Transplantation hépatique et rein. Pr. Vincent Esnault Service de Néphrologie-Dialyse-Transplantation CHU de Nice 1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Transplantation hépatique et rein. Pr. Vincent Esnault Service de Néphrologie-Dialyse-Transplantation CHU de Nice 1"

Transcription

1 Transplantation hépatique et rein Pr. Vincent Esnault Service de Néphrologie-Dialyse-Transplantation CHU de Nice 1

2 Transplantation hépatique et rein 1/ Insuffisance rénale aiguë - définition 2

3 AKIN 2007 Stade Créatininémie Diurèse AKI1 augmentation 3 mg/l ( 48h) < 0,5 ml/kg/h (6-12h) ou 1,5-2 x créat de base ( 7j) AKI2 > 2-3 x créat de base ( 7j) < 0,5 ml/kg/h ( 12h) AKI3 > 3 x créat de base ( 7j) < 0,3 ml/kg/h ( 24h) ou créatininémie 40 mg/l ou anurie 12h et augmente 5 mg/l (Après rehydratation adaptée et exclusion d un obstacle) Mehta. AKIN. Crit Care 2007,11,R31

4 KDIGO 2012 Stade Créatininémie Diurèse AKI1 augmentation 3 mg/l ( 48h) < 0,5 ml/kg/h (6-12h) ou 1,5-1,9 x créat de base ( 7j) AKI2 2-2,9 x créat de base ( 7j) < 0,5 ml/kg/h ( 12h) AKI3 3 x créat de base ( 7j) < 0,3 ml/kg/h ( 24h) ou créatininémie 40 mg/l ou anurie 12h et 3 mg/l(48h) ou 50%(7j) ou dialyse AKD: lésion rénale < 3 mois (oppose CKD > 3 mois) KDIGO. Kidney Int. Suppl 2012,2,1-138

5 Problème de la créatininémie de base Choix créatininémie Limites Stable 3 mois Manque souvent 7 derniers jours Manque souvent Déjà augmentée (pathologie asymptomatique) Admission Déjà augmentée Nadir 7j post-admission KDIGO = nadir de l hospitalisation Abaissée par traitement (dilution?) Déduit de MDRD=75 Surestime en cas d IRA/IRC (RIFLE) Moyenne -7j/-365j Meilleure estimation? (CJASN 2012,7,712-9) Plus récente -7j/-365j avant diagnostic?? avant admission?? Nadir -7j/-365j avant admission?? Antériorité étendue -7j/-730j???

6 Clairance créat sur 4h versus créat Créatininémie n=38 Mort ou HD (p=0,12) n=58 Mort ou HD (p=0,0055) Cl Créat Pickering. Crit Care 2012,16,R107

7 Evaluation du DFG Formules Marqueur Référence Cirrhose Cockcroft-Gault Créatininémie MDRD-4 Créatininémie Levey, MDRD-6 Créatininémie Levey, /- CKD-EPI Cr Créatininémie Levey, /- Royal Free Hosp Cirrhosis Créatininémie Kalafateli, 2017 (+) CKD-EPI Cyst Cystatine C Inker, /- CKD-EPI Cr-Cyst Créat-Cystatine Inker, CKD-EPI Cr-Cyst cirrhosis Créat-Cystatine Mindikoglu,

8 Transplantation hépatique et rein 1/ Insuffisance rénale aiguë - définition 2/ Syndrome hépatorénal - diagnostic 8

9 Syndrome hépatorénal - définitions HRS1 AKI-HRS Cirrhose avec ascite id Créatininémie > 133 µmol/l Pas de choc septique, néphrotoxique Pas de maladie rénale organique (protéinurie<0,5g/j, hématurie<50/ml) AKI2 : augmentation en 7 jours 2 x créatininémie de base Pas d amélioration après arrêt diurétique id et albumine 1g/kg/j pendant 48h Int Club of Ascites. Gut 2015,64:531-7 id id

10 Syndrome hépatorénal les pièges 1/ Sepsis Fièvre sans documentation bactérienne antibiothérapie empirique? 2/ IRA fonctionnelle versus IRA organique - Rapport Na/K urinaire et restriction sodée - FE Na < 1% - FE Urée < 35% - U/P osmolaire > 2 3/ Arrêt des bétabloquants Hémorragie digestive haute occulte

11 Perte de l autorégulation rénale Débit sanguin rénal (ml/min) Pression artérielle moyenne (mmhg)

12 Index de résistance intra-rénaux Ascite réfractaire Ascite sensible aux diurétiques Contrôles sains Rivolta. Hepatology 1998,28,

13 Bile cast nephropathy Coloration verte = conversion bilirubine biliverdine après formaline Cylindres biliaires dans tubes distaux Cellules épithéliales chargées en bilirubine Van Slambrouck. Kidney Int 2013,84,192-7

14 Transplantation hépatique et rein 1/ Insuffisance rénale aiguë - définition 2/ Syndrome hépatorénal - diagnostic 3/ Terlipressine 14

15 Méta-analyse Terlipressine pour HRS1 Régression HRS1 : baisse créatininémie < 15 mg/l 3,66 (2,15-6,23) Sagi. J Gastroenterol Hepatol 2010,25,880-5

16 Méta-analyse Terlipressine pour HRS1 Survie sans transplantation hépatique ( jours) 1,85 (1,00-3,41) Sagi. J Gastroenterol Hepatol 2010,25,880-5

17 Terlipressine vs Midodrine-Octréotide pour HRS1 Terlipressine (3-12 mg/24h IV 14j ou 24h après réponse complète) Midodrine-Octréotide (7,5-12,5 mg/8h PO et µg/8h SC 14j) PAM (mmhg) Cavallin. Hepatology 2015,62,567-74

18 Terlipressine vs Midodrine-Octréotide pour HRS1 Réponse complète : baisse créatininémie < 15 mg/l Réponse partielle : baisse créatininémie > 50% mais > 15 mg/l % Cavallin. Hepatology 2015,62,567-74

19 Terlipressine péri-opératoire greffe de foie Randomise 41 greffes de foie Donneur vivant Faible risque PTRD (créat < 15 mg/l) Pas de baisse pression portale perop Pas perte sanguine, remplissage Pas fonction hépatique Volume d ascite drainé Terlipressine Moins d AKI : 27% versus 60% (p=0,04) Mais hyperlactatémie et bradycardies! Placebo Reddy. Liver Transpl 2017,23,

20 Transplantation hépatique et rein 1/ Insuffisance rénale aiguë - définition 2/ Syndrome hépatorénal - diagnostic 3/ Terlipressine 4/ Dialyse 20

21 Dialyse : mauvais pronostic vital et rénal Survie (%) RRT- 193 cirrhoses réa Vienne RRT- 115/193 (60%) Survie réa (28j) 81/115 (70%) RRT+ RRT+ 78/193 (40%) Survie réa (28j) 23/78 (29%) Arrêt RRT 10/23 (13%) Survie 1 an sans RRT 6/10 (8%) Jours Staufer. Liver Int 2017,37,843 50

22 Récupération rénale après transplantation foie UNOS : 1041 patients dialysés > 1 semaine avant greffe % Récupération fonction rénale <30 (n=950) (n=48) (n=17) >90 (n=26) Temps en dialyse avant greffe (jours) Northup. Liver Transpl 2010,16,440-6

23 Récupération rénale après transplantation foie Survie (%) Récupération rénale spontanée Pas de récupération rénale et pas de greffe rénale Jours post-transplant Northup. Liver Transpl 2010,16,440-6

24 Récupération rénale après transplantation foie Facteurs associés à la récupération rénale 155/908 transplantés hépatiques dialysés en post-greffe HR récupération Cause dysfonction hépatique Hépatite fulminante 3,39 (1,81-6,35) Antécédents d HTA Non 1,82 (1,12-2,96) Besoin cryoprécipités perop Oui 0,94 (0,89-0,99) Dialyse pré-transplantation Non 1,68 (1,05-2,70) Cruz Andreoli. PLoS ONE 2017,12,e

25 Transplantation hépatique et rein 1/ Insuffisance rénale aiguë - définition 2/ Syndrome hépatorénal - diagnostic 3/ Terlipressine 4/ Dialyse 5/ Greffe foie/rein versus greffe foie 25

26 Augmentation des greffes foie/rein depuis MELD % greffe foie/rein parmi greffe de foie 150% d augmentation depuis 2002 Mindikoglu. Clin Gastroenterol Hepatol 2017 (sous presse)

27 Survie greffe rein/foie versus rein ou rein/pancréas Allocation depuis score de MELD Allocation avant score de MELD Foie : -0,99 ans (0,71-1,28) Foie : -1,71 ans (1,17-2,26) Cheng. Transplantation 2017,101,1111-9

28 Survie greffe rein/foie versus rein ou rein/pancréas Perte greffon 0,20(0,12-0,28) Mort 0,51(0,38-0,63) Principe d utilité Perte greffon 0,23(0,14-0,32) Mort 0,29(0,20-0,38) Rein greffé avec foie 5,92 ans de survie 51% supplémentaire si greffé rein seul 29% 9,28 ans de survie supplémentaire si greffé rein/pancréas 20% 23% Cheng. Transplantation 2017,101,1111-9

29 Transplantation foie/rein versus foie seule Survie Registre UNOS , 3549 patients sur liste d attente foie/rein 422 foie seul : moins créat>20 mg/l (56/85%), moins dialysés (35/64%) % survie Foie/rein Foie seul ans Hmoud. Transplantation 2015,99,823-8

30 Transplantation foie/rein versus foie seule Evolution du DFGe Greffe foie seul Greffe foie/rein DFGe (ml/min) Hmoud. Transplantation 2015,99,823-8

31 Transplantation foie seule au lieu de foie/rein % greffe rénale secondaire % ans Hmoud. Transplantation 2015,99,823-8

32 Critères d éligibilités pour greffe foie/rein Soit IRA 4 semaines avec un critère parmi : - AKI3 (> 3 x créatininémie de base) - DFGe 35 ml/min/1,73m 2 (MDRD-6) - DFG mesuré 25 ml/min (iothalamate) Soit IRC 3 mois avec 1 critère parmi : - DFGe 40 ml/min/1,73m 2 (MDRD-6) - DFG mesuré 30 ml/min (iothalamate) - Protéinurie 2 g/j - Biopsie rénale avec > 30% fibrose glomérulaire ou interstitielle - Maladie métabolique (hyperoxalurie primitive ) Nadim. Am J Transplant 2012,12,2901-8

33 Transplantation hépatique et rein 1/ Définition IRA sur critères AKI préférer mesure du DFG aux formules d estimation 2/ Distinguer HRS1 d une atteinte organique : PBR? 3/ Terlipressine augmente la récupération rénale mais inutile en péri-opératoire de greffe 4/ Dialyse indispensable dans les formes graves mauvais pronostic vital, surtout si absence récupération possible récupération fonction rénale < 90 jours 5/ Greffe foie/rein améliore pronostic vital si IRA/IRC mais critères de sélection doivent être affinés 33

Insuffisance rénale aigue et maladie hépatique

Insuffisance rénale aigue et maladie hépatique Réunion Rhônes-Alpes 2014 Insuffisance rénale aigue et maladie hépatique Dr B. Ponte Cheffe de clinique scientifique Service de Néphrologie Introduction La dysfonction rénale est un facteur pronostic majeur

Plus en détail

SYNDROME HEPATORENAL. Etat des lieux et perspectives. P Mathurin Hôpital Claude Huriez Lillle

SYNDROME HEPATORENAL. Etat des lieux et perspectives. P Mathurin Hôpital Claude Huriez Lillle SYNDROME HEPATORENAL Etat des lieux et perspectives P Mathurin Hôpital Claude Huriez Lillle Insuffisance Rénale Complication redoutée Insuffisance rénale chez le cirrhotique avec ascite Gines et al. Gastroenterology

Plus en détail

Le syndome hépatorénal

Le syndome hépatorénal Le syndome hépatorénal Richard Moreau 1,2,3,4 1 Inserm U1149, Centre de Recherche sur l Inflammation (CRI), Paris ; 2 UMR S 1149, Université Paris Diderot, Paris 7 ; 3 DHU UNITY, Service d hépatologie,

Plus en détail

Prise en charge du Syndrome Hépatorénal

Prise en charge du Syndrome Hépatorénal DIU Paris 4 avril 2013 Prise en charge du Syndrome Hépatorénal Dr B. Ponte Cheffe de clinique Service de Néphrologie Principes de prise en charge Définitions et Critères diagnostiques Pronostic Traitements

Plus en détail

EVALUATION DE LA FONCTION RENALE

EVALUATION DE LA FONCTION RENALE 1 EVALUATION DE LA FONCTION RENALE Propositions pour une pratique gériatrique quotidienne Partie 2 2 Objectifs pédagogiques - 2 Aborder les méthodes d estimation et de suivi de la fonction rénale Détailler

Plus en détail

Le systeme MARS (Molecular

Le systeme MARS (Molecular Le systeme MARS (Molecular Adsorbents Recirculating System) Principes et place dans la prise en charge de l'insuffisance hépatique E.Chabrun,, interne Bordeaux Tursac,, avril 2006 Introduction Dialyse

Plus en détail

Insuffisance rénale aigüe chez les greffés d organes solides autres que le rein

Insuffisance rénale aigüe chez les greffés d organes solides autres que le rein Insuffisance rénale aigüe chez les greffés d organes solides autres que le rein Dr Lynne Senécal Néphrologue, Hôpital Maisonneuve- Rosemont 14 avril 2012 Plan et objectifs O Évaluer IRA dans un contexte

Plus en détail

Place de l accès vasculaire à l heure de la transplantation préemptive et de la dialyse péritonéale

Place de l accès vasculaire à l heure de la transplantation préemptive et de la dialyse péritonéale Place de l accès vasculaire à l heure de la transplantation préemptive et de la dialyse péritonéale Stanislas BATAILLE Institut Phocéen de Néphrologie, Clinique Bouchard, Marseille Questions posées Si

Plus en détail

SYNDROME HEPATORENAL SERVICE D ANESTHESIE REANIMATION 1 P SEGUIN

SYNDROME HEPATORENAL SERVICE D ANESTHESIE REANIMATION 1 P SEGUIN SYNDROME HEPATORENAL SERVICE D ANESTHESIE REANIMATION 1 P SEGUIN - PATIENT de 56 ans. - MALADIE HEPATIQUE: Cirrhose éthylique évoluant depuis 3 ans. => DECOMPENSATION OEDEMATO ASCITIQUE (DOA) INAUGURALE.

Plus en détail

Découverte d une insuffisance rénale chronique par le médecin généraliste : quelle conduite à tenir?

Découverte d une insuffisance rénale chronique par le médecin généraliste : quelle conduite à tenir? Résoval Macon Découverte d une insuffisance rénale chronique par le médecin généraliste : quelle conduite à tenir? Quelques clés pour une prise en charge multidisciplinaire efficiente 1 1) Coopération

Plus en détail

Thrombose porte et cirrhose. François Durand Hépatologie Hôpital Beaujon

Thrombose porte et cirrhose. François Durand Hépatologie Hôpital Beaujon Thrombose porte et cirrhose François Durand Hépatologie Hôpital Beaujon Cirrhose: source d hémorragie pas de thrombose Hémorragie facteurs de coagulation o Facteur II o Facteur VII o Facteur IX o Facteur

Plus en détail

Estimation du DFG en pratique quotidienne

Estimation du DFG en pratique quotidienne Estimation du DFG en pratique quotidienne Créatinine : traceur pas idéal, filtrée par le glomérule, partiellement sécrétée par le tubule proximal Concentration plasmatique dépend élimination rénale débit

Plus en détail

MARQUEURS DE L ATTEINTE RENALE CLASSIFICATION DE L IRC CONDUITE A TENIR DEVANT UNE ASCENSION DE LA CREATININE

MARQUEURS DE L ATTEINTE RENALE CLASSIFICATION DE L IRC CONDUITE A TENIR DEVANT UNE ASCENSION DE LA CREATININE MARQUEURS DE L ATTEINTE RENALE CLASSIFICATION DE L IRC CONDUITE A TENIR DEVANT UNE ASCENSION DE LA CREATININE DIU Hypertension artérielle, risque cardiovasculaire et rénal 24/01/2014 Alexandra Fouconnier

Plus en détail

Insuffisance rénale aigue

Insuffisance rénale aigue Insuffisance rénale aigue DU Prise en charge des situations d urgences - 2016 Dr Julien Charpentier Praticien hospitalier Réanimation médicale - Cochin julien.charpentier@aphp.fr Merci au Drs Vinsonneau,

Plus en détail

Ascite réfractaire et syndrome hépato- rénal. Bertrand BRIEAU

Ascite réfractaire et syndrome hépato- rénal. Bertrand BRIEAU Ascite réfractaire et syndrome hépato- rénal Bertrand BRIEAU 15.04.2013 Hypertension portale LoCer J et al., EMC 2005 ASCITE Ascite : physiopathologie Hypertension portale VasodilataCon splanchnique :

Plus en détail

La maladie rénale chronique (MRC) Séance FMC AMLg

La maladie rénale chronique (MRC) Séance FMC AMLg La maladie rénale chronique (MRC) Séance FMC AMLg JM Krzesinski, M Moonen et L Weekers Néphrologie Dialyse - Transplantation ULg-CHU Liège et CHR Citadelle Liège 17 octobre 2014 Programme de la soirée

Plus en détail

Révisions de sémiologie néphrologique

Révisions de sémiologie néphrologique Révisions de sémiologie néphrologique Les 4 points d appel de la maladie rénale Altération de la fonction rénale: insuffisance rénale Présence d une protéinurie Présence d une hématurie Anomalies des reins

Plus en détail

Maladie Rénale. Y. Dimitrov Néphrologie CH Haguenau

Maladie Rénale. Y. Dimitrov Néphrologie CH Haguenau Maladie Rénale Y. Dimitrov Néphrologie CH Haguenau FMC Haguenau 09 avril 2015 LA NEPHROLOGIE, VUE DE L EXTERIEUR ON N Y COMPREND RIEN ON NE REVOIT JAMAIS LE PATIENT ON N A JAMAIS DE RENSEIGNEMENTS QUE

Plus en détail

Quand contacter le néphrologue? Benoît Vendrely Département de néphrologie CHU Bordeaux

Quand contacter le néphrologue? Benoît Vendrely Département de néphrologie CHU Bordeaux Quand contacter le néphrologue? Benoît Vendrely Département de néphrologie CHU Bordeaux Du Lundi au Jeudi de 9h à 18h00 Le Vendredi, merci de nous contacter avant 16h00 Quand adresser le patient pour prise

Plus en détail

INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE ET RISQUE CARDIO- VASCULAIRE. Rôle des médecins généralistes dans la prévention

INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE ET RISQUE CARDIO- VASCULAIRE. Rôle des médecins généralistes dans la prévention INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE ET RISQUE CARDIO- VASCULAIRE Rôle des médecins généralistes dans la prévention Insuffisance Rénale Chronique le risque de mourir d'un accident cardiovasculaire est nettement

Plus en détail

Acute on chronic liver failure: Critères diagnostiques et facteurs pronostiques

Acute on chronic liver failure: Critères diagnostiques et facteurs pronostiques Acute on chronic liver failure: Critères diagnostiques et facteurs pronostiques 20 ème Journée d hépatologie et de transplantation hépatique 9 Juin 2014 F. Lebossé, Z. Schmitt Services d hépatologie et

Plus en détail

Parcours de soins dans la MRC

Parcours de soins dans la MRC Dr FINIELZ Paul 06/2013 Parcours de soins dans la MRC Février 2012 qu est ce que la maladie rénale? destruction progressive des reins sans aucun signe ressenti par le patient quel est le rôle du rein?

Plus en détail

Sarcoïdose et rein. Dr Nicolas BOUVIER Service de Néphrologie Dialyse Transplantation

Sarcoïdose et rein. Dr Nicolas BOUVIER Service de Néphrologie Dialyse Transplantation Sarcoïdose et rein Dr Nicolas BOUVIER Service de Néphrologie Dialyse Transplantation Introduction Sarcoïdose : maladie inflammatoire granulomateuse Maladie systémique étiologie inconnue Diagnostic : faisceau

Plus en détail

Prise en charge périopératoire du cirrhotique. C. PAUGAM-BURTZ, Service d Anesthésie-Réanimation Hôpital BEAUJON AP-HP, Clichy

Prise en charge périopératoire du cirrhotique. C. PAUGAM-BURTZ, Service d Anesthésie-Réanimation Hôpital BEAUJON AP-HP, Clichy Prise en charge périopératoire du cirrhotique C. PAUGAM-BURTZ, Service d Anesthésie-Réanimation Hôpital BEAUJON AP-HP, Clichy Pas de conflit d interet Rappels cirrhose Risques liés à la chirurgie Optimisation

Plus en détail

Quoi de neuf dans l HTA pour la. néphroprotection. Vincent Esnault Néphrologie, CHU Nice

Quoi de neuf dans l HTA pour la. néphroprotection. Vincent Esnault Néphrologie, CHU Nice Quoi de neuf dans l HTA pour la néphroprotection Vincent Esnault Néphrologie, CHU Nice Blocage du SRAA Qui peut le plus, peut le moins! Vincent Esnault Néphrologie, CHU Nice Diabète de type 2 normoalbuminurie

Plus en détail

et prise en charge des complications de la cirrhose Philippe Sogni Hépatologie, Hôpital Cochin Faculté de Médecine M

et prise en charge des complications de la cirrhose Philippe Sogni Hépatologie, Hôpital Cochin Faculté de Médecine M Surveillance, dépistage d et prise en charge des complications de la cirrhose Philippe Sogni Hépatologie, Hôpital Cochin Faculté de Médecine M Paris V INSERM U-567U JNI Bordeaux 2006 Sogni 1 Surveillance,

Plus en détail

Effet délétère des bétabloquants au cours de la cirrhose compliquée d ascite réfractaire : rôle de la dysfonction myocardique

Effet délétère des bétabloquants au cours de la cirrhose compliquée d ascite réfractaire : rôle de la dysfonction myocardique Effet délétère des bétabloquants au cours de la cirrhose compliquée d ascite réfractaire : rôle de la dysfonction myocardique V Giannelli 1,2, O Roux 1, PE Rautou 1, E Weiss 1, R Moreau 1, D Lebrec 1,

Plus en détail

La Transplantation Hépatique. Claire Francoz Réanimation Hépatique et Transplantation, Hépatologie, Hôpital Beaujon, Clichy

La Transplantation Hépatique. Claire Francoz Réanimation Hépatique et Transplantation, Hépatologie, Hôpital Beaujon, Clichy La Transplantation Hépatique Claire Francoz Réanimation Hépatique et Transplantation, Hépatologie, Hôpital Beaujon, Clichy TRANSPLANTATION HÉPATIQUE Les indications de Transplantation Hépatique Indications

Plus en détail

Ascite : le point de vue de l hépatologue. Alex Pariente CHBT Paris 7 Mai 2011

Ascite : le point de vue de l hépatologue. Alex Pariente CHBT Paris 7 Mai 2011 Ascite : le point de vue de l hépatologue Alex Pariente CHBT Paris 7 Mai 2011 Physiopathologie schématique Les 3 principaux facteurs Hypertension portale et sinusoïdale Vasodilatation artérielle Activation

Plus en détail

Evaluation de la fonction rénale: estimateurs, pièges et limites

Evaluation de la fonction rénale: estimateurs, pièges et limites Evaluation de la fonction rénale: estimateurs, pièges et limites Nicolas PALLET Service de Biochimie, Hôpital Européen Georges Pompidou INSERM U1147, UFR Biomédicale des Saints Pères Faculté de médecine

Plus en détail

Dr Mourad AMMAR Néphrologue -Centre DURIEUX d hémodialyse LE TAMPON - LA REUNION JUIN 2014 REUCARE

Dr Mourad AMMAR Néphrologue -Centre DURIEUX d hémodialyse LE TAMPON - LA REUNION JUIN 2014 REUCARE Dr Mourad AMMAR Néphrologue -Centre DURIEUX d hémodialyse LE TAMPON - LA REUNION JUIN 2014 REUCARE Fonctions et Aperçu épidémiologique Le dépistage et défaillance rénale La prise en charge : les marqueurs

Plus en détail

CAS CLINIQUE REIN ET VIH VIGIE MAI / 2010 ( Bordeaux ) Dr THOMAS AKPAN PH AU CHIMM ( 78 )

CAS CLINIQUE REIN ET VIH VIGIE MAI / 2010 ( Bordeaux ) Dr THOMAS AKPAN PH AU CHIMM ( 78 ) CAS CLINIQUE REIN ET VIH VIGIE MAI / 2010 ( Bordeaux ) Dr THOMAS AKPAN PH AU CHIMM ( 78 ) Mr T.C. 38 ans Toxicomane Bisexuel Origine Antillaise Aux ATCD : d éthylo- tabagisme compliqué de pancréatite chr

Plus en détail

Pronostic de l insuffisance rénale aiguë en Réanimation

Pronostic de l insuffisance rénale aiguë en Réanimation Pronostic de l insuffisance rénale aiguë en Réanimation XII ème journée de Réanimation de Picardie 13 mai 2009 Damien du CHEYRON Service de Réanimation Médicale CHU de Caen Epidémiologie Insuffisance rénale

Plus en détail

Indications et Techniques d Épuration

Indications et Techniques d Épuration Indications et Techniques d Épuration Julien Bohé Réanimation CH Lyon-Sud Pierre Bénite Julien.bohe@chu-lyon.fr Aucun conflit d intérêt IRA Pas d IRA Patients (n) 127 614 5 275 401 DMS (j) 12,4 6,7 EER

Plus en détail

Messages clés. Véronique Phan et Prosanto Chaudhury

Messages clés. Véronique Phan et Prosanto Chaudhury + Messages clés Véronique Phan et Prosanto Chaudhury + Pharmaco Interaction médicamenteuse possible entre IS et Antibiotique: macrolide en autre Antifongique IPP Nourriture Utiliser les outils en ligne

Plus en détail

: Intérêt du score RIFLE

: Intérêt du score RIFLE INSUFFISANCE RENALE AIGUE POSTOPERATOIRE, Facteurs de risque et indication de l épuration extrarénale : Intérêt du score RIFLE Pierre-Andr André Rodié Talbère Clinique d Anesthd Anesthésie sie Réanimation

Plus en détail

Valeur pronostique de la protéine C-réactive chez les patients atteints de cirrhose : validation externe sur les données de la cohorte CANONIC

Valeur pronostique de la protéine C-réactive chez les patients atteints de cirrhose : validation externe sur les données de la cohorte CANONIC Valeur pronostique de la protéine C-réactive chez les patients atteints de cirrhose : validation externe sur les données de la cohorte CANONIC Cervoni JP (1), Amoros Navarro A (2), Moreau R (3), Arroyo

Plus en détail

La Transplantation rénale pré-emptive: Traitement de choix de l IRC

La Transplantation rénale pré-emptive: Traitement de choix de l IRC La Transplantation rénale pré-emptive: Traitement de choix de l IRC Professeur Georges Mourad Président, Société Francophone de Transplantation Service de Néphrologie,Transplantation et Dialyse. Université

Plus en détail

Physiopathologie de l insuffisance rénale. Dr Benlaribi

Physiopathologie de l insuffisance rénale. Dr Benlaribi Physiopathologie de l insuffisance rénale Dr Benlaribi I. Rappel physiologique Rôle du Rein Élimination des déchets azotés: urée, créatinine, acide urique Régulation du bilan hydro-électrolytique et acidobasique:

Plus en détail

INSUFFISANCE RÉNALE AIGUË- ANURIE. Christophe Vinsonneau Service de Réanimation Polyvalente Hôpital Marc Jacquet, Melun

INSUFFISANCE RÉNALE AIGUË- ANURIE. Christophe Vinsonneau Service de Réanimation Polyvalente Hôpital Marc Jacquet, Melun INSUFFISANCE RÉNALE AIGUË- ANURIE Christophe Vinsonneau Service de Réanimation Polyvalente Hôpital Marc Jacquet, Melun Principales fonctions du rein Fonctions glomérulaire/tubulaires Elimination des pdts

Plus en détail

Séniors : tous insuffisants rénaux??

Séniors : tous insuffisants rénaux?? Séniors : tous insuffisants rénaux?? La fonction rénale au sens «insuffisant rénal» : c est le débit de filtration glomérulaire Valeur normale physiologique : 120 ml/min/1,73m² Comment mesurer la fonction

Plus en détail

THROMBOSE PORTE NON TUMORALE ET CIRRHOSE

THROMBOSE PORTE NON TUMORALE ET CIRRHOSE THROMBOSE PORTE NON TUMORALE ET CIRRHOSE Antoine DEBOURDEAU Cause ou conséquence de l avancée de la maladie? INTRODUCTION 2 Thrombose porte (=TP) : formation d un thrombus cruorique dans le tronc porte

Plus en détail

Prise en charge d une hémorragie digestive chez un sujet insuffisant hépatique. JC Souquet Hépato-gastroentérologie Hôpital de la Croix-Rousse

Prise en charge d une hémorragie digestive chez un sujet insuffisant hépatique. JC Souquet Hépato-gastroentérologie Hôpital de la Croix-Rousse Prise en charge d une hémorragie digestive chez un sujet insuffisant hépatique JC Souquet Hépato-gastroentérologie Hôpital de la Croix-Rousse Hémorragie chez le cirrhotique Causes variées Rupture de varices

Plus en détail

La transplantation hépatique pour les nuls (nulles) Jérome Dumortier Isabelle Rosa

La transplantation hépatique pour les nuls (nulles) Jérome Dumortier Isabelle Rosa La transplantation hépatique pour les nuls (nulles) Jérome Dumortier Isabelle Rosa 1 Mr H, 60 ans Pas d antécédents particuliers Ancien commercial, marié DNID traité par metformine HTA traitée par inhibiteurs

Plus en détail

Marqueurs urinaires et insuffisance rénale aiguë. Dr Belén Ponte Cheffe de clinique Service de néphrologie HUG

Marqueurs urinaires et insuffisance rénale aiguë. Dr Belén Ponte Cheffe de clinique Service de néphrologie HUG Marqueurs urinaires et insuffisance rénale aiguë Dr Belén Ponte Cheffe de clinique Service de néphrologie HUG Plan Problématique de l insuffisance rénale aiguë (IRA) Nécessité de biomarqueurs Rôle des

Plus en détail

Nutrition chez le cirrhotique. Benoît DUPONT, Servais ELOUMOU et Marie-Astrid PIQUET

Nutrition chez le cirrhotique. Benoît DUPONT, Servais ELOUMOU et Marie-Astrid PIQUET Nutrition chez le cirrhotique Benoît DUPONT, Servais ELOUMOU et Marie-Astrid PIQUET Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2011 Benoit DUPONT Nutrition chez le cirrhotique

Plus en détail

Etude IR 2. Pierre-Yves Egreteau 19 juin 2014 DESC Réanimation médicale. jeudi 19 juin 14

Etude IR 2. Pierre-Yves Egreteau 19 juin 2014 DESC Réanimation médicale. jeudi 19 juin 14 Etude IR 2 Evaluation de l Index de Résistivité et de l étude de la vascularisation corticale dans le diagnostic d une Insuffisance Rénale aigue en réanimation Pierre-Yves Egreteau 19 juin 2014 DESC Réanimation

Plus en détail

Le diabète: un facteur pronostique chez les malades atteints de cirrhose. Laure Elkrief Service d hépatologie, Hôpital Beaujon

Le diabète: un facteur pronostique chez les malades atteints de cirrhose. Laure Elkrief Service d hépatologie, Hôpital Beaujon Le diabète: un facteur pronostique chez les malades atteints de cirrhose Laure Elkrief Service d hépatologie, Hôpital Beaujon Plan Causes de diabète chez les malades atteints de cirrhose Diabète au cours

Plus en détail

L insuffisance rénale

L insuffisance rénale Dr MABROUK, Dr MERAD, Pr ATIK aigue Définition Physiopathologie Diagnostic positif Complications Traitement chronique Définition Démarche diagnostique devant une IRC: 1. Affirmer le caractère chronique

Plus en détail

THE LANCET, MARCH 2017 LEHOUX MELANIE

THE LANCET, MARCH 2017 LEHOUX MELANIE TARGETED-RELEASE BUDESONIDE VERSUS PLACEBO IN PATIENTS WITH IGA NEPHROPATHIE (NEFIGAN) : A double blind, randomised, placebo-controlled phase 2b trial THE LANCET, MARCH 2017 LEHOUX MELANIE La néphropathie

Plus en détail

Physiopathologie du Syndrome Hépatorénal

Physiopathologie du Syndrome Hépatorénal DIU Paris 4 avril 2013 Physiopathologie du Syndrome Hépatorénal Dr B. Ponte Cheffe de clinique Service de Néphrologie Plan Introduction Physiopathologie du SHR Modifications hémodynamiques Vasodilatation

Plus en détail

Béta bloquants et cirrhose : quand les commencer et quand les arrêter. Paul Calès Angers

Béta bloquants et cirrhose : quand les commencer et quand les arrêter. Paul Calès Angers Béta bloquants et cirrhose : quand les commencer et quand les arrêter Paul Calès Angers Aucun Conflits d intérêts Objectifs pédagogiques Savoir poser l indication d un traitement par béta bloquant au cours

Plus en détail

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE INSUFFISANCE RENALE. Docteur Diamondra AH RAMANAMIDORA Médecin assistant Service hémodialyse

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE INSUFFISANCE RENALE. Docteur Diamondra AH RAMANAMIDORA Médecin assistant Service hémodialyse CONDUITE A TENIR DEVANT UNE INSUFFISANCE RENALE Docteur Diamondra AH RAMANAMIDORA Médecin assistant Service hémodialyse PLAN DÉFINITIONS INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE INSUFFISANCE RÉNALE AIGUË PRISE EN

Plus en détail

L accompagnement néphrologique dans le parcours de santé. Réseau MADO 16/06/2015 Sophie FAVE

L accompagnement néphrologique dans le parcours de santé. Réseau MADO 16/06/2015 Sophie FAVE L accompagnement néphrologique dans le parcours de santé Réseau MADO 16/06/2015 Sophie FAVE Du réseau de soins au réseau de santé «Les réseauxde santé ontpour objet de favoriserl accèsaux soins, la coordination,

Plus en détail

Prévention et traitement de l infection post-opératoire chez le patient cirrhotique

Prévention et traitement de l infection post-opératoire chez le patient cirrhotique Prévention et traitement de l infection post-opératoire chez le patient cirrhotique Christine Silvain mai 2014 Pas de conflit d intérêt en lien avec cette présentation Introduction (1) La mortalité post-opératoire

Plus en détail

INSUFFISANCE RENALE CHRONIQUE : dépistage, suivi et prise en charge.

INSUFFISANCE RENALE CHRONIQUE : dépistage, suivi et prise en charge. INSUFFISANCE RENALE CHRONIQUE : dépistage, suivi et prise en charge. DOSSIER DOCUMENTAIRE Document établi avec le concours méthodologique de la HAS et conforme à la méthode de la HAS de production des

Plus en détail

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 06 juillet 2005 GLYPRESSINE 1 mg/5 ml, lyophilisat et solution pour usage parentéral (I.V.) 5 flacon(s) en verre de 1 mg + 5 ampoule(s) en verre

Plus en détail

Les biologistes médicaux en première ligne dans la prévention de la maladie rénale

Les biologistes médicaux en première ligne dans la prévention de la maladie rénale Les biologistes médicaux en première ligne dans la prévention de la maladie rénale PREVENTION DE LA MALADIE RENALE LE CONSTAT RAPPEL DE QUELQUES CHIFFRES 42 500 patients dialysés 33 500 patients greffés

Plus en détail

LES ETUDES PHARMACOCINETIQUES ET PHARMACODYNAMIQUES CHEZ LE SUJET AGE APPORTS ET LIMITES. Professeur Isabelle MACQUIN-MAVIER

LES ETUDES PHARMACOCINETIQUES ET PHARMACODYNAMIQUES CHEZ LE SUJET AGE APPORTS ET LIMITES. Professeur Isabelle MACQUIN-MAVIER LES ETUDES PHARMACOCINETIQUES ET PHARMACODYNAMIQUES CHEZ LE SUJET AGE APPORTS ET LIMITES Professeur Isabelle MACQUIN-MAVIER AGE ET PREVALENCE DES EFFETS INDESIRABLES MEDICAMENTEUX McLean AJ et Le Couteur

Plus en détail

Epidémiologie de la néphropathie diabétique

Epidémiologie de la néphropathie diabétique Epidémiologie de la néphropathie diabétique Dr. Cécile Couchoud, Registre REIN (Réseau Epidémiologie et Information en Néphrologie) Agence de la Biomédecine Estimation pour 2007: 4% de la population était

Plus en détail

Cabarrou P., Bureau C., Thabut D., Oberti F., Dharancy S., Carbonell N., Bouvier A., Mathurin P., Otal P., Peron JM., Vinel JP.

Cabarrou P., Bureau C., Thabut D., Oberti F., Dharancy S., Carbonell N., Bouvier A., Mathurin P., Otal P., Peron JM., Vinel JP. Hôpital Purpan CHU Toulouse Le TIPS réalisé avec des prothèses couvertes améliore la survie sans transplantation des patients atteints d une cirrhose compliquée d une ascite récidivante : résultats d une

Plus en détail

La maladie rénale chronique: causes et conséquences. Thierry Lobbedez Néphrologie CHU de Caen 20 avril 2014

La maladie rénale chronique: causes et conséquences. Thierry Lobbedez Néphrologie CHU de Caen 20 avril 2014 La maladie rénale chronique: causes et conséquences Thierry Lobbedez Néphrologie CHU de Caen 20 avril 2014 Pourquoi cette présentation? L insuffisance rénale est une maladie grave qu il faut savoir reconnaitre

Plus en détail

Insuffisance rénale chronique. Pr JP FAUVEL HCL Dr X POURRAT CHU de Tours AS SIPERT CHU de Tours

Insuffisance rénale chronique. Pr JP FAUVEL HCL Dr X POURRAT CHU de Tours AS SIPERT CHU de Tours Insuffisance rénale chronique Pr JP FAUVEL HCL Dr X POURRAT CHU de Tours AS SIPERT CHU de Tours 1 Atelier insuffisance rénale Chronique JP Fauvel, Néphrologue, Lyon Premières journées communes de la Société

Plus en détail

25/09/2017. Parcours professionnel. Conflits d intérêts. Ajustement des médicaments lors d insuffisance rénale chronique chez la personne âgée

25/09/2017. Parcours professionnel. Conflits d intérêts. Ajustement des médicaments lors d insuffisance rénale chronique chez la personne âgée Ajustement des médicaments lors d insuffisance rénale chronique chez la personne âgée Nathalie Francoeur, B.Pharm, MSc. Pharmacienne clinicienne en néphrologie. L Hôtel Dieu de Québec du CHU de Québec

Plus en détail

FONCTION RENALE ET CIRRHOSE: NOUVEAUTES?

FONCTION RENALE ET CIRRHOSE: NOUVEAUTES? FONCTION RENALE ET CIRRHOSE: NOUVEAUTES? COLLOQUE DE GASTROENTEROLOGIE 31 mai 2011 Dr Belén Ponte Cheffe de clinique Service de néphrologie PLAN Problématique de l Insuffisance rénale dans la cirrhose:

Plus en détail

Evaluation de l état nutritionnel au cours de la cirrhose. Claire Chaignat 4e semestre DES HGE CHU Besançon 12 octobre 2012

Evaluation de l état nutritionnel au cours de la cirrhose. Claire Chaignat 4e semestre DES HGE CHU Besançon 12 octobre 2012 Evaluation de l état nutritionnel au cours de la cirrhose Claire Chaignat 4e semestre DES HGE CHU Besançon 12 octobre 2012 Dénutrition et cirrhose Prévalence Aspects physiopathologiques Particularités

Plus en détail

Place de la transplantation hépatique dans le traitement des cancers

Place de la transplantation hépatique dans le traitement des cancers Place de la transplantation hépatique dans le traitement des cancers * Others : Budd Chiari : 640 Benign liver tumors or Polycystic diseases : 834 Parasitic diseases : 62 Other liver diseases : 454 TH

Plus en détail

L insuffisance hépa/que. Dr Olivier Detry Chirurgie Abdominale CHU Liège

L insuffisance hépa/que. Dr Olivier Detry Chirurgie Abdominale CHU Liège L insuffisance hépa/que Dr Olivier Detry Chirurgie Abdominale CHU Liège Le foie Le foie Insuffisance hépa/que Hépa/te aigue et hépa/te fulminante Hépa/te alcoolique aigue Insuffisance hépa/que chronique

Plus en détail

Aspects hépatiques de la polykystose hépato-rénale Dr Moana Gelu-Simeon Professeur Didier Samuel

Aspects hépatiques de la polykystose hépato-rénale Dr Moana Gelu-Simeon Professeur Didier Samuel Aspects hépatiques de la polykystose hépato-rénale Dr Moana Gelu-Simeon Professeur Didier Samuel Centre Hépatobiliaire Unité Inserm-Paris Sud 785 Hopital Paul Brousse Université Paris Sud Villejuif, France

Plus en détail

Rationnel. Au cours de la cirrhose, il existe

Rationnel. Au cours de la cirrhose, il existe Impact de l anticoagulation à dose préventive par héparine de bas poids moléculaire sur la morbi-mortalité chez des patients cirrhotiques Child B : essai randomisé multicentrique CHILD B ENOX Armelle Poujol-Robert

Plus en détail

BIOCHIMIE RÉNALER 2011 ; L. Guenet. I. Les Fonctions du rein II. Les Protéinuries III. l Urée IV. La Créatinine V. La Cystatine VI.

BIOCHIMIE RÉNALER 2011 ; L. Guenet. I. Les Fonctions du rein II. Les Protéinuries III. l Urée IV. La Créatinine V. La Cystatine VI. BIOCHIMIE RÉNALER Année 2010-2011 2011 ; L. Guenet I. Les Fonctions du rein II. Les Protéinuries III. l Urée IV. La Créatinine V. La Cystatine VI. L Ammoniac I. Rôles du rein LES FONCTIONS DU REIN Organe

Plus en détail

Paul René de Cotret, Néphrologue CHU de Québec-UL. Professeur titulaire, Chef de la Division néphrologie, Faculté de Médecine, Université Laval.

Paul René de Cotret, Néphrologue CHU de Québec-UL. Professeur titulaire, Chef de la Division néphrologie, Faculté de Médecine, Université Laval. Suivi de l insuffisance modérée à sévère en première ligne Paul René de Cotret, Néphrologue CHU de Québec-UL. Professeur titulaire, Chef de la Division néphrologie, Faculté de Médecine, Université Laval.

Plus en détail

Hépatite alcoolique: êtes-vous à jour? Alexandre LOUVET Lille Hervé LOUVET Reims

Hépatite alcoolique: êtes-vous à jour? Alexandre LOUVET Lille Hervé LOUVET Reims Hépatite alcoolique: êtes-vous à jour? Alexandre LOUVET Lille Hervé LOUVET Reims Cas clinique Mr L. Baptiste 14 07 1982 Patient chômeur sans antécédents Divorce récent IMC: 34,2 Médicaments: Valium Equanil

Plus en détail

Débit de filtration glomérulaire (DFG): Quel intérêt? La mesure de la clairance de la créatinine a-t-elle encore une place?

Débit de filtration glomérulaire (DFG): Quel intérêt? La mesure de la clairance de la créatinine a-t-elle encore une place? Débit de filtration glomérulaire (DFG): Quel intérêt? La mesure de la clairance de la créatinine a-t-elle encore une place? Christian JACQUOT Service de néphrologie Hôpital Européen Georges Pompidou Faculté

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE PRONOSTIC DE L INSUFISANCE RENALE AIGUE

EPIDEMIOLOGIE PRONOSTIC DE L INSUFISANCE RENALE AIGUE Promotion DU 2011-2012 Date d intervention : Octobre 2011 EPIDEMIOLOGIE PRONOSTIC DE L INSUFISANCE RENALE AIGUE Dr Jean Louis PALLOT Service de Réanimation Médico-Chirurgicale - Montreuil Incidence Pronostic

Plus en détail

CIRRHOSE QUAND PENSER A LA TRANSPLANTATION HEPATIQUE EN 2011?

CIRRHOSE QUAND PENSER A LA TRANSPLANTATION HEPATIQUE EN 2011? CIRRHOSE QUAND PENSER A LA TRANSPLANTATION HEPATIQUE EN 2011? Professeur Didier SAMUEL Docteur Audrey COILLY CENTRE HEPATOBILIAIRE Unité Inserm 785 Université Paris XI HOPITAL PAUL BROUSSE VILLEJUIF, FRANCE

Plus en détail

Prise en charge d une insuffisance rénale

Prise en charge d une insuffisance rénale Prise en charge d une insuffisance rénale Définition et diagnostic différentiel IRC = évoluant depuis au moins 3 mois Diagnostic différentiel avec IRA: les arguments Cliniques: catégorie à risque, antécédents

Plus en détail

Carcinome hépatocellulaire.

Carcinome hépatocellulaire. Carcinome hépatocellulaire. Epidémiologie, pronostic, dépistage et diagnostic Jean-Claude TRINCHET Hôpital Jean Verdier - 93140 Bondy AP-HP - Université Paris 13 Epidémiologie du CHC Forte association

Plus en détail

Insuffisance hépatique aiguë sur une maladie chronique du foie «Acute on Chronic Liver Failure» Une nouvelle entité

Insuffisance hépatique aiguë sur une maladie chronique du foie «Acute on Chronic Liver Failure» Une nouvelle entité Insuffisance hépatique aiguë sur une maladie chronique du foie «Acute on Chronic Liver Failure» Une nouvelle entité Professeur Faouzi SALIBA 1,2,3 Docteur Eric LEVESQUE 1,2,3 1. AP-HP Hôpital Paul Brousse,

Plus en détail

Insuffisance rénale aigue Quelle technique, quelle dose de dialyse?

Insuffisance rénale aigue Quelle technique, quelle dose de dialyse? Insuffisance rénale aigue Quelle technique, quelle dose de dialyse? Christophe Vinsonneau Réanimation Polyvalente Différentes méthodes Intermittente : IRRT Continues : CRRT Diffusion Hémodialyse Conventionelle

Plus en détail

D. U. d e R E ANI M A TIO N H E PA T IQ U E

D. U. d e R E ANI M A TIO N H E PA T IQ U E PROGRAMME 1ère session : 7-8 - 9 Décembre 2016 Mercredi 7 Décembre 2016 10h00-10h30 Accueil - Présentation des objectifs de la formation D. Samuel / P. Ichai RAPPELS ANATOMIQUES 10h30-11h30 Anatomie du

Plus en détail

Traitement de l Insuffisance Cardiaque chez le patient Insuffisant Rénal Chronique

Traitement de l Insuffisance Cardiaque chez le patient Insuffisant Rénal Chronique Traitement de l Insuffisance Cardiaque chez le patient Insuffisant Rénal Chronique N. Lamblin Hopital Cardiologique - CHRU Lille, INSERM U508 - Lille, France INTRODUCTION Vaste sujet, et pourtant : ne

Plus en détail

Carcinome Hépatocellulaire : Evaluation préthérapeutique. R. Gérolami

Carcinome Hépatocellulaire : Evaluation préthérapeutique. R. Gérolami Carcinome Hépatocellulaire : Evaluation préthérapeutique R. Gérolami Généralités Epidémiologie Evaluation du foie non tumoral Diagnostic du CHC Bilan d extension Classifications CHC : Epidémiologie 620

Plus en détail

Insuffisance rénale aiguë aspects cliniques

Insuffisance rénale aiguë aspects cliniques Insuffisance rénale aiguë aspects cliniques Pierre Delanaye, MD, PhD Nephrology, Dialysis, Transplantation CHU Sart Tilman University of Liège BELGIUM Définition insuffisance rénale aiguë = Acute renal

Plus en détail

Tubulopathie aiguë myélomateuse. Eric DAUGAS Service de Néphrologie CHU Saint-Louis - Paris DEFINITION

Tubulopathie aiguë myélomateuse. Eric DAUGAS Service de Néphrologie CHU Saint-Louis - Paris DEFINITION Tubulopathie aiguë myélomateuse Eric DAUGAS Service de Néphrologie CHU Saint-Louis - Paris DEFINITION 1 précipitation tubulaire distale des chaînes légères d immunoglobulines 2 Kappa Lambda 3 EPIDEMIOLOGIE

Plus en détail

Effet de la prise en charge de la maladie rénale chronique sur l espérance de vie en dialyse

Effet de la prise en charge de la maladie rénale chronique sur l espérance de vie en dialyse Effet de la prise en charge de la maladie rénale chronique sur l espérance de vie en dialyse Christian Combe Université de Bordeaux Centre Hospitalier Universitaire de Bordeaux, France Conflits d intérêt

Plus en détail

Hépatite C et greffe d organes: indications, contre-indications et évolution. Marc Bilodeau, MD Service d hépatologie CHUM

Hépatite C et greffe d organes: indications, contre-indications et évolution. Marc Bilodeau, MD Service d hépatologie CHUM Hépatite C et greffe d organes: indications, contre-indications et évolution Marc Bilodeau, MD Service d hépatologie CHUM Évolution des receveurs HCV+ en greffe d organes Utilisation de donneurs anti-hcv

Plus en détail

Chapitre 3 Transplantation hépatique

Chapitre 3 Transplantation hépatique Chapitre 3 Transplantation hépatique Chapitre 3 Transplantation hépatique 3 Transplantation hépatique La science de la transplantation hépatique a connu un changement de paradigme en 1989, quand a eu

Plus en détail

Maladie Rénale Chronique (MRC) PLAN 31/03/2015. Les maladies non transmissibles constituent une cause majeure de mortalité

Maladie Rénale Chronique (MRC) PLAN 31/03/2015. Les maladies non transmissibles constituent une cause majeure de mortalité Maladie Rénale Chronique (MRC) PLAN I- Les MALADIES CHRONIQUES: probléme de santé publique et économique Les maladies non transmissibles constituent une cause majeure de mortalité Statistiques sanitaires

Plus en détail

Circulaire pour les codeuses et codeurs : 2012 / N 1

Circulaire pour les codeuses et codeurs : 2012 / N 1 Département fédéral de l Intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Santé, éducation et sciences 14 Santé Décembre 2011 Circulaire pour les codeuses et codeurs : 2012 / N 1 1 Généralités 1.1 Dès

Plus en détail

RESTRICTION HYDRIQUE DANS LE SDRA. BERENGUER Daniel DESC Réanimation 2007

RESTRICTION HYDRIQUE DANS LE SDRA. BERENGUER Daniel DESC Réanimation 2007 RESTRICTION HYDRIQUE DANS LE SDRA BERENGUER Daniel DESC Réanimation 2007 Hyperperméabilité paroi alvéolo-capillaire Fuite plasmatique vers interstitium et alvéoles Œdème pulmonaire lésionnel Altération

Plus en détail

Estimation de la fonction rénale et principales causes de maladie rénale chronique

Estimation de la fonction rénale et principales causes de maladie rénale chronique Estimation de la fonction rénale et principales causes de maladie rénale chronique Dr Anne-Elisabeth HENG Service de néphrologie CHU Clermont-Ferrand Estimation de la fonction rénal - Définir la MRC -

Plus en détail

Insuffisance rénale aiguë

Insuffisance rénale aiguë Insuffisance rénale aiguë L insuffisance rénale aiguë Pathologie grave Mortalité élevée (50% si recours à la dialyse) et fonction de: La cause Le terrain: IRC, diabétique, immunosupprimé, âgé Les complications

Plus en détail

Traitement des oedèmes dans le syndrome néphrotique

Traitement des oedèmes dans le syndrome néphrotique Traitement des oedèmes dans le syndrome néphrotique Philippe Rieu Service de Néphrologie, Reims CUEN GRESSY - 10 Décembre 2013 Mécanismes des oedèmes au cours du syndrome néphrotique Underfill ou Overflow?

Plus en détail

Les reins limites: Vincent AUDARD, CHU Henri Mondor

Les reins limites: Vincent AUDARD, CHU Henri Mondor Les reins limites: Vincent AUDARD, CHU Henri Mondor Cas clinique Donneur Homme, DNID depuis 5 ans sous IEC, protéinurie 0,2 décès traumatisme cérébral, DFG = 62 ml/mn (132µmol/l) Receveur Homme de 63 ans

Plus en détail

Rein du sujet âgé Modifications fonctionnelles liées à l âge. Muriel Rainfray Université Bordeaux Segalen CHU Bordeaux

Rein du sujet âgé Modifications fonctionnelles liées à l âge. Muriel Rainfray Université Bordeaux Segalen CHU Bordeaux Rein du sujet âgé Modifications fonctionnelles liées à l âge Muriel Rainfray Université Bordeaux Segalen CHU Bordeaux J.E.P.U. 2012 Mesures de la filtration glomérulaire Clairance de l inuline (Has been)

Plus en détail

Hypertension artérielle chez l insuffisant rénal

Hypertension artérielle chez l insuffisant rénal Hypertension artérielle chez l insuffisant rénal Dr F. Debelle Service de Néphrologie - Dialyse Clinique Louis Caty Baudour Baudour 15 mars 2012 HTA et maladie rénale chronique Présent dans 80 à 85% des

Plus en détail

Définition et classification des maladies rénales chroniques

Définition et classification des maladies rénales chroniques Définition et classification des maladies rénales chroniques Christian Combe Centre Hospitalier Universitaire & Université Victor Segalen Bordeaux, France Définitions «L insuffisance rénale chronique est

Plus en détail