Mercredi 30 septembre 2009 à 20h30

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mercredi 30 septembre 2009 à 20h30"

Transcription

1 couv:mise en page 1 24/08/09 7:52 Page 1

2 couv:mise en page 1 24/08/09 7:52 Page 2 Mercredi 30 septembre 2009 à 20h30 Né dans les plaines fascinantes du Connemara, Celtic Legends est un condensé de la culture traditionnelle irlandaise. Venez découvrir cet ensemble de musiciens et danseurs talentueux, tous issus du sérail traditionnel irlandais, formant un spectacle coloré, rythmé, vibrant, volcanique! Celtic Legends... deux heures d un voyage extraordinaire au cœur d une Irlande indomptée, authentique et pure, une balade dans une histoire et une culture vieille de 2000 ans... CELTIC LEGENDS Espace Louis Simon - 10 Rue du Châtelet - Gaillard Prix des places : Billetterie dès le lundi 7 septembre 2009 Organisation Ville de Gaillard - Renseignements et réservation : Un univers de musique de danse et de saveurs MARDI 24 NOVEMBRE h 30 CHICO & THE GYPSIES Espace Louis Simon - 10 Rue du Châtelet - Gaillard Prix des places : Billetterie dès le lundi 2 novembre 2009 Organisation Ville de Gaillard - Renseignements et réservation :

3 couv:mise en page 1 24/08/09 7:53 Page 3 Sommaire N 102 septembre 2009 Editorial 5 Associations 6 Civisme 7-9 Sécurité 11 Urbanisme Social 16 Scolaire Social Associations Sport Village dans la ville Intercommunalité Gazette des arts Manifestations Tribune de l opposition 46 Vous avez envie de participer à la rédaction de Gaillard Contact? Mairie de Gaillard - BP Gaillard - - Tél. : Adressez-vous en mairie à : Dany Coutant : Internet : Groupe de rédaction de Gaillard Contact sous la présidence de Mme Renée Magnin, Maire Cabinet du Maire : Dany Coutant Autres municipaux : Jean-François Vuichard, Nadège Anchisi Maires-adjoints, Collaboration régulière : M. Lucien Leroy Photos : Mairie de Gaillard - Dany Coutant, Enfance de l Art Maquette et Impression : Uberti-Jourdan - Tirage à exemplaires Ce bulletin est imprimé sur du papier issu de la gestion responsable des forêts Dépôt légal : 01/00007 N 102 Page 3

4 couv:mise en page 1 24/08/09 7:53 Page 4

5 couv:mise en page 1 24/08/09 7:54 Page 5 E d i t o C est parti... Un premier pas vient d être franchi pour la création d une Maison des Associations, pour les nombreuses associations locales, par le vote favorable du conseil municipal pour l acquisition du bâtiment industriel «Ecridor», rue Desbiolles et de la parcelle voisine bordant la route de Genève au prix fixé par les services de l Etat, soit , acquisition, qui, compte tenu de son objet, devrait donner lieu à subventions. L usine sera réaménagée dans ses murs, sans augmentation de volume. Par contre, la parcelle route de Genève permettra une construction SIGEM de logements locatifs et en accession à la propriété. Aujourd hui, en phase de pré-programme, les associations viennent une à une exposer leurs besoins, en matière d administration, de réunions, de stockage l attente a paru longue aux associations locales amenées à utiliser souvent des locaux mal adaptés à leurs activités, mais leur patience sera récompensée le programme va démarrer début Il y a quelques années, une ancienne usine d instruments de mesure, l A.C.I.A.P. rue de la Libération, a retrouvé une seconde vie avec l installation de l Ecole des Beaux-Arts ( EBAG), de la Cyberbase, de l Harmonie Municipale. C est en s inspirant de cette reconversion réussie que la Ville a décidé de restaurer le Patrimoine industriel des années 30. Eté laborieux pour la Ville qui a mené ces derniers mois six chantiers de front : la poursuite de l extension de la Mairie la réalisation d un terrain de foot synthétique le transfert dans la plaine maraîchère des serres municipales l achèvement des travaux de la voirie du Pont Noir l extension du Centre Socio-Culturel «Au 7» la construction du bâtiment lié à l activité du Jardin d Insertion Du travail pour les entreprises et les différents corps de métiers favorisant la relance économique nécessaire à la lutte contre le chômage. Avec plus de 8500 emplois détruits en un an en Haute-Savoie, on en a bien besoin Renée MAGNIN N 102 Page 5

6 couv:mise en page 1 24/08/09 7:54 Page 6 A sociation Téléthon Une nouvelle fois, la Ville de Gaillard s organisera pour soutenir l Association française contre les myopathies à l occasion de la 22 ème édition du Téléthon Les 4 et 5 décembre 2009, nous vivrons un grand moment de joie, de partage et de solidarité à l Espace Louis Simon et au Complexe sportif Salvatore Mazzeo Vous pourrez dès le vendredi 18 h au gymnase de l Espace Louis Simon participer à un grand jeu de l oie géant de notre Ville (et acquérir des boîtes de jeux pour vos cadeaux de Noël) à une nuit dansante vous régaler avec une soupe spéciale «Téléthon 2009» déguster crêpes, hot-dog, frites. acheter des couvertures confectionnées sur place grâce aux carrés tricotés du précédent patchwork du téléthon 2007 Vous pourrez du vendredi 4 décembre 20 h au samedi 5 décembre 20 h au Complexe sportif Salvatore Mazzeo participer au grand défi lancé par les sportifs de Gaillard-Ambilly et Saint Julien en Genevois en marchant ou en courant sur un circuit tracé au sein du complexe sportif Salvatore Mazzeo afin de récolter le plus grand nombre de kilomètres! Peu importe vos capacités, tous les pas nous aideront à gagner cet amical challenge sportif! N 102 Page 6

7 couv:mise en page 1 24/08/09 7:54 Page 7 Billet du 1 er adjoint Tournée vers l avenir, une «Agglo» au service de tous Depuis le 1 er Janvier 2008, notre ville est membre de la communauté d agglomération Annemasse Les Voirons, dite «Annemasse Agglo». Cette communauté forte de habitants résulte de la fusion entre 2 communautés de communes : la CARA (Ambilly, Annemasse, Etrembières, Gaillard, Vétraz- Monthoux, Ville-la-Grand) la C.C.V. (Bonne, Cranves-Sales, Juvigny, Lucinges, Saint-Cergues, Machilly) soit la réunion de 12 communes. Ce regroupement de deux entités, l une urbaine, l autre plutôt intermédiaire, a pour but de mettre en commun des ressources, de donner un visage remodelé à un territoire de vie en permettant à la population de bénéficier de dotations bonifiées. Grâce à cette nouvelle structure, d importants projets ont vu et verront le jour (Ceva, Tram, etc ) Pour mieux comprendre cette «Agglo», nous dirons quelques mots relatifs à sa structure, sa gouvernance, ses compétences, pour évoquer enfin le rapport entre «Agglo» et «Communes». Organisation et représentation L organe souverain de l Agglo est le Conseil Communautaire, composé de 77 membres élus par les conseils municipaux en leur sein. Toutes les tendances et idées ont représentées avec des conseillers, issus des majorités comme des listes d opposition. Le Conseil Communautaire se réunit une fois par mois pour discuter des grands projets de l Agglo : vote des budgets, attribution des subventions, établissement de conventions, etc. L exécutif de l Agglo est le Bureau composé d un Président (actuellement Monsieur Robert BORREL) et de 23 Vice-présidents. Pour Gaillard : Renée MAGNIN en charge de l habitat logement, et de l aide à la pierre. Jean-François VUICHARD en charge des ressources humaines, soit deux élus par commune. Ce bureau se réunit chaque mardi matin pour gérer le quotidien, prendre les décisions pour lesquelles il a reçu délégations, et analyser les rapports des commissions. Les commissions, au nombre de 23, réfléchissent sur des thématiques spécifiques et présentent une force de propositions particulièrement démocratique puisque composées de délégués communautaires auxquels s ajoutent des conseillers municipaux de toutes les communes. Communes et Agglo La grande nouveauté, en matière de ressource financière, est constituée par la perception d une taxe professionnelle unique, la T.P.U., redistribuée aux communes selon le système proportionnel. La communauté bénéficie de compétences votées à l unanimité de ses membres. Citons, entre autres : les transports urbains, l eau, l assainissement, les ordures ménagères, par exemple. Alors, comment aujourd hui, distinguer «communes» et «agglo»? A ce jour, les limites sont clairement établies et les délégués communautaires, issus eux-mêmes des communes, sont très attachés aux valeurs, traditions, richesses et particularités de celles-ci. Ils sont donc d ardents défenseurs de leurs cités tout en participant au développement harmonieux d un esprit communautaire rendu nécessaire par le bon sens et une évolution de plus en plus rapide des échelons territoriaux, thème principal de la réforme «BALLA- DUR» dont chacun parle pour un futur relativement proche. L importance de cette réforme et de son application précise (contenu, calendrier) rendront nécessaire une nouvelle approche de la question dans cette rubrique. En guise de conclusion provisoire, disons simplement que la réussite de «l Agglo» sera à la hauteur de l engagement de ses membres, c'est-à-dire vous, et nous. Et pour terminer par une formule simple, relevons avec confiance que «l Agglo» tout comme la «Commune» c est chacune et chacun de nous. Cette double appartenance nous rendra plus forts ensemble. Jean-François VUICHARD 1 er Adjoint au Maire N 102 Page 7

8 couv:mise en page 1 24/08/09 7:55 Page 8 Civisme Le Conseil des Ainés La nouvelle Municipalité en place depuis mars 2008 avait, entre autres projets, la mise en place d un Conseil des Ainés. C est chose faite, et la première réunion de ce Conseil s est tenue en Mairie de Gaillard «Le Château» - Rue des Vignes, le 5 mai dernier. Lors de cette première séance du Conseil des Ainés, Madame Le Maire a remercié chaleureusement les membres présents ainsi que Monsieur Maurice SIMON Conseiller Délégué à la Citoyenneté pour la mise en œuvre de ce Conseil. Elle explique que ce Conseil des Ainés est un espace de réflexion, d échanges, mais surtout un relais pour communiquer et informer la population. Ce n est pas un conseil municipal «bis». Cependant, les observations apportées seront prises en compte. Ce conseil est composé de «purs» gaillardins ou d adoption gaillardine de longue date, heureux de vivre dans une ville dynamique! Il regroupe également des personnes d origines diverses avec des expériences professionnelles, personnelles et associatives différentes. Toutes et tous sont très honorés d être là! L ordre du jour de cette première réunion était : «Le Budget 2009 et les travaux prévus pour l année en cours». Madame le Maire rappelle que le budget est l acte fondamental de la vie financière d une commune. Il permet d envisager des projets, des dépenses et des recettes, d en prévoir le financement ou le recouvrement. Le budget est présenté en deux grandes sections. La section de fonctionnement correspond à toutes les dépenses et recettes de gestion courante de la commune. On y trouve par exemple les achats de petit matériel, les salaires du personnel, les impôts que la commune doit payer, les réparations et entretiens des bâtiments communaux, du parc automobile communal ou encore le remboursement des intérêts lorsque la commune a contracté un prêt. Ce sont aussi les encaissements de recettes provenant des services communaux (garderie, centre de loisirs, restauration scolaire ), les subventions de l Etat, les impôts que la commune encaisse. La section d investissement correspond principalement aux travaux envisagés pour l année en cours avec notamment les acquisitions de gros matériel, de véhicules, de terrains. Madame le Maire précise que le budget de la Commune s élève à 23 millions d euros, soit 14 millions en fonctionnement et 9 millions en investissement. Il est important de souligner que les charges de frais de personnel sont importantes (50,25 % du budget fonctionnement) mais la Ville a des nombreux services car la population est en demande. un exemple concret : à Gaillard, nous confectionnons nous-même menus et plats et non des barquettes industrielles sous cellophane dans les cantines, la crèche, le foyer des Hutins ; cela a un coût et demande du personnel! C est un choix politique! Dans le fonctionnement, il faut également inclure les dépenses en eau, électricité, les budgets des écoles, les subventions aux associations, la garderie et les activités très importantes au centre d animation en direction de la Jeunesse, etc. Par ailleurs, grâce au fonds de rétrocession genevois, la Commune n est pas endettée et l emprunt N 102 Page 8

9 couv:mise en page 1 24/08/09 7:55 Page 9 Civisme se situe à 0,3 %, ce qui correspond à 92 euros par habitant. Sur la Commune, nous comptons travailleurs frontaliers, ce qui correspond à une recette de 3 millions d euros. Madame le Maire rappelle que si on perd des frontaliers, les recettes diminueront d autant plus que l agglomération Annemassienne est passée à 12 communes. Cela revient à dire que nous n encaissons plus les taxes professionnelles des entreprises s installant dorénavant à Gaillard car elles sont mises dans le «pot commun» de l Agglomération. Beaucoup de travaux sont en cours : La mairie : coût = 6 millions d euros mais récupération de 1,2 million d euros de TVA + le FRG «Fonds Rétrocession Genevois - le reste à la charge de la Ville. Cependant, citons une expression favorite du Maire : «On fait le pas à notre jambe» (on fait en fonction de nos moyens) Quartier du Pont Noir : de gros problèmes de qualité de l eau du Foron imposant la construction d un bassin de rétention + un réseau séparatif. Changement de lieu pour les serres municipales : les terrains abritant les serres étaient en location chez Page-Girod celles-ci vont être installées dans la plaine de l Arve coût = euros (Avant de faire cette permutation, une question s est posée de savoir si la Ville continuait à faire les fleurs ou pas? Une étude a été réalisée par M. Dunand, d une part et, d autre part, nous avons du personnel de qualité en place ; il aurait été dommage de perdre ce service pour la Ville. Terrain synthétique à côté de la pelouse d honneur : le terrain stabilisé actuel vieillissant, les jeunes footballeurs en herbe ont de la peine pour jouer sur ce terrain, indispensable à changer - coût : euros mais nous avons obtenu des subventions. Giratoire à Fossard coût : euros et autant pour le Conseil Général. Giratoire à Moëllesulaz : dès que le gros œuvre de l immeuble «le Sarde» construit par la Sigem sera réalisé, on commencera les travaux pour le giratoire + aménagement du petit parking avec goudronnage + élargissement du trottoir. Cela se situera aux alentours du mois de septembre prochain. Vidéo surveillance à Fossard coût : euros. C est obligatoire en matière de sécurité pour obtenir le même résultat qu à la Porte de France! Après l évocation de tous ces travaux en cours sur la commune, beaucoup de questions diverses : 1. Certains membres se plaignant du stationnement dans la Ville, Madame Magnin rappelle qu un gros travail est fait (5.136 amendes en 2008). 2. Depuis quelques semaines, un nouveau disque européen est à disposition en Mairie : stationnement qui pourra être variable selon les secteurs avec des durées de stationnement différentes. Un arrêté sera pris en ce sens. 3. De nombreuses remarques sont faites par les Membres par rapport aux trottoirs, à leur hauteur, à leur largeur. Madame Magnin explique à l Assemblée qu un Cabinet d étude sera mandaté pour travailler à la fois sur la voirie et sur l accessibilité des bâtiments publics afin de mettre l ensemble des structures en conformité pour les usagers. 4. Rue du Jura : l Agglo a compétence pour installer un collecteur pour récupérer les eaux pluviales et dès la fin des travaux de la Kamouraska, la rue sera aménagée. Par ailleurs, il est suggéré d installer des feux au bout de la rue du Jura car risque d accident (vitesse excessive) 5. Précision donnée sur l extension de la station d épuration : c est une réalisation de l Agglo pour un coût de 180 millions de francs il y a quelques années. 6. L ouverture de l EHPAD «la Kamouraska», nom qui signifie «lieu où poussent les roseaux». Les personnes âgées s installeront dès le mois de février La fin des travaux de la Mairie est prévue pour juin Rue de Vernaz : faire tailler les haies qui empiètent sur le trottoir. Les membres présents étaient très satisfaits de cette première séance où beaucoup de questions ont été évoquées et qui s est déroulée dans une très grande convivialité. N 102 Page 9

10 couv:mise en page 1 24/08/09 7:55 Page 10 CONSEIL OPTICIEN VISAGISTE 127, route de Genève - Gaillard - Tél Tél. : David et Béatrice Brazy Boulangerie - Pâtisserie Chocolaterie - Glacier - Salon de thé Tous les mercredis au four à bois rue du mole de 10h à 12h 54, rue de la libération, Gaillard MAÇONNERIE - RENOVATION - ENTRETIEN Une équipe compétente à votre service... 10, rue de Saules ANNEMASSE Tél Maçonnerie Béton armé Travaux publics Entreprise générale du bâtiment Tél Fax La Châtelaine , rue René-Cassin Gaillard Assurances et Placements Jean-Pierre GUIGUE et Marion CRETALLAZ Agents Généraux 38, rue de Moëllesulaz GAILLARD

11 couv:mise en page 1 24/08/09 7:55 Page 11 Sécurité La commune de Gaillard participe à la sécurité des citoyens En France, chaque année, personnes décèdent d un arrêt cardiaque Sans prise en charge immédiate, plus de 90 % des arrêts cardiaques sont fatals! 7 fois sur 10, ils surviennent devant témoin, moins de 20% de ces témoins connaissent les gestes de premiers secours. Le taux de survie à un arrêt cardiaque peut être multiplié par 5 suite à une action simple et précoce de réanimation, à la portée de tous. C est pourquoi de plus en plus de villes s équipent de défibrillateurs et les mettent à disposition dans les lieux publics. Qu est ce qu un défibrillateur? C est un appareil qui fonctionne sur batterie et qui permet : d effectuer une analyse automatique de l activité électrique du cœur afin de déceler une fibrillation ventriculaire ou certaines tachycardies, d effectuer le chargement automatique de l appareil et la délivrance de chocs électriques d intensité appropriée, dans le but de parvenir à relancer une activité cardiaque normale, l enregistrement des segments de l activité électrique du cœur et des données de l utilisation du défibrillateur. L utilisation d un défibrillateur Une action rapide doit impérativement être réalisée : alerter les secours : ( ) pratiquer un massage cardiaque mettre en place un défibrillateur 1 minute gagnée = 10 % de chance de survie 90% des arrêts cardiaques sont dus à une cause cardiovasculaire. Le plus souvent, il s agit d une fibrillation ventriculaire, c'est-à-dire un trouble du rythme cardiaque correspondant à des contractions rapides, irrégulières et inefficaces des ventricules du cœur. Chaque minute compte, pourquoi? Lors d une fibrillation ventriculaire, le cerveau souffre très rapidement car il n est plus alimenté en oxygène par carence de la circulation du sang. Au-delà de 5 minutes, si rien n est fait, les lésions cérébrales deviennent irréversibles, puis c est la mort assurée. Le massage cardiaque permet de relancer la circulation sanguine et donc l oxygénation du cerveau. Dans ce cadre, la municipalité de Gaillard a décidé d implanter progressivement des défibrillateurs dans certains lieux publics. L Espace Louis Simon Le stade Salvatore Mazzéo Actuellement d autres défibrillateurs sont en cours de commande. Un support numérique d informations destiné aux usagers de ces lieux publics a été réalisé. Grâce à ce dispositif, nous améliorons la «chaîne de secours» sur notre commune, dans l attente de l arrivée des équipes de secours : sapeurs-pompiers ou SAMU. Jean-Paul BOSLAND Maire Adjoint à la sécurité N 102 Page 11

12 couv:mise en page 1 24/08/09 7:55 Page 12 Urbanisme Les Périmètres d Aménagements Coordonnés d Agglomération (PACA) ou La volonté d imposer un bétonnage massif L idée de départ était excellente, travailler de concert avec nos voisins Genevois pour construire ensemble un projet de développement à trois échéances : 5, 10 et 20 ans. Pour ce faire, ont été retenus pour notre PACA trois bureaux d architectes-urbanistes. Mais, au lieu de laisser travailler des architectes urbanistes librement, il a été fixé des «invariants», aussi nombreux que discutables. Un postulat a consisté à retenir une prévision d augmentation de population de nouveaux habitants sur l ensemble du projet d Agglomération, représentant pour le seul PACA nous concernant, baptisé «Genève-Eaux-Vives-Annemasse», un supplément de population de habitants nouveaux. Un autre a été de répartir entre la Suisse et la France ces nouveaux habitants à moitié, soit habitants nouveaux pour la région Annemassienne et autant pour la région genevoise. Ce qui peut apparaître équitable ne l est en fait pas, compte tenu de la taille bien supérieure de Genève et environs, en regard de l Agglomération Annemassienne. Ainsi, la plus grande partie de l effort est reporté côté français Accessoirement, on rappellera cette autre curiosité, la Suisse est disposée à financer en partie des infrastructures en France, par le biais de subventions, celle-ci pouvant s élever jusqu à 40 % du coût des investissements.. le pourcentage dépendant, entre autres. du degré de densification qui sera effectué en France! Autre «invariant», demeurer sur les zones déjà urbanisées, sans extension de celles-ci, et surtout, sans intégrer l arrière pays, pourtant vaste et proche, en direction de Reignier, de Viry ou de Bons-en-Chablais. Le résultat a été sans surprise, les trois projets aboutissent à densifier massivement les zones déjà bâties, sous couvert de «renouvellement urbain», consistant la plupart du temps à proposer de supprimer des zones villas pour les remplacer par des immeubles. Gaillard, située dans l axe Genève-Annemasse, est particulièrement touchée puisque, quels que soient les projets, c est au moins la moitié de son territoire qui est concerné. Vos élus connaissent bien les sentiments des Gaillardins, qu ils partagent et défendront. Soyez assurés de leur mobilisation et de leur détermination, pour défendre une évolution de la ville harmonieuse et équilibrée, ainsi que pour maîtriser fortement l urbanisation et développer la qualité de vie. Pierre FIGUIERE Adjoint délégué à l urbanisme N 102 Page 12

13 couv:mise en page 1 24/08/09 7:55 Page 13 Trav aux Construction d un centre horticole et ses abords La Commune de GAILLARD dispose actuellement de serres très vétustes datant des années 1950, non conformes à de nombreuses normes actuelles. De plus, le terrain sur lequel elles sont situées sera prochainement transformé en lotissement à caractère social. C'est la raison pour laquelle la Municipalité a décidé de les recréer sur un autre site dénommé La Bachère, situé aux abords de l'arve. Les Services Techniques, représentant le Maître d'ouvrage, pilotent l'opération avant tout dans un souci d'économie. Pour ce faire, des travaux de terrassement et de mise en place d'une plateforme en tout venant ont été effectués l'année dernière en vue de la création de ces serres. Afin de lancer l'opération, une mise en concurrence a été engagée pour le choix du Maître d'œuvre, très spécialisé dans ce genre de construction. Il s'agit du Cabinet PHYSALID, domicilié à SAVENNIERES (49170). Après étude des besoins avec les services, l'ensemble du bâtiment comprendra : la mise en place d'une serre de type mono chapelle de m² environ, comprenant une serre froide de 345 m², une serre tempérée de 192 m², une serre chaude de 230 m², une serre de multiplication de 76 m², un hall technique de 173 m², une chaufferie de 20 m² et un auvent de 38 m². Pour des raisons économiques, la serre froide sera recouverte de polycarbonate de 16 mm, le reste en verre de 4 mm et, pour le hall technique, un bac acier isolé ; la mise en place de 500 m² d'écrans thermiques dans la serre de multiplication, la serre tempérée et la serre chaude ; la réalisation des locaux techniques sous bardage, qui seront composés d'une surface de travail, d'un local modulaire abritant bureaux et sanitaires et d'une chaufferie pour l'ensemble du bâtiment. Il est prévu de récupérer les eaux de pluie pour l'arrosage des plantes et des tunnels. De plus, un puits sera ultérieurement creusé afin d'utiliser si possible l'intégralité des eaux brutes pour l'arrosage. Un bureau de contrôle ainsi qu'un cabinet SPS ont été sollicités pour assurer le bon suivi et le contrôle des travaux. Ce projet est actuellement au stade de la consultation des entreprises et doit être mis en chantier courant septembre pour être achevé au début de l'année Le service assurant la production des plants devra donc effectuer son déménagement ainsi que le transport de certains plants en cours de production au début de l'année prochaine. L'ensemble de l'opération est estimé à HT. Rappelons que, d'ores et déjà, une subvention de a été allouée à la collectivité par le Conseil Général. Patrice TESNIER Responsable des Services Techniques N 102 Page 13

14 couv:mise en page 1 24/08/09 7:55 Page 14 Travaux Création d un terrain de football en gazon synthétique en lieu et place d un terrain stabilisé. Le Club de Football des Croix de Savoie dispose actuellement d un stade d honneur et d un stade d entraînement en stabilisé situé à proximité. Ce type de revêtement employé depuis plusieurs décennies est remplacé progressivement par les nouvelles générations en gazon synthétique dont les caractéristiques en qualité et durabilité sont maintenant reconnues. Pour ce faire, les Services Techniques de la Ville de GAILLARD, en tant que Maître d œuvre, ont lancé un marché pour la création d un terrain de football en gazon synthétique en lieu et place du terrain stabilisé.. L entreprise BERLIOZ, sise à CHAMBERY (Savoie), qui a déjà créé le terrain d honneur a été retenue récemment pour procéder à l exécution de ces travaux d aménagement. Ces travaux consistent tout d abord à démonter une partie de la main courante existante, les bordures et les équipements sportifs pour agrandir le terrain dans sa longueur et sa largeur afin que celui-ci puisse être classé en 5ème catégorie ancienne norme ; sa surface sera proche de m² y compris les touches et les zones situées en arrière des buts. Un décapage général du terrain est projeté sur une épaisseur de 15 cm pour obtenir un nouveau fond de forme aux pentes d environ 1 %. L entreprise devra alors parfaire ce fond avec une couche de granulats 0/20 réglée avec la plus grande précision. Lorsque ce travail sera terminé, une entreprise allemande sous-traitante viendra mettre en place une couche de souplesse d environ 2 cm d épaisseur constituée de granulats de caoutchouc, issus du broyage de pneus lié à la résine polyuréthane. La pose d un gazon synthétique d une hauteur d environ 50 mm sera effectuée ensuite avec le remplissage du gazon par un sable fin et des granulats «micro-bille» caoutchouc de type SBR. Cette composition de structure évitera aux joueurs d avoir de nombreux accidents au niveau des articulations ou des brûlures pour un jeu pouvant être pratiqué par tous les temps. De plus, ce système a l avantage de nécessiter un entretien minimum qui sera géré par une entreprise spécialisée et le Service des «Espaces Verts». Le coût total de cette opération s élève à la somme de ,40 H.T. ; les travaux commencés le 15 juin 2009 doivent s achever au début du mois de septembre Plusieurs demandes de subvention sont en cours (celle sollicitée auprès du Conseil Régional Rhône-Alpes et celle faite auprès du Comité National pour le Développement du Sport CNDS), mais déjà le Fonds d Aide au Football Amateur a décidé d accorder à notre collectivité territoriale une subvention d un montant de euros pour ce projet de réalisation. Le Responsable des Services Techniques P. TESNIER N 102 Page 14

15 couv:mise en page 1 24/08/09 7:55 Page 15 En Bref Vous travaillez sur Genève : venez en informer la Mairie Pour percevoir les fonds frontaliers, la Ville de Gaillard doit faire connaître aux autorités le nombre de frontaliers de sa commune. Il est donc dans l intérêt de tous que la ville ait connaissance de votre situation. Faute de déclaration en mairie, la commune ne pourra pas percevoir les fonds frontaliers vous concernant. Les fonds frontaliers servent à financer des projets d aménagements routiers, des équipements sportifs ou autres. Si vous travaillez en Suisse ou si vous êtes double national, PENSEZ A VENIR VOUS DECLARER EN MAIRIE, ce n est qu une simple déclaration administrative qui ne comporte aucune incidence sur votre situation de travailleur frontalier Nous vous en remercions d avance. En bref du Collège Jacques Prévert Depuis l année dernière, le collège Jacques Prévert offre la possibilité aux élèves de suivre l aide aux devoirs tous les soirs (sauf le mercredi) de 16 h 45 à 17 h 45 dans les locaux du Collège. L aide aux devoirs est encadrée par des enseignants et surveillants du Collège. L objectif est de favoriser le travail scolaire d abord, et la détente ensuite, après la classe. Tout élève qui s inscrit à l aide aux devoirs peut participer à des activités sportives et culturelles aux mêmes horaires. Il peut notamment s initier à la boxe éducative et aux échecs grâce au partenariat mené entre le Collège et les clubs de boxe et d échecs de Gaillard. Pour toute information, veuillez vous rapprocher du professeur principal de la classe de votre enfant dès la rentrée scolaire. Pour les vacances de Toussaint, le Collège ouvre ses portes aux collégiens dans le cadre de l opération «Ecole Ouverte» du lundi 2 au mercredi 4 novembre. Pour vous inscrire merci de bien vouloir retirer un coupon d inscription auprès du secrétariat du Collège. Lucien TINNIRELLO Principal Adjoint Challenge de la Prévention Routière 2009 Pour ce challenge, 4500 élèves étaient inscrits et 53 ont été sélectionnés en finale. C est une Gaillardine de classe de CM 2 de l Ecole du Salève, Victoria LOPEZ-CASTINEIRA, qui s est classée première et a donc remporté le challenge. Le 3 ème prix a été attribué à une autre Gaillardine de classe de CM² de l Ecole du Châtelet, Lisa SESSA. Bravo à toutes deux, Gaillard est une fois de plus à l honneur. Collecte de sang Le jeudi 22 octobre 2009 à l Espace Louis Simon à partir de 18 h. Venez nombreux, vos dons sont précieux N 102 Page 15

16 couv:mise en page 1 24/08/09 7:55 Page 16 Social L association Espace Femmes Geneviève D. fête ses dix ans! 1998 : parce qu il est insupportable qu 1 femme sur 10 soit victime de violences en France et que certaines en meurent, l association Espace Femmes voit le jour en Haute-Savoie pour soutenir les victimes et informer le grand public : plus de 400 femmes ont ouvert les portes de l association dans l année, 700 professionnel-le-s du département ont été formés à l accueil des victimes de violence conjugale depuis 10 ans, 1500 jeunes s expriment sur le thème du sexisme chaque année dans le cadre des actions de prévention Nous restons mobilisé-e-s et engagé-e-s auprès des femmes pour que chacune comme chacun puisse prendre toute sa place dans la cité. Rejoignez-nous le 28 novembre 2009 à l Espace Louis Simon pour une grande soirée festive! A l occasion de la journée internationale pour l élimination de la violence à l égard des femmes, l association Espace Femmes Geneviève D. vous invite à une soirée de concerts «musiques urbaines». Au programme : la slameuse et rappeuse Bam s (sous réserve) + artistes locaux Venez nombreux le 28 novembre 2009 à l Espace Louis Simon! Rens : N 102 Page 16

17 couv:mise en page 1 24/08/09 7:56 Page 17 Scolaire Apprendre à manger autrement aux Restaurants Scolaires En 2008, 568 enfants ont fréquenté les restaurants scolaires où il a été servi plus de 55'248 repas. Les menus sont élaborés avec l aide d une diététicienne afin de respecter l équilibre alimentaire. Tous les repas sont confectionnés sur place, par du personnel communal qualifié, et élaborés à base de produits frais. Ce choix permet de garantir une qualité gustative et nutritionnelle des repas. Afin d aller plus loin dans cette quête du goût, nous allons, dès septembre, introduire des aliments «bio» dans nos restaurants scolaires. Nous allons commencer par le pain, notre boulanger ayant la possibilité de le confectionner à base de farine biologique. Nous allons également mettre en place un «potager communal», cultivé par des personnes issues du jardin d insertion, afin d alimenter nos restaurants en fruits et légumes locaux et de saison, issus de l agriculture raisonnée (voir encadré). Dans le cadre de notre agenda 21, en cours d élaboration, nous allons également récupérer les épluchures des légumes utilisés afin de les composter, ledit compost servant à la production de nos légumes. L introduction d aliments «bio» au sein des cantines se fera simultanément à des actions éducatives (expositions, animations, visites,.) par le service animation, durant les repas ou les vacances. Ce projet ambitieux, reposant sur les trois piliers du développement durable, se fera, je l espère, avec l appui de tous, notamment des directeurs des écoles, des enseignants et des parents. Nadège Anchisi, Adjointe au Maire chargée des affaires scolaires L agriculture raisonnée est un système de production agricole dont l objectif premier est d optimiser le résultat économique en maîtrisant les quantités de substances chimiques utilisées (pesticides, engrais) dans le but de limiter leur impact sur l environnement. N 102 Page 17

18 couv:mise en page 1 24/08/09 7:56 Page 18 Social Nouvelle grippe A/H1N1 Recommandations pour les personnes malades Je suis grippé(e) et le médecin de l hôpital qui m a examiné(e), m a conseillé de rester à domicile. Il a pris contact avec mon médecin traitant pour l informer. Je dois bien suivre ses recommandations et ses prescriptions > Je lui signale si je vis seul(e) JE RESTE CHEZ MOI Cette mesure d isolement est mise en place pour éviter la propagation de la grippe au sein de la population et à mon entourage jusqu à ce que je sois guéri(e). Si j ai la grippe, je suis contagieux(se) durant environ 7 jours après le début des premiers symptômes. Je me repose. Je bois régulièrement (eau, jus, soupe ). JE SURVEILLE LES SYMPTOMES DE LA GRIPPE Pendant cette période à domicile, si je ressens les symptômes suivants : - reprise ou augmentation de la fièvre ; - maux de tête ; - difficultés respiratoires ; - fatigue intense et anormale ; J APPELLE LE 15 (SAMU) Des conseils me seront prodigués et je serai pris(e) en charge, si nécessaire. Je ne me rends pas de moi-même à l hôpital ou chez mon médecin traitant. La grippe : comment l attrape-t-on? LA TRANSMISSION DU VIRUS DE LA GRIPPE SE FAIT SELON DEUX MODES : - l'un direct : par les voies respiratoires (toux, éternuements, postillons ) - l'autre indirect : par les mains AINSI, UN MALADE QUI A LA GRIPPE ETERNUE OU TOUSSE. LES MICROPARTICULES QU'IL PROJETTE CONTAMINERONT : - les personnes qui sont à proximité et qui vont les inhaler, c'est la contamination directe ; - les objets situés sur la trajectoire ou les mains du malade s'il les a placées devant sa bouche avant de tousser ou d'éternuer. Tout ce qu'il va ensuite toucher sera contaminé : une rampe d'escalier, une poignée de porte ou de fenêtre, un combiné téléphonique, une souris d'ordinateur, un jouet, un papier, un robinet de lavabo, un mouchoir, un billet de banque, etc. C'est la contamination indirecte. Il suffit qu'une autre personne touche ces objets et porte ensuite la main à la bouche, au nez, aux yeux pour être, à son tour, contaminée. Il existe des mesures barrières et des actes réflexes d'hygiène qui peuvent casser ces deux chaînes de transmission et nous protéger mutuellement. J adopte des mesures d hygiène pour limiter la transmission à mes proches pendant au moins 7 jours après le début des premiers symptômes : Je me lave régulièrement les mains au savon ou je les désinfecte avec une solution hydroalcoolique (disponible en pharmacie) ; Je me couvre la bouche et le nez lorsque je tousse ou éternue ; Je porte un masque anti-projection (chirurgical) en présence d autres personnes, pour les protéger ; Je m isole des personnes avec lesquelles j habite (même pour dormir), si possible dans une autre pièce, ou je respecte avec eux une distance d au moins un mètre ; J évite si possible ou limite les contacts avec les personnes de mon entourage (serrer la main, s embrasser, etc.) et en particulier avec les personnes âgées, fragiles ou les nourrissons ; Je pense à aérer très régulièrement les pièces dans lesquels je me trouve ; J évite de sortir pendant la période ou je suis contagieux. Je me désinfecte les mains plusieurs fois par jour DE MANIERE GENERALE : Je dois me laver les mains plusieurs fois par jour pendant 30 secondes à l eau courante et au savon (dont l usage m est réservé), et systématiquement après avoir éternué, toussé, m être mouché ou après avoir changé mon masque. Puis je me sèche les mains avec une serviette personnelle ou jetable. OU je me frotte les mains avec une solution hydroalcoolique jusqu à ce qu elles soient sèches. Page 1/2-10 juin 2009 N 102 Page 18

19 couv:mise en page 1 24/08/09 7:56 Page 19 Je me couvre la bouche et le nez lorsque je tousse ou que j éternue Avec un mouchoir à usage unique si possible puis je jette mon mouchoir dans une poubelle avec un sac plastique. Avec la main, si je n ai pas de mouchoir, mais je dois me les laver immédiatement après. Avec le bras ou la manche, si je ne peux pas me laver les mains rapidement. Je porte un masque en présence d autres personnes pour les protéger POUR QUE LA PROTECTION SOIT OPTIMALE, je me lave les mains avant de toucher mon masque. Lorsque je l ôte, je veille à ne toucher que les attaches. Je le jette immédiatement après chaque usage dans une poubelle couverte contenant un sac plastique que je ferme lorsqu il sera plein. Je me lave ensuite les mains. Je pense à adopter quelques réflexes de prévention supplémentaires Je ne mélange pas mes effets personnels avec ceux des autres (couverts, serviette de toilette, verre, brosse à dent ), j utilise une serviette de table ou de toilette personnelle. Je nettoie les surfaces et les articles partagés avec d autres (poignées de porte, chasse d eau, télécommande, téléphone ) au savon et à l eau chaude ou avec les produits ménagers habituels. nb : les objets courants (serviette, vêtements, couverts, etc.) peuvent être lavés au savon et à l eau chaude ou passés au lave-linge familial. Je ferme bien le sac plastique de la poubelle (avec masques et mouchoirs usagés). Il sera éliminé avec les ordures ménagères. Pour plus d information Information «pandémie grippale» au (0,15 /min depuis un poste fixe en France) Sur Internet vous pouvez consulter : - le site du ministère de la santé et des sports - le site interministériel traitant des menaces pandémiques grippales - le site de l institut national de prévention et d éducation pour la santé - le site de l institut de veille sanitaire Page 2/2-10 juin 2009 N 102 Page 19

20 couv:mise en page 1 24/08/09 7:56 Page 20 A sociation Tournoi Inter-Générations «Au 7» 2009 : 5 ème édition Les 27 et 28 juin 2009, le complexe sportif Salvatore Mazzeo de Gaillard accueillait toute l équipe du centre socioculturel «Au 7» et les différents partenaires associés (PASSAGE, Service Animation de la Ville, YELEN, Solidarity 74, District de Football de Haute-Savoie, ETG - Croix de Savoie, la DDJS ) pour cette 5 ème édition du Tournoi Inter-Générations. Au programme : Tournoi de Football enfants Tournoi de Volley-Ball Tournoi de Pétanque Tournoi de Football jeunes et adultes Tournoi de Basket Tout au long de ce week-end (une première, en raison des travaux commencés sur le terrain stabilisé, dans une ambiance conviviale mais également compétitive sous la houlette de toute l équipe du centre socioculturel «Au 7», à savoir : Jean-Claude, Abdel, Tarek, Michel, Azzedine, Eric, Ghania, Emile, Antonino, Flora, Lilia, Annick, Bruno, Kako, Patrice, Rachid, Claude, Salim, Georges Cette année encore, les plus jeunes ont pu profiter des jeux gonflables. Les spectateurs ont également eu l occasion d admirer de magnifiques chorégraphies de Danse Orientale interprétées par l atelier de Sandy. En matière de restauration, l équipe a été à la hauteur de sa réputation comme à son habitude. En effet, ce sont plus de 550 repas chauds qui ont été servis dans l espace «restauration» installé pour l occasion dans le boulodrome le samedi. En effet, petits et grands se sont donc retrouvés le midi autour de «pâtes bolognaise» concoctées entre autres par Annick, Ghania, Eric et Messaoud... Les Tournois se sont déroulés dans une ambiance de Fair Play, saluée par les arbitres officiels du district de football, mobilisés pour l occasion. Chaque finaliste s est vu remettre des lots de grande qualité (grâce au soutien de sponsors notamment le magasin FAME, Intermarché Gaillard, la SIGEM, Rénovation Habitat, Lambda Etanchéité, la boucherie SOUICI et DANONE ). Au total, ce sont plusieurs centaines de personnes qui ont participé à cette manifestation, «immortalisée» pour l occasion par Jean-Claude et Abdel, photographes attitrés Un grand bravo à toute l équipe d «Au 7» pour cette magnifique journée (bénévoles et salariés), sans oublier les animatrices et animateurs du Service Animation de la commune, les éducateurs de PASSAGE, les services techniques de la ville Gaillard et Innocent Cammalleri pour leur participation à la réussite de cette journée. N 102 Page 20

MAIRIE DE GAILLARD. Cours de la République - B.P. 36-74240 GAILLARD. Téléphone : 04.50.39.76.30 - Fax : 04.50.39.71.80

MAIRIE DE GAILLARD. Cours de la République - B.P. 36-74240 GAILLARD. Téléphone : 04.50.39.76.30 - Fax : 04.50.39.71.80 MAIRIE DE GAILLARD Cours de la République - B.P. 36-74240 GAILLARD Téléphone : 04.50.39.76.30 - Fax : 04.50.39.71.80 R. A. A. RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS ANNEE 2014 Janvier à Mars Vous pouvez consulter

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Gestion de la crise sanitaire grippe A

Gestion de la crise sanitaire grippe A Gestion de la crise sanitaire grippe A Sommaire de la présentation Nature du risque lié au virus A H1N1 Plan gouvernemental de pandémie grippale Mesures de protection Historique de la grippe La grippe

Plus en détail

RÈGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE

RÈGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE S O M M A I R E Préambule Règlement Objectifs Ecole / cantine Quelques chiffres Le prestataire 1 2 Préambule RÈGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE A N N É E 2 0 1 2 / 2 0 1 3 La municipalité de CHAMPAGNIER

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

Septembre 2009 28/09 Social 14. Retrouvez toutes nos circulaires sur www.fncf.org GRIPPE A H1N1

Septembre 2009 28/09 Social 14. Retrouvez toutes nos circulaires sur www.fncf.org GRIPPE A H1N1 SEPTEMBRE 2009 Auteur : MOS Retrouvez toutes nos circulaires sur www.fncf.org 28/09 Social N 14 GRIPPE A H1N1 Faisant suite aux interrogations de certains exploitants et aux différentes notes, communications

Plus en détail

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015 NOM DE L ENFANT :. PRENOM DE L ENFANT : Date de Naissance :.. Sexe de l enfant: Masculin Féminin 1 Dossier à compléter par enfant. Maternelle : Elémentaire : - petite section - moyenne section.. Classe

Plus en détail

Délibération N 2013-10-02 création poste adjoint administratif territorial suite au transfert agent de la Communauté de Communes

Délibération N 2013-10-02 création poste adjoint administratif territorial suite au transfert agent de la Communauté de Communes Le dix octobre deux mil treize à 20h30 s est réuni le Conseil Municipal sous la présidence de Monsieur MORIN Loïc Maire Etaient présents : Ms ALIX PICHOUX REBILLARD Mme POULAIN (Adjoints) Ms KPALMA KRUGLER-

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Service de presse Ville de Rennes/Rennes Métropole Tél. 02 23 62 22 34 Vendredi 6 mars 2015 Conseil municipal Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Sommaire > Communiqué

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

Conduite à tenir en cas de grippe A (H1N1)

Conduite à tenir en cas de grippe A (H1N1) Établissements d hébergement pour personnes handicapées Conduite à tenir en cas de grippe A (H1N1) La grippe est une infection respiratoire aiguë très contagieuse et les mesures à mettre en œuvre s inscrivent

Plus en détail

Réunion tenue en séance publique sous la présidence de M. DESHAYES Jean-Pierre, Maire.

Réunion tenue en séance publique sous la présidence de M. DESHAYES Jean-Pierre, Maire. Le lundi 28 octobre 2013 à 20h00, réunion du Conseil Municipal suivant convocation du 18 octobre 2013 remise ou envoyée aux conseillers municipaux et affichée ce même jour en mairie. Ordre du jour : -

Plus en détail

Mairie de Lérouville République Française Département de la Meuse

Mairie de Lérouville République Française Département de la Meuse Mairie de Lérouville République Française Département de la Meuse REGLEMENT INTERIEUR 2015 D UTILISATION DES SALLES COMMUNALES DE LEROUVILLE Adopté par le Conseil Municipal par délibération n 58 du 16

Plus en détail

Newsletter n 4 Avril 2015

Newsletter n 4 Avril 2015 Newsletter n 4 Avril 2015 Chères et chers bénévoles, Nous espérons que vous allez toutes et tous bien et que vous trouverez du temps entre les chasses aux œufs pour les activités que nous vous proposons

Plus en détail

Interventions sur la nutrition santé et le goût pour les scolaires

Interventions sur la nutrition santé et le goût pour les scolaires Interventions sur la nutrition santé et le goût pour les scolaires LE MOT DU PRÉSIDENT Nouveauté! La Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Savoie vous présente : «La Cité du Goût et des Saveurs».

Plus en détail

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL Le vote du budget constitue l acte politique majeur de la vie de la collectivité. Il doit impérativement être voté avant le 31 mars de l année qu il intéresse. Toutefois,

Plus en détail

Tous au marché! LES MS/GS DECOUVRENT LE MARCHE DE TARTAS

Tous au marché! LES MS/GS DECOUVRENT LE MARCHE DE TARTAS Sorties La sortie Ous Pins avec le club de modélisme Les enfants DE MS/GS doivent faire preuve d adresse et de concentration pour téléguider les bateaux. «Le 15 septembre dernier, nous avons téléguidé

Plus en détail

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois.

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois. Tu n as toujours pas rendu ton équipement (maillot et short) de la saison passée!!! Mais comment je vais m entraîner si je n ai plus le short du club.?? Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche

Plus en détail

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Questionnaire eevm échange école ville montagne www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Répondre aux questions. Il y a 3 types de réponses en fonction des types de questions. - Questions fermées à réponse unique

Plus en détail

MAISONS-LAFFITTE FOOTBALL CLUB INSCRIPTIONS 2010/2011 DEMARCHE UNIQUE ET OBLIGATOIRE POUR OBTENIR UNE LICENCE

MAISONS-LAFFITTE FOOTBALL CLUB INSCRIPTIONS 2010/2011 DEMARCHE UNIQUE ET OBLIGATOIRE POUR OBTENIR UNE LICENCE DEMARCHE UNIQUE ET OBLIGATOIRE POUR OBTENIR UNE LICENCE La procédure mise en place par la FFF, cette saison possède des avantages administratifs et de légalité de très haut niveau. CETTE PROCEDURE EST

Plus en détail

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence.

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence. 1 1-PRESENTATION DE L ASSOCIATION 2-ACTIVITES 2-1 Le club de basket «GOLGOTHS 13», 2-2 EJ13 Football, 2-3 Actions Sport/Proximité, 3-EVENEMENTS 3-1 Le «CERCLE BASKET CONTEST», 3-2 Nos autres Manifestations.

Plus en détail

Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription

Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription A compter de la rentrée 2015, la commune a décidé de se doter d un nouveau système de réservation par Internet. Conformément au règlement, chaque famille qui

Plus en détail

Grippe : Recommandations pour les personnes malades et leur entourage

Grippe : Recommandations pour les personnes malades et leur entourage 0800/99.777 Commissariat Interministériel Influenza Eurostation II Place Victor Horta 40 Bte 10 1060 Bruxelles Pour plus d information : www.influenza.be info@influenza.be 0800/99.777 en semaine de 8 heures

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 LE TERRITOIRE 40 communes adhérentes 223 000 habitants Compétence collecte et traitement des déchets 2 LA PRÉVENTION DES DECHETS TRIER C EST BIEN, PRODUIRE

Plus en détail

Un grand évènement citoyen pour le climat

Un grand évènement citoyen pour le climat Kit d accueil Bénévoles Le Village des Alternatives Un grand évènement citoyen pour le climat 26 et 27 sept. 2015, place de la République à Paris alternatiba.eu/paris La dynamique Alternatiba Le 6 octobre

Plus en détail

EXTRAIT DU COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 6 FEVRIER 2015

EXTRAIT DU COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 6 FEVRIER 2015 EXTRAIT DU COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 6 FEVRIER 2015 Le compte-rendu de la réunion précédente est lu et approuvé. Désignation des délégués à Evolis 23 Le Maire rappelle au Conseil Municipal que

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents

REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents de la RESTAURATION SCOLAIRE MATERNELLE/ELEMENTAIRE Direction de l Education, de l Enfance et de la Réussite Educative Approuvé au Conseil Municipal

Plus en détail

TITRE I. Dispositions générales. Institut français du cheval et de l équitation. Terrefort BP 207-49411 Saumur cedex

TITRE I. Dispositions générales. Institut français du cheval et de l équitation. Terrefort BP 207-49411 Saumur cedex Cahier des charges pour l affermage d un gîte équestre au sein du Haras national d Uzès Date limite de remise des candidatures le 11 janvier 2013 1 TITRE I Dispositions générales Article 1 er : Personne

Plus en détail

Bulletin municipal de la Commune de Rougegoutte

Bulletin municipal de la Commune de Rougegoutte Bulletin municipal de la Commune de Rougegoutte Rougegout Info Janvier Février 2013 Mairie de Rougegoutte 16 rue des Ecoles 90200 Rougegoutte 03 84 27 12 67 03 84 29 59 75 mairie-rougegoutte@wanadoo.fr

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Finales Régionales Crédit Mutuel [Edition 2015 Jeunes & Seniors]

CAHIER DES CHARGES Finales Régionales Crédit Mutuel [Edition 2015 Jeunes & Seniors] CAHIER DES CHARGES Finales Régionales Crédit Mutuel [Edition 2015 Jeunes & Seniors] Ligue Régionale du Lyonnais de Basketball ORGANISATION DES FINALES REGIONALES CREDIT MUTUEL Catégories U13 à U17 (Gr.B)

Plus en détail

Madame, Monsieur, très bonnes fêtes de fin d année.

Madame, Monsieur, très bonnes fêtes de fin d année. 1 Année 2013, n 3 Décembre 2013 : MAIRIE - 49 Grande Rue 91940 Saint Jean de Beauregard : 01 60 12 00 04 : 01 60 12 58 63 : mairie.st.jean.beauregard@wanadoo.fr http://www.mairie-saintjeandebeauregard.fr

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE

CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE En préalable, Mr Mély donne lecture des actes et contrats signés lors des derniers mois A remarquer un nombre de transactions toujours

Plus en détail

SÉANCE du 18 FÉVRIER 2014

SÉANCE du 18 FÉVRIER 2014 SÉANCE du 18 FÉVRIER 2014 L an deux mil quatorze, le dix-huit février, le Conseil Municipal, convoqué régulièrement le sept février s est réuni en mairie sous la présidence de M. Claude LANGRENÉ, Maire

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

Le mini journal d'information de la Municipalité de Lucens. Mars 2012 N 1

Le mini journal d'information de la Municipalité de Lucens. Mars 2012 N 1 Lucens-Info Le mini journal d'information de la Municipalité de Lucens Mars 2012 N 1 Billet du Syndic - Intention de fusion Lors du prochain Conseil communal du 26 mars 2012, la Municipalité présentera

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE MOUAZE. Le 10 AVRIL 2014

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE MOUAZE. Le 10 AVRIL 2014 Nombre de membres En exercice : 15 Présents : 13 Votants : 14 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE MOUAZE Le 10 AVRIL 2014 L an deux mil quatorze, le dix Avril à vingt heures trente, les membres

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 29 JUILLET 2015 PROCES-VERBAL

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 29 JUILLET 2015 PROCES-VERBAL SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 29 JUILLET 2015 PROCES-VERBAL Mercredi 29 Juillet 2015, le Conseil Municipal dûment convoqué à 19 heures 30 s est réuni en séance ordinaire sous la présidence de

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL du 3 FEVRIER 2014 COMPTE RENDU SOMMAIRE

CONSEIL MUNICIPAL du 3 FEVRIER 2014 COMPTE RENDU SOMMAIRE CONSEIL MUNICIPAL du 3 FEVRIER 2014 COMPTE RENDU SOMMAIRE Affiché en exécution de l article L2121-25 du Code Général des Collectivités Territoriales. ETAIENT PRESENTS : MM. Jean-Louis MOLLARD, David MERMOUD,

Plus en détail

C o m m u n i q u é d e p r e s s e

C o m m u n i q u é d e p r e s s e C o m m u n i q u é d e p r e s s e 25/01/2013 Patinoire de Caen la mer : des aménagements pour les clubs et le public Régulièrement, Caen la mer améliore la vie des clubs et l'accueil du public de la

Plus en détail

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique." Programme. Michel Petiot.

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique. Programme. Michel Petiot. Canton Meudon - Chaville élections départementales Denis Cécile Maréchal Ardans-Vilain Alice Carton Michel Petiot Programme "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique."

Plus en détail

Compte Rendu du Conseil Communautaire du 4 juillet 2008

Compte Rendu du Conseil Communautaire du 4 juillet 2008 Compte Rendu du Conseil Communautaire du 4 juillet 2008 Etaient Présents sous la présidence de Robert MALOU, Président : Messieurs Lapouble, Carrère, Duboué, Pouyanné, Bordes, Cohéré, Aimé, Lassalle, Bourdales,

Plus en détail

Pôle Communication Service Relations Publiques MARCHE DE SERVICE ************************** AMIENS METROPOLE

Pôle Communication Service Relations Publiques MARCHE DE SERVICE ************************** AMIENS METROPOLE Pôle Communication Service Relations Publiques MARCHE DE SERVICE ************************** AMIENS METROPOLE Organisation et gestion d animations liées au Marché de Noël 2007 d Amiens. CAHIER DES CLAUSES

Plus en détail

Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers/ères,

Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers/ères, Préavis No 12/2011 Demande de crédit pour la construction d un parking souterrain de 96 places et démolition des bâtiments ECA Nos 2774 et 2779 au lieu dit «Le Parc» avec aménagement d un terrain de sports

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

LE LIEN VOUVANTAIS. LOTISSEMENT LES JARDINS : NEGOCIATION D UN PRET Autorisation de signature

LE LIEN VOUVANTAIS. LOTISSEMENT LES JARDINS : NEGOCIATION D UN PRET Autorisation de signature LE LIEN VOUVANTAIS FIXATION DES TAUX D IMPOSITION 2015 Afin d aider la Collectivité à fixer le produit attendu au titre de la fiscalité directe locale et à voter les taux d imposition pour le budget primitifs

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY

POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY «Penser et agir famille» LES OBJECTIFS 1. Accueillir les familles avec respect et ouverture d esprit dans toutes leurs formes et leurs différences. 2. Stimuler

Plus en détail

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet ROLAND Quentin 3èmeD Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet Année scolaire 2006-2007 Collège André CHENE SOMMAIRE

Plus en détail

Guide pratique du compostage

Guide pratique du compostage Guide pratique du compostage sommaire Le compostage un processus naturel et économique 3 Les modes de compostage 4 Réaliser son compost 6 Bien réussir son compost 8 3 Le compostage un processus naturel

Plus en détail

Notre but : répondre à vos attentes en fonction de nos moyens

Notre but : répondre à vos attentes en fonction de nos moyens Notre but : répondre à vos attentes en fonction de nos moyens Vous le savez, le président Sarkozy et le gouvernement font tout pour faire des économies à l État. On pourrait s en féliciter, sauf que les

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL D AMFREVILLE DU VENDREDI 15 NOVEMBRE 2013

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL D AMFREVILLE DU VENDREDI 15 NOVEMBRE 2013 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL D AMFREVILLE DU VENDREDI 15 NOVEMBRE 2013 PRESENTS : M. X. MADELAINE, Maire, P. GOUPIL, R. FOLTETE, B NUYTEN, N. DUPUIS, C. LECHARPENTIER, B. JEAN, L. PARDOEN, DELAUNAY Elodie,

Plus en détail

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS UN ÉVÉNEMENT Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS CP02 - PARIS - SOUS EMBARGO JUSQU AU 2 AVRIL 2015 Culture Air Sports Tour Paris 2015 : Faire du 1 er Arrondissement de Paris le plus

Plus en détail

COMMUNE DE CANNES-ECLUSE REGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE

COMMUNE DE CANNES-ECLUSE REGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE COMMUNE DE CANNES-ECLUSE REGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE Le présent règlement définit les relations entre les enfants, les accompagnateurs et le personnel du restaurant scolaire. Il a pour finalité de

Plus en détail

L HYGIENE. Fiche connaissances pour l enseignant

L HYGIENE. Fiche connaissances pour l enseignant Fiche connaissances pour l enseignant L HYGIENE Ce qu il faut savoir Il est capital d avoir une hygiène corporelle appropriée pour éviter de tomber malade ou de rendre malade les autres. Donc on se lave

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail

COLLECTE DES DECHETS MENAGERS : Recommandations techniques applicables lors de la conception de voiries, lotissements et immeubles

COLLECTE DES DECHETS MENAGERS : Recommandations techniques applicables lors de la conception de voiries, lotissements et immeubles COLLECTE DES DECHETS MENAGERS : Recommandations techniques applicables lors de la conception de voiries, lotissements et immeubles Rappel : Organisation de la collecte des déchets sur le secteur de SAINT-BRIEUC

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

Auriol : le service public de la Restauration scolaire

Auriol : le service public de la Restauration scolaire Auriol : le service public de la Restauration scolaire Au titre de nos valeurs communes, nous avons voulu décliner l offre de restauration en mettant l accent au plus près des enfants. Plus de 80% des

Plus en détail

Or 4 victimes sur 5 qui survivent à un arrêt cardiaque ont bénéficié de ces gestes simples pratiqués par le premier témoin.

Or 4 victimes sur 5 qui survivent à un arrêt cardiaque ont bénéficié de ces gestes simples pratiqués par le premier témoin. La mort subite est la conséquence d un arrêt cardiaque et respiratoire. Elle survient soudainement chez un individu qui se livre à ses occupations habituelles : au travail, en faisant ses courses, mais

Plus en détail

CONCOURS EUROPEEN D EDUCATION ROUTIERE FIA REGLEMENT 2015

CONCOURS EUROPEEN D EDUCATION ROUTIERE FIA REGLEMENT 2015 CONCOURS EUROPEEN D EDUCATION ROUTIERE FIA REGLEMENT 2015 3-6 Septembre 2015 Vienne, Autriche 1. Objectifs et but du Concours Les dispositions juridiques et techniques touchant à la circulation routière,

Plus en détail

Mme Élise MOURA souhaite que soient remis dans la délibération les tarifs du marché comportant l abonnement annuel.

Mme Élise MOURA souhaite que soient remis dans la délibération les tarifs du marché comportant l abonnement annuel. COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL L an deux mil douze, le treize novembre, le Conseil Municipal de la Commune du Porge, dûment convoqué s est réuni en séance ordinaire, à la Mairie, sous la présidence

Plus en détail

Vendredi 28 mars 2008 10 heures 30 - Stade du Lac de Maine COURSE FSPF NON INSCRITE AU CALENDRIER F.F.A.

Vendredi 28 mars 2008 10 heures 30 - Stade du Lac de Maine COURSE FSPF NON INSCRITE AU CALENDRIER F.F.A. A ssociation Sportive de la Police d Angers Vendredi 28 mars 2008 10 heures 30 - Stade du Lac de Maine COURSE FSPF NON INSCRITE AU CALENDRIER F.F.A. au profit de Association de loi 1901 au profit des enfants

Plus en détail

Orchies, nœud central

Orchies, nœud central Orchies, nœud central Véritable nœud central de communication au sud-est de la Métropole Lilloise, Orchies se trouve en bordure de l A23, reliant Lille à Valenciennes. La Ville, dont le sénateur-maire

Plus en détail

en fête 7 au 10 août 2015

en fête 7 au 10 août 2015 Horaires Mardi 9h/21h Mercredi et Samedi 9h/17h Jeudi et Vendredi 9h/19h KAKé PIZZ' 06 33 24 61 37 Retrouvez-moi dès 18 h 00 Le lundi à St André Le mercredi à Aubie Le jeudi à St Laurent d'arce Le vendredi

Plus en détail

Jean Cuistot Traiteur

Jean Cuistot Traiteur Jean Cuistot Traiteur 31 Avenue de l océan 17510 Chives Tel : 05.46.33.64.21 Portable (06 70 73 90 20) jeancuistot.traiteur@club-internet.fr Numéro de TVA : fr66381676394 Siret : 38167639400020 Naf : 5621Z

Plus en détail

course cycliste populaire dimanche 21 juin 2015

course cycliste populaire dimanche 21 juin 2015 course cycliste populaire dimanche 21 juin 2015 18 ème édition - dossier sponsoring - La Classique Genevoise 1215 Genève 15 contact@classiquegenevoise.ch www.classiquegenevoise.ch page 2/6 PRÉSENTATION

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION SALLES COMMUNALES EMILE ROUSSEAU

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION SALLES COMMUNALES EMILE ROUSSEAU CONVENTION DE MISE A DISPOSITION SALLES COMMUNALES EMILE ROUSSEAU ENTRE : Monsieur le Maire, agissant es-qualité en vertu des délibérations du 25 septembre 2014 et du 24 octobre 2013, Désigné ci-après

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 décembre 2013

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 décembre 2013 COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 décembre 2013 Le onze décembre deux mil treize à vingt heures, le Conseil Municipal de la Commune de Cenves, s est réuni sur convocation de Monsieur

Plus en détail

RESTAURANTS SCOLAIRES COMMUNAUX RESTAURANT DU CENTRE DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT «RÉGLEMENTATION RELATIVE AU FONCTIONNEMENT»

RESTAURANTS SCOLAIRES COMMUNAUX RESTAURANT DU CENTRE DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT «RÉGLEMENTATION RELATIVE AU FONCTIONNEMENT» Page 1 ANNEE SCOLAIRE 2014/2015 RESTAURANTS SCOLAIRES COMMUNAUX RESTAURANT DU CENTRE DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT «RÉGLEMENTATION RELATIVE AU FONCTIONNEMENT» Le Maire de la Commune de Labouheyre, Vu l article

Plus en détail

Résultats et impacts

Résultats et impacts Résultats et impacts «Construction d un centre informatique à Dalifort» Quartier de Dalifort Intitulé du projet «Construction d un centre informatique à Dalifort, Sénégal» Lieu d intervention Quartier

Plus en détail

Analyse des besoins sociaux

Analyse des besoins sociaux La commune de Le Verger réalise une analyse sur les besoins sociaux de sa population. Afin d améliorer la qualité de vie et de services sur notre commune, nous vous remercions par avance de remplir ce

Plus en détail

L Edito du Maire d Annecy

L Edito du Maire d Annecy L Edito du Maire d Annecy 1 Cette année démarre sous de favorables auspices, après une superbe saison 2008-2009, au terme de laquelle l US Annecy a brillamment atteint l objectif qu elle s était fixé,

Plus en détail

Journal du Relais Assistantes Maternelles «Les Petits Bassignots»

Journal du Relais Assistantes Maternelles «Les Petits Bassignots» Journal du Relais Assistantes Maternelles «Les Petits Bassignots» JUILLET 2014 N 2 RUBRIQUES Relais Assistantes Maternelles «Les Petits Bassignots» 27 avenue de Langres 52140 Montigny le Roi Tel: 03 25

Plus en détail

Des espaces prestigieux pour des instants magiques

Des espaces prestigieux pour des instants magiques Des espaces prestigieux pour des instants magiques Vous recherchez un lieu d exception pour réunir vos collaborateurs ou vos partenaires, les Châteaux de la Drôme vous proposent le dépaysement et la richesse

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE JUMIÈGES

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE JUMIÈGES RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE JUMIÈGES I - RÈGLES GÉNÉRALES Article 1 - Le restaurant scolaire n a pas un caractère obligatoire, il a pour objet d assurer, dans les meilleures conditions

Plus en détail

COMMUNE DE PORT-SAINTE-FOY-et-PONCHAPT DELIBERATIONS

COMMUNE DE PORT-SAINTE-FOY-et-PONCHAPT DELIBERATIONS DELIBERATIONS L'an deux mil quatorze, le cinq août à dix huit heures trente, le Conseil municipal de la Commune de PORT- SAINTE-FOY-et-PONCHAPT, dûment convoqué, s'est réuni en session ordinaire, à la

Plus en détail

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire.

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire. Chaque famille demandant l inscription de son ou de ses enfants en restauration scolaire s engage à respecter tous les points du présent règlement, notamment les modalités d inscription, de facturation

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

X k RAPPORT DE PRESENTATION DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU SAMEDI 24JANVIER2015. Ordre du jour. Installation d un nouveau conseiller municipal

X k RAPPORT DE PRESENTATION DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU SAMEDI 24JANVIER2015. Ordre du jour. Installation d un nouveau conseiller municipal X k v.ville-chamblyfr RAPPORT DE PRESENTATION DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU SAMEDI 24JANVIER2015 Ordre du jour : Installation d un nouveau conseiller municipal + Compte rendu des décisions prises

Plus en détail

guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage.

guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage. guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage. Un stage en entreprise réussi, c est une vocation professionnelle qui prend vie. Ce petit guide pratique t accompagne

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

Le Centre de loisirs Colin Maillard

Le Centre de loisirs Colin Maillard SERVICES DIVERS Le Centre de loisirs Colin Maillard L e Centre de loisirs Colin Maillard accueille les enfants de 3 à 11 ans, le mercredi et les vacances scolaires sur l ensemble du territoire Gencéen

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

Compte rendu de la réunion du 13 novembre 2014 Restauration scolaire et hygiène buccodentaire.

Compte rendu de la réunion du 13 novembre 2014 Restauration scolaire et hygiène buccodentaire. Compte rendu de la réunion du 13 novembre 2014 Restauration scolaire et hygiène buccodentaire. Personnes présentes : M. le Maire, Guillaume MATHELIER, M. Quentin MAYERAT, Adjoint à l'éducation et à la

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANÇAISE. REGLEMENT DES SERVICES PERISCOLAIRES 2013/2014 (RESTAURANT SCOLAIRE et GARDERIE et CENTRE D ANIMATION)

REPUBLIQUE FRANÇAISE. REGLEMENT DES SERVICES PERISCOLAIRES 2013/2014 (RESTAURANT SCOLAIRE et GARDERIE et CENTRE D ANIMATION) REPUBLIQUE FRANÇAISE M A I R I E DE P O N T H E V R A R D 5, PLACE DE LA MAIRIE 78730 PONTHEVRARD TELEPHONE : 01.30.41.22.13 - TELECOPIE : 01.30.88.20.26 EMAIL : PONTHEVRARD@ORANGE.FR REGLEMENT DES SERVICES

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 AVRIL 2013

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 AVRIL 2013 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 AVRIL 2013 L an deux mil treize, le deux avril à 20H30, le conseil municipal de la commune d URY, dûment convoqué, s est réuni en session ordinaire à la mairie, sous la

Plus en détail

ESPACE INFO JEUNES 6, rue de la Résistance 42000 Saint-Étienne Téléphone 04 77 48 77 00 Télécopie 04 77 48 77 12

ESPACE INFO JEUNES 6, rue de la Résistance 42000 Saint-Étienne Téléphone 04 77 48 77 00 Télécopie 04 77 48 77 12 ESPACE INFO JEUNES 6, rue de la Résistance 42000 Saint-Étienne Téléphone 04 77 48 77 00 Télécopie 04 77 48 77 12 Conception et réalisation : direction de la Communication de la Ville de Saint-Étienne pour

Plus en détail

Présentation de l établissement

Présentation de l établissement Présentation de l établissement Le collège Saint-Michel est une unité pédagogique autonome faisant partie du groupe scolaire Saint-Michel qui comprend l école, le collège, les lycées et le Centre de Formation

Plus en détail

Les repères de temps familiers

Les repères de temps familiers séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Les repères de temps familiers Je me repère dans le temps séance 1 A. Observe bien chacune de ces séries de deux photographies. À chaque fois, indique dans quel ordre elles

Plus en détail

Trame de la notice descriptive du projet (à détailler)

Trame de la notice descriptive du projet (à détailler) 1/3 Trame de la notice descriptive du projet (à détailler) 1. TITRE DU PROJET : TRICOTON LA VILLE Fiche Action CDDRA 4.4.1 2. DESCRIPTIF DU PROJET : Installation de tricot de rue lors de la Foire aux plants

Plus en détail

LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES

LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES Sommaire : Les missions page 2 Les secteurs d interventions page 2 Les contacts privilégiés page 3 Les cibles : A La restauration collective 1. Objectifs

Plus en détail

Présentation des dispositifs relatifs à l emploi et au crédit d impôt compétitivité emploi : jeudi 11 juillet au Port

Présentation des dispositifs relatifs à l emploi et au crédit d impôt compétitivité emploi : jeudi 11 juillet au Port Le service économique La lettre au format PDF Les archives de la lettre + Présentation des dispositifs relatifs à l emploi et au crédit d impôt compétitivité emploi : jeudi 11 juillet au Port Le beau temps

Plus en détail

Le dossier d inscription est à retourner à l adresse suivante avant le 13 Juin 2015 :

Le dossier d inscription est à retourner à l adresse suivante avant le 13 Juin 2015 : Dossier d inscription Le dossier d inscription est à retourner à l adresse suivante avant le 13 Juin 2015 : Le Masque de Fer de Lyon 41 rue Crillon 69006 LYON Tel : 04 78 93 08 98 Fax : 04 72 44 24 78

Plus en détail

CONTACTS PRESSE Inpes : Sandra Garnier Tél : 01 49 33 23 06 Email : sandra.garnier@inpes.sante.fr Service de presse du ministère de la santé et des

CONTACTS PRESSE Inpes : Sandra Garnier Tél : 01 49 33 23 06 Email : sandra.garnier@inpes.sante.fr Service de presse du ministère de la santé et des Grippe : un nouveau dispositif de communication Dossier de presse 24 Août 2009 CONTACTS PRESSE Inpes : Sandra Garnier Tél : 01 49 33 23 06 Email : sandra.garnier@inpes.sante.fr Service de presse du ministère

Plus en détail

Livret d accueil du service Accueil temporaire. Maison Saint Cyr Rennes

Livret d accueil du service Accueil temporaire. Maison Saint Cyr Rennes Livret d accueil du service Accueil temporaire Maison Saint Cyr Rennes 1 L Accueil temporaire pour qui? L Accueil temporaire s adresse aux personnes âgées qui vivent à domicile et qui souhaitent un séjour

Plus en détail

RÈGLEMENT D UTILISATION DES LOCAUX COMMUNAUX

RÈGLEMENT D UTILISATION DES LOCAUX COMMUNAUX RÈGLEMENT D UTILISATION DES LOCAUX COMMUNAUX Utilisation des locaux et des environs Art. 1 Art. 2 Art. 3 Locaux à disposition 1 Les salles et annexes communales, à l exception des locaux définis en alinéa

Plus en détail

Boudème Les Deux-Portes

Boudème Les Deux-Portes Le quartier de Boudème Les Deux-Portes Bienvenue chez vous! Mieux connaître son quartier pour mieux en profiter : voici, en substance, l objectif de ce fascicule conçu par la Ville de Martigues et destiné

Plus en détail

Règlement Officiel EA SPORTS FC. Saison 2015-2016. Organisation : Uniteamsport Siège social : 201 rue de Vaugirard 75015 Paris

Règlement Officiel EA SPORTS FC. Saison 2015-2016. Organisation : Uniteamsport Siège social : 201 rue de Vaugirard 75015 Paris Règlement Officiel EA SPORTS FC Saison 2015-2016 Sommaire 1. Introduction/Présentation du concept EA SPORTS FC 1.1 Principe général 1.2 Configuration de jeu Paramètres de jeu Choix des équipes 1.3 Règles

Plus en détail

L I. @ gmail.com. Le Rendez-Vous des CE 2015 Rencontres entre entreprises. Janvier à juin 2015. 6 épreuves Une journée de clôture.

L I. @ gmail.com. Le Rendez-Vous des CE 2015 Rencontres entre entreprises. Janvier à juin 2015. 6 épreuves Une journée de clôture. Janvier à juin 2015 Quizz 12 à 20 CE Le Rendez-Vous des CE 2015 Rencontres entre entreprises g U En Meurthe-et-Moselle Des équipes Des activités Des récompenses... cjd d 2 6 épreuves Une journée de clôture

Plus en détail