PHY2723 Hiver Champs magnétiques statiques. Notes partielles accompagnant le cours.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PHY2723 Hiver 2015. Champs magnétiques statiques. cgigault@uottawa.ca. Notes partielles accompagnant le cours."

Transcription

1 PHY2723 Hiver 2015 Champs magnétiques statiques otes partielles accompagnant le cours.

2 Champs magnétiques statiques (Chapitre 5) Charges électriques statiques ρ v créent champ électrique E autour d elles, et charge-test q t ressent force électrique F = q t E, attraction ou répulsion.

3 Champs magnétiques statiques (Chapitre 5) Charges électriques statiques ρ v créent champ électrique E autour d elles, et charge-test q t ressent force électrique F = q t E, attraction ou répulsion. Dipôles électriques p = q d d + p Moment dipolaire p Attraction + Répulsion Couple de forces

4 Champs magnétiques statiques (Chapitre 5) Charges électriques statiques ρ v créent champ électrique E autour d elles, et charge-test q t ressent force électrique F = q t E, attraction ou répulsion. Dipôles électriques p = q d d + p Moment dipolaire p Attraction + Répulsion Couple de forces Une charge électrique : un monopôle.

5 Champs magnétiques statiques (Chapitre 5) Dipôles magnétiques m m Moment magnétique m Attraction Répulsion Couple de forces

6 Champs magnétiques statiques (Chapitre 5) Dipôles magnétiques m m Moment magnétique m Attraction Répulsion Couple de forces Une charge magnétique seule : un monopôle magnétique? a jamais été observé! eulement des dipôles magnétiques.

7 Champs magnétiques statiques (Chapitre 5) Dipôles magnétiques m m Moment magnétique m Attraction Répulsion Couple de forces Une charge magnétique seule : un monopôle magnétique? a jamais été observé! eulement des dipôles magnétiques. On définit un pôle nord comme étant le pôle qui pointe vers le nord magnétique terrestre.

8 Définition du champ magnétique Observation : particules chargée sont défléchies par champ magnétique : q U

9 Définition du champ magnétique Observation : particules chargée sont défléchies par champ magnétique : q U

10 Définition du champ magnétique Observation : particules chargée sont défléchies par champ magnétique : q U On définit le champ magnétique par ses effets : F mag = q U. Donc la quantité a les unités ( s)/(c m), le Tesla : 1T = 1 s C m... 1 T = Gauss (vieille unité de ).

11 Définition du champ magnétique Observation : particules chargée sont défléchies par champ magnétique : q U On définit le champ magnétique par ses effets : F mag = q U. Donc la quantité a les unités ( s)/(c m), le Tesla : 1T = 1 s C m... 1 T = Gauss (vieille unité de ). La force totale, dite force de Lorent : Aurores boréales etc. F = q( E+ U ).

12 ource du champ magnétique C est le courant électrique qui cause le champ magnétique : I = 0 I = 0 I R I = 0 I Voit que R, que I et que R I. En fait, I R. Autres observations : I/R 2.

13 ource du champ magnétique C est le courant électrique qui cause le champ magnétique : I = 0 I = 0 I R I = 0 I x Voit que R, que I et que R I. En fait, I R. Autres observations : I/R 2. Loi de iot-avart : ds C dl r r J R = r - r y P( r) d ( J d )d l = (Jds)d l = Id l = d I. d di R 2 a I R = Id l R R 3 )ˆ = ( µ0 4π C Id l R R 3. µ 0 4π 10 7 T m A 1!!!

14 Exemple x egment de fil droit avec courant I : b I a dl r R = r - r y = µ0i 4πρ Id l = d I = I d a. ( µ0 )ˆ Id = l R. 4π R 3 µ 0 4π 10 7 T m A 1. [ b ρ2 +b 2 C a ρ2 +a 2 ] a φ.

15 Exemple x egment de fil droit avec courant I : b I a dl r R = r - r Fil droit infini : y = µ0i 4πρ Id l = d I = I d a. ( µ0 )ˆ Id = l R. 4π R 3 µ 0 4π 10 7 T m A 1. [ b ρ2 +b 2 = µ0i 2πρ a φ. C a ρ2 +a 2 ] a φ.

16 Exemple x egment de fil droit avec courant I : b I a dl r R = r - r Fil droit infini : Direction, règle main droite : y I = µ0i 4πρ Id l = d I = I d a. ( µ0 )ˆ Id = l R. 4π R 3 µ 0 4π 10 7 T m A 1. [ b ρ2 +b 2 = µ0i 2πρ a φ. C a ρ2 +a 2 ] a φ.

17 Exemple oucle de courant I, sur l axe : R = r - r r b I r y = dl x Id l = Ib dφ a φ. ( µ0 )ˆ Id = l R. 4π C R 3 µ 0 4π 10 7 T m A 1. µ 0Ib 4π( 2 +b 2 ) 3/2 ˆ 2π 0 a φ ( a b a ρ)dφ.

18 Exemple oucle de courant I, sur l axe : R = r - r r b r dl x Attention! I y = Id l = Ib dφ a φ. ( µ0 )ˆ Id = l R. 4π C R 3 µ 0 4π 10 7 T m A 1. µ 0Ib 4π( 2 +b 2 ) 3/2 ˆ 2π 0 a φ ( a b a ρ)dφ. ˆ 2π 0 a ρdφ = ˆ 2π cosφ dφ a x + ˆ 2π 0 0 sinφ dφ a y = 0!!!

19 Exemple oucle de courant I, sur l axe : R = r - r r b r dl x Attention! I y = Id l = Ib dφ a φ. ( µ0 )ˆ Id = l R. 4π C R 3 µ 0 4π 10 7 T m A 1. µ 0Ib 4π( 2 +b 2 ) 3/2 ˆ 2π 0 a φ ( a b a ρ)dφ. ˆ 2π 0 a ρdφ = ˆ 2π cosφ dφ a x + ˆ 2π 0 0 sinφ dφ a y = 0!!! On trouve, si = πb 2 : (0,0,) = (0,0,0) = µ0i 2πb 3 a µ 0I 2π( 2 +b 2 ) 3/2 a, (0,0, b) = µ 0I 2π 3 a Pour b, comporte comme dipôle électrique : 1/d 3.

20 Dipôle électrique x Champ dû à un dipôle, sur l axe : d +q -q y V(0,0,) = 1 4πǫ 0 [ +q + d 2 V(0,0,) = q 4πǫ 0 ] + q + d 2 d 2 d2 4 V(0,0, d) = qd 4πǫ

21 Dipôle électrique x Champ dû à un dipôle, sur l axe : d +q -q Comme E = V, y V(0,0,) = 1 4πǫ 0 [ +q + d 2 V(0,0,) = q 4πǫ 0 ] + q + d 2 d 2 d2 4 V(0,0, d) = qd 4πǫ E(0,0, d) = qd 2πǫ a

22 Dipôle électrique x Champ dû à un dipôle, sur l axe : d +q -q Comme E = V, y V(0,0,) = 1 4πǫ 0 [ +q + d 2 V(0,0,) = q 4πǫ 0 ] + q + d 2 d 2 d2 4 V(0,0, d) = qd 4πǫ E(0,0, d) = qd 2πǫ a On avait défini moment dipolaire p = qd : E(0,0, d) = p 2πǫ a = 1 2πǫ 0 p 3.

23 Dipôle électrique x Champ dû à un dipôle, sur l axe : d +q -q Comme E = V, y V(0,0,) = 1 4πǫ 0 [ +q + d 2 V(0,0,) = q 4πǫ 0 ] + q + d 2 d 2 d2 4 V(0,0, d) = qd 4πǫ E(0,0, d) = qd 2πǫ a On avait défini moment dipolaire p = qd : E(0,0, d) = p 2πǫ a = 1 2πǫ 0 p 3. Une boucle de courant est donc un dipôle magnétique.

24 Dipôle magnétique Analogie entre dipôles électriques et magnétiques : 1/ǫ 0 µ 0 E +q -q p m m

25 Dipôle magnétique Analogie entre dipôles électriques et magnétiques : 1/ǫ 0 µ 0 E +q -q p m m Donc pour dipôle électrique : Et pour dipôle magnétique : E(0,0, d) = 1 2πǫ 0 p 3, p = qd a. (0,0, b) = µ0i µ0 m =, m = I a 2π3 a 2π 3. On définit donc le moment magnétique m = I a.

26 Force d Ampère sur fil On a la force magnétique sur une charge en mouvement : C dl dq U F = qu df = dqu = dq d l dt df = dq ˆ dt d l = Id l, F = Id l. C

27 Force d Ampère sur fil On a la force magnétique sur une charge en mouvement : C dl dq U F = qu df = dqu = dq d l dt df = dq ˆ dt d l = Id l, F = Id l. C Deux longs fils parallèles portant courants I 1 et I 2 : d y I 1 I 2 dl 1 x 1 = µ0i1 2πd ( a). df = I 2dy a y µ0i1 µ0i1i2 ( a) = 2πd 2πd ( ax)dy, F L = µ0i1i2 2πd ( ax). i les courants sont dans la même direction, force d attraction. ert à déterminer unité I de courant, l Ampère. i I 1 = I 2 = 1 A et d = 1 m, F/L = /m de fil.

28 Force d Ampère sur fil On a la force magnétique sur une charge en mouvement : C dl dq U F = qu df = dqu = dq d l dt df = dq ˆ dt d l = Id l, F = Id l. C Deux longs fils parallèles portant courants I 1 et I 2 : y 1 = µ0i1 2πd ( a). df = I 2dy a y µ0i1 µ0i1i2 ( a) = I 1 2πd 2πd ( ax)dy, I 2 F d dl L = µ0i1i2 2πd ( ax). x 1 i les courants sont dans la même direction, force d attraction. ert à déterminer unité I de courant, l Ampère. i I 1 = I 2 = 1 A et d = 1 m, F/L = /m de fil. Phénomène : effet secondaire de l électricité dû à la relativité restreinte, à travers la contraction des longueurs.

29 Moteurs électriques b x upposons boucle carrée de courant dans champ magnétique constant et uniforme : a a n orienté main droite p/r à I. n oucle surface = ab. a Cas où θ = 0 : y y F oucle pivote autour de l axe des x. Angle entre a n et : θ. On cherche le couple de forces T r F sur la boucle. F F y La force nette est nulle, donc le couple de forces est nul aussi. Cas où θ 0 : F b/2 b/2 y F F x F = ˆ a 0 Id l = Ia sinθ. T = Ia sinθ b 2 ax +Ia sinθb ax = I sinθ ax 2 T = m si on a m I a n.

30 Moteurs électriques Ce moteur va seulement faire un demi-tour! Il faut changer la direction du courant électrique quand θ redevient éro, à l aide d un commutateur : rosse a n T (m) I Commutateur y t Comme ça, la boucle de courant continue de tourner. Le mouvement n est pas très uniforme par contre s il n y a qu une boucle.

31 Moteurs électriques Ce moteur va seulement faire un demi-tour! Il faut changer la direction du courant électrique quand θ redevient éro, à l aide d un commutateur : rosse a n T (m) I Commutateur y t Comme ça, la boucle de courant continue de tourner. Le mouvement n est pas très uniforme par contre s il n y a qu une boucle. On peut améliorer la performance avec plusieurs boucles :

32 Loi d Ampère Revenons à notre fil infini : I

33 Loi d Ampère Revenons à notre fil infini : I On calcule l intégrale sur un contour circulaire C entourant le fil : d 2π ( ) µ0i l = 2πρ a φ (ρdφ a φ ) = µ 0I!!! C 0

34 Loi d Ampère Revenons à notre fil infini : I On calcule l intégrale sur un contour circulaire C entourant le fil : d 2π ( ) µ0i l = 2πρ a φ (ρdφ a φ ) = µ 0I!!! C On peut prouver qu en général on a la loi d Ampère : d l = µ 0I où I est le courant entouré par contour C. 0 C

35 Loi d Ampère Revenons à notre fil infini : I On calcule l intégrale sur un contour circulaire C entourant le fil : d 2π ( ) µ0i l = 2πρ a φ (ρdφ a φ ) = µ 0I!!! C On peut prouver qu en général on a la loi d Ampère : d l = µ 0I où I est le courant entouré par contour C. Pour matériaux où µ µ 0, on définit nouveau champ ( ) 1 H. µ H d l = I, H = J. C 0 C

Electrocinétique et magnétostatique

Electrocinétique et magnétostatique Chapitre 3 Electrocinétique et magnétostatique 3.1 Electrocinétique - Vecteur densité de courant Un courant électrique correspond à des charges électriques mobiles. On appelle vecteur densité de courant

Plus en détail

ELECTROSTATIQUE - 2. 1. Rappels. 2. Outils mathématiques. 3. Distribution de charges. 4. Exemples de calculs de champ électrique

ELECTROSTATIQUE - 2. 1. Rappels. 2. Outils mathématiques. 3. Distribution de charges. 4. Exemples de calculs de champ électrique ELECTROTATIQUE - 2 1. Rappels 2. Outils mathématiques 2.1. ystèmes classiques de coordonnées 2.2. Volume élémentaire dans chaque système de coordonnées 2.3. Intégrales des fonctions de points 2.4. Circulation

Plus en détail

Charge électrique loi de Coulomb

Charge électrique loi de Coulomb Champ électrique champ magnétique Charge électrique loi de Coulomb 1/ répulsion réciproque de deux charges < r 12 > Q 1 Q 2 Les deux charges Q 1 et Q 2 se repoussent mutuellement avec une force F 12 telle

Plus en détail

2. Déplacement d une charge ponctuelle dans un champ magnétique uniforme stationnaire

2. Déplacement d une charge ponctuelle dans un champ magnétique uniforme stationnaire Chapitre VII Forces électromagnétiques VII.a. Force de Lorentz La force à laquelle est soumis, à un instant t, un point matériel de charge q, situé en M et se déplaçant à une vitesse v(t) par rapport à

Plus en détail

Comment peut-on fabriquer un aimant qui fonctionne uniquement quand on le désire?

Comment peut-on fabriquer un aimant qui fonctionne uniquement quand on le désire? Comment peut-on fabriquer un aimant qui fonctionne uniquement quand on le désire? bikesnobnyc.blogspot.ca/212_2_1_archive.html Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. Quand Ørsted trouva qu

Plus en détail

CHAPITRE CP1 C Conversion électromagnétique statique

CHAPITRE CP1 C Conversion électromagnétique statique PSI Brizeux Ch. CP1: Conversion électromagnétique statique 1 CHAPITRE CP1 C Conversion électromagnétique statique Les sources d énergie, naturelles ou industrielles, se trouvent sous deux formes : thermique

Plus en détail

Plan du chapitre «Milieux magnétiques»

Plan du chapitre «Milieux magnétiques» Plan du chapitre «Milieux magnétiques» 1. Sources microscopiques de l aimantation en régime statique 2. Etude macroscopique de l aimantation en régime statique 3. Aimantation en régime variable 4. Les

Plus en détail

ÉLECTRICITÉ 1/5. En rotation : W = M.q. M = F.r. P = W t. eo. Q S W = VAB. Q VA - VB AB. I = Q t W = U. Q. P = U. I I : intensité ( ampère )

ÉLECTRICITÉ 1/5. En rotation : W = M.q. M = F.r. P = W t. eo. Q S W = VAB. Q VA - VB AB. I = Q t W = U. Q. P = U. I I : intensité ( ampère ) ÉLECTRICITÉ / Travail ( W ) en joule En translation : W = F.d Puissance mécanique ( P ) en watt Champ électrique uniforme ( e ) en volt/mètre Travail de la force électrique ( W ) en joule Champ et potentiel

Plus en détail

MAGNETISME. 3) Effet du magnétisme 31) Action sur un aimant :

MAGNETISME. 3) Effet du magnétisme 31) Action sur un aimant : MAGNETISME 1) Les différentes sources de champ magnétique La terre crée le champ magnétique terrestre Les aimants naturels : les magnétites Fe 3 O 4 L acier que l on aimante Les électroaimants et circuits

Plus en détail

EXAMEN #1 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME 20% de la note finale

EXAMEN #1 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME 20% de la note finale EXAMEN #1 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME 20% de la note finale Hiver 2009 Nom : Chaque question à choix multiples vaut 3 points 1. Dans quelle direction est le potentiel au centre du carré dans la figure suivante?

Plus en détail

Chapitre 5. Le champ magnétique. 5.1 Introduction et historique. 5.1.1 Les phénomènes magnétiques

Chapitre 5. Le champ magnétique. 5.1 Introduction et historique. 5.1.1 Les phénomènes magnétiques Chapitre 5 Le champ magnétique 5.1 Introduction et historique Le domaine de l électrostatique est celui de l interaction entre charges immobiles et de ses effets. Nous allons compléter notre étude en nous

Plus en détail

- cas d une charge isolée en mouvement et par extension d un ensemble de

- cas d une charge isolée en mouvement et par extension d un ensemble de Notion de courant de particule ; conservation du courant = expression du courant de particules chargées ; charges; j = q k k - cas d une charge isolée en mouvement et par extension d un ensemble de v k

Plus en détail

C - LE CHAMP MAGNÉTIQUE

C - LE CHAMP MAGNÉTIQUE C - LE CHAMP MAGNÉTQUE C - 1 - ORGNE DES CHAMPS MAGNÉTQUES L existence de champs magnétiques est liée aux déplacements de charges électriques. En plus d un champ électrique, une charge électrique en mouement

Plus en détail

Chapitre 4 : Les bases du magnétisme application à la RMN. Dr. Hervé GUILLOU

Chapitre 4 : Les bases du magnétisme application à la RMN. Dr. Hervé GUILLOU UE 3-1: Physique Chapitre 4 : Les bases du magnétisme application à la RMN Dr. Hervé GUILLOU Année universitaire 2014/2015 Université Joseph Fourier (UJF) Grenoble I - Tous droits réservés Finalité du

Plus en détail

S 5 F I) Notion de champ magnétique : 1) Mise en évidence : a) Expérience :

S 5 F I) Notion de champ magnétique : 1) Mise en évidence : a) Expérience : Chapitre 5 : CHAMP MAGNETIQUE S 5 F 1) Mise en évidence : a) Expérience : Des petites aiguilles aimantées montées sur pivots sont disposées près d'un aimant droit. Chaque aiguille constitue un dipôle orienté.

Plus en détail

Cours n 15 : Champ magnétique

Cours n 15 : Champ magnétique Cours n 15 : Champ magnétique 1) Champ magnétique 1.1) Définition et caractérisation 1.1.1) Définition Comme nous l avons fait en électrostatique en introduisant la notion de champ électrique, on introduit

Plus en détail

4.1 Charges en mouvement - Courant et intensité électriques

4.1 Charges en mouvement - Courant et intensité électriques Chapitre 4 Distributions de courants En électrostatique, les charges restent immobiles. Leur déplacement est à l origine des courants électriques qui sont la source du champ magnétique que nous étudierons

Plus en détail

1 Outils mathématiques pour la Physique

1 Outils mathématiques pour la Physique Licence 3 Sciences de la Terre, de l Univers et de l Environnement Université Joseph-Fourier TUE 302 : Outil Physique et Géophysique 1 Outils mathématiques pour la Physique k Daniel.Brito@ujf-grenoble.fr

Plus en détail

Electromagnétique 3 :

Electromagnétique 3 : Electromagnétique 3 : Induction - Dipôles - Energie. RAPPELS D'ELECTROSTATIQUE 3.. loi de Coulomb Champ électrique 3.. Propriétés du champ électrique E 5. RAPPELS DE MAGNETOSTATIQUE 6.. Le courant électrique

Plus en détail

Electricité et magnétisme - TD n 1 Loi de Coulomb

Electricité et magnétisme - TD n 1 Loi de Coulomb 1. Force électrique Electricité et magnétisme - TD n 1 Loi de Coulomb Calculer le rapport entre force gravitationnelle et électrique entre le proton et l électron dans l atome d hydrogène. Soit a 0 la

Plus en détail

Professeur Eva PEBAY-PEYROULA

Professeur Eva PEBAY-PEYROULA UE3-1 : Physique Chapitre 2 : Électrostatique Professeur Eva PEBAY-PEYROULA Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. II- Électrostatique Finalité du chapitre

Plus en détail

Chapitre 7. Électromagnétisme. 7.1 Magnétisme. 7.1.1 Aimants

Chapitre 7. Électromagnétisme. 7.1 Magnétisme. 7.1.1 Aimants Chapitre 7 Électromagnétisme 7.1 Magnétisme 7.1.1 Aimants Les aimants furent découverts d abord en Chine et puis en Grèce. Les premiers aimants sont des pierres noires qui ont la propriété d attirer des

Plus en détail

Cours d électricité. Introduction. Mathieu Bardoux. 1 re année. IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie

Cours d électricité. Introduction. Mathieu Bardoux. 1 re année. IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie Cours d électricité Introduction Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Le terme électricité provient du grec ἤλεκτρον

Plus en détail

par Gilbert Gastebois

par Gilbert Gastebois Le gyroscope 1. Schémas par Gilbert Gastebois 2. Étude du mouvement d'une toupie. Une toupie est un gyroscope dont l'une des extrémités de l'axe est posée sur le sol sans possibilité de glissement. : vitesse

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa annuel -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa annuel - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section i-prépa annuel - I. Vecteur champ magnétique : a) Détection : si l on saupoudre de limaille de fer un support horizontal au-dessous

Plus en détail

TD 9 Problème à deux corps

TD 9 Problème à deux corps PH1ME2-C Université Paris 7 - Denis Diderot 2012-2013 TD 9 Problème à deux corps 1. Systèmes de deux particules : centre de masse et particule relative. Application à l étude des étoiles doubles Une étoile

Plus en détail

LE MAGNETISME DES AIMANTS ET DES COURANTS

LE MAGNETISME DES AIMANTS ET DES COURANTS LE MAGNETISME DES AIMANTS ET DES COURANTS 1. Les aimants Un aimant comporte toujours deux pôles appelés le pôle nord (N) et le pôle sud (S) situés, en général, à deux extrémités. Un aimant exerce une action

Plus en détail

CHAPITRE XI : Le magnétisme

CHAPITRE XI : Le magnétisme CHAPITRE XI : Le magnétisme XI. 1 Les scientifiques n'ont découvert qu'au XIX ème le lien qui existe entre le magnétisme et l'électricité. Pourtant le magnétisme était connu depuis fort longtemps. Son

Plus en détail

3.1 Circulation du champ d une charge ponctuelle A(Γ)

3.1 Circulation du champ d une charge ponctuelle A(Γ) Chapitre 3 Le potentiel électrostatique Le champ électrostatique peut être caractérisé simplement à l aide d une fonction que nous appellerons potentiel électrostatique. Cette fonction scalaire est souvent

Plus en détail

Electromagnétisme. Bipolarité Un champ magnétique possède toujours un pôle nord et un pôle sud. Ils sont indissociables.

Electromagnétisme. Bipolarité Un champ magnétique possède toujours un pôle nord et un pôle sud. Ils sont indissociables. Electromagnétisme Les champs magnétiques Les sources de champs magnétiques existent à l état naturel (Terre, aimant naturel) ou peuvent être crées artificiellement (aimant, électro-aimant). L unité du

Plus en détail

Machines synchrones. Gérard-André CAPOLINO. Machines synchrones

Machines synchrones. Gérard-André CAPOLINO. Machines synchrones Gérard-ndré CPOLINO 1 Machine à pôles lisses Concept (machine à 2 pôles) Le stator est un circuit magnétique circulaire encoché Un bobinage triphasé est placé dans les encoches Le rotor est également un

Plus en détail

RAPPELS DE MATHEMATIQUES. ORTHOPHONIE Première année. Dr MF DAURES

RAPPELS DE MATHEMATIQUES. ORTHOPHONIE Première année. Dr MF DAURES RAPPELS DE MATHEMATIQUES ORTHOPHONIE Première année 27 28 Dr MF DAURES 1 RAPPELS DE MATHEMATIQUES I - LES FONCTIONS A - Caractéristiques générales des fonctions B - La fonction dérivée C - La fonction

Plus en détail

Chapitre I. Calcul vectoriel. Nous nous placerons dorénavant toujours dans une base orthonormée directe.

Chapitre I. Calcul vectoriel. Nous nous placerons dorénavant toujours dans une base orthonormée directe. Chapitre I INTRODUCTION ATHÉATIQUE I.A. I.A.1. Calcul vectoriel Produit vectoriel Plaçons-nous dans un espace vectoriel euclidien à trois dimensions. En faisant subir des rotations identiques aux trois

Plus en détail

Les Conditions aux limites

Les Conditions aux limites Chapitre 5 Les Conditions aux limites Lorsque nous désirons appliquer les équations de base de l EM à des problèmes d exploration géophysique, il est essentiel, pour pouvoir résoudre les équations différentielles,

Plus en détail

Chapitre P12 : Le magnétisme

Chapitre P12 : Le magnétisme : ) Qu'est-ce que le champ magnétique? 1) Comment détecter un champ magnétique? Expérience : Voir fiche Expériences 1 et 2 En un lieu donné, une aiguille aimantée, pouvant tourner dans un plan horizontal,

Plus en détail

ELECTROTECHNIQUE. Chapitre 5 Bobines couplées magnétiquement Inductances mutuelles. Électromagnétisme. Michel PIOU. Édition: 01/06/2010

ELECTROTECHNIQUE. Chapitre 5 Bobines couplées magnétiquement Inductances mutuelles. Électromagnétisme. Michel PIOU. Édition: 01/06/2010 ELECTROTECHNIQUE Électromagnétisme Michel PIOU Chapitre 5 Bobines couplées magnétiquement Inductances mutuelles Édition: 0/06/00 Extrait de la ressource en ligne MagnElecPro sur le site Internet Table

Plus en détail

Electricité et magnétisme - TD n 10 Induction

Electricité et magnétisme - TD n 10 Induction Electricité et magnétisme - TD n 1 Induction 1. Inductance mutuelle - transformateur On considère un solénoïde de section circulaire, de rayon R 1, de longueur, et constitué de N 1 spires. A l intérieur

Plus en détail

Chapitre 3: Dynamique

Chapitre 3: Dynamique Introduction Le mot dynamique désigne ou qualifie ce qui est relatif au mouvement. Il est l opposé du mot statique. Le mouvement d un point matériel est liée à son interaction avec le monde extérieur ce

Plus en détail

X Physique 1 MP Corrigé

X Physique 1 MP Corrigé X Physique 1 MP Corrigé 113 X Physique 1 MP Corrigé Ce corrigé est proposé par Yannick Alméras (ENS Ulm); il a été relu par Péter Horvai (ENS Ulm) et Jean-David Picon (École Polytechnique). Le sujet porte

Plus en détail

PY401os (2011-2012) Vous pouvez prévisualiser ce test, mais s'il s'agit d'une tentative réelle, vous serez bloqué en raison de : Navigation du test

PY401os (2011-2012) Vous pouvez prévisualiser ce test, mais s'il s'agit d'une tentative réelle, vous serez bloqué en raison de : Navigation du test Navigation PY401os (2011-2012) Collège École de Commerce PER Université Impressum Connecté sous le nom «Bernard Vuilleumier» (Déconnexion) Réglages Outils de travail Outils de travail Accueil Cours Collège

Plus en détail

Plan du cours : électricité 1

Plan du cours : électricité 1 Semestre : S2 Module Physique II 1 Electricité 1 2 Optique géométrique Plan du cours : électricité 1 Partie A : Electrostatique (discipline de l étude des phénomènes liés aux distributions de charges stationnaires)

Plus en détail

CHAPITRE V : Le champ électrique

CHAPITRE V : Le champ électrique CHAPITRE V : Le champ électrique V.1 La notion de champ a été introduite par les physiciens pour tenter d'expliquer comment deux objets peuvent interagir à distance, sans que rien ne les relie. A la fois

Plus en détail

Électromagnétisme et transmission des ondes

Électromagnétisme et transmission des ondes Électromagnétisme et transmission des ondes GEL-2900/GEL-3002 Dominic Grenier Département de génie électrique et de génie informatique Université Laval Québec (QC), G1V 0A6 Automne 2015 c DG-2000,2001,2004

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Polynésie juin 2004

Corrigé du baccalauréat S Polynésie juin 2004 Durée : 4 heures Corrigé du baccalauréat S Polynésie juin 4 EXERCICE Commun à tous les candidats 4 points. X suit la loi de durée de vie sans vieillissement ou encore loi eponentielle de paramètre λ ;

Plus en détail

Erratum de MÉCANIQUE, 6ème édition. Introduction Page xxi (milieu de page) G = 6, 672 59 10 11 m 3 kg 1 s 2

Erratum de MÉCANIQUE, 6ème édition. Introduction Page xxi (milieu de page) G = 6, 672 59 10 11 m 3 kg 1 s 2 Introduction Page xxi (milieu de page) G = 6, 672 59 1 11 m 3 kg 1 s 2 Erratum de MÉCANIQUE, 6ème édition Page xxv (dernier tiers de page) le terme de Coriolis est supérieur à 1% du poids) Chapitre 1 Page

Plus en détail

Chapitre 4.9 Le champ magnétique généré par un solénoïde

Chapitre 4.9 Le champ magnétique généré par un solénoïde Chapitre 4.9 e champ magnétique généré par un solénoïde Champ de deux boucles espacées Si l on courbe notre ligne de courant en cercle, on peut définir l orientation du champ magnétique à l aide de la

Plus en détail

I - Quelques propriétés des étoiles à neutrons

I - Quelques propriétés des étoiles à neutrons Formation Interuniversitaire de Physique Option de L3 Ecole Normale Supérieure de Paris Astrophysique Patrick Hennebelle François Levrier Sixième TD 14 avril 2015 Les étoiles dont la masse initiale est

Plus en détail

Syllabus d électricité. G. Barmarin

Syllabus d électricité. G. Barmarin Syllabus d électricité G. Barmarin 2012-2013 1 2 3 Table des matières 4 Electrostatique Histoire 5 Expérience : Conclusion : il existe deux types de charges que l on qualifiera de positive et négative

Plus en détail

LE CHAMP MAGNETIQUE Table des matières

LE CHAMP MAGNETIQUE Table des matières LE CHAMP MAGNETQUE Table des matières NTRODUCTON :...2 MSE EN EVDENCE DU CHAMP MAGNETQUE :...2.1 Détection du champ magnétique avec une boussole :...2.2 Le champ magnétique :...3.2.1 Le vecteur champ magnétique

Plus en détail

TP Cours Ferromagnétisme - Transformateur

TP Cours Ferromagnétisme - Transformateur TP Cours Ferromagnétisme - Transformateur 1. PROPRIETES DES MILIEUX FERROMAGNETIQUES La réalisation de transformateurs nécessite l utilisation de matériaux fortement aimantables. Ce sont les ferromagnétiques.

Plus en détail

( )*& + $ $,!*!&% ' - )-$ ). / $).! " #*&.,!! *

( )*& + $ $,!*!&% ' - )-$ ). / $).!  #*&.,!! * " #$ "%& '# ( )*& + $ $,* &% ' - )-$ ). / $). " #*&., * &.0 "# NOTIONS ET CONTENUS Exemples de champs scalaires et vectoriels : pression, température, vitesse dans un fluide. Champ magnétique : sources

Plus en détail

CHAPITRE XII : L'induction électromagnétique et les inducteurs

CHAPITRE XII : L'induction électromagnétique et les inducteurs CHAPITRE XII : L'induction électromagnétique et les inducteurs XII. 1 Nous avons vu dans le chapitre XI qu'un courant produisait un champ magnétique. A la suite de cette observation, les scientifiques

Plus en détail

Champ et potentiel électrostatique. 1 Cas d une distribution de charges ponctuelles. Outils mathématiques. 1.1 Rappel (ou pas) : notion de champ

Champ et potentiel électrostatique. 1 Cas d une distribution de charges ponctuelles. Outils mathématiques. 1.1 Rappel (ou pas) : notion de champ 2 Champ et potentiel électrostatique Les e ets électriques peuvent être décrits par deux grandeurs que nous allons étudier dans ce chapitre : le champ électrostatique (grandeur vectorielle) et le potentiel

Plus en détail

Électromagnétisme. Chapitre 2. Approche locale du champ ( E, B)

Électromagnétisme. Chapitre 2. Approche locale du champ ( E, B) Électromagnétisme Chapitre 2 Approche locale du champ ( E, B) I Potentiel électrostatique Approche locale du champ ( E, B) Dans le premier chapitre, nous avons étudié les champs avec une approche globale,

Plus en détail

NOMBRES COMPLEXES. Exercice 1 :

NOMBRES COMPLEXES. Exercice 1 : Exercice 1 : NOMBRES COMPLEXES On donne θ 0 un réel tel que : cos(θ 0 ) 5 et sin(θ 0 ) 1 5. Calculer le module et l'argument de chacun des nombres complexes suivants (en fonction de θ 0 ) : a i( )( )(1

Plus en détail

Plan du cours sur le magnétisme

Plan du cours sur le magnétisme Plan du cours sur le magnétisme. ntroduction historiue Aimants, pôle nord, pôle sud, l'expérience de Hans Christian Oersted, représentation du champ magnétiue terrestre... V. La découverte de Oersted Lien

Plus en détail

PHY 2711 Automne 2015

PHY 2711 Automne 2015 PHY 2711 Automne 2015 Optique géométrique: formation d image avec éléments sphériques cgigault@uottawa.ca Notes partielles accompagnant le cours. Réfraction par une interface sphérique Surfaces asphériques

Plus en détail

Cours d électricité. Étude des régimes alternatifs. Mathieu Bardoux. 1 re année. IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie

Cours d électricité. Étude des régimes alternatifs. Mathieu Bardoux. 1 re année. IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie Cours d électricité Étude des régimes alternatifs Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Plan du chapitre s sur les

Plus en détail

IA54 Compte-rendu «STATIONNEMENT AUTOMATIQUE DE VEHICULE»

IA54 Compte-rendu «STATIONNEMENT AUTOMATIQUE DE VEHICULE» IA54 Compte-rendu «STATIONNEMENT AUTOMATIQUE DE VEHICULE» Henri Payno - Cyril Bailly 1/12/2011 SOMMAIRE 1. Introduction... 3 2. Contraintes... 3 3. Architecture globale... 4 4. Interface... 5 A. Scène

Plus en détail

Concours CCP 2001 PSI PREMIER PROBLEME

Concours CCP 2001 PSI PREMIER PROBLEME c A vos cours 2001 1 Concours CCP 2001 PSI PREMIERE COMPOSITION DE SC. PHYSIQUES (Durée : 4 heures) Les calculatrices programmables et alphanumériques sont autorisées, sous réserve des conditions définies

Plus en détail

Exercice 1 Trouver l équation du plan tangent pour chaque surface ci-dessous, au point (x 0,y 0,z 0 ) donné :

Exercice 1 Trouver l équation du plan tangent pour chaque surface ci-dessous, au point (x 0,y 0,z 0 ) donné : Enoncés : Stephan de Bièvre Corrections : Johannes Huebschmann Exo7 Plans tangents à un graphe, différentiabilité Exercice 1 Trouver l équation du plan tangent pour chaque surface ci-dessous, au point

Plus en détail

On définit la loxodromie comme étant la courbe à la surface terrestre qui coupe les méridiens à angle constant.

On définit la loxodromie comme étant la courbe à la surface terrestre qui coupe les méridiens à angle constant. LA LOXODROMIE On définit la loxodromie comme étant la courbe à la surface terrestre qui coupe les méridiens à angle constant. Cette courbe présente la particularité d être une droite sur une carte marine.

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLE N 1

DEVOIR SURVEILLE N 1 Année 2011/2012 - PCSI-2 DS 01 : Optique 1 DEVOIR SURVEILLE N 1 Samedi 24 Septembre 2011 Durée 3h00 Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision de la rédaction.

Plus en détail

CHAPITRE 14. CHAMP MAGNETIQUE

CHAPITRE 14. CHAMP MAGNETIQUE CHAPITRE 14. CHAMP MAGNETIQUE 1. Notion de champ Si en un endroit à la surface de la Terre une boussole s'oriente en pointant plus ou moins vers le nord, c'est qu'il existe à l'endroit où elle se trouve,

Plus en détail

E3A PC 2009 Math A. questions de cours. t C). On véri e que

E3A PC 2009 Math A. questions de cours. t C). On véri e que E3A PC 29 Math A questions de cours. Soit C 2 M 3 (R) Analyse : Si C = S + A, S 2 S 3 (R) et A 2 A 3 (R) alors t C = t S + t A = S A d où S = 2 (C +t C) et A = 2 (C t C). L analyse assure l unicité (sous

Plus en détail

Cours de Magnétostatique

Cours de Magnétostatique Université Joseph Fourier DEUG Sma SP- Cours de Magnétostatique Jonathan Ferreira Année universitaire - Plan du cours I- Le champ magnétique. Introduction a. Bref aperçu historique b. Nature des effets

Plus en détail

Électricité. Professeur Dr. A.J. Rusi El Hassani د. عبد الجليل الر وس ي الح س ني

Électricité. Professeur Dr. A.J. Rusi El Hassani د. عبد الجليل الر وس ي الح س ني Électricité Professeur Dr. A.J. Rusi El Hassani ا. د. عبد الجليل الر وس ي الح س ني 1 2 EMPLOI DU TEMPS S1 8h30 10h15 10h30 12h15 13h30 15h15 15h30 17h15 Lundi Gr7_P12: SalleC12 MIPC_P12 Amphi 2 Mardi Gr8_P12:

Plus en détail

Electromagnétique 4 (1 ère session)

Electromagnétique 4 (1 ère session) Licence SP Sem4 mardi 30 mai 2006 (1 ère session) Durée : 2 h 00 Document autorisé : aucun Calculatrice : non autorisée I. Equations locales : En intégrant les équations locales en considérant un régime

Plus en détail

Propriétés électriques de la matière

Propriétés électriques de la matière 1 Propriétés électriques de la matière La matière montre des propriétés électriques qui ont été observées depuis l antiquité. Nous allons distinguer les plus fondamentales de ces propriétés. 1 Propriétés

Plus en détail

Électromagnétisme et Optique Physique

Électromagnétisme et Optique Physique Électromagnétisme et Optique Physique Dr.R.Benallal DÉPARTEMENT DE PHYSIQUE École Préparatoire en Sciences et Techniques de Tlemcen Physique 4 Fevrier-Juin 2013 Programme du module I Électromagnétisme

Plus en détail

Poincaré, précurseur du confinement magnétique?

Poincaré, précurseur du confinement magnétique? Poincaré, précurseur du confinement magnétique? par Jean-Louis Bobin Professeur émérite à l université Paris VI et Laboratoire pour l Utilisation des Lasers Intenses de l École polytechnique Figure 1:

Plus en détail

Électromagnétisme John MARTIN 2014 2015 1/ 144. Électromagnétisme. John Martin. I.P.N.A.S., bât. B15 Tél.: 04/366 28 64 email: jmartin@ulg.ac.

Électromagnétisme John MARTIN 2014 2015 1/ 144. Électromagnétisme. John Martin. I.P.N.A.S., bât. B15 Tél.: 04/366 28 64 email: jmartin@ulg.ac. Électromagnétisme John MARTIN 2014 2015 1/ 144 Électromagnétisme John Martin I.P.N.A.S., bât. B15 Tél.: 04/366 28 64 email: jmartin@ulg.ac.be 2014 2015 Électromagnétisme John MARTIN 2014 2015 2/ 144 Table

Plus en détail

Chapitre 5. Transfert chaleur par rayonnement

Chapitre 5. Transfert chaleur par rayonnement Chapitre 5 Transfert chaleur par rayonnement 1 Sommaire : 1 - Nature du rayonnement 2 - Caractéristiques ristiques Energétiques 3 - Corps noir 4 - Flux solaire intercepté par la planète Terre 5 - Equilibre

Plus en détail

Pourquoi le rayonnement en météorologie?

Pourquoi le rayonnement en météorologie? Rayonnement Atmosphérique: Equation du Transfert Radiatif: modèles simplifiés 1 Pourquoi le rayonnement en météorologie? C est la seule source d énergie du système Terre-Atmosphère L atmosphère ne consomme

Plus en détail

MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE

MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE Titulaire : A. Rauw 5h/semaine 1) MÉCANIQUE a) Cinématique ii) Référentiel Relativité des notions de repos et mouvement Relativité de la notion de trajectoire Référentiel

Plus en détail

Étude des robots parallèles

Étude des robots parallèles Étude des robots parallèles Ce devoir est une étude simplifiée des robots parallèles, il comporte trois études. Nous limiterons l étude aux robots D.. Présentation générale Les robots peuvent se classer

Plus en détail

Feuille d'exercices : optique géométrique

Feuille d'exercices : optique géométrique Feuille d'exercices : optique géométrique P Colin 2015/2016 Formulaire : Rappel des relations de conjugaison pour une lentille mince L de centre O, de foyer objet F, de foyer image F et de distance focale

Plus en détail

Comment peut-on bloquer les réflexions de la lumière sur la surface de l eau pour mieux voir ce qu il y a sur le fond de la mer?

Comment peut-on bloquer les réflexions de la lumière sur la surface de l eau pour mieux voir ce qu il y a sur le fond de la mer? Comment peut-on bloquer les réflexions de la lumière sur la surface de l eau pour mieux voir ce qu il y a sur le fond de la mer? www.digital-photography-tips.net/stay_focussed-newsletter-march-2013.html

Plus en détail

GRANDEURS PHYSIQUES et EQUATIONS AUX DIMENSIONS

GRANDEURS PHYSIQUES et EQUATIONS AUX DIMENSIONS GRANDEURS PHYSIQUES et EQUATIONS AUX DIMENSIONS Par Silicium 628 La physique décrit la matière et l espace, leurs propriétés et leurs comportements. Les propriétés mesurables sont nommées GRANDEURS PHYSIQUES.

Plus en détail

Cours préparatoires de physique

Cours préparatoires de physique Cours préparatoires de physique Août 2012 L. Dreesen LA DYNAMIQUE, LES LOIS DE NEWTON Août 2012 L. Dreesen 1 Table des matières Introduction Force La première loi de Newton La troisième loi de Newton La

Plus en détail

MÉCANIQUE PHQ 310. David Sénéchal. Département de physique Faculté des sciences Université de Sherbrooke

MÉCANIQUE PHQ 310. David Sénéchal. Département de physique Faculté des sciences Université de Sherbrooke MÉCANIQUE II PHQ 310 David Sénéchal Département de physique Faculté des sciences Université de Sherbrooke 25 juin 2015 2 Table des matières 1 Mécanique de Lagrange 9 1.1 Équations de Lagrange........................................

Plus en détail

La tension et l intensité du courant électrique

La tension et l intensité du courant électrique ÉLECTRICITE 1 La tension et l intensité du courant électrique OUVERTURE Le lecteur mp3 Les élèves peuvent remarquer que ce type d indications est présent sur tous les appareils électriques. Il peut être

Plus en détail

Induction électromagnétique

Induction électromagnétique Induction électromagnétique Sommaire I) Théorie de l induction électromagnétique..2 A. Introduction 2 B. Notion de force électromotrice 3 C. Loi de Faraday..5 D. Quelques applications.7 Spire circulaire

Plus en détail

Chapitre 7. Circuits Magnétiques et Inductance. 7.1 Introduction. 7.1.1 Production d un champ magnétique

Chapitre 7. Circuits Magnétiques et Inductance. 7.1 Introduction. 7.1.1 Production d un champ magnétique Chapitre 7 Circuits Magnétiques et Inductance 7.1 Introduction 7.1.1 Production d un champ magnétique Si on considère un conducteur cylindrique droit dans lequel circule un courant I (figure 7.1). Ce courant

Plus en détail

F = B * I * L. Force en Newtons Induction magnétique en teslas Intensité dans le conducteur en ampères Longueur du conducteur en mètres

F = B * I * L. Force en Newtons Induction magnétique en teslas Intensité dans le conducteur en ampères Longueur du conducteur en mètres LE M O TE U R A C O U R A N T C O N TI N U La loi de LAPLACE Un conducteur traversé par un courant et placé dans un champ magnétique est soumis à une force dont le sens est déterminée par la règle des

Plus en détail

Méthodes de Monte-Carlo Simulation de grandeurs aléatoires

Méthodes de Monte-Carlo Simulation de grandeurs aléatoires Méthodes de Monte-Carlo Simulation de grandeurs aléatoires Master Modélisation et Simulation / ENSTA TD 1 2012-2013 Les méthodes dites de Monte-Carlo consistent en des simulations expérimentales de problèmes

Plus en détail

Exercices - Nombres complexes : corrigé. Formes algébriques et trigonométriques, module et argument

Exercices - Nombres complexes : corrigé. Formes algébriques et trigonométriques, module et argument Formes algébriques et trigonométriques, module et argument Exercice - - L/Math Sup - On multiplie le dénominateur par sa quantité conjuguée, et on obtient : Z = 4 i 3 + i 3 i 3 = 4 i 3 + 3 = + i 3. Pour

Plus en détail

THEORIE CLASSIQUE DES CHAMPS

THEORIE CLASSIQUE DES CHAMPS Paris 7 QA 421-422 1992 93 THEORIE CLASSIQUE DES CHAMPS EXAMEN, t 0 = mardi 7 septembre 1993, 8h 30 t = 4 heures Il n est pas totalement inutile de lire l énoncé : les questions sont en principe, et parfois

Plus en détail

Fiche Méthode 11 : Noyaux et images.

Fiche Méthode 11 : Noyaux et images. Fiche Méthode 11 : Noyaux et images. On se place dans un espace vectoriel E de dimension finie n, muni d une base B = ( e 1,..., e n ). f désignera un endomorphisme de E 1 et A la matrice de f dans la

Plus en détail

Physique. De la Terre à la Lune : Programme Apollo, 15 ans d aventure spatiale

Physique. De la Terre à la Lune : Programme Apollo, 15 ans d aventure spatiale Physique TSI 4 heures Calculatrices autorisées De la Terre à la Lune : Programme Apollo, 15 ans d aventure spatiale 2012 Ce problème aborde quelques aspects du Programme Apollo, qui permit à l Homme de

Plus en détail

Test d auto-évaluation 2010

Test d auto-évaluation 2010 SwissPhO Olympiade Suisse de Physique 2010 Test d auto-évaluation 2010 Ce test permet aux intéressés d évaluer leurs capacités à résoudre des problèmes et de reconnaître des lacunes dans certaines notions.

Plus en détail

RELATIONS DES CONTACTS HERTZIENS

RELATIONS DES CONTACTS HERTZIENS RELATIONS DES CONTACTS HERTZIENS 2004-203 Frédy Oberson et Fred Lang LES RELATIONS DES CONTACTS HERTZIENS Lorsque deux solides non conformes sont mis en contact 2, ils se touchent initialement en un point

Plus en détail

Exercices. Sirius 1 ère S - Livre du professeur Chapitre 15. Champs et forces. Exercices d application. 5 minutes chrono!

Exercices. Sirius 1 ère S - Livre du professeur Chapitre 15. Champs et forces. Exercices d application. 5 minutes chrono! Exercices Exercices d application 5 minutes chrono 1. Mots manquants a. scalaire b. aimants/courants c. aiguille aimantée d. électrostatique. e. uniforme/ parallèles. f. la verticale/la Terre g. gravitation/la

Plus en détail

TPE : travaux pratiques encadrés.

TPE : travaux pratiques encadrés. TPE : travaux pratiques encadrés. Problématique : Qu est- ce que le magnétisme? Comment l appliquer à la création d un verrou magnétique? Lucie Lalmand. Nathalie Lambin. Année 2006-2007. Elodie Devos.

Plus en détail

PAD - Notes de cours. S. Rigal, D. Ruiz, et J. C. Satgé

PAD - Notes de cours. S. Rigal, D. Ruiz, et J. C. Satgé ALGÈBRE PAD - Notes de cours S. Rigal, D. Ruiz, et J. C. Satgé November 23, 2006 Table des Matières Espaces vectoriels Applications linéaires - Espaces vectoriels............................... 3 -. Approche

Plus en détail

Chapitre II: lentilles

Chapitre II: lentilles Chapitre II: lentilles II.1) Système optique idéal II.2) Les lentilles et les miroirs II.1) Système optique idéal Surface d onde (1) Surface d onde S: Tous les points de S sont en phase Dans ce cas, S

Plus en détail

Automatisation d une scie à ruban

Automatisation d une scie à ruban Automatisation d une scie à ruban La machine étudiée est une scie à ruban destinée à couper des matériaux isolants pour leur conditionnement (voir annexe 1) La scie à lame verticale (axe z ), et à tête

Plus en détail

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté Chapitre 4 Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté 4.1 Introduction Les systèmes qui nécessitent deux coordonnées indépendantes pour spécifier leurs positions sont appelés systèmes à

Plus en détail

SCIENCES INDUSTRIELLES

SCIENCES INDUSTRIELLES SCIENCES INDUSTRIELLES Ligne d imprimerie Remarque préliminaire : les calculatrices sont autorisées. Document remis La présente notice, comporte 11 pages dactylographiées et 1 document réponse. Mise en

Plus en détail