Promouvoir un système de soins intégrés dans le RLISS du Centre Toronto

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Promouvoir un système de soins intégrés dans le RLISS du Centre Toronto"

Transcription

1 Promouvoir un système de soins intégrés dans le RLISS du Centre Toronto L innovation perturbatrice pour favoriser l intégration à l échelle du système dans les populations complexes 10 octobre h25 Conseil canadien de la santé Symposium national Faire progresser les soins de santé intégrés au Canada : Pratiques fructueuses

2 Le système de santé en Ontario

3 Transformation du système de santé AUJOURD HUI AVENIR

4 Où commencer : le 1% De nombreuses études ont démontré qu un petit nombre de patients atteints de maladies chroniques graves engendrent un pourcentage disproportionné des coûts des soins de santé. La collaboration au sein d un système pour répondre plus efficacement aux besoins des patients «au sommet de la pyramide» constitue l une des possibilités les plus intéressantes pour réduire le gaspillage et favoriser la durabilité. Selon un rapport de l organisme Kaiser Permanente publié en 2007, environ 1% de la population engendre 30 % des coûts totaux des soins de santé. Selon un récent rapport du gouvernement ontarien, 0,3 % des patients représenteraient environ 10 % des personnes qui obtiennent un congé de l hôpital et utiliseraient 40 % des jours lits. Des recherches indiquent que les personnes atteintes de multiples maladies chroniques entraînent des coûts jusqu à sept fois plus élevés que les personnes atteintes d une seule maladie chronique.

5 Stratégie d amélioration Promouvoir le changement POLITIQUES CULTURE LIEU D INTERVENTION

6 Gestion des changements complexes Trois populations ENFANTS ÀLA SANTÉ FRAGILE PERSONNES ÂGÉES aux BESOINS COMPLEXES PERSONNES aux SOINS PALLIATIFS

7 L intégration sur le lieu d intervention bouscule l ordre établi 1. Communication interactive 2. Prise en charge intensive 3. Équipes intégrées : l union fait la force

8 VISION DE L ORGANISME

9 Mise à l essai de l intégration et généralisation à d autres populations, en commençant par les patients dont les cas sont les plus complexes 1 à 5 % supérieurs Incubateur visant à renforcer l intégration, àla mettre à l essai et à apprendre Patients les plus à risque Patients atteints de maladies chroniques complexes Étendre la sensibilisation à l ensemble de la population et élaborer des normes de soins pour l intégration des soins primaires Patients qui ont besoin d un soutien limité pour demeurer autonomes Les stratégies (technologie, outils, personnel, etc.) varient selon le secteur.

10 Projet d intégration des soins et population cible Population cible initiale Personnes âgées aux besoins complexes 2 troubles propices aux soins ambulatoires ou plus (ICC, BPCO, diabète, asthme, angine de poitrine, HTA, épilepsie) Admission aux soins actifs durant la dernière année Évaluation et score RAI 65 ans et plus Résident du territoire du réseau local d'intégration des services de santé (RLISS) du CT et mobilité réduite, risque élevé, fragilité Portée Volets du Projet d intégration des soins Sept volets, plus le rôle essentiel des soins primaires, de la prise en charge intensive et des dossiers portatifs À l échelle du RLISS du CT, multisectoriel

11 Ce que nous avons appris sur la prestation de soins intégrés, dans trois grands domaines À domicile, dans la communauté Transition au besoin Soins actifs, soins continus complexes ou réadaptation

12 Faire progresser les normes en matière d innovation «Promouvoir l adhésion au changement» Prise en charge intensive par les coordonnateurs de soins Orientation dans le système et coordination Responsable des patients et des aidants Formation de l équipe de soins interdisciplinaire et interorganisationnelle Évaluations collectives, plans de soins, visites conjointes à domicile, cliniques régulières Soins primaires Conférence de cas hebdomadaire et communication directe avec le CASC au sujet des soins aux patients dont le cas est complexe Visites àdomicile pour les patients confinés àla maison Services médicaux d urgence (SMU) Amélioration de la communication au sujet des patients du Projet d intégration des soins Trousse de transfert hors des urgences Système de retour àl hôpital par l entremise des SMU

13 Faire progresser les normes en matière d innovation «Promouvoir l adhésion au changement» Soins actifs Dépistage des patients àrisque élevé Amélioration de la communication pendant la transition et amélioration du signalement Prise en charge intensive àl hôpital virtuel Pharmacie Regroupement du dossier des patients dans une même pharmacie Soutien aux aidants Formation ciblée basée sur l expérience pour aider les coordonnateurs de soins àsoutenir les aidants et à réduire leur fardeau

14 L innovation perturbatrice pour améliorer les normes de pratique Prise en charge intensive par les coordonnateurs de soins À domicile, dans la communauté Transition au besoin Soins actifs, soins continus complexes ou réadaptation Partenariat avec les pharmacies et les pharmaciens Soutien aux aidants Partenariat avec les soins primaires Partenariat avec les services médicaux d urgence (SMU) Partenariat avec les soins actifs, les soins continus complexes et la réadaptation et élaboration de protocoles

15 Intégration des soins aux populations et coordination avec les soins primaires au CASC du Centre Toronto Priorités en matière de coordination des soins Liens avec les soins primaires Orientation au sein du système Prise en charge intensive axée sur les objectifs des patients et de leur famille Coordination des soins d un bout àl autre du continuum Plans de soins communs avec les soins primaires Surveillance des résultats pour la santé et de la qualité et liens avec le système Établissement de liens avec les soins primaires Transitions et choix du lieu d intervention approprié Renseignements et aiguillage Liens avec les soins primaires Liens avec les services de soutien communautaire Besoins Besoins de plus en plus complexes complexes Populations complexes Patients dont le cas est moins complexe Liens avec les services de soutien communautaire (SSC) Principal facilitateur : Accès Soins, communication et accès Coordonnateurs de soins dans les équipes de soins primaires (ESF, CSC, cabinets) Liens avec les médecins en soins primaires qui travaillent seuls (travail en collaboration avec le UHN, Baycrest, Sunnybrook) Visites et conférences de cas conjointes Établissement de liens entre les patients et les médecins en soins primaires Communication avec les soins primaires aux moments critiques pendant le traitement des patients

16 Partenariats établis par le RLISS du CT «Rassembler les fournisseurs sur le lieu d intervention» Hôpital virtuel Intégration des soins continus aux soins primaires Groupe de travail sur les soins primaires Registre des patients confinés à la maison Réseau de médecins Équipe de soins primaires intégrés SCOPE Soins primaires intégrés à domicile Cliniques IMPACT Plus Projet ontarien de soutien en cas de troubles du comportement du RLISS du CT Cliniques de soins complexes du CACE Programme de personnel infirmier pour l intervention rapide Initiative sur les soins primaires de l hôpital Sunnybrook Télésoins à domicile du RLISS du CT etc.

17 Trois piliers du système pour réfléchir aux principaux apprentissages Expérience des patients et des aidants Les patients et aidants comprennent l utilité d avoir un responsable à l échelle du système qui réunit une équipe de soins en vue d atteindre leurs objectifs. Rôles et relations L établissement de relations solides et significatives entre les membres de l équipe de soins intégrés est absolument essentiel à la réussite. Communication de renseignements Chaque membre de l équipe de soins intégrés doit avoir accès aux renseignements essentiels. Informer les patients et les aidants favorise chez eux un sentiment de sécurité et de soutien.

18 Établir des liens entre les fournisseurs de soins des patients % de patients (Volume de travail pour le Projet d intégration des soins, est de Toronto) La conception concertée fondée sur l expérience améliore encore plus l expérience des patients et des aidants. Fournisseurs

19 Au centre de la planification des soins : Le patient et l aidant Constitution de l équipe de soins Soins primaires Pharmacie locale Services de soutien communautaire Voisins Communautés religieuses CASC Conférences de cas avec tous les membres de l équipe Plan unique de soins partagés Planification préalable des soins Accompagnement du patient et de sa famille au sein du système Intégration des soins primaires Partenariat avec les SMU Plans de réponse aux crises Plan de relève pour les aidants Participation des soins actifs Hôpital virtuel

20 Grandes leçons Mettre l accent sur les bons soins, au bon moment, au bon endroit Garder le cap malgré le contexte politique Mettre àl essai les changements à petite échelle pour orienter les stratégies provinciales Partager les responsabilités Maintenir l équilibre entre le besoin de preuves scientifiques et de résultats et les cadres d amélioration de la qualité pour les processus de changement complexes et perturbateurs

21 Leur point de vue

22 Points de vue de patients et d aidants «Le plus important pour les gens comme moi, c est de trouver quelqu un qui se préoccupe de nous. Je ne suis pas juste un autre fardeau pour la société [ ] avec elle, je sens que c est mon droit et qu elle est là pour m aider. Et ça m enlève un peu de stress.» Une aidante «Avant que ce programme existe, si une ambulance emmenait mon père à [l hôpital] le plus près et qu il était plein, soit on le laissait dans le corridor pendant 34 heures comme ça lui est arrivé l an dernier, soit on l envoyait dans un [autre hôpital]. Maintenant, avec ce nouveau programme, ils se font assigner àun hôpital, tous les résidents de l établissement, et c est là que mon père va aller. De plus, ils ont tout : ordonnance de non réanimation, mandat, impression de la carte de crédit, tout. Pour les personnes âgées àla santé fragile qui habitent dans une grande ville, c est une idée géniale.» Une aidante «Depuis que la [coordonnatrice des soins du Projet d intégration des soins] a commencé à travailler, je suis beaucoup moins stressé, et elle m apporte des points de vue et des références qui me facilitent la vie [ ]» Un aidant «Ce que je comprends, c est que [le Projet d intégration des soins] sert principalement à assurer le bon déroulement des soins, à garantir que les gars des SMU et l hôpital d accueil ont tous les renseignements nécessaires, et àéviter les visites inutiles à l hôpital ou àl urgence.» Une aidante

23 Points de vue de médecins en soins primaires «La coordonnatrice [de soins] garde l œil ouvert pour nous. Nous n avons donc plus besoin de voir ces patients aussi souvent.» «Si la [coordonnatrice de soins] n avait pas aidé ce patient à prendre un rendez vous avec un spécialiste, il n y aurait jamais eu de rendez vous. Si elle n avait pas fait le suivi, le patient serait allé à l urgence.» «Comme la coordonnatrice recueille des renseignements auprès des autres professionnels, je peux communiquer avec une seule personne pour les obtenir. Ça me fait gagner du temps.» «Je me rappelle de comment c était avant l arrivée de la [coordonnatrice de soins]. Notre système ne fonctionnerait pas aussi bien sans elle.» «C est super [ ] toutes les choses que tu as faites pour lui, pour l aider à rester chez lui contre toute attente. Il est chanceux de pouvoir compter sur ton aide et sur celle de ton équipe.»

24 Merci Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec : Stacey Daub Directrice générale ont.ca Dipti Purbhoo Directrice principale, Services àla clientèle ont.ca Jodeme Goldhar Responsable, Intégration du système de santé pour les populations complexes et les soins primaires ont.ca

COMMENTLES CASCPRODIGUENT

COMMENTLES CASCPRODIGUENT COMMENTLES CASCPRODIGUENT DESSOI NS: Mi seàj oursurl amél i oraon del aqual i tépourl espaents Comment les CASC prodiguent des soins : Mise à jour sur l amélioration de la qualité pour les patients Mise

Plus en détail

MÉDECINS RÉSIDENTS DU CANADA QUESTIONNAIRE SUR LA PRÉPARATION À L AGRÉMENT

MÉDECINS RÉSIDENTS DU CANADA QUESTIONNAIRE SUR LA PRÉPARATION À L AGRÉMENT MÉDECINS RÉSIDENTS DU CANADA QUESTIONNAIRE SUR LA PRÉPARATION À L AGRÉMENT Chères collègues, chers collègues, Tous les six ans, le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada et le Collège des

Plus en détail

De meilleures données pour de meilleures décisions :

De meilleures données pour de meilleures décisions : De meilleures données pour de meilleures décisions : un appui pour des soins plus efficaces et appropriés Amélioration de l expérience client. Perfectionnement de la planification des programmes et capacité

Plus en détail

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat rendra possible la collaboration d un

Plus en détail

Excellent service, soins prodigués avec compassion

Excellent service, soins prodigués avec compassion Centre d accès aux soins communautaires du Centre Plan stratégique (2014-2017) Sommaire Excellent service, soins prodigués avec compassion EXCELLENT SERVICE, SOINS PRODIGUÉS AVEC COMPASSION Le Plan stratégique

Plus en détail

Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario (APR PSO)

Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario (APR PSO) Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario (APR PSO) Survol Forum provincial de Rifssso le 27 octobre 2010 APR PSO : Introduction En mai 2006, le gouvernement ontarien lance la stratégie

Plus en détail

Planification stratégique 2016-2021 : sondage auprès des membres

Planification stratégique 2016-2021 : sondage auprès des membres Planification stratégique 2016-2021 : sondage auprès des membres Cher membre, Nous vous demandons de prendre le temps de répondre à notre sondage anonyme et confidentiel. Votre participation au sondage

Plus en détail

Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario

Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario Centre d accès aux soins communautaires du Nord-Est Approuvé par le conseil d administration

Plus en détail

CHARGÉ DE PROJET PARTENAIRE FINANCÉ PAR

CHARGÉ DE PROJET PARTENAIRE FINANCÉ PAR PARTENAIRE CHARGÉ DE PROJET FINANCÉ PAR Le programme de réorientation professionnelle pour médecins et autres professionnels de la santé formés à l étranger offre une formation ciblée et des services pour

Plus en détail

La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services

La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services Partie à l intention des participants potentiels : Qu est-ce que la Puissance des

Plus en détail

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Le centre d excellence d en soins infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Odette Roy, inf., MSc., MAP, PhD. Adjointe à la directrice des soins infirmiers et de la prestation sécuritaire des

Plus en détail

LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE

LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE Dans ce document, les mots de genre féminin appliqués aux personnes désignent les femmes et les hommes, et vice-versa, si le contexte s y prête. LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE POSITION DE L AIIC

Plus en détail

Planification pour une meilleure transition

Planification pour une meilleure transition Ministère des Services sociaux et communautaires Ministère des Services à l enfance et à la jeunesse Planification pour une meilleure transition Cadre de planification pour les jeunes ayant une déficience

Plus en détail

Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité

Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité Récipiendaire de la subvention de la Fondation de l OIIQ Présenté au 16 e Colloque de l Ordre régional des infirmières et infirmiers de Laurentides/Lanaudière

Plus en détail

Faire progresser les soins intégrés en oncologie grâce àun comité consultatif patient famille àl échelle provinciale

Faire progresser les soins intégrés en oncologie grâce àun comité consultatif patient famille àl échelle provinciale Faire progresser les soins intégrés en oncologie grâce àun comité consultatif patient famille àl échelle provinciale Mireille Brosseau, responsable du programme sur la participation des patients et des

Plus en détail

Équipe de Collaboration Interprofessionnelle

Équipe de Collaboration Interprofessionnelle Équipe de Collaboration Interprofessionnelle Juin 2012 Tazim Virani Rapport commandé par l Association des infirmières et infirmiers du Canada fcrss.ca Ce document est disponible à www.fcrss.ca. Le présent

Plus en détail

Une transformation s impose : changeons d attitude

Une transformation s impose : changeons d attitude Une transformation s impose : changeons d attitude Colloque sur le marché des hôpitaux et du réseau de la santé au Québec 27 mai 2009 Aujourd hui, au Canada Le Canada dépense plus pour les soins de santé

Plus en détail

Chez soi avant tout : De l hôpital à la maison

Chez soi avant tout : De l hôpital à la maison Chez soi avant tout : De l hôpital à la maison Après un séjour à l hôpital, vous pouvez continuer de vous rétablir dans le confort et la sécurité de votre propre domicile si vous recevez des services améliorés

Plus en détail

Conférence plénière Un réseau intégré au service de l urgence. Michèle Dussault et Louise Potvin

Conférence plénière Un réseau intégré au service de l urgence. Michèle Dussault et Louise Potvin Conférence plénière Un réseau intégré au service de l urgence Michèle Dussault et Louise Potvin Un réseau intégré au service de l Urgence Michèle Dussault, MD B.Sc. Chef intérimaire Département d Urgence

Plus en détail

PROGRAMME D APPUI AUX NOUVEAUX ARRIVANTS (PANA)

PROGRAMME D APPUI AUX NOUVEAUX ARRIVANTS (PANA) DIRECTIVE ADMINISTRATIVE PSE. 6.9 DOMAINE : s et services à l élève En vigueur le : 5 mai 2014 PROGRAMME D APPUI AUX NOUVEAUX ARRIVANTS () ÉNONCÉ : Le Conseil scolaire de district catholique Centre-Sud

Plus en détail

Un guide pour les Premières Nations en Ontario : Savoir utiliser les services de santé non assurés et les services des programmes de santé de l

Un guide pour les Premières Nations en Ontario : Savoir utiliser les services de santé non assurés et les services des programmes de santé de l Un guide pour les Premières Nations en Ontario : Savoir utiliser les services de santé non assurés et les services des programmes de santé de l Ontario Introduction Les «Chefs de l Ontario» ont pris conscience

Plus en détail

Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées (POSPH)

Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées (POSPH) Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées (POSPH) Volet Soutien de l emploi du POSPH : Comment se préparer à travailler, trouver un emploi et Le volet Soutien de l emploi du POSPH peut vous

Plus en détail

La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services

La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services Click here for the English version Partie à l intention des participants potentiels

Plus en détail

Santé des nouveaux arrivants et des immigrants Participation des patients. À votre écoute : aider, partager, sensibiliser

Santé des nouveaux arrivants et des immigrants Participation des patients. À votre écoute : aider, partager, sensibiliser Santé des nouveaux arrivants et des immigrants Participation des patients À votre écoute : aider, partager, sensibiliser Caboto Club, Windsor, Ontario 9 octobre 2014 Participation des patients Santé des

Plus en détail

Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) ISBN 0-7711-3999-9

Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) ISBN 0-7711-3999-9 Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) 371.9 Un travail collectif : Renseignements aux parents d élèves ayant des besoins spéciaux ISBN 0-7711-3999-9 1. Éducation

Plus en détail

Exemples de feuilles de travail remplies

Exemples de feuilles de travail remplies Exemples de feuilles de travail remplies 30 EXEMPLES DE FEUILLES DE TRAVAIL REMPLIES Dans cette section, vous verrez des exemples de la façon dont des infirmières immatriculées de différents milieu d exercice

Plus en détail

Évaluation des besoins de la collectivité en matière de santé : St Stephen, St Andrews et collectivités avoisinantes

Évaluation des besoins de la collectivité en matière de santé : St Stephen, St Andrews et collectivités avoisinantes 01/08/2014 Évaluation des besoins de la collectivité en matière de santé : St Stephen, St Andrews et collectivités avoisinantes SOMMAIRE CRÉÉ PAR : HFHG CONSULTING INC., GRAND FALLS/GRAND-SAULT, NOUVEAU-BRUNSWICK

Plus en détail

À quoi vous attendre si vous devez présenter une demande de règlement

À quoi vous attendre si vous devez présenter une demande de règlement À quoi vous attendre si vous devez présenter une demande de règlement Votre assurance protection du revenu RBC Assurances reconnaît qu une maladie ou une blessure invalidante peut poser des défis sur les

Plus en détail

Le projet SyMO : Un outil informatisé de planification et de suivi de la clientèle

Le projet SyMO : Un outil informatisé de planification et de suivi de la clientèle Le projet SyMO : Un outil informatisé de planification et de suivi de la clientèle Contexte du projet en soins palliatifs nombre de personnes atteintes de cancer dans la population. nombre de demandes

Plus en détail

Liste des éléments de données de la Base de données sur les infirmières et infirmiers réglementés

Liste des éléments de données de la Base de données sur les infirmières et infirmiers réglementés septembre 2013 Liste des éléments de données de la infirmières et Les documents énumérés dans la présente liste ont été adaptés à partir du Dictionnaire des données et manuel de traitement de la 2013.

Plus en détail

Partenariat canadien pour le progrès dans les ressources humaines en santé

Partenariat canadien pour le progrès dans les ressources humaines en santé Partenariat canadien pour le progrès dans les ressources humaines en Accueil des participants et présentation du contexte de la création du partenariat G. William N. Fitzgerald, CM, MD, FRCSC Danielle

Plus en détail

PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» À SAVOIR! > 02

PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» À SAVOIR! > 02 FINANCÉ PAR : PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» En décembre 2013, le Commissariat général aux Investissements d Avenir a lancé un appel à projet «Territoire

Plus en détail

DÉFI 10 MILLIONS TROUSSE DE DÉMARRAGE

DÉFI 10 MILLIONS TROUSSE DE DÉMARRAGE DÉFI 10 MILLIONS UNE INITIATIVE D ACTION COLLECTIVE PANCANADIENNE QUI A POUR BUT DE PRÉVENIR 10 MILLIONS D EXAMENS ET DE TRAITEMENTS INUTILES D ICI L AN 2020 TROUSSE DE DÉMARRAGE 1 Merci Nous vous remercions

Plus en détail

Aperçu. Fier d être canadien. Sondage national. Observations générales

Aperçu. Fier d être canadien. Sondage national. Observations générales Aperçu Fier d être canadien le BCM au Canada Webinaire national sur le BCM 14 février 2012 Marg Colquhoun, B. Sc. ph., R.Ph., FCSHP, directrice de projet, ISMP Canada, co chef de la stratégie du bilan

Plus en détail

Actionsdes MUTUELLES

Actionsdes MUTUELLES 10 Actions des MUTUELLES POLITIQUE DE LA MUTUALITE FRANÇAISE EN FAVEUR DES SOINS DE PREMIER RECOURS FACILITER L ACCÈS AUX SOINS ET RÉDUIRE LES RESTES À CHARGE Comment rendre l accès aux soins plus facile?

Plus en détail

Une approche novatrice en évaluation des bénéfices. Séminaire du CETO HEC Montréal Par Caroline Ménard et Michel Drouin 31 mars 2009

Une approche novatrice en évaluation des bénéfices. Séminaire du CETO HEC Montréal Par Caroline Ménard et Michel Drouin 31 mars 2009 Une approche novatrice en évaluation des bénéfices Séminaire du CETO HEC Montréal Par Caroline Ménard et Michel Drouin 31 mars 2009 1 1 Objectifs de la présentation Présenter brièvement le DSQ Présenter

Plus en détail

Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques

Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques Plaidoyer en faveur de la santé de la population : vers une pleine reconnaissance de la contribution infirmière unique Odette Roy,

Plus en détail

La Stratégie visant la réussite des élèves et l apprentissage apprentissage j usqu jusqu à l âge g d e de 18 18 ans

La Stratégie visant la réussite des élèves et l apprentissage apprentissage j usqu jusqu à l âge g d e de 18 18 ans La Stratégie visant la réussite des élèves et l apprentissage jusqu à l âgede18ans Ministère de l Éducation de l Ontario Direction des politiques et programmes d éducation en langue française Mai 2010

Plus en détail

Prix AFPHB-Lilly Stage à l institut universitaire de Sherbrooke

Prix AFPHB-Lilly Stage à l institut universitaire de Sherbrooke Prix AFPHB-Lilly Stage à l institut universitaire de Sherbrooke Audrey Samalea Suarez Pharmacien hospitalier CHU de Liège Service de pharmacie clinique Plan Contexte Objectifs/ attentes du séjour Présentation

Plus en détail

Education thérapeutique des aidants informels de patients atteints d une maladie d Alzheimer ou maladie apparentée.

Education thérapeutique des aidants informels de patients atteints d une maladie d Alzheimer ou maladie apparentée. Education thérapeutique des aidants informels de patients atteints d une maladie d Alzheimer ou maladie apparentée. L e r é s e a u d e s a n t é Symbiose : Léna Po u l a i n, P i e r r e Pitsaer, F r

Plus en détail

Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé

Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé Association médicale canadienne Mémoire présenté au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes

Plus en détail

11/29/2011. Un Medical Home (centre de soins) au Canada? Réponse La médecine familiale : le centre de soins du patient. Le centre de soins du patient

11/29/2011. Un Medical Home (centre de soins) au Canada? Réponse La médecine familiale : le centre de soins du patient. Le centre de soins du patient Conférence Accelerating Primary Care Un Medical Home (centre de soins) au Canada? Réponse La médecine familiale : le centre de soins du patient Calvin Gutkin M.D., CCMF, FCMF Directeur général et chef

Plus en détail

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION APERÇU La compétence de communication englobe l ensemble des aptitudes

Plus en détail

Nous vous présentons...

Nous vous présentons... Nous vous présentons... les services de gestion de régimes d assurance médicaments et la pharmacie d Express Scripts Canada. SM Un moyen pratique et sûr d optimiser votre régime d assurance médicaments

Plus en détail

Les personnes âgées de la région de

Les personnes âgées de la région de Juillet 2015 Favoriser une santé optimale chez les personnes âgées de la région de Simcoe Nord Muskoka OBJECTIFS POUR LES AÎNÉS : Santé et qualité de vie améliorées Capacité à rester chez eux plus longtemps

Plus en détail

Opérations régionales. Évaluation du Programme de logement dans les réserves d' AINC DATE D'APPROBATION : 22/02/2011 DATE D ACHÈVEMENT PRÉVUE

Opérations régionales. Évaluation du Programme de logement dans les réserves d' AINC DATE D'APPROBATION : 22/02/2011 DATE D ACHÈVEMENT PRÉVUE COMPTE RENDU SUR L ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DU RAPPORT AU COMITÉ D ÉVALUATION, DE MESURE DU RENDEMENT ET D EXAMEN EN DU 30 SEPTEMBRE 2013 D'APPROBATION : 22/02/2011 Il est recommandé que, en collaboration

Plus en détail

Journée Mondiale du Lavage des Mains, le 15 octobre. Plus qu une journée: Enquete dans 100 Écoles

Journée Mondiale du Lavage des Mains, le 15 octobre. Plus qu une journée: Enquete dans 100 Écoles Journée Mondiale du Lavage des Mains, le 15 octobre Plus qu une journée: Enquete dans 100 Écoles Les mains propres sauvent les vies Journée Mondiale du Lavage des Mains Comment et pourquoi mener cette

Plus en détail

Ce sondage est un outil qui cherche à inciter une réflexion individuelle ou de groupe à propos des priorités futures du RLISS de Mississauga Halton.

Ce sondage est un outil qui cherche à inciter une réflexion individuelle ou de groupe à propos des priorités futures du RLISS de Mississauga Halton. INTRODUCTION Le RLISS de Mississauga Halton s engage à recevoir l opinion de ses résidents. Vos commentaires seront utilisés par le RLISS de Mississauga Halton pour mettre à jour le plan d intégration

Plus en détail

AMÉLIORER L ACCÈS AUX SOINS PRIMAIRES POUR LES COMMUNAUTÉS FRANCOPHONES DE SCARBOROUGH

AMÉLIORER L ACCÈS AUX SOINS PRIMAIRES POUR LES COMMUNAUTÉS FRANCOPHONES DE SCARBOROUGH AMÉLIORER L ACCÈS AUX SOINS PRIMAIRES POUR LES COMMUNAUTÉS FRANCOPHONES DE SCARBOROUGH RECOMMANDATION PRÉSENTÉE AU RLISS DU CENTRE-EST JUILLET 2015 1 LES BESOINS EN MATIÈRE DE SOINS DE SANTÉ DE LA POPULATION

Plus en détail

Mémoire présenté au Comité permanent de la condition féminine

Mémoire présenté au Comité permanent de la condition féminine Mémoire présenté au Comité permanent de la condition féminine 2 avril 2014 M. Brent Diverty Vice-président, Programmes 2 Au nom de l Institut canadien d information sur la santé (ICIS), je vous remercie

Plus en détail

Population : 1 233 300 Régies de la santé : 11 Total des dépenses de santé : 4,8 milliards de dollars en hausse de 5,5 % par rapport à 2009

Population : 1 233 300 Régies de la santé : 11 Total des dépenses de santé : 4,8 milliards de dollars en hausse de 5,5 % par rapport à 2009 Le Manitoba Travailler avec un DME Il est evident que [le DME] a amené le patient à prendre davantage de responsabilités à l égard de ses propres soins. D r Michael Omichinski, médecin de famille, Portage

Plus en détail

Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario Bilan de l'année 2013-2014

Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario Bilan de l'année 2013-2014 Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario Bilan de l'année 2013-2014 Donner corps aux ressources humaines dans le domaine de la santé Introduction L'année 2013-2014 a été une année

Plus en détail

Services pour enfants. Services de santé à l école

Services pour enfants. Services de santé à l école Services pour enfants Services de santé à l école Quand soumettre une demande de services au CASC du Sud-Est? Le personnel de l école devrait-il faire quelque chose d abord? Les enseignants devraient utiliser

Plus en détail

Caractéristiques des soins de santé primaires : sondage auprès des dispensateurs

Caractéristiques des soins de santé primaires : sondage auprès des dispensateurs Numéro d identification du cabinet : Numéro d identification du dispensateur : Caractéristiques des soins de santé primaires : sondage auprès des dispensateurs Qui devrait répondre à ce sondage? Chacun

Plus en détail

www.ekos.com Préparé par :

www.ekos.com Préparé par : SOMMAIRE Préparé par : EKOS RESEARCH ASSOCIATES Ottawa 359, rue Kent, bureau 300 Ottawa (Ontario) K2P 0R6 Tél. : 613-235-7215 Téléc. : 613-235-8498 Courriel : pobox@ekos.com Toronto 181, avenue Harbord

Plus en détail

Intégration à la profession d infirmière du Québec CWA.0B

Intégration à la profession d infirmière du Québec CWA.0B Intégration à la profession d infirmière du Québec CWA.0B Objectifs du programme Ce programme vise à former des personnes aptes à exercer la fonction d infirmière ou d infirmier au Québec, et ce, dans

Plus en détail

MSSLD DRPSS Rapport trimestriel des urgences et des niveaux de soins. RLISS du Sud-Ouest Janvier 2010

MSSLD DRPSS Rapport trimestriel des urgences et des niveaux de soins. RLISS du Sud-Ouest Janvier 2010 MSSLD DRPSS Rapport trimestriel des urgences et des niveaux de soins RLISS du Sud-Ouest Janvier 2010 1 OBJECTIF : Réduire le temps passé aux urgences partout en Ontario Presque 50 % des patients qui se

Plus en détail

OFFRE DE SERVICE DE FORMATION AU

OFFRE DE SERVICE DE FORMATION AU OFFRE DE SERVICE DE FORMATION AU SOUTIEN À L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS LE CADRE DE LA STRATÉGIE MINISTÉRIELLE SUR LA MAIN D ŒUVRE EN SOINS INFIRMIERS La direction des ressources humaines AQESSS Octobre

Plus en détail

La créativité comme pratique

La créativité comme pratique 2015 Prospectus à l intention des commanditaires La créativité comme pratique Mobiliser différents modes de pensée 14 et 15 mai 2015 dans le Quartier Latin Montréal, Québec, Canada Organisé par : L Institut

Plus en détail

Réunions interprofessionnelles de coordination sur les dossiers complexes

Réunions interprofessionnelles de coordination sur les dossiers complexes Réunions interprofessionnelles de coordination sur les dossiers complexes La MSJB sur un territoire urbain et rural Communauté de communes 90 000 habitants : Cholet 55000 habitants 13 communes périphériques:

Plus en détail

Foire aux questions. 2. Quand MusicMark a- t- elle été lancée?

Foire aux questions. 2. Quand MusicMark a- t- elle été lancée? Foire aux questions MUSICMARK 1. Qu est- ce que MusicMark? MusicMark est une collaboration entre l ASCAP, BMI et la SOCAN dans le but d améliorer leur efficacité et l expérience générale des membres. 2.

Plus en détail

ÊTRE PROCHE AIDANT DU DOMICILE AU CENTRE D HÉBERGEMENT: DES BESOINS ÉVOLUTIFS TOUT AU LONG DU PARCOURS

ÊTRE PROCHE AIDANT DU DOMICILE AU CENTRE D HÉBERGEMENT: DES BESOINS ÉVOLUTIFS TOUT AU LONG DU PARCOURS ÊTRE PROCHE AIDANT DU DOMICILE AU CENTRE D HÉBERGEMENT: DES BESOINS ÉVOLUTIFS TOUT AU LONG DU PARCOURS Francine Ducharme, Ph. D. Véronique Dubé, Ph. D. Université de Montréal 16 avril 2015 L APPUI Estrie

Plus en détail

Consolider les groupes d intérêt en santé publique : Leçons apprises

Consolider les groupes d intérêt en santé publique : Leçons apprises Consolider les groupes d intérêt en santé publique : Leçons apprises L Association des facultés de médecine du Canada (AFMC) a obtenu des fonds de l Agence de la santé publique du Canada afin de promouvoir

Plus en détail

Promotion d une saine alimentation et de l activité physique : analyse des besoins de formation du réseau de santé publique

Promotion d une saine alimentation et de l activité physique : analyse des besoins de formation du réseau de santé publique Promotion d une saine alimentation et de l activité physique : analyse des besoins de formation du réseau de santé publique Karyne Daigle, stagiaire Maîtrise en santé communautaire MISE EN CONTEXTE Le

Plus en détail

OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS

OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS Adele Ferrante, inf., M.Sc.(A). Directrice des soins infirmiers Dr Irwin Kuzmarov M.D. FRCS Directeur

Plus en détail

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières Discours d ouverture Andrew J. Kriegler Président et chef de la direction Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières 25

Plus en détail

Services de télétriage

Services de télétriage Chapitre 4 Section 4.13 Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Services de télétriage Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.13 du Rapport annuel 2009 Contexte

Plus en détail

Relier l apprentissage à la pratique Comment faire un exercice de réflexion sur la pratique pour obtenir des crédits MAINPRO-C

Relier l apprentissage à la pratique Comment faire un exercice de réflexion sur la pratique pour obtenir des crédits MAINPRO-C Lien à la version électronique de le formulaire l Apprentissage à la Pratique : https://www.formrouter.net/forms@cfpc/mainpro_linking_learning_practice_fr.html Relier l apprentissage à la pratique Comment

Plus en détail

ICC INTERVENTION COMMUNAUTAIRE COORDONNÉE CONTRE LA MALTRAITANCE DES AÎNÉS UNE APPROCHE QUI SOLLICITE L ENSEMBLE DE LA COMMUNAUTÉ

ICC INTERVENTION COMMUNAUTAIRE COORDONNÉE CONTRE LA MALTRAITANCE DES AÎNÉS UNE APPROCHE QUI SOLLICITE L ENSEMBLE DE LA COMMUNAUTÉ ICC INTERVENTION COMMUNAUTAIRE COORDONNÉE CONTRE LA MALTRAITANCE DES AÎNÉS UNE APPROCHE QUI SOLLICITE L ENSEMBLE DE LA COMMUNAUTÉ INTERVENTION COMMUNAUTAIRE COORDONNÉE CONTRE LA MALTRAITANCE DES AÎNÉS

Plus en détail

Information sur les programmes d autorisation préalable, de pharmacie désignée et de gestion des dossiers médicaux. Autorisation préalable

Information sur les programmes d autorisation préalable, de pharmacie désignée et de gestion des dossiers médicaux. Autorisation préalable Information sur les programmes d autorisation préalable, de pharmacie désignée et de gestion des dossiers médicaux La présente feuille de renseignements vise à fournir de l information sur le processus

Plus en détail

Le bilan comparatif des médicaments (BCM): où en sommes-nous?

Le bilan comparatif des médicaments (BCM): où en sommes-nous? Promouvoir l utilisation sécuritaire des médicaments Le bilan comparatif des médicaments (BCM): où en sommes-nous? My-Lan Pham-Dang, MSc. Formatrice ISMP Canada 10 juin 2010 Hôpital Général Juif Institute

Plus en détail

La prise en charge d e v o t r e a f f e c t i o n d e l o n g u e d u r é e

La prise en charge d e v o t r e a f f e c t i o n d e l o n g u e d u r é e La prise en charge d e v o t r e a f f e c t i o n d e l o n g u e d u r é e Comment fonctionne la prise en charge à 100 %? Quels sont les avantages pour vous? À quoi vous engagez-vous? Comment êtes-vous

Plus en détail

ÉBAUCHE. Cadre de prestation des services de santé mentale aux enfants et aux jeunes

ÉBAUCHE. Cadre de prestation des services de santé mentale aux enfants et aux jeunes ÉBAUCHE Cadre de prestation des services de santé mentale aux enfants et aux jeunes Septembre 2013 ÉBAUCHE DU CADRE DE PRESTATION DES SERVICES DE SANTÉ MENTALE AUX ENFANTS ET AUX JEUNES Table des matières

Plus en détail

N o d organisme. Rendement actuel Cible Justification de la cible

N o d organisme. Rendement actuel Cible Justification de la cible Plan qualité 2015-2016 pour Soins continus Bruyère Objectifs et initiatives d amélioration BUT Mesure Changement Initiatives prévues Dimension de la qualité Objectif Mesure/indicateur Unité/population

Plus en détail

Contextes et modèles des soins de santé primaires et leurs effets sur les relations interprofessionnelles

Contextes et modèles des soins de santé primaires et leurs effets sur les relations interprofessionnelles Contextes et modèles des soins de santé primaires et leurs effets sur les relations interprofessionnelles Avril 2012 Cathie Scott, Ph.D. Laura Lagendyk, M.Sc. au nom de l équipe CoMPaIR Canadian Health

Plus en détail

DISCOURS DE MONSIEUR LE PROFESSEUR EL HOUSSAINE LOUARDI MINISTRE DE LA SANTE

DISCOURS DE MONSIEUR LE PROFESSEUR EL HOUSSAINE LOUARDI MINISTRE DE LA SANTE DISCOURS DE MONSIEUR LE PROFESSEUR EL HOUSSAINE LOUARDI MINISTRE DE LA SANTE A L OCCASION DE LA CEREMONIE DE SIGNATURE DES CONVENTIONS A PROPOS DE L AMO ET DU RAMED Rabat, 10 septembre 2014. Monsieur le

Plus en détail

L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers

L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers Dieudonné Soubeiga, expert en sondages Marie-Suzanne Lavallée, directrice de la qualité Annie

Plus en détail

Services de soins à domicile

Services de soins à domicile Chapitre 4 Section 4.04 Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Services de soins à domicile Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.04 du Rapport annuel 2010 Chapitre

Plus en détail

Trousse d éducation pour adultes du Recensement

Trousse d éducation pour adultes du Recensement Trousse d éducation pour adultes du Recensement de 2016 Activité 2 : Le processus du recensement Aperçu Dans cette activité, les élèves apprendront le processus à suivre pour remplir le questionnaire du

Plus en détail

Étapes d élaboration d une formation en compétences essentielles (CE) ou en anglais langue seconde (ALS) propre à l entreprise

Étapes d élaboration d une formation en compétences essentielles (CE) ou en anglais langue seconde (ALS) propre à l entreprise Étapes d élaboration d une formation en compétences essentielles (CE) ou en anglais langue seconde (ALS) propre à l entreprise Vous souhaitez commencer à mettre en œuvre une formation en CE, mais vous

Plus en détail

Information sur les programmes d autorisation préalable, de pharmacie désignée et de gestion des dossiers médicaux. Autorisation préalable

Information sur les programmes d autorisation préalable, de pharmacie désignée et de gestion des dossiers médicaux. Autorisation préalable Information sur les programmes d autorisation préalable, de pharmacie désignée et de gestion des dossiers médicaux La présente feuille de renseignements vise à fournir de l information sur le processus

Plus en détail

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 VISION De nos jours, l éducation postsecondaire offre plus de choix et de possibilités qu auparavant. En outre, les besoins

Plus en détail

Plan stratégique 2009 2014

Plan stratégique 2009 2014 Plan stratégique 2009 2014 Mission Fournir un endroit sécuritaire et sécurisant où les enfants et les jeunes peuvent découvrir de nouvelles possibilités, surmonter des obstacles, établir des relations

Plus en détail

Un outil aide pour des prises en charge intégrées. Aurélie ROSEMBERG Cheffe du secteur e-health. Direction générale de la santé 03.12.

Un outil aide pour des prises en charge intégrées. Aurélie ROSEMBERG Cheffe du secteur e-health. Direction générale de la santé 03.12. Sommaire Conférence : Un outil aide pour des prises en charge intégrées Aurélie ROSEMBERG Cheffe du secteur e-health Direction générale de la santé 03.12.2015 Sommaire Rappel du contexte et des objectifs

Plus en détail

Le RLISS du Nord-Est décerne le prix du Champion du changement sain à des bénévoles de Parry Sound

Le RLISS du Nord-Est décerne le prix du Champion du changement sain à des bénévoles de Parry Sound Le RLISS du Nord-Est décerne le prix du Champion du changement sain à des bénévoles de Parry Sound Le 20 avril 2015 Toc, toc! Qui est là? Quelque 100 personnes des plus dévouées qui soient et qui contribuent

Plus en détail

et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de

et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de Le programme Arrimage et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de M me Myriam-Nicole Bilodeau, conseillère-clinique cadre 1. Le CSSS de Chicoutimi

Plus en détail

N d inscription:186 C.F.G. Session 2010/2011

N d inscription:186 C.F.G. Session 2010/2011 Établissement d'enseignement Spécialisé et de Rééducation pour Handicapés Moteurs Maurice COUTROT 15/17 Avenue de Verdun - 93140 Bondy N d inscription:186 C.F.G. Session 2010/2011 Rédigé par Noman Sarfraz

Plus en détail

DOSSIERS PRIORITAIRES POUR LA COMMUNAUTÉ FRANCOPHONE DE L ONTARIO

DOSSIERS PRIORITAIRES POUR LA COMMUNAUTÉ FRANCOPHONE DE L ONTARIO www.monassemblee.ca PRISES DE POSITION DOSSIERS PRIORITAIRES POUR LA COMMUNAUTÉ FRANCOPHONE DE L ONTARIO Santé Éducation employabilité communications immigration droits linguistiques 2015 L ASSEMBLÉE DE

Plus en détail

Lignes directrices Conseil national des secteurs du SCFP

Lignes directrices Conseil national des secteurs du SCFP Lignes directrices Conseil national des secteurs du SCFP 1. But Le travail par secteur s effectue de nombreuses façons au SCFP, mais les structures des secteurs ne profitent pas d un forum national qui

Plus en détail

PROTOCOLE DE COORDINATION DES CAS URGENTS D INTIMIDATION OU DE VIOLENCE Selon le Code des droits et des responsabilités (BD-3)

PROTOCOLE DE COORDINATION DES CAS URGENTS D INTIMIDATION OU DE VIOLENCE Selon le Code des droits et des responsabilités (BD-3) Selon le Code des droits et des responsabilités (BD-3) Remarque : Le masculin est utilisé pour faciliter la lecture. PRINCIPES FONDAMENTAUX Les incidents provoqués par des conduites intimidantes ou violentes

Plus en détail

Campagne: «Ensemble, améliorons la prestation sécuritaire des soins de santé!»

Campagne: «Ensemble, améliorons la prestation sécuritaire des soins de santé!» Campagne: «Ensemble, améliorons la prestation sécuritaire des soins de santé!» Mme Danielle St Louis Directrice de la qualité, MSSS Mme Catherine Maranda Conseillère àla Direction de la qualité, MSSS Plan

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT ET DE DÉPLOIEMENT DE L OUTIL

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT ET DE DÉPLOIEMENT DE L OUTIL GUIDE D ACCOMPAGNEMENT ET DE DÉPLOIEMENT DE L OUTIL GUIDE DE SOUTIEN À LA DÉCISION CLINIQUE EN SANTÉ MENTALE ADULTE L OUTIL ALLIANCE alliancesantementale.org À QUI S ADRESSE CE GUIDE ET POURQUOI UN GUIDE

Plus en détail

DE LUTTE CONTRE L ITINÉRANCE (SPLI) 2014-2019

DE LUTTE CONTRE L ITINÉRANCE (SPLI) 2014-2019 STRATÉGIE DES PARTENARIATS DE LUTTE CONTRE L ITINÉRANCE (SPLI) 2014-2019 Catherine Giroux, Agence de la santé et des services sociaux de Montréal Objectifs de la séance d information Présenter les orientations

Plus en détail

Demande du comité de trauma local. Volonté de la direction du CSSSB

Demande du comité de trauma local. Volonté de la direction du CSSSB Demande du comité de trauma local Volonté de la direction du CSSSB Création d un comité de travail En collaboration avec l Agence de Chaudière Appalaches 9 rencontres entre le 27 novembre 2012 et le 6

Plus en détail

EXPÉRIENCES CANADA Échanges Foire aux questions : FAQ

EXPÉRIENCES CANADA Échanges Foire aux questions : FAQ EXPÉRIENCES CANADA Échanges Foire aux questions : FAQ Q. Qu est-ce qu un échange jeunesse d EXPÉRIENCES CANADA? R. Un échange jeunesse d EXPÉRIENCES CANADA s agit d un séjour réciproque en milieu familial

Plus en détail

L accompagnement de fin de vie en EHPAD. A PROPOS D UN CAS «mourir n'est pas une maladie même si on meurt de maladie»

L accompagnement de fin de vie en EHPAD. A PROPOS D UN CAS «mourir n'est pas une maladie même si on meurt de maladie» L accompagnement de fin de vie en EHPAD A PROPOS D UN CAS «mourir n'est pas une maladie même si on meurt de maladie» Rappel de la définition des S.P. Les soins palliatifs définis par la loi du 09 juin

Plus en détail

Faire face à la rareté de la main-d œuvre dans les professions à forte demande. Présenté par : D r John Haggie, MB, ChB, MD, FRCS Président

Faire face à la rareté de la main-d œuvre dans les professions à forte demande. Présenté par : D r John Haggie, MB, ChB, MD, FRCS Président Présentation de l AMC au Comité de la Chambre des communes sur les ressources humaines, le développement des compétences, le développement social et la situation des personnes handicapées Faire face à

Plus en détail

Procédure. BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé.

Procédure. BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé. Cote DSPD-13-14 Réservé à la Direction général Procédure Titre : BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé. Destinataires : Direction de l hébergement Direction

Plus en détail

Nous vous présentons...

Nous vous présentons... Nous vous présentons... le service de Pharmacie active SM Des moyens novateurs pour améliorer votre régime d assurance médicaments et en réduire les coûts Saviez-vous que... les coûts des soins de santé

Plus en détail

Autisme et Qualité de vie. «Petit enfant deviendra grand»

Autisme et Qualité de vie. «Petit enfant deviendra grand» Autisme et Qualité de vie «Petit enfant deviendra grand» Atelier animé par Jessica Huin, maman d Aymeric et Marie-Hélène Bouchez, psychologue à la Fondation SUSA Qu allons-nous partager avec vous? Deux

Plus en détail