ESTP TP1 APPLICATION 7 : Energie 1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ESTP TP1 APPLICATION 7 : Energie 1"

Transcription

1 ESTP TP PPITION 7 : Energie EXERIE On considère un portique en béton encastré en, de hauteur = et de largeur =0,5, dont la section résistante est rectangulaire, de dimensions 0,x,0m. e portique est soumis sur son montant à une charge de vent uniforme d intensité et en à une charge ponctuelle verticale d intensité F. Questions : 0,5 ) Déterminer et tracer les sollicitations N, T et M dans le portique. ) Déterminer l énergie interne emmagasinée par la structure. On négligera l énergie potentielle due à N et à T. ) Par application du théorème de astigliano, déterminer le déplacement vertical du point. pplication numérique. ) Par application du théorème de df, déterminer le déplacement horizontal du point. pplication numérique. 5) Quelle doit être la relation entre, et F pour que le déplacement vertical en soit nul? ) Par application du théorème de df, déterminer la rotation au point. pplication numérique. 7) Quel couple en doit-on appliquer pour annuler le déplacement vertical de? pplication numérique. 0,m F m Pour les applications numériques, on prendra : = 000 dan/ml F = 5 tonnes = 0 m E = MPa On négligera le poids propre du béton. Page sur

2 ESTP TP PPITION 7 : Energie REPONSES Question Sollicitations dans le tronçon : on passe par les forces de droite, origine des x au point N = 0 T(x) = - F M(x) = F(0,5-x) M = 0 ; M + = +0,5F x N M T 0,5 F Sollicitations dans le tronçon : on passe par les forces de droite, origine des x au point N = -F T(x) = + (-x) M(x) = +0,5F - ( x)² T = ; T - = 0 0,5 F M = 0,5F 0,5² ; M + = +0,5F T M N x pplication numérique : T + = -50 kn ; M + = 50 kn.m N = - 50 kn ; T = 00 kn ; T - = 0; M = -50 kn.m; M - = 50 kn.m Pour le tracé de M, noter la tangente horizontale en - car T - = 0 Page sur

3 ESTP TP PPITION 7 : Energie T = - 50 kn N = -50 kn T = 00 kn M + = 50 kn.m M - = 50 kn.m M = -50 kn.m Question énergie potentielle ammagasinée par la structure est donnée par : Soir struct M ds 0,5 + (0,5F 0,5q( l x)²)² dx ( F(0,5 x))² dx (0,5) 0,5F ² 0,5qF + 0,5q² + F² 5 Page sur

4 ESTP TP PPITION 7 : Energie 7 F² + 0 q² 5 qf Question D après le théorème de astigliano, = v U F 7 = F q.n. v c =,5 cm. e résultat est positif, cela signifie que le déplacement se fait dans le sens de la force F, c'est-à-dire vers le haut. Question Pour calculer le déplacement horizontal de, il faut appliquer une force ponctuelle F= en, dans la direction horizontale. m(x) = 0 dans et m(x) = -(-x) dans. On déduit alors : u = struct Mm ds = 0 [0,5F 0,5q( l x)²]( x ) dx = F + q 8 = 8 { F + q } F = m(x) = -(-x) - m = - N : u = 0 comme le montre la déformée ci-contre Question 5 D après la question, U F 7 = F q = v v c = 0 pour F = q 7 Question Pour calculer la rotation du point, il faut appliquer un couple unitaire au point : lors m (x) = 0 dans la barre et m (x) = - dans la barre. Page sur

5 ESTP TP PPITION 7 : Energie D après le théorème de df, θ = struct Mm' ds = 0 [0,5F 0,5q( l x)²]( ) dx = F + q = { F + q } = - m (x) = - m = -.N. θ = -,7.0 - rad. On obtient ici une valeur négative, ce qui signifie la rotation se fait dans le sens opposé au couple unitaire appliqué ; ie la rotation se fait donc dans le sens trigo. Question 7 Si on applique en un couple, le moment reste inchangé dans la barre et a pour expression dans la barre : M(x) = +0,5F - ( x)² +, où est ici supposé orienté dans le sens trigo. alculons le déplacement vertical v c dans ce dernier cas. Pour cela, on applique df en appliquant une charge verticale unitaire en. + m (x) = (0,5-x) m = 0,5 F = + Page 5 sur

6 ESTP TP PPITION 7 : Energie On peut déterminer le déplacement vertical en dressant un tableau : RRE M(x) m (x) Mmdx i F(0,5-x) (0,5-x) F + 0,5F -0,5(-x)² 0,5 7F Soit v c = [ + ] (0,5) F = F + Remarque : en prenant = 0, on retrouve bien l expression du déplacement vertical calculé en question par dérivation directe de l énergie potentielle. lors v c = 0 pour = 7F N : = -5 kn.m ; <0 signifie que le couple est à appliquer dans le sens contraire à celui que l on a supposé (sens trigo), ie on doit l appliquer dans le sens horaire, ce qui était prévisible au vu de la déformée présentée plus haut. Page sur

RDM Ossatures Manuel d exercices

RDM Ossatures Manuel d exercices RDM Ossatures Manuel d exercices Yves Debard Institut Universitaire de Technologie du Mans Département Génie Mécanique et Productique http://iut.univ-lemans.fr/ydlogi/index.html 26 juin 2006 29 mars 2011

Plus en détail

FICHE PEDAGOGIQUE. - Comprendre la notion de stabilité d un système soumis à des forces, et l appliquer à un ouvrage.

FICHE PEDAGOGIQUE. - Comprendre la notion de stabilité d un système soumis à des forces, et l appliquer à un ouvrage. FICHE PEDAGOGIQUE Objectif du TD : - Calculer des résultantes de forces réparties - Calculer le moment de forces réparties - Comprendre la notion de stabilité d un système soumis à des forces, et l appliquer

Plus en détail

Banc d études des structures Etude de résistances de matériaux (RDM) et structures mécaniques

Banc d études des structures Etude de résistances de matériaux (RDM) et structures mécaniques Banc d études des structures Etude de résistances de matériaux (RDM) et structures mécaniques Descriptif du support pédagogique Le banc d essais des structures permet de réaliser des essais et des études

Plus en détail

STI2D : Enseignements Technologiques Transversaux

STI2D : Enseignements Technologiques Transversaux 1) Notion de moment d une force : Les effets d une force sur un solide dépendent de la position de la force par rapport au corps. Pour traduire avec précision les effets d une force, il est nécessaire

Plus en détail

INTRODUCTION À LA THÉORIE DE STABILITÉ DES SYSTÈMES CONSERVATIFS

INTRODUCTION À LA THÉORIE DE STABILITÉ DES SYSTÈMES CONSERVATIFS INTRODUCTION À LA THÉORIE DE STABILITÉ DES SYSTÈMES CONSERVATIFS David Ryckelynck Centre des Matériaux, Mines ParisTech David.Ryckelynck@mines-paristech.fr Bibliographie : Stabilité et mécanique non linéaire,

Plus en détail

Cours MF101 Contrôle de connaissances: Corrigé

Cours MF101 Contrôle de connaissances: Corrigé Cours MF101 Contrôle de connaissances: Corrigé Exercice I Nous allons déterminer par analyse dimensionnelle la relation entre la Trainée D et les autres paramètres. F D, g,, V, ρ, ν) = 0 1) où D représente

Plus en détail

RDM Flexion Manuel d utilisation

RDM Flexion Manuel d utilisation RDM Flexion Manuel d utilisation Yves Debard Institut Universitaire de Technologie du Mans Département Génie Mécanique et Productique http://iut.univ-lemans.fr/ydlogi/index.html 10 avril 2006 29 mars 2011

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. Mécanique. Page 1. PDF created with FinePrint pdffactory trial version CHAPITRE 1 : EXERCICES DE RÉVISION 3

TABLE DES MATIERES. Mécanique. Page 1. PDF created with FinePrint pdffactory trial version  CHAPITRE 1 : EXERCICES DE RÉVISION 3 TABLE DES MATIERES CHAPITRE 1 : EXERCICES DE RÉVISION 3 EXERCICE N 1 : 3 EXERCICE N 2 : 3 EXERCICE N 3 : 3 EXERCICE N 4 : 4 EXERCICE N 5 : 4 EXERCICE N 6 : 4 EXERCICE N 7 : 4 EXERCICE N 8 : 5 EXERCICE

Plus en détail

METHODES ENERGETIQUES

METHODES ENERGETIQUES ESTP TP - Cours de Résistance des Matériau METHODES ENERGETIQUES OBJECTIF ENERGIE DE DEFORMTION INTERNE. Eemple du ressort. Généralisation 5. Théorème de Clapeyron ou travail des forces etérieures 5.4

Plus en détail

CH12 : Solide en mouvement de translation

CH12 : Solide en mouvement de translation BTS électrotechnique 1 ère année - Sciences physiques appliquées CH12 : Solide en mouvement de translation Motorisation des systèmes Enjeu : Problématique : En tant que technicien supérieur, il vous revient

Plus en détail

% colonne de gauche. % Colonne centrée sur la barre de droite

% colonne de gauche. % Colonne centrée sur la barre de droite x 0 1 2k f (x) 0 + f(x) ln 2k 2 A0B0 C0 D0 A1 A2 B1 B2 C1 + C2 D1 D2 %%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%% %%%%%% Début du tableau %%%%%% %%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%% \setlength{\tabtitrel{1cm

Plus en détail

1) Montrer que l aire totale A des cloisons latérales est A = 20x.

1) Montrer que l aire totale A des cloisons latérales est A = 20x. Aménagement de salle Exercice 1 : Une entreprise est sollicitée pour réaliser l aménagement d une salle destinée à accueillir les stands du salon INTERMAT à Paris présentant les nouveaux matériaux du secteur

Plus en détail

Chapitre 3: Dynamique

Chapitre 3: Dynamique Introduction Le mot dynamique désigne ou qualifie ce qui est relatif au mouvement. Il est l opposé du mot statique. Le mouvement d un point matériel est liée à son interaction avec le monde extérieur ce

Plus en détail

ELASTICITE. l'isotropie du corps considéré: les propriétés élastiques sont les mêmes dans toutes les directions de l'espace;

ELASTICITE. l'isotropie du corps considéré: les propriétés élastiques sont les mêmes dans toutes les directions de l'espace; 7 M1 EASTICITE I.- INTRODUCTION orsqu'un corps est soumis à des contraintes externes, celui-ci subit des déformations qui dépendent de l'intensité de ces contraintes. Si ces dernières sont faibles, on

Plus en détail

LA STATIQUE MODELISATION DES ACTIONS MECANIQUES

LA STATIQUE MODELISATION DES ACTIONS MECANIQUES I- Introduction L MECNIQUE C est la science mise à notre disposition afin de déterminer : les efforts, les caractéristiques d un mouvement, les dimensions, les déformations, les conditions de fonctionnement

Plus en détail

Master1 CCS. Université Paul Sabatier. Toulouse III. TPs RdM.6 + VBA. Michel SUDRE

Master1 CCS. Université Paul Sabatier. Toulouse III. TPs RdM.6 + VBA. Michel SUDRE Université Paul Sabatier Master1 CCS Toulouse III TPs RdM.6 + VBA Michel SUDRE Déc 2008 TP N 1 Poutre Fleion-Tranchant On considère 2 poutres droites identiques de longueur L dont la est un de hauteur

Plus en détail

Exercice n 1 la potence. Exercice n 2 clou de soutènement

Exercice n 1 la potence. Exercice n 2 clou de soutènement 3a 4a @ Remarque : on néglige le poids propre devant la force P. TD : Contraintes normales et tangentielles C 2a Exercice n 1 la potence D P près avoir tracé les diagrammes des sollicitations ; déterminez

Plus en détail

Résistance des Matériaux.

Résistance des Matériaux. Résistance des Matériau / L2-SI L2-SI Résistance des Matériau. Michel SUDRE http://www.mecaero.ups-tlse.fr/alcul.html Notes de ours. Eercices. a L D E Juin 213 1 Résistance des Matériau / L2-SI hap: Statique

Plus en détail

La fonction exponentielle

La fonction exponentielle DERNIÈRE IMPRESSION LE 2 novembre 204 à :07 La fonction exponentielle Table des matières La fonction exponentielle 2. Définition et théorèmes.......................... 2.2 Approche graphique de la fonction

Plus en détail

I Exercices I-1 1... I-1 2... I-1 3... I-2 4... I-2 5... I-2 6... I-2 7... I-3 8... I-3 9... I-4

I Exercices I-1 1... I-1 2... I-1 3... I-2 4... I-2 5... I-2 6... I-2 7... I-3 8... I-3 9... I-4 Chapitre Convexité TABLE DES MATIÈRES page -1 Chapitre Convexité Table des matières I Exercices I-1 1................................................ I-1................................................

Plus en détail

Corrigé Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE AVEC HYPOTHÈSE PROBLÈME PLAN.

Corrigé Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE AVEC HYPOTHÈSE PROBLÈME PLAN. TD 6 corrigé - PFS Résolution analytique (Loi entrée-sortie statique) Page 1/1 Corrigé Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE AVEC HYPOTHÈSE PROBLÈME PLAN. Question : Réaliser le graphe de structure, puis compléter

Plus en détail

Exercice 1 : 3 points

Exercice 1 : 3 points BACCALAUREAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE de VEHICULES AUTOMOBILES MATHEMATIQUES (15 points) Exercice 1 : 3 points PARTIE 1 : Détermination du diamètre de la roue La géométrie des trains roulants, désigne

Plus en détail

D interdire le mouvement d un corps susceptible de se déplacer. L'action de la paroi de la piscine sur l'eau tend à la garder dans le bassin.

D interdire le mouvement d un corps susceptible de se déplacer. L'action de la paroi de la piscine sur l'eau tend à la garder dans le bassin. Modélisation des ctions Mécaniques I.- Définition. On désigne par action mécanique toute cause capable : De modifier le mouvement d un corps. D interdire le mouvement d un corps susceptible de se déplacer.

Plus en détail

Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE. Exercice 2 : TABLE ÉLÉVATRICE. Présentation. Voir vidéos sur site du professeur. Piston (6) Corps (7)

Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE. Exercice 2 : TABLE ÉLÉVATRICE. Présentation. Voir vidéos sur site du professeur. Piston (6) Corps (7) TD 26 - PFS Résolution analytique (Loi entrée-sortie statique) Page 1/6 Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE. Reprendre l exercice du TD25, et déterminer p f ( F) le plus rapidement possible. Exercice 2 : TABLE

Plus en détail

2.1. SEMELLES DE FONDATION

2.1. SEMELLES DE FONDATION 2.1.1. DESCRIPTION 2.1. SEMELLES DE FONDATION Les semelles de fondations préfabriquées sont de trois types : - avec fût pour pose des colonnes sans étais, - avec fourreaux destinés à recevoir les barres

Plus en détail

1 Fonctions de plusieurs variables

1 Fonctions de plusieurs variables Université de Paris X Nanterre U.F.R. Segmi Année 006-007 Licence Economie-Gestion première année Cours de Mathématiques II. Chapitre 1 Fonctions de plusieurs variables Ce chapitre est conscré aux fonctions

Plus en détail

2. Déplacement d une charge ponctuelle dans un champ magnétique uniforme stationnaire

2. Déplacement d une charge ponctuelle dans un champ magnétique uniforme stationnaire Chapitre VII Forces électromagnétiques VII.a. Force de Lorentz La force à laquelle est soumis, à un instant t, un point matériel de charge q, situé en M et se déplaçant à une vitesse v(t) par rapport à

Plus en détail

Cours de Mathématiques

Cours de Mathématiques Cours de Mathématiques Lycee Gustave Eiffel PTSI 02/03 Chapitre 3 Fonctions usuelles 3.1 Théorème de la bijection Une fonction dérivable sur un intervalle I, strictement monotone déþnit une bijection.

Plus en détail

Collège Henri Meck lundi 4 mai 2009 Molsheim BREVET BLANC DE MATHEMATIQUES N 2. ( Extraits d'épreuves du brevet de 2007 et 2008 ) PRESENTATION 4 pts

Collège Henri Meck lundi 4 mai 2009 Molsheim BREVET BLANC DE MATHEMATIQUES N 2. ( Extraits d'épreuves du brevet de 2007 et 2008 ) PRESENTATION 4 pts Collège Henri Meck lundi 4 mai 2009 Molsheim BREVET BLANC DE MATHEMATIQUES N 2 ( Extraits d'épreuves du brevet de 2007 et 2008 ) PRESENTATION 4 pts Rappel : Présenter les parties de l'épreuve sur feuilles

Plus en détail

Fonctions Nombre Dérivé Fonction dérivée

Fonctions Nombre Dérivé Fonction dérivée Fonctions Nombre Dérivé Fonction dérivée Ce chapitre est le chapitre central de la classe de Terminale STG. Il permet (en partie) de clore ce qui avait été entamé dés le collège avec les fonctions affines

Plus en détail

FICHE DE RÉVISION DU BAC

FICHE DE RÉVISION DU BAC Introduction Pré-requis : Etude de fonctions dérivées logarithmes et exponentielles continuité Plan du cours 1. Intégrales 2. Primitives 1. Intégrales A. Aire sous la courbe Méthode des rectangles : Pour

Plus en détail

BREVET BLANC de MATHEMATIQUES n 1 Janvier 2012 - durée : 2 heures

BREVET BLANC de MATHEMATIQUES n 1 Janvier 2012 - durée : 2 heures BREVET BLANC de MATHEMATIQUES n 1 Janvier 2012 - durée : 2 heures Les calculatrices sont autorisées. L orthographe, le soin et la présentation sont notés sur 4 points. Activités numériques (12 points)

Plus en détail

CHAPITRE VI : RESISTANCE DES MATERIAUX

CHAPITRE VI : RESISTANCE DES MATERIAUX CHAPITRE VI : RESISTANCE DES MATERIAUX A- énéralités : I. Introduction: L étude en RDM est une étape parfois nécessaire entre la conception et la réalisation d une pièce. Elle permet : - de justifier son

Plus en détail

UV UB 08_2015 Correction du TD N 6 : Modélisation pluie-débit

UV UB 08_2015 Correction du TD N 6 : Modélisation pluie-débit UV UB 08_2015 Correction du TD N 6 : Modélisation pluie-débit Objectif : L objectif de ce TD est de caler un modèle pluie-débit évènementiel. C'est-à-dire, un modèle ou seulement quelques évènements bien

Plus en détail

ISOSTATICITE-HYPERSTATICITE

ISOSTATICITE-HYPERSTATICITE STRUCTURES ISOSTATIQUES calcul possible des réactions et des efforts intérieurs par les seules équations de la statique; isostaticité extérieure (relative aux réactions d appuis); isostaticité intérieure

Plus en détail

Les correcteurs accorderont une importance particulière à la rigueur des raisonnements et aux représentations graphiques demandées.

Les correcteurs accorderont une importance particulière à la rigueur des raisonnements et aux représentations graphiques demandées. Les correcteurs accorderont une importance particulière à la rigueur des raisonnements et aux représentations graphiques demandées. 1 Ce sujet aborde le phénomène d instabilité dans des systèmes dynamiques

Plus en détail

Les Conditions aux limites

Les Conditions aux limites Chapitre 5 Les Conditions aux limites Lorsque nous désirons appliquer les équations de base de l EM à des problèmes d exploration géophysique, il est essentiel, pour pouvoir résoudre les équations différentielles,

Plus en détail

APPLICATION DU THEOREME DES TRAVAUX VIRTUELS AU CALCUL DES STRUCTURES ISOSTATIQUES

APPLICATION DU THEOREME DES TRAVAUX VIRTUELS AU CALCUL DES STRUCTURES ISOSTATIQUES Cours de Mécanique APPLICATION DU THEOREME DES TRAVAUX VIRTUELS AU CALCUL DES STRUCTURES ISOSTATIQUES Philippe Lawrence Octobre 2012 Table des matières 1 Rappels 2 1.1 Structure isostatique.........................

Plus en détail

Document ressource TECHNOLOGIE ALU-VERRE-PVC

Document ressource TECHNOLOGIE ALU-VERRE-PVC I N E R T I E D é f i n i t i o n L inertie d un profil représente sa capacité à ne pas se déformer sous l effet d une sollicitation. Unité : cm 4 Symbolisation : I Plus I est grand, moins le profil se

Plus en détail

t 100. = 8 ; le pourcentage de réduction est : 8 % 1 t Le pourcentage d'évolution (appelé aussi taux d'évolution) est le nombre :

t 100. = 8 ; le pourcentage de réduction est : 8 % 1 t Le pourcentage d'évolution (appelé aussi taux d'évolution) est le nombre : Terminale STSS 2 012 2 013 Pourcentages Synthèse 1) Définition : Calculer t % d'un nombre, c'est multiplier ce nombre par t 100. 2) Exemples de calcul : a) Calcul d un pourcentage : Un article coûtant

Plus en détail

Chapitre 4 : Etude Energétique

Chapitre 4 : Etude Energétique Cours de Mécanique du Point matériel Chapitre 4 : Energétique SMPC1 Chapitre 4 : Etude Energétique I Travail et Puissance d une force I.1)- Puissance d une force Soit un point matériel M de vitesse!!/!,

Plus en détail

DALLES ELEMENTS DE COURS

DALLES ELEMENTS DE COURS CESFA BTP CAO - DAO DALLES ELEENTS DE COURS Contenu : Calcul des actions et des sollicitations Règles de calcul et dimensionnement des dalles Dispositions constructives Page 1 Nous ne traiterons dans ce

Plus en détail

Electricité et magnétisme - TD n 10 Induction

Electricité et magnétisme - TD n 10 Induction Electricité et magnétisme - TD n 1 Induction 1. Inductance mutuelle - transformateur On considère un solénoïde de section circulaire, de rayon R 1, de longueur, et constitué de N 1 spires. A l intérieur

Plus en détail

Cours Fonctions de deux variables

Cours Fonctions de deux variables Cours Fonctions de deux variables par Pierre Veuillez 1 Support théorique 1.1 Représentation Plan et espace : Grâce à un repère cartésien ( ) O, i, j du plan, les couples (x, y) de R 2 peuvent être représenté

Plus en détail

CH VI Notion de fonctions : les fonctions linéaires et affines.

CH VI Notion de fonctions : les fonctions linéaires et affines. CH VI Notion de fonctions : les fonctions linéaires et affines. I) Activités : Activité 1 : Relier les points correspondants. [- ; 3] Ensemble des réels x tels que x [ ; + [ Ensemble des réels x tels que

Plus en détail

3.1 Circulation du champ d une charge ponctuelle A(Γ)

3.1 Circulation du champ d une charge ponctuelle A(Γ) Chapitre 3 Le potentiel électrostatique Le champ électrostatique peut être caractérisé simplement à l aide d une fonction que nous appellerons potentiel électrostatique. Cette fonction scalaire est souvent

Plus en détail

Schöck Isokorb type W

Schöck Isokorb type W Schöck Isokorb type Schöck Isokorb type Conçu pour pans de mur en porte-à-faux. Il transmet les moments négatifs et les efforts tranchants positifs. De plus, des efforts horizontaux variables sont transmis

Plus en détail

SSLS127 Flexion d'une dalle en béton armé (modèle GLRC_DAMAGE) appuyée sur 4 cotés : régime de plaque élastique

SSLS127 Flexion d'une dalle en béton armé (modèle GLRC_DAMAGE) appuyée sur 4 cotés : régime de plaque élastique Titre : SSLS127 Flexion d'une dalle en béton armé (modèl[...] Date : 31/10/2014 Page : 1/14 SSLS127 Flexion d'une dalle en béton armé (modèle GLRC_DAMAGE) appuyée sur 4 cotés : régime de plaque élastique

Plus en détail

RAPPELS DE MATHEMATIQUES. ORTHOPHONIE Première année. Dr MF DAURES

RAPPELS DE MATHEMATIQUES. ORTHOPHONIE Première année. Dr MF DAURES RAPPELS DE MATHEMATIQUES ORTHOPHONIE Première année 27 28 Dr MF DAURES 1 RAPPELS DE MATHEMATIQUES I - LES FONCTIONS A - Caractéristiques générales des fonctions B - La fonction dérivée C - La fonction

Plus en détail

La Rivière Situations Connexes. Arc de cercle. Voir. Courbe. Voir. Sur la sphère. Voir. Retour au Menu La Rivière

La Rivière Situations Connexes. Arc de cercle. Voir. Courbe. Voir. Sur la sphère. Voir. Retour au Menu La Rivière Arc de cercle Voir Courbe Voir Sur la sphère Voir Retour au Menu La Rivière Rivière en arc de cercle La rivière est un arc de cercle : Retour au Menu des Rivière en arc de cercle Expérience : Expérimenter

Plus en détail

Première S Exercices Comportements asymptotiques - études de fonction

Première S Exercices Comportements asymptotiques - études de fonction Exercices Comportements asymptotiques - études de fonction Exercice 1 : Recherche d'asymptote f est la fonction définie sur ]-2;+ [ par : f(x) = -x² + x + 3 x + 2 a) Déterminer trois réels a,b et c tels

Plus en détail

DERIVATION I. DE LA TANGENTE A LA DERIVABILITE. a) Tangente et nombre dérivé. Ch2 : Dérivation (TES)

DERIVATION I. DE LA TANGENTE A LA DERIVABILITE. a) Tangente et nombre dérivé. Ch2 : Dérivation (TES) DERIVATION I. DE LA TANGENTE A LA DERIVABILITE a) Tangente et nombre dérivé Aux origines la dérivation, était un problème purement géométrique : il s'agissait de connaître le coefficient directeur ou pente

Plus en détail

3 Approximation de solutions d équations

3 Approximation de solutions d équations 3 Approximation de solutions d équations Une équation scalaire a la forme générale f(x) =0où f est une fonction de IR dans IR. Un système de n équations à n inconnues peut aussi se mettre sous une telle

Plus en détail

TD 8 Dynamique. 1 Nacelle à flèche téléscopique H21 TX 1. Compétences travaillées :

TD 8 Dynamique. 1 Nacelle à flèche téléscopique H21 TX 1. Compétences travaillées : Compétences travaillées : Déterminer tout ou partie du torseur cinétique d un solide par rapport à un autre. Déterminer tout ou partie du torseur dynamique d un solide par rapport à un autre. Déterminer

Plus en détail

les forces en physique sont des grandeurs vectorielles, définies par :

les forces en physique sont des grandeurs vectorielles, définies par : STATIQUE STATIQUE PLANE (Statics) Définition : étude de l équilibre des corps. En statique plane les actions et les forces étudiées appartiennent toutes à un même plan Les forces et les moments : une action

Plus en détail

Electrocinétique et magnétostatique

Electrocinétique et magnétostatique Chapitre 3 Electrocinétique et magnétostatique 3.1 Electrocinétique - Vecteur densité de courant Un courant électrique correspond à des charges électriques mobiles. On appelle vecteur densité de courant

Plus en détail

Mathématiques (10 points)

Mathématiques (10 points) Mathématiques (10 points) Exercice 1 (3 points) Philippe achète 3 planches pour fabriquer une étagère. Le prix de chaque planche est de 5,40. 1. Calculer le prix total des 3 planches. 2. Il obtient une

Plus en détail

Terminale ES Correction du bac blanc de Mathématiques (version spécialité).

Terminale ES Correction du bac blanc de Mathématiques (version spécialité). Terminale ES Correction du bac blanc de Mathématiques (version spécialité). Lycée Jacques Monod février 05 Exercice : Voici les graphiques des questions. et.. A 4 A Graphique Question. Graphique Question..

Plus en détail

C H A P I T R E 2 C A L C U L S A L G E B R I Q U E S

C H A P I T R E 2 C A L C U L S A L G E B R I Q U E S Classe de Troisième C H A P I T R E C A L C U L S A L G E B R I Q U E S UTILISER DES LETTRES...4 EXPRESSIONS ÉQUIVALENTES...6 VOCABULAIRE DU CALCUL LITTÉRAL...7 RÉDUCTIONS D'ÉCRITURES...9 DÉVELOPPER UN

Plus en détail

Chapitre 4. Travail et puissance. 4.1 Travail d une force. 4.1.1 Définition

Chapitre 4. Travail et puissance. 4.1 Travail d une force. 4.1.1 Définition Chapitre 4 Travail et puissance 4.1 Travail d une force 4.1.1 Définition En physique, le travail est une notion liée aux forces et aux déplacements de leurs points d application. Considérons une force

Plus en détail

2 Le champ électrostatique E

2 Le champ électrostatique E Licence 3 Sciences de la Terre, de l Univers et de l Environnement Université Joseph-Fourier : Outil Physique et Géophysique 2 Le champ électrostatique E k Daniel.Brito@ujf-grenoble.fr E MAISON DES GÉOSCIENCES

Plus en détail

Tutorial RDM Le Mans (Ossature) Octobre 2012

Tutorial RDM Le Mans (Ossature) Octobre 2012 Tutorial RDM Le Mans (Ossature) Octobre 2012 On traite ici un cas très simple d analyse de structure au travers du logiciel RDM Le Mans. Le modèle à analyser est composé d une structure encastrée dans

Plus en détail

TD d après CCP TSI 2012 CI 4 - TEC

TD d après CCP TSI 2012 CI 4 - TEC Contexte de l étude La nécessité de diminuer le coût de transport des marchandises embarquées sur les bateaux porte-conteneurs impose de limiter au maximum le temps d immobilisation des navires à quai.

Plus en détail

T ES DEVOIR SURVEILLE 2 28 NOVEMBRE 2014

T ES DEVOIR SURVEILLE 2 28 NOVEMBRE 2014 T ES DEVOIR SURVEILLE 2 28 NOVEMBRE 2014 Durée : 3h Calculatrice autorisée NOM : Prénom : Sauf mention du contraire, tous les résultats doivent être soigneusement justifiés. La précision et la clarté de

Plus en détail

Dalles alvéolées en béton précontraint. Les hourdis, éléments indispensables dans la conception d une maison actuelle!

Dalles alvéolées en béton précontraint. Les hourdis, éléments indispensables dans la conception d une maison actuelle! Dalles alvéolées en béton précontraint Les hourdis, éléments indispensables dans la conception d une maison actuelle! 1. Généralités Les planchers en béton, appelés hourdis, sont aujourd hui devenus des

Plus en détail

Chapitre 6 La dérivation

Chapitre 6 La dérivation Capitre 6 La dérivation A) Nombre dérivé et tangente 1) Tangente en un point à une courbe et nombre dérivé Soit f(x) la fonction dont la courbe est représentée ci-dessus, et prenons deux points A et B

Plus en détail

TRIGONOMETRIE ET CALCUL NUMERIQUE

TRIGONOMETRIE ET CALCUL NUMERIQUE TRIGONOMETRIE ET CALCUL NUMERIQUE Questions 2010-2013 Exercice 1 2 2 sin(4 x)cos( x) 2sin( x)cos (2 x) 1 2sin ( x) (valeurs numériques) x 45 k 90 ;10 k 120 ;50 k 120 k Exercice 2 tg x 3tg x 4 4 (valeurs

Plus en détail

DERIVATION. ou f'(x 0 ) = lim. h 0

DERIVATION. ou f'(x 0 ) = lim. h 0 DERIVATION I. DE LA TANGENTE A LA DERIVABILITE a) Tangente et nombre dérivé Aux origines la dérivation, était un problème purement géométrique : il s'agissait de connaître le coefficient directeur ou pente

Plus en détail

Continuité et dérivabilité d une fonction

Continuité et dérivabilité d une fonction DERNIÈRE IMPRESSIN LE 7 novembre 014 à 10:3 Continuité et dérivabilité d une fonction Table des matières 1 Continuité d une fonction 1.1 Limite finie en un point.......................... 1. Continuité

Plus en détail

SOMMAIRE 1. OBJET... 3

SOMMAIRE 1. OBJET... 3 SOMMAIRE 1 SOMMAIRE 1. OBJET... 3 2. DOMAINE D APPLICATION... 5 3. CALCULS EN ENVIRONNEMENT AGRESSIF... 7 3.1 Généralités... 7 3.2 Vérification des dalles... 12 3.3 Vérification des poutres... 24 3.4 Calculs

Plus en détail

Dérivation Primitives

Dérivation Primitives Cours de Terminale STI2D Giorgio Chuck VISCA 27 septembre 203 Dérivation Primitives Table des matières I La dérivation 3 I Rappels 3 I. exemple graphique............................................. 3

Plus en détail

Journées Nationales de Géotechnique et de Géologie de l'ingénieur - JNGG' 2006 Lyon (France)

Journées Nationales de Géotechnique et de Géologie de l'ingénieur - JNGG' 2006 Lyon (France) Journées Nationales de Géotechnique et de Géologie de l'ingénieur - JNGG' 26 Lyon (France) VERS UNE MEILLEURE GESTION DU RISQUE ASSOCIE A LA POSE DE CANALISATIONS EN TRANCHEE : ANALYSE NUMERIQUE DU COMPORTEMENT

Plus en détail

Réponds. Réponds. questions. questions. détermine la relation entre le poids et la masse d un objet

Réponds. Réponds. questions. questions. détermine la relation entre le poids et la masse d un objet ( P P B P C bjectifs distinguer le poids et la masse d un objet utiliser la relation de proportionnalité entre le poids et la masse énoncer et utiliser la condition d équilibre d un solide soumis à deux

Plus en détail

L = 15 m. 1) Modéliser le pont ainsi que ses appuis (fibre moyenne et représentation des appuis).

L = 15 m. 1) Modéliser le pont ainsi que ses appuis (fibre moyenne et représentation des appuis). ESTP TP1 nnée 2008-2009 PPLICTION 1 : POUTRES DROITES ISOSTTIQUES EXERCICE 1 On considère un pon en béon, de longueur 15 m, don la secion es une dalle en béon armé de largeur 5m e d épaisseur 0,9 m. Le

Plus en détail

1 - MODÈLE DE L'OUVRAGE.

1 - MODÈLE DE L'OUVRAGE. Les fiches d'informations du Club Ouvrages Maritimes n 09 (2007) Importance de la modélisation des pieux sur le calcul de l'enveloppe des moments d'une poutre supportant une voie de roulement. par Olivier

Plus en détail

4.1 Charges en mouvement - Courant et intensité électriques

4.1 Charges en mouvement - Courant et intensité électriques Chapitre 4 Distributions de courants En électrostatique, les charges restent immobiles. Leur déplacement est à l origine des courants électriques qui sont la source du champ magnétique que nous étudierons

Plus en détail

ANNEXE J POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS SELON UN CHARGEMENT CYCLIQUE ET STATIQUE

ANNEXE J POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS SELON UN CHARGEMENT CYCLIQUE ET STATIQUE 562 ANNEXE J POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS SELON UN CHARGEMENT CYCLIQUE ET STATIQUE 563 TABLE DES MATIÈRES ANNEXE J... 562 POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS

Plus en détail

DIR MC / SIR du Puy en Velay. Construction du viaduc de Taulhac

DIR MC / SIR du Puy en Velay. Construction du viaduc de Taulhac Construction du viaduc de Taulhac Caractéristiques Franchissement d un vallon (zone résidentielle + RD) Ouvrage de type pont mixte à consoles et pièces de pont 5 travées : 73 m + 3 x 92 m + 73 m Tablier

Plus en détail

Auteur : Physibel pour ENERTECH. Juillet 2009

Auteur : Physibel pour ENERTECH. Juillet 2009 Notes techniques et réflexions Isolation extérieure : influence de la nature des fixations de bardage sur la résistance thermique de la paroi Auteur : Physibel pour ENERTECH Juillet 2009 Ingénierie énergétique

Plus en détail

Diffraction. Comment mesurer le diamètre d un cheveu?...

Diffraction. Comment mesurer le diamètre d un cheveu?... Diffraction Comment mesurer le diamètre d un cheveu?... Doc. 1. Classes d un laser : Selon la puissance et la longueur d'onde d'émission du laser, celui-ci peut représenter un réel danger pour la vue et

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables

Fonctions de plusieurs variables Module : Analyse 03 Chapitre 00 : Fonctions de plusieurs variables Généralités et Rappels des notions topologiques dans : Qu est- ce que?: Mathématiquement, n étant un entier non nul, on définit comme

Plus en détail

PARTIE CONCEPTION REALISATION DU DESSIN

PARTIE CONCEPTION REALISATION DU DESSIN PARTIE CONCEPTION REALISATION DU DESSIN 1.01. LANCER LE PROGRAMME GRAAL CAO 3D Pour créer un nouveau document Pour ouvrir un document existant OU Puis rechercher votre fichier dans votre répertoire 1.02.

Plus en détail

obs.4 Un modèle pour l œil exercices

obs.4 Un modèle pour l œil exercices obs.4 Un modèle pour l œil eercices Savoir son cours Mots manquants Les rayons de lumière en provenance d un objet pénètrent dans l œil, traversent plusieurs milieu transparents et forment l image de l

Plus en détail

Devoir Surveillé n 2

Devoir Surveillé n 2 Devoir Surveillé n 2 Les candidat(e)s veilleront à exposer leurs réponses avec clarté et rigueur, rédiger avec soin dans un français correct et reporter dans la marge les numéros des questions traitées.

Plus en détail

119 exercices de mathématiques pour 1 re S

119 exercices de mathématiques pour 1 re S mai 06 9 exercices de mathématiques pour re S Stéphane PASQUET Sommaire Disponible sur http: // www. mathweb. fr mai 06 I Le second degré.................................. I. Calcul de discriminant et

Plus en détail

Si f est décroissante sur un intervalle, alors f (x 0 ) <0 sur cet intervalle. ) = 0 et f change de signe en x 0

Si f est décroissante sur un intervalle, alors f (x 0 ) <0 sur cet intervalle. ) = 0 et f change de signe en x 0 Théorème : Soit f une fonction définie sur un intervalle de IR, C la courbe représentative de f et x un élément de I. Si f est croissante sur un intervalle, alors f (x )> sur cet intervalle. Si f est décroissante

Plus en détail

OBS.2 UN MODÈLE POUR L ŒIL exercices

OBS.2 UN MODÈLE POUR L ŒIL exercices OBS.2 UN MODÈLE POUR L ŒIL eercices SAVOIR SON COURS ❶ Mots manquants Les rayons de lumière en provenance d un objet pénètrent dans l œil, traversent plusieurs milieu transparents et forment l image de

Plus en détail

Systèmes de soutènement

Systèmes de soutènement FrankiFoundations Belgium Systèmes de soutènement Synthèse des techniques approche b Ir M.Bottiau FrankiFoundations Belgium DeputyGeneral M ABEF President Systèmes de soutènement Dimensionnement: en cours

Plus en détail

Conception parasismique des diaphragmes de toit selon la norme CSA-S16

Conception parasismique des diaphragmes de toit selon la norme CSA-S16 Conception parasismique des diaphragmes de toit selon la norme CSA-S16 Robert Tremblay École Polytechnique, Montréal, Canada SCGC - Québec Québec, 16 Avril 2009 Plan 1. Information générale 2. Exemple

Plus en détail

Problème : Session 2008 (fonctions affines) Partie I : Partie II :

Problème : Session 2008 (fonctions affines) Partie I : Partie II : Problème : Session 2008 (fonctions affines) Dans ce problème, on étudie deux méthodes permettant de déterminer si le poids d'une personne est adapté à sa taille. Partie I : Dans le graphique ci-dessous

Plus en détail

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ calculatrice: autorisée durée: 4 heures Sujet Mécanique...2 I.Mise en équations...2 II.Résolution...4 III.Vérifications...4 IV.Aspects énergétiques...4 Optique...5 I.Interférences

Plus en détail

I.U.T. Bordeaux I département génie civil. Modéliser avec RDM6 Module Inf1 : TP 2 1ère année

I.U.T. Bordeaux I département génie civil. Modéliser avec RDM6 Module Inf1 : TP 2 1ère année I.U.T. Bordeaux I département génie civil Modéliser avec RDM6 Module Inf1 : TP 2 1ère année 1 Modéliser une structure avec RDM6 Le but de ce TP est de vous faire utiliser une application particulière :

Plus en détail

COLLECTION D EXERCICES EN RÉSISTANCE DES MATÉRIAUX

COLLECTION D EXERCICES EN RÉSISTANCE DES MATÉRIAUX ÉCOLE D'INGÉNIEURS DE FRIBOURG (E.I.F.) SECTION DE MÉCANIQUE G.R. Nicolet, texte revu et augmenté en 2007 COLLECTION D EXERCICES EN RÉSISTANCE DES MATÉRIAUX Traction et compression simples Cisaillement

Plus en détail

Corrections preparation BB 2012

Corrections preparation BB 2012 Corrections preparation BB 2012 Brevet 2007 - Solution Activités numériques 1 Les explications ne sont pas demandées mais nous vous les fournissons tout de même. 1) la bonne réponse est 9x 2 + 30x + 25

Plus en détail

Chapitre 2: Mouvements Rectilignes

Chapitre 2: Mouvements Rectilignes e B et C Mouements rectilignes 13 Chapitre : Mouements Rectilignes 1. Définitions * Le mouement est rectiligne la trajectoire est une droite. * Le mouement est uniforme (intensité du ecteur itesse instantanée)

Plus en détail

LES FONCTIONS : GENERALITES ET VARIATIONS

LES FONCTIONS : GENERALITES ET VARIATIONS 1 sur 10 LES FONCTIONS : GENERALITES ET VARIATIONS Activité conseillée p42 n 1 : Évolution du climat Activité conseillée p22 n 1 : Évolution du climat p61 n 5 p74 n 82 p61 n 7 p43 n 19 p44 n 20 p44 n 21

Plus en détail

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Équations différentielles d ordre 2

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Équations différentielles d ordre 2 BTS Mécanique et Automatismes Industriels Équations différentielles d ordre, Année scolaire 005 006 . Définition Notation Dans tout ce paragraphe, y désigne une fonction de la variable réelle x. On suppose

Plus en détail

Chapitre 3 : Dynamique du point matériel

Chapitre 3 : Dynamique du point matériel Cours de Mécanique du Point matériel Chapitre 3 : Dynamique SMPC1 Chapitre 3 : Dynamique du point matériel I Lois fondamentales de la dynamiques I.1)- Définitions Le Référentiel de Copernic: Le référentiel

Plus en détail

PC - TD Révisions de mécanique de sup 1

PC - TD Révisions de mécanique de sup 1 Exercice 1 Looping PC - TD Révisions de mécanique de sup 1 Un skater assimilé à un point matériel M de masse m, se lâche sans vitesse initiale depuis le point A d une rampe, situé à une hauteur h au-dessus

Plus en détail

Brevet blanc Mathématiques.

Brevet blanc Mathématiques. Collège Jean Lecanuet Avril 2014 Brevet blanc Mathématiques. (Durée 2h00) La qualité de la rédaction (soin, orthographe, résultats encadrés ou soulignés) interviendra dans l appréciation de la copie pour

Plus en détail