EVOLIRIS asbl Rapport d Activité 2010

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EVOLIRIS asbl Rapport d Activité 2010"

Transcription

1 EVOLIRIS asbl Rapport d Activité 2010 Avril

2 Table des matières 1 Les axes prioritaires du plan d action La veille : «Le marché de l emploi TIC bruxellois en 2009 et au premier trimestre 2010 : analyse de l offre et de la demande et zoom sur les fonctions les plus demandées» Le rapport Recommandations du groupe de travail Constats Pistes d action Conférence de presse Utilisation des équipements et des infrastructures d EVOLIRIS Aperçu général et évolution entre 2009 et Evolution du nombre de personnes par type de public de 2008 à Plates-formes partenariales avec Bruxelles Formation/VDAB Gestionnaire PC Réseau (ISIB) Technicien télécom Technicien supérieur en sécurité informatique Agents de call center Infrastructure EVOLIRIS chez INTEC-Brussel Autres projets de formation Projet Explore 2 d Interface Utilisation du matériel mobile Autres formations (recherche emploi, Tracé, etc.) Taux de mise à l emploi des formations (qualifiantes) terminées en Formation des travailleurs : offres pour le FEMB Formation des enseignants et des élèves de la Communauté française Projet MIC bruxellois (Microsoft Innovation Center) Introduction Projet de MIC à Bruxelles et rôle d EVOLIRIS Etat du projet au 31 décembre Mise à jour E-news Serious Game

3 5.3.1 Définition Contexte Objectif Nos critères de sélection Nos critères de sélection Promotion, information et sensibilisation Informaticien(ne) d un jour : année scolaire Sensibilisation des étudiants de la communauté flamande Trade Union Day Bourses à l emploi et salon Bourses à l emploi d Uccle et de Schaerbeek «Plan naar werk» S.I.E.P DEVDAY Le partenariat avec les Centres ISP Réalisation d un syllabus commun pour le HELPDESK Collaboration avec les Centres ISP (francophones) pour le recrutement des candidats aux formations La suite du Forum La validation des compétences Actions en faveur de l emploi Screening Uitwisseling van praktijkervaringen met VDAB Echanges de bonnes pratiques avec Le FOREM Screening des «techniciens helpdesk» Collaboration avec ACTIRIS Informations aux conseillers emploi Transfert et traitement des données de l Observatoire de l Emploi Les Codes professionnels Le détaché ACTIRIS Aspects administratifs Crédit de pont Audit et contrôle fiscal

4 10.3 Avenant n 2 à la convention de partenariat : adaptation du montant de la convention Personnel Gestion résiduelle de l asbl BRUTEC

5 1 Les axes prioritaires du plan d action 2010 C est dans la continuité des activités lancées par EVOLIRIS depuis 2006 que s inscrivent l ensemble des actions de Dans la continuité, mais aussi dans le renforcement des projets existants et dans la concrétisation de nouveaux projets. Quatre domaines d activités ont été identifiés : La veille qui, au travers de l analyse du marché de l emploi et de la formation, constitue le socle pour le développement des projets. L information et la promotion des métiers et des formations TIC comme réponse aux besoins de main-d œuvre dans l économie bruxelloise. Les projets spécifiques qui vont du screening à la validation des compétences et qui positionnent EVOLIRIS, dans le domaine des TIC, comme partenaire privilégié pour les opérateurs publics d emploi et de formation. Les plates-formes qui, aujourd hui au nombre de 6, permettent de former plusieurs centaines de personnes par an. Dans un souci de consolidation de l alliance entre l enseignement, la formation et l emploi, EVOLIRIS poursuit cette année encore ses actions de formations, de promotion des métiers et formations TIC auprès des élèves, étudiants et chercheurs d emploi et souhaite instaurer une collaboration encore plus étroite avec ACTIRIS. En outre, sur base des résultats obtenus jusqu à présent et des actions futures, le Centre de Référence souhaite maximiser l utilisation de son infrastructure en réfléchissant par exemple à la formation continue des travailleurs. 5

6 2 La veille : «Le marché de l emploi TIC bruxellois en 2009 et au premier trimestre 2010 : analyse de l offre et de la demande et zoom sur les fonctions les plus demandées» 2.1 Le rapport Dans ses missions, EVOLIRIS doit apporter aux opérateurs d emploi et de formation bruxellois les éléments objectifs nécessaires à la mise en œuvre de nouveaux projets et de nouvelles actions de formation et de réinsertion pour les métiers TIC. Dans ce cadre, nous avons voulu faire le point sur la situation du marché de l emploi des TIC à Bruxelles 1 tant du point de vue de l offre de main-d œuvre que du point de vue de la demande des entreprises (tous secteurs confondus). Pour être le plus complet possible, deux champs d investigation ont été pris en considération : les chercheurs d emploi informaticiens inscrits chez ACTIRIS ainsi que les inscrits des Hautes Ecoles et de la Promotion sociale (en informatique de gestion) d une part, et les offres d emploi d ACTIRIS et des sites internet (Monster et ictjob.be) d autre part. Dans notre démarche, nous avons proposé de décrire d abord les caractéristiques des personnes disponibles sur le marché de l emploi, de mettre en avant une partie des problèmes existants et de tenter de définir les critères d employabilité pour diverses fonctions TIC. D un autre côté, nous nous sommes arrêtés sur les offres d emploi et avons mis en évidence les fonctions liées au développement et à la programmation car elles sont, sur le bassin économique bruxellois, souvent demandées. Du côté des offres d emploi toujours, nous nous sommes attardés sur celles d ACTIRIS pour la période du 1 er janvier 2009 au 31 mars 2010, ainsi que sur le niveau de satisfaction des offres pour l année Ensuite, nous avons obtenu de deux partenaires privés (Monster.be et ictjob.be) des données statistiques sur les offres d emploi confiées en 2009 et au premier trimestre Ces données (précieuses) confirment encore la prépondérance de la demande des profils liés aux fonctions software. Enfin, nous avons mené, en partenariat avec les futurs opérateurs de call center en fin de formation chez EVOLIRIS, notre propre enquête téléphonique axée principalement sur le développement auprès d entreprises bruxelloises et des Brabant flamand et wallon. Cette enquête montre qu aujourd hui encore, ces entreprises recrutent et qu elles sont à la recherche, dans un court terme, de personnel qualifié prioritairement en développement. 1 Nous y avons inclus les données d offres d emploi concernant le Brabant wallon et le Brabant flamand puisque le bassin économique bruxellois est plus étendu que la Région administrative. 6

7 A l issue de l analyse, nous avons soulevé quelques constats alarmants et souligné certains paradoxes liés à la situation de l emploi des TIC à Bruxelles. En conclusion, notre travail propose quelques pistes d actions concrètes et des recommandations en vue d aider les partenaires du Centre à développer de nouveaux projets en faveur de la formation et de l emploi pour les publics visés. Pratiquement, ce travail a impliqué toute l équipe. Il a été finalisé en juin et présenté au Conseil d administration le 8 juillet En septembre, après approbation du Conseil d administration, l étude a été publiée, dans les deux langues, en 300 exemplaires. Ces exemplaires ont été envoyés aux partenaires d EVOLIRIS et le rapport a été présenté en conférence de presse le 10 décembre devant le Ministre Benoît Cerexhe. 2.2 Recommandations du groupe de travail Au terme de la présentation de l étude au Conseil d Administration, en septembre, il a été décidé de mettre en place un groupe de travail pour traduire l analyse du rapport de veille en plan d actions stratégique. La première réunion du groupe de travail a eu lieu le 01/12/2010. L objectif de la réflexion sur les recommandations du rapport de veille est d élaborer un plan pluriannuel intégrant le développement de l offre TIC, une réflexion générale basée sur les constats de l étude ainsi qu une cartographie des formations existantes en regard des domaines porteurs. C est l analyse de la formation qualifiante et/ou modulaire TIC à Bruxelles qui a été privilégiée. L enseignement et les Hautes écoles n ont pas été considérés comme champ prioritaire dans un premier temps. Elle a porté sur trois points : 1. l identification et la qualification (quantification) des domaines et sous-domaines de formation existants 2. l identification et la qualification (quantification) des domaines et sous-domaines des offres d emploi actuelles 3. qu est-il possible de développer à moindre coût (en maximisant notamment l utilisation des moyens existants)? Constats Dresser l état des lieux des formations TIC pour chercheurs d emploi à Bruxelles mène à un ensemble de constats. Ainsi, il existe 47 sessions de formation qualifiante à Bruxelles, toutes durées confondues (de 15 heures à près de 1900 heures) dont : 14 sessions organisées par Intec-Brussel en sous-traitance et collaboration avec le VDAB 7

8 8 sessions de Bruxelles Formation 7 sessions courtes d EVOLIRIS. Les autres sont organisées par les 5 centres de formation qualifiante francophones. Notons que dans le domaine de l infrastructure système, les formations proposées par Bruxelles Formation sont désormais accessibles aux CE détenteurs au maximum d un CESS. Les 47 sessions mentionnées représentent 536 places, dont 150 en néerlandais et anglais chez Intec-Brussel et 96 chez Bruxelles Formation. 88 places sont exclusivement réservées aux femmes chez Interface3. D une manière générale, en se référant aux observations des opérateurs de formation, en particulier pour le profil de TPCR, on estime à un peu plus de 20% la proportion de femmes dans les formations. Or les entreprises se plaignent régulièrement de ne pas trouver assez de femmes formées en informatique. En ce qui concerne les domaines, on constate que l offre de formations est insuffisante dans le domaine du développement : elle représente 19% du total des places disponibles, toutes formations confondues. Or, le rapport de veille a mis en évidence que 2 offres d emploi sur 5 relèvent du développement. Pour l ensemble de l offre bruxelloise, on constate l absence de modules courts Pistes d action C est dans ce cadre que les formations techniques courtes de l offre proposée par le FEMB ont été rendues accessibles aux chercheurs d emploi. 350 CE ont réagi pour une offre de 5 modules ; EVOLIRIS a dû refuser 170 personnes. Suite au mailing d ACTIRIS, il y a donc eu un très grand nombre de réactions (ACTIRIS confirme le pourcentage étonnamment élevé de réponses), ce qui démontre un très grand intérêt et le besoin de formations complémentaires. L augmentation de l offre de formation doit s envisager avec le soutien de Bruxelles Formation (indemnités stagiaires). Les formateurs des centres ISP doivent également se voir proposer l accès à ces modules, qui leur permettent de se tenir informés et d actualiser leurs compétences. Le groupe de travail a conclu qu il existe 5 champs de développement de l activité d EVOLIRIS : soutenir l offre de formation qualifiante existante, prise en charge par Bruxelles Formation et les centres d insertion socioprofessionnelle TIC ; 8

9 développer des formations courtes dans une logique de mise à l emploi, vers des travailleurs ou des chercheurs d emploi, sur des produits spécifiques correspondant à une demande du marché ; jouer un rôle d appui dans le cadre de la FPI ; se charger de la première étape de réception et d analyse des demandes de projets sur mesure introduites par les entreprises. appuyer de son expertise les actions de formation, en amont et en aval. Enfin, il convient de créer un groupe d experts à caractère scientifique (comité scientifique), qui donne des garanties sur les contenus et les différents projets (entreprises, autorités académiques ). 2.3 Conférence de presse Le 10 décembre 2010, EVOLIRIS a convié le Ministre Benoît Cerexhe et invité la presse pour présenter le rapport de veille C est Monsieur Eric Buyssens, président du CA, qui a introduit le thème de la conférence de presse et présenté le Centre de référence. Après une présentation détaillée du rapport de veille, le Ministre Cerexhe a pris la parole et a promis que le financement tant des centres de référence professionnelle (comme EVOLIRIS) que des chèques-formations (ICT et langues) serait augmenté de respectivement et 1 million d euros en. Il a également ajouté qu en, EVOLIRIS pourra compter sur les services d un détaché d ACTIRIS. En termes de retombées médiatiques, une dizaine d articles et un reportage ont été diffusés (Datanews, La Libre Belgique, Canal Z (télé), Le Soir Références, Agence Belga, Citizen-E, sites informations sur Internet). 9

10 3 Utilisation des équipements et des infrastructures d EVOLIRIS 3.1 Aperçu général et évolution entre 2009 et Cherch. d'emploi Travailleurs Etudiants total Cherch. d'emploi Travailleurs Etudiants total Call Center (formations) Call Center (petit module de recherche emploi et technique de Helpdesk IT) [1] 330 (Cefora divers) (Cefora divers) (Cefora divers) (Ecoles secondaires) (ISP) - (ISP) Technicien sécurité informatique PF IBFFP EVOLIRIS - Interface3 (réseaux cisco) EVOLIRIS - Interface3 Serveur de virtualisation + salles PC IRISIB (GPCR - Cisco) PF IBFFP Technicien Support en Télécommunications (Microsoft - Cisco) FP IBFFP Labomobil (SAN-NAS) (Formateurs) (Formateurs) - 59 Labomobil 2 7 (Routeur CISCO) (Formateurs) Serveur HP (dont 18 formateurs) Imprimante HP all-in-one EVOLIRIS - Intec Brussel (.Net Developer) Watchguard Firebox Edge e-series Watchguard Firebox Edge e-series Wireless (dont 22 formateurs) 1 (Formateurs) 2 (Formateurs) 2 (Formateurs) Evoliris-Communauté Française - Formations pour enseignants et élèves (AS-Concept, Word, Access et Call center) (Enseignants) (Ecoles secondaires) 118 Evoliris-Femb Formations techniques en informatique (dont 8 formateurs) *1+ La première ligne concerne les chercheurs d emploi en formation qualifiante au métier d opérateur ou de superviseur de Call center. La seconde ligne concerne des chercheurs d emploi (essentiellement du CEFORA ou des centres ISP) qui viennent suivre, sur l infrastructure téléphonique, un module court de recherche d emploi ou un module helpdesk IT.

11 3.2 Evolution du nombre de personnes par type de public de 2008 à Etudiants secondaires Etudiants supérieurs Travailleurs Chercheurs d'emploi En 2008, tous publics confondus, 710 personnes avaient pu bénéficier d au moins un jour de formation sur une des infrastructures d EVOLIRIS. Ils étaient 946 en 2009 et 1417 en 2010, soit le double par rapport à 2008! C est au niveau des chercheurs d emploi (avec l offre de formations informatiques FEMB) mais aussi des travailleurs et des élèves du secondaire que se situe cette importante croissance. En effet, la mise en place de projets avec l enseignement de la communauté française a augmenté la participation des élèves et des enseignants aux activités du Centre. 3.3 Plates-formes partenariales avec Bruxelles Formation/VDAB Gestionnaire PC Réseau (ISIB) Type de public Type de formation # de jours # de personnes # heures/personne CE Réseau CCENT-BF Travailleurs Réseau CEFORA Etudiants Réseau-ISIB TOTAL Technicien télécom Type de public Type de formation # de jours # de personnes # heures/personne CE TST - CPEHN TOTAL

12 3.3.3 Technicien supérieur en sécurité informatique Type de public Type de formation # de jours # de personnes # heures/personne CE TSSI FEMB TOTAL Agents de call center Type de public Type de formation # de jours # de personnes # heures/personne CE Call Center Employés Call Center ,5 Total ,5 12

13 3.3.5 Infrastructure EVOLIRIS chez INTEC-Brussel Fin 2008, suite au screening et au projet de formation en programmation qui devait suivre, EVOLIRIS a fait l acquisition de matériel informatique mobile (13 PC portables) destiné à de la formation dans le domaine du développement. Lors du Conseil d Administration du mois d avril 2010, et dans le cadre de sa mission de mise à disposition de matériel informatique de pointe, l asbl EVOLIRIS a souhaité s associer à un opérateur de formation pour proposer une/des formation(s) destinée(s) aux chercheurs d emploi (CE) bruxellois issus en priorité des «groupes à risque». Pour ce faire, EVOLIRIS a fait appel à ses partenaires pour qu ils lui proposent un/des projet(s) de formation en programmation. Dans ce projet EVOLIRIS «offre» : soit, chez EVOLIRIS, un local équipé de 13 PC portables Toshiba modèle 17 P L , avec connexion internet, projecteur digital, flipchart et tableau blanc (montant valorisé à 253,00 par jour). Local gratuit pour les formations pour CE et payant pour les formations pour employés. soit, dans les locaux de l opérateur, 13 PC portables Toshiba modèle 17 P L montés dans une armoire mobile protégée pour le prix total de 6.435,54 (HTVA) pour les portables et de 1.280,99 (HTVA) pour l armoire mobile. L utilisation du matériel sera gérée par une convention de «mise à disposition» signée par les deux parties. La maintenance et l assurance contre le vol et l incendie sont à charge du soumissionnaire. Une seule offre complète nous est parvenue, celle d INTEC-Brussel, qui propose une formation «Java Developer» en partenariat avec le VDAB et CEFORA. Cette formation, en néerlandais, est destinée à un public disposant d un diplôme d études supérieures qui n est pas reconnu en Belgique. La formation s étale sur une période de 6 mois à temps plein. Elle offre une possibilité de stage d accompagnement intensif à l emploi. Type de public Type de formation # de jours # de personnes # heures/personne CE.Net Developer Formateur.Net Developer TOTAL

14 3.4 Autres projets de formation Projet Explore 2 d Interface3 Plate-forme "Serveur de virtualisation" Type de public Type de formation # de jours # de personnes # heures /personne CE CISCO 3 & CE Web Application developer 9 & , ,5 CE Gestionnaire de réseaux 192, CE Gestionnaire de site web 12 & CE Gestionnaire de site web CE Gestionnaire de base de données 5 & CE Helpdesk 13 62, ,5 TOTAL 1014, Plate-forme "3 salles 15 PC's + 1 imprimante + 1 projecteur LCD" Type de public Type de formation # de jours # de personnes # heures /personne CE Web Application developer 9 & CE Gestionnaire de réseaux 231, CE Gestionnaire de base de données TOTAL 672, Utilisation du matériel mobile SAN-NAS Type de public Type de formation # de jours # de personnes # heures/personne Formateurs/ ISP-QUALIFIANTE enseignants CE ISP-QUALIFIANTE TOTAL

15 Serveur HP Type de public Type de formation # de jours # de personnes # heures/personne Employés (Nl) Employés INTEC Formateurs/ ISP-QUALIFIANTE enseignants CE ISP-QUALIFIANTE TOTAL Imprimante HP all-in-one Type de public Type de formation # de jours # de personnes # heures/personne Employés (Nl) Employés INTEC Formateurs/ ISP-QUALIFIANTE enseignants CE ISP-QUALIFIANTE TOTAL Watchguard Firebox Edge e-series Type de public Type de formation # de jours # de personnes # heures/personne CE Réseau/TP IP Formateurs Réseau/TP IP TOTAL Watchguard Firebox Edge e-series Wireless Type de public Type de formation # de jours # de personnes # heures/personne CE Réseau/TP IP Formateurs Réseau/TP IP TOTAL Autres formations (recherche emploi, Tracé, etc.) Type de public Type de formation # de jours # de personnes # heures/personne CE CEFORA divers ,5 Employés CEFORA divers CE (helpdesk IT) ISP-QUALIFIANTE Etudiants secondaires Projet "Jump naar werk" TOTAL

16 Stage Emploi RE? Emploi RE? 3.5 Taux de mise à l emploi des formations (qualifiantes) terminées en 2010 Plateforme Libellé de la formation Date de début de formation # de partcipants à Bruxelles Formation Drop emploi Drop autres Date de fin de formation Fin de formation Fin formation + 6 mois Call Center Call 6/ /08/ /01/ Call 7/2009 1/10/ /02/ Call 8/2009 9/11/ /04/ Call 1/2010 5/01/ /05/ Call 2/2010 8/02/ /06/ Call 3/ /03/ /09/ Formation terminée < 6 mois Call 4/2010 3/05/ /10/ Formation terminée < 6 mois Call 5/ /06/ /11/ Formation terminée < 6 mois SOUS-TOTAL ISIB Réseau CCENT-BF (CE) 18/05/ /01/ Formation tjs en cours Evoliris chez INTERFACE 3 (3 salles 15 PC's + Serveurs de virtualisation) CPEHN - TST Web Application developer (9) 30/03/ /05/ Web Application developer (10) 29/03/ /05/ Formation tjs en cours Gestionnaire réseau 2/02/ /02/ Gestionnaire de site web 5 17/05/ /06/ Formation tjs en cours Helpdesk 13 23/03/ /02/ 11 Formation tjs en cours Gestionnaire de bases de données 5 23/11/ /11/ Formation terminée < 6 mois Gestionnaire de bases de données 6 22/11/ /12/ Formation tjs en cours Technicien Support Télécom 3/11/ /03/ NC NC NC NC NC NC TOTAL Pour les call center : les taux d emploi en % sont calculés et communiqués par le CEFORA qui complète les chiffres des mises à l emploi juste après et 6 mois après la fin de la formation grâce à sa base de données. NC : Non communiqué

17 3.6 Formation des travailleurs : offres pour le FEMB A la demande du FEMB (fonds de formation pour les employés effectifs et potentiels des entreprises de fabrications métalliques du Brabant), EVOLIRIS a préparé une offre de formations techniques pour informaticiens destinées aux employés de ce secteur (CP 209 et 219). Sept formations ont été planifiées entre novembre et décembre Il a été convenu avec le FEMB de permettre à d autres publics d accéder aux formations pour éviter d éventuelles annulations dans le cas d un nombre insuffisant d inscrits. Etant donné l absence d inscriptions du côté du FEMB, l offre a été proposée (gratuitement) aux enseignants de la Communauté française (dans le cadre du Protocole de collaboration entre la Région bruxelloise et la Communauté française). Elle a également été proposée aux formateurs des centres ISP partenaires, moyennant, pour ce dernier public, une participation financière de 100 / jour / personne. Enfin, une enveloppe supplémentaire ayant été octroyée par ACTIRIS en septembre, il a été possible, avec l accord du pouvoir subsidiant, d ouvrir l accès à ces formations à un public de chercheurs d emploi. L offre a été communiquée par un mailing d ACTIRIS et a remporté un énorme succès auprès des chercheurs d emploi. Une grande demande existe bel et bien, à laquelle il n a pas été possible de répondre (au moins 350 réponses ont été reçues pour +/- 80 places disponibles). Les sept formations planifiées se sont déroulées comme prévu. Les groupes se composaient de chercheurs d emploi (majoritaires), enseignants de la Communauté française et formateurs des centres ISP. L hétérogénéité du public n a, dans l ensemble, pas posé de problème majeur. Les formateurs ont, le cas échéant, adapté leur pédagogie à cette mixité. Cinq formations sont planifiées en janvier et février et le planning annuel est en cours de finalisation. L expérience et une collaboration renforcée avec le FEMB, Bruxelles Formation et ACTIRIS permettront d apporter les adaptations nécessaires à cette première action (notamment en termes d inscriptions). # de personnes Intitulé formation # de jours CE Employés Formateurs Total # de personnes(*) Total # d'heures réelles VoIP ,5 PHP base PHP avancé ,5 Réseaux Wifi Introduction à la programmation - Java Active Directory Windows 2008 Administration ,5 Windows Server 2008 Total ,5 (*) Nombre de personne présente lors de la 1 ère journée de formation.

18 3.7 Formation des enseignants et des élèves de la Communauté française Sur base d une expérience réalisée avec les Centres de Compétence Technobel et Technocité, et en corrélation avec le protocole de collaboration entre la Communauté française et la Région de Bruxelles-Capitale, l inspection de l enseignement et le coordinateur pédagogique chargé des relations entre les Centres de Référence, les Centres de Compétence et les établissements de la Communauté française ont sollicité EVOLIRIS pour organiser des formations sur ses infrastructures. Pour rappel, l objectif du protocole de collaboration entre les deux entités prévoit que 25% du public des CdR et des CTA bruxellois soit un public d enseignants ou d élèves de la Communauté française, en priorité ceux des filières professionnelles et techniques. Un recensement des besoins a été effectué. Il cible des formations dans le domaine de la bureautique (Word avancé et Access) et de l utilisation d un logiciel comptable (AS Concept, pour l encodage, les pièces de trésorerie, la déclaration TVA, etc.). Cette expérience, destinée aux élèves et enseignants des filières «employés de bureau» et «employés comptables», doit se dérouler chez EVOLIRIS entre octobre 2010 et mai. Le but final est de proposer à ces étudiants de réaliser leur épreuve intégrée, avec l encadrement de leurs enseignants, chez EVOLIRIS. Six écoles bruxelloises sont impliquées dans ce projet «inter-réseaux». Au total, une douzaine d enseignants et quelque 150 élèves auront l opportunité de participer au projet. Concrètement, les enseignants seront formés chez EVOLIRIS par des formateurs professionnels (bureautique et logiciel comptable) ; les élèves seront formés à leur tour par leurs enseignants dans leur école ou au sein du Centre. Les 21 et 22 mai, les élèves viendront passer leur épreuve intégrée au sein d EVOLIRIS. De son côté, EVOLIRIS a obtenu de la société «AS Concept», propriétaire du logiciel comptable, qu elle donne sa formation gratuitement. Parallèlement, le coordinateur pour la Communauté française a demandé au service d inspection de l enseignement du secteur «Industrie», dans lequel on retrouve la filière technique de qualification en informatique, quelles sont les opportunités qui existent quant à la faisabilité d un tel projet pour les élèves issus de ces études. Enfin, le coordinateur pour la Communauté française va également prendre contact avec une vingtaine d écoles bruxelloises afin de proposer aux enseignants de la section «employé d accueil» de venir se former sur l infrastructure «Call center» pour ensuite présenter à leurs élèves des exercices pratiques ou de la recherche de stage en se servant de matériel professionnel. Cette action se déroule actuellement pour l année scolaire

19 Intitulé formation Réunions de préparation pédagogique en vue des épreuves intégrées (2010- ) - Projet inter-réseaux : 7 écoles # de personnes # de Enseignants Elèves Total # de Total # jours personnes d'heures ,5 Formation AS Concept - Projet interréseaux ,5 : 6 écoles Formation Bureautique (Word & Access) - Projet inter-réseaux : 4 écoles Formation Call center - Projet interréseaux 2, : 13 écoles Total 5, Projet MIC bruxellois (Microsoft Innovation Center) 4.1 Introduction Le Microsoft Innovation Center (MIC) a pour but de stimuler le développement socioéconomique par la sensibilisation, l information, la formation et l accompagnement des acteurs bruxellois aux métiers des technologies de l information et de la communication, qu ils soient étudiants, demandeurs d emploi, candidats entrepreneurs ou entrepreneurs existants. En concertation avec les futurs membres fondateurs pressentis (ABE, EVOLIRIS et CIRB), le MIC bruxellois propose un plan d actions essentiellement basé sur deux axes : l'incubation et l'accompagnement de nouvelles start-up dans les domaines à forte croissance du «Cloud computing» et du modèle SaaS (Software as a service). la formation des entrepreneurs et des demandeurs d'emplois en Région bruxelloise. Le plan d actions se décompose en 3 missions principales pour le MIC, à savoir : apprendre (déployer une offre de formations avec certification), innover (stimulation à la création d entreprise) et entreprendre (facilitation du développement d entreprises IT). 19

20 L objectif annuel est la création de 10 entreprises représentant 50 emplois directs et l obtention de 150 certifications 2 pour demandeurs d emplois. 4.2 Projet de MIC à Bruxelles et rôle d EVOLIRIS Dans la perspective de la création d un MIC à Bruxelles, EVOLIRIS a réalisé une brève analyse des certifications proposées actuellement par Microsoft et proposé des pistes concrètes de collaboration dans le cadre de la création d un Microsoft Innovation Center à Bruxelles. Dans ce sens, EVOLIRIS a soumis une note au cabinet du Ministre CEREXHE, qui envisage une collaboration sous l angle de la formation/certification ainsi que sur l offre de formations, séminaires ou conférences dans le domaine des TIC. 4.3 Etat du projet au 31 décembre 2010 Fin décembre 2010, le Cabinet du Ministre Cerexhe a communiqué au Conseil d administration d EVOLIRIS les documents relatifs à la création de la nouvelle asbl MIC de Bruxelles. Il s agissait du Pacte des fondateurs, des statuts du MIC Brussels et du «Licence of use of trademarks and software agreement». Le Conseil d administration est invité à émettre ses commentaires et avis à propos de ces documents pour le 10 janvier. Le projet devrait être approuvé par le gouvernement bruxellois début. 2 La certification peut être proposée à la fois aux personnes actives professionnellement dans les métiers TIC ou alors à des chercheurs d emploi disposant de prérequis et/ou disposés à se lancer dans un parcours de formation (souvent de haut niveau) dans lequel un stage en entreprise représenterait la partie pratique nécessaire pour donner de la crédibilité au certificat. 20

Etat des lieux en Région de Bruxelles Capitale Stand van zaken in het Brussels Hoofdstedelijk Gewest. Jean-Pierre RUCCI Directeur EVOLIRIS

Etat des lieux en Région de Bruxelles Capitale Stand van zaken in het Brussels Hoofdstedelijk Gewest. Jean-Pierre RUCCI Directeur EVOLIRIS Etat des lieux en Région de Bruxelles Capitale Stand van zaken in het Brussels Hoofdstedelijk Gewest Jean-Pierre RUCCI Directeur EVOLIRIS Objectifs Missions - Publics Objectifs et missions Favoriser l

Plus en détail

bruxellois l emploi TIC Le marché de Analyse de l offre et de la demande et zoom sur les fonctions les plus demandées

bruxellois l emploi TIC Le marché de Analyse de l offre et de la demande et zoom sur les fonctions les plus demandées EVOLIRIS a.s.b.l. RAPPORT DE VEILLE SEPTEMBRE 2010 Le marché de l emploi TIC bruxellois Analyse de l offre et de la demande et zoom sur les fonctions les plus demandées en 2009 et au 1er trimestre 2010

Plus en détail

EVOLIRIS asbl Rapport annuel 2012. EVOLIRIS asbl Rapport Annuel

EVOLIRIS asbl Rapport annuel 2012. EVOLIRIS asbl Rapport Annuel EVOLIRIS asbl Rapport annuel 2012 EVOLIRIS asbl Rapport Annuel 31 janvier 2013 Table des matières 1 Rappel des objectifs stratégiques et opérationnels de 2012... 5 2 «Volet 1 Equipement - Infrastructure»...

Plus en détail

Le Contrat premier emploi

Le Contrat premier emploi www.far.be Le Contrat premier emploi Marie Greffe Septembre 06 Historique En 1999, afin de stimuler le travail des jeunes, Laurette Onkelinx (PS), alors ministre de l Emploi, lance l idée d un «Plan Rosetta»,

Plus en détail

Newsletter 01. www.formationtitresservices.be

Newsletter 01. www.formationtitresservices.be Newsletter 01 www.formationtitresservices.be Avant-propos Cher lecteur, Le secteur des titres-services est toujours en pleine croissance. Avez-vous déjà parcouru l étude IDEA commandée par les autorités

Plus en détail

Enquête MéTIC Parcours professionnels dans les métiers des technologies de l information et de la communication

Enquête MéTIC Parcours professionnels dans les métiers des technologies de l information et de la communication FONDATION TRAVAIL-UNIVERSITÉ CENTRE DE RECHERCHE TRAVAIL & TECHNOLOGIES Enquête MéTIC Parcours professionnels dans les métiers des technologies de l information et de la communication Patricia Vendramin

Plus en détail

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

Contrat de Gestion 2012-2016 de BRUXELLES FORMATION. (Institut bruxellois francophone pour la Formation Professionnelle)

Contrat de Gestion 2012-2016 de BRUXELLES FORMATION. (Institut bruxellois francophone pour la Formation Professionnelle) Contrat de Gestion 2012-2016 de BRUXELLES FORMATION (Institut bruxellois francophone pour la Formation Professionnelle) Contrat de Gestion 2012-2016 de BRUXELLES FORMATION (Institut bruxellois francophone

Plus en détail

Présentation des clauses sociales dans la nouvelle loi sur les marchés publics

Présentation des clauses sociales dans la nouvelle loi sur les marchés publics Présentation des clauses sociales dans la nouvelle loi sur les marchés publics En Belgique, la nouvelle réglementation relative aux marchés publics entrera en vigueur le 1er juillet 2013. Elle ouvre également

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Concepteur et intégrateur web et mobiles de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE L apprentissage dans l enseignement supérieur a pour mission de faciliter l accès à des formations de haut niveau et de permettre à des étudiants de

Plus en détail

Formulaire de demande de plan de consolidation en diversité

Formulaire de demande de plan de consolidation en diversité Ministère de la Région de BruxellesCapitale Territoriaal Pact(e) territorial Diversité en Région de BruxellesCapitale La politique de diversité en entreprise ne s arrête pas après l élaboration d un plan

Plus en détail

LA FORMATION EN ALTERNANCE. Une autre façon d apprendre un métier et de réussir

LA FORMATION EN ALTERNANCE. Une autre façon d apprendre un métier et de réussir LA FORMATION EN ALTERNANCE Une autre façon d apprendre un métier et de réussir Dominique Parys Chargée de mission DGEO -Direction Relations Ecoles Monde du Travail dominique.parys@cfwb.be 02/690.83.61

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) Intitulé (cadre 1) DUT Services et réseaux de communication Autorité responsable de la certification (cadre 2) Ministère de l Enseignement

Plus en détail

CE FORMULAIRE ORIGINAL SIGNE DOIT ÊTRE ENVOYE AU REPRESENTANT DE VOTRE RESEAU (pas de photocopie) (réservé à l administration) N administratif

CE FORMULAIRE ORIGINAL SIGNE DOIT ÊTRE ENVOYE AU REPRESENTANT DE VOTRE RESEAU (pas de photocopie) (réservé à l administration) N administratif ANNEXE A Formulaire d activation 1 de la Convention de partenariat entre les Fonds sociaux de du secteur non marchand (asbl FE.BI & APEF) et un Etablissement d Enseignement de Promotion sociale (Version

Plus en détail

Vous êtes à nouveau à la recherche d un emploi? Vous vous posez probablement un tas de questions : Votre inscription

Vous êtes à nouveau à la recherche d un emploi? Vous vous posez probablement un tas de questions : Votre inscription Vous êtes à nouveau à la recherche d un emploi? Vous vous posez probablement un tas de questions : > Comment m inscrire en tant que chercheur d emploi? > Où trouver des offres d emploi appropriées? > Comment

Plus en détail

Formulaire de demande de plan de diversité en Région de Bruxelles-Capitale

Formulaire de demande de plan de diversité en Région de Bruxelles-Capitale Ministère de la Région de BruxellesCapitale Territoriaal Pact(e) territorial Diversité Formulaire de demande de plan de diversité en Région de BruxellesCapitale Le plan de diversité est un instrument flexible

Plus en détail

Guide pratique et concret des clauses sociales dans les marchés publics

Guide pratique et concret des clauses sociales dans les marchés publics Guide pratique et concret des clauses sociales dans les marchés publics 2009 Document élaboré par Raphaël Dugailliez Consultant, Formateur Formateur pour la dynamique «marchés publics durables» Mise en

Plus en détail

Licence professionnelle Intégration des systèmes voix et données

Licence professionnelle Intégration des systèmes voix et données Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Intégration des systèmes voix et données Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et

Plus en détail

Notre stratégie de développement porte ses fruits

Notre stratégie de développement porte ses fruits Newsletter 2009/1 Editorial Notre stratégie de développement porte ses fruits Une fois encore, les clients de Win se déclarent particulièrement satisfaits des services offerts par notre entreprise et de

Plus en détail

ETUDE SUR LES BESOINS DE FORMATION DANS LES ENTREPRISES PUBLIQUES TUNISIENNES. Analyse et synthèse des résultats

ETUDE SUR LES BESOINS DE FORMATION DANS LES ENTREPRISES PUBLIQUES TUNISIENNES. Analyse et synthèse des résultats ETUDE SUR LES BESOINS DE FORMATION DANS LES ENTREPRISES PUBLIQUES TUNISIENNES Analyse et synthèse des résultats Etude organisée par le service Etudes du CIFODECOM 1. INTRODUCTION 2. OBJETIF DE L ETUDE

Plus en détail

Bruxelles Invest & Export

Bruxelles Invest & Export Bruxelles Invest & Export Réserve d Attachés économiques et commerciaux (h/f) Règlement de sélection 2012 CODE FONCTION 1259 I. CONTEXTE DE LA FONCTION Né de la fusion d Invest in Brussels et de Bruxelles

Plus en détail

Formations Professionnelles

Formations Professionnelles Formations Professionnelles Technicien réseaux / Téléphonie IP Infographiste / Opérateur PAO Développeur WEB Animateur multimédia Aide-comptable Pour adultes demandeurs d'emploi Préformations ciblées Formations

Plus en détail

EVOLIRIS asbl Rapport annuel 2013. EVOLIRIS asbl Rapport annuel

EVOLIRIS asbl Rapport annuel 2013. EVOLIRIS asbl Rapport annuel EVOLIRIS asbl Rapport annuel 203 EVOLIRIS asbl Rapport annuel 3 janvier 204 Table des matières RAPPEL DES OBJECTIFS STRATÉGIQUES ET OPÉRATIONNELS DE 203... 5. Equipement :... 5.2 Formations :... 5.3 Emploi

Plus en détail

CEFORA. Accueillir un stagiaire : un atout pour votre entreprise! www.cefora.be. Christophe, expert en commerce international

CEFORA. Accueillir un stagiaire : un atout pour votre entreprise! www.cefora.be. Christophe, expert en commerce international CEFORA Accueillir un stagiaire : un atout pour votre entreprise! www.cefora.be Christophe, expert en commerce international Kathleen, responsable de projet pour l industrie graphique Accueillir un stagiaire

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION OUVERTURE D ACTION. Certificat de Qualification Professionnelle des Services de l Automobile

CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION OUVERTURE D ACTION. Certificat de Qualification Professionnelle des Services de l Automobile CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION OUVERTURE D ACTION Certificat de Qualification Professionnelle des Services de l Automobile A.N.F.A. Département Ingénierie et Compétences Mars 2013 SOMMAIRE INFORMATIONS

Plus en détail

Le développement durable

Le développement durable «Le développement durable, c est un développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs.» - Rapport Brundtland - 1987

Plus en détail

L obligation de négocier sur la pénibilité dans les entreprises. Premiers éléments de bilan. Direction générale du travail

L obligation de négocier sur la pénibilité dans les entreprises. Premiers éléments de bilan. Direction générale du travail CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 21 novembre 2012 à 14 h 30 «Pénibilité. Transition emploi-retraite. Elaboration de cas-types pour les projections.» Document N 6 Document de travail,

Plus en détail

ESPACES DE COWORKING

ESPACES DE COWORKING APPEL À PROJETS ESPACES DE COWORKING Cabinet du Ministre Marcourt Juin 2011 1 SOMMAIRE 1. Préambule... 3 2. ConteXte de l appel à projet espaces de coworking... 3 3. Principes et modalités de l appel à

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. La microfinance : un outil important de réinsertion sociale en Belgique depuis 10 ans

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. La microfinance : un outil important de réinsertion sociale en Belgique depuis 10 ans COMMUNIQUÉ DE PRESSE 14,7% de la population belge sous le seuil de pauvreté 1 La microfinance : un outil important de réinsertion sociale en Belgique depuis 10 ans Forte hausse des demandes de microcrédits

Plus en détail

INFORMATIQUE SYSTÈMES D EXPLOITATION TRAITEMENTS DE TEXTE LES BASES DE WINDOWS (COURS 820 - MODULE 2 ECDL)

INFORMATIQUE SYSTÈMES D EXPLOITATION TRAITEMENTS DE TEXTE LES BASES DE WINDOWS (COURS 820 - MODULE 2 ECDL) INFORMATIQUE SYSTÈMES D EXPLOITATION LES BASES DE WINDOWS (COURS 820 - MODULE 2 ECDL) Ce cours, composé de 7 séries, permet de posséder les aptitudes et les connaissances nécessaires pour l utilisation

Plus en détail

AVIS A. 768 RELATIF A L ACCORD DE COOPERATION ENTRE LA REGION WALLONNE ET LA COMMUNAUTE GERMANOPHONE

AVIS A. 768 RELATIF A L ACCORD DE COOPERATION ENTRE LA REGION WALLONNE ET LA COMMUNAUTE GERMANOPHONE AVIS A. 768 RELATIF A L ACCORD DE COOPERATION ENTRE LA REGION WALLONNE ET LA COMMUNAUTE GERMANOPHONE Adopté par le Bureau le 31 mai 2005 2005/A. 768 I. EXPOSÉ DU DOSSIER La Région wallonne et la Communauté

Plus en détail

Pénétration des ICT dans l enseignement obligatoire (Projet ICTVS)

Pénétration des ICT dans l enseignement obligatoire (Projet ICTVS) Pénétration des ICT dans l enseignement obligatoire (Projet ICTVS) Pour les personnes qui utilisent un ou plusieurs ordinateurs dans l enseignement en classe, que l établissement soit porteur ou non d

Plus en détail

Formation de formateurs Conception et animation d une séquence de formation

Formation de formateurs Conception et animation d une séquence de formation L Institut des Affaires Publiques Formation de formateurs Conception et animation d une séquence de formation Stage international de perfectionnement pour acteurs d organisations publiques ou privées des

Plus en détail

La Situation du Marché de l Emploi Informatique en Belgique

La Situation du Marché de l Emploi Informatique en Belgique La Situation du Marché de l Emploi Informatique en Belgique www.itjobboard.be T: + 32 (0)2 5035 364 Contexte L objectif de ce rapport est de résumer la situation actuelle du marché de l emploi informatique

Plus en détail

DIF VAE Technicien Supérieur de Support en Informatique

DIF VAE Technicien Supérieur de Support en Informatique C e n t r e d e f o r m a t i o n D e s formateurs qualifiés 1ère équipe de formateurs permanents en Aquitaine Des compétences certifiées Un réseau de qualifications validées S o u pl e sse et adaptabilité

Plus en détail

FORMATION CONTINUE DÉTAIL DU PARCOURS. www.digital-campus.fr

FORMATION CONTINUE DÉTAIL DU PARCOURS. www.digital-campus.fr FORMATION CONTINUE DÉTAIL DU PARCOURS www.digital-campus.fr 1 PRÉSENTATION DE L ÉCOLE Intégrer Digital Campus c est: Se former à des métiers d avenir Les métiers du numérique ne connaissent pas la crise...

Plus en détail

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions MutEco Numérique Picardie 2015 1

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions MutEco Numérique Picardie 2015 1 APPEL A PROPOSITIONS MUTECO NUMERIQUE 2015 PICARDIE Le présent cahier des charges s adresse aux organismes de formation souhaitant se positionner sur le projet mutations économiques porté par AGEFOS PME

Plus en détail

Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante"

Projet partenarial - 1 er volet Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante" Projet partenarial, piloté par l'arpe, en co-réalisation avec l'orm -observatoire

Plus en détail

Mobilité des demandeurs d emploi en région du Centre. Projet : «Promotion de la mobilité en région du Centre»

Mobilité des demandeurs d emploi en région du Centre. Projet : «Promotion de la mobilité en région du Centre» Mobilité des demandeurs d emploi en région du Centre Projet : «Promotion de la mobilité en région du Centre» 1 Constats - diagnostic Etude du CSEF sur la mobilité des demandeurs d emploi (2011) et données

Plus en détail

S YNTHESE des FONCTIONNALITES

S YNTHESE des FONCTIONNALITES S YNTHESE des FONCTIONNALITES Menu Général - version 4.3 : FormView, Votre assistant 100 % efficace TABLES DE BASE GESTION DU PERSONNEL! Etat civil personnel détaillé, gestion des diplômes! Rattachement

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) Intitulé (cadre 1) Licence professionnelle Management des organisations Spécialité Management opérationnel des entreprises Autorité

Plus en détail

L EXPERIENCE DE LA NEGOCIATION EUROPEENNE CHEZ TOTAL

L EXPERIENCE DE LA NEGOCIATION EUROPEENNE CHEZ TOTAL L EXPERIENCE DE LA NEGOCIATION EUROPEENNE CHEZ TOTAL Plan : Introduction I.- Le Dialogue Social européen et son cadre La négociation européenne : - pour l entreprise - pour les partenaires sociaux Les

Plus en détail

Profil du programme. 2 Synapse Center version : 2.0

Profil du programme. 2 Synapse Center version : 2.0 SYNAPSE CENTER CHALLENGE Un programme de création d emplois pour les jeunes Synapse Center/IYF Profil du programme Titre du programme : Challenge Composantes : 1. Renforcement de l employabilité des jeunes

Plus en détail

Focus sur. métiers du numérique. métiers. les. Contexte régional. La piste. des

Focus sur. métiers du numérique. métiers. les. Contexte régional. La piste. des La piste des métiers Focus sur les métiers du numérique D ans sa définition la plus large, la filière numérique regroupe les entreprises des secteurs producteurs de biens et services numériques : électronique

Plus en détail

La gestion des ressources humaines

La gestion des ressources humaines L Institut des Affaires Publiques La gestion des ressources humaines Stage international de perfectionnement pour fonctionnaires des administrations et cadres des entreprises des pays du Sud 4 SESSIONS

Plus en détail

SCIENCES DE L ÉDUCATION

SCIENCES DE L ÉDUCATION UniDistance 1 Centre d Etudes Suisse Romande Formation universitaire SCIENCES DE L ÉDUCATION En collaboration avec L Université de Bourgogne à Dijon Centre de Formation Ouverte et A Distance CFOAD UniDistance

Plus en détail

La filière de l informatique : synthèse de l étude des besoins de professionnalisation

La filière de l informatique : synthèse de l étude des besoins de professionnalisation Crédit photo : Hlp - DISSAUX La filière de l informatique : synthèse de l étude des besoins de professionnalisation Mars 2014 (à partir de l étude validée en juin 2013) CONTEXTE Dans un marché mondial

Plus en détail

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 Construire un avenir brillant ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 www.avenirbrillant.ca Financé par le gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils

Plus en détail

COMMUNICATION EVENEMENTIELLE BAC+4 Promotion 2014-2015

COMMUNICATION EVENEMENTIELLE BAC+4 Promotion 2014-2015 BAC+4 1. Introduction Longtemps négligé par les spécialistes, le management événementiel est reconnu aujourd'hui comme une discipline majeure du secteur de la communication. Abondamment utilisé, il permet

Plus en détail

«L impact de la loi de sécurisation de l emploi sur le dialogue social et les institutions représentatives du personnel».

«L impact de la loi de sécurisation de l emploi sur le dialogue social et les institutions représentatives du personnel». Compte Rendu Café RH Dauphine du vendredi 7 février 2014 «L impact de la loi de sécurisation de l emploi sur le dialogue social et les institutions représentatives du personnel». Ce compte rendu vise à

Plus en détail

Appel à projets national «Outils web innovants en entreprise»

Appel à projets national «Outils web innovants en entreprise» Appel à projets national «Outils web innovants en entreprise» 1 Contexte - Objectif 1.1 Le développement des pratiques collaboratives dans les entreprises, un levier de compétitivité, Les outils web d

Plus en détail

ACCORD DE PARTENARIAT INDUSTRIEL

ACCORD DE PARTENARIAT INDUSTRIEL LILLE 1 ACCORD DE PARTENARIAT INDUSTRIEL Entre les soussignés : Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 3 000 000 d immatriculée au RCS de Nanterre sous le numéro B 330 581

Plus en détail

DEMANDE D OFFRE DE SERVICE

DEMANDE D OFFRE DE SERVICE Cahier spécial des charges DE/2013/DEV AND Partie A : Dispositions administratives et contractuelles. Contexte et finalité Technofutur TIC asbl créée en 1998, est labellisée Centre de compétence de la

Plus en détail

CEFORA 2002. Tous droits réservés.

CEFORA 2002. Tous droits réservés. Bureaux d intérim Bureaux d intérim 2 SEGMENT EMPLOYE CEFORA 2002. Tous droits réservés. Le présent document ne peut être reproduit qu à des fins d information non lucratives et privées. Le nom de l auteur

Plus en détail

L Apprentissage à Sciences Po

L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po g Une filière en développement Depuis 2006, Sciences Po développe activement ses formations en apprentissage. Sept masters proposent aujourd

Plus en détail

Le MIC lance un appel à projet «Serious Game»

Le MIC lance un appel à projet «Serious Game» Microsoft Innovation Center asbl Siège social : Parc Initialis, Boulevard Initialis 1 à 7000 Mons Le MIC lance un appel à projet «Serious Game» Le Microsoft Innovation Center (MIC) fait appel aux candidatures

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE MÉTIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE MÉTIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE MÉTIERS) Intitulé (cadre 1) Licence professionnelle Réseaux et télécommunications Spécialité Intégration des Systèmes de Voix et Données (ISVD)

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSSS/15/044 DÉLIBÉRATION N 15/020 DU 7 AVRIL 2015 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL CODÉES AU

Plus en détail

1. LE CONTEXTE : PRINCIPALES DIFFÉRENCES ENTRE LA FLANDRE ET LA WALLONIE

1. LE CONTEXTE : PRINCIPALES DIFFÉRENCES ENTRE LA FLANDRE ET LA WALLONIE EXPOSÉ DE ANNICK CLAUWAERT : SYNDICAT ET ENVIRONNEMENT EN FLANDRE 1. LE CONTEXTE : PRINCIPALES DIFFÉRENCES ENTRE LA FLANDRE ET LA WALLONIE L environnement étant une matière régionalisée, chaque région

Plus en détail

Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique. Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008

Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique. Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008 Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008 Sommaire 1. Périmètre du débat et méthodologie des contributions

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Finance de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

2. Convention avec le Centre électronique de Gestion de la Ville de Neuchâtel (CEG)

2. Convention avec le Centre électronique de Gestion de la Ville de Neuchâtel (CEG) Rapport du Conseil communal au Conseil général à l appui d un créditcadre de Fr. 295 000.-- pour le financement général de divers travaux informatiques Monsieur le président, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Comment se traduisent nos valeurs dans le projet de l association? Intervention de Patrick Stelandre Directeur Idée 53. Les jeudis de l hémicycle

Comment se traduisent nos valeurs dans le projet de l association? Intervention de Patrick Stelandre Directeur Idée 53. Les jeudis de l hémicycle Comment se traduisent nos valeurs dans le projet de l association? Intervention de Patrick Stelandre Directeur Idée 53 Les jeudis de l hémicycle Parlement Francophone Bruxellois Le 29 novembre 2012 1 Deux

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Entrepreneuriat de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

ATTACHE INFORMATICIEN ADMINISTRATEUR DE SYSTEMES UNIX - LINUX (M/F)

ATTACHE INFORMATICIEN ADMINISTRATEUR DE SYSTEMES UNIX - LINUX (M/F) ATTACHE INFORMATICIEN ADMINISTRATEUR DE SYSTEMES UNIX - LINUX (M/F) INSTITUT ROYAL METEOROLOGIQUE DE BELGIQUE AFG06031 Contexte de la fonction L IRM L'Institut Royal météorologique de Belgique fournit

Plus en détail

APPEL D OFFRES. Correspondant Notre référence Votre référence Date info@icci.be EV/svds le 10 septembre 2015

APPEL D OFFRES. Correspondant Notre référence Votre référence Date info@icci.be EV/svds le 10 septembre 2015 APPEL D OFFRES Correspondant Notre référence Votre référence Date info@icci.be EV/svds le 10 septembre 2015 Concerne : Développement par un cabinet de révision d un programme de travail et d un rapport

Plus en détail

UNE AMBITION TRIPARTITE POUR L EGALITE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS L ENTREPRISE

UNE AMBITION TRIPARTITE POUR L EGALITE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS L ENTREPRISE UNE AMBITION TRIPARTITE POUR L EGALITE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS L ENTREPRISE La grande conférence sociale a permis d établir une feuille de route ambitieuse, qui engage ensemble l Etat, les

Plus en détail

CONDUIRE DES BILANS DE COMPETENCES PERFECTIONNEMENT

CONDUIRE DES BILANS DE COMPETENCES PERFECTIONNEMENT CONDUIRE DES BILANS DE COMPETENCES OBJECTIFS Cette formation aura lieu le : Le jeudi 19 et vendredi 20 septembre 2013 de 10h à 18h à PARIS - Centre CNPG CONSEIL RH, cabinet de conseil en ressources humaines

Plus en détail

Facil I.T. est une société scindée en deux domaines principaux qui sont le Services IT et la formation.

Facil I.T. est une société scindée en deux domaines principaux qui sont le Services IT et la formation. 1 2 INTRODUCTION Facil I.T. est une société scindée en deux domaines principaux qui sont le Services IT et la formation. Nous sommes une équipe de professionnels certifiés travaillant dans un but collectif.

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Métiers du commerce industriel de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

4) des données informatiques liées aux activités au sein de l institution ;

4) des données informatiques liées aux activités au sein de l institution ; CONSEIL DE L'INFORMATIQUE (Adopté par le Conseil d'administration en sa séance du 24 février 2014) I. Préambule Le système d information 1 de l ULB a trait à la conception, au déploiement et à la gestion

Plus en détail

Partie 2 : Des leçons pour l entrepreneur

Partie 2 : Des leçons pour l entrepreneur Partie 2 : Des leçons pour l entrepreneur 5.6 De nouveaux métiers Le développement des communautés et des univers virtuels a favorisé la création de nouveaux métiers «online», spécifiques à la gestion

Plus en détail

Guide sur les mutuelles de formation. Règlement sur les mutuelles de formation

Guide sur les mutuelles de formation. Règlement sur les mutuelles de formation Guide sur les mutuelles de formation Règlement sur les mutuelles de formation ÉDITION AVRIL 2008 Dans le cadre d une entente de délégation prévue par la Loi sur le ministère de l Emploi et de la Solidarité

Plus en détail

Les ressources humaines

Les ressources humaines Avec une masse salariale s élevant à 4,3 milliards d euros en 2003, le secteur de l assurance est une «industrie de main-d œuvre» qui offre un produit en grande partie immatériel : la couverture d un risque.

Plus en détail

Circulaire n 5051 du 04/11/2014

Circulaire n 5051 du 04/11/2014 Circulaire n 5051 du 04/11/2014 Collaboration entre les Centres psycho-médico-sociaux, le Service de médiation scolaire et le Service des équipes mobiles missions et rôles Réseaux et niveaux concernés

Plus en détail

Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France. Résultats

Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France. Résultats Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France Résultats Le jeu vidéo est, à travers le monde, la première industrie culturelle devant les secteurs du cinéma et de la musique.

Plus en détail

Monter son propre espace web Réf : D01

Monter son propre espace web Réf : D01 1 Monter son propre espace web Réf : D01 Intervenant : Difficile de faire son propre site ou blog? Pas vraiment. Découvrez des outils et services simples pour monter votre propre espace Web et créer le

Plus en détail

Avis A. 1123. sur l application de la réglementation en matière d enregistrement et/ou d agrément des agences de placement

Avis A. 1123. sur l application de la réglementation en matière d enregistrement et/ou d agrément des agences de placement Avis A. 1123 sur l application de la réglementation en matière d enregistrement et/ou d agrément des agences de placement Adopté par le Bureau du CESW le 24 juin 2013 INTRODUCTION Le 8 avril 2013, le Président

Plus en détail

Baromètre des métiers du numérique

Baromètre des métiers du numérique Baromètre des métiers du numérique Introduction Cap Digital pôle de compétitivité et de transformation numérique s est associé à Multiposting pour lancer un baromètre des métiers du numérique, qui présentera,

Plus en détail

ENQUÊTE DE SATISFACTION SUR LE RÉSEAU UNIVERSITAIRE ET PROFESSIONNEL DE L'UCP

ENQUÊTE DE SATISFACTION SUR LE RÉSEAU UNIVERSITAIRE ET PROFESSIONNEL DE L'UCP OBSERVATOIRE DE LA VIE ÉTUDIANTE ENQUÊTE DE SATISFACTION SUR LE RÉSEAU UNIVERSITAIRE ET PROFESSIONNEL DE L'UCP Étudiants et entreprises ANNÉE 2008 PLAN GÉNÉRAL INTRODUCTION p. 2 I. Étudiants p. 3 A. Statistiques

Plus en détail

Flanders Investment & Trade mise sur le travail mobile pour gagner en productivité

Flanders Investment & Trade mise sur le travail mobile pour gagner en productivité Flanders Investment & Trade mise sur le travail mobile pour gagner en productivité pays : Belgique secteur : secteur public profil L entrepreneuriat international joue un rôle majeur dans le développement

Plus en détail

Grâce à l investissement

Grâce à l investissement Appuyer la prospérité économique Grâce à l investissement Mémoire de l ACCC au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire préparé par : Association des collèges communautaires du

Plus en détail

La communication interne gagne en importance dans les entreprises belges

La communication interne gagne en importance dans les entreprises belges La communication interne gagne en importance dans les entreprises belges Corporate Creative Strategies (www.ccstrategies.be), une agence belge de communication spécialisée en communication corporate, a

Plus en détail

75 ans d expérience dans la préparation aux examens d État.

75 ans d expérience dans la préparation aux examens d État. 75 ans d expérience dans la préparation aux examens d État. (mis en œuvre par le Ministère de l Education Nationale et le Conseil de l Ordre des Experts- Comptables) DCG : Diplôme de Comptabilité et de

Plus en détail

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE TABLE DES MATIÈRES Alternance travail-études au niveau collégial... 5 Rôles et responsabilités de chacun... 6 Avantages de l alternance travail-études... 7 Situations particulières...

Plus en détail

UN PLAN D ACTION POUR L AVENIR LE RÔLE DE L AIIT DANS LA RÉALISATION D UNE INSPECTION RENFORCÉE ET PROFESSIONNELLE PARTOUT DANS LE MONDE

UN PLAN D ACTION POUR L AVENIR LE RÔLE DE L AIIT DANS LA RÉALISATION D UNE INSPECTION RENFORCÉE ET PROFESSIONNELLE PARTOUT DANS LE MONDE 3 UN PLAN D ACTION POUR L AVENIR LE RÔLE DE L AIIT DANS LA RÉALISATION D UNE INSPECTION RENFORCÉE ET PROFESSIONNELLE PARTOUT DANS LE MONDE Proposition de Michele Patterson, Présidente, juin 2008 Introduction

Plus en détail

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche 2015 1 PRESENTATION DE LA STRUCTURE RAViV est un réseau solidaire de compagnies et structures franciliennes de spectacle vivant

Plus en détail

Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France

Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France DIRECTION GÉNÉRALE DES RESSOURCES HUMAINES PARIS, LE 25 JANVIER 2010 DIRECTION DES RELATIONS SOCIALES Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France Dans le cadre de sa responsabilité

Plus en détail

Livret 1 : Livret de recevabilité de la demande de VAE

Livret 1 : Livret de recevabilité de la demande de VAE Livret 1 : Livret de recevabilité de la demande de VAE (Ce dossier a pour objet de vérifier la recevabilité administrative de votre candidature) NOM (de naissance) : Prénom : NOM (d épouse) : Date et lieu

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL CPNAE 2012-2014. I. PRESENCE DANS LES ENTREPRISES / AFFILIATION (Niveau des affiliés et des travailleurs)

PLAN DE TRAVAIL CPNAE 2012-2014. I. PRESENCE DANS LES ENTREPRISES / AFFILIATION (Niveau des affiliés et des travailleurs) PLAN DE TRAVAIL CPNAE 2012-2014 I. PRESENCE DANS LES ENTREPRISES / AFFILIATION (Niveau des affiliés et des travailleurs) DOMAINES OBJECTIFS 2012-2014 Moyens / Mesures - Vue sur notre présence syndicale

Plus en détail

Opportunités et métiers LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (TIC): UN DÉFI POUR LES FEMMES ET LES HOMMES.

Opportunités et métiers LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (TIC): UN DÉFI POUR LES FEMMES ET LES HOMMES. Opportunités et métiers LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (TIC): UN DÉFI POUR LES FEMMES ET LES HOMMES Electronic@ 2 Electronic@: opportunités et métiers Les Technologies de l Information

Plus en détail

MANAGEMENT DE L ENVIRONNEMENT PAR ETAPES

MANAGEMENT DE L ENVIRONNEMENT PAR ETAPES ACTION COLLECTIVE REGIONAL DE PROMOTION DU MANAGEMENT DE L ENVIRONNEMENT PAR ETAPES CAHIER DES CHARGES DE LA CONSULTATION Avec le soutien de : Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Rhône-Alpes 75

Plus en détail

Prestation proposée : Au cours d une séance individuelle de 2h00 :

Prestation proposée : Au cours d une séance individuelle de 2h00 : AVEC LE LOGICIEL «TRANSFERENCE» IDENTIFIER VOS COMPETENCES TRANSFERABLES Pour mieux vous connaître, découvrir les métiers, évoluer ou envisager une reconversion professionnelle Prestation proposée : Au

Plus en détail

CONNAISSANCES DE GESTION DE BASE

CONNAISSANCES DE GESTION DE BASE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION CONNAISSANCES

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES ACTION : ATELIER DE FORMATION SUR LES TICs DANS L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

TERMES DE REFERENCES ACTION : ATELIER DE FORMATION SUR LES TICs DANS L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Enseignement Supérieur Et de la Recherche Scientifique L Université de Gafsa Et L Université de la Manouba TERMES DE REFERENCES ACTION : ATELIER DE FORMATION SUR LES

Plus en détail

{ElEctions sociales 2008

{ElEctions sociales 2008 { E l e c t i o n s Sociales 2008 { UNE ASSISTANCE GLOBALE POUR RÉUSSIR VOS élections SOCIALES 2008 Les élections sociales en temps réel. Dès à présent sur notre site WWW.GROUPES.BE Informations en ligne

Plus en détail

INDUSTRIES DE SANTÉ. 6 DÉFIS RH À relever en soutien de la compétitivité des entreprises et de l évolution professionnelle des salariés

INDUSTRIES DE SANTÉ. 6 DÉFIS RH À relever en soutien de la compétitivité des entreprises et de l évolution professionnelle des salariés La lettre d information des défis RH lancés pour les entreprises de la filière Industries de santé INDUSTRIES DE SANTÉ Avril 2014 n 1 ACtionS/déveLoPPement/emPLoi/ComPétenCeS 6 DÉFIS RH À relever en soutien

Plus en détail

1. Rappel des engagements - Roadmap actuelle (RM) Action 8

1. Rappel des engagements - Roadmap actuelle (RM) Action 8 ACTUALISATION ROADMAP esante 2013-2018 SESSION N 1 04/05/15 Projet A8 : Instauration d un instrument d évaluation uniforme (BelRAI) 1. Rappel des engagements - Roadmap actuelle (RM) Action 8 En 2013, l

Plus en détail