ACCORD SUR LA POLITIQUE SOCIALE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ACCORD SUR LA POLITIQUE SOCIALE"

Transcription

1 ACCORD SUR LA POLITIQUE SOCIALE DE L ONERA OOO Entre l Office National d Études et de Recherches Aérospatiales, Agissant par son Président, d une part, Et Les Organisations Syndicales représentatives du personnel soussignées, d autre part, 1/9

2 Article 1 - Objet de l accord La Direction Générale a entamé dès la fin 2008 des négociations pour l année 2009 afin de donner aux salariés de l ONERA une meilleure visibilité sur les modalités d accompagnement de leur activité. Ont été abordés dans ce cadre, la politique salariale 2009, le devenir du régime de prévoyance de l ONERA, ainsi que les modalités d accomplissement de la journée de solidarité. Après avoir présenté aux délégués syndicaux centraux, rencontrés le 14 Novembre 2008, les objectifs de la politique sociale et salariale de 2009, la Direction Générale a ouvert cette négociation dès le 8 décembre Dans ce cadre, la Direction Générale de l ONERA et les représentants des Organisations Syndicales se sont rencontrés à plusieurs reprises, les 8 décembre 2008, 8 janvier, 3 février, 7 et 28 avril, 2 juin A l issue de ces réunions, la Direction de l ONERA et les organisations syndicales représentatives sont parvenues à un accord sur les sujets suivants présentés en annexe: - Chapitre 1 Régime de prévoyance et frais de santé Onera - Chapitre 2 Journée de Solidarité Des réunions de négociations salariales se sont tenues en parallèle afin de continuer les discussions sur ce sujet. Article 2- Révision et dénonciation de l accord La révision du présent accord peut être envisagée conformément aux dispositions des articles L et du Code du travail. Le présent accord pourra être dénoncé par les parties signataires dans les conditions définies aux articles L et suivants du Code du travail. Article 3 Durée de l accord Le présent accord est conclu pour une durée indéterminée. Article 4 - Dépôt et publicité L accord sera déposé auprès des administrations compétentes conformément aux dispositions des articles L et suivants et D et suivants du Code du travail. 2/9

3 OOO Fait à Châtillon, le Le Président de l'onera Pour les organisations syndicales représentatives du personnel. Pour la CFDT Pour la CFE-CGC Pour la CFTC Pour la CGT 3/9

4 SOMMAIRE CHAPITRE 1 REGIME DE PREVOYANCE ET FRAIS DE SANTE A L ONERA CHAPITRE 2 JOURNEE DE SOLIDARITE 4/9

5 CHAPITRE 1 REGIME DE PREVOYANCE ET FRAIS DE SANTE A L ONERA OOO La Direction et les partenaires sociaux ont entamé en 2007 une discussion sur les conditions de pérennisation du régime de prévoyance et frais de santé applicable aux salariés de l ONERA. Ces discussions n ayant pu aboutir, une consultation de différents organismes de prévoyance a été organisée en Un groupe de travail spécifique composé de représentants de chaque Organisation Syndicale Représentative du Personnel et de la Direction des Ressources Humaines a été créé à cet effet et s est rencontré à l occasion de sept réunions de travail. L objectif était de revoir les garanties prévues dans le contrat actuel, tout en le mettant en concurrence avec d autres organismes pour aboutir à un nouveau contrat d entreprise au 1er janvier Le principe général qui a conduit les travaux était de continuer à proposer une couverture unifiée et harmonisée pour tous les salariés quelle que soit leur catégorie professionnelle ou leur centre d affectation. Il s agissait également de mettre en œuvre un dispositif pérenne tant en termes de prestations que de coût. A l issue de la consultation, le Direction a souhaité confier la gestion du dispositif de prévoyance complémentaire (prévoyance et Frais de santé) à l IPECA, dans le cadre d un régime unique collectif et obligatoire. Les partenaires sociaux ont également souhaité revoir la répartition des cotisations entre l ONERA et les salariés de façon à réduire la participation globale de ces derniers. Les partenaires sociaux se sont alors rencontrés afin de définir les conditions de mise en œuvre de ce régime. Des réunions de négociation se sont tenues les 2, 20 octobre, 13 et 24 novembre 2008 à cet effet sans avoir pu aboutir. La négociation s est poursuivie dans le cadre de discussions entamées dès le 3 décembre 2008 sur la politique sociale que l ONERA envisage de mettre en œuvre pour l année Dans ce cadre, il est convenu ce qui suit : Article 1 : Principe général et champs d application Un nouveau régime de prévoyance et frais de santé est mis en place. Ce régime unique s applique dans les mêmes conditions, dans tous les établissements de l ONERA, à l ensemble des salariés de l ONERA, sans distinction entre les catégories professionnelles. Article 2 : Prestations Les prestations sont définies en annexe. 5/9

6 Article 3 : Cotisations La Direction de l ONERA envisageait d augmenter sa participation «prévoyance/frais de santé» à hauteur de 49% des cotisations. Toutefois, en compensation des nouvelles dispositions au titre de la journée de solidarité qui ne prennent pas en compte la durée spécifique de travail de cette journée, la Direction porte cette participation à hauteur de 50,5%. Article 3-1 : Montants Le régime de prévoyance / frais de santé prévoit des taux de cotisations identiques pour l ensemble du personnel, quelle que soit sa catégorie et son établissement d affectation. Cotisation Prévoyance Cotisation Prévoyance TA TB TC 1.07% 1.78% 2.22% Part salariale Part patronale Part salariale Part patronale Part salariale Part patronale 0.53% 0.54% 0.88% 0.90% 1.10% 1.12% Le montant de ces cotisations est garanti pour la période de 2009 à Cotisation «Frais de santé» Cotisation Frais de Santé TA TB TC 3.42% 1.02% Part salariale Part patronale Part salariale Part patronale Part salariale Part patronale 1.69% 1.73% 0.50% 0.52% Le montant de ces cotisations est garanti pour la période de 2009 à Article 3-2 : Evolution Toute proposition d évolution des cotisations émise par l IPECA devra faire l objet d un examen préalable au sein de la commission de suivi telle que définie à l article 4 du présent chapitre. Article 4 : Commission de suivi Afin d assurer une bonne information et le suivi du régime de prévoyance dont bénéficient les salariés de l ONERA, les parties signataires conviennent de créer une commission, dénommée «Commission de suivi Prévoyance / Frais de santé». Cette commission sera composée de deux représentants de chaque Organisation Syndicale de l entreprise, et de représentants de la Direction des Ressources Humaines. Ces membres bénéficieront au préalable d une formation spécifique. 6/9

7 La commission sera réunie à l initiative de l employeur, au moins deux fois par an, de telle sorte qu elle puisse examiner l évolution du régime et étudier, si besoin, les aménagements nécessaires. Elle sera informée à cet effet de la situation financière du régime (résultats prévisionnels et comptes définitifs). La commission pourra étudier et proposer les éventuelles modifications envisagées concernant les garanties et/ou les taux de cotisations. Article 5 : Information des représentants du personnel La Direction Générale s engage à fournir chaque année, aux membres du Comité Central d'entreprise des informations sur le dispositif de prévoyance et son évolution. Une copie de ces documents sera transmise aux délégués syndicaux centraux. Article 6 : Application Les dispositions du présent accord sont applicables à compter du 1 er jour du mois suivant la signature. Les salariés seront informés individuellement du contenu des garanties prévues au nouveau contrat. 7/9

8 ANNEXE REGIME DE PREVOYANCE O.N.E.R.A. Garanties en vigueur au 1 er janvier 2009 Salaire annuel de base : inclus la rémunération normale du participant mais également les gratifications, primes ou commissions entrant dans le salaire brut perçues pendant les 4 trimestres d activité précédant l'événement ouvrant droit aux prestations. Dans la limite de quatre fois le plafond annuel Sécurité Sociale. CAPITAL DECES / INVALIDITE ABSOLUE ET DEFINITIVE - Salarié sans enfant à charge (marié ou non) - Salarié marié sans enfant à charge - Majoration par personne à charge Capital double effet : Il sera versé en cas de décès postérieur du conjoint si au moins un des enfants du salarié est encore à charge* : TAUX EN % DU SALAIRE ANNUEL DE BASE Option % 290 % 50 % Option % 240 % néant 290 % néant RENTE EDUCATION (versée par trimestre à terme échu) en cas d option 2 Prestation servie par enfant à charge au jour du décès du participant et revalorisable suivant l'évolution de la valeur du point retraite AGIRC. Jusqu'au 11 ème anniversaire : néant 5 % Du 11 ème au 18 ème anniversaire néant 10 % Du 18 ème au 25 ème anniversaire néant 15 % La rente est servie à titre viager si l'enfant est handicapé. INCAPACITE TEMPORAIRE DE TRAVAIL - INVALIDITE PERMANENTE Sous déduction des prestations de la Sécurité Sociale et, le cas échéant, des fractions de traitement payées par l'entreprise Les prestations de l'institution sont revalorisables suivant l'évolution de la valeur du point de retraite AGIRC. INCAPACITE TEMPORAIRE DE TRAVAIL : INDEMNITE QUOTIDIENNE Franchise : 60 jours : - Salarié sans enfant à charge - Salarié avec un enfant à charge - Salarié avec deux enfants ou plus à charge Le service des prestations cesse : - en cas de suspension ou de suppression des prestations Sécurité Sociale - dès le classement par la Sécurité Sociale en invalidité, quelle que soit la catégorie - à la date de liquidation de la retraite AGIRC et au plus tard à la fin du mois civil au cours duquel le participant atteint 65 ans 75 % 75 % 75 % INVALIDITE PERMANENTE : RENTE MENSUELLE (payée par trimestre à terme échu) 1 ère catégorie : 75 % 2 ème ou 3 ème catégorie : - Salarié sans enfant à charge 75 % - Salarié avec un enfant à charge 75 % - Salarié avec deux enfants ou plus à charge 75 % Le paiement des prestations cesse : - en cas de suspension ou de suppression des prestations Sécurité Sociale - à la date de liquidation de la retraite AGIRC et au plus tard à la fin du mois civil au cours duquel le participant atteint 60 ans Sont considérés comme ''enfant à charge'' du participant, les enfants âgés de moins de 25 ans, célibataires et fiscalement à la charge du participant au moment du décès, ainsi que les enfants handicapés quel que soit leur âge.

9 REGIME FRAIS DE SANTE O.N.E.R.A. HOSPITALISATION MEDICALE ET CHIRURGICALE Conventionné : 100% des FR moins RBT SS Non conventionné : 90% des FR moins RBT SS FORFAIT JOURNALIER Conventionné 100% des FR CHAMBRE PARTICULIERE 100% des FR, limité à 2% du PMSS par jour LIT ACCOMPAGNANT ENFANT MOINS 16 ANS 100% FR limité à 1 % PMSS par jour LIT ACCOMPAGNANT D UN ASCENDANT A CHARGE DE PLUS DE 65 ans (cf Conditions Générales IPECA) 100% FR limité à 1 % PMSS par jour TRANSPORTS SANITAIRES ACCEPTES SS 100% BR moins Rbt SS TRANSPORTS SANITAIRES REFUSES 100% FR avec au maxi 4% du PMSS par hospitalisation (hospitalisations répétitives dites «de jour» exclues) GARDES DE JOUR ET DE NUIT (Remboursées SS) 100% des FR, dans la limite de 30 jours/an/bénéficiaire CENTRE DE REEDUCATION FONCTIONNELLE- CLINIQUE PSYCHIATRIQUE 100% des FR limités à 2% du PMSS par jour dans la limite de 180 jours/an/bénéficiaire. ACTES DE CHIRURGIE Conventionné : 100% des FR moins RBT SS Non conventionné : 90% des FR moins RBT SS PHARMACIE (produits remboursés par la SS seulement) 100% du tarif de responsabilité moins Rbt SS HONORAIRES PRATICIENS 100% FR limités à 250% BR moins Rbt SS ACTES DE CHIRURGIE ET ACTES TECHNIQUES MEDICAUX 100% des FR, limités à 250% BR moins Rbt SS RADIOGRAPHIES ET TRAITEMENTS ELECTRIQUES 100% des FR limités à 250% BR moins Rbt SS AUXILIAIRES MEDICAUX 100% BR moins Rbt SS ANALYSES LABORATOIRES (actes définis à la nomenclature SS seulement) 195% BR moins Rbt SS OSTEOPATHIE 60% des FR limités à 1.5% PMSS/séance dans la limite de 3 séances/an/bénéficiaire OPTIQUE Verres 80% des FR en + SS Une paire de même correction tous les 2 ans par bénéficiaire Montures : forfait égal à 5% du PMSS LENTILLES CORNEENNES Remboursées SS : 80% des FR en + SS Non remboursées : 100% des FR avec un maximum de 200% BR Un acte par an et par personne CHIRURGIE OCULAIRE POUR MYOPIE 80 % des FR dans la limite de 10 % du PMSS par œil opéré SOINS DENTAIRES 100% des FR limités à 250% BR moins Rbt SS PROTHESES DENTAIRES Remboursées SS : 100% FR limités à 400% BR + SS Non remboursées SS : 100% des FR limités à 400% de la BR avec accord préalable d Ipeca Prévoyance IMPLANTS DENTAIRES 80% des FR limités à 25% du PMSS ORTHODONTIE Remboursée par SS : 275% de la BR + SS Non remboursées : 100% de la BR avec accord préalable d Ipeca Prévoyance. Moins de 18 ans au début des soins. ORTHOPEDIE-PROTHESES NON DENTAIRES 210% de la BR moins Rbt SS PROTHESES AUDITIVES 100% des FR limités à 35% du PMSS moins Rbt SS CURES THERMALES Remboursées SS uniquement Prestation maximale de 1000 points AGIRC par cure THALASSOTHERAPIE Remboursées SS uniquement : Prestation maximale de 50 points AGIRC par jour avec au maximum 1000 points AGIRC par cure MATERNITE Prise en charge des frais, en complément de la Sécurité Sociale, au titre des honoraires médicaux et de l hospitalisation (y compris la chambre particulière) ACTES DE PREVENTION Détartrage annuel : 100% de la BR moins Rbt SS 2 séances /an/bénéficiaire 1 er bilan langage oral enfant 14 ans : 100% BR moins Rbt SS Acte d ostéodensitométrie : 100% BR moins Rbt SS

10 CHAPITRE 2 ACCORD RELATIF AUX MODALITES D ACCOMPLISSEMENT DE LA JOURNEE DE SOLIDARITE OOO Le principe d une journée de solidarité a été arrêté par la loi n du 30 juin 2004 en vue d assurer le financement des actions en faveur de l autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées. Cette journée de solidarité prend la forme : - d une contribution supplémentaire de 0,30 % à la charge de l employeur ; - d une journée supplémentaire de travail non rémunérée par an pour les salariés. La loi de 2004 prévoyait qu à défaut d accord collectif, la journée de solidarité serait fixée au lundi de Pentecôte. En l absence d accord, malgré les discussions engagées à cet effet, la journée de solidarité a été fixée à l ONERA au lundi de Pentecôte. La loi n du 16 avril 2008 relative à la jo urnée de solidarité a modifié la loi précitée en supprimant la référence au lundi de Pentecôte et en proposant désormais aux partenaires sociaux de définir les modalités d accomplissement dans l entreprise de la journée de solidarité. Des négociations se sont ouvertes en 2008 mais aucun accord entre la Direction Générale et les représentants des organisations syndicales n a pu aboutir. Conformément aux dispositions légales, l ONERA a donc défini les modalités d accomplissement de la journée de solidarité pour 2008, après consultation du Comité Central d Entreprise les 25 juin et 23 octobre Suite aux nouvelles négociations entamées fin 2008, les parties ont convenu ce qui suit : Article 1 Champ d application Les dispositions du présent chapitre s appliquent à tous les salariés de l entreprise quels que soit leur catégorie professionnelle et leur type de contrat. Ces dispositions s appliquent également à tous les centres de l ONERA. 8/9

11 Article 2 Modalités d accomplissement de la journée de solidarité Article 2-1 : Principe En application de la loi du 16 avril 2008 qui modifie la procédure de fixation des modalités d'accomplissement de la journée de solidarité, les parties conviennent que l accomplissement de la journée de solidarité se traduira par le travail d un jour d aménagement du temps de travail (JARTT) fixé habituellement par l employeur. Ainsi, la définition des JARTT, prévue à l article 5.1 de l Accord sur l Aménagement et la Réduction du Temps de Travail du 29 juin 1999, est modifiée comme suit : «L utilisation des JARTT est soumise aux règles suivantes : 0,50 jour : cette demi-journée est prise l après-midi du dernier jour travaillé précédant la fermeture pour les fêtes de fin d année, 10 jours de fermeture décidée par la Direction Générale («JARTT ONERA»). 11 jours pris à l initiative du salarié en concertation au niveau de son équipe de travail.» Article 2-2 : Dispositions spécifiques pour 2009 La décision n 620 du 24 octobre 2008 sera modifiée pour tenir compte de ces nouvelles dispositions. Une nouvelle décision définissant le calendrier des JARTT 2009 sera alors diffusée auprès de tous les salariés. Article 3 Modalités particulières applicables aux salariés embauchés en cours d année Les salariés embauchés en cours d année civile qui auraient déjà effectué la journée de solidarité dans une autre entreprise au titre de cette période, ne seront pas tenus d accomplir la journée de solidarité prévue à l Onera. Les salariés concernés devront cependant rapporter la preuve, lors de leur embauche, de l exécution de cette journée. Dans cette hypothèse, il leur sera accordé un JARTT «salarié» supplémentaire. Article 4 Entrée en vigueur L accord entrera en vigueur à compter du jour qui suit son dépôt à la Direction Départementale du Travail. 9/9

Régime de prévoyance obligatoire p.2. Régime frais de santé obligatoire "Base Prime" p.3. Régime frais de santé facultatif "Confort" p.

Régime de prévoyance obligatoire p.2. Régime frais de santé obligatoire Base Prime p.3. Régime frais de santé facultatif Confort p. aide à domicile régime de prévoya nce et frais de santé Convention Collective Nationale de la Branche de l Aide, de l Accompagnement, des Soins et des Services à Domicile Ta b l e a u x d e g a r a n t

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INDUSTRIES ET COMMERCES DE LA RECUPERATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INDUSTRIES ET COMMERCES DE LA RECUPERATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INDUSTRIES ET COMMERCES DE LA RECUPERATION Avenant N 8 portant modifications de l accord prévoyance du 9 avril 2008 relatif à la mise en place d un régime de prévoyance

Plus en détail

Convention d entreprise n 87. » du personnel de la société Autoroute du Sud de la France

Convention d entreprise n 87. » du personnel de la société Autoroute du Sud de la France Convention d entreprise n 87 relative au régime collectif et obligatoire de prévoyance «incapacitéinvalidité-décès» du personnel de la Entre la Société Autoroutes du Sud de la France, représentée par M.

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel OFFICES PUBLICS DE L HABITAT ACCORD DU 12 JUILLET 2012 RELATIF À LA

Plus en détail

AVENANT DU 8 SEPTEMBRE 2011

AVENANT DU 8 SEPTEMBRE 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3205 Convention collective nationale IDCC : 2543. CABINETS OU ENTREPRISES DE GÉOMÈTRES EXPERTS, GÉOMÈTRES-TOPOGRAPHES,

Plus en détail

PLAN-EXPERTS DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE CRÉÉES SPÉCIALEMENT POUR LES PRESCRIPTEURS

PLAN-EXPERTS DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE CRÉÉES SPÉCIALEMENT POUR LES PRESCRIPTEURS PLAN-EXPERTS DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE CRÉÉES SPÉCIALEMENT POUR LES PRESCRIPTEURS Vous êtes prescripteur de Generali Assurances Vie. Le PLAN-EXPERTS vous propose un choix de garanties pour améliorer

Plus en détail

Régime de Complémentaire Frais de Santé des salariés non cadres en agriculture de PICARDIE

Régime de Complémentaire Frais de Santé des salariés non cadres en agriculture de PICARDIE Régime de Complémentaire Frais de Santé des salariés non cadres en agriculture de PICARDIE Le régime Complémentaire frais de santé prend effet au 1 er janvier 2010 et comprend : Les pourcentages indiqués

Plus en détail

Décision unilatérale de l employeur instituant des garanties complémentaires "incapacité, invalidité et décès"

Décision unilatérale de l employeur instituant des garanties complémentaires incapacité, invalidité et décès Décision unilatérale de l employeur instituant des garanties complémentaires "incapacité, invalidité et décès" Sur papier à en-tête de l entreprise M A., le Objet : Mise en place de garanties collectives

Plus en détail

ACCORD DU 30 JANVIER 2008

ACCORD DU 30 JANVIER 2008 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective régionale IDCC : 8113. EXPLOITATIONS DE MARAÎCHAGE, ARBORICULTURE, HORTICULTURE, PÉPINIÈRES ET CRESSICULTURE (ÎLE-DE-FRANCE)

Plus en détail

la société Orange SA dont le siège social est situé 78 à 84 rue Olivier de Serres 75505 Paris cedex 15, représentée par,

la société Orange SA dont le siège social est situé 78 à 84 rue Olivier de Serres 75505 Paris cedex 15, représentée par, PROJET Accord portant sur une aide au financement de la couverture complémentaire santé des fonctionnaires et agents contractuels de droit public de Orange SA Accord conclu entre : la société Orange SA

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION

FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION CONVENTION COLLECTIVE UNIQUE annexe Maisons de Retraites CCN 3132 CCU du 18-04-2002 non étendue, applicable à compter du 1-5-2002. Pour les Etablissements accueillant des

Plus en détail

Accord N 34 La complémentaire santé au GIE AtlantiCA En date du 05 mars 2008

Accord N 34 La complémentaire santé au GIE AtlantiCA En date du 05 mars 2008 Accord N 34 La complémentaire santé au GIE AtlantiCA En date du 05 mars 2008 Les organisations syndicales signataires : CFDT, CGT, SNECA-CGC, SUD AtlantiCA TABLE DES MATIERES L ACCORD INDEX TABLE DES MATIERES

Plus en détail

Descriptif des Garanties

Descriptif des Garanties EPHC Titre 8 de la Convention collective nationale DE L ENSEIGNEMENT PRIVE HORS CONTRAT Régime de prévoyance obligatoire Descriptif des Garanties Personnel concerné Ensemble des salariés, non cadres et

Plus en détail

Commission mutuelle du 13 novembre 2013

Commission mutuelle du 13 novembre 2013 Résultats 2005-2013 Commission mutuelle du 13 novembre 2013 Sommaire 1 2 3 4 5 6 Bénéficiaires Statistiques 2009/2013 Rappels 2013 Résultats 2005-2013 Tendances 2013 Budgets 2014 2 Santé Bénéficiaires

Plus en détail

Paramètres 2015. Les chiffres pour établir vos déclarations retraite, prévoyance et Congés. 1. Les plafonds des régimes

Paramètres 2015. Les chiffres pour établir vos déclarations retraite, prévoyance et Congés. 1. Les plafonds des régimes Paramètres 2015 Les chiffres pour établir vos déclarations retraite, prévoyance et Congés Audiens Retraite Arrco Audiens Retraite Agirc Audiens prévoyance Congés Spectacles Sommaire... Les plafonds des

Plus en détail

PROPOSITION «PREVOYANCE» 1.1.2014 METALLURGIE DU MAINE ET LOIRE

PROPOSITION «PREVOYANCE» 1.1.2014 METALLURGIE DU MAINE ET LOIRE PROPOSITION «PREVOYANCE» 1.1.2014 METALLURGIE DU MAINE ET LOIRE AG2R PREVOYANCE, membre du groupe AG2R LA MONDIALE - Institution de prévoyance régie par le code de la Sécurité sociale - 35, boulevard Brune

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE PERSONNEL CONCERNE Bénéficie des garanties, l ensemble du personnel ne relevant

Plus en détail

Régime de garanties collectives obligatoires. Remboursement des frais de santé au personnel salarié.

Régime de garanties collectives obligatoires. Remboursement des frais de santé au personnel salarié. Direction des Ressources Humaines Direction de l'economie RH et des Ressources Destinataires Tous services Contact GASPAR Emilia Tél : Fax : E-mail : Date de validité A partir du 01/11/2008 Régime de garanties

Plus en détail

Avenant n 1 à la Convention d entreprise n 45

Avenant n 1 à la Convention d entreprise n 45 portant diverses mesures relatives au temps de travail, à la charge de travail et aux carrières des cadres Entre la Société Autoroutes du Sud de la France, représentée par M. Jacques TAVERNIER, Directeur

Plus en détail

PROJET D ACCORD REGIME FRAIS DE SANTE COLLECTIF INACTIFS/RETRAITES

PROJET D ACCORD REGIME FRAIS DE SANTE COLLECTIF INACTIFS/RETRAITES PROJET D ACCORD REGIME FRAIS DE SANTE COLLECTIF INACTIFS/RETRAITES PREAMBULE Les partenaires sociaux réunis au sein du GSN Régimes Sociaux/Prévoyance on souhaité, en complément de l Accord d Harmonisation

Plus en détail

ACCORD DU 25 JUIN 2015

ACCORD DU 25 JUIN 2015 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 3205. COOPÉRATIVES DE CONSOMMATEURS (16 octobre 2014) ACCORD

Plus en détail

La complémentaire frais de santé

La complémentaire frais de santé La complémentaire frais de santé Dans le cadre de la généralisation de la complémentaire santé au 1 er janvier 2016, la Fédération Nationale de l Habillement et la Chambre Nationale des Détaillants en

Plus en détail

entreprise MAXIMA ENTREPRISE

entreprise MAXIMA ENTREPRISE MAXIMA ENTREPRISE FICHE PRODUIT OBJET DE LA GARANTIE Couvertures santé et prévoyance collectives. GARANTIES Complémentaire santé Capital décès Invalidité Permanente et Totale (IPT) Incapacité temporaire

Plus en détail

>> Indemnité de licenciement des Mensuels

>> Indemnité de licenciement des Mensuels N d info 1454-10 Informations ASJ 04-03 Pôle Relations Sociales et Juridiques Mise à jour juin 2011 >> Indemnité de licenciement des Mensuels L avenant du 21 juin 2010 à l accord national sur la mensualisation

Plus en détail

Avenant n 1 du 11 décembre 2012 à la convention collective nationale des Cadres du Bâtiment du 1 er juin 2004

Avenant n 1 du 11 décembre 2012 à la convention collective nationale des Cadres du Bâtiment du 1 er juin 2004 Entre : Avenant n 1 du 11 décembre 2012 à la convention collective nationale des Cadres du Bâtiment du 1 er juin 2004 la Confédération de l Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB), la

Plus en détail

AVENANT N 3 DU 7 JUILLET 2010

AVENANT N 3 DU 7 JUILLET 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel national IDCC : 2329. AVOCATS AU CONSEIL D ÉTAT ET À LA COUR DE CASSATION ET LEUR PERSONNEL

Plus en détail

COMMISSION DE SUIVI DE L ACCORD DE PREVOYANCE GROUPE

COMMISSION DE SUIVI DE L ACCORD DE PREVOYANCE GROUPE COMMISSION DE SUIVI DE L ACCORD DE PREVOYANCE GROUPE Réunion du 2 février 2015 SOMMAIRE Panorama des textes légaux et réglementaires Comparatif des décrets du 8/09 et du 18/11/2014 Comparatif du décret

Plus en détail

Décision unilatérale instituant un régime collectif de remboursement de frais médicaux

Décision unilatérale instituant un régime collectif de remboursement de frais médicaux Sur papier à en-tête de la société Décision unilatérale instituant un régime collectif de remboursement de frais médicaux L adaptation de ce modèle dans chaque entreprise relève de la seule responsabilité

Plus en détail

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE Votre centre de gestion CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE COMMISSION, DE COURTAGE ET DE COMMERCE INTRA-COMMUNAUTAIRE ET D IMPORTATION- EXPORTATION DE FRANCE METROPOLITAINE PERSONNEL CONCERNE

Plus en détail

AVENANT N 3 À L ACCORD SUR L AMÉNAGEMENT ET LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL DU 29 JUIN 1999

AVENANT N 3 À L ACCORD SUR L AMÉNAGEMENT ET LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL DU 29 JUIN 1999 AVENANT N 3 À L ACCORD SUR L AMÉNAGEMENT ET LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL DU 29 JUIN 1999 ooo Après quatre ans d application de l Accord sur l Aménagement et la Réduction du Temps de Travail, les partenaires

Plus en détail

FICHE PRATIQUE La généralisation de la couverture complémentaire des frais de santé

FICHE PRATIQUE La généralisation de la couverture complémentaire des frais de santé FICHE PRATIQUE La généralisation de la couverture complémentaire des frais de santé A partir du 1 er janvier 2016, toutes les entreprises seront dans l'obligation de proposer une couverture santé minimale

Plus en détail

Convention collective de la Production. de Films d Animation. Annexe régime de prévoyance

Convention collective de la Production. de Films d Animation. Annexe régime de prévoyance Convention collective de la Production de Films d Animation Annexe régime de prévoyance OBJET : La présente annexe a pour objet de définir les conditions de prestations et de cotisations du régime de prévoyance

Plus en détail

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3247 Convention collective nationale IDCC : 1513. ACTIVITÉS DE PRODUCTION DES

Plus en détail

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente La prévoyance en France La prévoyance sociale obligatoire Les couvertures complémentaires Les prestations de base, complétées par

Plus en détail

1. Principe et portée

1. Principe et portée Circulaire n 2014/04 du 06/11/2014 La surcote 1. Principe et portée 2. Conditions d ouverture du droit à surcote 3. Détermination du nombre de trimestres de surcote 4. Calcul du coefficient de surcote

Plus en détail

DESCRIPTIF DES GARANTIES FRAIS DE SANTE

DESCRIPTIF DES GARANTIES FRAIS DE SANTE DESCRIPTIF DES GARANTIES FRAIS DE SANTE GARANTIES SAFIC ALCAN GAN au 01/01/2008 En pour 2008 Hospitalisation Médicale ou chirurgicale Convention 100% FR Non convention 80% FR Forfait Journalier 100% FR

Plus en détail

IPECA ONFORT 1, 2 et 3

IPECA ONFORT 1, 2 et 3 Votre partenaire au quotidien C IPECA ONFORT 1, 2 et 3 Pour améliorer vos garanties santé www.ipeca.fr IPECA ONFORT : Cde meilleurs remboursements Salariés Cadres, vous souhaitez une protection supplémentaire?

Plus en détail

Accord collectif de branche du 14 mai 2010. Régime de prévoyance complémentaire. Garantie Incapacité de travail. Convention Collective Nationale

Accord collectif de branche du 14 mai 2010. Régime de prévoyance complémentaire. Garantie Incapacité de travail. Convention Collective Nationale Accord collectif de branche du 14 mai 2010 Régime de prévoyance complémentaire Garantie Incapacité de travail Convention Collective Nationale des Chaînes de Cafétéria & Assimilés du 28 août 1998 Entre

Plus en détail

Et les organisations syndicales représentatives signataires ci-dessous, PREAMBULE

Et les organisations syndicales représentatives signataires ci-dessous, PREAMBULE Accord AXA Assurances du 8 juillet 2002 relatif à la Prévoyance et aux Frais de Santé des salariés de l Etablissement AXA Assurances de l Île de la Réunion Entre les sociétés AXA Assurances IARD SA et

Plus en détail

ACCORD D ENTREPRISE RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS ALCATEL BUSINESS SYSTEMS

ACCORD D ENTREPRISE RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS ALCATEL BUSINESS SYSTEMS ACCORD D ENTREPRISE RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS ALCATEL BUSINESS SYSTEMS Entre - La Société Alcatel Business Systems, dont le siège social est situé 12, rue de la Baume 75008 PARIS, représentée par

Plus en détail

Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux

Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux Sur papier à en-tête de l entreprise M À, le Objet : Généralisation de la complémentaire santé

Plus en détail

LA COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE. Précisions sur le régime CCNS applicable au 1 er janvier 2016

LA COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE. Précisions sur le régime CCNS applicable au 1 er janvier 2016 LA COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE Précisions sur le régime CCNS applicable au 1 er janvier 2016 LECONTEXTELEGAL Article 1 er de la loi du 14 juin 2013 relative à la sécurisation de l emploi (LOI n 2013-504)

Plus en détail

Attention aux salariés à temps partiel (voir exemple ci-après) A/Pour mémoire : situation jusqu au 31/12/2012

Attention aux salariés à temps partiel (voir exemple ci-après) A/Pour mémoire : situation jusqu au 31/12/2012 1/ La contribution patronale de la garantie frais de santé est imposable sur le revenu à effet rétroactif au 1 er Janvier 2013 dès le 1 er, plus : - 0.5% de la prévoyance patronale de l ETAM ; - 0.12%

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord départemental PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE FRAIS DE SANTÉ DES SALARIÉS NON CADRES DES EXPLOITATIONS AGRICOLES

Plus en détail

Toute modification de l accord de Participation doit faire l objet d un avenant à l accord initial conclu selon les mêmes modalités et d un dépôt à

Toute modification de l accord de Participation doit faire l objet d un avenant à l accord initial conclu selon les mêmes modalités et d un dépôt à La Participation Dispositif d épargne collectif obligatoire dans les entreprises de 50 salariés qui consiste à distribuer une partie des bénéfices annuels. 1 Champ d application La participation est obligatoire

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE DU PERSONNEL DES CABINETS MEDICAUX. Avenant n 68 - - - -

CONVENTION COLLECTIVE DU PERSONNEL DES CABINETS MEDICAUX. Avenant n 68 - - - - CONVENTION COLLECTIVE DU PERSONNEL DES CABINETS MEDICAUX Le 15 Janvier 2015, entre : Avenant n 68 - - - - - La CONFEDERATION DES SYNDICATS MEDICAUX FRANCAIS (C.S.M.F.) - La FEDERATION DES MEDECINS DE FRANCE

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3255 Convention collective nationale IDCC : 1619. CABINETS DENTAIRES ACCORD DU 16 MARS 2007 RELATIF

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES PROTHESISTES DENTAIRES ET DES PERSONNELS DES LABORATOIRES DE PROTHÈSE DENTAIRE (3254)

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES PROTHESISTES DENTAIRES ET DES PERSONNELS DES LABORATOIRES DE PROTHÈSE DENTAIRE (3254) VOS DE PRÉVOYANCE - PERSONNEL CADRE MONTANT EN POURCENTAGE DU SALAIRE DE RÉFÉRENCE Décès Quelle que soit la cause du décès Célibataire, Veuf(ve), Divorcé(e), sans personne à charge Marié sans personne

Plus en détail

Réduction individuelle et temporaire des prestations

Réduction individuelle et temporaire des prestations L adaptation temporaire du temps de travail de crise Mesure : Il s agit d une réduction collective du temps de travail s appliquant à l ensemble des travailleurs de l entreprise ou à une catégorie spécifique

Plus en détail

AVENANT N 9 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE L ASSAINISSEMENT ET DE LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE DU 21 MAI 2002

AVENANT N 9 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE L ASSAINISSEMENT ET DE LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE DU 21 MAI 2002 AVENANT N 9 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE L ASSAINISSEMENT ET DE LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE DU 21 MAI 2002 AVENANT RELATIF A L ORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS L ENTREPRISE PREAMBULE Le

Plus en détail

NOUVELLE RÈGLEMENTATION DES CONTRATS DITS "RESPONSABLES"

NOUVELLE RÈGLEMENTATION DES CONTRATS DITS RESPONSABLES NOUVELLE RÈGLEMENTATION DES CONTRATS DITS "RESPONSABLES" Entrée en vigueur de la nouvelle réglementation pour les contrats santé individuels et collectifs bénéficiant d aides fiscales et sociales. Contrats

Plus en détail

ACCORD D ENTREPRISE SUR UN SYSTEME DE GARANTIES COLLECTIVES PREVOYANCE

ACCORD D ENTREPRISE SUR UN SYSTEME DE GARANTIES COLLECTIVES PREVOYANCE ACCORD D ENTREPRISE SUR UN SYSTEME DE GARANTIES COLLECTIVES PREVOYANCE Le 30 mars 2004 ENTRE LES SOUSSIGNES : La société HEWLETT-PACKARD France, société par Actions Simplifiée au capital de 123.151.815,

Plus en détail

REGIME D ASSURANCE MALADIE DES ALLOCATAIRES (RAMA) Protocole d accord du 15 juin 2015

REGIME D ASSURANCE MALADIE DES ALLOCATAIRES (RAMA) Protocole d accord du 15 juin 2015 REGIME D ASSURANCE MALADIE DES ALLOCATAIRES (RAMA) Protocole d accord du 15 juin 2015 Entre : - la Fédération Française des Sociétés d'assurances (FFSA), représentée par - le Groupement des Entreprises

Plus en détail

Plus qu un un expert, un partenaire.

Plus qu un un expert, un partenaire. Plus qu un un expert, un partenaire. 1 Formation du 4 avril 2013 à NANCY. Plus qu un un expert, un partenaire. 2 Formation CEZAM Lorraine du 4 Avril 2013 à NANCY LA COMPLEMENTAIRE SANTE UN ENJEU DE TAILLE

Plus en détail

Avenant n 1 du. des ETAM de Travaux Publics du 12 juillet 2006

Avenant n 1 du. des ETAM de Travaux Publics du 12 juillet 2006 Avenant n 1 du à la convention collective nationale des ETAM de Travaux Publics du 12 juillet 2006 Entre : La Fédération Nationale des Travaux Publics (FNTP), La Fédération des Sociétés Coopératives et

Plus en détail

Plafond de la sécurité sociale pour 2015

Plafond de la sécurité sociale pour 2015 Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales Direction des Relations Sociales, des Règles RH et du Logement Social Règles RH Destinataires Diffusion narionale Tous services Contact Tél :

Plus en détail

PLAN SALARIÉS - Entreprise. particuliers PROFESSIONNELS entreprises. Des garanties de prévoyance complètes pour vos salariés

PLAN SALARIÉS - Entreprise. particuliers PROFESSIONNELS entreprises. Des garanties de prévoyance complètes pour vos salariés particuliers PROFESSIONNELS entreprises Des garanties de prévoyance complètes pour vos salariés Vous êtes dirigeant d entreprise. Vous choisissez dans le cadre de votre politique sociale de souscrire un

Plus en détail

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Guide juridique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Cette fiche vous présente le régime juridique des exonérations de cotisations de sécurité sociale

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION

FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION FICHE TECHNIQUE DE LA CONVENTION COMMERCE DE DETAIL DE L HABILLEMENT ET ARTICLES TEXTILES CCN N 3241 - CCN du 25-11-87 étendue par arrêté du 9-6-88, JO 18-6-88 - CC de commerces de détail du vêtement et

Plus en détail

Généralisation de la complémentaire santé. Guide D INFORMATION. Harmonie Mutuelle vous accompagne dans la mise en place de ce nouveau dispositif

Généralisation de la complémentaire santé. Guide D INFORMATION. Harmonie Mutuelle vous accompagne dans la mise en place de ce nouveau dispositif Guide D INFORMATION Généralisation de la complémentaire santé Harmonie Mutuelle vous accompagne dans la mise en place de ce nouveau dispositif Généralisation de la complémentaire santé La loi du 14 juin

Plus en détail

AVENANCE. Adaptation des régimes Prévoyance et Santé. Réunion du 26 février 2009. www.mercer.fr

AVENANCE. Adaptation des régimes Prévoyance et Santé. Réunion du 26 février 2009. www.mercer.fr AVENANCE Adaptation des régimes Prévoyance et Santé Réunion du 26 février 2009 www.mercer.fr Préambule taxe Bachelot 1 Préambule taxe Bachelot Principe Mesure souhaitée par l Etat dans son projet de Loi

Plus en détail

Conventions spéciales Aléassur Risques statutaires CNRACL. >Collectivités

Conventions spéciales Aléassur Risques statutaires CNRACL. >Collectivités Conventions spéciales Aléassur Risques statutaires CNRACL >Collectivités SOMMAIRE PRESTATIONS STATUTAIRES CNRACL ARTICLE 1 - Agents visés par les présentes conventions spéciales 5 CHAPITRE 1 EXPOSÉ DES

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES CAUE du 24 mai 2007, étendue le 6 mars 2008. ENTRE LE COLLEGE EMPLOYEURS, Fédération nationale des CAUE

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES CAUE du 24 mai 2007, étendue le 6 mars 2008. ENTRE LE COLLEGE EMPLOYEURS, Fédération nationale des CAUE CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES CAUE du 24 mai 2007, étendue le 6 mars 2008 AVENANT n 11 modifiant le Régime national de la garantie frais de santé instauré le 24 mai 2007 ENTRE LE COLLEGE EMPLOYEURS,

Plus en détail

TITRE II CONDITIONS PARTICULIERES DE LA NOTICE D INFORMATION INSTITUT MAX VON LAUE PAUL LANGEVIN

TITRE II CONDITIONS PARTICULIERES DE LA NOTICE D INFORMATION INSTITUT MAX VON LAUE PAUL LANGEVIN TITRE II CONDITIONS PARTICULIERES DE LA NOTICE D INFORMATION INSTITUT MAX VON LAUE PAUL LANGEVIN Préretraités Retraités Licenciés Ayants droit de participant retraité décédé pour une durée maximale de

Plus en détail

Pour permettre à chaque Chirurgien dentiste de trouver une réponse exacte à ses besoins spécifiques, le contrat comporte deux niveaux de garanties :

Pour permettre à chaque Chirurgien dentiste de trouver une réponse exacte à ses besoins spécifiques, le contrat comporte deux niveaux de garanties : LE CONTRAT DE PREVOYANCE (RISQUES DECES, DECES ACCIDENTEL, INVALIDITE ABSOLUE ET DEFINITIVE, PENSION DE CONJOINT, RENTE EDUCATION, PERTE DE PROFESSION ET DOUBLE EFFET) 1. QUEL EST LE PRINCIPE DU CONTRAT?

Plus en détail

Article 9.2 Caractère obligatoire du régime frais de santé et dispenses d affiliation

Article 9.2 Caractère obligatoire du régime frais de santé et dispenses d affiliation Avenant n 4 relatif à la mise en place d un régime frais de santé obligatoire pour le personnel non cadre du secteur de la Propreté Préambule Considérant la volonté des partenaires sociaux du secteur de

Plus en détail

Collectives. Osmose Prévoyance. La protection des cadres

Collectives. Osmose Prévoyance. La protection des cadres Collectives Osmose Prévoyance La protection des cadres Entreprises Prévoyance Osmose Prévoyance salariés cadres Ce document décrit l offre standard pour des sociétés de 1 à 4 cadres. Traitement de référence.

Plus en détail

AVENANT N 43 à la Convention Collective Nationale de la Restauration Rapide du 18 mars 1988 étendue par arrêté ministériel du 24 novembre 1988

AVENANT N 43 à la Convention Collective Nationale de la Restauration Rapide du 18 mars 1988 étendue par arrêté ministériel du 24 novembre 1988 AVENANT N 43 à la Convention Collective Nationale de la Restauration Rapide du 18 mars 1988 étendue par arrêté ministériel du 24 novembre 1988 RELATIF AUX MINIMA CONVENTIONNELS, A LA MISE EN PLACE D UNE

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 2128. MUTUALITÉ

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 2128. MUTUALITÉ MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3300 Convention collective nationale IDCC : 2128. MUTUALITÉ AVENANT N 16 DU 18 JANVIER 2012 RELATIF À LA PRÉVOYANCE NOR

Plus en détail

Accès aux formules 1 à 10 sans conditions. Contrat responsable Pas de formalités médicales Aucun délai d attente. Aucune. Fiscalité «Madelin»

Accès aux formules 1 à 10 sans conditions. Contrat responsable Pas de formalités médicales Aucun délai d attente. Aucune. Fiscalité «Madelin» Accès aux formules 1 à 10 sans conditions Aucune Contrat responsable Pas de formalités médicales Aucun délai d attente Fiscalité «Madelin» Aucun délai d attente SANTÉ : 10 niveaux de garantie en complément

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3090 Convention collective nationale IDCC : 1527. IMMOBILIER (Administrateurs

Plus en détail

Évolutions OAV ACE. Contrats responsables et Panier de soins ANI. au 4 novembre 2014

Évolutions OAV ACE. Contrats responsables et Panier de soins ANI. au 4 novembre 2014 Évolutions OAV ACE Contrats responsables et Panier de soins ANI au 4 novembre 2014 Sommaire Les dates clés à retenir Définition du nouveau cahier des charges des contrats responsables Contrat Responsable

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3010 Convention collective nationale IDCC : 1978. FLEURISTES, VENTE ET SERVICES DES ANIMAUX FAMILIERS ACCORD DU 16 DÉCEMBRE

Plus en détail

FORFAIT ANNUEL EN JOURS

FORFAIT ANNUEL EN JOURS CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU COMMERCE DE DÉTAIL ET DE GROS À PRÉDOMINANCE ALIMENTAIRE AVENANT N 52 DU 17 SEPTEMBRE 2015 FORFAIT ANNUEL EN JOURS Préambule Le présent accord a pour objet la fixation

Plus en détail

La portabilité des couvertures prévoyance et santé en faveur des anciens salariés

La portabilité des couvertures prévoyance et santé en faveur des anciens salariés La portabilité des couvertures prévoyance et santé en faveur des anciens salariés Par l article 14 de l Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2008, les partenaires sociaux ont mis en place

Plus en détail

Qui peut être désigné comme délégué syndical? Quelles sont les missions du délégué syndical?

Qui peut être désigné comme délégué syndical? Quelles sont les missions du délégué syndical? Sommaire Synthèse Fiche détaillée Qui peut être désigné comme délégué syndical? Quelles sont les missions du délégué syndical? Quels sont les documents dont le délégué syndical est destinataire? Peut-il

Plus en détail

AVENANT N 32 DU 14 MAI 2014

AVENANT N 32 DU 14 MAI 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3107 Accords collectifs nationaux BÂTIMENT ET TRAVAUX PUBLICS AVENANT N 32 DU

Plus en détail

CABINET. Audit & Expertise Comptable.

CABINET. Audit & Expertise Comptable. CABINET Audit & Expertise Comptable. ASSURANCE COLLECTIVE Prévoyance Santé Retraite 2 1/ Prévoyance a/ Prévoyance Classique b/ Prévoyance Conventionnelle c/ Prévoyance 1,50 Cadres d/ Prestations e/ Fiscalité

Plus en détail

AVENANT N 4 DU 6 OCTOBRE 2015

AVENANT N 4 DU 6 OCTOBRE 2015 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel CAISSE D ÉPARGNE AVENANT N 4 DU 6 OCTOBRE 2015 À L ACCORD DU 24 NOVEMBRE

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3133 Convention collective nationale IDCC : 953. CHARCUTERIE DE DÉTAIL AVENANT

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3246 Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION AVENANT N O

Plus en détail

LE COMPTE EPARGNE TEMPS

LE COMPTE EPARGNE TEMPS LE COMPTE EPARGNE TEMPS SOMMAIRE : Article 1 : objet... Page 2 Article 2 : bénéficiaires et modalités d ouverture Article 3 : alimentation du compte épargne temps Article 4 : utilisation... Page 3 Article

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3314 Convention collective nationale IDCC : 2412. PRODUCTION DE FILMS D ANIMATION

Plus en détail

AVENANT N 2 DU 25 OCTOBRE 2011 CHAPITRE I ER

AVENANT N 2 DU 25 OCTOBRE 2011 CHAPITRE I ER MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel CAISSE D ÉPARGNE AVENANT N 2 DU 25 OCTOBRE 2011 À L ACCORD DU 24 NOVEMBRE 2005 RELATIF AUX FRAIS DE SOINS DE

Plus en détail

Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux

Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux Sur papier à en-tête de l entreprise M A, le Objet : Mise en place de garanties collectives

Plus en détail

AVENANT N 1 DU 8 AVRIL 2014

AVENANT N 1 DU 8 AVRIL 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3368 Accords professionnels INDUSTRIES ÉLECTRIQUES ET GAZIÈRES (IEG) AVENANT N 1 DU 8 AVRIL 2014 À L ACCORD DU

Plus en détail

ETT : le contrat à durée indéterminée intérimaire

ETT : le contrat à durée indéterminée intérimaire Fiche pratique ETT : le contrat à durée indéterminée intérimaire Boite à outils - Juridique Cette note a pour objet de présenter le contrat à durée indéterminée intérimaire. Pour rappel, l article 4 de

Plus en détail

Le régime de retraite supplémentaire obligatoire des OPA

Le régime de retraite supplémentaire obligatoire des OPA Le régime de retraite supplémentaire obligatoire Qui est concerné? Comment fonctionne le régime? Une adhésion obligatoire Date d adhésion Modalités pratiques Cessation d adhésion Affiliation Cotisations

Plus en détail

LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ COLLECTIVE

LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ COLLECTIVE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ COLLECTIVE Qu est ce que la complémentaire santé? L'Assurance maladie ne rembourse pas intégralement les dépenses de santé (frais médicaux, chirurgicaux et d hospitalisation ).

Plus en détail

Accès aux formules 1 à 10 sans conditions. Contrat responsable Pas de formalités médicales Aucun délai d attente. Aucune. Fiscalité «Madelin»

Accès aux formules 1 à 10 sans conditions. Contrat responsable Pas de formalités médicales Aucun délai d attente. Aucune. Fiscalité «Madelin» Accès aux formules 1 à 10 sans conditions Aucune Contrat responsable Pas de formalités médicales Fiscalité «Madelin» SANTÉ : 10 niveaux de garantie en complément du régime obligatoire AUTRES PROTHÈSES

Plus en détail

DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL. Document REFLEXE RH - Mis à jour Août 2011

DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL. Document REFLEXE RH - Mis à jour Août 2011 DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL Document REFLEXE RH - Mis à jour Août 2011 DUREE LEGALE DU TRAVAIL Depuis le 1 er janvier 2002, la durée légale du travail est de 35 heures par semaine dans toutes les entreprises.

Plus en détail

Complémentaire santé

Complémentaire santé Fiche actualisée le 08/12/2015 Complémentaire santé Préambule Pour rappel, l article 1er de la loi de sécurisation de l emploi (n 2013-504 du 14/06/2013) prévoit l'obligation pour tous les employeurs du

Plus en détail

Journée de solidarité

Journée de solidarité Pégase 3 Journée de solidarité Dernière révision le 21/03/2008 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe...4 Mention sur le bulletin...4 Salariés concernés...4 Particularité des

Plus en détail

Le SMIC au 1 er janvier 2016

Le SMIC au 1 er janvier 2016 Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 26.15 du 24/12/15 Le SMIC au 1 er janvier 2016 Publication du décret portant relèvement du SMIC et du minimum garanti I Le relèvement du SMIC

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2005-168

LETTRE CIRCULAIRE N 2005-168 PARIS, le 29/11/2005 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2005-168 OBJET : Régime social des contributions patronales finançant des prestations de prévoyance

Plus en détail

LES INDEMNITES CONVENTIONNELLES DE LICENCIEMENT A PARTIR DU 1 ER MAI 2010

LES INDEMNITES CONVENTIONNELLES DE LICENCIEMENT A PARTIR DU 1 ER MAI 2010 LES INDEMNITES CONVENTIONNELLES DE LICENCIEMENT A PARTIR DU 1 ER MAI 2010 L avenant du 15 septembre 2009, étendu par un arrêté du 16 avril 2010 (JO du 27 avril 2010) modifie les articles 17 et 18 du chapitre

Plus en détail

C.C.T.P. Règlement de la consultation

C.C.T.P. Règlement de la consultation MARCHE de PRESTATIONS de SERVICES ASSURANCE des RISQUES STATUTAIRESDU PERSONNEL MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE (ARTICLE 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS) 23 octobre 2014 C.C.T.P. Règlement de la consultation

Plus en détail

L IRCANTEC. L Ircantec concerne les salariés de l Etat et des employeurs du secteur public ne relevant pas d un régime spécial de retraite.

L IRCANTEC. L Ircantec concerne les salariés de l Etat et des employeurs du secteur public ne relevant pas d un régime spécial de retraite. Fiche n 15 L IRCANTEC Institution de Retraite Complémentaire des Agents Non Titulaires de l Etat, des Collectivités publiques et de leurs établissements, l IRCANTEC a fusionné, en 1971, l IGRANTE et l

Plus en détail

SYNTHESE DE LA REFORME RETRAITE SUPPLEMENTAIRE, PREVOYANCE ET MUTUELLE

SYNTHESE DE LA REFORME RETRAITE SUPPLEMENTAIRE, PREVOYANCE ET MUTUELLE SYNTHESE DE LA REFORME RRAITE SUPPLEMENTAIRE, PREVOYANCE MUTUELLE La loi Fillon du 21 août 2003 modifie les dispositions fiscales et sociales des régimes de santé et de prévoyance, ainsi que de retraite

Plus en détail

Je donne mon accord : - pour l établissement du contrat sur la base des garanties et cotisations cochées sur le Bulletin de Souscription Entreprise

Je donne mon accord : - pour l établissement du contrat sur la base des garanties et cotisations cochées sur le Bulletin de Souscription Entreprise BULLETIN DE SOUSCRIPTION Bulletin Souscription Entreprise Régime Frais de Santé Entreprise Régime Général Entreprises d Architecture (IDCC 2332 / NAF 7111Z - 7112B 742A ) Votre Entreprise Raison sociale

Plus en détail