Niort Le 17 janvier Variétés d oléagineux tolérantes herbicides (VTH)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Niort Le 17 janvier 2013. Variétés d oléagineux tolérantes herbicides (VTH)"

Transcription

1 Variétés d oléagineux tolérantes herbicides (VTH) 1

2 Historique et situation Des variétés européennes de tournesol (Clearfield et ExpressSun ) cultivées en France depuis 2009 Inscriptions au catalogue Français des VTH Tournesol (2010 et 2011) et Colza (2011) en attente Restitution de l EsCo INRA CNRS en novembre 2011 Plan d accompagnement interprofessionnel à la mise en marché, initié début 2012 avec une mise en œuvre dès les semis colza 2012 sur 1500 ha environ de test en culture Objectifs - Gérer l introduction de l innovation et sa durabilité - tout en défendant l inscription catalogue français (accord des autorités sur le plan des gestion nécessaire) 2

3 Plan d accompagnement VTH Interprofessionnel : ICTA grandes cultures (ARVALIS, CETIOM, ITB) + UIPP (firmes phytosanitaires), UFS (semenciers), Coop de France et FNA = charte d engagement collectif Stratégie = durabilité du désherbage dans les rotations grandes cultures et en particulier gestion des inhibiteurs de l ALS (avec ou sans VTH) et des repousses de colza Engagement contractuel (semenciers/firmes phyto/distributeurs) avec obligation de conseil aux agriculteurs lors de vente VTH et/ou produit phyto «associé» 3

4 Principes généraux du plan 1. Analyser les différents contextes de production en régions, pour définir les situations les plus propices pour la valorisation des VTH après une analyse de type bénéfices/risques 2. Mise a disposition de tous les acteurs d un OAD de gestion du désherbage dans les rotations grandes cultures conçu par les instituts GC. 3. Mise en place d enquêtes reconnues représentatives des pratiques de désherbage et de leur évolution 4. Mise au point d outils rapides de diagnostic des résistances, soit au champ, soit au laboratoire, permettant de réaliser un suivi performant des adventices résistantes sur le territoire, avec reconnaissance dans le cadre du Réseau de Surveillance Biologique du Territoire (RSBT) 5. Actions de formation et d information auprès des producteurs sur les bonnes pratiques de désherbage y/c en s appuyant sur le certificat individuel 4

5 Des outils au service des distributeurs et des agriculteurs Un OAD (règles de décision élaborées et validées par les instituts) pour : Le conseil aux agriculteurs (tous les ans dès lors qu il y a vente VTH ou produit associé) Faciliter la phase d enquête obligatoire de suivi des pratiques pendant au moins les 2 premières années de mise en marché (colza). L organisation de ce travail est en cours avec les acteurs de terrain. Des outils d identification de mutation de cibles pour suivre les apparitions de résistance Un suivi des résistances en lien avec le RSBT ayant pour objectif de détecter le plus tôt possibles les niveau de résistances dans les parcelles au moins à

6 Campagne 2012 : VTH tournesol et colza Sole française en grandes cultures (source Agreste) : 14,175 Mha Céréales : 9,354 Mha Oléagineux : 2,343 Mha VTH 2012 environ ha de tournesol (et <1500 ha de colza) soient 12,7 % de la sole tournesol ou 0,7 % de la sole grandes cultures VTH présents dans les rotations grandes cultures dans les différentes régions françaises avec un taux relativement équivalent sauf secteur Rhône Alpes (lutte contre l Ambroisie) Cas du tournesol sauvage : privilégier la prophylaxie à la lutte chimique, dont la durabilité est très compliquée à gérer. 6

7 Intérêt technique clearfield colza POSTLEVEE (régularité même en conditions sèches) avec fort bénéfice sur flore difficilement contrôlable : - Géraniums - Sanve, Ravenelle, Calépine, Passerage, Barbarée, Spectre large (plus particulièrement 798H) Voie dans la lutte contre l orobanche (projet en cours) Gestion facilitée des repousses de céréales ou des crucifères (gain d un passage spécifique) Peut faciliter l implantation du colza (investissement herbicide sur une culture déjà levée, bien implantée) Un contrôle des géraniums avec moins de chloroacétamides Sans oublier : Repousses de colza : ne pas minimiser MAIS à relativiser Performance variétale en cours d évaluation Durabilité des inhibiteurs de l ALS à considérer (surtout en graminées) = peut nécessiter un passage supplémentaire / Kerb Flo 7

8 Positionnement de Clearfield Colza Les situations ciblées - Lever les difficultés de désherbage sur géraniums, crucifères et autres flores difficiles. Ex : Berry, Lorraine, etc - Zones ou l implantation est perçue comme risquée par la simplification du désherbage (sécheresse, investissement au semis, etc..), et la lutte contre les crucifères. Ex : Sud-ouest, Ouest, etc..,. - Couverts associés (Cleranda)? - Zone sensibles / qualité des eaux (BAC, )?. Programme type Colzamid 1,5 l/ha puis BAS798 1,5 l/ha = 560 g/ha de métazachlore (type de programme en cours d évaluation). Ou désherbage localisé avec binage de l inter-rang Les situations non recommandées - Rotation avec betterave : non justifiée techniquement pour le désherbage colza, programmes non ALS contre repousses de colza moins souple, co-existence betterave-colza. - Graminées dominantes avec faible pression dicotylédones : éviter une pression de sélection supplémentaire. - Vigilance sur fortes pression ombellifères en rotations C/B/O (choisir des solutions avec quinmérac) 8

9 Gérer la pression de sélection des «ALS» La pression de sélection dépend : - du cycle de la mauvaise herbe / culture - de l efficacité de l inhibiteur de l ALS / adventice - de la fréquence d utilisation de ces inhibiteurs de l ALS - de l efficacité des autres modes d action en mélange ou en programme L alternance des modes d action dans la rotation passe par : - la substitution des inhibiteurs de l ALS par d autres mode d action. Ex : faire l impasse «ALS» sur colza si pas nécessaire, utiliser un programme d automne sur céréales. - l utilisation de mélanges ou de programmes avec d autres modes d action Ne pas se laisser déborder par la pression des adventices Plus la population est élevée, plus le risque de sélectionner un individus résistant puis une population est grand (probabilité d avoir plante résistante qui préexiste dans une population dans une parcelle agriculteur) L agronomie est incontournable - Rupture de cycle par la rotation (action via le TAD) - Déchaumage et faux semis en interculture.. Gestion des graminées.. Gestion des dicotylédones avant céréales (travaux en cours) - Travail du sol (labour sur adventices à TAD élevés) et désherbage mécanique 9

10 Résultat à la rotation (une fois tous les onglets validés)

11 Désherbage colza : vers de nouvelles stratégies en postlevée 11

12 DPXA7881 toujours en attente Les programmes PL puis post avec DPX confirment les conclusions 2011 (spectre large avec bénéfice géraniums, sanve, ombellifères, etc ) Synthèse vulpin(10) ray-grass (8) brome véronique de P. (3) véronique f.l. ammi-majus (2) vulpie 100 anthrisque barbarée bleuet (2) capselle (2) coquelicot (6) gaillet (4) sanve géranium à f. ronde ravenelle (2) géranium diss.(5) pensée (5) géranium mou Passerage (3) myosotis sp* mercuriale géranium t. grêle (11) Hemlminthie (2) matricaire (2) Meilleure référence PL ou PP ButisanS 1,2 PL puis ButisanS 0,8 + DPX-A7881 +adj 12

13 Positionnement de la post-levée Prélevée modulée DPX A g/ha + Novall 1 l/ha ou métazachlore 0,8 l/ha + adjuvant 13

14 Clearfield Colza (BASF Agro) CLERANDA BASF Agro / n CLERAVIS BASF Agro / n Variétés colza Variétés tolérantes Variétés tolérantes Composition Imazamox 17,5 g + métazachlore 375 g Imazamox 17,5g + métazachlore 375 g + quinmérac 100 g Groupe HRAC B + K3 B + K3 + O Action Dose Foliaire (imazamox) Racinaire selon m.h (Mtz) 2 l/ha + Dash HC (imaza. 35 g/ha + Mtz 750 g/ha) Foliaire (imazamox + quinmérac) Racinaire selon m.h. (Mtz, quinmérac) 2 l/ha + Dash HC (imaza. 35 g/ha + Mtz 750 g/ha + quinmérac 200 g/ha) Applications, stade Stade recommandé Classement tox 1 application tous les 3 ans Postlevée 8 feuilles maxi 2-3 feuilles du colza. Adapter en cas de levée tardive (sécheresse) N, Xi, R43, R50/53. ZNT 20m 14

15 Spectre de ces solutions (essais nbre d essais entre paranthèse) VERONIQ DE P. (2) SISYMBRE* (1) RAVENELLE (3) PASSERAGE DES CH (3) AMMI MAJUS (2) ANTHRISQUE BARBAREE SP CAPSELLE Spectre complet : point fort sur géraniums et crucifères COQUELICOT (5) GAILLET MYOSOTIS SP GERANIUM F. GREL (9) MOUTARDE DES CH GERANIUM DISSEC. (5) MERCURIALE GERAN. F.RONDES (2) MATRICAIRE SP. LAITERON RUDE GERANIUM MOU (2) HELMINTHIE Novall 2,5 l/ha (Butisan en 2009) CLERANDA + Dash (B2-B3) CLERAVIS 2 l/ha + Dash (B2-B3) * = pas de données pour Novall Echec sur bleuet et faible sur matricaire : à confirmer. 15

16 Positionnement : exemple sur géranium à tige grêle Ł L efficacité racinaire n est pas suffisante pour une persistance. Le stade B2/B3 est le meilleur compromis. Civray 2010 Civray 2009 Levroux BAS797H BAS798H Cleranda + Dash Cleravis + Dash Civray (18) 2009 Messigny Vantoux (21) 2009 Colza coty-1 feuille Colza B2/B3 Application trop tardive B6/B9! 2010 : levée échelonnée 2009 : levée groupée 16

17 Cas des graminées (essais 2009 à 2012) Novall 2,5 l/ha Cleranda 2 l/ha + Dash Rôle insuffisant du métazachlore en post-levée (ray-grass, vulpin) La gestion du mode d action ALS sera une priorité : Ray-grass Vulpin Brome 0 Cleravis 2 l/ha + Dash Brome Ray-grass (4) Vulpin (9) Vupie Repousse orge Repousse blé (5) ray-grass (4 essais) Efficacité Brome et vulpie à souligner Ray-grass et vulpin : selon la sensibilité des graminées aux inhibiteurs de l ALS Efficacités ray-grass et vulpin Cleravis 2 l/ha + Dash - 12 essais CETIOM vulpin (8 essais) 17

18 Résistance / durabilité : rappel sur les espèces à risque (hypothèse de risque selon programme en situation Colza / Blé / Orge et SU systématique en blé) Risques de résistance Variété classique Programme DPXA7881 à base Novall Programme DPXA7881 Variété Clearfield Cleranda Cleravis Géraniums Sanve / Ravenelle ++ (0 rav.) ++ (0 rav.) Calépine Capselle Barbarée Passerage Ammi-majus, Anthrisq à ++ + Ombellifères (aethuse,..) à ++ + Coquelicot à + Gaillet Matricaire Stellaire Vulpin, ray-grass, F. A Bromes

19 Recommandations en rotation COLZA / BLE / TOURNESOL / BLE Les restrictions sur les flores à risque : Graminées : Clearfield colza non recommandé en situation de graminées dominantes. En présence de graminées aprés la postlevée, rattrapage systématique avec Kerb Flo ou Légurame PM, Anti-graminée foliaire possible pour les bromes. Sanve, Ravenelle : Eviter de cumuler sur les inhibiteurs de l ALS sur colza et tournesol Ammi-majus : Cleravis recommandé Vs Cleranda Eviter de cumuler sur les inhibiteurs de l ALS sur colza et tournesol Ambroisie / Tournesol avec Pulsar 40 ou Express SX : En situation de forte pression : décalage de la date de semis, Nikeyl à dose modulée en prélevée avant l application de postlevée 24

20 Exemples de stratégies COLZA / BLE / TOURNESOL / BLE Colza Blé Tournesol Blé Géranium, Raygrass, Cleravis 2 l/ha + Dash HC Si ray-grass restants Kerb Flo Urées + FOSBURI 0.4l OU Urées + Trooper 2l PUIS Sulfos AG (Atlantis ou Abak) OU Axial Pratic Mercantor Gold 1,2 puis Pulsar 40 OU Express SX Urées + FOSBURI 0.4l OU Urées + Trooper 2l PUIS Sulfos AG (Atlantis ou Abak) OU Axial Pratic Sanve, Vulpin Cleravis 2 l/ha + Dash HC Urées + Brennus+ + Metsulfuron Atic-Aqua 2 + Racer ME 2 Urées + Brennus+ + Metsulfuron Si vulpins restants Kerb Flo Ammi-majus Cleravis 2 l/ha + Dash HC ou Novall si Pulsar40 ou Express SX si nécessaire Atlantis/Abak /Traxos Base Metsulfuron, associée à l AG Faux semis Novall 1,5 l/ha + Racer ME 1,5 l/ha ou Novall puis Pulsar40/ExpresSX Faux semis si nécessaire Atlantis/Abak /Traxos Base Metsulfuron, associée à l AG (graminées) 25 (graminées) 25

21 Recommandations en rotation COLZA / BLE / ORGE Les restrictions sur les flores à risque : Graminées : Clearfield colza non recommandé en situation de graminées dominantes. En présence de graminées après la postlevée, rattrapage systématique avec Kerb Flo ou Légurame PM, Anti-graminée foliaire possible pour les bromes. Gestion adaptée des faux semis Géraniums, sanve, ravenelle : Utiliser un programme efficace et non ALS exclusif en céréales Ombellifères : Cleravis recommandé Vs Cleranda Coquelicot : Cleravis recommandé Vs Cleranda Utiliser un programme efficace et non ALS exclusif sur Blé ou Orge 26

22 Graminées dominantes, géraniums en pression faible à moyenne Géraniums, sanve, ravenelle, graminées Géraniums, anthrisque, graminées en faible pression Exemples de stratégies : COLZA / BLE / ORGE colza blé orge Colzamid 2 l/ha PUIS Axter 1,5 l/ha Kerb Flo si nécessaire BAS798 2 l/ha ou Cleranda Si graminées restantes Kerb Flo (AGF poss. sur bromes) BAS798 2 l/ha Si graminées restantes Kerb Flo (AGF poss. sur bromes) Urées + FOSBURI 0.4l OU Urées + Trooper1.8l PUIS Sulfos AG (Atlantis ou Abak) ou Axial Pratic Urées /Defi+ Brennus+ + metsulfuron Si nécessaire Atlantis/Abak/Axial P Urées/Défi + Brennus+ + metsulfuron (autom) OU Atlantis+Mextra+metsuluron OU Axial P PUIS Bofix + metsulfuron Trooper 2 ou Fosburi 0.5 (+ou- Urées) PUIS Axial Pratic Urées /Defi+ Brennus+ + metsulfuron Si nécessaire Axial P Urées/Défi + Brennus+ + metsulfuron (autom) OU Axial P PUIS Bofix + metsulfuron Faux semis (graminées) 27

Désherbage chimique du colza : solutions actuelles stratégie antigraminées dérogation d usage Callisto désherbage à très faibles doses A.

Désherbage chimique du colza : solutions actuelles stratégie antigraminées dérogation d usage Callisto désherbage à très faibles doses A. Désherbage chimique du colza : solutions actuelles stratégie antigraminées dérogation d usage Callisto désherbage à très faibles doses A. Baillet Solutions chimiques actuelles et efficacités La gamme des

Plus en détail

Désherbage du colza : les solutions de rattrapage de post-levée

Désherbage du colza : les solutions de rattrapage de post-levée mercredi 29 septembre 2010 Désherbage du colza : les solutions de rattrapage de post-levée Le désherbage du colza est un point particulièrement sensible de l itinéraire technique et la stratégie doit être

Plus en détail

Bien différencier les géraniums

Bien différencier les géraniums Bien différencier les géraniums Germination toute l année (préférence fin août à février) Jusqu à cm roses à violacées Géranium à tige grêle (Geranium pusilum) Géranium disséqué (Geranium dissectum) Jusqu

Plus en détail

Gestion durable des inhibiteurs de l ALS dans les rotations avec du colza. A. Baillet, F. Duroueix - CETIOM Y. Messmer, L.

Gestion durable des inhibiteurs de l ALS dans les rotations avec du colza. A. Baillet, F. Duroueix - CETIOM Y. Messmer, L. Gestion durable des inhibiteurs de l ALS dans les rotations avec du colza A. Baillet, F. Duroueix - CETIOM Y. Messmer, L. Bonin - ARVALIS 1 Sommaire Innovations de post levée : arrivée des inhibiteurs

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE céréales : désherbage

DOSSIER TECHNIQUE céréales : désherbage DOSSIER TECHNIQUE céréales : désherbage Contact : Pôle Végétal et Entreprise 61 allée de Brienne - BP 7044-31069 Tlse cedex 7 Tél : 05 61 10 43 13 - Fax : 05 61 10 42 52 www.haute-garonne.chambagri.fr

Plus en détail

Nouveautés phytosanitaires en colza insecticides en végétation traitement de semences régulateurs herbicides. L. Ruck F. Duroueix Y.

Nouveautés phytosanitaires en colza insecticides en végétation traitement de semences régulateurs herbicides. L. Ruck F. Duroueix Y. Nouveautés phytosanitaires en colza insecticides en végétation traitement de semences régulateurs herbicides L. Ruck F. Duroueix Y. Ballanger 1 Références sur méligèthes : rappel Nom commercial Composition

Plus en détail

Les plantes compagnes dans les colzas

Les plantes compagnes dans les colzas Les plantes compagnes dans les colzas Février 2015 Avant d'appliquer un produit phytopharmaceutique, il convient de lire l'étiquette de son emballage et de vérifier la réglementation et les bonnes pratiques

Plus en détail

LE DÉSHERBAGE CHIMIQUE DES CÉRÉALES AU PRINTEMPS

LE DÉSHERBAGE CHIMIQUE DES CÉRÉALES AU PRINTEMPS 23 Janvier 2014 - N 175 LE DÉSHERBAGE CHIMIQUE DES CÉRÉALES AU PRINTEMPS Où en sommes-nous en 2014? Les applications herbicides ont été plutôt tardives en 2013 du fait des conditions climatiques rencontrées.

Plus en détail

LUTTE CONTRE LES ADVENTICES ANNUELLES QUI POSENT PROBLÈME. Période d application. Pré-levée ou sur adventice jeune (FA < 3 f)

LUTTE CONTRE LES ADVENTICES ANNUELLES QUI POSENT PROBLÈME. Période d application. Pré-levée ou sur adventice jeune (FA < 3 f) LUTTE CONTRE LES ADVENTICES ANNUELLES QUI POSENT PROBLÈME Folle avoine La lutte chimique est la méthode qui donne le plus de résultat. Les faux semis ont peu d intérêt avant culture d automne. Le labour

Plus en détail

Désherbage CEREALES Campagne 2013/2014

Désherbage CEREALES Campagne 2013/2014 Désherbage CEREALES Campagne 2013/2014 Service Agronomie, Territoire et Equipement Cette plaquette fait partie du guide annuel «A vos cultures». Celui-ci regroupe dans un ensemble cohérent et global les

Plus en détail

Rennes Le 29 janvier 2015 Actualités phytosanitaires

Rennes Le 29 janvier 2015 Actualités phytosanitaires Actualités phytosanitaires Jean Lieven- CETIOM Grignon (78) 1 Nouveau catalogue des usages incidence sur les oléo-protéagineux Jean Lieven- CETIOM Grignon Coll. Franck Duroueix - CETIOM Agen 2 Nouveau

Plus en détail

Hiver. Destruction par le gel et / ou chimique MINERALISATION

Hiver. Destruction par le gel et / ou chimique MINERALISATION QU EST-CE QU UNE PLANTE COMPAGNE? C est un couvert végétal semé en association avec une culture principale afin d améliorer son comportement agronomique et sa rentabilité. Initialement travaillés sur la

Plus en détail

Notice Allié. Max SX. DuPont Allié Max SX

Notice Allié. Max SX. DuPont Allié Max SX Notice Allié Max X DuPont Allié Max X Allié Max X Dicotylédones dans les céréales : pression croissante D après un relevé de flore réalisé en 2008 (1), les agriculteurs observent une pression croissante

Plus en détail

Quels autres services environnementaux peut-on attendre?

Quels autres services environnementaux peut-on attendre? 1 Quels autres services environnementaux peut-on attendre? Une réduction des transferts de nitrates par drainage à Ludelange Expérimentation Bougies Poreuses à Ludelange (57) (comparaison SDSC/Labour)

Plus en détail

Info.pl@ine STRATEGIE AGRONOMIQUE

Info.pl@ine STRATEGIE AGRONOMIQUE Info.pl@ine N 453 20 février 203 5 pages CEREALES BLE Priorité au désherbage STRATEGIE AGRONOMIQUE Les conditions météo idéales sont une forte hygrométrie, des températures dces et un sol suffisamment

Plus en détail

LA GAMME TOURNESOL 2015

LA GAMME TOURNESOL 2015 GUIDE TOURNESOL 2015 LA GAMME TOURNESOL 2015 IDENTIFIANTS RAGT SEMENCES : une aide au choix variétal BONUS HUILE Variété de la gamme Tournesol Efficient : classification de la teneur en huile par rapport

Plus en détail

Le CETIOM s implique dans les réseaux d agriculteurs innovants

Le CETIOM s implique dans les réseaux d agriculteurs innovants Le CETIOM s implique dans les réseaux d agriculteurs innovants Gilles Sauzet CETIOM La recherche de systèmes de production doublement performants, d un point de vue économique et environnemental, doit

Plus en détail

Désherbage maïs. Synthèse 2014. Présentation des essais. Le protocole

Désherbage maïs. Synthèse 2014. Présentation des essais. Le protocole Désherbage maïs Synthèse 2014 Cette synthèse regroupe les résultats de 9 essais du réseau de désherbage maïs Poitou-Charentes Vendée. L animation du réseau et la synthèse des données brutes sont assurés

Plus en détail

Visite Colza Sécuriser l implantation du colza à l automne

Visite Colza Sécuriser l implantation du colza à l automne Visite Colza Sécuriser l implantation du colza à l automne ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ Lundi 12 mai 2014 Villedieu sur Indre (36) Retrouvez les supports présentés

Plus en détail

Colza et Tournesol Les objectifs à atteindre

Colza et Tournesol Les objectifs à atteindre Colza et Tournesol Les objectifs à atteindre Mai 9 COLZA : REUSSIR L IMPLANTATION Peuplement à atteindre : 3-4 pieds/m² Poids de matière verte = 6 g/m² soit 4 u d azote Pivot de 15 cm Un enherbement maîtrisé

Plus en détail

Pour le désherbage précoce des céréales d hiver

Pour le désherbage précoce des céréales d hiver Notice Technique NOUVEAU : Autorisé sur blé dur d hiver Pour le désherbage précoce des céréales d hiver Défi, l autre façon de désherber à l automne Le désherbage précoce préserve le rendement Plusieurs

Plus en détail

Colza. Synthèse variétale 2014

Colza. Synthèse variétale 2014 Colza Synthèse variétale 2014 La campagne 201-2014 en colza aura été marquée par des conditions humides de l implantation à la récolte. Sur certaines zones, la culture a nécessité moins de passage de protection

Plus en détail

Bilan de campagne 2014 flore adventice, perspectives de réduction d usage des herbicides et de limitation de l impact des traitements.

Bilan de campagne 2014 flore adventice, perspectives de réduction d usage des herbicides et de limitation de l impact des traitements. Bilan campagne 2014 flore adventice, perspectives réduction d usage s herbicis et limitation l impact s traitements. Depuis 2013, afin mieux répondre aux objectifs du plan ECOPHYTO, la problématique gestion

Plus en détail

Les outils de désherbage mécanique

Les outils de désherbage mécanique Les outils de désherbage mécanique Houe rotative : déchausse les plantules grâce aux extrémités en cuillère de ses dents vitesse 12 à 15 km/h débit 4 à 6 ha/h coût ha (traction + MO) 12 à 23 /ha Herse

Plus en détail

Maintenir ses marges, tout en limitant l usage des intrants, des pistes existent!

Maintenir ses marges, tout en limitant l usage des intrants, des pistes existent! Maintenir ses marges, tout en limitant l usage des intrants, des pistes existent! Les essais présentés dans ce document font état des références actuellement disponibles sur les systèmes économes en intrants

Plus en détail

DESHERBAGE SOJA : A. Baillet

DESHERBAGE SOJA : A. Baillet DESHERBAGE SOJA : Solutions chimiques disponibles Rappels et enseignements complémentaires sur l usage de Pulsar 40 Gestion durable, luttes agronomique et mécanique A. Baillet Solutions chimiques disponibles

Plus en détail

L herbicide de post-levée du maïs et du maïs doux

L herbicide de post-levée du maïs et du maïs doux herbicide NOTICE TECHNIQUE L herbicide de post-levée du maïs et du maïs doux CALLISTO Fruit de l observation de la nature La mésotrione, matière active de Callisto, a été découverte en s inspirant d une

Plus en détail

Réunions agriculteurs, janvier 2011 DESHERBAGE DES CEREALES

Réunions agriculteurs, janvier 2011 DESHERBAGE DES CEREALES DESHERBAGE DES CEREALES DESHERBAGE DES CEREALES Présentation des nouveaux produits Actualité réglementaire Point sur la lutte contre le brome Stratégie de lutte contre les graminées Bâtir une stratégie

Plus en détail

Betteraves TOP. Le bon conseil pour la culture de betteraves sucrières

Betteraves TOP. Le bon conseil pour la culture de betteraves sucrières Betteraves TOP Le bon conseil pour la culture de betteraves sucrières Règles de base pour contrôler avec succès les mauvaises herbes Supprimer les anciennes mauvaises herbes! Les mauvaises herbes hivernantes

Plus en détail

Pendiméthaline + flufénacet Version janvier 2015. Aranda. Herbicide pour blé tendre d hiver, orge d hiver et triticale

Pendiméthaline + flufénacet Version janvier 2015. Aranda. Herbicide pour blé tendre d hiver, orge d hiver et triticale Herbicide Pendiméthaline + flufénacet Version janvier 2015 Aranda Herbicide pour blé tendre d hiver, orge d hiver et triticale Composition :... 60 g/l de flufénacet (1) + 300 g/l de pendiméthaline Formulation

Plus en détail

Calcul de la pression HERBICIDE à la parcelle

Calcul de la pression HERBICIDE à la parcelle Territ'Eau - Agro-Transfert Bretagne - version du 14/05/2012 Calcul de la pression HERBICIDE à la parcelle Objectif : Estimer la pression herbicide par type de culture (et interculture) puis par parcelle

Plus en détail

LUTTE CONTRE LES POLLUTIONS DIFFUSES SUR LE BASSIN VERSANT DE LA COISE : MISE EN PLACE DE 2 OUTILS AU GAEC DU MANIPAN

LUTTE CONTRE LES POLLUTIONS DIFFUSES SUR LE BASSIN VERSANT DE LA COISE : MISE EN PLACE DE 2 OUTILS AU GAEC DU MANIPAN LUTTE CONTRE LES POLLUTIONS 1 DIFFUSES SUR LE BASSIN VERSANT DE LA COISE : MISE EN PLACE DE 2 OUTILS AU GAEC DU MANIPAN MARC THIZY JUSTINE LAGREVOL Journée ARRA Eau et Agriculture 5 Novembre 2013 Le Bassin

Plus en détail

Acquérir des références sur des systèmes de cultures pour réduire l usage des produits phytosanitaires

Acquérir des références sur des systèmes de cultures pour réduire l usage des produits phytosanitaires Acquérir des références sur des systèmes de cultures pour réduire l usage des produits phytosanitaires Octobre 2013 Les agriculteurs engagés dans le plan Ecophyto ont ouvert leurs portes du 15 au 22 mai

Plus en détail

La flore adventice du maïs (Réf. Nationales)

La flore adventice du maïs (Réf. Nationales) Un réseau d essais en partenariat Plus de 0 années en réseau mutualisés : 00 à 50 essais par an Objectifs : - identifier les nouvelles flores, - valider de nouvelles stratégies en désherbage classique,

Plus en détail

Surveillance biologique du territoire (SBT) : Mise en œuvre du Bulletin de Santé du Végétal (BSV) en Aquitaine

Surveillance biologique du territoire (SBT) : Mise en œuvre du Bulletin de Santé du Végétal (BSV) en Aquitaine Surveillance biologique du territoire (SBT) : Mise en œuvre du Bulletin de Santé du Végétal (BSV) en Aquitaine CROS du 19 septembre 2013, Villenave d'ornon L élaboration du BSV en résumé Quelques chiffres

Plus en détail

Sur nos captages... cultivons l eau des Vosges

Sur nos captages... cultivons l eau des Vosges Inconvénient Avantages Fiche n 29 Septembre 2012 Cette fiche technique, co-financée par l Agence de l Eau Rhin-Meuse, le Conseil Général des Vosges et le CASDAR, est destinée à vous apporter des informations

Plus en détail

Bulletin de Santé du Végétal (BSV) en Aquitaine : Résultats de l enquête de satisfaction GRANDES CULTURES

Bulletin de Santé du Végétal (BSV) en Aquitaine : Résultats de l enquête de satisfaction GRANDES CULTURES Bulletin de Santé du Végétal (BSV) en Aquitaine : Résultats de l enquête de satisfaction GRANDES CULTURES -1- Rappel dispositif BSV Dispositif cadré par la circulaire du 4 mars 2009 et complété par notes

Plus en détail

6 bonnes raisons pour cultiver du sorgho

6 bonnes raisons pour cultiver du sorgho GUIde sorgho 2015 La Gamme sorgho 2015 17 % Besoins en eau limités Diversité de culture dans la rotation 46 % 6 bonnes raisons pour cultiver du sorgho Besoins en intrants faibles 12 % 10 % Dégâts sur la

Plus en détail

Essai colza en système de cultures innovant

Essai colza en système de cultures innovant Essai colza en système de cultures innovant Compte-rendu d essais Année 2010-2011 COURTOIS Nicolas Avec la collaboration de M. BOSSON Christophe, exploitant à Aire-la-Ville Sommaire 1. Présentation...

Plus en détail

Passer du conventionnel à l économe en 3 ans. Emilie Denis, Adeas Civam 72 Sébastien Lallier, agriculteur

Passer du conventionnel à l économe en 3 ans. Emilie Denis, Adeas Civam 72 Sébastien Lallier, agriculteur Passer du conventionnel à l économe en 3 ans Emilie Denis, Adeas Civam 72 Sébastien Lallier, agriculteur Contexte & Système d exploitation CONTEXTE Localisation Climat Beauce. Au sud de l Eure-et-Loir.

Plus en détail

Les Hormones en Prairies. Un Partenaire fiable et indispensable! Désherbage en prairie. nécessaire et ne pas cher

Les Hormones en Prairies. Un Partenaire fiable et indispensable! Désherbage en prairie. nécessaire et ne pas cher Désherbage en prairie = nécessaire et ne pas cher Traitez vos prairies aux moins une fois tous les 2 ans Les Hormones en Prairies Un Partenaire fiable et indispensable! Le désherbage en prairies est important

Plus en détail

Démonstration d implantation des engrais verts après moisson

Démonstration d implantation des engrais verts après moisson Démonstration d implantation des engrais verts après moisson Mercredi 2 juillet 2014 14 h - Ittenheim Edouard Cholley Félix Meyer Gérald Huber Introduction Voir les couverts végétaux, comme un outil agronomique

Plus en détail

Conduite du colza en Bretagne

Conduite du colza en Bretagne Conduite du colza en Bretagne Saint Gouéno, 16 juin 2011 Réalisé par JL.Giteau, A.Guillermou, L.Quéré, JP.Turlin (CA Bretagne), J.Raimbault (Cetiom) Place du colza dans nos systèmes de production Surfaces

Plus en détail

Réglez l'agressivité en fonction du stade. Vitesse : km/h. Avec éventuellement des protège-plants ou des lames Lelièvre.

Réglez l'agressivité en fonction du stade. Vitesse : km/h. Avec éventuellement des protège-plants ou des lames Lelièvre. Désherbage La féverole est un moyen d introduire, dans la rotation, des leviers supplémentaires dans la gestion des mauvaises herbes et des graminées en particulier : faux semis, désherbage mécanique et

Plus en détail

Désherbage. Gérer certaines flores par des moyens agronomiques

Désherbage. Gérer certaines flores par des moyens agronomiques Désherbage Freiner le développement des adventices par la rotation des cultures et le travail du sol Privilégiez les rotations longues et diversifiées en introduisant des cultures de printemps (tournesol,

Plus en détail

Couverture des sols en interculture Choisir et conduire un couvert adapté à ses besoins

Couverture des sols en interculture Choisir et conduire un couvert adapté à ses besoins Note technique n 25 Mai 2012 L opération de conseil Agr Eau Madon, co-financée par l Agence de l Eau Rhin Meuse et le CASDAR, est destinée à vous apporter des informations et des conseils en faveur de

Plus en détail

Optimiser le dispositif des AMM

Optimiser le dispositif des AMM Avril 2010 RECONNAISSANCE MUTUELLE EUROPEENNE Optimiser le dispositif des AMM Légumes de France Légumes de France : Syndicat national majoritaire des producteurs de Légumes de France. Représente l ensemble

Plus en détail

C U L T U R E S. u s. Colzas associés. Le bulletin agronomique des chambres d agriculture de Franche - Comté. Edito

C U L T U R E S. u s. Colzas associés. Le bulletin agronomique des chambres d agriculture de Franche - Comté. Edito F o C U L T U R E S u s Le bulletin agronomique des chambres d agriculture de Franche - Comté Colzas associés Edito Réduire les charges est une préoccupation essentielle pour la conduite des cultures.

Plus en détail

Outil de gestion de l azote pour le blé tendre d hiver biologique en Ile-de-France

Outil de gestion de l azote pour le blé tendre d hiver biologique en Ile-de-France Outil de gestion de l azote pour le blé tendre d hiver biologique en Ile-de-France Prévoir la fertilisation en sortie d hiver à l échelle de l exploitation Charlotte Glachant, Claude Aubert, Chambre d

Plus en détail

Journée technique GC AB Essai système de culture

Journée technique GC AB Essai système de culture Journée technique GC AB Essai système de culture Contexte Contexte V. Salou 2011 2012 2013 2014 Constat : la production de céréales et de protéagineux bio est déficitaire de 30% en Bretagne Conception

Plus en détail

Une gamme d outils qui s étoffe

Une gamme d outils qui s étoffe Une gamme d outils qui s étoffe 1 Une gamme d outils à la disposition de tous Tous ces outils sont disponibles sur www.cetiom.fr Gratuits et sans inscription Nouveautés : les 2 premières applications smartphone

Plus en détail

Désherbage colza : des pistes alternatives Note commune SRPV FREDON Chambre Agriculture 77

Désherbage colza : des pistes alternatives Note commune SRPV FREDON Chambre Agriculture 77 Désherbage colza : des pistes alternatives Note commune SRPV FREDON Chambre Agriculture 77 Herbicides colza et environnement Présence dans l eau La plupart des herbicides colza sont détectés dans les eaux

Plus en détail

Orléans Le 24 janvier 2013

Orléans Le 24 janvier 2013 1 * La genèse du projet / Eléments du contexte * Le cadre européen (Directive 209/128/CE) * La déclinaison nationale : le plan Ecophyto * Présentation du portail ECOPHYTOPIC * ECOPHYTOPIC : Présentation

Plus en détail

Couverts associés au colza Premiers résultats

Couverts associés au colza Premiers résultats Le 29 juillet 21 Couverts associés au colza Premiers résultats AVERTISSEMENT LA NOTE QUI SUIT CORRESPOND AUX PREMIERS RESULTATS PARTIELS DE DEUX ANNEES D ESSAIS REALISES EN SEMIS DIRECT DANS UN CONTEXTE

Plus en détail

QUELS DIAGNOSTICS DES MALADIES DES SEMENCES DE CÉRÉALES À PAILLE AFIN DE MIEUX LES CONTRÔLER AUJOURD HUI ET DEMAIN?

QUELS DIAGNOSTICS DES MALADIES DES SEMENCES DE CÉRÉALES À PAILLE AFIN DE MIEUX LES CONTRÔLER AUJOURD HUI ET DEMAIN? QUELS DIAGNOSTICS DES MALADIES DES SEMENCES DE CÉRÉALES À PAILLE AFIN DE MIEUX LES CONTRÔLER AUJOURD HUI ET DEMAIN? Divana YOUSSEF Olga ZHADENOVA Ayoub BOUCHOUCHA Olivier GUILLAUME Anthéa SUPPLY Intervenant

Plus en détail

LE SEMOIR À DISQUES : UN OUTIL OPPORTUN. Témoignage de Jean-Paul SAMSON

LE SEMOIR À DISQUES : UN OUTIL OPPORTUN. Témoignage de Jean-Paul SAMSON LE SEMOIR À DISQUES : UN OUTIL OPPORTUN Témoignage de Jean-Paul SAMSON 1 Jean Paul SAMSON Lorry-Mardigny (57) 1.3 UTH Types de sol principaux : 75% argilo-calcaire 20% argilo-limoneux SAU 137 ha orge hiver

Plus en détail

Les prairies multi-espèces produisent plus que le RGA - TB

Les prairies multi-espèces produisent plus que le RGA - TB Les prairies multi-espèces produisent plus que le RGA - TB + 1,5 t MS/ha sur 3 essais Y compris sur sols profonds Rendement annuel (T MS/ha) 11 9 8 7 6 5 4 3 4,2 5,7 8,4,1 3,8 5,2 Essai 1 Essai 2 Essai

Plus en détail

One Eye ou «bouture 1 œil», opportunité de la production

One Eye ou «bouture 1 œil», opportunité de la production One Eye ou «bouture 1 œil», opportunité de la production Sucrerie du Gol, TEREOS OCEAN INDIEN jygonthier@tereos.com Gonthier Jean-Yves Résumé La multiplication de la canne se fait traditionnellement à

Plus en détail

La production de blé panifiable bio pour diversifier son assolement en polyculture-élevage

La production de blé panifiable bio pour diversifier son assolement en polyculture-élevage La production de blé panifiable bio pour diversifier son assolement en polyculture-élevage Filière blé panifiable Bio 6 Juin 2012 Matthieu BLIN Minoterie BLIN Jean-Pierre GAUME Agriculteur (53) Charlotte

Plus en détail

Parcours vers la conversion : Découvrir l outil VISA pour le bio. Une initiative des

Parcours vers la conversion : Découvrir l outil VISA pour le bio. Une initiative des Parcours vers la conversion : Découvrir l outil VISA pour le bio Parcours vers la conversion : Découvrir l outil VISA pour le bio Animateur : Sylvie Dulenc - Chambre d agriculture de l Hérault Intervenants

Plus en détail

Tournesol. Moyenne. Les 4 Saisons

Tournesol. Moyenne. Les 4 Saisons La sécheresse de l été 2012 n a pas eu raison de la culture de tournesol. Les résultats économiques sont toujours en progression, malgré un rendement moyen décevant. 26 exploitations 163 hectares 6,3 ha/expl.

Plus en détail

Désherbage des céréales à paille : qualité et volume de la bouillie

Désherbage des céréales à paille : qualité et volume de la bouillie Désherbage des céréales à paille : qualité et volume de la bouillie Thibaud Deschamps Journée technique agriculteurs La Crèche 10/12/2013 Ne pas confondre dureté et ph Dureté de l eau : teneur en calcium

Plus en détail

Notice Tarot. DuPont Tarot. Tarot. La bonne carte le plus tôt possible

Notice Tarot. DuPont Tarot. Tarot. La bonne carte le plus tôt possible Notice Tarot DuPont Tarot Tarot La bonne carte le plus tôt possible Les semis de maïs se font de plus en plus tôt, ce qui permet de réduire la dépendance de la culture aux conditions climatiques estivales

Plus en détail

Techniques agronomiques innovantes de la conduite du maïs fourrage

Techniques agronomiques innovantes de la conduite du maïs fourrage Techniques agronomiques innovantes de la conduite du maïs fourrage Romain LEGERE- Arvalis(station de la Jaillière Collaboration Bruno Couilleau-CA44 (Ferme de Derval) Techniques agronomiques innovantes

Plus en détail

Désherbage des betteraves 2013

Désherbage des betteraves 2013 ANALYSER La betterave est très sensible à la concurrence des adventices du semis à la couverture du sol. Le bon contrôle des adventices durant cette période est primordial et représente un poste important

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE KERB FLO 2012

GUIDE TECHNIQUE KERB FLO 2012 GUIDE TECHNIQUE KERB FLO 2012 PRODUITS POUR LES PROFESSIONNELS : UTILISEZ LES PRODUITS PHYTOPHARMACEUTIQUES AVEC PRÉCAUTION. AVANT TOUTE UTILISATION, LISEZ L ÉTIQUETTE ET LES INFORMATIONS CONCERNANT LE

Plus en détail

Raisonnement de la fertilisation des prairies

Raisonnement de la fertilisation des prairies Raisonnement de la fertilisation des prairies Un outil de caractérisation des pratiques de fertilisation : les indices de nutrition (analyses d herbe) Mise au point de l outil : l équipe ORPHEE de l INRA

Plus en détail

Interventions d'automne Les bons conseils pour la campagne 2011/2012 CÉRÉALES COLZA SEPTEMBRE 2011

Interventions d'automne Les bons conseils pour la campagne 2011/2012 CÉRÉALES COLZA SEPTEMBRE 2011 SEPTEMBRE 2011 CÉRÉALES Traitement de semences : construisez votre propre combinaison p. 3 Serrez les rangs p. 6 Quand densité rime avec variété p. 9 Optimisez la destruction des cultures intermédiaires

Plus en détail

La prairie au cœur des systèmes de production de ruminants à hautes performances

La prairie au cœur des systèmes de production de ruminants à hautes performances La prairie au cœur des systèmes de production de ruminants à hautes performances Jean-Louis Peyraud, Inra DS Agriculture.01 UE-27 La prairie en Europe en quelques chiffres Une place majeure dans l occupation

Plus en détail

Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries)

Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries) Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries) Introduction : Bien qu'elle porte le même nom, la carie (Tilletia Caries) n'a rien à voir avec la carie dentaire qui est connu par le grand publique. La

Plus en détail

Plan d Action Territorial «Hers-Mort/ Girou»

Plan d Action Territorial «Hers-Mort/ Girou» Plan d Action Territorial «Hers-Mort/ Girou» Journée Arbres, Eau et Cours d eau 26 avril 2012 Aurin Avec le concours financier de Présentation de la zone d étude Superficie : 1555 km² Population : 250

Plus en détail

Désherbage du lin fibre de printemps : Adapter la stratégie en fonction de la flore dominante

Désherbage du lin fibre de printemps : Adapter la stratégie en fonction de la flore dominante N 7 28/04/2016 Désherbage du lin fibre de printemps : Adapter la stratégie en fonction de la flore dominante Les désherbages de prélevée ont montré une bonne efficacité et ont permis de réduire fortement

Plus en détail

«Résistance aux herbicides

«Résistance aux herbicides «Résistance aux herbicides Résistance & Évolution de flore Des causes multiples! Liées à l adventice : Forte population de plantes Fréquence initiale des plantes résistantes. Forte production de semences.

Plus en détail

ARVALIS - Institut du végétal. Sud-Ouest

ARVALIS - Institut du végétal. Sud-Ouest Sud-Ouest Désherbage des céréales : Leviers agronomiques et programmes de traitements ACTIVER LES LEVIERS AGRONOMIQUES POUR DIMINUER LE SALISSEMENT ET LE RISQUE D APPARITION DE RESISTANCES Préambule Le

Plus en détail

DESHERBAGE 1. CONDITIONS D'APPLICATION DES HERBICIDES

DESHERBAGE 1. CONDITIONS D'APPLICATION DES HERBICIDES DESHERBAGE Les parcelles qui ont pu bénéficier d un désherbage d automne (en prélevée et/ou au stade 2 3 feuilles) présentent aujourd hui des situations plutôt satisfaisantes pour la maitrise des mauvaises

Plus en détail

Dossier céréales d automne semis 2014 récolte 2015

Dossier céréales d automne semis 2014 récolte 2015 Dossier céréales d automne semis 2014 récolte 20 Liste des variétés Page 2 Herbicides d automne Page 4 Fumure Page 6 Rendements des essais blés Page 9 Recommandations de production Page 10 Page 1 Page

Plus en détail

Guide contre les rumex la mauvaise herbe no 1 dans les prairies et pâturages RUMEX TOP. www.staehler.ch

Guide contre les rumex la mauvaise herbe no 1 dans les prairies et pâturages RUMEX TOP. www.staehler.ch Guide contre les rumex la mauvaise herbe no 1 dans les prairies et pâturages RUMEX TOP www.staehler.ch Pourquoi est-ce que les rumex sont des plantes à problèmes? Les rumex forment jusqu à 80'000 graines

Plus en détail

Restitution du groupe de travail «Protéines blé tendre»

Restitution du groupe de travail «Protéines blé tendre» Restitution du groupe de travail «Protéines blé tendre» Conseil Spécialisé FranceAgriMer 14 mai 2014 1 2 La teneur moyenne en protéines de la récolte française est inférieure à11.5% un an sur deux Objectif

Plus en détail

Notice Allié. Star SX. DuPont Allié Star SX

Notice Allié. Star SX. DuPont Allié Star SX Notice Allié tar X DuPont Allié tar X Allié tar X Dicotylédones dans les céréales : pression croissante D après un relevé de flore réalisé en 2008 (1), les agriculteurs observent une pression croissante

Plus en détail

Quel devenir de la protection des cultures légumières?

Quel devenir de la protection des cultures légumières? Quel devenir de la protection des cultures légumières? La directive européenne 91/414 harmonise l'ensemble des réglementations et des autorisations de produits phytopharmaceutiques des États membres au

Plus en détail

ACTION N 1 Itinéraires techniques du colza en agrobiologie

ACTION N 1 Itinéraires techniques du colza en agrobiologie ACTION N 1 Itinéraires techniques du colza en agrobiologie Maître d œuvre : Chambres d Agriculture de Bretagne Partenaires : INRA, Cetiom, CRA des Pays de la Loire, Union Eolys, semenciers Durée du programme

Plus en détail

Bilan de 3 années de références Chambres d Agriculture de Poitou-Charentes et de Vendée

Bilan de 3 années de références Chambres d Agriculture de Poitou-Charentes et de Vendée Bilan de 3 années de références Chambres d Agriculture de Poitou-Charentes et de Vendée Décembre 2012 SOMMAIRE I. IMPLICATION DES CHAMBRES D AGRICULTURE DE POITOU-CHARENTES DANS L ETUDE DU COLZA ASSOCIE

Plus en détail

Produire de l orge d hiver à bas niveaux d intrants

Produire de l orge d hiver à bas niveaux d intrants Produire de l orge d hiver à bas niveaux d intrants octobre 2009 L orge d hiver présente moins de références technico-économiques sur la production à bas niveaux d intrants que le blé. De part sa place

Plus en détail

Agriculture intégrée Valoriser l agronomie pour des systèmes plus autonomes

Agriculture intégrée Valoriser l agronomie pour des systèmes plus autonomes Agriculture intégrée Valoriser l agronomie pour des systèmes plus autonomes Guide pratique 2013 Guide pratique 2013 Avant-propos Ce guide est construit pour répondre d une façon nouvelle aux enjeux d

Plus en détail

Le Réseau français pour la santé végétale RFSV

Le Réseau français pour la santé végétale RFSV Le Réseau français pour la santé végétale RFSV Réseau Français pour la Santé Végétale-RFSV GT 5 Partage des données issues des laboratoires et du terrain pour le développement des connaissances épidémiologiques

Plus en détail

Interculture courte pour optimiser le rendement des blés sur blé

Interculture courte pour optimiser le rendement des blés sur blé Fiche technique mise à jour : février 2014 Association Couvert végétal - Cycle ultra court Interculture courte pour optimiser le rendement des blés sur blé Pour sécuriser et déplafonner les rendements

Plus en détail

Comment choisir les espèces?

Comment choisir les espèces? 16 Disposer d un gazon en adéquation avec l environnement pédo-climatique, avec l utilisation de la prairie (pâturage et/ou fauche), sa durée, et le type de bovins (lait ou viande) sont des éléments à

Plus en détail

Outils financiers 2014. 24 septembre 2013

Outils financiers 2014. 24 septembre 2013 Outils financiers 2014 24 septembre 2013 SOMMAIRE MESURES AGRI-ENVIRONNEMENTALES 2014 ET SUIVANTES PLAN VÉGÉTAL ENVIRONNEMENT 2014 MESURES 121 C2, 121 C5, 125 C, 221 ET 222 MISSIONS FINANCÉES SUR 2013

Plus en détail

TCS, strip-till et semis direct

TCS, strip-till et semis direct Témoignage dethierry Lesvigne Polyculture Elevage Bovin Lait La Bernaudie 24 480 ALLES- SUR-DORDOGNE Depuis 2008, Thierry Lesvigne a choisi repenser l ensemble de son système agronomique et a arrêté définitivement

Plus en détail

Désherber le colza sans trifluraline. Rencontres Techniques Régionales CETIOM 2008-2009

Désherber le colza sans trifluraline. Rencontres Techniques Régionales CETIOM 2008-2009 Désherber le colza sans trifluraline Rencontres Techniques Régionales CETIOM 2008-2009 Un désherbage plus délicat sur plusieurs adventices Principales adventices concernées Graminées - vulpin - ray gras

Plus en détail

Des solutions pour vos objectifs prioritaires

Des solutions pour vos objectifs prioritaires DESHERBAGE DU MAIS : Des solutions pour vos objectifs prioritaires AVOIR UNE SOLUTION SIMPLE ET EFFICACE sur les plantes très nuisibles (liserons...) CLIQUEZ ICI assurer un excellent RENDEMENT pour tirer

Plus en détail

Résistance des adventices aux herbicides: enjeux et moyens de gestion. ARVALIS - Institut du végétal

Résistance des adventices aux herbicides: enjeux et moyens de gestion. ARVALIS - Institut du végétal Résistance des adventices aux herbicides: enjeux et moyens de gestion La résistance : qu est ce? Définition opérationnelle : Capacité héritable d une plante à ne pas être contrôlée par un herbicide appliqué

Plus en détail

St Chaptes 22.9 (22.7) 25.3 (26.0) 23.8 (23.9) 35.6 (92.8) 29.2 (16.2) 3.0 (48.2)

St Chaptes 22.9 (22.7) 25.3 (26.0) 23.8 (23.9) 35.6 (92.8) 29.2 (16.2) 3.0 (48.2) 1. BILAN CLIMATIQUE Aires de production blé dur Aix- Luberon Alès Uzège Plaine de Tarascon Orange Bollène Apt Stations météo CAPL Éguilles Lédignan St Chaptes Tarascon Camaret Bollène St Saturnin du 01

Plus en détail

Attention aux altises et aux charançons du bourgeon terminal!

Attention aux altises et aux charançons du bourgeon terminal! 24 Insectes du colza Attention aux altises et aux charançons du bourgeon terminal! Installez vos cuvettes jaunes et utilisez les bulletins de santé du végétal (BSV), pour identifi er et quantifi er les

Plus en détail

ARVALIS - Institut du végétal

ARVALIS - Institut du végétal Partie Désherbage Crédit photo ARVALIS Chalons 183 Avant-propos La gamme des documents «Choisir & Décider» évolue en 2014, et le présent document est une première! Ce document «Choisir & Décider - SYNTHESE

Plus en détail

Pulvériser en bas volume et Optimiser les conditions d application

Pulvériser en bas volume et Optimiser les conditions d application Pulvériser en bas volume et Optimiser les conditions d application 1 Maîtriser la qualité de pulvérisation en bas volume pour gagner en efficacité Mathilde LHEUREUX Ingénieur conseil Chambre d Agriculture

Plus en détail

Résistance des adventices aux herbicides: enjeux et moyens de gestion. ARVALIS - Institut du végétal

Résistance des adventices aux herbicides: enjeux et moyens de gestion. ARVALIS - Institut du végétal Résistance des adventices aux herbicides: enjeux et moyens de gestion La résistance : qu est-ce? Définition opérationnelle : Capacité héritable d une plante à ne pas être contrôlée par un herbicide appliqué

Plus en détail

TRAVAIL DU SOL ET IMPLANTATION DES MAÏS

TRAVAIL DU SOL ET IMPLANTATION DES MAÏS TRAVAIL DU SOL ET IMPLANTATION DES MAÏS -Etat des connaissances -Approche comparée d indicateurs par rapport au labour Gilles ESPAGNOL Arvalis-Institut du Végétal Station de Montardon 64 1-Les techniques

Plus en détail

Systèmes Grandes cultures en sec. Sol : Limon moyen (bornais)

Systèmes Grandes cultures en sec. Sol : Limon moyen (bornais) Résultats à 4 ans Résultats à 4 ans Systèmes Grandes cultures en sec Sol : Limon moyen (bornais) CA86 Chenevelles- Archigny François Dupont CA86 1 Rotation testée et objectifs Objectifs : - Limiter l utilisation

Plus en détail

Couverts DN et SIE. la Zone Vulnérable. groupes cultures juillet 2015. campagne 2014-2015. ZAR = Zone Action Renforcée = pour partie anciennes ZPPN

Couverts DN et SIE. la Zone Vulnérable. groupes cultures juillet 2015. campagne 2014-2015. ZAR = Zone Action Renforcée = pour partie anciennes ZPPN Couverts DN et SIE groupes cultures juillet 2015 la Zone Vulnérable campagne 2014-2015 ZAR ZAR = Zone Action Renforcée = pour partie anciennes ZPPN 1 la Zone Vulnérable Projet d extension : Bassin Seine

Plus en détail