Organisation Non Gouvernementale Humanitaire et de Développement

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Organisation Non Gouvernementale Humanitaire et de Développement"

Transcription

1 Organisation Non Gouvernementale Humanitaire et de Développement Siège social sis Avenue de l Indépendance à 100m de BAMELEC, - Bangui, RCA Site web: Réf : vitalité bur. / 2015 / 0.3. / BA A : Coordonnateur des programmes De : Chef de Base Vitalité Plus Kaga Bandoro Date : Objet : RAPPORT ITERMEDIAIRES DES ACTIVITES AUX MILLES(1000) MENAGES MARAICHERS DANS LA SOUS PREFECTURE DE KAGA BANDORO. 1 IDENTIFICATION DE l ONG Nom de l ONG : VITALITE PLUS Sigle : VP Nom du responsable de l ONG : Maître Koudoubada Emmanuel Nom du responsable local de l ONG : Barnabé DINGUI Adresse : Siège social sis Avenue de l Indépendance à 100m de BAMELEC, face terrain PATASSE Boite Postale : 2307 Ville : Bangui Téléphone : / Téléphone du responsable de l ONG : / / Téléphone du responsable local de l ONG : / Adresse mail : Adresse mail du responsable local de l ONG : 2 RAPPELS SUR LES PRINCIPAUX RESULTATS a) Présentation succincte des activités retenues et programmées (en lignes maximum) : Apres évaluation des besoins en sécurité alimentaire en particulier la culture maraichère,1000 ménages constitués en 67 groupements bénéficiaires ont été sensibilisés identifiés. La stratégie de mise en place du projet repose essentiellement sur la sensibilisation,

2 l identification et l encadrement des Délègues Techniques des groupements. Les réunions organisées à répétition sont au centre des résolutions des problèmes évoqués par les populations vulnérables structurées. L équipe de Vitalité Plus sur place à Kaga Bandoro a reçu des semences et kits aratoires de la part du partenaire FAO pour distribuer aux ménages identifiés et qui couvre la commune de Bandoro, Botto, Ndenga et les déplacés sur le site de l évêché. Ce qui signifie par rapport au calendrier agricole selon la date des semis de la culture maraichère a été respecté. Les ménages identifiés et constitué en 67 groupements ont reçu des kits aratoires et semences maraichères par chaque groupement. La réalisation des activités est rendue possible grâce au bureau annexe de l ONG VITALITE PLUS sis à Kaga-Bandoro et géré par le chef de base entouré de ses assistants aux programmes de sécurité alimentaire b) Présentation succincte des zones de couverture de l ONG pour ces activités et cette période : Groupement du centre Bandoro, Axe Kotangombe, Axe Botto, Axe Bangui, Axe M brés et le site de l Eveché. Période d activité: Mois de Novembre 2015 c) S agit-il de la : 1 ere phase de financement : 2 ème phase de financement : 3 ème phase de financement : 4 ème phase de financement : d) Préciser la date de commencement d exécution effective des activités : Mois de Novembre ETAT D AVANCEMENT DES RESULTATS 4 LES RESULTATS ATTENDUS a) Quels sont les résultats (qualitatifs et quantitatifs) réalisés depuis le démarrage de l activité? En ce qui concerne les résultats qualitatifs, le calendrier agricole est respecté. Le résultat est favorable avec le taux de germination (pépinière) qui était à 90% avec un bon rendement de récolte des produits maraichers.

3 Concernant les résultats quantitatifs, malgré l insécurité due aux exactions des milices ex-seleka dans la zone et qui ne permettent pas aux bénéficiaires de vaquer convenablement à leurs occupations d une part et d autre part, la quantité prévue pour chaque vulnérable est signifiante et permet d emblaver des bonnes superficies cultivées, les semences sont arrivées en quantité suffisante, avec les outils prévus dans le protocole. b) Renseignez les indicateurs physiques de réalisation, de résultats définis : Le partenaire FAO, les bénéficiaires, les délégués techniques, les autorités administratives. c) Avez-vous constaté des écarts entre les prévisions et la réalisation des résultats? Si oui, comment les expliquez-vous? Nom. 5 LES POPULATIONS BENEFICIAIRES DESAGREGEES PAR SEXE ET PAR AGE PUBLICS BENEFICIAIRES VISES - Indiquer le type et le nombre de publics bénéficiaires accueillis dans le cadre de l activité? Type des bénéficiaires accueillis dans le cadre de l activité : Hommes, Femmes et les déplacés du site de l évêché et qui ont bénéficié de bonne qualité de ses semences reçues par Vitalité Plus/FAO dans la Sous Préfecture de Kaga Bandoro. Nombre de bénéficiaires accueillis dans le cadre de l activité : 1000 ménages. - Joindre les statistiques des publics bénéficiaires touchés. Voir en annexe le tableau récapitulatif des groupements bénéficiaires dans le cadre de l activité maraichère LES PARTENAIRES a) Quels sont les principaux partenariats qui ont été formalisés dans le cadre de la mise en œuvre de l activité? FAO, les bénéficiaires, les Délégués Techniques et Vitalité Plus b) Comment se sont déroulées les relations avec vos partenaires? Par rapport au plan d activité, le rapport, les partages d information des activités dans les réunions de cluster régional Sécurité Alimentaire ; les partages d information dans les réunions de coordination Humanitaire générale, réunion avec les membres et les délégués technique du groupement, visite du terrain, suivi et évaluation. 6 VALORISATION ET PERENNISATION DES RESULTATS

4 7 COMMUNICATION - Quelles démarches avez-vous adoptées afin de toucher le public/les partenaires dans le cadre de la mise en œuvre de l activité : Bouche à oreille Diffusion de supports de communication (affiches, tracts, etc.) Événements Informations via des structures relais, des partenaires Réunions/focus groupes Autres, (préciser) : 4.3 PERENNISATION DU PROJET a) Quelles suites envisagez-vous éventuellement à ces activités? Augmentation des semences pour qu il ait augmentation des productions pour que l autosuffisance alimentaire demeure dans la zone d intervention. b) Quelles sont les leçons apprises? Respect du calendrier agricole à l endroit des semences, la date de culture et augmentation des semences et outils aratoires. c Quelles en sont les bonnes pratiques Sensibilisation, mobilisation et suivi des bénéficiaires sur le terrain. Renforcement de capacité des Délégués Techniques sur l itinéraire technique cultural pour s assurer de l utilisation effective des intrants reçus. Rapports par groupement bihebdomadaire. d) Comment pensez-vous pérenniser les actions au-delà du présent financement? Pour le compte de la sécurité alimentaire, nous demandons au partenaire FAO de plaider au prés de partenaire PAM une subvention en vivre comme VCT pour sauver la pérennisation et sécuriser les aliments produits pour la culture maraichère. Car la protection des semences se fait à chaque fois qu aux groupements vivriers sans tenir compte des groupements maraichers. e) Quels autres financements envisagez-vous de mobiliser? Possibilité au partenaire FAO pour augmentation d un nouveau contrat financier par rapport aux besoins des bénéficiaires maraicher pour la campagne agricole FACTEURS DE SUCCES Les 1000 ménages se réjouissent du fait que le partenaire FAO et Vitalité Plus les a retenues pour les assister en semence maraichère et les outils aratoires. Une

5 large campagne de sensibilisation et mobilisation et renforcement de capacité pour le maintient de connaissance sur les groupements retenues afin de sauver la campagne. 9 QUELQUES IMAGES DES ACTIVITES REALISEES Vente des produits récolte (Gombo, Amarante) par les bénéficiaires. Récolte des produits sur le site des bénéficiaires Installation des produits des beneficiaires maraichers en ventes NB : Ayez des réponses succinctes et claires Fait à Kaga Bandoro Le 30 / 04 /2015 Cachet de la structure Signature :

Organisation Non Gouvernementale Humanitaire et de Développement. Site web: www.vitalite-plus.org

Organisation Non Gouvernementale Humanitaire et de Développement. Site web: www.vitalite-plus.org Organisation Non Gouvernementale Humanitaire et de Développement Siège social sis Avenue de l Indépendance à 100m de BAMELEC, e-mail : info@vitalite-plus.org - Bangui, RCA Site web: www.vitalite-plus.org

Plus en détail

SRP 2015 APPROCHE PROGRAMMATIQUE ET MULTI-PARTENAIRE POUR LA SOUMISSION DES PROJETS SUR OPS. Conclusions et partage d expérience

SRP 2015 APPROCHE PROGRAMMATIQUE ET MULTI-PARTENAIRE POUR LA SOUMISSION DES PROJETS SUR OPS. Conclusions et partage d expérience SRP 2015 APPROCHE PROGRAMMATIQUE ET MULTI-PARTENAIRE POUR LA SOUMISSION DES PROJETS SUR OPS Conclusions et partage d expérience Réunion du Cluster Sécurité Alimentaire 10/02/2015 Bangui - RCA DE QUOI S

Plus en détail

(1) Programme d assistance alimentaire

(1) Programme d assistance alimentaire FICHES CADRES POUR LA PROGRAMMATION 2015 (1) Programme d assistance alimentaire OBJECTIFS Ce programme d assistance alimentaire s inscrit dans le cadre de l Objectif Stratégique # 1 du SRP 2015 pour la

Plus en détail

Le Cycle de Programme Humanitaire

Le Cycle de Programme Humanitaire REUNION DU CLUSTER SÉCURITÉ ALIMENTAIRE 28/10/2014 Le Cycle de Programme Humanitaire Outil principal du système humanitaire pour obtenir une analyse, une stratégie et un plan d action communs. Un cycle

Plus en détail

DATE LIMITE DE CANDIDATURE : 31 août 2015 17h

DATE LIMITE DE CANDIDATURE : 31 août 2015 17h APPEL A PROJET INITIATIVES DURABLES DATE LIMITE DE CANDIDATURE : 31 août 2015 17h Objectifs Dans le cadre de l Agenda 21 de la Communauté Urbaine, cet appel à projet vise à soutenir des initiatives destinées

Plus en détail

PROJET D APPUI A L AUTO-PROMOTION DES DISTRICT DE BIRENGA, PROVINCE DE KIBUNGO.

PROJET D APPUI A L AUTO-PROMOTION DES DISTRICT DE BIRENGA, PROVINCE DE KIBUNGO. PHASE II. PROJET D APPUI A L AUTO-PROMOTION DES ENFANTS CHEFS DES MENAGES, DISTRICT DE BIRENGA, PROVINCE DE KIBUNGO. Juillet 2003- Juin 2004 Financement : Croix-Rouge Britannique. Karamagapenabir03 Révision

Plus en détail

Warrantage. Contribution de Monsieur Breyne Christophe FAO Sénégal/Régional

Warrantage. Contribution de Monsieur Breyne Christophe FAO Sénégal/Régional Warrantage Contribution de Monsieur Breyne Christophe FAO Sénégal/Régional Plan Définition Etapes clés du Warrantage & approvisionnement en intrants Résultats et Avantages 12 Règles d or Limites Perspectives

Plus en détail

Transfert Monétaire par téléphone mobile (programme en partenariat avec le PAM et MTN)

Transfert Monétaire par téléphone mobile (programme en partenariat avec le PAM et MTN) 1 TERMS OF REFERENCE Pour l Evaluations Externe d ACF Transfert Monétaire par téléphone mobile (programme en partenariat avec le PAM et MTN) Programme Financé par PAM Référence du Contrat CI D4C 20 septembre

Plus en détail

coopérative féminine pour la lutte contre la pauvreté en milieu rural

coopérative féminine pour la lutte contre la pauvreté en milieu rural ACTIVITE D ASSISTANCE ANNUELLE AUX ENFANTS ET AUX FEMMES SESSION DE SEPTEMBRE 2012 Identité du responsable du projet : COULIBALY NAINELMAN PRESIDENT Type d assistance demandée (cochez les cases correspondantes):

Plus en détail

FICHE DE PROJET CONTEXTE :...2 JUSTIFICATION...2 GROUPES CIBLES...2. OBJECTIFS / ACTIVITES RESULTATS (Cf. tableau 2)...3 APPORTS...3 COUT...

FICHE DE PROJET CONTEXTE :...2 JUSTIFICATION...2 GROUPES CIBLES...2. OBJECTIFS / ACTIVITES RESULTATS (Cf. tableau 2)...3 APPORTS...3 COUT... FICHE DE PROJET SOMMAIRE CONTEXTE :...2 JUSTIFICATION...2 GROUPES CIBLES...2 OBJECTIFS / ACTIVITES RESULTATS (Cf. tableau 2)...3 APPORTS...3 COUT...3 CHRONOGRAMME DES ACTIVITES (Cf. Tableau 3)...3 Tableau

Plus en détail

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO GROUPE NATIONL DE TRAVAIL INTERINSTITUTION SUR L IPC

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO GROUPE NATIONL DE TRAVAIL INTERINSTITUTION SUR L IPC REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO GROUPE NATIONL DE TRAVAIL INTERINSTITUTION SUR L IPC RAPPORT DE L ATELIER DE CAPITALISATION DES EXPERIENCES DES ANALYSES DE L IPC EN RDC 11 au 12 septembre 2008 0. Introduction

Plus en détail

Etude de la stratégie de gestion des risques d insécurité alimentaire. Groupe 3

Etude de la stratégie de gestion des risques d insécurité alimentaire. Groupe 3 Etude de la stratégie de gestion des risques d insécurité alimentaire Groupe 3 Plan de l exposl exposé Introduction Méthodologie Résultats : Présentation de l Union paysanne Diagnostic sur les changements

Plus en détail

Diagnostic et Leçons à tirer

Diagnostic et Leçons à tirer Atelier sur le diagnostic des systèmes d information et d alerte précoce au Tchad Diagnostic et Leçons à tirer 20 Mars 2012, N Djamena, Tchad Plan de la présentation Les attentes d un système d information

Plus en détail

République du Niger. Croix-Rouge Nigérienne

République du Niger. Croix-Rouge Nigérienne République du Niger Croix-Rouge Nigérienne Thème présenté: La promotion des cultures maraîchères à travers des petits périmètres irrigués collectifs féminins ou mixtes Yayé Mounkaïla Coordonnateur Sécurité

Plus en détail

Conseil Danois pour les Réfugiés (DRC) en RDC: newsletter février 2013

Conseil Danois pour les Réfugiés (DRC) en RDC: newsletter février 2013 Edition #2, février 2013 Conseil Danois pour les Réfugiés (DRC) en RDC: newsletter février 2013 LES GRANDES LIGNES de DRC en RDC en février 2013 La mission d évaluation de l équipe de DRC dans la zone

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE SÉCURITÉ ALIMENTAIRE DU NORD EST (OSANE) BULLETIN D INFORMATION

OBSERVATOIRE DE SÉCURITÉ ALIMENTAIRE DU NORD EST (OSANE) BULLETIN D INFORMATION OBSERVATOIRE DE SÉCURITÉ ALIMENTAIRE DU NORD EST (OSANE) BULLETIN D INFORMATION CNSA/DDANE Vol.1 # 1 Période couverte : Mai Août 2010 Publication : Septembre 2010 Résumé de la situation de sécurité alimentaire

Plus en détail

Prix National de la Fête et de l Engagement Bénévole

Prix National de la Fête et de l Engagement Bénévole Prix National de la Fête et de l Engagement Bénévole Dossier de candidature Session 2015 Ce dossier de candidature est à retourner après votre manifestation le 31 (au lieu du 15) janvier 2016 au plus tard

Plus en détail

PREPARATION ENA ET GRANDS CONCOURS

PREPARATION ENA ET GRANDS CONCOURS ANNEE UNIVERSITAIRE 2015/2016 CENTRE DE PREPARATION A L ADMINISTRATION GENERALE Dossier de pré-inscription en PREPARATION ENA ET GRANDS CONCOURS NOM PATRONYMIQUE :... PRENOM USUEL :... NOM MARITAL :...

Plus en détail

Village de TIABOLI (Commune de FATOMA, Cercle de MOPTI, MALI)

Village de TIABOLI (Commune de FATOMA, Cercle de MOPTI, MALI) Village de TIABOLI (Commune de FATOMA, Cercle de MOPTI, MALI) BILAN de PROJET 1 Bilan du projet «TIABOLI» Ce projet s inscrit dans le Programme 2010-2014 d aide au développement économique et à l amélioration

Plus en détail

FICHE SYNOPTIQUE. Projet de création de banques de céréales et d appui aux groupements agricoles.

FICHE SYNOPTIQUE. Projet de création de banques de céréales et d appui aux groupements agricoles. ONG AIP-Togo Assistance aux Initiatives Privées FICHE SYNOPTIQUE TITRE DU PROJET : Projet de création de banques de céréales et d appui aux groupements agricoles. LOCALISATION : Cantons de KPELE et AKATA

Plus en détail

Compte rendu de la réunion du Cash Working Group (CWG)/Nord Kivu

Compte rendu de la réunion du Cash Working Group (CWG)/Nord Kivu Lieu Durée Bureau Unicef/Goma De 11h00 à 13h00 Date 28.08.2015 Compte rendu de la réunion du Cash Working Group (CWG)/Nord Kivu Facilitation Unicef Secrétariat Unicef Agenda 1. Suivi des recommandations

Plus en détail

Caisse Nationale de Mutualité Agricole

Caisse Nationale de Mutualité Agricole Séminaire national sur la vulgarisation, l appui-conseil et les bonnes pratiques agricoles Le rôle des Assurances Agricole dans le développement de la politique du renouveau Agricole et Rural Présentation

Plus en détail

Stratégie de communication CountrySTAT. Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun

Stratégie de communication CountrySTAT. Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun Stratégie de communication CountrySTAT Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun Sommaire Stratégie de Communication de CountrySTAT: Analyse de la situation Objectifs Messages Public

Plus en détail

LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE AU SERVICE DE L AUTOPROMOTION. Expérience de ADISCO

LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE AU SERVICE DE L AUTOPROMOTION. Expérience de ADISCO LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE AU SERVICE DE L AUTOPROMOTION Expérience de ADISCO I. Contexte La crise socio-économico-politique qui n a fait que trop durer Dépendance des aides trop faciles: PAM et autres

Plus en détail

Appel à projets Soutien à la dynamique des Centres d affaires de quartiers (CAQ) DOSSIER DE CANDIDATURE

Appel à projets Soutien à la dynamique des Centres d affaires de quartiers (CAQ) DOSSIER DE CANDIDATURE Appel à projets Soutien à la dynamique des Centres d affaires de quartiers (CAQ) DOSSIER DE CANDIDATURE A transmettre par mail à : Date-limite de réception impérative des candidatures : 12 juin 2014 Nom

Plus en détail

Le présent document a pour objet de définir les modalités d organisation de l élection des délégués du personnel (ou du C E) de

Le présent document a pour objet de définir les modalités d organisation de l élection des délégués du personnel (ou du C E) de Le présent document a pour objet de définir les modalités d organisation de l élection des délégués du personnel (ou du C E) de Article 1 er : Effectif de l entreprise Nombre de sièges à pourvoir L effectif

Plus en détail

I IDENTIFICATION DE LA STRUCTURE :

I IDENTIFICATION DE LA STRUCTURE : EPCC ANJOU-THEATRE 49 Bd du Roi René BP 22155 49021 ANGERS cedex 2 Tél : 02.41.81.41.57 ou 02.41.81.46.38 Tél : 02-41-25-62-60 ou 02-41-25-62-68 www.cg49.fr ou www.culture.cg49.fr FORMULAIRE DE DEMANDE

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION. Sommaire

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION. Sommaire DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Sommaire Fiche n 1 : PRESENTATION DE VOTRE ASSOCIATION Fiche n 2 : COMPTE RENDU DE L ACTIVITE DE L ASSOCIATION POUR L ANNEE 2013 Fiche n 3 : PROJETS DE L ASSOCIATION POUR

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION - ANNEE 2015

DEMANDE DE SUBVENTION - ANNEE 2015 DEMANDE DE SUBVENTION - ANNEE 2015 IDENTIFICATION DE L ASSOCIATION : NOM DE L'ASSOCIATION : ------------------------------------------------------------------------------------------- SIGLE USUEL : -----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Plateforme d Appui au Développement Rural et à la Sécurité Alimentaire en Afrique de l Ouest et du Centre

Plateforme d Appui au Développement Rural et à la Sécurité Alimentaire en Afrique de l Ouest et du Centre COMMISSION DE LA CEDEAO Note méthodologique Task Force «Instrument de financement des intrants» Plateforme d Appui au Développement Rural et à la Sécurité Alimentaire en Afrique de l Ouest et du Centre

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION DE PROJET A LA VILLE DE SAINT JEAN DE VEDAS

DEMANDE DE SUBVENTION DE PROJET A LA VILLE DE SAINT JEAN DE VEDAS DEMANDE DE SUBVENTION DE PROJET A LA VILLE DE SAINT JEAN DE VEDAS NOM DE L ASSOCIATION : INTITULE DU PROJET POUR LESQUEL LE DOSSIER EST DEPOSE : DATE D ENREGISTREMENT A LA MAISON DES ASSOCIATIONS (partie

Plus en détail

Coopération au développement

Coopération au développement Coopération au développement Appel à projets 2015 Objectifs Les valeurs d humanisme et d entraide et le développement durable et solidaire répondent à une préoccupation forte du conseil régional de Lorraine,

Plus en détail

GROUPE TECHNIQUE ELEVAGE & TRANSHUMANCE

GROUPE TECHNIQUE ELEVAGE & TRANSHUMANCE Réunion du 8 juillet 2015 GROUPE TECHNIQUE ELEVAGE & TRANSHUMANCE Points clés: 1. Présentation sur la PPCB et PPR 2. Présentation du plan de travail PROVISOIRE pour la campagne de vaccination, y compris

Plus en détail

François HARAGIRIMANA Responsable de la composante Développement Communautaire au sein des Projets du FIDA au Burundi

François HARAGIRIMANA Responsable de la composante Développement Communautaire au sein des Projets du FIDA au Burundi ECHANGE DE PRATIQUES SUR LE TRAVAIL A HIMO ET LE TRAVAIL DECENT : Cas du PAIVA-B Insérez une photo de votre projet/programme François HARAGIRIMANA Responsable de la composante Développement Communautaire

Plus en détail

Informations préliminaires sur le poste. Informations générales sur la mission

Informations préliminaires sur le poste. Informations générales sur la mission PROFIL DE POSTE Informations préliminaires sur le poste Intitulé du poste Pays & base d affectation Rattachement hiérarchique Création / Remplacement (+ nom) Remplacement Date d arrivée souhaitée 05/06/2015

Plus en détail

Information et Sensibilisation du public en République centrafricaine Calendrier des activités septembre 2011

Information et Sensibilisation du public en République centrafricaine Calendrier des activités septembre 2011 Information et Sensibilisation du public en République centrafricaine Calendrier des activités septembre 2011 Objectifs généraux : Garantir une bonne diffusion de l information sur le procès de Gombo,

Plus en détail

THEME 5: CONDITIONS DE VIABILITE FINANCIERE DE LA MICROFINANCE AGRICOLE

THEME 5: CONDITIONS DE VIABILITE FINANCIERE DE LA MICROFINANCE AGRICOLE RESEAU DES CAISSES POPULAIRES DU BURKINA ********************************* Fédération des Caisses Populaires du Burkina (F.C.P.B.) Tél.: 50.30.48.41, Fax : 50.30.49.10 ; E-mail : fcpb@fasonet.bf ; Adresse

Plus en détail

Expérience de la mise en œuvre du système CountrySTAT en Côte D Ivoire GROUPE TECHNIQUE DE TRAVAIL

Expérience de la mise en œuvre du système CountrySTAT en Côte D Ivoire GROUPE TECHNIQUE DE TRAVAIL MTF/GLO/345/BMG «Renforcement du système CountrySTAT dans 17 pays d Afrique sub-saharienne UTF/UEM/002/UEM «Appui a la mise en œuvre et au développement du système CountrySTAT en Guinée Bissau, au Niger,

Plus en détail

LIBERIA RENFORCEMENT DU SYSTÈME INTÉGRÉ DE GESTION ET DE PRÉVENTION DE LA MALNUTRITION DANS LE GRAND MONROVIA

LIBERIA RENFORCEMENT DU SYSTÈME INTÉGRÉ DE GESTION ET DE PRÉVENTION DE LA MALNUTRITION DANS LE GRAND MONROVIA LIBERIA RENFORCEMENT DU SYSTÈME INTÉGRÉ DE GESTION ET DE PRÉVENTION DE LA MALNUTRITION DANS LE GRAND MONROVIA Compte tenu des niveaux élevés de sous-nutrition infantile (aiguë et chronique) et d insécurité

Plus en détail

Plan de Travail Commun entre le Cluster Protection, le Gouvernement Centrafricain et les ONGs Nationales pour 2008

Plan de Travail Commun entre le Cluster Protection, le Gouvernement Centrafricain et les ONGs Nationales pour 2008 Plan de Travail Commun entre le Cluster Protection, le Gouvernement Centrafricain et les ONGs Nationales pour Le Plan de Travail Commun se base sur les objectifs stratégiques de l Appel Consolidé (CAP)

Plus en détail

Pratiques de ciblage au Burundi

Pratiques de ciblage au Burundi Insérez une photo de votre projet/programme Pratiques de ciblage au Burundi Souraya HASSAN, Spécialiste des Politiques sociales UNICEF Financé par : Gouvernement du Burundi La Revue des Filets Sociaux,

Plus en détail

GROUPE HUMANITAIRE SECURITE ALIMENTAIRE OD SECURITY CLUSTER

GROUPE HUMANITAIRE SECURITE ALIMENTAIRE OD SECURITY CLUSTER GROUPE HUMANITAIRE SECURITE ALIMENTAIRE Compte Rendu de la réunion du 17 janvier 2013, bureau Programme Alimentaire Mondial (PAM) Assistance Alimentaire & Agriculture et Autres Moyen de Subsistances Participants:

Plus en détail

ACCES AU FINANCEMENT POUR LE DEVELOPPEMENT DES CULTURES DE DIVERSIFICATION DANS LES ZONES DE PRODUCTION DE CAFE AU BURUNDI ET EN

ACCES AU FINANCEMENT POUR LE DEVELOPPEMENT DES CULTURES DE DIVERSIFICATION DANS LES ZONES DE PRODUCTION DE CAFE AU BURUNDI ET EN ACCES AU FINANCEMENT POUR LE DEVELOPPEMENT DES CULTURES DE DIVERSIFICATION DANS LES ZONES DE PRODUCTION DE CAFE AU BURUNDI ET EN COTE D IVOIRE PROJECT N : CFC/ICO/30 ICO, Londres, Septembre 2010 INTRODUCTION

Plus en détail

Draft du rapport de la mission de Monitoring humanitaire à Kabo et Moyenne Sido du 09 au 14 Mai 2014

Draft du rapport de la mission de Monitoring humanitaire à Kabo et Moyenne Sido du 09 au 14 Mai 2014 Draft du rapport de la mission de Monitoring humanitaire à Kabo et Moyenne Sido du 09 au 14 Mai 2014 Introduction Sur recommandation du Comité Humanitaire du Pays, un monitoring des activités humanitaires

Plus en détail

Chacun Cherche Son Âne

Chacun Cherche Son Âne Chacun Cherche Son Âne Pour l autonomie et le développement durable des cultivateurs du Burkina Faso Pour assurer leur subsistance, la majorité des familles du Burkina Faso cultivent des céréales (mil,

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2016 Prévention et réduction du gaspillage alimentaire en Normandie

APPEL A PROJETS 2016 Prévention et réduction du gaspillage alimentaire en Normandie APPEL A PROJETS 2016 Prévention et réduction du gaspillage alimentaire en Normandie 1 Ce document présente l appel à projets 2016 de la Direction Régionale Normandie de l ADEME, de la Direction Régionale

Plus en détail

RAPPORT SUR LE PLAIDOYER POUR UN MEILLEUR ACCÈS DE L AGRICULTURE RAPPORT DU PLAIDOYER POUR UN MEILLEUR ACCES DE

RAPPORT SUR LE PLAIDOYER POUR UN MEILLEUR ACCÈS DE L AGRICULTURE RAPPORT DU PLAIDOYER POUR UN MEILLEUR ACCES DE Institut Africain de Gestion Urbaine Bureau Agriculture Urbaine INITIATIVE «PROMOTION DES FILIERES AGRICOLES URBAINES PORTEUSES» (PROFAUP) RAPPORT SUR LE PLAIDOYER POUR UN MEILLEUR ACCÈS DE L AGRICULTURE

Plus en détail

INVETISSEMENTS, PRODUCTION, COMMERCIALISATION, EXPORTATION: FACILITES & CONTRAINTES. CAS DU GROUPE FALY EXPORT

INVETISSEMENTS, PRODUCTION, COMMERCIALISATION, EXPORTATION: FACILITES & CONTRAINTES. CAS DU GROUPE FALY EXPORT INVETISSEMENTS, PRODUCTION, COMMERCIALISATION, EXPORTATION: FACILITES & CONTRAINTES. CAS DU GROUPE FALY EXPORT LA SECURITE ALIMENTAIRE DANS L INDIANOCEANIE INVESTIR DANS LA PRODUCTION AGRICOLE 25-27 MARS

Plus en détail

AMBASSADOR S SELF HELP FUND APPLICATION PACKAGE

AMBASSADOR S SELF HELP FUND APPLICATION PACKAGE Embassy of the United States of America EMBASSY OF THE UNITED STATES OF AMERICA REPUBLIC OF CONGO AMBASSADOR S SELF HELP FUND APPLICATION PACKAGE AN INSTRUMENT TO SUPPORT LOCAL DEVELOPMENT INITIATIVES

Plus en détail

Dossier Projet Passion Jeunes

Dossier Projet Passion Jeunes Dossier Projet Passion Jeunes LE DEMANDEUR (bénéficiaire de la subvention) : -Qualité : Particulier : Nom, prénom : Age : Lieu de résidence : Situation actuelle (étudiant, salarié ) : Profession des parents,

Plus en détail

RAPPORT ATELIER DE FORMATION DU SOUS CLUSTER SECURITE ALIMENTAIRE GORE

RAPPORT ATELIER DE FORMATION DU SOUS CLUSTER SECURITE ALIMENTAIRE GORE RAPPORT ATELIER DE FORMATION DU SOUS CLUSTER SECURITE ALIMENTAIRE GORE Photo : une vue des participants à la formation Juillet 2015 Nodjimadji Ngardinga, Consultant National Elie Djimbarnodji, Information

Plus en détail

ASSOCIATION LES ARTISTES SOLIDAIRES LE PROJET I/ PROPOSITIONS DE NOM POUR L'ASSOCIATION II/ LE PRINCIPE III/ BUT DE L'ASSOCIATION IV/ LES ACTIVITES

ASSOCIATION LES ARTISTES SOLIDAIRES LE PROJET I/ PROPOSITIONS DE NOM POUR L'ASSOCIATION II/ LE PRINCIPE III/ BUT DE L'ASSOCIATION IV/ LES ACTIVITES I/ PROPOSITIONS DE NOM POUR L'ASSOCIATION *Les artistes / créateurs - Solidaires/ Humanitaires/ Altruistes/ Pour Autrui/ Caritatifs/ *Altrui-stique/ Œuvres altrui-stiques/ Créations altruistiques *Créaltruiste

Plus en détail

Atelier 2 renforcement des compétences et formations

Atelier 2 renforcement des compétences et formations Atelier 2 renforcement des compétences et formations 1 er thème: L eau potable Titre de la formation: La gestion intégrée des ressources en eau Cibles: les exploitants, les élus, les maîtres d ouvrages

Plus en détail

RAPPORT SUR LA DISTRIBUTION DE VIVRES COUPLEE AVEC LA VERIFICATION BIOMETRIQUE DANS LE SITE DE DEPLACEMENT DE LAC VERT 9 JUIN 2015

RAPPORT SUR LA DISTRIBUTION DE VIVRES COUPLEE AVEC LA VERIFICATION BIOMETRIQUE DANS LE SITE DE DEPLACEMENT DE LAC VERT 9 JUIN 2015 RAPPORT SUR LA DISTRIBUTION DE VIVRES COUPLEE AVEC LA VERIFICATION BIOMETRIQUE DANS LE SITE DE DEPLACEMENT DE LAC VERT 9 JUIN 2015 Après avoir conduit l enregistrement biométrique des personnes déplacées

Plus en détail

UN PEUPLE UN BUT UNE FOI ***** ******** ***** ******** COMMISSARIAT À LA SECURITE ALIMENTAIRE

UN PEUPLE UN BUT UNE FOI ***** ******** ***** ******** COMMISSARIAT À LA SECURITE ALIMENTAIRE PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DU MALI UN PEUPLE UN BUT UNE FOI ***** ******** ***** ******** COMMISSARIAT À LA SECURITE ALIMENTAIRE ************** COMPTE RENDU DE REUNION DU COMITE DE SUIVI DU

Plus en détail

Plan d action pour l application du Programme de travail sur les aires protégées de la Convention sur la Diversité Biologique

Plan d action pour l application du Programme de travail sur les aires protégées de la Convention sur la Diversité Biologique Plan d action pour l application du Programme de travail sur les aires protégées de la Convention sur la Diversité Biologique (INSÉREZ LE PHOTO DE PAYS) CAMEROUN Soumis au Secrétariat de la Convention

Plus en détail

Dossier de demande de subvention

Dossier de demande de subvention Dossier de demande de subvention Fonds social européen Compétitivité régionale et emploi - 2007-2013 Intitulé de l opération Organisme porteur de projet Date du dossier Personne à contacter (nom et fonction)

Plus en détail

Le warrantage : un moyen efficace pour une meilleure commercialisation des produits au profit des petits agriculteurs

Le warrantage : un moyen efficace pour une meilleure commercialisation des produits au profit des petits agriculteurs Le warrantage : un moyen efficace pour une meilleure commercialisation des produits au profit des petits agriculteurs Diakalia SOGODOGO, André BATIONO, Béjamé COULIBALY et Boubacar S. Camara I. INTRODUCTION

Plus en détail

Dossier de demande de subvention

Dossier de demande de subvention Dossier de demande de subvention Fonds social européen Programme Opérationnel National FSE 2014-2020 Intitulé de l opération Organisme porteur de projet Date du dossier Personne chargée du suivi de l opération

Plus en détail

Orléans Le 24 janvier 2013

Orléans Le 24 janvier 2013 1 * La genèse du projet / Eléments du contexte * Le cadre européen (Directive 209/128/CE) * La déclinaison nationale : le plan Ecophyto * Présentation du portail ECOPHYTOPIC * ECOPHYTOPIC : Présentation

Plus en détail

La réponse de l UNFPA à la Crise Humanitaire au niveau des frontieres Tuniso - Libyennes

La réponse de l UNFPA à la Crise Humanitaire au niveau des frontieres Tuniso - Libyennes La réponse de l UNFPA à la Crise Humanitaire au niveau des frontieres Tuniso - Libyennes United Nations Population Fund Mars Décembre 2011 Suite à la crise libyenne survenue en février 2011, la frontière

Plus en détail

Informations préliminaires sur le poste. Informations générales sur la mission

Informations préliminaires sur le poste. Informations générales sur la mission PROFIL DE POSTE Informations préliminaires sur le poste Intitulé du poste RESPONSABLE PHARMACIE Pays & base d affectation BANGUI, REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE Rattachement hiérarchique COORDINATEUR MEDICAL

Plus en détail

Bulletin humanitaire Niger. Situation épidémiologique difficile en 2013 pour le Niger, même tendance pour 2014. 355 millions fonds requis (en US$)

Bulletin humanitaire Niger. Situation épidémiologique difficile en 2013 pour le Niger, même tendance pour 2014. 355 millions fonds requis (en US$) Bulletin humanitaire Niger Numéro 38 novembre 2013 Situation épidémiologique P.1 Réfugiés maliens P.3 La situation épidémiologique a été difficile en 2013 pour le Niger et risque de l être encore en 2014.

Plus en détail

DEMANDE DE SOUTIEN. Nom de votre projet :

DEMANDE DE SOUTIEN. Nom de votre projet : Cadre réservé à Terre Plurielle Date de réception : N de dossier : DEMANDE DE SOUTIEN Nom de votre projet : Nom collaborateur : Domaine d intervention : Education Insertion Santé Handicap Cochez une ou

Plus en détail

CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DES REFUGIES CENTRAFRICAINS. 139 833 Réfugiés enregistrés depuis janvier 2014.

CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DES REFUGIES CENTRAFRICAINS. 139 833 Réfugiés enregistrés depuis janvier 2014. DONNEES CLEES 139 833 Réfugiés enregistrés depuis janvier 2014. 63 645 Réfugiés vivent dans les sites. CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DES REFUGIES CENTRAFRICAINS 11 24 Mai 2015 70 323

Plus en détail

ACTEURS ET STRUCTURES DE L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE :

ACTEURS ET STRUCTURES DE L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE : ACTEURS ET STRUCTURES DE L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE : MOBILISEZ-VOUS EN FAVEUR DU SOUTIEN À DOMICILE DES PERSONNES EN PERTE D AUTONOMIE Perte d autonomie pour un habitat adapté au maintien à domicile

Plus en détail

Les coopératives agricoles contribuent à la sécurité alimentaire et au développement rural

Les coopératives agricoles contribuent à la sécurité alimentaire et au développement rural 2012 Les coopératives agricoles contribuent à la sécurité alimentaire et au développement rural Oeuvrer pour que les populations rurales pauvres se libèrent de la pauvreté Les coopératives jouent un rôle

Plus en détail

Daouda Zan DIARRA, Chef de la Division Agrométéorologie

Daouda Zan DIARRA, Chef de la Division Agrométéorologie VALORISATION DU SYSTEME DE PRISE DE DECISION SUR LA SECURITE ALIMENTAIRE PAR L UTILISATION DU PLUVIOMETRE PAYSAN DANS TROIS PAYS DU SAHEL (MALI, NIGER ET SENEGAL) Fiche d identification d du projet Daouda

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION 2015 ASSOCIATION SOCIO-CULTURELLE SPORTIVE

DEMANDE DE SUBVENTION 2015 ASSOCIATION SOCIO-CULTURELLE SPORTIVE Direction Culture Sport Vie Associative Dossier suivi par Gaëlle Leray Tél. 02 99 35 36 21 gaelle.leray@st-jacques.fr Cadre réservé à l administration Demande reçue le par CDL par OJS Transmis à la DCSVA

Plus en détail

Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement

Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement L accès et le contrôle des ressources par les femmes : un défi pour la sécurité alimentaire Recommandations Vers

Plus en détail

TROPHEES 2013 DE LA CREATION / REPRISE D ENTREPRISES EN VAUCLUSE. Dossier de partenariat

TROPHEES 2013 DE LA CREATION / REPRISE D ENTREPRISES EN VAUCLUSE. Dossier de partenariat TROPHEES 2013 DE LA CREATION / REPRISE D ENTREPRISES EN VAUCLUSE Dossier de partenariat LES TROPHEES DE LA CREATION ET REPRISE D ENTREPRISES EN VAUCLUSE Le (anciennement Réseau Local d Accueil) organise

Plus en détail

Les activités génératrices de revenus dans les cinq communautés ont été renforcées en crées Kinkala; Boko; Mindouli ; Kindamba ; Mayama ;

Les activités génératrices de revenus dans les cinq communautés ont été renforcées en crées Kinkala; Boko; Mindouli ; Kindamba ; Mayama ; L objectif principal qui est celui d assurer la sécurité personnelle et communautaire par l'achèvement du processus de réintégration des ex-combattants à travers les moyens de subsistance durables dans

Plus en détail

Rôle de Banques de céréales dans le dispositif de stockage de céréales au Mali. Par : Dr. Niama N. DEMBELE et Salifou B. DIARRA

Rôle de Banques de céréales dans le dispositif de stockage de céréales au Mali. Par : Dr. Niama N. DEMBELE et Salifou B. DIARRA Rôle de Banques de céréales dans le dispositif de stockage de céréales au Mali Par : Dr. Niama N. DEMBELE et Salifou B. DIARRA Novembre 2007 1 Introduction Depuis la libéralisation du marché céréalier

Plus en détail

Questionnaire d enquête -=--=--=-

Questionnaire d enquête -=--=--=- Questionnaire d enquête -=--=--=- Questionnaire n 1 : destiné aux responsables des administrations, organismes, sociétés, ongs ou associations et au personnel concernés par la gestion des informations

Plus en détail

1 888 234-8533 devp.org

1 888 234-8533 devp.org 1 888 234-8533 devp.org À l occasion du carême, nous sommes appelés à semer la solidarité avec nos sœurs et nos frères des pays du Sud. Pour ce faire, il ne suffit pas de partager nos biens matériels avec

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE : CONSULTATION

TERMES DE REFERENCE : CONSULTATION COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL Bénin Burkina Faso Cap Vert Côte d Ivoire Gambie Guinée Guinée Bissau

Plus en détail

Les bons réflexes pour garantir le processus

Les bons réflexes pour garantir le processus Les bons réflexes pour garantir le processus Définition du protocole Définition juridique : Pas de définition légale dans le code du travail Définition non juridique : Accord conclu entre l employeur et

Plus en détail

Projet de renforcement de la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle des Populations Vulnérables du Gorgol en Mauritanie

Projet de renforcement de la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle des Populations Vulnérables du Gorgol en Mauritanie TERMES DE REFERENCES Pour l Evaluation Mi-Parcours Externes d ACF Projet de renforcement de la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle des Populations Vulnérables du Gorgol en Mauritanie Programme Financé

Plus en détail

GUIDE ADMINISTRATIF de L ORGANISATEUR d EPREUVES et de MANIFESTATIONS SPORTIVES

GUIDE ADMINISTRATIF de L ORGANISATEUR d EPREUVES et de MANIFESTATIONS SPORTIVES GUIDE ADMINISTRATIF de L ORGANISATEUR d EPREUVES et de MANIFESTATIONS SPORTIVES CYCLOTOURISME COMITÉ DÉPARTEMENTAL U.F.O.L.E.P. de la Gironde Château BETAILHE 72 Avenue de l Église Romane 33370 ARTIGUES

Plus en détail

Sasakawa Africa Association/ Global 2000

Sasakawa Africa Association/ Global 2000 Sasakawa Africa Association/ Global 2000 Programme Agricole SG2000 au Mali et Nouvelles Orientations Par Mlle. SARAN DIANE, Coordinatrice PPP Dr. Abou BERTHE SAA/Mali - Directeur PLAN I. INTRODUCTION II.

Plus en détail

Dossier de demande de subvention

Dossier de demande de subvention Dossier de demande de subvention Fonds social européen Compétitivité régionale et emploi - 2007-2013 Intitulé de l opération Organisme porteur de projet Date du dossier Personne à contacter (nom et fonction)

Plus en détail

Termes de référence pour le renforcement des capacités en sécurité alimentaire de Caritas Mali

Termes de référence pour le renforcement des capacités en sécurité alimentaire de Caritas Mali Termes de référence pour le renforcement des capacités en sécurité alimentaire de Caritas Mali 1. Description de l organisation Créé en 1959, le SECAMA (Secours Catholique Malien) a été transformé en 1991/92

Plus en détail

www.consommerautrement.fr

www.consommerautrement.fr CONCEPT DE L EVENEMENT TATOU JUSTE est un événement grand public dédié aux 3 domaines suivants : 6 ème édition Consommer habiter se déplacer grandir s informer travailler Autrement DEMANDE DE PARTICIPATION

Plus en détail

* Inspiré du slogan du Mois de la nutrition 2011, une initiative des Diététistes du Canada.

* Inspiré du slogan du Mois de la nutrition 2011, une initiative des Diététistes du Canada. * Inspiré du slogan du Mois de la nutrition 2011, une initiative des Diététistes du Canada. Le rapport de l Institut de la statistique du Québec, L alimentation des jeunes québécois : un premier tour de

Plus en détail

CAMP BASKET#01 PROGRESSE PARMIS LES MEILLEURS!

CAMP BASKET#01 PROGRESSE PARMIS LES MEILLEURS! De 10 à 18 ans (2005 à 1997) BULLETIN D'INSCRIPTION 2015 CAMP BASKET#01 PROGRESSE PARMIS LES MEILLEURS! JL BOURG / COMITE DE L AIN 25 Avenue du Maréchal Juin 01000 Bourg en Bresse Tél. : 06.81.88.35.76

Plus en détail

VACANCES DE POSTES. I. Lieu d affectation : La préfecture de la KEMO avec des déplacements ponctuels dans la province (République centrafricaine).

VACANCES DE POSTES. I. Lieu d affectation : La préfecture de la KEMO avec des déplacements ponctuels dans la province (République centrafricaine). VACANCES DE POSTES Projet : Projet de Réhabilitation nutritionnelle d urgence au sein des populations (déplacés et autochtones) de l axe Dékoa-Sibut, préfecture sanitaire de KEMO, en RCA Postes vacants

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION. Fonds Régional d Appui à la Sensibilisation Européenne et à la Coopération européenne. Volet coopération européenne

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION. Fonds Régional d Appui à la Sensibilisation Européenne et à la Coopération européenne. Volet coopération européenne DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Fonds Régional d Appui à la Sensibilisation Européenne et à la Coopération européenne Volet coopération européenne Dénomination de la structure : Titre du projet : Date

Plus en détail

PLAN D ACTION DE GWI-TOGO 2013-2018

PLAN D ACTION DE GWI-TOGO 2013-2018 PLAN D ACTION DE GWI-TOGO 2013-2018 Global Water Institute-Togo (GWI-Togo) a pour but d assister l régions qui connaissent une pénurie sans cse croissante en eau potable, eau pour l agriculture et menacé

Plus en détail

CARITAS-DEVELOPPEMENT

CARITAS-DEVELOPPEMENT DIOCESE DE MATADI CARITAS-DEVELOPPEMENT Siege Social : 01, Avenue de la Mission/ Commune de Matadi/Matadi/Bas-Congo/RD Congo B.P : 29 Matadi Tél. : +243 99 2024599 Email : matadicaridev@yahoo.fr Mot de

Plus en détail

RAPPORT : FORMATION DE 8 AGENTS ET 200 PAYSANS PRODUCTEURS DE RIZ A GAO SUR LE SYSTEME DE RIZICULTURE INTENSIVE (SRI). Campagne Agricole 2014-2015.

RAPPORT : FORMATION DE 8 AGENTS ET 200 PAYSANS PRODUCTEURS DE RIZ A GAO SUR LE SYSTEME DE RIZICULTURE INTENSIVE (SRI). Campagne Agricole 2014-2015. MINISTERE DE DEVELOPPEMENT RURAL REPUBLIQUE DU MALI ********* UN PEUPLE- UN BUT UNE FOI DIRECTION NATIONALE DE L AGRICULTURE ******** DIRECTION REGIONALE DE L AGRICULTURE DE GAO RAPPORT : FORMATION DE

Plus en détail

demande de subvention

demande de subvention compétence Cadre réservé à l administration document à retourner au Service Subventions Toulon Provence Méditerranée 107, boulevard Henri Fabre CS 30536 83041 Toulon cedex 9 demande de subvention Politique

Plus en détail

Concours 2014 FEMMES ET ENTREPRISES EN BRETAGNE

Concours 2014 FEMMES ET ENTREPRISES EN BRETAGNE Concours 2014 FEMMES ET ENTREPRISES EN BRETAGNE Dossier de candidature Vous pouvez compléter ce dossier sous sa version électronique ou manuscritement Les entreprises concourent pour : Le prix de la jeune

Plus en détail

Dossier de demande de subvention sur projet Année 2016

Dossier de demande de subvention sur projet Année 2016 Dossier de demande de subvention sur projet Année 2016 TOUT DOSSIER INCOMPLET NE POURRA ETRE PRIS EN COMPTE Vous remplissez ce dossier pour demander une subvention spécifique à un projet (manifestation,

Plus en détail

EVALUATION DE BASE POUR LE PROJET DE SOUTIEN AUX GROUPEMENTS FEMININS AUTOUR DES CANTINES SCOLAIRES DANS LA REGION DU BOUNKANI

EVALUATION DE BASE POUR LE PROJET DE SOUTIEN AUX GROUPEMENTS FEMININS AUTOUR DES CANTINES SCOLAIRES DANS LA REGION DU BOUNKANI EVALUATION DE BASE POUR LE PROJET DE SOUTIEN AUX GROUPEMENTS FEMININS AUTOUR DES CANTINES SCOLAIRES DANS LA REGION DU BOUNKANI RAPPORT JUILLET 2013 Données collectées du 15 au 29 mai 2013 1 SOMMAIRE I.

Plus en détail

Appel à candidature «Parcours d activités santé séniors» (PASS)

Appel à candidature «Parcours d activités santé séniors» (PASS) Appel à candidature «Parcours d activités santé séniors» (PASS) DRJSCS Bretagne APPEL A CANDIDATURE «PARCOURS D ACTIVITES SANTE SENIORS» (P.A.S.S.) La population bretonne augmente et vieillit. Les bienfaits

Plus en détail

Compte Rendu Réunion EHP

Compte Rendu Réunion EHP Compte Rendu Réunion EHP 16 juin 2015 Compte Rendu Réunion EHP 1 Points inscrits à l ordre du jour : 1. Approbation de la Note sur Diffa 2. Gestion Inter Agences / organisations de l'information Humanitaire

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D'IDENTIFICATION DES ACTEURS DE LA COOPERATION ET DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE

QUESTIONNAIRE D'IDENTIFICATION DES ACTEURS DE LA COOPERATION ET DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE QUESTIONNAIRE D'IDENTIFICATION DES ACTEURS DE LA COOPERATION ET DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE CENTRES RITIMO DE LA REGION BRETAGNE 1. IDENTIFICATION ET COORDONNEES DE L ORGANISME (! ATTENTION IL S'AGIT

Plus en détail

Année Universitaire 2015/2016 CENTRE DE PREPARATION A L ADMINISTRATION GENERALE DOSSIER DE PREINSCRIPTION EN CONCOURS ADMINISTRATIFS DE CATEGORIE «A»

Année Universitaire 2015/2016 CENTRE DE PREPARATION A L ADMINISTRATION GENERALE DOSSIER DE PREINSCRIPTION EN CONCOURS ADMINISTRATIFS DE CATEGORIE «A» Année Universitaire 2015/2016 CENTRE DE PREPARATION A L ADMINISTRATION GENERALE DOSSIER DE PREINSCRIPTION EN PREP GENERALE CONCOURS ADMINISTRATIFS DE CATEGORIE «A» NOM PATRONYMIQUE :... PRENOM USUEL :...

Plus en détail

PRESENTATION DE L ASSOCIATION

PRESENTATION DE L ASSOCIATION DEMANDE DE SUBVENTION 2015-2016 A remettre avant le 15 NOVEMBRE 2015 VILLE DE VENELLES j.campos@venelles.fr 1ERE DEMANDE RENOUVELLEMENT SUBVENTION SOLLICITEE : Les dossiers incomplets ne seront pas instruits

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE MASTER 2 PRO : «Ingénierie de la Formation et des Compétences des Intervenants en matière de Sécurité, Sûreté, Défense»

DOSSIER DE CANDIDATURE MASTER 2 PRO : «Ingénierie de la Formation et des Compétences des Intervenants en matière de Sécurité, Sûreté, Défense» Faculté des Sciences du Sport et du Mouvement Humain F2SMH DOSSIER DE CANDIDATURE MASTER 2 PRO : «Ingénierie de la Formation et des Compétences des Intervenants en matière de Sécurité, Sûreté, Défense»

Plus en détail