est donc en fait un débit), est considéré comme le meilleur indicateur de l'aptitude physique de type endurance (effort de longue durée et de puissance inférieure à la valeur maximale). L'augmentation de la fréquence cardiaque observée lors d'un effort physique ne peut dépasser une valeur maximale appelée fréquence cardiaque maximale (en théorie, F.C max = 220 âge ±10). F.C max et VO 2 max sont donc 2 paramètres physiologiques étroitement liés (voir le schéma-bilan de l'activité n 9) remarque : l'organisme stocke suffisamment de réserves énergétiques, sous la forme de glycogène dans les cellules musculaires et de lipide dans les cellules graisseuses, pour ne pas manquer de carburant lors d'une activité physique. En revanche, il ne stocke pas de comburant, c'est-à-dire de dioxygène; On en déduit que la performance sportive, sur un travail d'endurance, est principalement lié à VO 2 max.

4 IV Relation entre l'apport de dioxygène aux muscles en activité et la double circulation (voir le document 4) La circulation pulmonaire et la circulation générale sont disposées en série : elles sont placées l'une à la suite de l'autre et ont, par conséquent, un débit sanguin identique. Tout le sang issu des organes passe donc par les poumons, ce qui permet de recharger en dioxygène l'ensemble du volume sanguin. 21 Document 4 - Schéma : disposition en série de la circulation générale et de la circulation pulmonaire V La distribution du sang vers les tissus lors d'un effort (voir les documents 5 et 6) Les organes de la circulation générale sont disposés en parallèle, ce qui assure une distribution indépendante de sang aux différents organes (débit sanguin propre à chaque organe). Lors de l'effort physique, le débit sanguin dans les organes varie : - il est augmenté au niveau du cœur, des muscles et de la peau - il est constant au niveau du cerveau - il est diminué au niveau des autres organes et notamment l'appareil digestif.

5 Ces variations du débit sanguin sont contrôlées par des variations du diamètre des artérioles qui irriguent ces différents organes (ces variations modifient la résistance qu'exercent les vaisseaux sur l'écoulement du sang) : - il y a vasodilatation (augmentation du diamètre d'un vaisseau sanguin par relâchement des fibres musculaires de sa paroi) des artérioles ai niveau des muscles, du cœur et de la peau. - il y a vasoconstriction (diminution du diamètre d'un vaisseau sanguin par contraction des fibres musculaires de sa paroi) des artérioles au niveau des autres organes 22 Légende : Document 5 - Schéma : les variations de débit sanguin dans les artérioles Document 6 - Schéma : la distribution du sang dans les organes lors d'un effort physique Ces 2 phénomènes (disposition en parallèle et changements du diamètre des artérioles) sont responsables d'une modification de la distribution des débits sanguins entre les différents organes au cours de l'activité physique. Bilan : Au cours de l'effort, les augmentations des débits cardiaque et ventilatoire, associée à des modifications de la circulation sanguine, sont synchrones : elles sont couplées, ce qui permet un apport accru de dioxygène aux muscles

6 VI Le contrôle de l'activité cardiaque 23 Voir l'activité n 10 Rappels : - La pression artérielle (P.A) est la force motrice qui propulse le sang dans dans les artères grâce à la contraction des ventricules (=systole). C'est un paramètre physiologique qui doit être étroitement contrôlé et qui est lié à la fois à la fréquence cardiaque et à la résistance des vaisseaux sanguins (R.V) par la formule mathématique : P.A = F.C x V.E.S x R.V - Les organes communiquent entre eux par 2 voies principalement : la communication nerveuse et hormonale (voir le cours de 4 ème ). a b Document 7- Schéma : la communication nerveuse (a) et hormonale (b) L'activité n 10 a permis de conclure que l'activité cardiaque est sous le contrôle du système nerveux. Au repos, lorsque la pression artérielle varie, l'organisme réagit en mettant en place des mécanismes s'opposant à cette variation pour l 'annuler et finalement, maintenir la pression artérielle constante : on parle de régulation de la pression artérielle. Conformément au schéma général du document 7a, ce mécanisme de régulation fait intervenir les éléments suivants (voir le document 8 - Schéma bilan de l'activité n 10) : - un récepteur : il 's'agit du sinus carotidien, pourvues de cellules sensorielles sensibles aux variations de la pression artérielle (stimulation) et capable de produire un message nerveux sensitif. - d'un nerf sensitif : c'est le nerf de Héring qui conduit des messages nerveux sensitifs du récepteur à un centre nerveux. - un centre nerveux : il s'agit du bulbe rachidien, juste au dessus de la moelle épinière, qui analyse ces messages puis élabore à son tour des messages nerveux adaptés ; c'est un centre intégrateur - de 2 nerfs moteurs qui conduisent des messages nerveux moteurs du bulbe rachidien au cœur : c'est le nerf parasympathique (lorsqu'il est stimulé, il entraîne une diminution de la pression artérielle et de la fréquence cardiaque : il freine le cœur) et le nerf sympathique (lorsqu'il est stimulé, il entraîne une augmentation de la pression artérielle et de la fréquence cardiaque : il accélère le cœur) - un effecteur : le cœur qui en modifiant son rythme notamment, agit sur la pression artérielle, qui reprend alors une valeur adaptée, compatible avec le bon fonctionnement de l'organisme. Remarque : l'activité cardiaque est également régulée par voie hormonale ; ainsi, sous l'effet d'un stress ou lors d'un exercice physique, une hormone cardio-accélératrice est produite, par une glande placée sur les reins, puis libérée dans le sang : il s'agit de l'adrénaline. Bilan : L'activité cardiaque est contrôlée de façon automatique et involontaire par le système nerveux. Pour cela, un boucle de régulation permet de maintenir, au repos, un paramètre physiologique essentiel : la pression artérielle, à une valeur relativement stable. (voir le document 8)

7 Document 8- Schéma : Boucle de régulation de la pression artérielle 24

Consommation en dioxygène en fonction du temps et l'effort physique

Consommation en dioxygène en fonction du temps et l'effort physique Consommation en O 2 (en L) Thème 1 : Corps humain et santé, l exercice physique Chapitre 1 : L effort physique et le fonctionnement de l organisme Introduction : Le corps de l énergie tout au long de la

Plus en détail

Chapitre 2 : Des modifications physiologiques à l'effort

Chapitre 2 : Des modifications physiologiques à l'effort Chapitre 2 : Des modifications physiologiques à l'effort I Approvisionnement des muscles, besoin en énergie et limite du corps humain : III2 Activité 1 Des études sur les modifications physiologiques à

Plus en détail

CHAPITRE 2 LA CONTRACTION MUSCULAIRE ET LA REPONSE DE L ORGANISME

CHAPITRE 2 LA CONTRACTION MUSCULAIRE ET LA REPONSE DE L ORGANISME CHAPITRE 2 LA CONTRACTION MUSCULAIRE ET LA REPONSE DE L ORGANISME Les acquis du collège : les organes effectuent en permanence des échanges avec le sang ; ils y prélèvent des nutriments et du dioxygène

Plus en détail

Partie 3 : L'organisme en fonctionnement. Chapitre 1 : Adaptation de l organisme à l effort physique

Partie 3 : L'organisme en fonctionnement. Chapitre 1 : Adaptation de l organisme à l effort physique Partie 3 : L'organisme en fonctionnement Chapitre 1 : Adaptation de l organisme à l effort physique Introduction : Acquis du collège : Les efforts physiques sont réalisés grâce à la contraction des muscles.

Plus en détail

Entrainement sportif Le système cardiovasculaire

Entrainement sportif Le système cardiovasculaire Entrainement sportif Le système cardiovasculaire Pour que le corps assure ses différentes fonctions, chacune de ses cellules doit être approvisionnée de manière continue en oxygène. Cet apport est assuré

Plus en détail

10/02/2015 ADAPTATIONS PHYSIOLOGIQUES A L EXERCICE ET A L ENTRAINEMENT. Adaptations cardiovasculaires. Le SCV comporte 3 éléments.

10/02/2015 ADAPTATIONS PHYSIOLOGIQUES A L EXERCICE ET A L ENTRAINEMENT. Adaptations cardiovasculaires. Le SCV comporte 3 éléments. Structure et fonctionnement du Système Cardio-Vasculaire (SCV) ADAPTATIONS PHYSIOLOGIQUES A L EXERCICE ET A L ENTRAINEMENT Adaptations cardiovasculaires Le SCV comporte 3 éléments Une pompe le coeur Un

Plus en détail

Fibres musculaires = cellules musculaires ; cellules capables de se contracter.

Fibres musculaires = cellules musculaires ; cellules capables de se contracter. LEXIQUE TP n 22 et TP n 23 Artère : vaisseau sanguin dans lequel le sang circule du coeur aux organes. Capillaire : vaisseau sanguin de très petit diamètre situé dans les organes et permettant l'échange

Plus en détail

Adaptations cardio-vasculaires pendant l'exercice

Adaptations cardio-vasculaires pendant l'exercice Adaptations cardio-vasculaires pendant l'exercice Description des phénomènes - Exercice dynamique versus exercice statique - Augmentation du débit cardiaque - augmentation de la fréquence cardiaque - augmentation

Plus en détail

INTRODUCTION A LA PHYSIOLOGIE DES GRANDES FONCTIONS...

INTRODUCTION A LA PHYSIOLOGIE DES GRANDES FONCTIONS... I. INTRODUCTION A LA PHYSIOLOGIE DES GRANDES FONCTIONS... 2 A. ROLES DES GRANDES FONCTIONS PHYSIOLOGIQUES... 2 B. GRANDES FONCTIONS PHYSIOLOGIQUES ET SITUATION D EXERCICE PHYSIQUE... 2 C. SYSTEMES DE COMMUNICATION

Plus en détail

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE Introduction générale : L Homme, pour vivre, a besoin de se nourrir. La nutrition fait appel à différentes fonctions que sont l alimentation, la respiration

Plus en détail

L organisme en fonctionnement

L organisme en fonctionnement L organisme en fonctionnement I. Adaptation de l organisme à l activité sportive : TP sport-1 RAPPELS L activité physique se caractérise par la mise en jeu de muscles squelettiques qui se contractent entraînant

Plus en détail

LES MODIFICATIONS DES PARAMETRES PHYSIOLOGIQUE AU COURS D ACTIVITE PHYSIQUE

LES MODIFICATIONS DES PARAMETRES PHYSIOLOGIQUE AU COURS D ACTIVITE PHYSIQUE LES MODIFICATIONS DES PARAMETRES PHYSIOLOGIQUE AU COURS D ACTIVITE PHYSIQUE L ACTIVITE PHYSIQUE : 1. La respiration: La respiration a pour fonction de maintenir constante les concentrations d O2, CO2 et

Plus en détail

Les fonctions de nutrition

Les fonctions de nutrition Les fonctions de nutrition Auteur : Yves Kuster Formateur SVT ESPE de Bretagne Objectifs Ce cours en ligne vous apportera une information de base, richement illustrée, concernant les fonctions de nutrition.

Plus en détail

Le contrôle réflexe de la pression artérielle. Activités et déroulement des activités

Le contrôle réflexe de la pression artérielle. Activités et déroulement des activités TP 6 : Le contrôle réflexe de la pression artérielle Page 1/6 Capacités et attitudes évaluées : utiliser un logiciel de simulation, saisir et mettre en relation des informations, adopter une démarche explicative,

Plus en détail

3 ème partie L3- APA. I Organisation générale du système cardio-vasculaire. 1) Organisation générale du système cardiovasculaire

3 ème partie L3- APA. I Organisation générale du système cardio-vasculaire. 1) Organisation générale du système cardiovasculaire 3 ème partie L3- APA Adaptations cardiovasculaires à l exercice I Organisation générale du système cardio-vasculaire 1) Organisation générale du système cardiovasculaire * L appareil cardiovasculaire (système

Plus en détail

L effort physique et ses effets

L effort physique et ses effets 5A. CORPS HUMAIN ET SANTE. L effort physique et ses effets Activités pratiques Ex.A.O. Adaptation cardiaque à l effort Connaissances Au cours de l effort un certain nombre de paramètres physiologiques

Plus en détail

III2 Activité 1 Des études sur les modifications physiologiques à l'effort

III2 Activité 1 Des études sur les modifications physiologiques à l'effort III2 Activité 1 Des études sur les modifications physiologiques à l'effort Problème : Comment le corps se modifie lors d'un exercice physique? Mo.3 Corps humain et santé Situation de départ : Un jeune

Plus en détail

TP6. Comment la fréquence cardiaque est-elle adaptée aux besoins de l organisme? Qu est-ce qui contrôle les battements du cœur?

TP6. Comment la fréquence cardiaque est-elle adaptée aux besoins de l organisme? Qu est-ce qui contrôle les battements du cœur? TP6 L Y C É E Comment la fréquence cardiaque est-elle adaptée aux besoins de l organisme? Qu est-ce qui contrôle les battements du cœur? 2 nde Constat: Problème : Pourquoi le cœur des patients greffés,

Plus en détail

ÉPREUVE N 2 ÉTUDE DE THÈMES D'ENSEIGNEMENT

ÉPREUVE N 2 ÉTUDE DE THÈMES D'ENSEIGNEMENT CONCOURS D'ACCÈS A LA 2 ème CATÉGORIE DES EMPLOIS DE PROFESSEURS DES ÉTABLISSEMENTS D'ENSEIGNEMENT AGRICOLE PRIVÉS SESSION 2012 Concours : EXTERNE Section : Biologie - Écologie ÉPREUVE N 2 ÉTUDE DE THÈMES

Plus en détail

Adaptations cardio-vasculaires à l exercice chronique.

Adaptations cardio-vasculaires à l exercice chronique. Adaptations cardio-vasculaires à l exercice chronique. I) Organisation générale de l appareil circulatoire. 1) La fonction circulatoire (de distribution) 2) Les grandeurs de la circulation a) Le débit

Plus en détail

Livre page 202 Question 1

Livre page 202 Question 1 Chapitre 2 : L'organisation anatomique favorise l'apport de dioxygène aux muscles. Les muscles ont des besoins accrus en dioxygène et en nutriments au cours d un effort. Cet apport se fait par la circulation

Plus en détail

FICHE THÉORIQUE N 15 Le système cardio-vasculaire SOMMAIRE

FICHE THÉORIQUE N 15 Le système cardio-vasculaire SOMMAIRE FICHE THÉORIQUE N 15 Le système cardio-vasculaire SOMMAIRE Introduction Le sang Le cœur Adaptations à l'effort du système cardio-vasculaire INTRODUCTION Le système cardio-vasculaire constitué du cœur et

Plus en détail

Plongée et système nerveux

Plongée et système nerveux Cours Guide de Palanquée - Niveau 4 28 janvier 2015 Plongée et système nerveux Frédéric LETERME - MF2 Ce que dit le Manuel de Formation Technique Notions sur le système nerveux: Définir le cerveau, cervelet,

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE L APPAREIL CARDI-VASCULAIRE

PHYSIOLOGIE DE L APPAREIL CARDI-VASCULAIRE I- Petite et grande circulation II- Systole / Diastole III Régulation de la pression artérielle IV Automatisme cardiaque Les charges électriques Le tissu nodal V- Le système neuro-végétatif Le système

Plus en détail

Lycée Bertran de Born. Pourquoi faire du sport? Sport et Santé. Blessures musculaires et dopage. Mai 2015

Lycée Bertran de Born. Pourquoi faire du sport? Sport et Santé. Blessures musculaires et dopage. Mai 2015 Mai 2015 Lycée Bertran de Born Pourquoi faire du sport? Sport et Santé Blessures musculaires et dopage 1 Les journalistes scientifiques d un jour 2 T out au long de la vie, le corps humain doit être approvisionné

Plus en détail

Plongée et système nerveux

Plongée et système nerveux Cours Guide de Palanquée - Niveau 4 15 janvier 2014 Plongée et système nerveux Frédéric LETERME - MF2 Objectifs Être capable de mieux comprendre les mécanismes des accidents de plongée Être capable de

Plus en détail

CHAPITRE 1 - DES MODIFICATIONS PHYSIOLOGIQUE À L EFFORT

CHAPITRE 1 - DES MODIFICATIONS PHYSIOLOGIQUE À L EFFORT CHAPITRE 1 - DES MODIFICATIONS PHYSIOLOGIQUE À L EFFORT 1- Evolution des besoins d un muscle en fonction de l intensité de l activité physique 1-1- Évolution de la quantité de dioxygène : Lors d un effort

Plus en détail

VERGNE Morgan. Filières énergétiques

VERGNE Morgan. Filières énergétiques Filières énergétiques Présentation des filières énergétiques Dépendant du type d effort Intensité de l effort substrats énergétiques utilisé différent Production d ATP différente ATP : principale source

Plus en détail

CONSOMMATION MAXIMALE D OXYGENE & SEUIL ANAEROBIE. B.OTHMAN hassen Professeur de physiologie

CONSOMMATION MAXIMALE D OXYGENE & SEUIL ANAEROBIE. B.OTHMAN hassen Professeur de physiologie CONSOMMATION MAXIMALE D OXYGENE & SEUIL ANAEROBIE B.OTHMAN hassen Professeur de physiologie La consommation maximale d oxygène (VO 2 max) Au cours d un exercice d intensité croissante réalisé en laboratoire

Plus en détail

L S EL MOUROUJ VI Mme HABLI RAJA * * * * DEVOIR DE CONTROLE 3 Jeudi 17 avril 2008 SECTION : 4 ème SC exp EPREUVE : SCIENCES NATURELLES DUREE : 2 heures I- QCM ( 5 points ) à remettre la copie avec le devoir

Plus en détail

Plan Prévu avec Livre hatier. 5 Thème 3 corps humain et santé (page entière à réaliser à l'ordi)

Plan Prévu avec Livre hatier. 5 Thème 3 corps humain et santé (page entière à réaliser à l'ordi) Plan Prévu avec Livre hatier 5 Thème 3 corps humain et santé (page entière à réaliser à l'ordi) * * partie A : «fonctionnement du corps lors de l'effort» (page entière à réaliser avec lettres intelligentes)non

Plus en détail

LE JEUNE AURELIEN CESA 2012

LE JEUNE AURELIEN CESA 2012 LE JEUNE AURELIEN CESA 2012 LE JEUNE AURELIEN 1 Filière principale dispensatrice d énergie. Appelé aussi glycolyse aérobie ou système oxydatif. LE JEUNE AURELIEN 2 Interactions entre les filières énergétiques

Plus en détail

REUNION A.J. MONETEAU 14/09/2016. Notions de base pour un entrainement plaisir réussi

REUNION A.J. MONETEAU 14/09/2016. Notions de base pour un entrainement plaisir réussi REUNION A.J. MONETEAU 14/09/2016 Notions de base pour un entrainement plaisir réussi MES SOURCES D INFORMATION PRINCIPALES www.conseilscourseapied.com www.lepapeinfo.com DONNEES PHYSIOLOGIQUES Les filières

Plus en détail

III) Adaptations cardiaques et circulatoires à l exercice chronique

III) Adaptations cardiaques et circulatoires à l exercice chronique III) Adaptations cardiaques et circulatoires à l exercice chronique 1) Changements observés à l exercice sousmaximal - Ralentissement de la FC - Augmentation du VES - Diminution du débit sanguin / kg de

Plus en détail

Corps humain et santé : l exercice physique. Partie 1 : l adaptation physiologique lors d un effort physique.

Corps humain et santé : l exercice physique. Partie 1 : l adaptation physiologique lors d un effort physique. Corps humain et santé : l exercice physique. Partie 1 : l adaptation physiologique lors d un effort physique. Au cours de l activité physique, les muscles ont des besoins accrus. La couverture de ces besoins

Plus en détail

Chap.1 : Où l'organisme trouve-t-il l'énergie nécessaire à son fonctionnement?

Chap.1 : Où l'organisme trouve-t-il l'énergie nécessaire à son fonctionnement? Chap.1 : Où l'organisme trouve-t-il l'énergie nécessaire à son fonctionnement? I. Les modifications observables lors d'une activité physique. A. Comment l'organisme réagit-il à un effort physique? OC :

Plus en détail

THÈME 3 : CORPS HUMAIN ET SANTÉ

THÈME 3 : CORPS HUMAIN ET SANTÉ THÈME 3 : CORPS HUMAIN ET SANTÉ CHAPITRE 1 : DES MODIFICATIONS PHYSIOLOGIQUES LIÉES À L EFFORT La connaissance du corps et de son fonctionnement est indispensable pour pratiquer un exercice physique dans

Plus en détail

Augmentation très rapide de Qc dès le début de l exercice puis + lentement pour atteindre un plateau ie l état stable.

Augmentation très rapide de Qc dès le début de l exercice puis + lentement pour atteindre un plateau ie l état stable. V Fonction Cardiaque 1) Réponses du débit cardiaque Q C (l/min) = VES (ml/bat) x FC (bpm) Qc de repos = 5l/min chez l homme ; un peu moins chez la femme. Qc max = 20 à 25 l/min Qc : adaptation de ces 2

Plus en détail

La circulation sanguine

La circulation sanguine CHAPITRE 5 C5.0 La circulation sanguine 1 Le cœur moteur de la circulation sanguine 2 La double circulation du sang et échanges avec les organes 3 Les maladies cardiovasculaires (Ce que devrais savoir

Plus en détail

Le système nerveux et la régulation

Le système nerveux et la régulation Le système nerveux et la régulation Quels arguments donner pour susciter l intérêt de vos élèves pour ce sujet? Quelles sont les principales difficultés de l enseignement du système nerveux? Comment expliquer

Plus en détail

Q 1 : Qu'est-ce que le myocarde? (cœur)

Q 1 : Qu'est-ce que le myocarde? (cœur) Q 1 : Qu'est-ce que le myocarde? (cœur) A : Le muscle du cœur B : Une artère du cœur C : Une veine du Cœur D : Le tissu externe du cœur Q 2 : À quoi servent les méninges? (cerveau) A : Mémoriser les informations

Plus en détail

FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME ET BESOIN EN ENERGIE. Corps humain. organes

FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME ET BESOIN EN ENERGIE. Corps humain. organes FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME ET BESOIN EN ENERGIE Schéma simpliste du fonctionnement du corps humain Corps humain respiration organes oxygène déchets aliments digestion fonctionner FONCTIONNEMENT DE L

Plus en détail

1. Consommation de glycogène et effort

1. Consommation de glycogène et effort TD2 S2 L1 Exos 1. Consommation de glycogène et effort Chez des sportifs entraînés et chez des personnes sédentaires, des fragments d un muscle du membre inférieur (le quadriceps) ont été prélevés par biopsie

Plus en détail

GENERALITES. 2. Les cavités Ces cavités sont tapissées d'une fine membrane qui se replie au niveau d'orifices et forment les valvules cardiaques.

GENERALITES. 2. Les cavités Ces cavités sont tapissées d'une fine membrane qui se replie au niveau d'orifices et forment les valvules cardiaques. GENERALITES I/ Le coeur 1. Le myocarde muscle cardiaque muscle strié qui se contracte spontanément c'est un muscle à commande automatique il se contracte automatiquement, de façon rythmique, indépendamment

Plus en détail

Chapitre IV : Circulation sanguine

Chapitre IV : Circulation sanguine Chapitre IV : Circulation sanguine Problème scientifique : Introduction : Comment, chez les mammifères, le cœur permet-il l irrigation des organes en sang oxygéné? Le sang apporte aux organes les nutriments

Plus en détail

Les conditions environnementales. M1 EOPS : U.E. Facteurs influençant la performance sportive (P Mucci)

Les conditions environnementales. M1 EOPS : U.E. Facteurs influençant la performance sportive (P Mucci) Les conditions environnementales La thermorégulation et ses limites à l exercice physique M1 EOPS : U.E. Facteurs influençant la performance sportive (P Mucci) I Les mécanismes Facteurs de l équilibre

Plus en détail

TP1 : ACTIVITE PHYSIQUE ET BESOINS DES CELLULES MUSCULAIRES

TP1 : ACTIVITE PHYSIQUE ET BESOINS DES CELLULES MUSCULAIRES TP1 : ACTIVITE PHYSIQUE ET BESOINS DES CELLULES MUSCULAIRES Objectif du TP : concevoir un protocole expérimental. Rappel des acquis du collège : Les organes effectuent en permanence des échanges avec le

Plus en détail

Préparation au Niveau 4. Description et fonctionnement de l'appareil circulatoire.

Préparation au Niveau 4. Description et fonctionnement de l'appareil circulatoire. Page 1 sur 5 Plan du cours. 1. Pourquoi ce cours? 2. Composant central : le coeur. 3. Les vaisseaux sanguins. 4. Le sang. 5. Mode de transport des gaz dans le sang. 6. Les 2 circulations du sang! 7. Le

Plus en détail

La circulation du sang et l élimination des déchets.

La circulation du sang et l élimination des déchets. Programmes Le rôle de la circulation sanguine dans l organisme. La circulation sanguine assure la continuité des échanges au niveau des organes. Le sang circule à sens unique dans des vaisseaux (artères,

Plus en détail

CHAPITRE I ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME Niveaux d organisation Atome Molécule (ou composée)

CHAPITRE I ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME Niveaux d organisation Atome Molécule (ou composée) TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE I ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME 15 1 Niveaux d organisation 17 1.1. Atome 17 1.2. Molécule (ou composée) 18 1.3. Cellule 19 1.3.1. Différents types de cellules

Plus en détail

DOSSIER COURSE DE DUREE

DOSSIER COURSE DE DUREE DOSSIER COURSE DE DUREE Objectif du cycle: DUREE DE COURSE CONTINUITE DE COURSE PLAN DE COURSE Réaliser le VOLUME de course demandé (courir 30 minutes) Sans s arrêter, ni marcher En respectant le projet

Plus en détail

Coeur. Physiologie cardiovasculaire Présentation générale Terminologie et variables. Objectifs. Organisation générale. Plan

Coeur. Physiologie cardiovasculaire Présentation générale Terminologie et variables. Objectifs. Organisation générale. Plan Physiologie cardiovasculaire Présentation générale Terminologie et variables H. Lefebvre Objectifs Comprendre l organisation de la circulation Définir les variables cardiovasculaires Connaître leur intérêt

Plus en détail

LA CIRCULATION SANGUINE

LA CIRCULATION SANGUINE LA CIRCULATION SANGUINE Le sang Le volume sanguin : 4,5 L chez l homme et 3,6 L chez la femme Globules rouges Lymphocyte Plaquettes Polynucléaire Monocyte Les fonctions : Transport de nombreuses substances

Plus en détail

Partie B : Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie. Chap. 1 : Des échanges entre le sang et les organes

Partie B : Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie. Chap. 1 : Des échanges entre le sang et les organes Partie B : Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie Chap. 1 : Des échanges entre le sang et les organes Activité 1 : mesures FC et FR et effort. I / Ra /Re Fréquence cardiaque : nombre de battements

Plus en détail

Fig.1 : Évolution de la pression artérielle au cours de la journée. SVT 2 de Hachette Éducation 2010.

Fig.1 : Évolution de la pression artérielle au cours de la journée. SVT 2 de Hachette Éducation 2010. Activité 4: Quels mécanismes interviennent dans la régulation de la pression artérielle? Compétences mises en œuvre : Extraire l information utile Raisonner Utiliser les fonctionnalités d un logiciel de

Plus en détail

Capacité Aérobie Par$e III: Adapta$ons Cardiovasculaires Chroniques. Synemorphose inc. (c)

Capacité Aérobie Par$e III: Adapta$ons Cardiovasculaires Chroniques. Synemorphose inc. (c) Capacité Aérobie Par$e III: Adapta$ons Cardiovasculaires Chroniques Contenu du système cardiovasculaire Les fréquences cardiaques (FC) Le volume d éjec$on systolique (VES) Le débit cardiaque (Q) La pression

Plus en détail

Automatisme cardiaque, application aux greffes cardiaques. o bref rappel des fonctions du cœur

Automatisme cardiaque, application aux greffes cardiaques. o bref rappel des fonctions du cœur Automatisme cardiaque, application aux greffes cardiaques INTRODUCTION o explication du titre o bref rappel des fonctions du cœur o brève description du cœur: l emplacement et sa composition I. Automatisme

Plus en détail

CARDIOTOXICOLOGIE RAPPELS DE PHYSIOLOGIE CARDIAQUE

CARDIOTOXICOLOGIE RAPPELS DE PHYSIOLOGIE CARDIAQUE CARDIOTOXICOLOGIE RAPPELS DE PHYSIOLOGIE CARDIAQUE DEA DE TOXICOLOGIE Toxicologie du médicament, Toxicologie d organes CARDIOTOXICITE Nicolas Deye Réanimation Médicale & Toxicologique Hôpital Lariboisière,

Plus en détail

Vaisseaux sanguins. Pression artérielle. Introduction. Structure des parois vasculaires. Structure des parois vasculaires. Nicolas DARD. veine.

Vaisseaux sanguins. Pression artérielle. Introduction. Structure des parois vasculaires. Structure des parois vasculaires. Nicolas DARD. veine. Introduction UFR SMBH Vaisseaux sanguins Veines et Artères élastiques Pression artérielle Artères musculaires Artérioles Nicolas DARD 1 Veinules Capillaires (continus, fenestrés) 2 Structure des parois

Plus en détail

TP1 : ACTIVITE PHYSIQUE ET BESOINS DES CELLULES MUSCULAIRES

TP1 : ACTIVITE PHYSIQUE ET BESOINS DES CELLULES MUSCULAIRES TP1 : ACTIVITE PHYSIQUE ET BESOINS DES CELLULES MUSCULAIRES Rappel des acquis du collège : Les organes effectuent en permanence des échanges avec le sang : ils y prélèvent des nutriments et du dioxygène

Plus en détail

UE 2.2.S1 - COURS MAGISTRAL N 7 : LE CŒUR.

UE 2.2.S1 - COURS MAGISTRAL N 7 : LE CŒUR. UE 2.2.S1 - COURS MAGISTRAL N 7 : LE CŒUR. 1) L'ANATOMIE DU CŒUR. 1-1) La localisation du cœur. Le cœur est situé dans le médiastin qui est la partie centrale de la cavité thoracique. Le cœur est entouré

Plus en détail

L7. ECG - Questionnaire

L7. ECG - Questionnaire L7. ECG - Questionnaire Un questionnaire par équipe de deux, à remettre le _ Noms : Compléter ces deux 1ères pages à l ordi pendant le labo. Imprimer et joindre à la 2 e partie du questionnaire qui est

Plus en détail

Capacité Aérobie Par$e II: Adapta$ons Cardiovasculaires Aigues. Synemorphose inc. (c)

Capacité Aérobie Par$e II: Adapta$ons Cardiovasculaires Aigues. Synemorphose inc. (c) Capacité Aérobie Par$e II: Adapta$ons Cardiovasculaires Aigues Contenu Adapta&ons aigues du système cardiovasculaire à l effort Les fréquences cardiaques (FC) Le volume d éjec$on systolique (VES) Le débit

Plus en détail

LA FONCTION CARDIO-VASCUALIRE

LA FONCTION CARDIO-VASCUALIRE LA FONCTION CARDIO-VASCUALIRE Le coeur est un organe musculaire creux en forme de poire situé entre les poumons, au milieu du thorax il est le moteur du système cardiovasculaire son rôle est de pomper

Plus en détail

TP n 3 : L apport de dioxygène et de nutriments aux muscles. Le cœur, moteur de la circulation sanguine : L approvisionnement des muscles :

TP n 3 : L apport de dioxygène et de nutriments aux muscles. Le cœur, moteur de la circulation sanguine : L approvisionnement des muscles : Partie I, Chapitre 1, 2 nde : TP n 3 : L apport de dioxygène et de nutriments aux muscles Capacités et attitudes évaluées : utiliser l outil informatique, réaliser une dissection, saisir et mettre en relation

Plus en détail

FONCTION CARDIO- VASCULAIRE - 2

FONCTION CARDIO- VASCULAIRE - 2 FONCTION CARDIO- VASCULAIRE - 2 UE 2.2 Cycle de la vie et grandes fonctions Octobre 2015 L. Rousseau LA CIRCULATION SANGUINE Circulation du sang et principaux vaisseaux impliqués Artères irriguant toutes

Plus en détail

Bilan n 5 Le corps humain et santé : l exercice physique.

Bilan n 5 Le corps humain et santé : l exercice physique. Bilan n 5 Le corps humain et santé : l exercice physique. Objectifs de cette partie du programme : - (TP n 21) découvrir les modifications physiologiques du système cardiorespiratoire lors d un effort.

Plus en détail

Thème 3 : Corps humain et santé : l'exercice physique

Thème 3 : Corps humain et santé : l'exercice physique Thème 3 : Corps humain et santé : l'exercice physique Chapitre 1 : Des modifications Introduction physiologiques à l'effort Au cours d'un effort physique, on observe des manifestations de cet effort chez

Plus en détail

Système cardiovasculaire: le coeur

Système cardiovasculaire: le coeur UE 2.2 Cycles de la vie et grandes fonctions Système cardiovasculaire: le coeur Marianne Zeller 1 Système cardiovasculaire Artères, circulation, réseau, voies, transport notre système de vaisseaux sanguins

Plus en détail

Cœur, vaisseaux et circulation sanguine pendant le sport

Cœur, vaisseaux et circulation sanguine pendant le sport Cœur, vaisseaux et circulation sanguine pendant le sport Le cœur est une pompe qui, grâce à ses contractions, assure la circulation du sang. Transporté dans les vaisseaux sanguins, le sang approvisionne

Plus en détail

PHYSIOLOGIE ET PLONGEE Système cardiovasculaire. Béatrice GEOFFROY Janvier 2015

PHYSIOLOGIE ET PLONGEE Système cardiovasculaire. Béatrice GEOFFROY Janvier 2015 PHYSIOLOGIE ET PLONGEE Béatrice GEOFFROY Janvier 2015 Pourquoi ce cours? Nécessaire pour aborder les échanges gazeux Comprendre le mécanisme circulatoire et quels sont les effets de l immersion Prévenir

Plus en détail

Aspects biologiques de l'échauffement SOMMAIRE

Aspects biologiques de l'échauffement SOMMAIRE Aspects biologiques de l'échauffement SOMMAIRE Déroulement d'un échauffement type Effets provoqués par l'échauffement Autres formes d'échauffement DEROULEMENT D'UN ECHAUFFEMENT TYPE Un bon échauffement

Plus en détail

LA CIRCULATION SANGUINE

LA CIRCULATION SANGUINE LA CIRCULATION SANGUINE Le corps d un adulte continent environ 5L de sang, celui d un enfant 3L. Ce liquide circule sous pression dans les artères. En plaçant les doigts sur une artère, on ressent les

Plus en détail

Séance 4 : Séance 5 :

Séance 4 : Séance 5 : Séance 4 : Synthèse des travaux d'investigation : le fonctionnement du cœur. Pb : Comment le sang est-il mis en mouvement? (Grâce au cœur). S appuyer sur une vidéo ou sur la fréquence cardiaque (fréquence

Plus en détail

Appareil Respiratoire

Appareil Respiratoire Appareil Respiratoire C est grâce à lui que l homme peut vivre en apportant aux cellules l oxygène indispensable et en éliminant le dioxyde de carbone par l intermédiaire du transporteur qu est le sang.

Plus en détail

LES FILIERES ENERGETIQUES

LES FILIERES ENERGETIQUES LES FILIERES ENERGETIQUES Anita DOTTIN CQP ALS AGEE 2015 L activité physique nécessite une dépense d énergie due à la contraction musculaire. Son principe de base est la transformation d une énergie chimique

Plus en détail

Bases énergétiques de l activité physique

Bases énergétiques de l activité physique Bases énergétiques de l activité physique A- Les sources énergétiques - Bioénergétique : les filières ε et leurs caractéristiques - Déterminants de la performance en endurance - Causes de la fatigue [B-

Plus en détail

THEME 3 Corps humain et santé : l exercice physique

THEME 3 Corps humain et santé : l exercice physique THEME 3 Corps humain et santé : l exercice physique Des modifications physiologiques à l effort Au cours d un exercice long et/ou peu intense, l énergie est fournie par la respiration, qui utilise le dioxygène

Plus en détail

LA CIRCULATION SANGUINE ET L'ÉLIMINATION DES DÉCHETS

LA CIRCULATION SANGUINE ET L'ÉLIMINATION DES DÉCHETS Partie 1, Chapitre 4 LA CIRCULATION SANGUINE ET L'ÉLIMINATION DES DÉCHETS Intro : Nous avons vu que des échanges ont lieu en permanence entre le sang et différents organes : le sang recueille des substances

Plus en détail

Chapitres 1 : Adaptation de l'organisme à l'effort.

Chapitres 1 : Adaptation de l'organisme à l'effort. Chapitres 1 : Adaptation de l'organisme à l'effort. Intro : Les muscles permettent les mouvements. Ils ont besoins d'énergie pour ce contracter. Pour produire cette énergie, ils utilisent le glucose, détruit

Plus en détail

CŒUR ET SPORTS DE MONTAGNE

CŒUR ET SPORTS DE MONTAGNE CŒUR ET SPORTS DE MONTAGNE Mémoire du DIU de Médecine d Urgence de Montagne Dr Nathalie BIZARD Septembre 2007 L EFFORT PHYSIQUE Contraction musculaire: Energie chimique Energie mécanique Effort = consommateur

Plus en détail

Fréquences cardiaques

Fréquences cardiaques Fréquences cardiaques La fréquence cardiaque maximale (FCM) correspond à la valeur la plus élevée pouvant être atteinte. La formule la plus répandue est 220 - âge quel que soit le sexe Reiss & Prévost

Plus en détail

L appareil cardio-vasculaire

L appareil cardio-vasculaire L appareil cardio-vasculaire Le but de l appareil cardio-vasculaire est d assurer un flux constant de sang dans l organisme. Car les cellules ont besoin pour fonctionner d énergie et d O2 amenés par le

Plus en détail

THEME 3 : Corps humain et santé, un exercice physique

THEME 3 : Corps humain et santé, un exercice physique THEME 3 : Corps humain et santé, un exercice physique PROBLEMATIQUE : Comment concilier sport et santé? I-Pratiquer un sport sans risque pour la santé TP1-Comment pratiquer un exercice sans risque pour

Plus en détail

Physiologie et biologie du sport

Physiologie et biologie du sport Physiologie et biologie du sport Introduction : Physiologie et performance sportive Dans toute pratique sportive, le sportif effectue un travail dont le résultat est la performance motrice. Celle-ci est

Plus en détail

Aptitude aérobie: concepts et composantes

Aptitude aérobie: concepts et composantes Aptitude aérobie: concepts et composantes CESA VO 2 max (ml.min -1.kg -1 ) Coût Énergétique (ml.kg -1.m -1 ) Endurance aérobie (%VO 2 max) VAM (km/h) Composantes de l aptitude aérobie VO 2 max (ml.min

Plus en détail

MODULE 6 Le système nerveux central et périphérique. Le neurone : L unité de base

MODULE 6 Le système nerveux central et périphérique. Le neurone : L unité de base MODULE 6 Le système nerveux central et périphérique Le neurone : L unité de base Le neurone est une cellule spécialisée dans la production et le transport d un influx nerveux (signal ou message) Cette

Plus en détail

ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE HUMAINES

ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE HUMAINES SESSION 2003 ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE HUMAINES Durée : 4 heures Coefficient : 3 (Anatomie : 1,5 physiologie : 1,5) L usage de la calculatrice n est pas autorisé. ANATOMIE (30 points) : Toute légende est

Plus en détail

Les accidents toxiques ou biochimiques

Les accidents toxiques ou biochimiques Les accidents toxiques ou biochimiques N4 La toxicité des gaz Rappels. Composition de l air: O 2 = 20 % ; N 2 = 79 %; CO 2 = 0,03 % ; Gaz rares = traces Toxicité des gaz = liée à la variation de la PP

Plus en détail

REVISION MODULE 3. 9 Lequel (lesquels) de ces vaisseaux comporte(nt) des valves anti reflux : A artères B veines

REVISION MODULE 3. 9 Lequel (lesquels) de ces vaisseaux comporte(nt) des valves anti reflux : A artères B veines REVISION MODULE 3 L'APPAREIL CIRCULATOIRE 1 L'appareil circulatoire est composé : A du cœur B des vaisseaux sanguins C des vaisseaux lymphatiques D des capillaires 2 Le sang circule d'un ventricule à l'oreillette

Plus en détail

A-L'organisation de la circulation entre les poumons et les muscles

A-L'organisation de la circulation entre les poumons et les muscles Problème:Comment est organisé l'appareil circulatoire pour apporter davantage de dioxygène et nutriments aux muscles lors d'un effort? III- L organisation de la circulation permet d approvisionne efficacement

Plus en détail

Système cardiovasculaire

Système cardiovasculaire Système cardiovasculaire Cœur, Circulation,Thermorégulation et Froid Plan: - Le cœur - Les vaisseaux sanguins - Le sang - La circulation : pulmonaire/systémique - Le FOP - Adaptation du système cardiovasculaire

Plus en détail

Sciences & Technologie

Sciences & Technologie LE SYSTEME NERVEUX Le système nerveux forme une population cellulaire homogène et de fonction spécialisée dans le travail de relation avec le milieu extérieur (perception du milieu extérieur, intégration

Plus en détail

BASES D ANATOMIE Docteur Erik BOQUET Page 1 18/03/2006 BASES D ANATOMIE. (Docteur Erik BOQUET) 1 SYSTEME NERVEUX

BASES D ANATOMIE Docteur Erik BOQUET Page 1 18/03/2006 BASES D ANATOMIE. (Docteur Erik BOQUET) 1 SYSTEME NERVEUX Docteur Erik BOQUET Page 1 18/03/2006 BASES D ANATOMIE (Docteur Erik BOQUET) 1 SYSTEME NERVEUX Le tissu nerveux est formé de cellules appelées neurones qui ont la particularité de ne pas se reproduire

Plus en détail

LA PREPARATION PHYSIQUE DANS LES ACTIVITES SPORTIVES DE LA FFESSM

LA PREPARATION PHYSIQUE DANS LES ACTIVITES SPORTIVES DE LA FFESSM LA PREPARATION PHYSIQUE DANS LES ACTIVITES SPORTIVES DE LA FFESSM 12/03/2016 Pascale Estripeau Les activités sportives de la FFESSM Activités en déplacement Nage avec palmes Nage en eau vive Plongée sportive

Plus en détail

Physiologie du système nerveux autonome

Physiologie du système nerveux autonome Faculté de médecine de Mostaganem Département de médecine 3 ème année médecine Physiologie du système nerveux autonome Dr BENAICHOUCHE K, Maitre assistante en pharmacologie Plan du cour I. INTRODUCTION

Plus en détail

Le système nerveux central et le système nerveux périphérique

Le système nerveux central et le système nerveux périphérique Le système nerveux central et le système nerveux périphérique L anatomie du système nerveux Le système nerveux se compose de deux parties : le système nerveux (SNC) qui comprend l et la. le système nerveux

Plus en détail

Tension artérielle et hypertension

Tension artérielle et hypertension 07/09/2010 - Par Marie-Cécile Jacquier Tension artérielle et hypertension L'hypertension artérielle est un facteur de risque de développement de maladies cardio-vasculaires. Une pression artérielle anormalement

Plus en détail

Le système musculaire

Le système musculaire Le système musculaire Ils représentent environ 40% de votre poids corporel. Vous les utilisez à tous les jours pour effectuer une gamme de mouvements. Cependant, très peu de gens peuvent les identifier.

Plus en détail

INSUFFISANCE CARDIAQUE Physiopathologie / signes d alerte

INSUFFISANCE CARDIAQUE Physiopathologie / signes d alerte Physiopathologie / signes d alerte Syndrome du à l incapacité du cœur à fournir un débit sanguin suffisant pour satisfaire les besoins métaboliques de l organisme. Selon la cavité atteinte de façon exclusive,

Plus en détail