CONVENTION DE GESTION URBAINE ET SOCIALE DE PROXIMITE 2011 / 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONVENTION DE GESTION URBAINE ET SOCIALE DE PROXIMITE 2011 / 2014"

Transcription

1 Politique de la Ville CONVENTION DE GESTION URBAINE ET SOCIALE DE PROXIMITE 2011 / 2014 CONVENTION PLURIANNUELLE

2 SOMMAIRE ARTICLE 1 : PREAMBULE Définition partagée Principes d'action Périmètre d'intervention Diagnostic ARTICLE 2 : GOUVERNANCE ET INSTANCES DE PILOTAGE Le Comité de Pilotage Le Pilotage Opérationnel Le Groupe de Travail et le Chef de Projet ARTICLE 3 : ENJEUX ET PROGRAMME D'ACTIONS Propreté Valorisation des déchets Gestion et entretien des espaces extérieurs Présence humaine et sécurité Equilibre social et qualité de service Gestion des chantiers "ANRU" Pérennisation des investissements Relations avec les habitants ARTICLE 4 : ENGAGEMENTS DES PARTENAIRES ARTICLE 5 : CONDITIONS DE LA CONVENTION Durée de la convention Avenants et dénonciation ARTICLE 6 : EVALUATION 2

3 Vu la Note de Cadrage relative à la démarche de «Gestion Urbaine de Proximité» de juin 1999 et le rapport commun «GUSP : bilan et perspectives» d'avril 2006, Vu le Contrat Urbain de Cohésion Sociale de l Agglomération signé le 20 mars 2007, notamment les actions du Contrat Particulier de la Ville d Annemasse, Vu les conventions d'utilité sociale des organismes HLM, élaborées au cours l'année 2010, Vu la convention G.U.S.P de la Ville d'annemasse, programme 2007/2009 prorogé en 2010, Vu la note de cadrage relative à la G.U.S.P de l'agence Nationale de Rénovation Urbaine (ANRU) de septembre 2006, Vu le projet de renouvellement urbain du Perrier signé le 16 octobre 2009, ENTRE L ETAT, représenté par Monsieur le Préfet du Département de la Haute-Savoie, Délégué Territorial de l'anru, Le CONSEIL RÉGIONAL, représenté par Monsieur le Président, Le CONSEIL GÉNÉRAL, représenté par Monsieur le Président, L'AGGLOMÉRATION ANNEMASSIENNE, représentée par son Président, La VILLE D ANNEMASSE, représentée par son Maire, L'office public HAUTE-SAVOIE HABITAT, représenté par son Directeur Général, La société HALPADES, représentée par son Directeur Général, La S.A. MONT BLANC, représentée par son Directeur Général, La société VALLÉE DE L'ARVE HABITAT, représentée par son Directeur Général, Les SYNDICS DES COPROPRIÉTÉS présentes sur le quartier, IL EST CONVENU CE QUI SUIT : ET D AUTRE PART 3

4 ARTICLE 1 : PREAMBULE DEFINITION PARTAGEE La Gestion Urbaine et Sociale de Proximité permet de mettre en place un mode de gestion adapté au territoire pour lequel le logement et le cadre de vie doivent être les premiers éléments d'intervention, car ils influent directement sur la qualité de vie des habitants. Elle permet aussi de mobiliser l'ensemble des intervenants sur un quartier, les bailleurs, la justice, l'éducation, la prévention. L'enjeu majeur de la G.U.S.P est d'assurer la pérennité des investissements pour un développement durable des quartiers et une meilleure qualité de vie. Les conventions de Gestion Urbaine (et sociale) de Proximité ont été définies pour la première fois dans une note de cadrage de 1999 intitulée : "les démarches de gestion urbaine" ; elles s'inscrivaient alors dans les contrats de ville 2000/2006. Sur la Ville d'annemasse, deux conventions de G.U.S.P. ont été contractualisées : la première en 2004/2006 et la seconde en 2007/2009, prorogée jusqu'en Dans le cadre du programme de renouvellement urbain, dans les sites ayant contractualisés avec l'anru, il y a obligation de signer une convention de GUSP. La convention de GUSP, d une durée de trois ans renouvelable, est un dispositif complémentaire à d autres dispositifs de la politique de la ville : - Le Contrat Urbain de Cohésion Sociale en vigueur depuis 2007, coordonné à l'échelle de l'agglomération, qui porte sur les thématiques suivantes : Habitat et cadre de vie Accès à l'emploi et développement économique Réussite éducative Santé Citoyenneté, prévention de la délinquance et développement social, culturel et sportif. - Le projet de renouvellement urbain, conduit à l'échelle de la Ville d'annemasse, qui traite essentiellement des problèmes urbains, mais ayant des conséquences sur la vie des habitants. 4

5 La gestion urbaine et sociale de proximité permet, par son aspect transversal et l'approche du «cadre de vie», de traiter toutes les thématiques du CUCS et d'intégrer les transformations urbaines. Chaque axe de travail de la GUSP trouve une cohérence avec les dispositifs existants à l'échelle de la Ville ou de l'agglomération. La GUSP est une des actions, avec le relogement et l'insertion, qui permet un lien direct avec les habitants. Cette démarche pragmatique s appuie sur une clarification des modalités d intervention des bailleurs sociaux et de la collectivité locale. Elle impose de nouvelles méthodes de gestion, une plus grande concertation entre les acteurs, de nouvelles organisations de travail tout en favorisant la création de nouvelles fonctions. PRINCIPES D'ACTION La présente convention répond aux principes suivants, partagés par les signataires : Une volonté de retenir des engagements communs à l'ensemble des acteurs sur un niveau de prestations à fournir dans le quartier en matière de propreté. Cette démarche inclut les moyens de l'évaluer, quelles que soient les modalités mises en oeuvre pour en assurer la réalisation. Une réfléxion commune sur la résolution des problèmes liés au cadre de vie, rencontrés sur les patrimoines et les espaces extérieurs, quel qu'en soit le gestionnaire et dans le respect de l'organisation et des stratégies propres à chacun. Les signataires reconnaissent l'apport de la Gestion Urbaine et Sociale de Proximité en matière de lien social. Une mise en commun des projets et des actions engagés sur les sites au travers d'un dispositif coordonné et opérationnel en vue de faire évoluer progressivement le programme d'actions sur le quartier. Le caractère évolutif du programme d'actions, établi sur une période d'une année et actualisable en fonction des priorités qui se dégageront à l'issue des réunions de travail mises en place, associant les habitants, et intégrant l'avancée des travaux réalisés dans le cadre du projet de renouvellement urbain. L'anticipation des questions de gestion dès la conception des aménagements, dans l'objectif de favoriser la pérennité des investissements des aménagements d'espaces, des rénovations et des équipements. 5

6 PERIMETRE D'INTERVENTION Le périmètre "privilégié" est celui de la Zone Urbaine Sensible du Perrier et des sites de reconstruction du projet de renouvellement urbain (Le Pralère, Le Jardin des Vergys, Lucie Aubrac et "Pré du Mouton"). Les actions conduites en priorité sur le Perrier pourront être mises en oeuvre sur le reste de la ville (Romagny, Les Champs Longs, etc...) en fonction des problématiques et de l'investissement des partenaires. 6

7 DIAGNOSTIC Le bilan de la G.U.S.P 2007/2009 a été réalisé et validé par les habitants et les partenaires (annexe 1). L'évaluation a permis de dresser le constat suivant : Sur les 32 actions prévues dans la convention, 14 ont été réalisées et reprises dans les enjeux de la présente convention, 12 sont inscrites dans le cadre du projet de renouvellement urbain, 2 sont prévues dans la C.U.S. (convention d'utilité sociale) des bailleurs sociaux, 2 concernaient des interventions techniques qui sont aujourd'hui réalisées. 2 ont été abandonnées. ARTICLE 2 : GOUVERNANCE ET INSTANCES DE PILOTAGE LE COMITE DE PILOTAGE Le suivi de la présente convention relève, sur le plan stratégique, du Comité de Pilotage du projet de renouvellement urbain, conduit sous la responsabilité : du Maire, du Préfet ou de son représentant, du Directeur Départemental des Territoires, Délégué Territorial Adjoint de l'anru, des collectivités signataires de la présente convention : Conseil Régional, Conseil Général, et Annemasse Agglo, des principaux bailleurs présents sur la Zone Urbaine Sensible du Perrier : Haute-Savoie Habitat, Société HALPADES, S.A.HLM Mont Blanc, Vallée de l'arve Habitat. Le Comité de Pilotage est chargé de donner les orientations politiques, de valider les plans d'actions annuels et leur bilan. LE PILOTAGE OPERATIONNEL Le Comité Technique est celui du projet ANRU, chargé du pilotage opérationnel,de la réalisation d'un plan d'actions annuel et de son bilan. Il est placé sous la responsabilité administrative : du fonctionnaire désigné par le Directeur Départemental des Territoires, Délégué Territorial Adjoint de l'anru, du Directeur Général des services de la ville d'annemasse ou son représentant, du fonctionnaire désigné par le Préfet. des représentants des bailleurs sociaux la composition du Comité Technique inclut la présence des services du Conseil Régional, du Conseil Général, de la Communauté d'agglomération, des syndics et, si possible, d'habitants, membres d'une association de locataires. 7

8 LE GROUPE DE TRAVAIL ET LE CHEF DE PROJET La conduite des actions de la présente convention est placée sous la responsabilité du Chef de Projet, de l'équipe de maîtrise d'oeuvre urbaine et sociale, et d'un "groupe de travail" composé de : un représentant des deux principaux bailleurs : Haute-Savoie Habitat et Société HALPADES, un représentant d'annemasse Agglo, deux représentants des services techniques de la ville : voirie et parcs et jardins, un représentant de l'association "Consommation, Logement et Cadre de Vie", du professionnel en charge de la conduite des actions collectives de la ville d'annemasse, des habitants-relais, locataires ou copropriétaires, un technicien du service de la Politique de la Ville. ARTICLE 3 : ENJEUX ET PROGRAMME D'ACTIONS Les enjeux, partagés et validés début 2011, ont été définis au cours des réunions de travail avec l'ensemble des partenaires, puis au sein du groupe restreint. Enfin, un questionnaire "aide au diagnostic" a été remis aux habitants et a permis de conforter les enjeux. (Annexe 2) LES ENJEUX ont été classés par ordre de priorité : 1. Propreté, Valorisation des déchets. Réduire le volume des encombrants Mettre en place le "tri sélectif" pour les sordures ménagères Améliorer la collecte des ordures ménagères en rappelant le règlement et en facilitant le travail des personnes chargées de l'entretien Améliorer la propreté autour des points d'apport volontaire 2. Gestion et entretien des espaces extérieurs. Améliorer le cadre de vie, répondre aux besoins des habitants Utiliser les outils de l'insertion économique pour améliorer l'entretien Maintenir les espaces verts propres : sensibiliser les habitants Réduire, voire supprimer la présence de déjections canines dans les espaces verts ; inciter les propriétaires de chiens à utiliser des sacs Prévenir le vandalisme sur les installations électriques Préserver le patrimoine végétal du quartier Règler le problème juridique de l'indivision des espaces libres (secteurs Cézanne et Brassens) 8

9 3. Présence humaine et sécurité. Maintien des postes de chargés de proximité et de responsables de site Maintien de la présence des médiateurs de nuit Poursuite de la surveillance humaine des garages souterrains Permanences des bailleurs à maintenir Renfort de l'îlotage et du travail commun entre les polices nationales et municipales. 4. Equilibre social et qualité de service. Maintenir la propreté des halls et montées d'immeuble Permettre la rapidité des interventions techniques Améliorer et veiller à l'équilibre du peuplement Connaitre et anticiper les investissements futurs 5. Gestion des chantiers ANRU. Accompagner les familles et le changement du quartier Mettre en oeuvre la charte d'insertion : donner la priorité aux demandeurs d'emploi de la ZUS Limiter les nuisances des chantiers pour les habitants, garantir les services Garantir la sécurité des habitants 6. Perennisation des investissements. Permettre l'appropriation des nouveaux bâtiments par les habitants Concerter et associer les habitants aux projets Réussir l'intégration des nouveaux habitants 7. Relations avec les habitants : action transversale. Avoir des interlocuteurs concernés par la GUSP et les projets de renouvellement urbain Disposer d'instances de concertation et de débat Créer des moments festifs, favoriser la convivialité, créer du lien social Régler les conflits de voisinage Connaître les habitants, les spécificités des montées d'immeuble Valoriser les habitants et leurs initiatives Réduire les comportements déviants : avertir et verbaliser Sensibiliser les habitants à l'environnement et au cadre de vie 9

10 PROGRAMME D'ACTIONS Le programme d'actions a été établi en concertation avec l'ensemble des partenaires. Structure du programme d'actions Le programme d'actions fait l'objet de fiches-actions annuelles pour lesquelles un point d'étape est prévu tous les six mois. Ce temps de travail permettra de vérifier la mise en oeuvre des actions, leur avancement et leur poursuite et de de définir de nouvelles actions pour les années suivantes. FICHE ACTION Rappel des enjeux et des objectifs Actions retenues (par année) Résultats attendus Maitre d'ouvrage Coût Partenariat Indicateurs de suivi Cohérence avec les dispositifs existants 10

11 PROGRAMME D'ACTIONS RETENU POUR L'ANNEE

12 FICHE ACTION N 1 : PROPRETE/VALORISATION DES DECHETS Rappel des enjeux et des objectifs Réduire le volume des encombrants Mettre en place une collecte de tri sélectif en porte à porte Améliorer la collecte des Ordures Ménagères, rappeler le règlement et faciliter le travail des personnes chargées de l'entretien Améliorer la propreté autour des points d'apport volontaire. Actions retenues pour 2011 Résultats attendus Maitre d'ouvrage Coût Enlever les panneaux «interdiction de déposer des encombrants» puisque Décourager et réduire les dépôts c'est aux pieds de ces endroits qu'on trouve le plus de dépôts. Chaque fois sauvages d'encombrants. que cela sera techniquement possible, un aménagement paysagé sera réalisé à la place des panneaux enlevés. Organiser, en lien avec Annemasse Agglo, les bailleurs et les habitants, une campagne de communication sur la problèmatique propreté-encombrants. Partenariat Réduire les dépôts d'encombrants, le pain sur les pelouses et la présence des pigeons. Faire intervenir, ponctuellement, la police municipale. Cette intervention serait Faire prendre conscience aux demandée à l'initiative des bailleurs pour un dépôt au pied de leur immeuble, habitants que le dépôt des ou même dans les halls. Les policiers feraient une enquête en «porte à encombrants est interdit et porte», avec une information sur le montant de l'amende. Ce type modifier les comportements en d'intervention est sollicité notamment pendant la semaine de sensibilisation. développant l'apport volontaire en déchetterie Mettre en place un «prix de la propreté» pour récompenser les montées ou Valoriser les initiatives des les secteurs plus propores, et sur lequel il y aura moins d'encombrants. habitants et les modifications de comportement. Chiffrer le coût du ramassage des encombrants (ville, bailleurs, syndics). En Etude sur la viabilité d'un chantier fonction de la somme, il conviendra d'étudier, avec Annemasse Agglo et en d'insertion pour le ramassage des lien avec les projets «économie sociale et solidaire», la viabilité d'un chantier encombrants «résiduels». d'insertion pour le ramassage des encombrants,. Cette action pourrait être associée à la mise en place d'un numéro «allo encombrants» Habitants Usagers - Bailleurs Annemasse Agglo Polices municipale et nationale Syndics - Ville d'annemasse Cohérence avec les dispositifs existants Ville Ville Agglo Bailleurs Ville Ville Agglo Ville Indicateurs de suivi Cartographie des points de dépôts d'encombrants Enquête auprès des personnes chargées de l'entretien Photos des points d'apport volontaires Enquête auprès des habitants Ville : Services «voirie» pour les encombrants et «espaces verts» : propreté, aménagement Agglo : règlement des ordures ménagères Mise en place du tri sélectif en porte à porte - Autres : Campagne nationale : Semaine de la propreté Services de ramassage des encombrants des bailleurs sociaux et des syndics Droit commun

13 FICHE ACTION N 2 : GESTION ET ENTRETIEN DES ESPACES EXTERIEURS Rappel des enjeux et des objectifs Améliorer le cadre de vie, répondre aux besoins des habitants Utiliser les outils de l'insertion économique pour améliorer l'entretien Maintenir les espaces verts propres Sensibiliser les habitants - Préserver le patrimoine végétal du quartier Réduire, voire supprimer la présence de déjections canines dans les espaces verts Inciter les propriétaires de chiens à utiliser des sacs Prévenir le vandalisme sur les installations électriques. Régler le problème de l'indivision des espaces libres (secteurs Cézanne et Brassens) Actions retenues pour 2011 Résultats attendus Maitre d'ouvrage Coût Organiser une opération «bâtons rouges». Il s'agit de repérer, sur Moins de déjections canines sur l'ensemble de la ville, les espaces verts remplis de «déjections canines» et les espaces verts Utilisation de de signaler chaque déjection par un bâton peint en rouge. Cette opération sacs par les propriétaires de s'accompagnerait d'un affichage, de flyers demandant aux propriétaires de chiens Travail des jardiniers chien d'utiliser des sacs et de la pose de distributeurs de sacs. Huit facilité au moment de la tonte. emplacements ont été repérés par le service Parcs et Jardins. Des habitants souhaitent participer à cette action en «plantant» les bâtons et en distribuant des flyers. Cette action serait organisée mi-mars, avant les premières tontes. Associer les enfants (une ou deux classes de l'école La Fontaine et la MJC Respect des arbres et des Sud) à la plantation de quelques arbres dans le parc urbain du «Pralère». A plantations Plus d'écorces cette occasion, les jardiniers expliqueront aux enfants le rôle de l'écorce et la arrachées Moins d'arbres morts. fragilité des arbres. Ce projet sera réalisé fin mars ou début avril Communiquer sur le coût des réparations électriques et la conséquence des Diminution des actes de actes de vandalisme. vandalisme. Partenariat Habitants Usagers - Bailleurs Syndics - Ville d'annemasse Ville : journée propreté Agglo : Autres : Campagne nationale : semaine de la propreté Cohérence avec les dispositifs existants Ville 300 Ville Ville Indicateurs de suivi Organisation et suivi des diagnostics en marchant Augmentation des heures de mises à disposition de personnel Droit commun D.commun Mise en oeuvre d'un accord pour l'entretien Etude juridique Espaces verts plus propres (plus de pain, de papiers, etc..) Retour des jardiniers Utilisation des sacs par les propriétaires de chiens 13

14 FICHE ACTION N 3: PRESENCE HUMAINE ET SECURITE Rappel des enjeux et des objectifs Maintien des postes de chargés de proximité et de responsables de site Maintenir la présence du service des médiateurs de nuit Maintenir la surveillance des garages souterrains Faire un essai de vidéo protection en cas de problèmes importants. Permanences de bailleurs à maintenir Renforcer l'îlotage et le travail commun entre les polices nationales et municipales Actions retenues pour 2011 Résultats attendus Maitre d'ouvrage Coût Projet de création d'un service «tranquillité publique» et permanences au Perrier Projet de recruter des personnes «ambassadeurs de la propreté» Partenariat Habitants Usagers - Bailleurs - Ville d'annemasse Syndics Polices nationale et municipale Cohérence avec les dispositifs existants Ville : Groupe sectoriel du Perrier Groupe prévention Alerte éducative Vidéo protection Agglo : C.I.S.P.D. - GOALS Ateliers santé ville SIDEFAGE : ambassadeurs du tri - Autres : Cohérence des interventions connaissance des problèmes Mise en place de l'équipe : relais d'actions auprès des habitants Ville Ville Indicateurs de suivi Tableau de bord des lieux «problèmatiques»

15 FICHE ACTION N 4 : EQUILIBRE SOCIAL ET QUALITE DE SERVICE Rappel des enjeux et des objectifs Maintenir la propreté dans les halls et montées d'immeubles Permettre la rapidité des interventions techniques Améliorer et veiller à l'équilibre du peuplement Connaître et anticiper les investissements futurs Actions retenues pour 2011 Résultats attendus Maitre d'ouvrage Coût Maintenir les contrôles d'entretien des bâtiments Satisfaction des locataires Bailleurs D.commun Maintenir le poste d'ouvrier sectorisé pour Hte Savoie Habitat Satisfaction des locataires Hte Savoie Habitat D.commun Rapidité des interventions Créer un groupe de travail qui permettrait d'aboutir à un accord collectif pour l'attribution des logements sociaux à l'échelle de l'agglomération Accord collectif intercommunal Agglo D.commun Créer un groupe de travail en présence des deux principaux bailleurs du Qualité des bâtiments Maintien Perrier (haute-savoie habitat et Halpades) pour travailler sur les du patrimoine investissements futurs. Ville D.commun Partenariat Habitants Usagers - Bailleurs - Etat Agglo Conseil Général - Ville d'annemasse Etat des bâtiments Indicateurs de suivi Enquête de satisfaction des locataires Cohérence avec les dispositifs existants Ville : commission communale de concertation sur les attributions Agglo : P.L.H. Autres : P.S.P des bailleurs 15

16 FICHE ACTION N 5 : GESTION DES CHANTIERS ANRU Rappel des enjeux et des objectifs Accompagner les familles et le changement du quartier Mettre en oeuvre la charte d'insertion Donner la priorité aux demandeurs d'emploi du quartier Limiter les nuisances pour les habitants pendant les chantiers. Garantir les services (ordures ménagères, facteur, stationnements, cheminements,..). Garantir la sécurité des habitants. Actions retenues pour 2011 Résultats attendus Maitre d'ouvrage Coût Action «mémoire du quartier» : réalisation de scènes ouvertes en 2011 et d'un film «fiction» en Réalisation d'une BD sur les travaux de la Place du Jumelage Améliorer les circuits de recrutements meilleure adéquation entre «offre» et «demande» Ville d'annemasse Ville, bailleurs, Agglo D.commun Information permanente des habitants pendant le chantier Signalétique Limiter les nuisances pour les Ville, bailleurs, Agglo D.commun habitants. Agglo : lutte contre les discriminations Partenariat Habitants Usagers Pôle emploi Mission Locale - Ville d'annemasse Agglo DIRECT Convivialité Moments festifs sur le quartier Implication des habitants Changement de l'image du quartier. Augmenter les heures d'insertion pour les D.E du quartier Cohérence avec les dispositifs existants Indicateurs de suivi Nombre de personnes de la ZUS dans les dispositifs d'insertion Satisfaction des locataires et des usagers Nombre de réclamations Ville : charte d'insertion Forum de l'emploi Conventions avec la Compagnie «Craie» et avec la MJC SUD : A.N.R.U 16

17 FICHE ACTION N 6: PERENNISATION DES INVESTISSEMENTS Rappel des enjeux et des objectifs Permettre l'appropriation des nouveaux bâtiments par les habitants Associer les habitants aux projets Réussir l'intégration des nouveaux habitants Intégration des habitants pérennisation des immeubles Actions retenues pour 2011 Résultats attendus Maitre d'ouvrage Coût Réunions de sensibilisation aux comportements à adopter dans les bâtiments B.B.C. Partenariat Habitants Usagers - Bailleurs - Ville d'annemasse Agglo. Ville : P.L.U. / A.N.R.U. Agglo : P.L.H. Autres : Satisfaction des habitants Réduire les consommations d'énergie Réunions de concertations élargies aux habitants anciens et «nouveaux», Appropriation des projets par les création de groupes de travail en particulier sur le projet de la place du habitants Jumelage Organisation de moments festifs à l'occasion des inaugurations de chantier Créer des liens entre nouveaux et ou au moment de l'emménagement dans les nouveaux bâtiments. anciens habitants Rédaction d'une charte de bon voisinage. Visite des appartements et Prévenir les comportements bâtiments après un an de fonctionnement. déviants Bailleurs Ville Bailleurs Ville Bailleurs Bailleurs Indicateurs de suivi Enquête de satisfaction des habitants Cohérence avec les dispositifs existants D.commun D.commun D.commun C.commun 17

18 FICHE ACTION N 7 : RELATIONS AVEC LES HABITANTS Rappel des enjeux et des objectifs Avoir des interlocuteurs concernés par la gestion de proximité et les projets de renouvellement urbain. Disposer d'instances de concertation et de débats Créer des moments festifs, favoriser la convivialité, créer du lien social Régler les conflits de voisinage Connaître les habitants, les spécificités des montées d'immeuble. Valoriser les habitants et leurs initiatives Réduire les comportements déviants Avertir et verbaliser Sensibiliser les habitants à l'environnement et au cadre de vie Actions retenues pour 2011 Résultats attendus Maitre d'ouvrage Coût Associer les habitants à l'élaboration de la nouvelle convention de gestion Convention «coproduite» avec Ville D.Commun urbaine et sociale de proximité les habitants. Appropriation des actions par les habitants. Maintien des réunions des conseils consultatifs Des habitants «experts» de la Ville D.Commun ville, de son fonctionnement et de ses projets Organisation des séances de cinéma en plein air, d'autres moments festifs Développer des événements Ville dans le cadre du «projet mémoire-citoyenneté». créant de la convivialité Bonne connaissance des Ville Bailleurs D.Commun Créer des liens plus étroits entre les intervenants du quartier et les habitants habitants moins d'anonymat Valorisation du quartier et de ses Ville Mise en place de «récompense», valoriser les initiatives habitants Amélioration des comportements Ville Actions de sensibilisation verbaliser si besoin les contrevenants déviants Partenariat Habitants Usagers - Bailleurs - Ville d'annemasse Syndics Polices nationale et municipale Agglo Ville : Charte de la participation Indicateurs de suivi Liste d'habitants référents participation à certaines actions Bilan annuel de fonctionnement des conseils consultatifs Repérer et compter les moments festifs dans l'année Mise en place d'un suivi avec le service des médiateurs de nuit et les bailleurs Cartographie des «montées difficiles» - Tableau de bord de suivi des problèmes et des procés-verbaux Amélioration des espaces réduction des encombrants Cohérence avec les dispositifs existants 18

19 ARTICLE 4 : ENGAGEMENTS DES PARTENAIRES L'ETAT s'engage à contribuer, dans le programme de renouvellement urbain, à l'amélioration de la gestion de proximité et à soutenir certaines actions relevant de la présente convention. ANNEMASSE AGGLO s'engage à accompagner la ville pour les actions relevant de sa compétence et, le cas échéant, à mobiliser des crédits. Le CONSEIL REGIONAL soutiendra, sur le quartier en Z.U.S., les actions relevant de ses objectifs prioritaires ; à savoir : Poursuivre l'effort de formation pour tous, Favoriser un meilleur accès à l'emploi, Lutter contre les discriminations, Cultiver le vivre ensemble, et, notamment, améliorer le cadre de vie des habitants. 19

20 Le CONSEIL GENERAL s'engage à maintenir les moyens pour assurer une action sociale efficace et innovante, et à aider les structures et dispositifs spécifiques d'intertion sociale et professionnelle. La VILLE D'ANNEMASSE s'engage à mettre en oeuvre les actions inscrites dans la présente convention et relevant de sa compétence. Les BAILLEURS SOCIAUX s'engagent à adapter les modes de gestion locative aux besoins exprimés par les locataires, dans le respect des objectifs de stratégie patrimoniale, à contribuer, par la poursuite de la politique concertée d'attributions, à l'amélioration de l'équilibre sociologique et à mettre en oeuvre les actions inscrites dans la présente convention et relevant de leurs compétences. Les SYNDICS s'engagent, en partenariat avec la ville et les bailleurs, à contribuer à la mise en oeuvre des actions prévues dans la présente convention (sensibilisation, affichage, etc...). ARTICLE 5 : CONDITIONS DE LA CONVENTION DUREE DE LA CONVENTION La présente convention est conclue pour une durée de trois ans renouvelable à compter de la date de sa signature. AVENANTS ET DENONCIATION La présente convention pourra faire l'objet d'avenants annuels qui porteront sur des actions complémentaires dès lors qu'elles contribueront à améliorer la vie quotidienne dans les quartiers d'habitat social. La présente convention pourra être dénoncée par chacune des parties en cas de non respect des accords, sous réserve d'en avertir l'ensemble des cosignataires, avec un préavis de six mois. ARTICLE 6 : EVALUATION La méthode de travail proposée, avec des plans d'actions annuels et des bilans tous les six mois, permet une évaluation en continu. Cette évaluation viendra en complément de celle prévue dans le projet de renouvellement urbain. 20

21 FAIT A ANNEMASSE LE... Le Préfet de la Haute-Savoie, Conseil Régional Rhône-Alpes, Ville d'annemasse, Philippe DERUMIGNY, Jean-Jacques QUEYRANNE, Président, Christian DUPESSEY, Maire, Conseil Général de la Haute-Savoie, Christian MONTEIL, Président, Annemasse Agglo, Georges DELEAVAL, Président, Haute-Savoie Habitat, Pierre-Yves ANTRAS, Directeur Général, Société HALPADES, Alain BENOISTON, Directeur Général, S.A MONT BLANC, Maurice MURGAT, Directeur, La Société VALLEE DE L'ARVE HABITAT, 21

22 FONCIA MOLLAND Immobilier, Syndic "17 maréchal Leclerc", et "Gentianes" Agence G.I.G URBANIA - PERILLAT, Syndic "Jardins du Perrier 1", "Jonquilles", BOUVET CARTIER Immobilier, Syndic "Les narcisses" et "Jardins du Perrier 2" SAGE Immobilier, Syndic "Musigny", "Les Marmottes", Régie TETE, GELLOZ Immobilier, M. FAUCHER, Syndic "Paulownias", Syndic "Tour Plein Ciel", Pour le syndicat coopératif "Les Roseaux", 22

23 ANNEXES Annexe 1 : Bilan de la G.U.S.P 2007/2009 Annexe 2 : Questionnaire des habitants 23

Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014

Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014 Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014 LES PARTENAIRES DU CADRE D INTERVENTION GUP 2013-2014 L Etat, représenté

Plus en détail

Axes stratégiques ANNEXE 2

Axes stratégiques ANNEXE 2 Contrat de Ville de l agglomération Bergeracoise Axes stratégiques ANNEXE 2 Validés par le Comité de Pilotage du 29 janvier 2015 1 PILIER DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET EMPLOI ORIENTATIONS STRATÉGIQUES Orientation

Plus en détail

L IMPLICATION DES ORGANISMES HLM DANS LES CONTRATS DE VILLE

L IMPLICATION DES ORGANISMES HLM DANS LES CONTRATS DE VILLE L IMPLICATION DES ORGANISMES HLM DANS LES CONTRATS DE VILLE Le 14 Mai 2014 USH Service Politiques urbaines et sociales L architecture des contrats de ville Contrat de ville : projets territoriaux intégrés

Plus en détail

Grand Projet de Ville d Orléans

Grand Projet de Ville d Orléans Grand Projet de Ville d Orléans quartier de La Source La Gestion Urbaine de Proximité Signature d un convention de Gestion urbaine de proximité autour de 7 thématiques 1 - Veiller à la qualité des investissements

Plus en détail

Le cadre général du point d étape...

Le cadre général du point d étape... Le cadre général du point d étape Les objectifs du point d étape L objectif général du point d étape, à 2 ans et à 4 ans, est d apprécier l avancement du projet et la tendance générale d évolution du quartier

Plus en détail

Les habitants acteurs de la transformation

Les habitants acteurs de la transformation Les habitants acteurs de la transformation Placer l habitant au cœur des réflexions Actions de concertation et de participation Développer le lien social Favoriser le développement économique et l insertion

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

Gestion urbaine de proximité

Gestion urbaine de proximité Gestion urbaine de proximité Évolution des enjeux et des pratiques d acteurs Note de cadrage Mai 2012 Ce document est le fruit d une réflexion menée par un groupe de travail partenarial, sous la conduite

Plus en détail

LA GESTION URBAINE DE PROXIMITE POUR DES INVESTISSEMENTS DURABLES DANS LES QUARTIERS

LA GESTION URBAINE DE PROXIMITE POUR DES INVESTISSEMENTS DURABLES DANS LES QUARTIERS LA GESTION URBAINE DE PROXIMITE POUR DES INVESTISSEMENTS DURABLES DANS LES QUARTIERS Mise en œuvre d une d politique publique de jardins partagés FRARU FLOIRAC 20 MAI 2008 PERIMETRE DE LA GUP BAGATELLE

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour les personnes âgées FICHE ACTION N 22 Répondre aux

Plus en détail

Processus d élaboration du contrat de ville et calendrier

Processus d élaboration du contrat de ville et calendrier Processus d élaboration du contrat de ville et calendrier Travail préparatoire interne à l État : Mise en place de l équipe interministérielle Constitution du point de vue de l État sur la situation des

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE L AGGLOMERATION RENNAISE VILLE DE RENNES. GESTION URBAINE DE PROXIMITE : Convention Cadre.

CONTRAT DE VILLE DE L AGGLOMERATION RENNAISE VILLE DE RENNES. GESTION URBAINE DE PROXIMITE : Convention Cadre. CONTRAT DE VILLE DE L AGGLOMERATION RENNAISE VILLE DE RENNES GESTION URBAINE DE PROXIMITE : Convention Cadre. ENTRE : L ETAT, représenté par le Préfet de la Région Bretagne, Préfet d Ille-et-Vilaine, Monsieur

Plus en détail

La convention d application du contrat de ville de Quimper Communauté

La convention d application du contrat de ville de Quimper Communauté La convention d application du contrat de ville de Quimper Communauté 1 - RELATION AU CONTRAT CADRE Afin de préciser les actions qui seront mises en place jusqu en 2003, les partenaires du contrat de ville

Plus en détail

Rencontre partenaires 2015. La contractualisation Caf / Collectivités territoriales. Le Renouvellement des Cej 2015-2018

Rencontre partenaires 2015. La contractualisation Caf / Collectivités territoriales. Le Renouvellement des Cej 2015-2018 La contractualisation Caf / Collectivités territoriales Le Renouvellement des Cej 2015-2018 Sommaire 1. La contractualisation avec la Caf : > les principes Rappel : Cej Une nouveauté : la Ctg La gouvernance

Plus en détail

APPEL À PROJETS POLITIQUE DE LA VILLE PROGRAMMATION 2015

APPEL À PROJETS POLITIQUE DE LA VILLE PROGRAMMATION 2015 APPEL À PROJETS POLITIQUE DE LA VILLE PROGRAMMATION 2015 PRÉAMBULE Le Contrat Urbain de Cohésion Sociale, entré en vigueur en 2007 a été clôturé le 31 décembre 2014. Le nouveau contrat de ville de nouvelle

Plus en détail

Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE

Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE RENOUVELLEMENT URBAIN Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE Journée du 23 janvier 2007 Sommaire 1 - Les grandes étapes 2 - Les relogements effectués au 31/12/2006 3 - Les

Plus en détail

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence La Déclaration de Rio et les textes européens et français encouragent les collectivités territoriales à adopter des plans d actions en faveur

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE SENART CONTRIBUTION DU DISPOSITIF DE PROJET TERRITORIAL DE L AORIF

CONTRAT DE VILLE DE SENART CONTRIBUTION DU DISPOSITIF DE PROJET TERRITORIAL DE L AORIF CONTRAT DE VILLE DE SENART CONTRIBUTION DU DISPOSITIF DE PROJET TERRITORIAL DE L AORIF Fortement occupés par le parc social, les quartiers de la politique de la ville (QPV) de Sénart représentent un véritable

Plus en détail

SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES

SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES Mardi 2 juillet 2013, 16h - Préfecture Dossier de presse Dans

Plus en détail

Abattement. TFPB en QPV

Abattement. TFPB en QPV Abattement TOURS - 3 février 2015 TFPB en QPV Rencontre «Habitat, Cadre de vie et Gestion urbaine de proximité» Abattement TFPB en ZUS L enjeu Une ressource d environ 150 M par an pour les organismes HLM.

Plus en détail

Protocole de préfiguration de la Convention de Mixité Sociale du Grand Dijon PROJET

Protocole de préfiguration de la Convention de Mixité Sociale du Grand Dijon PROJET Protocole de préfiguration de la Convention de Mixité Sociale du Grand Dijon PROJET Préambule La convention de mixité sociale est prévue à l article 8 de la loi de Programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

Ville de Pont de Claix. Dispositif de Gestion Urbaine et Sociale de Proximité

Ville de Pont de Claix. Dispositif de Gestion Urbaine et Sociale de Proximité Secteur Politique de la Ville Maison de l'habitant Les reinettes ave des Iles de Mars Tél. 04.76.29.86.29 Fax. 04.76.29.86.13 Ville de Pont de Claix Dispositif de Gestion Urbaine et Sociale de Proximité

Plus en détail

Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale

Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale Mai 2015 La mixité sociale, une ambition réaffirmée à mettre en œuvre localement L objectif de mixité sociale pour lutter contre les effets de spécialisation

Plus en détail

La démarche «Habitat favorable au vieillissement»

La démarche «Habitat favorable au vieillissement» Ville de Rennes La démarche «Habitat favorable au vieillissement» Communication à la 2ème Conférence Internationale des Villes-Amies des Aînés» 10 septembre 2013 Véra Briand, Adjointe au maire, déléguée

Plus en détail

Assurer une coordination stratégique et opérationnelle des acteurs et des zones

Assurer une coordination stratégique et opérationnelle des acteurs et des zones Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Assurer une coordination stratégique et opérationnelle des acteurs

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES PLAN DE COMMUNICATION

CAHIER DES CHARGES PLAN DE COMMUNICATION CAHIER DES CHARGES PLAN DE COMMUNICATION Maître d ouvrage : Syndicat mixte de gestion du Parc naturel régional de Camargue Objet de la consultation : Passation d'une commande pour prestation de services

Plus en détail

Convention de partenariat entre la zone de défense et de sécurité Ouest et le Mouvement des Entreprises de France de la région Bretagne

Convention de partenariat entre la zone de défense et de sécurité Ouest et le Mouvement des Entreprises de France de la région Bretagne Convention de partenariat entre la zone de défense et de sécurité Ouest et le Mouvement des Entreprises de France de la région Bretagne entre l Etat, Ministère de la défense représenté par Monsieur le

Plus en détail

Appel à propositions d'actions pour le Plan Local Pour L'Insertion et l'emploi de La Rochelle. Année 2014 ANNEXE 1

Appel à propositions d'actions pour le Plan Local Pour L'Insertion et l'emploi de La Rochelle. Année 2014 ANNEXE 1 Appel à propositions d'actions pour le Plan Local Pour L'Insertion et l'emploi de La Rochelle Année 2014 ANNEXE 1 THEME 1 Cahier des charges de la relation entreprise. MISSION DE PROSPECTION ET PLACEMENT

Plus en détail

Agenda 21 Île-de-France. Le référentiel de l Eco-Région

Agenda 21 Île-de-France. Le référentiel de l Eco-Région Agenda 21 Île-de-France Le référentiel de l Eco-Région Un Agenda 21 pour renforcer l'eco-région 2008 Forum de lancement de l Agenda 21 Île-de-France Le choix d un agenda 21 interne : périmètre de l institution

Plus en détail

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS Référentiel d activités Le référentiel d activités décline les activités rattachées aux six fonctions exercées par l encadrement

Plus en détail

Comité de pilotage de la Gestion Urbaine de Proximité. Mairie de Mantes-la-Ville Le 17 décembre 2013

Comité de pilotage de la Gestion Urbaine de Proximité. Mairie de Mantes-la-Ville Le 17 décembre 2013 Comité de pilotage de la Gestion Urbaine de Proximité Mairie de Mantes-la-Ville Le 17 décembre 2013 Sommaire - Préambule. - 1/. Domaine de la Vallée. - 2/. Brouets-Meuniers. - 3/. Merisiers-Plaisances.

Plus en détail

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014 Le nouveau programme national de renouvellement urbain CRDSU septembre 2014 Un nouveau programme de renouvellement urbain! Un projet à l échelle de l agglomération, un projet intégré : le contrat de ville!

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Logement social : Gestion sociale de chantiers en site occupé. Proposition d intervention

Logement social : Gestion sociale de chantiers en site occupé. Proposition d intervention Lauriane Dahan Nathalie Gaudant Lucille Gicquel Consultantes Accompagnatrices de projets http://www.etymon.fr/les-projets/sosten-projets/ Logement social : Gestion sociale de chantiers en site occupé Proposition

Plus en détail

LIVRET BAILLEURS. Utilisation de l abattement de TFPB dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville pour la qualité de vie urbaine

LIVRET BAILLEURS. Utilisation de l abattement de TFPB dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville pour la qualité de vie urbaine LIVRET BAILLEURS Utilisation de l abattement de dans les s prioritaires de la politique de la ville pour la qualité de vie urbaine Mise à jour mai 2015 Edito / Préambule Le «livret» est un outil créé par

Plus en détail

PRÉFET DE SEINE MARITIME PROTOCOLE PROJET

PRÉFET DE SEINE MARITIME PROTOCOLE PROJET PRÉFET DE SEINE MARITIME PROTOCOLE PROJET Entre : l État, représenté par Monsieur Pierre de Bousquet de Florian, Préfet de la région Haute-Normandie, Préfet de la Seine-Maritime, L'Agence Nationale pour

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Lorraine 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

CHARTE relative au service de Conseil en Energie Partagé

CHARTE relative au service de Conseil en Energie Partagé CHARTE relative au service de Conseil en Energie Partagé Préambule : Le service de Conseil en Energie Partagé est un Service d Intérêt Général qui vise à promouvoir et accompagner la réalisation d économies

Plus en détail

Contrat Territorial Emploi Formation Est Lyonnais Plan d'actions 2011

Contrat Territorial Emploi Formation Est Lyonnais Plan d'actions 2011 Enjeu 1 Une meilleure prise en compte des données économiques du au profit de la gestion locale de l'emploi Piloter le dispositif Securise'RA oui Année 2011 Commission RH Pas de financement Représentants

Plus en détail

Accord Cadre. Entre. L Etat, représenté par :

Accord Cadre. Entre. L Etat, représenté par : Accord Cadre Entre L Etat, représenté par : La Délégation Générale à l'emploi et à la Formation Professionnelle ( DGEFP), 7 square Max Hymans - 75741 Paris cedex 15, représenté par Monsieur Jean Gaeremynck,

Plus en détail

CHARTE DE GESTION URBAINE DE PROXIMITE QUARTIER DE PONTANEZEN

CHARTE DE GESTION URBAINE DE PROXIMITE QUARTIER DE PONTANEZEN CHARTE DE GESTION URBAINE DE PROXIMITE QUARTIER DE PONTANEZEN Entre : - l Etat, représenté par le Préfet du Finistère, et par délégation, le Sous-Préfet de Brest, Monsieur Claude VALLEIX, - la ville de

Plus en détail

ASSOCIATION DEPARTEMENTALE Hlm D ILLE ET VILAINE

ASSOCIATION DEPARTEMENTALE Hlm D ILLE ET VILAINE ASSOCIATION DEPARTEMENTALE Hlm D ILLE ET VILAINE CONVENTION PARTENARIALE INTERBAILLEURS POUR LE RELOGEMENT DES LOCATAIRES CONCERNES PAR LES PROGRAMMES DE DEMOLITION ET DE RENOUVELLEMENT URBAIN SUR LE TERRITOIRE

Plus en détail

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION La mutualisation Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION Contexte Agglo Région : 3 249 815 Hab Département : 601 027 Hab Communauté d Agglomération de St-Brieuc :

Plus en détail

Réforme de la politique de la ville. Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014

Réforme de la politique de la ville. Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014 Réforme de la politique de la ville Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014 Restitution de l atelier n 3 : Intitulé : Les communes et agglomérations concernées par

Plus en détail

Vendredi 26 avril 2013. ERDF accompagne l E2C78 et Bleu Oxygène pour favoriser l insertion professionnelle

Vendredi 26 avril 2013. ERDF accompagne l E2C78 et Bleu Oxygène pour favoriser l insertion professionnelle Vendredi 26 avril 2013 ERDF accompagne l E2C78 et Bleu Oxygène pour favoriser l insertion professionnelle Sommaire ERDF accompagne l insertion sociale 3 La convention partenariale qui unit la Direction

Plus en détail

CHARTE DE L'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL LIE AU LOGEMENT

CHARTE DE L'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL LIE AU LOGEMENT PLAN DEPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DEFAVORISEES DEPARTEMENT DE LA LOIRE CHARTE DE L'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL LIE AU LOGEMENT Les mesures d'accompagnement Social Lié au Logement (A.S.L.L.)

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à projets «soutien à la fonction parentale» 2014

Cahier des charges de l appel à projets «soutien à la fonction parentale» 2014 DE L AUDE RESEAU D ÉCOUTE, D APPUI ET D ACCOMPAGNEMENT DES PARENTS Cahier des charges de l appel à projets «soutien à la fonction parentale» 2014 Depuis la mise en œuvre dans l Aude, en 2001, du réseau

Plus en détail

POLITIQUE DE LA VILLE POLITIQUE DE L HABITAT ET LOGEMENT

POLITIQUE DE LA VILLE POLITIQUE DE L HABITAT ET LOGEMENT POLITIQUE DE LA VILLE POLITIQUE DE L HABITAT ET LOGEMENT VOS CONTACTS : Mehdi ABDERRAHMANI Conseiller Formation mehdi.abderrahmani@cnfpt.fr Allison DEQUIDT Assistante de formation allison.dequidt@cnfpt.fr

Plus en détail

ORGANISATION DES POINTS D ETAPE

ORGANISATION DES POINTS D ETAPE Projet de note méthodologique ANRU Janvier 2008 ORGANISATION DES POINTS D ETAPE Note méthodologique 1. PRESENTATION GENERALE 1. Enjeux et objectifs des points d étape Les points d étape, réalisés deux

Plus en détail

LA LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS DANS LES CONTRATS DE VILLE DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

LA LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS DANS LES CONTRATS DE VILLE DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PREFET DE LA REGION LANGUEDOC ROUSSILLON Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale Pôle Cohésion sociale Territoriale Montpellier, le 19 juin 2015 Dossier suivi par Rodolphe

Plus en détail

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 Document créé le 22/02/2011 Direction de l Education RHONE ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 En proposant aux collectivités territoriales de négocier et de signer les Contrats

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT entre la PRÉFECTURE DES ALPES-MARITIMES et la CAISSE REGIONALE d'assurance MALADIE du SUD- EST

CONVENTION DE PARTENARIAT entre la PRÉFECTURE DES ALPES-MARITIMES et la CAISSE REGIONALE d'assurance MALADIE du SUD- EST CONVENTION DE PARTENARIAT entre la PRÉFECTURE DES ALPES-MARITIMES et la CAISSE REGIONALE d'assurance MALADIE du SUD- EST en vue de prévenir le risque routier encouru par les salariés Entre la Préfecture

Plus en détail

Charte de partenariat «Du sport dès l'école»

Charte de partenariat «Du sport dès l'école» Charte de partenariat «Du sport dès l'école» Etablie entre les soussignés Monsieur Denis Toupry Directeur Académique des services de l Education nationale ou son représentant Monsieur David Thiberge Maire

Plus en détail

iche 5 La décentralisation dans le domaine du patrimoine

iche 5 La décentralisation dans le domaine du patrimoine Page 12 La décentralisation dans le domaine du patrimoine 1 / Les objectifs poursuivis et les principes qui fondent les propositions de décentralisation 2 / Une nouvelle répartition des rôles entre les

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE AU FONCTIONNEMENT DU PÔLE ÉDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE (EDD) Â CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE

CONVENTION RELATIVE AU FONCTIONNEMENT DU PÔLE ÉDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE (EDD) Â CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE CONVENTION RELATIVE AU FONCTIONNEMENT DU PÔLE ÉDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE (EDD) Â CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE Vu le Code de l'éducation, Vu la loi n 85-97 du 25 janvier 1985 portant dispositions diverses

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE

Plus en détail

ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE. Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET

ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE. Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET 1) Contexte Constatant les difficultés rencontrées par les collectivités pour

Plus en détail

Charte de Gestion Urbaine de Proximité Démarche initiée en Seine-Saint-Denis

Charte de Gestion Urbaine de Proximité Démarche initiée en Seine-Saint-Denis Direction régionale et interdépartementale de l'hébergement et du Logement Unité territoriale de la Seine-Saint-Denis Charte de Gestion Urbaine de Proximité Démarche initiée en Seine-Saint-Denis Contexte

Plus en détail

Maison de l Habitant. Bilan du pôle ressource de l agglomération. Grenobloise, 2009. Programmation 2010

Maison de l Habitant. Bilan du pôle ressource de l agglomération. Grenobloise, 2009. Programmation 2010 Maison de l Habitant Bilan du pôle ressource de l agglomération Grenobloise, 2009 Programmation 2010 1. Les visites de sites 2. Les ateliers thématiques 3. Les formations 4. Programmation 2010 5. Budget

Plus en détail

Plan de concertation locative de l Office Municipal d HLM de Clichy la Garenne Révision du 7 mars 2007

Plan de concertation locative de l Office Municipal d HLM de Clichy la Garenne Révision du 7 mars 2007 Plan de concertation locative de l Office Municipal d HLM de Clichy la Garenne Révision du 7 mars 2007 Préambule L article 193 de la loi 2000-1208 du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement

Plus en détail

PRINCIPALES MISSIONS OPÉRATIONNELLES HABITAT

PRINCIPALES MISSIONS OPÉRATIONNELLES HABITAT Les missions de la Direction de l Habitat La Direction de l Habitat (2 services ; 9 personnes) est chargée d organiser et de mettre en œuvre la politique locale de l habitat sur le territoire de Brest

Plus en détail

CHARTE DES CONSEILS CITOYENS

CHARTE DES CONSEILS CITOYENS CHARTE DES CONSEILS CITOYENS La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine prévoit la création de Conseils Citoyens sur les territoires de la géographie prioritaire dans le cadre des nouveaux

Plus en détail

IDEAL Connaissances. Au service de la performance publique

IDEAL Connaissances. Au service de la performance publique IDEAL Connaissances Au service de la performance publique Présentation des premières conclusions de l enquête sur la gestion technique des aires d accueil Présentation du Réseau Gens du Voyage La gestion

Plus en détail

Réussite éducative L'abécédaire de l'éducation > Novembre 2014

Réussite éducative L'abécédaire de l'éducation > Novembre 2014 Service de presse Ville de Rennes/Rennes Métropole Tél. : 02.23.62.22.34. Vendredi 7 novembre 2014 Réussite éducative L'abécédaire de l'éducation > Novembre 2014 Sommaire > Communiqué de presse > L'abécédaire,

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour l organisation des territoires FICHE ACTION N 17-3

Plus en détail

Convention de partenariat entre Nantes Métropole et les maitres d ouvrage sociaux membres de l Union Sociale pour l Habitat des Pays-de-la-Loire

Convention de partenariat entre Nantes Métropole et les maitres d ouvrage sociaux membres de l Union Sociale pour l Habitat des Pays-de-la-Loire Convention de partenariat entre Nantes Métropole et les maitres d ouvrage sociaux membres de l Union Sociale pour l Habitat des Pays-de-la-Loire Entre : Nantes Métropole Communauté urbaine, représentée

Plus en détail

OBJET : Fonds interministériel de prévention de la délinquance Vidéoprotection 2015

OBJET : Fonds interministériel de prévention de la délinquance Vidéoprotection 2015 PREFET DU LOIRET Préfecture Bureau du cabinet Pôle de sécurité intérieure AFFAIRE SUIVIE PAR : M. MATTHIEU LEDORÉ TÉLÉPHONE : 02.38.81.40.23 COURRIEL : PREF-CABINET@LOIRET.GOUV.FR LE PRÉFET DU LOIRET à

Plus en détail

GRAND PROJET DE VILLE DE VENISSIEUX. La démarche Projet de Gestion de Site (PGS) Journées d échanges GSUP Grenoble 17 novembre 2011

GRAND PROJET DE VILLE DE VENISSIEUX. La démarche Projet de Gestion de Site (PGS) Journées d échanges GSUP Grenoble 17 novembre 2011 GRAND PROJET DE VILLE DE VENISSIEUX La démarche Projet de Gestion de Site (PGS) Journées d échanges GSUP Grenoble 17 novembre 2011 VENISSIEUX: ELEMENTS DE CONTEXTE Vénissieux: 3 ème commune du Rhône, située

Plus en détail

Commission Climat - Energie. Maison du Parc Labarde La Coquille 8 juillet 2014

Commission Climat - Energie. Maison du Parc Labarde La Coquille 8 juillet 2014 Commission Climat - Energie Maison du Parc Labarde La Coquille 8 juillet 2014 Ordre du jour Présentation des membres : tour de table Rôle et du fonctionnement de la commission Plan Climat Energie Territorial

Plus en détail

Le Plan de Gestion des Risques d Inondation 2016-2021. Projet en consultation. www.developpement-durable.gouv.fr

Le Plan de Gestion des Risques d Inondation 2016-2021. Projet en consultation. www.developpement-durable.gouv.fr Le Plan de Gestion des Risques d Inondation 2016-2021 Projet en consultation www.developpement-durable.gouv.fr Cadre européen La directive Inondation Directive européenne du 23/10/07 Réduire les conséquences

Plus en détail

Conventionnement global de patrimoine

Conventionnement global de patrimoine Conventionnement global de patrimoine Cadre de définition et d exercice de la mission des organismes d Hlm Brigitte Brogat Délégation à l action professionnelle L Union sociale pour l habitat T él. 01

Plus en détail

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement Agence de Développement Social Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement SOMMAIRE 1. vision 2. Mission de l ADS dans le domaine de la Protection de l Environnement,

Plus en détail

Convention de partenariat Bilan 2012 06/12/2012

Convention de partenariat Bilan 2012 06/12/2012 Convention de partenariat Bilan 2012 06/12/2012 La présente note établit le bilan pour l année 2012 de la convention entre la Région et la Safer Rhône- Alpes. S agissant de la première année d application,

Plus en détail

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Entre L Etat, Représenté par le Préfet de région Et Le Conseil régional Nord-Pas de Calais Représenté

Plus en détail

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est Convention de Partenariat entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : L Etat, représenté par le Recteur de l'académie d'aix-marseille, Jean-Paul DE

Plus en détail

Sécurité Risques Naturels Pollutions Risques Technologiques

Sécurité Risques Naturels Pollutions Risques Technologiques COMPTE RENDU DE L ATELIER DE CONCERTATION: RISQUES ET NUISANCES 2 NOVEMBRE 2010 Sécurité Risques Naturels Pollutions Risques Technologiques Agenda 21 de la ville de Poussan Zammit Sarah, chargée de mission

Plus en détail

Avenant n 2. OPAH de DROIT COMMUN. de Tarn & Dadou

Avenant n 2. OPAH de DROIT COMMUN. de Tarn & Dadou Avenant n 2 OPAH de DROIT COMMUN de Tarn & Dadou Communauté de Communes de Tarn & Dadou 2011 2014 1 Entre : La Communauté de Communes de Tarn & Dadou, maître d'ouvrage de l'opération programmée, représentée

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Contexte. Objet

CAHIER DES CHARGES. Contexte. Objet En 2015, le Parc des Monts d'ardèche accompagne les communes et communautés de communes, associations pour concrétiser des projets novateurs et expérimentaux. 12 thèmes, sur lesquels le Parc s engage à

Plus en détail

CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES

CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES Point d étape à mi-parcours du PRDF Note spécifique CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES Institué par la loi du 23 juillet 1987, le Contrat d objectifs de branche professionnelle est

Plus en détail

La Ministre de la Culture et de la Communication Le Secrétaire d Etat au Patrimoine et à la Décentralisation culturelle Le Ministre Délégué à la Ville

La Ministre de la Culture et de la Communication Le Secrétaire d Etat au Patrimoine et à la Décentralisation culturelle Le Ministre Délégué à la Ville La Ministre de la Culture et de la Communication Le Secrétaire d Etat au Patrimoine et à la Décentralisation culturelle Le Ministre Délégué à la Ville 19 Juin 2000 à Madame et Messieurs les Préfets de

Plus en détail

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale - nombre de ressources (ETP) mutualisées Exemples d indicateurs de résultat - couverture des besoins en services par type de handicap - couverture des besoins et répartition des places d hébergement -

Plus en détail

SEMINAIRE DES ANIMATEURS TERRITORIAUX. «Témoignage d un animateur sur l application d un contrat»

SEMINAIRE DES ANIMATEURS TERRITORIAUX. «Témoignage d un animateur sur l application d un contrat» SEMINAIRE DES ANIMATEURS TERRITORIAUX (du 6 au 8 octobre 2010 à Angerville l Orcher) «Témoignage d un animateur sur l application d un contrat» Intervenant : Katy Carville Animatrice du Contrat Global

Plus en détail

COMMENT FAIRE DU RELOGEMENT UN OUTIL DE CHANGEMENT RESIDENTIEL REUSSI?

COMMENT FAIRE DU RELOGEMENT UN OUTIL DE CHANGEMENT RESIDENTIEL REUSSI? COMMENT FAIRE DU RELOGEMENT UN OUTIL DE CHANGEMENT RESIDENTIEL REUSSI? Projet de Rénovation Urbaine du Courghain : Modalités de l accompagnement au relogement. SOMMAIRE I. Eléments de contexte. 1. Situation

Plus en détail

Comité de pilotage stratégique n 1 Politique de la Ville MOISSAC 12 décembre 2014

Comité de pilotage stratégique n 1 Politique de la Ville MOISSAC 12 décembre 2014 Comité de pilotage stratégique n 1 Politique de la Ville MOISSAC 12 décembre 2014 COMMUNAUTE DE COMMUNES CASTELSARRASIN- MOISSAC PRÉFET DE TARN-ET-GARONNE Première réunion du comité de pilotage stratégique

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L ATTRIBUTION DU LABEL

CAHIER DES CHARGES POUR L ATTRIBUTION DU LABEL CAHIER DES CHARGES POUR L ATTRIBUTION DU LABEL Famille Plus, label national pour l accueil des familles et des enfants dans les communes touristiques françaises (Version du 6 Juin 2012) 1/8 Cahier des

Plus en détail

Appel à projets. Portage et animation des «Forums Citoyens» Contrat de Ville de Narbonne

Appel à projets. Portage et animation des «Forums Citoyens» Contrat de Ville de Narbonne Appel à projets Portage et animation des «Forums Citoyens» Contrat de Ville de Narbonne Date limite : mercredi 25 février 2015 à 12h 1. Contexte La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine

Plus en détail

ACCORD-CADRE POUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE entre le Département des Pyrénées-Orientales ET L'ADAPEI 66

ACCORD-CADRE POUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE entre le Département des Pyrénées-Orientales ET L'ADAPEI 66 ACCORD-CADRE POUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE entre le Département des Pyrénées-Orientales ET L'ADAPEI 66 L'association ADAPEI 66, représentée par son Président en vertu de la délibération du conseil d'administration

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi UNION EUROPEENNE L Europe s engage en Limousin Avec le Fonds social européen PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN objectif compétitivité régionale et emploi 2007 2013 Axe 3 «cohésion

Plus en détail

LE REAMENAGEMENT DU QUARTIER DU PONT DE SEVRES AMENAGEMENT DU QUARTIER DU PONT DE SEVRES Ville de Boulogne-Billancourt Commission Seguin Rives de

LE REAMENAGEMENT DU QUARTIER DU PONT DE SEVRES AMENAGEMENT DU QUARTIER DU PONT DE SEVRES Ville de Boulogne-Billancourt Commission Seguin Rives de AMENAGEMENT DU QUARTIER DU PONT DE SEVRES Ville de Boulogne-Billancourt Commission Seguin Rives de Seine du 29 mai 2007 SOMMAIRE 1. Le quartier du Pont de Sèvres aujourd hui 2. Le projet d aménagement

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel

Plus en détail

C o n s e i l L o c a l d e S é c u r i t é e t d e P r é v e n t i o n d e l a D é l i n q u a n c e V I L L E D E L Y O N

C o n s e i l L o c a l d e S é c u r i t é e t d e P r é v e n t i o n d e l a D é l i n q u a n c e V I L L E D E L Y O N C o n s e i l L o c a l d e S é c u r i t é e t d e P r é v e n t i o n d e l a D é l i n q u a n c e V I L L E D E L Y O N Assurer la complémentarité entre la prévention, la répression et la solidarité

Plus en détail

La Tour LES CONSEILS ET BUREAUX. DE QUARTIER Charte de fonctionnement

La Tour LES CONSEILS ET BUREAUX. DE QUARTIER Charte de fonctionnement La Tour LES CONSEILS ET BUREAUX DE QUARTIER Charte de fonctionnement 03 Sommaire PRÉAMBULE... 05 TITRE I - Les acteurs des instances participatives... 05 ARTICLE 1 // L élu référent de quartier... 05 ARTICLE

Plus en détail

Projets du Comité de Quartier 2014/2015. BP: Projet 1: Aménagement du parc Villars et implantation de mobiliers urbains

Projets du Comité de Quartier 2014/2015. BP: Projet 1: Aménagement du parc Villars et implantation de mobiliers urbains 1 Projets du Comité de Quartier 2014/2015 BP: Projet 1: Aménagement du parc Villars et implantation de mobiliers urbains Contexte: Dans le cadre du budget participatif, une demande d'aménagement du parc

Plus en détail

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES Convention de partenariat entre la Fédération Bancaire Française et France Active

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social LOGEMENT SOCIAL - Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : aucun - Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 2 Offices publics de l Habitat (Département de Loire-Atlantique et

Plus en détail

Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT

Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT Jeudi 2 juillet 2015 Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT ACM HABITAT fait évoluer ses services afin d organiser de façon optimale l information et l accueil des demandeurs conformément

Plus en détail

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES-

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- Union des Associations du CSP-Espoir Vingt ans d expérience auprès des familles gitanes, du voyage, semi-sédentaires ou

Plus en détail

Cahier des charges «Mission Placement à l'emploi / relation Entreprises»

Cahier des charges «Mission Placement à l'emploi / relation Entreprises» Cahier des charges «Mission Placement à l'emploi / relation Entreprises» Cf. Note de cadrage PLIE pour l année 2015 1 ORIENTATION GENERALE L'intégration à l'emploi est un des axes prioritaires énoncés

Plus en détail

Appel à Projets Développement Durable. Dossier de demande de subvention

Appel à Projets Développement Durable. Dossier de demande de subvention Appel à Projets Développement Durable Dossier de demande de subvention IMPORTANT Ce dossier fait acte de document officiel et son usage est obligatoire. Nous vous invitons également à fournir tout document

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail