Des bonnes pratiques dʼintégration en entreprise

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Des bonnes pratiques dʼintégration en entreprise"

Transcription

1 Guide Des bonnes pratiques dʼintégration en entreprise Pour tous publics État des lieux Recrutement & intégration Accueil Accompagnement Bilan et retour d'expériences F A C E L O IRE ATLANTIQUE A T

2 Préambule Vers une démarche d intégration réussie! Favoriser l intégration de public issu de la diversité me plait à titre personnel, mais en tant que DG, ça me plait également à titre économique. Quand ça marche, on récupère 10 fois la mise. Ressources Mutuelles Assistance Ce guide a pour objectif de vous accompagner dans la mise en place d une démarche d intégration durable d un nouveau collaborateur issu de la diversité 1 dans l entreprise. Il vous apportera une méthodologie et des outils pour favoriser l insertion de ces publics ou de ceux qui rencontrent des difficultés d intégration. Ce guide a été construit à partir de témoignages et conseils de responsables d entreprises expérimentés dans ce type de projets et conçu pour les dirigeants de PME/TPE ou les responsables des Ressources Humaines en entreprises. En matière de diversité, on distingue trois cas de figure au niveau des entreprises. L entreprise souhaite s engager dans la démarche mais ne l a pas encore initiée. La méthodologie et les outils qui vous sont proposés dans ce livret vous permettront de construire votre projet. Les témoignages d entreprises illustreront, de manière concrète, les pratiques et techniques d intégration. L entreprise est déjà engagée dans la démarche mais cherche des outils complémentaires. Ce guide, accompagné de son kit d intégration, vous apportera informations, fiches pratiques et autres outils, ainsi qu une vision globale d une politique d intégration. Votre entreprise a déjà engagé une démarche d intégration structurée. Les témoignages, recueillis auprès des entreprises déjà impliquées dans ce type de projets, vous aideront à vous évaluer, à connaître les bonnes pratiques dans le domaine et à aller plus loin. En bref, ce guide vous permettra de construire, étape par étape, un projet d intégration professionnelle et de favoriser sa Télécharger Le kit d intégration sur nos sites internet : Publics issus de la diversité : Toutes les personnes rencontrant des difficultés d accès à l emploi pour des raisons non liées aux compétences : âge, sexe, origine, handicap, etc. P. 02

3 Etat des lieux - Où en êtes-v ous? Avant de vous lancer dans une démarche d intégration, recensez les moyens et les outils développés dans votre entreprise sur ce sujet. Avez-vous déjà signé une charte ou un accord sur ce sujet? Les partenaires sociaux, l encadrement intermédiaire et l ensemble des salariés sont-ils déjà sensibilisés? Avez-vous clarifié vos objectifs en vous engageant dans une démarche d intégration? - Pourquoi l entreprise souhaite s engager? En interne, pour : fédérer et mobiliser le personnel autour des valeurs de l entreprise ; favoriser l ouverture des salariés de l entreprise aux problématiques des populations à intégrer ; fidéliser des collaborateurs nouvellement embauchés ; identifier les possibilités et les intentions de l entreprise en matière de recrutement. En externe, pour : s inscrire dans une approche anticipatrice et participative des besoins de l entreprise et/ou de sa filière professionnelle (GPEC) ; corriger une situation où l offre d emploi est supérieure à la demande ; adapter la composition de ses équipes à la diversité de son environnement et de sa clientèle. - Comment se lancer? Le dirigeant donne l impulsion en s impliquant lui-même et engage le processus d explication de la démarche et de la sensibilisation de l ensemble du personnel concerné. Cette prise de décision : nécessite une explication et un partage des motivations ; doit être explicite et porteuse de sens ; fait partie intégrante de la stratégie de l entreprise ; s appuie sur un environnement d aides et de conseils Télécharger Tableau des différents contrats Statut du stagiaire Évaluations (EMT, EMTPR, etc.) Convention de stage type Définition de la GPEC Cadre législatif Dispositifs de formation P. 03

4 Recrutement&intégration - Choisir le candidat Que faut-il observer? La motivation : enthousiasme, implication, apport d idées. Les compétences : les connaissances de base, les savoirs et savoirs-faire liés au métier, la rapidité d exécution. Les valeurs : le savoir-être qui permet d adhérer aux valeurs de l entreprise. S ils existent, les écarts avec l attendu sont-ils résorbables? identifier les éventuels freins à l emploi des candidatures et anticiper les leviers ; repérer les structures compétentes en fonction des axes d amélioration du candidat ; en accord avec le futur collaborateur, fixer des objectifs qui peuvent être réévalués au cours du parcours d intégration. Pour vous aider Les partenaires emploi (service public de l emploi, agences d emploi, consultants ) mettent à votre disposition des outils et un savoir-faire : les techniques d évaluations ; les tests d aptitudes et de comportement ; les outils qui mesurent les compétences ; et les capacités définies dans le référentiel (EMT, MRS...) ; les centres de formation. - Préparer l environnement de travail Comment bien préparer l arrivée du nouveau venu? Processus d intégration Confirmer l intégration du futur bénéficiaire par courrier Présenter le projet, le sens et les objectifs de la démarche via les outils de communication interne. Définir le cadre de la mission et son rôle dans l entreprise Préparer l équipe d accueil à l arrivée du nouveau collaborateur Sensibiliser les parties prenantes à l accueil du bénéficiaire Préparer l arrivée administrative du nouveau collaborateur Installer le poste de travail (ordinateur, badge, équipements de sécurité, etc.) P. 04

5 Recrutement&intégration - Désigner un tuteur Le tutorat c est quoi? Le tutorat est un transfert de connaissances entre une personne expérimentée, le tuteur, et une personne en intégration, le tutoré. Il s agit d une formation individualisée et flexible. Le tuteur n a pas forcément toutes les compétences que doit maîtriser l apprenant au terme de sa formation, car son rôle n est pas d apporter des réponses à tous les problèmes posés, mais de guider l apprentissage au sein de l entreprise. Le tutorat consiste à accueillir, aider, informer et guider le nouvel arrivant au long du parcours d intégration. Le tutorat, avec qui? Une personne volontaire dotée de qualités d écoute, de médiation et une envie de transmettre (métier et valeurs de l entreprise) ; une expérience du métier et une bonne connaissance de l entreprise ; une personne reconnue par ses pairs ; qui a été préalablement sensibilisée à l accompagnement du public concerné. Le tuteur doit être étroitement associé à la phase de pré-accueil essentielle pour la suite du parcours. Quelles sont les qualités requises? une écoute attentive, de la patience et de la disponibilité ; un recul et de l objectivité pour une prise en compte globale du bénéficiaire dans son contexte ; une fermeté bienveillante ; un sens de la médiation ; une capacité à transmettre les valeurs de l Télécharger Guide du tuteur Exemple de fiche de poste Évaluations (MRS, EMT, etc.) Guide pour rédiger une offre Grille d analyse des CV Caractéristiques du public Outils pour optimiser l entretien P. 05

6 Accueil - Préparer le plan d accueil C est le tuteur ou référent qui donne au nouvel arrivant les renseignements sur l entreprise (valeurs, organigramme, présentation des locaux, localisation des services, etc.) et l environnement du poste (consignes de sécurité, implantation et moyens logistiques à disposition, horaires, conditions particulières, etc.) A quoi faut-il penser? Organiser la rencontre avec les collaborateurs. Faire une visite de l entreprise. Informer le nouvel arrivant de la suite du parcours : faire le lien avec les référents et la hiérarchie ; présenter les objectifs ; remettre le contrat ou la convention. - Le livret d accueil Les informations délivrées au candidat au moment de l accueil peuvent être données dans le cadre d un entretien et/ou formalisées dans un livret. Le livret d accueil, c est quoi? C est un fascicule destiné aux nouveaux arrivants qui rassemble toutes les informations utiles et pratiques sur la vie de l Télécharger Livret d accueil du nouvel embauché Visite de l entreprise Règles d intégration du nouvel arrivant Les informations à y trouver : L organisation de l entreprise L organigramme Le réglement intérieur Les règles de vie Les consignes de sécurité Les informations sur la vie d entreprise Le plan de formation Santé/mutuelle Les dispositions particulières (accords, conventions ou obligations légales) Rencontre avec le responsable direct Guide Communiquer sur l arrivée du nouveau collaborateur P. 06

7 Accompagnement - Les acteurs Le tuteur / le référent Le manager direct aide au processus d acquisition des compétences ; organise la médiation interne si nécessaire (service RH, hiérarchie) ; alerte et mobilise les autres appuis, si nécessaire ; explique et fait partager les valeurs de l entreprise. Le formateur intervient : évalue la mission, fixe et adapte les objectifs ; échange régulièrement avec le tuteur et le formateur quand il intervient ; informe, coordonne et veille à la cohésion de l équipe autour du projet d intégration. NB : Il faut bien distinguer la fonction d accompagnement (tuteur) de celle de management (manager). Le conseiller en insertion dans l ensemble du parcours de professionnalisation du nouvel arrivant ; au gré des situations à traiter et des lacunes éventuellement détectées ; dans le cadre d une réorientation du projet professionnel en cours d intégration. est issu des organismes d emploi et d insertion (missions locales, Pôle Emploi, maisons de l emploi et de la formation, unités emploi, organismes de formation, etc. ; soutient l entreprise pour le suivi de l accompagnement et fait le lien avec les appuis spécialisés. Les appuis extérieurs spécialisés (mobilisables sur demande selon les thématiques) Santé - famille - garde d enfants - logement- transport - financier - inspection du travail - etc. - Un objectif commun Appuis extérieurs En fonction des besoins du bénéficiaire, mobilisable sur demande Entreprises Objectif de croissance économique et développement des compétences Objectif final Intégration dans l'emploi durable Le tuteur Rôle pivot vis-à-vis des autres acteurs de l'accompagnement Organismes de formation professionnalisation Appui à la professionalisation P. 07

8 Accompagnement - Le nouvel arrivant acteur du dispositif Le nouvel arrivant est acteur de son intégration grâce à des points réguliers avec le tuteur, le manager, le formateur et les autres appuis au besoin. Les rencontres permettent principalement d identifier les freins et leviers éventuels, de définir un plan d action, de répartir les rôles. Le tuteur : assure la proximité rôle d'intermédiaire Tuteur Apporter l'expertise métier Accompagner dans la montée en compétences Écouter et être disponible Autres appuis Conseiller d'insertion ou spécialistes (santé, garde d'enfants, logement, etc.) Suivi : assuré par le RH ou le manager Nouvel arrivant Formateur - Selon objectif de la formation - Professionnaliser : apprécier le niveau et la rapidité d'acquisition des compétences Accompagner l'acquisition et la montée en compétences IMPORTANT - LES ÉCHANGES Définir la périodicité Fixer les rendez-vous Prévoir un lieu et un temps adéquats Élaborer le compte-rendu validé par les deux parties Manager Évaluer l'intégration dans l'équipe Évaluer et accompagner la progression, l'acquisition de compétences Redéfinir les Télécharger Guide du tuteur Répertoire P. 08

9 Bilan & retour d expériences Trois cas de figure Le bénéficiaire est embauché dans l entreprise d accueil : avec un statut de salarié classique ; en contrat en alternance pour continuer à se professionnaliser et être accompagné. Bonne pratique Les secteurs du bâtiment et de la propreté officialisent l intégration par la remise d un certificat lors d un temps particulier de valorisation. Effet positif sur l environnement ainsi que sur l ambiance générale et le climat social. Il a réussi son parcours, mais l entreprise d accueil n est pas en mesure de l embaucher. Il faut : poursuivre le tutorat jusqu à son terme pour une réelle professionnalisation ; accompagner le candidat dans sa recherche d emploi ; permettre au candidat d accéder au réseau de l entreprise. Il a échoué au cours de son parcours d intégration, pourquoi? Le parcours d intégration n était pas adapté au candidat. Au terme du parcours, les compétences ne sont pas en adéquation avec le poste : le relais est pris par les appuis institutionnels/associatifs du secteur de l accompagnement Télécharger Exemple de fiche de poste Grille d évaluation - bilan de stage Tableau de différents types de contrat (y compris alternance) Guide du maintien à l emploi Le retour d expérience doit être formalisé et partagé pour bénéficier aux différents acteurs impliqués : l entreprise, le manager, les formateurs, les autres appuis et le bénéficiaire. P. 09

10 Publics concernés - Les travailleurs handicapés Pour recruter et réussir l intégration de personnes en situation de handicap, il faut veiller à plusieurs choses. Communiquer sur les canaux ad-hoc transmettre son offre au réseau des CAP EMPLOI ; diffuser sur les sites spécialisés (notamment celui de l AGEFIPH) ; en parler à vos partenaires de l emploi ; participer aux salons locaux de l emploi des Travailleurs Handicapés (TH). Organiser l intégration dans votre entreprise réaliser un diagnostic des postes, des contraintes et des aménagements possibles ; mettre en place, une action de formation spécifique dont les conditions d entrée seront adaptées pour faciliter le recrutement de TH ; accueillir en stage des personnes handicapées formées au sein de Centres de Réadaptation Professionnelle (CRP) ou des centres de formation spécialisés ; organiser une formation sensibilisation sur le handicap pour les équipes de travail. Faciliter leur intégration et leur carrière signer un accord d entreprise ou une convention sur le volet handicap ; veiller à l accessibilité des locaux ; s assurer de l évolution de l état de santé des salariés. - Les métiers ou responsabilités culturellement mono sexués Sur ce terrain, les préjugés sont si tenaces que des interdits plus ou moins conscients se dressent. Il est important de conduire une action de communication forte et claire en direction de tous les acteurs de l entreprise et en direction de leur environnement (famille des collaborateurs en particulier). Que convient-il de faire dans ce cas là? déterminer les métiers dans lesquels la présence de femmes et d hommes pourrait être renforcée ; conduire des actions pour sensibiliser les jeunes filles et les femmes aux métiers traditionnellement masculins et inversement ; mener des actions de sensibilisation à la mixité au sein de l entreprise ; veiller à améliorer la conciliation entre la vie parentale et la vie professionnelle. P. 10

11 Publics concernés - Les publics d origine étrangère ou issus des quartiers Une fois de plus, les préjugés sont très importants. Ils s appuient parfois sur l argument de la clientèle. L entreprise peut pourtant gagner beaucoup à adapter la composition de ses équipes à la diversité de son environnement et de ses clients. Que convient-il de faire? diversifier les sources de recrutement en diffusant ses offres d emploi à l ensemble des intermédiaires de l emploi ; signer la charte de la diversité ou candidater au label «diversité» pour mieux faire connaître votre démarche ; mener des actions de sensibilisation et de formation des salariés à l égalité de traitement et à la non-discrimination. - Les jeunes ou les seniors Embaucher et intégrer des personnes d âges différents facilite la transmission des savoirs et, par conséquent, le développement d un esprit d entreprise dynamique. Que convient-il de faire? apporter une attention particulière aux candidatures des jeunes et des seniors ; organiser et valoriser leur rôle dans l entreprise ; Pour les seniors : les valoriser, conduire un entretien de 2 nde partie de carrière, penser à la formation, les mobiliser pour qu ils deviennent tuteurs et adapter les postes présentant des pénibilités particulières. Pour les jeunes : favoriser l accueil de stagiaires et de salariés en alternance, transmettre systématiquement ses offres aux missions locales, prendre en compte les spécificités de la «génération Y» (rituels d émotions, dialogue, explicitations des enjeux d une mission, etc.). P. 11

12 Verbatim A venir «Formation Avenir Recrutement en ÉLECtricité (FARELEC), une priorité à l employabilité.» Christophe Grosjean, ERDF Besoin «Une politique d intégration pour répondre aux besoins de remplacements.» Virgilio Fonseca, Concept Propreté Communication «L entreprise communique très largement sur ce qu elle peut apporter à ses collaborateurs, mais c est principalement à la demande du salarié que l entreprise va mettre en place un accompagnement individualisé afin de répondre exactement aux besoins du collaborateur.» Rodolphe Petitpas, Eiffel industrie D iversité «Comme beaucoup, j avais des préjugés sur l adéquation entre Handicap et Emploi, mais la richesse d une entreprise est la diversité des É galité «La diversité est une vraie richesse pour notre entreprise. Nous avons la volonté de la promouvoir dans toutes ses composantes et d agir pour l égalité des chances.» Valérie Pineau, Elengy G énération «Le binôme sénior/jeune a son intérêt, c est la transmission de la valeur travail.» Carmen Blayot et Nolwen Leguillon, Sita Ouest I mpulsion «La direction a réellement impulsé cette volonté et cette politique diversité, mais elle est très bien relayée par les hommes et les femmes qui se sont investis d une mission.» Gaëlle Martin, Adecco personnes qui la composent. Les personnes en situation de handicap ont beaucoup à nous apporter.» Régis Guyony, Banque Populaire Atlantique F ierté «Pour l entreprise, cette expérience d accompagnement de retour à l emploi de cette salariée a été une source de fierté : nous étions heureux de participer à cette démarche et de faire partie d une entreprise humaine.» Jean-Pierre Thibaud, RMA Handicap «La politique d intégration et de sensibilisation continue, engagée depuis 2005, a permis aux salariés de changer de regard sur le handicap. De plus, des objectifs d intégration de personnes handicapées sont inclus, depuis 2011, dans le contrat d intéressement de l entreprise. C est donc l affaire de tous au sein de la banque!» Régis Guyony, Banque Populaire Atlantique P. 12

13 Verbatim J eunes «Le recrutement en alternance nous permet de former et de formaliser l insertion des jeunes dans la vie active. Pour ce type de démarche, une solide collaboration doit s établir entre l organisme de formation et l entreprise» Alain Fabre, CNIEG Livret d accueil K aléidoscope «Le nouvel arrivant reçoit un livret d accueil, utile pour comprendre l Entreprise, sa culture, ses valeurs, ses activités, son fonctionnement. Ce livret donne également toutes les informations pratiques dans la vie professionnelle quotidienne. Il sert de guide, apporte un premier niveau de réponse et facilite l entrée en contact avec l entreprise.» Virginie Fabian, La Poste N ouveau «L anticipation de l arrivée du nouveau collaborateur : une clé pour sa bonne intégration.» Virginie Fabian, La Poste Proximité «Etant une petite entreprise, la proximité facilite la communication interne. Le tutorat des nouveaux collaborateurs se fait de façon naturelle et mobilise l ensemble des salariés de l entreprise.» David Trioux, MC Plast «Ce qui fait la force d une entreprise? Ses différences! La mosaïque des parcours et des profils permet de faire naître l échange et la créativité.» Alain Fabre, CNIEG Mobiliser «L insertion doit être un projet fédérateur, c est l affaire de tous. Il faut donc communiquer, mobiliser, motiver.» Carmen Blayot et Nolwen Leguillon, SITA Ouest Opportunité «La RSE n est pas une contrainte mais une opportunité (...) L objectif est de répondre à un besoin lié au business, au recrutement de compétences et au développement de l aspect humain.» Yann Lequerre, COFELY AXIMA Q ualité «Les tuteurs bénéficient d une formation et d une prime pour l exercice de cette fonction. Des réunions de suivi sont organisées pour l amélioration permanente de la qualité de cette procédure.» Emmanuel Saulou, Restoria FACE EdC et Face Loire Atlantique P. P. 13

14 Tutorat «Un suivi régulier de l intégration du salarié est mis en place pour accompagner à la fois le salarié et le manager tout au long de cette intégration.» Valérie Pineau, Elengy Valorisation «L accompagnement permet une valorisation réciproque des professionnels et des stagiaires.» David Gaborieau, Boulangerie Pâtisserie des Arcades Xy «Le recrutement de séniors peut répondre aux attentes de la clientèle de l entreprise» Anthony Brohon, Décathlon Z éro Verbatim R elais «Pour assurer cette politique de tutorat, nous avons fait appel à des tuteurs formés, à des relais d accompagnement sociaux externes et à un appui des ressources humaines.» Thomas Denecheau, Vinci Construction Génération Savoir-être «Nous ne sommes pas attachés au diplôme ou à la formation : le savoir-être et la motivation sont d abord nos critères de sélection lors de l entretien de recrutement.» Marie-José Riclet, Transeco Unité «Le schéma de l intégration est le même pour tous les candidats, sachant que l intégration se passe principalement au moment du recrutement.» Rodolphe Petitpas, Eiffel Industrie Web «Lorsqu une réflexion sur la diversité émerge d une entreprise, elle peut dans un premier temps consulter les sites Web de la FACE et de EdC. Elle y trouvera informations et conseils. Il faut ensuite qu elle prenne contact avec l antenne locale la plus proche. Des chargés de mission pourront la guider dans sa réflexion et l aider dans ses démarches.» Julie Gouraud, FACE Loire Atlantique barrières «La proximité rend les barrières moins rigides. Quand un nouveau collaborateur est perdu, il n est pas isolé et peut vite demander de l aide» Valérie Pineau, Elengy P. 14

15 Glossaire AFPA // Association pour la Formation Professionnelle des Adultes AFPR // Action de Formation Préalable au Recrutement BTP // Bâtiment Travaux Publics CDD // Contrat à Durée Déterminée CDI // Contrat à Durée Indéterminée CE // Comité d Entreprise CFP // Congé de Formation Professionnelle CG // Conseil Général CHSCT // Comité d Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail CIF // Congé Individuel de Formation CODIR // COmité de DIRection DIF // Droit Individuel de Formation DIRECCTE // DIrection Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi EdC // Entreprises dans la Cité EMT // Évaluation en Milieu de Travail EMTPR // Évaluation en Milieu de Travail Préalable au Recrutement ESAT // Établissement et Service d Aide par le Travail FACE // Fondation Agir Contre l Exclusion FONGECIF // FONds de GEstion du Congé Individuel de Formation GPEC // Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences GPS // Gestion Personnalisée et Spécifique GRETA // GRoupement d ETAblissement IRP // Institution Représentative du Personnel MRS // Méthode de Recrutement par Simulation OPACIF // Organisme Paritaire Agréé au titre du Congé Individuel de Formation OPCA // Organisme Paritaire Collecteur Agréé POE // Préparation Opérationnelle à l Embauche RH // Ressources Humaines ROME // Répertoire Opérationnel des MEtiers RSA // Revenu de Solidarité Active RSE // Responsabilité Sociale et Sociétale des Entreprises SPE // Service Public de l Emploi P. 15

16 En collaboration avec : Avec le soutien de : Retrouvez le guide des bonnes pratiques d'intégration en entreprise et son kit sur nos sites : F A C E L O IRE ATLANTIQUE A T Création graphique & impression : CNIEG

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH 1 Levier essentiel dans le pilotage des grands changements que conduit l Institution, la fonction RH doit, du fait de ce positionnement

Plus en détail

Les fondamentaux des Ressources Humaines

Les fondamentaux des Ressources Humaines Les fondamentaux des Ressources Humaines Référence GRH-01 JOUR 1 Les grands principes de la fonction RH Acquérir une vision globale de la gestion des ressources humaines dans l'entreprise. Maîtriser les

Plus en détail

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT ACCORD CADRE DE PARTENARIAT Entre L Association pour la formation professionnelle des adultes ( AFPA) 13 place du Général de Gaulle - 93108 Montreuil Cedex Représentée par : Son directeur général, Philippe

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

AMELIORER L ACCUEIL ET L INTEGRATION DES SALARIES

AMELIORER L ACCUEIL ET L INTEGRATION DES SALARIES 1 AMELIORER L ACCUEIL ET L INTEGRATION DES SALARIES L intégration d un nouveau salarié fait référence à deux étapes : Dans les premiers jours : l accueil du salarié dans la structure Accueil physique,

Plus en détail

PARCOURS PROFESSIONALISANT RESSOURCES HUMAINES

PARCOURS PROFESSIONALISANT RESSOURCES HUMAINES PARCOURS PROFESSIONALISANT RESSOURCES HUMAINES Le parcours proposé se découpe en 8 journées de qui permettent d aborder l ensemble des missions couvertes par la fonction RH. L ensemble du parcours permet

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation Le contrat de professionnalisation Objectif Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié. Son objectif est l insertion ou le retour à l emploi des

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique

Plus en détail

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS Référentiel d activités Le référentiel d activités décline les activités rattachées aux six fonctions exercées par l encadrement

Plus en détail

Mener des entretiens professionnels

Mener des entretiens professionnels Formations Mener des entretiens professionnels Durée :... 2,5 jours - 18 heures Personnel concerné :... tout responsable hiérarchique ayant à mener des entretiens d évaluation Méthode pédagogique :...

Plus en détail

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Arrêtés du 21 et 22 octobre 2003, JO du 08/11/03 Pour rappel les titres professionnels constituent

Plus en détail

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC)

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) Le contexte Dans le BTP, la valeur ajoutée est principalement générée par la main d œuvre. Dans le cadre d un projet de Gestion Prévisionnelle

Plus en détail

APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL

APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL ET PRATIQUES DE TUTORAT Démarche d accompagnement des entreprises 1 2 Un outil de diagnostic flash Un guide d accompagnement au montage de projet 1 Tutorat et apprentissage

Plus en détail

La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise

La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise Cette enquête du réseau FormaClub95 est destinée à engager notre action sur les besoins en recrutement et formation

Plus en détail

Client : AGEFOS PME AQUITAINE Mission : Actions management Année : 2010. Droit et obligation de l entreprise au regard du code du travail

Client : AGEFOS PME AQUITAINE Mission : Actions management Année : 2010. Droit et obligation de l entreprise au regard du code du travail Drroiitt ett oblliigattiions de ll enttrreprriise au rregarrd du code du ttrravaiill Action Objectifs Droit et obligation de l entreprise au regard du code du travail Appréhender les dernières évolutions

Plus en détail

Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : jurisprudentielles les plus significatives, impactant la relation au travail.

Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : jurisprudentielles les plus significatives, impactant la relation au travail. Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : Identifier les apports des réformes législatives, règlementaires ainsi que les évolutions jurisprudentielles les plus significatives, impactant

Plus en détail

Présentation des PARTENARIATS possibles entre. L Education Nationale et le Monde Professionnel

Présentation des PARTENARIATS possibles entre. L Education Nationale et le Monde Professionnel 1 G MADELIN 25 Mai 05 Présentation des PARTENARIATS possibles entre L Education Nationale et le Monde Professionnel Les grands débats autour de l école et de la formation professionnelle. La récente loi

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

COMMENT ELABORER VOTRE PLAN DE FORMATION

COMMENT ELABORER VOTRE PLAN DE FORMATION COMMENT ELABORER VOTRE PLAN DE FORMATION SOMMAIRE 1 DEFINITION, CONTENU ET MODALITES DE FINANCEMENT... 2 1.1 DEFINITION... 2 1.2 CONTENU... 2 1.3 MODALITES DE FINANCEMENT... 3 2 LA MISE EN PLACE D UN PLAN

Plus en détail

LE TITRE PROFESSIONNEL ASSISTANT(E) RESSOURCES HUMAINES

LE TITRE PROFESSIONNEL ASSISTANT(E) RESSOURCES HUMAINES LE TITRE PROFESSIONNEL ASSISTANT(E) RESSOURCES HUMAINES Dispositif innovant de formation et d acquisition de compétences RH au service de votre Entreprise! Notre organisme de formation propose depuis 2009,

Plus en détail

2 Réussir son recrutement RECRUTEMENT. 5 Mobiliser ses salariés MANAGEMENT. 8 Former ses salariés EVOLUTION DES COMPETENCES

2 Réussir son recrutement RECRUTEMENT. 5 Mobiliser ses salariés MANAGEMENT. 8 Former ses salariés EVOLUTION DES COMPETENCES 1 Décider d embaucher? 2,5 jours 1,5 jour PACK 2 Réussir son recrutement RECRUTEMENT 6 jours 3 Attirer, motiver, fidéliser ses salariés 2 jours 4 Choisir son mode de management 2 jours 1 jour PACK 5 Mobiliser

Plus en détail

LE TITRE PROFESSIONNEL ASSISTANT(E) RESSOURCES HUMAINES : PARCOURS DE FORMATION

LE TITRE PROFESSIONNEL ASSISTANT(E) RESSOURCES HUMAINES : PARCOURS DE FORMATION LE TITRE PROFESSIONNEL ASSISTANT(E) RESSOURCES HUMAINES : PARCOURS DE FORMATION Le titre professionnel Assistant(e) RH est une Titre de niveau III, reconnu par l état qui vous permettra d assister le responsable

Plus en détail

Contrat de génération: Comment l articuler avec les dispositifs emploi/formation

Contrat de génération: Comment l articuler avec les dispositifs emploi/formation Contrat de génération: Comment l articuler avec les dispositifs emploi/formation Valérie Blanchard Coordinatrice Régionale de la Formation Professionnelle 21/2013 1 Le contrat de génération Un engagement

Plus en détail

Associer nos savoir-faire

Associer nos savoir-faire MAC-ERCI International, cabinet spécialisé en recrutement, évaluation et gestion des compétences, a été créé début 2007. En croissance depuis notre création, nous n avons de cesse de nous remettre en question

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

ACTION COLLECTIVE. Formation de tuteurs FORMATION. «Devenir tuteur d entreprise, les clefs de la réussite» Référence de l action : 44375 ORGANISME

ACTION COLLECTIVE. Formation de tuteurs FORMATION. «Devenir tuteur d entreprise, les clefs de la réussite» Référence de l action : 44375 ORGANISME ACTION COLLECTIVE Formation de tuteurs FORMATION «Devenir tuteur d entreprise, les clefs de la réussite» Référence de l action : 44375 ORGANISME FORSANE Contact : Anne Gomond contact-niort@forsane.com

Plus en détail

Ressources en ligne pour la mise en œuvre du Contrat de génération

Ressources en ligne pour la mise en œuvre du Contrat de génération Ressources en ligne pour la mise en œuvre du Contrat de génération www.contrat-generation.gouv.fr 1. Emploi des seniors et gestion des âges Outil-Ages RH Pour soutenir la compétitivité de l entreprise

Plus en détail

Les Rendez-vous de l UD 92

Les Rendez-vous de l UD 92 Les Rendez-vous de l UD 92 12 e édition - Mardi 3 décembre 2013 La Gestion Prévisionnelle des Emplois et Compétences En partenariat avec : La FROTSI Lorraine Intervention de : Anne-Karine Bentz-Ivanov

Plus en détail

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet Campus TKPF Centre de compétences Synthèse du projet 1 UN ESPACE D INFORMATION, D ORIENTATION, D ACCOMPAGNEMENT & DE VALORISATION DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL UNE INGENIERIE INTEGREE DU SYSTEME FORMATION

Plus en détail

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification formation qualification motivation emploi Devenez Technicien conseil en prestations familiales La Caisse d'allocations familiales de Paris vous propose une formation une qualification un emploi La Caf

Plus en détail

IUT Sénart Fontainebleau

IUT Sénart Fontainebleau IUT Sénart Fontainebleau 12/06/2014 Présentation de l IUT Sénart Fontainebleau IUT Sénart Fontainebleau 12/06/2014 2 Présentation de l IUT Sénart Fontainebleau L IUT Sénart Fontainebleau, c est : 1 composante

Plus en détail

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises mardi 22 septembre 2009 La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises Baptiste MAUREL 04 67 22 80 35 ///

Plus en détail

www.cg71.fr GUIDE DU TUTEUR

www.cg71.fr GUIDE DU TUTEUR www.cg71.fr GUIDE DU TUTEUR AVANT-PROPOS Ce guide s adresse particulièrement au tuteur d un agent recruté en contrat unique d insertion - contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) mais chacun peut

Plus en détail

Diagnostics, accompagnements et appui RH

Diagnostics, accompagnements et appui RH Diagnostics, accompagnements et appui RH Diagnostics et accompagnements Prestations de conseil financées à 100% par le Fafih Pour des entreprises de 1 à 250 salariés Assurées par des cabinets spécialisés

Plus en détail

Bilan de compétences - Bilan professionnel: outils de gestion des emplois et de l employabilité

Bilan de compétences - Bilan professionnel: outils de gestion des emplois et de l employabilité Bilan de compétences - Bilan professionnel: outils de gestion des emplois et de l employabilité Introduction Alors que la formation «tout au long de la vie» est au centre des débats, il apparait que le

Plus en détail

Des consultants experts en ressources humaines au service des salariés et des entreprises

Des consultants experts en ressources humaines au service des salariés et des entreprises Des consultants experts en ressources humaines au service des salariés et des entreprises Conseil Ingénierie Orientation Appui projet RH SOMMAIRE Présentation du CIBC 74 p. 3 Le Bilan de compétences p.

Plus en détail

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC «Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» «La sécurité, c est la capacité de réagir à toute éventualité» Horemis Paris : 19 rue du Général Foy 75008 Paris - Tel: 33 (1) 55 06 01 51

Plus en détail

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016 PLAN D ACTIONS - / Annexe I Chacune des 16 priorités retenues par Cap devant! dans son projet associatif est assortie d une série d objectifs opérationnels. Chaque objectif opérationnel vise un résultat

Plus en détail

e ntretien professionnel côté E m P loye ur

e ntretien professionnel côté E m P loye ur e ntretien professionnel côté E m P loye ur des réponses pour bien l appréhender Collection Entreprise EntrE tie n profe ssionne l une étape clé P our construire l ave n i r Moment clé rythmant la vie

Plus en détail

RECRUTER. un collaborateur handicapé. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015

RECRUTER. un collaborateur handicapé. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 RECRUTER un collaborateur handicapé Les bonnes questions à se poser Quelles démarches? Les aides de l Agefiph dont vous pouvez bénéficier Les clés pour

Plus en détail

LE PARRAINAGE POUR L EMPLOI EN PICARDIE

LE PARRAINAGE POUR L EMPLOI EN PICARDIE Direction régionale du travail, de l emploi et de la formation professionnelle de Picardie Programme régional d animation des réseaux de parrainage en Picardie LE PARRAINAGE POUR L EMPLOI EN PICARDIE Décembre

Plus en détail

ATELIER CV 1 H. www.mie-roubaix.fr. 150 rue de Fontenoy 59100 ROUBAIX. Objectif. Période / durée. Public. Atelier collectif. Modalités d inscription

ATELIER CV 1 H. www.mie-roubaix.fr. 150 rue de Fontenoy 59100 ROUBAIX. Objectif. Période / durée. Public. Atelier collectif. Modalités d inscription ATELIER CV Cet atelier vous aide à travailler ou retravailler votre CV : - repérage des compétences - mise en forme du CV - possibilité d insérer une photo - enregistrement de votre CV sur différents supports

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE Pour les employeurs, à partager avec leurs collaborateurs! Le rôle du tuteur dans l entreprise est primordial. Le tuteur est chargé d accueillir, d aider, d informer et de

Plus en détail

DU RESPONSABLE DU CONSEIL EN MOBILITÉ ET CARRIERES

DU RESPONSABLE DU CONSEIL EN MOBILITÉ ET CARRIERES V.18 avril 2008 RÉFÉRENTIEL INTERMINISTÉRIEL DU RESPONSABLE DU CONSEIL EN MOBILITÉ ET CARRIERES (DOCUMENT DE BASE : FICHE RIME, 2006) Le protocole d accord du 21 novembre 2006 relatif à la formation professionnelle

Plus en détail

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise)

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Nos engagements et nos actions pour les générations futures Les questions liées au Développement Durable et à la RSE sont

Plus en détail

Version du 1 er décembre 2008 REFERENTIEL INTERMINISTERIEL

Version du 1 er décembre 2008 REFERENTIEL INTERMINISTERIEL Version du 1 er décembre 2008 REFERENTIEL INTERMINISTERIEL DE LA FONCTION «RESSOURCES HUMAINES» DU CADRE DE PROXIMITE (DOCUMENT DE BASE : HORS RIME) Le présent référentiel récapitule les éléments de la

Plus en détail

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque PROFESSIONNALISATION, UN ENJEUX NATIONAL, UNE «PRIORITÉ» POUR LES CCI Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque année plus de 160 000 jeunes quittant le système scolaire

Plus en détail

Catalogue de formations Management:

Catalogue de formations Management: Catalogue de formations Management: Tuteur formateur...page 2 Tuteur Hiérarchique...page 3/4 Réussir sa réunion management...page 5 Animer et diriger son équipe...page 6/7 Les leviers de la motivation...page

Plus en détail

Les entretiens obligatoires : comment s y retrouver? Les différents types d entretiens, Modalité et Contenu

Les entretiens obligatoires : comment s y retrouver? Les différents types d entretiens, Modalité et Contenu Les entretiens obligatoires : comment s y retrouver? Les différents types d entretiens, Modalité et Contenu L entretien professionnel L avenant relatif à l entretien professionnel (extrait) Pour lui permettre

Plus en détail

Comment réussir ses recrutements en gestion, comptabilité et finance?

Comment réussir ses recrutements en gestion, comptabilité et finance? Comment réussir ses recrutements en gestion, comptabilité et finance? Pour de nombreuses entreprises, la rentrée scolaire marque le début d un trimestre propice aux prises de décision. Dans le domaine

Plus en détail

L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR

L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR «Rien ne sert de bien sélectionner, il faut aussi savoir intégrer à point!» Si un recrutement réussi dépend avant toute chose d une solide procédure de sélection,

Plus en détail

Réussir. tous vos recrutements. Services Entreprises

Réussir. tous vos recrutements. Services Entreprises conseil recherche sélection intégration www.pole-emploi.fr Pour connaître les coordonnées de nos sites. Pour plus d informations sur : Les services qui vous sont proposés Les mesures pour l emploi TBWA\CORPORATE

Plus en détail

Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion

Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion Léopold GILLES Directeur du Département «Evaluation des politiques sociales» - CREDOC SOMMAIRE RAPPEL : entreprises solidaires

Plus en détail

BILAN DE COMPétences Effectuer un bilan, c est aller de l avant

BILAN DE COMPétences Effectuer un bilan, c est aller de l avant BILAN DE COMPétences Effectuer un bilan, c est aller de l avant BILAN DE COMPétences Une réponse à des attentes multiples Votre bilan peut se dérouler pendant ou en dehors de votre temps de travail. Les

Plus en détail

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS becret OGER INTERNATIONAL [Sélectionnez la date] Service Ressources Humaines OGER INTERNATIONAL Avril 2012 PREAMBULE Constatant que le taux d emploi des 55-64

Plus en détail

BADGE Responsable Commercial

BADGE Responsable Commercial BADGE Responsable Commercial www.audencia.com Audencia Group en chiffres 3 000 étudiants de 64 nationalités 17 000 diplômés issus des 17 programmes de formation 147 partenaires académiques dans 50 pays

Plus en détail

Les objectifs du bilan de compétences.

Les objectifs du bilan de compétences. Les objectifs du bilan de compétences. Qu est ce qu un bilan de compétences? Pourquoi faire un bilan de compétences? Comment se déroule un bilan de compétences? Quelle est la méthodologie utilisée? Le

Plus en détail

VOUS AVEZ BESOIN D INFORMATIONS, DE CONSEILS SUR VOTRE PARCOURS PROFESSIONNEL?

VOUS AVEZ BESOIN D INFORMATIONS, DE CONSEILS SUR VOTRE PARCOURS PROFESSIONNEL? VOUS AVEZ BESOIN D INFORMATIONS, DE CONSEILS SUR VOTRE PARCOURS PROFESSIONNEL? NOUS VOUS PROPOSONS UN 1 er CONTACT Ouvert à toute personne. Savoir si vous dépendez du FONGECIF Champagne-Ardenne ou d un

Plus en détail

du Groupe AFC L école supérieure de l Alternance www.afc-formation.fr POITIERS Tél. 05 49 38 08 38 13, allée des Anciennes Serres 86280 SAINT-BENOIT

du Groupe AFC L école supérieure de l Alternance www.afc-formation.fr POITIERS Tél. 05 49 38 08 38 13, allée des Anciennes Serres 86280 SAINT-BENOIT POITIERS LA ROCHE SUR YON LA ROCHELLE L école supérieure de l Alternance du Groupe AFC POITIERS 13, allée des Anciennes Serres 86280 SAINT-BENOIT Tél. 05 49 38 08 38 Fax : 05 49 38 28 14 - info@afc-formation.fr

Plus en détail

REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE

REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE Le monde de la formation est en plein bouleversement,

Plus en détail

ELABORER SON PLAN DE FORMATION GUIDE METHODOLOGIQUE

ELABORER SON PLAN DE FORMATION GUIDE METHODOLOGIQUE ELABORER SON PLAN DE FORMATION GUIDE METHODOLOGIQUE LE PLAN DE FORMATION 2 CONTEXTE L article 7 de la loi de 1984 modifié par l article 7 de la loi du 19 février 2007 stipule que : «Les régions, les départements,

Plus en détail

Politique d emploi. des personnes. handicapées : le diagnosticconseil

Politique d emploi. des personnes. handicapées : le diagnosticconseil Politique d emploi des personnes handicapées : le diagnosticconseil Ce document s adresse particulièrement aux établissements, entreprises et groupes de plus de 250 salariés qui souhaitent s engager dans

Plus en détail

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT APPUI CONSEIL «GESTION DES AGES» dans le cadre du Contrat de génération Le présent

Plus en détail

PROGRAMME POEC METIERS DE LA RELATION CLIENT 2015

PROGRAMME POEC METIERS DE LA RELATION CLIENT 2015 PROGRAMME POEC METIERS DE LA RELATION CLIENT 2015 MODULES OBJECTIFS PEDAGOGIQUES CONTENU PEDAGOGIQUE METHODES PEDAGOGIQUES MODALITES D EVALUATION Journée d intégration (7 heures) Journée d intégration

Plus en détail

Formation Chargé de développement de l alternance

Formation Chargé de développement de l alternance Formation Chargé de développement de l alternance En Ile de France GROUPE OMENDO Conseil et Formation 129 rue de Turenne - 75003 Paris 01 44 61 37 37 8 chemin du Pré Carré - Inovallée - 38240 Meylan 04

Plus en détail

PUBLIC CONCERNE Toute personne chargée de recruter dans le cadre du placement, du recrutement et de l intérim

PUBLIC CONCERNE Toute personne chargée de recruter dans le cadre du placement, du recrutement et de l intérim v020513 Code : FONDREC DU RECRUTEMENT A LA DELEGATION, LES FONDAMENTAUX D'UNE STRATEGIE CANDIDAT PERFORMANTE OBJECTIFS A l issue de la formation les stagiaires seront capables de : Maîtriser le process

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Institut du Travail Social de Tours Cellule VAE Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Annexe I de l arrêté du 2 août 2006 relatif au Diplôme d État d Ingénierie Sociale

Plus en détail

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 RESPONSABLE DE RESSOURCES HUMAINES Code : GRH01 Responsable de ressources humaines FPEGRH01 Il définit et met en œuvre la politique de ressources

Plus en détail

Parcours de formation modulaire

Parcours de formation modulaire Parcours de formation modulaire CQPM 0264 : Coordinateur (trice) du développement des ressources humaines de l entreprise Public concerné Assistant(e) RH débutant dans le poste ou personne chargée de la

Plus en détail

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération L emploi d avenir 1 Le 03 mars 2013, la loi sur le contrat de génération est entrée en vigueur. Des entreprises de la Région Nord Pas-de-Calais

Plus en détail

Des CQP pour accompagner l évolution des salariés

Des CQP pour accompagner l évolution des salariés CQP CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE DES INDUSTRIES CHIMIQUES Des CQP pour accompagner l évolution des salariés Qu est-ce qu un CQP? Un certificat de qualification professionnelle est une Certification

Plus en détail

BADGE Responsable Commercial

BADGE Responsable Commercial BADGE Responsable Commercial www.audencia.com Audencia Group en chiffres 3 000 étudiants de 64 nationalités 17 000 diplômés issus des 17 programmes de formation 147 partenaires académiques dans 50 pays

Plus en détail

«Accompagnement du recrutement et de l intégration de personnes en situation de handicap»

«Accompagnement du recrutement et de l intégration de personnes en situation de handicap» : Solutions stratégiques pour l emploi des publics sensibles : Solutions stratégiques pour l emploi des publics sensibles 1 CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE FORMATION «Accompagnement du recrutement

Plus en détail

05 novembre 2015 IREV - Lille

05 novembre 2015 IREV - Lille 05 novembre 2015 IREV - Lille 1. OBJECTIFS GENERAUX Objectifs généraux Objectifs généraux Présenter le club d entreprises FACE MEL, ses actions et spécificités Présenter notre méthodologie de développement

Plus en détail

25 MARS 2010. Fonction RH du cadre

25 MARS 2010. Fonction RH du cadre 25 MARS 2010 Fonction RH du cadre 1 une collectivité identité se rassembler pour agir mieux Créée en 1969, la communauté urbaine de Lyon rassemble aujourd hui 57 communes, qui constituent la première agglomération

Plus en détail

LA DEMARCHE COMPETENCE

LA DEMARCHE COMPETENCE LA DEMARCHE COMPETENCE Chapitre 6 : Les actions de la Démarche Compétence Chapitre 6 : Les actions de la Démarche Compétence... 1 6.1. Évaluation des compétences... 2 6.1.1 Mesure des écarts entre compétences

Plus en détail

Parcours RH (modularisable)

Parcours RH (modularisable) Parcours RH (modularisable) OBJECTIF Maîtriser les règles et obligations liées à la gestion des ressources humaines, en terme de gestion des contrats de travail, de gestion des relations avec les instances

Plus en détail

Développer son expertise en tant que Responsable Formation

Développer son expertise en tant que Responsable Formation 1 Développer son expertise en tant que Responsable Formation Environnement et fondamentaux de la formation professionnelle L environnement de la formation professionnelle revêt un caractère de plus en

Plus en détail

Appui-Conseil contrat de génération. Appel d offres. Appel d offres. «Appui-conseil contrat de génération»

Appui-Conseil contrat de génération. Appel d offres. Appel d offres. «Appui-conseil contrat de génération» Appui-Conseil contrat de génération Appel d offres Appel d offres «Appui-conseil contrat de génération» 1 PRESENTATION OPCAIM / ADEFIM 74 La branche de la Métallurgie regroupe des entreprises de toutes

Plus en détail

Cahier des charges pour l animation de formations pour EVOLIA93

Cahier des charges pour l animation de formations pour EVOLIA93 Cahier des charges pour l animation de formations pour EVOLIA93 Contexte Evolia93, plateforme des services à la personne en Seine-Saint-Denis a pour mission la structuration et la professionnalisation

Plus en détail

ASSISTANT RESSOURCES HUMAINES

ASSISTANT RESSOURCES HUMAINES TITRE PROFESSIONNEL DE NIVEAU III ASSISTANT RESSOURCES HUMAINES www.cyform.fr Objectifs Cette formation permet d acquérir les techniques et compétences nécessaires à l exercice des fonctions de gestion

Plus en détail

NEGOCIATION COMMERCIALE - VENTE

NEGOCIATION COMMERCIALE - VENTE CONSTANTIN Maurice Prestataire de Formation n 96 97 30382 97 81 av du Gal de Gaulle 97300 Cayenne Tél : 0594 29 29 42 maurice.constantin@amesco.net secretaire.amesco@orange.fr PROGRAMME FORMATION NEGOCIATION

Plus en détail

la taille des entreprises

la taille des entreprises 1 Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles n ont pas toutes les mêmes leviers en matière d emploi,

Plus en détail

L Ecole Supérieure de l Alternance

L Ecole Supérieure de l Alternance «Votre Partenaire Formation» Vous accompagne vers un diplôme 1 GROUPE, 3 SITES www.atlantique-formation.fr POITIERS - LA ROCHELLE - LA ROCHE-SUR-YON SITE POITIERS : 13, allée des Anciennes Serres - 86280

Plus en détail

Offre de formation. CIDFF de Nantes 5, rue Maurice Duval 01/01/2015

Offre de formation. CIDFF de Nantes 5, rue Maurice Duval 01/01/2015 2015 Offre de formation Egalité femmes/hommes U Unn lleevviieerr ddee ddéévveellooppppeem meenntt iinnddiivviidduueell eett ccoolllleeccttiiff CIDFF de Nantes 5, rue Maurice Duval 01/01/2015 Le CIDFF de

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste OFFRE D EMPLOI 1 Introduction Définir une offre d emploi type n est pas un processus anodin à sous-estimer. En effet, l offre que l entreprise va communiquer représente la proposition d emploi vacant.

Plus en détail

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf.

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf. AGEFOS PME Ile-de-France Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf 17 décembre 2009 Contact : Christelle Soury AGEFOS PME IDF Délégation Sud

Plus en détail

Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014

Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014 Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014 0. Préambule THESAME centre de ressources de la région Rhône-Alpes,

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques Livret de suivi du parcours de développement des compétences Ce livret est obligatoire pour les contrats de professionnalisation conclus

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode

Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur L Outplacement Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode d emploi pratique et opérationnel sur l Outplacement

Plus en détail

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES FPEGRH01 RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES Définir et mettre en œuvre la politique de ressources humaines d une administration ou d un établissement public de l État.

Plus en détail

APIRAF. La mobilité. DRH - Grand Lyon Irène GAZEL

APIRAF. La mobilité. DRH - Grand Lyon Irène GAZEL APIRAF La mobilité DRH - Grand Lyon Irène GAZEL une collectivité identité se rassembler pour agir mieux Créée en 1969, la communauté urbaine de Lyon rassemble aujourd hui 57 communes, qui constituent la

Plus en détail

Une participation volontaire des organismes de formation

Une participation volontaire des organismes de formation LES PRINCIPES CLES DE LA DEMARCHE QUALITATIVE D ACCUEIL EN FORMATION GUIDE METHODOLOGIQUE Une participation volontaire des organismes de formation Sur la base du volontariat et dans le cadre d un engagement

Plus en détail

Licence Gestion des ressources humaines

Licence Gestion des ressources humaines Licence Gestion des ressources humaines Objectif de la formation : La licence en Gestion des Ressources Humaines a pour objectif de former des collaborateurs en gestion des ressources humaines assurant

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

Club FACE Sénior FACE Lille métropole

Club FACE Sénior FACE Lille métropole Club FACE Sénior FACE Lille métropole 17 mai 2013 Objectifs : Présenter FACE Lille métropole Présenter le Club FACE Sénior, ses objectifs, ses valeurs ajoutées, les engagements demandés et les résultats

Plus en détail