UTZ Certified Chaîne de Traçabilité Liste de contrôle

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UTZ Certified Chaîne de Traçabilité Liste de contrôle"

Transcription

1 UTZ Certified Chaîne de Traçabilité Liste de contrôle Pour le Cacao Version 3.1, Juin 2012 Introduction La liste de contrôle UTZ Certified est un outil pour les organisations à évaluer leur performance en répondant aux exigences de la Chaîne de Traçabilité UTZ Certified. Pour obtenir la certification pour la Chaîne de Traçabilité UTZ Certified, l'organisation doit accomplir tous les points de contrôle. Le résultat souhaité de cette auto-évaluation est un aperçu des actions à effectuer pour atteindre la conformité. Dans cette liste de contrôle vous pouvez enregistrer des actions qui doivent être fait pour répondre aux exigences de la Chaîne de Traçabilité et quand ces actions doivent se mettre en œuvre. Notez que cette analyse n'est pas un test, mais un moyen de visualiser ce qui est nécessaire pour répondre aux exigences du document. Lorsque vous êtes prêt pour la certification, vous pouvez appliquer pour la même avec un Organisme de Certification - OC - approuvé par UTZ Certified. La liste de ces entités est disponible sur le site Internet de centre de formation UTZ Certified : UTZ Certified vous conseille d'envoyer les résultats de cette auto-évaluation a l'organisme de certification avant de procéder à l'inspection. Il est recommandé que vous envoyez la liste de contrôle des renseignements aussi complets que possible (par exemple les types de produits de cacao, les activités de transformation, et le(s) niveau(x) de programme de traçabilité sélectionné(s)) afin de faciliter le processus d'inspection. Le organisme de certification peut aussi utiliser ce document ou une version adaptée pour le contrôle. Des détails supplémentaires sur la procédure de certification peuvent être trouvés dans le Protocole de Certification UTZ Certified [1]. UTZ Certified vous souhaite un procès de certification réussi. Pour une aide supplémentaire, contactez le bureau d'utz Certified ou des représentants d'utz Certified. Dernière version toujours applicable et disponible sur : Nom: UTZ CERTIFIED Good Inside Page 1 of 9

2 Accompli Identification membre du cacao: Outres informations Conforme Commentaire Plan d'action Date Nº Critère Oui/ Non/ Non applicable Commentaires plus détaillées sont nécessaires lorsque le point de contrôle n est pas accompli et si non applicable Actions nécessaires pour la conformité Date prévue pour la conformité Chapitre 1 SYSTÈME DE CONTRÔLE DOCUMENTÉ GÉNÉRAL 1.A.1 L acteur de la filière dispose d un système de contrôle clairement documenté, qui s adresse à chaque point de contrôle applicable de la Chaîne de Traçabilité UTZ Certified. B. TENUE DES DOSSIERS 1.B.1 Tous les dossiers exigés tout au long de l audit de la Chaîne de Traçabilité sont accessibles, et conservés pendant deux ans au minimum. Chapitre 2 EXTERNALISATION/SOUS-TRAITANTS L acteur de la filière peut externaliser une activité, y compris la manipulation physique et même la modification d un produit de cacao (par ex. transformation de produits de cacao pur ou fabrication de chocolat), auprès d un sous-traitant qui sera inclus dans le champ d application du certificat de Chaîne de Traçabilité. 2.A.1 Le sous-traitant fait partie de la certification de l acteur de la filière qui externalise l activité. En tant que tel, l acteur de la filière (organisation certifiée) est responsable de la conformité des points de contrôle applicables du sous-traitant. Une autoévaluation de conformité d après les points de contrôle UTZ Certified concernés doit être fournie. UTZ CERTIFIED Good Inside Page 2 of 9

3 2.A.2 Si les activités de sous-traitance comprennent une manipulation physique des produits de cacao, l OC peut décider d inclure le sous-traitant dans l audit physique. Chapitre 3 BONNES PRATIQUES DE STOCKAGE 3.A.1 De bonnes pratiques de stockage sont appliquées afin de garantir une bonne qualité homogène et la sécurité des aliments. Ces pratiques garantissent que : 1) les fèves de cacao sont exemptes de manière satisfaisante de matières étrangères et d autres éléments de façon à répondre aux exigences contractuelles ; 2) les fèves séchées sont conditionnées dans des sacs propres et solides, de préférence des sacs de jute ; 3) les fèves de cacao sont stockées à distance du sol et des murs dans un local sec et bien ventilé, à distance des sources de contamination comme les produits agrochimiques, le carburant, les substances inflammables, la fumée, etc. ; 4) les fèves de cacao sont protégées contre l humidité pendant le chargement et le transport. 3.A.2 Une bonne hygiène est assurée pendant la manipulation des produits. Afin de garantir une bonne hygiène : UTZ CERTIFIED Good Inside Page 3 of 9

4 3.A.2 1) Les outils, le matériel et les véhicules utilisés pour le transport des fèves de cacao sont bien nettoyés et entretenus, ce qui garantit l absence de contaminants ; 2) Les installations de stockage et de manutention (sites de production, entrepôts, et centres de collecte, etc.), et le matériel sont nettoyés et entretenus de façon à éviter toute contamination et présence de parasites. 3) Les produits de nettoyage et autres substances sont conservés dans une zone identifiée, à l écart des fèves de cacao et des matériaux d emballage ; 4) Les ordures et déchets sont stockés dans des zones identifiées et sont éliminés de manière appropriée. Chapitre 4 CHOIX D UN NIVEAU DU PROGRAMME DE TRAÇABILITÉ 4.A.1 Pour chaque produit, l acteur de la filière (SCA) ne peut choisir que des niveaux du programme de traçabilité avec le même lien physique ou un lien physique plus faible que celui utilisé par son fournisseur pour le même cacao. 4.A.2 Si, dans une période de production, des intrants issus de différents niveaux du programme de traçabilité sont mélangés, l acteur de la filière ne peut utiliser que le niveau de programme avec le lien physique le plus faible pour ses extrants. Chapitre 5 LE PORTAIL GOOD INSIDE Veuillez noter tous les acteurs de la filière qui achètent, vendent, et produisent des produits de cacao pur (par ex. fèves, liqueur, beurre, et poudre) enregistrent les transactions sur le Portail Good Inside en vigueur depuis le 31 mai A. GESTION DES INTRANTS ET EXTRANTS UTZ CERTIFIED Good Inside Page 4 of 9

5 5.A.1 L acteur de la filière gère un stock commercial qui enregistre les ajouts et déductions de cacao UTZ Certified pour tous les types de produits concernés dans son stock commercial sur le Portail Good Inside. Pour la Séparation, le stock commercial de l acteur de la filière est mis à jour au moins tous les mois pour les achats et les ventes. Pour le Bilan Massique, le stock commercial de l acteur de la filière est mis à jour tous les trois mois s il produit du chocolat à partir de produits de cacao pur (voir la fonction traçage dans La Guide de Démarrage Rapide pour les Membres (et Annexe pour le Cacao)]. Si un acteur de la filière a acheté du cacao UTZ Certified et le vend comme cacao non-utz Certified, son stock commercial doit être mis à jour au moment opportun. B. CONFIRMATION DES INTRANTS 5.B.1 Pour chaque achat de cacao UTZ Certified, une confirmation d achat est faite par l acteur de la filière sur le Portail Good Inside. Pour des achats Bilan Massique, l acteur de la filière peut établir le lien entre les volumes respectifs livrés et le contrat correspondant. 5.B.2 5.B.3 Lorsque du cacao est vendu comme UTZ Certified postérieurement à la transaction initiale impliquant le producteur, le producteur et premier acheteur doivent convenir d une prime. La prime doit être enregistrée dans la déclaration de vente sur le Portail Good Inside. En cas de revendication rétroactive, l acteur de la filière doit (rétroactivement) confirmer une transaction/déclaration de vente pour l achat sur le Portail Good Inside. UTZ CERTIFIED Good Inside Page 5 of 9

6 C. CONFIRMATION DES EXTRANTS 5.C.1 Pour chaque vente de cacao UTZ Certified, une déclaration de vente est faite ponctuellement via le Portail Good Inside. 2ème PARTIE NIVEAUX DU PROGRAMME DE TRAÇABILITÉ Chapitre 6 NIVEAU DE PROGRAMME BILAN MASSIQUE (traçabilité administrative) Le niveau de programme Bilan Massique permet la vente d une partie des extrants d une organisation certifiée avec une revendication BM UTZ Certified, correspondant au volume d intrants UTZ Certified (et compte tenu des taux de conversion). Les intrants UTZ Certified sont gérés dans un stock commercial de l acteur de la filière sur le Portail Good Inside, le cas échéant, ou se traduisent sinon par des crédits de cacao certifié et gérés sur un compte de crédit. A. INTRANTS CERTIFIÉS 6.A.1 L acteur de la filière utilise des intrants certifiés qui ont été achetés : Avec une revendication BM ou SG ou IP Aucune double revendication n est autorisée. 6.A.2 L acteur de la filière exploite un système permettant de garantir, vérifier, et contrôler que les crédits de cacao UTZ Certified proviennent d une source UTZ Certified. Ce système peut être basé sur des documents et procédures écrits et/ou sur un système automatisé. B. TYPES DE PRODUITS & CONTRÔLE DU VOLUME ET EXTRANTS CERTIFIÉS 6.B.1 L acteur de la filière a un système en place visant à assurer que les quantités vendues avec des revendications UTZ Certified pour chaque type de produit correspondent aux quantités d'intrants certifiées et aux revendications associées. - L acteur de la filière tient à jour une liste de tous les produits sortants vendus comme UTZ, qui peuvent être indiqués soit par nom, soit par unité de gestion des stocks, soit par groupe d unités de gestion des stocks. 6.B.2 Ce système (6.B.1) tient compte des taux de conversion. Pour les transformateurs de fèves de cacao, le taux de conversion des fèves de cacao en liqueur/masse de cacao est de 0,82. UTZ CERTIFIED Good Inside Page 6 of 9

7 6.B.3 Pour chaque type de produit, l acteur de la filière établit un récapitulatif annuel du volume annuel total des achats et des ventes de cacao (ou crédits) UTZ Certified et non-utz Certified, y compris : crédits d intrants achetés crédits d extrants vendus C. COMPTE DE CRÉDIT (non applicable si l acteur de la filière gère un stock commercial sur le Portail Good Inside) 6.C.1 L acteur de la filière établit un compte de crédit qui enregistre les ajouts et déductions de crédits UTZ Certified pour tous les types de produits concernés. Le compte de crédit mentionne le volume d achats et de ventes par période pour chaque type de produit. L acteur de la filière possède un système de fonctionnement qui permet de surveiller le solde créditeur dans le récapitulatif. Le récapitulatif est disponible pour l auditeur pendant l audit externe. 6.C.2 6.C.3 Le récapitulatif du compte de crédit et les calculs sont enregistrés, contrôlés, et mis à jour régulièrement au moins tous les trois mois. Les crédits ne peuvent excéder une durée maximale de cinq ans. Les crédits qui ne sont pas utilisés dans ce délai seront déduits au début de la nouvelle année de certificat. Les crédits ne s accumulent que dans le cadre d une certification ininterrompue. Chapitre 7 NIVEAUX DE PROGRAMME SÉPARATION / IDENTITÉ PRÉSERVÉE (traçabilité physique) Dans le niveau de programme Séparation, le volume d intrants certifiés est maintenu séparé sur l'ensemble de la chaîne. Chaque produit de cacao pur livré doit contenir au moins 95 % de cacao certifié, sauf les fèves de cacao qui doivent être de 100%. Pour fabriquer et livrer du chocolat, des produits composés et des produits finis de consommation, les intrants certifiés peuvent être mélangés (c est-à-dire un mélange de cacao certifié avec du cacao non certifié). Le mélange doit être séparé et la teneur minimale en cacao certifié augmentera de la manière suivante : 2011 : 30 %, 2012 : 40 %, 2013 : 60 %, et 2014 : 90 %. Un mélange involontaire est autorisé lors des changements de production. UTZ CERTIFIED Good Inside Page 7 of 9

8 Le niveau du programme de traçabilité Identité Préservée (IP) est basé sur les principes de Séparation en préservant l identité d un producteur certifié tout au long de la chaîne d approvisionnement et permet à un acteur de la filière et/ou à un consommateur de remonter toute la filière du cacao jusqu au producteur dont il provient. Pour obtenir cette dénomination, des exigences spécifiques doivent être remplies en termes de séparation, d identification et de gestion des données sur l ensemble de la chaîne d approvisionnement. Ce niveau du programme de traçabilité assure le lien physique le plus élevé entre le producteur certifié et l utilisateur final du produit certifié. NOTE : IP n est applicable qu aux acteurs de la filière et/ou leurs clients qui exploitent une installation trace-n-tell en ligne (traceur de cacao). Un traceur est un outil de marketing en ligne qui permet aux utilisateurs d identifier les producteurs d un produit fini de consommation à base de cacao. A. INTRANTS CERTIFIÉS 7.A.1 7.A.2 L acteur de la filière utilise des intrants certifiés qui ont été achetés avec le même niveau du programme de traçabilité ou un niveau supérieur (voir le chiffre ci-dessus). L acteur de la filière exploite un système permettant de garantir, vérifier et contrôler que le cacao UTZ Certified est réellement UTZ Certified. Ce système peut être basé sur des documents et procédures écrits et/ou sur un système automatisé comme SAP. B. TYPES DE PRODUITS & CONTRÔLE DU VOLUME ETEXTRANTS CERTIFIÉS 7.B.1 L acteur de la filière a un système en place visant à assurer que les quantités produites et vendues pour chaque type de produit avec des revendications UTZ Certified correspondent aux quantités d'intrants certifiées et au niveau du programme de traçabilité. L acteur de la filière tient à jour une liste de tous les produits sortants vendus sous le label UTZ, qui peuvent être indiqués soit par nom, soit par unité de gestion des stocks, soit par groupe d unités de gestion des stocks. 7.B.2 7.B.3 Ce système [7.B.1] tient compte des taux de conversion. Pour les transformateurs de fèves de cacao, le taux de conversion des fèves de cacao en liqueur/masse de cacao est de 0,82. L acteur de la filière documente chaque achat et/ou vente de cacao UTZ Certified. UTZ CERTIFIED Good Inside Page 8 of 9

9 7.B.4 Pour chaque type de produit, l acteur de la filière effectue un récapitulatif annuel du volume annuel total d achat et de vente de cacao UTZ Certified et non-utz Certified, y compris : intrants reçus intrants utilisés pour la production intrants encore en stock extrants vendus extrants encore en stock 3ème PARTIE : REVENDICATIONS SUR L EMBALLAGE ET UTILISATION DU LOGO SUR LES PRODUITS FINIS DE CONSOMMATION Chapitre 8 APPROBATION DE L ÉTIQUETAGE Pour plus d informations, veuillez vous référer à la dernière version de la Politique d Étiquetage et de Communication pour le Cacao. A. CONTRÔLE DE L'IDENTIFICATION DU PRODUIT, DE L UTILISATION DU LOGO UTZ CERTIFIED ET DES REVENDICATIONS SUR L EMBALLAGE 8.A.1 L acteur de la filière doit présenter l'approbation écrite d'utz Certified pour chaque produit fini de consommation (produits de détail et food service) sur l emballage duquel il appose la revendication ou le logo UTZ Certified. L approbation peut être émise pour un produit ou pour un groupe de produits (unité de gestion des stocks ou groupe d unités de gestion des stocks). 8.A.2 Pour chaque produit fini de consommation avec une revendication séparée, l acteur de la filière demande une approbation d étiquetage à UTZ Certified, qui reflète au moins la teneur minimum en cacao certifié. UTZ CERTIFIED Good Inside Page 9 of 9

Chaîne de Traçabilité UTZ Certified. Pour le Cacao Version 3.1 Juin 2012

Chaîne de Traçabilité UTZ Certified. Pour le Cacao Version 3.1 Juin 2012 Chaîne de Traçabilité UTZ Certified Pour le Cacao Version 3.1 Juin 2012 Version 3.1 Juin2012 Des copies de ce document sont disponibles gratuitement sous format électronique sur le site Web du Centre de

Plus en détail

Norme de la Chaîne de Traçabilité

Norme de la Chaîne de Traçabilité Norme de la Chaîne de Traçabilité Mars 2014 Réseau d'agriculture Durable et Rainforest Alliance, 2012-2014. www.san.ag Ce document est disponible sur les sites suivants: www.san.ag - www.rainforest-alliance.org

Plus en détail

CHAÎNE DE TRACABILITÉ GLOSSAIRE DES TERMES ET DÉFINITIONS

CHAÎNE DE TRACABILITÉ GLOSSAIRE DES TERMES ET DÉFINITIONS CHAÎNE DE TRACABILITÉ GLOSSAIRE DES TERMES ET DÉFINITIONS Mars 2014 Sustainable Agriculture Network (SAN) and Rainforest Alliance, 2012-2014. Ce document est disponible sur les sites suivants: www.sanstandards.org

Plus en détail

Les points suivants seront/pourront être vérifiés et les documents correspondants sont donc à préparer pour la venue de l auditeur.

Les points suivants seront/pourront être vérifiés et les documents correspondants sont donc à préparer pour la venue de l auditeur. Guide pour la préparation de l audit ECOCERT Référentiels Cosmétiques ECOCERT et/ou COSMOS Les modifications apportées à ce document sont identifiées par un trait vertical dans la marge TS017(GC-COS)v03

Plus en détail

Document d orientation sur le Standard Fairtrade pour le cacao Fairtrade pour les Organisations de Petits Producteurs

Document d orientation sur le Standard Fairtrade pour le cacao Fairtrade pour les Organisations de Petits Producteurs Document d orientation sur le Standard Fairtrade pour le cacao Fairtrade pour les Organisations de Petits Producteurs Amélioration de la productivité et de la qualité Publication juin 2013 Sommaire : Introduction...

Plus en détail

FICHE PRATIQUE. Comparaison entre les exigences des normes ISO 9001, 14001 et OHSAS 18001

FICHE PRATIQUE. Comparaison entre les exigences des normes ISO 9001, 14001 et OHSAS 18001 SARL Capital de 24 000 Siret 350 521 316 00025 NAF 741G créée en 1989 1bis rue Marcel PAUL - 91742 MASSY Cedex Adresse postale : 6 rue SORET 91600 Savigny sur Orge Tél : 33 (0)1 69 44 20 33 Fax : 33 (0)826

Plus en détail

Français Exigences de sécurité alimentaire

Français Exigences de sécurité alimentaire Français Exigences de sécurité alimentaire Mars 2013 Ce document est organisé en chapitres du cours en ligne sur la sécurité alimentaire. Il indique les différences entre le contenu du cours et les exigences

Plus en détail

CODE D USAGES EN MATIERE D HYGIENE POUR LE TRANSPORT DES PRODUITS ALIMENTAIRES EN VRAC ET DES PRODUITS ALIMENTAIRES SEMI-EMBALLES CAC/RCP 47-2001

CODE D USAGES EN MATIERE D HYGIENE POUR LE TRANSPORT DES PRODUITS ALIMENTAIRES EN VRAC ET DES PRODUITS ALIMENTAIRES SEMI-EMBALLES CAC/RCP 47-2001 CAC/RCP 47-2001 Page 1 de 7 CODE D USAGES EN MATIERE D HYGIENE POUR LE TRANSPORT DES PRODUITS ALIMENTAIRES EN VRAC ET DES PRODUITS ALIMENTAIRES SEMI-EMBALLES CAC/RCP 47-2001 INTRODUCTION...2 SECTION I

Plus en détail

Standard pour les acteurs commerciaux Changements principaux

Standard pour les acteurs commerciaux Changements principaux Standard pour les acteurs commerciaux Changements principaux Standard pour les acteurs commerciaux Fairtrade Le Standard pour les acteurs commerciaux Fairtrade, dans sa version révisée, est le résultat

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE

FORMULAIRE DE DEMANDE FORMULAIRE DE DEMANDE Réalisation de l Inspection et de la Certification de Conformité selon les Conditions de ROUNDTABLE ON SUSTAINABLE PALM OIL (RSPO) SYSTEMES DE CERTIFICATION SUPPLY CHAIN RSPO Page

Plus en détail

Protocole de Certification UTZ Certified

Protocole de Certification UTZ Certified Protocole de Certification UTZ Certified Version 3.0 septembre 2012 (Version préalable 2.0 février 2010) Protocole de Certification UTZ Certified Septembre 2012 Des copies gratuites de ce document sont

Plus en détail

Protocole de Certification

Protocole de Certification Protocole de Certification Version 4.0 juillet 2015 www.utzcertified.org 1 Les copies et traductions du présent document sont disponibles au format électronique sur le site Internet UTZ Certified: www.utzcertified.org

Plus en détail

Directives d Assurance Qualité à l usage des Fournisseurs QSL. Contrat obligatoire Industrie/Equipements/Services (version 09/2004)

Directives d Assurance Qualité à l usage des Fournisseurs QSL. Contrat obligatoire Industrie/Equipements/Services (version 09/2004) Directives d Assurance Qualité à l usage des Fournisseurs QSL Contrat obligatoire Industrie/Equipements/Services (version 09/2004) Directives d Assurance Qualité à destination des fournisseurs QSL (Contrat

Plus en détail

Standard du Commerce Equitable Fairtrade. les organisations de petits producteurs

Standard du Commerce Equitable Fairtrade. les organisations de petits producteurs Standard du Commerce Equitable Fairtrade pour le cacao pour les organisations de petits producteurs Valable également pour la production contractuelle en Océanie Version actuelle: 01.05.2011_v1.2 Prochaine

Plus en détail

Annexe A : Tableau des exigences

Annexe A : Tableau des exigences E1 E1.1 E1.2 E1.3 E1.4 E1.5 E1.6 Exigences générales production Les végétaux destinés à la consommation humaine doivent être cultivés au Québec. Les végétaux destinés à la consommation humaine doivent

Plus en détail

La certification FSC (Forêt) Usine et projets. Jamal Kazi CertificAction BSL Rimouski, le 21 mars 2007

La certification FSC (Forêt) Usine et projets. Jamal Kazi CertificAction BSL Rimouski, le 21 mars 2007 La certification FSC (Forêt) Usine et projets Jamal Kazi CertificAction BSL Rimouski, le 21 mars 2007 La norme de chaîne de traçabilité FSC FSC-STD-40-004 La chaîne de traçabilité pour les projets FSC-STD-40-006

Plus en détail

Bienvenue au Forum des entreprises certifiées TÜV Cert au Maroc

Bienvenue au Forum des entreprises certifiées TÜV Cert au Maroc Bienvenue au Forum des entreprises certifiées TÜV Cert au Maroc La version 2008 de la norme ISO/DIS 9001 (Draft International Standard) Plan Plan d élaboration de l ISO9001:2008 Objectifs Présentation

Plus en détail

Manuel Qualité des Fournisseurs de Salzgitter Mannesmann Précision Etirage

Manuel Qualité des Fournisseurs de Salzgitter Mannesmann Précision Etirage Manuel Qualité des Fournisseurs de Salzgitter Mannesmann Précision Etirage Manuel Qualité Rédacteur des Fournisseurs : C. Chevrel de Salzgitter Mannesmann Date : 21/02/2011 Précision Etirage Page Page

Plus en détail

FAQ FCM. Abréviations : FCM : Food Contact Materials. DC: Déclaration de conformité. LMS : Limite de migration spécifique

FAQ FCM. Abréviations : FCM : Food Contact Materials. DC: Déclaration de conformité. LMS : Limite de migration spécifique FAQ FCM Abréviations : FCM : Food Contact Materials DC: Déclaration de conformité LMS : Limite de migration spécifique 1. Quels opérateurs actifs dans la chaîne alimentaire doivent posséder et conserver

Plus en détail

REGLEMENT SUR LE SERVICE D AUDIT INTERNE DE LA SOCIETE ANONYME «COMPAGNIE NATIONALE «ASTAN EXPO-2017»

REGLEMENT SUR LE SERVICE D AUDIT INTERNE DE LA SOCIETE ANONYME «COMPAGNIE NATIONALE «ASTAN EXPO-2017» «Approuvé» Par la décision du Conseil des Directeurs de la SA «CN «Astana EXPO-2017» du 29 août 2013 Protocole N 6 avec des amendements introduits par la décision du Conseil des Directeurs de la SA «CN

Plus en détail

Food. Notes de Doctrine IFS, Version 2

Food. Notes de Doctrine IFS, Version 2 Food Notes de Doctrine IFS, Version 2 Mars 2013 PrÉAMBULE Les notes de doctrine sont constituées de toutes les clarifications à caractère normatif apportées par l IFS depuis la publication de l IFS Food

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT Comité d audit 1.1 Membres et quorom Au moins quatre administrateurs, qui seront tous indépendants. Tous les membres du comité d audit doivent posséder des compétences financières

Plus en détail

PARTIE 2 EXIGENCES QUALITE A RESPECTER PAR LE FABRICANT

PARTIE 2 EXIGENCES QUALITE A RESPECTER PAR LE FABRICANT REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF DENTAIRE PARTIE 2 EXIGENCES QUALITE A RESPECTER PAR LE FABRICANT SOMMAIRE 2.1. Exigences concernant les produits 2.2. Exigences concernant le système de management de

Plus en détail

International Featured Standard. Champs obligatoires à compléter dans le rapport d audit IFS

International Featured Standard. Champs obligatoires à compléter dans le rapport d audit IFS International Featured Standard Champs obligatoires à compléter dans le IFS Champs obligatoires à compléter dans le IFS Avril 2009 Préface Les exigences suivantes, à compléter de manière systématique par

Plus en détail

Comment contrôler et surveiller le gluten Chantal Picard, Chef du Service de consultation LES LABORATOIRES D ANALYSES S.M. INC. Le 4 novembre 2014 Les Laboratoires d analyses S.M. Inc. Certifiés ISO 9001:2008

Plus en détail

CHAPITRE 4 : DOCUMENTATION

CHAPITRE 4 : DOCUMENTATION 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 CHAPITRE 4 : DOCUMENTATION PRINCIPE Une bonne

Plus en détail

PROCÉDURE D ADHÉSION À 4C DANS LE CADRE DU PROTOCOLE DE RÉFÉRENCIATION AVEC RAINFOREST ALLIANCE

PROCÉDURE D ADHÉSION À 4C DANS LE CADRE DU PROTOCOLE DE RÉFÉRENCIATION AVEC RAINFOREST ALLIANCE PROCÉDURE D ADHÉSION À 4C DANS LE CADRE DU PROTOCOLE DE RÉFÉRENCIATION AVEC RAINFOREST ALLIANCE Index 1. Objectifs... 2 2. Champ d application... 2 3. Documentation... 2 4. Documents de référence... 2

Plus en détail

ACCORD DE SOUS-LICENCE ET DE CERTIFICATION

ACCORD DE SOUS-LICENCE ET DE CERTIFICATION Copyright : FoodPLUS GmbH Page 1 sur 6 ACCORD DE SOUS-LICENCE ET DE CERTIFICATION pour la participation en tant qu'acteur du marché intéressé dans le cadre du système GLOBALGAP (EUREPGAP) de Bonnes Pratiques

Plus en détail

Chapitre 3. Les achats de biens et de services

Chapitre 3. Les achats de biens et de services Chapitre 3 de biens et de services de biens de services Les réductions sur achats de biens et de services, nécessaires à l exploitation, s enregistrent sur la base des pièces justificatives (factures).

Plus en détail

CONVENTION ASSURANCE QUALITÉ (QAA) FONCTION NÉGOCIANT

CONVENTION ASSURANCE QUALITÉ (QAA) FONCTION NÉGOCIANT 1. Préambule 1.1 Généralités La présente convention d assurance qualité (QAA) définit les exigences posées aux fournisseurs REHAU en matière d assurance qualité. La QAA REHAU constitue des règles destinées

Plus en détail

Conditions pour devenir un auditeur CanadaGAP

Conditions pour devenir un auditeur CanadaGAP Conditions pour devenir un auditeur CanadaGAP Pour être admissibles aux postes d auditeurs du programme CanadaGAP, tous les nouveaux candidats ayant reçu la formation après le 1 er avril 2015 doivent remplir

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT Arrêté du 21 novembre 2006 définissant les critères de certification des compétences des personnes

Plus en détail

Liste d Auto-Evaluation

Liste d Auto-Evaluation Liste d Auto-Evaluation Utiliser cette liste pour revoir la politique et les procédures internes de votre établissement afin de les comparer aux exigences requises pour réussir la vérification du Programme

Plus en détail

Les Bonnes Pratiques et Les Systèmes de Management de la Sécurité Denrées Alimentaires

Les Bonnes Pratiques et Les Systèmes de Management de la Sécurité Denrées Alimentaires Les Bonnes Pratiques et Les Systèmes de Management de la Sécurité Denrées Alimentaires Présenté par : Dr Mehdi KNANI Expert court terme PCAM Action N : 389-DP3-AE1-1-DPS15-L1 SOMMAIRE 1. Les référentiels

Plus en détail

Philippe NAVAS, Sandra RONGIERAS Inspecteurs

Philippe NAVAS, Sandra RONGIERAS Inspecteurs Les contrôles et la certification du vin bio Philippe NAVAS, Sandra RONGIERAS Inspecteurs Présentation de la démarche de certification 2 Comment s appliquera la nouvelle règlementation? Les contrôles réalisés

Plus en détail

RAPPORT AUDIT HYGIENE AVXX-0XX-XXX

RAPPORT AUDIT HYGIENE AVXX-0XX-XXX Date: SITE: Heure: par: MENTION GLOBAL DE L'AUDIT: NOMBRE D'ECARTS CONSTATES: ECARTS CONSTATES: 1. RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION / DÉFINITION & CONTRÔLE DES RÈGLES D HYGIÈNE 1.1 Déclaration de l'établissement

Plus en détail

Bonnes Pratiques de Fabrication des médicaments à usage humain et vétérinaire

Bonnes Pratiques de Fabrication des médicaments à usage humain et vétérinaire 1 2 3 4 Bonnes Pratiques de Fabrication des médicaments à usage humain et vétérinaire Partie 1 Chapitre 3: Locaux et matériel 5 6 7 8 9 10 11 12 13 PRINCIPE Les locaux et le matériel doivent être situés,

Plus en détail

FONDS POUR L AMÉLIORATION DES INSTALLATIONS D APPRENTISSAGE (FAIA)

FONDS POUR L AMÉLIORATION DES INSTALLATIONS D APPRENTISSAGE (FAIA) FONDS POUR L AMÉLIORATION DES INSTALLATIONS D APPRENTISSAGE (FAIA) EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LES BÉNÉFICIAIRES 2015-2016 Remarque : L état des revenus et des dépenses

Plus en détail

CQP Inter-branches Vente Conseil en magasin. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat

CQP Inter-branches Vente Conseil en magasin. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat CQP Inter-branches Vente Conseil en magasin Préparation de l évaluation des compétences par le candidat Vous souhaitez obtenir le Certificat de Qualification Professionnelle Inter-branches (CQPI) «Vente

Plus en détail

SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS

SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS PREFET DES PYRENEES-ATLANTIQUES Direction Départementale de la Protection des Populations des Pyrénées-Altantiques SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS Quelques règles à respecter, secteur de la remise directe

Plus en détail

DOCUMENT FONCTIONNEL Dépenses et besoins fixes pendant la retraite Niveau 1 R Niveau 2 R

DOCUMENT FONCTIONNEL Dépenses et besoins fixes pendant la retraite Niveau 1 R Niveau 2 R DANS CE DOCUMENT, IL S'AGIT DE : Quelle est la différence entre les méthodes Impôt moyen et Impôt détaillé? À partir d où est la méthode Impôt détaillé sélectionnée? Comment les taux d imposition sont-ils

Plus en détail

Fair Trade USA Critères de conformité pour le Standard commercial 1.0 FTUSA_TRADE_CC_1.0_FR_011614

Fair Trade USA Critères de conformité pour le Standard commercial 1.0 FTUSA_TRADE_CC_1.0_FR_011614 ED PR ED-PR 1 ED-PR 2 Fair Trade USA Critères de conformité pour le commercial 1.0 FTUSA_TRADE_CC_1.0_FR_011614 Janvier 16, 2014 Nº de conformité Critères de conformité ajeur Développement économique Exigences

Plus en détail

CQP Inter-branches Vente Conseil en magasin

CQP Inter-branches Vente Conseil en magasin CQP Inter-branches Vente Conseil en magasin Livret de suivi du parcours de développement des compétences Ce livret est obligatoire pour les contrats de professionnalisation conclus dans une entreprise

Plus en détail

SCHEMA VOLONTAIRE 2BSvs SYSTEME DE VERIFICATION

SCHEMA VOLONTAIRE 2BSvs SYSTEME DE VERIFICATION SCHEMA VOLONTAIRE 2BSvs SYSTEME DE VERIFICATION Note sur le statut de ce document Ce document de référence est une partie intégrante du schéma volontaire 2BSvs développé par le Consortium avec l appui

Plus en détail

235.13 Ordonnance sur les certifications en matière de protection des données

235.13 Ordonnance sur les certifications en matière de protection des données 235.13 Ordonnance sur les certifications en matière de protection des données (OCPD) du 28 septembre 2007 (Etat le 1 er avril 2010) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 11, al. 2, de la loi fédérale du

Plus en détail

IRIS International Railway Industry Standard

IRIS International Railway Industry Standard Français Addendum 19 Juin 2008 IRIS International Railway Industry Standard Hier kann ein kleiner Text stehen Hier kann ein kleiner Text stehen Hier kann ein kleiner Text stehen Hier kann ein kleiner Text

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE des DEMANDES D EXTENSION DE CERTIFICAT POUR PRODUITS TRANSFORMES

GUIDE PRATIQUE des DEMANDES D EXTENSION DE CERTIFICAT POUR PRODUITS TRANSFORMES D'ETENSION DE CERTIFICATS PRODUITS - 20.07.12 ID-SC-181 GUIDE PRATIQUE DES DEMANDES D ETENSION DE CERTIFICAT PRODUITS TRANSFORMES 20.07.12 GUIDE PRATIQUE des DEMANDES D ETENSION DE CERTIFICAT POUR PRODUITS

Plus en détail

Concept de légalité de l exploitation forestière Système OLB

Concept de légalité de l exploitation forestière Système OLB Concept de légalité de l exploitation forestière Système OLB Douala, le 24 mars 2010 Caroline DUHESME Le système de certification OLB 1 Le Système d Origine et Légalité des Bois (OLB) 1.1- La naissance

Plus en détail

PARTIE 2 EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE

PARTIE 2 EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF 315 NF Petite Enfance PARTIE 2 EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE SOMMAIRE 2.1. Exigences concernant les produits 2.2. Exigences concernant le système de

Plus en détail

Processus de demande de permis de travail

Processus de demande de permis de travail Processus de demande de permis de travail Formation Avril 2015 Demander un permis de travail Audience: Les personnes ayant reçu des affectations de travail nécessitant une autorisation d exécuter les travaux

Plus en détail

FORMULE DE RÉPONSE DU PRODUCTEUR NATIONAL À LA DEMANDE D EXCLUSION D UN PRODUIT

FORMULE DE RÉPONSE DU PRODUCTEUR NATIONAL À LA DEMANDE D EXCLUSION D UN PRODUIT FORMULE DE RÉPONSE DU PRODUCTEUR NATIONAL À LA DEMANDE D EXCLUSION D UN PRODUIT (Enquêtes de dommage en vertu de l article 42 et réexamens relatif à l expiration en vertu des articles 76.01 et 76.03 de

Plus en détail

PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME

PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LES BÉNÉFICIAIRES 1 er avril 2015 au 31 mars 2018 Date : mars 2015 1 PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME EXIGENCES

Plus en détail

Code de Conduite Module Café

Code de Conduite Module Café Code de Conduite odule Café Version 1.1 www.utzcertified.org Les copies et traductions du présent document sont disponibles au format électronique sur le site Internet UTZ Certified: www.utzcertified.org

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D AGREMENT D UN ETABLISSEMENT A TERRE (en trois exemplaires à déposer auprès du PIE)

DOSSIER DE DEMANDE D AGREMENT D UN ETABLISSEMENT A TERRE (en trois exemplaires à déposer auprès du PIE) DOSSIER DE DEMANDE D AGREMENT D UN ETABLISSEMENT A TERRE (en trois exemplaires à déposer auprès du PIE) 1. NOTE DE PRESENTATION DE L ENTREPRISE 1.1. Organisation générale 1.1.1. Lettre de demande d agrément

Plus en détail

FICHE SUISSE. Il n y a pas d équivalence avec le Cahier des charges de Biosuisse.

FICHE SUISSE. Il n y a pas d équivalence avec le Cahier des charges de Biosuisse. FICHE SUISSE REFERENTIEL L Ordonnance SUISSE (Règlement bio national) ET Cahier des Charges privé : Biosuisse EQUIVALENCE AVEC LE RÈGLEMENT CE? Il existe une équivalence entre le règlement Bio européen

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Notre organisation. 2. Nos produits. 3. Nos fournisseurs. 4. La qualité de nos approvisionnements

SOMMAIRE. 1. Notre organisation. 2. Nos produits. 3. Nos fournisseurs. 4. La qualité de nos approvisionnements www.sodexo.com SOMMAIRE 1. Notre organisation 2. Nos produits 3. Nos fournisseurs 4. La qualité de nos approvisionnements 1. Notre organisation Notre vision des achats La Direction des Achats de Sodexo

Plus en détail

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001-

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Forum QHSE - QUALITE Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Laurent GUINAUDY OC2 Consultants Atelier ISO 9001 1 Présentation du Cabinet OC2 Consultants Cabinet créé en 1996 Zone d

Plus en détail

PROGRAMME CANADIEN DE CERTIFICATION DES PORCS EXEMPTS DE RACTOPAMINE

PROGRAMME CANADIEN DE CERTIFICATION DES PORCS EXEMPTS DE RACTOPAMINE Chap. 11 Export-Introduction Annex (e) T Exportation-Introduction PROGRAMME CANADIEN DE CERTIFICATION DES PORCS EXEMPTS DE RACTOPAMINE L Agence canadienne d inspection des aliments (ACIA) est responsable

Plus en détail

Document d aide à la mise en œuvre des règles de chaîne de contrôle PEFC pour les entreprises du secteur graphique

Document d aide à la mise en œuvre des règles de chaîne de contrôle PEFC pour les entreprises du secteur graphique 10-1-1 Document d aide à la mise en œuvre des règles de chaîne de contrôle PEFC pour les entreprises du secteur graphique Validé par le CA de PEFC France du 26 octobre 2012 mis à jour le 10 décembre 2013

Plus en détail

ASSOCIATION DES PRODUCTEURS ALGERIENS DE BOISSONS

ASSOCIATION DES PRODUCTEURS ALGERIENS DE BOISSONS ASSOCIATION DES PRODUCTEURS ALGERIENS DE BOISSONS Symposium sur la valorisation des produits agricoles dans les boissons Hôtel HILTON Mars 2013 EXIGENCES ET OBLIGATIONS DE LA SECURITE ALIMENTAIRE DANS

Plus en détail

Assurance de qualité dans l officine

Assurance de qualité dans l officine Assurance de qualité dans l officine Nous aborderons ici les points essentiels de l assurance de la qualité qui concernent la fabrication d une préparation magistrale depuis la réception des matières premières

Plus en détail

Concept d inspection et de certification

Concept d inspection et de certification Concept d inspection et de certification Fruits, légumes et pommes de terre Table des matières 1 Introduction et documents normatifs... 3 2 Champ d application et définitions... 3 2.1 Producteur:... 3

Plus en détail

GUIDE POUR L ÉLABORATION DES ÉTATS FINANCIERS SCHL RÉGION DU QUÉBEC

GUIDE POUR L ÉLABORATION DES ÉTATS FINANCIERS SCHL RÉGION DU QUÉBEC GUIDE POUR L ÉLABORATION DES ÉTATS FINANCIERS SCHL RÉGION DU QUÉBEC ÉTABLIS SELON LES NORMES COMPTABLES CANADIENNES POUR LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF (NCOSBL) SCHL Décembre 2014 Le Centre d administration

Plus en détail

MARQUE NF TUBES ET ACCESSOIRES POUR RESEAUX DE TELECOMMUNICATION EN POLYETHYLENE (PE) ET POLYPROPYLENE (PP)

MARQUE NF TUBES ET ACCESSOIRES POUR RESEAUX DE TELECOMMUNICATION EN POLYETHYLENE (PE) ET POLYPROPYLENE (PP) MARQUE NF TUBES ET ACCESSOIRES POUR RESEAUX DE TELECOMMUNICATION EN POLYETHYLENE (PE) ET POLYPROPYLENE (PP) EXIGENCES D'ASSURANCE QUALITE EN REFERENCE A LA NORME NF EN ISO 9002 (août 1994) DISPOSITIONS

Plus en détail

Rapport de stockage de produits chimiques Décret de désignation du secteur protégé du champ de captage

Rapport de stockage de produits chimiques Décret de désignation du secteur protégé du champ de captage MINISTÈRE DE L ENVIRONNEMENT Rapport de stockage de produits chimiques Décret de désignation du secteur protégé du champ de captage Nom du requérant : Adresse du site : Numéro d identification du bien-fonds

Plus en détail

Attestation de capacité pour la manipulation de fluides frigorigènes 2009

Attestation de capacité pour la manipulation de fluides frigorigènes 2009 Attestation de capacité pour la manipulation de fluides frigorigènes 2009 SOURCE D INFORMATION Cette note de veille réglementaire a été établie à partir de l arrêté du 12 janvier 2000 relatif au contrôle

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT I. OBJECTIF GÉNÉRAL ET PRINCIPAL MANDAT Le comité d audit (le «comité») est établi par le conseil d administration (le «conseil») d Ovivo Inc. (la «Société») pour l aider à s acquitter

Plus en détail

FOREST STEWARDSHIP COUNCIL

FOREST STEWARDSHIP COUNCIL SYSTÈME DE CERTIFICATION FOREST STEWARDSHIP COUNCIL FSC-ACC-020 La marque de gestion forestière responsable 1996 Forest Stewardship Council, A.C. RÉFÉRENTIEL DE CHAÎNE DE CONTRÔLE Réf. : RF03 FSC CdC 40-004

Plus en détail

Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire

Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire Circulaire relative aux conditions d exportation en vue d être conforme aux exigences spécifiques des pays tiers au niveau des limites maximales

Plus en détail

1. DÉCLARATION AU PIF 2 2. CONTRÔLES 2 3. TRANSPORT VERS UN FOURNISSEUR DE NAVIRE 3 4. LES CONDITIONS D AGRÉMENT DES FOURNISSEURS DE NAVIRES 3

1. DÉCLARATION AU PIF 2 2. CONTRÔLES 2 3. TRANSPORT VERS UN FOURNISSEUR DE NAVIRE 3 4. LES CONDITIONS D AGRÉMENT DES FOURNISSEURS DE NAVIRES 3 FOURNISSEUR DE NAVIRES 1. DÉCLARATION AU PIF 2 2. CONTRÔLES 2 3. TRANSPORT VERS UN FOURNISSEUR DE NAVIRE 3 4. LES CONDITIONS D AGRÉMENT DES FOURNISSEURS DE NAVIRES 3 5. LES CONDITIONS D APPROVISIONNEMENT,

Plus en détail

CHARTE QUALITÉ FOURNISSEURS

CHARTE QUALITÉ FOURNISSEURS 20/05/2005 CHARTE QUALITÉ FOURNISSEURS INSTRUCTIONS REF. ISP.10.IN.06 B Etabli par : Vérifié par : Approuvé par : Marie GREGOIRE Marie GREGOIRE Franck SAUVAGEOT Marie GREGOIRE En Rédaction Marie GREGOIRE

Plus en détail

Bonnes pratiques de fabrication 10.2 Ph Helv 10.2

Bonnes pratiques de fabrication 10.2 Ph Helv 10.2 Introduction à la formulation Cours de pharmaceutique 2ème Année de Master en Pharmacie Préparation des médicaments en petites quantités Section des Sciences pharmaceutiques 1 Bonnes pratiques Bonnes de

Plus en détail

Standard du Commerce Equitable Fairtrade. les graines et les fruits oléagineux. les organisations de petits producteurs

Standard du Commerce Equitable Fairtrade. les graines et les fruits oléagineux. les organisations de petits producteurs Standard du Commerce Equitable Fairtrade pour les graines et les fruits oléagineux pour les organisations de petits producteurs Valable également pour les organisations dépendant d une main d œuvre salariée

Plus en détail

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée.

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 Annexe 11: Systèmes informatisés

Plus en détail

Tremplins de la Qualité. Tome 2

Tremplins de la Qualité. Tome 2 Tome 2 CET OUVRAGE EST UN GUIDE D INTERPRETATION DE LA NORME NF EN ISO 9001 VERSION 2000 AVANTPROPOS Ce guide d aide à la rédaction du Manuel de Management de la Qualité a été rédigé par la Fédération

Plus en détail

Déchets dangereux dans l entreprise

Déchets dangereux dans l entreprise Déchets dangereux dans l entreprise Pe! é t i r u c é s z e s n Déchets dangereux Les déchets dangereux sont présents dans toutes les activités industrielles! Chaque année, les entreprises industrielles,

Plus en détail

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5 1 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Principes... 3 3 - Sélection des fournisseurs... 4 4 Marche courante... 5 4.1 Conditionnement Transport... 5 4.2 Livraison... 5 4.3 - Garantie qualité / Conformité... 5

Plus en détail

Ref : ASTRIUM.F.0061 Issue : 1 Rev. : 0 Date : 19/01/2011 Page : 1 / 9

Ref : ASTRIUM.F.0061 Issue : 1 Rev. : 0 Date : 19/01/2011 Page : 1 / 9 Page : 1 / 9 Exigences applicables aux Fournisseurs d Astrium résultant des Législations relatives à la Protection de l Environnement et à la Santé des Travailleurs La version actuelle applicable de ce

Plus en détail

Le standard européen pour les boutiques en ligne professionnelles. Solutions de confiance pour l e-commerce

Le standard européen pour les boutiques en ligne professionnelles. Solutions de confiance pour l e-commerce Le standard européen pour les boutiques en ligne professionnelles Solutions de confiance pour l e-commerce Devenez membre et rejoignez ainsi plus de 10 000 e-commerçants professionnels! Votre logo www.doluvia.com

Plus en détail

QED CONCEPTS ET PRINCIPES DU SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ SELON L ISO 9000. Fév. 2002 1

QED CONCEPTS ET PRINCIPES DU SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ SELON L ISO 9000. Fév. 2002 1 CONCEPTS ET PRINCIPES DU SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ SELON L ISO 9000 Fév. 2002 1 CONCEPTS ET PRINCIPES Pourquoi un SMQ? La démarche qui s appuie sur un SMQ incite les organismes à analyser les

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES ACHATS

POLITIQUE SUR LES ACHATS POLITIQUE SUR LES ACHATS Adoption : Conseil d administration du RCDR, 24 février 2006 Dernière révision : Conseil d administration du RCDR, 19 mars 2014 1. OBJET Définir les responsabilités et les obligations

Plus en détail

Référentiel certification de service SSP demi-journée d information : passage révision 0 à 1

Référentiel certification de service SSP demi-journée d information : passage révision 0 à 1 Prestations de services relatives aux sites et sols pollués 1 Référentiel certification de service SSP demi-journée d information : passage révision 0 à 1 Pour les titulaires et les demandeurs de la certification

Plus en détail

Objet : Rapport de la trésorière : Évaluation du respect de la Politique de gestion des fonds de WCI, inc.

Objet : Rapport de la trésorière : Évaluation du respect de la Politique de gestion des fonds de WCI, inc. NOTE Dest. : Conseil d administration de WCI, inc. Exp. : Mary Nichols, trésorière Date : 18 novembre 2015 Objet : Rapport de la trésorière : Évaluation du respect de la Politique de gestion des fonds

Plus en détail

Suivi des émissions de gaz à effet serre causées par l'achat d'électricité

Suivi des émissions de gaz à effet serre causées par l'achat d'électricité Suivi des émissions de gaz à effet serre causées par l'achat d'électricité Un résumé du Guide Scope 2 du Greenhouse Gas Protocol Rédigé par le Secrétariat EKOénergie, janvier 2015 Ce résumé existe en plusieurs

Plus en détail

GUIDE FISCAL RELATIF AUX CARTES D ACHAT AU CANADA

GUIDE FISCAL RELATIF AUX CARTES D ACHAT AU CANADA PRÉPARATION DES DÉCLARATIONS FISCALES GUIDE FISCAL RELATIF AUX CARTES D ACHAT AU CANADA Des conseils simples pour réclamer des crédits de taxe sur intrants à l égard de transactions effectuées au moyen

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l éducation. Corrigé de l épreuve de GESTION

REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l éducation. Corrigé de l épreuve de GESTION REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l éducation Corrigé de l épreuve de GESTION Session Principale 2009 Corrigé de l épreuve de GESTION SESSION PRINCIPALE Juin 2009. Recommandations Chers élèves, on vous

Plus en détail

PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS IAS 1. Mr ABBOUDI MED

PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS IAS 1. Mr ABBOUDI MED PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS IAS 1 Mr ABBOUDI MED Presentations des etats financiers 1 Objectifs et composants 2 Principe de préparations des E F 3 Principe d identifications des E F 4 Période couverte

Plus en détail

SPECIFICATION TECHNIQUE

SPECIFICATION TECHNIQUE SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE L - 24 ELEMENTS ELASTIQUES ELASTOMERE THERMOPLASTIQUE POUR ORGANES DE CHOC ET TRACTION EDITION : 03/2004 Index 1. INTRODUCTION... 3 1.1.

Plus en détail

SOSED Bâtiment. Schéma. d Organisation. et de Suivi de. l Évacuation des. Déchets. Annexe 8. Raison sociale ) Adresse ) de l entreprise Tel/Fax )

SOSED Bâtiment. Schéma. d Organisation. et de Suivi de. l Évacuation des. Déchets. Annexe 8. Raison sociale ) Adresse ) de l entreprise Tel/Fax ) Raison sociale ) Adresse ) de l entreprise Tel/Fax ) Annexe 8 Chantier :......... Trame du SOSED Bâtiment Schéma d Organisation et de Suivi de l Évacuation des Déchets 1) Objet du SOSED Le SOSED (Schéma

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE ABATTOIRS, ATELIERS DE DECOUPE ET BOUCHERIES : Les bonnes pratiques à adopter

GUIDE PRATIQUE ABATTOIRS, ATELIERS DE DECOUPE ET BOUCHERIES : Les bonnes pratiques à adopter ID-SC-190 GUIDE PRATIQUE ABATTOIRS, ATELIERS DE DECOUPE ET BOUCHERIES 10/02/2014 GUIDE PRATIQUE ABATTOIRS, ATELIERS DE DECOUPE ET BOUCHERIES : Les bonnes pratiques à adopter Références règlementaires :

Plus en détail

SCHEMA VOLONTAIRE 2BSvs DESCRIPTION DU SCHEMA

SCHEMA VOLONTAIRE 2BSvs DESCRIPTION DU SCHEMA SCHEMA VOLONTAIRE 2BSvs DESCRIPTION DU SCHEMA Note sur le statut de ce document : Ce document de référence est une partie intégrante du schéma volontaire 2BSvs développé par le Consortium avec l appui

Plus en détail

Guide de l importateur sur l établissement de la valeur Comment déterminer la valeur en douane

Guide de l importateur sur l établissement de la valeur Comment déterminer la valeur en douane BSF5000(F) Guide de l importateur sur l établissement de la valeur Comment déterminer la valeur en douane Dans cette publication toutes les expressions désignant les personnes visent à la fois les hommes

Plus en détail

Code de Conduite fournisseurs de Steelcase Recommandations PUBLIÉ EN MARS 2013

Code de Conduite fournisseurs de Steelcase Recommandations PUBLIÉ EN MARS 2013 Code de Conduite fournisseurs de Steelcase Recommandations PUBLIÉ EN MARS 2013 FAQ Code de conduite fournisseurs de Steelcase Sommaire Introduction et domaine d'application 3 Gouvernance organisationnelle

Plus en détail

Conditions Particulières de Certification

Conditions Particulières de Certification Conditions Particulières de Certification RENOVATION ENERGETIQUE Page 1 sur 4 1. Objet et domaine d application du document Le présent document a pour objectif de définir les exigences spécifiques du processus

Plus en détail

Qualité. Sécurité Alimentaire

Qualité. Sécurité Alimentaire Le service Qualité Présentation du Service Démarche Qualité Qualité Réalisation des dossiers d agrément sanitaire pour les cuisines centrales >60 affermés API Réalisation des dossiers d accréditation en

Plus en détail

Politique Internationale d Achat d Huile de Palme

Politique Internationale d Achat d Huile de Palme Politique Internationale d Achat d Huile de Palme Version: Août 2015 Nos exigences Le Groupe ALDI Nord (ci-après : «ALDI Nord») revendique d agir de manière honnête, responsable et fiable. Nos valeurs

Plus en détail

1. Identification de la substance ou préparation et de la Société. 2. Composition/ informations sur les composants

1. Identification de la substance ou préparation et de la Société. 2. Composition/ informations sur les composants Date d impression : 23/08/02 Valable à partir du : 08.08.01 Page: 1/7 1. Identification de la substance ou préparation et de la Société Données relatives au produit : Nom commercial : KNAUF ZADUR Mortier

Plus en détail

Qualiservice. Etiquetage. Stockage. Cellophanage. Logistique. Remplissage. Manchonnage. Flow-Pack. Tri PASSION GENERE L ACTION

Qualiservice. Etiquetage. Stockage. Cellophanage. Logistique. Remplissage. Manchonnage. Flow-Pack. Tri PASSION GENERE L ACTION Filmage Etiquetage Cellophanage Manchonnage LA PASSION Assemblage Stockage Logistique Remplissage Flow-Pack GENERE Tri L ACTION 1. L entreprise 2. Chaine de production 3. Organisation 4. Qualité 5. Conclusion

Plus en détail

RAPPORT D'ESSAIS N FH 13 00 04

RAPPORT D'ESSAIS N FH 13 00 04 Pôle européen de sécurité CNPP-Vernon DPMES - Laboratoire Electronique Incendie Route de la Chapelle Réanville CD 64 CS 22265 F 27950 SAINT MARCEL Téléphone 33 (0)2325364 49 Télécopie 33 (0)232536496 RAPPORT

Plus en détail

Introduction à l ISO/IEC 17025:2005

Introduction à l ISO/IEC 17025:2005 Introduction à l ISO/IEC 17025:2005 Relation avec d autres normes de Management de la Qualité Formation Assurance Qualité LNCM, Rabat 27-29 Novembre 2007 Marta Miquel, EDQM-CoE 1 Histoire de l ISO/IEC

Plus en détail