Règlement arbitral applicable aux structures de santé pluri-professionnelles de proximité

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Règlement arbitral applicable aux structures de santé pluri-professionnelles de proximité"

Transcription

1 Règlement arbitral applicable aux structures de santé pluri-professionnelles de proximité 1

2 PARTIE 1 PRESENTATION DU REGLEMENT ARBITRAL 2

3 1 - LE CONTEXTE 3

4 Contexte : l aboutissement d une expérimentation de 4 ans Quatre années d expérimentation des nouveaux modes de rémunération (ENMR) qui ont permis d affiner le modèle 150 structures sélectionnées dans le module 1 à compter de nouvelles structures parmi les plus performantes dans un module 1 bis rénové Objectif : tester l efficacité et l efficience de nouveaux modes de rémunération Une rémunération à l acte majoritaire pour les PSL Des effets pervers peu adaptés à la prise en charge des malades chroniques, à la démographie médicale notamment dans certaines zones Un système dont l efficience peut être améliorée Un règlement arbitral vient pérenniser ce dispositif pour une durée de 5 ans, soit jusqu à début mars 2020 au plus tard (sauf accord conventionnel interprofessionnel avant début mars 2017) 4

5 2 CHAMP ET RÈGLES DE BASE 5

6 Portée et champ d application et règles de base Portée et champ d application : Maisons de santé pluri-professionnelles ou Pôle de santé, constituées en société dont le statut juridique permet de percevoir des rémunérations de l assurance maladie (SISA) A titre dérogatoire, afin de prendre en compte les délais nécessaires à la constitution de ce type de société, des professionnels ou une structure non encore constitués sous la forme juridique requise peuvent signer un contrat sous réserve de l engagement de ses membres de se constituer sous cette forme dans un délai maximum de six mois à compter de la signature du contrat. Centres de santé (articulation prévue avec l accord national en cours de négociation) Contractualisation possible des centres de santé pour l année 2015 dans l attente de l entrée en vigueur de l accord national des centres de santé. Ensuite, les structures devront opérer un choix entre ce contrat et l accord national. Règles de base : Disposer d un projet de santé Etre constitué en SISA (6 mois pour le faire le cas échéant) Signer un contrat type avec la CPAM et l ARS

7 3 LE SYSTÈME DE RÉMUNÉRATION 7

8 Modalités de calcul de la rémunération : la logique de construction du R.A 1 La rémunération est versée sur la base d'un ensemble d'engagements relevant de trois axes : Accès aux soins Travail en équipe Système d information 2 Pour chacun de ces axes, les engagements peuvent être de deux nature : socles et optionnels Des engagements «socles» conditionnant le versement de la rémunération Des engagements «optionnels» dont certains modulables au niveau local 3 Ces deux niveaux d engagement contiennent chacun une partie fixe et une partie variable Une partie fixe Une partie variable*en fonction de la taille de la patientèle (base 4000 patients)! Définition de la patientèle : nb de patients ayant déclaré un des médecins de la structure comme médecin traitant (au de l année de référence) et du nombre d enfants âgés de 0 à 16 ans ayant consommé au moins 2 soins de MG de la structure La rémunération majorée en fonction du taux de précarité de la structure (CMU-C et AME).

9 Quelques ordres de grandeurs pour la rémunération Montants pour les engagements socles (prérequis) et les engagements optionnels Des engagements «socles» (prérequis) qui conditionnent le versement de la rémunération points : Dont partie fixe points : Dont partie variable points : , 4000 patients Des engagements «optionnels» dont certains modulables au niveau local points : Dont partie fixe 1450 points : Dont partie variable 900 points : 6300, 4000 patients Total points, 1 point = points : pour 4000 patients

10 Mise en œuvre du règlement arbitral : modalités de calcul de la rémunération 1/2 *patientèle de référence de patients Accès aux soins Travail en équipe Système d information Partie «socle»: prérequis points Partie fixe 1. Ouverture de 8 à 20h, 2. Accès à des soins non programmés (jour ouvré) 3. Fonction de coordination identifiée + une charte patient 1. Protocoles pluriprofessionnels (certaines pathologies) 1. Système d information labellisé niveau 1 ASIP santé Partie variable* Pas de rémunération variable 1. Concertation pluri professionnelle formalisée et régulière La valorisation est fonction de la part des patients dont les dossiers informatisés et partagés sont renseignés

11 Mise en œuvre du règlement arbitral : modalités de calcul de la rémunération 2/2 *patientèle de référence de patients Accès aux soins Travail en équipe Système d information Partie «optionnelle» points Partie fixe 1. Consultation spécialisée de 2nd recours, 1 jr/s 2. Idem au moins 0,5 ETP 3. Offre diversifiée : au - 2 professions médicales en + de MG ou 3 professions paraméd différentes 4. Idem mais et à la place de ou 1. Formation des jeunes professionnels de santé (2 stages/an) 1. Système d information conforme au cahier des charges de l ASIP santé labellisé de niveau 2 Partie variable* Modulation locale : missions de santé publique Procédure de transmission données de santé vers PS, ES et ESMS extérieurs à la structure (dont VSM) + un dossier médical électronique par patient hospitalisé Pas de rémunération variable

12 Les modalités de versement de la dotation 1- Versement de la rémunération Versement calculé et effectué au plus tard le 30 avril de l année qui suit celle servant de référence pour le suivi des engagements. Ex : au plus tard le 30 avril 2016 pour la rémunération au titre de l année Principe du versement de l avance - Avance correspondant à 60% de la somme qui serait versée pour un taux de réalisation de 100% des engagements socles Par exception, pour les structures ex-enmr de 2014 signataires du contrat avance calculée en 2015 sur la base du montant versé à la structure au titre de Versement effectué fin 1 er semestre 2015 à 18 structures ex-enmr des PDL Paiement de cette avance intervient : - pour la première année : dans les 3 mois suivant la signature du contrat - les années suivantes : au moment du versement du solde de la rémunération au titre de l année précédente, au plus tard le 30 avril. 12

13 4 FOCUS SUR LE SI 13

14 Les SI pluriprofessionnels et les labels niveau 1 et niveau 2 Un outil commun à tous les professionnels de la maison de santé qui permet d échanger et de partager des dossiers patients. Le Label : Démarche volontaire des éditeurs L éditeur déclare que la solution logicielle qu il propose est conforme à un référentiel fonctionnel défini par l ASIP santé (ensemble de fonctionnalités permettant le travail pluriprofessionnel) Une fois le label accordé (signature d une convention avec entre l éditeur et l ASIP), l ASIP assure des visites de conformité afin de vérifier sur site les déclarations de l éditeur concernant les fonctionnalités. Niveau 1 = liste de fonctionnalités minimale au fonctionnement pluriprofessionnel Niveau 2 = Fonctionnalités complémentaires Aujourd hui, 8 solutions logicielles labellisées parmi lesquelles 2 de niveau2 14

15 Les SI pluriprofessionnels, les évolutions en cours Le ministère à missionner l ASIP pour réviser le label et définir les conditions de développement des SI pluriprofessionnels en MSP Échéance = fin 2015 Constitution d un groupe de travail piloté par l ASIP et regroupant le ministère, la HAS, des ARS, l Assurance maladie, la Fédération des maisons des santé, des représentants des centres de santé, les éditeurs. révision du label : il devrait être plus précis, aller au delà des fonctionnalités et prévoir un «contrôle» à priori. rédaction de recommandations à destination des organismes et institutions susceptibles d accompagner les MSP sur les SI 15

16 5 LES INSTANCES DE SUIVI 16

17 Mise en place Missions Instances de suivi COMITÉ DE PILOTAGE NATIONAL COMITÉS RÉGIONAUX Impulser et de coordonner les actions menées tant au niveau national que local Suivre la montée en charge des contrats conclus conformément au contrat type Valider le cadre du suivi et des évaluations défini par l assurance maladie et émettre un avis sur les conclusions relatives à ceux-ci (engagement de l assurance maladie dans le RA à définir et mettre en place un programme d évaluation du dispositif au plus tard un an après entrée en vigueur du RA). Veiller au respect des dispositions du règlement arbitral au niveau régional, Emettre des avis en cas de difficultés de mise en œuvre des contrats conclus conformément au contrat-type, Suivre la montée en charge des contrats conclus conformément au contrat-type figurant en annexe 2, Emettre des avis en cas de recours des structures non retenues par la CPAM et l ARS pour contractualiser ou en cas de résiliation par la caisse (cf. procédure définie à l article 10 du RA). Installation le 10 septembre 2015 Il se réunit en tant que de besoin et au minimum 2 fois par an. 3 ème trimestre 2015 Attente de la communication du règlement intérieur adopté par le comité national et applicable au comité régional 17

18 PARTIE II LES MODALITES DE MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF EN PDL 18

19 Etat des lieux MPS en Pays de la Loire au 20 juin MPS en Fonctionnement 18 se sont engagés dans les nouveaux modes de rémunération 19 sont sous contrat FIR 29 projets en cours 19

20 1 ORGANISATION REGIONALE 20

21 Enjeu Enjeu et principes de base Accompagner un maximum de maisons de santé jusqu au niveau de maturité nécessaire à l entrée dans les nouveaux mode de rémunération Principes de base : Maintien des instances régionales dédiées à l accompagnement et au suivi du dispositif «maisons de santé» : Une instance de concertation régionale : le Comité Régional de Concertation sur les soins de 1er recours (CORECS) Un accompagnement territorial par les Comités d Accompagnement Territorial des Soins de 1er Recours (CATS) animés par les délégations territoriales pour accompagner professionnels de santé et élus dans l élaboration du projet Coordination et travail de proximité entre ARS et Assurance Maladie sur le déploiement des nouveaux modes de rémunération 21

22 Accompagnement et suivi des projets CATS Validation des projets de santé CATS Enregistrement et information de la MSP sur le RA à réception du projet de santé signé et des statuts juridiques Auto-évaluation du niveau de maturité de la MSP par rapport au critères socles du RA ARS MSP La MSP complète et envoie son dossier de candidature à la CPAM Circuit de traitement des demandes Proposition d un accompagnement spécifique pour atteindre le niveau de maturité nécessaire aux NMR 22

23 Le circuit de traitement des demandes 23

24 2 LE DOSSIER DE CANDIDATURE 24

25 Dossier de candidature Les dossiers de candidature sont disponibles et téléchargeables : - Sur le site des pages locales ameli des CPAM - Sur demande à votre CPAM pour l obtenir en format papier - Sur le site de l ARS (PAPS) Le dossier de candidature est à retourner à la CPAM de votre département accompagné des pièces constitutives obligatoires. 25

26 Constitution du dossier d adhésion liste des pièces à fournir Statuts de la structure (SISA) et numéro FINESS Statuts actuels de la structure et/ou attestation d engagement des membres (membres de la future SISA) à se constituer sous forme de SISA dans un délai maximal de six mois à compter de la signature du contrat. Projet de santé de la structure, La liste des professionnels de santé libéraux associés (ou futurs associés de la structure en cas de SISA non encore constituée) de la structure avec indication pour chaque professionnel : des nom et prénom, des numéros AM (numéro utilisé pour la facturation à l assurance maladie) et du numéro RPPS, le cas échéant, de la profession exercée et pour les médecins de la spécialité. 26

27 Pièces facultatives Ces pièces facultatives peuvent être communiquées par la structure au moment du dépôt du dossier ou au cours de l année de référence du contrat. Exemples de documents pouvant être fournis : copie des attestations de stages réalisés au sein de la structure, Copie des factures de logiciels, bon de commande, contrats de maintenance, abonnement ou location 27

28 3 L ACCOMPAGNEMENT REGIONAL 28

29 Accompagnement ARS Pour accélérer la maturité des maisons de santé et leur permettre de remplir les critères d inclusion dans les nouveaux modes de rémunération Pour les MSP dont le projet de santé est formalisé et qui ont émis le souhait de bénéficier des nouveaux modes de rémunération, Avec un financement sur le Fond d Intervention régional, sur une durée limitée, Dans le cadre d un contrat entre la maison de santé et l ARS. 29

30 Accompagnement ARS Sur le travail en équipe : élaborer un protocole pluriprofessionnel et mettre en place des réunions de concertation sur les pathologies ciblées dans le règlement arbitral Sur le système d information pluriprofessionnel : Assistance à maitrise d ouvrage par le GCS e santé : Aide à la définition du projet d informatisation : analyse des besoins et définition des solutions pour y répondre Aide au choix de la solution : accompagnement à la recherche de prestataires et à l analyse des propositions de ces mêmes prestataires Appui à la mise en œuvre de la solution : suivi des prestataires et préparation au démarrage Subvention d aide à l acquisition ( euros euros par licence) 30

31 Accompagnement ARS La formation de coordonnateur de MSP : Proposée par la HAS et l EHESP Déployée en Pays de la Loire à partir du premier trimestre 2016 Destinée aux personnes identifiées dans la MSP pour assurée la coordination, avec un temps dédié Des modules théoriques en E-Learning + séminaires pratiques régionaux en présentiel 31

32 Accompagnement APMSL-PDL L équipe de l APMSL-PDL se mobilise pour vous proposer un accompagnement vous permettant : d être informé d être représenté d atteindre certains critères socles 32

33 Informations sur les modalités de la généralisation des NMR Newsletter / site internet Mise à disposition régulière d actualités et d informations. Réunions d informations Cycle de réunions d informations : Le système d information partagé Le travail en équipe Accès aux soins et coordination Les nouveaux modes de rémunération Nouveaux modes de rémunération RA 27 septembre

34 Représentation Membre du Comité Régional relais des interrogations Rencontres régulières avec l assurance maladie et l ARS des Pays de la Loire Questionnaire en ligne Nouveaux modes de rémunération RA 27 septembre

35 Accompagnement pour atteindre les engagements socles Protocoles Pluri-Professionnels Favoriser l élaboration et la mise en œuvre de protocoles pluri professionnels Atelier d écriture : accompagnement de 6 équipes à l élaboration et la mise en œuvre de leurs protocoles pluri-professionnels. 3 Ateliers méthodologiques NOUVELLES SESSIONS EN INSCRIPTIONS OUVERTES Nouveaux modes de rémunération RA 27 septembre

36 Accompagnement pour atteindre les engagements socles Coordination Faciliter le fonctionnement et la coordination administrative d'une maison de santé. Création d une «boîte à outils» accessible aux adhérents sur le site internet de l APMSL-PDL début Acteur de la formation coordinateur EHESP/ARS pays de la Loire Nouveaux modes de rémunération RA 27 septembre

37 Accompagnement pour atteindre les engagements socles Travail en équipe Proposer des temps d échanges et des retours d expériences sur le thème du travail en équipe Nouveaux modes de rémunération RA 27 septembre

38 Merci de votre attention 38

De la SISA aux nouveaux modes de rémunération : Quelles avancées pour les Maisons de santé pluriprofessionnelles?

De la SISA aux nouveaux modes de rémunération : Quelles avancées pour les Maisons de santé pluriprofessionnelles? De la SISA aux nouveaux modes de rémunération : Quelles avancées pour les Maisons de santé pluriprofessionnelles? Docteur Christian VEDRENNE, Médecin généraliste, Gérant de la MSP de Saint Paul de Fenouillet

Plus en détail

LES MSP DE MIDI-PYRENEES EN 2015 ETAT DES LIEUX

LES MSP DE MIDI-PYRENEES EN 2015 ETAT DES LIEUX LES MSP DE MIDI-PYRENEES EN 2015 ETAT DES LIEUX Journée d automne de la FMP MPS Samedi 3 octobre 2015 L Agence régionale de santé Midi-Pyrénées en action 2015 : toujours le même point d entrée : le projet

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Arrêté du 23 février 2015 portant approbation du règlement arbitral applicable aux structures

Plus en détail

Maisons de santé Soutien aux projets en Pays de la Loire

Maisons de santé Soutien aux projets en Pays de la Loire Maisons Soutien aux projets en Pays de la Loire L a démographie des professionnels est une problématique au croisement de la santé et de l aménagement du territoire : un territoire sans professionnel n

Plus en détail

Expérimentation des nouveaux modes de rémunération (ENMR) Appel à candidatures 2014 Région Ile-de-France

Expérimentation des nouveaux modes de rémunération (ENMR) Appel à candidatures 2014 Région Ile-de-France Expérimentation des nouveaux modes de rémunération (ENMR) Appel à candidatures 2014 Région Ile-de-France Qu est-ce que l ENMR? Ses enjeux et objectifs principaux Le financement du système de soins constitue

Plus en détail

Soirée d information URPS ML

Soirée d information URPS ML Modifiez le style du titre Soirée d information URPS ML «Accompagnement à l Informatisation des Pôles et Maisons de Santé» 09/10/2014 GCS e-santé Pays de la Loire - document de travail 1 Modifiez le style

Plus en détail

Médecins. Date : 04 08 2012 Mise en place des nouvelles options conventionnelles relatives à la démographie

Médecins. Date : 04 08 2012 Mise en place des nouvelles options conventionnelles relatives à la démographie Médecins Date : 04 08 2012 Mise en place des nouvelles options conventionnelles relatives à la démographie La convention nationale des médecins libéraux, signée le 26 juillet 2011, a défini dans son article

Plus en détail

Maison ou un Pôle de santé

Maison ou un Pôle de santé Les 4 points clés pour créer une Maison ou un Pôle de santé pluri-professionnel De nouveaux modes d exercice coordonné et regroupé : L exercice médical dans les villes et dans les campagnes est aujourd

Plus en détail

Par messagerie dam@cpam-annecy.cnamts.fr

Par messagerie dam@cpam-annecy.cnamts.fr LES SOLUTIONS PRATIQUES DE L ASSURANCE MALADIE POUR VOTRE INSTALLATION ET VOTRE EXERCICE AU QUOTIDIEN Que contient la convention médicale? Vous pouvez accéder à la nouvelle convention médicale sur le site

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM DATA auprès des collectivités et des bailleurs sociaux Cette consultation a pour objectif

Plus en détail

DEVELOPPEMENT, SOUTIEN ET PERENISATION DES CENTRES DE SANTE EN ILE-DE-FRANCE

DEVELOPPEMENT, SOUTIEN ET PERENISATION DES CENTRES DE SANTE EN ILE-DE-FRANCE Date de dépôt des candidatures : 1 er juillet 30 septembre 2014 1 er janvier 31 mars 2015 APPEL A PROJETS DEVELOPPEMENT, SOUTIEN ET PERENISATION DES CENTRES DE SANTE EN ILE-DE-FRANCE Cahier des charges

Plus en détail

la taille des entreprises

la taille des entreprises 1 Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles n ont pas toutes les mêmes leviers en matière d emploi,

Plus en détail

QUESTIONS-REPONSES SUR LE CAHIER DES CHARGES MAIA (Maisons pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer)

QUESTIONS-REPONSES SUR LE CAHIER DES CHARGES MAIA (Maisons pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer) QUESTIONS-REPONSES SUR LE CAHIER DES CHARGES MAIA (Maisons pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer) Le cahier des charges national a pour objet de définir les dispositifs MAIA (maison

Plus en détail

Votre installation en libéral

Votre installation en libéral Votre installation en libéral Au moment de votre installation et dans votre exercice au quotidien, l Assurance Maladie souhaite vous accompagner à chaque étape clé de votre vie professionnelle et renforcer

Plus en détail

FORMATION 2014 5 JOURS POUR ENTREPRENDRE

FORMATION 2014 5 JOURS POUR ENTREPRENDRE DOSSIER D INSCRIPTION FORMATION 2014 5 JOURS POUR ENTREPRENDRE Dossier à nous retourner complété R-SCE-ENR-3-F PUBLIC : FORMATION 5 JOURS POUR ENTREPRENDRE Futurs créateurs ou repreneurs, tous secteurs

Plus en détail

ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé

ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé L article L 6323-1 du CSP impose aux centres de santé de se doter d un projet de santé incluant des dispositions tendant à favoriser

Plus en détail

Réseau Handicap Psychique

Réseau Handicap Psychique Réseau Handicap Psychique CONVENTION DE PRESTATION DE STAGE RÉHPSY COTECH ESEHP Membre adhérent du RéHPsy à préciser : Groupement de Coopération Sociale et MédicoSociale 1. PERSONNES CONCERNÉES : Les stages

Plus en détail

Évaluer la formation dans l entreprise

Évaluer la formation dans l entreprise L objectif de ce guide méthodologique est de dresser un bilan des actions de formation menées. L évaluation constitue la dernière étape du management de la formation. La démarche permet de : mesurer la

Plus en détail

Franck Jolivaldt. Programme Hôpital Numérique Axe 3 «stimuler et structurer l offre de solutions» RELIMS. Novembre 2012

Franck Jolivaldt. Programme Hôpital Numérique Axe 3 «stimuler et structurer l offre de solutions» RELIMS. Novembre 2012 Programme Hôpital Numérique Axe 3 «stimuler et structurer l offre de solutions» RELIMS Novembre 2012 Franck Jolivaldt DGOS / MSIOS Présentation du programme Hôpital numérique La Direction Générale de l

Plus en détail

PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» À SAVOIR! > 02

PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» À SAVOIR! > 02 FINANCÉ PAR : PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» En décembre 2013, le Commissariat général aux Investissements d Avenir a lancé un appel à projet «Territoire

Plus en détail

Le Pacte territoire santé en région Haute-Normandie

Le Pacte territoire santé en région Haute-Normandie Le Pacte territoire santé en région Haute-Normandie Synthèse des réunions des conférences de territoire (Rouen-Elbeuf : 04 mars 2013, Dieppe : 05 mars 2013, Le Havre : 06 mars 2013, Evreux-Vernon : 08

Plus en détail

H2012 : Cahier des charges

H2012 : Cahier des charges H2012 : Cahier des charges Présentation COPIL régional 28/10/2010 ES 1 Rappel de la démarche ES 1 ES 3 Cartographie du SI ES 37 Définition du contexte de mise en œuvre dans chaque ES ES 1 ES 1 ES 3 ES

Plus en détail

L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ

L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ 19 OCTOBRE 2010 Beatrice Falise Mirat Beatrice.falise-mirat@anap.fr Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux Agence

Plus en détail

DMP. Le dispositif d accompagnement

DMP. Le dispositif d accompagnement DMP Le dispositif d accompagnement Enjeux de l information et de la formation Informer le plus grand nombre sur le projet DMP Soutenir le déploiement du DMP Permettre l appropriation de l outil DMP par

Plus en détail

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT APPUI CONSEIL «GESTION DES AGES» dans le cadre du Contrat de génération Le présent

Plus en détail

MAISON DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DU BOULONNAIS APPEL A CONSULTATION

MAISON DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DU BOULONNAIS APPEL A CONSULTATION MAISON DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DU BOULONNAIS APPEL A CONSULTATION Mission d appui à l animation et au développement de la Stratégie Orientation Formation Territoriale (S.O.F.T) sur le Bassin d Emploi

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Projet de Formation. présenter sa candidature»

CAHIER DES CHARGES Projet de Formation. présenter sa candidature» Fonds social européen en Investit pour votre avenir CAHIER DES CHARGES Projet de Formation (Projet régional AGEFOS-PME, OPCALIA Aquitaine et Pôle Emploi sur la formation d adhérents CTP) «Savoir utiliser

Plus en détail

CHARTE DES PROFESSIONNELS DE SANTE MEMBRES DU RESEAU LCD

CHARTE DES PROFESSIONNELS DE SANTE MEMBRES DU RESEAU LCD CHARTE DES PROFESSIONNELS DE SANTE MEMBRES DU RESEAU LCD Qu est-ce que le réseau LCD? Le réseau Lutter Contre la Douleur a pour objectif d améliorer la prise en charge des patients douloureux chroniques.

Plus en détail

Gouvernance et pilotage du Plan Autisme 2013-2016 Suivi de la mise en œuvre du Plan. Proposition commune des associations d usagers

Gouvernance et pilotage du Plan Autisme 2013-2016 Suivi de la mise en œuvre du Plan. Proposition commune des associations d usagers 1 Gouvernance et pilotage du Plan Autisme 2013-2016 Suivi de la mise en œuvre du Plan Proposition commune des associations d usagers (document élaboré sur la base de la note publique rédigée par Saïd Acef)

Plus en détail

Newsletter Animation de la Vie Sociale N 7 - Mai 2014

Newsletter Animation de la Vie Sociale N 7 - Mai 2014 6-5 JUIN - mars 2013 7 - Mai 2014 Titre 1 - Accès aux droits Expérimentation d'une labellisation de Relais Caf La Convention d Objectifs de Gestion 2013-2017 fixe comme au objectif aux CAF d améliorer

Plus en détail

1 OBJET DE LA CONSULTATION

1 OBJET DE LA CONSULTATION CONSULTATION DANS LE CADRE DE L ACQUISITION D UNE BADGEUSE ET D UNE SOLUTION DE GESTION DES CONGES AU CTIG (INRA DE JOUY EN JOSAS) 1 OBJET DE LA CONSULTATION 1.1 Configuration initiale / contexte Le CTIG

Plus en détail

Rencontre partenaires 2015. La contractualisation Caf / Collectivités territoriales. Le Renouvellement des Cej 2015-2018

Rencontre partenaires 2015. La contractualisation Caf / Collectivités territoriales. Le Renouvellement des Cej 2015-2018 La contractualisation Caf / Collectivités territoriales Le Renouvellement des Cej 2015-2018 Sommaire 1. La contractualisation avec la Caf : > les principes Rappel : Cej Une nouveauté : la Ctg La gouvernance

Plus en détail

Plan PME - ENVIRONNEMENT ACCES Rhône-Alpes- CAP ENERGIE. CONSULTATION EXPERTS en Efficacité énergétique des sites industriels et des procédés

Plan PME - ENVIRONNEMENT ACCES Rhône-Alpes- CAP ENERGIE. CONSULTATION EXPERTS en Efficacité énergétique des sites industriels et des procédés Consultation de sociétés d Expert en Efficacité énergétique des sites industriels et des procédés, pour la réalisation d interventions auprès des PME/PMI dans le cadre du programme CAP ENERGIE Contexte

Plus en détail

ARRÊTÉ du. relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique.

ARRÊTÉ du. relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de l emploi NOR : ARRÊTÉ du relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique. Le ministre

Plus en détail

CONVENTION DE DÉLÉGATION DE PAIEMENT MEDECINS GENERALISTES

CONVENTION DE DÉLÉGATION DE PAIEMENT MEDECINS GENERALISTES CONVENTION DE DÉLÉGATION DE PAIEMENT MEDECINS GENERALISTES ENTRE... Sis au... Représentée par......en qualité de...... et dûment mandaté à cet effet, Ci-après dénommé le Médecin ; ET : L Association Santé-Pharma,

Plus en détail

LE FINANCEMENT. MSPD Eric Fretillere Conseil Régional de l Ordre des Médecins d Aquitaine CDOM 47Page 1

LE FINANCEMENT. MSPD Eric Fretillere Conseil Régional de l Ordre des Médecins d Aquitaine CDOM 47Page 1 LE FINANCEMENT Il ne faut pas se le cacher, le financement est une difficulté et de nombreuses maisons médicales dans les 10 dernières années, qui fonctionnaient de manière satisfaisante, sont «décédées»

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES MARCHE PUBLIC ARS-DOS-AO-005 AGENCE REGIONALE DE SANTE DE CHAMPAGNE ARDENNE

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES MARCHE PUBLIC ARS-DOS-AO-005 AGENCE REGIONALE DE SANTE DE CHAMPAGNE ARDENNE Contexte L Agence Régionale de Santé de Champagne Ardenne finance 8 réseaux de santé dans la région, à savoir : Arduinn âge, Gérontis, Régéma, Récap, RéGéCA, Oncocha, Addica Carédiab et le réseau Périnatal.

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience

Validation des Acquis de l Expérience Validation des Acquis de l Expérience Process de validation et d accompagnement VAE 2012 for SUPINFO San Francisco s students A propos de la VAE à SUPINFO : Certification visée : Expert en Informatique

Plus en détail

STATUT LA PARTICIPATION DES COLLECTIVITES A LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE (SANTE ET PREVOYANCE)

STATUT LA PARTICIPATION DES COLLECTIVITES A LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE (SANTE ET PREVOYANCE) STATUT LA PARTICIPATION DES COLLECTIVITES A LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE (SANTE ET PREVOYANCE) Circulaire 31 août 2012 Références : - Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations

Plus en détail

Suivi et programmation des logements sociaux (SPLS) Déploiement de SPLS en Île-de-France

Suivi et programmation des logements sociaux (SPLS) Déploiement de SPLS en Île-de-France Suivi et programmation des logements sociaux (SPLS) Déploiement du dispositif en Île-de-France I. Présentation générale de SPLS... 2 1. Des enjeux de pilotage et de conception des politiques de l habitat...

Plus en détail

Assurance qualité des programmes de dépistage

Assurance qualité des programmes de dépistage Assurance qualité des programmes de dépistage Séminaire des programmes de dépistage organisé des cancers 23 juin 2014 Contexte et objectifs de l étude Plans Cancer 2009-2013 et 2014-2019 Objectifs Optimiser

Plus en détail

Règlement du label «Logiciel Maison et Centre de santé»

Règlement du label «Logiciel Maison et Centre de santé» Règlement du label «Logiciel Maison et Centre de santé» 1 Candidats éligibles Version n 3.0 du 15/10/2014 La procédure de labellisation est ouverte à toute personne morale propriétaire d une solution logicielle

Plus en détail

LES ACHATS PUBLICS DE FORMATION. Rappel de la réglementation applicable & Présentation de la plateforme d achat de formations

LES ACHATS PUBLICS DE FORMATION. Rappel de la réglementation applicable & Présentation de la plateforme d achat de formations LES ACHATS PUBLICS DE FORMATION Rappel de la réglementation applicable & Présentation de la plateforme d achat de formations SOMMAIRE SOMMAIRE 01 ACHATS PUBLICS: TEXTE DE REFERENCE 02 SEUILS & PROCEDURES

Plus en détail

Cahier des charges Objet :

Cahier des charges Objet : Cahier des charges Objet : Expérimentation de nouveaux modes d organisation des soins destinés à optimiser les parcours de soins des personnes âgées en risque de perte d autonomie en prévenant leur hospitalisation

Plus en détail

Diagnostic santé du Pays Charolais-Brionnais. : première étape vers une démarche territoriale de santé. Mai 2010

Diagnostic santé du Pays Charolais-Brionnais. : première étape vers une démarche territoriale de santé. Mai 2010 Diagnostic santé du Pays Charolais-Brionnais : première étape vers une démarche territoriale de santé Mai 2010 Sommaire La méthodologie Les caractéristiques des acteurs interrogés Les problématiques pointées

Plus en détail

Commission Sécurisation du circuit du médicament NOTE DE SYNTHÈSE ANALYSE PHARMACEUTIQUE DES PRESCRIPTIONS

Commission Sécurisation du circuit du médicament NOTE DE SYNTHÈSE ANALYSE PHARMACEUTIQUE DES PRESCRIPTIONS Page 1 sur 6 Contexte La dispensation du Médicament est définie dans le Code la Santé Publique (art. R 4235-48 CSP) comme l acte pharmaceutique associant à la délivrance du médicament : analyse pharmaceutique

Plus en détail

Cahier des charges. Expérimentation de tutorat des étudiants en soins infirmiers dans les cabinets d infirmiers libéraux

Cahier des charges. Expérimentation de tutorat des étudiants en soins infirmiers dans les cabinets d infirmiers libéraux Cahier des charges Expérimentation de tutorat des étudiants en soins infirmiers dans les cabinets d infirmiers libéraux Sommaire I. Contexte et objectifs de l expérimentation...3 II. Critères d éligibilité...3

Plus en détail

Envoyé en préfecture le 26/06/2015 Reçu en préfecture le 26/06/2015 Affiché le ID : 033-200027068-20150623-2015_06_113-DE

Envoyé en préfecture le 26/06/2015 Reçu en préfecture le 26/06/2015 Affiché le ID : 033-200027068-20150623-2015_06_113-DE ID : 033-200027068-20150623-2015_06_113-DE ID : 033-200027068-20150623-2015_06_113-DE ID : 033-200027068-20150623-2015_06_110-DE ID : 033-200027068-20150623-2015_06_110-DE ID : 033-200027068-20150623-2015_06_110-DE

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM IN ACTION auprès des équipes de Maitrise d Œuvre Cette consultation a pour objectif d

Plus en détail

Les acteurs en marche : -Emergence

Les acteurs en marche : -Emergence Les acteurs en marche : -Emergence - Bureautique Santé - Télémédecine Mercredi Appels à projets 2010 Émergence : Favoriser l émergence de maitrises d ouvrage solides et pérennes, capable de porter et coordonner

Plus en détail

LOCATION ET MAINTENANCE DES PHOTOCOPIEURS DE LA COMMUNE DE CADEROUSSE RÈGLEMENT DE CONSULTATION

LOCATION ET MAINTENANCE DES PHOTOCOPIEURS DE LA COMMUNE DE CADEROUSSE RÈGLEMENT DE CONSULTATION LOCATION ET MAINTENANCE DES PHOTOCOPIEURS DE LA COMMUNE DE CADEROUSSE RÈGLEMENT DE CONSULTATION 1- IDENTIFICATION DE LA PERSONNE PUBLIQUE Mairie de CADEROUSSE 84860 CADEROUSSE 2- MODE DE PASSATION La présente

Plus en détail

Une participation volontaire des organismes de formation

Une participation volontaire des organismes de formation LES PRINCIPES CLES DE LA DEMARCHE QUALITATIVE D ACCUEIL EN FORMATION GUIDE METHODOLOGIQUE Une participation volontaire des organismes de formation Sur la base du volontariat et dans le cadre d un engagement

Plus en détail

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante.

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante. MÉDECIN S CARTE Votre carte professionnellee pour de nouveaux services es en toute confiance. FESSIONNEL ANTÉ MASSEUR- KINÉSITHÉRAPEUTE PÉDICURE-PODOLOGUE SAN S DE SANTÉ PHARMACIEN INFIRMIER(E) DES PÉDICURES-PODOLOGUES

Plus en détail

PERSONNES HANDICAPEES «MODUL HAND» Prestation approuvée par le Conseil d administration du Fongecif Bretagne

PERSONNES HANDICAPEES «MODUL HAND» Prestation approuvée par le Conseil d administration du Fongecif Bretagne PRESTATION SPECIFIQUE A DESTINATION DES PERSONNES HANDICAPEES «MODUL HAND» CAHIER DES CHARGES Prestation approuvée par le Conseil d administration du Fongecif Bretagne Nom de l organisme prestataire de

Plus en détail

Service Formation Permanente 36 avenue Jean Jaurès CS 20001 63407 CHAMALIERES CEDEX

Service Formation Permanente 36 avenue Jean Jaurès CS 20001 63407 CHAMALIERES CEDEX Service Formation Permanente 36 avenue Jean Jaurès CS 20001 63407 CHAMALIERES CEDEX Tél. : 04 73 31 87 51 / 04 73 31 87 54 Mail : vae.vap.sfp@univ-bpclermont.fr SFP-EN70 Date de révision : 01/09/2015 Qu

Plus en détail

Le plan partenarial de gestion de la demande et d information des demandeurs (PPG)

Le plan partenarial de gestion de la demande et d information des demandeurs (PPG) DREAL Pays de la Loire Lettre n 2 MAJ 10/07/2015 ALUR ET LA DEMANDE LOCATIVE SOCIALE Le plan partenarial de gestion de la demande et d information des demandeurs (PPG) I Définition Champ d application

Plus en détail

Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge Pôle de santé du Canton d Aulnay de Saintonge MSP Aulnay et Néré PROJET D AULNAY PSP

Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge Pôle de santé du Canton d Aulnay de Saintonge MSP Aulnay et Néré PROJET D AULNAY PSP Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge PROJET D AULNAY MSP PSP Réseau de santé de proximité Historique Objectifs Particularités Avenir Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge MAISON DE SANTE

Plus en détail

Appel d offre «Refonte du CRM du pôle de compétitivité TRIMATEC» Cahier des charges

Appel d offre «Refonte du CRM du pôle de compétitivité TRIMATEC» Cahier des charges Appel d offre «Refonte du CRM du pôle de compétitivité TRIMATEC» Cahier des charges Présentation générale de TRIMATEC... 2 Contexte de la demande... 3 Objectifs... 3 Besoins... 3 Annexes... 5 Annexes à

Plus en détail

Opérateur-Régleur sur machine-outil à commande numérique par enlèvement de matière

Opérateur-Régleur sur machine-outil à commande numérique par enlèvement de matière CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre d un parcours de POE COLLECTIVE Opérateur-Régleur sur machine-outil à commande numérique par enlèvement de matière ADEFIM LANGUEDOC ROUSSILLON 125 Avenue des chênes rouges

Plus en détail

«Les actions publiques en faveur de l action aux soins de proximité»

«Les actions publiques en faveur de l action aux soins de proximité» «Les actions publiques en faveur de l action aux soins de proximité» Mai 2014 La définition de territoires prioritaires : les espaces d équipes de soins fragiles et sous vigilances Enjeux des espaces d

Plus en détail

CADRE SOCIO EDUCATIF

CADRE SOCIO EDUCATIF PAGE 1 SUR 7 Rédacteur Vérificateur(s) Approbateur(s) Nom Véronique MATHIEU Eric LE GOURIERES Michel SENIMON Fonction Cadre socio éducatif Coordonnateur Général des Activités de Soins Directeur du Personnel,

Plus en détail

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Les 3 objectifs de la formation 1 - La construction des compétences et des capacités qui relèvent du : cœur de métier ; cadre

Plus en détail

CQP Agent logistique (H/F) des industries chimiques

CQP Agent logistique (H/F) des industries chimiques CQP Agent logistique (H/F) des industries chimiques Livret de suivi du parcours de développement des compétences Ce livret est obligatoire pour les contrats de professionnalisation conclus dans une entreprise

Plus en détail

Newsletter Label Promotelec Performance

Newsletter Label Promotelec Performance AVRIL 2012 Visites de fin de chantier de vos demandes de 1. Une visite sur chantier : Pourquoi? Car la certification d un projet s articule autour de deux examens : - un premier au cours de la phase «conception»,

Plus en détail

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Maisons de Santé Pluridisciplinaires Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Les maisons de santé pluridisciplinaires (MSP) visent à offrir à la population, sur un même lieu, un ensemble de

Plus en détail

ASSITANCE TECHNIQUE CONTRAT de PRESTATION. Outil de collecte des données de roulage

ASSITANCE TECHNIQUE CONTRAT de PRESTATION. Outil de collecte des données de roulage ASSITANCE TECHNIQUE CONTRAT de PRESTATION Outil de collecte des données de roulage DATE : 28/10/2015 REFERENCE N VEH09-MOOVE-CDC3 1. INTERLOCUTEURS DU PROJET CHEF DE PROJET : Nom : Annie BRACQUEMOND Tél

Plus en détail

19 mai Reims 27 mai Nancy 28 mai Epinal / Troyes 4 juin Chaumont 11 juin Charleville

19 mai Reims 27 mai Nancy 28 mai Epinal / Troyes 4 juin Chaumont 11 juin Charleville Matin de la prévention Programme TMS Pros Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques 19 mai Reims 27 mai Nancy 28 mai Epinal / Troyes 4 juin Chaumont 11 juin Charleville Programme de la réunion 1 -

Plus en détail

La participation au financement de la protection sociale complémentaire

La participation au financement de la protection sociale complémentaire F I C H E P R A T I Q U E C D G 5 0 La participation au financement de la protection sociale complémentaire L E S S E N T I E L Le décret n 2011-1474 du 8 novembre 2011 (JO du 10 novembre 2011) pris pour

Plus en détail

CONTRAT DE GENERATION POUR LE SECTEUR AGRICOLE APPEL A CANDIDATURES. Le 07/03/2014

CONTRAT DE GENERATION POUR LE SECTEUR AGRICOLE APPEL A CANDIDATURES. Le 07/03/2014 CONTRAT DE GENERATION POUR LE SECTEUR AGRICOLE APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Date limite de remise des candidatures : Le 07/03/2014 APPEL A

Plus en détail

«MAINTENANCE ET ASSISTANCE TECHNIQUE CAHIER DES CHARGES DU SITE INTERNET WWW.CILGERE.FR» MARCHE 15.004 :

«MAINTENANCE ET ASSISTANCE TECHNIQUE CAHIER DES CHARGES DU SITE INTERNET WWW.CILGERE.FR» MARCHE 15.004 : MARCHE 15.004 : «MAINTENANCE ET ASSISTANCE TECHNIQUE DU SITE INTERNET WWW.CILGERE.FR» CAHIER DES CHARGES Cahier des Charges - CILGERE Page n 1/7 SOMMAIRE ARTICLE 1 : PREAMBULE 3 1.1 Présentation de CILGERE

Plus en détail

Région Centre SI PAERPA. Rencontre inter-régionale Asip Santé 10 avril 2014

Région Centre SI PAERPA. Rencontre inter-régionale Asip Santé 10 avril 2014 Région Centre SI PAERPA Rencontre inter-régionale Asip Santé 10 avril 2014 10/04/2014 2 Expérimentation centrée sur le Lochois composée de 8 cantons (97 communes) Population totale: 103 741 hbts Population

Plus en détail

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante.fr

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante.fr MÉDECIN SAGE-FEMME S CARTE Votre carte professionnellee pour de nouveaux services es en toute confiance. FESSIONNEL ANTÉ MASSEUR- KINÉSITHÉRAPEUTE PÉDICURE-PODOLOGUE SAN S DE SANTÉ PHARMACIEN INFIRMIER(E)

Plus en détail

INFORMATISER UNE BIBLIOTHÈQUE

INFORMATISER UNE BIBLIOTHÈQUE INFORMATISER UNE BIBLIOTHÈQUE Pourquoi informatiser sa bibliothèque? L informatisation permet : - de proposer un service plus performant aux usagers (suivi des prêts, recherche documentaire plus efficace,

Plus en détail

MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE LOCATION ET MAINTENANCE DE MATERIELS DE REPROGRAPHIE AVEC FOURNITURE DE CONSOMMABLES INFORMATIQUES

MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE LOCATION ET MAINTENANCE DE MATERIELS DE REPROGRAPHIE AVEC FOURNITURE DE CONSOMMABLES INFORMATIQUES MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE LOCATION ET MAINTENANCE DE MATERIELS DE REPROGRAPHIE AVEC FOURNITURE DE CONSOMMABLES INFORMATIQUES REGLEMENT DE CONSULTATION Date et heure limite de réception des offres : Le

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE SANTÉ PROFESSIONS DE SANTÉ

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE SANTÉ PROFESSIONS DE SANTÉ MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau de la démographie et des formations initiales (RH1)

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE Management des secteurs Mode & Luxe, option Marketing

DOSSIER DE CANDIDATURE Management des secteurs Mode & Luxe, option Marketing DOSSIER DE CANDIDATURE Management des secteurs Mode & Luxe, option Marketing ... N Dossier Photo d identité Renseignements étudiant NOM Date de naissance Prénom Nationalité Lieu de naissance Adresse personnelle

Plus en détail

ACCORD NATIONAL destiné à organiser les rapports entre les Centres de santé et les caisses d Assurance Maladie

ACCORD NATIONAL destiné à organiser les rapports entre les Centres de santé et les caisses d Assurance Maladie ACCORD NATIONAL destiné à organiser les rapports entre les Centres de santé et les caisses d Assurance Maladie Entre, d une part, L Union nationale des caisses d assurance maladie, représentée par Nicolas

Plus en détail

INFORMATIONS SUR L INTERMEDIATION

INFORMATIONS SUR L INTERMEDIATION Organisation Non Gouvernementale (ONG) créée en 1967, reconnue d utilité publique depuis 1981. Volontariat de Solidarité Internationale : INFORMATIONS SUR L INTERMEDIATION 1 SOMMAIRE LA GUILDE... 3 QU

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016

APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016 APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016 Principes de fonctionnement du DLA -Mai 2014- PROCEDURE DE GESTION DES PRESTATAIRES 1 Contexte

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

Action de soutien à la mobilité

Action de soutien à la mobilité UNION EUROPÉENNE Fonds social européen Investit pour votre avenir PROGRAMME DEPARTEMENTAL D INSERTION 2012-2016 APPEL A PROJETS 2015 Action de soutien à la mobilité Date de lancement de l appel à projets

Plus en détail

mise en œuvre de l arrêté relatif au management de la qualité

mise en œuvre de l arrêté relatif au management de la qualité mise en œuvre de l arrêté relatif au management de la qualité Réunion nationale des OMEDIT 26 mai 2011 Valerie Salomon Bureau Qualité et sécurité des soins Sous direction du pilotage de la performance

Plus en détail

Ministère des affaires sociales et de la santé

Ministère des affaires sociales et de la santé Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières Personne chargée du dossier : Michèle LENOIR-SALFATI tél.

Plus en détail

Exemple de charte d'introduction du télétravail Secteur privé.

Exemple de charte d'introduction du télétravail Secteur privé. Exemple de charte d'introduction du télétravail Secteur privé. Ce document doit être adapté en fonction de la configuration de votre expérimentation et des modalités validées par la direction. Préambule.

Plus en détail

La genèse et le calendrier

La genèse et le calendrier AVEC LE SOUTIEN DE La genèse et le calendrier Fin 2011-2012 : Contact entre Pierre MOLINA D ARANDA et l Agence Ecomobilité Mobilisation de la CPAM et contact de l URPS 2013 : Soirée d information aux médecins

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL DE L ORDRE DES PHARMACIENS La Présidente

CONSEIL NATIONAL DE L ORDRE DES PHARMACIENS La Présidente CONSEIL NATIONAL DE L ORDRE DES PHARMACIENS La Présidente A l attention du Pharmacien gérant de la Pharmacie à usage intérieur Paris, le 15 novembre 2012 Chère Consœur, Cher Confrère, Dans un courrier

Plus en détail

Déploiement du DMP. Journée nationale des Industriels 23 novembre 2010

Déploiement du DMP. Journée nationale des Industriels 23 novembre 2010 Déploiement du DMP Journée nationale des Industriels 23 novembre 2010 Le DMP Un grand projet de société Un dossier structurant pour l ensemble du système de santé qui a vocation à remplacer les dossiers

Plus en détail

Séance du Conseil Municipal du 06/03/2014

Séance du Conseil Municipal du 06/03/2014 Direction Générale de la Solidarité / Direction de la Santé Publique Question n 051 Direction de la Santé Publique REF : CS2014004 Signataire : XV Séance du Conseil Municipal du 06/03/2014 RAPPORTEUR :

Plus en détail

******** Date d'envoi de l'avis de publicité au journal Voix de la Haute-Marne : 04/07/2014

******** Date d'envoi de l'avis de publicité au journal Voix de la Haute-Marne : 04/07/2014 ******** Marché de fournitures relatif à la location de matériels et systèmes informatiques pour l Agence Régionale de la Construction et de l Aménagement Durables (ARCAD) REGLEMENT DE LA CONSULTATION

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Direction générale de l offre de soins Sous-direction du pilotage de la performance des acteurs de l offre de soins MINISTERE D AFFAIR SOCIAL ET DE LA SANTE Bureau de l efficience des établissements de

Plus en détail

4 ème réunion PAERPA EHPAD

4 ème réunion PAERPA EHPAD 4 ème réunion PAERPA EHPAD Jeudi 16 avril 2015 14h30 17h Délégation territoriale de Paris 1 Cartographie des EHPAD PAERPA (9-10-19) En attente carte stagiaire géographe 2 Ordre du jour 1. Actions déployées

Plus en détail

Les Centres d Examens de Santé du régime général d assurance maladie 2007 2013 : Bilan des évolutions et perspectives

Les Centres d Examens de Santé du régime général d assurance maladie 2007 2013 : Bilan des évolutions et perspectives Les Centres d Examens de Santé du régime général d assurance maladie 2007 2013 : Bilan des évolutions et perspectives DDGOS/DAS/DIP/MCK 13 mars 2013 Les CES : qui et combien sont-ils? 86 CES (+ 2 en création

Plus en détail

Rédaction du Journal du Parc naturel régional Livradois-Forez Mission d appui à la conception et à la réalisation

Rédaction du Journal du Parc naturel régional Livradois-Forez Mission d appui à la conception et à la réalisation Rédaction du Journal du Parc naturel régional Livradois-Forez Mission d appui à la conception et à la réalisation MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE (ARTICLE 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS) CAHIER DES CLAUSES

Plus en détail

Master en Sciences de l éducation Règlement du stage

Master en Sciences de l éducation Règlement du stage Master en Sciences de l éducation Règlement du stage adopté par le Conseil de Département des Sciences de l éducation, dans sa séance du 26.03.2015 1. Contexte Le module «Développement professionnel» du

Plus en détail

FORMATION : COMMENT RÉPONDRE AUX APPELS D OFFRES PAR VOIE ELECTRONIQUE

FORMATION : COMMENT RÉPONDRE AUX APPELS D OFFRES PAR VOIE ELECTRONIQUE FORMATION : COMMENT RÉPONDRE AUX APPELS D OFFRES PAR VOIE ELECTRONIQUE Altamys a mis au point, avec le soutien de la FFB Grand Paris, une formation à l attention de ses adhérents, sur la réponse par voie

Plus en détail

Le Contrat de Sécurisation Professionnelle

Le Contrat de Sécurisation Professionnelle 13/02/2015 Le Contrat de Sécurisation Professionnelle Le contrat de sécurisation professionnelle (CSP) est destiné aux salariés des entreprises de moins de 1 000 salariés visées par une procédure de licenciement

Plus en détail

réservé aux établissements sanitaires et sociaux privés. Pour protéger vos salariés consultez les experts.

réservé aux établissements sanitaires et sociaux privés. Pour protéger vos salariés consultez les experts. réservé aux établissements sanitaires et sociaux privés. Pour protéger vos salariés consultez les experts. une expertise issue de l union des deux leaders de la protection des professionnels de la santé

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional

Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUILLET 2013 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE DES AGENTS

Plus en détail