Stratégie dans le cancer du sein métastatique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Stratégie dans le cancer du sein métastatique"

Transcription

1 Stratégie dans le cancer du sein métastatique Nouveaux référentiels de prise en charge Dr Cristian Villanueva Centre Hospitalier Universitaire, Hôpital Jean Minjoz, Besançon, France

2 CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES

3 OUI BIOPSIE de la récidive métastatique IB 98 %

4 Longues survivantes ABC durablement stable, une imagerie mammaire devrait continuer à être réalisé de manière régulière. Avis d experts OUI 53% L ablation de la tumeur primitive chez les patientes ayant un cancer du sein stade IV de novo n a pas montré un prolongement de la survie, à l exception des patientes ayant des métastases osseuses exclusives 1B 70% Une partie non négligeable des patientes ayant un ABC, comme par exemple celles ayant une maladie oligo-métastatique ou une masse tumorale faible très sensibles aux traitements systémiques, peut être mise en rémission complète et avoir une survie longue. Une approche pluridisciplinaire, comprenant des traitements locorégionaux à visée curative, devraient être envisagés pour ces patientes. Les patientes ayant un ABC et une maladie stable traitées dans le cadre d une maladie chronique, devraient pouvoir bénéficier d une reconstruction mammaire. Avis d experts Avis d experts 91% 82%

5 MALADIE OLIGOMETASTATIQUE La maladie oligométastatique est définie comme une maladie avec un faible volume et un nombre limité de lésions métastatiques (jusqu à 5 et pas nécessairement dans le même organe), potentiellement éligible pour un traitement local destiné à obtenir une rémission complète. Avis d experts OUI 78 %

6

7 L hormonothérapie est l option préférentielle pour les tumeurs RH+, même en présence de maladie viscérale, à moins qu il n y ait une flambée viscérale ou une preuve d hormonorésistance (LoE: IA Expert opinion). ESO-ESMO 3 nd international consensus guidelines for ABC

8 Visceral crisis VISCERAL CRISIS is defined as severe organ dysfunction as assessed by signs and symptoms, laboratory studies, and rapid progression of disease. Visceral crisis is not the mere presence of visceral metastases but implies important visceral compromise leading to a clinical indication for a more rapidly efficacious therapy, particularly since another treatment option at progression will probably not be possible. (LoE: Expert opinion). ESO-ESMO 2 nd international consensus guidelines for ABC 2 Cardoso et a Annals Oncology

9 Aromatase inhibitor > Tamoxifene Letrozole > Tam Mouridsen JCO 2001 Anastrozole > Tam Bonneterre Cancer 2001 Lorna Gibson et al: Cochrane Breast Cancer Group 2009 Exemestane > Tam Parideans JCO 2008 Riemsma Breast Cancer Res Treat (2010) 123:9 24

10 Patientes préménopausées Chez les patientes préménopausées, l hormonothérapie ajoutée peut être IA ou tamoxifène en fonction de la durée et du type d hormonothérapie adjuvante. Un IA nécessite absolument une suppression ovarienne. Le fulvestrant est également une option valable, mais exige également une suppression ovarienne. OUI 1B 93% CASTRATION CHIRURGICALE OUI La suppression ovarienne chirurgicale assure une suppression oestrogénique adéquate et une contraception, évite une rebond tumoral initial comme avec les agonistes de la LHRH, et accroît, l éligibilité dans les essais cliniques Avis d experts 90,7 %

11 Fulvestrant versus anastrozole Etude FIRST Clinical benefit rate Fulvestrant 500 mg % (total with CB/n) Anastrozole 1 mg % (total with CB/n) Odds ratio (95% CI) P-value Absolute difference (95% CI) 72,5% (74/102) 67,0% (69/103) 1,30 (0,72-2,38) 0,386 5,6% (-7,8% ; 15,8%) SSP 13,1 versus 23,4 mois HR = 0,68 (0,47 0,92) p = 0,01 SG 48,4 versus 54,1 mois HR = 0,70 (0,50 0,98)p = 0,041 JFR. Robertson et al., SABCS 2014, S6-04

12 Randomization 1:1 FALCON: Phase III Study of Fulvestrant vs Anastrozole in HR+ BC Patients with no Prior Hormonal Therapy Key Eligibility Post-menopausal women with HR+/HER2- mbc No prior (neo)adjuvant endocrine therapy 1 prior line of chemotherapy allowed Pts with prior hormonal therapy are excluded Stratify by LA or mbc, prior chemotherapy, and measurable or non-measurable disease Fulvestrant (500 mg IM) + Placebo N=450 Anastrozole 1mg QD PO + Placebo 1 o endpt PFS 2 o endpts OS ORR DoR DCR CBR HRQoL Safety Milestones: Enrollment Status: Completed Aug 2014 Primary endpoint: PFS 306 events (ClinicalTrials.gov identifier: NCT )

13

14 ER+/HER2- metastatic breast cancer The preferred 1st line ET for postmenopausal patients is an aromatase inhibitor or tamoxifen, depending on type and duration of adjuvant ET. (LoE: 1 A) Fulvestrant HD is also an alternative option. (LoE: 1 B) AI + everolimus is also an option after progression on a non-steroidal AI. (LoE: 1 B)

15 PALBOCICLIB L addition du palbociclib, inhibiteur CDK 4/6, à un IA en 1ère ligne chez les patientes ménopausées apporte un bénéfice important en PFS dans une étude randomisée de phase II. Les résultats de l étude de phase III sont attendus avant qu il puisse être considéré comme une option thérapeutique recommandée. OUI 51,2 %

16 PALOMA 3- Progression-free Survival. ATU c PALBOCICLIB est indiqué en association à FULVESTRANT CSM RH+ HER 2-1-Ménopausée 2-Ayant reçu préalablement un IA et everolimus 3-Absence de propagation viscérale symptomatique 4-Pas d inclusion possible dans un essai clinique 5-Absence d alternative thérapeutique appropiée IB Turner NC et al. N Engl J Med 2015;373:

17 Current Ongoing Trials in HR + Breast Cancer post Menopausal Adjuvant First line Second line (or adj <12m) Third line PENELOPE-B NSAI based PALOMA-2 MONALEESA-2 MONALEESA-7 (premenopausal) MONARCH-3 Fulvestrant based MONALEESA-3 MONARCH-2 Fulvestrant based SOLAR-1 Fulvestrant based BELLE-2 PALOMA-3 Other PEARL (with exemestane vs chemo) MONARCH-1 (single agent)

18 Recommendation 2: sequential chemotherapy is preferable to combination chemotherapy A Partridge et al JCO 2014

19 Bevacizumab Bevacizumab combined with a chemotherapy as 1st or 2 nd line therapy for MBC provides only a moderate benefit in PFS and no benefit in OS. The absence of known predictive factors for bevacizumab efficacy renders recommendations on its use difficult. Bevacizumab can only therefore be considered as an option in selected cases in these settings and is not recommended after 1 st /2 nd line. (LoE: 1 A).

20 IMELDA: Open-label randomised phase III trial Previously untreated HER2-negative LR/mBC 3 6 cycles Bevacizumab 15 mg/kg q3w + docetaxel N=287 R a 1:1 Bevacizumab 15 mg/kg q3w Bevacizumab 15 mg/kg q3w + capecitabine Treat to PD, unacceptable toxicity or withdrawal of consent Stratification factors ER status (positive vs negative) Visceral metastasis (present vs absent) Stable disease/response/non-measurable disease LDH concentration ( 1.5 vs >1.5 ULN) J Gligorov et al, Lancet Oncology, 2014 a Patients without progression

21 Estimated probability OS from time of randomisation 1.0 J Gligorov et al, Lancet Oncology, BEV (N=94) BEV CAP (N=91) Events, n (%) 53 (56) 32 (35) 1-year OS rate (%) Median OS, months Stratified hazard ratio (95% CI) Stratified log-rank test 0.42 ( ) p< Time from randomisation (months) No. at risk BEV CAP BEV Stratification factors: ER status, visceral metastasis, stable disease/response/non-measurable disease, LDH concentration

22

23 HER2- metastatic breast cancer In patients pre-treated (in the adjuvant or metastatic setting) with anthracycline and taxanes and who do not need combination CT, capecitabine, vinorelbine or eribulin single agent are the preferred choices. Additional choices include gemcitabine, platinum, a taxane, liposomal anthracyclines. Decision should be individualized and take into account different toxicity profile, previous exposure, patient preferences. (LoE: 1 B)

24 TANIA trial design Bevacizumabpretreated HER2-negative LR/mBC (n=488) R 1:1 Second-line bevacizumab 10 mg/kg q2w or 15 mg/kg q3w + chemotherapy Second-line standard single-agent chemotherapy Treat to PD Treat to PD Third-line bevacizumab 10 mg/kg q2w or 15 mg/kg q3w + chemotherapy Third-line standard chemotherapy Treat to PD Treat to PD Stratification factors: Hormone receptor status Time to first progression (<6 vs 6 months) Choice of chemotherapy (taxane vs non-taxane vs vinorelbine) Lactate dehydrogenase level ( 1.5 vs >1.5 UNL) G Von Minckwitz et al, Lancet Oncology,

25 2nd-line chemotherapy delivered (2nd-line safety population) 2nd-line chemotherapy, n (%) CT (N=238) CT + BEV (N=245) Taxane* 25 (10.5) 24 (9.8) Paclitaxel 11 (4.6) 16 (6.5) Nab-paclitaxel 8 (3.4) 4 (1.6) Docetaxel 6 (2.5) 4 (1.6) Anthracycline 34 (14.3) 36 (14.7) Non-pegylated liposomal doxorubicin 20 (8.4) 17 (6.9) Pegylated lipsomal doxorubicin 8 (3.4) 7 (2.9) Doxorubicin 2 (0.8) 7 (2.9) Epirubicin 4 (1.7) 5 (2.0) Other 179 (75.2) 184 (75.1) Capecitabine 142 (59.7) 148 (60.4) Vinorelbine* 26 (10.9) 29 (11.8) Gemcitabine 10 (4.2) 5 (2.0) Cyclophosphamide 1 (0.4) 2 (0.8) *Stratification factors: taxane, vinorelbine, the rest (non-taxane)

26 3rd-line chemotherapy delivered (3rd-line safety population) 3rd-line chemotherapy, n (%) CT (N=110) CT + BEV (N=100) Taxane 16 (14.5) 10 (9.6) Nab-paclitaxel 8 (7.3) 4 (3.8) Docetaxel 5 (4.5) 3 (2.9) Paclitaxel 3 (2.7) 3 (2.9) Anthracycline 34 (30.9) 32 (30.8) Non-pegylated liposomal doxorubicin 17 (15.5) 14 (13.5) Epirubicin 5 (4.5) 10 (9.6) Pegylated lipsomal doxorubicin 7 (6.4) 3 (2.9) Doxorubicin 5 (4.5) 5 (4.8) Other Vinorelbine 36 (32.7) 32 (30.8) Capecitabine 12 (10.0) 16 (15.4) Gemcitabine 7 (6.4) 8 (7.7) Cyclophosphamide 4 (3.6) 1 (1.0) Eribulin 2 (1.8) 0 Ixabepilone 0 1 (1.0)

27 CHIMIOTHERAPIE METRONOMIQUE La chimiothérapie métronomique est une option thérapeutique raisonnable chez les patientes ne nécessitant pas une réponse tumorale rapide. OUI 1B 88 %

28 Essai TNT : Carboplatine vs Docetaxel dans les CSM TPN ou BRCAmut Survie sans progression % patients progression free PFS Carboplatin Docetaxel Median time (mo) 3,1 4,5 (95% CI) 2,5 to 4,2 4,1 to 5,2 Restricted mean survival to 15 months 4,8 5,2 Absolute difference: -0,4 (95% CI -1,1 to 0,3) p=0, N o events/at risk: C 0/188 D 0/ /98 57/ Months from randomisation 40/56 60/69 32/22 48/ /13 7/13 Carboplatin = Docetaxel 181/188 = 182/ /8 6/5 18 0/7 2/3 A. Tutt et al., SABCS 2014, S3-01 Pas de différence

29 CARBOPLATINE et TNG Chez les patientes TN (quel que soit le statut BRCA) préalablement traitées par anthracyclines et taxanes en situation (néo)adjuvante, le carboplatine montre une efficacité comparable et un meilleur profil de tolérance que le docétaxel, et représente une option thérapeutique. OUI 1A 90% PLATINE et BRCA Chez les patientes ayant un cancer du sein muté BRCA triplenégatif ou hormonorésistant préalablement traité par une anthracycline et un taxane (en adjuvant ou en métastatique), un schéma avec un sel de platine est l option préférentielle si la patiente n en a jamais reçu et qu aucun essai clinique adapté n est disponible. OUI 1A 86%

30 Bord Régional de Franche-Comté La prise en charge de cancer du sein HER2 surexprimé 10/09/2015 CONSENSUS CSM HER 2+

31 HER2+ RH - Trastuzumab+ Pertuzumab+ Docetaxel Trastuzumab- DM1 (T-DM1) Lapatinib+ Capecitabine Trastuzumab+ Capecitabine Lapatinib + Trastuzumab Trastuzumab+ Lapatinib C Villanueva et al. Nouvelles approches thérapeutiques HER2 +. Oncologie Sept 2015

32 HER2+ RH + Trastuzumab+ Pertuzumab+ Docetaxel Lapatinib ou Trastuzumab + IA* Trastuzumab+ Pertuzumab+ IA* (Maintenance) Trastuzumab+ Pertuzumab+ Docetaxel Trastuzumab DM1 (T-DM1) Trastuzumab DM1 (T-DM1) Lapatinib+ Capecitabine Trastuzumab+ Capecitabine Lapatinib+Capecitabine Trastuzumab+Capecitabine C Villanueva et al. Nouvelles approches thérapeutiques HER2 +. Oncologie Sept 2015

Alternatives à la chimiothérapie et à l hormonothérapie : les thérapies ciblées

Alternatives à la chimiothérapie et à l hormonothérapie : les thérapies ciblées Alternatives à la chimiothérapie et à l hormonothérapie : les thérapies ciblées Dr Elsa Curtit CHU Besançon Institut Régional Fédératif du Cancer de Franche-Comté Le 5 février 2016 Les traitements hormonaux

Plus en détail

Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Septembre 2015

Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Septembre 2015 Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Septembre 2015 Introduction Les grandes lignes des recommandations ABC 2, ASCO, ESMO et NCCN, serviront de cadre général aux recommandations

Plus en détail

Inhibiteurs de CDK 4/6 et cancer du sein métastatique RH+/HER2- : une évolution ou une révolution dans la prise en charge?

Inhibiteurs de CDK 4/6 et cancer du sein métastatique RH+/HER2- : une évolution ou une révolution dans la prise en charge? Inhibiteurs de CDK 4/6 et cancer du sein métastatique RH+/HER2- : une évolution ou une révolution dans la prise en charge? Comment optimiser les lignes de traitement pour une meilleure survie des patientes?

Plus en détail

Cancers du sein HER2 neg, RH pos. référentiels en phase métastatique

Cancers du sein HER2 neg, RH pos. référentiels en phase métastatique Cancers du sein HER2 neg, RH pos référentiels en phase métastatique Joseph Gligorov MD, PhD APHP Tenon, INSERM U938 IUC-UPMC, Sorbonne Universités, Paris-France 6 èmes RecommandaKons pour la PraKque Clinique

Plus en détail

Cancer du sein métastatique HER2+: stratégie thérapeutique

Cancer du sein métastatique HER2+: stratégie thérapeutique Cancer du sein métastatique HER2+: stratégie thérapeutique Christelle LEVY 2000-2010 Taxane seul 4 à 6 mois trastuzumab + taxane amélioration de la survie sans progression Taxane + Trastuzumab 1 an 13,7

Plus en détail

Cellule T Cellule tumorale Thérapies Ciblées et Immunothérapie une Révolution en Oncologie

Cellule T Cellule tumorale Thérapies Ciblées et Immunothérapie une Révolution en Oncologie Cellule T Cellule tumorale Thérapies Ciblées et Immunothérapie une Révolution en Oncologie Prof. Th. Velu, Oncologue Médical, CHIREC Thérapies Ciblées : A. Basées sur des Anticorps 25 la Révolution a commencé

Plus en détail

Cancers du sein metastatiques HER2+ MONICA ARNEDOS

Cancers du sein metastatiques HER2+ MONICA ARNEDOS Cancers du sein metastatiques HER2+ MONICA ARNEDOS monica.arnedos@gustaveroussy.fr Famille récepteurs EGF Baselga and Swain, Nat Rev Cancer 2009; 9:463 Dimérisation récepteur Baselga and Swain, Nat Rev

Plus en détail

Cancer du sein guidelines PSOM. Le bilan initial dans le cadre d un nouveau diagnostic de cancer du sein doit comporter les éléments suivants :

Cancer du sein guidelines PSOM. Le bilan initial dans le cadre d un nouveau diagnostic de cancer du sein doit comporter les éléments suivants : Andrea Gombos (andrea.gombos@bordet.be) 1. Cancer du sein non métastatique Cancer du sein guidelines PSOM Le bilan initial dans le cadre d un nouveau diagnostic de cancer du sein doit comporter les éléments

Plus en détail

Palbociclib, premier d une classe prometteuse?

Palbociclib, premier d une classe prometteuse? 15èmes rencontres de sénologie Palbociclib, premier d une classe prometteuse? Mony Ung Oncologie médicale IUCT-Oncopôle Cycle cellulaire RB Point de restriction G1/S Cycle cellulaire et Inhibition CDK4/6

Plus en détail

DEJEUNER-DEBAT - Alternatives d administration des chimiothérapies (Session Plénière )

DEJEUNER-DEBAT - Alternatives d administration des chimiothérapies (Session Plénière ) DEJEUNER-DEBAT - Alternatives d administration des chimiothérapies (Session Plénière ) Salle : Salle Camille Blanc Standards thérapeutiques référencés en France mais sans AMM. Dr Cristian Villanueva CHRU

Plus en détail

Objectifs. Développer l esprit critique devant les présentations des congrès et symposiums

Objectifs. Développer l esprit critique devant les présentations des congrès et symposiums Objectifs Développer l esprit critique devant les présentations des congrès et symposiums Méthodes Sessions imposées avec un résumé critique à rendre samedi en 10 minutes Enseignements statistiques pour

Plus en détail

Association bévacizumab paclitaxel dans le traitement du cancer du sein HER2 négatif en première ligne métastatique : les données de la vraie vie

Association bévacizumab paclitaxel dans le traitement du cancer du sein HER2 négatif en première ligne métastatique : les données de la vraie vie Lu pour vous Association bévacizumab paclitaxel dans le traitement du cancer du sein HER2 négatif en première ligne métastatique : les données de la vraie vie doi:10.1684/veg.2016.0059 Sakina Sekkate Département

Plus en détail

Nouveautés dans le traitements des cancers du sein. Dr Simon Launay Département oncologie médicale Institut Paoli Calmettes Marseille

Nouveautés dans le traitements des cancers du sein. Dr Simon Launay Département oncologie médicale Institut Paoli Calmettes Marseille Nouveautés dans le traitements des cancers du sein Dr Simon Launay Département oncologie médicale Institut Paoli Calmettes Marseille Les cancers du sein 3 sous types moléculaires: -HER2+++ 10-20% -Luminal

Plus en détail

Les nouveaux essais thérapeutiques en néoadjuvant. changement de philosophie? «Les anciens essais» NSABP B-27 III. Cancer du sein opérable T1-T3

Les nouveaux essais thérapeutiques en néoadjuvant. changement de philosophie? «Les anciens essais» NSABP B-27 III. Cancer du sein opérable T1-T3 Les nouveaux essais thérapeutiques en néoadjuvant : changement de philosophie? Dr Anne Claire Hardy-Bessard Clinique Armoricaine, Saint-Brieuc «Les anciens essais» NSABP B-27 Cancer du sein opérable T1-T3

Plus en détail

6 ème Rencontre Régionale d actualités SÉNOLOGIQUE

6 ème Rencontre Régionale d actualités SÉNOLOGIQUE 6 ème Rencontre Régionale d actualités SÉNOLOGIQUE Niort, le 20 mars 2014 8 ème Rencontre Régionale d actualités SÉNOLOGIQUE Actualités en RADIOTHERAPIE Laurianne COLSON (Poitiers) La radiothérapie postopératoire

Plus en détail

Cancer du sein avancé RE+/HER2-

Cancer du sein avancé RE+/HER2- Cancer du sein avancé RE+/HER2- Nouvelles orientations thérapeutiques Paul COTTU Oncologie Médicale Institut Curie Paris Liens d intérêt Roche, Novartis, AstraZeneca, Pfizer, Nanostring Rappels cliniques

Plus en détail

Extrapoler les leçons du traitement néo-adjuvant aux situations adjuvantes? Pr Hervé Bonnefoi

Extrapoler les leçons du traitement néo-adjuvant aux situations adjuvantes? Pr Hervé Bonnefoi Extrapoler les leçons du traitement néo-adjuvant aux situations adjuvantes? Pr Hervé Bonnefoi Juin 2012 Extrapoler les leçons du traitement néo-adjuvant aux situations adjuvantes? Pour les traitements

Plus en détail

Traitements systémiques dans le cancer du sein : actualités? Lionel Duck et Renaud Poncin, Oncologues, Clinique Saint-Pierre Ottignies 26 mai 2016

Traitements systémiques dans le cancer du sein : actualités? Lionel Duck et Renaud Poncin, Oncologues, Clinique Saint-Pierre Ottignies 26 mai 2016 Traitements systémiques dans le cancer du sein : actualités? Lionel Duck et Renaud Poncin, Oncologues, Clinique Saint-Pierre Ottignies 26 mai 2016 Plan 1) Introduction 2) Biologie du cancer du sein 3)

Plus en détail

Protocole CHEOPS. Eudract n

Protocole CHEOPS. Eudract n Protocole CHEOPS Eudract n 2015-000401-39 ESSAI MULTICENTRIQUE DE PHASE II RANDOMISÉ ÉVALUANT L INTÉRET DE L AJOUT D UN INHIBITEUR NON STÉROIDIEN DE L AROMATASE A LA NAVELBINE MÉTRONOMIQUE PER OS CHEZ

Plus en détail

Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Janvier 2013

Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Janvier 2013 Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Janvier 2013 Introduction Les grandes lignes des recommandations ABC 1 et les «ESMO Clinical Practice Guidelines for diagnosis, treatment

Plus en détail

TNE stables, TNE lentement évolutives : Mieux vaut attendre!

TNE stables, TNE lentement évolutives : Mieux vaut attendre! TNE stables, TNE lentement évolutives : Mieux vaut attendre! Paris, le 11 décembre 2015 T. Walter Oncologie Digestive, Hop E Herriot Liens d intérêts Novartis, Ipsen, Keocyt, Pfizer, Celgen TNE bien différenciées

Plus en détail

Quelle chimiothérapie pour les formes N+ des cancers du sein? M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis

Quelle chimiothérapie pour les formes N+ des cancers du sein? M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis Quelle chimiothérapie pour les formes N+ des cancers du sein? M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis Historique Années 1970: CMF, CMFVP Années 1980: Anthracyclines En association: AC,

Plus en détail

Comment je traite une personne âgée ayant un CBNPC métastatique. Elisabeth Quoix

Comment je traite une personne âgée ayant un CBNPC métastatique. Elisabeth Quoix Comment je traite une personne âgée ayant un CBNPC métastatique Elisabeth Quoix PLAN Généralités sur les personnes âgées Peut on transposer les avancées faites chez les patients d âge inférieur à70 ans

Plus en détail

Hormonothérapie du cancer de la prostate: Où, Quand, Comment en 2014? Pr Karim Fizazi, MD, PhD Institut Gustave Roussy Villejuif, France

Hormonothérapie du cancer de la prostate: Où, Quand, Comment en 2014? Pr Karim Fizazi, MD, PhD Institut Gustave Roussy Villejuif, France Hormonothérapie du cancer de la prostate: Où, Quand, Comment en 2014? Pr Karim Fizazi, MD, PhD Institut Gustave Roussy Villejuif, France Hormonothérapie Efficacité connue depuis 1941 (C.Huggins) Récepteur

Plus en détail

Chronochimiothérapiedes cancers colorectaux métastatiques

Chronochimiothérapiedes cancers colorectaux métastatiques Chronochimiothérapiedes cancers colorectaux métastatiques Méta-analyse de trois essais randomisés internationaux S. Giacchetti, Hôpital Paul Brousse, Villejuif (France) Histoire des essais de phase III

Plus en détail

Stratégie thérapeutique devant une tumeur HER2 surexprimé en phase adjuvante

Stratégie thérapeutique devant une tumeur HER2 surexprimé en phase adjuvante 3 e édition des RCP de la SFSPM Nancy, 13 juin 2013 Stratégie thérapeutique devant une tumeur HER2 surexprimé en phase adjuvante Dr Mathilde Deblock (ICL, Nancy) Dr Marc Spielmann (IGR, Villejuif) Madame

Plus en détail

Cancer du sein HER2+! De la Résistance à la Sédimentation!

Cancer du sein HER2+! De la Résistance à la Sédimentation! Cancer du sein HER2+! De la Résistance à la Sédimentation! Pr. Mario Campone Institut de Cancérologie de l ouest Faculté de Médecine d Angers Centre de Recherche en Cancérologie Nantes-Angers-UMR/INSERM

Plus en détail

Cancer du sein: best of Barbara Pistilli Gustave Roussy Cancer Center

Cancer du sein: best of Barbara Pistilli Gustave Roussy Cancer Center Cancer du sein: best of 2016 Barbara Pistilli Gustave Roussy Cancer Center Paris, 3 Décembre 2016 Mon Plan the best of 2016 EBC MBC ER + HER2+ TN Mon Plan the best of 2016 EBC MBC ER + HER2+ TN Long-term

Plus en détail

RCP de la SFSPM RENNES JUIN 2015. Anne LESUR, responsable du PARCOURS SEIN ICL ICL 3 AVRIL 2015

RCP de la SFSPM RENNES JUIN 2015. Anne LESUR, responsable du PARCOURS SEIN ICL ICL 3 AVRIL 2015 RCP de la SFSPM RENNES JUIN 2015 Anne LESUR, responsable du PARCOURS SEIN ICL ICL 3 AVRIL 2015 Ovaires actifs ou non? CAS CLINIQUES CAS UN : 34 ans, deux enfants de 4 et 6 ans, souhait autre grossesse

Plus en détail

1 ère JOURNEE UROMIP. cancer du rein métastatique Actualités. Loïc Mourey Oncologie Médicale

1 ère JOURNEE UROMIP. cancer du rein métastatique Actualités. Loïc Mourey Oncologie Médicale 1 ère JOURNEE UROMIP cancer du rein métastatique Actualités Loïc Mourey Oncologie Médicale Actualités Place de la néphrectomie Indications thérapeutiques Dans l approche des toxicités Nouvelles thérapies

Plus en détail

Immunothérapie et Cancer Bronchique. Données récentes

Immunothérapie et Cancer Bronchique. Données récentes Immunothérapie et Cancer Bronchique Données récentes Classifications NAPC NAPC: algorithme de traitement 2014 Efficacité des chimiothérapies de seconde ligne pour les NAPC Erlotinib (150 mg /j) Docetaxel

Plus en détail

Traitement du cancer du

Traitement du cancer du Traitement du cancer du sein: mise à jour présent senté par: Julie Lemieux, M.D., M.Sc. Hémato-oncologueoncologue et professeur associée, Centre Hospitalier Affilié de l Universitl Université Laval 26

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 3 janvier Date de l'amm : 24 juillet Rectificatifs du 21/02/ /03/05 15/05/2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 3 janvier Date de l'amm : 24 juillet Rectificatifs du 21/02/ /03/05 15/05/2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 3 janvier 2007 FEMARA 2,5 mg, comprimé pelliculé Boîte de 30 comprimés : 341 474-2 Laboratoire NOVARTIS PHARMA SAS létrozole Liste I Date de l'amm : 24 juillet 1996 -

Plus en détail

CAS CLINIQUE 2. 2013 (juin) : patiente toujours en cours de traitement par Létrozole

CAS CLINIQUE 2. 2013 (juin) : patiente toujours en cours de traitement par Létrozole 2008 (décembre) : Patiente de 60 ans Tumorectomie plus curage CAS CLINIQUE 2 carcinome canalaire infiltrant de 2.5 cm, grade 2 RH+ (RO + 100% +++, Allred 8, RP + 80 % ++ Allred 7) Her2-, KI 67 à 18 %,

Plus en détail

Avancées significatives dans le traitement médical du cancer du sein métastatique : résultats des essais de phase III

Avancées significatives dans le traitement médical du cancer du sein métastatique : résultats des essais de phase III Avancées significatives dans le traitement médical du cancer du sein métastatique : résultats des essais de phase III Significant advances in medical treatment for metastatic breast cancer: results of

Plus en détail

Quelles alternatives à la chimiothérapie conventionnelle en phase métastatique?

Quelles alternatives à la chimiothérapie conventionnelle en phase métastatique? Quelles alternatives à la chimiothérapie conventionnelle en phase métastatique? Luis Teixeira 03 Décembre 2016 Liens d intérêt Les invitations à des congrès par des entreprises en lien avec des produits

Plus en détail

TRAITEMENT du CANCER DU SEIN AU STADE DES METASTASES

TRAITEMENT du CANCER DU SEIN AU STADE DES METASTASES TRAITEMENT du CANCER DU SEIN AU STADE DES METASTASES Dr François MORVAN C.H. René Dubos PONTOISE Mai 2015 FAUT- IL TRAITER SI ON NE PEUT GUERIR? PROLONGER LA SURVIE 6 mois versus 3.5 ans + AMELIORER LA

Plus en détail

Prise en charge globale (néoadjuvante, adjuvante et métastatiques) des cancers du sein HER2 positifs Overall management. Global

Prise en charge globale (néoadjuvante, adjuvante et métastatiques) des cancers du sein HER2 positifs Overall management. Global Prise en charge globale (néoadjuvante, adjuvante et métastatiques) des cancers du sein Overall management Global 0 Groupe de travail constitué de : Lydie Aimard, Mario Campone, Bruno Coudert, Véronique

Plus en détail

Cancer du sein: soins 2015

Cancer du sein: soins 2015 Cancer du sein: soins 2015 Nouveautés thérapeutiques en pathologie mammaire métastatique Pr. Lionel D Hondt (M.D., Ph.D.) Chef du Service d Oncologie CHU UCL Dinant-Godinne CHU Charleroi, 02 octobre 2015

Plus en détail

Référentiel de bon usage - cancers du sein

Référentiel de bon usage - cancers du sein Commission OMéDIT de Basse-Normandie "cancérologie" Référentiel de bon usage - cancers du sein juil.-12 Protocoles de chimiothérapie en adjuvant Intitulé du protocole schéma thérapeutique Stade Schéma

Plus en détail

1. Le cancer du sein en Belgique

1. Le cancer du sein en Belgique Joëlle Baader Pharmacien BoppAss 11 et 20 octobre 2016 Plan de l exposé 1. Le cancer du sein en Belgique 2. Facteurs de risque 3. Dépistage/Diagnostic 4. Biologie tumorale 5. Métastases 6. Pronostic 7.

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 2 mars 2016 trastuzumab HERCEPTIN 150 mg/15 ml, poudre pour solution à diluer pour perfusion B/1 flacon de 15 ml (CIP : 34009 562 103 7 4) HERCEPTIN 600 mg/5 ml, solution

Plus en détail

CANCER DU SEIN METASTATIQUE LES NOUVEAUX STANDARDS ALGER 19-02- 2012 PHILIPPE DALIVOUST MARSEILLE

CANCER DU SEIN METASTATIQUE LES NOUVEAUX STANDARDS ALGER 19-02- 2012 PHILIPPE DALIVOUST MARSEILLE CANCER DU SEIN METASTATIQUE LES NOUVEAUX STANDARDS ALGER 19-02- 2012 PHILIPPE DALIVOUST MARSEILLE BUTS DES TRAITEMENTS DES CANCERS DU SEIN METASTATIQUES PROLONGER LA SURVIE SANS PROGRESSION ET LA SURVIE

Plus en détail

!"#$"%"&'(#)*+,-./- 0)%0,#-./-1,+%-2!3--!"#$%#&'(')"*+,,%-'.,..'+//010'

!#$%&'(#)*+,-./- 0)%0,#-./-1,+%-2!3--!#$%#&'(')*+,,%-'.,..'+//010' !"#$"%"&'(#)*+,-./- 0)%0,#-./-1,+%-2!3--!"#$%#&'(')"*+,,%-'.,..'+//010' 4%&#"./05"%-! Environ 60 % des ptes non ménopausées et 75 % des ptes ménopausées présentent un cancer du sein dont les cellules tumorales,

Plus en détail

Cancers du sein Breast cancers

Cancers du sein Breast cancers Breast cancers V. Diéras*, J.Y. Pierga*, A. Fourquet* V. Diéras Biologie et biomarqueurs Cellules tumorales circulantes : méta-analyse des études européennes réalisées en phase métastatique D après Bidard

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 6 janvier 2016

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 6 janvier 2016 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 6 janvier 2016 évérolimus AFINITOR 2,5 mg, comprimé B/30 (CIP : 34009 267 884 1 4) AFINITOR 5 mg, comprimé B/30 (CIP : 34009 396 281 1 0) AFINITOR 10 mg, comprimé B/30

Plus en détail

Actualités dans la prise en charge thérapeutique des Tumeurs endocrines Digestives

Actualités dans la prise en charge thérapeutique des Tumeurs endocrines Digestives Actualités dans la prise en charge thérapeutique des Tumeurs endocrines Digestives R.SAI; K.BOUZID EHS C.P.M.C INTRODUCTION Tumeurs Rares : 2 /100000 et de Diagnostic difficile Prise en Charge Thérapeutique

Plus en détail

Quelle durée pour l hormonothérapie: 5 ans? 10 ans? XVIII Journées de Sénologie Interactive Caroline Cuvier. Septembre 2015

Quelle durée pour l hormonothérapie: 5 ans? 10 ans? XVIII Journées de Sénologie Interactive Caroline Cuvier. Septembre 2015 Quelle durée pour l hormonothérapie: 5 ans? 10 ans? XVIII Journées de Sénologie Interactive Caroline Cuvier. Septembre 2015 «Crucialité» Cancers RE+: 60-75 % des cancers du sein 65% des RE+ sont aussi

Plus en détail

Peut-on, dans certains cas, faire l impasse de la chimiothérapie?

Peut-on, dans certains cas, faire l impasse de la chimiothérapie? 32èmes Journées de la Société Française de Sénologie et de Pathologie Mammaire Vendredi 5 novembre 2010 Peut-on, dans certains cas, faire l impasse de la chimiothérapie?. pour les tumeurs RH+ Marc Debled

Plus en détail

CANCER DU SEIN: ACTUALITÉS 2012-2013

CANCER DU SEIN: ACTUALITÉS 2012-2013 CANCER DU SEIN: ACTUALITÉS 2012-2013 Christelle Lévy Centre François Baclesse Ce qui est en train de changer nos pratiques, nouvelles AMM Cancers du sein métastatique RH+ HER2 neg en cas de progression

Plus en détail

Place de la TEP/TDM dans les cancers du sein métastatiques

Place de la TEP/TDM dans les cancers du sein métastatiques Place de la TEP/TDM dans les cancers du sein métastatiques Jean-Louis ALBERINI Service de Médecine Nucléaire Université Versailles St-Quentin Diagnostic de métastase d emblée ou durant l évolution Médiane

Plus en détail

Cancer colorectal métastatique Traitements au-delà de la 1 ère ligne

Cancer colorectal métastatique Traitements au-delà de la 1 ère ligne Cancer colorectal métastatique Traitements au-delà de la 1 ère ligne Pr David TOUGERON Service d Hépato-Gastro-Entérologie Service d Oncologie Médicale Laboratoire Inflammation, Tissus Epithéliaux et Cytokines

Plus en détail

HORMONOTHÉRAPIE ET CANCER DU SEIN. Dr Didier Jallut, médecin FMH en oncologie médicale / 6 mars

HORMONOTHÉRAPIE ET CANCER DU SEIN. Dr Didier Jallut, médecin FMH en oncologie médicale / 6 mars HORMONOTHÉRAPIE ET CANCER DU SEIN MIDI DE PEPINET LVC JEUDI 6 MARS 2014 Dr Didier Jallut, médecin FMH en oncologie médicale / 6 mars 2014 1 o Hormonothérapie du cancer du sein o Historique o Comment lutter

Plus en détail

Les traitements cytotoxiques et nouvelles pistes thérapeutiques

Les traitements cytotoxiques et nouvelles pistes thérapeutiques Les traitements cytotoxiques et nouvelles pistes thérapeutiques 2 ème journée du centre de préservation de la fertilité en aquitaine 23/01/2016 Dr Chakiba Camille oncologue médicale Institut Bergonié Dr

Plus en détail

PAOLA-1. peritoneal cancer

PAOLA-1. peritoneal cancer PAOLA-1 Platine, Avastin and OLAparib in 1 st line of advanced high grade epithelial ovarian, fallopian tube, or primary peritoneal cancer Randomized, Double-blind, Phase III Trial of olaparib vs. placebo

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 22 juin 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 22 juin 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 22 juin 2011 TARCEVA 25 mg, comprimé pelliculé B/30 (CIP 3692323) TARCEVA 100 mg, comprimé pelliculé B/30 (CIP 3692346) TARCEVA 150 mg, comprimé pelliculé B/30 (CIP 3692352)

Plus en détail

Thérapeutiques ciblées des cancers du sein : Situation actuelle

Thérapeutiques ciblées des cancers du sein : Situation actuelle LE CONCEPT DE CIBLE : DEFINITION Thérapeutiques ciblées des cancers du sein : Situation actuelle Une thérapie ciblée suppose une cible identifiée nécessaire à la croissance sélective de la tumeur, visée

Plus en détail

et place de la radio embolisation

et place de la radio embolisation La place de la radio embolisation dans le traitement des cancers primitifs du foie et des métastases hépatiques au CHU UCL Namur en 2017 Traitement des métastases hépatiques: données cliniques, évidences

Plus en détail

Place de la chimiothérapie aux stades précoces du cancer de prostate métastatique. Gwenaelle Gravis Institut Paoli-Calmettes MARSEILLE

Place de la chimiothérapie aux stades précoces du cancer de prostate métastatique. Gwenaelle Gravis Institut Paoli-Calmettes MARSEILLE Place de la chimiothérapie aux stades précoces du cancer de prostate métastatique Gwenaelle Gravis Institut Paoli-Calmettes MARSEILLE Pourquoi? La castration : une efficacité limitée Un rationnel biologique

Plus en détail

Cancer du sein métastatique; prise en charge en 2014

Cancer du sein métastatique; prise en charge en 2014 Cancer du sein métastatique; prise en charge en 2014 André Blais, MD FRCPC, hémato-oncologue CSSS de Rimouski-Neigette Journée scientifique en oncologie Édition 2014 1 Questions pré présentation La survie

Plus en détail

Plusieurs situations sont incluses dans le terme maintenance

Plusieurs situations sont incluses dans le terme maintenance Concept ancien dans la prise en charge des cancers du sein métastatiques RH+: manipulations hormonales Preuve du concept sur 141 patientes en réponse complète après 6 mois d AC en 1 ère ligne: la survie

Plus en détail

Thérapies ciblées en cancérologie digestive chez le sujet âgé. Laetitia Dahan CHU Timone Marseille

Thérapies ciblées en cancérologie digestive chez le sujet âgé. Laetitia Dahan CHU Timone Marseille Thérapies ciblées en cancérologie digestive chez le sujet âgé Laetitia Dahan CHU Timone Marseille Principe de prise en charge: Questions non résolues 1 ère étape: faut-il traiter le cancer? - ATCD, comorbidités

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 15 février 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 15 février 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 15 février 2006 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée limitée conformément au décret du 27 octobre 1999 (JO du 30 octobre 1999) et à l arrêté du

Plus en détail

Chimiothérapie des cholangiocarcinomes localement avancés ou métastatiques

Chimiothérapie des cholangiocarcinomes localement avancés ou métastatiques Chimiothérapie des cholangiocarcinomes localement avancés ou métastatiques Meher BEN ABDELGHANI Oncologie Médicale Centre Paul Strauss- Strasbourg mbenabdelghani@strasbourg.unicancer.fr Généralités Tumeur

Plus en détail

Florence Coussy GERM 10/2012

Florence Coussy GERM 10/2012 La chimiothérapie néo- adjuvante dans le cancer du sein lobulaire : réponse clinique, histologique et survie série rétrospec;ve de l hôpital Saint Louis Florence Coussy GERM 0/202 Plan I) La chimiothérapie

Plus en détail

Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie SEIN

Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie SEIN Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie SEIN Ce référentiel a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire de professionnels regroupant le Réseau Onco-normand (RON) et

Plus en détail

Traitement du cancer du sein métastatique Peugniez Charlotte Journée de DES 05/04/2013

Traitement du cancer du sein métastatique Peugniez Charlotte Journée de DES 05/04/2013 Traitement du cancer du sein métastatique Peugniez Charlotte Journée de DES 05/04/2013 Epidémiologie Epidémiologie du cancer du sein métastatique Incidence annuelle en France : 54 000 nouveaux cas Moins

Plus en détail

des patientes ont reçu une chimiothérapie

des patientes ont reçu une chimiothérapie Oncologie (2010) 12: 479 483 Springer-Verlag France 2010 DOI 10.1007/s10269-010-1918-3 Actualités de l ASCO 2010 479 Cancer du sein C. Lévy Unité de pathologie mammaire, centre François-Baclesse, avenue

Plus en détail

Traitement médical systémique des tumeurs endocrines digestives. C. Klotz interne Dr E. Mitry

Traitement médical systémique des tumeurs endocrines digestives. C. Klotz interne Dr E. Mitry Traitement médical systémique des tumeurs endocrines digestives C. Klotz interne Dr E. Mitry Indications Métastases évolutives selon les criteres OMS et RECIST Echec du traitement symptomatique Métastases

Plus en détail

Actualités thérapeutiques dans le mrcc

Actualités thérapeutiques dans le mrcc 10ème congrès national d'urologie Du 12/12/2014 au 13/12/2014 Hotel Aurassi - Alger Actualités thérapeutiques dans le mrcc M-A.BENSAKHRIA Oncologue Médical CHU de Tizi Ouzou Plan 1) Données de littérature

Plus en détail

LES ANTI - AROMATASES

LES ANTI - AROMATASES LES ANTI - AROMATASES TRAITEMENT ADJUVANT DU CANCER DU SEIN BW ONCOLOR 14/09/04 HORMONO-THERAPIE DU CANCER DU SEIN Hormono-dépendance: 1896 Beatson: efficacité castration 1952 Huggis : efficacité surrénalectomie

Plus en détail

CANCER DU SEIN MISE À JOUR 2010 Suivi des patientes avec cancer du sein

CANCER DU SEIN MISE À JOUR 2010 Suivi des patientes avec cancer du sein CANCER DU SEIN MISE À JOUR 2010 Suivi des patientes avec cancer du sein D re Maryse Joyal Omnipraticienne Centre des maladies du sein Deschênes-Fabia Hôpital Saint-Sacrement du CHA Québec, 1 er octobre

Plus en détail

M. Deslandres CHU/Oncopôle

M. Deslandres CHU/Oncopôle Recommandations Saint Paul de Vence 2016: ce qui change M. Deslandres CHU/Oncopôle Depuis 2012 Mise à jour des classifications anatomo-cliniques Évolution des critères de qualité recommandés pour la chirurgie

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 3 mai 2017 Date d examen par la Commission : 5 avril 2017 L avis de la commission de la Transparence adopté le 19 avril 2017 a fait l objet d observations écrites examinées

Plus en détail

Evaluation prospective monocentrique du trastuzumab administré concomitamment à la radiothérapie mammaire locorégionale

Evaluation prospective monocentrique du trastuzumab administré concomitamment à la radiothérapie mammaire locorégionale Evaluation prospective monocentrique du trastuzumab administré concomitamment à la radiothérapie mammaire locorégionale J. Jacob, L. Belin, J-Y. Pierga, A. Gobillion, R. Dendale, P. Beuzeboc, F. Campana,

Plus en détail

Avis 23 septembre 2015

Avis 23 septembre 2015 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 23 septembre 2015 Le projet d avis adopté par la Commission de la transparence le 1 er juillet 2015 a fait l objet d une audition le 23 septembre 2015 HALAVEN 0,44 mg/ml,

Plus en détail

TUMEUR CÉRÉBRALE (MÉTASTASE CÉRÉBRALE ET GLIOBLASTOME) DU SUJET ÂGÉ: TRAITEMENT OU ABSTENTION?

TUMEUR CÉRÉBRALE (MÉTASTASE CÉRÉBRALE ET GLIOBLASTOME) DU SUJET ÂGÉ: TRAITEMENT OU ABSTENTION? Rédigé par le Docteur Nathalie Marques (Lyon) TUMEUR CÉRÉBRALE (MÉTASTASE CÉRÉBRALE ET GLIOBLASTOME) DU SUJET ÂGÉ: TRAITEMENT OU ABSTENTION? D après les communications orales de Ph. Métellus (Marseille)

Plus en détail

Prise en charge du cancer du sein en phase métastatique

Prise en charge du cancer du sein en phase métastatique Prise en charge du cancer du sein en phase métastatique Dr Mahasti Saghatchian Comité de pathologie mammaire Gustave Roussy, Villejuif Avril 2015 ? Quizz: combien de femmes ont un cancer du sein avec métastases

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 2 décembre 2015 FEMARA 2,5 mg, comprimé B/30 (CIP : 34009 341 474 2 5) Laboratoire NOVARTIS PHARMA SAS DCI Code ATC (2013) létrozole L02BG04 (inhibiteur de l aromatase)

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 8 septembre 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 8 septembre 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 8 septembre 2010 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de 5 ans à compter du 4 juillet 2005 (JO du 14 juillet 2005) FASLODEX 250 mg/5 ml, solution

Plus en détail

Rétrospective 2012: résultats majeurs présentés dans le cancer du sein HER2+ et impact sur les stratégies thérapeutiques En situation adjuvante

Rétrospective 2012: résultats majeurs présentés dans le cancer du sein HER2+ et impact sur les stratégies thérapeutiques En situation adjuvante Rétrospective 2012: résultats majeurs présentés dans le cancer du sein HER2+ et impact sur les stratégies thérapeutiques En situation adjuvante Jean-Yves Pierga Département d Oncologie médicale Quelles

Plus en détail

Biothérapies et médecine nucléaire dans le traitement des TNE digestives

Biothérapies et médecine nucléaire dans le traitement des TNE digestives 28 ème Journée Clinique de Cancérologie Digestive Biothérapies et médecine nucléaire dans le traitement des TNE digestives Ecole du Val-de-Grace - 27 Janvier 2017 C Lombard-Bohas Hôpital E Herriot Hospices

Plus en détail

ALK et cancers broncho-pulmonaires. Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse

ALK et cancers broncho-pulmonaires. Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse ALK et cancers broncho-pulmonaires Laurence Bigay-Gamé Unité d oncologie thoracique Hôpital Larrey, Toulouse Toulouse, le 19 Février 2013 Adénocarcinomes : Lung Cancer Mutation Consortium Identification

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 13 avril 2016 Date d examen par la Commission : 3 février 2016 L avis de la commission de la Transparence adopté le 17 février 2016 a fait l objet d une audition le 13

Plus en détail

Homme de 55 ans, Se présente avec une tumeur du moyen rectum : Non circonférentielle. Non occlusive. Histologie : A 7 cm de la marge anale

Homme de 55 ans, Se présente avec une tumeur du moyen rectum : Non circonférentielle. Non occlusive. Histologie : A 7 cm de la marge anale Institut Curie Cas Clinique Homme de 55 ans, Se présente avec une tumeur du moyen rectum : A 7 cm de la marge anale 4 cm de hauteur Non circonférentielle Non occlusive Histologie : Adénocarcinome bien

Plus en détail

Registre national CHIP-Ovaires Les récurrences

Registre national CHIP-Ovaires Les récurrences Registre national CHIP-Ovaires Les récurrences Naoual Bakrin (MD), Olivier Glehen (MD, PhD) Service de chirurgie oncologique et viscérale Centre hospitalier Lyon Sud, Pierre Bénite Université Claude Bernard

Plus en détail

Discussion et validation du référentiel CBNPC stade IV. Dr Aurélie GROUET Hôpital Privé Sainte Marie Chalon-sur-Saône

Discussion et validation du référentiel CBNPC stade IV. Dr Aurélie GROUET Hôpital Privé Sainte Marie Chalon-sur-Saône Discussion et validation du référentiel CBNPC stade IV Dr Aurélie GROUET Hôpital Privé Sainte Marie Chalon-sur-Saône PLAN Introduction Exigences de qualité dans la prise en charge des cancers bronchiques

Plus en détail

Avec le Soutien de ROCHE RECHERCHE CLINIQUE À L HÔPITAL EUROPÉEN. Retour d expérience Dr. Y. RINALDI novembre 2016

Avec le Soutien de ROCHE RECHERCHE CLINIQUE À L HÔPITAL EUROPÉEN. Retour d expérience Dr. Y. RINALDI novembre 2016 Avec le Soutien de ROCHE RECHERCHE CLINIQUE À L HÔPITAL EUROPÉEN Retour d expérience novembre 2016 Gercor DREAM, OPTIMOX3 OPTIMOX 3 TARCEVA STUDY. C04-2 PHASE III STUDY OF AN OPTIMIZED CHEMOTHERAPY + AVASTIN

Plus en détail

MALADIE MÉTASTATIQUE ET TRAITEMENT DE PRÉCISION. Place de la radiothérapie stéréotaxique dans la maladie oligométastatique.

MALADIE MÉTASTATIQUE ET TRAITEMENT DE PRÉCISION. Place de la radiothérapie stéréotaxique dans la maladie oligométastatique. MALADIE MÉTASTATIQUE ET TRAITEMENT DE PRÉCISION Place de la radiothérapie stéréotaxique dans la maladie oligométastatique Céline BOURGIER Aucun conflit d intérêt Maladie oligométastatique Définition du

Plus en détail

Doxorubicine liposomale pégylée

Doxorubicine liposomale pégylée DENOMINATION DU MEDICAMENT CAELYX = Doxorubicine liposomale pégylée CARACTERISTIQUES Dénomination commune : CAELYX Composition qualitative et quantitative : Doxorubicine liposomale pégylée Statut : A.M.M.

Plus en détail

ovaire / trompe / péritoine - ovaire En rechute sensible au platine et traitées par l'association chimiothérapie à base de platine et de bevacizumab

ovaire / trompe / péritoine - ovaire En rechute sensible au platine et traitées par l'association chimiothérapie à base de platine et de bevacizumab ACRONYME Phase Gyn/ Séno NéoAdj / Chir / Adj / M+ SHAPE CX5 3 Gynéco 2-chirurgie - utérus chirurgie REGOVAR GINECO-OV235 Statut génomique Organe Ligne Cancer Shéma rapide Centres 2 Gynéco 4-maintenance

Plus en détail

Nouveautés en Cancérologie. P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie et Nutrition CHU de Rouen

Nouveautés en Cancérologie. P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie et Nutrition CHU de Rouen Nouveautés en Cancérologie P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie et Nutrition CHU de Rouen Survival distribution function Etude CORRECT: Question : Regorafenib en n ligne SG 1.00 0.75 Regorafenib

Plus en détail

ACTUALITÉS EN ONCOLOGIE SÉNOLOGIQUE

ACTUALITÉS EN ONCOLOGIE SÉNOLOGIQUE ACTUALITÉS EN ONCOLOGIE SÉNOLOGIQUE Dr Nathalie LEMOINE Oncologue Centre Galilée/Hôpital Privé La Louvière Hôpital Privé de Villeneuve d Ascq LES THÉRAPIES CIBLANT HER2 HER2 : Surexpression dans 20% des

Plus en détail

Malgré d importants progrès dans la prise en

Malgré d importants progrès dans la prise en dans les cancers du sein Hormonothérapie des cancers du sein métastatiques : quels progrès? New advances in endocrine therapy for metastatic breast cancers V. Diéras* * Institut Curie, Paris. Malgré d

Plus en détail

Radiothérapie dans le Cancer du Rectum. Olivier Dubreuil Février 2008

Radiothérapie dans le Cancer du Rectum. Olivier Dubreuil Février 2008 Radiothérapie dans le Cancer du Rectum Olivier Dubreuil Février 2008 Plan Pourquoi? Comment? Quand faire de la radiochimiothérapie? Conclusions Pourquoi faire de la radiothérapie? Diminution des récidives

Plus en détail