L archivage dans votre entreprise

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L archivage dans votre entreprise"

Transcription

1 L archivage dans votre entreprise Benchmark entre membres du CR2PA + entreprises intéressées Le CR2PA lance une enquête auprès de ses adhérents. Les entreprises non adhérentes mais intéressées par la démarche de benchmark des projets d archivage sont invitées à répondre également. L objectif est de dresser une cartographie de la prise de conscience des risques de non archivage dans l environnement numérique et de la mise en œuvre de l archivage managérial par les entreprises privées et les institutions publiques. Tous les répondants (qui auront indiqué leurs coordonnées) recevront par une synthèse de ce benchmark qui fera par ailleurs l'objet d'une présentation lors de la manifestation du CR2PA de l automne Les informations collectées par le biais de ce questionnaire sont anonymes et confidentielles. Elles ne sont utilisées et communiquées que sous forme agrégée à des fins statistiques et uniquement pour l objet de cette enquête de benchmark. Le CR2PA exclut toute exploitation commerciale des données, conformément à sa charte éthique. Si vous souhaitez prendre connaissance de l'intégralité des 40 questions avant de répondre en ligne, merci de télécharger le questionnaire au format PDF en cliquant ici. Le Club des responsables de politiques et projets d archivage (CR2PA) est né en 2008 de la rencontre de directeurs de projets d archivage pionniers partageant la même vision et la même ambition de promotion de l archivage, au niveau managérial dans l entreprise. Association régie sous loi 1901, le CR2PA fédère les porteurs de projets confrontés aux enjeux de la conservation et de la destruction des données, à l externalisation, aux cessions d entreprise, etc. Il défend une vision managériale de l archivage et interpelle les dirigeants sur les risques du non-archivage pour la pérennité des entreprises. Il regroupe aujourd hui plus de quarante grandes entreprises et organismes publics. Plus d'informations sur 1

2 La gestion et la conservation des données, documents et dossiers dans votre entreprise Précisions sur les termes utilisés pour ce questionnaire : Information : terme générique pour données, documents, contenus, dossiers. Données structurées : toutes données d une base de données, d un formulaire ou d un tableur Données non structurées : par opposition, tout le reste, c est-à-dire tout document de type courrier, décision, contrat, rapport, message électronique, page web, enregistrement vocal, etc. Contenu : synonyme de document (contenu est plus adapté à l environnement numérique, document est le mot classique) Document engageant : tout document/contenu figé et validé, avec valeur de preuve ou de mémoire, dont la mauvaise gestion constitue un risque pour l entreprise (équivalent de l anglais «record»). 1. Comment appréciez-vous la gestion et la conservation de l information dans votre entreprise pour les aspects suivants? (une seule réponse possible par ligne) Très bonne Satisfai sante Insuffisante Très insuffisante Ne se prononce pas Gestion et conservation de l information en général Accès à l information (authentification, droits, moteur de recherche, indexation ) Gestion et conservation des données structurées Gestion et conservation des données non structurées Gestion et conservation des messages électroniques engageants ( s classiques, messages instantanés, réseaux sociaux ) Traçabilité des flux associés aux informations Destruction des documents/contenus périmés Commentaire : 2. Si la situation est différente selon les directions ou services, pouvez-vous affiner votre réponse? (sinon, passez à la question 4) (une seule réponse possible par ligne) Très bonne Satisfai sante Insuffis ante Très insuffisante Ne sait pas Service inexistant Communication Juridique RH Financier / Comptable / Fiscal Achats Recherche & Développement Vente / Commercial Relation client/usagers Système d information Logistique / Supply chain Archives historiques 2

3 3. Si la situation est selon les zones géographiques où votre entreprise est implantée, pouvez-vous affiner cette appréciation? (sinon, passez à la question 4) (une seule réponse possible par ligne) Très bonne Satisfaisante Insuffisante Très insuffisante Ne sait pas Pas présent dans ces pays France Union Européenne Reste de l Europe (inc. Russie) Etats-Unis / Canada Amérique du Sud Afrique / Moyen Orient Asie / Océanie 4. La responsabilité de la conservation et de la destruction des documents/contenus engageants (cf définition sous la question 1) est-elle clairement identifiée au sein d un service ou d une direction interne à votre entreprise? (une seule réponse possible) Oui C est en cours de définition 5. Votre entreprise a-t-elle externalisé la conservation de ses archives quelles qu elles soient (engageantes ou non)? (une seule réponse possible) Une partie seulement des archives papier Une partie seulement des archives numériques Une partie des archives papier et une partie des archives numériques La totalité des archives papier La totalité des archives numériques La totalité des archives papier et numériques 6. Si oui, quelles sont les 3 principales raisons poussant votre entreprise à externaliser ses archives? (Si vous n'avez pas externalisé, passez à la question 7) (multi-réponses) Nous manquons de place L archivage n est pas notre cœur de métier La gestion des archives en interne est trop lourde, trop coûteuse Le prestataire délivre des services à valeur ajoutée que nous ne pouvons pas fournir à nos clients internes Les risques encourus sont ainsi mieux assurés Les équipements, infrastructures et processus employés sont plus sécurisés Les processus d archivage sont mieux automatisés et optimisés Nous n avons pas les compétences en interne Nous n avons pas les ressources suffisantes en interne Nous souhaitons bénéficier d infrastructures et de technologies de pointe L externalisation est une politique de la direction générale de notre organisation Autre, précisez : 3

4 Les besoins d accès aux documents/contenus à risque en temps différé 7. Quels sont les motifs principaux à l origine des demandes de consultation des documents et contenus archivés dans votre entreprise? Evaluez leur récurrence. (une seule réponse possible par ligne) La plupart De temps en du temps temps Rarement Jamais Besoin opérationnel des services Litiges / contentieux Audit externe Audit interne E-discovery* Projet de cession d actifs Projet de développement Autres cas. Précisez ci-dessous Si autre cas, précisez ici : *E-discovery : demande d investigation systématique du système d information d une entreprise, formulée par la partie adverse dans le cadre d une procédure d audit ou contentieuse (réglementation US) 8. Arrive-t-il que les documents/contenus archivés ne soient pas retrouvés? (une seule réponse possible) Oui, souvent Oui, parfois 9. Comment évaluez-vous les conséquences pour votre entreprise de ne pas avoir pu (re)trouver ces documents/contenus archivés? (une seule réponse possible) Très grave Dommageable Incidence mineure Sans conséquence 10. Inversement, votre entreprise a-t-elle subi les conséquences négatives de documents/contenus conservés trop longtemps? (une seule réponse possible) Oui plusieurs fois Oui mais rarement 11. Les coûts liés au non-archivage de certains documents/contenus ou à un défaut d archivage ontils été évalués financièrement par votre entreprise? (une seule réponse possible) Oui, c est réalisé systématiquement Oui, mais uniquement pour certains documents/contenus à risque Oui, c est en cours de mise en œuvre 4

5 La politique d archivage de votre entreprise 12. Votre entreprise a-t-elle défini une politique d archivage? (une seule réponse possible) Oui c est déjà le cas Oui c est en cours ou prévu et ce n est pas prévu 13. Si oui, cette politique d archivage se présente-t-elle sous la forme (une seule réponse possible) : D une déclaration de principes directeurs pour l archivage* D un document qui définit les exigences relatives à un archivage électronique sécurisé* D un document général qui englobe les principes managériaux et les exigences techniques D un document qui suit les recommandations du Service interministériel des Archives de France Autre cas. Précisez : * Références éventuelles à la norme ISO sur le «Records management» ou aux principes du GARP (Generally accepted recordkeeping principles) de l ARMA ; ou à la norme NFZ (ou ISO ) sur la conservation numérique sécurisée. 14. À quel niveau cette politique est-elle portée dans votre entreprise? (une seule réponse possible) Direction générale, maison-mère ou corporate Secrétariat général Direction de la stratégie Direction administrative et financière Direction / service des risques Direction / service de l audit interne Direction / service juridique Direction / service des archives Direction informatique / des systèmes d'information Direction de l innovation / R&D Direction de la qualité Au niveau de chaque filiale (pays / entité ) Au niveau uniquement de certaines fonctions support Au niveau uniquement de certains directeurs / responsables métiers opérationnels Autre. Précisez : 15. Quels ont été les événements déclencheurs de la mise en place de votre politique d archivage? (multi-réponses) Audit Contentieux Contrôle par les instances fiscales ou réglementaires Gestion de risques Déménagement Fusion-acquisition Cession d actifs Projet de dématérialisation 5

6 Projet de stockage Révision de processus Perte de documents / contenus Valorisation du patrimoine immatériel Capitalisation dans le cadre de projets d innovation / de R&D Mise en place d un plan de reprise ou de continuité d activité (PCA/PRA) Rationalisation des coûts Autre. Précisez : 16. Votre politique d archivage est-elle reliée à d autres politiques internes? (multi-réponses) Politique de sécurité de l information (aspect classification) Politique de protection du patrimoine informationnel Politique de gestion de risques ou Entreprise Risk Management (ERM) Plan de reprise/continuité d activité (PRA/PCA) Politique de gestion documentaire ou de contenus (GED/ECM) Politique de gestion des connaissances (KM) Politique de traçabilité Politique de qualité, elle est indépendante de toute autre politique Autre. Précisez : La mission / fonction archivage dans votre entreprise 17. Existe-t-il une entité, «mission» ou «fonction», qui pilote l archivage? (une seule réponse possible) Oui c est déjà le cas Oui c est en cours ou prévu et ce n est pas prévu 18. Si oui, quel est le rattachement hiérarchique de cette entité «mission» ou «fonction» archivage? (une seule réponse possible) Direction générale Direction administrative et financière Services généraux / facility management Direction / service juridique Direction informatique / des systèmes d'information Direction de l innovation / R&D Direction de la qualité Service documentaire Autre. Précisez : 6

7 19. Quels sont la nature et le périmètre des documents et contenus pris en charge par la fonction archivage? (multi-réponses) Papier Numériques* Données structurées Données non structurées (bureautique, intranet) Données non structurées (messagerie) Documents issus de processus dématérialisés Juridiques Administratifs et/ou comptables RH Achats Techniques (R&D, production, logistique ) Opérationnels (contrats, réclamations commerciales ) Archives historiques ou patrimoniales Autres. Précisez : Nota bene : on emploi plutôt le mot numérique pour les documents, et le mot électronique pour les systèmes. 20. L accès à vos archives par des personnes externes à votre entreprise est-il encadré? (une seule réponse possible) Oui, via des règles et des procédures internes clairement définies Oui, via des prescriptions réglementaires externes, l accès à nos archives par des personnes externes à notre entreprise n est pas autorisé La mise en œuvre de votre politique d archivage 21. Votre entreprise a-t-elle élaboré un référentiel de règles de conservation et de destruction pour l ensemble de ses documents/contenus engageants (exigence de la norme ISO sur le «records management»)? (une seule réponse possible) Oui c est le cas Oui, c est en cours ou prévu et ce n est pas prévu 22. Par quels moyens votre entreprise communique-t-elle régulièrement sur l offre de service interne relative à la gestion et à l archivage des documents/contenus? (multi-réponses) Intranet / portail Blog interne Messagerie électronique Journal interne au format papier Notes de service Réunion présentielle Kit de communication dédié à ce sujet Compte rendu régulier sur l usage par les clients internes du service d archives Rapport d activité annuel publié par le service d archives Aucune communication régulière n est effectuée sur ce sujet Autre moyen. Précisez : 7

8 23. Existe-t-il des relais internes pour diffuser la politique d archivage et les bonnes pratiques associées? (une seule réponse possible) Oui C est en cours ou prévu 24. Si oui, quelles sont les fonctions exercées par ces relais ou correspondants internes? (sinon, passez à la question suivante) (multi-réponses, faire tourner les items dans le questionnaire en ligne) Dirigeants et membres du COMEX Top managers Cadres intermédiaires Risk managers Qualiticiens Logisticiens Juristes Auditeurs Financiers Comptables Informaticiens Acheteurs Commerciaux Archivistes/documentalistes Autre. Précisez : Votre système d archivage électronique (SAE) On entend ici par SAE, au sens large, toute solution de gestion et de conservation des documents numériques, numérisés ou papier. 25. Votre entreprise dispose-t-elle d un ou plusieurs systèmes d archivage électronique (SAE)? (une seule réponse possible) Oui c est déjà le cas Oui, c est en cours ou prévu et ce n est pas prévu 26. Si c est en cours, à quel stade se situe ce projet de SAE? (multi-réponses) Note d opportunité réalisée Note de faisabilité réalisée Sponsor identifié et engagé En attente de «feu vert» managérial En attente de budget Budget accordé ou en cours d attribution 8

9 27. Votre entreprise a-t-elle réalisé ou prévoit-elle une étude des gains (quantitatifs ou qualitatifs) de son système d archivage électronique? (une seule réponse possible par ligne) Oui En cours ou prévu Avant le lancement du projet Après le déploiement du projet 28. Quels ont été, sont ou seront les profils des membres du comité de projet du SAE? (multiréponses) Dirigeants et membres du COMEX Top managers Risk managers Qualiticiens Logisticiens Juristes Auditeurs Financiers Comptables Informaticiens Acheteurs Archivistes Autre. Précisez : 29. Le cas échéant, dans la conduite de votre projet de SAE, quels normes ou standards votre entreprise a-t-elle suivis? (multi-réponses) Norme ISO sur le «records management» et normes associées (méthode DIRKS, MoReq2 / MoReq2010, ICA-Req / ISO 16175) Norme NF Z / ISO sur la conservation numérique sécurisée Norme ISO (OAIS) sur la pérennisation des données Labels FNTC (Fédération nationale des Tiers de Confiance) Standards de l Administration des Archives pour les agréments accordés aux tiers (SEDA) Aucune de ces normes Autre. Précisez : Les solutions techniques de gestion documentaire et/ou d archivage choisies par votre entreprise 30. Dans le cas où votre entreprise est passée ou passera par un appel d offres pour le choix d une solution technique d archivage, quels ont été ou seront les 3 critères de pondération les plus importants retenus pour la sélectionner? (multi-réponses) Respect des normes Prix de la solution Délai de déploiement Certification de l éditeur (si le cas) Facilité d intégration à l existant Couverture fonctionnelle proposée Evolutivité dans le temps 9

10 Hébergement tiers Accès à distance Interopérabilité avec d autres solutions du marché Garanties de confidentialité Ergonomie / interface utilisateur Respect de la législation / compliance Adaptation au contexte et aux particularités de votre secteur d activité Localisation des archives (si recours à un tiers-archiveur) Conformité aux recommandations du SIAF (service interministériel des archives de France) Pas d appel d offres défini ou prévu Autre. Précisez : 31. Cette solution technique est-elle ou sera-t-elle automatiquement adossée au référentiel de conservation (règles de conservation/destruction) défini par votre entreprise? (une seule réponse possible) Oui C est en cours ou prévu 32. Dans le domaine de la gestion et de l archivage de documents/contenus, votre entreprise utiliset-elle les outils ou solutions suivantes? (une seule réponse possible par ligne) Système de GED / Electronic Document Management System Système d archivage électronique (SAE) / Electronic Records Management System (ERMS) Système de gestion de documentaire et archivage / Electronic Document and Records Management System (EDRMS) Coffre-fort électronique (CFN) Système d archivage uniquement pour des données applicatives Logiciel de gestion des archives papier seulement Solution logicielle développée en interne Espace de stockage partagé dédié à des archives électroniques Oui Ne sait pas Commentaire : 33. Si vous souhaitez recevoir les réponses des autres répondants au questionnaire sur les outils utilisés, indiquez les noms des solutions ou fournisseurs que vous avez retenus pour les domaines suivants : (sinon passez à la question suivante) (question ouverte) Système de gestion de documentaire et archivage Outils de GED Système de records management (ERMS) Coffre-fort électronique (CFN) Logiciel de gestion des archives papier Outils de gestion de contenu électronique (ECM) Espace de stockage partagé dédié à des archives électroniques 10

11 34. Quel est votre degré de satisfaction vis-à-vis des outils et solutions suivants si vous les utilisez? (une seule réponse possible par ligne) Système de gestion de documentaire et archivage Outils de GED Système de records management (ERMS) : Logiciel de gestion des archives papier Solution de gestion de contenu (ECM) Espace de stockage partagé dédié à des archives électroniques Très satisfait Satisfait Insatisfaisant Très insatisfaisant Pas d expérience dans le domaine Commentaire : Bilan (provisoire) et perspectives 35. Parmi les items suivants, quels sont les 5 principaux challenges que votre entreprise (ou service) devra relever ces prochaines années? (multi-réponses) Mieux gérer les droits d accès à l information Valoriser les archives historiques / patrimoniales Mieux gérer la confidentialité de l information (système de classification) Assurer la pérennité de la conservation numérique S assurer que toute information archivable est bien archivée Sensibiliser les personnels et collaborateurs aux questions de l archivage Centraliser le pilotage de la gestion de l information Intégrer de nouveaux supports d information (plans 3D, audio, vidéo, wiki, blogs, réseaux sociaux ) Promouvoir et mettre en œuvre le records management dans l entreprise Établir un référentiel de conservation Élaborer une arborescence des répertoires pertinente et en assurer le maintien Élaborer un plan de continuité d activité relatif à la gestion et à l archivage des documents et contenus Formaliser les politiques et procédures d archivage Mettre en place un Electronic (Document and) Records Management System (E(D)RMS) Relier la politique d archivage à d autres politiques relatives à la gestion de l information Développer les usages liés à l archivage en déployant des coffres-forts numériques, espaces sécurisés de conservation, pour les collaborateurs, clients, fournisseurs, etc. Mieux gérer les métadonnées associées aux documents Autre (spécifier): 36. Quel conseil donneriez-vous à des collègues s engageant dans un projet d archivage? (question ouverte avec champs libre) 11

12 Pour terminer et afin de pouvoir comparer les approches entre grandes fonctions, secteurs d'activité et/ou tailles d'entreprise, nous vous remercions de compléter les questions ci-dessous permettant de mieux caractériser votre profil d entreprise. 37. Dans quelle direction ou quel service travaillez-vous? Sélectionnez la direction ou le service qui correspond le mieux à la/le vôtre. (une seule réponse possible) Direction générale / Secrétariat général Finance/Comptabilité Juridique Archives / Documentation Informatique / Système d'information Autre direction ou service. Précisez : 38. A quel secteur d'activité appartient votre entreprise? Sélectionnez le domaine qui représente le mieux l'activité de votre entreprise en France. (une seule réponse possible) Secteur public Banque/Finance/Assurance/Mutuelles Distribution/Commerce Industrie Autres services : précisez : 39. Combien d'employés votre entreprise compte-t-elle en France? (une seule réponse possible) Moins de 250 employés Entre 250 et employés Plus de employés 40. Votre entreprise a-t-elle des filiales ou bureaux à l international? (une seule réponse possible) Oui Nous vous remercions de votre contribution. Pour recevoir par la synthèse des résultats de notre enquête, merci de compléter la signalétique ci-dessous. Nom de votre entreprise : Votre nom (prénom) : Votre fonction : Votre Votre téléphone (facultatif) : LE CR2PA VOUS REMERCIE ET VOUS DIT À BIENTÔT POUR TOUTE QUESTION : 12

Nos formations sont conçues pour vous permettre de gagner en autonomie sur ces thématiques au coeur de votre quotidien :

Nos formations sont conçues pour vous permettre de gagner en autonomie sur ces thématiques au coeur de votre quotidien : Nouvelles technologies, nouvelles pratiques, nouvelles normes dans un environnement de plus en plus complexe, se former pour maîtriser les concepts clés de l archivage physique, numérique et de la dématérialisation

Plus en détail

Votre Infrastructure est-elle? La gestion de contenus d entreprise. mieux structurée et connectée

Votre Infrastructure est-elle? La gestion de contenus d entreprise. mieux structurée et connectée Votre Infrastructure est-elle? La gestion de contenus d entreprise mieux structurée et connectée Tous les contenus d entreprise à portée de main Aujourd hui, au sein de toutes les organisations, l information

Plus en détail

Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data

Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data Approches & opportunités face aux enjeux de volume, variété et vélocité France, 2012-2014 28 mars 2013 Ce document

Plus en détail

Le modèle européen MoReq mars 2001

Le modèle européen MoReq mars 2001 Le modèle européen MoReq mars 2001 présentation de la version française Marie-Anne Chabin Réunion PIN 01/09/04 1 Model Requirements for the Management of Electronic Records Modèle d exigences pour l organisation

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION F-5.04 : METHODOLOGIE D UN PROJET DE DEMATERIALISATION ET D ARCHIVAGE ELECTRONIQUE, APPLICATION AUX MAILS /// Objectifs pédagogiques Apporter aux participants les informations essentielles pour aborder

Plus en détail

Axe 1 Réussir la phase de conception des RSE

Axe 1 Réussir la phase de conception des RSE 60 PROPOSITIONS POUR DEVELOPPER DES USAGES INNOVANTS DES RESEAUX SOCIAUX D ENTREPRISE DANS LES ADMINISTRATIONS Piloté par le secrétariat général pour la modernisation de l action publique (SGMAP) et la

Plus en détail

La gestion de la documentation

La gestion de la documentation La gestion de la documentation Des aspects méthodologiques & organisationnels.vers la mise en œuvre d un outil de GED M S. CLERC JOSY 13 OCTOBRE 2015 PLAN Définition d un projet de gestion de la documentation

Plus en détail

Le fonctionnement d un service d archives en entreprise. Le Service national des archives

Le fonctionnement d un service d archives en entreprise. Le Service national des archives L archivage électronique : Le fonctionnement d un service d archives en entreprise Le Service national des archives un module de du La système Poste d information du Service national des archives du Groupe

Plus en détail

MINISTERE DE L HABITAT, DE L URBANISME ET DE LA POLITIQUE DE LA VILLE

MINISTERE DE L HABITAT, DE L URBANISME ET DE LA POLITIQUE DE LA VILLE MINISTERE DE L HABITAT, DE L URBANISME ET DE LA POLITIQUE DE LA VILLE JOURNEE PORTES OUVETRES Jeudi 27 septembre 2012 DEMATERIALISATION DES ARCHIVES Pour un meilleur accès à l information 1 PLAN Archivage

Plus en détail

Repenser le SI à l'ère du numérique : apports des solutions de big data, cloud computing et confiance numérique

Repenser le SI à l'ère du numérique : apports des solutions de big data, cloud computing et confiance numérique Repenser le SI à l'ère du numérique : apports des solutions de big data, cloud computing et confiance numérique Extraits d analyses publiées par MARKESS International Emmanuelle Olivié-Paul epaul@markess.com

Plus en détail

CIMAIL SOLUTION: EASYFOLDER SAE

CIMAIL SOLUTION: EASYFOLDER SAE 01100011 01101001 01101101 01100001 01101001 01 CIMAIL SOLUTION: EASYFOLDER SAE IRISLINK le 15 Février 2012 01100011 01101001 01101101 01100001 01101001 01101100 Un monde d informations en toute confiance

Plus en détail

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le développement Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Forum panafricain sur le leadership et le management de

Plus en détail

Conférence EDIFICAS. Le document électronique et sa valeur probante

Conférence EDIFICAS. Le document électronique et sa valeur probante Conférence EDIFICAS Le document électronique et sa valeur probante 26 mai 2011 Le document électronique Quels normes/standards adopter pour être le plus conforme à la législation française? Les grands

Plus en détail

Gagnez en compétences et en autonomie avec nos 15 modules de formation!

Gagnez en compétences et en autonomie avec nos 15 modules de formation! La transition vers le numérique est en marche! La dématérialisation, l archivage numérique et la gestion électronique sont plus que jamais d actualité, avec leurs enjeux d optimisation, de sécurisation

Plus en détail

Éditeur de logiciels Intégrateur de solutions Opérateur de services. www.orone.com

Éditeur de logiciels Intégrateur de solutions Opérateur de services. www.orone.com Éditeur de logiciels Intégrateur de solutions Opérateur de services www.orone.com VOUS ÊTES Une banque, un organisme de crédit, un acteur de l assurance ou de la protection sociale, une enseigne de la

Plus en détail

Association ESSONNE CADRES

Association ESSONNE CADRES Association ESSONNE CADRES 10 avenue du Noyer Lambert - 91300 MASSY : 01 60 12 01 45 Email : competences91@essonnecadres.org Site web : www.essonnecadres.org Besoin d un Professionnel pour une situation

Plus en détail

Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions

Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions Qwam Content Intelligence Denis Guedez Consultant Qwam Content Intelligence

Plus en détail

GDD GESTION DOCUMENTAIRE DEPARTEMENTALE

GDD GESTION DOCUMENTAIRE DEPARTEMENTALE Gestion Documentaire Départementale Matinée Cercle de L Adminisration Numérique Janvier 2012 Organiser et partager l information Gérer le cycle de vie des documents Renforcer la sécurité des acteurs du

Plus en détail

# 07 Charte de l audit interne

# 07 Charte de l audit interne Politiques et bonnes pratiques # 07 de l audit Direction générale fédérale Service Redevabilité & Qualité Janvier 2015 Approuvé par le Comité des audits Juin 2013 Approuvé par le Directoire fédéral Juillet

Plus en détail

Votre expert en flux documentaires et logistiques. Prestations audit/conseils

Votre expert en flux documentaires et logistiques. Prestations audit/conseils Votre expert en flux documentaires et logistiques Prestations audit/conseils 1. ConseiL optimisation d exploitation courrier 2. Conseil Aménagements 3. Conseil en procédures de gestion courrier 4. Accompagnement

Plus en détail

«Quelle solution collaborative pour piloter la politique patrimoniale dans les collectivités locales?», Juin 2014 avec la participation de :

«Quelle solution collaborative pour piloter la politique patrimoniale dans les collectivités locales?», Juin 2014 avec la participation de : «Quelle solution collaborative pour piloter la politique patrimoniale dans les collectivités locales?», Juin 2014 avec la participation de : Pour écouter le webinaire : - Choisissez le mode Téléphone ou

Plus en détail

Bien comprendre les fonctionnalités d'une GED

Bien comprendre les fonctionnalités d'une GED Bien comprendre les fonctionnalités d'une GED StarXpert 2011 STARXPERT - Siège social : 100 rue des Fougères 69009 LYON SAS au capital de 40 000 - Siret : 449 436 732 00035 - NAF : 723Z Table des matières

Plus en détail

La confiance au cœur de nos identités. PRéSENTATION CORPORATE

La confiance au cœur de nos identités. PRéSENTATION CORPORATE La confiance au cœur de nos identités PRéSENTATION CORPORATE 2013 2 La confiance au cœur de nos identités écosystème DE L IMPRIMERIE NATIONALE Face aux mutations numériques, l Imprimerie Nationale accompagne

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES 1 FINALITÉ 1 Soutien à la communication et aux relations internes et externes L assistant facilite la communication à tous les niveaux (interpersonnel,

Plus en détail

Le CR2PA Un club Utilisateurs pour l archivage managérial

Le CR2PA Un club Utilisateurs pour l archivage managérial Le CR2PA Un club Utilisateurs pour Atelier BNP Paribas, 10 mars 2011 Marie-Anne Chabin (secrétaire général du CR2PA, CNAM) & Clotilde Cucchi-Vignier (CR2PA, Total SA) Un club utilisateurs Né en 2008 De

Plus en détail

ERP SURVEY 2014 1 ÈRE ENQUÊTE EN FRANCE AUTOUR DE LA SATISFACTION DES UTILISATEURS D ERP ET DE PROGICIELS DE GESTION

ERP SURVEY 2014 1 ÈRE ENQUÊTE EN FRANCE AUTOUR DE LA SATISFACTION DES UTILISATEURS D ERP ET DE PROGICIELS DE GESTION ERP SURVEY 2014 1 ÈRE ENQUÊTE EN FRANCE AUTOUR DE LA SATISFACTION DES UTILISATEURS D ERP ET DE PROGICIELS DE GESTION SURVEY ERP : LES OBJECTIFS Mesurer la satisfaction des utilisateurs d ERP / de progiciels

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

Les pratiques du sourcing IT en France

Les pratiques du sourcing IT en France 3 juin 2010 Les pratiques du sourcing IT en France Une enquête Solucom / Ae-SCM Conférence IBM CIO : «Optimisez vos stratégies de Sourcing» Laurent Bellefin Solucom en bref Cabinet indépendant de conseil

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

deno DATA ENGINEERING AND OPERATIONAL WISDOM PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE

deno DATA ENGINEERING AND OPERATIONAL WISDOM PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE Que la stratégie soit belle est un fait, mais n oubliez pas de regarder le résultat. Winston Churchill PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE Conseil en Organisation, stratégie opérationnelle

Plus en détail

Réussir un projet Intranet 2.0

Réussir un projet Intranet 2.0 Frédéric Créplet Thomas Jacob Réussir un projet Intranet 2.0 Écosystème Intranet, innovation managériale, Web 2.0, systèmes d information, 2009 ISBN : 978-2-212-54345-2 Sommaire Démarche générale de l

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE SOLUTIONS D ARCHIVAGE

PRESENTATION GENERALE SOLUTIONS D ARCHIVAGE PRESENTATION GENERALE SOLUTIONS D ARCHIVAGE http://archivage.eii.fr Sommaire Présentation Notre Offre Nos Moyens et Organisation Vos Contacts 2 Présentation Société Européenne d Ingénierie Informatique,

Plus en détail

Déjeuner EIM 360 - Enterprise Information Management. Mardi 16 novembre 2010 Restaurant l Amourette Montreuil Thomas Dechilly CTO Sollan

Déjeuner EIM 360 - Enterprise Information Management. Mardi 16 novembre 2010 Restaurant l Amourette Montreuil Thomas Dechilly CTO Sollan Déjeuner EIM 360 - Enterprise Information Management Mardi 16 novembre 2010 Restaurant l Amourette Montreuil Thomas Dechilly CTO Sollan (Extract du livre blanc) Introduction... 2 Continuité des pratiques

Plus en détail

DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE

DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE FICHE DE DESCRIPTION DE POSTE DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE ET ADMINISTRATIVE TITULAIRE DU POSTE Nom : RESPONSABLE HIERARCHIQUE DIRECT Nom : CHAUMONT Anne Laure Prénom : Fonction : Visa : Visa : Date

Plus en détail

Dossier de presse L'archivage électronique

Dossier de presse L'archivage électronique Dossier de presse L'archivage électronique Préambule Le développement massif des nouvelles technologies de l information et de la communication (TIC) a introduit une dimension nouvelle dans la gestion

Plus en détail

LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES

LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES Philippe Bourdalé AFAQ AFNOR Certification A2C dans le Groupe AFNOR Les métiers du groupe AFNOR Besoins Clients Normalisation Information

Plus en détail

AMPLIFIEZ LES PERFORMANCES DE VOS ÉCHANGES DOCUMENTAIRES

AMPLIFIEZ LES PERFORMANCES DE VOS ÉCHANGES DOCUMENTAIRES AMPLIFIEZ LES PERFORMANCES DE VOS ÉCHANGES DOCUMENTAIRES ÉDITIQUE Industrielle À la demande Égrenée SÉCURITÉ Intégrité Traçabilité Plan de continuité des activités (PCA) IMPACT Couleur Transpromo Personnalisation

Plus en détail

Conférence Group S - 19/03/2014 Titel Subtitel + auteur L AUDIT SOCIAL, ou comment optimiser ses pratiques sociales 2 1 PROPOS INTRODUCTIFS DÉFINITIONS DE L AUDIT «Forme d observation qui tend à vérifier

Plus en détail

www.qualios.com QUALIOS le logiciel au service du management et de la qualité Lauréat Prix France Qualité Performance 2014

www.qualios.com QUALIOS le logiciel au service du management et de la qualité Lauréat Prix France Qualité Performance 2014 www.qualios.com QUALIOS le logiciel au service du management et de la qualité Lauréat Prix France Qualité Performance 2014 Certifié ISO9001 depuis 2006 Les portails collaboratifs Les portails sont les

Plus en détail

Tremplins de la Qualité. Tome 2

Tremplins de la Qualité. Tome 2 Tome 2 CET OUVRAGE EST UN GUIDE D INTERPRETATION DE LA NORME NF EN ISO 9001 VERSION 2000 AVANTPROPOS Ce guide d aide à la rédaction du Manuel de Management de la Qualité a été rédigé par la Fédération

Plus en détail

Solutions logicielles d'archivage répondant à des contraintes légales et réglementaires. 2009 IBM Corporation

Solutions logicielles d'archivage répondant à des contraintes légales et réglementaires. 2009 IBM Corporation Solutions logicielles d'archivage répondant à des contraintes légales et réglementaires. IBM SWG IM-ECM 2009 Nicolas Coscino Agenda (45mn) Stratégie IBM : SWG Information On Demand. Enjeux, normes et standards.

Plus en détail

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle Comment répondre aux nouveaux enjeux des DRH du 21 ème siècle? Besoin n 1 : innover et développer de nouveaux usages métier en décloisonnant les différents

Plus en détail

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information :

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information : Annonces internes Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information : Un Directeur Système d Information Système d Information Gestion Système d Information Métier Décisionnel et Portail

Plus en détail

Petit Déjeuner. Mutualisation interne (CSP) ou Externalisation des ressources?

Petit Déjeuner. Mutualisation interne (CSP) ou Externalisation des ressources? Petit Déjeuner Mutualisation interne (CSP) ou Externalisation des ressources? 29 Janvier 2004 Mutualisation ou Externalisation?!1- Problématique de création de valeur!2- Définitions CSP / Externalisation!3-

Plus en détail

Le Programme de Dématérialisation de la Commande Publique gage de transparence et de bonne gouvernance

Le Programme de Dématérialisation de la Commande Publique gage de transparence et de bonne gouvernance Rabat, le 27 juin 2013 Le Programme de Dématérialisation de la Commande Publique gage de transparence et de bonne gouvernance M. Mohamed El Amine SEGHROUCHNI mohamed.seghrouchni@tgr.gov.ma Chef de la division

Plus en détail

Optimisez vos échanges commerciaux. avec la Dématérialisation Fiscale de Factures

Optimisez vos échanges commerciaux. avec la Dématérialisation Fiscale de Factures Optimisez vos échanges commerciaux avec la Dématérialisation Fiscale de Factures Mars 2012 Sommaire 1. Pourquoi dématérialiser les factures? Les motivations / le ROI 2. Dématérialiser mes factures oui,

Plus en détail

Dématique et archivage

Dématique et archivage Dématique et archivage Jean-Marc Rietsch, Ingénieur Civil des Mines Expert en dématique et archivage électronique Chargé de cours à Mines ParisTech Président de FEDISA (Fédération Européenne de l ILM du

Plus en détail

1. Présentation de l ADIE. 2. Approche e-sénegal. 3. Notre approche des formulaires 5. Conclusions

1. Présentation de l ADIE. 2. Approche e-sénegal. 3. Notre approche des formulaires 5. Conclusions 1. Présentation de l ADIE o Qu est ce que l ADIE? o Notre mission o Nos activités 2. Approche e-sénegal o o o Double Approche Approche e-gouvernement Approche e-citoyen 3. Notre approche des formulaires

Plus en détail

FRH RESSOURCES HUMAINES

FRH RESSOURCES HUMAINES FRH RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines FRH : Paie et administration du personnel Congés et absences Gestion des talents/gpec : formation, compétences et entretiens Planification, optimisation

Plus en détail

Talents. Ressources Humaines

Talents. Ressources Humaines Talents Ressources Humaines 1 Yourcegid Ressources Humaines Talents : Entretiens et suivi de la performance Développement du personnel Référentiels des emplois et des compétences 4 MILLIONS DE BULLETINS/MOIS

Plus en détail

www.digitech-sa.ch PRESENTATION 2009 L'ingénierie Documentaire

www.digitech-sa.ch PRESENTATION 2009 L'ingénierie Documentaire PRESENTATION 2009 L'ingénierie Documentaire 1 Historique 1992 Création de Digitech France 1993 Création de Digitech Suisse 1999 Rachat de la société DOC PLUS 2000 Rachat du département AIRS (gestion documentaire)

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM DATA auprès des collectivités et des bailleurs sociaux Cette consultation a pour objectif

Plus en détail

Simpl Cité LA SOLUTION DE GESTION ADMINISTRATIVE COMPLÈTE ET FACILE À UTILISER POUR LES PETITES ET MOYENNES COLLECTIVITÉS.

Simpl Cité LA SOLUTION DE GESTION ADMINISTRATIVE COMPLÈTE ET FACILE À UTILISER POUR LES PETITES ET MOYENNES COLLECTIVITÉS. Dans la période actuelle, sous l impulsion des nouvelles lois et pour accomplir leurs nouvelles missions, notamment dans le cadre de la décentralisation, les collectivités territoriales font face à un

Plus en détail

Un audit de fonctionnement de PAC : Démarche et retour d expérience. Olivier Rouchon olivier.rouchon@cines.fr 21 janvier 2010 PIN

Un audit de fonctionnement de PAC : Démarche et retour d expérience. Olivier Rouchon olivier.rouchon@cines.fr 21 janvier 2010 PIN Un audit de fonctionnement de PAC : Démarche et retour d expérience Olivier Rouchon olivier.rouchon@cines.fr 21 janvier 2010 PIN Sommaire 1. LE CONTEXTE Rappel : la mission archivage du CINES Intérêt d

Plus en détail

EDITEUR ET INTEGRATEUR DE SOLUTIONS METIER. www.xprosystem.com

EDITEUR ET INTEGRATEUR DE SOLUTIONS METIER. www.xprosystem.com EDITEUR ET INTEGRATEUR DE SOLUTIONS METIER www.xprosystem.com Qui SOMMES-NOUS? XPROSYSTEM est la filiale édition de NETSYSTEM GROUP, acteur majeur du domaine IT depuis 2007 et Microsoft Partner. XPROSYSTEM

Plus en détail

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme UE 5 Management des systèmes d informations Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1.

Plus en détail

ETUDE SERDALAB SOMMAIRE «GED ET GESTION DE CONTENU : MARCHE, BESOINS ET TENDANCES 2009-2010»

ETUDE SERDALAB SOMMAIRE «GED ET GESTION DE CONTENU : MARCHE, BESOINS ET TENDANCES 2009-2010» ETUDE SERDALAB SOMMAIRE «GED ET GESTION DE CONTENU : MARCHE, BESOINS ET TENDANCES 2009-2010» PARUTION DECEMBRE 2009 SOMMAIRE...3 PRESENTATION DE L APROGED...7 REMERCIEMENTS...8 INTRODUCTION...9 METHODOLOGIE

Plus en détail

BMS AGRO. Le Logiciel QSE-HSA pour l Industrie Agroalimentaire qui permet d agir en respectant la réglementation

BMS AGRO. Le Logiciel QSE-HSA pour l Industrie Agroalimentaire qui permet d agir en respectant la réglementation BMS AGRO Qualité, Hygiène, sécurité alimentaire Santé et Sécurité au Travail Suivi des fournisseurs, prestataires, sous-traitants Le Logiciel QSE-HSA pour l Industrie Agroalimentaire qui permet d agir

Plus en détail

ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT ECM & RM

ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT ECM & RM ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT PLAN Introduction Partie I : le records management Qu est ce que le RM? Les principes du RM Les objectifs du RM Les enjeux du RM Les étapes de la mise

Plus en détail

Sommaire 2. Généralités 3. ISO 27001 et SMG ou le pilotage de NC2 4. Approche processus et cartographie 5

Sommaire 2. Généralités 3. ISO 27001 et SMG ou le pilotage de NC2 4. Approche processus et cartographie 5 Sommaire 2 Généralités 3 ISO 27001 et SMG ou le pilotage de NC2 4 Approche processus et cartographie 5 D une organisation fonctionnelle vers des processus 6 Pilotage des processus et Amélioration continue

Plus en détail

ARCHIV SYSTEM La mémoire vive de votre entreprise

ARCHIV SYSTEM La mémoire vive de votre entreprise Votre société a fait appel à nos services afin de réaliser un audit de ses procédures d archivage. Afin de mieux connaître votre fonctionnement, nous vous saurions gré de bien vouloir répondre au questionnaire

Plus en détail

ARCHIVAGE. FastScan Archiving

ARCHIVAGE. FastScan Archiving ARCHIVAGE FastScan Archiving Principales Fonctionnalités de l application FastScan Archivage FastScan est un programme d archives sécurisées adaptable à tout métier. Les documents peuvent être importés

Plus en détail

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT LA GESTION DE LA RELATION CLIENT 1 Présentation de Logial 2 Organigramme 3 La Gestion de la Relation Client 1 Présentation de Logial OPH créé en 1921, soumis à la comptabilité de commerce depuis sa transformation

Plus en détail

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME PACK ON DEMAND Solution SaaS pour PME 1 Yourcegid RH Pack On Demand : Solution de gestion de la Paie et des Ressources Humaines, dédiée aux PME, en mode SaaS. Un grand souffle sur les ressources humaines

Plus en détail

Système d information Immobilier

Système d information Immobilier Système d information Immobilier Bonjour et bienvenue, Eric Davy, Membre de l A.D.I. Professeur au Master 2 MIPI Management Immobilier de l Université Marne La Vallée Confidentiel E.Davy 2012 1 Programme

Plus en détail

LA QUALITE DANS LES ORGANISMES DE FORMATION Sylvain GOIZE Expert Qualité AFNOR compétences

LA QUALITE DANS LES ORGANISMES DE FORMATION Sylvain GOIZE Expert Qualité AFNOR compétences LA QUALITE DANS LES ORGANISMES DE FORMATION Sylvain GOIZE Expert Qualité AFNOR compétences Projet de décret relatif à la qualité des actions de la formation professionnelle continue DECRET Chapitre V Qualité

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX. Les questions que vous vous posez. Gardez juste l essentiel!

ÉTAT DES LIEUX. Les questions que vous vous posez. Gardez juste l essentiel! ÉTAT DES LIEUX Les nouvelles technologies annoncent depuis 15 ans le règne du zéro papier et du gain de temps. Dans la réalité, l entreprise et l administration ont vu leur consommation de papier exploser

Plus en détail

DOSSIER DE PARTICIPATION

DOSSIER DE PARTICIPATION DOSSIER DE PARTICIPATION VALORISEZ VOTRE OUTIL COLLABORATIF ET SON IMPACT EN PARTICIPANT AU PRIX DE L ENTREPRISE COLLABORATIVE INTRANETS RH, PORTAILS, RESEAUX SOCIAUX Il y a dix-huit ans, le Groupe Cegos

Plus en détail

La gestion des documents administratifs à la Bibliothèque nationale de France

La gestion des documents administratifs à la Bibliothèque nationale de France La gestion des documents administratifs à la Bibliothèque nationale de France en 12 diapos 1 La Bibliothèque nationale de France Missions Collecte du dépôt légal (livres, revues et Internet français) Valorisation

Plus en détail

Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information. «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique»

Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information. «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique» "Innovation, Valorisation et Protection du Patrimoine Numérique!" Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique»

Plus en détail

Comment optimiser son progiciel de gestion?

Comment optimiser son progiciel de gestion? Comment optimiser son progiciel de gestion? «Gérer son informatique, quelles sont les questions que doit se poser chaque entrepreneur?» Centre patronal de Paudex, 27 octobre 2006 Gérard Chessex / NJM NJM

Plus en détail

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES CBRH Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines CBRH : Paie et administration du personnel Activité GPEC : Compétences et carrière / Entretien / Formation IDR Contrôle de

Plus en détail

PGSSI-S Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES. Direction générale de l offre de soins - DGOS

PGSSI-S Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES. Direction générale de l offre de soins - DGOS PGSSI-S Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES pour sensibiliser les directions Cible : les directions des ES les établissements de taille moyenne,

Plus en détail

Méthodologie d Accompagnement. de Projet de Certification ISO 9001

Méthodologie d Accompagnement. de Projet de Certification ISO 9001 Méthodologie d Accompagnement de Projet de Certification ISO 9001 Janvier 2011 Postulats ISO 9001, c est : Maîtriser ce que l on fait Savoir s améliorer On part du principe que : Le niveau de maîtrise

Plus en détail

Système d archivage électronique

Système d archivage électronique Les Mémos du CR2PA Système d archivage électronique Comment le choisir? Le bon progiciel d archivage, c'est celui qui répond à la fois à vos besoins et aux exigences légales et/ou réglementaires régissant

Plus en détail

GED, dématérialisation du courrier. Quelles solutions et quelle valeur ajoutée?

GED, dématérialisation du courrier. Quelles solutions et quelle valeur ajoutée? GED, dématérialisation du courrier Quelles solutions et quelle valeur ajoutée? Jeudi 2 avril 2015 Rencontre 2 avril 2015 GED, dématérialisation du courrier : Quelles solutions et quelle valeur ajoutée?

Plus en détail

PEGASE. La paie sur mesure pour chacun de vos clients. La suite logicielle de paie spécialement conçue pour les cabinets d expertise comptable.

PEGASE. La paie sur mesure pour chacun de vos clients. La suite logicielle de paie spécialement conçue pour les cabinets d expertise comptable. PEGASE La suite logicielle de paie spécialement conçue pour les cabinets d expertise comptable. La paie sur mesure pour chacun de vos clients Production paie Déclaratif Ressources Humaines Accompagnement

Plus en détail

Chargé d'etudes - Risques de Contrepartie (H/F)

Chargé d'etudes - Risques de Contrepartie (H/F) Chargé d'etudes - Risques de Contrepartie (H/F) Ile-de-France Stage Chargé d'etudes - Risques de Contrepartie (H/F) Direction :Risk and Permanent Control Type de Métier :Engagement et Risques Date de prise

Plus en détail

Conservation des bulletins de salaire. L approche du Groupe Total

Conservation des bulletins de salaire. L approche du Groupe Total Conservation des bulletins de salaire L approche du Groupe Total DRHC/DS/DORS/DOM/ARM Service Archives et Records Management Contexte 2 - DRHC/DS/DORS/DOM/ARM 1 Contexte Ressources Humaines Système d Information

Plus en détail

Transformation digitale et communication interne

Transformation digitale et communication interne Transformation digitale et communication interne Présentation des résultats de l enquête en ligne Novembre 2015 Sommaire 1 2 3 4 Profil des répondants et de leur organisation Position et rôle : perception

Plus en détail

Customer feedback management Management de la satisfaction client

Customer feedback management Management de la satisfaction client Customer feedback management Management de la satisfaction client La meilleure des publicités est un client satisfait. Vos clients les plus mécontents sont votre plus grande source d'enseignement. Bill

Plus en détail

Taxonomie Design et implantation

Taxonomie Design et implantation Taxonomie Design et implantation AIIM First Canadian Chapter - Montréal 21 février 2012 1 Sommaire de la présentation Taxonomie : définitions et exemples Taxonomie Pourquoi utiliser une taxonomie? Comment

Plus en détail

Communication. Les différentes sous-familles et leurs missions. Communication interne, externe, relations publiques (13A)

Communication. Les différentes sous-familles et leurs missions. Communication interne, externe, relations publiques (13A) 13 Communication Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est de renforcer la notoriété de l entreprise, de mettre en valeur ses produits, d améliorer la qualité de ses échanges d informations

Plus en détail

Politique de sécurité de l information. Adoptée par le Conseil d administration

Politique de sécurité de l information. Adoptée par le Conseil d administration Politique de sécurité de l information Adoptée par le Conseil d administration Le 10 novembre 2011 Table des matières PRÉAMBULE 1. GÉNÉRALITÉS... 3 2. RÔLES ET RESPONSABILITÉS... 4 3. DÉFINITIONS... 8

Plus en détail

Augmentez votre efficacité, réduisez vos coûts et restez conforme à la réglementation grâce à la gamme de services d Iron Mountain

Augmentez votre efficacité, réduisez vos coûts et restez conforme à la réglementation grâce à la gamme de services d Iron Mountain UNE SEULE SOLUTION Optimisez la valeur commerciale de votre information Augmentez votre efficacité, réduisez vos coûts et restez conforme à la réglementation grâce à la gamme de services d Iron Mountain

Plus en détail

Votre référentiel documentaire. STS.net Solution de gestion et de conservation des actifs documentaires de l entreprise

Votre référentiel documentaire. STS.net Solution de gestion et de conservation des actifs documentaires de l entreprise Votre référentiel documentaire STS.net Solution de gestion et de conservation des actifs documentaires de l entreprise STS group le groupe STS Créé en 1984 Autonomie et stabilité financière Partenaire

Plus en détail

Présentation Capture. Instance Nationale de Concertation

Présentation Capture. Instance Nationale de Concertation Présentation Capture Instance Nationale de Concertation Sommaire Chantier Arc en ciel : présentation générale Capture : présentation générale Objectifs, enjeux Lancement du projet Réflexions et construction

Plus en détail

Ce que dit la norme 2009

Ce que dit la norme 2009 Mettre en œuvre un système d archivage électronique : les apports de la norme révisée Ce que dit la norme 2009 Formation APROGED 2009 1 Domaine d application de la norme Politique et pratiques d archivage

Plus en détail

SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ ET POLITIQUE DÉVELOPPEMENT DURABLE

SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ ET POLITIQUE DÉVELOPPEMENT DURABLE SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ ET POLITIQUE DÉVELOPPEMENT DURABLE Mars 2014 SOMMAIRE Faire équipe avec vous 3 SFR Business Team, 1 er opérateur alternatif 4 Notre gouvernance Qualité et Développement

Plus en détail

Accélère la transition vers un environnement électronique. Gestion complète et intégrée des documents physiques et électroniques

Accélère la transition vers un environnement électronique. Gestion complète et intégrée des documents physiques et électroniques SOLUTIONS DE GESTION DE DOCUMENTS Accélère la transition vers un environnement électronique Gestion complète et intégrée des documents physiques et électroniques Entreposez, protégez et gérez vos documents

Plus en détail

Université de Lausanne

Université de Lausanne Université de Lausanne Records management et archivage électronique : cadre normatif Page 2 Ce qui se conçoit bien s énonce clairement Nicolas Boileau Page 3 Table des matières Qu est- ce que le «records

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

PEOPLE BASE CBM. Compensations & Benefits Management Conseil et solutions logicielles en rémunérations et politique salariale

PEOPLE BASE CBM. Compensations & Benefits Management Conseil et solutions logicielles en rémunérations et politique salariale PEOPLE BASE CBM Compensations & Benefits Management Conseil et solutions logicielles en rémunérations et politique salariale Présentation du cabinet PEOPLE BASE CBM (Compensations and Benefits Management)

Plus en détail

Université de Lausanne

Université de Lausanne Université de Lausanne Règles de nommage des documents électroniques Page 2 Ce qui se conçoit bien s énonce clairement Nicolas Boileau Page 3 Table des matières Qu est- ce que le «records management»?...

Plus en détail

Une gestion conforme Solvabilité 2 pour permettre aux porteurs de risque de respecter les exigences relatives à la sous-traitance

Une gestion conforme Solvabilité 2 pour permettre aux porteurs de risque de respecter les exigences relatives à la sous-traitance Une gestion conforme Solvabilité 2 pour permettre aux porteurs de risque de respecter les exigences relatives à la sous-traitance PROGRAMME DE MISE EN CONFORMITE SOLVABILITE 2 Disposer d un délégataire

Plus en détail

PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL

PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL N 38/9.13 DEMANDE D'UN CRÉDIT DE CHF 1'200 000 POUR LA MISE EN PLACE D UNE SOLUTION DE GESTION ÉLECTRONIQUE DOCUMENTAIRE (GED) Finances, assurances, informatique

Plus en détail

Programme de Développement concerté de l Administration Numérique Territoriale

Programme de Développement concerté de l Administration Numérique Territoriale Programme de Développement concerté de l Administration Numérique Territoriale Les 4 principes directeurs 4 principes directeurs pour développer l Administration numérique territoriale a. Une gouvernance

Plus en détail

Archivage électronique - Règle technique d exigences et de mesures pour la certification des PSDC

Archivage électronique - Règle technique d exigences et de mesures pour la certification des PSDC Archivage électronique - Règle technique d exigences et de mesures pour la certification des PSDC Sommaire Description du modèle de surveillance Définitions Objectifs de la surveillance des PSDC Présentation

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail