EXIGENCES CONCERNANT LES AUDITS EN SALUBRITÉ ALIMENTAIRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EXIGENCES CONCERNANT LES AUDITS EN SALUBRITÉ ALIMENTAIRE"

Transcription

1 EXIGENCES CONCERNANT LES AUDITS EN SALUBRITÉ ALIMENTAIRE DERNIÈRE RÉVISION : 1 ER AOÛT 2013 Tous droits réservés Costco Wholesale Corporation. Le présent document appartient à Costco Wholesale et ne doit pas être distribué sans l autorisation expresse de Costco.

2 TABLE DES MATIÈRES BUT D UN Audit... 2 Audits... 3 Certifications... 3 ASPIRAGO... 4 DÉPISTAGE... 4 NOTATION DES Audits... 4 DEUXIÈME AUDIT... 4 RAPPORT DE MESURES CorrectiveS... 5 CRITÈRES CONDUISANT AUTOMATIQUEMENT À UN DEUXIÈME AUDIT... 5 EXIGENCES DE COSTCO EN MATIÈRE DE HACCP... 6 DÉFINITION... 6 NOTATION DE LA SECTION HACCP D UN Audit... 6 EXIGENCES CONCERNANT LA FORMATION HACCP... 7 DÉTection DE MATIÈRES ÉTRANGÈRES... 7 LUTTE CONTRE LES RAVAGEURS... 8 PORT DE GANTS obligatoire... 8 BONNES PRATIQUES DE FABRICATION (BPF)... 8 RAPPEL DE PRODUITS... 8 EXIGENCES ENVERS LES IngrÉDientS D UN FOURNISSEUR... 8 ENTREPRISES SPÉCIALISÉES EN AUDITS ET APPROUVÉES PAR COStco... 9 CERTIFICATIONS/AUDITs EN SALUBRITÉ ALIMENTAIRE... 9 ENTREPRISES EN ATTENTE DE L APPROBATION DE Costco... 9 ENTREPRISES SPÉCIALISÉES EN AUDITS CONCERNANT LE BIEN-êTRE DES ANIMAUX PERSONNES-RESSOURCES DE LA SALUBRITÉ ALIMENTAIRE DE COSTCO AU CANADA BUT D UN AUDIT Le but d un audit est de rassembler des renseignements précis et à jour concernant la salubrité alimentaire générale des fournisseurs officiels et potentiels. Ces renseignements ne doivent être Le présent document, révisé le 1 er août 2013, remplace toutes les versions antérieures. Page 2 de 2

3 divulgués QU AUX membres concernés du personnel de Costco Wholesale, soit le personnel des services de la salubrité alimentaire et des achats. Les audits permettront au personnel du Service de la salubrité alimentaire de déterminer les secteurs, s il en est, qui devront faire l objet d améliorations afin que les critères de Costco en matière de salubrité alimentaire soient respectés. Les audits aideront également les acheteurs à faire des achats judicieux pour les membres. Les résultats des audits ne seront, en aucun cas, utilisés dans l élaboration de mesures punitives; ils permettront plutôt aux fournisseurs et à Costco Wholesale d améliorer et d enrichir leurs pratiques. AUDITS Toutes les installations qui fabriquent des produits pour Costco doivent obtenir une certification/subir un audit de salubrité alimentaire annuel; les entreprises possédant des installations en Chine doivent obtenir une certification et/ou subir un audit BPF de la Global Food Safety Initiative (Initiative mondiale de la sécurité alimentaire) tous les six mois. Les certifications doivent être obtenues et les audits, menés, au plus tard deux semaines après la date anniversaire de l audit de l année précédente, à la demande de Costco, et à l aide des Addenda de Costco. Les nouveaux fournisseurs ayant demandé, au cours de la dernière année, qu une certification soit décernée/qu un audit soit effectué par une entreprise spécialisée en audits et approuvée par Costco, peuvent soumettre les documents concernant la certification/l audit à Costco pour examen. Une mesure corrective devra être énoncée pour chaque lacune relevée dans l audit. Les certifications/audits soumis sans addenda Costco devront faire l objet d une révision par le personnel de la salubrité alimentaire de Costco. Costco déterminera ensuite si la certification/l audit du fournisseur est valide, ou si une nouvelle certification doit être obtenue ou un nouvel audit, mené. Types d audits Audits sur la qualité et la salubrité alimentaire (BPF) Audits des centres de distribution Audits des produits frais voir les exigences concernant les produits frais Audits des petits fournisseurs Audits portant sur le bien-être des animaux BPF (bonnes pratiques de fabrication pour les compléments) CERTIFICATIONS Costco acceptera les certifications de la GFSI suivantes avec une note minimale de 85 % : SQF et IFS. Costco accepte également la certification BRC de catégorie B ou plus élevée et les audits de surveillance/certification FSSC ayant la note minimale. Tous les audits de surveillance/certifications doivent être courants (de la dernière année civile). Les fournisseurs dont les notes se trouvent sous les normes minimales de Costco peuvent choisir de subir un audit d un jour. Dans cet audit, toutes les mesures correctives énoncées dans l audit de surveillance/la certification originale doivent être vérifiées. Une fois les mesures correctives apportées de manière satisfaisante, Costco acceptera la certification du fournisseur. Costco exige que l entreprise qui effectue votre audit affiche les résultats préliminaires de la certification sur Aspirago (base de données de Costco) dans un délai de sept jours civils. Le présent document, révisé le 1 er août 2013, remplace toutes les versions antérieures. Page 3 de 3

4 Costco accepte uniquement les certifications mentionnées ci-dessus, accordées par les organismes approuvés et cités dans la section des entreprises en audit approuvées. ASPIRAGO Pour gérer les audits et les mesures correctives de ses fournisseurs de produit alimentaires, excepté les produits frais, Costco utilise les services d Aspirago. Toutes les installations qui fournissent des produits à Costco doivent s inscrire sur le portail de sécurité alimentaire de Costco sur Aspirago au Les frais d inscription sont de 225 $ pour les cinq premières installations, 200 $ pour les 5 suivantes et 175 $ pour les cinq suivantes. Chaque installation doit renouveler son inscription annuellement avant son audit. Pour plus d information sur Aspirago, envoyer un courriel à L inscription doit être remplie en entier et inclure tous les produits vendus à Costco. L entreprise responsable des audits affichera les résultats dans Aspirago dans 7 jours suivant la date de l audit. Chaque installation devra afficher son rapport de mesures correctives dans les 14 jours suivant la présentation du rapport sur Aspirago. En ce qui concerne les certifications, l audit complet et le certificat seront affichés dans Aspiragio au moment de la délivrance du certificat. Les audits GFSI seront affichés suivant l horaire approuvé des propriétaires de systèmes. DÉPISTAGE Costco exigera que les fournisseurs produisant des aliments à risque élevé (par exemple de la viande en tranches, du fromage, des produits laitiers, des salades prêtes à consommer) aient en place un programme documenté d échantillonnage environnemental (basé sur des agents pathogènes ciblés). De plus, Costco exigera que les fournisseurs produisant des aliments à risque élevé (par exemple de la viande en tranches, du fromage, des produits laitiers, des salades prêtes à consommer) aient en place un programme documenté de dépistage microbien de produits finis. Le programme de dépistage doit être basé sur des agents pathogènes ciblés. NOTATION DES AUDITS Note Classement Mesure corrective 98 à 100 % Excellent Mesure corrective non requise 85 à 97 % Bon Mesure corrective requise moins de 85 % Améliorations requises Mesure corrective et deuxième audit requis DEUXIÈME AUDIT Le présent document, révisé le 1 er août 2013, remplace toutes les versions antérieures. Page 4 de 4

5 Le rappel d un produit ou un incident sérieux nécessitera un audit de salubrité alimentaire. Les installations dont la note d audit ne dépasse pas 85 % dans n importe quelle catégorie devront subir un deuxième audit complet. Le deuxième audit devra être effectué dans les 60 jours suivant le premier audit. Les installations dont la note globale d audit portant sur le bien-être des animaux est inférieure à 85 % devront subir un deuxième audit. Les déficiences qui n ont pas été corrigées avant l audit suivant recevront une classification plus sérieuse : une déficience mineure, par exemple, deviendra majeure, et une déficience majeure deviendra critique. RAPPORT DE MESURES CORRECTIVES Une mesure corrective doit être incluse pour chaque déficience notée dans l audit. Un rapport de mesures correctives doit être téléchargé dans Aspirago dans les 14 jours suivant l affichage de l audit. Les installations dont la note est de 98 % ou plus n auront pas à afficher de rapport de mesures correctives. CRITÈRES CONDUISANT AUTOMATIQUEMENT À UN DEUXIÈME AUDIT Voici les critères conduisant automatiquement à un nouvel audit en matière de salubrité alimentaire : Tous les pays : Ne pas prendre les mesures correctives nécessaires lorsque des exigences critiques ne sont pas respectées. Des employés ayant des plaies évidentes, des blessures infectées ou d autres maladies infectieuses sont autorisés à être en contact direct avec des produits alimentaires ou avec des secteurs de production ou de stockage. Des produits sont contaminés. Des allergènes alimentaires sont détectés, mais aucun programme de contrôle des allergènes n a été mis en place. Un document sur les Procédures normalisées d exploitation pour l hygiène (PNEH) n a pas été établi ni mis en œuvre. Un plan documenté de salubrité des aliments (BPF) n a pas été établi. Un programme de lutte contre les insectes et animaux nuisibles n a pas été établi. Ce programme, documenté par écrit, doit inclure l assignation d un opérateur à la lutte antiparasitaire, la fréquence du service ainsi qu une carte à jour montrant les types d appareils destinés à la lutte contre les insectes et les animaux nuisibles et leur emplacement, tant à l intérieur qu à l extérieur de l installation. L eau ne provient pas d une source potable à l innocuité microbiologique. Manquement à tester chaque année l eau d une source municipale, ou chaque trimestre l eau d un puits (s il y a lieu). Le présent document, révisé le 1 er août 2013, remplace toutes les versions antérieures. Page 5 de 5

6 Les produits finis ne sont pas correctement codés à des fins de traçabilité. Il est prouvé que des insectes ou animaux en décomposition se trouvent dans l installation ou dans les appareils destinés à leur lutte. Des traces d animaux nuisibles incluant, sans s y limiter, insectes, araignées, rongeurs, amphibiens ou oiseaux, se trouvant dans quelque ingrédient alimentaire, aliment ou matériel d emballage ou sur eux. États-Unis uniquement L analyse des risques n est pas établie. Une analyse des risques HARPC (Hazard Analysis Riskbased Prevention Controls), est disponible et se concentre sur les risques alimentaires que l on peut raisonnablement prévoir. Ceci doit avoir été fait pour chaque étape du processus (applicable aux fournisseurs qui produisent et importent aux É.-U.A). Il est impossible de vérifier si l enregistrement exigé par le règlement sur le bioterrorisme a eu lieu (applicable aux fournisseurs qui produisent et importent aux É.-U.A.). EXIGENCES DE COSTCO EN MATIÈRE DE HACCP Toutes les installations qui fournissent des produits à Costco doivent se conformer au programme d analyse des risques et de maîtrise des points critiques, ou programme HACCP (Hazard Analysis Critical Control Point). DÉFINITION Le programme HACCP est une méthode aidant les fabricants à identifier et évaluer leur processus afin de contrôler les problèmes de salubrité alimentaire. Essentiellement, le programme leur permet de déterminer : ce qui peut tourner mal dans leur processus; les risques physiques, microbiologiques, chimiques ou autres de leur processus; comment contrôler leur processus pour qu il fonctionne bien (la validation); que faire s il fonctionne mal, et comment le corriger. NOTATION DE LA SECTION HACCP D UN AUDIT La section HACCP d un audit sera évaluée selon la procédure habituelle pour une installation qui fonctionne suivant un programme HACCP, qu un tel programme soit obligatoire ou non. Les installations n ayant pas de programme HACCP en place ou à jour, et obtenant la note de passage à leur audit (85 % ou plus dans toutes les sections) devront afficher leur programme HACCP dans Aspirago dans les 120 jours suivant la date de l audit. Le présent document, révisé le 1 er août 2013, remplace toutes les versions antérieures. Page 6 de 6

7 À la date anniversaire de leur audit, les installations qui n auront pas instauré de programme HACCP concernant le programme de produits de Costco se verront attribuer un échec. EXIGENCES CONCERNANT LA FORMATION HACCP Les personnes responsables du programme HACCP doivent compléter une formation HACCP officielle. Ressources suggérées pour la formation HACCP : Agence canadienne d inspection des aliments/programme d amélioration de la salubrité des aliments Santé Canada La loi sur les produits antiparasitaires Des références supplémentaires sont disponibles (en anglais seulement) aux adresses suivantes : DÉTECTION DE MATIÈRES ÉTRANGÈRES Costco souhaite que les dangers physiques soient testés à l aide d un appareil de détection par rayons X. Le niveau de risque sera évalué sur place par un vérificateur et un employé de Costco (par téléphone) dans les installations dépourvues soit d un appareil de détection par rayons X, soit d un dispositif de détection des objets métalliques. Si le niveau de risque est estimé bas, l installation d un appareil de détection ne sera pas nécessaire. Si le risque est de modéré à élevé, un appareil de détection de matières étrangères, préférablement par rayons X, devra être installé (Costco aimerait d ailleurs que tous ses fournisseurs, lors de l achat ou du remplacement d équipement de détection de matières étrangères, considèrent l appareil par rayons X). De plus, Costco exige que les installations vérifient et documentent, sur une base horaire, que l appareil de détection de matières étrangères fonctionne correctement. Lorsqu il vérifiera les appareils de détection de métal, le vérificateur demandera au personnel de l usine de prouver que ces appareils fonctionnent efficacement, au niveau maximum de leur sensibilité, et en utilisant des pièces d essai pour détecter les trois contaminants : ferreux (le fer), non ferreux (ne contenant pas de fer) et acier inoxydable. Dans le cas où l installation d un appareil de détection des matières étrangères est requise, Costco s attend à ce que de la documentation photo montrant l appareil installé ainsi qu un plan sur les matières étrangères soient affichés sur Aspirago dans les 150 jours. Le présent document, révisé le 1 er août 2013, remplace toutes les versions antérieures. Page 7 de 7

8 L usine se verra attribuer un échec d audit automatiquement s il a été déterminé qu un appareil de détection de matières étrangères était requis et si l appareil ne fonctionne pas ou n est pas disponible pour évaluation par le vérificateur lors de l audit anniversaire. Tous les appareils de détection de matières étrangères doivent être munis de dispositifs de rejet appropriés (arrêt du convoyeur, jet d air, etc.). Une procédure écrite doit être en place pour assurer le contrôle d un produit rejeté par un appareil de détection de matières étrangères et isoler ce produit du reste de la production. Le rejet doit être documenté. LUTTE CONTRE LES RAVAGEURS Des programmes de lutte contre les ravageurs doivent être mis sur pied et vérifiés par du personnel autorisé et certifié en matière de lutte contre les ravageurs. PORT DE GANTS OBLIGATOIRE Costco a une politique exigeant le port de gants. De plus, si les gants sont utilisés comme barrière, le latex et la poudre doivent en être absents. Les gants de tissu et/ou de coton ne doivent pas être utilisés si les mains entrent en contact avec la nourriture. S il peut être démontré que le port de gants est encombrant ou que les mains sont plus hygiéniques, par exemple dans un abattoir, le port de gant ne sera pas exigé. BONNES PRATIQUES DE FABRICATION (BPF) Tous les employés doivent porter un filet à cheveux lorsqu ils travaillent avec des produits non emballés. Costco exigera qu un employé manipulant des produits de Costco et ayant des poils faciaux recouvre ces derniers. Les filets à barbe sont requis et couvriront barbe et moustache. RAPPEL DE PRODUITS Costco exige que des exercices documentés sur la traçabilité soient effectués deux fois par année. Costco aimerait pouvoir constater qu un exercice de traçabilité ait été effectué sur un produit fini de même que sur un ingrédient brut. De plus, la démonstration d un exercice de traçabilité sera exigée lors de tout audit pour démontrer l efficacité du programme de rappel de produits. L exercice de traçabilité doit inclure la distribution de lots spécifiques de produits, les ingrédients bruts et l emballage principal. L exercice sera effectué sur un article choisi au hasard, à la discrétion du vérificateur. Le système doit être en mesure de vérifier entièrement la traçabilité du produit en deux heures. EXIGENCES ENVERS LES INGRÉDIENTS D UN FOURNISSEUR Un programme d approbation et de surveillance (programme de pourvoyeurs approuvés) de leurs propres pourvoyeurs (de tous emballages, ingrédients et matières premières principaux) doit être en place dans toutes les installations des fournisseurs de Costco. Les pourvoyeurs des fournisseurs doivent remettre à ces derniers, à l intérieur d une année civile, un audit à jour avec certification HACCP en matière de salubrité alimentaire, de même qu une fiche signalétique du produit (qui inclut ses exigences, son étiquetage et sa date de fabrication). Les pourvoyeurs de matières et d ingrédients bruts doivent se plier à un programme HACCP. Le présent document, révisé le 1 er août 2013, remplace toutes les versions antérieures. Page 8 de 8

9 Un programme documenté de surveillance de la conformité des emballages aux exigences (y compris une méthode d identification des numéros de lots spécifiques) doit être en place dans les installations d emballage. ENTREPRISES SPÉCIALISÉES EN AUDITS ET APPROUVÉES PAR COSTCO Costco acceptera uniquement les audits ou certifications des entreprises suivantes : CERTIFICATIONS/AUDITS EN SALUBRITÉ ALIMENTAIRE AIBI (Domestic and International GMP audits/certifications) AUS-Meat Limited/AUS-QUAL Pty Ltd (audits/certifications BPF en Australie et en Nouvelle-Zélande, viandes) DNV (audits/certifications BPF intérieurs et internationaux) Eurofins (Domestic and International GMP audits/certifications) FSNS Food Safety Net Services (audits/certifications BPF intérieurs, viandes) GFTC (audits/certifications BPF du Canada, audits de petits fournisseurs) NSF International (audits/certifications BPF intérieurs et internationaux, audits de petits fournisseurs, addenda «risque élevé») NSF Boissons (eau embouteillée et glace) SAI Global (audits/certifications BPF intérieurs et internationaux, viandes) Randolph and Associates (audits/certifications BPF intérieurs, audits de petits fournisseurs, produits laitiers) SGS (CTS) (audits/certifications BPF intérieurs et internationaux) Silliker (audits/certifications BPF intérieurs et internationaux, audits de petits fournisseurs) ENTREPRISES EN ATTENTE DE L APPROBATION DE COSTCO Costco évalue actuellement les entreprises suivantes. Costco pourra accepter les certifications/audits d entreprises additionnelles sur une base individuelle. Bureau Veritas Cert ID Eagle Registration Intertek LRQA PMI Le présent document, révisé le 1 er août 2013, remplace toutes les versions antérieures. Page 9 de 9

10 UL-STR (compléments seulement) ENTREPRISES SPÉCIALISÉES EN AUDITS CONCERNANT LE BIEN-ÊTRE DES ANIMAUX American Humane AUS-Meat Limited Certified Humane (Humane Farm Animal Care) DQC - Dairy Quality Centers FSNS - Food Safety Net Services NSF - GFTC Silliker SAI Global Validus Note : tous les vérificateurs concernant le bien-être des animaux des États-Unis doivent posséder une certification PACCO. ENTREPRISES SPÉCIALISÉES QUI NE SERONT PLUS UTILISÉES PAR COSTCO TUV SUV (en attente les audits ne seront plus acceptés à partir du 30 septembre 2013) PERSONNES-RESSOURCES DE LA SALUBRITÉ ALIMENTAIRE DE COSTCO AU CANADA Nom Titre Téléphone Courriel Rhonda Keeler Gérante du service d audit des fournisseurs Adele Oriet Coordinatrice du service d audit des fournisseurs Marcelle Lavergne Directrice Le présent document, révisé le 1 er août 2013, remplace toutes les versions antérieures. Page 10 de 10

Table des matières. Intro SQF BRC. Conclusion. - Introduction et historique du référentiel - Différence version 6 et 7

Table des matières. Intro SQF BRC. Conclusion. - Introduction et historique du référentiel - Différence version 6 et 7 Table des matières Intro SQF - Introduction et historique du référentiel - Différence version 6 et 7 BRC - Introduction et historique du référentiel - Différence version 5 et 6 Conclusion 2 Innovaltech

Plus en détail

Food Safety System Certification 22000. fssc 22000

Food Safety System Certification 22000. fssc 22000 Food Safety System Certification 22000 fssc 22000 CERTIFICATION DES SYSTÈMES DE SÉCURITÉ ALIMENTAIRE 22000 Le protocole de certification des systèmes de sécurité alimentaire 22000 (FSSC 22000) est un protocole

Plus en détail

Demande de Soumission - Transformateur

Demande de Soumission - Transformateur Demande de Soumission - Transformateur Nom de l entreprise : Prénom : Nom : Titre : Adresse : Ville : Code postal : Région : Téléphone : Télécopieur : Courriel : Site Web : Domaine d activités : *** possibilité

Plus en détail

BRC Food nouvelle version 7 Quels changements? comment se préparer?

BRC Food nouvelle version 7 Quels changements? comment se préparer? BRC Food nouvelle version 7 Quels changements? comment se préparer? FSSC 22000 Etat des lieux en France et à l'international. Principales différences par rapports aux référentiels grande distribution (BRC/IFS)

Plus en détail

Further excellence. transparence

Further excellence. transparence sécurité qualité intégrité SÉCURITÉ Further excellence loyauté efficacité durabilité transparence LIVREZ DES PRODUITS PARMI LES MEILLEURS DE LEUR CATÉGORIE SOLUTIONS D AUDIT, DE CERTIFICATION ET DE FORMATION

Plus en détail

ACTUALITÉS DES RÉFÉRENTIELS ET FOCUS SUR LES

ACTUALITÉS DES RÉFÉRENTIELS ET FOCUS SUR LES ACTUALITÉS DES RÉFÉRENTIELS ET FOCUS SUR LES ÉVOLUTIONS DU BRC VERSION 7 cedric.travaille@adria.tm.fr Mars 2015 1 ADRIA NOS MÉTIERS Recherche et Innovation : Qualité et sécurité des aliments, Innovation

Plus en détail

Un meilleur système pour protéger la santé et la sécurité des Canadiens. Projet de règlement sur la salubrité des aliments au Canada

Un meilleur système pour protéger la santé et la sécurité des Canadiens. Projet de règlement sur la salubrité des aliments au Canada Un meilleur système pour protéger la santé et la sécurité des Canadiens Projet de règlement sur la salubrité des aliments au Canada La transformation de l ACIA Raison d être o Mondialisation et concentration

Plus en détail

Expo 60+ 09/10/2009. sodexo.com

Expo 60+ 09/10/2009. sodexo.com Expo 60+ 09/10/2009 Smiley AFSCA en restauration collective - De la législation à la mise en application sodexo.com Sommaire 1. Définition & législation 2. Mise en application page 2 Développement d un

Plus en détail

Système de management H.A.C.C.P.

Système de management H.A.C.C.P. NM 08.0.002 Norme Marocaine 2003 Système de management H.A.C.C.P. Exigences Norme Marocaine homologuée par arrêté du Ministre de l'industrie, du Commerce et des Télécommunications N 386-03 du 21 Février

Plus en détail

Sécurité Sanitaire des Aliments. Saint-Pierre, le 19 novembre 2013. Olivier BOUTOU. Les outils de la qualité sanitaire dans les pays du sud

Sécurité Sanitaire des Aliments. Saint-Pierre, le 19 novembre 2013. Olivier BOUTOU. Les outils de la qualité sanitaire dans les pays du sud Sécurité Sanitaire des Aliments Saint-Pierre, le 19 novembre 2013 Olivier BOUTOU Les outils de la qualité sanitaire dans les pays du sud Faisons connaissance Missions au sein d AFNOR Animation de formation

Plus en détail

Sécurité sanitaire des aliments

Sécurité sanitaire des aliments Sécurité sanitaire des aliments Sécurité sanitaire des aliments et tendance en faveur de la certification Les consommateurs, les distributeurs et les fabricants s intéressent de plus en plus à la sécurité

Plus en détail

CHRISTINE BOUDREAU Téléphone: (514) 990-7582 Courriel: cb@cbmc-inc.ca Site web : www.cbmc-inc.ca

CHRISTINE BOUDREAU Téléphone: (514) 990-7582 Courriel: cb@cbmc-inc.ca Site web : www.cbmc-inc.ca CHRISTINE BOUDREAU Téléphone: (514) 990-7582 Courriel: cb@cbmc-inc.ca Site web : www.cbmc-inc.ca Christine Boudreau, Microbiologiste Consultante inc. Consultation dans le domaine alimentaire Formation

Plus en détail

Conditions pour devenir un auditeur CanadaGAP

Conditions pour devenir un auditeur CanadaGAP Conditions pour devenir un auditeur CanadaGAP Pour être admissibles aux postes d auditeurs du programme CanadaGAP, tous les nouveaux candidats ayant reçu la formation après le 1 er avril 2015 doivent remplir

Plus en détail

J U I L L E T 2 0 1 2

J U I L L E T 2 0 1 2 Code SQF Une assurance fournisseur basée sur les principes HACCP Code pour l industrie alimentaire 7 e édition J U I L L E T 2 0 1 2 Safe Quality Food Institute 2345 Crystal Drive, Suite 800 Arlington,

Plus en détail

INTERPRETATION DE LA NORME DE CERTIFICATION DU SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA SECURITE DES DENREES ALIMENTAIRES FSSC 22000

INTERPRETATION DE LA NORME DE CERTIFICATION DU SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA SECURITE DES DENREES ALIMENTAIRES FSSC 22000 INTERPRETATION DE LA NORME DE CERTIFICATION DU SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA SECURITE DES DENREES ALIMENTAIRES FSSC 22000 UN LIVRE BLANC SUR LES ENJEUX, EFFETS ET PERSPECTIVES DE FSSC 22000 FÉVRIER 2009

Plus en détail

Procédure d intervention. Détection de Listeria monocytogenes dans un aliment prêt à manger

Procédure d intervention. Détection de Listeria monocytogenes dans un aliment prêt à manger Procédure d intervention Détection de Listeria monocytogenes dans un aliment prêt à manger TABLE DES MATIÈRES POURQUOI VÉRIFIER LA PRÉSENCE DE LISTERIA MONOCYTOGENES DANS LES ALIMENTS PRÊTS À MANGER...

Plus en détail

Food. Notes de Doctrine IFS, Version 2

Food. Notes de Doctrine IFS, Version 2 Food Notes de Doctrine IFS, Version 2 Mars 2013 PrÉAMBULE Les notes de doctrine sont constituées de toutes les clarifications à caractère normatif apportées par l IFS depuis la publication de l IFS Food

Plus en détail

CENTRE DE RECHERCHE EN SCIENCES ANIMALES DE DESCHAMBAULT. Plan HACCP bœuf qualité plus pour les bovins de boucherie

CENTRE DE RECHERCHE EN SCIENCES ANIMALES DE DESCHAMBAULT. Plan HACCP bœuf qualité plus pour les bovins de boucherie CENTRE DE RECHERCHE EN SCIENCES ANIMALES DE DESCHAMBAULT Plan HACCP bœuf qualité plus pour les bovins de boucherie Voici le Programme de salubrité des aliments à la ferme pour le bœuf- Bœuf Qualité Plus-

Plus en détail

PLAN D ACTION POUR ASSURER LA SALUBRITÉ DES ALIMENTS AU CANADA. Renforcer notre système de la salubrité des aliments de renommée internationale

PLAN D ACTION POUR ASSURER LA SALUBRITÉ DES ALIMENTS AU CANADA. Renforcer notre système de la salubrité des aliments de renommée internationale PLAN D ACTION POUR ASSURER LA SALUBRITÉ DES ALIMENTS AU CANADA Renforcer notre système de la salubrité des aliments de renommée internationale www.inspection.gc.ca/alimentssalubres Balayer le code de réponse

Plus en détail

L ISO 22000 : Pourquoi et comment?

L ISO 22000 : Pourquoi et comment? L ISO 22000 : Pourquoi et comment? Olivier BOUTOU Ingénieur AFNOR Ce module a été élaboré par Olivier Boutou Ingénieur AFNOR Qu est-ce que l ISO 22000? C est la seule norme, reconnue au niveau international,

Plus en détail

A LA RECHERCHE DE LA PURETE... Analyser Détecter Rapporter

A LA RECHERCHE DE LA PURETE... Analyser Détecter Rapporter A LA RECHERCHE DE LA PURETE... Analyser Détecter Rapporter Détecteurs de métaux pour les industries alimentaires & d emballage EARNING CUSTOMER CONFIDENCE Analyser Détecter Rapporter INSIGHT IN PURSUIT

Plus en détail

RAPPORT D'ENQUÊTE SPÉCIALE DU PROTECTEUR DU CITOYEN: Gestion de la crise de listériose associée aux fromages québécois SOMMAIRE

RAPPORT D'ENQUÊTE SPÉCIALE DU PROTECTEUR DU CITOYEN: Gestion de la crise de listériose associée aux fromages québécois SOMMAIRE RAPPORT D'ENQUÊTE SPÉCIALE DU PROTECTEUR DU CITOYEN: Gestion de la crise de listériose associée aux fromages québécois LE CONTEXTE SOMMAIRE Le 19 août 2008, le ministère de la Santé et des Services sociaux

Plus en détail

Panorama des référentiels en sécurité sanitaire des aliments

Panorama des référentiels en sécurité sanitaire des aliments Panorama des référentiels en sécurité sanitaire des aliments Olivier Boutou Ingénieur Développement Missions au sein d AFNOR Réalisation d évaluation AFAQ 26000 et 3D selon l 26000 (RSE). Formateur en

Plus en détail

FORMATION HYGIENE. (D après méthode HACCP) EN INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE

FORMATION HYGIENE. (D après méthode HACCP) EN INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE 1. Objectif : Comprendre les enjeux de la maîtrise de l hygiène dans votre entreprise «Agroalimentaire» (Fabrication, conditionnement, logistique, ) Savoir identifier les risques spécifiques à votre activité

Plus en détail

Le programme Serving Safer Food Alberta

Le programme Serving Safer Food Alberta Le programme Serving Safer Food Alberta Michael Sidra MBA, CISP(C) Contrôleur HACCP agréé par l ASQ (American Society for Quality) Coordinateur du programme HACCP Services de santé de l Alberta Vue d ensemble

Plus en détail

Programme de certification d aliments transformés avec contrôle optimal d allergènes

Programme de certification d aliments transformés avec contrôle optimal d allergènes Programme de certification d aliments transformés avec contrôle optimal d allergènes Par: Claire Dufresne AQAA Rencontre BNQ-AFNOR Octobre 2006 Mission de l AQAA Offrir du soutien et de l information,

Plus en détail

SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS

SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS PREFET DES PYRENEES-ATLANTIQUES Direction Départementale de la Protection des Populations des Pyrénées-Altantiques SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS Quelques règles à respecter, secteur de la remise directe

Plus en détail

Respect des règles d hygiène

Respect des règles d hygiène Respect des règles d hygiène Le respect des bonnes pratiques d hygiène de fabrication, par chaque opérateur, constitue le préalable à toute démarche de maîtrise de la sécurité des aliments. Vérifier les

Plus en détail

TRACABILITE DANS LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE, J-4 mois : ÊTES-VOUS PRÊTS?

TRACABILITE DANS LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE, J-4 mois : ÊTES-VOUS PRÊTS? TRACABILITE DANS LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE, J-4 mois : ÊTES-VOUS PRÊTS? INTRODUCTION Aujourd hui, dans un contexte de crises sanitaires et de concurrence internationale croissante au niveau du secteur

Plus en détail

RESOLUTION OIV-VITI 469-2012 GUIDE D APPLICATION DU SYSTÈME HACCP (HAZARD ANALYSIS AND CRITICAL CONTROL POINTS) A LA VITICULTURE DE L OIV

RESOLUTION OIV-VITI 469-2012 GUIDE D APPLICATION DU SYSTÈME HACCP (HAZARD ANALYSIS AND CRITICAL CONTROL POINTS) A LA VITICULTURE DE L OIV RESOLUTION OIV-VITI 469-2012 GUIDE D APPLICATION DU SYSTÈME HACCP (HAZARD ANALYSIS AND CRITICAL CONTROL POINTS) A LA VITICULTURE DE L OIV L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE, Suivant la proposition de la Commission I

Plus en détail

Hygiène SSOP et SPS. Les Bonnes Pratiques de Fabrication (BPF) peuvent être utilisées pour répondre à de nombreuses, voire

Hygiène SSOP et SPS. Les Bonnes Pratiques de Fabrication (BPF) peuvent être utilisées pour répondre à de nombreuses, voire Au cours de cette session de formation, nous parlerons des Procédures Opérationnelles de Propreté et de Désinfection (SSOP), des Normes de Performance d Hygiène (SPS) et des Bonnes Pratiques de Fabrication

Plus en détail

Sécuritaire Fiable Sans gluten Programme de certification sans gluten

Sécuritaire Fiable Sans gluten Programme de certification sans gluten Sécuritaire Fiable Sans gluten Programme de certification sans gluten www.glutenfreecert.com ALLERGEN CONTROL GROUP INC. L Allergen Control Group Inc. (ACG) est représenté par une équipe d experts de l

Plus en détail

MANAGEMENT DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE

MANAGEMENT DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE MANAGEMENT DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE Principes généraux du HACCP 0,7 UEC Mise en œuvre des programmes préalables au système HACCP 1.4 UEC 5 novembre 2014 9 février 2015 22 avril 2015 5SA1402 5SH1501 5SH1502

Plus en détail

HACCP et sécurité sanitaire des aliments

HACCP et sécurité sanitaire des aliments HACCP et sécurité sanitaire des aliments 1. A votre avis, comment cet accident aurait-il pu être évité? En identifiant les risques alimentaires potentiels liés à l activité de conserverie artisanale et

Plus en détail

INSTRUCTIONS CONCERNANT LA REMISE DE DENRÉES ALIMENTAIRES LORS DE MARCHÉS OU DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES

INSTRUCTIONS CONCERNANT LA REMISE DE DENRÉES ALIMENTAIRES LORS DE MARCHÉS OU DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES Service de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires SAAV Amt für Lebensmittelsicherheit und Veterinärwesen LSVW Chemin du Musée 15, 1700 Fribourg T +41 26 305 80 10, F +41 26 305 80 19 www.fr.ch/lsvw

Plus en détail

Surveillance et Contrôle

Surveillance et Contrôle Surveillance et Contrôle Rappel Surveillance et Contrôle Gestionnaires des risques Approche scientifique par les risques fondement Mesures sanitaires Options de gestion Activités de surveillance et de

Plus en détail

Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments

Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments Le respect des bonnes pratiques d hygiène de fabrication, par chaque opérateur, constitue le préalable à toute démarche de maîtrise de la sécurité

Plus en détail

Guide pour l évaluation

Guide pour l évaluation Guide pour l évaluation des conserves endommagées à l intention des responsables des banques alimentaires et des organismes communautaires ou caritatifs Guide pour l évaluation des conserves endommagées

Plus en détail

La nouvelle réglementation européenne relative à l hygiène des aliments: «Paquet Hygiène»

La nouvelle réglementation européenne relative à l hygiène des aliments: «Paquet Hygiène» La nouvelle réglementation européenne relative à l hygiène des aliments: «Paquet Hygiène» Direction Départementale des Services Vétérinaires de Meurthe-et-Moselle Plan 1. Objectifs de la réforme 2. Quels

Plus en détail

CONTRÔLES D HYGIèNE ET DE QUALITÉ D HÔTELLERIE ET DE RESTAURATION

CONTRÔLES D HYGIèNE ET DE QUALITÉ D HÔTELLERIE ET DE RESTAURATION CONTRÔLES D HYGIèNE ET DE QUALITÉ DANS LES établissements D HÔTELLERIE ET DE RESTAURATION 2 Table des matières 4-5 Présentation de SGS 6-7 Renforcez votre réputation 8-9 Programme d évaluation: «Hygiene

Plus en détail

Loi américaine de modernisation de la sécurité alimentaire

Loi américaine de modernisation de la sécurité alimentaire Loi américaine de modernisation de la sécurité alimentaire Résumé et Impact sur les Importateurs et Exportateurs Août 2012 Le présent article contient des mises à jours importantes concernant la Loi américaine

Plus en détail

Qualité Sécurité Environnement

Qualité Sécurité Environnement Qualité Sécurité Environnement FORMATION AUDIT CONSEIL EXPERTISE >> Catalogue 2014 Nos innovations: e-learning, évaluation des compétences personnalisation Formation Hygiène Alimentaire ISO 9001 : 2008...

Plus en détail

Améliorer la Performance des Fournisseurs

Améliorer la Performance des Fournisseurs Les Solutions SQA de Solumina L Assurance Qualité Fournisseur Figure 1 Influence sur les affaires de nos clients actuels. Réduire des Stocks lors des Inspections Le Système de Contrôle Qualité Fournisseurs

Plus en détail

appliquée aux emballages alimentaires

appliquée aux emballages alimentaires La méthode HACCP La méthode HACCP appliquée aux emballages alimentaires 1- La réglementation des matériaux au contact des aliments Quels contaminants issus des emballages dans les aliments? Des contaminants

Plus en détail

Catalogue Formation 2015

Catalogue Formation 2015 Catalogue Formation 2015 Because you care about CONSUMERS HEALTH HACCP Expertise, votre partenaire en sécurité des aliments Présentation du catalogue Pourquoi faire de la formation? Formation préventive

Plus en détail

S.BAYNAUD www.haccp.fr

S.BAYNAUD www.haccp.fr Les référentiels qualité et sécurité des aliments pour les IAA Qualité Sécurité Traçabilité des Aliments 2 bis rue Lamoricière CS 10402 44104 Nantes Cedex 4 Tél : 02 51 72 11 22 Fax 02 51 72 11 33 E.mail

Plus en détail

Utilisation de produits sains et sûrs Mise en oeuvre de procédures strictes et rigoureuses

Utilisation de produits sains et sûrs Mise en oeuvre de procédures strictes et rigoureuses INTRODUCTION H.A.C.C.P. ou A.R.M.P.C. L Analyse des risques et maîtrise des points critique La nouvelle réglementation en matière d hygiène (ar. 09 mai 1995 et ar. 29 septembre 1997) oblige les responsables

Plus en détail

Vérification de suivi sur la mise en œuvre des plans d action découlant de l examen des sources-étalons

Vérification de suivi sur la mise en œuvre des plans d action découlant de l examen des sources-étalons Vérification de suivi sur la mise en œuvre des plans d action découlant de l examen des sources-étalons Vérification de suivi sur la mise en œuvre des plans d action découlant de l examen des sources-étalons

Plus en détail

Analyser Détecter Rapporter

Analyser Détecter Rapporter A LA RECHERCHE DE LA PURETE... Analyser Détecter Rapporter DÉTECTION DES MÉTAUX POUR L INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE EARNING CUSTOMER CONFIDENCE Analyser Détecter Rapporter A LA RECHERCHE DE LA PURETE... Lock

Plus en détail

Registre des dossiers et des mesures correctives du programme LCQ

Registre des dossiers et des mesures correctives du programme LCQ Programme Lait canadien de qualité des Producteurs laitiers du Canada Registre des dossiers et des mesures correctives du programme LCQ Utiliser avec le Registre et le Calendrier de DGI pour des dossiers

Plus en détail

Passage à la version 6 : objectifs de la révision et principaux changements

Passage à la version 6 : objectifs de la révision et principaux changements BRC GSFS Food Passage à la version 6 : objectifs de la révision et principaux changements 1. Objectifs de la révision Un meilleur équilibre entre audit dans l environnement de production et audit documentaire

Plus en détail

Registres de fermentation lente. Critères d inspection

Registres de fermentation lente. Critères d inspection Chapitre 15 - tâches liées traitement non-thermique Chapitre 15 - tâches liées traitement non-thermique Registres de fermentation lente 1.15.0.3204 Registres de fermentation lente Registres Un échantillon

Plus en détail

Concept d inspection et de certification

Concept d inspection et de certification Concept d inspection et de certification Fruits, légumes et pommes de terre Table des matières 1 Introduction et documents normatifs... 3 2 Champ d application et définitions... 3 2.1 Producteur:... 3

Plus en détail

GUIDE D OBTENTION D UNE LICENCE D EXPLOITATION LOCAUX DESTINÉS AUX ALIMENTS

GUIDE D OBTENTION D UNE LICENCE D EXPLOITATION LOCAUX DESTINÉS AUX ALIMENTS GUIDE D OBTENTION D UNE LICENCE D EXPLOITATION LOCAUX DESTINÉS AUX ALIMENTS Note : Pour les classes 3 et 4 dans les marchés publics, veuillez vous référer aux Lignes directrices du Nouveau-Brunswick pour

Plus en détail

EXIGENCES QUALITE FOURNISSEURS

EXIGENCES QUALITE FOURNISSEURS Page : 1 sur 67 EXIGENCES QUALITE FOURNISSEURS Page : 2 sur 67 TABLE DES MATIERES CHAPITRE 1 - INTRODUCTION... 4 1.1. CONFIDENTIALITE... 6 1.2. NOTIFICATION A KRAFT FOODS D EVENEMENTS SIGNIFICATIFS...

Plus en détail

DEMANDE DE PERMIS D ÉTABLISSEMENT ALIMENTAIRE

DEMANDE DE PERMIS D ÉTABLISSEMENT ALIMENTAIRE DEMANDE DE PERMIS D ÉTABLISSEMENT ALIMENTAIRE Par la présente, je désire faire une demande de permis d établissement alimentaire. Pour appuyer cette demande, je fournis les renseignements suivants : (veuillez

Plus en détail

INTERNATIONAL FOOD STANDARD (IFS)

INTERNATIONAL FOOD STANDARD (IFS) INTERNATIONAL FOOD STANDARD (IFS) SIAL 2008 21 octobre 2008, Mezzanine Hall 3 1 www.ifs-online.eu IFS : Sommaire L assurance qualité IFS Le projet IFS Environnement Questions/réponses L outil E-learning

Plus en détail

DIRECTIVE 1999/2/CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL

DIRECTIVE 1999/2/CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL L 66/16 DIRECTIVE 1999/2/CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 22 février 1999 relative au rapprochement des législations des États membres sur les denrées et ingrédients alimentaires traités par ionisation

Plus en détail

Analyse des risques points critiques pour leur maîtrise (HACCP)

Analyse des risques points critiques pour leur maîtrise (HACCP) 59 Chapitre 11 Analyse des risques points critiques pour leur maîtrise (HACCP) 11.1 PRINCIPES DE BASE DE L HACCP... 59 11.2 APPLICATION DES PRINCIPES HACCP À LA PURIFICATION DES MOLLUSQUES BIVALVES...

Plus en détail

Programme de certification sans gluten

Programme de certification sans gluten Allergen Control Group Inc. L Allergen Control Group Inc. (ACG) est représenté par une équipe d experts de l industrie alimentaire, qui connaissent et comprennent comment gérer les risques lors de la fabrication,

Plus en détail

CHOISIR SON ABATTOIR SELON LE MARCHÉ VISÉ

CHOISIR SON ABATTOIR SELON LE MARCHÉ VISÉ CHOISIR SON ABATTOIR SELON LE MARCHÉ VISÉ Patrick Tirard-Collet Conseiller en transformation alimentaire Direction de la transformation alimentaire et des marchés Plan de la présentation Principes de base

Plus en détail

CHAÎNE DE TRACABILITÉ GLOSSAIRE DES TERMES ET DÉFINITIONS

CHAÎNE DE TRACABILITÉ GLOSSAIRE DES TERMES ET DÉFINITIONS CHAÎNE DE TRACABILITÉ GLOSSAIRE DES TERMES ET DÉFINITIONS Mars 2014 Sustainable Agriculture Network (SAN) and Rainforest Alliance, 2012-2014. Ce document est disponible sur les sites suivants: www.sanstandards.org

Plus en détail

RÈGLEMENT DU CONCOURS

RÈGLEMENT DU CONCOURS RÈGLEMENT DU CONCOURS Le concours GAGNEZ VOTRE ACHAT MC est organisé par Formation de vendeurs professionnels ainsi que les concessionnaires automobiles, véhicule d'occasion, motos, véhicules tout terrain,

Plus en détail

Guide d action PROGRAMME VILLE ÉQUITABLE

Guide d action PROGRAMME VILLE ÉQUITABLE Guide d action PROGRAMME VILLE ÉQUITABLE Table des matières 1.0 À propos du présent guide...1 1.1 Remerciements...1 1.2 Renseignements additionnels...1 2.0 Ville équitable...2 2.1 Pourquoi le commerce

Plus en détail

FAQ FCM. Abréviations : FCM : Food Contact Materials. DC: Déclaration de conformité. LMS : Limite de migration spécifique

FAQ FCM. Abréviations : FCM : Food Contact Materials. DC: Déclaration de conformité. LMS : Limite de migration spécifique FAQ FCM Abréviations : FCM : Food Contact Materials DC: Déclaration de conformité LMS : Limite de migration spécifique 1. Quels opérateurs actifs dans la chaîne alimentaire doivent posséder et conserver

Plus en détail

l arrêté du 29 septembre 1997

l arrêté du 29 septembre 1997 FRANCAISE Texte de base : l arrêté du 29 septembre 1997 fixant les conditions d hygiène applicables dans les établissements de restauration collective à caractère social. Son contenu s articule autour

Plus en détail

formations professionnelles fin 2014 / début 2015 hygiène alimentaire en restauration collective audit, conseil et formation professionnelle

formations professionnelles fin 2014 / début 2015 hygiène alimentaire en restauration collective audit, conseil et formation professionnelle audit, conseil et formation professionnelle Stage 1 Bonnes pratiques d hygiène en restauration collective 19 et 26 novembre Stage 2 Règles d hygiène lors du service 3 décembre Stage 3 Le nettoyage et la

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS 2014 2015

CATALOGUE DE FORMATIONS 2014 2015 CATALOGUE DE FORMATIONS 2014 2015 Professionnels de l alimentation 06.47.75.88.57 HQSA Consulting contact@hqsafrance.fr Numéro de déclaration de prestataire de formation : SIRET SIRET : 804 : 284 284 420

Plus en détail

Standard du Commerce Equitable Fairtrade. les organisations de petits producteurs

Standard du Commerce Equitable Fairtrade. les organisations de petits producteurs Standard du Commerce Equitable Fairtrade pour le cacao pour les organisations de petits producteurs Valable également pour la production contractuelle en Océanie Version actuelle: 01.05.2011_v1.2 Prochaine

Plus en détail

Liste de contrôle d auto-évaluation pour le niveau de confinement 1 pour les phytoravageurs

Liste de contrôle d auto-évaluation pour le niveau de confinement 1 pour les phytoravageurs Bureau du confinement des biorisques et de la sécurité Office of Biohazard, Containment and Safety Direction générale des sciences Science Branch 59, promenade Camelot 59 Camelot Drive Ottawa ON K1A 0Y9

Plus en détail

HYGIENE EN RESTAURATION COLLECTIVE

HYGIENE EN RESTAURATION COLLECTIVE HYGIENE EN RESTAURATION COLLECTIVE Dr Erick KEROURIO DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA PROTECTION DES POPULATIONS DE L ESSONNE Le cadre réglementaire LA RESTAURATION COLLECTIVE Notion de «clientèle» captive

Plus en détail

Section 3 : Préparation à l inspection et gestion des documents. 3.3 Enregistrement des demandes d inspection et des certificats d inspection

Section 3 : Préparation à l inspection et gestion des documents. 3.3 Enregistrement des demandes d inspection et des certificats d inspection Section 3 : Préparation à l inspection et gestion des documents 3.1 Objectif de la section 3 3.2 Demande d inspection 3.3 Enregistrement des demandes d inspection et des certificats d inspection 3.4 Suivi

Plus en détail

Guide de l usager sur le système de déclaration des BPC en ligne : créer un nouveau compte

Guide de l usager sur le système de déclaration des BPC en ligne : créer un nouveau compte Guide de l usager sur le système de déclaration des BPC en ligne : créer un nouveau compte Préparé par Environnement Canada Décembre 2010 Table des matières Table des matières...2 Glossaire...3 Contexte...

Plus en détail

Guide sur le Programme de prestations supplémentaires de chômage

Guide sur le Programme de prestations supplémentaires de chômage ASSURANCE-EMPLOI Guide sur le Programme de prestations supplémentaires de chômage Guide à l intention des employeurs qui offrent à leurs employés des prestations supplémentaires de chômage Publication

Plus en détail

The National Dental Examining Board of Canada Le Bureau National d Examen Dentaire du Canada

The National Dental Examining Board of Canada Le Bureau National d Examen Dentaire du Canada The National Dental Examining Board of Canada Le Bureau National d Examen Dentaire du Canada Règlements concernant les examens et les évaluations devenant effectifs le 1er janvier 2015 Prenez note que

Plus en détail

RAPPORT AUDIT HYGIENE AVXX-0XX-XXX

RAPPORT AUDIT HYGIENE AVXX-0XX-XXX Date: SITE: Heure: par: MENTION GLOBAL DE L'AUDIT: NOMBRE D'ECARTS CONSTATES: ECARTS CONSTATES: 1. RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION / DÉFINITION & CONTRÔLE DES RÈGLES D HYGIÈNE 1.1 Déclaration de l'établissement

Plus en détail

Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation du Québec (MAPAQ)

Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation du Québec (MAPAQ) Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation du Québec (MAPAQ) Le Centre québécois d inspection des aliments et de la santé animale (CQIASA) 1 Résumé L industrie de la restauration est

Plus en détail

La certification des programmes de soin et d utilisation des animaux

La certification des programmes de soin et d utilisation des animaux Canadian Council on Animal Care Conseil canadien de protection des animaux La certification des programmes de soin et d utilisation des animaux Cette politique regroupe et remplace la Politique du CCPA

Plus en détail

SECTION 2 DÉFINITIONS

SECTION 2 DÉFINITIONS DIRECTIVES SUR LA CONCEPTION, L APPLICATION, L ÉVALUATION ET L HOMOLOGATION DE SYSTÈMES D INSPECTION ET DE CERTIFICATION DES IMPORTATIONS ET DES EXPORTATIONS ALIMENTAIRES SECTION 1 OBJECTIFS CAC/GL 26-1997

Plus en détail

Validation des processus de production et de préparation du service (incluant le logiciel)

Validation des processus de production et de préparation du service (incluant le logiciel) Validation des processus de production et de préparation du service (incluant le logiciel) Traduction non officielle du document Réponses et décisions de EK-Med 3.9 B 18 publié sur le site Web de l organisme

Plus en détail

parle-t-on de l HACCP? Directive CEE 93/43 hygiène des aliments janvier 1996 principes fondamentaux de la méthode HACCP

parle-t-on de l HACCP? Directive CEE 93/43 hygiène des aliments janvier 1996 principes fondamentaux de la méthode HACCP HACCP parle-t-on de l HACCP? La réglementation en matière d hygiène alimentaire a considérablement évolué ces dernières années. La compétence des professionnels dans le choix des moyens à mettre en œuvre

Plus en détail

La loi de modernisation de la sécurité sanitaire des aliments Food safety modernisation Act (FSMA)

La loi de modernisation de la sécurité sanitaire des aliments Food safety modernisation Act (FSMA) Ambassade de France aux États-Unis Service Économique Régional Mise à jour le 30 décembre 2011 La loi de modernisation de la sécurité sanitaire des aliments Food safety modernisation Act (FSMA) Présentation

Plus en détail

Entente administrative sur la certification de produits conclue entre. la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC)

Entente administrative sur la certification de produits conclue entre. la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC) Entente administrative sur la certification de produits conclue entre la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC) et l Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) (ci-après

Plus en détail

Chaîne de Traçabilité UTZ Certified. Pour le Cacao Version 3.1 Juin 2012

Chaîne de Traçabilité UTZ Certified. Pour le Cacao Version 3.1 Juin 2012 Chaîne de Traçabilité UTZ Certified Pour le Cacao Version 3.1 Juin 2012 Version 3.1 Juin2012 Des copies de ce document sont disponibles gratuitement sous format électronique sur le site Web du Centre de

Plus en détail

TROUSSE D INFORMATION SUR LE TIRAGE AU SORT PUBLIC

TROUSSE D INFORMATION SUR LE TIRAGE AU SORT PUBLIC BAILS FONCIERS POUR LES TERRAINS DE CHALETS SITUÉS LE LONG DE LA ROUTE INGRAHAM TRAIL TROUSSE D INFORMATION SUR LE TIRAGE AU SORT PUBLIC 1 er MAI 2015 Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest Ministère

Plus en détail

9) Une exigence pour l hygiène du personnel concernant la nourriture et la boisson doit être formalisée? VRAI FAUX

9) Une exigence pour l hygiène du personnel concernant la nourriture et la boisson doit être formalisée? VRAI FAUX QUIZZ IFS Version 5 1) La certification IFS est : - une démarche volontaire - une obligation légale - une obligation commerciale - une obligation Européenne 2) Combien d items comporte IFS V5 228 234 242

Plus en détail

Présentation au. Comité sénatorial permanent de l agriculture et des forêts. à propos du

Présentation au. Comité sénatorial permanent de l agriculture et des forêts. à propos du Présentation au Comité sénatorial permanent de l agriculture et des forêts à propos du Projet de loi S-11, Loi sur la salubrité des aliments au Canada par Bob Kingston Président national Le 2 octobre 2012

Plus en détail

Curriculum Vitae. X Mise à jour. CV mis à jour le (DATE) : 10/08/09 PRENOM NADIA NOM ATROUN. Date de Tél. 0771 13 63 29 17 Avenue de pékin EL MOURADIA

Curriculum Vitae. X Mise à jour. CV mis à jour le (DATE) : 10/08/09 PRENOM NADIA NOM ATROUN. Date de Tél. 0771 13 63 29 17 Avenue de pékin EL MOURADIA Adresse Date de Tél. 0771 13 63 29 17 Avenue de pékin EL MOURADIA naissance ALGER Civilité (M., Mme, Fax Mlle) Code postal et ville 16000 ALGER E-mail nadiaatroun@hotmail.com Pays ALGERIE Expériences professionnelles

Plus en détail

Manuel de la chaîne d approvisionnement en aliments GROCERY MANUFACTURERS ASSOCIATION

Manuel de la chaîne d approvisionnement en aliments GROCERY MANUFACTURERS ASSOCIATION Manuel de la chaîne d approvisionnement en aliments GROCERY MANUFACTURERS ASSOCIATION Manuel de la chaîne d approvisionnement en aliments INTRODUCTION...4 PORTÉE...4 DÉFINITIONS...5 ACRONYMES...6 GESTION

Plus en détail

VIDYA PROJET LE TRAVAIL DES ÉQUIPES DE RSC D INDITEX EN INDE

VIDYA PROJET LE TRAVAIL DES ÉQUIPES DE RSC D INDITEX EN INDE La politique de Responsabilité Sociale d Entreprise d Inditex à l égard de ses fournisseurs repose sur un outil essentiel, qui est le Code de Conduite pour les Fabricants Externes, que tous ses fournisseurs

Plus en détail

La transformation des petits fruits et l'inspection des aliments. Présenté par Sylvie Bujold inspectrice des aliments, chef d équipe 2013-10-30

La transformation des petits fruits et l'inspection des aliments. Présenté par Sylvie Bujold inspectrice des aliments, chef d équipe 2013-10-30 La transformation des petits fruits et l'inspection des aliments Présenté par Sylvie Bujold inspectrice des aliments, chef d équipe 2013-10-30 Plan de présentation Cadre légal Types et catégories de permis

Plus en détail

Présentation du paquet hygiène. 31.03.05 36ème colloque AgriMMédia "Traçabilité et Hygiène Alimentaire" ACTA Informatique - ACTIA

Présentation du paquet hygiène. 31.03.05 36ème colloque AgriMMédia Traçabilité et Hygiène Alimentaire ACTA Informatique - ACTIA Présentation du paquet hygiène Le paquet hygiène Ensemble de textes communautaires (3 règlements et deux directives) issus du livre blanc de janvier 2000 avec pour objectifs: Approche intégrée de toute

Plus en détail

PROGRAMME DE LOGEMENTS AVEC SERVICES DE SOUTIEN LIGNES DIRECTRICES OPÉRATIONNELLES

PROGRAMME DE LOGEMENTS AVEC SERVICES DE SOUTIEN LIGNES DIRECTRICES OPÉRATIONNELLES PROGRAMME DE LOGEMENTS AVEC SERVICES DE SOUTIEN LIGNES DIRECTRICES OPÉRATIONNELLES Janvier 2009 TABLE DES MATIÈRES Page Préambule 3 1. Dotation en personnel 4 1.1 Compétences du personnel 4 1.2 Fonctions

Plus en détail

12.8. Cahier technique. theme 12 Contrôles Officiels. Détection précoce. et intervention d urgence (RASFF)

12.8. Cahier technique. theme 12 Contrôles Officiels. Détection précoce. et intervention d urgence (RASFF) Cahier technique theme 12 Contrôles Officiels 8 Détection précoce et intervention d urgence (RASFF) 12.8 Les cahiers techniques sont des outils destinés aux agents des services publics responsables de

Plus en détail

Qualité Sécurité Environnement

Qualité Sécurité Environnement CATALOGUE 2015 Formation Audit Assistance technique Qualité Sécurité Environnement www.cebios.fr www.cebios-veille.fr www.cebios-formation.fr Sommaire Formation Page 4 Audit Page 5 Assistance technique

Plus en détail

RÔLE DES SERVICES VÉTÉRINAIRES DANS LA SÉCURITÉ SANITAIRE DES ALIMENTS

RÔLE DES SERVICES VÉTÉRINAIRES DANS LA SÉCURITÉ SANITAIRE DES ALIMENTS RÔLE DES SERVICES VÉTÉRINAIRES DANS LA SÉCURITÉ SANITAIRE DES ALIMENTS L'objet de ce texte est de fournir des orientations aux Membres de l'oie sur le rôle et les responsabilités des Services vétérinaires

Plus en détail

Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme

Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme public Juin 2015 1 INTRODUCTION... 4 À QUI S ADRESSE

Plus en détail

Optimisation des solutions de nettoyage destinées à l industrie agroalimentaire

Optimisation des solutions de nettoyage destinées à l industrie agroalimentaire Optimisation des solutions de nettoyage destinées à l industrie agroalimentaire 2 Plus d un siècle d expérience dans le nettoyage Pourquoi choisir Vikan? L approche pratique de Vikan nous a valu la réputation

Plus en détail

Les services vétérinaires dans le contrôle de la chaîne alimentaire en abattoir

Les services vétérinaires dans le contrôle de la chaîne alimentaire en abattoir Le Vétérinaire dans la Chaîne Alimentaire : un Rôle Indispensable? Les services vétérinaires dans le contrôle de la chaîne alimentaire en abattoir Nicolas Holleville vétérinaire officiel Les Services Vétérinaires

Plus en détail

Le Plan de Maîtrise Sanitaire (PMS) : une exigence réglementaire

Le Plan de Maîtrise Sanitaire (PMS) : une exigence réglementaire Le Plan de Maîtrise Sanitaire (PMS) : une exigence réglementaire Séminaire ANSES (21 novembre 2011) Direction générale de l alimentation SA/SDSSA/BETD 1 Architecture des règlements du Paquet Hygiène FOOD

Plus en détail