SOMMAIRE METHODOLOGIE 3

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOMMAIRE METHODOLOGIE 3"

Transcription

1 Bilan social casinos Groupe LUCIEN BARRIERE ANNEE 2008

2 SOMMAIRE METHODOLOGIE 3 I DENOMBREMENT DES CASINOS BARRIERE 4 II EFFECTIFS SALARIES PRESENTS AU 31/12/ III REPARTITION DES SALARIES PRESENTS AU 31/12/ Selon le sexe 5 2. Selon le temps de travail 5 3. Selon la nature des contrats 6 4. Selon la catégorie professionnelle 7 5. Selon les métiers 8 6. Selon l'ancienneté Selon l'âge 12 IV EMPLOIS HANDICAPES 13 V MOUVEMENTS DE PERSONNEL Entrées CDI Sorties CDI Recours aux CDD 16 VI CONDITIONS DE TRAVAIL 17 Absence et congés parentaux 17 VII REMUNERATION Masse salariale et charges patronales Salaires des CDI 19 2

3 METHODOLOGIE Tous les résultats présentés dans ce rapport concernent l'ensemble des salariés des casinos Barrière concernés par les activités prévues par le cahier des charges. Ces résultats sont exhaustifs (tous les casinos de Barrière ont répondu) pour les indicateurs suivants : - Nombre de salariés - Sexe des salariés - Temps de travail des salariés - Nature des contrats des salariés - Catégorie professionnelle des salariés - Métiers des salariés - Ancienneté des salariés - Age des salariés - Emplois handicapés - Représentation du personnel - Absence de congés parentaux 33 casinos salariés Et sont estimés pour les indicateurs suivants : - Mouvement de personnel 32 casinos salariés - Mutuelle 32 casinos salariés - Masse salariale et charges patronales 30 casinos salariés Salaires : Le nombre de salariés ayant permis d'établir les moyennes est indiqué pour chaque niveau. NB : le rapport 2007 prenait en compte par erreur les données des 2 casinos de Cannes. En 2008, ces 2 casinos ont été exclus de l étude. Afin d avoir une lecture historique cohérente, les données 2007 affichées dans ce rapport ont été recalculées en excluant les casinos de Cannes. 3

4 I DENOMBREMENT DES CASINOS BARRIERE Nombre de casinos ouverts en 2008 : 33 casinos (2007 : 31 casinos) Catégorie D : 7 casinos Catégorie C : 12 casinos Répartition des 33 casinos selon leur catégorie 21% 36% 15% 27% Catégorie A : 5 casinos Catégorie B : 9 casinos % de casinos Evolution % 32% 16% Catégorie A Catégorie C 21% 36% 27% 15% Catégorie B Catégorie D II EFFECTIFS SALARIES PRESENTS AU 31/12/2008 Nombre de salariés des activités prévues par le cahier des charges présents au 31/12/08 : salariés (31/12/07 : salariés) Catégorie Catégorie C : C : salariés casinos Répartition des salariés présents au 31 décembre 2008 selon la catégorie des casinos Catégorie D D : 295 : 295 salariés casinos Catégorie A : Catégorie : salariés casinos 7% Catégorie B : B : salariés casinos 24% 38% 31% % de casinos Evolution % 17% 31% Catégorie A Catégorie C 7% 24% 31% 38% Catégorie B Catégorie D Catégorie A : Produits Bruts des Jeux supérieurs à 40 millions d'euros Catégorie B : Produits Bruts des Jeux compris entre 19 et 40 millions d'euros Catégorie C : Produits Bruts des Jeux compris entre 8 et 19 millions d'euros Catégorie D : Produits Bruts des Jeux inférieurs à 8 millions d'euros 4

5 III REPARTITION DES SALARIES PRESENTS AU 31/12/ Selon le sexe Femmes : salariés Répartition des salariés selon le sexe 40,5% 59,5% : salariés % Evolution ,5% 40,5% 59,5% 59,5% Selon le temps de travail Femmes Répartition des salariés selon leur temps de travail Temps partiel : 290 salariés 6,5% Evolution % de salariés 7% 6,5% 93% 93,5% % de salariés ,5% Temps plein : salariés Détail selon le sexe des salariés 3% 11,5% Temps plein 6,5% Temps partiel 6 97% 87,5% 93,5% Femmes Ensemble Temps plein Temps partiel 5

6 3. Selon la nature des contrats Répartition des salariés selon la nature des contrats CDD : 200 salariés 4,5% 10 8 Evolution % de salariés 6% 4,5% 6 94% 95,5% 95,5% CDI : salariés CDI CDD 10 8 Détail selon le sexe des salariés % de salariés 3,5% 7% 4,5% 10 8 Détail selon la durée du travail des salariés % de salariés 4% 14% 4,5% 6 96,5% 93% 95,5% 6 96% 86% 95,5% Femmes Ensemble Temps plein Temps partiel Ensemble CDI CDD CDI CDD 6

7 4. Selon la catégorie professionnelle Répartition des salariés selon leur catégorie professionnelle Evolution Cadres : 760 salariés 10 8 % de salariés 18,5% 18% 6% 6,5% Agents de maîtrise : 280 salariés 6,5% 18% 6 75,5% 75,5% 75,5% Non cadres : salariés Non cadres Agents de maîtrise Cadres Détail selon le sexe des salariés % de salariés 22,5% 7% 10,5% 6% 18% 6,5% 70,5% 83,5% 75,5% Femmes Ensemble Non cadres Agents de maîtrise Cadres 7

8 5. Selon les métiers Répartition des salariés selon les 2 principaux groupes de métiers 10 8 % de salariés 42% 41% "hors jeux" : salariés 41% 59% 6 58% 59% "jeux" : salariés "Jeux" "Hors jeux" JEUX HORS JEUX Répartition des salariés selon les métiers détaillés En % de salariés MCD 7 % 7,5 % Jeux de table 24 % 23,5 % Machine à sous 19 % 19,5 % Contrôle entrées-accueil 8 % 8,5 % Total "jeux" 58 % 59% Bar / restaurant 20 % 19,5 % Animation / spectacle 1 % 1 % Administration 7,5 % 7 % Hôtel (1) 0,5 % 0,5 % Personnel technique 5 % 5 % Accueil-sécurité ("hors jeux") 7 % 6,5 % Autres (2) 1 % 1,5 % Total "hors jeux" 42 % 41 % TOTAL GENERAL 100 % 100 % (1) si compris par le cahier des charges (2) golf, spas prévus par le cahier des charges 8

9 JEUX HORS JEUX Répartition des salariés selon leur métier et leur sexe En % de salariés Femmes Ensemble MCD 10 % 3 % 7,5 % Jeux de table 26 % 20 % 23,5 % Machine à sous 14,5 % 27 % 19,5 % Contrôle entrées-accueil 8,5 % 9 % 8,5 % Total "jeux" 59 % 59 % 59 % Bar / restaurant 23 % 14,5 % 19,5 % Animation / spectacle 1 % 1,5 % 1 % Administration 4 % 12,5 % 7 % Hôtel (1) < 0,5 % 0,5 % 0,5 % Personnel technique 4 % 6 % 5 % Accueil-sécurité ("hors jeux") 8 % 4 % 6,5 % Autres (2) 1 % 2 % 1,5 % Total "hors jeux" 41 % 41 % 41 % TOTAL GENERAL 100 % 100 % 100 % JEUX HORS JEUX Répartition des salariés selon leur métier et la durée du travail En % de salariés Temps Temps plein partiel Ensemble MCD 8 % 0,5 % 7,5 % Jeux de table 23,5 % 20,5 % 23,5 % Machine à sous 19 % 23 % 19,5 % Contrôle entrées-accueil 9 % 5,5 % 8,5 % Total "jeux" 59,5 % 49,5 % 59 % Bar / restaurant 20 % 12 % 19,5 % Animation / spectacle 1 % 1,5 % 1 % Administration 7 % 12 % 7 % Hôtel (1) < 0,5 % 0,5 % 0,5 % Personnel technique 4,5 % 13,5 % 5 % Accueil-sécurité ("hors jeux") 6,5 % 7 % 6,5 % Autres (2) 1 % 4 % 1,5 % Total "hors jeux" 40,5 % 50,5 % 41 % TOTAL GENERAL 100 % 100 % 100 % (1) si compris par le cahier des charges (2) golf, spas prévus par le cahier des charges 9

10 JEUX HORS JEUX Répartition des salariés selon leur métier et la nature de leur contrat En % de salariés CDI CDD Ensemble MCD 7,5 % - 7 % Jeux de table 24 % 16,5 % 24 % Machine à sous 19,5 % 21 % 19 % Contrôle entrées-accueil 8,5 % 8,5 % 8 % Total "jeux" 59,5 % 46 % 58 % Bar / restaurant 19 % 35 % 20 % Animation / spectacle 1 % 1 % 1 % Administration 7,5 % 6,5 % 7,5 % Hôtel (1) <0,5 % - 0,5 % Personnel technique 5 % 4,5 % 5 % Accueil-sécurité ("hors jeux") 6,5 % 6,5 % 7 % Autres (2) 1,5 % 0,5 % 1 % Total "hors jeux" 40,5 % 54 % 42 % TOTAL GENERAL 100 % 100 % 100 % JEUX HORS JEUX Répartition des salariés selon leur métier et leur catégorie professionnelle En % de salariés Non cadres Agents de maîtrise Cadres Ensemble MCD ,5 % 7 % Jeux de table 25,5 % 37 % 10,5 % 24 % Machine à sous 25 % 6 % 1 % 19 % Contrôle entrées-accueil 10,5 % 3,5 % 4 % 8 % Total "jeux" 61 % 46,5 % 58 % 58 % Bar / restaurant 20 % 19 % 19 % 20 % Animation / spectacle 1 % 2 % 1 % 1 % Administration 3,5 % 15 % 14 % 7,5 % Hôtel (1) 0,5 % - <0,5 % 0,5 % Personnel technique 5,5 % 4,5 % 2,5 % 5 % Accueil-sécurité ("hors jeux") 7 % 12 % 4 % 7 % Autres (2) 1,5 % 1 % 1,5 % 1 % Total "hors jeux" 39 % 53,5 % 42 % 42 % TOTAL GENERAL 100 % 100 % 100 % 100 % (1) si compris par le cahier des charges (2) golf, spas prévus par le cahier des charges 10

11 6. Selon l'ancienneté Ancienneté (dans l entreprise) moyenne des salariés au 31/12/2008 : 6,5 ans Au 31/12/2007 : 6,5 ans Répartition des salariés selon leur ancienneté (dans l entreprise) % de salariés plus de 30 ans 1% (50 sal.) de 25 à moins de 30 ans de 20 à moins de 25 ans de 15 à moins de 20 ans 1,5% 2,5% (60 sal.) (100 sal.) 9,5% (400 sal.) de 10 à moins de 15 ans 10,5% (430 sal.) de 5 à moins de 10 ans 24% (1.020 sal.) de 2 à moins de 5 ans (850 sal.) Moins de 2 ans 31% (1.330 sal.) Détail de l'ancienneté (dans l entreprise) moyenne des salariés selon les métiers Ancienneté moyenne MCD 8,5 ans HORS JEUX JEUX Jeux de table 8,5 ans Machine à sous 5 ans Contrôle entrées-accueil 5,5 ans Total "jeux" 7 ans Bar / restaurant 5,5 ans Animation / spectacle 5,5 ans Administration 7,5 ans Hôtel (1) - Personnel technique 9 ans Accueil-sécurité ("hors jeux") 6 ans Autres (2) 8,5 ans Total "hors jeux" 6,5 ans TOTAL GENERAL 6,5 ans (1) si compris par le cahier des charges (2) golf, spas prévus par le cahier des charges 11

12 7. Selon l'âge Age moyen des salariés au 31/12/2008 : Au 31/12/2007 : 34,5 ans Répartition des salariés selon leur âge % de salariés 35 ans Plus de 54 ans 4% (180 sal.) 50 à 54 ans 5,5% (240 sal.) 45 à 49 ans 8% (340 sal.) 40 à 44 ans 12% (500 sal.) 35 à 39 ans 30 à 34 ans 17,5% 16,5% (750 sal.) (690 sal.) 25 à 29 ans 21,5% (910 sal.) 20 à 24 ans 14% (580 sal.) Moins de 20 ans 1% (50 sal.) Détail de l'âge moyen des salariés selon la durée du travail Age moyen Temps plein 35 ans Temps partiel 35 ans Ensemble 35 ans Détail de l'âge moyen des salariés selon les métiers Age moyen MCD 39 ans HORS JEUX JEUX Jeux de table 35 ans Machine à sous 30,5 ans Contrôle entrées-accueil 34 ans Total "jeux" 34 ans Bar / restaurant 33,5 ans Animation / spectacle 36,5 ans Administration 37,5 ans Hôtel (1) - Personnel technique 43,5 ans Accueil-sécurité ("hors jeux") 35,5 ans Autres (2) 40 ans Total "hors jeux" 36 ans TOTAL GENERAL 35 ans (1) si compris par le cahier des charges (2) golf, spas prévus par le cahier des charges 12

13 IV EMPLOIS HANDICAPES Nombre de casinos employant au moins un salarié handicapé : 30 casinos Nombre de salariés handicapés : 95 salariés Soit 2,2 % des salariés présents au 31/12/08 (2007 : 90 salariés) Répartition des salariés handicapés selon les 2 principaux groupes de métiers "hors jeux" : 50 personnes 2,7% des salariés 53% 47% Détail du pourcentage de salariés handicapés selon les métiers JEUX HORS JEUX 13 "jeux" : 45 personnes 1,8% des salariés % de salariés MCD 0,7 % Jeux de table 1 % Machine à sous 2,1 % Contrôle entrées-accueil 3,9 % Total "jeux" 1,8 % Bar / restaurant 2 % Animation / spectacle 2,4 % Administration 1 % Hôtel (1) - Personnel technique 7,9 % Accueil-sécurité ("hors jeux") 3,4 % Autres (2) 7,2 % Total "hors jeux" 2,7 % TOTAL GENERAL 2,1 % (1) si compris par le cahier des charges (2) golf, spas prévus par le cahier des charges

14 V MOUVEMENTS DE PERSONNEL 1. Entrées CDI Nombre d'entrées en CDI en 2008 : 810 salariés soit 19 % des salariés présents au 31/12/2008 (2007 : 930 salariés) Femmes Selon le sexe des salariés Répartition des entrées Selon la durée de travail des salariés Temps partiel 4,5% 44% 55% 95,5% Temps plein JEUX HORS JEUX Répartition des entrées selon les métiers % d'entrées MCD 4 % Jeux de table 16 % Machine à sous 20 % Contrôle entrées-accueil 14 % Total "jeux" 55 % Bar / restaurant 32 % Animation / spectacle 1 % Administration 5 % Hôtel (1) < 0,5 % Personnel technique 2 % Accueil-sécurité ("hors jeux") 4 % Autres (2) 1 % Total "hors jeux" 45 % TOTAL GENERAL 100 % (1) si compris par le cahier des charges (2) golf, spas prévus par le cahier des charges 14

15 2. Sorties CDI Nombre de sorties en CDI en 2008 : 890 salariés soit 21 % des salariés présents au 31/12/2008 (2007 : 760 salariés) Répartition des sorties Selon le sexe des salariés Selon la durée de travail des salariés Temps partiel 4,5% Femmes 41% 59% 95,5% Temps plein JEUX HORS JEUX Répartition des sorties selon les métiers % de sorties MCD 3,5 % Jeux de table 20 % Machine à sous 22 % Contrôle entrées-accueil 10 % Total "jeux" 55,5 % Bar / restaurant 28,5 % Animation / spectacle 1 % Administration 5 % Hôtel (1) 0,5 % Personnel technique 3,5 % Accueil-sécurité ("hors jeux") 5 % Autres (2) 1 % Total "hors jeux" 44,5 % TOTAL GENERAL 100 % (1) si compris par le cahier des charges (2) golf, spas prévus par le cahier des charges 15

16 2. Recours aux CDD Nombre de CDD en 2008 : contrats (2007 : 905 contrats) Répartition des CDD selon la durée du travail Temps partiel 9% 91% Temps plein Répartition des CDD présents au cours de l'année 2008 selon les motifs Temps plein Temps partiel Saisonniers Autres* 34% Autres* 9% Saisonniers 71% 19% Remplacement maladie / Congés maternité Contrat de professionnalisation Remplacement congés payés 4,5% 2,5% 19% Remplacement maladie / Congés maternité 1% NS Contrat de professionnalisation Remplacement congés payés * essentiellement des extras utilisés pour les postes «bar/restaurant» et «animations/spectacle» Répartition des CDD présents au cours l'année selon les métiers % de CDD MCD < 0,5 % Jeux de table 18 % Machine à sous 18 % Contrôle entrées-accueil 9 % Total "jeux" 45 % Bar / restaurant 33 % Animation / spectacle 10 % Administration 3 % Hôtel (1) 1 % Personnel technique 2 % Accueil-sécurité ("hors jeux") 4 % Autres (2) 2 % Total "hors jeux" 55 % TOTAL GENERAL 100 % (1) si compris par le cahier des charges (2) golf, spas prévus par le cahier des charges JEUX HORS JEUX 16

17 VI CONDITIONS DE TRAVAIL Absence et congés parentaux Nombre de jours d absences en 2008 : jours soit 22 jours en moyenne par salarié (2007 : jours) Répartition des jours d'absence selon les motifs Congés maternité / paternité : jours Accidents du travail* : jours 9% 16% Absences pour maladie : jours 1% Absence pour maladies professionnelles : 700 jours 74% Répartition des jours d'absence selon les v 2 principaux groupes de métiers Répartition des jours d'absence selon les motifs et selon les 2 principaux groupes de métiers "hors jeux" : jours 48% 52% * y compris les accidents du trajet "jeux" : jours % de jours 16% 17% 16% 6% 13% 9% 1% 77% 7 74% "Jeux" "Hors jeux" Ensemble Maladie Accident du travail* NS Maladie professionnelle Congés maternité / paternité Salariés ayant bénéficié d'un congé parental d'éducation en 2008 : 135 salariés (dont 35 à temps partiel) soit 3 % des salariés présents au 31/12/08 (2007 : 90 salariés) 17

18 VII REMUNERATION 1. Masse salariale et charges patronales Masse salariale (hors charges patronales) réalisée en 2008 : 120 millions d euros (2007 : 119 millions d euros) Répartition de la masse salariale selon les grands métiers "jeux" "hors jeux" 48% 52% Charges patronales générées en 2008 : 61 millions d euros (2007 : 56 millions d euros) Charges patronales Masse salariale «chargée»* = % 34 % * masse salariale brute + charges patronales 18

19 2. Salaires des CDI SALAIRES ANNUELS BRUTS MOYENS 2008 (hors participation et intéressement) Pour les salariés en CDI à temps plein présents toute l année PERSONNEL DES JEUX DE TABLE (17 sal) 1 Femmes (12 sal) (28 sal) 2 Femmes (18 sal) (86 sal) 3 Femmes (60 sal) (48 sal) 4 Femmes (13 sal) (27 sal) 5 Femmes (5 sal) (10 sal) 6 Femmes (1 sal) Moyenne des salaires annuels bruts de base (hors primes et indemnités) Moyenne des salaires annuels bruts (y compris primes et indemnités) Figurent entre parenthèses le nombre de salariés ayant servi de base au calcul des moyennes. 19

20 SALAIRES ANNUELS BRUTS MOYENS 2008 (hors participation et intéressement) Pour les salariés en CDI à temps plein présents toute l année PERSONNEL DES MACHINES A SOUS (7 sal) 1 Femmes (17 sal) (249 sal) 2 Femmes (251 sal) (42 sal) 3 Femmes (41 sal) (5 sal) 4 Femmes (6 sal) (22 sal) 5 Femmes (16 sal) (55 sal) 6 Femmes (5 sal) Moyenne des salaires annuels bruts de base (hors primes et indemnités) Moyenne des salaires annuels bruts (y compris primes et indemnités) (14 sal) 7 Femmes (1 sal) Figurent entre parenthèses le nombre de salariés ayant servi de base au calcul des moyennes. 20

21 SALAIRES ANNUELS BRUTS MOYENS 2008 (hors participation et intéressement) Pour les salariés en CDI à temps plein présents toute l année PERSONNEL "HORS JEUX" (PERSONNEL DE GESTION, PERSONNEL D ACCUEIL, PERSONNEL TECHNIQUE, PERSONNEL ACTIVITE SPECTACLE, PERSONNEL DE LA RESTAURATION- HOTELLERIE) (103 sal) 1 Femmes (145 sal) (381 sal) 2 Femmes (167 sal) (190 sal) 3 Femmes (89 sal) (81 sal) 4 Femmes (36 sal) (101 sal) 5 Femmes (44 sal) (54 sal) 6 Femmes (29 sal) Moyenne des salaires annuels bruts de base (hors primes et indemnités) Moyenne des salaires annuels bruts (y compris primes et indemnités) (34 sal) 7 Femmes (7 sal) Figurent entre parenthèses le nombre de salariés ayant servi de base au calcul des moyennes. 21

22 ZOOM SUR LES MCD MCD (56 sal) 5 Femmes (19 sal) MCD (116 sal) 6 Femmes (11 sal) Salaires annuels sans primes salaires annuels avec primes

Institut d Informations et de Conjonctures Professionnelles 11, rue Christophe-Colomb 75008 Paris Tél. 01 47 20 30 33 Fax 01 47 20 84 58

Institut d Informations et de Conjonctures Professionnelles 11, rue Christophe-Colomb 75008 Paris Tél. 01 47 20 30 33 Fax 01 47 20 84 58 Institut d Informations et de Conjonctures Professionnelles 11, rue Christophe-Colomb 75008 Paris Tél. 01 47 20 30 33 Fax 01 47 20 84 58 iplusc@iplusc.com.fr. Rapport de branche des casinos NOVEMBRE 2009

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2007 DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

BILAN SOCIAL 2007 DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Institut d Informations et de Conjonctures Professionnelles 11, rue Christophe-Colomb 75008 Paris Tél. 01 47 20 30 33 Fax 01 47 20 84 58 iplusc@iplusc.com.fr. BILAN SOCIAL 2007 DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

Plus en détail

presentation CE 15 04 10 BILAN SOCIAL 2009

presentation CE 15 04 10 BILAN SOCIAL 2009 BILAN SOCIAL 30/04/2010 1 SOMMAIRE Chapitre 1 - EMPLOI Page 3 11- Effectif Page 3 12- Personnel exterieur Page 10 13- Embauches au cours de l'année considérée Page 11 14- Départ au cours de l'année considérée

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2013 BNP PARIBAS S.A.

BILAN SOCIAL 2013 BNP PARIBAS S.A. BILAN SOCIAL 2013 BNP PARIBAS S.A. 2011 SOMMAIRE 1 EMPLOI 11 EFFECTIFS p 2 12 PERSONNEL EXTÉRIEUR p 8 13 EMBAUCHES AU COURS DE L ANNÉE CONSIDÉRÉE p 9 14 DÉPARTS p 10 15 PROMOTIONS ET AUGMENTATIONS p 11

Plus en détail

Sommaire EMPLOI RÉMUNÉRATIONS CONDITIONS D HYGIÈNE ET DE SÉCURITÉ AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL FORMATION RELATIONS PROFESSIONNELLES

Sommaire EMPLOI RÉMUNÉRATIONS CONDITIONS D HYGIÈNE ET DE SÉCURITÉ AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL FORMATION RELATIONS PROFESSIONNELLES Sommaire 1 1 2 3 4 5 6 7 EMPLOI RÉMUNÉRATIONS CONDITIONS D HYGIÈNE ET DE SÉCURITÉ AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL FORMATION RELATIONS PROFESSIONNELLES AUTRES CONDITIONS DE VIE PAGE 3 PAGE 13 PAGE 15 PAGE

Plus en détail

Observatoire national des emplois Bilan social Années 2011-2012 21 mai 2013

Observatoire national des emplois Bilan social Années 2011-2012 21 mai 2013 Observatoire national des emplois Bilan social Années 2011-2012 21 mai 2013 Généralités Réponses : 92 % des Cma ont répondu Amélioration de la qualité des réponses mais Absence de distinction siège CFA

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES GROUPE

RESSOURCES HUMAINES GROUPE BILAN SOCIAL 2014 BNP PARIBAS SA RESSOURCES HUMAINES GROUPE La banque d un monde qui change SOMMAIRE 1 EMPLOI 11 EFFECTIFS p 2 12 PERSONNEL EXTÉRIEUR p 8 13 EMBAUCHES AU COURS DE L ANNÉE CONSIDÉRÉE p

Plus en détail

BILAN SOCIAL DU CNES ANNEE 2013

BILAN SOCIAL DU CNES ANNEE 2013 BILAN SOCIAL DU CNES ANNEE 2013 Direction des Ressources Humaines, des Relations Sociales et de la Communication Interne SOMMAIRE 1 EMPLOI... 5 1.1 EFFECTIFS... 5 1.1.1 Effectifs au 31-12 (CDI & CDD)...

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2013 SAFRAN

BILAN SOCIAL 2013 SAFRAN BILAN SOCIAL SAFRAN BILAN SOCIAL La loi n 77-769 du 12 juillet 1977 fait obligation aux entreprises, comptant des établissements de plus de 300 salariés, d élaborer chaque année un bilan social pour chaque

Plus en détail

Notre capacité collective à nous adapter et à anticiper sera l une des clés de nos succès futurs.

Notre capacité collective à nous adapter et à anticiper sera l une des clés de nos succès futurs. Ensemble 2006 restera pour chacune et chacun d entre nous un moment exceptionnel dans l histoire d un parcours professionnel ; en effet, en moins d un an, nous avons donné naissance à cette grande banque

Plus en détail

Rapport sur l état de la collectivité 2013

Rapport sur l état de la collectivité 2013 Document de présentation aux membres du CTP intercommunal et du CHS 1/13 SOMMAIRE Rapport sur l état de la collectivité 2013 1 Rappel de la réglementation... 1 2 Objectif de ce rapport... 2 3 Les collectivités

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2011 Saisie globale et / ou affichage des résultats. Manuel d utilisation

BILAN SOCIAL 2011 Saisie globale et / ou affichage des résultats. Manuel d utilisation BILAN SOCIAL 2011 Saisie globale et / ou affichage des résultats Manuel d utilisation AVANT-PROPOS Légalement, les collectivités et établissements publics territoriaux se doivent de présenter au comité

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2014. Version imprimable

BILAN SOCIAL 2014. Version imprimable BILAN SOCIAL Version imprimable Édito Édito Chiffres clés Emploi Rémunérations et charges accessoires Conditions d hygiène et de sécurité Autres conditions de travail Formation Relations Autres conditions

Plus en détail

PLAN D ACTION SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE 2013

PLAN D ACTION SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE 2013 PLAN D ACTION SUR L EGALITE PROESSIONNELLE 2013 PREAMBULE Depuis 2005, nous avons, dans l entreprise, un accord sur «le développement de la mixité dans le Groupe». Celuici définit, dans de nombreux domaines,

Plus en détail

Branche Aide à domicile - Rapport de branche 2014

Branche Aide à domicile - Rapport de branche 2014 Branche Aide à domicile - Rapport de branche 2014 QUESTIONNAIRE A RETOURNER AVANT LE 15 MARS 2014 3 possibilités de réponse : 1. Par courrier, grâce à l enveloppe T ci-jointe adressée à Infraforces Rapport

Plus en détail

Nos collaborateurs [+] Chiffres clés 2010-2012

Nos collaborateurs [+] Chiffres clés 2010-2012 Nos collaborateurs [+] Chiffres clés 2010-2012 Effectif total EFFECTIFS Variation TOTAL PERSONNEL GERE PAR LE GROUPE: 1993 2048 2104 3% TOTAL GROUPE AFD: 1625 1681 1742 4% - GROUPE CADRE GENERAL*: 1103

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3167 Convention collective nationale IDCC : 2257. CASINOS AVENANT «SALAIRES»

Plus en détail

Fédération Nationale de l Habillement Mise à jour novembre 2015

Fédération Nationale de l Habillement Mise à jour novembre 2015 Les salaires minima applicables à compter du 1 er novembre 2015 CCN n 3241 En résumé : L avenant n 22 sur les salaires minima signé le 16 avril 2015 est applicable à partir du 1 er novembre 2015, pour

Plus en détail

ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires

ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires Données 2012 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33 http://www.iplusc.com Octobre 2013 1/52 UNIVERS ETUDIE ET RAPPELS METHODOLOGIQUES

Plus en détail

Pole Expertise Juridique GUIDE ADHERENTS «Déclaration 2483»

Pole Expertise Juridique GUIDE ADHERENTS «Déclaration 2483» Pole Expertise Juridique GUIDE ADHERENTS «Déclaration 2483» Sommaire I) Les grands principes de la déclaration 2483... 2 1.1 La déclaration 2483, qu est ce que c est?... 2 1.2 Qui doit remplir la 2483?...

Plus en détail

Bilan Social Société PROJET. Années 2011 à 2013. Direction des Ressources Humaines

Bilan Social Société PROJET. Années 2011 à 2013. Direction des Ressources Humaines PROJET Bilan Social Société Années 2011 à 2013 Direction des Ressources Humaines Ce document, soumis pour avis au Comité Central d'entreprise lors de la réunion du, constitue le Bilan Social 2013 de la

Plus en détail

SITUATION COMPAREE DES FEMMES ET DES HOMMES DANS LE TRANSPORT AERIEN

SITUATION COMPAREE DES FEMMES ET DES HOMMES DANS LE TRANSPORT AERIEN DOCUMENT FINAL SITUATION COMPAREE DES FEMMES ET DES HOMMES DANS LE TRANSPORT AERIEN 2011 Ja nv ier 20 09 Avec la collaboration de SOMMAIRE 1. Répartition des effectifs femmes hommes dans la branche 3 1.1

Plus en détail

Centre d Etudes des Services de l Automobile (C.E.S.A.) Rapport de branche des services de l automobile. Année 2008

Centre d Etudes des Services de l Automobile (C.E.S.A.) Rapport de branche des services de l automobile. Année 2008 Centre d Etudes des Services de l Automobile (C.E.S.A.) Rapport de branche des services de l automobile Année 2008 15 DECEMBRE 2009 SOMMAIRE UNIVERS ETUDIE ET RAPPELS METHODOLOGIQUES 5 1ERE PARTIE : CARACTERISTIQUES

Plus en détail

ÉTUDE SUR L EMPLOI DANS LES SCÈNES ADHÉRENTES DE LA FSJ Données portant sur l année civile 2004

ÉTUDE SUR L EMPLOI DANS LES SCÈNES ADHÉRENTES DE LA FSJ Données portant sur l année civile 2004 ÉTUDE SUR L EMPLOI DANS LES SCÈNES ADHÉRENTES DE LA FSJ Données portant sur l année civile 2004 Préambule La Fédération des scènes de jazz et de musiques improvisées (FSJ) regroupe depuis 1996, des lieux

Plus en détail

La prime TVA dans les HCR en 2014, en synthèse

La prime TVA dans les HCR en 2014, en synthèse 1/5 La prime TVA dans les HCR en 2014, en synthèse Source Objet de cette prime Art. 5 de l avenant n 6 du 15 décembre 2009 à la CCN des Hôtels, Cafés, Restaurants étendu par arrêté publié au JO du 24 février

Plus en détail

RAPPORT DE BRANCHE EXERCICE 2009. Convention Collective Nationale n 3240 Commerce de détail de l Horlogerie-Bijouterie

RAPPORT DE BRANCHE EXERCICE 2009. Convention Collective Nationale n 3240 Commerce de détail de l Horlogerie-Bijouterie RAPPORT DE BRANCHE EXERCICE 2009 Convention Collective Nationale n 3240 Commerce de détail de l Horlogerie-Bijouterie 1 2 SOMMAIRE SOMMAIRE 3 AVANT PROPOS METHODOLOGIQUE 5 1. Périmètre de l étude 6 2.

Plus en détail

PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR

PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR 259 Région Provence-Alpes-Côte d Azur en chiffres Surendettement Données 2013 17 834 dossiers déposés 18 935 personnes surendettées a) 439 dossiers pour 100 000 habitants b)

Plus en détail

Enquête Quantitative Professionnalisation 2012

Enquête Quantitative Professionnalisation 2012 Enquête Quantitative 2012 RÉSULTATS CONSOLIDÉS RÉSULTATS CONSOLIDÉS Sommaire... page 1 Synthèse & Tendances... page 7 Ensemble des OPCA, inclus intérimaires & intermittents... page 15 OPCA Professionnels,

Plus en détail

3 bilan social 1 l 20 ia c o n s ila b 1

3 bilan social 1 l 20 ia c o n s ila b 1 bilan social 1 2 13 0 sommaire avant propos 4 chapitre 01 emploi 8 chapitre 02 rémunération 32 chapitre 03 conditions d hygiène et de sécurité 38 chapitre 04 organisation et conditions de travail 47 chapitre

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2014 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI La loi fi xe à tout établissement privé ou public d au moins 20 salariés une obligation d emploi de personnes handicapées

Plus en détail

LISTE DES DOSSIERS DOCUMENTAIRES RELATIFS A LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU CENTRE DE RESSOURCES DOCUMENTAIRES

LISTE DES DOSSIERS DOCUMENTAIRES RELATIFS A LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU CENTRE DE RESSOURCES DOCUMENTAIRES LISTE DES DOSSIERS DOCUMENTAIRES RELATIFS A LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU CENTRE DE RESSOURCES DOCUMENTAIRES A - GENERALITES 1. TEXTES OFFICIELS 2. COMMENTAIRES 3. LES EFFECTIFS DE LA FPT BILAN

Plus en détail

2 0 1 2 Bilan social

2 0 1 2 Bilan social 2012 Bilan social EDITO Bonjour à toutes et à tous, Notre bilan social 2012 regroupe, sur une période triennale, une photographie très précise des principaux indicateurs et faits marquants RH. Le grand

Plus en détail

Septembre. Les rémunérations dépassant 4 fois le plafond de sécurité sociale applicable soit 12 344 euros pour 2013.

Septembre. Les rémunérations dépassant 4 fois le plafond de sécurité sociale applicable soit 12 344 euros pour 2013. Majoration de la contribution patronale d assurance chômage pour l embauche en CDD Depuis le 1 er Juillet 2013 le taux de la contribution patronale d assurance chômage a été modifié en cas d embauche d

Plus en détail

Le dossier. Les salaires en France

Le dossier. Les salaires en France Le dossier Les salaires en France Sommaire : I- Salaires un regard sur 2009 II- Les salaires du secteur privé et semi-public III- Les salaires des agents de l Etat en 2009 IV- Salaires dans l économie

Plus en détail

CICE : IMPACTS DES MODIFICATIONS DU CALCUL DE LA REDUCTION FILLON

CICE : IMPACTS DES MODIFICATIONS DU CALCUL DE LA REDUCTION FILLON N 86 - FISCAL n 16 - SOCIAL n 31 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 2 septembre 2015 ISSN 1769-4000 CICE : IMPACTS DES MODIFICATIONS DU CALCUL DE LA REDUCTION FILLON L essentiel Le crédit d'impôt

Plus en détail

Conseil régional de l Ordre des Experts-Comptables Paris Ile-de-France. «La base de données économiques et sociales» - BDES

Conseil régional de l Ordre des Experts-Comptables Paris Ile-de-France. «La base de données économiques et sociales» - BDES Conseil régional de l Ordre des Experts-Comptables Paris Ile-de-France «La base de données économiques et sociales» - BDES Conseil régional de l Ordre des Experts-Comptables Paris Ile-de-France «La base

Plus en détail

DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES

DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES Bilan social 2014 Juin 2015-1- L'emploi... p. 3 Rémunérations et charges accessoires...p. 23 Conditions d'hygiène et de sécurité...p. 28 Autres conditions de travail...p.

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2007 DES COLLECTIVITES RATTACHEES AU COMITE TECHNIQUE PARITAIRE DU CENTRE DE GESTION DE L ISERE

BILAN SOCIAL 2007 DES COLLECTIVITES RATTACHEES AU COMITE TECHNIQUE PARITAIRE DU CENTRE DE GESTION DE L ISERE BILAN SOCIAL 2007 DES COLLECTIVITES RATTACHEES AU COMITE TECHNIQUE PARITAIRE DU CENTRE DE GESTION DE L ISERE Pôle emploi - CDG 38 - le 08/08/2014 page 1/18 SOMMAIRE INTRODUCTION... Page 3 L'EMPLOI TERRITORIAL...

Plus en détail

DONNÉES SOCIALES 2011. Industrie Aéronautique & Spatiale Française

DONNÉES SOCIALES 2011. Industrie Aéronautique & Spatiale Française DONNÉES SOCIALES 2011 Industrie Aéronautique & Spatiale Française DONNÉES SOCIALES 2011 2011 L effectif France des 300 sociétés adhérentes au GIFAS est estimé à 162 000 salariés. 2 3 L emploi de l ensemble

Plus en détail

HISTORIQUE 2 MODALITES DE CALCUL 2 1. HISTORIQUE 3 2. PRINCIPES D ASSUJETTISSEMENT 4. Les employeurs assujettis 4. Les employeurs dispensés 4

HISTORIQUE 2 MODALITES DE CALCUL 2 1. HISTORIQUE 3 2. PRINCIPES D ASSUJETTISSEMENT 4. Les employeurs assujettis 4. Les employeurs dispensés 4 ERREUR! SIGNET NON DEFINI. HISTORIQUE 2 MODALITES DE CALCUL 2 1. HISTORIQUE 3 2. PRINCIPES D ASSUJETTISSEMENT 4 Les employeurs assujettis 4 Les employeurs dispensés 4 3. LES OPCA 5 Définition 5 Détermination

Plus en détail

Bilan Social 2013 Données du 01/01/2012 au 31/12/2012

Bilan Social 2013 Données du 01/01/2012 au 31/12/2012 Bilan Social 2013 Données du 01/01/2012 au 31/12/2012 Observatoire de l Emploi et des Métiers en Mutualité 1 Introduction Le bilan social existe depuis 1992. il constitue la source d information statistique

Plus en détail

Août 2013. Service Information sur la Performance des établissements de santé (IP) Pôle Analyse des Données et Indicateurs de la performance (ADI)

Août 2013. Service Information sur la Performance des établissements de santé (IP) Pôle Analyse des Données et Indicateurs de la performance (ADI) Août 2013 Service Information sur la Performance des établissements de santé (IP) Pôle Analyse des Données et Indicateurs de la performance (ADI) Effectifs et masse salariale prévisionnels de l activité

Plus en détail

ASSURANCE COMPLEMENTAIRE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE RELEVANT DE L ACCORD NATIONAL DU 10 JUIN 2008 GUIDE EMPLOYEUR

ASSURANCE COMPLEMENTAIRE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE RELEVANT DE L ACCORD NATIONAL DU 10 JUIN 2008 GUIDE EMPLOYEUR ASSURANCE COMPLEMENTAIRE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE RELEVANT DE L ACCORD NATIONAL DU 10 JUIN 2008 GUIDE EMPLOYEUR Janvier 2014 Votre site dédié: www.anips.fr Votre plate

Plus en détail

RAPPORT DE BRANCHE 2009

RAPPORT DE BRANCHE 2009 RAPPORT DE BRANCHE 2009 Commerce de détail de l Horlogerie-Bijouterie Convention Collective Nationale n 3240 Données 2008 2 SOMMAIRE SOMMAIRE-I Perimetre de l étude SOMMAIRE...3 Précisions méthodologiques...5

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2013 NOTICE EXPLICATIVE SAISIE SUR INTERNET GUIDE D'UTILISATION DE L'APPLICATIF BILAN SOCIAL. 1. Accès au Bilan Social...

BILAN SOCIAL 2013 NOTICE EXPLICATIVE SAISIE SUR INTERNET GUIDE D'UTILISATION DE L'APPLICATIF BILAN SOCIAL. 1. Accès au Bilan Social... BILAN SOCIAL 2013 NOTICE EXPLICATIVE SAISIE SUR INTERNET GUIDE D'UTILISATION DE L'APPLICATIF BILAN SOCIAL 1. Accès au Bilan Social... 2 2. Menu général du Bilan Social... 2 2.1. Fenêtre COLLECTIVITE...

Plus en détail

FORMASTAT 2007. * Section 2 du chapitre II du titre IV du livre V du Code du travail

FORMASTAT 2007. * Section 2 du chapitre II du titre IV du livre V du Code du travail rapport d analyse FORMASTAT 2007 Analyse quantitative de l activité de formation des entreprises bénéficiaires de l aide financière de l État en matière de formation professionnelle continue en 2007 I

Plus en détail

Fiche de synthèse de la Convention Collective Nationale du Sport (CCNS)

Fiche de synthèse de la Convention Collective Nationale du Sport (CCNS) Fiche de synthèse de la Convention Collective Nationale du Sport (CCNS) Définition La CCNS règle sur l ensemble du territoire, y compris dans les DOM, les relations entre les employeurs et les employés

Plus en détail

année 2010 rapport de branche : quelques éléments Nombre d entreprises & chiffre d affaires chiffres d affaires SOMMAIRE

année 2010 rapport de branche : quelques éléments Nombre d entreprises & chiffre d affaires chiffres d affaires SOMMAIRE e r v i c e s r a n s p o r t s q u i p e m e n t n v i r o n n e m e n t Prévention sécurité année 2010 rapport de branche : quelques éléments Observatoire des Métiers de la Prévention et de la Sécurité

Plus en détail

Bilan Social 2015. Données du 01/01/2014 au 31/12/2014 BILAN SOCIAL 2015 1

Bilan Social 2015. Données du 01/01/2014 au 31/12/2014 BILAN SOCIAL 2015 1 Bilan Social 2015 Données du 01/01/2014 au 31/12/2014 BILAN SOCIAL 2015 1 Introduction Une source statistique nécessaire à la réflexion des partenaires sociaux de la Mutualité Le Bilan social de la branche

Plus en détail

LA REMUNERATION GLOBALE COMPOSANTES FIXES

LA REMUNERATION GLOBALE COMPOSANTES FIXES LA REMUNERATION GLOBALE COMPOSANTES FIXES Salaire de base COMPOSANTES VARIABLES Liées à la durée du travail Liées aux résultats individuels Liées aux résultats collectifs LA REMUNERATION GLOBALE COMPOSANTES

Plus en détail

Comité Technique Paritaire du 1 décembre 2014 BILAN SOCIAL 2013. 85, Boulevard de la République 17076 La Rochelle Cedex 9

Comité Technique Paritaire du 1 décembre 2014 BILAN SOCIAL 2013. 85, Boulevard de la République 17076 La Rochelle Cedex 9 Comité Technique Paritaire du 1 décembre 2014 BILAN SOCIAL 2013 85, Boulevard de la République 17076 La Rochelle Cedex 9 Tél : 05 46 27 47 00 http://www.cdg17.fr Bilan social 2013 Rapport sur l état des

Plus en détail

Perspectives 2012 1 er semestre

Perspectives 2012 1 er semestre www. Perspectives 2012 1 er semestre Emploi et formation dans les TPE-PME Cahier spécial Les TPE-PME face à la Loi Cherpion Les TPE-PME et les services de leur OPCA 1 Perspectives 2012-1 er semestre www.

Plus en détail

PREMIERE MISE A DISPOSITION

PREMIERE MISE A DISPOSITION POLY VAL PRESENTATION e avril 2010 personnes rencontrant des difficultés sociales et/ou professionnelles sur le Canton de Montrichard. Pour atteindre cet objectif, nous disposons de deux outils : les mises

Plus en détail

Bilan social CDG 005

Bilan social CDG 005 Bilan social CDG 5 - Année 211 - Bilan Social 211 1 Effectifs Effectif au 31 décembre 211 (Tous statuts) 3 Agents en position statutaire particulière (détachement, mise à disposition, congé parental )

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2014. a s s u r e r t o u s l e s a v e n i r s

BILAN SOCIAL 2014. a s s u r e r t o u s l e s a v e n i r s BILAN SOCIAL 2014 a s s u r e r t o u s l e s a v e n i r s Sommaire I - Emploi I.1 - Effectifs I.2 - Travailleurs temporaires I.3 - Mouvements de personnel I.4 - Absentéisme II - Rémunérations et charges

Plus en détail

les études du CNC décembre 2012 l emploi dans les films cinématographiques

les études du CNC décembre 2012 l emploi dans les films cinématographiques les études du CNC décembre 2012 l emploi dans les films cinématographiques L emploi dans les films cinématographiques L emploi intermittent dans le tournage des films d initiative française de fiction

Plus en détail

Sécurisation de trajectoire budgétaire 2013-2015 Projection des dépenses de personnel

Sécurisation de trajectoire budgétaire 2013-2015 Projection des dépenses de personnel Sécurisation de trajectoire budgétaire 2013-2015 Projection des dépenses de personnel L outil «2BPSS» traduit en crédits la variation réelle des effectifs rémunérés, en s appuyant sur les flux d entrées

Plus en détail

Le salaire. en 7 questions

Le salaire. en 7 questions Le salaire en 7 questions Sommaire Comment lire ma fiche de paie? p.4 Comment se calcule mon salaire? p.6 Quelle est la différence entre salaire brut et salaire net? La qualification, c est quoi? p.8 C

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMES DE LICENCE PROFESSIONNELLE PROMOTION 2007/2008

LE DEVENIR DES DIPLOMES DE LICENCE PROFESSIONNELLE PROMOTION 2007/2008 LE DEVENIR DES DIPLOMES DE LICENCE PROFESSIONNELLE PROMOTION 007/008 Méthodologie Les informations présentées dans ce document sont issues de l enquête d insertion pilotée par le ministère et réalisée

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2012 BNP PARIBAS S.A.

BILAN SOCIAL 2012 BNP PARIBAS S.A. BILAN SOCIAL 2012 BNP PARIBAS S.A. SOMMAIRE 1 EMPLOI 11 EFFECTIFS p 2 12 PERSONNEL EXTÉRIEUR p 8 13 EMBAUCHES AU COURS DE L ANNÉE CONSIDÉRÉE p 9 14 DÉPARTS p 10 15 PROMOTIONS ET AUGMENTATIONS p 11 16

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2011 BNP PARIBAS S.A.

BILAN SOCIAL 2011 BNP PARIBAS S.A. BILAN SOCIAL 2011 BNP PARIBAS S.A. 2011 SOMMAIRE 1 EMPLOI 11 EFFECTIFS p 2 12 PERSONNEL EXTÉRIEUR p 8 13 EMBAUCHES AU COURS DE L ANNÉE CONSIDÉRÉE p 9 14 DÉPARTS p 10 15 PROMOTIONS ET AUGMENTATIONS p 11

Plus en détail

27. Indicateurs dans le cadre de la loi NRE

27. Indicateurs dans le cadre de la loi NRE 27. Indicateurs dans le cadre de la loi NRE Les indicateurs ci-après peuvent correspondre à des périmètres variables que nous avons précisés pour chacun d entre eux. Les informations sociales proviennent

Plus en détail

Parcours Logistique de projet

Parcours Logistique de projet Promotion 2/2 Site : Clermont-Ferrand Master Logistique Parcours Logistique de projet Références de l'enquête : diplômés issus de la promotion 2/2 de ce parcours (24 femmes et 6 hommes) ont été interrogés

Plus en détail

LETTRE D'INFORMATION AU CE - Mars 2009 -

LETTRE D'INFORMATION AU CE - Mars 2009 - LETTRE D'INFORMATION AU CE - Mars 2009 - Que peut demander le ce en mars? Au mois de mars le CE peut demander à être consulté sur plusieurs points : La période retenue pour la prise des congés payés. Cette

Plus en détail

Parcours Droit des affaires et droit bancaire

Parcours Droit des affaires et droit bancaire Promotion 211/212 Enquête à 3 mois du diplôme Site : ClermontFerrand Master Droit de l'entreprise Parcours Droit des affaires et droit bancaire Références de l'enquête : 11 diplômés issus de la promotion

Plus en détail

DÉCLARATION 2068 CRÉDIT D IMPÔT FORMATION. Possibilités d option Entreprises existantes au 31/12/1999

DÉCLARATION 2068 CRÉDIT D IMPÔT FORMATION. Possibilités d option Entreprises existantes au 31/12/1999 DÉCLARATION 2068 CRÉDIT D IMPÔT FORMATION Le crédit d impôt pour la formation professionnelle permet aux entreprises de bénéficier d une réduction d impôt lorsqu elles consentent un accroissement de dépenses

Plus en détail

Calculer la réduction Fillon

Calculer la réduction Fillon Calculer les exonérations de charges Calculer la réduction Référence Internet Saisissez la Référence Internet dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr pour accéder à cette fiche actualisée

Plus en détail

Bilan Social données 2010

Bilan Social données 2010 Observatoire de l Emploi et des Métiers en Mutualité Bilan Social données 2010 Le Bilan Social permet à l OEMM de donner une description précise du champ de la Mutualité. L ensemble des organismes appliquant

Plus en détail

Nos collaborateurs [+] Chiffres clés 2012-2014

Nos collaborateurs [+] Chiffres clés 2012-2014 Nos collaborateurs [+] Chiffres clés 2012-2014 Effectif total Périmètre: Groupe EFFECTIFS Variation TOTAL PERSONNEL GERE PAR LE GROUPE: 2104 2106 1 2142 2% TOTAL GROUPE AFD: 1742 1744 1787 2% - GROUPE

Plus en détail

Manche. 1.1 - Part de l'emploi salarié touristique dans l'emploi salarié total suivant les saisons

Manche. 1.1 - Part de l'emploi salarié touristique dans l'emploi salarié total suivant les saisons 1.1 - Part de l'emploi salarié touristique dans l'emploi salarié total suivant les saisons zone Normandie année 4,5% 4,0% saison d'été 5,2% 4,4% dont juillet-août 6,1% 4,9% 1.3 - Emploi salarié touristique

Plus en détail

Apprentissage : Taux et assiettes des charges sociales au 1 er janvier 2015

Apprentissage : Taux et assiettes des charges sociales au 1 er janvier 2015 les infos DAS n 019 27 janvier 2015 Apprentissage : Taux et assiettes des charges sociales au 1 er janvier 2015 Il convient de rappeler qu un arrêté du 3 août 2011 (JO du 6 septembre 2011) a modifié l

Plus en détail

SOMMAIRE. 21 Coûts régionaux annuels par catégorie d établissement et type de déficience 2

SOMMAIRE. 21 Coûts régionaux annuels par catégorie d établissement et type de déficience 2 SOMMAIRE PREAMBULE ET METHODOLOGIE 1 REPARTITION DES DEPENSES ASSURANCE MALADIE EN RHONE ALPES SUR LE CHAMPS MEDICO SOCIAL HANDICAP 1 2 LES STRUCTURES POUR ADULTES HANDICAPES 21 Coûts régionaux annuels

Plus en détail

les études du CNC décembre 2011 l emploi dans les films cinématographiques

les études du CNC décembre 2011 l emploi dans les films cinématographiques les études du CNC décembre 2011 l emploi dans les films cinématographiques Cette étude a été réalisée conjointement par la Direction des études, des statistiques et de la prospective du CNC et le Service

Plus en détail

Le contrat de travail temporaire

Le contrat de travail temporaire Le contrat de travail temporaire Synthèse La conclusion d un contrat de travail temporaire n est possible que pour l exécution d une tâche précise et temporaire, dénommée mission, et seulement dans les

Plus en détail

CONCLUSION DU CONTRAT DE TRAVAIL

CONCLUSION DU CONTRAT DE TRAVAIL Introduction Abordée sous la forme de questions-réponses, cette synthèse a pour objet d éclairer les salariés des hôtels, cafés, restaurants sur les principales dispositions prévues par leur convention

Plus en détail

L ORGANIGRAMME MAINTENANCE ACHAT COMMERCIAL L EMPLOI L HYGIÈNE ET LA SÉCURITÉ AU TRAVAIL LA RÉMUNÉRATION LE TEMPS DE TRAVAIL EXPLOITATION

L ORGANIGRAMME MAINTENANCE ACHAT COMMERCIAL L EMPLOI L HYGIÈNE ET LA SÉCURITÉ AU TRAVAIL LA RÉMUNÉRATION LE TEMPS DE TRAVAIL EXPLOITATION BILAN SOCIAL 2013 L ORGANIGRAMME DIRECTION GÉNÉRALE Yves PLESSIS ADMINISTRATIF SIÈGE RESSOURCES HUMAINES SÉCURITÉ FORMATION DIRECTION ADMINISTRATIVE & FINANCIÈRE D. MINARD S. MONTBARBON M. JAOUEN M. WAN

Plus en détail

LOI DE SECURISATION DE L EMPLOI Août 2013

LOI DE SECURISATION DE L EMPLOI Août 2013 Nous nous proposons de vous présenter les principales évolutions apportées par la loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013, parue au Journal Officiel le 16 juin 2013 sous la forme de flashs spéciaux.

Plus en détail

CHARGES SOCIALES 2015

CHARGES SOCIALES 2015 CHARGES SOCIALES 2015 Plafond sécurité sociale Plafond de sécurité sociale Périodicité 2015 Année 38 040 Trimestre 9 510 Mois 3 170 Quinzaine 1 585 Semaine 732 Jour 174 Heure 24 (1) 1 24 pour une durée

Plus en détail

Il n y a que des avantages à embaucher en alternance

Il n y a que des avantages à embaucher en alternance PREFET DU VAR Il n y a que des avantages à embaucher en alternance DIRECCTE PACA UNITE TERRITORIALE VAR NOVEMBRE 2011 LES AIDES POUR L EMBAUCHE D UN JEUNE EN CONTRAT D APPRENTISSAGE exonération de cotisations

Plus en détail

Licence professionnelle Commerce-distribution

Licence professionnelle Commerce-distribution Promotion / Enquête à 3 mois du diplôme Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Commerce-distribution Objectif de cette licence professionnelle : Cette formation prépare des spécialistes aux fonctions

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2011. Rapport de synthèse présenté. en Comité technique paritaire le 4 octobre 2012

BILAN SOCIAL 2011. Rapport de synthèse présenté. en Comité technique paritaire le 4 octobre 2012 CV-19.09.2012 CTP du 04.10.2012 BILAN SOCIAL 2011 Rapport de synthèse présenté en Comité technique paritaire le 4 octobre 2012 1 I-PRESENTATION DE L OBLIGATION REGLEMENTAIRE : LE BILAN SOCIAL : Le rapport

Plus en détail

GUIDE D AIDE A LA REALISATION DE LA DECLARATION 2483

GUIDE D AIDE A LA REALISATION DE LA DECLARATION 2483 GUIDE D AIDE A LA REALISATION DE LA DECLARATION 2483 au développement de la formation professionnelle continue des entreprises de 10 salariés et plus Pour les entreprises de Bâtiment et de Travaux Publics

Plus en détail

Bilan Social Orange 2014

Bilan Social Orange 2014 Bilan Social Orange 2014 1 Sommaire Avant-propos... 3 L'emploi... 5 La rémunération... 30 Les conditions d hygiène et de sécurité... 39 L organisation et les conditions de travail... 49 Le développement

Plus en détail

GUIDE D AIDE A LA REALISATION DE LA DECLARATION 2483

GUIDE D AIDE A LA REALISATION DE LA DECLARATION 2483 GUIDE D AIDE A LA REALISATION DE LA DECLARATION 2483 au développement de la formation professionnelle continue des entreprises de 10 salariés et plus Pour les entreprises de Bâtiment et de Travaux Publics

Plus en détail

Aide méthodologique à la rédaction du rapport de situation comparée entre les hommes et les femmes

Aide méthodologique à la rédaction du rapport de situation comparée entre les hommes et les femmes Aide méthodologique à la rédaction du rapport de situation comparée entre les hommes et les femmes 1 Sommaire GUIDE DE REALISATION DU RAPPORT DE SITUATION COMPAREE... 3 Contenu du rapport... 3 La notion

Plus en détail

Convention collective de la Production. de Films d Animation. Annexe régime de prévoyance

Convention collective de la Production. de Films d Animation. Annexe régime de prévoyance Convention collective de la Production de Films d Animation Annexe régime de prévoyance OBJET : La présente annexe a pour objet de définir les conditions de prestations et de cotisations du régime de prévoyance

Plus en détail

- NOTE. OBJET : Résultats consolidés de l enquête «jeunes diplômés», promotion 2009

- NOTE. OBJET : Résultats consolidés de l enquête «jeunes diplômés», promotion 2009 Paris, le 24 janvier 2011 - NOTE OBJET : Résultats consolidés de l enquête «jeunes diplômés», promotion 2009 L enquête réalisée sur l insertion des diplômés 2009 de Sciences Po a permis de recueillir des

Plus en détail

Fongecif Pays de la Loire

Fongecif Pays de la Loire Salariés Fongecif Pays de la Loire Conseils en évolution professionnelle Suivi et accompagnement de parcours Aide au financement - congé individuel de formation - bilan de compétences - validation des

Plus en détail

Master Carrières commerciales de la banque et de l'assurance

Master Carrières commerciales de la banque et de l'assurance Promotion / Site : ClermontFerrand Master Carrières commerciales de la banque et de l'assurance Objectif de ce master : Former des cadres commerciaux, maîtrisant les divers aspects de la banque et de l'assurance

Plus en détail

Guide pratique 2011. Vous. & vos droits. Au fil de votre vie. l'assurance Maladie

Guide pratique 2011. Vous. & vos droits. Au fil de votre vie. l'assurance Maladie Guide pratique 2011 & vos droits Au fil de votre vie l'assurance Maladie Sommaire 3 7 & l apprentissage de la vie & la vie active 21 27 & les aléas de la vie 27 & vos remboursements 21 13 & votre vie familiale

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE n 2013 0000062

LETTRE CIRCULAIRE n 2013 0000062 LETTRE CIRCULAIRE n 2013 0000062 GRANDE DIFFUSION Réf Classement 1.028 Montreuil, le 24/09/2013 24/09/2013 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE POLE REGLEMENTATION ET SECURISATION

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2015 BRANCHE MUTUALITÉ

BILAN SOCIAL 2015 BRANCHE MUTUALITÉ BILAN SOCIAL 2015 BRANCHE MUTUALITÉ SYNTHÈSE SYNTHESE DU BILAN SOCIAL 2015 Définition Le Bilan social de la branche Mutualité constitue la source d information statistique reconnue par les partenaires

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2014. Réalisé par la Direction des Ressources Humaines

BILAN SOCIAL 2014. Réalisé par la Direction des Ressources Humaines BILAN SOCIAL 2014 Réalisé par la Direction des Ressources Humaines SOMMAIRE CHAPITRE I - EMPLOI 1.1. EFFECTIF AU 31 DECEMBRE PAR COLLEGE ET PAR SEXE p. 1 1.1.1. Tableau Global Etablissement p. 1 1.1.2.

Plus en détail

Transports urbains. Bilan Social 2013. (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) www.utp.fr.

Transports urbains. Bilan Social 2013. (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) www.utp.fr. Transports urbains Bilan Social (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) Édition 2014 www.utp.fr Avant-propos Ce rapport de branche présente les données sociales

Plus en détail

Le Groupement d Employeurs (GE),

Le Groupement d Employeurs (GE), Le Groupement d Employeurs (GE), une solution de recrutement et d emploi adaptée à des besoins spécifiques Intervenants Nadine PRADIER Responsable RESO 13 83 Pierre SANCHO Directeur Général Hôtel Dolce

Plus en détail

Conseil National de l Ordre des Masseurs Kinésithérapeutes 88 avenue Niel 75017 Paris www.cnomk.org

Conseil National de l Ordre des Masseurs Kinésithérapeutes 88 avenue Niel 75017 Paris www.cnomk.org GUIDE D'ÉLABORATION DU BUDGET Ce document vise à servir de guide à l'élaboration des budgets des Conseils départementaux de l'ordre des Masseurs Kinésithérapeutes. Il a pour objet de présenter les différentes

Plus en détail

pratiques Activités sociales et culturelles : comment sont-elles financées?

pratiques Activités sociales et culturelles : comment sont-elles financées? pratiques [comité d entreprise] Activités sociales et culturelles : comment sont-elles financées? Les activités sociales et culturelles du comité d entreprise sont principalement financées par une contribution

Plus en détail

Formation. Thème - Formation. Formation statutaire et professionnelle dans les ministères 7.1. Formation dans la fonction publique territoriale 7.

Formation. Thème - Formation. Formation statutaire et professionnelle dans les ministères 7.1. Formation dans la fonction publique territoriale 7. Formation Formation statutaire et professionnelle dans les ministères.1 Formation dans la fonction publique territoriale.2 Formation continue dans la fonction publique hospitalière.3 Faits et chiffres

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3150 Convention collective nationale IDCC : 2162. PROFESSIONS DE LA PHOTOGRAPHIE (9 e édition. Décembre

Plus en détail