Renseignements sur l'exploitation

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Renseignements sur l'exploitation"

Transcription

1 enseignements sur l'exploitation aison sociale : n pacage : Adresse : n SIET : Commune : S.A.U. : Surface en cultures : Surface en prairies : NOM - Prénom du responsable : téléphone : fax : portable : Contacts utiles : Chambre d Agriculture Haute-Marne, service APVA Bureau de Chaumont 26 avenue du 109ème I Chaumont Cedex téléphone : télécopie : Bureau de Joinville 13 rue Mauclère Joinville téléphone : télécopie : Bureau de Langres Espace Turenne, rue du Caporal Albert Arty Langres téléphone : télécopie :

2 Assolement année 1 année 2 année 3 année 4 année 5 ilôt nom surface SPE

3 année 1 année 2 année 3 année 4 année 5 ilôt nom surface SPE SUFACE TOTALE 1

4 Notes

5

6 PACELLE : n ilot : CULTUE : surface : type de sol : SPE : précédent : ZNT : oui - non anté précédent : travail du sol : labour - TCS - semis direct Aides et contrats (1) : Assurance grêle : Assurance récolte : /ha /ha aide couplée montant type surface nature de l'intervention /ha Entreprise montant /ha (1) aide rotationnelle, traçabilité, Semis : date surface variété, préciser si OGM dose de semis grains / m² PMG semence : origine (certifiée ou ferme) dose et produit de traitement des semences Fumure organique et minérale : date surface nature fumure azotée organique et minérale quantité /ha modalité apport des effluents (2) teneur unités apportées u /ha %N %P %K N P K S CaO (2) délai d'enfouissement, traitement anti odeur N P K S CaO total unités azote sur la parcelle N minéral N organique total unités /ha minérales organiques raisonnement de l'apport N complémentaire : réseau départemental - bande double densité - réglette CETIOM - eliquats Sortie Hiver - Jubil - N Tester - Farmstar - GPN Pilot - autre (à préciser) bilan azoté (si dérogation couverture automnale) :

7 Interventions phytosanitaires : date surface hors ZNT stade nom commercial complet dose g, kg ou l /ha cible visée (3) écolte : (3) organismes nuisibles ou symptômes susceptibles d'affecter la sûreté des produits d'origine végétale destinés à l'alimentation humaine ou animale (indiquer le nom du symptôme et la date du 1er constat) date de récolte : rendement : q/ha indemnisation dégats sur culture q/ha /ha (grêle, gibier ou autre) humidité : impuretés : PS : protéines : calibrage : autres : stockage du lot sur l'exploitation : (voir fiche suivi stockage du grain) oui - non n cellule ou case : Gestion de l'interculture : résidus après récolte : enfouis - prélevés - brûlés (4) (4) le brûlage des résidus n'est possible qu'avant implantation d'un colza ou de petites graines sous produits récoltés : quantité : si cédés : destinataire : prix : /ha couverture automnale : repousses - culture intermédiaire (CIPAN) - sol nu - culture - broyage si sol nu, raison dérogation couverture automnale : argile > 30% - limons hydromorphes non drainés - lutte contre vivaces, adventices annuelles et/ou limaces - récolte après le 1er septembre si CIPAN : espèce implantée : date d'implantation : date de destruction : Observations particulières y compris résultats d'analyse qui revêtent une importance pour la santé humaine mode de destruction : mécanique - gel - chimique! mai les rubriques précédées du sigle doivent obligatoirement être renseignées (conditionnalité des aides PAC) 2011

8 PACELLES : n ilots : CULTUE : surface par ilot : surface totale : type de sol : SPE : précédent : ZNT : oui - non anté précédent : Entreprise nature de l'intervention montant /ha Aides et contrats (1) : Semis : type surface ilot(s) montant variété, préciser si date surface ilot(s) /ha OGM dose de semis aide couplée (1) aide rotationnelle, traçabilité, Fumure organique et minérale : fumure azotée organique et minérale : selon contrat et/ou réglementation générale en vigueur date surface nature quantité /ha modalité apport des effluents (2) teneur unités apportées u /ha %N %P %K N P K S CaO (2) délai d'enfouissement, traitement anti odeur N P K S CaO total unités azote sur la parcelle N minéral N organique total unités /ha minérales organiques bilan azoté (si dérogation couverture automnale) : raisonnement de l'apport N : selon plan prévisionnel de fumure Interventions phytosanitaires : date surface hors ZNT stade nom commercial complet dose g, kg ou l /ha cible visée (3) - résultats d'analyse qui revêtent une importance pour la santé humaine (3) organismes nuisibles ou symptômes susceptibles d'affecter la sûreté des produits d'origine végétale destinés à l'alimentation humaine ou animale (indiquer le nom du symptôme et la date du 1er constat) Entretien ou récolte : Entretien mécanique : nature de l'intervention : date : Entretien chimique (voir rubrique interventions phytosanitaires) écolte selon contrat et/ou réglementation générale en vigueur : date : quantité : Gestion de l'interculture : date de destruction : résidus après destruction : enfouis - prélevés couverture automnale : repousses - culture intermédiaire (CIPAN) - sol nu - culture - broyage si sol nu, raison dérogation couverture automnale : argile > 30% - limons hydromorphes non drainés - lutte contre vivaces, adventices annuelles et/ou limaces - récolte après le 1er septembre si CIPAN : espèce implantée : date d'implantation : mai 2011! les rubriques précédées du sigle doivent obligatoirement être renseignées (conditionnalité des aides PAC) date de destruction : mode de destruction : mécanique - gel - chimique

9 PACELLES : n ilots : PAIIE : naturelle - temporaire - artificielle surface par ilot : surface totale : type de sol : SPE : précédent : % fauche : anté précédent : ZNT : oui - non Entreprise nature de l'intervention montant /ha Aides et contrats (1) : Semis : type surface montant /ha variété, préciser si date surface dose de semis OGM (1) aide rotationnelle, traçabilité, Fumure organique et minérale : fumure azotée organique et minérale date surface nature quantité /ha modalité apport des effluents (2) teneur unités apportées u /ha %N %P %K N P K S CaO (2) délai d'enfouissement, traitement anti odeur N P K S CaO total unités azote sur la parcelle N minéral N organique total unités /ha minérales organiques bilan azoté (si dérogation couverture automnale) : raisonnement de l'apport N : selon plan prévisionnel de fumure Interventions phytosanitaires : date surface hors ZNT nom commercial complet dose g, kg ou l /ha cible visée (3) - (3) organismes nuisibles ou symptômes susceptibles d'affecter la sûreté des produits d'origine végétale destinés à l'alimentation humaine ou animale (indiquer le nom du symptôme et la date du 1er constat) résultats d'analyse qui revêtent une importance pour la santé humaine indiquer : date(s) de récolte ou de mise en pâture (obligatoire seulement si traitement phytosanitaire réalisé sur la parcelle) - rendement écolte : Gestion de l'interculture : date de destruction : résidus après destruction : enfouis - prélevés couverture automnale : repousses - culture intermédiaire (CIPAN) - sol nu - culture - broyage si sol nu, raison dérogation couverture automnale : argile > 30% - limons hydromorphes non drainés - lutte contre vivaces, adventices annuelles et/ou limaces - récolte après le 1er septembre mai 2011! les rubriques précédées du sigle doivent obligatoirement être renseignées (conditionnalité des aides PAC) si CIPAN : espèce implantée : date d'implantation : date de destruction : mode de destruction : mécanique - gel - chimique

10 Stocks d'engrais Nom Stock début Prix unitaire Epandu este en stock

11 Stocks de semences Nom Stock début Prix unitaire Semé este en stock

12 Stocks de produits phytosanitaires pour connaître les produits phytos : Mélanges interdits (sauf dérogations) T+ T ZNT 100 m (classe 4) Période de floraison ou production d'exsudats pyréthrinoïde + triazole pyréthrinoïde + imidazole phrase de risque mélange interdit (sauf dérogation) mélange autorisé délai de 24 heures entre applications (pyréthrinoïde en premier) Stockage séparé T+ T Délai de rentrée Xn : Cas général : 6 heures en extérieur - 8 heures en milieu fermé Produits classés : 24 heures Produits classés : 48 heures Dérogation : produits dont l étiquette mentionne une «incorporation au sol aussitôt traitement» Campagne : exemple Nom commercial (complet) Délai ZNT DA Stock Classement rentrée Prix unitaire Utilisé (m) (jours) début (heures) Xn : 25 Opus , / : 12 este en stock

13 Nom commercial (complet) Campagne : Délai ZNT DA Stock Classement rentrée Prix unitaire Utilisé (m) (jours) début (heures) este en stock

14 Suivi stockage du grain Date n cellule ou case opération traitement insectide (produit, dose), ventilation Observations

15 Date n cellule ou case opération traitement insectide (produit, dose), ventilation Observations

Programme d actions à mettre en œuvre en zones vulnérables. Notice explicative. Les essentiels. Octobre 2012

Programme d actions à mettre en œuvre en zones vulnérables. Notice explicative. Les essentiels. Octobre 2012 Programme d actions à mettre en œuvre en zones vulnérables Notice explicative Octobre 2012 Les essentiels Depuis le 1 er septembre 2012, un nouveau programme d actions national s applique sur la totalité

Plus en détail

IMPLANTER OU MAINTENIR DES BANDES ENHERBÉES EN BORDURE DE COURS D EAU ET DE PLAN D EAU RÉHABILITER LES TÊTES DE FORAGE NON CONFORMES

IMPLANTER OU MAINTENIR DES BANDES ENHERBÉES EN BORDURE DE COURS D EAU ET DE PLAN D EAU RÉHABILITER LES TÊTES DE FORAGE NON CONFORMES IMPLANTER DES CULTURES INTERMÉDIAIRES PIÈGES À NITRATES (CIPAN) Afin d'éviter le lessivage des nitrates en excès après la récolte, il est indispensable d implanter une CIPAN (moutarde, phacélie, seigle

Plus en détail

ATOUTS ET CONTRAINTES PAR RAPPORT AU CAHIER DES CHARGES DE L AB Filière Bovins Lait

ATOUTS ET CONTRAINTES PAR RAPPORT AU CAHIER DES CHARGES DE L AB Filière Bovins Lait LE SOL forts Sol sensible à l érosion Part du parcellaire labourable faible Accès limité ou difficile aux parcelles pâturées Peu d engrais organiques (effluents d élevage) disponibles sur l exploitation

Plus en détail

ACTION N 1 Itinéraires techniques du colza en agrobiologie

ACTION N 1 Itinéraires techniques du colza en agrobiologie ACTION N 1 Itinéraires techniques du colza en agrobiologie Maître d œuvre : Chambres d Agriculture de Bretagne Partenaires : INRA, Cetiom, CRA des Pays de la Loire, Union Eolys, semenciers Durée du programme

Plus en détail

Les Services de la Chambre d'agriculture

Les Services de la Chambre d'agriculture Les Services de la Chambre d'agriculture Dénomination du Service ATE (Aide Technique à l Épandage des effluents d élevage) Département PRODUCTIONS VÉGÉTALES Agent(s) en charge du dossier Emilie SAVOURAT

Plus en détail

Couverts associés au colza Premiers résultats

Couverts associés au colza Premiers résultats Le 29 juillet 21 Couverts associés au colza Premiers résultats AVERTISSEMENT LA NOTE QUI SUIT CORRESPOND AUX PREMIERS RESULTATS PARTIELS DE DEUX ANNEES D ESSAIS REALISES EN SEMIS DIRECT DANS UN CONTEXTE

Plus en détail

Caractéristiques des principales cultures intermédiaires

Caractéristiques des principales cultures intermédiaires Caractéristiques des principales cultures intermédiaires Références disponibles pour la région Poitou-Charentes Réalisé à partir : - des essais conduits en Poitou-Charentes 2000-2008 - résultats de simulation

Plus en détail

LE SEMOIR À DISQUES : UN OUTIL OPPORTUN. Témoignage de Jean-Paul SAMSON

LE SEMOIR À DISQUES : UN OUTIL OPPORTUN. Témoignage de Jean-Paul SAMSON LE SEMOIR À DISQUES : UN OUTIL OPPORTUN Témoignage de Jean-Paul SAMSON 1 Jean Paul SAMSON Lorry-Mardigny (57) 1.3 UTH Types de sol principaux : 75% argilo-calcaire 20% argilo-limoneux SAU 137 ha orge hiver

Plus en détail

Nouveau module de gestion des stocks

Nouveau module de gestion des stocks La Lettre n 6 - août 2010 De nouvelles évolutions conséquentes viennent d'être mises en ligne : la possibilité de saisir ses factures et gérer ses stocks d'intrants, saisir les personnes qui interviennent

Plus en détail

Description Les calendriers d interdiction d épandage sont fixés selon l occupation du sol de chaque parcelle et les catégories de fertilisants.

Description Les calendriers d interdiction d épandage sont fixés selon l occupation du sol de chaque parcelle et les catégories de fertilisants. Mesure n 1 Périodes d'interdiction d'épandage des fertilisants Les calendriers d interdiction d épandage sont fixés selon l occupation du sol de chaque parcelle et les catégories de fertilisants. Types

Plus en détail

Après-midi technique à l EARL de la Rue. Tournesol. A Bretoncelles, le lundi 3 juin 2013. - le Mildiou :

Après-midi technique à l EARL de la Rue. Tournesol. A Bretoncelles, le lundi 3 juin 2013. - le Mildiou : - le Mildiou : - le Sclérotinia : Semer sur des parcelles bien ressuyées Eviter les mouillères Détruire les repousses Arracher manuellement toute plante contaminée prévenir la DRAAF < 01/07 en cas d attaque

Plus en détail

Essai colza en système de cultures innovant

Essai colza en système de cultures innovant Essai colza en système de cultures innovant Compte-rendu d essais Année 2010-2011 COURTOIS Nicolas Avec la collaboration de M. BOSSON Christophe, exploitant à Aire-la-Ville Sommaire 1. Présentation...

Plus en détail

DIRECTIVE NITRATES ZONE VULNERABLE 4ème Programme d Actions

DIRECTIVE NITRATES ZONE VULNERABLE 4ème Programme d Actions DIRECTIVE NITRATES ZONE VULNERABLE 4ème Programme d Actions Novembre 2010 CHAMBRE D AGRICULTURE 47 4ème Programme d Actions ZONE VULNERABLE Quelle zone? 93 communes 2466 exploitations 94425 ha 4ème Programme

Plus en détail

Le diagnostic agronomique pour expliquer les rendements du colza

Le diagnostic agronomique pour expliquer les rendements du colza Le diagnostic agronomique pour expliquer les rendements du colza Présentation des dispositifs récents d acquisition de références Méthodes utilisées pour le traitement des données Jean LIEVEN, chargé d

Plus en détail

Couverts DN et SIE. la Zone Vulnérable. groupes cultures juillet 2015. campagne 2014-2015. ZAR = Zone Action Renforcée = pour partie anciennes ZPPN

Couverts DN et SIE. la Zone Vulnérable. groupes cultures juillet 2015. campagne 2014-2015. ZAR = Zone Action Renforcée = pour partie anciennes ZPPN Couverts DN et SIE groupes cultures juillet 2015 la Zone Vulnérable campagne 2014-2015 ZAR ZAR = Zone Action Renforcée = pour partie anciennes ZPPN 1 la Zone Vulnérable Projet d extension : Bassin Seine

Plus en détail

Parcelle 4 Epineuse g 2005 / 2006 EARL NAÏS Pocket-Agri v1.0

Parcelle 4 Epineuse g 2005 / 2006 EARL NAÏS Pocket-Agri v1.0 1 sur 5 Parcelle 4 Epineuse g 2005 / 2006 EARL NAÏS Pocket-Agri v1.0 Ilôt(s) Parcelle PARCELLE Culture prévue Culture réalisée Précédent Anté précédent 4 Epineuse g 11.2 Ble tendre Ble tendre Pois Pois

Plus en détail

DREAL Bretagne. Directive nitrates 5 ème programme d'actions en Bretagne

DREAL Bretagne. Directive nitrates 5 ème programme d'actions en Bretagne DREAL Bretagne Directive nitrates 5 ème programme d'actions en Bretagne DREAL Bretagne Direction Régionale de l Environnement, de l Aménagement et du Logement BRETAGNE www.bretagne.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Passer du conventionnel à l économe en 3 ans. Emilie Denis, Adeas Civam 72 Sébastien Lallier, agriculteur

Passer du conventionnel à l économe en 3 ans. Emilie Denis, Adeas Civam 72 Sébastien Lallier, agriculteur Passer du conventionnel à l économe en 3 ans Emilie Denis, Adeas Civam 72 Sébastien Lallier, agriculteur Contexte & Système d exploitation CONTEXTE Localisation Climat Beauce. Au sud de l Eure-et-Loir.

Plus en détail

Cultures intermédiaires

Cultures intermédiaires Pourquoi implanter un couvert? Couverts, intercultures, dérobées, engrais verts, CIPAN Tous ces termes sont proches et se distinguent par la finalité de la couverture végétale mise en place sur la parcelle.

Plus en détail

RAISONNEMENT FERTILISATION COLZA

RAISONNEMENT FERTILISATION COLZA Fiche 3 RAISONNEMENT FERTILISATION COLZA Dose = (besoins - fournitures ) / CAU Campagne culturale (année) : Date d'ouverture du bilan : 2ème quinzaine de janvier IDENTIFICATION DE LA PARCELLE - NATURE

Plus en détail

Conduite du colza en Bretagne

Conduite du colza en Bretagne Conduite du colza en Bretagne Saint Gouéno, 16 juin 2011 Réalisé par JL.Giteau, A.Guillermou, L.Quéré, JP.Turlin (CA Bretagne), J.Raimbault (Cetiom) Place du colza dans nos systèmes de production Surfaces

Plus en détail

Hiver. Destruction par le gel et / ou chimique MINERALISATION

Hiver. Destruction par le gel et / ou chimique MINERALISATION QU EST-CE QU UNE PLANTE COMPAGNE? C est un couvert végétal semé en association avec une culture principale afin d améliorer son comportement agronomique et sa rentabilité. Initialement travaillés sur la

Plus en détail

Tech Infos Grandes Cultures Bio

Tech Infos Grandes Cultures Bio Tech Infos Grandes Cultures Bio N 9 / janvier 2015 Evaluer les systèmes en grandes cultures biologiques Résultats de 4 années d essais à La Saussaye L ESSAI EN BREF Afin d évaluer la faisabilité technique,

Plus en détail

Tournesol. Moyenne. Les 4 Saisons

Tournesol. Moyenne. Les 4 Saisons La sécheresse de l été 2012 n a pas eu raison de la culture de tournesol. Les résultats économiques sont toujours en progression, malgré un rendement moyen décevant. 26 exploitations 163 hectares 6,3 ha/expl.

Plus en détail

La liste des espèces protégées et menacées en France peut être consultée sur le site INTERNET http://inpn.mnhn.fr/

La liste des espèces protégées et menacées en France peut être consultée sur le site INTERNET http://inpn.mnhn.fr/ DOMAINE «ENVIRONNEMENT» FICHE ENVIRONNEMENT I CONSERVATION DES OISEAUX SAUVAGES, CONSERVATION DES HABITATS Quel est l objectif? Les espèces végétales et animales menacées et les habitats naturels remarquables

Plus en détail

SDSCV Semis Direct Sous Couvert Végétal

SDSCV Semis Direct Sous Couvert Végétal SDSCV Semis Direct Sous Couvert Végétal de nouveaux systèmes de cultures pour une moindre dépendance aux engrais minéraux de synthèse 1 er bilan des expérimentations menées par ARVALIS augmenter les effets

Plus en détail

Haute-Garonne Directive Nitrates 4ème programme d action

Haute-Garonne Directive Nitrates 4ème programme d action Haute-Garonne Directive Nitrates 4ème programme d action Vous travaillez des parcelles agricoles situées dans la zone vulnérable ou Vous disposez d un bâtiment d élevage situé dans la zone vulnérable Carte

Plus en détail

Rapport de stage Bac Pro CGEA Systèmes d élevage

Rapport de stage Bac Pro CGEA Systèmes d élevage Rapport de stage Bac Pro CGEA Systèmes d élevage Diagnostics de l exploitation Dans cette partie, vous devez réaliser un diagnostic, c est-à-dire que vous devez expliquer ce qui est bien et ce qui ne l

Plus en détail

Document Sensibilisation à la problématique campagnols et à l utilisation d appâts à base de bromadiolone. Sommaire

Document Sensibilisation à la problématique campagnols et à l utilisation d appâts à base de bromadiolone. Sommaire Page 1 sur 12 Sommaire 1. Risques liés à l utilisation d appâts contenant de la bromadiolone envers l utilisateur et les personnes :... 2 2. Risques liés à l utilisation d appâts contenant de la bromadiolone

Plus en détail

Mieux gérer l interculture pour un bénéfice agronomique et environnemental Légumineuses, comment les utiliser comme cultures intermédiaires?

Mieux gérer l interculture pour un bénéfice agronomique et environnemental Légumineuses, comment les utiliser comme cultures intermédiaires? Mieux gérer l interculture pour un bénéfice agronomique et environnemental Légumineuses, comment les utiliser comme cultures intermédiaires? Synthèse des travaux menés par la Chambre Régionale d Agriculture

Plus en détail

Les mesures du programme d actions «nitrates» obligatoires dans les zones vulnérables de la région Midi-Pyrénées

Les mesures du programme d actions «nitrates» obligatoires dans les zones vulnérables de la région Midi-Pyrénées Les mesures du programme d actions «nitrates» obligatoires dans les zones vulnérables de la région Midi-Pyrénées Le programme d actions «nitrates» La directive dite «nitrates» adoptée en 1991 vise à réduire

Plus en détail

1 000 ** 4 000 4 000 30 000,00

1 000 ** 4 000 4 000 30 000,00 PVE 2014 Investissements matériels éligibles Zonage Enjeux Tout département Enjeux "ressource en eau" En démarche PAT Roucarié* Enjeux phytosanitaires fertilisation et érosion Hors PAT et en ZEP Taux d'aide

Plus en détail

Présentation de nos services en travaux agricoles

Présentation de nos services en travaux agricoles Pour aller toujours plus loin ensemble: http://www.agriprecision.net Alexandre VILLAIN Mob. 06 86 91 21 90 Tel./Fax. 05 46 26 38 76 Email: info@agriprecision.net SARL AGRIPRECISION, 6 Le Puy Au Clerc,

Plus en détail

Référentiel photographique lié aux particularités topographiques dans le Département de Saône et Loire.

Référentiel photographique lié aux particularités topographiques dans le Département de Saône et Loire. Référentiel photographique lié aux particularités topographiques dans le Département de Saône et Loire. DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES SERVICE ECONOMIE AGRICOLE 37 Bd Henri Dunant BP 94029-71040

Plus en détail

Les couverts végétaux en interculture entre céréale et tournesol. Vincent LECOMTE - CETIOM

Les couverts végétaux en interculture entre céréale et tournesol. Vincent LECOMTE - CETIOM Les couverts végétaux en interculture entre céréale et tournesol Vincent LECOMTE - CETIOM Sommaire Couverts végétaux et réglementation état des lieux régional Spécificité des sols argileux Effet des couverts

Plus en détail

Référentiel Diversification 2005

Référentiel Diversification 2005 Référentiel Diversification 2005 CHAMBRES D'AGRICULTURE LORRAINE P O M M E S D E T E R R E H o r s f i l i è r e o r g a n i s é e La culture de pommes de terre en Lorraine (surface totale y compris industrielle)

Plus en détail

Les évolutions dans l application de la Directive Nitrates - Situtation au 1 er janvier 2014

Les évolutions dans l application de la Directive Nitrates - Situtation au 1 er janvier 2014 Les évolutions dans l application de la Directive Nitrates - Situtation au 1 er janvier 2014 L application de la Directive Nitrates en France est établie par un programme d actions national qui a fait

Plus en détail

LES ENGRAIS VERTS. Un outil pour le bon fonctionnement du sol

LES ENGRAIS VERTS. Un outil pour le bon fonctionnement du sol LES ENGRAIS VERTS Un outil pour le bon fonctionnement du sol Un engrais vert est un couvert végétal constitué d une ou plusieurs espèces, de croissance généralement rapide, cultivé pour être incorporé

Plus en détail

Consommations d'énergie et systèmes fourragers en bovins viande

Consommations d'énergie et systèmes fourragers en bovins viande Consommations d'énergie et systèmes fourragers en bovins viande Quelques leviers d'action Jean-Bernard MIS CA81 Siège Social 96 rue des agriculteurs BP 89 81003 ALBI Cedex Tél : 05 63 48 83 83 Fax : 05

Plus en détail

Directive Nitrates. DDT de l Isl

Directive Nitrates. DDT de l Isl Directive Nitrates 5ème programme d actions d National et RégionalR DDT de l Isl Isère Rappel Directive nitrates et programme d actions d nitrates Afin de lutter contre la pollution des eaux par les nitrates,

Plus en détail

Agriculture intégrée Valoriser l agronomie pour des systèmes plus autonomes

Agriculture intégrée Valoriser l agronomie pour des systèmes plus autonomes Agriculture intégrée Valoriser l agronomie pour des systèmes plus autonomes Guide pratique 2013 Guide pratique 2013 Avant-propos Ce guide est construit pour répondre d une façon nouvelle aux enjeux d

Plus en détail

Comment choisir les espèces?

Comment choisir les espèces? 16 Disposer d un gazon en adéquation avec l environnement pédo-climatique, avec l utilisation de la prairie (pâturage et/ou fauche), sa durée, et le type de bovins (lait ou viande) sont des éléments à

Plus en détail

PAC 2014 : Aide à l'assurance récolte

PAC 2014 : Aide à l'assurance récolte PRÉFET DE L'INDRE DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES Service de la Politique Agricole et du Développement Rural Cité administrative Bd George Sand CS 60616 36020 CHATEAUROUX Cedex ARTICLE DDT 2014

Plus en détail

Colza Culture 4.6.11. Généralités. Types de sol. Préparation du sol. Rotation des cultures

Colza Culture 4.6.11. Généralités. Types de sol. Préparation du sol. Rotation des cultures Colza Culture 4.6.11 Généralités Plante oléagineuse (40 à 42% d huile dans la graine). Famille des crucifères. Culture adaptée aux zones plutôt fraîches (jusqu à 800 m d altitude environ). Bonne couverture

Plus en détail

Préfet de la région Nord-Pas-de-Calais

Préfet de la région Nord-Pas-de-Calais Préfet de la région Nord-Pas-de-Calais ARRÊTÉ établissant le programme d actions régional en vue de la protection des eaux contre la pollution par les nitrates d origine agricole pour la région Nord-Pas-de-Calais

Plus en détail

y Négoce Productions Végétales y Activités y Chiffres y Spécificités

y Négoce Productions Végétales y Activités y Chiffres y Spécificités y Négoce Productions Végétales y Activités y Chiffres y Spécificités NEGOCE PRODUCTIONS VEGETALES w 396 millions d euros de chiffre d affaires w 220 salariés w 75 centres appro/collecte w 1,02 million

Plus en détail

Adaptation de la conduite culturale après un couvert végétal dans le contexte pédo-climatique du Sud-Ouest de la France 2004-2005

Adaptation de la conduite culturale après un couvert végétal dans le contexte pédo-climatique du Sud-Ouest de la France 2004-2005 Adaptation de la conduite culturale après un couvert végétal dans le contexte pédo-climatique du Sud-Ouest de la France 2004-2005 Laurent J., Blazian M.J. in Arrue Ugarte J.L. (ed.), Cantero-Martínez C.

Plus en détail

Protection intégrée du blé. Une stratégie gagnante

Protection intégrée du blé. Une stratégie gagnante Protection du blé Une stratégie gagnante Protection du blé L attente de la société pour une agriculture plus respectueuse de l environnement est très forte, elle est à l origine de programmes comme Ecophyto

Plus en détail

EXPLOITATIONS D ELEVAGE : Obligations réglementaires concernant les effluents d élevage

EXPLOITATIONS D ELEVAGE : Obligations réglementaires concernant les effluents d élevage EXPLOITATIONS D ELEVAGE : Obligations réglementaires concernant les effluents d élevage JUIN 2012 SOMMAIRE Les régimes des exploitations d élevage : RSD, ICPE ou IED... p.1 Les démarches administratives

Plus en détail

CANALISATION DE TRANSPORT DE GAZ NATUREL ARC DE DIERREY. Barèmes d indemnisation des dommages causés aux cultures et aux sols

CANALISATION DE TRANSPORT DE GAZ NATUREL ARC DE DIERREY. Barèmes d indemnisation des dommages causés aux cultures et aux sols CANALISATION DE TRANSPORT DE GAZ NATUREL ARC DE DIERREY Barèmes d indemnisation des dommages causés aux cultures et aux sols Canalisation CUVILLY (60) VOISINES (52) page 1 SOMMAIRE Pages 1 Indemnités pour

Plus en détail

Fertilisation localisée sur colza

Fertilisation localisée sur colza Fertilisation localisée sur colza Point sur l action en cours Avec le concours de C. Vogrincic, L. Champolivier, P. Cristante, O. Mangenot, P. Fauvin 1 Exigence du colza en P205 - Le colza est une culture

Plus en détail

Sommaire. Système sec 60 ha double actif. Système sec 100 ha fort potentiel. Système sec 150 ha fort potentiel. Système sec 150 ha moyen potentiel

Sommaire. Système sec 60 ha double actif. Système sec 100 ha fort potentiel. Système sec 150 ha fort potentiel. Système sec 150 ha moyen potentiel Sommaire Système sec 60 ha double actif Système sec 100 ha fort potentiel Système sec 150 ha fort potentiel Système sec 150 ha moyen potentiel Système sec 200 ha moyen potentiel Edition 2015 : campagne

Plus en détail

Expérimentation Colza AB en Lorraine 2011-2012 - Mélanges variétaux- - Associations espèces- - Densité de semis-

Expérimentation Colza AB en Lorraine 2011-2012 - Mélanges variétaux- - Associations espèces- - Densité de semis- Expérimentation Colza AB en Lorraine 2011-2012 - Mélanges variétaux- - Associations espèces- - Densité de semis- La démarche Lorraine 1) Le colza en AB est une culture peu cultivée en Lorraine. PROBIOLOR

Plus en détail

Journée technique GC AB Essai système de culture

Journée technique GC AB Essai système de culture Journée technique GC AB Essai système de culture Contexte Contexte V. Salou 2011 2012 2013 2014 Constat : la production de céréales et de protéagineux bio est déficitaire de 30% en Bretagne Conception

Plus en détail

Produire du Colza à bas niveaux d intrants

Produire du Colza à bas niveaux d intrants Produire du à bas niveaux d intrants août 2009 Pourquoi réduire les intrants? Le colza est une culture exigeante en intrants. En effet, ses besoins azotés élevés et la grande diversité de ses ravageurs

Plus en détail

Groupe Mixte de Concertation PAC

Groupe Mixte de Concertation PAC Groupe Mixte de Concertation PAC 22 Juillet 2014 Préfecture de la Charente-maritime 1 de la Charente-Maritime 1. Généralités: - Les contrôles éligibilité et conditionnalité de la PAC 2. Bilan de la campagne

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE ATELIER D ÉVEIL SCIENTIFIQUE. «Eau, Nitrate et Agriculture durable» POUR L ÉCOLE FONDAMENTALE

DOSSIER PEDAGOGIQUE ATELIER D ÉVEIL SCIENTIFIQUE. «Eau, Nitrate et Agriculture durable» POUR L ÉCOLE FONDAMENTALE DOSSIER PEDAGOGIQUE ATELIER D ÉVEIL SCIENTIFIQUE POUR L ÉCOLE FONDAMENTALE «Eau, Nitrate et Agriculture durable» SYNTHESE DE L ATELIER L utilisation des nitrates : Synthèse Résume les différentes situations

Plus en détail

Colza. Synthèse variétale 2014

Colza. Synthèse variétale 2014 Colza Synthèse variétale 2014 La campagne 201-2014 en colza aura été marquée par des conditions humides de l implantation à la récolte. Sur certaines zones, la culture a nécessité moins de passage de protection

Plus en détail

Utilisation de l acide acétique (vinaigre)

Utilisation de l acide acétique (vinaigre) Journées Substances Naturelles en Protection des Cultures Réglementation, expérimentation, usages 9 & 10 avril 2013 Utilisation de l acide acétique (vinaigre) dans la lutte contre la carie du blé (Tilletia

Plus en détail

La fertilisation azotée des grandes cultures et les outils de pilotage. Régis HELIAS, 6 Novembre 2013

La fertilisation azotée des grandes cultures et les outils de pilotage. Régis HELIAS, 6 Novembre 2013 La fertilisation azotée des grandes cultures et les outils de pilotage Régis HELIAS, 6 Novembre 2013 Nutrition azotée des cultures: une démarche en plusieurs étapes Un seul objectif: équilibre de la fertilisation

Plus en détail

Mise en œuvre des outils. L. VARVOUX (Terrena)

Mise en œuvre des outils. L. VARVOUX (Terrena) Mise en œuvre des outils L. VARVOUX (Terrena) Témoignage de Laurent Varvoux Service Agronomie Terrena Responsable relations Sol - Cultures Fertilisation Outils d Aide à la Décision Couverts végétaux Membre

Plus en détail

Colza d hiver «associé» : technique et intérêts. Vincent Trotin CA17

Colza d hiver «associé» : technique et intérêts. Vincent Trotin CA17 Colza d hiver «associé» : technique et intérêts Vincent Trotin CA17 Le colza associé : une technique innovante pour réduire engrais et phytos Principe : semis simultané du colza d hiver + couvert gélif

Plus en détail

Production de la biomasse végétale

Production de la biomasse végétale 4 Production de la biomasse végétale Ce support a été réalisé avec le soutien financier du Compte d'affectation spéciale "Développement Agricole et Rural" du Ministère de l'alimentation, de l'agriculture

Plus en détail

Innovant flexible plus sûr! Applications avant semis au printemps. Le meilleur du monde pour l agriculture suisse

Innovant flexible plus sûr! Applications avant semis au printemps. Le meilleur du monde pour l agriculture suisse Innovant flexible plus sûr! Applications avant semis au printemps Le meilleur du monde pour l agriculture suisse Technologie de nouvelle génération grâce à sa formulation avec sel de potassium et ses nouveaux

Plus en détail

La fumure d entretien

La fumure d entretien Septième note inter régionale Rhône Méditerranée fertilisation de la vigne 2008-2009 Cette note a pour destinataires les conseillers viticoles et les vignerons de la région Rhône-Méditerranée. Elle a pour

Plus en détail

Caractéristiques. Fréquence du système. Perspectives. Utilisation des surfaces. Atouts. Contraintes. Système Pommes de terre et légumes.

Caractéristiques. Fréquence du système. Perspectives. Utilisation des surfaces. Atouts. Contraintes. Système Pommes de terre et légumes. Système Pommes de terre et légumes. Caractéristiques Variantes de ce système : Il existe près de 150 exploitations de moins de 100 ha qui produisent de la pomme de terre, essentiellement pour une vente

Plus en détail

Lutte contre la pollution par les nitrates

Lutte contre la pollution par les nitrates Lutte contre la pollution par les nitrates Le 5ème PAZV en 8 mesures Nicolas Cornuault Service Eau et Environnement DDT 79 Sonia Baron DREAL Poitou-Charentes Contexte actuel 5 ème PAZV Double condamnation

Plus en détail

BELchanvre. Journée transfrontalière. Gembloux, le 19 juin 2013

BELchanvre. Journée transfrontalière. Gembloux, le 19 juin 2013 BELchanvre Journée transfrontalière Gembloux, le 19 juin 2013 La filière chanvre en Wallonie La société Coopérative : 29 agriculteurs (pers. physiques/morales) + CER Groupe intérêt d'autres producteurs

Plus en détail

Fiche Technique. Septembre 2008

Fiche Technique. Septembre 2008 Fiche Technique Production Développée en Languedoc-Roussillon Filière Oléo-Protéagineux Soja Septembre 2008 Rédigée par : Christophe BONNEMORT Chambre d Agriculture de l Aude Potentiel des marchés Production

Plus en détail

BILAN DE SANTE DE LA PAC. Chambre d Agriculture de Lot-et-Garonne 21.04.10

BILAN DE SANTE DE LA PAC. Chambre d Agriculture de Lot-et-Garonne 21.04.10 BILAN DE SANTE DE LA PAC PLAN DE L EXPOSE 1-2003 : Les accords de Luxembourg 2-2009 : Bilan de Santé de la PAC 3- Article 63 :Surfaces dotées de DPU 4- Article 68 : Nouvelles aides couplées 5- La conditionnalité

Plus en détail

Soja et mais semé dans du seigle roulé, orge semé dans le sarrasin

Soja et mais semé dans du seigle roulé, orge semé dans le sarrasin Soja et mais semé dans du seigle roulé, orge semé dans le sarrasin Objectif. Il y a 4 ans je m installait dans une ferme de 100Ha. Apres 2 ans observant l'état si pauvre et usé de la terre, j ai devenu

Plus en détail

CIPEL Plan d action 2011-2020 Tableau de bord technique 2014

CIPEL Plan d action 2011-2020 Tableau de bord technique 2014 Objectifs du plan d action 2011-2020 Dans le domaine agricole, le plan d action vise principalement à réduire les apports en phosphore dans les eaux par ruissellement ou érosion et à limiter les apports

Plus en détail

ProConseil PROGRAMME DE MAINTIEN DE LA FERTILITE DES SOLS DU CANTON DE VAUD 2014-2019

ProConseil PROGRAMME DE MAINTIEN DE LA FERTILITE DES SOLS DU CANTON DE VAUD 2014-2019 PROGRAMME DE MAINTIEN DE LA FERTILITE DES SOLS DU CANTON DE VAUD 2014-2019 Partenaires Département de l économie Service de l agriculture Direction générale de l environnement Géologie, sols et déchets

Plus en détail

La réglementation liée aux produits phytosanitaires en ZNA

La réglementation liée aux produits phytosanitaires en ZNA Un contexte en constante évolution La réglementation liée aux produits phytosanitaires en ZNA Pauline Bodin, chargée de mission Ecophyto ZNA Direction régionale et interdépartementale de l alimentation,

Plus en détail

Recommandations pour finir la campagne 2012

Recommandations pour finir la campagne 2012 La Lettre n 17 10 Juillet 2012 Voici quelques informations pour vous aider à clôturer la campagne 2012 et à bien débuter la campagne 2013 : vérifications sur le cahier d épandage, saisie de la récolte,

Plus en détail

Systèmes de culture associés à l utilisation de couverts végétaux permanents

Systèmes de culture associés à l utilisation de couverts végétaux permanents Systèmes de culture associés à l utilisation de couverts végétaux permanents Quelle faisabilité pour ces systèmes de culture innovants? 1 21 décembre 2009 Grégory Véricel Plan Introduction I. Principes

Plus en détail

Freins et leviers aux conversions à l agriculture biologique en Grandes cultures

Freins et leviers aux conversions à l agriculture biologique en Grandes cultures Freins et leviers aux conversions à l agriculture biologique en Grandes cultures Etude d un cas type ROSACE 1 Travail réalisé par Richard d Humières, élève AgroParisTech, stagiaire au Pôle économie et

Plus en détail

programme d Actions Nitrates

programme d Actions Nitrates Les mesures du programme d Actions Nitrates dans les zones vulnérables de la région Bourgogne la bonne dose au bon endroit au bon moment la bonne dose au bon endroit au bon moment 2 La préservation de

Plus en détail

CREATION OU EXTENSION DE BATIMENTS AGRICOLES FICHE DE RENSEIGNEMENTS

CREATION OU EXTENSION DE BATIMENTS AGRICOLES FICHE DE RENSEIGNEMENTS CREATION OU EXTENSION DE BATIMENTS AGRICOLES FICHE DE RENSEIGNEMENTS JOINDRE : - 1 demande de déclaration ou d'autorisation, - 1 plan de situation (1/25000 ème ) des bâtiments et des zones d'épandage,

Plus en détail

BAREME D INDEMNISATION POUR DEGATS CAUSES AUX CULTURES ET AUX SOLS

BAREME D INDEMNISATION POUR DEGATS CAUSES AUX CULTURES ET AUX SOLS BAREME D INDEMNISATION POUR DEGATS CAUSES AUX CULTURES ET AUX SOLS Mars 2015 Campagne 2013-2014 150018 AF PRÉALABLE Les barèmes suivants permettent d'évaluer les préjudices subis par l'exploitant agricole

Plus en détail

Bilan des essais variétés 2012 céréales à paille et préconisations

Bilan des essais variétés 2012 céréales à paille et préconisations SEPTEMBRE 2012 Bilan des essais variétés 2012 céréales à paille et préconisations La climatologie de 2012 s'est caractérisée par un automne doux puis par un froid hivernal intense, accompagné d un déficit

Plus en détail

Bilan de fin de campagne 2013

Bilan de fin de campagne 2013 Haute-Loire Bulletin N 38 Le 4 Septembre 2013 Bilan de fin de campagne 2013 Agrément phyto pharmaceuthique multi- site porté par l APCA n IF 01762 Une campagne 2012-2013 marquée par le froid et la pluie

Plus en détail

Agri-Péron. After Life communication plan

Agri-Péron. After Life communication plan Agri-Péron After Life communication plan Agri-Péron, une opération animée de septembre 2004 à octobre 2007 par la Chambre d Agriculture de l Aisne, la coopérative CERENA, ARVALIS-Institut du végétal et

Plus en détail

Jacques CAPDEVILLE Yves LEFRILEUX Institut de l Elevage

Jacques CAPDEVILLE Yves LEFRILEUX Institut de l Elevage Réglementations applicables aux exploitations agricoles Gestion des effluents d élevage et de fromagerie en élevage caprin Aspects réglementaires Jacques CAPDEVILLE Yves LEFRILEUX Institut de l Réglementation

Plus en détail

Quelles adaptations techniques envisagées pour la production et la première transformation des plantes médicinales?

Quelles adaptations techniques envisagées pour la production et la première transformation des plantes médicinales? mai 2011 Quelles adaptations techniques envisagées pour la production et la première transformation des plantes médicinales? Projet ADAPROD Avis N AO-1046-1994 Une étude réalisée par l iteipmai LES ÉTUDES

Plus en détail

ferti-pratiques Le potassium Élément le plus mobilisé par les plantes fiche n 28

ferti-pratiques Le potassium Élément le plus mobilisé par les plantes fiche n 28 ferti-pratiques Le potassium Élément le plus mobilisé par les plantes fiche n 28 Le potassium, régulateur et anti-stress des plantes Le potassium circule dans la plante sous la forme du cation + tel qu

Plus en détail

Contenu du décret «boues» n 97-1133 du 8 décembre 1997 relatif à l épandage des boues issues du traitement des eaux usées

Contenu du décret «boues» n 97-1133 du 8 décembre 1997 relatif à l épandage des boues issues du traitement des eaux usées Contenu du décret «boues» n 97-1133 du 8 décembre 1997 relatif à l épandage des boues issues du traitement des eaux usées Art 1 : objet = définir les conditions d épandage sur sols agricoles, forestiers

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE Allonger sa rotation - Pourquoi? Comment?

FICHE TECHNIQUE Allonger sa rotation - Pourquoi? Comment? Concevoir des SYSTEMES de PRODUCTION INNOVANTS et DURABLES FICHE TECHNIQUE Allonger sa rotation - Pourquoi? Comment? Rotation classique des systèmes céréaliers lorrains : rotation triennale fondée sur

Plus en détail

Info.pl@ine N 400 25 janvier 2012 5 pages CEREALES RELIQUATS

Info.pl@ine N 400 25 janvier 2012 5 pages CEREALES RELIQUATS Info.pl@ine N 400 25 janvier 2012 5 pages CEREALES RELIQUATS Risque verse Comment bien prélever? AGRO-METEO Les températures enregistrées ces derniers mois restent exceptionnelles. Pour les premiers semis

Plus en détail

L autorisation de mise sur le marché des produits et la lecture de l étiquette

L autorisation de mise sur le marché des produits et la lecture de l étiquette -I - Fiche I - 1 Du choix des produits phytosanitaires à leur stockage L autorisation de mise sur le marché des produits et la lecture de l étiquette a) ÉLÉMENTS DE RÉGLEMENTATION Pour être vendu, distribué,

Plus en détail

Projet Mosabio Rapport d essai 2014

Projet Mosabio Rapport d essai 2014 Introduction Projet Mosabio Rapport d essai 2014 Le projet Mosabio a été proposé en 2011 par un groupe de travail comprenant AGRIDEA, Agroscope et le FiBL. Il s inscrit dans le contexte du déficit de l

Plus en détail

Quels autres services environnementaux peut-on attendre?

Quels autres services environnementaux peut-on attendre? 1 Quels autres services environnementaux peut-on attendre? Une réduction des transferts de nitrates par drainage à Ludelange Expérimentation Bougies Poreuses à Ludelange (57) (comparaison SDSC/Labour)

Plus en détail

2. Les conditions spécifiques d éligibilité à la mesure «HN_SCAR_HE4»

2. Les conditions spécifiques d éligibilité à la mesure «HN_SCAR_HE4» Direction départementale des territoires et de la mer de Seine - Maritime TERRITOIRE «SYNDICAT MIXTE DU SAGE DES BASSINS VERSANTS CAILLY AUBETTE ROBEC» MESURE TERRITORIALISEE «HN_SCAR_HE4» CAMPAGNE 2010

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DEMANDE D INSTALLATION IMPORTANT!: Les renseignements demandés dans ce document permettront au Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) de donner un avis technique

Plus en détail

Logiciels et services AEI - ARSOE de DOUAI

Logiciels et services AEI - ARSOE de DOUAI 7 G e s t i o n d e L a b o r at o i r e d e S e m e n c e s B o v i n e s Outil informatique à destination des techniciens de Laboratoires de Semences Bovines permettant de gérer la taurellerie, la production

Plus en détail

«La ville jardin» Grande-Synthe (Nord)

«La ville jardin» Grande-Synthe (Nord) Valorisation des patrimoines bâti et naturel > Gestion différenciée des espaces verts Zones naturelles en périphérie de la ville : la gestion consiste en un fauchage une à deux fois par an avec enlèvement

Plus en détail

Mesures Pourriture annulaire (Clavibacter michiganensis spp. sepedonicus) Pommes de terre, parcelles, matériel (Directive 93/85/CEE)

Mesures Pourriture annulaire (Clavibacter michiganensis spp. sepedonicus) Pommes de terre, parcelles, matériel (Directive 93/85/CEE) 1 Mesures Pourriture annulaire (Clavibacter michiganensis spp. sepedonicus) Pommes de terre, parcelles, matériel (Directive 93/85/CEE) 1. POMMES DE TERRE DECLAREES CONTAMINEES. 1.1 Ne peuvent pas être

Plus en détail

Fiche Technique. Semences de betterave. Septembre 2008

Fiche Technique. Semences de betterave. Septembre 2008 Fiche Technique Production Développée en Languedoc-Roussillon Filière Semences Septembre 2008 Semences de betterave Rédigée par : Thierry PIANETTI Chambre d Agriculture du Gard Définition La dénomination

Plus en détail

Techniques agronomiques innovantes de la conduite du maïs fourrage

Techniques agronomiques innovantes de la conduite du maïs fourrage Techniques agronomiques innovantes de la conduite du maïs fourrage Romain LEGERE- Arvalis(station de la Jaillière Collaboration Bruno Couilleau-CA44 (Ferme de Derval) Techniques agronomiques innovantes

Plus en détail

Annexe 4 : Le plafond de 170 kg N/ha/an

Annexe 4 : Le plafond de 170 kg N/ha/an 29 Annexe 4 : Le plafond de 170 kg N/ha/an Il est important de rappeler que cette quantité ne traduit pas un droit à épandre mais un plafond : la quantité réelle à épandre est déterminée à partir de l

Plus en détail