entre générations LES INITIATIVES DES ASSOCIATIONS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "entre générations LES INITIATIVES DES ASSOCIATIONS"

Transcription

1 bien vivre ensemble entre générations LES INITIATIVES DES ASSOCIATIONS

2

3 édito Depuis 2008, le Conseil de Développement Responsable et l Agence des Temps s intéressent à l intergénérationnel et travaillent conjointement sur le «bien vivre ensemble» entre générations à l échelle de Grand Poitiers. Ces deux instances ont mené une enquête en septembre 2010 lors des journées des associations des communes de Grand Poitiers. Ce travail avait pour double objectif de sensibiliser les associations à la thématique de l intergénérationnel et de repérer leurs actions phares dans ce domaine. A travers une soixantaine d actions, vous pourrez découvrir les différentes formes que peut prendre l intergénérationnel développé au sein des associations de Grand Poitiers. Ce recueil a pour ambition de mieux cerner les ressorts d une action intergénérationnelle et d illustrer la dynamique de développement autour de la mixité des âges, articulée avec la recherche d une mixité sociale et professionnelle sur le territoire de Grand Poitiers. Vous découvrirez également deux initiatives participatives et transversales innovantes mêlant l intergénérationnel et l habitat : la résidence intergénérationnelle des Trois Cités et l action «Kaps». Elles viennent illustrer la réflexion que mènent le Conseil de Développement Responsable et l Agence des Temps sur la création d un dispositif de cohabitation intergénérationnelle. Merci à tous les bénévoles, les professionnels, les associations et les élus pour leur implication et leur contribution au développement des actions intergénérationnelles sur notre territoire! Alain Claeys Président de Grand Poitiers James Renaud Président du Conseil de Développement Responsable 1

4 SOMMAIRE édito 1 Définition donnée à l intergénérationnel 4 I. AGIR EN FAVEUR D UNE GéNéRATION (FAIRE POUR) 5 1. Se mobiliser pour une génération 5 Les Tricots papoteuses 5 L entretien de la mémoire 6 Bien Vieillir aux Trois Cités 6 Des visites aux personnes âgées 7 2. Accompagner les générations vers une plus grande solidarité 8 Un centre de loisirs impliqué dans la vie de son quartier 8 Une garderie pour des parents sportifs 9 Des liens intergénérationnels 9 Un accompagnement vers le monde du travail 10 Un accompagnement pour les personnes âgées 10 Un soutien aux jeunes parents Favoriser l accès à la culture pour tous les âges 12 Des représentations musicales intergénérationnelles 12 Des échanges intergénérationnels à vocation musicale 12 Lire et faire lire 13 Radio Pulsar 14 Des ateliers socio-linguistiques 15 II. ENCOURAGER LA TRANSMISSION ENTRE GéNéRATIONS (FAIRE RéCIPROQUEMENT) échanger autour d un projet 16 Un chantier jeunes à l EHPAD 16 Des ateliers d écriture intergénérationnels 17 «Nos vies d avant et d aujourd hui» 18 Un livre de recettes de cuisine «d hier et d aujourd hui» Partager des savoirs 19 Des cafés intergénérationnels 19 Des échanges et partages de savoirs 19 Des soirées polyglottes 20 «Mieux qu à la télé» Transmettre des savoirs historiques 22 Des «travaux de mémoires» 22 Mémoire de quartier 22 «De la création de la première école à nos jours» 24 Une exposition culturelle et historique en direction des habitants 24 Une transmission et valorisation d un patrimoine historique 25 2

5 III. échanger ET PARTAGER ENTRE GéNéRATIONS (FAIRE ENSEMBLE) échanger des pratiques culturelles 26 L éducation à l entretien des arbres fruitiers 26 Un accueil touristique intergénérationnel 27 Autour du théâtre 27 Un festival «Agitateurs des sens» 28 «Ciné Métis» 28 Des animations musicales attractives 29 Une fête de la musique fontenoise 30 «Les expressifs» Partager des moments conviviaux 31 Autour d une galette des rois 31 Des moments conviviaux entre voisins 31 L accueil des nouveaux habitants à travers une fête de quartier 32 Des animations autour d échanges de biens et de services 32 Les jardins partagés 33 L organisation d une fête villageoise 33 Autour d une fête de quartier 34 Des échanges intergénérationnels ludiques 35 Des ateliers parents / enfants 35 Des après-midi «Jeux de société» 36 Des moments d échanges autour des jeux de société 37 Un concours de belote 38 Fête de quartier autour des «noces» 39 Festival «Ecoutez-voir» Valoriser la pratique sportive 39 Une journée «copains» autour du karaté 39 Un week-end «sport en famille» 40 Un tournoi de basket pour les familles 41 Un concours de pétanque inter-hameaux 41 Des randonnées pour tous les âges 42 Une randonnée VTT pour la lutte contre la mucoviscidose 42 La course à tous les âges 43 Une association sportive multiforme 44 IV. Zoom sur deux projets novateurs 45 La résidence intergénérationnelle des Trois Cités 45 L action «Kaps» 51 ANNEXES 52 «Mettre en place un projet intergénérationnel dans son association» 52 Les maisons de quartiers de Grand Poitiers 53 Listing des associations ayant participé à l enquête 59 3

6 Croiser les regards* C est quelque chose de naturel* Donne l impression d être utile* Impression de transmettre des savoirs* Faire Pour Une génération se met au service d une autre Chantier de jeunes en maison de retraite Visite aux personnes âgées Lecture des aînés pour les enfants Plaisir des anciens de garder le lien avec les plus jeunes* Créer du lien entre les familles* Projet transversal entre les âges * Beaucoup de soutien et de solidarité* INTERGéNéRATION Les liens entre les générations FAIRE RéCIPROQUEMENT Des générations qui échangent entre elles échange de savoirs entre jeunes et plus âgés Atelier radio pour les jeunes Café intergénérationnel FAIRE ensemble Les générations construisent ensemble Préparation d une fête de quartier Tournoi sportif des familles Atelier d écriture intergénérationnel Les enfants comme les adultes prennent plaisir à s encourager mutuellement* Le jeu reste fédérateur entre les générations * * Citations de bénévoles et professionnels 4

7 I. AGIR EN FAVEUR D UNE GéNéRATION Faire Pour : Une génération se met au service d une autre 1. Se mobiliser pour une génération Les Tricots papoteuses Formé depuis trois ans, les Tricots papoteuses est un groupe constitué de vingt-deux bénévoles (principalement des femmes), âgés de 11 à 72 ans, qui met en place diverses activités au sein de la Maison de la Culture et des Loisirs «le Local»* située à Poitiers. Elles organisent notamment des ateliers tricots, des loisirs créatifs, la semaine mondiale du tricot, la clinique des doudous ainsi que des interventions diverses telles qu un accompagnement en maison de retraite. La Clinique des doudous Les tricoteuses réparent les doudous des enfants du centre de loisirs. Des échanges et liens se tissent naturellement entre un enfant triste du fait de son doudou abîmé et le médecin sauveur représenté par la tricoteuse. L espace d un instant, les tricots papoteuses deviennent des infirmières spécialisées en chirurgie réparatrice. Cette action est née de l envie de ces bénévoles. «Il y a énormément de soutien et de solidarité entre elles.» Dans cette action, le référent famille a un rôle de médiateur. Il fait la communication et le suivi des actions. Ce sont les tricoteuses qui prennent en charge l organisation et la mise en place de leur action. * Les onze maisons de quartier sont présentées en page 53. Contact : Nathan Nicole Référent famille de la Maison de la Culture et des Loisirs «le Local» 5

8 L entretien de la mémoire «Faute d exercice, surtout à l âge de la retraite, la mémoire devient moins fiable. Elle devrait être entretenue mais on ne le fait pas tout seul chez soi.» La prévention du vieillissement cognitif est l objet de l association Mémoire récré-active. Elle propose ainsi, dans différentes associations de la Vienne, une action réunissant des personnes de tout âge et horizon ayant un même but : préserver leurs capacités cognitives (dont la mémoire) des effets de l âge et de l inactivité. Proposant deux sessions de quatorze séances de 2 h 30 hebdomadaires, l action touche majoritairement des personnes âgées de 55 à 85 ans. Dans la plupart des groupes, trente ans séparent les plus jeunes des plus âgés. L esprit de groupe se créé et permet à tous les âges de faire travailler sa mémoire. Contact : Jocelyne Plumet Responsable de l association «Mémoire récré-active» Bien Vieillir aux Trois Cités «Bien Vieillir» est une initiative ayant pour ambition la lutte contre l isolement des personnes âgées et le développement des échanges entre les habitants du quartier des Trois Cités. Cette action émane d une réflexion du réseau Ville Hôpital 86 et du Centre Socio- Culturel des Trois Cités* de Poitiers sur la lutte contre l isolement d un public âgé. Elle est née du développement d un réseau de bénévoles pour rendre visite aux personnes âgées, leur proposer des sorties ou simplement une compagnie. «On peut faire une place plus importante dans la société aux personnes âgées» L objectif est de développer une relation d échange entre les personnes âgées, les bénévoles et les habitants du quartier. 6

9 Il s agit de mettre en avant un esprit de réciprocité entre des personnes d âges divers. L action des bénévoles est triple. Elle a pour but : d accompagner les personnes âgées soit à pied, soit en véhicule pour diverses sorties (ex : aller chez le coiffeur, aller au cimetière etc.), de rendre visite aux personnes âgées ne pouvant ou ne souhaitant pas se déplacer, de proposer aux personnes âgées des temps d échanges avec d autres générations autour de leurs compétences dans des cadres existants ou à inventer. En 2010, vingt-cinq bénévoles âgés de 21 à 70 ans ont ainsi accompagné une quinzaine de personnes âgées de plus de 65 ans à hauteur de deux visites par mois. Chaque année, une formation est proposée aux bénévoles. Elle permet de lever certains freins à l accompagnement du public âgé. L évaluation de cette action est très positive. Toutefois, il reste difficile de repérer les personnes en situation d isolement. Contact : Pierre Papillon Coordonnateur du projet Des visites aux personnes âgées La Fondation Claude Pompidou, reconnue d utilité publique, a pour but de venir en aide aux personnes âgées, aux malades hospitalisés ainsi qu aux enfants en situation de handicap. Elle agit grâce à son réseau de bénévoles. Implantée dans plusieurs départements de France, elle est un des membres fondateurs de l ANAMS (Alliance Nationale des Associations en Milieu de Santé) qui vise à élaborer une conception éthique du lien social. A Poitiers, les bénévoles de l association rendent visite aux personnes âgées à leur domicile. Le réseau gérontologique de la Ville de Poitiers signale à l association les personnes âgées isolées. Les bénévoles se déplacent à raison d une fois par semaine pour rompre leur solitude. Maintenir du lien social est la clef de cette action. La mixité des âges au sein des bénévoles permet un mélange naturel des générations. Contact : Madeleine Popieul Responsable de l antenne de Poitiers de la fondation Claude pompidou 7

10 2. Accompagner les générations vers une plus grande solidarité Un centre de loisirs impliqué dans la vie de son quartier «Les personnes âgées ont une réelle satisfaction à côtoyer les enfants car elles voient peu leurs petits-enfants.» ; «[ ] Elles ont l impression de transmettre des savoirs et des façons d éduquer.» Créé en 2005, l accueil de loisirs de la Maison de la Gibauderie* de Poitiers est intégré quatre ans plus tard au nouveau contrat enfance jeunesse. Il a été développé suite à la demande des familles du quartier. Avec une déclinaison de projets sur trois ans, l ambition était d étendre les plages horaires d accueil aux mercredis scolaires, d augmenter la capacité d accueil des enfants (âgés de 6 à 12 ans) de douze à trente par le recrutement d un second animateur ainsi que d ouvrir le centre pendant les vacances scolaires. Grâce aux professionnels mais aussi à la forte implication des bénévoles, divers ateliers sont proposés aux enfants : jardinage, apprentissage culinaire, sport etc. Le centre de loisirs, par son investissement sur le quartier permet de tisser des liens forts entre les enfants, les bénévoles, les professionnels ainsi que les familles. Très présent, l intergénération se manifeste par des échanges entre les bénévoles impliqués et les enfants volontaires! Le centre de loisirs participe à la fête annuelle de quartier : Pendant les temps d accueil, avec l aide des bénévoles, les enfants réalisent des projections vidéo qu ils diffusent aux participants de la fête de quartier. Pendant la fête, les enfants proposent des animations aux autres enfants. Ils s occupent notamment du chamboule-tout. Contact : Gwénaël Caillaud Coordinateur du projet d animation locale de la Maison de la Gibauderie 8

11 Une garderie pour des parents sportifs L Office Municipal des Sports, Fêtes et Loisirs (OMSFEL), créé en 1986, a pour vocation de favoriser le développement associatif, sportif et de loisirs de la commune de Migné-Auxances. Il fédère une quarantaine d associations à qui il offre des services (prêt de matériel etc.). Il participe avec la municipalité à l évolution de la politique jeunesse de la commune. Depuis 6 ans, l association propose une garderie pour les enfants de 2 à 10 ans pendant la pratique d une activité sportive des parents. Cette garderie se passe dans un local du gymnase où le Centre Socio-Culturel de la commune met à disposition des jeux, des tapis, du papier et des crayons. Elle est coordonnée par des bénévoles et «la malle aux nippes 1». Une étudiante s occupe de l accueil et de la garderie des enfants pendant que leurs parents pratiquent une activité sportive. Grâce à ce dispositif, une dizaine d enfants peut être accueilli le soir et le samedi, permettant aux parents de disposer d un moment libre de pratique sportive. 1. C est une action, à l initiative du Centre Socio-Culturel de Migné-Auxances, visant à récupérer des objets, vêtements (etc.) afin de les remettre en état et de les vendre. Contact : Josiane Rébillat Vice-présidente de l association «OMSFEL» Des liens intergénérationnels Le Centre d Animation CAP Sud* situé à Poitiers a souhaité développer les liens intergénérationnels entre les enfants du centre de loisirs des Prés- Mignons et le foyer logement Marie-Noël. L idée est de mettre en lien les deux publics d âges opposés dans le but de créer une forme de «parentalité de substitution» dans la mesure où certains enfants, ne voyant pas ou peu leurs grands-parents, puissent trouver des grands-parents de «substitution». Des temps d échanges sont organisés entre les deux publics, créant des liens intergénérationnels : une fois par semaine, des résidants du foyer (âgés de 62 à 70 ans) lisent des histoires à un groupe de six à huit enfants du centre de loisirs âgés de 6 à 10 ans. Outre les moment conviviaux et chaleureux partagés, l objectif de cette initiative est de montrer aux enfants qu un livre peut être ludique. 9

12 Régulièrement, une fête périscolaire est organisée sur la ferme des Prés-Mignons. Il s agit de faire se rencontrer une diversité de population dans un cadre festif. Une dizaine d enfants âgés de 4 à 11 ans ainsi qu un même groupe de résidants du foyer âgés de 75 à plus de 90 ans partagent et échangent des instants conviviaux et chaleureux à chaque vacances scolaires. Contact : Dominique Rudnik Directeur du Centre d Animation «CAP Sud» Un accompagnement vers le monde du travail L association EGEE (Entente des Générations pour l Emploi et l Entreprise), située à Poitiers, a pour but de transmettre des savoirs aux jeunes et d aider à la création et reprise d entreprise. Elle souhaite donc favoriser l intégration dans le monde du travail par la transmission des savoirs d anciens cadres ou chefs d entreprises. Elle compte plus de quarante conseillers bénévoles sur le département de la Vienne (86). L intergénérationnel, objectif de l association, est favorisé par la création de liens entre les personnes retraitées et les jeunes qu elles accompagnent. Toute l année, l association mène des actions dans trois domaines : l éducation, l emploi et l entreprise à travers la transmission des savoirs (simulation d entretien d embauche, aide à la création d entreprise etc.) Ces actions existent depuis plus de 30 ans et perdurent grâce à la volonté et à la capacité de transmission reconnue par les interlocuteurs tels que les Chambres Consulaires, l éducation Nationale, le Conseil Régional etc. Contact : Charles-Antoine Garcia Délégué départemental de l association EGEE Un accompagnement pour les personnes âgées L AGMP (Association des Gardes Malades du Poitou), située à Poitiers, a pour but de maintenir à domicile les personnes dépendantes (qu elles soient âgées et/ou handicapées) avec l aide d auxiliaires de vie ou aides à domicile. 10

13 Ces assistantes de vie ont des contrats de travail avec les personnes âgées chez qui elles interviennent quotidiennement. Leur travail permet aux personnes âgées de rester vivre à leur domicile mais également de garder un lien social lorsqu elles sont isolées et sans famille. De fait, une relation durable se créée entre le bénéficiaire et l aidant. Les auxiliaires de vie de l AGMP étant âgées de 19 à 50 ans, des liens intergénérationnels se nouent de manière informelle et spontanée. L association, outre son objectif d accompagnement dans le quotidien des personnes dépendantes, permet de développer des échanges et des liens entre différentes générations. Contact : Benoît Flavigny Président de l association AGMP Un soutien aux jeunes parents La Fédération Nationale Familles de France, dite Familles de France, est une association fondée en 1921 et reconnue d utilité publique depuis Elle se compose de cinq cents associations regroupées en Fédérations Départementales des Familles de France. Elle a pour vocation la défense des intérêts matériels et éthiques des familles. Elle est une association à caractère social destinée à tous types de familles, libres de tout lien politique, religieux ou syndical. Chaque année à Buxerolles, elle organise deux bourses aux vêtements ainsi qu une bourse aux jouets. L objectif de ces actions est de venir en aide aux jeunes parents par la revente et l achat d article de puériculture et de vêtements jeunes enfants. «L intergénérationnel est indéniable car les bourses s effectuent en semaine, les jeunes mamans travaillent et nos bénévoles sont à 90% des retraités». Au travers de ces actions, la mixité des générations (des jeunes parents aux retraités) fait vent de solidarité et d esprit de convivialité. Grâce à l aide des bénévoles présents chaque année, ces actions sont réalisées depuis Contact : Emile Duboscq Président de l association «Familles de France» de Buxerolles 11

14 3. Favoriser l accès à la culture pour tous les âges Des Représentations musicales intergénérationnelles «Les retraités retrouvent au fond de leur mémoire les paroles d une chanson oubliée et les petits se découvrent une passion pour la musique.» L enseignement musical au sein de l école de musique de Montamisé Les représentations d une chorale (réunissant les jeunes et les moins jeunes) en maison de retraite et à la crèche, permettent la création de liens intergénérationnels grâce à la musique. Cette action phare de l association instaure des échanges entre des personnes retraitées et leurs familles, des enfants de la crèche et leurs familles, des enfants de l école ainsi que des habitants de la commune. Ces représentations dans des lieux divers, rassemblant de fait un public intergénérationnel, permettent de riches moments d échanges culturels autour de la pratique musicale. Contact : Claire Mirambeau Ecole de musique de Montamisé Des échanges intergénérationnels à vocation musicale «Les retraités retrouvent au fond de leur mémoire les paroles d une chanson oubliée et les petits se découvrent une passion pour la musique.» Créée en 1988, l association Symphonie est une école de musique à rayonnement intercommunal, grâce à la volonté d une petite équipe d adhérents bénévoles de Vouneuil-sous-Biard. Deux à trois fois dans l année scolaire, elle organise des auditions d élèves dans les maisons de retraite de Fontaine-le-Comte et Vouneuil-sous-Biard. A travers cette action, elle souhaite divertir et faire participer les résidants par le biais du chant et des rythmes sonores. Les élèves musiciens sont principalement des enfants et les chanteurs et spectateurs principalement les personnes 12

15 retraitées. L objectif est bien la création d un lien intergénérationnel autour de la musique en sollicitant à la fois les élèves de l association et les maisons de retraite environnantes. L association a remarqué la participation active et le dynamisme des pensionnaires de la maison de retraite. Dans le but d intensifier les liens intergénérationnels, Symphonie a choisi de développer une seconde action qui avait déjà été mise en place l année précédente : des stages de musiques et danses traditionnelles. D une durée de trois jours pendant les vacances de Pâques, le stage a pour vocation de développer la pratique collective autant chez les jeunes que chez les adultes. Il est donc ouvert à tout public. L âge des participants pouvant aller de 10 à 75 ans, il s agit bien d une rencontre et d échanges de plusieurs générations autour de la musique traditionnelle. L intergénérationnel, qui au départ est apparu spontanément dans l action, est désormais choisi et devient un objectif de l action. Contact : Frédéric Burlot Vice-président de l association Symphonie Lire et Faire lire Dans le département de la Vienne, la Ligue de l enseignement et l UDAF (Union Départementale des Associations Familiales) portent l association nationale Lire et Faire Lire. Le constat de l illettrisme qui reste très important à l arrivée des enfants en sixième est à l origine de la création de l association. Celle-ci a pour vocation de transmettre le plaisir de la lecture aux enfants mais également de créer des liens intergénérationnels. «Lire et faire lire» est un programme de développement du plaisir de la lecture et de la solidarité intergénérationnelle en direction des enfants fréquentant les écoles primaires et structures éducatives (bibliothèques, centres de loisirs, crèches etc.). L amour du livre est transmis à plus de mille cinq cent soixante enfants âgés de 4 à 15 ans par soixante-dix-huit bénévoles âgés de plus de 50 ans. Ces bénévoles se déplacent ainsi dans des écoles, des collèges, des centres de loisirs et des bibliothèques. La doyenne des lecteurs (âgée de 90 ans) accueille également des assistantes maternelles avec les enfants dont elles ont la garde, les mercredis libérés à la maison de retraite de Latillé. 13

16 Cette association a choisi de faire de l intergénérationnel un pilier central de l action à travers la transmission du plaisir de lire. Contact : Christine Grémillon Coordinatrice des actions «jeunesse» de la Ligue de l enseignement Radio Pulsar Radio Pulsar, située à Poitiers, est une production de programmes radiophoniques. Elle organise depuis 2003 des ateliers avec des groupes d enfants et d adolescents issus d établissements scolaires de la Vienne ou d associations. Ces ateliers permettent l initiation des jeunes aux techniques de base de l animation et du journalisme. Accompagnés tout au long de l atelier par un ou plusieurs professionnels de la radio, les jeunes prennent en charge la réalisation complète d une émission autour d un thème de leur choix. Ils sont donc amenés à rechercher des informations auprès d adultes et professionnels référents sur leur sujet. Suite à cette prise de contact, ils leur proposent de répondre aux questions puis les invitent à participer à l émission. Ces ateliers permettent alors aux jeunes de s ouvrir vers le monde extérieur, de dépasser leur timidité et d aller au devant d adultes pour obtenir des informations. Des liens intergénérationnels se créent naturellement autour d une problématique choisie et traitée par les jeunes. Ils semblent même obligatoires dans le sens où ils permettent un enrichissement mutuel et un échange de savoirs. Contact : Danièle Tisserand Directrice de la Radio Pulsar 14

17 Des ateliers socio-linguistiques Chaque semaine, la coordinatrice et animatrice de l action organise des ateliers socio-linguistiques au sein du Centre Socio-Culturel du Toit du Monde* situé à Poitiers, à destination des personnes migrantes. Ces ateliers permettent aux participants de sortir de l isolement par l apprentissage de la langue française. Ils sont un lieu d échanges et d interactions en vue d une intégration dans le quartier. Le mélange des générations se fait naturellement à travers une hétérogénéité d âges allant de 20 à 65 ans. Depuis septembre 2010, l animatrice accueille un nouveau groupe de personnes plus âgées ayant déjà suivi des ateliers socio-linguistiques mais n arrivant pas à progresser au sein d un collectif important. Une bénévole anime cet atelier et oriente les participants vers des associations de leur quartier (les Couronneries et les Trois Cités) afin de les sortir de leur isolement. Ce nouvel atelier proposé représente un espace transitionnel qui permet à la fois l apprentissage oral de la langue française puis la découverte de structures plus adaptées aux besoins des personnes pour ainsi construire un lien social adapté. L animatrice fait notamment découvrir des associations proposant des activités aux personnes âgées et adaptées à des personnes migrantes vieillissantes dans leur quartier. L action est basée sur les liens et les échanges entre participants à travers la communication orale ainsi que sur les relations intergénérationnelles à l échelle du quartier. Contact : Amélie Rouquet Coordinatrice et animatrice socio-linguistique du Centre Socio-Culturel «le Toit du monde» 15

18 II. ENCOURAGER LA TRANSMISSION ENTRE GENERATIONS FAIRE RECIPROQUEMENT : Des générations qui échangent entre elles 1. échanger autour d un projet Un chantier jeunes à l EHPAD Chaque été depuis trois ans, le Centre Socio-Culturel «la Comberie»* organise un chantier jeunes sur la commune de Migné-Auxances. Ce projet annuel est préparé conjointement par le Centre Socio-Culturel ainsi que la direction et quelques résidants de l EHPAD (Etablissement d Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) les «Fougères». L objectif de la démarche est la contribution volontaire des jeunes à donner de leur temps pour une activité «utile» en contrepartie de temps de loisirs. Il s agit donc d un système de travail en échange de loisirs. Un groupe d une dizaine d adolescents âgés de 14 à 17 ans participent, avec quelques résidants de la structure, à des petits travaux tels que de la décoration murale au sein de l EHPAD. Le groupe de jeunes est accompagné d un animateur et d un encadrant technique. A travers cette initiative, le contact entre les adolescents et les personnes âgées est recherché. Des liens intergénérationnels se créent alors naturellement à travers la réalisation d une tâche à accomplir. Contact : Bernard De Corbier Directeur du Centre Socio-Culturel «la Comberie» 16

19 Des ateliers d écriture intergénérationnels Le Jardin aux sentiers qui bifurquent, association située à Poitiers, a pour objet la promotion de l écriture par des ateliers d écritures intergénérationnels. Au sein du Centre d Animation de Beaulieu* et à raison de deux par périodes de vacances scolaires, ces ateliers permettent l échange entre différentes générations à travers l écriture et l écoute de textes. Il s agit de réunir des enfants, des adolescents et des adultes, qu ils aient des liens familiaux ou non autour d ateliers d écriture. Le mélange des générations se fait naturellement à travers deux centres d intérêts communs que sont la lecture et l écriture. Contact : Catherine Baptiste Animatrice de l association «le jardin aux sentiers qui bifurquent» «Nos vies d avant et d aujourd hui» Kurioz est une association d éducation populaire qui veut contribuer à des changements de comportements et encourager plus d engagement citoyen et solidaire sur les thématiques liées à la paix, à la solidarité internationale et au développement durable. Elle a pour but de sensibiliser, d éduquer, de former et de promouvoir des outils pédagogiques sur les thèmes de la solidarité, qu elle soit locale ou internationale, par tous les moyens possibles. A Poitiers, les animateurs de Kurioz ont développé un fort partenariat, entre la maison de retraite «les Jardins de Camille» et l école primaire de Fontaine-le-Comte, à travers l action «Nos vies d avant et d aujourd hui». Il s agit d un projet éducatif intergénérationnel portant sur le thème de l environnement. Favorisant les rencontres intergénérationnelles autour d un projet solidaire, elle souhaite à la fois identifier l impact environnemental du mode de vie d Avant et d Aujourd hui, mesurer l ampleur des changements de modes de vie à l échelle d une vie et s interroger sur la notion de progrès pour permettre d ouvrir des perspectives sur l avenir. Pour cela, des rencontres, à la fois avec les résidants de la maison de retraite, les enfants de la classe de CM1 de l école mais aussi des rencontres com- 17

20 munes, ont été nécessaires. Une réelle envie de la part des différents publics de se retrouver, de créer des temps de partages et d échanges est née. De ce fait, «Nos vies d Avant et d Aujourd hui» a permis de mettre en perspective les divers modes de vie des participants, d une forte mixité d âges, et leur impact sur l environnement. Cette action a permis de valoriser la transmission des savoirs des personnes âgées, en créant un ensemble de réflexions, pour accompagner les enfants à identifier des solutions durables. Elle s est finalisée par la réalisation d une fresque en forme de Terre contenant les solutions imaginées par les participants. Contact : Matthieu Démoulin Délégué général de l association Kurioz Un livre de recettes de cuisine «d hier et d aujourd hui» «Nous faisons de l intergénérationnalité toute l année mais ce projet est vraiment un projet d envergure.» ANCRE (Association Nature Culture Rencontres échanges) est une association située à Saint-Benoît qui accueille les jeunes de 12 à 18 ans dans le cadre de leurs temps de loisirs. Le but principal est de permettre aux jeunes de se divertir et d avoir accès à des activités et/ou des séjours à coûts réduits. D octobre 2010 à Juin 2011, un nouveau projet à été mis en place : la création puis la publication d un livre de recettes en partenariat avec des personnes âgées. Avec des résidants de la maison de retraite «les Jardins de Camille», les jeunes de l association ont fabriqué et édité un livre de recettes de cuisine d hier et d aujourd hui. L envie de chacun d aller à la rencontre de l autre a permis à l action de fonctionner et d aboutir. L intergénérationnel était un objectif phare de l action. Le projet arrivant à terme, l association fait part de résultats positifs quant au projet, dans la mesure où elle constate de bons échanges entre les divers publics. Contact : Pierre Coquillaud Directeur de l association ANCRE

21 2. Partager des savoirs Des cafés intergénérationnels Depuis 2011, la Maison de la Culture et des Loisirs «le Local»*, située à Poitiers, organise des cafés intergénérationnels. Cette action est née du constat que les générations ont des avis à partager sur diverses thématiques. L objectif de l action est de partager et de faire se confronter les opinions des diverses générations dans l optique du bien vivre ensemble. Le but est d amener le débat entre les participants sur différents thèmes (les réseaux sociaux, le droit de vote et son utilité démocratique etc.). Pour aborder la thématique de manière informelle et ludique, le Centre Socio- Culturel fait appel à un animateur extérieur ainsi qu à une troupe de comédiens pour mimer le débat et les propos échangés. Des enfants, adolescents, adultes et personnes retraités sont présents. La mixité des âges permet d enrichir le débat et de favoriser les échanges intergénérationnels. Contact : Nathan Nicole Référent famille de la Maison de la Culture et des Loisirs «le Local» Des échanges et partages de savoirs L association échanges de savoirs de Poitiers a pour objectif le partage et l échange des savoirs. A travers son action «j offre et je demande», elle propose d échanger et de partager des savoirs de tout ordre tels que la cuisine, l écriture, la peinture, le dessin, l informatique, la randonnée etc. Cette action est proposée à toutes personnes volontaires, de tous âges, toutes cultures, toutes conditions sociales qui ont envie de partager, d échanger des savoirs, des savoir-faire, des expériences et des idées. De fait, elle attire un vaste public tel que des salariés, des chômeurs, des retraités, des femmes au foyer, des cadres et cadres supérieurs ainsi que des étudiants (français et étrangers). Le montant de l adhésion étant modeste, chacun peut y trouver sa place. 19

22 A travers cette démarche, un esprit convivial se dégage et le mélange des cultures accroît la richesse des échanges. La convivialité de l action permet aux participants de tisser des liens entre eux. Les personnes en demande peuvent être aidées dans certaines tâches (recherche d un logement, d un emploi, constitution d un dossier administratif etc.). L intergénérationnel prend sens et vit grâce aux échanges des participants de profils variés. Les personnes retraitées se rendent notamment disponibles pour l enseignement du français auprès des étudiants étrangers. Contact : Danièle Hays Deschamps Présidente de l association «Echanges de savoirs» Des soirées polyglottes Méli Mélo est une association de Poitiers qui organise des manifestations pour les échanges linguistiques et culturels, principalement entre étudiants français et étudiants étrangers en déplacement sur Poitiers. Chaque mois, elle met en place une soirée polyglotte. Cette action permet de répondre à une attente réciproque chez les français et les étrangers qui est de découvrir les langues vivantes. Elle facilite ainsi l accès à la langue française et permet d éviter le communautarisme au sein des étudiants en déplacement sur Poitiers. Sans aucune limite d âge, cette action est riche de part la diversité culturelle et générationnelle du public. Contact : Khodor Terro Président de l association «Méli Mélo» 20

23 «Mieux qu à la télé» Le Centre Socio-Culturel de la Blaiserie*, à Poitiers, organise tous les deux ans une animation intitulée «Mieux qu à la télé» Son principe s apparente à celui d un jeu télévisé. Il s agit de poser des questions aux participants sur les thématiques diverses du quotidien telles que la santé, l hygiène, la sexualité etc. Sont présents un animateur, deux personnes en coulisse puis environ soixante-dix participants âgés de 3 à 77 ans. La mixité très large des âges rend le débat et les interactions très riches. L animateur pose les questions et anime les débats. L objectif de ces questions, préalablement construites par des experts (médecins, enseignants, infirmiers etc.) est de cibler les préoccupations des jeunes. Le public amène des réponses et les deux personnes en coulisse peuvent apporter des compléments d informations si nécessaire. Cette animation nécessite un gros travail de préparation en amont, ce qui explique sa fréquence peu élevée. Contact : Dominique Durand Directeur du Centre Socio-Culturel de la Blaiserie 21

24 3. Transmettre des savoirs historiques Des «travaux de mémoires» L association ACCOR, située à Montamisé, participe à des travaux d études et élabore des projets dans le domaine socio-culturel en privilégiant au maximum les liens intergénérationnels. Elle propose, en outre, des activités aux retraités dans le domaine socioculturel. L action «travaux de mémoires», portant sur les métiers d art, se déroule chaque année lors de la semaine bleue (semaine nationale des retraités et des personnes âgées). Il s agit de transmettre aux jeunes générations des souvenirs des villageois portant sur une thématique. Elle favorise donc les échanges entre les aînés et les enfants. Les personnes âgées y participent ainsi que les enfants, les aînés ruraux, les artisans et les exposants. Par son public divers, l intergénérationnel est un objectif phare de l action. Contact : Michel Fostier Président de l association ACCOR Mémoire de quartier Depuis 2006, deux habitantes du quartier (une est comédienne et la seconde photographe) travaillent en partenariat avec la maison des trois quartiers* sur la mémoire du territoire des trois quartiers. Elles sont parties d une idée simple : aller à la rencontre de leur quartier, des habitants et de leurs histoires. Démarche qu elles ont développé au fil des années à travers des initiatives présentées lors des fêtes du quartier. L initiative Mémoire de quartier a débuté par une rencontre des habitants, en partenariat avec un guide du Patrimoine, dans le but de collecter des souvenirs et des anecdotes sur le quartier, puis s est développée par un travail photographique illustratif. Ainsi la deuxième année, quatre-vingt photos argentiques ont été collées sur les murs des rues du quartier. Elles se voulaient une mise en lumière de détails du quotidien du quartier. Soumises aux aléas du temps et de la rue, chacun pouvait 22

25 s approprier ces images et les «voler» pour leur donner une nouvelle vie chez soi. Souhaitant développer l action, les deux jeunes femmes ont choisi d étendre leur démarche en racontant le quartier à travers l histoire de ses habitants. L idée étant de récolter la parole des habitants en les représentant au travers de portraits : mettre en lumière les histoires et les visages croisés au coin de la rue. Echanger audelà des façades, derrière les murs, l intimité qui créée l Histoire du quartier tout en respectant la parole, les récits de vie et les souvenirs des habitants. Toutes deux partent de l idée qu en se racontant, chacun raconte un petit bout de ce quartier singulier. Cinq phrases photographiques (cinq portraits) composées de vingt-quatre photos et de mots offerts par les habitants du quartier ont été réalisées. Ces portraits représentent huit personnes différentes avec des regards de jeunes, de personnes âgées, de commerçants, etc. Ces huit habitants étaient tous arrivés sur le quartier de manière différente. L objectif n était pas la représentativité du quartier mais sa diversité et sa richesse culturelle et générationnelle. Ce travail au fil des ans et les échanges qui en découlent ont donné vie à une exposition, un spectacle et deux livres (réalisés par une vingtaine de participants amis habitants du quartier). Le bilan du projet est très positif! Les expositions, installées dans les rues, sont visibles par tous les habitants du quartier et de Poitiers. Accessibles par tous, elles ont eu des spectateurs âgés de 5 à 80 ans. Avec ce projet les différentes générations se sont mélangées, ont échangé et partagé des instants de vies à travers des discussions au coin de la rue sur des portraits et des souvenirs communs. Contact : Vanessa Karton Comédienne Contact : Elise Breton Photographe 23

26 «De la création de la première école à nos jours» «Migné-Auxances Mémoires» est une association à vocation de recherches patrimoniales sur la commune de Migné-Auxances. En janvier 2011, les membres de l association ont présenté une exposition sur l Histoire de l enseignement primaire, dans la commune, intitulée «de la création de la première école en 1820 à nos jours». L objectif de l action était de faire revivre le passé de la commune en y évoquant l enseignement primaire. Ce travail de reconstitution d une thématique a été valorisé par le nombre élevé de visiteurs présents sur les quatre jours d exposition (huit cents cinquante visiteurs). Le mélange des générations s est créé naturellement. Contact : Jean-Luc Carré Président de l association «Migné-Auxances mémoires» Une exposition culturelle et historique en direction des habitants L association «Vouneuil-sous-Biard au fil du temps» a pour vocation de réaliser des études et faire des recherches sur l histoire et le patrimoine de la commune de Vouneuil-sous-Biard afin de transmettre ses savoirs aux habitants de la commune. Une à deux fois par an, elle réalise une exposition culturelle et historique qui touche l ensemble de la population du territoire. Les bénévoles de cette association souhaitent ainsi susciter une curiosité et un intéressement à l Histoire de Vouneuil-sous-Biard de la part de ses habitants. Ce qui fonctionne puisque l action perdure. L association permet alors de regrouper plusieurs générations autour d une même thématique culturelle et historique. Contact : Jean-François Saurin Président de l association «Vouneuil-sous-Biard au fil du temps» 24

27 Une transmission et valorisation d un patrimoine historique L association archéologique, historique et scientifique des amis de Béruges a pour vocation de sauvegarder et transmettre les savoirs relatifs au passé archéologique et historique de la commune. Tous les ans, elle participe aux Journées du Patrimoine qui consistent à faire découvrir des lieux stratégiques en termes archéologique et historique de la commune de Béruges. Cette action est mise en place depuis vingt-cinq ans. Grâce à l implication des bénévoles, elle a pu être reconduite chaque année. Plusieurs bénévoles âgés de 50 à 70 ans présentent des lieux stratégiques en termes de patrimoine aux participants. Ils touchent donc un large public allant des enfants aux personnes âgées. Cette association participe également aux chantiers loisirs annuels en partenariat avec le centre de loisirs de la commune. L objectif de cette action est de réaménager/remettre en état la voie romaine de la commune. C est-à-dire revaloriser le chemin par la mise en valeur des pierres qui le délimite, un balayage puis une démarcation faite d un tressage à base de branches de chêne. Le groupe de jeunes (une quinzaine de jeunes de 10 à 14 ans) participe pendant trois demi- journées au réaménagement de la voie romaine, en partenariat avec un bénévole de l association archéologique de Béruges, le cantonnier de la commune ainsi que trois animateurs du centre de loisirs. En contrepartie, un bénévole de l association fait visiter aux jeunes le musée archéologique et historique de la commune. Le principe du chantier loisirs est la réalisation d un travail fourni par les jeunes pour la commune en contrepartie de temps de loisirs. Le lien intergénérationnel qui se crée entre le groupe de jeunes, le cantonnier et le bénévole se fait naturellement. Des échanges et un partenariat réciproque en découlent spontanément. Chacun fait avec l autre sans se poser la question de la différence d âge. Le bénévole (un professeur d Histoire à la retraite) sait transmettre sa passion avec pédagogie ce qui permet d accroître la motivation des jeunes. Le matériel mis à disposition par le cantonnier (marteaux, branches de bois etc.) est partagé aussi bien avec le groupe de jeunes, que les animateurs ou encore que le bénévole. Contact : Jean-Claude Guilbert Président de l association «archéologique, historique et scientifique des amis de Béruges»

28 III. ECHANGER ET PARTAGER ENTRE GENERATIONS FAIRE ensemble : Les générations construisent ensemble 1- échanger des pratiques culturelles L éducation à l entretien des arbres fruitiers L association les Croqueurs de pommes de la Vienne a pour objet la sauvegarde des fruitiers anciens. Sa vocation permet le mélange des générations de manière continue. Elle forme le public à tous les travaux concernant la sauvegarde et l entretien des arbres fruitiers anciens. Elle a donc la volonté d éduquer toutes les générations, peu importe l âge de son public (public scolaire, adolescent, adulte). Elle constate l adhésion du public à une culture sans pesticides. Le besoin croissant des participants pour acquérir les connaissances nécessaires à l entretien des arbres fruitiers permet à l association de faire perdurer ses actions. Contact : B. Texier 1 er vice-président de l association «les croqueurs de pommes» de la Vienne 81, rue du planty Buxerolles 26

29 Un accueil touristique intergénérationnel «L accueil touristique ne se limite pas à un certain public mais est bien intergénérationnel.» L ADECT (Association de Développement Economique, Culturel et Touristique) est une association de Saint-Benoît ayant pour vocation le développement économique, culturel et touristique de la commune de Saint-Benoît. Situé dans le cadre convivial et riche en Histoire de l abbaye, ce lieu participe au développement touristique et est à l origine de nombreuses animations et manifestations (circuits pédestres, vide-greniers, les rencontres gourmandes ). En effet, à travers son action d accueil touristique, l ambition de l ADECT est de satisfaire les touristes et faire vivre la commune. Etant ouvert toute l année, ce lieu touche un vaste public de tout âge. L intergénérationnel est donc très présent au sein de l accueil touristique et des diverses manifestations qui en découlent. Contact : Jean Lebault Autour du théâtre L amicale des loisirs est une association de Croutelle ayant pour vocation la pratique de loisirs très divers. Tous les ans, elle organise une représentation théâtrale dont le but essentiel est de distraire le public et de créer du lien social. Le coût peu élevé et la qualité de la prestation lui permettent de perdurer. L intergénérationnel, même s il n est pas un objectif affiché, est très présent. Contact : Françoise Hipault Présidente de l association «l Amicale des loisirs» 27

30 Un festival «Agitateurs des sens» Voix Publiques est une association située à Poitiers ayant pour vocation l organisation du festival des Agitateurs de sens. Une semaine par an, elle organise le festival «Agitateurs des sens» qui a pour objectif d offrir à un public très large une grande diversité de thèmes de réflexion et de lieux de paroles où chacun, dans un esprit de tolérance et de respect mutuel, peut faire part de ses expériences et s enrichir de celles des autres. En 2011, le festival portait sur le thème «virtuel, réel, jusqu où?». Il s agissait de trente manifestations diverses qui ont été proposées au centre-ville de Poitiers durant sept jours. Avec ses nombreux partenaires, ce festival touche un vaste public allant des adolescents aux personnes âgées. L intergénérationnel, de fait, se traduit par les échanges, les interactions et les rencontres entre les différents participants au cours des manifestations. Contact : Anne Arnaud Présidente de l association «Voix Publiques» «Ciné Métis» «Ciné Métis, c est avant tout un moment de partage et de découverte d une culture à travers sa cinématographie. Le groupe de bénévoles, accompagné par les animateurs de la MJC Aliénor d Aquitaine, prend en charge toute l organisation : du choix des films, à la conception du repas en passant par l animation musicale.» Cinq fois par an, la Maison de la Jeunesse et de la Culture Aliénor d Aquitaine* située à Poitiers, met en place un projet nommé Ciné Métis porté par cinq associations de la ville (Le Toit du Monde, Sanza, MJC, l éveil et le Centre familial.). C est une démarche transversale au secteur cinéma et à celui de la vie de quartier de la MJC. Il s agit d une soirée cinéma tout public. Elle compte une centaine de participants âgés de 3 à 80 ans et de vingt à trente bénévoles âgés de 25 à 76 ans. Cet évènement est préparé et organisé en amont avec les habitants du quartier. Chaque fin de film fait automatiquement l objet d un débat. En effet, les films projetés viennent des quatre coins de la planète et sont propices à la découverte 28

31 d autres cultures. Un animateur de la MJC est présent ainsi qu une personne dite «témoin» du sujet du film (connaisseur du sujet). Un repas avec animations est ensuite proposé aux participants. Contact : Colin Péguillan Référent du projet «Ciné Métis» Des animations musicales attractives «C est quelque chose de naturel, on ne se pose même pas la question!» ; «Les contacts sont très faciles entre les générations, il y a un respect et un échange réciproque.» Créée en 2002, l association des Ateliers musicaux, située à Biard, a pour but de permettre la pratique et l apprentissage de la musique au plus grand nombre ainsi que l animation de la commune par l organisation de manifestations culturelles. Elle met en place des ateliers musicaux ouverts à tout public. Ceux-ci sont à l initiative du festival «Biard dans les airs», co-organisé avec le comité des fêtes et la Mairie de Biard. Cette manifestation annuelle se déroule sur deux jours et attire plus de cinq cent participants! L association permet d organiser des évènements musicaux sur la commune. Les ateliers musicaux sont notamment à l origine d un groupe nommé «la fanfare en plastic» composé de trente musiciens. L association, attirant pas moins de quarante adhérents âgés de 15 à 62 ans, reflète le mélange des générations. Grâce au bénévolat très actif, plusieurs cabarets sont organisés chaque année drainant pour chacun une centaine de participants. Les actions de cette association sont familiales et conviviales. Elles se déroulent dans un esprit «bon enfant». Contact : Gilles Morin Directeur de l association «les Ateliers musicaux»

32 Une fête de la musique fontenoise Le Centre d Animation Jeunesse (CAJ) de Fontaine-le-Comte a pour vocation l accueil des jeunes en leur proposant diverses activités sur des créneaux horaires variés. Chaque année, l association participe à la fête de la musique dans le but de créer du lien social entre les jeunes et les habitants de la commune. En outre, elle souhaite mettre en avant des groupes de musiques locaux. Des petits concerts sont organisés en partenariat avec les commerçants de proximité ainsi que la Mairie. Avec un public âgé de 6 à 89 ans, l intergénérationnel se fait de manière spontanée, dans la convivialité et l enthousiasme. La motivation et l éclectisme des groupes et leurs âges permettent à l association de poursuivre son implication dans cette action tous les ans. Contact : Florent Gaillard Directeur du Centre d Animation Jeunesse de Fontaine-le-Comte «Les expressifs» Poitiers-Jeunes est une association qui aide à la réalisation des projets des jeunes et qui organise deux manifestations majeures par an : les Expressifs et le carnaval de Poitiers. L accès à la culture pour tous est son enjeu majeur. Le festival «les Expressifs» est certainement l une des plus importantes manifestations festives de Poitiers. Il s agit de quatre jours de découvertes, de spectacles et d échanges en tout genre dans les rues de Poitiers. évènement incontournable de la rentrée, il invite le public à se laisser surprendre, à s exprimer et à redécouvrir la ville. Le festival se développe au gré des tendances, des cultures émergentes et de la découverte de nouveaux talents. Sa devise : gratuité et accès à la culture par le biais de concerts et de spectacles d Art de rue. Il accueille tout public dans un esprit de convivialité et de fête, soit environ soixante mille spectateurs en quatre jours! Cet esprit spontanément intergénérationnel devient désormais un des objectifs de l association. A l initiative de l Agence des Temps de Grand Poitiers, elle étend depuis quelques années sa programmation aux salariés du centre-ville pendant l heure du déjeuner ainsi que le dimanche pour accentuer la mixité du public. Contact : Nicolas Hay Président de l association «Poitiers-Jeunes» 30

33 2. Partager des moments conviviaux Autour d une galette des rois Le Centre Culturel de Chasseneuil-du-Poitou a pour vocation d offrir à l ensemble de la population des activités récréatives et éducatives dont l objectif est de faire prendre conscience à chacun de ses aptitudes. Chaque année, il rassemble tous ses clubs pour regrouper les adhérents : enfants, adolescents, jeunes adultes et seniors autour d une animation intitulée «Galette des rois». Les adhérents des clubs et leurs familles échangent, communiquent et apprennent à se connaître lors d un moment convivial et familial. La galette des rois est une occasion pour les adhérents et leurs familles de se réunir, d échanger et ainsi d apprendre à se connaître. L intergénérationnel prend donc vie à travers cette rencontre. Contact : Michèle Parisot-Hoyau Présidente du Centre Culturel de Chasseneuil-du-Poitou Des moments conviviaux entre voisins L association Les Amis de la Claire Fontaine est une association ayant pour objet l animation du quartier de l abbaye de Fontaine-le-Comte. Spontanément, elle mélange les générations du quartier à travers ses animations de repas de rentrée, ses barbecues ou galettes des rois. Ces actions ont pour objectif de faire se retrouver les voisins autour d activités conviviales. A raison de deux par an, celles-ci rassemblent un grand nombre d habitants de ce quartier dans un esprit «bon enfant» et familial. Contact : Sylvie Sémerie Présidente de l association «les Amis de la Claire Fontaine»

34 L accueil des nouveaux habitants à travers une fête de quartier L association de la Pourette, située à Migné-Auxances, a pour objet de défendre les intérêts des habitants du quartier et de favoriser la bonne entente de voisinage. Chaque année, elle organise une fête de quartier. Outre le fait de partager des moments conviviaux communs, l objectif est d accueillir les nouveaux habitants dans l optique d une intégration sur le quartier. Des activités sportives pour les enfants et les adultes du quartier sont mises en place. L animation se clôture ensuite par un repas rassemblant tous les participants. Le fait d échanger des moments communs dans un cadre festif permet de créer du lien social entre les habitants du quartier. Contact : Arnaud Saurois Président de l association «la Pourette» Des animations autour d échanges de biens et de services L association SEL Le Chabis, créée à Poitiers en 1996, a pour but de favoriser le lien social à travers l échange de services, de biens et de savoirs. Elle offre à ses adhérents l occasion de cultiver leurs richesses en les partageant. Des échanges sont organisés tout au long de l année entre les adhérents. La Maison de la Gibauderie, dont l association est adhérente, est le lieu principal des réunions institutionnelles, des groupes de travail et des rencontres conviviales. En outre, l association organise régulièrement diverses activités et sorties. Tous les mois, des repas conviviaux sont organisés (par exemple : des pique-niques en été). Trois fois par an, sont mises en place des «bourses d échanges» où l on peut échanger toutes sortes d objets et «fabrications maison» (confitures etc.). Les activités débutent après le partage du déjeuner. Les adhérents ont la possibilité de mettre en place diverses animations. Chacun est invité à proposer une activité qu il maîtrise (cuisine, bricolage etc.). L intergénérationnel est totalement représenté dans les actions puisque l entrée dans le SEL peut se faire à tout âge. Des enfants participent avec leurs parents ainsi que des retraités ou encore des 32

35 personnes exerçant une activité professionnelle. A travers ses objectifs, l association mélange une diversité de personne favorisant le lien ainsi que la mixité sociale. Contact : Bénédicte Terrassier Présidente de l association SEL «le Chabis» Les Jardins partagés Les Mains Vertes est une association de Poitiers créée en juin Elle a pour vocation le partage du jardinage biologique. Implantée sur le quartier des Couronneries, deux conditions sont nécessaires à son adhésion : être majeur et vivre sur le quartier. Elle se compose d une cinquantaine d adhérents de tout âge (jusqu à plus de 80 ans). La ville de Poitiers va mettre à disposition (d ici mars 2012) aux adhérents de l association une parcelle de terrain clôturé à vocation de jardinage biologique. Cette parcelle, d environ m² se décompose de la manière suivante : 950 m² consacré à un espace de jardinage collectif ; 27 parcelles individuelles. L objectif de cette action est de donner la possibilité à des personnes du quartier, ne possédant pas de terrain, d accéder à un espace de jardinage. En outre, cette action créée une forte mixité culturelle et générationnelle. Contact : Frédéric Boulesteix Président de l association «les Mains Vertes» L organisation d une fête villageoise L association du HandBall club de Mignaloux-Beauvoir a pour but de favoriser la mise en place et le suivi dans l apprentissage de la pratique du hand-ball. Elle souhaite également permettre la formation des jeunes, des entraîneurs et des arbitres. Cette association ambitionne d évoluer dans la vie du club avec une équipe d une trentaine de bénévoles. 33

36 Chaque année, elle organise une fête villageoise que ce soit la fête de la musique, un troc sport, un concours de boules etc. L intergénérationnel étant un choix, elle souhaite, à travers cette action, favoriser la mise en place d activités permettant de créer une socialisation, un processus d échanges entre divers publics venant d horizons sociaux différents. Cette action nécessite un gros travail d équipe entre les bénévoles et touche ainsi un public âgé de 10 à 70 ans. La rencontre, le partage et l échange entre les personnes de tout âge sont de mise lors de la fête de la musique à Mignaloux-Beauvoir! Contact : Manuel Roulaud Responsable organisation compétition/développement au HandBall Club Mignaloux-Beauvoir Autour d une fête de quartier Une fête de quartier a lieu tous les ans au mois de juin et repose sur l engagement des acteurs du quartier des Couronneries. La Maison des Jeunes et de la Culture Aliénor d Aquitaine de Poitiers assure la coordination des contenus : administratifs, techniques et financiers. La participation et l implication des acteurs passent par la mise en place de commissions (animation, restauration, communication, décoration ) où les associations et habitants sont invités à construire la manifestation. Les propositions sont validées lors d une rencontre collective mensuelle (notamment sur le choix de la date, du jour, du lieu, du thème ) Les objectifs de cette fête sont multiples. Il s agit de fédérer les acteurs de la vie locale, d impliquer les habitants et les jeunes pour favoriser leur expression individuelle, de favoriser l exercice de la démocratie, de mettre en valeur le quartier, d encourager la mixité sociale, culturelle et générationnelle ainsi que de développer une action culturelle de proximité. Cette fête de quartier permet de rapprocher les habitants et de mieux connaître son quartier et ses acteurs. Des liens entre voisins peuvent donc se créer dans un cadre convivial et festif. Contact : Ludivine Lavaur Animatrice «vie de quartier» à la Maison des Jeunes et de la Culture Aliénor d Aquitaine 34

37 Des échanges intergénérationnels ludiques A travers sa mission à vocation familiale et pluri-générationnelle, la Maison des projets*, située à Buxerolles, organise et anime diverses activités qui concernent un public d une grande mixité d âge. Des échanges gourmands, des ateliers enfants/parents/grands parents et des ateliers hebdomadaires ainsi que des sorties familiales sont régulièrement organisés. Leurs objectifs sont de créer du lien social et des solidarités entre des personnes de cultures et d âges divers. Rompre l isolement, favoriser la rencontre, faire émerger des savoir-faire, ainsi qu encourager les relations intergénérationnelles, la connaissance de l autre et de sa culture par l échange, partager un moment convivial et redonner confiance sont les principes mêmes des activités à travers un aspect ludique et convivial. L âge des participants est très varié. Il s étend de 2 ans (lors des échanges entre générations) à 83 ans (lors des échanges gourmands). Ces rencontres permettent aux uns et aux autres de porter un autre regard sur la différence de culture et d âge. Elles peuvent lever certains préjugés dans l apprentissage de la connaissance de l autre. Ces activités permettent d inscrire les participants dans une dynamique participative où chacun échange avec l autre librement. Contact : Pascale Decourt Directrice du Centre Socio-Culturel la «Maison des projets» Des ateliers parents / enfants «Le projet intergénérationnel ne s entend pas comme une action ciblée vers une tranche d âge particulière, mais bien au contraire comme un projet transversal entre les âges et concernant toutes les générations.» Environ quarante-cinq ateliers parents/enfants sont organisés sur l année au sein du centre de loisirs de la Maison de la Culture et des Loisirs du Local* située à Poitiers. Il s agit d échanges entre des enfants âgés de 3 à 12 ans et leurs parents à travers des ateliers artistiques. Ils touchent une quinzaine de familles soit environ deux cent personnes sur l année. 35

38 L activité peut durer entre 15 minutes à 1h30 ce qui permet l accessibilité aux familles qui n ont pas toujours beaucoup de temps libre. Animés par le référent familles ainsi que deux animateurs, ces ateliers leur permettent une meilleure compréhension des éventuels «problèmes» de comportement de l enfant par l observation du rapport enfant/parents. A travers ces actions, des liens se créent, tant entre les parents et les enfants, qu entre les parents eux-mêmes, dans un esprit convivial et chaleureux. Les animateurs ont ainsi l occasion d apprendre à connaître les parents. Contact : Nathan Nicole Référent famille de la Maison de la Culture et des Loisirs «le Local» Des après-midi «Jeux de société» «Nous souhaitons avant tout créer du lien entre les familles et permettre à nos enfants d avoir une scolarité riche en découvertes, dans une ambiance conviviale.» L association des parents d élèves de Béruges a pour objectif de réunir les parents et les enfants de l école de la commune et de mettre en place des actions visant à aider financièrement l école. Deux après-midi «jeux de société» sont organisés dans l année : un pendant les vacances de février et un autre pendant les vacances de Pâques. Le but de cette action est de jouer ensemble, en famille. Chacun apporte ses jeux de société et les fait découvrir aux autres. Il s agit donc d un moment convivial, de partage, qui permet d apprendre à connaître l autre. Cette action attire un vaste public et permet en outre un mélange de générations dans un esprit «bon enfant». L intergénérationnel n est pas un objectif de l action mais à toute sa place à travers la participation des enfants, des parents et parfois même des grands-parents. Contact : Cathy Blanco Présidente de l association des parents d élèves 36

39 Des moments d échanges autour des jeux de société «Le jeu reste fédérateur entre les générations, associé au pique-nique cela constitue un très bon moyen de réunir les gens.» L étable des jeux est une association de Vouneuil-sous-Biard ouverte à toutes les personnes aimant jouer ou découvrir l univers des jeux de société. Elle accueille toute personne curieuse et ouverte d esprit à partir de 11 ans. Outre la possibilité aux adultes et aux adolescents de se retrouver régulièrement autour de jeux, elle organise également divers évènements tout au long de l année. Une à deux fois par an, l étable des jeux organise un pique-nique suivi d une soirée jeux de société en plein air. L objectif de cette action est de regrouper, faire se rencontrer des personnes de différentes générations autour d un loisir commun : les jeux de société. Lors du pique-nique, chaque participant amène sa contribution (plats, boissons etc.) qu il met en commun avec le groupe. Des liens intergénérationnels se créent naturellement autour d un instant convivial. Contact : Michel Dieazanacque Président de l association «l étable des jeux» Un concours de belote Chaque année, le club de personnes âgées «les amis de la Montgolfière» du Centre Socio-Culturel de la Blaiserie* de Poitiers organise un concours de belote. Cette animation est ouverte aux membres du club ainsi qu aux habitants du quartier sans distinction d âge. Les adhérents du club proposent aux jeunes du Centre Socio-Culturel de s occuper de l intendance et de la vente de gâteaux et boissons. L objectif est de laisser le bénéfice financier aux jeunes pour leur permettre de se constituer un capital loisir leur permettant d obtenir une réduction ou déduction du coût sur leurs loisirs au sein du centre. La fréquence de cette animation sera augmentée à compter de l année 2012 par l organisation de «thés dansants». Contact : Dominique Durand Directeur du Centre Socio-Culturel de la Blaiserie 37

40 Fête de quartier autour des «noces» Chaque année, le Centre d Animation de Beaulieu*, situé à Poitiers, organise une fête de quartier intitulée Beaulieu en fête. Pour l année 2011, un spectacle chorégraphique et musical «les Noces», créé par la Compagnie Les Clandestins, en a constitué le fil rouge. «Il s agit d un projet ambitieux dans sa mise en oeuvre artistique et dans ce qu elle induit comme travail en réseau entre différents pays ruraux et quartier urbain, dans la manière dont elle permet à des populations éloignées des pratiques culturelles artistiques de découvrir la danse contemporaine à partir de rencontres fondées sur la convivialité.» (cf. site Internet «Les Clandestins».) Il s agit d un projet à vocation intergénérationnelle et interdisciplinaire à travers la mise en scène d une noce invitant les publics à faire la fête autour d un banquet en plein air. Chaque famille représentée dans ce projet fait appel à des danseurs amateurs de tout âge. Le public n est pas simplement invité à assister à un spectacle mais plutôt à y participer comme s il faisait partie de la famille. Pour la préparation du spectacle comportant des éléments réalisés par les amateurs, des ateliers sont mis en place dès le mois d octobre jusqu au jour de la représentation le 25 juin. Ils concernent tout public (milieu scolaire, centre de loisirs, adultes etc.) et diverses activités (ateliers d écriture, de danse, de musique, de chant, d arts plastiques etc.). Au cours de cette fête, chaque artiste, professionnel ou amateur, offre au public de quoi se désaltérer et goûter aux mets du banquet de noce. L objectif du Centre d Animation de Beaulieu est bien l accompagnement et la médiation des publics du quartier. La polyvalence et la pluridisciplinarité de l équipe professionnelle favorisent le décloisonnement et le croisement des publics. Contact : Béatrice Charrier Directrice du Centre d Animation de Beaulieu Festival «Ecoutez-voir» A la demande de la ville de Poitiers, le Centre d Animation «CAP Sud»* situé à Poitiers, organise depuis cinq ans le festival «Ecoutez Voir» en partenariat avec le Conservatoire à rayonnement régional. 38

41 Chaque année, il s agit de créer des moments conviviaux en occupant des espaces stratégiques en dehors des murs de la maison de quartier. Des spectacles sont proposés à la sortie des écoles, devant le foyer de vie des personnes âgées ainsi que dans bien d autres lieux. De fait, les diverses générations spectatrices se croisent dans les rues du quartier. Pendant quelques jours, le festival offre à tout public des animations diverses telles que des ateliers de danse, des chorales, un travail de découverte des activités du clown etc. Touchant environ personnes, cet évènement a été créé à partir du besoin de croiser les générations. Il permet des rencontres improbables ainsi qu une mise en réseau de groupes structurés tels que les écoles avec le foyer de vie pour personnes âgées. Contact : Dominique Rudnik Directeur du Centre d Animation «CAP Sud» 3. Valoriser la pratique sportive Une journée «copains» autour du karaté «Chaque entraînement s adapte avec les adhérents présents.» La pratique sportive du karaté est l objet de l école fontenoise de karaté située à Fontaine-le-Comte Chaque année, l association organise une journée «copains» : chaque licencié vient faire un entraînement «découverte» du karaté en invitant une personne de son choix (copains, amis, famille, voisins etc.). Une session est donc réservée le matin aux jeunes (de 7 à 12 ans) puis une autre l après-midi pour les adolescents et les adultes. Outre l objectif de trouver de nouveaux adhérents, l intérêt pour l association est le mélange intergénérationnel du public à travers la découverte de la pratique du karaté ; le karaté étant un sport qui peut s exercer à tout âge. Pour ce club, il s agit de privilégier le bien-être et la convivialité tout en apprenant un art martial. Contact : Pierre Elineau Président de l association «école fontenoise de karaté» 39

42 Un week-end «sport en famille» Depuis 4 ans, l OMSFEL (Office Municipal des Sports, Fêtes et Loisirs), située à Migné-Auxances, organise un week-end «sport en famille» en partenariat avec un grand nombre d associations adhérentes ou non à l OMSFEL. Trois objectifs sont affichés à l action : faire en sorte d attirer un large public, montrer le bénéfice du sport sur la santé, provoquer des rencontres riches en termes de mixité sociale et générationnelle (personnes âgées, personnes en situation de handicap, adultes, enfants etc.). Du vendredi 18 h au samedi 18 h (avec une coupure entre 2 h et 7 h), des activités sportives sont proposées à tout public souhaitant y participer. Toutes les générations sont conviées au rendez-vous annuel mêlant esprit familial et convivial autour d activités sportives et de loisirs. Ainsi en 2011, le public était constitué de personnes âgées de 2 à plus de 80 ans! L ESAT (établissement et Service d Aide par le Travail) de Lavausseau également invité, a permis d intégrer à l action des personnes adultes de tout âge en situation de handicap. L initiative, partie d une commande du Ministère de la santé et des sports, a perduré grâce à la demande des familles. Durant ces 24 h, une multiplicité d activités sportives est proposée aux participants. L objectif de l action n est pas la performance mais bien l amusement et la participation de chacun. L idée est que les participants restent un maximum de temps. En 2010, un lot avait été remis à chaque enfant et chaque personne en situation de handicap participante. Divers sports sont proposés : le tir à l arc, le VTT, le badminton, le karaté, le footing, le qi gong, le volley etc. Quelques particularités sont parfois apportées au niveau de certain sport pour permettre à tous les participants de le pratiquer dans un esprit d équité. Ainsi, l escalade est pratiquée en aveugle. Chacun grimpe au mur, les yeux bandés. Des binômes se créent pour permettre au grimpeur d être guidé par son partenaire resté en bas. Le basket, lui, est pratiqué en fauteuil roulant. Il y a également la possibilité de découvrir ou de pratiquer le show-down qui est du tennis de table pour personnes aveugles. Pour occuper les jeunes adolescents, une animation a été mise en place en Il s agit d activités de cirque sous le chapiteau du «champ des Toiles» spécialement mis en place pour la journée du samedi. L animatrice du chapiteau, ainsi que des jeunes de l association font découvrir aux participants divers ateliers tels que les trapèzes, les équilibres, les acrobaties ou encore les jongleries. Ils terminent ensuite la journée par un spectacle réalisé par les jeunes de l association de cirque. Contact : Josiane Rébillat Vice-présidente de l association «OMSFEL» 40

43 Un tournoi de basket pour les familles Montamisé Basket Association, située à Montamisé, a pour vocation la pratique sportive du basket. Chaque année en septembre, l association organise un tournoi des familles. Cette action a pour but de faire découvrir le basket à tout âge. Elle permet de créer des liens entre les familles et de faciliter l intégration et l investissement des membres dans l association. Les participants sont âgés de 4 à 65 ans. Dans un esprit de convivialité et de partage, le dynamisme de chacun (enfants, parents, grands-parents et bénévoles) permet de faire perdurer l action. Les liens intergénérationnels, au travers d une pratique sportive, se tissent naturellement. Contact : Sullivan Thevenet Un concours de pétanque inter-hameaux L association Le Carreau Bérugeois, située dans la commune de Béruges, a pour vocation d initier et de faire partager la pratique de la pétanque. Chaque deuxième samedi de septembre, elle organise un concours inter-hameaux à l issu duquel est proposé un barbecue. Trois à quatre équipes par hameau s affrontent autour du jeu de la pétanque. L objectif est de distraire les participants et de créer des liens dans un esprit familial et convivial. L équipe gagnante se voit remettre une coupe. Les participants sont âgés de 10 à 77 ans. Les équipes sont donc naturellement mixtes et intergénérationnelles. Pour finir la journée dans un esprit festif et chaleureux, un barbecue est organisé en contrepartie d une petite participation financière. L amusement et la bonne participation de chacun permettent à l association de renouveler cette action tous les ans, et ce depuis 6 ans! Contact : Christian Raymond Président de l association le Carreau bérugeois

44 Des randonnées pour tous les âges «Le plaisir des anciens est de maintenir le lien avec les plus jeunes.» L Alma Rando, association de Migné-Auxances, est un club de randonnées. Elle a fait le choix d intégrer l intergénérationnel dans ses objectifs. Deux mercredis par mois, des membres du club encadrent des randonnées pour les personnes plus âgées. Ils adaptent donc le rythme de la marche (moins soutenu) ainsi que la longueur (plus courte). L objectif étant de permettre aux personnes plus âgées de continuer à pratiquer un exercice physique dans le club dont ils sont adhérents depuis plusieurs années. Parallèlement à cette action, l association organise une fois par an une sortie commune aux deux équipes, avec les plus jeunes et les moins jeunes. Le public concerné est âgé de 3 à 90 ans. Le départ de la marche est donc commun aux deux équipes. Elles se séparent ensuite pour une randonnée sur parcours différent, pour mieux se retrouver à l arrivée où elles se regroupent autour d un repas. De la même manière, l association a mis en place depuis l année dernière un weekend intergénérationnel autour de cette même thématique. Se déroulant le premier week-end de septembre, celui-ci regroupe deux à trois générations (enfants/parents/grands parents). Contact : Nicole Estieu Secrétaire de l association «Alma rando» Une randonnée VTT pour la lutte contre la mucoviscidose L objet de l association du Vélo Club Fontenois, située à Fontaine-le- Comte, est la pratique du VTT et du cyclo en loisirs ou en compétitions. Chaque année, lors de la Virade de l Espoir, le Vélo Club Fontenois organise une randonnée VTT pour participer à la lutte contre la mucoviscidose. Son double objectif est de récolter des fonds pour lutter contre la maladie ainsi que de rendre visible la pratique du VTT. L intergénérationnel est à la fois un choix de l association par la diversité de sa pratique VTT et cyclo mais également naturel et spontané par le respect des anciens membres du club toujours actifs. 42

45 Les diverses générations se réunissent et pratiquent ensemble le VTT dans un même objectif de solidarité : la récolte de fonds pour lutter contre la mucoviscidose. Contact : Stéphane Bouard Président de l association «Vélo Club fontenois» La course à tous les âges «Dans ces actions sportives, les enfants comme les adultes prennent plaisir à s encourager mutuellement.» L association Fraid aventure 86, située à Chasseneuil-du-Poitou, a pour objectif d organiser et de participer à des duathlons ou triathlons. Une fois par an, l association organise : le triathlon des enfants de 6 à 15 ans au CREPS, le duathlon de Chasseneuil-du-Poitou pour un public de 6 à 70 ans (les distances changent en fonction de l âge), l Ekiden : un marathon par équipe de six coureurs. Outre la promotion de ces évènements sportifs, l objectif de l association est également de faire courir des personnes en groupe pour développer l esprit d équipe. Les adultes et les plus jeunes s entraident mutuellement lors des compétitions. L organisation de deux manifestations adultes et enfants sur une même journée est très formatrice et appréciée de tout public et compétiteur. Contact : Jessica Berland Présidente de l association «Fraid aventure 86» 43

46 Une association sportive multiforme L association LAMI a été créée en 1991 sur le fondement de la création de lien social. Située dans la commune de Mignaloux-Beauvoir, elle est née en réponse à une demande sociale des habitants. L objectif était de faire en sorte d impliquer les habitants de la commune. Cette association se décompose en quatorze sections : «Les marchepieds» ; Le théâtre pour les jeunes ; Le théâtre pour les adultes ; Le tir à l arc ; Le judo ; Le yoga ; La danse modern jazz pour les jeunes ; La danse modern jazz pour les adultes ; Les arts plastiques ; La danse salsa pour adultes ; La danse orientale et percussions ; LAMI solidarité ; Le cours de piano ; Le groupe choral «tu viens comme ça». Chaque section vit de ses activités mais est solidaire des autres. Les activités de chaque section doivent couvrir toutes les tranches d âges (dans la mesure du possible), d où l existence de sections enfants/sections adultes. Mais certaines peuvent être transversales dans les âges (comme la marche par exemple). L association compte environ deux cent trente-deux adhérents individuels, vingt-cinq à trente bénévoles âgés de 16 à 70 ans ainsi que neuf salariés âgés de 25 à 50 ans. Le tir à l arc C est une section intergénérationnelle puisqu elle inclut autant les enfants que les adultes. Quinze à trente participants sont ainsi encadrés par un bénévole. L objectif de la section est la pratique du tir à l arc loisirs qui mène à la compétition. Ce sont les utilisateurs qui gèrent le matériel : avant et après le cours une entraide réciproque s instaure entre les participants. L atelier lecture Il concerne des participants âgés de 25 à 70 ans. Il se déroule tous les 15 jours. Au début du mois de juin 2011, une marche découverte a été organisée dans le cadre de la fête des jardins au Deffend. Il s agissait de la construction d une visite guidée des jardins au Deffend par l animation et la lecture de textes (qu ils soient scientifiques, contes, recettes de cuisine etc.) Les textes ont été préparés en amont par la Bibliothèque. Contact : Valérie Lepeytre

47 IV. Zoom sur deux projets novateurs 1. Résidence intergénérationnelle des trois cités «Comment les locataires se prennent en main» «Pour améliorer au mieux la vie dans les cités, il faut s occuper des gens autant que des lieux» Jacques Donzelot, Le Monde, 9 mai La colère comme élément déclencheur En mai 2006, les habitants de la rue René Amand apprennent dans la presse la rénovation de cent quatre-vingt dix-huit logements dans le cadre du Plan National de Rénovation Urbaine. Ils apprennent également que le projet aura une spécificité : la barre sera transformée en résidence intergénérationnelle et organisée autour d une charte. Les dates clefs du projet 2005 : Lancement de l idée par SIPEA 2006 : Colère des habitants 2008 : Rencontre de médiation entre élus, bailleurs, habitants et associations 2009 : Restitution de l enquête de besoins faite par les habitants 2010 : 1 er comité de pilotage 2011 : Création de l Espoir et dépôt du premier dossier concernant le Centre de Santé à l ACSE : Début du chantier 2014 : Fin du chantier 45

48 Cette annonce, dans la presse et sans concertation préalable, met le feu aux poudres auprès des locataires les plus anciens de l immeuble. Cette colère, dans un contexte de tensions entre bailleur et habitants, va en fait s avérer extrêmement fructueuse pour la suite du projet. Les habitants font appel à la CLCV (association de locataires : Consommation, Logement, Cadre de vie) pour les soutenir, dans ce qui est à ce moment-là une opposition complète au projet. Des groupes de paroles se mettent en place au sein de l immeuble, animés par les habitants eux-mêmes, avec invitations, comptes-rendus, etc. Une première phase permet de poser à plat toutes les désapprobations liées au logement et à la vie dans l immeuble, mais aussi de mieux comprendre et d éclaircir les peurs que provoquent initialement le projet et notamment celle, rare mais réelle, d être délogé, sans solution pour la suite. Une seconde phase permet de mieux comprendre le principe d une résidence intergénérationnelle. Peu à peu les huit groupes de paroles mis en place tant au sein de l immeuble, qu au sein du quartier permettent le passage d un refus du projet à l idée de proposer un contre-projet. Des valeurs et un projet politique comme fondements d un projet d action La centaine de personnes qui réfléchit pendant quelques mois va produire un nombre très importants de comptes-rendus et surtout d idées forces. La première valeur annoncée est celle de solidarité, une solidarité vécue, réelle, en opposition avec la solidarité contrainte (et artificielle) prévue par la charte. La solidarité renvoie également aux questions de liberté et de dignité car une solidarité contrainte pourrait être vécue comme une atteinte à la liberté individuelle et un déni de dignité. Cette question de la dignité (et du respect) est au cœur de la réaction puis du contre-projet des habitants. Une partie des habitants avait une image d eux-mêmes partiellement négative du fait d habiter dans ce quartier, dans cet immeuble. Rebondir, proposer un contreprojet, c est donc aussi renvoyer de la dignité, de la respectabilité, à l extérieur, aux institutions, au monde. Rebondir, c est aussi se faire entendre. Fin 2006, le contre-projet se dessine autour d un projet de services aux habitants, services qui pourraient également être à disposition de l ensemble du quartier. La question de l assistanat, qui est ressentie par les habitants comme un système enfermant, pervers dans le sens où l on s y habitue, et qui finit par ôter toute dignité aux personnes, ressort également. Le contre-projet est donc annoncé comme un projet de lutte contre l assistanat. 46

49 Pour bien comprendre le projet de résidence intergénérationnelle, il faut savoir qu il y a en fait plusieurs projets : Un projet architectural Un projet de vie. Le projet architectural Il est porté par SIPEA Habitat et prévoit la rénovation de l immeuble (architecte : Gérard Lancereau) de 198 logements de la rue René Amand (construit en 1957). A la fin du projet, l immeuble disposera de : 205 logements dont : - 16 dans l annexe neuve - 60 adaptés au vieillissement - 9 adaptés aux personnes à mobilité réduite un espace services aux personnes de 225 m² ; un espace collectif et convivial de 225 m² Le projet de vie Il est porté par les habitants et les associations. Dans sa phase actuelle, il comporte deux volets : des services à la personne une dimension «Vivre ensemble» Les services à la personne Tels qu ils ont été réfléchis jusqu à ce jour, ils sont au nombre de 3 : Aide matérielle : changer des ampoules, monter une étagère, etc. Aide administrative : comprendre les courriers qu on reçoit, aider à rédiger un courrier, etc. Un Centre de Santé qui facilitera l accès aux soins avec des médecins salariés, mais qui assurera des actions de prévention. Le Vivre Ensemble Cette dimension du projet porte à la fois sur les relations interculturelles et les relations intergénérationnelles. Il se traduit actuellement par un groupe de travail avec les familles «d origines diverses». Une démarche de rencontre quasi systématique des habitants de la rue René Amand est également entamée. 47

50 De nombreuses personnes présentes dans les groupes de paroles vivent une situation de chômage, souvent de longue durée. La question de l emploi est donc également au cœur et au centre des discussions. La création d emploi, et notamment pour les jeunes (et c est dans ce sens-là également que le projet est intergénérationnel) devient également un des objectifs du projet d ensemble. Une importante enquête se met en place entre janvier 2008 et juin 2009 avec plus d une centaine d habitants mobilisés dans la préparation, deux mille trois cent questionnaires diffusés, deux cent trente traités. Cette enquête met en avant quatre dimensions fortes, attendues par les habitants, en termes de vie collective et de services : la santé, avec, à la fois des problématiques d accès aux soins (pour les personnes qui vieillissent, pour les mamans seules avec leurs enfants, pour les populations de migration récente), et de prévention ; l aide matérielle : comment changer une ampoule quand on a 80 ans et plus ; l aide administrative : «on ne comprend rien aux courriers qu on reçoit de l administration» ; les relations culturelles et interculturelles comment mieux connaître et mieux comprendre mon voisin qui est si différent Photographie de la future rénovation de la barre rue René Amand Source : Cabinet d architecte Lancereau - Meyniel 48

51 Un travail de compagnonnage entre habitants et associations Depuis novembre 2005, le Centre Socio-Culturel des Trois Cités est informé et associé au projet de résidence intergénérationnelle suite à une sollicitation de la Mairie de Poitiers. Au cours de cette rencontre, il s est positionné favorablement envers le projet mais en demandant une grande marge de manœuvre dans la mise en œuvre qui devait reposer sur l implication massive des habitants dans le projet. En 2006, la grande chance du Centre est d être également sollicité par la CLCV pour les soutenir. Leur sollicitation porte d abord sur un soutien logistique auquel le centre répond favorablement. À partir de l hiver 2008/2009, le Centre Socio-Culturel est complètement associé au dépouillement du questionnaire. En décembre 2008, il organise une rencontre mettant en co-présence habitants, élus, bailleurs et associations. Le principe est simple : il s agit pour tous les partenaires (SIPEA, élus, CLCV, habitants, comité de quartier, CSC) de dire et d écouter les divers points de vue pour connaître les différentes avancées, sans ouvrir le débat. Ce soir-là, a lieu un évènement majeur : les élus abandonnent officiellement l idée de la charte et acceptent le principe d un comité de pilotage majoritairement composés d habitants et animé par le centre. L intérêt du Centre Socio-Culturel des Trois Cités pour s engager dans ce processus repose sur plusieurs raisons : Des raisons contextuelles d abord parce qu il est engagé depuis 2001 à la fois dans l action et la réflexion autour des questions de vieillissement et d intergénérationnel ; Les partenaires du projet Les habitants du quartier des 3 Cités, l Association L Espoir, SIPEA Habitat, la CLCV (Consommation, Logement, Cadre de vie), le Comité de quartier des 3 Cités, l Association des Centres Socio-Culturels des 3 Cités. Un projet observé Le projet a été retenu par l Université de Bordeaux 3 comme lieu d observation dans le cadre d un programme de recherche sur les villes durables (et dans ce cadre, la question de la participation des habitants) Le projet a été retenu comme site d expérimentation dans le cadre d une convention entre la CNAV (Caisse Nationale d Assurance Vieillesse) et la FCSF (Fédération des Centres-Sociaux de France) 49

52 Des raisons de décentrage par rapport à ses actions habituelles : l habitat structure la vie du quartier, et quand certains habitants ont abandonné l espoir de retrouver un emploi, l habitat devient le tout premier centre de préoccupation. L habitat structure largement l état du vivre ensemble, et le vivre ensemble est au cœur des missions du centre ; Lorsqu un projet d habitants émerge, que des habitants le sollicite, c est le travail du centre, en tant que Centre Social participatif de soutenir ce projet ; Dans un quartier en forte rénovation, un des risques est que la rénovation ne profite que peu ou pas aux habitants actuels du quartier. Or le projet de SIPEA prenait en compte cette dimension (la faiblesse des revenus) pour proposer une rénovation plutôt qu une démolition-reconstruction aux habitants Enfin, travailler autour de la résidence intergénérationnelle est un outil, un support pour établir des ponts entre les générations, en prenant en compte les habitants dans toutes leurs dimensions. L Association L Espoir Elle a été créée le 28 juin 2011 pour prendre en charge ces services et peut-être la dimension «Vivre Ensemble». Elle est composée de 16 habitants, de 3 représentants d association et d un représentant du bailleur. Quelques caractéristiques du quartier des 3 Cités (regroupant 5 IRIS dont la deuxième plus riche de Poitiers et la plus pauvre) et de l immeuble habitants en ,44% de plus de 60 ans 17,77% de moins de 18 ans 18,32% de chômage 23% de familles monoparentales Source : Portrait de Territoire, Service Prospective et Coopérations Territoriales pour aller plus loin Vincent Divoux (directeur du Centre Socio-Culturel des Trois-Cités) Docs dispos : villeaucarre.org 50

53 2. L action «Kaps» L AFEV (Association de la Fondation Etudiante pour la Ville) est une association nationale née en Elle a pour vocation la lutte contre les inégalités et la création de lien social entre deux jeunesses : les enfants et jeunes en difficulté scolaire ou sociale, et les étudiants. L intervention de ces étudiants bénévoles vise à réduire les inégalités qui traversent notre société. Depuis août 2010, l association a mis en place une action sur Poitiers intitulée «Kaps». Il s agit d une colocation visant à inciter les colocataires à monter un projet sur le quartier d accueil. Pour cela, en partenariat avec Logiparc (bailleur social), quatre appartements ont été mis à disposition : deux sur le quartier de Saint-Eloi ainsi que deux autres sur le quartier des Couronneries. Chaque logement accueille trois étudiants, préalablement choisis sur leurs motivations. L objectif est à double sens : chaque colocation est en charge de monter un projet sur le quartier en contrepartie d un modeste loyer. Le but de l association est de montrer l investissement des jeunes sur le quartier car il est parfois difficile de se faire accepter sur un territoire. L exemple d une colocation sur le quartier des Couronneries à Poitiers Après avoir soumis et traité un questionnaire sur les attentes et les besoins de l ensemble des habitants de leur immeuble, il a semblé pertinent aux trois colocataires d un appartement de mettre en place un panneau d échange de services. Situé dans le hall d accueil, celui-ci permet aux habitants d indiquer un service dont ils ont besoin en retour d un autre échange de service. Une rencontre mensuelle est organisée entre les membres de la colocation et la coordinatrice. Après une première année d expérimentation, le bilan semble très positif. Il y a une grande participation des habitants ainsi qu un bon investissement des colocataires. La seule difficulté pour la coordinatrice est d assurer le suivi du projet lors des vacances universitaires alors que les étudiants sont momentanément absents. L échange de services étant un procédé très intergénérationnel, il touche les habitants de tous les âges de l immeuble. Le projet perdurera en 2012, avec une augmentation des appartements mis à la disposition d étudiants. Désormais, six appartements seront loués à des étudiants dans le cadre du projet «Kaps». Contact : Virginie Charron Chargée de développement local

54 V. ANNEXES Mettre en place un projet intergénérationnel dans son association Suite à l enquête réalisée en septembre 2010, de nombreuses réponses ont montré que les associations s intéressent à l intergénérationnel mais qu elles ont un besoin d échanges pour mieux formaliser leurs projets autour de cette thématique. Le Conseil de Développement Responsable et l Agence des Temps de Grand Poitiers ont organisé, en Octobre 2011, une formation pour les bénévoles associatifs : «Partage d expériences pour construire et/ou approfondir un projet ou une action intergénérationnelle et analyser ses effets». Animée par l AFIPAR. Les objectifs de la formation : répondre aux questionnements relatifs à la démarche intergénérationnelle (préciser quelles sont les nouvelles formes d action pour favoriser les liens entre générations, affirmer les valeurs qui fondent la démarche), intégrer la dimension intergénérationnelle au sein des projets, aider à analyser les effets du projet ou de l action intergénérationnelle. Cette formation a permis à diverses associations d échanger autour d un intérêt commun : l intergénérationnel. La mixité des structures présentes a permis d enrichir les débats : Re-santé-vous Centre d Animation «CAP Sud» Graphisme couleur Handball club de Mignaloux-Beauvoir Amicale des Passionnés des Véhicules Mieux Vivre par la Sophrologie Anciens Conseil de quartier Cœur de ville Conseil des aînés de Buxerolles Comité de jumelages de Chasseneuildu-Poitou Radio Accords Poitou Centre d Animation de Beaulieu 52

55 LES MAISONS DE QUARTIER DE GRAND POITIERS Qu est-ce qu une maison de quartier? C est une structure de proximité composée d un ou de plusieurs espaces déclinant des activités et des services pour l ensemble de la population d un quartier sur la base de son propre projet et en fonction des caractéristiques de son environnement. Elle se conçoit comme une structure de développement local. Sont notamment développés : des services de proximité, des actions éducatives, sociales et culturelles pour tous, le lien avec les associations, la concertation et la coopération avec les écoles et les organismes intervenant sur le quartier, l expression des habitants. Centre d Animation de Beaulieu Le Centre d Animation de Beaulieu est une association d éducation populaire ayant pour double mission la gestion de l établissement socio-culturel ainsi que l organisation de tous les services et activités à caractère social, culturel, éducatif et de loisirs. Le conseil d administration, composé de vingt et un bénévoles, est épaulé par une équipe de vingt-cinq permanents (postes de direction, d animation, d accueil, d administration, et d entretien). Ses activités se développent principalement en direction du quartier de Beaulieu auxquelles s ajoutent certaines actions qui ont un rayonnement à l échelle de la Ville de Poitiers dans le cadre d un contrat de mission d intérêt général. 10 Boulevard Savari Poitiers

56 Centre Socio-Culturel de la Blaiserie Créée en 1980 puis réhabilitée en 2002, cette association, organisme d animation globale et de développement de la vie sociale de Poitiers Ouest, anime et gère un équipement mis à la disposition des habitants par la ville, un ensemble de services et de réalisations collectives à caractère social, culturel, éducatif et sportif. Elle suscite la promotion des individus et des groupes à la prise de responsabilité par la participation, la rencontre, l information et la formation. Pour concrétiser ses engagements l association dispose d une équipe de vingt-sept salariés (équivalent temps pleins) âgés de 18 à 59 ans ainsi que de quatre-vingt-dix bénévoles actifs âgés de 16 à 84 ans. Rue des Frères Montgolfier Poitiers Centre d Animation «CAP Sud» Le Centre d Animation CAP Sud organise divers services et activités en direction des enfants, des adolescents, des adultes et des familles. Il compte soixante-dix bénévoles de tout âge ainsi que quarante salariés majoritairement âgés de moins de 35 ans. L ensemble des actions s inscrit dans un cadre collectif. Elles peuvent être socioéducatives, culturelles, sociales, sportives et de loisirs. Elles évoluent en fonction des besoins de la population. 20 rue de la jeunesse Poitiers Maison de la Culture et des loisirs «Le Local» La Maison de la Culture et des Loisirs le Local compte environ mille adhérents, trente salariés (équivalent temps pleins), quinze animateurs sur l année et environ cinquante bénévoles âgés de 25 à 70 ans. 54

57 Le secteur intergénérationnel, intégré au secteur famille a pour objectifs principaux : de favoriser les rencontres par un décloisonnement des âges et des générations, de favoriser et/ou renouer le lien social, de permettre l implication bénévole de chacun dans les dynamiques collectives par le «faire ensemble» et l échange de savoirs. 16 rue Saint Pierre le Puellier Poitiers Maison de la Gibauderie Inaugurée en 2004, la Maison de la Gibauderie développe son concept du «bien vivre ensemble» à travers son projet d animation locale. Elle souhaite développer la vie citoyenne, sociale et culturelle au niveau du quartier, participer à la vie de la cité et être complémentaire aux autres maisons de quartier. Le mélange des générations est très prégnant au sein de son centre de loisirs. Il compte notamment douze bénévoles âgés de 45 à 75 ans. 111 rue de la Gibauderie Poitiers Maison des Projets Créée en 2001, l association a inauguré ses locaux en Elle est un exemple de projet né de la participation collective. La Maison des projets compte dix salariés et une cinquantaine de bénévoles. Elle a pour vocation de développer le lien social, renforcer la dynamique culturelle, susciter l émergence et la synergie des projets ainsi qu animer et gérer le Centre Socio-Culturel et les équipements associés. Ouverte à tous, sa fonction d animation locale la place comme un «outil de proximité» au service des projets des habitants et des associations. 48 avenue de la Liberté Buxerolles

58 Maison des Trois Quartiers (M3Q) Ouverte depuis 1984, la Maison des Trois Quartiers de Poitiers travaille sur le lien social et les relations intergénérationnelles à l échelle de son quartier. Plusieurs commissions fonctionnent sur ses différents secteurs d activités. Elles permettent d impliquer les usagers qui peuvent ainsi participer à la mise en place de projets , Rue du Général Sarrail Poitiers Centre Socio-Culturel «la Comberie» Créé en 1980, ce Centre Socio-Culturel situé à Migné-Auxances, a pour vocation d être un lieu d expression collective et de citoyenneté permettant de favoriser les échanges, les rencontres entre les habitants et associations locales. Il compte treize salariés (équivalent temps plein), trente-cinq bénévoles âgés de 50 à 70 ans et huit cents cinquante adhérents inscrits aux actions d accompagnement familial, à l emploi, aux ateliers de pratiques amateurs et aux projets concernant l enfance et la jeunesse. La Comberie Migné-Auxances Centre Socio-Culturel «le Toit du Monde» Le Centre Socio-Culturel du Toit du Monde a pour vocation d accompagner les personnes migrantes isolées dans un processus d insertion sociale. Il souhaite également valoriser les échanges culturels. Toutes les actions visent à travailler autour des représentations pour diminuer les mises à l écart, lutter contre le racisme et les discriminations et s enrichir des connaissances réciproques. 31 rue des Trois Rois Poitiers

59 Centre Socio-Culturel «les Trois Cités» Inauguré en 1967, le Centre Socio-Culturel des Trois Cités met en œuvre des projets de développement social et local dans le but de favoriser le bien vivre ensemble, de tisser des liens en luttant contre les exclusions intergénérationnelles et identitaires. Divers projets touchant un public très varié sont ainsi menés par cent soixante salariés et bénévoles. 1 place Léon Jouhaux Poitiers Maison de la Jeunesse et de la Culture Aliénor d Aquitaine (MJCAA) La Maison des Jeunes et de la Culture d Aliénor d Aquitaine est une association d éducation populaire qui intervient dans le champ de la culture et des activités sportives, de la jeunesse et de la petite enfance, de l insertion sociale et de l insertion par l activité économique, de l environnement et de la formation. Créée en 1970 à Poitiers, elle compte quarante-deux salariés âgés de 21 à 57 ans et mille quatre cent vingt-neuf adhérents en Elle fonde son action sur une mission d intérêt général et développe un projet d animation globale pour la ville. 37 rue Pierre de Coubertin Poitiers

60 la localisation des maisons de quartier de Grand Poitiers 58

61 LISTING DES ASSOCIATIONS AYANT PARTICIPé à L ENQUÊTE Un grand merci à l ensemble des associations qui ont contribué à la création de ce recueil par leur participation à l enquête menée en septembre 2010! Béruges Association des Parents d Elèves (APE) Association archéologique, historique et scientifique des amis de Béruges Bibliothèque Béruges Sport Nature (BNS) Carreau bérugeois Club musculation Club photo Biard Association Communale de Chasse Agréée (ACCA) Accueil de loisirs de Biard Aide à Domicile en Milieu Rural (ADMR) Association des Parents d Elèves (APE) Association de danse de Biard Atelier de décoration florale Ateliers musicaux de Biard Biard sans frontières Bibliothèque CATM section Biard (Anciens Combattants) Buxerolles Association des collectionneurs de France Ca Pousse Centre d animation Centre Français de Protection de l Enfant Club de retraités «rencontre» Comité des fêtes et d animation de Buxerolles Danse à 2 Country Donneurs de sang de la Boivre FEPS Section gym FEPS Section Judo FEPS Section VTT FEPS Sophrologie La Chenille bérugeoise Piquepatch &Tchach Section danse de Béruges Union Sportive Béruges Chante la Boivre Club de l amitié Comité des fêtes de Biard Couleurs Bi art Crèche «Suce Pouce» Croqueurs de pommes de la Vienne La Mouette à 3 queues L atelier théâtre de Biard O fil de la Boivre Pôle Multimédia Echiquier Poitevin Etoile sportive Buxerolles Football Etoile sportive de badminton Famille de France France bénévolat Vienne Gymnastique du Planty La Passerelle du Parc Le Parc des Electrons Maison des projets Mille pattes 59

62 Chasseneuil-du-Poitou Association Communale de Chasse Agréée (ACCA) Atelier BCD (Broderie Coiffes Dentelles) Canoë Kayak Club de Chasseneuil du Poitou Centre Culturel Chasseneuil Chasseneuil Loisirs Chasseneuil tennis de table Chasseneuil vélo animation Chorale Prélude Comité de jumelages Fontaine-le-Comte Au détour du chemin, section randonnée pédestre Centre Animation Jeunesse Créa déco Ecole fontenoise de karaté Football Club Fontaine-le-Comte Fontaine-le-Comte Basket club Fontaine-le-Comte Volley ball Foot loisirs Holly Jazz La Festive La gymnastique fontenoise Les amis de la Claire Fontaine Migné-Auxances Association Communale de Chasse Agréée (ACCA) Aide à Domicile en Milieu Rural (ADMR) ALMA Escalade (Association Locale de Migné-Auxances) ALMA Rando (Association Locale de Migné-Auxances) Amis de Michel Noury Amis de Salvert Anciens élèves des écoles primaires publiques Association de la Pourette Bridge Mignaxois Fraid Aventure 86 Futuro Club Judo Handball AS GP Chasseneuil La joie de vivre Le théâtre du Clain Les amis de la danse Ptit bout nounou Sporting Club Chasseneuil Société des Poètes et Artistes de France Tennis club Les gens du théâtre de Fontaine Poitiers Tennis de Table 86 Studio Font danza Symphonie Tennis club Union Fraternelle des Victimes de Guerres et Anciens Combattants (UFVGAC) Union Sportive de Judo Vélo club fontenois Vienne Nature Yoga Shanti Centre Socio-Culturel «la Comberie» Chekers Migné country club Chœur de l Auxances Comité des fêtes et de bienfaisance de Limbre, Moulinet E-QI-LIBRE Anciens Combattants d Algérie, Maroc et Tunisie (FNACA) Migné-Auxances Mémoires Office Municipal des Sports Fêtes et Loisirs (OMSFEL) Union sportive Migné-Auxances handball Union Sportive de Migné-Auxances Tennis 60

63 Montamisé 3 e Œil Action Coordination Communication Ouverture Réactivité (ACCOR) Association des Parents d Elèves (APE) ASPSM Danse (Association Sportive Post Scolaire Montamisé) Centre d Animation et de Loisirs de Montamisé Dessin peinture Montamisé Poitiers Abracadaconte Association Culturelle et Sportive des écoles Publiques de Poitiers Association Départementale des Pupilles de l Enseignement Public de la Vienne Association de la Fondation Etudiante pour la Ville (AFEV) AFS Vivre sans frontière Association des Gardes Malades du Poitou (AGMP) Alcool Assistance Accéder à la Lecture et aux Savoirs Indispensables à la Vie (ALSIV) Amicale Philatélique poitevine Amnesty International Association Nationale des Visiteurs de Prison (ANVP) Association pour la Recherche sur les Maladies Génétiques et le Handicap Mental Sclérose en Plaques Initiatives et Actions (ASEPIA) Association des diabétiques 86 Association des donneurs de sang de la ville de Poitiers Association pour l Accueil, l Information et la Rencontre des familles et amis détenus Autour du Pont Neuf Ecole de musique Gymnastique volontaire LAÏMA Les Foulées douces Montamisé Basket Association Mieux Vivre par la Sophrologie Nature à loisirs Tennis de table Accueil des Villes Françaises (AVF) Association Valentin Haüy (AVH) Banque alimentaire Centre d Entraînement aux Méthodes d Education Active (CEMEA) Centre familial Clain Boivre Sud Club VTT Cœur et Santé Poitiers Comité d action de Poitiers Ouest Comité de quartier Blossac - St Hilaire Rivaud Comité de quartier de Poitiers Sud «Vivre à Poitiers Sud» Comité de quartier de St Eloi Comité de quartier des Trois Cités Commission de vie de quartier des 3 Quartiers Croix Rouge française Culture et bibliothèque pour tous Echange de savoirs Eclaireurs et éclaireuses unionistes de France Ecole de musique du CEP Education 86 Entente des Générations pour l Emploi et l Entreprise (EGEE) EKITOUR ES Trois Cités Football Espéranto Poitiers 61

64 Eveil Fanzinothèque Fédération Familles Rurales Fondation Claude Pompidou France - Amérique Latine (comité local de Poitiers) Groupe d Entraide Mutuel (GEM) Groupement Etudiant National d Enseignement aux Personnes Incarcérées (GENEPI) Ginga-Nago Graine Poitou-Charentes Grand Abraço Groupement pour l insertion des personnes handicapées physiques Handicap International Initiative Développement Insersud Jardinature Jour de fête, de Pasteur à la Milétrie Kurioz Le Confort Moderne Le jardin aux sentiers qui bifurquent Les jardins familiaux du champ de la caille Ligue des Droits de l Homme Lions Club Aliénor d Aquitaine L Orée verte et ses riverains Love money Médecins du monde Médecins sans frontières Méli Mélo Mémoire Récré-Active Montmidi multi activités Naître et grandir Pass Emploi PEC JC Handball Philo par tous Planning Familial Poitiers Course d orientation Poitiers-Jeunes Pourquoi pas La Ruche Protection civile de la Vienne Radio Pulsar Réseau ville-hôpital 86 Restos du Cœur Roller n go Sanza Scouts Guides de France Secours Catholique Secours Populaire de la Vienne Système d Echange Local (SEL) SOS Amitié Stade Poitevin karaté Stade Poitevin natation Syrinx ateliers musicaux Union Départementale des Associations Familiales (UDAF 86) Un enfant, un cartable Un hôpital pour les enfants Union Nationale des Amis et Familles de Malades (UNAFAM 86) Union départementale pour le don du sang Université inter âges Vacances familles 86 Vacances ouvertes Vie Libre Vivre la Migration Autrement (VIMA) Vivre à Poitiers Sud Vivre au Breuil Mingot Voix Publiques 62

65 Saint-Benoît Académie Billard Club poitevin Association de Développement Economique Culturel et Touristique (ADECT) Association Départementale des Amis et Parents d Enfants Inadaptés (ADAPEI) Association Nature Culture Rencontres Echanges (ANCRE) Association Poitevine pour l Alphabétisation et la Promotion des Travailleurs Immigrés et leur Famille (APAPTIF) Association des Quartiers de la Varenne Astronomie ASLC Vouneuil-sous-Biard Assemblée des fêtes Association Diocésaine - Communauté Locale Club Aladin Comité de jumelage Graphisme Couleur Groupement des campeurs universitaires Bidibull Clain d œil ASLC Club Aînés Rural Val du Clain Club Informatique Club Lecture Couture Création Cyclo Saint-Benoît Gymnastique volontaire Horizon médical Afrique Le chant de l eau et du roseau Les amis de la bibliothèque Les Baladins Photons ASLC Quarter horse Country YUMIYA Gym volontaire Les donneurs de sang de la Boivre L Etable des jeux Santé sans Frontières Symphonie Vouneuil danse expression artistique Vouneuil-sous-Biard au fil du Temps Vouneuil sur planches 63

66 Ce document a été réalisé par : Service Prospective et Coopérations Territoriales Grand Poitiers Dominique Royoux, Gersende Boutet Impression : Grand Poitiers Composition : Fred Briand Février

67

68 Le Conseil de Développement Responsable est une instance consultative de Grand Poitiers dont le but est de fournir aux élus des études et des échanges. L Agence des Temps de Grand Poitiers étudie avec son groupe d élus les rythmes temporels des habitants, afin d adapter les services qu offre le territoire aux besoins des personnes à chaque âge de la vie. Depuis 2008, ces deux instances s intéressent à la question de l intergénérationnel et travaillent conjointement sur le «bien vivre ensemble» entre générations à l échelle de Grand Poitiers. Grand Poitiers Service Prospective et coopérations territoriales Conseil de développement responsable Agence des temps Tél Site : grandpoitiers.fr

LE PROJET EDUCATIF L ACCUEIL QUOTIDIEN DU JEUNE ENFANT A LA MAISON DE LA PETITE ENFANCE. Sommaire. 1 - Les principes... 2

LE PROJET EDUCATIF L ACCUEIL QUOTIDIEN DU JEUNE ENFANT A LA MAISON DE LA PETITE ENFANCE. Sommaire. 1 - Les principes... 2 LE PROJET EDUCATIF L ACCUEIL QUOTIDIEN DU JEUNE ENFANT A LA MAISON DE LA PETITE ENFANCE Sommaire 1 - Les principes... 2 2 - Les objectifs... 3 A - Favoriser la conciliation Vie familiale Vie professionnelle...

Plus en détail

CULTURELLE ET SOLIDAIRE

CULTURELLE ET SOLIDAIRE NOTRE POLITIQUE SOCIALE CULTURELLE POUR 2013 ET SOLIDAIRE A l aube de cette nouvelle année 2013, j ai souhaité, avec l ensemble de l équipe municipale, vous présenter en détail notre politique sociale,

Plus en détail

> Une maison des associations éphémère, à ciel ouvert. > Témoigner des valeurs portées par le monde associatif

> Une maison des associations éphémère, à ciel ouvert. > Témoigner des valeurs portées par le monde associatif > Une maison des associations éphémère, à ciel ouvert réunir les associations bourguignonnes en une seule journée > Témoigner des valeurs portées par le monde associatif La solidarité, La lutte contre

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

PROJET CULTUREL DE LA MJC DU VIEUX LYON

PROJET CULTUREL DE LA MJC DU VIEUX LYON PROJET CULTUREL DE LA MJC DU VIEUX LYON Juin 2011 Préambule : «L éducation populaire c est l association inédite, originale et formidablement féconde de trois projets ; Un projet éducatif, qui est celui

Plus en détail

PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE

PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE L EDUCATION - ENJEU ET LEVIER FONDAMENTAL DANS LA CITE - DROIT POUR TOUS LES ENFANTS un engagement à contribuer au - DEVELOPPEMENT DES POTENTIALITES DE L ENFANT

Plus en détail

ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES

ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES PROJET PEDAGOGIQUE Accueil des matins, midis et soirs, Temps d Activités Périscolaires (T.A.P.) - 1 - INDEX 1 Les objectifs permanents 1-1 Bien-être,

Plus en détail

les Hautes Garennes Centre social Enfance Jeunesse Adultes Associations Familles 2014/2015 www.ville-palaiseau.fr

les Hautes Garennes Centre social Enfance Jeunesse Adultes Associations Familles 2014/2015 www.ville-palaiseau.fr 2014/2015 Centre social les Hautes Garennes Enfance Jeunesse Adultes 32 rue Gustave-Flaubert - Palaiseau > 01 69 19 18 60 Associations Familles www.ville-palaiseau.fr Cette année, le centre social Les

Plus en détail

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Depuis 2006, la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin a repris les activités de l association Vièvre Lieuvin Enfance

Plus en détail

mission de service public culture sportive l organisation de rencontres l apprentissage de la citoyenneté l association d école

mission de service public culture sportive l organisation de rencontres l apprentissage de la citoyenneté l association d école Le Ministère de l Education Nationale a confié à l USEP une mission de service public portant sur : la construction d une culture sportive par l organisation de rencontres, l apprentissage de la citoyenneté

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE MAISON DES JEUNES SERVICE JEUNESSE DE MONTERBLANC

PROJET PEDAGOGIQUE MAISON DES JEUNES SERVICE JEUNESSE DE MONTERBLANC PROJET PEDAGOGIQUE MAISON DES JEUNES 2013 SERVICE JEUNESSE DE MONTERBLANC SOMMAIRE : I/ la maison des jeunes page 3 II/nos observations ayant amené ce projet page 4 III/ le projet éducatif et pédagogique

Plus en détail

Projet Pédagogique de l Ecole:

Projet Pédagogique de l Ecole: Projet Pédagogique de l Ecole: Organisation de l école et du temps de classe : L'école accueille des enfants de 2ans1/2 à 11 ans, c'est-à-dire de la maternelle jusqu à l entrée au collège. L école fonctionne

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale Ville de Lannion RÉGLEMENT INTÉRIEUR. OFFICE des RETRAITÉS. CCAS de LANNION

Centre Communal d Action Sociale Ville de Lannion RÉGLEMENT INTÉRIEUR. OFFICE des RETRAITÉS. CCAS de LANNION Centre Communal d Action Sociale Ville de Lannion RÉGLEMENT INTÉRIEUR OFFICE des RETRAITÉS CCAS de LANNION CCAS 11 Bd Louis Guilloux 22300 lannion tél 02 96 46 13 22 fax 02 96 46 13 23 L office des retraités

Plus en détail

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois Année 2013-2014 Contexte La ville de LAVENTIE est une commune en pleine expansion démographique, et, grâce

Plus en détail

L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE

L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE missiontice.ac-besancon.fr/college_mont_miroir 6, Rue de l Europe, 25120 Maîche Téléphone : 03 81 64 09 23 L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE SOMMAIRE Le collège L internat

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE. 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant.

PROJET PEDAGOGIQUE. 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant. PROJET PEDAGOGIQUE I - LES OBJECTIFS PEDAGOGIQUES : 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant. Moyens à mettre en œuvre pour atteindre l objectif : Etre

Plus en détail

«INTERGENERATION ET TRANSMISSION» Présentation de la biennale organisée par le RIG PACA (Réseau Inter Génération en région PACA)

«INTERGENERATION ET TRANSMISSION» Présentation de la biennale organisée par le RIG PACA (Réseau Inter Génération en région PACA) LES QUATRIEMES RENCONTRES INTERGENERATIONNELLES EN REGION PACA «INTERGENERATION ET TRANSMISSION» 29 ET 30 AVRIL 2014 Présentation de la biennale organisée par le RIG PACA (Réseau Inter Génération en région

Plus en détail

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants»

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants» PROJET EDUCATIF De l ALSH De Caylus (Accueil de loisirs sans hébergement) «Le monde des enfants» 1) Présentation p3 2) Orientations éducatives...p4 3) Les moyens p5 4) Évaluation.p6 1) Présentation : Le

Plus en détail

9 Référentiel de missions de l agence du service civique

9 Référentiel de missions de l agence du service civique BINOME 21 PROJET ASSOCIATIF 2011-2013 Pour une solidarité intergénérationnelle Erard Marie-Françoise Sommaire 1 Objectifs 2 Chartes 3 Fonctionnement de l association 4 Etude préalable 5 Projet actuel 6

Plus en détail

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT.

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. I Des permanences d accueil et des visites à domicile Toutes les équipes de Corrèze assurent des permanences

Plus en détail

ont le plaisir de vous inviter à la : attribuées aux porteurs de projets Lire et délire(s) 2013-2014 (10 ème édition)

ont le plaisir de vous inviter à la : attribuées aux porteurs de projets Lire et délire(s) 2013-2014 (10 ème édition) Promotion de la lecture et de l écriture pendant les loisirs en Tarn-et-Garonne La Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations La Caisse d Allocations Familiales

Plus en détail

Fleur PELLERIN Ministre de la Culture et de la Communication. Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports

Fleur PELLERIN Ministre de la Culture et de la Communication. Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Fleur PELLERIN Ministre de la Culture et de la Communication et Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Grand programme de service civique dédié à la culture «Citoyens de la culture»

Plus en détail

ÉDITO. Centre social municipal Chico Mendes. Centre multisports Jean Haniquaut. Services techniques. Espace Jules Verne.

ÉDITO. Centre social municipal Chico Mendes. Centre multisports Jean Haniquaut. Services techniques. Espace Jules Verne. 24 ÉDITO PLAN DES STRUCTURES Pierre ANSART Maire de Beaurains et Vice-Président de la C.U.A. Page 2 Page 19 Mener une politique de la ville tournée vers les autres est un des fondements du mandat qui s

Plus en détail

C.C.A.S. Centre Socioculturel De la Côte Sainte Catherine 1 Place Sainte Catherine 55000 BAR LE DUC

C.C.A.S. Centre Socioculturel De la Côte Sainte Catherine 1 Place Sainte Catherine 55000 BAR LE DUC Centre Hospitalier Centre Social LIDL Zone commerciale LAEP La Maison de Souricette Pont Triby Mac Do Gare SNCF C.C.A.S. Centre Socioculturel De la Côte Sainte Catherine 1 Place Sainte Catherine 55000

Plus en détail

Le projet pédagogique traduit les valeurs du projet éducatif en actions et animations concrètes par le directeur de la structure et les animateurs.

Le projet pédagogique traduit les valeurs du projet éducatif en actions et animations concrètes par le directeur de la structure et les animateurs. PROJET PEDAGOGIQUE : Le projet pédagogique traduit les valeurs du projet éducatif en actions et animations concrètes par le directeur de la structure et les animateurs. Le Skwatt est une structure municipale,

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE CENTRE COMMUNAL ENFANCE JEUNESSE PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE PREAMBULE L Accueil Périscolaire est un lieu d accueil qui fait l objet d une déclaration à la Direction Régionale et Départementale

Plus en détail

Conditions. Être âgé(e) de 60 ans et plus sur présentation d une pièce d identité.

Conditions. Être âgé(e) de 60 ans et plus sur présentation d une pièce d identité. Conditions Être âgé(e) de 60 ans et plus sur présentation d une pièce d identité. Justifier d une adresse sur la ville d Évreux (quittance de loyer, facture récente d eau, d électricité, de gaz ou de téléphone

Plus en détail

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique CinéSoupe programme itinérant de films courts en nord pas de calais et en belgique bah voyons! asbl // Séverine Konder // +32 (0) 485 217 327 // severine.bahvoyons@gmail.com // www.cinesoupe.com Embarquez

Plus en détail

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver Septembre à décembre 2014 Le TEMPS des SENIORS saison automne hiver Ensemble aux Des activités et des animations quotidiennes sont organisées au salon de la résidence des. Les animations au quotidien Jeux

Plus en détail

Projet pédagogique du temps périscolaire : Accueil périscolaire et NAP (Nouvelles Activités Périscolaires) de l école Maternelle et Primaire de la

Projet pédagogique du temps périscolaire : Accueil périscolaire et NAP (Nouvelles Activités Périscolaires) de l école Maternelle et Primaire de la Projet pédagogique du temps périscolaire : Accueil périscolaire et NAP (Nouvelles Activités Périscolaires) de l école Maternelle et Primaire de la Commune de Sainte Maure de Touraine Année Scolaire 2015-2016

Plus en détail

100 suggestions d activités pour la Fête de la culture

100 suggestions d activités pour la Fête de la culture 100 suggestions d activités pour la Fête de la culture Voici quelques suggestions pour vous aider à planifier vos activités de la Fête de la culture. Ces exemples ont été tirés des quelque 7 000 activités

Plus en détail

Sodexo Résidences Services asbl 75, rue Charles Jacquinot L-3241 Bettembourg www.andewisen.lu andewisen@msb.lu Tél. : 51 77 11-1 Fax : 51 09 28

Sodexo Résidences Services asbl 75, rue Charles Jacquinot L-3241 Bettembourg www.andewisen.lu andewisen@msb.lu Tél. : 51 77 11-1 Fax : 51 09 28 Membre du groupe Sodexo Résidences Services asbl 75, rue Charles Jacquinot L-3241 Bettembourg www.andewisen.lu andewisen@msb.lu Tél. : 51 77 11-1 Fax : 51 09 28 VOTRE RESIDENCE RÉSIDENCE an POUR de PERSONNES

Plus en détail

Projet éducatif de l association Calypso

Projet éducatif de l association Calypso Projet éducatif de l association Calypso Sommaire Historique... 3 Calypso en 2014... 4 Calypso fait grandir vos enfants... 5 Pour cela l Association Calypso porte un certain nombre de principes fédérateurs...

Plus en détail

CENTRE DE LOISIRS XAVIER LANDRY (3 ANS À 6 ANS - MATERNELLE)

CENTRE DE LOISIRS XAVIER LANDRY (3 ANS À 6 ANS - MATERNELLE) CENTRE DE LOISIRS XAVIER LANDRY (3 ANS À 6 ANS - MATERNELLE) > CAPACITÉ D ACCUEIL : 50 enfants Les activités proposées tiennent compte du développement psycho moteur et psycho affectif des enfants accueillis.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION. affiche : Sylvain Guinebaud

DOSSIER DE PRESENTATION. affiche : Sylvain Guinebaud DOSSIER DE PRESENTATION affiche : Sylvain Guinebaud FETE DU LIVRE de FISMES Dimanche 31 MAI 2015 FEMMES, DES LIVRES ET VOUS Elle a passé le cap des 10 ans avec succès et tout nous encourage à repartir

Plus en détail

en 2014-2015 Au Centre social Caf de Vierzon... Tarifs Carte d adhésion année scolaire 2014-2015 Famille

en 2014-2015 Au Centre social Caf de Vierzon... Tarifs Carte d adhésion année scolaire 2014-2015 Famille Imprimé par la Caf du Cher Tarifs Carte d adhésion année scolaire 2014-2015 Famille Associations 6 25 + participation de 2 à 6 selon l activité. Gratuité de certains espaces et services. Accueil et renseignements

Plus en détail

Mécénat intergénérationnel : l Ircantec lance son appel à projets pour l année 2014

Mécénat intergénérationnel : l Ircantec lance son appel à projets pour l année 2014 Mécénat intergénérationnel : l Ircantec lance son appel à projets pour l année 2014 Contact presse Isabelle Vergeat-Achaintre Responsable de la communication Tél. 33 (0)2 41 05 21 74 ou 33 (0)6 07 70 13

Plus en détail

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen 2010 VILLE D ARGENTAN PROJET PEDAGOGIQUE L enfant est le centre d intérêt d un projet pédagogique qui tient compte de : - Sa vie quotidienne

Plus en détail

LE BENEVOLAT : QUELLES SOLUTIONS POUR UN SECTEUR ASSOCIATIF EN PLEINE MUTATION?

LE BENEVOLAT : QUELLES SOLUTIONS POUR UN SECTEUR ASSOCIATIF EN PLEINE MUTATION? DEMOCRATIE PARTICIPATIVE ET CITOYENNETE LE BENEVOLAT : QUELLES SOLUTIONS POUR UN SECTEUR ASSOCIATIF EN PLEINE MUTATION? AVIS N 10.01 Présenté par la Commission «Citoyenneté, solidarité, mobilité» du CONSEIL

Plus en détail

SINGA LANGUES et culture

SINGA LANGUES et culture SINGA LANGUES et culture SINGA souhaite valoriser la dimension vivante de la langue française et éveiller la curiosité des apprenants. La plupart des personnes réfugiées a besoin d apprendre le français

Plus en détail

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Cre ation d'un support d'animation par les e le ves pour les personnes a ge es de leur commune Renforcer le lien social et cre er des re flexions sur la citoyennete.

Plus en détail

VILLE DE CARANTEC MISE EN ŒUVRE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Situation au 6 mai 2014

VILLE DE CARANTEC MISE EN ŒUVRE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Situation au 6 mai 2014 VILLE DE CARANTEC MISE EN ŒUVRE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Situation au 6 mai 2014 La réunion du 18 novembre 2013 dont l objet était de fixer les modalités de mise en œuvre de la réforme des nouveaux

Plus en détail

1. Promouvoir la confiance en soi et le développement de la personne de chacun des élèves

1. Promouvoir la confiance en soi et le développement de la personne de chacun des élèves 1. Promouvoir la confiance en soi et le développement de la personne de chacun des élèves Plus spécifiquement en maternelle Développer la prise de conscience par l enfant de ses potentialités propres et

Plus en détail

L accueil de classe en bibliothèque

L accueil de classe en bibliothèque L accueil de classe en bibliothèque La bibliothèque a une mission de promotion de la lecture et du livre auprès des enfants. Elle invite l enfant au plaisir de lire et de découvrir le monde de façon complémentaire

Plus en détail

Panorama Synthétique. Social et Culturel

Panorama Synthétique. Social et Culturel Panorama Synthétique Social et Culturel Secteur Social Le domaine de l action sociale regroupe l ensemble des politiques, institutions, professionnels, moyens et prestations qui concourent à la cohésion

Plus en détail

MAMI SENIORS Livret d accueil

MAMI SENIORS Livret d accueil MAMI SENIORS Livret d accueil Maison «Mami seniors» : Un espace d accueil de jour non médicalisé. C est un lieu de rencontres, d échanges et d animation au cœur de Toulon. Soucieux de cultiver le lien

Plus en détail

Conseil Municipal de la Ville de Saint-Benoît

Conseil Municipal de la Ville de Saint-Benoît 2015 Conseil Municipal de la Ville de Saint-Benoît Dominique CLÉMENT Maire de Saint-Benoît, Vice-président de Grand Poitiers (Commission Développement urbain) Vice-président du Conseil Départemental de

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE. Centre Action Jeunesse MONDONVILLE

PROJET PEDAGOGIQUE. Centre Action Jeunesse MONDONVILLE PROJET PEDAGOGIQUE Centre Action Jeunesse MONDONVILLE 2013/2014 Préambule Le projet pédagogique qui suit a été rédigé par l équipe d animation de la structure jeunesse. Il s appuie sur le projet éducatif.

Plus en détail

Des services pour votre serenite L aide a domicile, profitez-en!

Des services pour votre serenite L aide a domicile, profitez-en! L espérance de vie a augmenté de façon indéniable durant ces dernières décennies et les seniors d aujourd hui montrent tous les jours qu il est possible de concilier l expérience de l âge, le dynamisme

Plus en détail

07/06/2013. Réunion d information du 4 juin 2013

07/06/2013. Réunion d information du 4 juin 2013 Réunion d information du 4 juin 2013 1 Le philosophie du projet DES ATELIERS PÉRISCOLAIRES AUX TAP 07/06/2013 Présentation Mairie de Servon-sur-Vilaine 2 2 UN NOUVEAU CADRE LÉGAL o La loi d orientation

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL PROJET EDUCATIF TERRITORIAL Mairie de WAVRIN 1 Place de la République 59136 WAVRIN Tél : 03.20.58.57.57 Représentée par : Monsieur Alain BLONDEAU, Maire Madame Cécile LAMBRAY, adjointe à la vie scolaire

Plus en détail

Réseau des RAM Groupe de travail thématique «Développer un projet d éveil artistique et culturel» - 2012

Réseau des RAM Groupe de travail thématique «Développer un projet d éveil artistique et culturel» - 2012 Réseau des RAM Groupe de travail thématique «Développer un projet d éveil artistique et culturel» - 2012 Contexte : Dans le cadre de l animation du réseau des Relais Assistants Maternels des Deux-Sèvres

Plus en détail

D SSIER ANIMATION SEPTEMBRE 2012

D SSIER ANIMATION SEPTEMBRE 2012 D SSIER ANIMATION SEPTEMBRE 2012 L ANIMATION : L ATOUT CŒUR DE KORIAN Le temps où l animation dans les maisons de retraite était uniquement occupationnelle est bel et bien révolu. En faisant de l animation

Plus en détail

GuiDe e D l été Juillet Août 2015

GuiDe e D l été Juillet Août 2015 GUIDE DE l été Juillet Août 2015 Sorties estivales Les sorties estivales sont réservées aux adhérents et peuvent être réglées jusqu'au 30 juin pour les sorties de juillet et jusqu'au 21 juillet pour les

Plus en détail

Ce guide recense précisément toutes les possibilités d accueil de votre enfant jusqu à ses 12 ans par notre collectivité intercommunale.

Ce guide recense précisément toutes les possibilités d accueil de votre enfant jusqu à ses 12 ans par notre collectivité intercommunale. Être parent, c est être amené un jour à faire un choix du mode de garde, qu il s agisse d un accueil collectif ou individuel, occasionnel ou permanent. Notre objectif aujourd hui, à la Communauté de Communes

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Auteurs : Christelle FOURASTIE Marion GUILLOIS Cours ICL

Plus en détail

ENQUÊTE EMPLOI DU TEMPS

ENQUÊTE EMPLOI DU TEMPS ENQUÊTE EMPLOI DU TEMPS Enquête 2009-2010 Cahier des cartes 1 2 0 T R A N C H E S D E R E V E N U M E N S U E L N E T D U M É N A G E Il s agit du revenu net (de cotisations sociales et de C.S.G.) avant

Plus en détail

Parlez nous de vous, de vos loisirs, de vos engagements locaux!

Parlez nous de vous, de vos loisirs, de vos engagements locaux! Parlez nous de vous, de vos loisirs, de vos engagements locaux! Vous êtes âgé(e) de 55 à 75 ans et plus? Votre avis nous intéresse! union nationale des centres communaux d action sociale (UNCCAS) porte

Plus en détail

Pole enfance jeunesse. Projet éducatif de territoire 2014-2015

Pole enfance jeunesse. Projet éducatif de territoire 2014-2015 Pole enfance jeunesse Projet éducatif de territoire 2014-2015 2 Sommaire Cadre légal de la réforme des rythmes scolaires page 3 Diagnostic page 4 à 6 Présentation de la communauté de communes Périmètre

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

PROJET DE POLITIQUE D ACTION CULTURELLE

PROJET DE POLITIQUE D ACTION CULTURELLE PROJET DE POLITIQUE D ACTION CULTURELLE 2014 2020 ÉDITO Madame, Monsieur, Le projet de politique d action culturelle de Garges-lès-Gonesse que nous vous présentons est le fruit d une étude menée au sein

Plus en détail

la Quinzaine de l école maternelle

la Quinzaine de l école maternelle L école maternelle est à l honneur du 16 au 29 novembre 2015, partout en France! RENCONTRER, PARTAG ER, DECOUVRIR, ECHANG ER. ENFANTS, PARENTS, PARTENAIRES, ELUS, PUBLIC PISTES DE TRAVAIL POUR ORGANISER

Plus en détail

Aujourd hui, l association ARTIS continue de se développer en suivant les deux objectifs qu elle s était fixée depuis l origine :

Aujourd hui, l association ARTIS continue de se développer en suivant les deux objectifs qu elle s était fixée depuis l origine : L association ARTIS- MBC (Musique, Bazar et Compagnie), loi 1901, a été fondée à Lyon le 19 décembre 1991. Elle a rencontré, en 1994, la compagnie Azanie et leur travail en commun a permis d ouvrir un

Plus en détail

FICHE 1 BILAN DU PROJET D ÉCOLE 2007-2010. Objectifs

FICHE 1 BILAN DU PROJET D ÉCOLE 2007-2010. Objectifs FICHE 1 BILAN DU PROJET D ÉCOLE 2007-2010 AES PÉDAGOGIQUES TRAVAIL EN ÉQUIPE Constats de départ en 2007 Nécessité de développer les compétences de : *mise en pratique des règles de vie commune (élaboration

Plus en détail

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX ANALYSE des BESOINS SOCIAUX d.soufflard-antony@laposte.net Commune de ROUSSET (13) Présentation aux Elus 29 septembre 2011 Préalable la commune de ROUSSET (13) 2 Diplômes Master² en Consultation des Organisations

Plus en détail

RÉSEAU INFORMATION CULTURE ANNUAIRE PARISIEN. Septembre 2014 ASSOCIATIONS METTANT EN CONTACT DES MUSICIENS CHAMBRISTES AMATEURS

RÉSEAU INFORMATION CULTURE ANNUAIRE PARISIEN. Septembre 2014 ASSOCIATIONS METTANT EN CONTACT DES MUSICIENS CHAMBRISTES AMATEURS RÉSEAU INFORMATION CULTURE ANNUAIRE PARISIEN Septembre 2014 ASSOCIATIONS METTANT EN CONTACT DES MUSICIENS CHAMBRISTES AMATEURS Vous pouvez aussi trouver ou chercher des musiciens : sur le site de la Cité

Plus en détail

Association LA BAIGNOIRE

Association LA BAIGNOIRE Association LA BAIGNOIRE Organisation de rencontres et d événements artistiques Projet d un café culturel : lieu convivial et d échanges Un café culturel, un espace de rencontre(s), un lieu de promotion

Plus en détail

En 2005, Nancy fête ses noces d or avec la ville de Karlsruhe

En 2005, Nancy fête ses noces d or avec la ville de Karlsruhe Introduction Les liens entre les villes de Nancy et Karlsruhe, qui comptent parmi les premiers tissés entre l Allemagne et la France, datent de 1955. A cette date, le Conseil de l Europe instituait le

Plus en détail

Projet Pédagogique du Valdocco

Projet Pédagogique du Valdocco Projet Pédagogique du Valdocco 1. Descriptif : Le Valdocco est une association loi 1901, qui a pour mission de prendre en charge les jeunes de 13 à 25 ans sur leurs temps de loisirs. Pour cela, elle a

Plus en détail

CREATION D AMBIANCES LUDIQUES ARTISTIQUES ET SPORTIVES

CREATION D AMBIANCES LUDIQUES ARTISTIQUES ET SPORTIVES CREATION D AMBIANCES LUDIQUES ARTISTIQUES ET SPORTIVES CALAS est un Titre Professionnel reconnu par l Etat de niveau IV (Bac), délivré par l Ecole THE VILLAGE, école rattachée à la Chambre de Commerce

Plus en détail

LES «JEUNES» LEUR APPORT DANS LA DEMOCRATIE LOCALE AU TRAVERS D UNE MUNICIPALITE ET LES ENJEUX EDUCATIFS QUI EN DECOULENT.

LES «JEUNES» LEUR APPORT DANS LA DEMOCRATIE LOCALE AU TRAVERS D UNE MUNICIPALITE ET LES ENJEUX EDUCATIFS QUI EN DECOULENT. LES «JEUNES» LEUR APPORT DANS LA DEMOCRATIE LOCALE AU TRAVERS D UNE MUNICIPALITE ET LES ENJEUX EDUCATIFS QUI EN DECOULENT. Gérard SERVANT, Personnel de Direction, Académie d Aix-Marseille, Docteur en Sciences

Plus en détail

Trame de la notice descriptive du projet (à détailler)

Trame de la notice descriptive du projet (à détailler) 1/3 Trame de la notice descriptive du projet (à détailler) 1. TITRE DU PROJET : TRICOTON LA VILLE Fiche Action CDDRA 4.4.1 2. DESCRIPTIF DU PROJET : Installation de tricot de rue lors de la Foire aux plants

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

100 Jours 100% Gagnants

100 Jours 100% Gagnants 100 Jours 100% Gagnants Charte et guide du parrainage Le Département du Pas-de-Calais se veut porteur d une ambition et de projets pour la jeunesse. Le 17 décembre 2012, il s est donc doté d un Pacte départemental

Plus en détail

L ANIMATION AUPRÈS DES PERSONNES ÂGÉES : RÉFLEXIONS ET PROPOSITIONS

L ANIMATION AUPRÈS DES PERSONNES ÂGÉES : RÉFLEXIONS ET PROPOSITIONS L ANIMATION AUPRÈS DES PERSONNES ÂGÉES : RÉFLEXIONS ET PROPOSITIONS Septembre 2013 Au cours des dernières décennies, l animation auprès des Personnes Âgées a beaucoup évolué : il a fallu s adapter à des

Plus en détail

ESPACE D EXPOSITION ET DE FORMATION À L IMAGE ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES JEUNE PUBLIC

ESPACE D EXPOSITION ET DE FORMATION À L IMAGE ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES JEUNE PUBLIC ESPACE D EXPOSITION ET DE FORMATION À L IMAGE ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES JEUNE PUBLIC LA CHAMBRE ESPACE D EXPOSITION ET DE FORMATION À LA PHOTOGRAPHIE La Chambre, c est un engagement fort pour la photographie

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

TD13. > L accueil collectif. Activité 1 > Les différents accueils de la petite enfance

TD13. > L accueil collectif. Activité 1 > Les différents accueils de la petite enfance CHAPITRE 4 L accueil de la petite enfance Les écoles maternelle et élémentaire > L accueil collectif TD13 mémo 6 OBJECTIFS > Caractériser les différents modes d accueil collectif > Énoncer la qualification

Plus en détail

Projet pédagogique de l école Montalembert. Année scolaire 2015-2016

Projet pédagogique de l école Montalembert. Année scolaire 2015-2016 ECOLE PRIVEE CATHOLIQUE MONTALEMBERT 238, boulevard Saint-Denis 92400 COURBEVOIE Tél. standard : 01.46.67.13.00 - Direction / secrétariat : 01.46.67.13.06 Projet pédagogique de l école Montalembert Année

Plus en détail

Clémentine Crochet PARTENARIATS 2011/2012. Arts et territoires numériques. Baptiste Brentot

Clémentine Crochet PARTENARIATS 2011/2012. Arts et territoires numériques. Baptiste Brentot Clémentine Crochet PARTENARIATS 2011/2012 Baptiste Brentot Arts et territoires numériques Baptiste Brentot Arts et territoires numériques Acteur des arts et cultures numériques en France, Seconde Nature

Plus en détail

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Madame, Monsieur, «Territoires 2 vie, territoires d initiatives» est un projet de coopération lancé

Plus en détail

Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Edition 2010. «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!»

Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Edition 2010. «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!» Edition 2010 «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!» Après trois premières éditions qui ont rassemblé plus de 25 000 rhônalpins, la Région Rhône-Alpes lance, en partenariat

Plus en détail

Commune de Carentoir Année scolaire 2015-2016

Commune de Carentoir Année scolaire 2015-2016 Commune de Carentoir Année scolaire 2015-2016 SOMMAIRE Etats des Lieux Besoins Répertoriés Atouts du Territoire et Leviers Points de Vigilance Contraintes du Territoire Des objectifs, des priorités pour

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT PROJET D ETABLISSEMENT Le 8 janvier 2015 1.1 Une école qui nourrit le désir de progresser 1.11 Accompagner les élèves et favoriser leurs réussites scolaire et personnelle - Créer des temps d accompagnement

Plus en détail

La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire La vie associative Ville-associations en dialogue continu page 4 La participation des associations à la vie locale page

Plus en détail

L EPANOUISSEMENT DE LA POPULATION ET LA QUALITE DE VIE

L EPANOUISSEMENT DE LA POPULATION ET LA QUALITE DE VIE L EPANOUISSEMENT DE LA POPULATION ET LA QUALITE DE VIE Chacun devrait pouvoir accéder aux biens et aux services essentiels : eau, nourriture, santé, éducation et logement dans un environnement sain. Au-delà

Plus en détail

Sommaire. Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants

Sommaire. Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants Sommaire Enfance Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants 4 7 8 Jeunesse Accueil de Loisirs 9 Vie Scolaire Coordonnées des écoles Inscriptions

Plus en détail

Actions Jeunes. La Région accompagne les jeunes Midi-Pyrénéens 2012/2013. www.midipyrenees.fr. cartejeune.midipyrenees.fr UNION EUROPÉENNE

Actions Jeunes. La Région accompagne les jeunes Midi-Pyrénéens 2012/2013. www.midipyrenees.fr. cartejeune.midipyrenees.fr UNION EUROPÉENNE Actions Jeunes 2012/2013 cartejeune.midipyrenees.fr La Région accompagne les jeunes Midi-Pyrénéens www.midipyrenees.fr Les actions LA RÉGION MIDI-PYRÉNÉES ACCOMPAGNE LES JEUNES DANS LEUR RÉUSSITE Etre

Plus en détail

Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous»

Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous» Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous» 1. L internat : la réussite pour tous 2. Un recrutement des internes répondant aux orientations nationales 3. Un projet pédagogique

Plus en détail

Commune de Castelculier. Projet Educatif Territorial

Commune de Castelculier. Projet Educatif Territorial Commune de Castelculier Projet Educatif Territorial Sommaire I. PRESENTATION 1. Structure de Pilotage 2. Intervenants II. PERIMETRE ET PUBLIC DU PEDT 1. Présentation de la ville 2. Public concerné III.

Plus en détail

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS Editorial 2 LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS En permettant un libre accès aux livres et autres sources documentaires, ce service public contribue aux loisirs, à l information,

Plus en détail

Salon du Livre écrit par les jeunes 9 ème édition 1

Salon du Livre écrit par les jeunes 9 ème édition 1 Salon du Livre écrit par les jeunes 9 ème édition 1 Accueillie à la Maison de l animation au sein du quartier de l Argonne/Orléans, puis élaboré de concert avec l association Vivre et l écrire Fédération,

Plus en détail

Ateliers - stages d éveil artistique Ateliers adaptés art-thérapie Conférences rencontres sensibilisation Pratiques artistiques & liens culturels

Ateliers - stages d éveil artistique Ateliers adaptés art-thérapie Conférences rencontres sensibilisation Pratiques artistiques & liens culturels Ateliers - stages d éveil artistique Ateliers adaptés art-thérapie Conférences rencontres sensibilisation Pratiques artistiques & liens culturels www.terredesarts.asso.fr Démarche L'association Terre des

Plus en détail

Les Petits Débrouillards présentent

Les Petits Débrouillards présentent Les Petits Débrouillards présentent Un programme éducatif pour développer et accompagner la pratique d activités scientifiques et techniques sur les territoires. Soutenu par les investissements d avenir

Plus en détail

Mieux répondre aux besoins et aux attentes des personnes âgées

Mieux répondre aux besoins et aux attentes des personnes âgées Mieux répondre aux besoins et aux attentes des personnes âgées Home Economics présentation de la politique du Conseil Général du Bas-Rhin en faveur des personnes âgées 18 octobre 2013 Mieux répondre aux

Plus en détail