L affirmation de soi Ni tyran, ni carpette

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L affirmation de soi Ni tyran, ni carpette"

Transcription

1 Raphaëlle GIORDaNO IzmI maei-cazali L affrma de N yra, carpee 3

2 ƒ Smmare p. 6 p. 8 p. 10 PrŽ face d dcer Clze Sade dõ Ž vl de lõ Hm aerv Le 10 cmmademe de lõ Hm aerv dée clef 1 : maëtriser le B.a.-Ba DE lõ assertivitƒ p. 14 TEST : Ò æ e-v aerf?ó p. 20 Le 4 ype de cmpreme p. 22 Adpez e ade gaga-gaga p. 24 Syez clar(e) e c (e) p. 26 Arez v pre de parle p. 28 Deveez brlla raer p. 30 Meez-v e Ž erge p. 32 Cmmqez effcaceme p. 12 dée clef 2 : SÕ affirmer EN BEaUTƒ p. 36 p. 38 p. 60 p. 66 p. 68 p. 70 p. 72 Fcher de pe mre Ž rer Cachg Clze - Exercce praqe Meez e cage v pe mre Dez-v de perm Appreez ˆ dre NON! Clvez v qalž CrŽ ez vre rž perre Ò mme bheró p. 34 4

3 dée clef 3 : DEvENIR UN SUPER cmmunicant p. 84 p. 90 p. 92 p. 94 p. 96 p. 100 p. 102 Dƒj p. 106 p. 108 p. 110 p. 112 p. 114 p. 116 p. 118 p. 120 Syez empahqe Praqez lõ Ž ce acve DŽ cdez le -verbal Sychrez-v! Teez vre aervž Dez de ge de recaace La perle de maager dée clef 4 : UER les crises Preez de la haer DŽ cllez v mbre! De-le a agrevž Recevez e crqe ereeme Fae paer e crqe RŽ ez ax fre pre Ne bez pl ƒ vez le cmplca p.48 p.104 le fal : Ë v p. 126 p. 128 p. 130 p. 132 p. 136 US DE juer Merez vre qe d affrma de Era ez-v r le erra ƒ crvez vre hyme ˆ lõ aervž TEST : Grad qz fal Dpl me de clzedka p.124 p. 138 p. 140 Déf Bblgraphe 5

4 6

5 Préface V q eez ere v ma ce vrage d affrma de, v avez a ac de déjà cmpr le ejex d e ae aervé pr dévelpper de rela harmee e adper e e crcace e ade pve e crcve. Crareme ax dée reçe, l y a pa qe le pere q maqe de cface e elle q be de mcler ler affrma de. Celle q cède à l agrevé, ax jex de pvr, à l rageace, aa ccerée. Predre le are de ha e pa avr der ge de recaace, evager le a qe de p de ve a e mere a da la pea de lõ are : aa de ca q cde exrableme à de prblème de cmmca e q mž re e reme e qe. Hereeme, m, dcer Clze, vre exper e zéde e gde perel, je là pr v ramere cmme adper le b cmpreme, grâce à paaché de echqe prée, ere are, de l aalye raacelle, de la PNL (prgramma er-lgqe) e de lõ ellgece Ž melle. Grâce à ce lvre e jex e e mage, v mémrerez ecre pl ve le dž e clef! E dex emp, r mveme, v erez deve(e) per-cmmca. Dcer Clze, vre gde, exper e zéde 7

6 Le m aervž ve de lõ agla aervee, dérvé d verbe aer : affrmer, affrmer, défedre e dr, défedre p. aervee pe e radre e fra a par lõ affrma de, la cface e, l arace perelle. L aervé e dc l ade grâce à laqelle pe affrmer, exprmer e dž e e dž fedre e dr a empž er r cex de are. CÕ e fare preve de fermeé da le a, avr per e lme lme, fare preve d empahe e de repec pr dž velpper de rela harmee. 8 BAT OK Affrma de.dd 8 04/02/10 14:30

7 D ep ce emp ace de la préhre, l e a fa d chem, re Hm ape ape! Ajrd h, le ade lme de l évl, c e cel de l Hm aerv : l hmme q a affrmer e repeca ar. F l âge de perre ù l falla mper à cp de grd. L hmme mdere a reer maîre de l-même e e crcace e créer clma de cface da e rela. Over, à l éce, prê à er a place a pr aa empéer r celle de are : e vrae frce raqlle. 9 BAT OK Affrma de.dd 9 04/02/10 14:30

8 MAÎTRISER LE B.A.BA DE L ASSERTIVITÉ 0 1 e Le m e v d er ma a m. c Hm era l c m de l,, re e a e c e fa llace d c. era 1 - Ta la beve era. p p De répp a,. 2 p é e, era al l b q a eç, éc r e l f S 3 - êre are éfedra,. d de a re 4 - Sl p e ve, de a lppera d cel déve é. p e, a 5 - Te repec léraceral e, p al é e m e r a é r r é c e r 6 - Spr aff f préc e bjec a. q r 7 - De der ve, e c. c ar r qe r C r p 8 - er le c, ra. e a v. c, r pr I 9 - er agre x er a é -R 10 10

9 11

10 12

ra re ri ro ru ré rè rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur

ra re ri ro ru ré rè rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur Des syllables avec r ra re ri ro ru ré rè rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur ra re ri ro ru ré rê rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur ru ar ro ir Des syllables

Plus en détail

D é ce m b re 2 0 0 7 L e ttr e d 'i n fo r m a ti o n n 1 6 E d i to r i al P o u vo i r s p r i vé s, p o u vo i r s p u b li c s P l u s i e u r s é vé n e m e n ts n o u s i n te r p e l l e n t d

Plus en détail

c o n c er n a n t en E M E A c o n f o r m é m en t a u x t er m es d u c o n t r a t a v ec l es P a r t en a i r es d e d i s t r i b u t i o n i n

c o n c er n a n t en E M E A c o n f o r m é m en t a u x t er m es d u c o n t r a t a v ec l es P a r t en a i r es d e d i s t r i b u t i o n i n CONTRAT AVEC LES PARTENAIRES DE DISTRIBUTION INDIRECTS v. EM EA. 0 4.2 5.2 0 0 7 Afin d e v o u s e n r e g i s t r e r a u p r è s d e Ci s c o c o m m e p a r t e n a i r e d e d i s t r i b u t i o

Plus en détail

Livret de promotion. Master Ingénierie éditoriale et communication. Année 2012-2013

Livret de promotion. Master Ingénierie éditoriale et communication. Année 2012-2013 Le e Mae Iéee éae e a ée 2012-2013 Faç Gee Pée e UCP qeqe... L UCP e aeae à Ce-Pe, aqee 10% e éa e e e aeae, à ù a ee aae éèe à 5 %. P e ée e UCP, Faç Gee, ee aaé eqe a a eee e éabee e a a é e éqe. ee,

Plus en détail

Construire ensemble le diagnostic

Construire ensemble le diagnostic Construire ensemble le diagnostic Thème n 2 : les énergies Thème : Changement climatique, énergie Energie et énergie renouvelable Bilan de la géothermie à Sucy Exemple du Clos de Pacy et des enjeux énergétiques

Plus en détail

a l e i y m u r o f n v w s j z ou ch oi eu ph gn eau/au on in un en/an oin ain ein ien ill Une lettre qui donne un son que je peux chanter longtemps

a l e i y m u r o f n v w s j z ou ch oi eu ph gn eau/au on in un en/an oin ain ein ien ill Une lettre qui donne un son que je peux chanter longtemps Une lettre qui donne un son que je peux chanter longtemps a l e i y m u r o f n v w s j z Une lettre qui donne un son bref (en valeur de base) d t b p c k q g 2-3 lettres qui donnent ensemble toujours

Plus en détail

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com I N T R O D U C T I O N W O R D e s t u n l o g i c i e l d e t r a i t e m e n t d e t e x t e t r è s p e r f o r m a n t q u i n o u s p e r m e t d de o ccurméee nr ta u n C e d o c u m e n t p e u

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Na t i ons U ni e s E / C N. 1 7 / 20 0 1 / PC / 1 7 Conseil économique et social D i s t r. gé n é r a l e 2 ma r s 20 0 1 F r a n ç a i s O r ig i n a l: a n gl a i s C o m m i s s io n d u d é v el

Plus en détail

D é ce m b re 2 01 0 L e ttr e d 'i n fo r m a t i o n n 2 2 E d i to r i al L a f r o n ti è r e so c i ale L a p r i s e d e c o n s c i e n c e d e s e n tr e p r i s e s e n m a ti è re D e s e xa

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

Concerts (exemples) Fes ti v al T ran art Ital i e S EP T EM B R E 2011 PROCHAINES PREMIERES

Concerts (exemples) Fes ti v al T ran art Ital i e S EP T EM B R E 2011 PROCHAINES PREMIERES L e A L E P H G I T A R R E N Q U A R T E T T s e c o m p o s e d ' A n d r é s H e r n á n d e z A l b a, T i l l m a n n R e i n b e c k, W o l f g a n g S e h r i n g e r e t C h r i s t i a n W e r

Plus en détail

Thermographie infrarouge et conduction inverse : estimation d une source surfacique de chauffage par induction.

Thermographie infrarouge et conduction inverse : estimation d une source surfacique de chauffage par induction. hemogaphe faouge e coduco vese : esmao d ue souce sufacue de chauffage pa duco Aboubaca OUAAA, Des MAILLE, Mchel GADECK, Mchel LEBOUCHE Objecf : - fluece composo flude flude dus # eau du éseau efodsseme

Plus en détail

CHAPITRE III VECTEURS

CHAPITRE III VECTEURS CHAPITRE III VECTEURS EXERCICES 1) Recopiez le point A et le vecteur u sur le quadrillage de votre feuille : 4 e Chapitre III Vecteurs a) Construisez le point B tel que AB = u. b) Construisez le point

Plus en détail

2 exercices corrigés d Electronique de puissance sur l onduleur

2 exercices corrigés d Electronique de puissance sur l onduleur 2 exercces corrgés d lecronqe de pssance sr l ondler xercce nd01 : ondler aonome n réalse le monage svan en lsan qare nerrpers élecronqes, fonconnan dex par dex : Le généraer de enson conne a ne f.e.m.

Plus en détail

Peuple de lumière - T 601 Paroles : Charles Singer - Musique : Jean-Pierre Kempf - Harmonisation pour orgue : Michel Poillot C

Peuple de lumière - T 601 Paroles : Charles Singer - Musique : Jean-Pierre Kempf - Harmonisation pour orgue : Michel Poillot C Peup de lumière T 601 Paros : Chars Singer Musique : eanpierre Kempf Harmonisation orgue : Mihel Poillot C w R/ Peu p de lu C miè re, bap ti sé té moi gner, w peu p d'é van gi, ap pe lé an non er n s mer

Plus en détail

100 % gratuit. inédit. www.bimedia.com.fr

100 % gratuit. inédit. www.bimedia.com.fr é z s r séc abac 100 % gra b é a r f sps a grâc à www.bma.cm.fr l p m c f s l c x f! U sps p r c r a s VwM, l acr a sr l marché la ésrllac, a éé sélcé par Bma pr pmsr mps rél la sécré r p. Grâc à la chlg

Plus en détail

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 1 Objectifs de travail L objet de ce document est d expertiser la place occupée, en 2010, par les fictions américaines dans les

Plus en détail

i Le Qi Gong «a u t r a v a i l» L e Q i G o n g, «t r a v a i l de l En er g i e», es t u n e g y m n a s t i q u e de s a n t é c h i n o i s e t r

i Le Qi Gong «a u t r a v a i l» L e Q i G o n g, «t r a v a i l de l En er g i e», es t u n e g y m n a s t i q u e de s a n t é c h i n o i s e t r FÉDÉRATION DE QI GONG ET ARTS ÉNERGÉTIQU ES LE QI GONG «A U T R A V A IL» Crédit photo : Anne MELCER B L I B â A 3, a v u P a u C é z a n n 1 3 0 9 0 A i x v c T é : 0 4 4 2 9 3 3 4 3 1 a x : 0 4 4 2 6

Plus en détail

La filière d assainissement plantée de roseaux : PERFORMANCE ET BIEN-ÊTRE

La filière d assainissement plantée de roseaux : PERFORMANCE ET BIEN-ÊTRE v à é L r A Er, l écr é d ré rfl D r lfé www.r-v.c E r l flèr AEr, v f l chx d cfr N d gré vr à ré cé d r déd dhèr à l chr d lé AEr : Pr l d fr r l Ré Iv : D r fré à l flèr d l cr d fr d Ré Iv r lé d ll

Plus en détail

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel INTRODUCTION Complément a u x c ou r s d éc onométr i e s u r le modè le li néa i r e et s on es ti ma ti on D eu x pa r ti es : 1. Les modèles linéaires à équations simultanées : définition des notions

Plus en détail

Le jeu de l'oie des sons

Le jeu de l'oie des sons Le jeu de l'oie des sons b Départ bè B b bi Arrivée ba B bo bu bé bê bou sanleane.eklablog.com Jeu de l oie des sons : Matériel : des pions, 1 dé. Règle : - le joueur tombe sur une lettre ou une syllabe

Plus en détail

MANUEL SUR L INFORMATION ET LA DOCUMENTATION EN MATIÈRE DE PROPRIÉTÉ INDUSTRIELLE. Réf. : Normes ST.17 page : 3.17.1 NORME ST.17

MANUEL SUR L INFORMATION ET LA DOCUMENTATION EN MATIÈRE DE PROPRIÉTÉ INDUSTRIELLE. Réf. : Normes ST.17 page : 3.17.1 NORME ST.17 Réf. : Normes ST.17 page : 3.17.1 NORME ST.17 RECOMMANDATION EN VUE DE CODER LES RUBRIQUES PUBLIÉES DANS LES BULLETINS OFFICIELS INTRODUCTION 1. La présente recommandation est destinée à renforcer le contenu

Plus en détail

Bougez, protégez votre liberté!

Bougez, protégez votre liberté! > F a Bgz, pégz v bé! www.a-. CAT.ELB.a240215 - Cé ph : Fa Daz à v p aé N az p a v gâh a v! Aj h, p g évq v ; Pa, p 4 aça q, v, éq qaé v. Ca ax é ç, b pa évé ax p âgé a h a p j. E pè v, h pa épagé. Pa

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

Les Laboratoires Pharmaceutiques

Les Laboratoires Pharmaceutiques Les Laboratoires Pharmaceutiques Les plus grands laboratoires et les cadres de l'industrie pharmaceutique. Les laboratoires recensés sont les laboratoires pharmaceutiques, parapharmaceutiques et leurs

Plus en détail

SOMMAIRE. Vie locale. 11 Lettre à Dieu Joies et peines. 12 Quels documents Jeunes : aumônerie des. conserver? étudiants, fête de la

SOMMAIRE. Vie locale. 11 Lettre à Dieu Joies et peines. 12 Quels documents Jeunes : aumônerie des. conserver? étudiants, fête de la EDTORA SEPTEMBRE-OCTOBRE 2005-P Y N 8( C O 388-M 428) E m m m m ; m mmà mm à m Q? -? Cmm -à-? D m m m m : m ; m m Q à ù mm? - A E m m V à à à z à à m - S m m m N m R m «F» à G A - m N à m P - E â 1990

Plus en détail

CONSENTEMENT ECLAIRE ET ACCEPTATION D UN TRAITEMENT D ORTHOPEDIE DENTOFACIALE (ODF)

CONSENTEMENT ECLAIRE ET ACCEPTATION D UN TRAITEMENT D ORTHOPEDIE DENTOFACIALE (ODF) CONSENTEMENT ECLAIRE ET ACCEPTATION D UN TRAITEMENT D ORTHOPEDIE DENTOFACIALE (ODF) L ODF est l art de prévenir et de rr er les al s t s de ta res les d r at s et al s t s a ll -faciales Le tra te e t

Plus en détail

e s ABONNEZ-VOUS! #famillest 2015-2016

e s ABONNEZ-VOUS! #famillest 2015-2016 e d a : f C n d e n g ABONNEZVOUS! 20152016 #famllest La aon 20142015 a éé rche en rebondemen, en upen e en émoon Nou ouhaon vou remercer d avor oujour éé à no côé e de nou avor poué juqu en demfnale.ce

Plus en détail

I n f o r m a t i o n g é n é r a l e M a r c h e à s u i v r e

I n f o r m a t i o n g é n é r a l e M a r c h e à s u i v r e Dossier pour ANT HANDICAPÉ DE L INTÉGRATION D UN ENFEN SERV ICE DE GAR information générale et marche à suivre Document de travail à conser ver au ser vice de garde Le dossier pour l inté gra tion d un

Plus en détail

La vente : votre nouvelle compétence. Viroune Pholsena

La vente : votre nouvelle compétence. Viroune Pholsena La vente : votre nouvelle compétence Viroune Pholsena Conseillère éditoriale : Michelle Fayet La méthode PACTERA est une méthode déposée. Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-070567-2 Introduction Vendre son

Plus en détail

Université de Picardie Jules Verne 2013-2014 UFR des Sciences

Université de Picardie Jules Verne 2013-2014 UFR des Sciences Uiversié de Picardie Jles Vere 13-14 UFR des Scieces Licece meio Mahémaiqes - Semesre 3 Saisiqe Exame de ldi 7 javier 14 Drée h To docme ierdi - Calclarices aorisées Exercice 1 1) Das e poplaio doée, o

Plus en détail

L aventure du Métro VAL

L aventure du Métro VAL S a aè Rb Gaba maqé a m aba aaé a ma q a gx a mé a é q mé : a a a éé. À a gm a bé à a aî a Ué a ga b a m q à. Bga : Naa 15 ma 1926 à Pa. è a mé é à a Sb mmé aa P P G 1948 mè m aax a Réa Magéq Néa. I a

Plus en détail

Le son [v] Découpe et colle les images dans la bonne colonne. Prénom : Date : J entends [vi] J entends [va] J entends [vo]

Le son [v] Découpe et colle les images dans la bonne colonne. Prénom : Date : J entends [vi] J entends [va] J entends [vo] Le son [v] Découpe et colle les images dans la bonne colonne. J entends [va] J entends [vo] J entends [vi] J entends [vu] J entends [von] Je n entends pas [v] Le son [v] Ecris O (oui) si tu entends le

Plus en détail

C i t h é a C o m m u n i c a t i o n S t r a t é g i e s i n s t i t u t i o n n e l l e s. A g e n c e c o n s e i l e n c o m m u n i c a t i o n

C i t h é a C o m m u n i c a t i o n S t r a t é g i e s i n s t i t u t i o n n e l l e s. A g e n c e c o n s e i l e n c o m m u n i c a t i o n C i t h é a C o m m u n i c a t i o n S t r a t é g i e s i n s t i t u t i o n n e l l e s A g e n c e c o n s e i l e n c o m m u n i c a t i o n C i t h é a C o m m u n i c a t i o n, S t r a t è g

Plus en détail

Exercice p 219, n 3 : Quatre droites sont tracées et les deux droites rouges sont parallèles. Enoncer le théorème de Thalès.

Exercice p 219, n 3 : Quatre droites sont tracées et les deux droites rouges sont parallèles. Enoncer le théorème de Thalès. Exercice p 219, n 3 : Quatre droites sont tracées et les deux droites rouges sont parallèles Enoncer le théorème de Thalès Les droites ( BA ) et ( ZI ) sont sécantes en R, et les droites ( AI ) et ( BZ

Plus en détail

Exercices sur les vecteurs

Exercices sur les vecteurs Exercice Exercices sur les vecteurs ABCD est un parallélogramme et ses diagonales se coupent en O () Compléter par un vecteur égal : a) AB = b) BC = c) DO = d) OA = e) CD = () Dire si les affirmations

Plus en détail

Nomenclature METIERS - EMPLOIS

Nomenclature METIERS - EMPLOIS Nomenclature METIERS - EMPLOIS HISTORIQUE DU DOCUMENT Nature Auteur Date Vérificateur Date Approbateur Date Edition initiale M. LIEUVIN 16/11/05 M. SPIRO 1. OBJET Cette nomenclature, utilisant trois caractères,

Plus en détail

Votre succès notre spécialité!

Votre succès notre spécialité! V ccè pécé! C Cchg Fm Igé Rcm V ccè pécé! L p mbx mché. E MPS I C g démq p ff pé pf d chq c : p é. N Fc: EMPSI Cg éé céé 2010 P Bddd Bchb q pé p d 8 d md d p. I dévpp N cmp xgc d é d. N c pfm mé d q gg

Plus en détail

Accueillir un enfant dyslexique. Sommaire

Accueillir un enfant dyslexique. Sommaire Accueillir un enfant dyslexique Sommaire 1Ad apter ses documents réalis és à l'ordina teur...2 2Utilis er la synthèse vocale d'open Office...2 3Utilis er les sty les dans Op en Office...3 4Insérer 2 es

Plus en détail

!"#$ %#&'($)**+,-.,-"/ )%363%%3763%83 9$ 3: 0,-'" ",! ;./"-'44<<3$ 3:<= 38

!#$ %#&'($)**+,-.,-/ )%363%%3763%83 9$ 3: 0,-' ,! ;./-'44<<3$ 3:<= 38 !"#$ %#&'($)**+,-.,-"/01 2 +345)%363%%3763%83 9$ 3: 0,-'" ",! ;./"-'44

Plus en détail

Boîte à idées à explorer, à déjouer

Boîte à idées à explorer, à déjouer Bî à ié à xlrr, à éjr Prii ravax à xr a C92 a l ar rj éaral «U aé av ri ar» 15 avril a 17 ai 2013, a C92 Aé lair 2012-2013 D ré ar : Cahri Frié Dirri, él aliai L Glaièr, Blg-Billar Mari-Fraçi Ja-Ja Cillèr

Plus en détail

LES CONSEILS DE LA VIE SOCIALE DEPARTEMENTAUX

LES CONSEILS DE LA VIE SOCIALE DEPARTEMENTAUX Une initiative de l ARS du Limousin voulue par son Directeur Général LES CONSEILS DE LA VIE SOCIALE DEPARTEMENTAUX "forum" d'expression des attentes des usagers et de leurs représentants concernant la

Plus en détail

LA TRANSACTION PÉNALE EN MATIÈRE ÉCONOMIQUE

LA TRANSACTION PÉNALE EN MATIÈRE ÉCONOMIQUE UNIVERSITE MOULOUD MAMMERI DE TIZI-OUZOU FACULTÉ DE DROIT ET SCIENCES POLITIQUES LA TRANSACTION PÉNALE EN MATIÈRE ÉCONOMIQUE THESE POUR L'OBTENTION DU DOCTORAT EN SCIENCES SPECIALITE : DROIT Par NAAR Fatiha

Plus en détail

Politique monétaire: Le choix des instruments I

Politique monétaire: Le choix des instruments I Polqe onéare: Le ox des nsrens I Le odèle IS-LM spposa ne nerenon dree de la banqe enrale sr la asse onéare. En reane, le odèle Noea Kenésen se foalse sr le ax d nérê oe oen d nerenon (la asse onéare es

Plus en détail

Quels apprentissages les jeux vidéo apportent-ils aux jeunes enfants en sciences expérimentales et technologiques?

Quels apprentissages les jeux vidéo apportent-ils aux jeunes enfants en sciences expérimentales et technologiques? Quels apprentissages les jeux vidéo apportent-ils aux jeunes enfants en sciences expérimentales et technologiques? Catherine Seang To cite this version: Catherine Seang. Quels apprentissages les jeux vidéo

Plus en détail

Un corps à ta louange

Un corps à ta louange Un corps à ta louange alla Cotry q = 100 ois bé ni, no tre Pè re, par tous tes en fants, ois bé m7 exte : Raphaëlle Mellot Musique : ébastien Parent rrangement VM : Grégory Notebaert ois bé ni, no tre

Plus en détail

TABLEAU DE SURVEILLANCE

TABLEAU DE SURVEILLANCE Département de la formation et de la sécurité Service de l enseignement Lycée - Collège des Creusets, Sion Departement für Bildung und Sicherheit Dienststelle für Unterrichtswesen Kollegium Creusets, Sitten

Plus en détail

N L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 4 è m e t r i m e s t r e

N L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 4 è m e t r i m e s t r e La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

GUIDE DE L ÉPIGRAPHISTE

GUIDE DE L ÉPIGRAPHISTE BIBLIOTHÈQUE DE L ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE GUIDE DE L ÉPIGRAPHISTE Bibliographie choisie des épigraphies antiques et médiévales LIVRET DES COTES LISTE DES SITES INTERNET pour accompagner la 4 e édition

Plus en détail

Lecture : Atelier hebdomadaire

Lecture : Atelier hebdomadaire Je reconnais les sons Je lis des mots Je lis des phrases Colorie le dessin du mot qui ne commence pas pareil que les autres. Fiche n 4 Ecoute et coche le bon mot. 4 Regarde le dessin et coche le bon mot.

Plus en détail

L e s m a c h i n e s $)A ($ c o u d r e D o h l e p o u r c o u t u r e s s u r j e t si $)A (( ge social L e s m a ch i n e s $)A ($ c o u d re D o

L e s m a c h i n e s $)A ($ c o u d r e D o h l e p o u r c o u t u r e s s u r j e t si $)A (( ge social L e s m a ch i n e s $)A ($ c o u d re D o D o c u m e n t a t i o n G $)A (& n (& r a l e m a c h i n e s p o u r c o u t u r e s s u r j e t L e s m a c h i n e s $)A ($ c o u d r e D o h l e p o u r c o u t u r e s s u r j e t si $)A (( ge social

Plus en détail

,&# #)) - ).)# (# )#

,&# #)) - ).)# (# )# ! " #$ %& #$'( %&)# * && +',&# #)) - ).)# (# )# /))#& )0 /1 "(( )# # 2 (& 332 ) 4 * 5 /( & ( & ## 1(& /# ## /( %0 6# %&# %& 6 +7& 6 +7&& 6 !" # $%&# ' ( ) *+, #-&". /. 0 1 ' /. " /' 2 '/.. / 2 " 3 /''04

Plus en détail

SERVICE de NEWS. F o r m a t i o n A R S. Création 2000 : Sébastien Vautherot (CCR)

SERVICE de NEWS. F o r m a t i o n A R S. Création 2000 : Sébastien Vautherot (CCR) EVICE de NEW Cé 2000 : ébse Vuhe (CC) Pése gééle Qu es ce que les News (UENET)? us de dscuss bd des sujes ès pécs (ces eséux pc, ) déés u. Echge dl de l f à ves le pcle NNTP Bsée su l pcédue ev/écep de

Plus en détail

La croisière ludo-éducative du 8 au 19 septembre 2014 Parrainée par Mike Horn

La croisière ludo-éducative du 8 au 19 septembre 2014 Parrainée par Mike Horn La croisière ludo-éducative du 8 au 19 septembre 2014 Parrainée par Mike Horn Résumé D én omin a tion E A U ' t o u r d u L é m an - l a c r o i s i è r e l u d o - é d u c a t i v e ( E T L ) O bjec tifs

Plus en détail

Mesurer des potentiels d emplois accessibles aux actifs. L exemple de l Île-de-France

Mesurer des potentiels d emplois accessibles aux actifs. L exemple de l Île-de-France Mesurer des potentiels d emplois accessibles aux actifs. L exemple de l Île-de-France Sandrine Wenglenski Maître de Conférences à l Université Paris-Est Marne-La-Vallée Laboratoire Ville Mobilité Transport

Plus en détail

sommaire Introduction Fiches des 41 soldats disparus Le devoir de mémoire lettre à la mère de Maurice Quemin Glossaire / Sources

sommaire Introduction Fiches des 41 soldats disparus Le devoir de mémoire lettre à la mère de Maurice Quemin Glossaire / Sources a I 4 F 41 a a L L é à a è Ma Q Ga / S 5 46 51 53 55 2 La Ga G a é a a XX è è, a, a aa. E a é a. D a, ï, aa. L a éé a a a a a. N a a é a a a a Ga G, a a aé a a a, a. é E a a, a ê aé a a é, a aé a. A, a-à

Plus en détail

PROFESSEUR-E DANS L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR. Le CAPAES (Certificat d Aptitude Pédagogique Approprié à l Enseignement Supérieur)

PROFESSEUR-E DANS L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR. Le CAPAES (Certificat d Aptitude Pédagogique Approprié à l Enseignement Supérieur) PROFESSEUR-E DANS L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR L CAPAES (Cfca d Ad Pédaq Aé à l E Sé) La fa d Cfca d Ad Pédaq Aé à l E Sé (CAPAES) dé ax dé d ê aé é à déff da Ha Écl da Éabl d E Sé d P Scal. L CAPAES b a a

Plus en détail

Ę ę Ó ę - -_::jr-':- r' l'r I i ::--=:: f '3 l!.f:l$e l r-l $ &.::. H =$ n, r.. ii i:ę.1.= i.-l 't a. :,r.. :. '. r..-i. 1' :; '.r. ;..::. rta:r t:' l: :a '!ii$i: 1,.;ł]ii. ' ;s,.i.,q..'.. ::i '','.,,..,...'..

Plus en détail

Chapitre VI. Méthodes d identification

Chapitre VI. Méthodes d identification hpre VI éhdes d def Vers /..00 I.D. Ld, mmde des ssèmes, hpre 6 hpre 6. éhdes d'def 6. éhdes d'def sées sr le lhsseme de l'errer de préd pe I 6.. dres rrés rérsfs..r. 6.. dres rrés éeds..e. 6..3 xmm de

Plus en détail

& bc î Î Ï Ï. ÏJ Ï Ï. & b Ï bï. Mignonne, allons voir... Guillaume Costeley (c ) Pierre de Ronsard ( ) - (Ode à Cassandre, 1552)

& bc î Î Ï Ï. ÏJ Ï Ï. & b Ï bï. Mignonne, allons voir... Guillaume Costeley (c ) Pierre de Ronsard ( ) - (Ode à Cassandre, 1552) Mignonne, allons voir... Pierre de Ronsard (1524-1585) - (Ode à Cassandre, 1552) Guillaume Costeley (c.1530-1606) c Î äj. J jj. J 1 c. j #jj j njj J & bc î Î. J?bc JJJj äjj J. j Î 4 jj. j # ä#jjjjj ú #

Plus en détail

CP, cahier du jour. L. 3/09/07 : Lecture : a/o p 18 Ecriture : a a o o Dictée : a, a, o, o, a, o Maison : lecture p 18

CP, cahier du jour. L. 3/09/07 : Lecture : a/o p 18 Ecriture : a a o o Dictée : a, a, o, o, a, o Maison : lecture p 18 PÉRIODE 1 N. B. : - Dans les dictées, les lettres soulignées sont données deux fois après avoir dit le mot, les mots ou lettres en italique font l objet d un rappel grammatical - Les devoirs sont écrits

Plus en détail

Exposez la coque pour trouver Cargaison, Rumeurs, Armes ou Équipage. Pas. Matériel pa ir. S t. M a r y s. d assaut

Exposez la coque pour trouver Cargaison, Rumeurs, Armes ou Équipage. Pas. Matériel pa ir. S t. M a r y s. d assaut ( ) v I L v, M, Év v ê j b v è., bx v è à v v. I b j v x q, q b v x j. L x. z-v b! q. M x F yz b. h M I h Q hq h G M Ov L T hy Y, J Ky, Mh B, G Ohw, J Mh, Jh Kx, K Hy, h W, T Gj, Ky W T W Dy, Why, D y,

Plus en détail

Les Laboratoires Pharmaceutiques

Les Laboratoires Pharmaceutiques Les Laboratoires Pharmaceutiques Les plus grands laboratoires et les cadres de l'industrie pharmaceutique. Les laboratoires recensés sont les laboratoires pharmaceutiques, parapharmaceutiques et leurs

Plus en détail

u i o i é a é i u o i o a u é a i o é u

u i o i é a é i u o i o a u é a i o é u Lecture orale fiche 1. a é i u o é a i u o u i o i é a é i u o i o a u é a i o é u Lecture orale fiche 2. fa fi fu fo fé fi fu fé fa fo fa fo fu fé fi Lecture orale fiche 3. sa su si so sé si sé su sa

Plus en détail

PRE AL AB LE 3 A J O U T E R UN P R O F I L 3 C R E E R U N C O M P T E C M C D 3

PRE AL AB LE 3 A J O U T E R UN P R O F I L 3 C R E E R U N C O M P T E C M C D 3 CONFIGURER LE TABLEAU CMCD Fiche à l usage des Structures LIGUES et COMITES ------------- D a t e : 2 4 F é v r i e r 2 0 1 6 ---------- A u t e u r : F é d é r a t i o n F r a n ç a i s e d e H a n d

Plus en détail

Les marchés de l avenir

Les marchés de l avenir 8 èm Jé Cmm xé Am 2009 G N p L mé v Av F mm py p Cè péé 24 25 vm 2009 C Cè Bêm Om p Bv D xp S F H Bêm 02 03 1600-1800 P S K CCB 8 èm Jé Cmm xé Am 2009 M 24 vm 2009 S p à vx é P m à é v émq mè pmè évppm

Plus en détail

TEMPS PÉRISCOLAIRES OUTILS PÉDAGOGIQUES juin 2013

TEMPS PÉRISCOLAIRES OUTILS PÉDAGOGIQUES juin 2013 TEMPS PÉRISCOLAIRES OUTILS PÉDAGOGIQUES TEMPS PÉRISCOLAIRES, VERS UNE CONTINUITÉ ÉDUCATIVE ACCUEIL PÉRISCOLAIRE OU GARDERIE L ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS, ÉLÉMENT CENTRAL DE L ORGANISATION DES TEMPS PÉRISCOLAIRES

Plus en détail

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui I N T R O D U C T I O N D I n t e r n e t e s t l e p l u s g r a n d r é s e a u a u m o n d e a v e c d e s c e n t a i n e s d e m i l l i o n s da o r d i n a t e u r é s e a u x c o n n e c t é sa

Plus en détail

Simplicité et efficacité

Simplicité et efficacité Migration vers la nouvelle version du logiciel Simplicité et efficacité www.thunderbee.org Plan Pro c é dure Wind o w s Pro c é dure Mac Mis e à jo ur de s mo dule s 17/07/15 www.thunderbee.org 2 Pro c

Plus en détail

Bretagne Sud. Finistère CAMPING HHHH. R.C. Quimper 377 696 554 APE C - Arrêté Prefectoral du 28/03/2002-11/ 2012 - photo. : Y.-R.

Bretagne Sud. Finistère CAMPING HHHH. R.C. Quimper 377 696 554 APE C - Arrêté Prefectoral du 28/03/2002-11/ 2012 - photo. : Y.-R. C E R E T K É RA N CAMPING DE NA T- F O U E S LA FORÊ NT HHHH 3 1 0 2 S f i r Ta y nis av Ouverture du 13 R.C. Quimper 377 696 554 APE C - Arrêté Prefectoral du 28/03/2002-11/ 2012 - photo. : Y.-R. caoudal

Plus en détail

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES Journal Officiel de l OHADA N 10 4 ème Année 221 AA CHAPITRE 3 : POSTES / COMPTES SECTION 1 : Système normal BILAN-ACTIF ACTIF N os DE COMPTES À INCORPORER DANS LES POSTES Réf. POSTES Brut Amortissements/

Plus en détail

Rapport sur l entente de principe FTQ. Convenue à la 62 e rencontre

Rapport sur l entente de principe FTQ. Convenue à la 62 e rencontre Rapport sur l entente de principe FTQ Convenue à la 62 e rencontre Conseil général CPAS, décembre 2015 Durée: CONGÉ CFTÉ-ÉS AVEC ÉTALEMENT DU SALAIRE D u e à uat e se ai es Étalement : De six ou 12 mois

Plus en détail

e c Comment classer les fruit couleur! Histoire Activité

e c Comment classer les fruit couleur! Histoire Activité ! 15 Mé q : P é 1 Qq f x f P é 2 1 v 60 (1/4 ) 60 (1/4 ) é éé P é 3 1 v 60 (1/4 ) y 60 (1/4 ) é éé P é 2 3 2 è 1 q! É 1 À v, - q? S v, f v v. E? S! I, v é. M ù é? Th x q v. R. D q -? R! É 2 É. Aè q è,!

Plus en détail

E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie. A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010

E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie. A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010 E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010 M éta bo lis m es énerg étiques C o ntra c tio n m us c ula ire M u s cle s s t r ié s s q u e le t t iq u e s = 40 % m a s

Plus en détail

Chacun peut et doit être acteur d une meilleure gestion des déchets.

Chacun peut et doit être acteur d une meilleure gestion des déchets. GETION DE DÉCHET Chan pe e do êre aer d ne mellere geson des déhes. Deps les années 1990, la proeon de l envronnemen es devene ne préopaon olleve. La geson des déhes ohe haqe ndvd an sr le plan professonnel

Plus en détail

L Election de St - Maurice

L Election de St - Maurice w 2 5 8 z édçë b T d d Ü d G dépé p à d pp q d q ppé à éd b é d pb d p d bé T é d 9 q d à é q d p à p d P p d d w F é p dé d d d dépé q d w F dépé z b péé à w p b q B q d à dé d p d p q d b d Qéb p q q

Plus en détail

Amplification Linéaire à Transistor Bipolaire

Amplification Linéaire à Transistor Bipolaire UFM Préparaon APT Géne lerque Amplfaon néare à Transsor polare Sruure énérale d un ru d amplfaon : Snal à amplfer (as neau) X X Amplfaeur are (Hau neau) Soure de pussane (Fourne par ) X amplfaon ne onerne

Plus en détail

Mots puzzles mots mono, bi ou trisyllabiques - instit90 Mots-puzzles décodage de syllabes - Identification de mots

Mots puzzles mots mono, bi ou trisyllabiques - instit90 Mots-puzzles décodage de syllabes - Identification de mots Mots puzzles mots mono, bi ou trisyllabiques - instit90 Mots-puzzles décodage de syllabes - Identification de mots Avertissement : Je ne souhaite pas retrouver mes fiches sur des sites commerciaux ou sur

Plus en détail

Demande de subsides de formation

Demande de subsides de formation Service des sbsides de formation SSF Amt für Asbildngsbeitrage ABBA Rote-Neve 7, Case postale, 1701 Friborg T +41 26 305 12 51, F +41 26 305 12 54 borses@fr.ch, www.fr.ch/ssf Demande de sbsides de formation

Plus en détail

CITRULLUS CUCURBITA ta C. lanatu C. pe

CITRULLUS CUCURBITA ta C. lanatu C. pe Qlq l pa S l fl épa pa all l l lbéa, q ll pa û. La lga l ah al plaé p l j va. Pll fl fll av ax fl âl pla ffé (a la ê vaéé) p b baag gééq v év ép gééq à la agé. Af q l f pf la vg la pla faç pal, l llé ff

Plus en détail

GEOFENCING MD Gestion des transports de matières dangereuses en agglomération urbaine

GEOFENCING MD Gestion des transports de matières dangereuses en agglomération urbaine GEOFENCING MD Gestion des transports de matières dangereuses en agglomération urbaine CoTITA Centre-Est & Sud-Ouest Systèmes de Transport Intelligents Lyon, 16 octobre 2012 1 C o ntex te Le transport de

Plus en détail

Magazine L 440 mm x H 300 mm (10 mm bords perdus) ou L 410 mm x H 270 mm. Magazine L 220 mm x H 300 mm (10 mm bords perdus) ou L 190 mm x H 270 mm

Magazine L 440 mm x H 300 mm (10 mm bords perdus) ou L 410 mm x H 270 mm. Magazine L 220 mm x H 300 mm (10 mm bords perdus) ou L 190 mm x H 270 mm DOUBLE MODULE FORMAT A 1/1 PANO L 288 mm x H 440 mm L 440 mm x H 300 mm L 410 mm x H 270 mm 12 500 FORMAT B 1/2H 1/1 L 288 mm x H 220 mm L 220 mm x H 300 mm L 190 mm x H 270 mm 8 500 FORMAT C 1/2V 1/1

Plus en détail

On ne demande pas de la reproduire.. CO = 3 cm. CA = 5 cm. CB = 8 cm. Les droites (OF) et (AB) sont parallèles. Calculer CF en justifiant.

On ne demande pas de la reproduire.. CO = 3 cm. CA = 5 cm. CB = 8 cm. Les droites (OF) et (AB) sont parallèles. Calculer CF en justifiant. THALES DIRECT Exercice 1 : (Nancy_sept 97) On donne la figure ci-contre. On ne demande pas de la reproduire.. CO 3 cm. CA cm. CB 8 cm. Les droites (OF) et (AB) sont parallèles. Calculer CF en justifiant.

Plus en détail

Les enjeux de la lutte contre le gaspillage alimentaire s inscrivent dans les 3 axes du développement durable : environnemental, économique, social.

Les enjeux de la lutte contre le gaspillage alimentaire s inscrivent dans les 3 axes du développement durable : environnemental, économique, social. a qi tt ct gaiag aimtai LE EJEX L jx d a tt ct gaiag aimtai icivt da 3 ax d dévmt dab : vimta, écmiq, cia. Ltt ct gaiag aimtai, c t : RÉERVER L EVREME évitat d dé itimt d ac ctivab, d a, d égi t évitat

Plus en détail

Plan de lecture. Pour lire la Bible en 1 an

Plan de lecture. Pour lire la Bible en 1 an Plan de lecture Pour lire la Bible en 1 an Le plan de lecture ci-après permet de lire toute la Bible en 1 an avec une lecture matin et soir, par exemple, ou en 2 ans avec lecture de l Ancien Testament

Plus en détail

E-chant.fr : première ressource de chants et de partitions liturgiques

E-chant.fr : première ressource de chants et de partitions liturgiques Echantfr : première ressource de chants et de partitions liturgiques Echantfr : première ressource de chants et de partitions liturgiques es Milliards de Chemins Texte : Claude BERNAR Musique : Laurent

Plus en détail

EN SER VIC E DE GA RD. r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l

EN SER VIC E DE GA RD. r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l Dossier pour T HANDICAPÉ E L INTÉGRATION D UN ENFAN EN SER VIC E DE GA RD r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l Document à conserver au service de garde I D E N T I F I C A T I O N D U S E R V I

Plus en détail

Finance. Anaïs HAMELIN. Sujet 1

Finance. Anaïs HAMELIN. Sujet 1 Maser AS ames du er semesre 4/5 Face Aaïs HAMLI Sue urée : 3 H ocumes auorsés : aucu Maérel auorsé : Calcularce auorsée Mémore vde pour les calcularces graphques Cosges : - Les eercces so dépedas les us

Plus en détail

N 10 SAISON IV. Film, groupes de musique, livres : nos coup de cœur!

N 10 SAISON IV. Film, groupes de musique, livres : nos coup de cœur! N 0 SAISON IV P éé é, Cè A.BOUTRY, Ly-Lév 0 : 00 x é L é Ré vy z v v x y q f h y f x q v z h x A fé x fé é x q v v v v v fé v v v Béè L P By N 0 F, q, v : œ! Av è f, v é vy A, A, A Dh U ô é : é à q é è

Plus en détail

Conservations des Hypothèques

Conservations des Hypothèques création 11/06/2008 15:35 - enregistrement 30/06/2008 12:25 - impression 30/06/2008 12:26 Archives départementales Fonds des Conservations des Hypothèques durant les périodes sarde et française (1822-1956)

Plus en détail

6 U 4. Tribunal de commerce de Fécamp

6 U 4. Tribunal de commerce de Fécamp 6 U 4 Tribunal de commerce de Fécamp GENERALITES 6 U 4/1-3 Registres des délibérations 1-1908 (8 janvier)-1920 (7 juillet) 2-1920 (7 juillet)-1935 (16 janvier) 3-1935 (16 janvier)-1958 (1er octobre) 1908-1958

Plus en détail

Niveau cinquième : Ouvrage & Habitat. V I O I P A. e P. e 2. s n t

Niveau cinquième : Ouvrage & Habitat. V I O I P A. e P. e 2. s n t N è : O & H.» E V I T I» S O E V P I «T I N S O I O T P A «LL'H'HAABBIITTATION U Rl M L G 10 0-2 9 0 0 2 A l! è l l l lè L' P 2» «' L P 3 l L P 5 S P 6 -j ' L 7 P? D - -L 9 P -L 11 P l -L P 13 l 'l -L

Plus en détail

Présentation de l espace connecté. Site Internet watty.fr

Présentation de l espace connecté. Site Internet watty.fr Présentation de l espace connecté Site Internet watty.fr Ce guide s adresse aux coachs, aux professeurs des écoles, aux animateurs, et aux collectivités. Eco CO2 Version 2 - Octobre 2014 AL 2 Sommaire

Plus en détail

Première étape : Ouvrir des photos dans Corel AfterShot Pro

Première étape : Ouvrir des photos dans Corel AfterShot Pro Démarrage rapide Cette section présente les principales tâches de base que vous pouvez effectuer dans Corel AfterShot Pro. La procédure indiquée ci-dessous va vous permettre d apprendre très rapidement

Plus en détail

VECTEURS EXERCICES CORRIGES

VECTEURS EXERCICES CORRIGES Exercice n 1. VECTEURS EXERCICES CORRIGES On considère un hexagone régulier ABCDEF de centre O, et I et J les milieux respectifs des segments [AB] et [ED]. En utilisant les lettres de la figure citer :

Plus en détail

Flyer. Format. Informations produit. Spécificités techniques .FR. 74 x 105 mm (A7) DOCUMENT LIVRÉ : Un doute? Contactez-nous 04 27 40 25 25

Flyer. Format. Informations produit. Spécificités techniques .FR. 74 x 105 mm (A7) DOCUMENT LIVRÉ : Un doute? Contactez-nous 04 27 40 25 25 . 74 x 105 mm (7) FCE NTÉREURE fini nformations produit DOCUMENT LVRÉ : 1 SEUL FCHER au format PDF . 105 X 148 mm (6) FCE NTÉREURE fini nformations produit DOCUMENT LVRÉ : 1 SEUL FCHER au format PDF .

Plus en détail

II- Estimation et prévision par intervalle

II- Estimation et prévision par intervalle Uversé rs -hé re UR 0 Lcece de ceces Ecqes TATITIQUE crs de Me RADEL II- Es e révs r ervlle Déf r re fxé ere 0 e à e réls (x... x de l'échll ssce ervlle I(x... x de elle fç qe r e vler θ d rère l rlé qe

Plus en détail

Décoration, équipement. de la Maison. Janvier 2013 sans prix. Printemps / Été. SADY s TRADING WOOD TRADING. www.sadys-trading.com

Décoration, équipement. de la Maison. Janvier 2013 sans prix. Printemps / Été. SADY s TRADING WOOD TRADING. www.sadys-trading.com Dreo Aeropor Mrselle Provee D 9 SADY s TRADING WOOD TRADING Déoro, équpeme de l Mso www.sdys-rd.om Jver 2013 ss prx Premps / Éé ZI Les Bols Dreo Mrselle - Ax ZI Les Esroubls SADY s TRADING Les ouveués

Plus en détail

1. Précautions générales

1. Précautions générales 1. Précautions générales 1.1. CONDITIONS GÉNÉRALES ET CONTRATS TYPE 1.1.1. Intéressant pour la plupart des commerçants Quasi tous les commerçants ont intérêt à avoir des con ditions générales (sur le bon

Plus en détail