Abattement. TFPB en QPV

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Abattement. TFPB en QPV"

Transcription

1 Abattement TOURS - 3 février 2015 TFPB en QPV Rencontre «Habitat, Cadre de vie et Gestion urbaine de proximité»

2 Abattement TFPB en ZUS L enjeu Une ressource d environ 150 M par an pour les organismes HLM. Entre 100 et 300 par logement. Utilisation des moyens dégagés (cf. enquête USH 2012 sur 100 organismes HLM) : - Renforcement du personnel de proximité (37 %) - Sécurisation des immeubles et travaux AQS (32 %) - Sur entretien et gestion épaves et encombrants (14 %) - Insertion, lien social, sensibilisation des habitants (9 %) - Dispositif de tranquillité (7 %) => Une ressource à préserver 2

3 Abattement TFPB en ZUS cadre réglementaire : article 62 de la loi de finances 2015 Application d un abattement de 30 % sur la base d imposition de la TFPB lorsque les logements sont situés dans les QPV : application de l abattement sur les mêmes bases qu en 2014 (ZUS, logements concernés en 2014) : application sur les nouveaux quartiers prioritaires Sous condition que l organisme soit signataire du contrat de ville. Déclaration d identification des biens à transmettre au service des Impôts avant le 1 er janvier de l année qui suit la signature du contrat de ville. Transmission chaque année aux signataires du contrat de ville des «documents justifiant du montant et du suivi des actions pour l amélioration des conditions de vie des habitants» 3

4 Un cadre national co-signé par l Etat, l USH et les associations d élus Les contreparties à l abattement TFPB seront définies par un cadre national d élaboration, de mise en œuvre et de suivi d une convention d utilisation de l abattement TFPB. La convention d utilisation de l abattement TFPB sera signée pour chaque quartier entre l Etat, la collectivité locale et chaque organisme Hlm. Le cadre national fixera : La méthode d identification des moyens de gestion de «droit commun» le champ d utilisation de l abattement, la méthode d élaboration de la convention d utilisation, Les modalités de suivi et d évaluation. 4

5 Projet de cadre national Identification des moyens de «droit commun» de gestion (transposition du principe de base des contrats de ville). Actions de gestion Indicateurs (/an/logement) Hors quartiers Dans le quartier Entrée dans les lieux Coût moyen de remise en état Equipements Ascenseurs Contrôles d accès Coût du contrat de maintenance Coût moyen des réparations supplémentaires. Coût du contrat de maintenance Coût moyen des réparations supplémentaires. Eclairage Coût moyen de réparation et de remplacement Nettoyage et maintenance des Coût moyen au logement parties communes et des abords Gardiennage et surveillance Nombre de personnes pour 100 logements (gardien, agent d immeuble ) 5

6 Projet de cadre national Grands champs d utilisation L organisation d une présence de proximité adaptée au fonctionnement social du quartier et le soutien des personnels de proximité dans leur gestion des spécificités du patrimoine et des besoins des locataires. L adaptation des modes et rythmes d entretien et de maintenance aux usages et modes d habiter. La tranquillité résidentielle. La concertation et le «vivre ensemble». Les petits travaux d amélioration de la Qualité de service liés à la sécurisation, la réparation du vandalisme et permettant de faciliter le travail de gestion quotidienne et à l amélioration du cadre de vie. 6

7 Identification des champs d application de l abattement TFPB selon deux grands types d actions : renforcement des moyens de gestion de droit commun ou actions spécifiques aux quartiers. (extrait) Projet de cadre national Axe Renforcement de la présence du personnel de proximité (par rapport à présence dans patrimoine hors QPV) et mise en place de mission de coordination Formation/soutien des personnels de proximité Sur-entretien Gestion des déchets et encombrants / épaves 7 Actions Renforcement du gardiennage et surveillance Agents de médiation sociale Agents de développement social et urbain Coordonnateur de la gestion de proximité Référents sécurité Formations spécifiques (relation client, gestion des conflits, compréhension du fonctionnement social ) Sessions de coordination inter-acteurs Dispositifs de soutien Renforcement nettoyage Enlèvement de tags et graffitis Renforcement maintenance équipements et amélioration des délais d intervention Réparations des équipements vandalisés (ascenseurs ) Gestion des encombrants Renforcement ramassage papiers et détritus Enlèvement des épaves Amélioration de la collecte des déchets - Ne doit pas conduire à une augmentation de loyer ou des charges pour les locataires. - Coût résiduel pour l organisme au moins égal à l économie d impôt générée.

8 Projet de cadre national Méthode d élaboration Association des locataires (modalités à préciser) Diagnostic en marchant avec les parties prenantes au premier rang desquelles : les personnels de proximité, les villes, les associations de locataires (à articuler avec les diagnostics GUP) Identification des actions à mettre en place en prenant en compte celles déjà engagées dans la démarche de GUP, complétées par les actions propres à la gestion locative de l organisme HLM Elaboration d un programme d actions triennal présenté sous un format déterminé par le cadre national (tenant compte du programme d action GUP, des démarches d amélioration de la qualité de service, notamment HQS, des projets de gestion de site) Définition des modalités de suivi d évaluation intégrant les indicateurs et outils du cadre national Modalités de pilotage (Etat/collectivités à préciser dans la convention), notamment le processus de validation des résultats présentés par le bailleur. 8

9 Projet de cadre national Outils de suivi et d évaluation Tableaux de bord des actions et engagements de qualité de service avec indicateurs de réalisation Points d étape dans le cadre d un comité de pilotage. Enquêtes de satisfaction par quartier à définir dans la convention, le cas échant en inter-bailleurs, articulées avec les enquêtes menées par les collectivités dans le cadre des démarches de GUP. L USH présentera un bilan national triennal d utilisation de la TFPB 9

10 Calendrier Date limite pour la signature des contrats de ville : Juin 2015 Cadre national de l abattement en cours de négociation entre l Etat, les associations d élus et l USH. Devrait faire l objet d une circulaire qui fixera les délais de signature de la convention d utilisation de l abattement pour une application en

LIVRET BAILLEURS. Utilisation de l abattement de TFPB dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville pour la qualité de vie urbaine

LIVRET BAILLEURS. Utilisation de l abattement de TFPB dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville pour la qualité de vie urbaine LIVRET BAILLEURS Utilisation de l abattement de dans les s prioritaires de la politique de la ville pour la qualité de vie urbaine Mise à jour mai 2015 Edito / Préambule Le «livret» est un outil créé par

Plus en détail

L IMPLICATION DES ORGANISMES HLM DANS LES CONTRATS DE VILLE

L IMPLICATION DES ORGANISMES HLM DANS LES CONTRATS DE VILLE L IMPLICATION DES ORGANISMES HLM DANS LES CONTRATS DE VILLE Le 14 Mai 2014 USH Service Politiques urbaines et sociales L architecture des contrats de ville Contrat de ville : projets territoriaux intégrés

Plus en détail

Charte de Gestion Urbaine de Proximité Démarche initiée en Seine-Saint-Denis

Charte de Gestion Urbaine de Proximité Démarche initiée en Seine-Saint-Denis Direction régionale et interdépartementale de l'hébergement et du Logement Unité territoriale de la Seine-Saint-Denis Charte de Gestion Urbaine de Proximité Démarche initiée en Seine-Saint-Denis Contexte

Plus en détail

Gestion urbaine de proximité

Gestion urbaine de proximité Gestion urbaine de proximité Évolution des enjeux et des pratiques d acteurs Note de cadrage Mai 2012 Ce document est le fruit d une réflexion menée par un groupe de travail partenarial, sous la conduite

Plus en détail

Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014

Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014 Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014 LES PARTENAIRES DU CADRE D INTERVENTION GUP 2013-2014 L Etat, représenté

Plus en détail

Note méthodologique LA LOGIQUE DU CADRE NATIONAL D UTILISATION DE L ABATTEMENT TFPB

Note méthodologique LA LOGIQUE DU CADRE NATIONAL D UTILISATION DE L ABATTEMENT TFPB Direction des politiques urbaines et sociales Note méthodologique ABATTEMENT DE LA TFPB DANS LES QUARTIERS PRIORITAIRES DE LA POLITIQUE DE LA VILLE : CONSTITUTION DES INDICATEURS DES MOYENS DE GESTION

Plus en détail

Abattement TFPB en ZUS

Abattement TFPB en ZUS Abattement Septembre 2015 TFPB en QPV USH - Service Politiques urbaines et sociales Abattement TFPB en ZUS cadre réglementaire : article 62 de la loi de finances 2015 Application d un abattement de 0 %

Plus en détail

GRAND PROJET DE VILLE DE VENISSIEUX. La démarche Projet de Gestion de Site (PGS) Journées d échanges GSUP Grenoble 17 novembre 2011

GRAND PROJET DE VILLE DE VENISSIEUX. La démarche Projet de Gestion de Site (PGS) Journées d échanges GSUP Grenoble 17 novembre 2011 GRAND PROJET DE VILLE DE VENISSIEUX La démarche Projet de Gestion de Site (PGS) Journées d échanges GSUP Grenoble 17 novembre 2011 VENISSIEUX: ELEMENTS DE CONTEXTE Vénissieux: 3 ème commune du Rhône, située

Plus en détail

LIVRET BAILLEURS. Stratégie pour l'amélioration de la gestion urbaine de proximité à partir du dispositif d'abattement de la TFPB

LIVRET BAILLEURS. Stratégie pour l'amélioration de la gestion urbaine de proximité à partir du dispositif d'abattement de la TFPB LIVRET BAILLEURS Stratégie pour l'amélioration de la gestion urbaine de proximité à partir du dispositif d'abattement de la TFPB Février 2015 Edito / Préambule Le «livret bailleur» est un outil créé par

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

Agenda Hlm 2015-2018

Agenda Hlm 2015-2018 Agenda Hlm 2015-2018 25 septembre 2014 Entre l État, Et L Union sociale pour l habitat (USH) représentée par : Jean-Louis DUMONT, Président Les fédérations représentées par : Christian BAFFY, Président

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel Services de Proximité et vie Locale

Baccalauréat Professionnel Services de Proximité et vie Locale Baccalauréat Professionnel Services de Proximité et vie Locale Que faire après le bac pro SPVL? Vie active ou Poursuite d études VIE ACTIVE Emplois/métiers accessibles - Domaine socio-éducatif - Domaine

Plus en détail

LE DIAGNOSTIC CONSEIL HQS. Habitat Qualité de Services

LE DIAGNOSTIC CONSEIL HQS. Habitat Qualité de Services LE DIAGNOSTIC CONSEIL HQS Habitat Qualité de Services La SFHE en quelques mots : Rattachée au groupe Arcade, la SFHE gère prés de 9 500 logements, un patrimoine réparti sur 5 régions, 21 départements et

Plus en détail

Grand Projet de Ville d Orléans

Grand Projet de Ville d Orléans Grand Projet de Ville d Orléans quartier de La Source La Gestion Urbaine de Proximité Signature d un convention de Gestion urbaine de proximité autour de 7 thématiques 1 - Veiller à la qualité des investissements

Plus en détail

Constructeur et gestionnaire de 15 000 logements locatifs sur 145 communes du Loiret

Constructeur et gestionnaire de 15 000 logements locatifs sur 145 communes du Loiret Constructeur et gestionnaire de 15 000 logements locatifs sur 145 communes du Loiret LogemLoiret en chiffres - 14 539 logements dont 73% de collectifs et 27% d individuels - 145 communes du département

Plus en détail

Contrats de ville de nouvelle génération. Premier bilan

Contrats de ville de nouvelle génération. Premier bilan Contrats de ville de nouvelle génération Premier bilan Atelier club des agglomérations et métropoles de l AdCF 24 juin 2015 Les grands principes des contrats de ville (décision 22 du CIV) Des contrats

Plus en détail

Contribution des organismes Hlm aux contrats de ville en Ile-de-France. Gestion Urbaine de Proximité et abattement TFPB : enjeux et méthodes

Contribution des organismes Hlm aux contrats de ville en Ile-de-France. Gestion Urbaine de Proximité et abattement TFPB : enjeux et méthodes Contribution des organismes Hlm aux contrats de ville en Ile-de-France Gestion Urbaine de Proximité et abattement TFPB : enjeux et méthodes JUIN 2015 Ce document a été réalisé par les équipes de l AORIF

Plus en détail

Conventionnement global de patrimoine

Conventionnement global de patrimoine Conventionnement global de patrimoine Cadre de définition et d exercice de la mission des organismes d Hlm Brigitte Brogat Délégation à l action professionnelle L Union sociale pour l habitat T él. 01

Plus en détail

Repères sur la gestion urbaine de proximité Garantir la qualité du cadre de vie des habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville

Repères sur la gestion urbaine de proximité Garantir la qualité du cadre de vie des habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville Repères sur la gestion urbaine de proximité Garantir la qualité du cadre de vie des habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville L Acsé : 209, rue de Bercy - 75585 Paris Cedex 12 Service

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE SENART CONTRIBUTION DU DISPOSITIF DE PROJET TERRITORIAL DE L AORIF

CONTRAT DE VILLE DE SENART CONTRIBUTION DU DISPOSITIF DE PROJET TERRITORIAL DE L AORIF CONTRAT DE VILLE DE SENART CONTRIBUTION DU DISPOSITIF DE PROJET TERRITORIAL DE L AORIF Fortement occupés par le parc social, les quartiers de la politique de la ville (QPV) de Sénart représentent un véritable

Plus en détail

Contribution des organismes Hlm au contrat de ville de Terres de France

Contribution des organismes Hlm au contrat de ville de Terres de France Contribution des organismes Hlm au contrat de ville de Terres de France Le territoire de Terres de France, avec cinq Quartiers Prioritaires en Politique de la Ville (QPV) concentrant une large proportion

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE L AGGLOMERATION RENNAISE VILLE DE RENNES. GESTION URBAINE DE PROXIMITE : Convention Cadre.

CONTRAT DE VILLE DE L AGGLOMERATION RENNAISE VILLE DE RENNES. GESTION URBAINE DE PROXIMITE : Convention Cadre. CONTRAT DE VILLE DE L AGGLOMERATION RENNAISE VILLE DE RENNES GESTION URBAINE DE PROXIMITE : Convention Cadre. ENTRE : L ETAT, représenté par le Préfet de la Région Bretagne, Préfet d Ille-et-Vilaine, Monsieur

Plus en détail

ACSE - Diagnostics territoriaux stratégiques

ACSE - Diagnostics territoriaux stratégiques ACSE - Diagnostics territoriaux stratégiques Agglomération tourangelle «Diagnostic sur le logement des populations immigrées, les discriminations dans l accès au logement ou la mobilité résidentielle des

Plus en détail

LA PHASE chantier est longue et produit des nuisances pour les

LA PHASE chantier est longue et produit des nuisances pour les Fiche d expérience n 4 SEPTEMBRE 2006 GESTION URBAINE DE PROXIMITĒ ET PROJETS DE RĒNOVATION URBAINE Préserver le cadre de vie en phase chantier Cette série de fiches repères est constituée d une fiche

Plus en détail

LES PROJETS de rénovation urbaine ont pour objectif de transformer

LES PROJETS de rénovation urbaine ont pour objectif de transformer Fiche d expérience n 7 SEPTEMBRE 2006 GESTION URBAINE DE PROXIMITĒ ET PROJETS DE RĒNOVATION URBAINE Pérenniser les investissements par une gestion coordonnée Cette série de fiches repères est constituée

Plus en détail

Le cadre général du point d étape...

Le cadre général du point d étape... Le cadre général du point d étape Les objectifs du point d étape L objectif général du point d étape, à 2 ans et à 4 ans, est d apprécier l avancement du projet et la tendance générale d évolution du quartier

Plus en détail

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES-

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- Union des Associations du CSP-Espoir Vingt ans d expérience auprès des familles gitanes, du voyage, semi-sédentaires ou

Plus en détail

I PROPRETE DES PARTIES COMMUNES. Propreté du hall Hors ZUS ZUS très satisfaisant satisfaisant insatisfaisant très insatisfaisant

I PROPRETE DES PARTIES COMMUNES. Propreté du hall Hors ZUS ZUS très satisfaisant satisfaisant insatisfaisant très insatisfaisant L Etat et l Union HLM imposent une enquête de satisfaction auprès des locataires tous les trois ans, Brennus Habitat a souhaité sonder ses clients annuellement. Brennus Habitat publiera les résultats et

Plus en détail

Comité de pilotage de la Gestion Urbaine de Proximité. Mairie de Mantes-la-Ville Le 17 décembre 2013

Comité de pilotage de la Gestion Urbaine de Proximité. Mairie de Mantes-la-Ville Le 17 décembre 2013 Comité de pilotage de la Gestion Urbaine de Proximité Mairie de Mantes-la-Ville Le 17 décembre 2013 Sommaire - Préambule. - 1/. Domaine de la Vallée. - 2/. Brouets-Meuniers. - 3/. Merisiers-Plaisances.

Plus en détail

Contrat de ville de Quimper Charte de gestion urbaine de proximité

Contrat de ville de Quimper Charte de gestion urbaine de proximité Contrat de ville de Quimper Charte de gestion urbaine de proximité Entre : - l Etat, représenté par le Préfet du Finistère - la ville de Quimper, représentée par son maire - Quimper Communauté, représentée

Plus en détail

«Faciliter votre entrée dans le logement»

«Faciliter votre entrée dans le logement» 1 A C C U E I L L I R «Faciliter votre entrée dans le logement» LE MANS HABITAT vous accompagne dès votre arrivée... Au moment des formalités d emménagement, nos conseillers sont là pour répondre à toutes

Plus en détail

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014 Le nouveau programme national de renouvellement urbain CRDSU septembre 2014 Un nouveau programme de renouvellement urbain! Un projet à l échelle de l agglomération, un projet intégré : le contrat de ville!

Plus en détail

Rencontre partenaires 2015. La contractualisation Caf / Collectivités territoriales. Le Renouvellement des Cej 2015-2018

Rencontre partenaires 2015. La contractualisation Caf / Collectivités territoriales. Le Renouvellement des Cej 2015-2018 La contractualisation Caf / Collectivités territoriales Le Renouvellement des Cej 2015-2018 Sommaire 1. La contractualisation avec la Caf : > les principes Rappel : Cej Une nouveauté : la Ctg La gouvernance

Plus en détail

n tio a ic n u m m o c e ic rv e : s n tio p e c n o - c 5 0 0 r 2 rie v fé

n tio a ic n u m m o c e ic rv e : s n tio p e c n o - c 5 0 0 r 2 rie v fé GIRONDE HABITAT CHARTE DES OPÉRATIONS DE CONSTRUCTION DÉMOLITION février 2005 - conception : service communication - LA CHARTE de GIRONDE HABITAT Pour les OPERATIONS DE CONSTRUCTION/DEMOLITION Les opérations

Plus en détail

LIVRET BAILLEURS. Stratégie pour l'amélioration de la gestion urbaine de proximité à partir du dispositif d'abattement de la TFPB

LIVRET BAILLEURS. Stratégie pour l'amélioration de la gestion urbaine de proximité à partir du dispositif d'abattement de la TFPB LIVRET BAILLEURS Stratégie pour l'amélioration de la gestion urbaine de proximité à partir du dispositif d'abattement de la TFPB Novembre 2011 Sommaire I.Préambule...4 I.A.«L'abattement» : un terme à préciser...4

Plus en détail

Secteur public Fonction publique d'état Fonction publique hospitalière Fonction publique territoriale. Associations

Secteur public Fonction publique d'état Fonction publique hospitalière Fonction publique territoriale. Associations Secteur public Fonction publique d'état Fonction publique hospitalière Fonction publique territoriale Secteurs d intervention du titulaire du bac pro S.P.V.L. : Associations Secteur privé Entreprises sociales

Plus en détail

LA GESTION URBAINE DE PROXIMITE POUR DES INVESTISSEMENTS DURABLES DANS LES QUARTIERS

LA GESTION URBAINE DE PROXIMITE POUR DES INVESTISSEMENTS DURABLES DANS LES QUARTIERS LA GESTION URBAINE DE PROXIMITE POUR DES INVESTISSEMENTS DURABLES DANS LES QUARTIERS Mise en œuvre d une d politique publique de jardins partagés FRARU FLOIRAC 20 MAI 2008 PERIMETRE DE LA GUP BAGATELLE

Plus en détail

MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2009 MISSION VILLE ET LOGEMENT

MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2009 MISSION VILLE ET LOGEMENT MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2009 MISSION VILLE ET LOGEMENT PROGRAMME «DEVELOPPEMENT ET AMELIORATION DE L OFFRE DE LOGEMENT» QUESTION N DL 38 Libellé de la

Plus en détail

Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE

Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE RENOUVELLEMENT URBAIN Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE Journée du 23 janvier 2007 Sommaire 1 - Les grandes étapes 2 - Les relogements effectués au 31/12/2006 3 - Les

Plus en détail

LE GROUPE ALLIADE. Identité

LE GROUPE ALLIADE. Identité LE GROUPE ALLIADE Identité Le groupe Alliade fédère, sous une identité commune, la Caisse Interprofessionnelle du Logement de Lyon (CILL 1% logement) et l ensemble de ses filiales immobilières intervenant

Plus en détail

DE L EXPERIMENTATION DU NOUVEAU CONVENTIONNEMENT PATRIMOINE A LA CONVENTION GLOBALE DE INTERVENTION ARRA DU 27 MARS 2009 MARS 2009

DE L EXPERIMENTATION DU NOUVEAU CONVENTIONNEMENT PATRIMOINE A LA CONVENTION GLOBALE DE INTERVENTION ARRA DU 27 MARS 2009 MARS 2009 DE L EXPERIMENTATION DU NOUVEAU CONVENTIONNEMENT A LA CONVENTION GLOBALE DE PATRIMOINE INTERVENTION ARRA DU 27 MARS 2009 MARS 2009 1 L EXPERIMENTATION DU NOUVEAU CONVENTIONNEMENT Une expérimentation qui

Plus en détail

CHARTE DE GESTION URBAINE DE PROXIMITE QUARTIER DE PONTANEZEN

CHARTE DE GESTION URBAINE DE PROXIMITE QUARTIER DE PONTANEZEN CHARTE DE GESTION URBAINE DE PROXIMITE QUARTIER DE PONTANEZEN Entre : - l Etat, représenté par le Préfet du Finistère, et par délégation, le Sous-Préfet de Brest, Monsieur Claude VALLEIX, - la ville de

Plus en détail

LES DÉMOLITIONS sont des opérations longues et complexes.

LES DÉMOLITIONS sont des opérations longues et complexes. Fiche d expérience n 3 SEPTEMBRE 2006 GESTION URBAINE DE PROXIMITĒ ET PROJETS DE RĒNOVATION URBAINE En attendant la démolition, Quelle gestion urbaine de proximité? Cette série de fiches repères est constituée

Plus en détail

Ville de Pont de Claix. Dispositif de Gestion Urbaine et Sociale de Proximité

Ville de Pont de Claix. Dispositif de Gestion Urbaine et Sociale de Proximité Secteur Politique de la Ville Maison de l'habitant Les reinettes ave des Iles de Mars Tél. 04.76.29.86.29 Fax. 04.76.29.86.13 Ville de Pont de Claix Dispositif de Gestion Urbaine et Sociale de Proximité

Plus en détail

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Entre L Union Sociale pour l Habitat, représentée par son Président, Michel Delebarre et la Caisse des Dépôts, représentée par son

Plus en détail

Bac Pro S.P.V.L. Services de Proximité et Vie Locale Arrêté de création du 11/05/05. diaporama réalisé par C Armagnac et S Meunier

Bac Pro S.P.V.L. Services de Proximité et Vie Locale Arrêté de création du 11/05/05. diaporama réalisé par C Armagnac et S Meunier Bac Pro S.P.V.L Services de Proximité et Vie Locale Arrêté de création du 11/05/05 diaporama réalisé par C Armagnac et S Meunier Partenaires ayant participé aux travaux de la 20ème CPC DIV division interministérielle

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE AU VOLET HABITAT DU PROGRAMME D'ACTION FONCIÈRE COMMUNAUTAIRE NOM DE LA COMMUNE / CODAH

CONVENTION RELATIVE AU VOLET HABITAT DU PROGRAMME D'ACTION FONCIÈRE COMMUNAUTAIRE NOM DE LA COMMUNE / CODAH CONVENTION RELATIVE AU VOLET HABITAT DU PROGRAMME D'ACTION FONCIÈRE COMMUNAUTAIRE NOM DE LA COMMUNE / CODAH ENTRE LES SOUSSIGNES La Communauté de l Agglomération Havraise (CODAH), 19 rue Georges Braque

Plus en détail

Responsable d agence

Responsable d agence Responsable d agence La filière certifications de l afpols l école L afpols conçoit et met en œuvre depuis plus de 20 ans des cycles de formations qualifiantes pour répondre aux besoins de professionnaliser

Plus en détail

d analyse des situations

d analyse des situations De l hébergement au logement autonome > Regards croisés de professionnels de l hébergement et du logement Mission Ouvrir la Ville en Provence-Alpes-Côte d Azur Juillet 2009 Outils d analyse des situations

Plus en détail

A l aise dans mon parking!

A l aise dans mon parking! A l aise dans mon parking! Guide d utilisation de votre parking Votre accès au parking Pour accéder à votre parking, vous disposez d'un badge* qui commande l ouverture des portails et portes d entrée.

Plus en détail

COMMENT FAIRE DU RELOGEMENT UN OUTIL DE CHANGEMENT RESIDENTIEL REUSSI?

COMMENT FAIRE DU RELOGEMENT UN OUTIL DE CHANGEMENT RESIDENTIEL REUSSI? COMMENT FAIRE DU RELOGEMENT UN OUTIL DE CHANGEMENT RESIDENTIEL REUSSI? Projet de Rénovation Urbaine du Courghain : Modalités de l accompagnement au relogement. SOMMAIRE I. Eléments de contexte. 1. Situation

Plus en détail

Le plan partenarial de gestion de la demande et d information des demandeurs (PPG)

Le plan partenarial de gestion de la demande et d information des demandeurs (PPG) DREAL Pays de la Loire Lettre n 2 MAJ 10/07/2015 ALUR ET LA DEMANDE LOCATIVE SOCIALE Le plan partenarial de gestion de la demande et d information des demandeurs (PPG) I Définition Champ d application

Plus en détail

Aides pour restaurer les parties communes des immeubles en copropriété. Aides pour restaurer un logement locatif

Aides pour restaurer les parties communes des immeubles en copropriété. Aides pour restaurer un logement locatif DISPOSITIONS PRATIQUES OPAH COPROPRIETE RENNES Dans le cadre de l Opération programmée d amélioration de l habitat engagée par la Ville de Rennes sur le centre depuis mars 2007, pour une durée de cinq

Plus en détail

Le management de l innovation dans le secteur du logement social. Université d été 2012 Introduction

Le management de l innovation dans le secteur du logement social. Université d été 2012 Introduction Le management de l innovation dans le secteur du logement social Université d été 2012 Introduction INTRODUCTION : ENJEUX DE L INNOVATION DANS LE SECTEUR PROFESSIONNEL L innovation, constante dans l histoire

Plus en détail

SODIAC. Etude satisfaction locataire 2013. Rapport Final. Janvier 2014

SODIAC. Etude satisfaction locataire 2013. Rapport Final. Janvier 2014 SODIAC Etude locataire 2013 Rapport Final Janvier 2014 Présentation de l él étude 1 Objectifs de l étude La a souhaité au travers de cette étude Interroger ses locataires pour... Mesurer leur vis-à-vis

Plus en détail

ASSOCIATION DEPARTEMENTALE Hlm D ILLE ET VILAINE

ASSOCIATION DEPARTEMENTALE Hlm D ILLE ET VILAINE ASSOCIATION DEPARTEMENTALE Hlm D ILLE ET VILAINE CONVENTION PARTENARIALE INTERBAILLEURS POUR LE RELOGEMENT DES LOCATAIRES CONCERNES PAR LES PROGRAMMES DE DEMOLITION ET DE RENOUVELLEMENT URBAIN SUR LE TERRITOIRE

Plus en détail

Partenariat EFIDIS Emmaüs Défi Présentation du métier de gardien. Dossier de presse

Partenariat EFIDIS Emmaüs Défi Présentation du métier de gardien. Dossier de presse Partenariat EFIDIS Emmaüs Défi Présentation du métier de gardien Dossier de presse 1 Sommaire Contexte P. 3 Description du partenariat P. 4 Quelques chiffres P. 6 Les partenaires P. 7 Pour en savoir plus

Plus en détail

L accès au logement social et la réforme des attributions

L accès au logement social et la réforme des attributions 5 juin 2015 L accès au logement social et la réforme des attributions Rencontre régionale hébergementlogement USH 1 Gestion de la demande et des attributions : Les grands principes 2 Le contexte de la

Plus en détail

Les habitants acteurs de la transformation

Les habitants acteurs de la transformation Les habitants acteurs de la transformation Placer l habitant au cœur des réflexions Actions de concertation et de participation Développer le lien social Favoriser le développement économique et l insertion

Plus en détail

Le modèle économique du logement social

Le modèle économique du logement social a Le modèle économique du logement social Discussion L habitat dégradé et indigne en Ile-de-France OFCE, Journée d étude Étude : ville et publiée logement, en 4 février décembre 2011 2012 1 Le modèle économique

Plus en détail

Processus d élaboration du contrat de ville et calendrier

Processus d élaboration du contrat de ville et calendrier Processus d élaboration du contrat de ville et calendrier Travail préparatoire interne à l État : Mise en place de l équipe interministérielle Constitution du point de vue de l État sur la situation des

Plus en détail

ORGANISATION DES POINTS D ETAPE

ORGANISATION DES POINTS D ETAPE Projet de note méthodologique ANRU Janvier 2008 ORGANISATION DES POINTS D ETAPE Note méthodologique 1. PRESENTATION GENERALE 1. Enjeux et objectifs des points d étape Les points d étape, réalisés deux

Plus en détail

Séminaire intersite Gestion urbaine de proximité et renouvellement urbain I R E V U S H A R Nord pas de calais

Séminaire intersite Gestion urbaine de proximité et renouvellement urbain I R E V U S H A R Nord pas de calais Séminaire intersite Gestion urbaine de proximité et renouvellement urbain I R E V U S H A R Nord pas de calais Séquence du 22 juin 2007 Sommaire Retour sur les enjeux d organisation et de management L

Plus en détail

STRATEGIE MARKETING DANS LA REGION RHONE-ALPES ACTIONS PILOTES POUR DEVELOPPER LE MARCHE DES CERTIFICATS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

STRATEGIE MARKETING DANS LA REGION RHONE-ALPES ACTIONS PILOTES POUR DEVELOPPER LE MARCHE DES CERTIFICATS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE ACTIONS PILOTES POUR DEVELOPPER LE MARCHE DES CERTIFICATS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE STRATEGIE MARKETING DANS LA REGION RHONE-ALPES Actualisée Décembre 2006 Rédigé par RAEE STRATEGIE DE MARKETING POUR

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION SOCIALE ET URBAINE DE PROXIMITE

CONVENTION DE GESTION SOCIALE ET URBAINE DE PROXIMITE CONVENTION DE GESTION SOCIALE ET URBAINE DE PROXIMITE Avenant 2012-2014 Janvier 2013 PREAMBULE I.LES ENJEUX et LES PRINCIPAUX OBJECTIFS 1. Bilan des actions engagées en 2007-2011 5 2. Les objectifs pour

Plus en détail

Axes stratégiques ANNEXE 2

Axes stratégiques ANNEXE 2 Contrat de Ville de l agglomération Bergeracoise Axes stratégiques ANNEXE 2 Validés par le Comité de Pilotage du 29 janvier 2015 1 PILIER DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET EMPLOI ORIENTATIONS STRATÉGIQUES Orientation

Plus en détail

Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale

Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale Mai 2015 La mixité sociale, une ambition réaffirmée à mettre en œuvre localement L objectif de mixité sociale pour lutter contre les effets de spécialisation

Plus en détail

Référentiel des emplois d avenir dans l habitat social

Référentiel des emplois d avenir dans l habitat social Référentiel des emplois d avenir dans l habitat social Ce référentiel décrit des emplois pouvant être proposés aux jeunes éligibles au dispositif Emplois d avenir. Il n a pas de caractère exhaustif et

Plus en détail

Forums interrégionaux des acteurs de la rénovation urbaine 2010

Forums interrégionaux des acteurs de la rénovation urbaine 2010 Forums interrégionaux des acteurs de la rénovation urbaine 2010 L Acsé, un établissement public de l Etat au service de la cohésion sociale et de la politique de la ville L Acsé, un établissement public

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour les personnes âgées FICHE ACTION N 22 Répondre aux

Plus en détail

MEJT, dont le siège est basé à Champagne au Mont d Or (69) a été créée en 1994 par Gilles GUILLERME.

MEJT, dont le siège est basé à Champagne au Mont d Or (69) a été créée en 1994 par Gilles GUILLERME. Département Gestion Locative OFFRE PRODUITS QUI SOMMES-NOUS? MEJT, dont le siège est basé à Champagne au Mont d Or (69) a été créée en 1994 par Gilles GUILLERME. A sa création, MEJT avait pour objectif

Plus en détail

Développer une offre de stationnement des vélos adaptée

Développer une offre de stationnement des vélos adaptée Développer une offre de stationnement des vélos adaptée Les projets lillois LILLE EN QUELQUES CHIFFRES Nombre d habitants: 226 800 Superficie: 34, 83 km² Lille Métropole Communauté Urbaine: 85 communes

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements : point d avancement

Les mesures pour relancer la construction de logements : point d avancement Les mesures pour relancer la construction de logements : point d avancement Contact presse Service de presse du ministère du Logement, de l Égalité des territoires et de la Ruralité 72, rue de Varenne,

Plus en détail

Compte rendu Club Gestion locative Réunion du 7 janvier

Compte rendu Club Gestion locative Réunion du 7 janvier Compte rendu Club Gestion locative Réunion du 7 janvier Participants : Laurence Dautruche, Adjointe service relations clients, RIC Béatrice Sauvez, Responsable gestion locative et contentieux, Châlons

Plus en détail

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX ANALYSE des BESOINS SOCIAUX d.soufflard-antony@laposte.net Commune de ROUSSET (13) Présentation aux Elus 29 septembre 2011 Préalable la commune de ROUSSET (13) 2 Diplômes Master² en Consultation des Organisations

Plus en détail

SECRETARIAT D ETAT AU LOGEMENT. LE MINISTRE DE L INTÉRIEUR LA SECRETAIRE D ETAT AU LOGEMENT à

SECRETARIAT D ETAT AU LOGEMENT. LE MINISTRE DE L INTÉRIEUR LA SECRETAIRE D ETAT AU LOGEMENT à SECRETARIAT D ETAT AU LOGEMENT CIRCULAIRE N INTD0200119C Paris, le 3 mai 2002 LE MINISTRE DE L INTÉRIEUR LA SECRETAIRE D ETAT AU LOGEMENT à MESDAMES ET MESSIEURS LES PRÉFETS MONSIEUR LE PRÉFET DE POLICE

Plus en détail

Objectifs stratégiques de Nîmes

Objectifs stratégiques de Nîmes TBP de Nîmes Modèle général de présentation des objectifs s s s de Nîmes 13 Mettre en place un CIAP 11 Offrir plus de publications de valorisation du patrimoine nîmois 12 Diversifier les actions de valorisation

Plus en détail

GESTION SOCIALE ET URBAINE DE PROXIMITE

GESTION SOCIALE ET URBAINE DE PROXIMITE Délégation générale au développement urbain - Développement social et urbain Juin 2002 Contrat de ville de l agglomération lyonnaise GESTION SOCIALE ET URBAINE DE PROXIMITE Exemples d actions innovantes

Plus en détail

A l issue de la définition de la «Vocation du quartier»: Les différentes phases de la «Programmation urbaine» au Projet urbain

A l issue de la définition de la «Vocation du quartier»: Les différentes phases de la «Programmation urbaine» au Projet urbain A l issue de la définition de la «Vocation du quartier»: Les différentes phases de la «Programmation urbaine» au Projet urbain Michel Bonetti Sociologue urbaniste, «Le Sens Urbain» Jean Didier Laforgue

Plus en détail

Annexe 1 : Un exemple de cahier des charges

Annexe 1 : Un exemple de cahier des charges Annexe 1 : Un exemple de cahier des charges Cahier des charges pour des rencontres de sensibilisation du personnel de l'opac 38 au développement durable L'office public d'aménagement et de construction

Plus en détail

L IMPLICATION GESTION URBAINE DE PROXIMITĒ ET PROJETS DE RĒNOVATION URBAINE. Impliquer les habitants. Fiche d expérience n 1 SEPTEMBRE 2006

L IMPLICATION GESTION URBAINE DE PROXIMITĒ ET PROJETS DE RĒNOVATION URBAINE. Impliquer les habitants. Fiche d expérience n 1 SEPTEMBRE 2006 Fiche d expérience n 1 SEPTEMBRE 2006 GESTION URBAINE DE PROXIMITĒ ET PROJETS DE RĒNOVATION URBAINE Impliquer les habitants Cette série de fiches repères est constituée d une fiche de cadrage sur les enjeux

Plus en détail

Gardien(ne) d Immeubles

Gardien(ne) d Immeubles Gardien(ne) d Immeubles La filière certifications de l afpols l école L afpols conçoit et met en œuvre depuis plus de 20 ans des cycles de formations qualifiantes pour répondre aux besoins de professionnaliser

Plus en détail

OBSERVATOIRE UNPI DES TAXES FONCIERES sur les propriétés bâties 2007-2012

OBSERVATOIRE UNPI DES TAXES FONCIERES sur les propriétés bâties 2007-2012 OBSERVATOIRE UNPI DES TAXES FONCIERES sur les propriétés bâties 2007-2012 Conférence de presse 8 octobre 2013 OBSERVATOIRE UNPI DES TAXES FONCIERES sur les propriétés bâties Note méthodologique Comment

Plus en détail

PROTOCOLES HABITAT. fixant les modalités de mise en œuvre du volet Habitat du GRAND PROJET DE VILLE LYON LA DUCHERE 2003 / 2006 2006 / 2009.

PROTOCOLES HABITAT. fixant les modalités de mise en œuvre du volet Habitat du GRAND PROJET DE VILLE LYON LA DUCHERE 2003 / 2006 2006 / 2009. PROTOCOLES HABITAT fixant les modalités de mise en œuvre du volet Habitat du GRAND PROJET DE VILLE LYON LA DUCHERE 2003 / 2006 2006 / 2009 Entre : L Etat La Communauté Urbaine de Lyon La Ville de Lyon

Plus en détail

Séminaire ARS relatif à la lutte contre l'habitat Indigne

Séminaire ARS relatif à la lutte contre l'habitat Indigne Séminaire ARS relatif à la lutte contre l'habitat Indigne 3 6 décembre 2012 Espace Tamarun La Saline-Les-Bains Les aides de l'agence nationale de l habitat - ANAH Direction de l'environnement, de l'aménagement

Plus en détail

APPLICABLE AUX LOCATAIRES DES ORGANISMES DE LOGEMENTS SOCIAUX PREAMBULE... 10

APPLICABLE AUX LOCATAIRES DES ORGANISMES DE LOGEMENTS SOCIAUX PREAMBULE... 10 PREAMBULE... 10 CHAPITRE 1 LES DIFFERENTS TYPES DE LOGEMENTS HLM... 11 1-1 Logements construits avant le 3 janvier 1977 1-2 Logements construits après la loi du 3 janvier 1977 1-3 Plafond de ressources

Plus en détail

ADIL DE L AIN FORMATIONS DROIT ET FINANCEMENT DU LOGEMENT

ADIL DE L AIN FORMATIONS DROIT ET FINANCEMENT DU LOGEMENT ADIL DE L AIN FORMATIONS DROIT ET FINANCEMENT DU LOGEMENT ANNÉE 2014 L équipe des conseillers juristes et financiers de l ADIL de l Ain propose gratuitement des formations destinées à des groupes constitués

Plus en détail

Plan de concertation locative de l Office Municipal d HLM de Clichy la Garenne Révision du 7 mars 2007

Plan de concertation locative de l Office Municipal d HLM de Clichy la Garenne Révision du 7 mars 2007 Plan de concertation locative de l Office Municipal d HLM de Clichy la Garenne Révision du 7 mars 2007 Préambule L article 193 de la loi 2000-1208 du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement

Plus en détail

Convention de partenariat entre Nantes Métropole et les maitres d ouvrage sociaux membres de l Union Sociale pour l Habitat des Pays-de-la-Loire

Convention de partenariat entre Nantes Métropole et les maitres d ouvrage sociaux membres de l Union Sociale pour l Habitat des Pays-de-la-Loire Convention de partenariat entre Nantes Métropole et les maitres d ouvrage sociaux membres de l Union Sociale pour l Habitat des Pays-de-la-Loire Entre : Nantes Métropole Communauté urbaine, représentée

Plus en détail

1 ère rencontre du réseau GUP Bretagne et Pays de Loire 18 septembre 2012 à Lanester - analyse des questionnaires

1 ère rencontre du réseau GUP Bretagne et Pays de Loire 18 septembre 2012 à Lanester - analyse des questionnaires 1 ère rencontre du réseau GUP Bretagne et Pays de Loire 18 septembre 2012 à Lanester - analyse des questionnaires Territoires Cucs sollicités (ayant répondu au questionnaire) : Bretagne : Brest Métropole

Plus en détail

RÈGLEMENT GÉNÉRAL RELATIF AU NOUVEAU PROGRAMME NATIONAL DE RENOUVELLEMENT URBAIN. Version validée par le conseil d administration du 16 juillet 2015

RÈGLEMENT GÉNÉRAL RELATIF AU NOUVEAU PROGRAMME NATIONAL DE RENOUVELLEMENT URBAIN. Version validée par le conseil d administration du 16 juillet 2015 RÈGLEMENT GÉNÉRAL RELATIF AU NOUVEAU PROGRAMME NATIONAL DE RENOUVELLEMENT URBAIN Version validée par le conseil d administration du 16 juillet 2015 Document non contractuel Le règlement général relatif

Plus en détail

Le logement locatif. Louer un nouveau logement? Oui, mais trouver le mieux adapté à ma situation!

Le logement locatif. Louer un nouveau logement? Oui, mais trouver le mieux adapté à ma situation! Le logement locatif Louer un nouveau logement? Oui, mais trouver le mieux adapté à ma situation! LE LOGEMENT LOCATIF Dans le cadre de son parcours résidentiel, le salarié est souvent amené à devenir locataire

Plus en détail

Protocole de préfiguration de la Convention de Mixité Sociale du Grand Dijon PROJET

Protocole de préfiguration de la Convention de Mixité Sociale du Grand Dijon PROJET Protocole de préfiguration de la Convention de Mixité Sociale du Grand Dijon PROJET Préambule La convention de mixité sociale est prévue à l article 8 de la loi de Programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

Délibération au Conseil Municipal du lundi 21 janvier 2013

Délibération au Conseil Municipal du lundi 21 janvier 2013 Délibération au Conseil Municipal du lundi 21 janvier 2013 6 Renouvellement de la convention de partenariat entre l'association Eco- Quartier Strasbourg et la Ville de Strasbourg. L association Eco-Quartier

Plus en détail

POLITIQUE DE RENOVATION URBAINE «OPÉRATION CŒUR DE VILLE» AXE HABITAT

POLITIQUE DE RENOVATION URBAINE «OPÉRATION CŒUR DE VILLE» AXE HABITAT POLITIQUE DE RENOVATION URBAINE «OPÉRATION CŒUR DE VILLE» AXE HABITAT Conseil municipal 12 décembre 2011 Diagnostic préalable Les enseignements Les enseignements du diagnostic 65% des habitants du centre

Plus en détail

PRÉFET DE LA DORDOGNE. Cadre général et calendrier de dépôt

PRÉFET DE LA DORDOGNE. Cadre général et calendrier de dépôt PRÉFET DE LA DORDOGNE Cadre général et calendrier de dépôt La génèse Le PEDT se situe dans une lignée d'actions publiques relatives à l aménagement du temps de l enfant, nées il y a presque 30 ans. La

Plus en détail

CONVENTION DE SECURISATION DE L ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE DANS LE RHÔNE

CONVENTION DE SECURISATION DE L ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE DANS LE RHÔNE ALLIADE CIL 2000 CILAV PROJET V5 13/12/07 CONVENTION DE SECURISATION DE L ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE DANS LE RHÔNE 1 PREAMBULE : L évolution du contexte du marché immobilier de l agglomération lyonnaise

Plus en détail

Le diagnostic territorial participatif

Le diagnostic territorial participatif 1 Le diagnostic territorial participatif Eléments méthodologiques Le diagnostic territorial participatif de la situation des quartiers prioritaires au sein de l'intercommunalité est conjointement piloté

Plus en détail

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 Document créé le 22/02/2011 Direction de l Education RHONE ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 En proposant aux collectivités territoriales de négocier et de signer les Contrats

Plus en détail

Depuis 2007, la Renaissance Immobilière Châlonnaise est certifiée Qualibail pour la qualité du service rendu à ses locataires.

Depuis 2007, la Renaissance Immobilière Châlonnaise est certifiée Qualibail pour la qualité du service rendu à ses locataires. Depuis 2007, la Renaissance Immobilière Châlonnaise est certifiée Qualibail pour la qualité du service rendu à ses locataires. La RIC s engage sur 13 items (voir page 8) qui prennent en compte le quotidien

Plus en détail