DONNER DE PLUS SANS PAYER DE DROITS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DONNER DE PLUS SANS PAYER DE DROITS"

Transcription

1 FISCALITE 2 DONNER DE PLUS SANS PAYER DE DROITS PLACEMENTS 3 INVESTIR DANS UN ENVIRONNEMENT DE TAUX BAS IMMOBILIER 4 LES SCPI : L IMMOBILIER SIMPLIFIE RETRAITE 5 CONCILIER REDUCTION D IMPÔT ET PREPARATION DE LA RETRAITE

2 Il est actuellement possible de donner en exonération d imposition, à chaque enfant, tous les 15 ans : , quelle que soit la nature du bien de liquidités dans le cadre du don familial de somme d argent (ex-don Sarkozy). La loi de finances pour 2015 prévoit une exonération supplémentaire de droits sur les donations de biens immobiliers neufs, plafonnée à : Le plafond de est défini par donateur, quel que soit le nombre de donataires. Il est cumulable avec les abattements classiques cités ci-dessus. L opération concerne les biens immobiliers neufs donnés en pleine propriété. Conditions d exonération : Le permis de construire doit être délivré entre le 1 er septembre 2014 et le 31 décembre 2016 et l acte notarié signé au plus tard pour le 3 ème anniversaire du permis de construire. L achèvement des travaux et la conformité au permis de construire doivent être justifiés au moment de la donation. Le logement ne doit jamais avoir été habité. Ce dispositif est très avantageux mais il est important de veiller au respect des conditions. En effet, leur non-respect est fortement sanctionné : l absence de justificatifs entraine la remise en cause de l exonération, donc le paiement des droits de mutation relatifs à la donation, assortis d un intérêt de retard et d une majoration de 15 % de l avantage fiscal remis en cause. A noter : Il n est pas possible de cumuler cette exonération avec la réduction d impôt «Pinel» : ni pour le donateur, faute de respecter l engagement locatif. ni pour le donataire, l avantage fiscal «Pinel» étant réservé aux acquisitions à titre onéreux. La donation de parts de SCI n est pas concernée par cette exonération. Pour profiter de l exonération «Les vignes de l écluse» à Montpellier Au cœur d un quartier résidentiel proche de la nouvelle mairie Desservi par les lignes de tramway n 1, 2, et 4 (arrêt Georges Frêche) Seulement 39 appartements du T2 au T4 sur trois étages Prestations haut de gamme Exemple : 19 T2 disponibles De 38 à 43 m² pour un budget de à Avec terrasse de 9 à 15 m² et une place de parking minimum Pour un rendement estimé de 3,66 % 2

3 Rendements attendus en % - Le taux du livret A vient de baisser à 0,75 %. - La moyenne des fonds euros classiques est tombée en dessous de 2,5 % en Le rendement des obligations d Etat à 10 ans est de 1 %. - La rémunération des produits monétaires (SICAV de trésorerie, compte à terme) est nulle. Dans un contexte de croissance économique modérée et d inflation basse, les taux d intérêt et donc la rémunération des placements sans risque sont appelés à demeurer très faibles. En fonction de l horizon de placement, des solutions alternatives sont envisageables, avec un niveau de risque qui demeure modéré. 9 Solutions d Investissement Fonds Flexibles Fonds euros Dynamiques Fonds Euros Immobilier SCI Capimmo SCPI Produits Structurés Court terme Moyen terme Long terme Horizon d'investissement performances moyennes attendues à moyen terme Capital Garanti Fonds euros dynamiques : fonds euros comportant une diversification des actifs hors obligation à hauteur de 30 % environ. Ce type de fonds en euros vise un rendement moyen supérieur de 1 % aux fonds en euros classiques. Fonds euros immobilier : quasi exclusivement composé d immobilier détenu en direct, de parts de SCPI et d OPCI. Le fonds «Sécurité Pierre Euro», du contrat SERENIPIERRE a offert un rendement de 4,05 % en 2014 (après 4,15 % en 2012 et 2013) qui le place en tête des fonds en euros. Risque modéré Fonds flexibles : fonds diversifiés visant d une part à préserver le capital à moyen terme (5 ans), d autre part à générer une performance supérieure à celle des fonds euros sur cette période. SCI Capimmo : composée de SCPI et d immobilier direct, sans capital garanti mais pouvant profiter de la hausse des prix de l immobilier, cette SCI vise un rendement net de 5 % par an. Produits structurés : produits à coupons annuels élevés (supérieurs à 7 %) avec une protection du capital jusqu à 40 % ou 50 % de baisse d un indice «actions» du type Eurostoxx 50. Un remboursement anticipé automatique tous les ans intervient en cas de hausse de l indice depuis l origine. SCPI : cf. Immobilier suivante. 3

4 Dans un contexte de taux d intérêt historiquement bas, les placements permettant d espérer un rendement attractif avec un risque contrôlé se raréfient. Toutefois, l immobilier professionnel continue à offrir des rentabilités élevées et attire à ce titre les investisseurs institutionnels et étrangers. Les SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier) permettent aux particuliers d avoir accès très simplement à ces marchés, dans une logique de diversification du patrimoine. L achat de SCPI, qui doit naturellement se concevoir dans une logique de détention longue comme tout investissement immobilier, offre de nombreux avantages : Un rendement net élevé (de 5,1 à 6,3 % en 2014) comparativement à l immobilier d habitation Une mutualisation des risques locatifs Une absence totale de souci de gestion, déléguée à des professionnels Une bonne liquidité (possibilité de revente à tout moment). L investissement en SCPI peut répondre à des objectifs patrimoniaux distincts selon le mode de détention : Production de revenus immédiats en cas de détention directe. Les SCPI versent en effet des loyers trimestriels. Capitalisation dans un cadre fiscal très favorable lorsque l achat est réalisé par l intermédiaire d un contrat d assurance-vie ou d un contrat de capitalisation. Préparation de la retraite et optimisation fiscale (Impôt sur le revenu et ISF) en cas d acquisition de la seule nue-propriété, en différant les revenus à la fin de la période de démembrement temporaire. La SCPI PRIMOVIE Santé et éducation Cette SCPI est positionnée sur les domaines de la santé et de l éducation, répondant à des besoins fondamentaux non tributaires de la croissance économique et soutenus par des tendances lourdes : natalité, vieillissement de la population, hausse des dépenses de santé, augmentation de la dépendance. Rendement net de 5,10 % en 2013 et 2014 Taux d occupation : 100 % La SCPI PRIMOVIE investit ainsi dans : Des crèches privées, des écoles et des centres de formation Des cliniques et des centres de santé Des maisons de retraites, des EHPAD, des résidences séniors Pour une sécurité renforcée : Des secteurs décorrélés des cycles économiques Une forte visibilité des revenus : baux à long terme, risque de défaut locatif maîtrisé, taux d occupation élevé (100 % au 30/06/15) Une qualité d entretien par les locataires exploitants 4

5 La France est un des rares pays à avoir conservé un système de retraite par répartition, en dépit d une évolution démographique défavorable et d une dégradation du rapport actifs/retraités. Le système est désormais à bout de souffle : les réserves de l AGIRC seront épuisées en 2018, celles de l ARRCO en Les indispensable réformes conduiront à : Reculer encore l âge de la retraite Baisser drastiquement les pensions. Actuellement la pension moyenne représente 65 % du revenu d activité (environ 35 % pour les chefs d entreprise, professions libérales, travailleurs non-salariés) et ce taux pourrait baisser de 20 % d ici 2040 (rapport du Comité de Suivi des Retraites Juillet 2015). Plus que jamais, il est indispensable de se préoccuper de la préparation de sa retraite et de : Déterminer les sommes nécessaires au maintien du niveau de vie, en intégrant tous les flux financiers (pensions futures, revenus financiers et fonciers, crédits, impôts ) Définir une «stratégie retraite» s appuyant d une part sur des investissements immobiliers et financiers, d autre part sur des rentes viagères. Vous avez reçu récemment votre avis d imposition. Sur la dernière page figure le Plafond Epargne Retraite (PER). Il indique le montant que vous pouvez déduire de votre revenu en investissant dans des solutions d épargne retraite, notamment dans le Plan d Epargne Retraite Populaire (PERP). Les versements sont déductibles du revenu imposable hors plafonnement des niches fiscales. Par exemple, investis dans un PERP permettent une économie d impôt de pour un contribuable taxé à 41 %, sans entamer les autres possibilités de défiscalisation. En l absence de versement en 2015, le plafond 2012 sera définitivement perdu Egal à 10 % du revenu (diminué de l abattement de 10 % pour les salariés ou gérants) Montant minimum (absence d activité ou revenus faibles) Le total incorpore les montants non consommés des trois années antérieures Possibilité d utiliser le plafond du conjoint : mutualisation des PER Le PER est diminué par les cotisations obligatoires dans un Article 83, l abondement de l entreprise dans le PERCO et une partie des versements dans les contrats MADELIN. 5

Une expérience d entreprise : le PERE (Plan d Epargne Retraite Entreprise) et le PEP (Plan d Epargne Prévoyance) chez PSA Peugeot Citroën

Une expérience d entreprise : le PERE (Plan d Epargne Retraite Entreprise) et le PEP (Plan d Epargne Prévoyance) chez PSA Peugeot Citroën Une expérience d entreprise : le PERE (Plan d Epargne Retraite Entreprise) et le PEP (Plan d Epargne Prévoyance) chez PSA Peugeot Citroën Thierry Debeneix Epargne salariale, Epargne retraite et Fonds supplémentaires

Plus en détail

Concordances 3 Génération Capitalisation et Assurance vie

Concordances 3 Génération Capitalisation et Assurance vie Concordances 3 Génération Capitalisation et Assurance vie GRESHAM, une marque APICIL Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Sommaire La donation ou comment transmettre son patrimoine de

Plus en détail

Simulation Loueur en Meublé Non Professionnel

Simulation Loueur en Meublé Non Professionnel 2015 Simulation Loueur en Meublé Non Professionnel XXXXX XXX SIX-FOURS LES PLAGES CMF CONSEIL & EXPERTISE 524 CHEMIN DU COLONEL PICOT 83160 LA VALETTE DU VAR Vos informations Questionnaire immobilier Nom

Plus en détail

Lorsque vous investissez dans une SCPI, vous devez tenir compte des éléments et risques suivants :

Lorsque vous investissez dans une SCPI, vous devez tenir compte des éléments et risques suivants : SCPI EDISSIMMO DÉCOUVREZ LES AVANTAGES DE SCPI EDISSIMMO L opportunité de souscrire à une SCPI de bureaux parmi les leaders du marché français L accès à l immobilier d entreprise au travers d un patrimoine

Plus en détail

L INVESTISSEMENT IMMOBILIER ET ÉVÉNEMENTIEL

L INVESTISSEMENT IMMOBILIER ET ÉVÉNEMENTIEL L INVESTISSEMENT IMMOBILIER ET ÉVÉNEMENTIEL POURQUOI INVESTIR DANS ÉVÉNEMENTIEL? UN MARCHÉ PORTEUR Le marché des salles de reception représente plus de 5 milliards d euros en France. En Ile-de-France,

Plus en détail

SCPI Corum Convictions

SCPI Corum Convictions L investissement indirect dans l immobilier via une SCPI SCPI Corum Convictions Société Civile de Placement Immobilier Avertissement à l investisseur La Société Civile de Placement Immobilier Corum Convictions

Plus en détail

Les dispositifs d épargne retraite supplémentaire

Les dispositifs d épargne retraite supplémentaire 19 Les dispositifs d épargne retraite supplémentaire La retraite supplémentaire, encore appelée retraite surcomplémentaire, désigne les régimes de retraite facultatifs par capitalisation (non légalement

Plus en détail

Unité de valeur 4. Patrimoine social

Unité de valeur 4. Patrimoine social Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC Membre du Financial Planning Standards Board (FPSB) Association déclarée loi du 1 er juillet 1901 (et textes subséquents) EXAMEN

Plus en détail

L immobilier en centre ville

L immobilier en centre ville La note d information de la SCPI Urban Patrimoine a reçu le visa de l AMF n 10-35 en date du 17 septembre 2010 ; elle peut être obtenue gratuitement auprès de la société de gestion par demande adressée

Plus en détail

SCPI. Qu'est qu'une SCPI?

SCPI. Qu'est qu'une SCPI? SCPI Qu'est qu'une SCPI? Une SCPI est une Société Civile de Placement Immobilier bénéficiant des services d'une société de gestion spécialisée, qui intervient de multiples façons : - collecte des fonds

Plus en détail

VOS OBJECTIFS, VOS PLACEMENTS

VOS OBJECTIFS, VOS PLACEMENTS VOS OBJECTIFS, VOS PLACEMENTS La palette des placements actuellement disponibles est extrêmement vaste. Pour les choisir, nous les avons listés en fonction des objectifs d épargne que vous poursuivez.

Plus en détail

Adhérents et montant des cotisations pour les produits de retraite supplémentaire

Adhérents et montant des cotisations pour les produits de retraite supplémentaire 21 Adhérents et montant des cotisations pour les produits de retraite supplémentaire Fin 2014, 11,5 millions de personnes détiennent un contrat de retraite supplémentaire en cours de constitution auprès

Plus en détail

EUROVALYS. Société Civile de Placement Immobilier à capital variable SCPI de murs d entreprises et de commerces principalement investie en Allemagne

EUROVALYS. Société Civile de Placement Immobilier à capital variable SCPI de murs d entreprises et de commerces principalement investie en Allemagne EUROVALYS Société Civile de Placement Immobilier à capital variable SCPI de murs d entreprises et de commerces principalement investie en Allemagne Diversifiez votre patrimoine en investissant indirectement

Plus en détail

LibERté Et. pour une REtRaitE. Galya Retraite Entreprise/Madelin. Assuré d avancer

LibERté Et. pour une REtRaitE. Galya Retraite Entreprise/Madelin. Assuré d avancer LibERté Et performance pour une REtRaitE sur-mesure Galya Retraite Entreprise/Madelin Assuré d avancer Galya Retraite, c est : une offre commune pour le dirigeant et ses salariés ; un supplément de retraite

Plus en détail

40 ans de performances comparées

40 ans de performances comparées 40 ans de performances comparées 1974-2014 Mai 2015 Les placements sur longue période : immobilier, placements monétaires, assurance-vie, obligations, actions, or Étude réalisée par CHARLES-HENRI DE MARIGNAN

Plus en détail

République slovaque. Extrait de : Panorama des pensions 2011 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G20

République slovaque. Extrait de : Panorama des pensions 2011 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G20 Extrait de : Panorama des pensions 211 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G2 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/1.1787/pension_glance-211-fr République slovaque Merci

Plus en détail

PRIVALTO SELECT Profitez dès aujourd hui des opportunités de demain

PRIVALTO SELECT Profitez dès aujourd hui des opportunités de demain PRIVALTO SELECT Profitez dès aujourd hui des opportunités de demain Période de commercialisation : du 15 août au 19 décembre 2008 (12 heures) Code ISIN : FR0010645341 Documentation communiquée à l AMF

Plus en détail

Editorial. Mai 2008. Chère assurée, cher assuré, Dans ce 7 e bulletin vous trouverez les informations suivantes:

Editorial. Mai 2008. Chère assurée, cher assuré, Dans ce 7 e bulletin vous trouverez les informations suivantes: Mai 2008 Bulletin N o 7 Fonds de prévoyance de l association vaudoise des organismes privés pour enfants, adolescents et adultes en difficulté et de l association vaudoise des travailleurs de l éducation

Plus en détail

GUIDE CFTC DES IMPÔTS 2009

GUIDE CFTC DES IMPÔTS 2009 IMPÔTS LES REVENUS FONCIERS Revenus à déclarer Doivent être déclarés les loyers, les fermages, les droits d'affichage, les droits d'exploitation de carrières, les revenus des parts de sociétés immobilières

Plus en détail

Enghien-les-Bains. Objectif de collecte : 375 960. Montant de la part : 5 371. Nombre de parts : 70. Rendement annuel avant impôt : 7 %

Enghien-les-Bains. Objectif de collecte : 375 960. Montant de la part : 5 371. Nombre de parts : 70. Rendement annuel avant impôt : 7 % Opportunité d investissement Enghien les bains EN BREF Objectif de collecte : 375 960 Montant de la part : 5 371 Nombre de parts : 70 Rendement annuel avant impôt : 7 % Type de bien : Commerce 28m² Localisation

Plus en détail

Parlonsaffaires. Dans ce numéro ASPECTS FISCAUX À CONSIDÉRER LE TRANSFERT D UN IMMEUBLE LOCATIF À UN ENFANT MAJEUR

Parlonsaffaires. Dans ce numéro ASPECTS FISCAUX À CONSIDÉRER LE TRANSFERT D UN IMMEUBLE LOCATIF À UN ENFANT MAJEUR Bulletin électronique pour les chefs d entreprise Septembre 2013 Parlonsaffaires Une initiative de Desjardins Entreprises Québec-Portneuf et des caisses participantes Dans ce numéro Propriétaire d un immeuble

Plus en détail

TELLUS AVENIR. Assurance. Une croissance qui défie le temps. Membre d

TELLUS AVENIR. Assurance. Une croissance qui défie le temps. Membre d TELLUS AVENIR Assurance Une croissance qui défie le temps. Membre d Particuliers Patrimoine Tellus Avenir : le temps vous donnera raison Tellus Avenir est un produit idéal pour vous permettre à la fois

Plus en détail

COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT (CELI)

COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT (CELI) COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT (CELI) Le régime qui complète le portefeuille d épargne de votre client Document du conseiller Investissement LE COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT (CELI) Le compte d épargne

Plus en détail

L immobilier de conviction

L immobilier de conviction L immobilier de conviction Noda, Issy-les-Moulineaux (92), acquis en juillet 2015 * Primonial REIM est une société de gestion de portefeuille, agréée par l Autorité des Marchés Financiers, qui crée, structure

Plus en détail

Collection éeclairage sur Investissement PME et reduction d ISF

Collection éeclairage sur Investissement PME et reduction d ISF Collection éeclairage sur Investissement PME et reduction d ISF Edison Avocat FEvrier 2016 1. Le régime de faveur ISF/PME Possibilité d imputer sur le montant de l ISF 50% des versements effectués au titre

Plus en détail

ASSURANCE VIE VERSION ABSOLUE SOLUTION ASSURÉE PAR SPIRICA

ASSURANCE VIE VERSION ABSOLUE SOLUTION ASSURÉE PAR SPIRICA SOLUTION ASSURÉE PAR SPIRICA ASSURANCE VIE VERSION ABSOLUE Parce que la situation de chacun d entre vous est spécifique, votre contrat d assurance vie doit pouvoir s adapter et vous offrir le meilleur

Plus en détail

GenCap FCPI Ave n i r

GenCap FCPI Ave n i r GenCap Avenir FCPI GenCap Avenir Une philosophie d investissement unique grâce à : 1 2 3 Une vision internationale du capital investissement L utilisation de techniques d investissement innovantes telles

Plus en détail

EPARGNER OU INVESTIR CHEZ P&V Assurez-vous d un rendement attrayant

EPARGNER OU INVESTIR CHEZ P&V Assurez-vous d un rendement attrayant EPARGNER OU INVESTIR CHEZ P&V Assurez-vous d un rendement attrayant Pour vous aider à choisir la formule d investissement la mieux adaptée à vos objectifs, contactez votre conseiller P&V. Il vous aidera

Plus en détail

Pour toutes les personnes majeures qui souhaitent valoriser un capital sur différents supports, du plus sécuritaire au très dynamique.

Pour toutes les personnes majeures qui souhaitent valoriser un capital sur différents supports, du plus sécuritaire au très dynamique. FLORIANE DÉCOUVREZ LES AVANTAGES DE FLORIANE Une solution d investissement pour faire évoluer un capital en vue de votre retraite. Une gestion souple et personnalisée du capital de votre contrat Un large

Plus en détail

«Un apport de 100 K est valorisé 350 K au bout de 12 ans, et génère 22 K de revenus annuels à partir de la 13 ème année»

«Un apport de 100 K est valorisé 350 K au bout de 12 ans, et génère 22 K de revenus annuels à partir de la 13 ème année» Avec Pointco Capital, assurez-vous un véritable complément de retraite grâce à un investissement performant dans la pierre S T R I C T L Y P R I V A T E A N D C O N F I D E N T I A L «Un apport de 100

Plus en détail

e point en recherche ÉVALUATION DES MESURES FISCALES APPLICABLES À L HABITATION Introduction Mesures fiscales applicables à l habitation

e point en recherche ÉVALUATION DES MESURES FISCALES APPLICABLES À L HABITATION Introduction Mesures fiscales applicables à l habitation L e point en recherche Juin 2002 Série socio-économique Numéro 106 ÉVALUATION DES MESURES FISCALES APPLICABLES À L HABITATION Introduction Le présent projet de recherche porte sur l'analyse et l'évaluation

Plus en détail

FICHE RELATIVE AUX LOYERS A USAGE D HABITATION

FICHE RELATIVE AUX LOYERS A USAGE D HABITATION FICHE RELATIVE AUX LOYERS A USAGE D HABITATION Le dispositif d encadrement des loyers dépend de la date d entrée des locataires, du type de contrat et de sa durée : Pour les locataires entrés après le

Plus en détail

Le Chèque Premier Logement Comment ça marche? 2011 2014

Le Chèque Premier Logement Comment ça marche? 2011 2014 Le Chèque Premier Logement Comment ça marche? 2011 2014 Vous souhaitez devenir propriétaire pour la première fois? Vous connaissez votre capacité d emprunt et vous avez besoin d un coup de pouce pour acheter?

Plus en détail

ADIL INFOS n 2011-01

ADIL INFOS n 2011-01 Vannes, le 31 décembre 2010 ADIL INFOS n 2011-01 Loi de finances pour 2011 (loi de finances du 29.12.10 : JO du 30.12.10) Entrée en vigueur du PTZ + à compter du 1er janvier 2011 (art. 90 : CCH art. L.30-10-1

Plus en détail

Un revenu catégoriel : les revenus fonciers (cours)

Un revenu catégoriel : les revenus fonciers (cours) Un revenu catégoriel : les revenus fonciers (cours) Table des matières Table des matières... 2 Introduction... 3 I Définition des revenus fonciers... 4 Les revenus imposables... 4 Les revenus exonérés...

Plus en détail

L effondrement des crédits immobiliers au premier trimestre pèsera sur la production de l année 2012

L effondrement des crédits immobiliers au premier trimestre pèsera sur la production de l année 2012 1 Numéro 177, juillet 2012 L effondrement des crédits immobiliers au premier trimestre pèsera sur la production de l année 2012 I) Immobilier : un premier trimestre en chute libre Chute de 39,4% des crédits

Plus en détail

GRECE. La protection sociale en Europe - GRECE 1

GRECE. La protection sociale en Europe - GRECE 1 GRECE Les dépenses de protection sociale en Grèce représentent 24,5% du PIB. Le système grec est de logique bismarckienne, mais évolue depuis 1980 avec la mise en place d un service national de santé,

Plus en détail

Société Mutualiste des Sapeurs-pompiers de Grenoble et Seyssinet-Pariset REGLEMENT INTERIEUR DE LA COMMISSION RETRAITE SOMMAIRE

Société Mutualiste des Sapeurs-pompiers de Grenoble et Seyssinet-Pariset REGLEMENT INTERIEUR DE LA COMMISSION RETRAITE SOMMAIRE Société Mutualiste des Sapeurs-pompiers de Grenoble et Seyssinet-Pariset REGLEMENT INTERIEUR DE LA COMMISSION RETRAITE Approuvé en CA du 05.05.11 SOMMAIRE Le présent règlement se compose de plusieurs éléments

Plus en détail

EXAMENS DE CERTIFICATION 2003 CORRIGE. Unité de valeur 3. Investissement immobilier. Durée : 2 heures. Documents à disposition : Néant

EXAMENS DE CERTIFICATION 2003 CORRIGE. Unité de valeur 3. Investissement immobilier. Durée : 2 heures. Documents à disposition : Néant Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC Affiliée au Certified Financial Planner Board of Standards et à l'international Certified Financial Planners Council Association

Plus en détail

Devenir Rentier Lentement, mais sûrement. Jean- Luc MATTHYS. www.investisseurpro.com V1.0

Devenir Rentier Lentement, mais sûrement. Jean- Luc MATTHYS. www.investisseurpro.com V1.0 Devenir Rentier Lentement, mais sûrement JeanLuc MATTHYS www.investisseurpro.com V1.0 1 INTRODUCTION 2 POURQUOI DEVENIR RENTIER? 2.1 DEMOGRAPHIE & RETRAITE PAR REPARTITION 2.2 CHOMAGE ET RETRAITE 2.3 UNE

Plus en détail

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco cumul emploi et retraite complémentaire. n o 5. emploi retraite complémentaire

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco cumul emploi et retraite complémentaire. n o 5. emploi retraite complémentaire Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco cumul emploi et retraite complémentaire Guide salariés n o 5 mars 2016 Cumul emploi retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés...

Plus en détail

Service Clients de P&V 078/15 90 90

Service Clients de P&V 078/15 90 90 EPARGNER OU CHEZ P&V Assurez-vous d un rendement attrayant Pour vous aider à choisir la formule d investissement la mieux adaptée à vos objectifs, contactez votre conseiller P&V. Il vous aidera à faire

Plus en détail

L assurance chômage en Europe

L assurance chômage en Europe L assurance chômage en Europe Unédic - 18 octobre 2012 AJIS Principes fondateurs de la protection sociale Deux logiques Les systèmes de protection sociale appartiennent à deux grandes familles - ceux qui

Plus en détail

DIVERSIFIEZ VOS INVESTISSEMENTS POUR VISER UN POTENTIEL DE PERFORMANCE

DIVERSIFIEZ VOS INVESTISSEMENTS POUR VISER UN POTENTIEL DE PERFORMANCE ACTIGO 90 N 2 FONDS COMMUN DE PLACEMENT OFFRANT UNE PROTECTION PARTIELLE DU CAPITAL À L ÉCHÉANCE* DIVERSIFIEZ VOS INVESTISSEMENTS POUR VISER UN POTENTIEL DE PERFORMANCE BANQUE & ASSURANCE * La protection

Plus en détail

Faits saillants. Particuliers. Entreprises. Autres mesures

Faits saillants. Particuliers. Entreprises. Autres mesures Faits saillants Particuliers 1. Dons de bienfaisance 2. Accélération du plan de réduction de la contribution santé en vue de son abolition en 2018 3. Réduction de 50% de la contribution additionnelle à

Plus en détail

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l entreprise

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l entreprise Janvier 2016 Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l entreprise France métropolitaine, Départements et Régions d Outre-Mer BANQUE DE GRANDE CLIENTÈLE / ÉPARGNE ET ASSURANCE / SERVICES FINANCIERS

Plus en détail

LOIS DE FINANCES POUR 2015

LOIS DE FINANCES POUR 2015 Références : 30/10/14 et 27/11/14 LOIS DE FINANCES POUR 2015 MES AMIS PROFITEZ TANT QUE VOUS POUVEZ. ENCORE!!!! PRESENTATION DES OBJECTIFS 2015 STABILISATION RELATIVE DES PRELEVEMENTS SUR LES MENAGES BAISSE

Plus en détail

NUTRIO NOTICE D INFORMATION

NUTRIO NOTICE D INFORMATION FCP A FORMULE NUTRIO NOTICE D INFORMATION Forme Juridique de l'opcvm : F.C.P. Etablissements désignés pour recevoir les souscriptions et les rachats : CREDIT AGRICOLE S.A., CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT

Plus en détail

AUTOSTOXX MAI 2014. Communication à caractère promotionnel

AUTOSTOXX MAI 2014. Communication à caractère promotionnel AUTOSTOXX MAI 2014 Titre de créance présentant un risque de perte en capital (en cours de vie et à l échéance), alternatif à un placement dynamique risqué de type «actions». Émetteur : BNP Paribas Arbitrage

Plus en détail

Le décès d un. Démarches et délais

Le décès d un. Démarches et délais Le décès d un proche Démarches et délais La mort d'une personne aimée est une des plus grandes épreuves de la vie, à laquelle nous serons, un jour ou l'autre, tous confrontés. Source d'une grande souffrance,

Plus en détail

Vu le code des postes et télécommunications, et notamment son article L. 36 7 ;

Vu le code des postes et télécommunications, et notamment son article L. 36 7 ; Avis n 00 1026 de l Autorité de régulation des télécommunications en date du 4 octobre 2000 sur les décisions tarifaires de France Télécom n 00 090 relative à la commercialisation des contrats "Ligne Locale"

Plus en détail

Votre partenaire de confiance dans le 2e pilier. Etre proche de vous et évoluer ensemble en fonction de vos besoins

Votre partenaire de confiance dans le 2e pilier. Etre proche de vous et évoluer ensemble en fonction de vos besoins Votre partenaire de confiance dans le 2e pilier Etre proche de vous et évoluer ensemble en fonction de vos besoins Tout chef d entreprise responsable se doit d établir et d assurer un plan de prévoyance

Plus en détail

Table des matières. Édition Christiane Bessette, conseillère en communication, MAPAQ

Table des matières. Édition Christiane Bessette, conseillère en communication, MAPAQ Table des matières COÛT DE LOCATION DES TERRES AGRICOLES EN ESTRIE 2015... 3 MÉTHODOLOGIE...3 STATISTIQUES SUR LES RÉPONDANTS ET LES LOCATIONS...4 COÛTS DE LOCATION FAITS SAILLANTS...5 PRÉSENTATION DES

Plus en détail

Dîner-débat : «Combattre le chômage, les solutions des patrons alsaciens» *** Vendredi 27 Mars 2015, Hôtel Europe à Horbourg-Wihr

Dîner-débat : «Combattre le chômage, les solutions des patrons alsaciens» *** Vendredi 27 Mars 2015, Hôtel Europe à Horbourg-Wihr Dîner-débat : «Combattre le chômage, les solutions des patrons alsaciens» *** Vendredi 27 Mars 2015, Hôtel Europe à Horbourg-Wihr Déroulement : 1. Constat : L emploi en Alsace Lucas Fattori, responsable

Plus en détail

Nota Autocancelable Protección Eurostoxx

Nota Autocancelable Protección Eurostoxx Nota Autocancelable Protección Eurostoxx Investir sur les marchés actions européens représente une bonne alternative en ce moment 1 Investissez dans l un des principaux indices boursiers européens : l

Plus en détail

4 Recensement de la population. Voir 4.1. 4 Logement. Au sens du recensement de la population,

4 Recensement de la population. Voir 4.1. 4 Logement. Au sens du recensement de la population, 62 Au recensement de la population de 2009, on comptait 81 700 logements essentiellement localisés en province Sud (76%, dont 88% dans le Grand Nouméa). 17% se situaient en province Nord et 7% dans les

Plus en détail

OptimStart Actions Garanti

OptimStart Actions Garanti Stratégie patrimoniale OptimStart Actions Garanti Bénéficier du potentiel de rebond des marchés actions à partir d un «point d entrée» optimisé (1) avec la sécurité d une garantie en capital Disponible

Plus en détail

Le régime fiscal des associations loi 1901

Le régime fiscal des associations loi 1901 Le régime fiscal des associations loi 1901 1 Sommaire I) Le principe de la fiscalité associative II) Comment déterminer son statut fiscal III) Les impôts IV) Les exonérations possibles V) Les factures

Plus en détail

Analyses Économiques 2 - Juin 2003

Analyses Économiques 2 - Juin 2003 DP N Analyses Économiques 2 - Juin 2003 Le faible contenu en actions de l'épargne des ménages français pèse sur son rendement :une comparaison avec les Etats-Unis. 1 A définitions équivalentes, les ménages

Plus en détail

Privalto Privilège Janvier 2016

Privalto Privilège Janvier 2016 Privalto Privilège Janvier 2016 Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance Produit de placement risqué alternatif à un investissement dynamique risqué de

Plus en détail

Profil de l habitation Village urbain 8 Centre-Ville GATINEAU PORTRAIT DE. Volume 3 cahier 9

Profil de l habitation Village urbain 8 Centre-Ville GATINEAU PORTRAIT DE. Volume 3 cahier 9 Profil de l habitation Village urbain 8 Volume 3 cahier 9 PORTRAIT DE GATINEAU TABLE DES MATIÈRES Présentation...3 Population, ménages et logements en propriété...4 Logements en propriété...4 Âge des soutiens

Plus en détail

Vos contacts GUIDE DE L EMPLOYEUR. Régime de Prévoyance. Salariés non cadres de la production agricole relevant de l Accord National du 10 juin 2008

Vos contacts GUIDE DE L EMPLOYEUR. Régime de Prévoyance. Salariés non cadres de la production agricole relevant de l Accord National du 10 juin 2008 Vos contacts Si vous souhaitez obtenir des renseignements complémentaires sur ces garanties, n hésitez pas à prendre contact pour tous renseignements ou questions relatives : aux prestations d incapacité

Plus en détail

Generali Patrimoine. Espace Horizon 8. De nouvelles perspectives pour votre épargne

Generali Patrimoine. Espace Horizon 8. De nouvelles perspectives pour votre épargne Generali Patrimoine Espace Horizon 8 De nouvelles perspectives pour votre épargne Generali, dans le monde (1) ITALIE 23,5 milliards Allemagne 17,2 milliards FRANCE 11 milliards EUROPE CENTRALE ET ORIENTALE

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES Décret n o 2007-1282 du 28 août 2007 relatif aux aides à l investissement immobilier

Plus en détail

Languedoc-Roussillon Villeveyrac (34) Pays de Montpellier LES ROMARINS

Languedoc-Roussillon Villeveyrac (34) Pays de Montpellier LES ROMARINS Languedoc-Roussillon Villeveyrac (34) Pays de Montpellier LES ROMARINS E H P A D Un marché offrant une excellente rentabilité Le contexte actuel et à venir annonce une amélioration des conditions de vie

Plus en détail

Résultats 2015 - Perspectives 2016

Résultats 2015 - Perspectives 2016 Résultats 2015 - Perspectives 2016 1. 2015 : année de la reprise 2015 est l année de la reprise pour le marché du meuble après trois exercices de recul consécutifs (-3,0% en 2012, -2,9% en 2013 et -1,5%

Plus en détail

COMMERCE DE DÉTAIL DE FRUITS ET LÉGUMES

COMMERCE DE DÉTAIL DE FRUITS ET LÉGUMES COMMERCE DE DÉTAIL DE FRUITS ET LÉGUMES SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL DE FRUITS ET LÉGUMES... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DE DÉTAIL DE FRUITS ET LÉGUMES... 5 L'ACTIVITÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL

Plus en détail

Les Fonds incorporés L importance de la fiscalité

Les Fonds incorporés L importance de la fiscalité Les Fonds incorporés L importance de la fiscalité 1 Ordre du jour Que sont les Fonds incorporés Pourquoi l aspect fiscal est il important? Définition d une corporation de fonds communs (Fonds inc.) Études

Plus en détail

SCPI SCPI. Marché des parts et performances en 2010. Marché des parts SYNTHÈSE

SCPI SCPI. Marché des parts et performances en 2010. Marché des parts SYNTHÈSE SYNTHÈSE Mars 2011 SCPI Marché des parts et performances En 2010 l immobilier a conquis sa position de valeur refuge pour les épargnants. Dans un environnement où l incertitude domine, où la rémunération

Plus en détail

Séance du 29 novembre 2013 : avis rendus par le comité de l abus de droit fiscal commentés par l'administration (CADF/AC n 10/2013).

Séance du 29 novembre 2013 : avis rendus par le comité de l abus de droit fiscal commentés par l'administration (CADF/AC n 10/2013). DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES SERVICE JURIDIQUE DE LA FISCALITE Sous-direction du contentieux des impôts des professionnels Bureau JF 2 B 86, allée de Bercy - Teledoc 944 75572 PARIS cedex

Plus en détail

Police afférente au régime de pension collectif

Police afférente au régime de pension collectif Police afférente au régime de pension collectif Numéro de police : PRPP 0005 En vigueur le 3 mars 2014 La London Life, Compagnie d Assurance-Vie (l émetteur) verse les prestations prévues conformément

Plus en détail

FCPI Dividendes Plus n 2. Fonds Commun de Placement dans l Innovation. Souscription limitée

FCPI Dividendes Plus n 2. Fonds Commun de Placement dans l Innovation. Souscription limitée FCPI Dividendes Plus n 2 Fonds Commun de Placement dans l Innovation Souscription limitée 50 % de réduction ISF ou 18 % de réduction d impôt sur le revenu en contrepartie d un risque de perte en capital

Plus en détail

Evolution du niveau de vie des retraités et des actifs de 1996 à 2009

Evolution du niveau de vie des retraités et des actifs de 1996 à 2009 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 23 novembre 2011-9 h 30 «Niveaux des pensions et taux de remplacement» Document N 6 Document de travail, n engage pas le Conseil Evolution du niveau

Plus en détail

LA GESTION DE VOTRE BIEN en toute confiance GESTION LOCATIVE LOCATION COPROPRIÉTÉ. plaquette_pis_2016.indd 1 24/03/2016 17:16

LA GESTION DE VOTRE BIEN en toute confiance GESTION LOCATIVE LOCATION COPROPRIÉTÉ. plaquette_pis_2016.indd 1 24/03/2016 17:16 LA GESTION DE VOTRE BIEN en toute confiance GESTION LOCATIVE LOCATION COPROPRIÉTÉ plaquette_pis_2016.indd 1 24/03/2016 17:16 www.pichet-adb.fr Filiale du Groupe Pichet Groupe Immobilier Intégré 25 années

Plus en détail

L impact du lissage instauré par la loi Pinel sur la valorisation du droit au bail des locaux commerciaux

L impact du lissage instauré par la loi Pinel sur la valorisation du droit au bail des locaux commerciaux L impact du lissage instauré par la loi Pinel sur la valorisation du droit au bail des locaux commerciaux Patrick Colomer, Chartered Surveyor MRICS, Expert immobilier près la Cour d Appel de Paris La loi

Plus en détail

BROCHURE D INFORMATION RENDEMENT BOUYGUES SOUSCRIPTION : DU 17 OCTOBRE 2013 AU 20 DÉCEMBRE 2013 (ENVELOPPE ET SOUSCRIPTION LIMITÉES) (1)

BROCHURE D INFORMATION RENDEMENT BOUYGUES SOUSCRIPTION : DU 17 OCTOBRE 2013 AU 20 DÉCEMBRE 2013 (ENVELOPPE ET SOUSCRIPTION LIMITÉES) (1) BROCHURE D INFORMATION RENDEMENT BOUYGUES SOUSCRIPTION : DU 17 OCTOBRE 2013 AU 20 DÉCEMBRE 2013 (ENVELOPPE ET SOUSCRIPTION LIMITÉES) Titres de créance présentant un risque de perte en en cours de vie et

Plus en détail

Un fonds qui affiche clairement la couleur! Souscrivez du jeudi 2 juillet au lundi 14 septembre 2009, avant 12 heures (1)(2)

Un fonds qui affiche clairement la couleur! Souscrivez du jeudi 2 juillet au lundi 14 septembre 2009, avant 12 heures (1)(2) Un fonds qui affiche clairement la couleur! Souscrivez du jeudi 2 juillet au lundi 14 septembre 2009, avant 12 heures (1)(2) Fonds à formule (3) à échéance au 30 septembre 2015 Un fonds qui affiche clairement

Plus en détail

Sommaire. Chapitre 1 : la création du statut VDI. Chapitre 2 : le VDI : un statut mixte. Chapitre 3 : le VDI mode d emploi.

Sommaire. Chapitre 1 : la création du statut VDI. Chapitre 2 : le VDI : un statut mixte. Chapitre 3 : le VDI mode d emploi. Sommaire Chapitre 1 : la création du statut VDI La loi de 1993 Chapitre 2 : le VDI : un statut mixte Statut social Statut fiscal Chapitre 3 : le VDI mode d emploi Les droits et les obligations Le VDI et

Plus en détail

11.023 é Frais de formation et de perfectionnement. Imposition des frais. Loi

11.023 é Frais de formation et de perfectionnement. Imposition des frais. Loi Session d'été 0 e-parl 6.06.0 4:47 - -.03 é Frais de formation et de perfectionnement. Imposition des frais. Loi Projet du du 4 mars 0 Décision du du 6 juin 0 Adhésion au projet, sauf observation Loi fédérale

Plus en détail

Les Fondations. Fondations classiques. Nature et objet

Les Fondations. Fondations classiques. Nature et objet Les Fondations La fondation est l acte par lequel une ou plusieurs personnes physiques ou morales décident l affectation irrévocable de biens, droits ou ressources à la réalisation d une œuvre d intérêt

Plus en détail

Mesures spécifiques pour l emploi des séniors

Mesures spécifiques pour l emploi des séniors Mesures spécifiques pour l emploi des séniors Mesures pour l emploi des séniors Demandeurs d emploi Salariés Retraites Aide à l embauche des DE de 45 ans et plus Aides pour les DE de 50 ans et plus Période

Plus en détail

ETUDE COMPAREE DE LA FISCALITE DU DON EN EUROPE

ETUDE COMPAREE DE LA FISCALITE DU DON EN EUROPE ETUDE COMPAREE DE LA FISCALITE DU DON EN EUROPE Pays Allemagne Belgique Espagne France Italie Royaume- Uni Suisse Bund (fédération) Régime général des OSBL Impôt sur le revenu Impôt sur les sociétés Impôt

Plus en détail

C O J C SOCIÉTÉ D AVOCATS

C O J C SOCIÉTÉ D AVOCATS SOCIÉTÉ D AVOCATS LES PETITS ÉCHOS DE COJC Des nouvelles de votre Avocat A - ACCESSIBILITÉ Notre cabinet situé 197 rue des Orangers à Bordeaux, dans un jardin et dans un bâtiment ancien n est pas facilement

Plus en détail

fairvesta la meilleure adresse pour vos investissements.

fairvesta la meilleure adresse pour vos investissements. fairvesta International GmbH Konrad-Adenauer-Str. 15 D-72072 Tübingen Téléphone: +49(0) 70 71 / 36 65-100 Téléfax: +49(0) 70 71 / 36 65-77 E-Mail: info@fairvesta.de www.fairvesta.de fairvesta la meilleure

Plus en détail

Conférence Citoyenne Ondes, santé, société

Conférence Citoyenne Ondes, santé, société 0 Conférence Citoyenne Ondes, santé, société Philippe Distler, Directeur Général de l ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes) Dimanche 26 avril 2009 1 Plan de la présentation

Plus en détail

La gestion des congés maternité, paternité, parentaux un outil RH de performance

La gestion des congés maternité, paternité, parentaux un outil RH de performance Fiches de bonnes pratiques des entreprises ayant obtenu le Label égalité femmes / hommes La gestion des congés maternité, paternité, parentaux un outil RH de performance Il est généralement considéré que

Plus en détail

DIALOGE 53, - 76600 LE HAVRE T

DIALOGE 53, - 76600 LE HAVRE T ComitÄ d Entreprise DIALOGE 53, rue Gustave Flaubert - 76600 LE HAVRE TÄl. 02 35 42 58 52 Fax 02 32 74 27 98 Mail ce.dialoge@orange.fr Site http://cedialoge.neufblog.com Guide pratique La nouvelle lägislation

Plus en détail

Note sur décret d application de la Loi de Réforme des Retraites Analyse de la CGT DEPART ANTICIPE POUR LONGUE CARRIERE

Note sur décret d application de la Loi de Réforme des Retraites Analyse de la CGT DEPART ANTICIPE POUR LONGUE CARRIERE Note sur décret d application de la Loi de Réforme des Retraites Analyse de la CGT DEPART ANTICIPE POUR LONGUE CARRIERE Premier décret pris en application de la loi de réforme de la retraite, ce texte

Plus en détail

QUE S EST-IL PASSÉ EN 2014?

QUE S EST-IL PASSÉ EN 2014? QUE S EST-IL PASSÉ EN 2014? SOMMAIRE 1. Editorial - Immobilier ancien : bilan d un marché locatif impacté par la loi Alur p. 04 2. Evolution des loyers moyens en 2014 p. 07 3. Evolution des loyers moyens

Plus en détail

Point d'étape sur la mise en place du prélèvement à la source de l impôt sur le revenu

Point d'étape sur la mise en place du prélèvement à la source de l impôt sur le revenu DOSSIER DE PRESSE Point d'étape sur la mise en place du prélèvement à la source de l impôt sur le revenu Le 16 mars 2016 1 Sommaire Éditorial... 5 Une modernisation de la gestion de l impôt sur le revenu

Plus en détail

Être acteur de la protection sociale complémentaire en entreprise. Guide des négociateurs

Être acteur de la protection sociale complémentaire en entreprise. Guide des négociateurs Être acteur de la protection sociale complémentaire en entreprise Guide des négociateurs La protection sociale complémentaire en entreprise Complémentaire santé prévoyance - retraite 2 Préambule L offre

Plus en détail

Chili. Extrait de : Panorama des pensions 2011 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G20

Chili. Extrait de : Panorama des pensions 2011 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G20 Extrait de : Panorama des pensions 211 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G2 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/1.1787/pension_glance-211-fr Chili Merci de citer ce chapitre

Plus en détail

CAS VENDEUR. Vous êtes agent commercial auprès d une agence immobilière indépendante, Cap Logis.

CAS VENDEUR. Vous êtes agent commercial auprès d une agence immobilière indépendante, Cap Logis. 22 ème Challenge de Négociation Commerciale LES NEGOCIALES CAS VENDEUR Vous êtes agent commercial auprès d une agence immobilière indépendante, Cap Logis. Vous avez rendez vous avec un jeune particulier,

Plus en détail

SERVICE RETRAITE. Pôle Carrières NOTE D INFORMATION n 2010-12/02

SERVICE RETRAITE. Pôle Carrières NOTE D INFORMATION n 2010-12/02 CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE LA CREUSE Pôle Carrières NOTE D INFORMATION n 2010-12/02 CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS - CNRACL SERVICE RETRAITE LA REFORME DES RETRAITES

Plus en détail

> Topaze Rendement Août 2012

> Topaze Rendement Août 2012 Assurance Vie & Capitalisation > Topaze Rendement Titre de créance à capital non garanti, support en unités de compte d un contrat d assurance vie, d une durée de 5 ans. Offre à durée limitée. Souscription

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LES TAUX DES CRÉDITS AU LOGEMENT ANNÉE 1997

ENQUÊTE SUR LES TAUX DES CRÉDITS AU LOGEMENT ANNÉE 1997 ENQUÊTE SUR LES TAUX DES CRÉDITS AU LOGEMENT ANNÉE 1997 Le mouvement de baisse des taux d intérêt des crédits au logement s est poursuivi au cours de l année écoulée, ce mouvement étant plus accentué au

Plus en détail

40% Actions 60% ÉQUILIBRE 30% 50 Taux Actions 70% 100% DYNAMIQUE

40% Actions 60% ÉQUILIBRE 30% 50 Taux Actions 70% 100% DYNAMIQUE DNCA FINANCE Himalia Gestion Pilotée Profil Équilibre Ce profil est destiné aux souscripteurs qui veulent profiter de la hausse des marchés financiers tout en ayant une prise de risque maîtrisée. Ce profil

Plus en détail

DEMANDE D AIDE SOCIALE LEGALE (cf page 6, liste des pièces à fournir)

DEMANDE D AIDE SOCIALE LEGALE (cf page 6, liste des pièces à fournir) CADRE RESERVE AU CONSEIL GENERAL : N Dossier Familial : N de foyer : N Aide : Gestionnaire : ORGANISME AYANT CONSTITUE LA DEMANDE ET PERSONNE REFERENTE :........ DEMANDE D AIDE SOCIALE LEGALE (cf page

Plus en détail

Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles

Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles Mars 2012 Dans le cadre de la mise en place de leur Plan Climat Energie Territorial (PCET), la Ville de Besançon

Plus en détail

RÈGLEMENT DE PRÉVOYANCE 2015

RÈGLEMENT DE PRÉVOYANCE 2015 Caisse de pensions des bouchers (proparis Fondation de prévoyance arts et métiers Suisse) RÈGLEMENT DE PRÉVOYANCE 2015 Première partie: plan de prévoyance S5, S5U Le présent plan de prévoyance entre en

Plus en détail