PRÉFET DE L ARDÈCHE. Pétitionnaire :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRÉFET DE L ARDÈCHE. Pétitionnaire :"

Transcription

1 PRÉFET DE L ARDÈCHE Direction départementale des territoires Service environnement Pôle eau RAPPORT de l ingénieur chargé de la police de l eau à la direction départementale des territoires de l Ardèche à PRIVAS préalable à l'enquête publique Pétitionnaire : Le projet Syndicat mixte du Bourdary et ville d Aubenas. Hôtel de Ville d Aubenas BP AUBENAS. Projet de construction d'une nouvelle station d épuration permettant le traitement des effluents produits sur l agglomération d Aubenas. Cette station remplacera la station actuelle du Bourdary (maître d ouvrage : syndicat du Bourdary) et de la station de Tartary (maître d ouvrage : commune d Aubenas). Six communes raccordées sont concernées par ce projet. Cours d eau récepteur «L'Ardèche». Rubriques réglementaires Installation soumise à autorisation au titre de la loi sur l eau (non soumis au nouveau régime d autorisation environnementale) : - Rubrique : Station d épuration dont la capacité de traitement est supérieure à EH - Rubrique : déversoirs d orage situés sur un système destiné à collecter une charge de pollution supérieure à EH. 1 - Etat des lieux Actuellement, l assainissement de l agglomération d Aubenas comprend 2 stations d épuration (STEP) : la STEP d Aubenas Bourdary et la STEP d Aubenas Tartary. Le Syndicat du Bourdary est maître d ouvrage de la station d épuration d Aubenas Bourdary. La commune d Aubenas est maître d ouvrage des réseaux et de la station d épuration de Tartary. Ces deux stations sont gérées en régie par le personnel du syndicat du Bourdary et de la ville d Aubenas. Les réseaux sont gérés de manière autonome par les six communes raccordées. Le projet a pour objet de regrouper sur un seul site (Bourdary) les effluents traités par ces 2 STEP, d améliorer globalement le fonctionnement des systèmes d assainissement (réseaux et station) et d adapter la capacité de traitement en fonction des besoins actuels et futurs L actuelle station d épuration de Bourdary La STEP d Aubenas Bourdary traite les eaux usées collectées sur les communes d Aubenas (la partie centre, sud et sud-est), de Saint-Etienne-de-Fontbellon, de Saint-Sernin, de Saint- Direction départementale des territoires - 2, Place Simone Veil BP Privas Cedex - Tél Fax : Adresse internet des services de l Etat en Ardèche : 1/6

2 Didier-sous-Aubenas, de Mercuer et d une petite partie de Vogüe (une centaine d habitants). Les diverses communes citées ci-dessus sont maîtres d ouvrage chacune individuellement de leurs réseaux. Le rejet des eaux traitées s effectue dans la rivière Ardèche. La STEP, qui est de type boues activées en aération prolongée, est située au sud de la ville d Aubenas sur la commune de St-Etienne-de-Fontbellon, au lieu-dit "la Voute", en rive droite de la rivière l Ardèche. Elle a été mise en service en 1989 et a une capacité nominale de traitement de équivalents habitants (EH) pour un débit de référence de m³/j. La filière de traitement comprend : des prétraitements, un traitement secondaire de type boues activées, des bassins d infiltration tertiaire qui assurent le traitement de la bactériologie de mai à septembre, un dispositif de réception des matières de vidange, des équipements de stockage et de déshydratation des boues. La station d épuration n est pas équipée pour le traitement du phosphore. Environ 8500 abonnés domestiques sont actuellement raccordés au réseau d assainissement collectif sur les 5 communes concernées (soit environ personnes). Cette station traite également les rejets de diverses industries (agroalimentaire principalement), divers établissements de santé et établissements scolaires ainsi qu une charge de pollution liée à de nombreuses activités du secteur tertiaire, très développé sur Aubenas qui est une ville centre (commerces, administrations, entreprises...). Fonctionnement du système d assainissement (station et réseaux) : Au vu des résultats d autosurveillance, la qualité du traitement est globalement bonne, hors épisodes pluvieux, aussi bien en concentration qu en rendement épuratoire. Toutefois, les réseaux (environ 145 kms de réseaux sur les 5 communes) sont perturbés par les eaux parasites de temps sec et de temps de pluie entraînant de nombreux dépassements de la charge hydraulique de référence et de nombreux fonctionnements des déversoirs d orages situés sur le réseau (cinq déversoirs sont équipés de débitmètres ou de détecteurs de sur-verses dans le cadre de l autosurveillance) et en tête de station. Le nombre de déversements et les volumes concernés ont amené la DDT à déclarer ce système d assainissement non-conforme au titre de la directive ERU pour l année 2015 et Des dépassements importants de la capacité nominale de traitement au niveau organique (jusqu à plus du double de la capacité nominale) sont également constatés, toutefois sans impact notable pour l instant sur la qualité du rejet. Ces dépassements ont pour origine les fluctuations dues à certains rejets industriels mal maîtrisés. A l'automne 2012 un dispositif de dopage à l'oxygène liquide provisoire a été mis en place sur la STEP permettant ainsi d'absorber plus facilement les à-coups organiques, notamment à l'automne avec les charges en provenance de l'industrie agroalimentaire. C'est principalement l'entreprise IMBERT (transformation de châtaignes)qui est à l'origine de ces surcharges (étude G2C environnement 2010/2011). A l'issue de la première campagne de recherche des substances dangereuses dans l'eau (RSDE) commencée en 2012 il reste 2 substances (cuivre et zinc) significatives à suivre au niveau de la station d'épuration du Bourdary. Une nouvelle campagne complète de recherche doit débuter en La station d épuration de Tartary La station d épuration de Tartary traite les eaux usées collectées sur les communes d Aubenas (nord et nord ouest) et de Mercuer. Cette station de EH, construite en 1978, est de type boues activées. La STEP est située au nord de la ville d Aubenas au lieu-dit Tartary, en rive droite de la rivière Ardèche. 2/6

3 La filière de traitement comprend : des prétraitements, un traitement secondaire de type boues activées et enfin l ensemble des dispositifs d autosurveillance. Cette STEP ne traite ni le phosphore ni la bactériologie. Environ 990 abonnés domestiques sont actuellement raccordés au réseau d assainissement collectif sur les 2 communes concernées. Cette station traite également les rejets d une blanchisserie (charge estimée à 500 EH) ainsi que d une cité scolaire importante (lycée et collège). Le rejet des eaux traitées s effectue dans la rivière Ardèche, environ 8 kilomètres à l amont du rejet d Aubenas Bourdary. Compte tenu de son âge et de sa conception ancienne, cette station est confrontée depuis quelques années à des difficultés de fonctionnement. C est pour cette raison qu à titre provisoire, malgré la situation en zone inondable d aléa fort et dans l optique de supprimer à terme cette installation, il a été autorisé d installer un ouvrage permettant le stockage et l'apport d'oxygène liquide afin de favoriser la transformation de la pollution organique et un fonctionnement plus performant du clarificateur. Cette station est vieillissante et se situe en zone inondable d aléa fort, il n est donc pas envisageable de faire de nouveaux investissements sur ce site. Pour l instant la qualité de traitement est satisfaisante et la station n est pas en surcharge. Le déversoir situé en tête de station fonctionne régulièrement mais avec de faibles volumes déversés Qualité de la masse d eau : les recommandations du SDAGE Le secteur concerné par cette opération correspond à la masse d eau FRDR419 (l Ardèche de La Fontaulière à l Auzon). Au niveau de la station de mesures de Vogüe, la masse d eau est en bon état écologique depuis 2011, en très bon état pour les nutriments (azote, phosphore). Le programme de mesure du SDAGE ( ) préconise pour la pollution domestique de poursuivre les efforts, et classe l Ardèche comme milieu fragile vis-à-vis des phénomènes d eutrophisation (bien que ce bassin ne soit pas classé en zone sensible). Il préconise de mettre en place un traitement des rejets plus poussé concernant l'azote et le phosphore. Le SAGE Ardèche impose quant à lui pour les STEP supérieures à 5000 EH la mise en place d un traitement du phosphore ce qui implique de réaliser un traitement physico-chimique. 2 - Le projet d extension et d amélioration de la station d épuration d Aubenas Bourdary La ville d Aubenas, les différentes communes raccordées et le Syndicat mixte du Bourdary ont fait réaliser plusieurs études préalables ces dernières années qui ont permis de faire le point sur l état des systèmes d assainissement (réseaux et STEP) et d établir un programme d amélioration. Ces études mettent en évidence la difficulté de gestion des eaux parasites, les problèmes de surcharge, les difficultés de fonctionnement et de vétusté d un certain nombre d équipements aussi bien sur Bourdary que Tartary, les différents avantages à regrouper sur un seul site les effluents collectés et la nécessité de procéder à des investissements supplémentaires (traitement du phosphore, réalisation de bassins d orage, augmentation de la capacité de la station d épuration de Bourdary, mise en place d une unité de méthanisation ). Les points forts de ce projet : - Son dimensionnement La station d épuration de Bourdary va passer après agrandissement de EH à /6

4 EH par temps sec et par temps de pluie. Ces valeurs tiennent compte des prévisions de hausses à venir de la population. - Prétraitements : la filière de prétraitements sera améliorée et complétée : mise en place d un limiteur de débit, d une fosse de désensablage, piège à cailloux, dégrillage grossier, tamisage, déshuileur... - Traitement du phosphore et de l azote : la nouvelle station d épuration traitera l azote et le phosphore. - Méthanisation : dans une logique ambitieuse d économie verte, mise en place d une filière de traitement des boues avec digesteur anaérobie (ou méthanisation), avec valorisation énergétique grâce aux apports internes (il n est pas prévu d apports externes) de graisses, et d autres sous-produits de l assainissement. La solution de digestion des boues fait suite à des études menées par l Office International de l Eau pour limiter la quantité de boues à évacuer en dehors du département par l agglomération d Aubenas (aujourd hui 3500 tonnes de boues, soit 180 voyages en poids lourd par an sont exportés dans le Gard en centre de compostage) et limiter la quantité de graisse et d huile (environ 80 tonnes). - Les rejets industriels : un effort important a été entrepris par le syndicat du Bourdary et la ville d Aubenas afin d établir des conventions de rejet avec les principaux industriels. Cette démarche a pour objectif d abaisser en moyenne (et en pointe) la charge de pollution d origine industrielle et d éviter les surcharges importantes. Des pics de charge à plus de EH et plus de EH ont été observés sur la STEP de Bourdary. - Bassins d orage : le projet prévoit de construire un bassin d orage de 1250 m³ à proximité du site de la STEP de Tartary et un bassin d orage de 1700 m³ sur le site de la station de Bourdary. Rem : le reconversion des anciens bassins abandonnés à Tartary n a pas été jugée viable. - Travaux sur les réseaux : le système d assainissement sera amélioré de manière à ce qu il n y ait plus aucun déversement par temps sec au niveau des déversoirs d orage du réseau et à réduire fortement le nombre d événements par temps de pluie de telle sorte qu il n y ait pas plus de 20 jours de déversements par an ou moins de 5 % des charges hydrauliques ou organiques collectées : en complément du projet de nouvelle station dépuration, un programme de travaux prioritaires va être engagé sur les réseaux de collecte des cinq communes. De plus, 32 déversoirs d orage (dont certains postes de refoulement) vont être équipés pour l autosurveillance. - Traitement tertiaire de désinfection : le traitement tertiaire aujourd hui en place, de type filtres à sables extensifs, est en fonctionnement durant la saison estivale et offre des performances de fonctionnement très satisfaisantes. Il ne sera pas conservé pour des raisons techniques et financières, mais remplacé par un traitement aux ultras violets avec modification du point de déversement dans l Ardèche. Dans le cadre du suivi des profils de baignade établis par le Syndicat Ardèche Claire en 2014 en aval du rejet (au niveau du site de Vogüé notamment) il est démontré qu il y a un impact du rejet de la station d épuration actuelle sur la qualité des eaux de baignade lors des épisodes pluvieux. - Conservation et amélioration de l aire de dépotage des matières de vidange dont la capacité de traitement sera augmentée. C est actuellement le principal site de dépotage du département. 3. Les impacts attendus du projet : - Impact sur la qualité de la masse d eau : le projet a pour objectif d améliorer le 4/6

5

6

BILAN ANNUEL sur le système d assainissement. Année XXXX. Bilan annuel

BILAN ANNUEL sur le système d assainissement. Année XXXX. Bilan annuel Bilan annuel XXXX Page 1/12 BILAN ANNUEL sur le système d assainissement (système de collecte et système de traitement) Année XXXX Bilan annuel Pour les agglomérations < 2 000 EH Le bilan est à transmettre

Plus en détail

Bilan des actions engagées pour l amélioration de l assainissement domestique sur le bassin versant. Agence de l Eau Loire-Bretagne

Bilan des actions engagées pour l amélioration de l assainissement domestique sur le bassin versant. Agence de l Eau Loire-Bretagne Bilan des actions engagées pour l amélioration de l assainissement domestique sur le bassin versant Agence de l Eau Loire-Bretagne Pascal LASCAUD 04 73 17 07 16 pascal.lascaud@eau-loire-bretagne.fr Villerest

Plus en détail

Activité de transformation de produits d origine animale et végétale (produits asiatiques, panés de volaille, plat cuisinés)

Activité de transformation de produits d origine animale et végétale (produits asiatiques, panés de volaille, plat cuisinés) Activité de transformation de produits d origine animale et végétale (produits asiatiques, panés de volaille, plat cuisinés) Projet : Augmentation du tonnage travaillé Modification du système de traitement

Plus en détail

6 juillet Direction de L EAU et de L ASSAINISSEMENT

6 juillet Direction de L EAU et de L ASSAINISSEMENT 6 juillet 2017 Direction de L EAU et de L ASSAINISSEMENT 1. Raisons et enjeux du projet - Présentation du système d assainissement et de la station d épuration - Pourquoi un projet de modernisation de

Plus en détail

LUTTE CONTRE LA POLLUTION URBAINE

LUTTE CONTRE LA POLLUTION URBAINE LUTTE CONTRE LA POLLUTION URBAINE La pollution organique d origine domestique est aujourd hui mieux éliminée par les stations d épuration. En effet, la mise en œuvre de la directive «eaux résiduaires urbaines»

Plus en détail

Table Ronde n 1. Les 10 ans du Comité de Bassin de la Martinique. Marc-Michel DEAU Conseil Général de la Martinique. vendredi 19 Janvier 2007

Table Ronde n 1. Les 10 ans du Comité de Bassin de la Martinique. Marc-Michel DEAU Conseil Général de la Martinique. vendredi 19 Janvier 2007 1996 2006 Les 10 ans du Comité de Bassin de la Martinique vendredi 19 Janvier 2007 Table Ronde n 1 Marc-Michel DEAU Conseil Général de la Martinique Réalisation : Thierry GRUDA - Atelier ThiGRiS 0596 57

Plus en détail

LA GESTION DES EAUX EN ENTREPRISE. Séance d info du 16 septembre 2016 CCILB

LA GESTION DES EAUX EN ENTREPRISE. Séance d info du 16 septembre 2016 CCILB LA GESTION DES EAUX EN ENTREPRISE Séance d info du 16 septembre 2016 CCILB LE SERVICE EXPLOITATION EN QUELQUES CHIFFRES Territoire de compétence : Province du Luxembourg 90 Stations d épuration 145 relevages

Plus en détail

Traitement des eaux usées généralités, choix du procédés FLASSANS. 26 avril 2016

Traitement des eaux usées généralités, choix du procédés FLASSANS. 26 avril 2016 Traitement des eaux usées généralités, choix du procédés FLASSANS 26 avril 2016 Généralités Conséquences de la pollution Généralités Conséquences de la pollution Généralités L origine des eaux usées Généralités

Plus en détail

PREFECTURE DU RHONE. DIRECTION DE LA CITOYENNETE LYON, le 16 décembre 2009 ET DE L ENVIRONNEMENT

PREFECTURE DU RHONE. DIRECTION DE LA CITOYENNETE LYON, le 16 décembre 2009 ET DE L ENVIRONNEMENT PREFECTURE DU RHONE DIRECTION DE LA CITOYENNETE LYON, le 16 décembre 2009 ET DE L ENVIRONNEMENT Sous-direction de l environnement Bureau des milieux naturels et paysages ARRETE N 2009-7438 portant modification

Plus en détail

Syndicat départemental des Communes des Landes (SYDEC) Réunion SPPPI du 5 avril 2013

Syndicat départemental des Communes des Landes (SYDEC) Réunion SPPPI du 5 avril 2013 Syndicat départemental des Communes des Landes (SYDEC) Réunion SPPPI du 5 avril 2013 Les domaines de compétences du SYDEC en matière d assainissement Le service public de l assainissement collectif de

Plus en détail

PÉRIMÈTRE DE NIEDERSCHAEFFOLSHEIM

PÉRIMÈTRE DE NIEDERSCHAEFFOLSHEIM PÉRIMÈTRE DE NIEDERSCHAEFFOLSHEIM Projet de régulation, stockage, pompage, transport et traitement des eaux usées et pluviales Notre ancienne station d épuration, mise en service en 1970 n est aujourd

Plus en détail

Philippe RICOUR AERM - Expert Substances Toxiques

Philippe RICOUR AERM - Expert Substances Toxiques ELEMENTS DE CONTEXTE REGLEMENTAIRE : Emissions de substances des Stations de Traitement des Eaux Usées des Collectivités Philippe RICOUR AERM - Expert Substances Toxiques 1 Eléments de contexte Directive

Plus en détail

L Assainissement des eaux usées zone collectif / non collectif. Rôle et actions entre Police de l eau / SPANC

L Assainissement des eaux usées zone collectif / non collectif. Rôle et actions entre Police de l eau / SPANC L Assainissement des eaux usées zone collectif / non collectif Les Nouvelles obligations réglementaires Rôle et actions entre Police de l eau / SPANC 1 RAPPEL C est un document fondamental et obligatoire

Plus en détail

Sommaire 1. Historique 2.Contexte règlementaire propre à l assainissement collectif 3.Responsabilités et obligations 4. Les outils et les moyens

Sommaire 1. Historique 2.Contexte règlementaire propre à l assainissement collectif 3.Responsabilités et obligations 4. Les outils et les moyens Le contexte règlementaire Jeudi 26 mai 2016 Conseil départemental Sommaire 1. Historique 2.Contexte règlementaire propre à l assainissement collectif 3.Responsabilités et obligations 4. Les outils et les

Plus en détail

PLAN LOCAL D'URBANISME

PLAN LOCAL D'URBANISME DEPARTEMENT DE HAUTE-CORSE COMMUNE DE SANTA MARIA DI LOTA PLAN LOCAL D'URBANISME Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Municipal du approuvant les dispositions du Plan Local d'urbanisme ASSAINISSEMENT

Plus en détail

Système d assainissement de la station d épuration de Conte Mont de Marsan (40) Dossier d autorisation unique

Système d assainissement de la station d épuration de Conte Mont de Marsan (40) Dossier d autorisation unique Octobre 2016 14SBO092 V5 Système d assainissement de la station d épuration de Conte Mont de Marsan (40) Dossier d autorisation unique Agence Régionale Aquitaine 2a, avenue de Berlincan BP 50004 33166

Plus en détail

VILLE DE FIGEAC SERVICE MUNICIPAL DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE SUR L EXERCICE 2011

VILLE DE FIGEAC SERVICE MUNICIPAL DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE SUR L EXERCICE 2011 VILLE DE FIGEAC SERVICE MUNICIPAL DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE SUR L EXERCICE 2011 ETABLI EN APPLICATION : - DE LA LOI DU 2 FEVRIER 1995 RELATIVE AU RENFORCEMENT

Plus en détail

Rapport Annuel 2013 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE DE PÉZILLA DE LA RIVIÈRE

Rapport Annuel 2013 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE DE PÉZILLA DE LA RIVIÈRE Rapport Annuel 2013 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE DE PÉZILLA DE LA RIVIÈRE Caractéristiques Techniques du service d'eau potable Le Service

Plus en détail

Schéma départemental de gestion et de valorisation des sous-produits d épuration de la Guadeloupe

Schéma départemental de gestion et de valorisation des sous-produits d épuration de la Guadeloupe L eau, la source de notre métier Schéma départemental de gestion et de valorisation des sous-produits d épuration de la Guadeloupe Présentation de l étude Mai 2O15 1 1 Les objectifs de cette étude L objectif

Plus en détail

Plan d intervention. 1. Introduction sur les rôles de l agence de l eau et du service police de l eau. 2. Moyens / P.-L. GITENAIT, AERMC Besançon

Plan d intervention. 1. Introduction sur les rôles de l agence de l eau et du service police de l eau. 2. Moyens / P.-L. GITENAIT, AERMC Besançon Plan d intervention 1. Introduction sur les rôles de l agence de l eau et du service police de l eau 2. Moyens / P.-L. GITENAIT, AERMC Besançon 3. Examen de la conformité / D. MARQUIS, DDT25 4. La prime

Plus en détail

Exemple d application du guide méthodologique pour l'assainissement des agglomérations de moins de 2000 équivalents-habitants Commune de Dompaire

Exemple d application du guide méthodologique pour l'assainissement des agglomérations de moins de 2000 équivalents-habitants Commune de Dompaire Exemple d application du guide méthodologique pour l'assainissement des agglomérations de moins de 2000 équivalents-habitants Commune de Dompaire (AVERTISSEMENT : les hypothèses prises en compte dans le

Plus en détail

2. NOTE TECHNIQUE SUR LE RESEAU D ASSAINISSEMENT

2. NOTE TECHNIQUE SUR LE RESEAU D ASSAINISSEMENT 1. NOTE TECHNIQUE SUR LE RESEAU D EAU POTABLE Le réseau d eau potable est géré par le Syndicat Intercommunal de la Basse-Vallée de l Adour (SIBVA). La commune ne possède pas de ressources propres, l eau

Plus en détail

Communauté d Agglomération Villefranche Beaujolais Saône Services Techniques Communautaires Service Assainissement 115 rue Paul Bert 69665

Communauté d Agglomération Villefranche Beaujolais Saône Services Techniques Communautaires Service Assainissement 115 rue Paul Bert 69665 Communauté d Agglomération Villefranche Beaujolais Saône Services Techniques Communautaires Service Assainissement 115 rue Paul Bert 69665 VILLEFRANCHE-SUR-SAÔNE Tél: 04 74 68 23 08 RAPPORT ANNUEL SUR

Plus en détail

COMMUNE DE LE BARCARÈS. Rapport Annuel 2012 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement

COMMUNE DE LE BARCARÈS. Rapport Annuel 2012 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement Rapport Annuel 2012 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE DE LE BARCARÈS L ' A r c h i p e l d e s 3 6 C o m m u n e s... Caractéristiques Techniques

Plus en détail

Photo : Michel JAMONEAU SATESE. Service d Appui Technique à l épuration et au Suivi des Eaux

Photo : Michel JAMONEAU SATESE. Service d Appui Technique à l épuration et au Suivi des Eaux Photo : Michel JAMONEAU SATESE Service d Appui Technique à l épuration et au Suivi des Eaux satese // septembre 2014 Le Morbihan est doté d un réseau hydrographique et d un littoral extrêmement riches

Plus en détail

Manuel d autosurveillance

Manuel d autosurveillance Manuel d autosurveillance Document rendu obligatoire par la réglementation pour les agglomérations d assainissement supérieures ou égales à120 kg/j de DBO5. STEP àpartir de 2000 éq habitants. http://assainissement.developpement

Plus en détail

ASSAINISSEMENT DES COMMUNES RURALES

ASSAINISSEMENT DES COMMUNES RURALES ASSAINISSEMENT DES COMMUNES RURALES NATURE DES OPERATIONS - Travaux sur infrastructures existantes liées à la collecte et au traitement des effluents d eau domestiques, industriels (voir annexe), équipements

Plus en détail

Commune des CONTAMINES-MONTJOIE. Annexes sanitaires Volet eaux usées

Commune des CONTAMINES-MONTJOIE. Annexes sanitaires Volet eaux usées Commune des CONTAMINES-MONTJOIE Annexes sanitaires Volet eaux usées ARE 15-048 HYDRETUDES - Sièges 20/03/2017 Emetteur HYDRETUDES Siège 815 route de champ Farçon 74 370 ARGONAY Tél. : 04.50.27.17.26 Fax

Plus en détail

Bureau de la CLE du 05juillet Rejet de la station d épuration des Rochelets St Brévin les Pins

Bureau de la CLE du 05juillet Rejet de la station d épuration des Rochelets St Brévin les Pins Bureau de la CLE du 05juillet 2016 Rejet de la station d épuration des Rochelets St Brévin Contexte Renouvellement de l arrêté préfectoral de rejet (autorisation le 07/08/2001 pour 15 ans, échéance le

Plus en détail

Arrêté du 21 juillet 2015

Arrêté du 21 juillet 2015 Arrêté du 21 juillet 2015 Présentation aux élus en charge de l assainissement Lundi 27 juin 2016 Crédit photo : Thierry DEGEN/METL-MEDDE Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie

Plus en détail

Commune de SAINT ETIENNE DE BAIGORRY. Note de présentation de l'actualisation du zonage d assainissement

Commune de SAINT ETIENNE DE BAIGORRY. Note de présentation de l'actualisation du zonage d assainissement Commune de SAINT ETIENNE DE BAIGORRY Note de présentation de l'actualisation du zonage d assainissement Mars 2017 1. Introduction Le présent projet concerne l'actualisation du zonage d assainissement de

Plus en détail

ASSAINISSEMENT Concertation pour le choix du site d implantation du pôle épuratoire de Grand-Santi. Service Eau&Assainissement

ASSAINISSEMENT Concertation pour le choix du site d implantation du pôle épuratoire de Grand-Santi. Service Eau&Assainissement ASSAINISSEMENT Concertation pour le choix du site d implantation du pôle épuratoire de Grand-Santi Service Eau&Assainissement lundi 27 juin 2016 Commune de Grand-Santi PLAN DE LA PRÉSENTATION A. Présentation

Plus en détail

LA MOTTE D AIGUES. Plan Local d Urbanisme NOTICE DES ANNEXES SANITAIRES PIECE N 7.3 DEPARTEMENT DE VAUCLUSE. Notices des annexes sanitaires

LA MOTTE D AIGUES. Plan Local d Urbanisme NOTICE DES ANNEXES SANITAIRES PIECE N 7.3 DEPARTEMENT DE VAUCLUSE. Notices des annexes sanitaires LA MOTTE D AIGUES Notices des annexes sanitaires DEPARTEMENT DE VAUCLUSE PIECE N 7.3 Plan Local d Urbanisme NOTICE DES ANNEXES SANITAIRES Conçu par Commune Dressé par Habitat et Développement 84 B. WIBAUX

Plus en détail

Rapport Annuel 2013 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE DE PERPIGNAN

Rapport Annuel 2013 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE DE PERPIGNAN Rapport Annuel 2013 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE DE PERPIGNAN Caractéristiques Techniques du service d'eau potable Le Service d'eau potable

Plus en détail

«Autosurveillance des systèmes d assainissement» Dispositions particulières relatives à l autosurveillance des systèmes d assainissement

«Autosurveillance des systèmes d assainissement» Dispositions particulières relatives à l autosurveillance des systèmes d assainissement Journée régionale d information et d échange mardi 17 septembre 2013 «Autosurveillance des systèmes d assainissement» Dispositions particulières relatives à l autosurveillance des systèmes d assainissement

Plus en détail

IMPACTS DES EAUX CLAIRES

IMPACTS DES EAUX CLAIRES Conférence CRDG 10 décembre 2015 IMPACTS DES EAUX CLAIRES SUR LE FONCTIONNEMENT D UNE STATION D ÉPURATION STEP ORP-LE-GRAND 6300 EH 2 CARTE DU RÉSEAU AVEC L ÉTAT DES LIEUX Deux lots de collecteurs sont

Plus en détail

DOSSIER DEROGATION LOI LITTORAL

DOSSIER DEROGATION LOI LITTORAL DOSSIER DEROGATION LOI LITTORAL VILARGREN 29250 SAINT-POL-DE-LEON NOTE GESTION DES EAUX USEES, DES EAUX PLUVIALES ET RETENTION DES EAUX SUSCEPTIBLES D ETRE POLLUEES PROJET DE CONSTRUCTION D UNE STATION

Plus en détail

MISE EN CONFORMITÉ DES REJETS AQUEUX

MISE EN CONFORMITÉ DES REJETS AQUEUX MISE EN CONFORMITÉ DES REJETS AQUEUX Focus Action RSDE Recherche de substances dangeureuses dans l eau Anticiper les évolutions réglementaires pour diminuer les impacts environnementaux et les charges.

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DIVERS MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Avis relatif à l agrément de dispositifs de traitement des eaux usées domestiques et fiches techniques

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITÉ DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF.

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITÉ DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF. COMMUNE DE CESTAS RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITÉ DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF. Rapport relatif au prix et à la qualité du service public d assainissement collectif pour l exercice

Plus en détail

LA STATION D'ÉPURATION de l Agglo du Pays de Dreux

LA STATION D'ÉPURATION de l Agglo du Pays de Dreux LA STATION D'ÉPURATION de l Agglo du Pays de Dreux 0159 Sud n surtaxé) PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT de l'épuration des eaux usées feder plaquette_adultes.indd 3 28/08/2014 18:46:51 LA STATION D'ÉPURATION

Plus en détail

DEPARTEMENT DE LA HAUTE-VIENNE COMMUNE DE BURGNAC

DEPARTEMENT DE LA HAUTE-VIENNE COMMUNE DE BURGNAC DEPARTEMENT DE LA HAUTE-VIENNE COMMUNE DE BURGNAC Travaux de collecte et de traitement des eaux usées sur le secteur du Petit Roussingeas Grande Pièce MEMOIRE EXPLICATIF MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX DOSSIER

Plus en détail

Réglementation française ANC

Réglementation française ANC Réglementation française ANC Arrêté du 7 septembre 2009 fixant les prescriptions techniques applicables aux installations d assainissement non collectif recevant une charge brute de pollution organique

Plus en détail

Déclaration d installation d un dispositif d assainissement non collectif Examen préalable de la conception IDENTIFICATION

Déclaration d installation d un dispositif d assainissement non collectif Examen préalable de la conception IDENTIFICATION Déclaration d installation d un dispositif d assainissement non collectif Examen préalable de la conception Le contrôle de la conception et de la réalisation de toute installation d assainissement non

Plus en détail

Les filtres plantés de roseaux (FPR) s adaptent aux situations particulières

Les filtres plantés de roseaux (FPR) s adaptent aux situations particulières Les filtres plantés de roseaux (FPR) s adaptent aux situations particulières Marc Boucher SATESE Limeuil le L assainissement collectif en Dordogne 273 STEP communales en Dordogne (20 nouvelles STEP prévues

Plus en détail

D O S S I E R D E P R E S S E

D O S S I E R D E P R E S S E D O S S I E R D E P R E S S E PRÉSENTATION OFFICIELLE DU CONTRAT D AGGLOMÉRATION DU GRAND AVIGNON POUR UNE GESTION DURABLE DES MILIEUX AQUATIQUES DE L AGGLOMÉRATION 2017 / 2018 LE GRAND AVIGNON : UN CARREFOUR

Plus en détail

LES PRIMES DE PERFORMANCE ÉPURATOIRE années 2015 à 2018 PROGRAMME D ACTION LES PRIMES

LES PRIMES DE PERFORMANCE ÉPURATOIRE années 2015 à 2018 PROGRAMME D ACTION LES PRIMES PROGRAMME D ACTION 2013-2018 LES PRIMES Les modalités de calcul des primes attribuées à compter de l année 2013 sont définies par la délibération n 2012-25 du 25 octobre 2012 du conseil d administration

Plus en détail

Station d'épuration de Saint-Étienne

Station d'épuration de Saint-Étienne Station d'épuration de Saint-Étienne Elle a été crée en 2001. Cette station a eu de nombreux travaux notamment de 2004 à 2008. Cette station est alimentée par la rivière le Furan ses travaux on permis

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. L Agglomération poursuit son engagement en faveur de la qualité de l eau. Présentation des futurs travaux sur l Uhabia

DOSSIER DE PRESSE. L Agglomération poursuit son engagement en faveur de la qualité de l eau. Présentation des futurs travaux sur l Uhabia DOSSIER DE PRESSE L Agglomération poursuit son engagement en faveur de la qualité de l eau Présentation des futurs travaux sur l Uhabia 7 JUILLET 2011 Présentation des futurs travaux sur l Uhabia Le contrat

Plus en détail

Le présent document contient, en application du décret n du 2 mai 2007, les éléments sur le prix et la qualité du service.

Le présent document contient, en application du décret n du 2 mai 2007, les éléments sur le prix et la qualité du service. Le présent document contient, en application du décret n 2007.675 du 2 mai 2007, les éléments sur le prix et la qualité du service. I - PRÉSENTATION DU SERVICE Exploité en affermage par la Lyonnaise des

Plus en détail

Le SATESE 37 n étant pas assujetti à TVA, nos prix s entendent nets de toutes taxes T A R I F S

Le SATESE 37 n étant pas assujetti à TVA, nos prix s entendent nets de toutes taxes T A R I F S T A R I F S 2 0 1 6 Contribution des membres Communes Etablissement Public de Coopération Intercommunale une compétence déléguée : tarif de base/habitant deux compétences déléguées : tarif de base/habitant

Plus en détail

Communes de Couffouleux et Rabastens/Tarn

Communes de Couffouleux et Rabastens/Tarn Département du Tarn Communes de Couffouleux et Rabastens/Tarn ETUDE DIAGNOSTIC RESEAU ET STEP ASSAINISSEMENT ETUDE PREALABLE Alimentation en eau potable - Assainissement - Eaux pluviales - Irrigation -

Plus en détail

Rapport de visite avec analyses

Rapport de visite avec analyses 2010 2011 2012 2013 0 visite A 0 visite A DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT S.A.T.E.S.E. (SERVICE d ASSISTANCE TECHNIQUE aux EXPLOITANTS de STATIONS d ÉPURATION) Les missions du S.A.T.E.S.E. sont cofinancées

Plus en détail

Introduction à la Gestion des eaux pluviales Pollutec 2016

Introduction à la Gestion des eaux pluviales Pollutec 2016 Introduction à la Gestion des eaux pluviales Pollutec 2016 Sommaire 1 Contexte et outils réglementaires 2 Enjeux 3 Techniques alternatives 2 Nov. 2016 Pollutec 2016 - Gestion des eaux pluviales 1- Contexte

Plus en détail

Enquête station d épuration SIVU de la Pray Châtillon d Azergues n E /69 juin Denis SIDOT Commissaire enquêteur ENQUÊTE PUBLIQUE

Enquête station d épuration SIVU de la Pray Châtillon d Azergues n E /69 juin Denis SIDOT Commissaire enquêteur ENQUÊTE PUBLIQUE Denis SIDOT Commissaire enquêteur ENQUÊTE PUBLIQUE DEMANDE D AUTORISATION EXTENSION DE LA STATION D EPURATION DU SYNDICAT INTERCOMMUNAL D ASSAINISSEMENT DE LA PRAY CHATILLON D AZERGUES 1 CONCLUSIONS Rappel

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL ANNÉE 2015

RAPPORT ANNUEL ANNÉE 2015 9 Communauté d Agglomération Bar-le-Duc Sud Meuse RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF ANNÉE 2015 Compétence ASSAINISSEMENT COLLECTIF : BAR-LE-DUC BEHONNE

Plus en détail

Réglementation applicable à l évacuation des matières de vidange

Réglementation applicable à l évacuation des matières de vidange PREFECTURE DU LOIRET Direction départementale des territoires Service eau environnement et forêt 19/05/2011 Réglementation applicable à l évacuation des matières de vidange Cette note a pour objectif de

Plus en détail

Modèle de Cahier de vie

Modèle de Cahier de vie Modèle de Cahier de vie Systèmes d assainissement collectif de capacité inférieure à 200 EH et Installations d assainissement non collectif de capacité supérieure à 20 EH et inférieure à 200 EH MAITRE

Plus en détail

Aspects réglementaires : les ICPE et l eau

Aspects réglementaires : les ICPE et l eau Diapositive 1 Aspects réglementaires : les ICPE et l eau

Plus en détail

demande de contrôle de conception

demande de contrôle de conception demande de contrôle de conception d un système d assainissement non collectif Charge brute de pollution organique inférieure ou égale à 1,2 kg/j de DBO5 Cadre réservé à l administration Dossier N Reçu

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DIVERS MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Avis relatif à l agrément de dispositifs de traitement des eaux usées domestiques et fiches techniques

Plus en détail

MISE EN CONFORMITE DES BRANCHEMENTS D ASSAINISSEMENT. 27 septembre 2016

MISE EN CONFORMITE DES BRANCHEMENTS D ASSAINISSEMENT. 27 septembre 2016 MISE EN CONFORMITE DES BRANCHEMENTS D ASSAINISSEMENT EN DOMAINE PRIVE 27 septembre 2016 L assainissement en domaine privé GENERALITES BRANCHEMENTS PARTICULIERS REJETS INDUSTRIELS Les contrats de bassins

Plus en détail

Le Conseil général agit en faveur de l eau dans le département

Le Conseil général agit en faveur de l eau dans le département Troyes, le 6 octobre 2014, Le Conseil général agit en faveur de l eau dans le département Signature d un contrat de partenariat entre le Conseil général de l Aube et l agence de l eau Seine-Normandie,

Plus en détail

direction départementale des territoires et de la mer de l'eure

direction départementale des territoires et de la mer de l'eure Réunion d information Arrêté du 21 juillet 2015 Jeudi 25 février 2016 au conseil départemental de l Eure direction départementale des territoires et de la mer de l'eure PLAN DE LA PRESENTATION Organisation

Plus en détail

Syndicat Intercommunal d'alimentation d'eau Potable et d'assainissement Bassanne - Dropt - Garonne

Syndicat Intercommunal d'alimentation d'eau Potable et d'assainissement Bassanne - Dropt - Garonne Syndicat Intercommunal d'alimentation d'eau Potable et d'assainissement Bassanne - Dropt - Garonne Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l'assainissement collectif (RPQS) Exercice

Plus en détail

Les «industriels» et l assainissement

Les «industriels» et l assainissement Direction des rues Service assainissement Les «industriels» et l assainissement Plan : 1. L assainissement à Rennes 2. Rappel de la réglementation Le 18/10/2012 3. Historique du contrôle des «industriels»

Plus en détail

MODE D EMPLOI. Participation pour le financement de l assainissement collectif

MODE D EMPLOI. Participation pour le financement de l assainissement collectif MODE D EMPLOI Participation pour le financement de l assainissement collectif La (PFAC) concerne tous les propriétaires d immeubles raccordables (ou déjà raccordés mais réalisant des travaux d extensions)

Plus en détail

eau et assainissement

eau et assainissement 67 eau et assainissement De la gestion de l eau potable à l assainissement des eaux usées et pluviales, le Grand Avignon veille au bon fonctionnement de l ensemble du cycle. Offrir une eau potable de qualité,

Plus en détail

RETOUR D EXPÉRIENCE Méthanisation et «séchage à l huile» des boues de station d épuration

RETOUR D EXPÉRIENCE Méthanisation et «séchage à l huile» des boues de station d épuration 6 juillet 2017 RETOUR D EXPÉRIENCE Méthanisation et «séchage à l huile» des boues de station d épuration Jérémie STEIGER - SIVOM du Bassin de l Ehn 1 INTRODUCTION PRÉSENTATION DU SIVOM 11 communes 26 500

Plus en détail

AUTOSURVEILLANCE STEP

AUTOSURVEILLANCE STEP DOSSIER 13-153 Novembre 2013 AUTOSURVEILLANCE STEP Commune de SAINT-GERMAIN-LE-CHÂTELET (90) Campagne d Octobre 2013 Code station : 060990091001 Ce dossier a été réalisé par : Sciences Environnement Agence

Plus en détail

Station d épuration. Mise en place d une installation de réception et de traitement des matières de vidange. Mars 2007

Station d épuration. Mise en place d une installation de réception et de traitement des matières de vidange. Mars 2007 Station d épuration Mise en place d une installation de réception et de traitement des matières de vidange Mars 2007 PRÉSERVER NOTRE ENVIRONNEMENT EST UNE NÉCESSITÉ SOMMAIRE I - Introduction 1 II Mémoire

Plus en détail

VILLE DE FIGEAC SERVICE MUNICIPAL DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT ANNUEL SUR L EXERCICE 2008

VILLE DE FIGEAC SERVICE MUNICIPAL DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT ANNUEL SUR L EXERCICE 2008 VILLE DE FIGEAC SERVICE MUNICIPAL DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT ANNUEL SUR L EXERCICE 2008 ETABLI EN APPLICATION DE L ARTICLE 73 DE LA LOI DU 02 FEVRIER 1995 (DITE «LOI SUR L EAU»), SON DECRET

Plus en détail

PREFET DES COTES- D ARMOR

PREFET DES COTES- D ARMOR PREFET DES COTES- D ARMOR Direction départementale des territoires et de la mer Service eau, environnement, forêts Arrêté portant prescriptions complémentaires à déclaration en application de l'article

Plus en détail

COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND TOULOUSE. Domaine Assainissement 1, Place de la Légion d Honneur Quartier Marengo TOULOUSE CEDEX 5

COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND TOULOUSE. Domaine Assainissement 1, Place de la Légion d Honneur Quartier Marengo TOULOUSE CEDEX 5 COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND TOULOUSE 1, Place de la Légion d Honneur Quartier Marengo 31 505 TOULOUSE CEDEX 5 IMAGE = GRAND TOULOUSE Crédit photo : RANDONAUTES COMMUNE DE SAINT-ALBAN ANNEXES SANITAIRES

Plus en détail

Recommandations sur les Bassins de Stockage- Restitution

Recommandations sur les Bassins de Stockage- Restitution Recommandations sur les Bassins de Stockage- Restitution Anne-Laure MILL Agence de l Eau Artois Picardie 1 Recommandations AEAP - BSR Préambule Projet de dématérialisation des Demandes de Participations

Plus en détail

RAPPORT AU CONSEIL GENERAL. Séance du vendredi 23 mars 2012 ADOPTION DE 3 CONTRATS EAU ET COMPLÉMENT À 3 CONTRATS EAU DÉJÀ ADOPTÉS

RAPPORT AU CONSEIL GENERAL. Séance du vendredi 23 mars 2012 ADOPTION DE 3 CONTRATS EAU ET COMPLÉMENT À 3 CONTRATS EAU DÉJÀ ADOPTÉS RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DÉPARTEMENT DES YVELINES Direction Générale des Services Direction de l'environnement DE-Service Eau et Assainissement 2012-CG-6-3469 Affaire suivie par : C. Pouillart Poste: RAPPORT

Plus en détail

DEMANDE D'AUTORISATION POUR L'INSTALLATION D'UN DISPOSITIF D'ASSAINISSEMENT INDIVIDUEL

DEMANDE D'AUTORISATION POUR L'INSTALLATION D'UN DISPOSITIF D'ASSAINISSEMENT INDIVIDUEL Communauté de Communes de la Dombes SPANC ZAC de la Tuilerie BP 6 01330 Villars les Dombes Dossier reçu le : Tel : 04.74.98.48.65 Fax : 04.74.98.43.82 Mail : spanc@ccdombes.fr DEMANDE D'AUTORISATION POUR

Plus en détail

PRÉSENTATION DES OBLIGATIONS RÉGLEMENTAIRES PRÉVUES PAR L ARRÊTÉ DU 21 JUILLET 2015

PRÉSENTATION DES OBLIGATIONS RÉGLEMENTAIRES PRÉVUES PAR L ARRÊTÉ DU 21 JUILLET 2015 PRÉSENTATION DES OBLIGATIONS RÉGLEMENTAIRES PRÉVUES PAR L ARRÊTÉ DU 21 JUILLET 2015 - Loïc TANTY Doctorant en droit Chargé d enseignement Université de Limoges Officier de réserve Gendarmerie, Rédacteur

Plus en détail

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU PAYS DE NUITS SAINT GEORGES

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU PAYS DE NUITS SAINT GEORGES COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU PAYS DE NUITS SAINT GEORGES RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT - LAGUNE DE BONCOURT LE BOIS ANNEE 2015 INDICATEURS TECHNIQUES I GENERALITES

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D'ASSAINISSEMENT 2011

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D'ASSAINISSEMENT 2011 Mairie de Saint-Dié-des-Vosges Direction des Services Techniques 1 rue Carbonnar B.P. 275 88107 SAINT-DIÉ-DES-VOSGES RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D'ASSAINISSEMENT 2011 Table

Plus en détail

Le cycle de traitement des eaux usées. Pôle épuratoire de Sainte-Soulle

Le cycle de traitement des eaux usées. Pôle épuratoire de Sainte-Soulle Le cycle de traitement des eaux usées L agglomération de La Rochelle fut l un des premiers territoires, il y a plus de 40 ans, à se regrouper en intercommunalité. Elle n a cessé de croître depuis, fédérant

Plus en détail

STEP d Aquapole : Présentation de la méthanisation et de l injection au réseau REGIE ASSAINISSEMENT GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE

STEP d Aquapole : Présentation de la méthanisation et de l injection au réseau REGIE ASSAINISSEMENT GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE AXELERA Gaz issu de la Biomasse Jeudi 24 septembre 2015 ENVIRONNEMENT GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE REGIE ASSAINISSEMENT Emeric LECLERC, Directeur d Aquapole STEP d Aquapole : Présentation

Plus en détail

Inauguration de la station d épuration de Beuvry SOMMAIRE

Inauguration de la station d épuration de Beuvry SOMMAIRE Inauguration de la station d épuration de Beuvry SOMMAIRE - Historique du projet p 2 - Caractéristique de la station p 3 - Coût des travaux p 4 - Les différentes étapes des travaux p 5 - Présentation des

Plus en détail

CONCEPTION ET RÉALISATION DE PROCÉDÉS D ÉPURATION ÉCOLOGIQUE PRÉSENTATION DE L ENTREPRISE JEAN VOISIN

CONCEPTION ET RÉALISATION DE PROCÉDÉS D ÉPURATION ÉCOLOGIQUE PRÉSENTATION DE L ENTREPRISE JEAN VOISIN CONCEPTION ET RÉALISATION DE PROCÉDÉS D ÉPURATION ÉCOLOGIQUE PRÉSENTATION DE L ENTREPRISE JEAN VOISIN www.jean-voisin.fr Conception et réalisation de procédés d épuration écologique 2 HISTORIQUE JEAN VOISIN

Plus en détail

Plan local d'urbanisme

Plan local d'urbanisme Direction générale des services techniques Service Études Urbaines Châtelaillon-Plage Plan local d'urbanisme Pièce N 5.2.6 NOTE EXPLICATIVE CONCERNANT LA GESTION DES EAUX PLUVIALES Révision Prescrite le

Plus en détail

fiche pratique gestion des déchets

fiche pratique gestion des déchets & RSE: L engage ment durable! fiche pratique gestion des déchets les eaux usées ENJEUX Les effluents générés par les professions de santé peuvent présenter un danger pour l homme et son environnement en

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d assainissement Exercice 2014

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d assainissement Exercice 2014 Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d assainissement Exercice 2014 Document établi selon le décret et l arrêté ministériels du 02/05/07 Communauté de Communes du secteur d Illfurth

Plus en détail

L eau dans les. l assainissement. documents d urbanisme. environnement. environnement. avril 2013

L eau dans les. l assainissement. documents d urbanisme. environnement. environnement. avril 2013 environnement environnement avril 2013 L eau dans les Planifier les projets de développement sans prendre en compte l organisation, la capacité, et la mise aux normes des dispositifs d assainissement*

Plus en détail

NOTE EXPLICATIVE CONCERNANT LES RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT DES EAUX USÉES PIÈCE N 5.2.5

NOTE EXPLICATIVE CONCERNANT LES RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT DES EAUX USÉES PIÈCE N 5.2.5 COMMUNE DE SAINT-ROGATIEN PLAN LOCAL D'URBANISME Modification approuvée le 09 juillet 2015 ANNEXES SANITAIRES NOTE EXPLICATIVE CONCERNANT LES RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT DES EAUX USÉES PIÈCE N 5.2.5 La commune

Plus en détail

PROBLEMATIQUE DE LA GESTION DES EAUX PLUVIALES

PROBLEMATIQUE DE LA GESTION DES EAUX PLUVIALES PROBLEMATIQUE DE LA GESTION DES EAUX PLUVIALES Perception du problème Quantitatif : Problème d inondation Eaux pluviales Qualitatif: Problème de pollution Problématique des inondations Tous les ouvrages

Plus en détail

Sainte Marie d'alloix Village

Sainte Marie d'alloix Village Bilan 24H Assistance technique du Département du : 02 mai 2012 à 12h00 Nathalie JOURDAN Sainte Marie d'alloix Village INFORMATIONS ADMINISTRATIVES Maître d'ouvrage : Commune de Sainte-Marie-d'Alloix Type

Plus en détail

REUNION D INFORMATION

REUNION D INFORMATION REUNION D INFORMATION ASSAINISSEMENT COLLECTIF? ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF? LOUBENS LAURAGAIS le 26/03/2015 SOMMAIRE Pourquoi vous réunir? Pourquoi assainir? Quelques chiffres : Schéma directeur - Assainissement

Plus en détail

Directive Cadre sur l Eau. Retour d expérience dans le Bassin Artois Picardie France

Directive Cadre sur l Eau. Retour d expérience dans le Bassin Artois Picardie France Directive Cadre sur l Eau Retour d expérience dans le Bassin Artois Picardie France Olivier Thibault Directeur Général de l Agence de l Eau Artois Picardie I- L APPLICATION DE LA DCE EN FRANCE Un peu de

Plus en détail

Actions d accompagnement de l ONEP aux industriels pour la rationalisation et la gestion des eaux

Actions d accompagnement de l ONEP aux industriels pour la rationalisation et la gestion des eaux OFFICE NATIONAL DE L EAU POTABLE Atelier sur l assainissement, l épuration et la réutilisation des eaux usées Actions d accompagnement de l ONEP aux industriels pour la rationalisation et la gestion des

Plus en détail

Station d épuration de SOTUBA. Dimitri Kleykens Responsable Investissements Etudes et marchés

Station d épuration de SOTUBA. Dimitri Kleykens Responsable Investissements Etudes et marchés Station d épuration de SOTUBA Dimitri Kleykens Responsable Investissements Etudes et marchés 1 1. Bilan de la situation à la station d épuration de SOTUBA; 2. Expertise de la situation et recommandations;

Plus en détail

COMMUNE DE GREZILLE. Etude de diagnostic du système d'assainissement collectif. Rapport de phases 4& Novembre 2014 v2

COMMUNE DE GREZILLE. Etude de diagnostic du système d'assainissement collectif. Rapport de phases 4& Novembre 2014 v2 COMMUNE DE GREZILLE Etude de diagnostic du système d'assainissement collectif Rapport de phases 4&5 016-34112 Novembre 2014 v2 11 rue Hoche 49100 Angers Email : hydra@hydra.setec.fr T : 02 41 57 05 73

Plus en détail

Enjeux et cadre réglementaire du raccordement des eaux usées non domestiques

Enjeux et cadre réglementaire du raccordement des eaux usées non domestiques Enjeux et cadre réglementaire du raccordement des eaux usées non domestiques Par Sandrine ARBILLOT Agence de l eau Rhin Meuse Chargée d étude - Pollutions Industrielles et Artisanales et Nadine BERTRAND

Plus en détail

Suivi de l état du. La qualité de l eau du secteur fluvial. Paramètres physico-chimiques et. bactériologiques 3e édition.

Suivi de l état du. La qualité de l eau du secteur fluvial. Paramètres physico-chimiques et. bactériologiques 3e édition. Suivi de l état du EAU SÉDIMENTS La qualité de l eau du secteur fluvial RIVES Au cours des 25 dernières années, d importantes interventions d assainissement des eaux usées municipales ont été réalisées

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2011 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES SERVICES PUBLICS DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF

RAPPORT ANNUEL 2011 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES SERVICES PUBLICS DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF RAPPORT ANNUEL 2011 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES SERVICES PUBLICS DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF SERVICE PUBLIC DE L EAU POTABLE Volumes mis en distribution Ressource Principale

Plus en détail