Projet de formation continue du Personnel de nuit du Centre Hospitalier du Vinatier : Réactualisation des gestes techniques

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Projet de formation continue du Personnel de nuit du Centre Hospitalier du Vinatier : Réactualisation des gestes techniques"

Transcription

1 Projet de formation continue du Personnel de nuit du Centre Hospitalier du Vinatier : Réactualisation des gestes techniques Projet élaboré par : Madama AGOSTINI : cadre supérieur de santé Monsieur CHARRAT : cadre de santé Pierre COTE : cadre de santé formateur Béatrice PEREL : cadre de santé formatrice Dominique ANDRIEU : cadre de santé formateur Janvier

2 1 La demande Contexte de la demande : Sollicitation de la formation continue à l initiative du cadre supérieur de nuit (Madame Agostini) et d un CDS (Monsieur Charrat) Difficultés techniques dans la réalisation de gestes non habituellement pratiqués Mobilisation non optimale des connaissances théoriques ce qui entraine une mise en œuvre incomplète des prescriptions. Les infirmières travaillant de nuit en psychiatrie sont peu sollicitées pour la réalisation de soins techniques et peuvent se trouver en difficultés lors de la prise en charge de patients en situation aigue sur le plan somatique. Cette formation s inscrit dans le cadre d un projet de service à l attention des soignants de nuit. En effet, l exercice de nuit comporte peu de gestes techniques. Néanmoins les soignants doivent conserver une aisance dans la réalisation de ces gestes. Les soignants doivent aussi maintenir à jour leurs connaissances à propos de l évolution des matériels et techniques. Cette formation a pour objectif de garantir une prise en charge de qualité des patients accueillis en service de psychiatrie générale. Résultats attendus de la formation : Remobilisation et réactualisation de connaissances théoriques Développement de compétences techniques : Pratique de gestes techniques courants Mise en œuvre plus efficiente de la prescription et des gestes techniques en situation aigue Personnes concernées IDE de nuit du centre hospitalier du vinatier ce qui représente une centaine de personnes à former. Caractéristiques de la population à former Ce sont les infirmiers exerçant de nuit en psychiatrie sur le Centre Hospitalier du Vinatier. Ces infirmiers disposent déjà d une expérience professionnelle conséquente. Ils ont pour la plupart, principalement exercé en psychiatrie. 2

3 Comparativement à leurs collègues exerçant en soins généraux, ils ont été moins souvent conduits à réaliser des gestes techniques. Une distanciation par rapport à ces pratiques et par rapport aux innovations en ce domaine peut générer une baisse d assurance et des hésitations dans la réalisation des gestes. Cela peut avoir une incidence sur la qualité du soin. Une réactivation des compétences de ces infirmiers dans la pratique des soins techniques semble donc nécessaire. 2 Propositions de formation Durée : 21 heures sur 3 jours consécutifs Groupe de 10 à 12 personnes Une ou deux sessions par an Intervenants : 3 formateurs de l IFSI du Vinatier Dates proposées en 2010 : 29/03 30/03 31/03 3 Objectifs Objectifs généraux de la formation Assurer une prise en charge optimum des soins somatiques courants par une réactualisation des compétences techniques usuelles. Optimiser les connaissances cliniques et pratiques du personnel de nuit afin d améliorer la prise en charge des patients lors de situations aigues. Objectifs spécifiques Permettre aux participants de dégager les aspects spécifiques à la notion de responsabilité dans le cadre du travail de nuit. Permettre aux participants de remobiliser les connaissances leur permettant d assurer la surveillance clinique et paraclinique du patient Permettre aux participants de développer un regard critique face à l analyse des résultats biologiques. Permettre aux participants de développer les connaissances théoriques pour repérer les modifications de l état de santé des patients lors de situations aigues et mettre en œuvre des soins adaptés. Permettre aux participants de remobiliser leurs compétences techniques afin de réaliser les gestes techniques courants dans le respect des critères de qualité de tout soin. 3

4 4 Eléments de contenu La responsabilité IDE lors du travail de nuit : Rappel législatif Analyse de situation La surveillance clinique et paraclinique habituelle du patient : L observation clinique Les paramètres vitaux La cotation neurologique La qualité du sommeil L interprétation des résultats biologiques et la lecture de prescription : Le ionogramme sanguin La glycémie La NFP La coagulation La prise en charge lors de situations aigues prévalentes : L angor l IDM L OAP l embolie pulmonaire L AVC l épilepsie La détresse respiratoire La chute L hypoglycémie La douleur aigue : abdominale, rétention d urine L instauration d un traitement neuroleptique : les effets secondaires La mise en œuvre des soins techniques : à travers les critères de qualité de tout soin, notamment les principes d hygiène et d asepsie. Le cathéter veineux court La préparation et pose de perfusions Le pansement simple La pose de sonde nasogastrique/ la nutrition entérale La pose de sonde à demeure L ECG L oxygénothérapie Temps de synthèse permettant l analyse de situations cliniques 4

5 4 Modalités pédagogiques Les méthodes pédagogiques alterneront : Apports théoriques Analyse de la pratique à partir de l expérience des participants Mise en pratique Elles privilégieront l interactivité et les échanges entre les participants par l analyse des situations et les réflexions au sein du groupe. Chaque soin abordé durant la formation donnera lieu à la réalisation d une fiche technique reprenant les principaux critères de réalisation de celui-ci. Ce document pourra ensuite être utilisé au sein des unités de soin. Une documentation spécifique sera prévue pour chaque participant. 5 Modalités d évaluation Prise en compte des besoins des participants permettant les réajustements et l adéquation aux attentes. Synthèse quotidienne permettant de vérifier l atteinte des objectifs et d adapter la progressivité des contenus. Appréciation pédagogique de fin de formation permettant de mesurer le degré de satisfaction des participants. 6 Organisation Les salles de travaux pratiques de l IFSI pourront être utilisées pour la formation ainsi que le matériel nécessaire. Un budget est à prévoir pour le matériel jetable nécessaire à la formation. 5

PLAN D ACTION. en faveur de l emploi des salariés âgés

PLAN D ACTION. en faveur de l emploi des salariés âgés PLAN D ACTION en faveur de l emploi des salariés âgés prévu par l article 87 de la loi 2008-1330 de financement de la sécurité sociale pour 2009 Pour la Direction de l AMAMB, Pour les salariés de l EHPAD

Plus en détail

ECOLE D INFIRMIER(S) ANESTHESISTE(S) Prénom NOM : Promotion : Lieu de Stage : Du : au : Date de l évaluation mi-stage :

ECOLE D INFIRMIER(S) ANESTHESISTE(S) Prénom NOM : Promotion : Lieu de Stage : Du : au : Date de l évaluation mi-stage : ECOLE D INFIRMIER(S) ANESTHESISTE(S) Prénom NOM : Promotion : Lieu de Stage : Du : au : Date de l évaluation mi-stage : Date de l évaluation de fin de stage : Evaluation réalisée en présence de l étudiant

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION 1525, chemin du Lavarin 84083 Avignon cedex 2 Mai 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT

Plus en détail

PRISE EN CHARGE D UN PATIENT

PRISE EN CHARGE D UN PATIENT PRISE EN CHARGE D UN PATIENT Les actions à mettre en œuvre - généralités Cas concret : 1 1 1 l accueil Se fait simultanément à l arrivée du patient et pendant son installation Capacité relationnelle soignant

Plus en détail

Des compétences au service de la formation pour un soin de qualité GROUPE HOSPITALIER DE LA ROCHELLE - RE - AUNIS

Des compétences au service de la formation pour un soin de qualité GROUPE HOSPITALIER DE LA ROCHELLE - RE - AUNIS GROUPE HOSPITALIER DE LA ROCHELLE RE AUNIS CATALOGUE FORMATIONS C.E.S.U. 17 2014 Des compétences au service de la formation pour un soin de qualité GROUPE HOSPITALIER DE LA ROCHELLE - RE - AUNIS RUE DU

Plus en détail

La simulation comme outil dans une démarche de bientraitance

La simulation comme outil dans une démarche de bientraitance La simulation comme outil dans une démarche de bientraitance Le porteur du projet C.H.U. Angers 4 rue Larrey 49033 ANGERS cedex Coordonnées N Benscri : cadre supérieur de santé Le contexte L'origine Le

Plus en détail

RÉVOLUTIONNER LE TRAVAIL DE L INFIRMIÈRE AU BLOC OPÉRATOIRE OUI, CELA EST POSSIBLE

RÉVOLUTIONNER LE TRAVAIL DE L INFIRMIÈRE AU BLOC OPÉRATOIRE OUI, CELA EST POSSIBLE RÉVOLUTIONNER LE TRAVAIL DE L INFIRMIÈRE AU BLOC OPÉRATOIRE OUI, CELA EST POSSIBLE M me Guylaine Marquis Conseillère en soins, évaluation de la qualité pour la direction des soins infirmiers CHUM M. Stéphane

Plus en détail

Réglementation des séjours spécifiques sportifs

Réglementation des séjours spécifiques sportifs Réglementation des séjours spécifiques sportifs Modification du code de l action sociale et des familles concernant les accueils de mineurs en dehors du domicile parental Direction des Sports DSB2 Sommaire

Plus en détail

Docteur DEBOFFLE. G.

Docteur DEBOFFLE. G. 1 SESSION INTER REGIONALE Les Coopérations : L Hôpital Public au cœur du mouvement. Journée du 11 janvier 2001, à l ENSP de Rennes. Docteur DEBOFFLE. G. 2 HOPITAL LOCAL : HOPITAL DE PROXIMITE Quelles Missions

Plus en détail

Propositions pour la formation continue

Propositions pour la formation continue Propositions pour la formation continue Collectif Alternatif Formation Collectif des 39 Constat : Le Développement Professionnel Continu (DPC) dans son concept même et dans sa mise en application ne correspond

Plus en détail

Baisse de 38% de la prévalence de la maladie d Alzheimer en 20 ans dans la population agricole

Baisse de 38% de la prévalence de la maladie d Alzheimer en 20 ans dans la population agricole COMMUNIQUE DE PRESSE Le 9 février 2015 Le Groupe AGRICA présente la dernière vague de résultats de l étude AMI, unique programme de recherche multidisciplinaire sur le vieillissement et la dépendance en

Plus en détail

OBJECTIFS DU STAGE DE PEDIATRIE 6 ème Année de Médecine

OBJECTIFS DU STAGE DE PEDIATRIE 6 ème Année de Médecine FACULTE DE MEDECINE DE RABAT DEPARTEMENT DE PEDIATRIE OBJECTIFS DU STAGE DE PEDIATRIE 6 ème Année de Médecine En 6 ème année, l étudiant cesse de s instruire par les cours et aborde le mode de formation

Plus en détail

DÉCLARATION DE PRINCIPE DE LA FIP INFORMATIONS SUR LES MÉDICAMENTS DESTINÉES AUX PATIENTS

DÉCLARATION DE PRINCIPE DE LA FIP INFORMATIONS SUR LES MÉDICAMENTS DESTINÉES AUX PATIENTS International Pharmaceutical Federation Fédération Internationale Pharmaceutique Boîte postale 84200, NL-2508 AE La Haye, Pays-Bas DÉCLARATION DE PRINCIPE DE LA FIP INFORMATIONS SUR LES MÉDICAMENTS DESTINÉES

Plus en détail

Séminaire National sur le Thème : «Développement des Compétences : un défi pour l entreprise algérienne à l heure de la globalisation des échanges»

Séminaire National sur le Thème : «Développement des Compétences : un défi pour l entreprise algérienne à l heure de la globalisation des échanges» Séminaire National sur le Thème : «Développement des Compétences : un défi pour l entreprise algérienne à l heure de la globalisation des échanges» Gestion des compétences La démarche de Sonelgaz MOHAND

Plus en détail

ASSEMBLEE DE CORSE REUNION DES 25 ET 26 AVRIL RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF

ASSEMBLEE DE CORSE REUNION DES 25 ET 26 AVRIL RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE RAPPORT N 2013/O1/070 ASSEMBLEE DE CORSE 1 ERE SESSION ORDINAIRE DE 2013 REUNION DES 25 ET 26 AVRIL RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF SUBVENTIONNEMENT

Plus en détail

Modalités STAGE 3 Promotion VAN GOGH 2015-2016 IFAS ST QUENTIN S L ENFANT Janvier 2016

Modalités STAGE 3 Promotion VAN GOGH 2015-2016 IFAS ST QUENTIN S L ENFANT Janvier 2016 Modalités STAGE 3 Promotion VAN GOGH 2015-2016 IFAS ST QUENTIN S L ENFANT Janvier 2016 2 DEROULEMENT STAGE DATE: 11 janvier au 5 février 2016 MSP entre le Vendredi 22 février et le 4 février 2016 Mercredi

Plus en détail

Ateliers à la demande des enseignants

Ateliers à la demande des enseignants Service commun de documentation Ateliers à la demande des enseignants 2015-2016 Bibliothèque universitaire du Mans Avenue Olivier Messiaen 72085 Le Mans Cédex 09 A partir de la rentrée universitaire 2015-2016,

Plus en détail

Soutenez notre projet pilote DIAVINA :

Soutenez notre projet pilote DIAVINA : Soutenez notre projet pilote DIAVINA : Survie des mères et nourrissons exposés au virus du sida Phase pilote en Guinée 2016-2018 Un projet soutenu par Le Saviez-vous? Aujourd hui en France, une femme enceinte

Plus en détail

Formation ciblée et individualisée. PUBLIC : Candidats bacheliers au concours des IFSI. 3 ateliers 1- Epreuve écrite 2- Tests d aptitude 3- Entretien

Formation ciblée et individualisée. PUBLIC : Candidats bacheliers au concours des IFSI. 3 ateliers 1- Epreuve écrite 2- Tests d aptitude 3- Entretien PUBLIC : Candidats bacheliers au concours des IFSI 3 ateliers 1- Epreuve écrite 2- Tests d aptitude 3- Entretien Formation ciblée et individualisée DUREE : 14h par atelier (de janvier à mai 2016) Les clés

Plus en détail

Evaluateur du projet : UMR EFTS, Université de Toulouse

Evaluateur du projet : UMR EFTS, Université de Toulouse Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ÉTAPE SUR L EVALUATION AU 31 DÉCEMBRE 2010 RÉDIGÉE PAR

Plus en détail

Ce document est destiné à suivre le parcours de formation d un candidat au CQP «Conduite de procédé de fabrication», en intégrant :

Ce document est destiné à suivre le parcours de formation d un candidat au CQP «Conduite de procédé de fabrication», en intégrant : Commission Paritaire Nationale de l Emploi des Industries de Santé CQP «Conduite de procédé de fabrication» Livret de suivi de la formation en contrat de professionnalisation Nom et prénom du candidat

Plus en détail

Convention de partenariat entre. L ARMEE DE TERRE Commandement militaire de l Ile-de-France L ACADEMIE DE VERSAILLES

Convention de partenariat entre. L ARMEE DE TERRE Commandement militaire de l Ile-de-France L ACADEMIE DE VERSAILLES Convention de partenariat entre L ARMEE DE TERRE Commandement militaire de l Ile-de-France et L ACADEMIE DE VERSAILLES entre les soussignés : ACADEMIE DE VERSAILLES Rectorat Boulevard de Lesseps 78017

Plus en détail

Guide de la rotation de gériatrie - Guide du stagiaire -

Guide de la rotation de gériatrie - Guide du stagiaire - Guide de la rotation de gériatrie - Guide du stagiaire - Attentes du stagiaire pour cette rotation 1- Travail interdisciplinaire L interdisciplinarité est la pierre angulaire des soins et services en gériatrie.

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LA VILLE DE STRASBOURG ET L INSPECTION ACADEMIQUE. Pour

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LA VILLE DE STRASBOURG ET L INSPECTION ACADEMIQUE. Pour CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LA VILLE DE STRASBOURG ET L INSPECTION ACADEMIQUE Pour L INFORMATISATION DES ECOLES ET L ACCES AUX NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION Les Objectifs Début 1997 la Ville

Plus en détail

DEMANDE D APPROBATION D UNE FORMATION RELATIVE À L EXPÉRIMENTATION ANIMALE

DEMANDE D APPROBATION D UNE FORMATION RELATIVE À L EXPÉRIMENTATION ANIMALE N 15012*01 DEMANDE D APPROBATION D UNE FORMATION RELATIVE À L EXPÉRIMENTATION ANIMALE ARTICLE R. 214-130 DU CODE RURAL ET DE LA PÊCHE MARITIME ARRÊTÉ DU 1ER FÉVRIER 2013 RELATIF À L ACQUISITION ET À LA

Plus en détail

C h a r t e E t h i q u e

C h a r t e E t h i q u e Charte Ethique 2 1. Principes généraux Notre charte constitue la fondation des rapports de confiance entre les différents membres partenaires du groupe : les résidents ou les clients, leurs familles, les

Plus en détail

Formation Permanente INRA de Rennes

Formation Permanente INRA de Rennes Formation Permanente INRA de Rennes Cahier des charges concernant la formation «Management d équipe» pour l année 2008 Consultation sur le choix du prestataire chargé d assurer les formations en management

Plus en détail

Projet «Pass éco-citoyen» CCPR

Projet «Pass éco-citoyen» CCPR Projet «Pass éco-citoyen» CCPR Contexte : Lors du dernier groupe de travail élus en Octobre 2013, le Service jeunesse de Salaise avait proposé aux partenaires de travailler sur un projet de connaissances

Plus en détail

PROJET. FORMATION CONTINUE A destination des aidants non professionnels soignants ASPIRATION ENDOTRACHEALES

PROJET. FORMATION CONTINUE A destination des aidants non professionnels soignants ASPIRATION ENDOTRACHEALES INSTITUT de FORMATION en SOINS INFIRMIERS 2, AVENUE DES LOMBARDS. BP 718-10003 TROYES cedex Tel : 03.25.49.49.99 Fax : 03.25.49.47.09 PROJET FORMATION CONTINUE A destination des aidants non professionnels

Plus en détail

ITE-AUDIT. Guide des pré-requis pour les Centres de Formation Agréés

ITE-AUDIT. Guide des pré-requis pour les Centres de Formation Agréés Guide des pré-requis pour les Centres de Formation Agréés Objet du document Classification (interne, interneexterne) Diffusion (DOP, CPCI, CODIR, NS) Version courante Guide pour la mise en cohérence de

Plus en détail

Deux nouveaux outils de formations pour les formateurs

Deux nouveaux outils de formations pour les formateurs Deux nouveaux outils de formations pour les formateurs Françoise Galland*, Myriam Blidi** *Cofondatrice et directrice de l association SPARADRAP *Chargée de projet, responsable du secteur formation Association

Plus en détail

Enquête nationale sur la satisfaction des patients 2012

Enquête nationale sur la satisfaction des patients 2012 Enquête nationale sur la satisfaction des patients 2012 Version brève du rapport comparatif national Mars 2014, version 1.0 Résumé du rapport comparatif national, mesure 2012 Sommaire 1. Contexte... 3

Plus en détail

FICHE D'INSCRIPTION. Dépôt des dossiers. Jusqu'au 6 juillet 2015 De 9h30 à 12h00 et de 13h30 à 16h30

FICHE D'INSCRIPTION. Dépôt des dossiers. Jusqu'au 6 juillet 2015 De 9h30 à 12h00 et de 13h30 à 16h30 FICHE D'INSCRIPTION Dépôt des dossiers Jusqu'au 6 juillet 2015 De 9h30 à 12h00 et de 13h30 à 16h30 Instituts de Formation du CHSF Chemin des Mozards 91100 Corbeil-Essonnes Tout dossier incomplet ne sera

Plus en détail

ACCORD DU 13 JUIN 2012

ACCORD DU 13 JUIN 2012 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3212 Accords nationaux ENTREPRISES DE TRAVAIL TEMPORAIRE Personnels intérimaires

Plus en détail

S. EL MENDILI. Université Mohammed V - Rabat Faculté des Lettres et des Sciences Humaines elmendilisoumaya@hotmail.com

S. EL MENDILI. Université Mohammed V - Rabat Faculté des Lettres et des Sciences Humaines elmendilisoumaya@hotmail.com ADAPTATION DE LA FORMATION EN COMMUNICATION AUX NOUVEAUX METIERS S. EL MENDILI Université Mohammed V - Rabat Faculté des Lettres et des Sciences Humaines elmendilisoumaya@hotmail.com INTRODUCTION Un des

Plus en détail

Prévention et objets connectés Détecter et réduire les risques

Prévention et objets connectés Détecter et réduire les risques Lyon, le 25 mars 2015 Prévention et objets connectés Détecter et réduire les risques Présentation des conclusions de l observatoire Blue@picil, créé par Bluelinea et le Groupe APICIL Une étude née de la

Plus en détail

Communication on progress

Communication on progress Communication on progress Rapport annuel 2015/2016 INTERPACK SAS La Bruyères aux Assemblées 518 route de Blangy 14130 Le Torquesne France Mai 2016 Au Torquesne Le 03 Mai 2016 À l attention du Global

Plus en détail

Cahier des charges 2015

Cahier des charges 2015 Cahier des charges 2015 Les Ateliers RH Contact : Mylène PILLONETTO-ONDET Conseiller en Formation Tel : 0473319595 mpillonetto@agefos-pme.com AGEFOS PME Auvergne 1/9 Sommaire 1. Présentation d AGEFOS PME

Plus en détail

Formation aux intervenants Durée: 3 jours (21 heures)

Formation aux intervenants Durée: 3 jours (21 heures) Formation aux intervenants Durée: 3 jours (21 heures) Reconnaissance OPQ : # RA00612-13 SOFÉDUC : 2 unités d éducation continue Intervenir auprès de la personne suicidaire à l aide de bonnes pratiques

Plus en détail

Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes

Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes DECISION 2006-01 Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes Contrôles périodiques auxquels sont soumis les commissaires aux comptes Définition du cadre, des orientations, et des modalités des

Plus en détail

GRILLE D EVALUATION - MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE EIDE 2A

GRILLE D EVALUATION - MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE EIDE 2A Nom, prénom de l étudiant GRILLE D EVALUATION - MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE EIDE 2A Année de formation et promotion Date MSP 1 2 Rattrapage Lieu - Unité- Discipline Nom du Cadre Pédagogique Nom du

Plus en détail

Mise en place d une formation sur le financement des associations environnementales de Nouvelle-Calédonie

Mise en place d une formation sur le financement des associations environnementales de Nouvelle-Calédonie Cahier des charges pour Mise en place d une formation sur le financement des associations environnementales de Nouvelle-Calédonie Maître d ouvrage : Conservatoire d espaces naturels de Nouvelle Calédonie

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L hôpital Local Intercommunal de Rocher-LARGENTIÈRE. Avenue des Marronniers 07110 LARGENTIERE.

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L hôpital Local Intercommunal de Rocher-LARGENTIÈRE. Avenue des Marronniers 07110 LARGENTIERE. COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L hôpital Local Intercommunal de Rocher-LARGENTIÈRE Avenue des Marronniers 07110 LARGENTIERE Octobre 2003 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE

Plus en détail

Les Echanges Inter Hospitaliers

Les Echanges Inter Hospitaliers Les Echanges Inter Hospitaliers En organisant les Echanges Inter Hospitaliers, a souhaité, dans le cadre du partenariat développé avec les pharmaciens, favoriser des échanges d expériences pratiques au

Plus en détail

Festival Shakespeare 17ème édition Rencontres du Jeune Théâtre de divers Horizons. www.festivalshakespeare.fr

Festival Shakespeare 17ème édition Rencontres du Jeune Théâtre de divers Horizons. www.festivalshakespeare.fr Festival Shakespeare 17ème édition Rencontres du Jeune Théâtre de divers Horizons www.festivalshakespeare.fr Du 23 au 31 Juillet 2016 (Dates à confirmer) Tournon sur Rhône Tain l Hermitage Le Festival

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN118

TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN118 TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN118 I. Informations générales Intitulé de la mission Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Pays Durée totale des jours prévus 80 Appui à la mise en application du

Plus en détail

Ce dispositif est à l initiative de la Région dans le cadre du Service Public Régional de Formation Permanente et d Apprentissage.

Ce dispositif est à l initiative de la Région dans le cadre du Service Public Régional de Formation Permanente et d Apprentissage. Les Espaces Territoriaux d Accès aux Premiers Savoirs (ETAPS) Objectifs Les E.T.A.P.S., Espaces Territoriaux d Accès aux Premiers Savoirs, mettent à disposition des jeunes mais aussi des adultes en contrat

Plus en détail

SAVOIR FAIRE Référentiel de compétences. I- Conduite d un examen psychiatrique

SAVOIR FAIRE Référentiel de compétences. I- Conduite d un examen psychiatrique ACTIVITES Référentiel métier SAVOIR FAIRE Référentiel de compétences CONNAISSANCES Référentiel de connaissances et formations de base à acquérir I- Conduite d un entretien psychiatrique à visée diagnostique

Plus en détail

ÉPREUVE E2 Analyse de situation(s) professionnelle(s) DOSSIER TECHNIQUE

ÉPREUVE E2 Analyse de situation(s) professionnelle(s) DOSSIER TECHNIQUE Baccalauréat professionnel Accompagnement, soins et services à la personne Options «À domicile» et «En structure» ÉPREUVE E2 Analyse de situation(s) professionnelle(s) DOSSIER TECHNIQUE Sommaire Document

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION PRATIQUE POUR ETUDIANT-E-S EN SOINS INFIRMIERS

OFFRE DE FORMATION PRATIQUE POUR ETUDIANT-E-S EN SOINS INFIRMIERS OFFRE DE FORMATION PRATIQUE POUR ETUDIANT-E-S EN SOINS INFIRMIERS Ce document est destiné à l étudiant-e pour qu il puisse faire connaissance avec votre service avant d y arriver et se préparer à sa période

Plus en détail

Définition. Le rôle l2illl2re infirmier

Définition. Le rôle l2illl2re infirmier LES ACTIVITES SOCIOTHERAPIQUES EN PSYCHIATRIE En psychiatrie, les activités sociothérapiques font partie intégrante de la pratique infirmière. Ces activités sont des soins à part entière nécessitant des

Plus en détail

Gestionnaire responsable (Titre) Date de mise en œuvre prévue. Conclusions Recommandations Réponse de la direction Plan d action

Gestionnaire responsable (Titre) Date de mise en œuvre prévue. Conclusions Recommandations Réponse de la direction Plan d action RÉPONSE DE LA DIRECTION ET DE PLAN D ACTION TITRE DU PROJET : Évaluation du services du droit fiscal CENTRE DE RESPONSABILITÉ : services du droit fiscal () Conclusions Recommandations Réponse de la direction

Plus en détail

Résolution adoptée par le Conseil des droits de l homme* 17/4 Les droits de l homme et les sociétés transnationales et autres entreprises

Résolution adoptée par le Conseil des droits de l homme* 17/4 Les droits de l homme et les sociétés transnationales et autres entreprises Nations Unies Assemblée générale Distr. générale 6 juillet 2011 Français Original: anglais A/HRC/RES/17/4 Conseil des droits de l homme Dix-septième session Point 3 de l ordre du jour Promotion et protection

Plus en détail

TRACEUR JOURNÉE RÉGIONALE CAPPS LA MÉTHODE DU PATIENT. Réseausantéqualité Nord Pas-de-Calais Picardie

TRACEUR JOURNÉE RÉGIONALE CAPPS LA MÉTHODE DU PATIENT. Réseausantéqualité Nord Pas-de-Calais Picardie JOURNÉE RÉGIONALE CAPPS LA MÉTHODE DU PATIENT TRACEUR Réseausantéqualité Nord Pas-de-Calais Picardie Pauline Bailleul, Responsable Département Management de la Qualité et de la Gestion des Risques 12 juin

Plus en détail

Mention complémentaire assistance, conseil, vente à distance ANNEXE IV DEFINITION DES EPREUVES

Mention complémentaire assistance, conseil, vente à distance ANNEXE IV DEFINITION DES EPREUVES ANNEXE IV DEFINITION DES EPREUVES 49 50 ÉPREUVE E 1 :CONDUITE D ACTIVITES PROFESSIONNELLES: U 1, coefficient 5 & Objectifs et contenu de l épreuve Cette épreuve relative à la pratique de la relation client

Plus en détail

Catalogue des formations 2015-2016

Catalogue des formations 2015-2016 Catalogue des formations 2015-2016 valable jusque décembre 2016 Institut de Formation Aides-Soignants (IFAS) et Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) du Centre Hospitalier Compiègne-Noyon Organisme

Plus en détail

entre L entreprise/organisme... ayant son siège à..., représentée pour la signature du présent contrat par..., ci-après dénommée entreprise

entre L entreprise/organisme... ayant son siège à..., représentée pour la signature du présent contrat par..., ci-après dénommée entreprise Convention entre l Université Ca Foscari de Venise et **** concernant le déroulement de stages effectués par des étudiants ayant obtenu leur maîtrise ou un diplôme universitaire entre L Université Ca Foscari

Plus en détail

Diplôme Universitaire de Gestionnaire des Organisations Sportives

Diplôme Universitaire de Gestionnaire des Organisations Sportives Diplôme Universitaire de Gestionnaire des Organisations Sportives Guide du Club Promotion 2014-2016 Qu est-ce que le DU Gestionnaire des Organisations Sportives? Cette formation de niveau bac + 2, inscrite

Plus en détail

L encadrement des soins de pieds en milieu hospitalier : exemple d un leadership infirmier

L encadrement des soins de pieds en milieu hospitalier : exemple d un leadership infirmier L encadrement des soins de pieds en milieu hospitalier : exemple d un leadership infirmier Maryse Grégoire, inf., B.Sc., M.A., conseillère cadre clinicienne, Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke

Plus en détail

Recueil des données par les registres du cancer Situation au regard de la loi informatique et libertés

Recueil des données par les registres du cancer Situation au regard de la loi informatique et libertés Rapport adopté par le Conseil national de l Ordre des médecins lors de la session de décembre 2003 Dr. François STEFANI Recueil des données par les registres du cancer Situation au regard de la loi informatique

Plus en détail

Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ

Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ PROJET PEDAGOGIQUE FORMATION AIDE-SOIGNANT 2015-2016 Alexandra CURT - Claire EMERIT - Estelle GARCIA Formatrices Sylvie CLARY - Directrice L équipe

Plus en détail

La prise en charge. de votre affection de longue durée

La prise en charge. de votre affection de longue durée La prise en charge de votre affection de longue durée Comment fonctionne la prise en charge à 100%? Quels sont les avantages pour vous? À quoi vous engagez-vous? Comment êtes-vous remboursé? Caisse Nationale

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE DES AGENTS DU TRESOR PUBLIC

PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE DES AGENTS DU TRESOR PUBLIC DIRECTION DE LA FORMATION, DE LA DOCUMENTATION ET DE LA COMMUNICATION PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE DES AGENTS DU TRESOR PUBLIC Présentation : Monsieur KASSI N GUESSAN N Jacques DIRECTEUR DE LA FORMATION,

Plus en détail

Cette note propose des outils pratiques afin de faire de l'évaluation une étape positive à la fois pour l'apprenti(e) et la collectivité.

Cette note propose des outils pratiques afin de faire de l'évaluation une étape positive à la fois pour l'apprenti(e) et la collectivité. Fiche pratique RH Direction Expertise statutaire et ressources humaines Pôle Recrutement et conseil RH 05 59 90 18 23 apprentissage@cdg-64.fr CONTRATS D'APPRENTISSAGE - Evaluer le travail de l'apprenti

Plus en détail

Séminaires de formation. Personology Communication Accueil client Négociation

Séminaires de formation. Personology Communication Accueil client Négociation Séminaires de formation Personology Communication Accueil client Négociation 1 Table des matières Qui sommes nous? Notre spécificité......... Quels sont les objectifs communs aux thèmes abordés?... A qui

Plus en détail

La prise en charge de votre affection de longue durée exonérante

La prise en charge de votre affection de longue durée exonérante La prise en charge de votre affection de longue durée exonérante Édition 2015 LA PRISE EN CHARGE DE VOTRE AFFECTION DE LONGUE DURÉE EXONÉRANTE Votre médecin traitant a établi pour vous une demande de prise

Plus en détail

Le patient traceur. Une méthode d évaluation de la réalité de l activité des établissements de santé. Août 2014 ACC01_F205_B

Le patient traceur. Une méthode d évaluation de la réalité de l activité des établissements de santé. Août 2014 ACC01_F205_B Le patient traceur Une méthode d évaluation de la réalité de l activité des établissements de santé Août 2014 ACC01_F205_B 1 La méthode du patient traceur Définition Méthode d évaluation et d amélioration

Plus en détail

Contrat de ville 2015-2020 Appel à projet 2016. 2. Rappel du cadre des priorités du contrat de ville de Saumur

Contrat de ville 2015-2020 Appel à projet 2016. 2. Rappel du cadre des priorités du contrat de ville de Saumur Appel à projet 2016 1. Un contrat de ville nouvelle génération La loi de programmation pour la ville et la cohésion sociale du 21 février 2014 a fixé les principes suivants pour le nouveau contrat de ville

Plus en détail

I ) Quel genre de formateur ou d accompagnant êtes-vous?

I ) Quel genre de formateur ou d accompagnant êtes-vous? MODULES DE PERFECTIONNEMENT DE FORMATEURS Chaque thématique est indépendante l une de l autre Ce programme a pour objectifs : d élargir son champ de conscience dans le domaine de la formation des adultes

Plus en détail

PRÉVENTION des RISQUES PROFESSIONNELS

PRÉVENTION des RISQUES PROFESSIONNELS PROTOCOLE D ACCORD pour l'enseignement de la PRÉVENTION des RISQUES PROFESSIONNELS Ministère de l Éducation Nationale, de la Recherche et de la Technologie Caisse Nationale de l Assurance Maladie des Travailleurs

Plus en détail

Solutions Challenge Test

Solutions Challenge Test Solutions Challenge Test Listeria, Salmonelle, crise alimentaire Maîtrisez vos risques microbiologiques Solutions Challenge Test Le Challenge Test est un protocole microbiologique dont l objectif est de

Plus en détail

Un impact de foudre Une installation de. Emission de. d électricité. production. l exploitant. aspiré et. en 36 kv. pendant. en cas. nécessaire.

Un impact de foudre Une installation de. Emission de. d électricité. production. l exploitant. aspiré et. en 36 kv. pendant. en cas. nécessaire. Emission de chlore suite à une coupure d électricité Un impact de foudre sur une ligne haute tension a été à l origine d une coupuree totale en électricité dans un établissement Seveso. Une installation

Plus en détail

Symptômes pénibles en soins palliatifs pédiatriques

Symptômes pénibles en soins palliatifs pédiatriques Equipe Ressource Régionale de Soins Palliatifs Pédiatriques Symptômes pénibles en soins palliatifs pédiatriques Dr Cyril LERVAT ERRSPP EIRENE Unité d oncologie pédiatrique COL Symptômes en soins palliatifs

Plus en détail

Stage pour les infirmiers en santé au travail

Stage pour les infirmiers en santé au travail AGENDA/FORMATIONS Formations INRS 2015 Stage pour les infirmiers en santé au travail Dynamiser sa prise de fonction d'infirmier en santé au travail en s'appropriant les connaissances essentielles en santé

Plus en détail

EXEMPLAIRE D INFORMATION

EXEMPLAIRE D INFORMATION Nom et prénom de l étudiant : PORTFOLIO DE L ÉTUDIANT EN MASSO-KINESITHERAPIE EXEMPLAIRE D INFORMATION Référent Stage de l IFMK : Nom ENSEIGNANT Tél 03 83 51 83 33 email enseignant@kine-nancy.eu PROMOTION

Plus en détail

Electrification de. Dossier Projet. l école d Issaogo. La Fondation Akuo s engage à soutenir le projet d électrification de l école

Electrification de. Dossier Projet. l école d Issaogo. La Fondation Akuo s engage à soutenir le projet d électrification de l école Dossier Projet Electrification de l école d Issaogo La Fondation Akuo s engage à soutenir le projet d électrification de l école d Issaogo au Burkina Fasso, projet porté par les élèves et professeurs du

Plus en détail

METHODOLOGIE ET OUTILS

METHODOLOGIE ET OUTILS METHODOLOGIE ET OUTILS OUTIL POUR ORGANISER UNE FORMATION EN CHANTIER CHANTIE ECOLE Contexte Les formations courtes (2 à 5 jours) sont adaptées à un public en emploi. Elles conviennent aux indépendants

Plus en détail

CURES THERMALES : INDICATIONS ET PRESCRIPTION

CURES THERMALES : INDICATIONS ET PRESCRIPTION CURES THERMALES : INDICATIONS ET PRESCRIPTION Eva HAREL Mini Congrès SASPAS 07 Octobre 2014 1 SOMMAIRE INTRODUCTION 3 INDICATIONS, CONTRE- INDICATIONS ET EFFETS INDESIRABLES Indications Contre Indications

Plus en détail

Réunion du GT CSFPE réforme territoriale

Réunion du GT CSFPE réforme territoriale MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Réunion du GT CSFPE réforme territoriale L accompagnement RH de la réforme 27 mai 2015 1 Le calendrier 22 avril 2015 : communication en Conseil

Plus en détail

Relation hiérarchique des documents concernant l organisation de la politique de sécurité de l information INTRODUCTION.

Relation hiérarchique des documents concernant l organisation de la politique de sécurité de l information INTRODUCTION. Ce document est la propriété de la Banque Carrefour de la sécurité sociale. La publication de ce document ne préjudicie nullement aux droits de la Banque Carrefour de la sécurité sociale à l'égard de ce

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR. RESEAU ASRA - Aide aux Soignants de Rhône-Alpes

RÈGLEMENT INTÉRIEUR. RESEAU ASRA - Aide aux Soignants de Rhône-Alpes RESEAU ASRA - Aide aux Soignants de Rhône-Alpes RÈGLEMENT INTÉRIEUR Préambule Le présent règlement intérieur a pour objet de préciser les statuts de l association «AIDE AUX SOIGNANTS DE RHONE-ALPES», dont

Plus en détail

Programme personnalisé de soins (PPS)

Programme personnalisé de soins (PPS) Programme personnalisé de soins (PPS) FÉVRIER 2012 Définition et objectifs Le PPS est un outil opérationnel proposé aux professionnels de santé pour organiser et planifier le parcours de soins des personnes

Plus en détail

APPEL A RECRUTEMENT : 3 FORMATEURS FRANÇAIS/ITALIENS ET 6 EXPERTS ALGERIENS EN GESTION DE PROJETS ET DEMARRAGE D ENTREPRISE

APPEL A RECRUTEMENT : 3 FORMATEURS FRANÇAIS/ITALIENS ET 6 EXPERTS ALGERIENS EN GESTION DE PROJETS ET DEMARRAGE D ENTREPRISE APPEL A RECRUTEMENT : 3 FORMATEURS FRANÇAIS/ITALIENS ET 6 EXPERTS ALGERIENS EN GESTION DE PROJETS ET DEMARRAGE D ENTREPRISE Dans le cadre du projet «Valoriser les compétences des migrants», financé par

Plus en détail

Animateur/Coordinateur de réseaux

Animateur/Coordinateur de réseaux CAHIER DES CHARGES Animateur/Coordinateur de réseaux Dossier suivi par : Annabelle Antal Adresses de retour de la proposition avant le vendredi 8 mars 2013 à 16 heures - Envoi par courrier : Centre INRA

Plus en détail

ANNEXE 1 EXEMPLE RAPPORT ANNUEL 2010 1

ANNEXE 1 EXEMPLE RAPPORT ANNUEL 2010 1 ANNEXE 1 EXEMPLE RAPPORT ANNUEL 2010 1 1. INTRODUCTION 1.1. Le cycle de politique Le cycle de politique du service de médecine nucléaire s encadre dans celui de l hôpital, où chaque service à l automne

Plus en détail

Projet de loi n o 113 (2002, chapitre 71)

Projet de loi n o 113 (2002, chapitre 71) DEUXIÈME SESSION TRENTE-SIXIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 113 (2002, chapitre 71) Loi modifiant la Loi sur les services de santé et les services sociaux concernant la prestation sécuritaire de services

Plus en détail

Gestion des situations d urgences en cabinet. C.F.P.V. 18 Mars 2015 Dr Franck CHLEIR Neuilly

Gestion des situations d urgences en cabinet. C.F.P.V. 18 Mars 2015 Dr Franck CHLEIR Neuilly Gestion des situations d urgences en cabinet. C.F.P.V. 18 Mars 2015 Dr Franck CHLEIR Neuilly Situation d urgence: deux cibles potentielles Sécurité du patient Sécurité du médecin (et du personnel) L urgence

Plus en détail

GERONTOLOGIE GERIATRIE 1 - GERONTOLOGIE :

GERONTOLOGIE GERIATRIE 1 - GERONTOLOGIE : GERONTOLOGIE GERIATRIE 1 - GERONTOLOGIE : 1 Quitter la vie sans déchoir 2 Médecine générale et personnes âgées 3 Particularités sémiologiques du sujet âgé 4 Le traitement des douleurs chez les vieillards

Plus en détail

Charte RSE. Axys Consultants. Les axes clés

Charte RSE. Axys Consultants. Les axes clés Charte RSE Axys Consultants Axys consultants a pris des engagements en matière de responsabilité sociale et environnementale. Le respect de ces engagements s inscrit dans une démarche, basée sur le volontariat,

Plus en détail

Coach. Coach Professionnel

Coach. Coach Professionnel Coach Coach Professionnel CRC Accompagnements (Groupe HEC Paris Pôle Executive Education) Hubert GUILLON : guillon@crc.fr 5, rue de la Libération BP 158 78354 Jouy-en-Josas Cedex tel. : 01.39.56.25.75

Plus en détail

Editorial. Mai 2008. Chère assurée, cher assuré, Dans ce 7 e bulletin vous trouverez les informations suivantes:

Editorial. Mai 2008. Chère assurée, cher assuré, Dans ce 7 e bulletin vous trouverez les informations suivantes: Mai 2008 Bulletin N o 7 Fonds de prévoyance de l association vaudoise des organismes privés pour enfants, adolescents et adultes en difficulté et de l association vaudoise des travailleurs de l éducation

Plus en détail

> DOSSIER DE PRESSE. Le serious game au service de l éducation thérapeutique de demain. Entrez dans l univers du serious game avec CCCP.

> DOSSIER DE PRESSE. Le serious game au service de l éducation thérapeutique de demain. Entrez dans l univers du serious game avec CCCP. > DOSSIER DE PRESSE Le serious game au service de l éducation thérapeutique de demain. Entrez dans l univers du serious game avec CCCP. CCCP sera présent sur le Salon HIT Paris 2011 STAND H11 Les 17, 18

Plus en détail

Analyse & Recommandations stratégiques

Analyse & Recommandations stratégiques Analyse & Recommandations stratégiques Etudiants : Céline BAO, Margaux PECHARD, Carole GUTZWILLER, Maxime LEIFER, Mélissandre REUTER, Marie VERNIERES Tuteur : Sébastien NARJOUD

Plus en détail

Communiqué final de l Atelier

Communiqué final de l Atelier Projet PD 456/07 Rev.4(F) : Renforcement des capacités à la gestion durable des forêts tropicales ombrophiles et à la conservation de la biodiversité dans les pays du bassin du Congo membres de l OIBT»

Plus en détail

COMPTE RENDU DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL

COMPTE RENDU DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL COMPTE RENDU DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL ANNEE :... DATE DE L ENTRETIEN : / / Ce document doit être remis à l agent au moins 8 jours avant l entretien (décret 2014-1526 article 6) AGENT Nom et Prénom

Plus en détail

Auprès des professionnels :

Auprès des professionnels : CHARTE PARTENARIALE Historique : En 2004, un diagnostic de territoire réalisé sur la Communauté de Communes d Erdre et Gesvres avait mis en évidence la présence de nombreux services à destination des personnes

Plus en détail

UNITE D APPRENTISSAGE : ANAMNESE ET COMPETENCES PSYCHO-SOCIALES

UNITE D APPRENTISSAGE : ANAMNESE ET COMPETENCES PSYCHO-SOCIALES UNITE D APPRENTISSAGE : ANAMNESE ET COMPETENCES PSYCHO-SOCIALES Finalité de l apprentissage La qualité de la relation entre le patient et son médecin est un des déterminants majeurs de son succès et conditionne

Plus en détail

VOUS AVEZ DIT «AUDIT DE PROCESSUS»! AUDIPOG SFMP MONACO 15 NOVEMBRE 2013 VERONIQUE TESSIER

VOUS AVEZ DIT «AUDIT DE PROCESSUS»! AUDIPOG SFMP MONACO 15 NOVEMBRE 2013 VERONIQUE TESSIER VOUS AVEZ DIT «AUDIT DE PROCESSUS»! AUDIPOG SFMP MONACO 15 NOVEMBRE 2013 VERONIQUE TESSIER OUI! ET C EST À CAUSE DE LA CERTIFICATION Je déclare avoir un lien d intérêt avec le sujet traité : Je suis expert-visiteur

Plus en détail

INSCRIPTION AU BREVET NATIONAL DE PISTEUR SECOURISTE NORDIQUE 2 ème degré DOSSIER À DEPOSER

INSCRIPTION AU BREVET NATIONAL DE PISTEUR SECOURISTE NORDIQUE 2 ème degré DOSSIER À DEPOSER INSCRIPTION AU BREVET NATIONAL DE Nordic France 24 voie Saint Exupéry 20 avenue du Parmelan DOSSIER À DEPOSER Auprès de Nordic France au plus tard pour le 16 octobre 2015 Pièces constitutives du dossier

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT CENTRE HOSPITALIER DE SAINT-BRIEUC ---------- CENTRE GERIATRIQUE DES CAPUCINS 17 Rue des Capucins 22027 SAINT-BRIEUC cedex1 Tel : 02 96 01 77 69_02 96 01 71 23 FAX :02 96 01 73 14 accueil-jour-geriatrique@ch-stbrieuc.fr

Plus en détail